Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

C

C, Été : 100, 100 / L’Amour l’Automne : 92, 92, 96, 466, 495, 532 (c) / Travers Coda : 43, 43, 58


C., Été : 245 (C. Auguste Dupin) / L’Amour l’Automne : 113, 261 (Cambridge), 502 / Travers Coda : 49, 94


Cabell Hall, un des bâtiments de l’université de Virginie à Charlottesville, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-6 (“Terre lointaine”,  citation de Terre lointaine, volume autobiographique de Julien Green, Pléiade, Œuvres complètes, t. V, p. 1097)


cabine, Travers : 97, 98, 98, 209, 211, 228, 250 / L’Amour l’Automne : 96, 97, 102, 128, 310


cabinet de travail, L’Amour l’Automne : 269, 292, 377, 526 / Travers Coda : 51


Cabinet des Antiques (Le), œuvre d’Honoré de Balzac, L’Amour l’Automne : 161 (cité, non nommé), 180-181 (cité, non nommé), 207 (cité, non nommé), 259 (cité, non nommé), 288 (citation tronquée)


cabinet des merveilles, L’Amour l’Automne : 224-225


Cachets, œuvre d’Arman, L’Amour l’Automne : 420


Cachin (Marcel), homme politique français, 1869-1958, L’Amour l’Automne : 512


cadastre, Échange : 15


cadavre, Été : 333, 347, 358 / L’Amour l’Automne : 228, 261, 298 / Travers Coda : 74


cadeau, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, <—> présent) / Cadiot, Orcades, cador, cader, caddy, caddie, coda 


cadet, Échange : 203 / L’Amour l’Automne : 138, 319, 405


Cadet-Rousselle, Échange : 93 (avec un s) / Été : 393


Cadio ou Cadiou, Travers Coda : 16


Cadiot, Olivier, écrivain et poète français, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-23 (“Parc Denis Le Camus” ; non nommé, citation de Un nid pour quoi faire, P.O.L 2007, p. 237)


Cadme (Cadmus), Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, citation d’Ovide, Métamorphoses, livre IV, v. 590-591)


Cadmos, L’Amour l’Automne : 520


Cadmus, parfois Cadmos, Cadme (vocatif), personnage de la mythologie grecque, apparaît dans les Métamorphoses d’Ovide, livres III et IV, Été : 77 (agit grates), 155 (son épouse), 223 (qu’est-ce donc ?), 231 (les Hommes Semés), 356 (alpha, aleph), 378 (A.B.C., Déesse blanche), 385 (Penthée, trône), 392 (sa langue se fend), 405 (Penthée, ney) / L’Amour l’Automne : 503, 504, 527 (Paul) / Travers Coda : 21 (citation d’Ovide), 56, 58, 81 (Paul), 96 (Penthée son petit-fils) / Camus


Cadmus (Paul), peintre américain, 1904-1999, L’Amour l’Automne : 527 / Travers Coda : 16, 81, 96 (non nommé)


cadrage, Échange : 170 / Travers : 19


cadran, Échange : 39, 178


cadre, Passage :130, 133, 160 / Échange : 76, 80, 157, 159 / Travers : 17, 28, 44, 79, 175, 193, 277 / Été : 159, 161, 201, 210, 230 / L’Amour l’Automne : 50, 65, 156, 203, 241, 324, 358, 396, 397, 423, 490, 490, 501 / arc, carte, cidre, cèdre


cadrer, L’Amour l’Automne : 32


Caeiro (Alberto, premier hétéronyme de Fernando Pessoa, 1889-1915), Été : 279, 328, 348


Caen, ville de Normandie, France, Travers Coda : 50


café, L’Amour l’Automne : 155, 201, 241, 364, 469


Café des Alliés, Été : 34 / L’Amour l’Automne : 306


Café Français, Été : 397


cafétéria, L’Amour l’Automne : 416


cage, Passage :11, 59, 61 / Échange : 17, 23, 112, 144, 222 / Été : 112 / L’Amour l’Automne : 76 / John Cage, page, mage, sage, Jacques


Cage (John), compositeur américain, né en 1912, Échange : 222 / Travers : 82, 185 / Été : 361 / L’Amour l’Automne : 76 / Travers Coda : 20 / Journal de Travers : 18, 52, 238, 694


cahier, Travers : 115, 115, 115 / L’Amour l’Automne : 113, 401, 425, 489, 496, 509, 519, 521


Cahiers d’André Walter (Les), recueil d’André Gide, 1891, Été : 34


Cahiers du Cinéma (Les), revue de cinéma créée en 1951 par André Bazin, Jacques Dobiol-Valcroze, Joseph-Marie Lo Duca et Léonide Keigel, Été : 238 (Bertrand Tavernier sur Fritz Lang, House by the River, n° 132), L’Amour l’Automne : 401 (entretien avec Lars Von Trier, “L’ordinateur”)


Cahors, chef-lieu du Lot, Travers Coda : 97


Caillou de l’enfant-perdu (Le), roman d’Eugène Nicole, 1996, troisième partie de L’Œuvre des mers, L’Amour l’Automne : 22 (lointain projet de rassembler)


 


cair (mot portugais, la tombée (de la nuit))  Été : 187 (citation de “Dois excertos de odes, II”,  “Deux fragments d’ode, II”, poème d’“Alvaro de Campos”, 1914, in Fernando Pessoa, Poesias de Alvaro de Campos, édit. bilingue, traduit et préfacé par Armand Guibert, Gallimard, col. “Poésie du Monde entier”, 1968, p. 22 : Chaque rue est un canal d’une Venise d’ennuis, / Et quel mystère dans le fond unanime des rues  / des rues à la chute du jour, ô Cesario Verde, ô Maître, / ô toi qui écrivis  Sentiment d’un Occidental !) / car, arc, Le Caire, Irak, Rachi, carie, Venise, Cesario Verde,


Caire (Le), capitale de l’Égypte, Passage :36, 55, 131 (« un certain Denis, un jeune cadre » y habite un appartement sur deux niveaux ») / Échange : 68, 159 (Denis, appartement), 167, 172 / car, Irak, carie, race, arc, cairn


cairn, L’Amour l’Automne : 25


Cairo, Travers : 100


Caisse des Lettres, Travers : 274 / L’Amour l’Automne : 50


Caisteal, L’Amour l’Automne : 212 (Camus), 212 (Chamius)


calamos, Été : 228


Calamus, L’Amour l’Automne : 51


Calan (Marthe Chartier, marquise de), 1891-1979, Été : 186 (a dit à son frère Pierre que leur frère Jacques était entretenu par une Américaine) / Lacan, canal


Calan (Pierre de Bourg de Bredaine, marquis de), 1879-1937, Été : 186 (a épousé Marthe Chartier le 9 août 1913)


Calas, pour Callas, Maria, Passage : 155 / Échange, 151


Calas, Nicolas, poète et critique d’art américain d’origine grecque, 1907-1988,  auteur entre autres ouvrages, avec sa femme Elena Calas, de Icons and Images of  the Sixties, 1971, Passage :89, 126 (Nicolas), 155 (Maria)/ Échange : 151, 231 / L’Amour l’Automne : 135 / Travers Coda : 38 (livre des)


Calcutta, Passage :10, 25, 67, 70, 77, 94, 107, 113, 140, 149, 166, 183, 194 / Échange : 121, 126, 219 / Été : 105, 110, 167, 224 / calque, Utah, callipyge (quel cul t’as)


cale, L’Amour l’Automne : 141


Callas, Maria, cantatrice américano-grecque, 1923-1977, Passage : 155 (orthog. Calas) / Échange : 151 (orthog. Calas), 231 / Travers : 139 (serait morte), 261 (aurait mis fin à ses jours) / Été : 165 (photographie dans le rôle de Norma), 190 (id.) / Journal de Travers : 915, 1559


calme, Passage :150, 174 / Échange : 83, 118, 235, 235 / Travers : 34, 35, 36, 77, 197 / Été : 110, 120, 122, 202, 227, 231, 347 / L’Amour l’Automne : 35, 35, 77, 114, 497 / Travers Coda : 97 / palme(s), calame, clame (de clamer)


Calor, L’Amour l’Automne : 360


Caltex, Travers Coda : 18 (station-service)


Cam, L’Amour l’Automne : 152, 152, 153, 177


camarade, Échange : 45 / L’Amour l’Automne : 155, 330, 361, 423, 468


C.A.M.A.R.C., Travers : 215, 215


C.A.M.A.R.D., Été : 219, 264


camas (préfixe), L’Amour l’Automne : 143


Camay, Été : 365


Cambier (Jean-Christophe), écrivain français, né en 1956, Travers : 7, 104 / Été : 37 (non nommé), 157 (non nommé), 230 (non nommé)  / Travers Coda : 73, 87 (citation de Hors sujet), 97 / Journal de Travers : 1511, 1516, 1535-6, 1552-3, 1558, 1563, 1571


Cambio 16, Travers : 34


cambiste, L’Amour l’Automne : 394


Cambon (rue), Paris, 1er arr., L’Amour l’Automne : 397 (Alexis Wolfson et Maurice Sachs à l’hôtel de la rue)


cambré, Échange : 179, 180


Cambremer (Mme de), personnage de Marcel Proust, Été : 296 / L’Amour l’Automne : 190


Cambridge, ville universitaire anglaise, Passage :13, 43, 111, 139, 153 (Mass), 162 / Échange : 78, 121, 123, 138, 157, 175, 201, 201, 204, 4e de couverture / Travers : 107 / Été : 35, 85, 221, 240, 289, 295, 308, 330, 355, 370 / L’Amour l’Automne : 16, 250, 281, 309, 405, 469, 474 / Travers Coda : 53 / arc, Cam, Cham, pont, bridge


cambus (préfixe), L’Amour l’Automne : 143


cambuse, L’Amour l’Automne : 232


camé, Travers : 75, 266 / Été : 299, 254, 366


camée, L’Amour l’Automne : 295


caméra, Passage : 49, 51, 84, 122, 202 / Travers : 19 / Été : 44, 201, 258, 363 / L’Amour l’Automne : 81, 448 / arc, America, chambre, caramel, cramer, marquer, marqué


camerata Bardi, Échange : 84


camériste, L’Amour l’Automne : 104


Cami, Été : 303


Camier, personnage de Mercier et Camier, roman de Samuel Beckett, 1943, éditions de Minuit, 1970 : Travers Coda : 24 (première phrase du roman), 49 / Récamier (théâtre, Mme), (Jean-Christophe) Cambier, damier, Camus, rime


Camina, album du groupe Dupain, L’Amour l’Automne : 304


camino, L’Amour l’Automne : 205


camis, Été : 201 / L’Amour l’Automne : 143 (préfixe), 143 (préfixe)


Camo (Pierre), poète, prosateur et magistrat français, 1877-1974, Été : 351 (préface les Bergeries et autres Poésies lyriques de Racan pour les Classiques Garnier)


Camor, L’Amour l’Automne : 534, 534


Camorra, L’Amour l’Automne : 534


camp, Échange : 186 / Travers : 128, 150, 262 / Été : 50, 128, 170, 283, 372, 380, 407, 428 (camp), 485


campagne, Passage : 27, 65, 89, 95, 119 / Échange : 25, 28, 32, 45, 46, 51, 74, 106, 168, 171/ Travers : 92, 117, 133, 235 / Été : 19, 51, 65, 78, 94, 103, 105, 112, 112, 139, 185, 208, 214, 269, 345, 348, 388, 393, 408 / L’Amour l’Automne : 18, 34, 89, 91, 111, 166, 186, 195, 203, 214, 225, 231, 244, 262, 280, 318, 318, 441, 451, 452, 459, 470, 477, 479, 485, 487, 489, 489, 490, 490, 495, 495, 499, 501, 502, 509 / Travers Coda : 16, 34, 34, 38, 39, 69, 70, 74


Campan, village des Hautes-Pyrénées, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-2 (“Le restaurant Lapérousse”, le jeune Bories s’y installe) / quand, pan, Pan, paon, qu’en


campanile, L’Amour l’Automne : 141


Camp-Marchand, ancien nom de Rommani, au Maroc, Travers Coda : 74


campo, Échange : 232 (San Stephano) / Travers : 183 (San Stefano) / Été : 165, 380


Campra, Échange : 83


camps (de concentration), Été : 336 (inadéquat pour désigner le système carcéral de Castro)


campus, Passage :90, 113, 139, 181 / Travers : 18 / L’Amour l’Automne : 156, 250, 512 / Travers Coda : 32, 90 / Camus, champ


“Campus”, émission télévisée de Guillaume Durand, L’Amour l’Automne : 26


Camus, Échange : 141, 152, 4e de couverture / Travers : 69, 132, 135, 144, 188, 213,  216, 224, 255 (Albert) / Été : 6 (Jean-Renaud), 35 (Renaud), 50 (Albert), 62 (épicier de Combray, «la musique de chambre de l’été »), 88 (Marcel, Orfeu Negro), 104 (Madame Camus, toile de Degas), 104 (famille amie de Degas), 132 (« comme l’écrivain ? »), 139 (épicier de Combray, deux sous de sel), 143 (& Duparc), 172 (Albert, L’Été), 177 (épicier de Combray, « …en voyant que ma mère ne l’y enverrait plus »), 198 (Renaud (?)), 270 (épicier de Combray), 278 (Albert) / L’Amour l’Automne : 38 (Albert), 51 (Albert), 55 (Jean-Pierre), 57 (Renaud), 94 (Albert), 94 (Albert), 101 (Albert), 138 (Albert), 152 (& Duparc), 156 (Blanche), 184 (Albert), 191 (Albert), 212 (Caisteal Camus), 232 (Albert), 239 (Renaud), 251 (Jean-Pierre),  254 (Albert), 279 (Blanche), 285 (Albert), 305 (?), 351 (Albert), 427 (Renaud), 496 (Albert ?), 501 (Albert), 507 (Albert), 507 (id.), 511 (House) 512 (Renaud), 520 (Albert) / Travers Coda : 50 (William), 70 (Marcel), 74 (Albert), 90 (Jean-Pierre), 98 (Albert) / Vaisseaux brûlés : 794-4 (“L’affaire Camus”)  / Cadmus, campus, Albert, nez, Calamus, muscat, Carus, m’accuse, Flatnose, Ramus, Manuce, Camusdarrach (près de Morar), Ima Sumac, Carmena Dusu, Unau de Crams, Marc du Saune, Marcus Denau, Duane Marcus


Camus (Albert), écrivain français, 1913-1960, Travers : 255 (importance de l’histoire) / Été : 50 , 172, 278 (raisons profondes de ce retour à), 4ec / L’Amour l’Automne : 38 (accable Othon, dans La Peste, phobies des juges), 51 (La mort de Camus, citation de Paul Celan, lettre à sa femme, 6 janvier 1960, Paul Celan Gisèle Celan-Lestrange, Correspondance, La librairie du XXIe siècle, Seuil, 2001, I, Lettres, 114, p. 112 —>), 94, 94, 101, 138, 184, 191 (que signifie ce retour à), 232, 254, 285, 305 (que signifie ce retour à), 351, 496, 501, 507, 507, 520 / Travers Coda : 74 (aurait été assassiné), 88, 89 (citation de La Peste, « Messieurs, chapeau bas ! »), 98 (retour à) / Vaisseaux brûlés : 539-8-4-1 (Les chevaux de la mort, citation de La Chute, incipit), 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, la voix de l’anti-humain, citation de Celan, correspondance avec sa femme, I, p. 112, L’Amour l’Automne, p. 51, note), 781-1-1-4 (“La perte de l’Indochine”, que signifie ce retour à ? ), 781-1-1-13 (“Penser avec les dents”, mort de, citation de Celan)


 Camus (Blanche), peintre français, 1884-1968, L’Amour l’Automne : 156, 279


Camus (Denise), écrivain français, né en 1973, Travers Coda : couverture, 87 (répond à Marcel Marquet)


Camus (Jean-Pierre), évêque de Belley, 1582-1653, L’Amour l’Automne : 55, 93 (cité, non nommé), 131 (cité, non nommé), 148, 183, 251, 254 (cité, non nommé), 277 / Travers Coda : 90, 98 (cité, non nommé) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15 (“Der Main”, citation de Daniel Vidal sur son œuvre innombrable, incipit de la préface à La Théologie mystique, éditions Jérôme Million, Grenoble, 2003, p. 5)


Camus (Marcel), Travers Coda : 70 (resté l’homme d’un seul film)


Camus (Renaud), écrivain français, né en 1946, Échange : 239 / Travers : 51, 144, 269/ Été : 6, 6, 35 (déclare à un critique, à propos de la rue de La Cerisaie, …), 91, 91, 91, 132 (comme l’écrivain ?), 143 (avec Duparc, invente achrien), 322, 4ec / L’Amour l’Automne : 152 (& Duparc, inventent le terme achrien), 239 (deux Renaud C. ? à propos de la traduction d’un livre sur Arthur Miller), 427 (Aragon lui en veut d’avoir parlé cavalièrement de Malraux dans Le Monde au moment de sa mort), 512 (@wanadoo.fr, New Message from Helen of MySpace) / Vaisseaux brûlés : 621-6-1 (“Mauvaise ligne de défense”, défend l’élite) / Vaisseaux brûlés, 571-1-1-15-3-1 (“L’effacement”, qu’il a raté sa vie, raté son œuvre) /  Cadmus, Paul Cadmus, Albert Camus, camus, camuse, Ima Sumac, Duane McArus


Camus (William), Travers Coda : 50, 66


Camus (l’“Affaire Camus”), Vaisseaux brûlés : 794-4 (“L’affaire Camus”, Jean-Paul Marcheschi essaie d’obtenir la signature de Jean Frémon)


camus, camus(e), Travers, 35 (non ?), 213 (inspecteur, nez légèrement)  / Été, 280 (dauphins à la face courte et c., citation d’Arion, traduction de Robert Brasillach, Anthologie de la Poésie Grecque, Stock, 1950, 1964, p. 82), 317 (dauphins à la face c., massacrés par centaines, images à peine soutenables, eaux rouges de sang) / L’Amour l’Automne : 143 (préfixe), 143 (préfixe), 346


Camus House, L’Amour l’Automne : 511


Camusdarrach, L’Amour l’Automne : 34, 65, 65


Camus More, lieu-dit d’Écosse, Travers Coda : 52


Camusot, personnage d’Honoré de Balzac, Travers : 252 / L’Amour l’Automne : 207, 259 / Travers Coda : 84


Camustarrach, L’Amour l’Automne : 65, 127, 183


Canada, Passage :39, 95, 173 / Échange : 95, 173


canal, Passage :53, 75, 95, 112, 123, 131, 143, 155, 160, 172 / Échange : 11, 42, 61, 103, 129, 138, 167, 172, 186, 214 / Travers : 11 (Saint-Martin), 46, 83, 91, 157, 247 / Été : 43, 51, 79, 125, 128, 134, 139, 145, 187, 192, 235, 236, 247, 262 (Saint-Martin), 273, 293 (Saint-Martin), 305, 320, 371, 391, 396, 411 / L’Amour l’Automne : 51 (canaux), 98, 114, 230, 248 / Travers Coda : 87, 89 / (Saint-George) Lacan, canot(s), intermédiaire, truchement


Canal Street, Été : 66


Canaletto (Giovanni Antonio Canal, dit le), peintre vénitien, 1697-1768, Passage :94b, 136, 137, 175, 186 / Échange : 185 (aristocratique résidence) /  Travers : 90, 116, 247, 248 / Été : 319-320 / L’Amour l’Automne : 135 (aristocratique résidence), 182 / Travers Coda : 47 / canal, est tôt, l’étau, hôtel


canalisation, Travers : 247


canari, Été : 34 / L’Amour l’Automne : 166


Canaries, archipel espagnol dans l’Atlantique, Passage : 95 / Été : 105


cancel, L’Amour l’Automne : 119, 119, 133, 133, 177, 177, 180, 180


Cancel (Diane), amie de René Char, L’Amour l’Automne : 101, 186, 504 / Travers Coda : 18 (?), 83


cancer, Cancer, Échange : 91, 158 / Travers : 60, 76, 86 /  Été : 52, 380 / L’Amour l’Automne : 149, 173, 182, 187, 206, 206, 231, 233, 247, 254, 286, 308, 405, 405, 473, 478, 478, 504 / Travers Coda : 70, 82, 83 / arc, ancre, crâne, cancre, qu’enserre, quand Serge


Cancer, roman de Mehdi Belhaj Kacem, éd. Tristram, 1994, L’Amour l’Automne : 513 / Travers Coda : 92


cancre, Travers : 222


caniche, Échange : 32 / Travers Coda : 23, 98


canin, L’Amour l’Automne : 496


canne, Échange : 48, 79 / Travers : 232 / Été : 48


Cannes, ville de la Côte-d’Azur, Passage : 67, 83, 111, 167, 169 / Échange : 35, 47, 48, 91, 92, 96, 118, 128, 143, 146, 148, 158, 161, 168 / Travers : 28, 134, 137, 186, 210 / Été : 110, 243, 286, 337, 346, 353 / L’Amour l’Automne : 370 / Travers Coda : 26, 29, 96 / cane, canne, Cannes (la bataille), scanner, Sénac


Cannes et ses îles, Échange : 92 (petit livre vert)


cannois, Travers : 266


canot, L’Amour l’Automne : 87, 104, 358


Canque (Mme), épouse du docteur Canque — pourrait avoir été professeur de Droit à Clermont-Ferrand à l’époque du Front populaire, Vaisseaux brûlés2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2-2. (“Le pallier”) /// cancre, conque, manque


cantatrice, Travers : 59 / Été : 28, 82, 262, 265 / Échange : 148, 151, 231 / L’Amour l’Automne : 21, 49


Canterel (Martial), Travers : 183 (villa de Montmorency) / Été : 318 (id.)


cantique, Été : 176


canto, Été : 163


Canto 3, oeuvre d’Ezra Pound, Été : 307 (cité, non nommé)


Canto Guerriero, L’Amour l’Automne : 192


Canton, ville de Chine, Travers Coda : 16, 18


Cantor, Été : 324 / L’Amour l’Automne : 76


Canyon, “combine” de Robert Rauschenberg, 1959, Travers Coda : 25 (figure dans Orion aveugle, de Claude Simon, éditions Skira)


Cap, cap, Passage :83, 133, 146 (cap Blanc), 167 / Échange : 48, ’68, 72, 92, 96, 113 / Été : 110, 164, 314, 315, 359, 363, 369 (cap Blanc) / L’Amour l’Automne : 20, 61, 76, 196, 357, 357


Cap Blanc, Passage : 146 / Été : 369


Cap Canaveral, Travers : 100


Cap d’Antibes, Échange : 160 / L’Amour l’Automne : 299, 404


Capdevilla-Clara, lecteur et rédacteur de nombreuses lettres à l’un des auteurs, † 1995, Travers Coda : 28 (maladie de langueur), 39 (id.), 52 (nom sur le bout de la langue), 54 (maladie de langueur)


Cap d’Oro, Passage :107 / cador, d’accord


cape (une), Travers : 13


Capéran, Jean, habitant de Plieux, 1924-2013, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-10-1 (“20 janvier”, photographie de sa maison, le lendemain de son enterrement) / parc, cap, Canarp, crâne, écran, arcane


capitaine, Été : 204 (Nemo), 226 (id.), 227 (id.), 238 (id.), 302 (Lange), 346 (Nemo), 367 (id.), 390 (Binger), 394 (Nemo) / L’Amour l’Automne : 29 (Binger), 41, 47 (Nemo), 48 (id.), 127, 176 (Corcoran), 187 (Nemo), 199, 205 (Bartock, un des noms de Haddock selon la Castafiore), 238, 267, 274 (Nemo), 296 (id.), 301, 436, 498, 504, 512, 515 (Corcoran) / Travers Coda : 57 (Haddock, non nommé)


capitale, Échange : 120, 156 / Travers : 94, 154, 178, 234, 238, 245 / Été : 52, 72, 108, 145, 158, 183, 197, 209, 259, 408 / L’Amour l’Automne : 55, 180, 184, 229, 250, 282, 434, 434, 441 / Travers Coda : 26, 27, 27, 35, 47, 59


Cap Martin, Été : 97


Cap Nord, Travers Coda : 55


capranzine, Travers : 55


câpre, Été : 83


Capri, île d’Italie, Passage : 11 (jour d’hiver, loggia en arcades) / Travers : 28 (tour du monde sur un voilier), 41 (loggia en arcades, “Arnold”, groupe Sonnabend), 89 (petite île, Félicien Marceau) / Été : 275 (Patrice de M. y voit “G.”), 278 (y voit Sartre et Simone de Beauvoir), 366 (Arsène Lupin à), 372 (femme qui s’y jette dans la mer) / Travers Coda : 77 (maison de Malaparte) / Alsacienne d’automne (Strasbourg lié à) / Vaisseaux brûlés : 3-1-1-1 (“Le Castor à Capri”) / Carpi, parc, câpre, carpe, parsi, Parsifal, Harpic


caprice, Passage : 22 / Échange : 54, 80, 156, 183, 183, 192 / Travers : 55, 204, 262 / Été : 170, 192, 269 / L’Amour l’Automne : 237, 410 / Travers Coda : 48


capricieux, L’Amour l’Automne : 25, 70


Captiva Island, petite île des États-Unis, au large de la Foride, sur le golfe du Mexique, Travers : 82, 82 / L’Amour l’Automne : 519 / Travers Coda : 64


Captive (La Belle), Travers coda :


Cap-Vert, archipel au large du Sénégal, Passage :133 / Échange : 163 / morna(s), Cesaria Evora, Pâques, trêve


Cap Wilson, Été : 315


car, Passage :11, 26, 65 / Travers : 21 / Été : 296 / L’Amour l’Automne : 88 (au), 307 / Travers Coda : 87 / arc, autobus, autocar, Otto, voiture, rakan (arhat), raki, Irak


C.A.R., Travers : 12


CAR, L’Amour l’Automne : 529


Car (Le), modèle de la maison Renault, v. Le Car


Cara, Été : 304 (Carozza)


Caraïbes, archipel d’Amérique Centrale, Travers : 48 / Travers Coda : 44


carabiné, Été : 169


Caracas, capitale du Venezuela, Passage : 18 / Travers : 178 / Été : 121 / L’Amour l’Automne : 371


caractère, Passage :12, 21, 22-23 53, 61, 70, 78, 83, 97, 103, 117, 119, 125, 127, 129, 147, 153, 167, 188, 205 /  Échange : 24, 60, 72 / Travers : 39, 39, 48, 67, 86, 90, 108, 152, 160, 163, 189, 204, 210, 213, 213, 222, 260, 275, 279 / Été : 17, 23, 47, 69, 97, 113, 139, 179, 212, 223, 236, 255, 275, 288, 308, 315, 317, 342, 382, 383, 386 / L’Amour l’Automne : 12, 29, 30, 37, 53, 66, 70, 119, 152, 153, 176, 176, 180, 180, 183, 194, 242, 282, 285, 286, 297, 332, 334, 363, 370, 391, 408, 422, 425, 489, 494 (coupé), 494 (coupé), 497, 499, 502, 504, 509, 526 / Travers Coda : 35, 37, 47, 48, 53, 64, 81, 81, 91, 92, 93, 95 / arc, carte, acte, cataracte, cratère, personnalité, personnage, Les Caractères, bruyère


caractérisée, Été : 117


caractériser, L’Amour l’Automne : 251


caractéristique, Passage :23, 49,  82, 52/ Échange : 52, 80, 180, 187, 226, 226 / Travers : 24, 121, 144, 144, 145, 267, 279 / Été : 98, 348 / L’Amour l’Automne : 333, 333, 448 / Travers Coda : 69


carafe, Échange : 64, 152 / Été : 167, 224, 235, 249, 329 / L’Amour l’Automne : 55, 82, 118, 458, 498, 498


Caraïbes, Été : 347


Caramar, Été : 175 (Carribean marine Aero Corporation, filiale de la C.I.A.)


caramel, Échange : 79 / Travers : 105


carapace, L’Amour l’Automne : 222


carattere/i, Travers : 114 / L’Amour l’Automne : 188


caravansérail, Été : 202, 292


Carayon, L’Amour l’Automne : 527 (garçon qui dessine « un peu à la Paul Cadmus »)


carcan, L’Amour l’Automne : 138


carcasse, Été : 53 / L’Amour l’Automne : 152


Carcassonne, chef-lieu de l’Aude, Travers Coda : 66


carcéral, Été : 336


Carco (Francis), écrivain et poète français, 1886-1958, Été : 292 (rappelle à Matisse de vieux souvenirs de l’hôtel de la Méditerranée) / L’Amour l’Automne : 130 (habite au 13, quai des Fleurs, à Paris, présages, Max Jacob), 226 (au lycée d’Agen, le futur Tristan Derême lui offre un poisson rouge)/ Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-8 (“le florin irréversible”, il attribue les visions de Max Jacob à l’éther) / arc, Cora, oracle, San Francisco


Carcopino (Jérôme), historien et homme politique français, 1881-1970, Autre Églogue : (les Héroïdes  et Carcopino se rencontrent sur la Pierre Blanche)


Cardin (Pierre), couturier français, né en 1922, Échange : 158 (théâtre des Ambassadeurs) / L’Amour l’Automne : 428 (marin a fait corriger son uniforme par)


Cardina, L’Amour l’Automne : 360 (liste de noms, le nom)


Cardinal (M. le), L’Amour l’Automne : 174 (aux Garnaudes, ou chez les Trémond, enfants déguisés en gardes de


Cardo, L’Amour l’Automne : 480


care, Été : 46, 46 / L’Amour l’Automne : 92, 92


career, L’Amour l’Automne : 95


carélianisme, L’Amour l’Automne : 375


Carélie, L’Amour l’Automne : 15, 375


carélien, L’Amour l’Automne : 375


Caremark, L’Amour l’Automne : 532


Carémon, L’Amour l’Automne : 360


carène, Été : 92


carer, L’Amour l’Automne : 508


caresse, Passage : 114 / Échange : 149 / Travers : 190 / Été : 57, 62, 62, 63, 134, 149, 153 (caress), 302 / L’Amour l’Automne : 183 / Travers Coda : 20, 73, 92


caresser, Passage :101, 105 / Échange : 174 / Travers : 34, 74, 100, 227, 258 / Été : 48 / L’Amour l’Automne : 95, 113, 520


Carey, L’Amour l’Automne : 208 (Macdonald, jeune détective)


Cargill (Oscar), critique américain, auteur de The Novels of Henry James, 1898-1972, Été : 248 (tombe dans l’absurde en comparant favorablement l’usage des thèmes tristanesques, dans Les Ailes de la colombe, avec celui des thèmes homériques dans Ulysses), L’Amour l’Automne : 102 (fait remarquer que les images aquatiques, dans Les Ailes de la colombe  pointent vers Mort à Venise), 248 / Travers Coda : 48


cargo, Échange : 107 / L’Amour l’Automne : 217, 338, 537


Carian, Été : 124


Caribbean, Passage : 114


caricatural, Travers : 179 / Été : 314 / L’Amour l’Automne : 30


caricature, Travers : 17, 75 / Travers Coda : 88


carie, L’Amour l’Automne : 286


Carie, Travers : 104, 238


Carian, L’Amour l’Automne : 168


Carindberg, Été : 247 (ambassadeur) / car, Inde, India, Berg, Cardin


Carine, L’Amour l’Automne : 445, 445


Carinthée, Été : 351 / L’Amour l’Automne : 302


Carinthie, région d’Autriche, Été : 237


Carioca, L’Amour l’Automne : 32 / Travers Coda : 38 (carioque)


Carl, Travers : 46, 122, 251 / Été : 99, 228 (von Weber), 311 (André) / L’Amour l’Automne : 74


Carla, Travers : 186 / Été : 290 / Travers Coda : 65 (Bruni, non nommée)


Carlberg (Carl Wilhelm), architecte suédois (Country Life, August 26, 2004)


carlemonde, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, citation en français de “Dover Beach”)


Carli (Anton Francesco), chanteur vénitien, actif entre la fin du XVIIe et le début du XVIIIe siècles, Été : 31 (il baritono) / L’Amour l’Automne : 243 (le baryton)


Carlisle, ville d’Écosse, Été : 330


carliste, Échange : 89


Carl-Maria, Été : 99 (von Weber), 228 (id.)


Carlo, Travers : 235 (Ponti) / Été : 381 / L’Amour l’Automne : 133, 166, 376, 449, 449, 512


Carlo Magno, Été : 204


Carlolina, Été : 247


Carloman, L’Amour l’Automne : 360


Carlos, Travers : 186-7 / Été : 53, 334, 378 (Argentino) / L’Amour l’Automne : 70, 70, 70, 71, 72 / Travers Coda : 58 (Argentino)


Carlos Traficandos, Été : 18


Carlota, Travers : 78


Carlotta, Été : 290 / L’Amour l’Automne : 215, 237, 434 (feuilleton de Jacques Castelot) / Travers Coda : 42 (Valdes)


Carlson (Carolyn), danseuse et chorégraphe américaine née en 1943, Été : 41 (art d’essence poétique) / Travers Coda :86 (id.)


Carlsruhe, Travers : 235


Carlton, Travers : 254 / Été : 48


Carly, L’Amour l’Automne : 472


Carmen, L’Amour l’Automne : 43 (Silva)


Carmen, opéra de Georges Bizet, livret d’Henri Meilhac et Ludovic Halévy, 1875, Été : 84 (français par), 133 (J’aime), 265 (cantatrice pousse un cri, mort de Bizet) / Travers Coda : 79


Carmen (rue), à Santiago du Chili, Travers  : 208


Carmes, Échange : 78, 136, 141, 170, 190


Carmichael, personnage de La Promenade au phare de V. Woolf, L’Amour l’Automne : 152 (Augustus), 152 (id.), 178


Carmichael (James), personnage de Morte-Saison, de William Larsky, Travers : 244, 246


Carnap (Rudolf), philosophe autrichien, 1891-1970, L’Amour l’Automne : 460


Carnatic, Passage :144 / Échange : 157 / L’Amour l’Automne : 308 / arc, incarner, Carentan


carnaval, Passage : 41 / Échange : 47, 112 / L’Amour l’Automne : 247, 428


carnavalet, Échange : 160


Carné (Marcel), cinéaste français, 1909-1996, L’Amour l’Automne : 239, 336, 537 (Quai des Brûmes, Pierre Mac Orlan, Jean Rabe, Michèle Morgan, le peintre Kraus, un crime jusque dans une rose) / Journal de Travers : 618, 1257, 1377 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-20 (Michèle Morgan, le personnage de Nelly, Quai des Brûmes, Pierre Mac Orlan), 


Carnegie, L’Amour l’Automne : 450 (lac)


carnet(s), , Travers : 34, 92, 115, 122, 123, 124, 226 / Été : 20, 38 / L’Amour l’Automne : 58, 113, 124, 236, 238, 286, 450, 489, 496, 497, 519 (de chèques), 509, 537 (Carnet) / Travers Coda : 11 (carnets perdus —> Journal de Travers II, p. 1421, note ; interruption du journal entre le 17 décembre 1976 et le 2 février 1977), 20, 20, 20, 30, 46, 50, 51, 57, 59 (le petit carnet perdu), 64, 94


Carnets (de Léonard de Vinci), L’Amour l’Automne : 51, 285 / Travers Coda : 88 (cité, non nommé), 95 (id.)


Carnets (de Marcel Proust), L’Amour l’Automne : 155


carnioles, Travers : 239


Caro, caro, Été : 86 / L’Amour l’Automne : 356


Caro (Sir Anthony), artiste britannique, né en 1924, L’Amour l’Automne : 202, 284, 284 / Travers Coda : 63, 65 / Journal de Travers : 1030 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-2 (“Nosologie”, Wall, dans la première salle du bas, à Plieux, là où se trouve aujourd’hui le triptyque d’Emmelene Landon (mais à l’autre bout de la pièce)) / Vaisseaux Brûlés : 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, il en faudrait une photographie) / Hocquard, carreau, Orcades, Cora, Arco


Caroff (Florence), Été : 26, 26


Carol de Roumanie (Carol II), 1893-1953, Été : 200 (petit portrait, sur la mer Noire), 223 (Karol, petit portrait, id.), 255 (Karol, collection de Madame Lupescu), 386 (prince, 190-Titan prêté par Elsie de Wolfe) / L’Amour l’Automne : 43 (un si bel homme), 446 (en costume de marin) / Journal de Travers : 683 (ses Greco seraient faux), 761, 1022 (tellement charmant)


Carole, Été : 159 / L’Amour l’Automne : 44 / Travers Coda : 92 (amie commune à Divine et Waters)


Carolina, Été : 177, 224


Caroline, nom de deux des Etats-Unis, Passage :11, 138, 144 (du Sud) / Été : 112, 245, 252, 252, 275, 287 / L’Amour l’Automne : 115, 142 (du Sud), 180 (du Sud), 361 (du Nord), 519 (les deux Carolines) / Travers Coda : 34 (du Nord)


Caroline, Travers Coda : 52 (Herschel), 53 (Clement), 64 (id.), 89 (id.)


Caroline de Brunswick, princesse de Galles, épouse du futur George IV, 1768-1821, Échange : 128 (voyage avec Bergami)


Caroline de Saxe, personnage de Souvenirs du Triangle d’or, Été : 245


carolingien, Été : 341


carolin, Été : 159 (peupliers)


Carolins (Les) (Karolinema), roman historique, 1897-1898, de Verner von Heidenstam, Travers Coda, 49


Carolyn, Été : 41 (Carlson), 46 (Grant)


Caron, figure de la mythologie, passeur des âmes sur l’Achéron, L’Amour l’Automne : 32 (rue), 329, 453 / Travers Coda : 36 (non nommé, allusion au tabeau de Subleyras) / Nora, Cora, anorak, canon, Coran, Akron  


Caron (rue), à Paris, IVe arrondissement, Travers Coda : 36 (W. y dîne avec Paul Morissey)


Caronia, Travers : 279 / Été : 202, 407


Caronie, L’Amour l’Automne : 454, 511 / Travers Coda : 74


Caronte, L’Amour l’Automne : 329


Carousel, Été : 121 (New, Dallas), 362 (serveuse au), 369 (ne prend qu’un s)


Carozza (Cara), danseuse, personnage de Dr. Mabuse, der Spieler (Ein Bild der Zeit), Le Docteur Mabuse, film de Fritz Lang, 1922, rôle tenu par Aud Egede Nissen), Été : 304 (Mabuse la force à s’empoisonner dans sa prison)


Carpi, ville d’Émilie, Italie, Travers Coda : 34 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-19 (“Ce qu’il y a dans ces lettres”, nous reverrait encore (Orne)) / parc, parco, Carpeaux, Hiparque, corpo, crapeau 


carquois, Passage :176, 192 / narquois


Carrache (Annibal), peintre italien, 1560-1609, Travers : 116 (attribution douteuse) / Journal de Travers : 1584 (jeudi 17 mars 1977, château d’Aulteribe, attribution douteuse)


carrant  (du verbe carrer, se carrer), Travers : 208 (« se carrant dans son ciré », longue citation de Projet pour une révolution à New York, éditions de Minuit, 1970, p. 36)


carré(e)(s), Passage :12, 88, 90, 98, 99, 102, 104, 136, 151, 171, 176, 187, 194, 202 / Échange : 14, 22, 29, 29, 30, 53, 53, 65, 66, 66, 123, 134, 185, 189, 189 / Travers : 13, 38, 39, 168, 236 / Été : 17, 19, 39, 42, 48, 94, 358, 361 / L’Amour l’Automne : 97, 134, 138, 230, 450, 499, 504 / Travers Coda : 12 (toiles c. figurant des c., YHWH), 12, 18, 29, 44, 52, 55, 56, 82, 96 / arc, carreau, Carrère, racé, arqué, Ceyrat, square, chambre, taré, barré, narré (narrer), carné, Carné, hôtel Cayré, Carré de Malberg, réactionnaire(s) (réac), créa (de créer), Erka (Flatters)


carreau, Passage :11, 125, 132, 140, 147, 166, 167, 195 / Échange : 12, 101, 123, 123, 124, 150, 161, 175, 186, 186, 210 / Travers : 76, 83, 115, 159  / Été : 49, 62, 62, 109, 155, 172, 232, 367, 410 / L’Amour l’Automne : 36, 68, 104, 296, 309, 499, 504 / Travers Coda : 25 / Cora, Caroline, oracle 


carrefour, Passage :9, 101, 192 / Échange : 32, 92, 99, 168 / Travers : 13, 92, 154 / L’Amour l’Automne : 65, 65, 68, 99, 132, 452, 511 / Travers Coda : 53, 71


carrefour de la Croix-Rouge, L’Amour l’Automne : 99


carrelage, Échange : 62, 110 / Été : 292, 348 / L’Amour l’Automne : 97 / Vaisseaux brûlés : 539-8-1 (“Le carrelage”, la grosse fille lesbienne, “plan foutage de gueule”), 539-8-4 (“En Ombrie”, les Monuments historiques n’auraient jamais autorisé ce carrelage-là) / arc, care, âge, Carrel, Layrac, Karel, j’ai la rage


carreler, Échange : 108 / Travers : 208


carrément, Été : 79, 313 / L’Amour l’Automne : 184


Carrère (Emmanuel), écrivain français, né en 1957, L’Amour l’Automne : 456


carresser, Travers : 228


carribean marine aero corporation, Été : 175


Carrick, L’Amour l’Automne : 64


carrière(s), Échange : 10 (abandonnée, dans un virage du chemin de Roche-Bonnet, à Chamalières), 53 (de pouzzolane, gigantesques, rouges, assaillant les flancs de Gravenoire, au-dessus du parc Bargoin, à Royat), 58 (pianiste qui meurt terrassée par le trac, à l’orée d’un brillante c., en présence de la reine Élisabeth de Belgique), 99 (de marin d’Eugène Sue), 117 (le blanc est donné comme présent / Landogne / lecture de Claude Simon, le broc), 121 (Paul poursuit à Calcutta la carroère consulaire inaugurée à Tirana), 146 (le juge Chardon termine sa c. à la cour de Cassation), 153 (le transsexuel panaméen s’invente une c. dans ses lettres à son père), 173 (nombreuses vedettes ont commencé leur c. au sauna Continental, à New York), 179 (un client du Continental incarne dans sa mise en scène érotique le maréchal Lyautey), 186 (sur tous les continents), 191 (d’officier de marine de Pierre Loti), 199 (Saint-Cyr, c. d’officier), 221 (de Mark Lancaster) / Travers : 59 (mère de Craig, l’Écossais, actrice, cantatrice, abandonne sa carrière à son mariage pour vivre dans les Highlands), 232 (de Mark Fréchette), 246 (de l’actrice Diana Parker dans le film Morte-Saison de William Larsky) / Été : 21 (Trézène, Guide bleu, allusion à Phèdre, Suivre de l’œil un char fuyant dans la, Acte I, Scène III), 60 (, 79, 85, 95, 96, 233, 326, 360 / L’Amour l’Automne : 58, 68, 70, 80, 94, 215, 222, 252, 277, 316, 322, 337, 349, 433, 433 (non-), 476, 482, 512, 537 / Travers Coda : 91, 92


Carrio (ami de Rousseau), Été : 171


Carrion, Été : 164


Carro, port des Bouches-du-Rhône, commune de Martigues, Travers Coda : 48 (crépuscule sur la mer à)


Carroll, L’Amour l’Automne : 179 (Baker), 250 (id.)


Carroll (Charles Lutwidge Dodgson, dit Lewis), écrivain et logicien anglais, 1832-1898, Été : 233, 248, 308, 355 / L’Amour l’Automne : 29, 32, 45, 49, 123 / Travers Coda : 67 / Journal de Travers : 330, 992 / Carol de Roumanie, Christmas carols, Lorca, Caroline, choral, O.K. Coral


carrosse, Été : 257 / L’Amour l’Automne : 274 (Carrosse d’or)


Carrousel, Passage : 130 (arc du), 133 (grand bassin du) / Échange : 152 (grand bassin du) / Travers : 157, 202 (arc du), 224 (Carrousel de langages imités), 240 / Été : 46 (jardins du), 385 (arc du) / L’Amour l’Automne : 75 (arc du) / Roussel, cas Roussel, arc, manège, ronde


carrure, Été : 298 / L’Amour l’Automne : 200


Carry, L’Amour l’Automne : 247


Carry-le-Rouet, station balnéaire de la Côte bleue, Bouches-du-Rhône, Travers Coda : 48 (Carro, non loin de)


Cars (Guy de Pérusse des), écrivain français, 1911-1993, Échange : 179


Cars (Jean de Pérusse des Cars), fils du précédent, journaliste et écrivain français, né en 1943, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-3-1 (“Le roi foudroyé’, cite, de même que Rémi Santerre dans L’Écart, une phrase du journal de Louis de Bavière : défendu à la nature, etc.)


Cartaphilus, Été : 210


carte, Passage : 27 (Holiday Inns), 65 (Holidays Inns, non nommés), 71 (du métro new yorkais), 95 (de visite, chez les Levet), 110 (touristes, à New York), 113 (Colomb et son beau-père), 121 (blanche), 166 (dans sa manche, Indiana) / Échange : 16, 49, 69, 97, 98, 101, 105, 109, 119, 121, 122, 136, 145, 148, 152, 154, 166, 187, 193, 194, 213, 214, 216, 219, 222, 227, 238 / Travers : 35, 38, 39, 104, 134, 162, 234 / Été : 18, 53, 53, 84, 102, 105, 134, 185, 194, 207, 210, 245, 260, 265, 265, 290, 368 / L’Amour l’Automne : 11, 21, 29, 32, 34, 34, 38, 49, 54, 57, 59 (de police), 60, 61, 61, 61, 68, 68, 85, 99, 103, 109, 117, 126, 129, 130, 151, 153, 153, 160, 166, 200, 234, 289, 362, 373, 400, 406, 416, 416, 416, 495, 519 (de crédit), 519, 520, 520 / Travers Coda : 19, 21, 22, 24, 30, 31, 31, 40, 45, 49, 55, 67, 68, 81, 81, 85 (de crédit), 97 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-1 (“La complexité par le manque”, blancs de la c. de la mémoire), 781-1-1-13-1 (« ceux des vraies c. ») / écart, tarte, Marthe, Barthes, charte, Carter (Eliot), Carter (Jimmy), écarter


Carte (La), château de Germaine Lubin près de Tours, Été : 302 / L’Amour l’Automne : 45


carte de chemin de fer, Été : 260


carte de la carte, L’Amour l’Automne : 61


carte de visite, Travers : 14 / Été : 188


carte postale, Passage : 10 (Boise), 31 (Levet), 33, 76 (sur la plage), 123, 132, 140, 145, 167, 180/ Échange : 222 / Travers : 44, 85, 99, 134 / Été : 102, 109, 112, 113, 148, 192, 194, 229, 243, 267, 270, 348, 391, 399, 404, 405 / L’Amour l’Automne : 11, 60, 145, 151, 200, 224, 237, 284, 520, 520 / Travers Coda : 45, 45, 81, 81


cartel, Échange : 78 / Travers Coda : 91


carter, pièce de moteur, Travers Coda : 29 (non nommé, voyages en voiture de ce temps-là) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-11 (“L’aventure commence à l’aurore”, id.)


Carter, L’Amour l’Automne : 470 (nom de plume de Cora Crane)


Carter (Angela), écrivain anglais, 1940-1992, L’Amour l’Automne : 196


Carter (Elliott), compositeur américain né en 1908, Échange : 131 /  Travers Coda : 21 (vivant), 26 (non nommé, premier quatuor) /  Journal de Travers : 387


Carter (James Earl, dit Jimmy), homme d’État américain né à Plains, en Géorgie, en 1924 / Travers : 91 (Inauguration), 100 (Plains) / L’Amour l’Automne : 423 / Travers Coda : 26 (allusion à son Inauguration) / Journal de Travers : 168, 516, 1219, 1427, 1558 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-9 (“Mission Dolores”, se rend de San Francisco à Washington pour assister à l’“inauguration” du président C., 20 janvier 1977)


Carter (Mme), Été : 278


Carter (William C., ), L’Amour l’Automne : 408


Carteret, ville de la Manche, Normandie, Été : 109 / Travers Coda : 34


Carthage, L’Amour l’Automne : 104 (Le Kram), 155, 203 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1 (“Faubourgs de Carthage”, étape au Kram, vila d’Étienne) / car, car, Tage, carte, âge


Cartier, Travers : 65 (les musts de), 66 (id.) / L’Amour l’Automne : 186 (navire Jacques-Cartier), 210 (id.), 245 (les musts de) / Journal de Travers : 183 (montre), 1295 (id.)


cartographes, Échange : 82


carton, Échange : 65, 187, 228 / Travers : 92, 197, 212, 280 / Été : 209, 359 / L’Amour l’Automne : 71, 345, 382, 508


Carus, L’Amour l’Automne : 17 (Carus et Person), 49 (diminutif du chien Ottokar) / Travers Coda : 69 (id., pour les moments d’affection)


Carus (Carl Gustav), peintre et voyageur allemand, 1789-1869, L’Amour l’Automne : 20 (au cap Arkona), 27 (sur les traces de Friedrich), 78 (à Rügen), 246 (apologie de la lenteur en voyage), 496 (chargé par le roi de Saxe de la lutte contre une épidémie), 499 (allusion), 499, 500 / Travers Coda : 19 (chargé par le roi de Saxe de lutter contre le choléra), 50 (élabore le concept d’archétype vertébré) / Camus, Kraus (Karl), carosse, caresse


Carus (Nemaud), L’Amour l’Automne : 85 (signature sur une carte postale)


Carus, roman de Pascal Quignard, Gallimard, 1979, Été : 315, 343 L’Amour l’Automne : 54 (mot n’apparaît pas), 131 (le sermon d’Otto), 173 (nom n’apparaît pas), 196 (id.), 244 (les personnages de), 293 (régularité des fleurs, entretien de Pascal Quignard avec Chantal Lapeyre-Desmaison, p. 146), 536 / Travers Coda : 69 (le mot carus n’y apparaît pas)


Carven, Travers : 227


cas, Travers : 89 / L’Amour l’Automne : 150, 153, 165, 179, 182, 183, 191, 192, 194, 199, 235, 246, 332, 355, 385, 422, 428, 487, 535


Casablanca, ville du Maroc, Passage : 56 / Échange : 152


Casanova (Nicole), biographe de Germaine Lubin, L’Amour l’Automne : 67


casaques, Échange : 110 / L’Amour l’Automne : 174


case, Échange : 22, 59, 89, 108, 191 / Été : 19, 156 / Passage :87, 88, 129, 187, per caso 195, 203 / L’Amour l’automne : 16 / sac, casé(e), Tom, César, fromage, exact


Case de l’oncle Tom (La), roman de Harriet Beecher Stowe, 1852, Échange : 32


caserne, Passage :99, 104, 124 / Travers : 240 / Été : 72 / case, caverne, Caserte


Caserte, château des rois de Naples, Travers : 240


casier, Travers : 197


Casimir, Échange : 161 (Estène, Eilen Roc, Cornélie) / Été : 310 (Estène, Eilen Roc, Cornélie) / L’Amour l’Automne : 50 (Estène, non nommé)


casino, Casino, Passage : 114 / Échange : 15, 72, 73, 96, 115, 118, 127, 185 / Été : 323, 341, 359 / L’Amour l’Automne : 28, 65, 100, 128, 176


Casino de Paris, Passage : 82 / Été : 203


Caspé (compromis de), Travers Coda : 66


casque, Échange : 18, 79, 86, 110 / Travers : 34 / Été : 33, 214 / L’Amour l’Automne : 174, 512 / Travers Coda : 56


casqué, Travers : 16 / Été : 66 / Travers Coda : 62


casquette, L’Amour l’Automne : 238


Cassation, Échange : 35


Cassellane, Échange : 91


Cassio, Été : 77 (le More (—> Morel), paix), 240 (troupe universitaire, paix), 312 (l’acteur, paix), 399 (le More de Venise, quelle paix), 408 (promotion de Cassio, pais mes brebis, pais mes agneaux!) / L’Amour l’Automne : 214, 281


Cassiopée, Été : 295 (Wittgenstein, W, Cambridge), 330 (de quoi se soutient) / L’Amour l’Automne : 20 (“Préambule du traducteur”, maison de vacances dans le Midi), 106 (de quoi se soutient), 121 (il désigne du doigt, Wittgenstein, Trakl), 201 (il me montra), 253 (changée en constellation), 262 (maison de campagne, villa de bord de mer, auteur du préambule)


Cassiopeia, Été : 35 (Ulysses) / L’Amour l’Automne : 66 (Delta of, William, Ulysses), 205 (id., shape of W)


Casta Diva, Échange : 153 / Travers : 34 / Travers Coda : 32 (Castra Diva)


caste, Été : 156


Castel (Ulv Quarzéll, dit Lou), acteur suédois naturalisé italien, Travers : 257 (tient le rôle de Silver Travers dans Violanta, 1977, de Daniel Schmid)


Castelli (Leo Krauss dit Leo), galeriste américain, 1907-1999, Été : 289, 318 / Journal de Travers : 16, 24, 48, 417, 418, 592, 596, 680, 740, 936


castellised, Travers : 264


Castelot (Jacques), né en 1914, L’Amour l’Automne : 434


Castera-Cherquaoui, L’Amour l’Automne : 379


casting, L’Amour l’Automne : 236


castle, L’Amour l’Automne : 215 / Travers Coda : 64


castor, Été : 138 (jouent au tennis avec leurs queues ?)


Castor (le), surnom de Simone de Beauvoir, 1908-1986, Vaisseaux brûlés : 3-1-1-1 (“Le Castor à Capri”)


castrat, Échange : 62, 113 / Été : 50, 216 (castrato), 367, 235, 379 (castrati)


castration, Travers : 57, 89, 131, 131 / Été : 227, 278, 320, 363, 410, 4ec


castratrice, Été : 342


Castres, sous-préfecture du Tarn, Échange : 146, 198 / Été : 88


Castries, Échange : 122 (général de), 193 (maréchal de), 223 (chef-lieu de Sainte-Lucie)


Castries (Charles Eugène Gabriel de La Croix, marquis de), maréchal de France, 1727-1801, Échange : 193


Castries (Christian de La Croix, comte de), 1902-1991, Échange : 122


castriste, Été : 347 / L’Amour l’Automne : 28, 211


Castro, Échange : 161 (Eugénio de) / Travers : 91 (cinéma), 214 (Fidel) / Été : 18 (Fidel), 68 (id.), 133 (cinéma), 170 (Fidel), 305 (Oscar Castro-Neves), 337 (Fidel), 370 (id.), 391 (cinéma), 402 (Fidel) / Travers Coda : 41 (cinéma)


Castro (Ramon de), Travers : 27 (objet de jalousie), 29 (entretenu par Antonio La Roque, le collectionneur)


Castro (Eugenio de), poète portugais, 1869-1944, Échange : 161 / Été : 305


Castro Ruz (Fidel Alejandro), homme d’État cubain, né en 1926), Travers : 214 / Été : 18, 68, 170, 337, 370, 402


Castro Street, à San Francisco, Travers Coda : 41


Castrucci, notaire romain, L’Amour l’Automne : 335 (la mère de Guillaume Apollinaire reconnaît devant lui ses deux fils)


catalogue, L’Amour l’Automne : 61, 91, 136, 209, 534 / Travers Coda : 22


catégorie, Travers Coda : 12


Cathares, Été : 52


cathédrale, Échange : 11, 33, 37, 50, 54, 71, 71, 78, 86, 101, 134, 167, 176 / Travers : 149, 202 / Été : 93, 96, 145, 145, 159, 163, 243, 269, 273, 282, 304, 344, 348, 366, 406 / L’Amour l’Automne : 258, 300 (catedral), 509 / Travers Coda : 39, 72, 76, 95


Catherine, Été : 27, 351 / L’Amour l’Automne : 72, 217 (Robbe-Grillet) / Travers Coda : 58 (Robbe-Grillet) / Arthenice, Catherine (bûcheron)


cauchemar, L’Amour l’Automne : 53 / Travers Coda : 16


cavalier, Passage : 53 / L’Amour l’Automne : 427, 485


Cavalier Marin (Giambattista Marino dit le), poète italien, 1569-1625, Été : 174


Cavalieri (Bonaventura Francesco), peintre italien, 1598-1647, Échange : 84


cave, Échange : 51, 93, 111, 112, 205 / Travers : 23, 135, 209, 216 / Été : 48, 68, 304 / L’Amour l’Automne : 473


caverne, Travers : 182 / Été : 48, 165, 186 / L’Amour l’Automne : 159, 301 / cas Verne, Verne, Vernes (> Bob Morane), Marcel Moré (> Morée), vernaculaire


cavité, L’Amour l’Automne : 51, 51, 51, 83, 113, 121, 186, 186, 190, 255 / Travers Coda : 95


Cayré (hôtel), boulevard Raspail et rue du Bac, Paris, VIIe arr. Été : 310 / L’Amour l’Automne : 61 (femme jeune et jolie dans une chambre de, en face de l’appartement de la rue du Bac), 130 (Coréens dans toutes les fenêtres de l’), 445 (Libanaise nommée Carine observant Gabriel à sa table de travail rue du Bac, d’une fenêtre de l’) / carré, Icare, arc, carie, Éric, arqué, harki


Cayrol (Jean), écrivain et éditeur français, 1911-2005, L’Amour l’Automne : 22, 351


Cazalis (Henri), dit Jean Lahor, poète et médecin lié à Verlaine, 1840-1909, Travers : 250 / Été : 231 / L’Amour l’Automne : 242 /Lean Lahor > Lahore > Le Vice-Consul


Cazals, Été : 231 / L’Amour l’Automne : 242


Caze (La), Été : 385


Cazotte (Jacques), écrivain français, 1719-1792, Échange : 36 (le récit “La Sorcière des Trois Ilets”, relatant un épisode de l’enfance de l’impératrice Joséphine, lui est attribué à tort, sans doute par faux souvenir parce qu’il figure dans un recueil anonyme intitulé, lui, Mademoiselle Cazotte, d’après le premier des textes qui y sont réunis. Émorentienne de Véhesse attribue ce recueil à Eugénie Foa, 1796-1852, auteur entre autres ouvrages de Contes historiques pour jeunes filles (un titre posthume, apparemment)),  78 (sa fille, lors du massacre des Carmes, boit un verre de sang pour lui sauver la vie — fausse réf. au récit d’Eugénie Foa (?), “Mademoiselle Cazotte” : c’est en fait Mlle de Sombreuil qui passe pour avoir bu un verre de sang afin de sauver son père), 136 (éclaircissements sur une partie des détails précédents, Gérard de Nerval), 141 (aucune mention d’un verre de sang chez Nerval, qui évoque Cazotte dans Les Illuminés), 170 (il n’en a pas moins la tête tranchée —> Nerval), 214 (que La Vision de Cazotte est de La Harpe) / Été : 108


CD, L’Amour l’Automne : 531


Cé (ponts de), localité de Maine-et-Loire, France, Travers Coda : 84 (citation des vers d’Aragon)


Cecil (Eleanor), L’Amour l’Automne : 51


Cécile, L’Amour l’Automne : 218 (Proust), 246 (id.)


cécité, L’Amour l’Automne : 71


cèdre, Échange : 20, 40, 87 / Été : 178 / Travers Coda : 72


Céladon, L’Amour l’Automne : 360


Celan (Paul Antschel dit Paul), poète autrichien d’origine roumaine, 1920-1970 : L’Amour l’Automne : 83 (cit., non nommé, lettre à René Char au moment de la mort d’Albert Camus, 7 janvier 1960, elle-même citée en note dans le deuxième volume de Paul Celan, Gisèle Celan-Lestrange, Correspondance, La Librairie du XXe siècle, Seuil, p. 130 (Celan écrit exactement : « La pensée — c’est une affaires des dents »), 94 (id., lettre à sa femme, Correspondance, op. cit., p. 112, lettre à René Char en note), 101 (cité, non nommé, lettre à sa femme), 102 (cité, non nommé, poème Ich bin allein… in Mohn und Gedächtnis (Pavot et Mémoire, 1952), 121 (se jette dans la Seine), 133 (cité, non nommé, penser avec ses dents), 138 (cité, non nommé, lettre à sa femme à propos de la mort de Camus ; Correspondance, op. cit., lettre 115, 17 janvier 1960, t. I, p. 113), 142 (cité, non nommé, affaire de dents), 145 (id., citation tronquée), 154 (id., citation tronquée), 157, 157 (cité, cherche Lenz), 158 (“personne”), 173 (présentification d’une personne), 184 (cité, non nommé, mort de Camus), 221 (mère de, lupin, “Wolf’s Bean”), 224 (the bare bones of C.’s art), 269 (cité, non nommé), 287 (citation tronquée) / Travers Coda : 12 (non nommé, voit pour la dernière fois son fils Éric), 13 (non nommé : son corps est retrouvé dans un filtre de la Seine, à Courbevoie), 24 (nommé, id.), 32 (non nommé, se jette du haut du pont Mirabeau), 37 (id.), 48 (citation du poème “Aschenglorie” (“Gloire de cendres”), in Atemwende (Renverse du souffle), Choix de poèmes réunis par l’auteur, Poésie/Gallimard, pp. 262-265), 49 (voit pour la dernière fois son fils Éric, n’ira pas voir Godot)88 (citation de sa lettre à Char au moment de la mort de Camus) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, non nommé, citation en allemand de l’incipit du Méridien, Seuil, “La Librairie du XXIe siècle”, p. 59), 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, la voix de l’anti-humain, non nommé, citation, lettre à sa femme, 6 janvier 1960, Paul Celan Gisèle Celan-Lestrange, Correspondance, La librairie du XXIe siècle, Seuil, 2001, I, Lettres, 114, p. 112 —> penser avec les dents), 571-1-1-15-3-10 (“Le lieu où était l’Étranger”, non nommé, citation du discours de Brême, Le Méridien, Seuil, “La Librairie du XXIe siècle”, p. 71) / Ceylan > Shri-Lanka, lance, nacelle, clan, c’est lent, Rose de personne, Fer-de-lance (Rex Stout, Nero Wolfe), cela n’, “Diane Cancel” (in “Les Transparents”, La sieste blanche, Les Matinaux, de René Char) > Diane, élancé(e), Lenz, Lenz, Lens, l’ance, Lace (Ian, spécialiste de Bax)


Celan (Éric), fils de Paul Celan et de Gisèle Celan-Lestrange, né en 1955, Travers Coda : 12 (non nommé, Éric), 49


Celan-Lestrange (Gisèle), 1927-1991, L’Amour l’Automne : 94, 138 (Ma Chérie)


Celant (Germano), critique d’art italien né en 1940, L’Amour l’Automne : 286


Celia, Travers : 192 (a épousé Mark)


Céline, L’Amour l’Automne : 104 (leur camériste), 263 (en vacances pour la Toussaint), 510 (Ottokar a des vers) / Travers Coda : 70


Céline, une des sœurs de la grand-mère, dans À la recherche du temps perdu, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-5 (“Mort à crédit”, institutrice suédoise, coopératives scandinaves) / Celan, féline, Lyncée, colline


Céline (Louis-Ferdinand), écrivain français, 1894-1961, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-5 (“Mort à crédit”, traces de collège à Rochester)


Célour, L’Amour l’Automne : 360


cendre(s), Échange : 235 (de l’empereur) / Été : 45 (Bonnefoy), 108 (de la baronne Meyer), 387 (Bonnefoy) / L’Amour l’Automne : 47, 66, 66, 77, 102, 108, 294 (de George Sand), 316, 352, 473, 498, 501, 522 / Travers Coda : 19, 31, 50, 80, 81 / Vaisseaux brûlés : 539-7-1-1 (“À tombeau ouvert”, il répand celles de sa mère sur les cheyres)


Céneri (saint), ou Serenicus, Généricus, religieux et ermite italien, évangélisateur de la Normandie, 620/625-c. 669, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6-1-1-2 (“Saint Céneri”, photographie de la chapelle gothique de Saint-Céneri-le-Gerei, Orne) /// Céneré (son frère), Saint-Cénéri-le-Gerei, cendres, scenery


central, Échange : 84 / Été : 125 / L’Amour l’Automne : 76, 85, 127, 130, 180, 200 (Europe centrale), 229, 275, 412, 507 / Travers Coda : 42, 58


Central Park, Passage :78, 81, 87, 105, 139, 159, 198 / Échange : 198 / Travers : 48, 112, 118, 183, 261 / Été : 36, 182, 382, 412 / L’Amour l’Automne : 55, 55, 67, 95, 100, 101 (roman de Denis Duparc), 136, 165, 179


Centralia, Échange : 222 / Été : 362


centre, Échange : 11, 21, 23, 36, ’50, 59, 71, 167 (départements du Centre), 233, 233, 4e de  couverture / Travers : 209, 217 / Été : 53, 67, 104, 106, 107, 147, 264, 274, 306, 325, 361, 388 / L’Amour l’Automne : 50, 56, 94, 126, 126, 141, 188, 191, 197, 232, 233 (centro storico), 282, 340, 413, 442, 442, 470, 500 (d’intentionnalité), 512 / Travers Coda : 56, 69, 71, 78, 81, 96


Centre Beaubourg, Travers : 119 / Été : 325


centrer, L’Amour l’Automne : 160, 182


Centrino, L’Amour l’Automne : 204


Centuri, L’Amour l’Automne : 495


Céran, commune du Gers, Travers Coda : 84 (quelquefois nous marchions du côté de (à l’est de Fleurance))


cercle, Passage :48, 52, 57, 58, 68, 78, 81, 84, 86 (Cercle), 100, 105, 107, 108, 110, 117, 118, 119, 129, 130, 143, 144, 147, 155, 165, 170 (arc de cercle), 175, 181, 183, 186, 186 (arc de cercle) 186, 191, 202, 204 (demi-cercle) / Échange : 10, 39, 54, 115, 118, 134, 147, 149, 156, 160, 169, 178, 181, 196, 221, 227, 230 / Travers : 38, 39, 39, 67, 67, 67, 67, 77, 123, 184 / Été : 55, 115, 145, 156, 158, 198, 210, 210, 249, 274, 368 / L’Amour l’Automne : 40, 46, 48, 68 (Colombus Circle), 76, 106, 108, 121, 141, 143, 143, 175 (de Man), 197, 274, 444, 460, 460, 469, 480, 504, 504 / Travers Coda : 27, 34, 59, 69 (des Navigli)


Cercle de Vienne, L’Amour l’Automne : 460


cerclé, Travers : 31, 217 / Été : 90, 131, 260, 290, 299 / L’Amour l’Automne : 131


CERES, Travers : 58, 87


cerf, L’Amour l’Automne : 132, 226 (Cerf d’or)


cerf-volant, Échange : 13


Cerisaie (rue de la), Paris, IVe arr.,  Travers : 11 (une voiture en débouche sur le boulevard Bourdon) / Été : 35 (mention de la rue serait une allusion à la pièce de Tchékov) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-6 (“La gloire de Vidal, non nommée, reproduction modifiée de la p. 11 de Travers, mention supprimée) / Cerisy, Cerisy-la-Salle, cerise, cherry-orchard, cherry, chéri(e), La Cerisaie


Cerisy(-la-Salle), commune du département de la Manche où se tiennent les décades ou colloques dits de, Travers : 29, 35 / Été : 35, 256, 353 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14 (“Allier”, citation de Jean-Pierre Vidal, colloque Robbe-Grillet, 1975, 10/18, t. 1, p. 292, Wallas est M. Alias), 2-2-37-1 (“Est-ce que tu me souviens ?”, faire la connaissance de Chaouat à) / 571-1-1-5 (“Cerisy-la-Salle”, M. Valette s’y rend à un colloque sur la métaphore de transit)


Ces noms que plus personne ne prononce (Namen die keiner mehr nennt, 1962), recueil de récits de Marion, comtesse Dönhoff, traduction française aux éditions Quai Voltaire, 1994, L’Amour l’Automne : 452


César, césar, Échange : 63, 111 / Travers : 150 / Été : 101, 255 / L’Amour l’Automne : 267 (Blum), 274, 428


Cesare, L’Amour l’Automne : 156, 167


Césarée, Été : 47


Cesarem, Travers : 51 / Été : 21


Cesário : Été : 187 (Verde)


Ceyhan, ville de Turquie, L’Amour l’Automne : 455 (l’arrivée du pipe-line venant de Bakou, “La coïncidence”)


Ceylan, L’Amour l’Automne : 37, 51, 104, 133, 189, 255, 364 (“Le violon”), 531 / Travers Coda : 35


Ceylan (Nuri Bilge Ceylan), cinéaste turc, né en 1959, Travers Coda : 25 (le climat, chez  C., aboiement de chien lointain, lumières de phares d’automobiles) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-3 (“La dette”, Bergman a beaucoup compté pour lui) / Ceylan, Sri-Lanka, Celan, Lance, “Lance”, (Guillaume) Ancel


Cézanne (Paul), peintre français, 1839-1906, Été : 164, 183, 251 / L’Amour l’Automne : 301 (citation tronquée) / Journal de Travers : 41, 740, 1572


Chagall (Marc), peintre russe naturalisé français, 1887-1985, Travers : 136 / Journal de Travers : 870


Chailley (Jacques), musicologue, 1910-1999, Été : 160 (étude référencée sur Tristan, identification de Karéol) / Travers Coda : 69 (id.) / Chaillot, Chaillou


Chaillot, Été : 30 (Folle de)


Chaillou (Michel), écrivain français, né en 1930, Été : 23 (non nommé, citation de Le Sentiment géographique, « ces solitudes du langage, les pastorales », p. 115), p. 17), 24 (non nommé, citation de Le Sentiment géographique, « dormons toujours »),  255, 272 / Travers Coda : 69 (non nommé, citation approximative du Sentiment géographique, p. 115) Journal de Travers : 188 / Chaillot, Chailley


chaîne, Échange : 10, 12, 57, 73, 79, 134, 135, 137, 157, 171, 178 / Travers : 61, 86, 97, 110, 117, 223, 227, 260 / Été : 53, 68, 98, 101, 111, 209, 242, 257, 292, 311, 323, 327, 358, 385, 390, 247, 284 / L’Amour l’Automne : 314 (chain), 403 (chain), 490, 502 / Travers Coda : 58


chair, Travers : 106, 121, 156, 190, 203, 225, 257 / Été : 15, 54, 119, 167, 329 / L’Amour l’Automne : 67, 187, 204, 287, 324, 334, 348 / Vaisseaux brûlés : 539-9 (“Je vois que les affects se portent bien”, la maladie ni le traitement n’ont forcément d’effet sur la ch. et la chère)


chaire, Été : 307 / L’Amour l’Automne : 405, 405


chaise, Échange : 156 / Été : 108 / L’Amour l’Automne : 198, 429 / Travers Coda : 28


Chaise éclectrique, œuvres d’Andy Warhol, L’Amour l’Automne : 42, 509


chaise longue, Passage :46, 127, 130, 133, 140, 144, 148, 174, 201, 204 / Échange : 98, 112, 154 / Travers Coda : 65 / transatlantiques, chaîne(s)


chambre, Passage : 10, 12, 49, 54, 120, 135, 168 / Échange : 12, 19, 21, 25, 25, 25, 39, 39, 39, 49, 49, 50, 64, 68, 70, 73, 74, 75, 91, 93, 106, 108, 110, 113, 120, 121, 125, 133, 135, 145, 152, 165, 166, 168, 176, 181, 190, 224 / Travers : 18, 45, 56, 82, 82, 91, 99, 134, 154, 155, 177, 186, 191, 192, 208, 228, 241, 241, 244, 265, 278 / Été : 39, 47, 47, 59, 63, 69, 92, 93, 94, 99, 106, 115, 129, 134, 134, 162, 170, 187, 193, 194, 200, 209, 215, 217, 221, 226, 230, 251, 258, 258, 260, 267, 267, 276, 277, 282, 282, 283, 285, 296, 308, 310, 333, 363, 370, 372, 377, 393, 402, 4ec / L’Amour l’Automne : 13, 21, 34, 41, 50, 59, 63, 63, 64, 78, 81, 81, 96, 97, 99, 102, 110, 112, 112, 125, 130, 131, 138, 141, 144, 151, 151, 160, 172, 174, 180, 182, 183, 206, 220, 225, 229, 249, 250, 252, 263, 271, 277, 291, 297, 302, 324, 325, 325, 357, 385, 387, 388, 389, 407, 415, 415, 415, 423, 433, 445, 448, 452, 452, 490, 501 (musique de), 514, 519, 520, 526, 527, 531, 533 / Travers Coda : 24, 27, 28, 30, 30, 30, 31, 33, 40, 40, 41, 46, 50, 60, 64, 66, 69, 70, 71, 73, 80, 82, 91, 95, 99 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-12 (“La vie comme à Perth”, chambre au George Hotel donnant directement sur la Tay), Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, à Lyon, à l’hôtel Villa Florentine, connexion) / camera, Camora, Chambre, chambrer, branche, cambré(e), Chambray, ambre, room


Chambre claire (La), essai de Roland Barthes, 1980, Été : 108


Chambre des Communes, Été : 283, 368 / L’Amour l’Automne : 179


Chamius, L’Amour l’Automne : 212 (Caisteal Chamius)


champ, Passage :99, 105, 108, 117, 118, 194,196 / Échange : 14, 39, 71, 99, 105, 108, 117, 118, 196 / Travers : 24, 103, 117, 225, 249 / Été : 21, 39, 50, 79, 90, 109, 147, 148, 149, 159, 188, 219, 223, 299, 316, 325, 361, 382, 4ec / L’Amour l’Automne : 28, 138, 173, 214, 249, 345, 490, 500, 501, 526 / Travers Coda : 13, 16, 40, 44, 55, 75, 81, 86, 90, 91


champagne, Échange : 38 / Travers : 133 / L’Amour l’Automne : 99, 246


Champ-de-Mars, Passage :99, 129 / Échange : 59, 143 / champ(s), Mars, mars, Marc, marchand, Marchand


Champion (Honoré), éditeur français, 1845-1913, Échange : 77 (non nommé, square) / Été : 21


Champion (Pierre), historien français, fils du précédent, 1880-1942, Échange : 77 (non nommé, ancien élève des Chartes et auteur d’une anthologie de trouvères sur Tristan)


chance, L’Amour l’Automne : 18, 29, 31, 53, 86, 111, 118, 150, 167, 174, 235, 254, 267, 386, 429, 477, 497, 502, 527


chancelier, L’Amour l’Automne : 180, 215


chancellerie, L’Amour l’Automne : 434, 434


Chancellor, Passage : 79


chancre, L’Amour l’Automne : 409, 409, 514


Chandeleur, Échange : 216


chandelier, L’Amour l’Automne : 496


chandelle, L’Amour l’Automne : 156, 490, 496, 496


Chanel, L’Amour l’Automne : 397


Chang, Travers : 235 (favorise la poésie avant la rébellion d’An-lu-Shan)


change, Passage :146, 162 (changes), (lettre de Change) / Échange : 16, lettre de 95, 118, 133, 134, 191, 227, 4e de couverture / Travers : 91, 223 / Été : 142, 198, 234, 257, 287, 343 / L’Amour l’Automne : 510 (changes flottants)


changeant, L’Amour l’Automne : 378, 500


changement, Passage :156, 171 / Échange : 223 / Travers : 128, 197, 209 / Été : 41, 52, 117, 150, 174, 289, 300 / L’Amour l’Automne : 11, 67, 90, 168-169, 219, 337, 394, 421 (change), 464 (change) / Travers Coda : 51, 89 / change, monnaie


changer, Passage :115, 121, 131, 144, 150, 156, 179, 191, 197, 204 / Échange : 23, 40, 43, 48, 80, ’89, 97, 109, 109, 120, 122, 124, 152, 152, 155, 159, 164, 167, 168, 183, 183, 185, 199, 207, 215, 224, 227, 238 / Travers : 37, ’44, 92, 93, 96, 98, 115, 121, 129, 176, 182, 192, 195, 202, 207, 243, 246, 262, 273 / Été : 52, 74, 89, 97, 101, 142, 160, 164, 176, 186, 192, 222, 226, 236, 250, 262, 262, 266, 266, 285, 290, 295, 297, 309, 320, 362, 374, 380, 386, 388, 391, 393, 398, 403, 409 / L’Amour l’Automne : 11, 38, 82, 89, 90, 90, 95, 96, 97, 120, 151, 153, 155, 155, 160, 165, 181, 183, 204, 226, 226, 241 (change), 242, 246, 248, 251, 253, 263, 268, 272, 289, 300, 361, 384, 384, 490, 490, 495, 503, 513 (change), 535 / Travers Coda : 29, 45, 59, 71, 74, 77 / Chang, Angers, range


Changer de nom, essai de Nicole Lapierre, Stock, 1995, L’Amour l’Automne : 22, 272


channel, Été : 130


chanson, Travers : 191, 256 / Été : 44, 133, 187, 206, 224, 389 / L’Amour l’Automne : 35, 210, 298, 313, 465, 465 / Travers Coda : 35, 44, 56, 60


Chanson de Roland (La), L’Amour l’Automne : 465


Chanson triste” (“La), mélodie d’Henri Duparc sur un texte de Jean Lahor, Travers : 60


chant, Passage :107, 172 / Échange : 58, 209, 231, 236 / Travers : 82, 257 / Été : 35, 38, 46, 59, 82, 91, 157, 161, 161, 177, 232, 321, 328, 335, 367, 395, 396, 405, 408, 410, 4ec / L’Amour l’Automne : 31, 323, 350 / Travers Coda : 28, 56, 87, 91


Chant de la Terre (Le), Das Lied von der Erde, symphonie pour ténor, alto (ou baryton) et grand orchestre de de Gustav Mahler, 1907, Travers : 224 (Kathleen Ferrier, Bruno Walter), Été : 201 (rapports de la Suite lyrique de Berg avec)


chantage, Échange : 169, 215 / Travers : 86, 192, 269 / Été : 68, 135, 241


chanter, Échange : 63 / Été : 22, 22, 26, 50, 137, 160, 170, 184, 197, 239, 245, 274, 280, 286, 306, 306, 318 / L’Amour l’Automne : 47, 85, 194, 243, 313, 329 / Travers Coda : 57, 60, 85


chanteur/chanteuse, Passage : 82 / Échange : 96, 119, 188 / Travers : 271 / Été : 70, 124, 125, 143, 189, 272, 379 / L’Amour l’Automne : 67, 75, 181, 251, 304, 375 / Travers Coda : 19, 37, 55, 93


chantier, Échange : 23 / L’Amour l’Automne : 291 / Travers Coda : 39


chanvre, Été : 38


Chanzy, Échange : 123 (maison des, rue Jules-Michelet)


Chaor, L’Amour l’Automne : 360


chapitre, Échange : 131 / Travers : 29 / Été : 105, 198, 234, 362, 399 / L’Amour l’Automne : 30 (tête de), 30, 83, 126, 165, 213, 305 (chapter), 346, 391, 519 / Travers Coda : 54, 60


char, Passage : 177 / Échange : 26 (à bancs), 52 / Travers Coda : 26, 40


Char (René), poète français, 1907-1988, L’Amour l’Automne : 94 (lettre de Celan à René Char au sujet de la morte de Camus), 94 (id.), 101 (biographe de (Laurent Greishalmer), femme aux yeux vert Jade, Diane Cancel), 105 (cité, non nommé : “Les Transparents”), 133 (cité, non nommé : id., femme aux yeux vert jade), 138 (cité, non nommé : sur le talus, l’amour m’endort, “Diane Cancel), 138 (encourage Camus à desserrer le carcan), 177 (sur les bords de la Sorgue, convoque les Transparents), 232 « seul sans être à l’écart», phrase de Camus), 254 (son frère Albert, la mort de Camus), 279 (se procure un pistolet, son frère Albert), 351 (“La revue”, avec Camus), 400 (“Le bonheur”, exergue tiré d’“Evadné”), 501 (non nommé, marche avec Camus dans la campagne rousse), 520 / Journal de Travers : 897 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, non nommé, citation du poème “Évadné”, de “Seuls demeurent” (Fureur et mystère)) / car, Char, charrier, Rachi, arc, Diane Cancel (Transparents et > Celan), chair, cher, Cher, arracher


character, Été : 80, 195, 286, 371 / L’Amour l’Automne : 255


charade, Échange : 53


charcuterie, L’Amour l’Automne : 72


Chardin, L’Amour l’Automne : 453 (président ?)


Chardin (Jean-Baptiste Siméon), peintre français, 1699-1779, L’Amour l’Automne : 36, 397


Chardon, L’Amour l’Automne : 453 (président ?)


Chareau (Pierre), architecte et designer français, 1883-1950, Travers : 248 (épelé à tort Charreau ; reportage sur la Maison de Verre du docteur Dalsace, 31, rue Saint-Guillaume, à Paris)


Charette de la Contrie (François Athanase de), chef de guerre français, 1763-1796, L’Amour l’Automne : 162


charge, Travers : 60, 149, 176, 234, 271 / Été : 311 / L’Amour l’Automne : 150, 307, 397, 487


charger, Échange : 122 / Travers : 131, 216, 261 / Été : 37, 95, 105, 109, 156, 190, 288, 292, 296, 355, 411 / L’Amour l’Automne : 71, 94, 152, 189, 205, 216, 220, 328, 349, 401, 448, 496, 499, 499, 502


Charlene, “combine” de Robert Rauschenberg, 1954, Travers Coda : 25 (reproduit dans Orion aveugle, de Claude Simon), 38


Charles, Été : 46 (Blanc), 267 (frère de Boris) / L’Amour l’Automne : 65, 80 (Méryon), 82 (Kinbote), 120 (Méryon), 141 (dans La Promenade au phare), 168 (Midgette), 242 (Roca), 370 / Travers Coda : 31 (Blanc), 73 (Mauron), 76 (l’impératrice Charlotte finit par signer ses lettres Charles) / Char, Carol, arc, char, l’arche


Charles Ier (Carol Ier de Roumanie), 1839-1914, Été : 159 (article)


Charles II (Carol II de Roumanie, voir), 1893-1953, Été : 159, 166 (article)


Charles II, roi d’Angleterre, d’Écosse & d’Irlande, 1630-1685, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, il se soucie peu de sa tante, Élisabeth Stuart, “la Reine d’hiver”)


Charles III, roi d’Espagne, 1716-1788, L’Amour l’Automne : 516 (pièce à l’effigie de)


Charles St., Été : 64


Charles X, roi de France, 1757-1836, Été : 288 / Journal de Travers : 669


Charles-Boris, Été : 120, 270, 394


Charles-Édouard Stuart, prétendant à la couronne britannique, 1720-1788, L’Amour l’Automne : 94 (Prince Charlie)


Charles-le-Bien-Aimé, Été : 211 (Pale Fire)


Charles-Orland, dauphin, 1492-1495, Travers Coda : 79 (enterré à Tours)


Charleston, L’Amour l’Automne : 142, 449


Charleville, Été : 80


Charlie, L’Amour l’Automne : 65, 98, 101, 105, 105, 220-221


Charlotte, Été : 169 (impératrice) / L’Amour l’Automne : 56 (Bach), 200 (Bach), 215 (impératrice), 235 (Bach), 237 (impératrice), 247 (Bach), 298 (Bach), 361 (Caroline du Nord), 434 (impératrice), 538 (Bach) / Travers Coda : 64 (Bach), 67 (id.), 76 (impératrice), 84 (impératrice) / Carlotta


Charlotte de Belgique, impératrice du Mexique (1840-1927), Été : 169 (perd la raison) / L’Amour l’Automne : 215, 237, 434 / Travers Coda : 42 (non nommée, va d’une cour à l’autre), 76 (description de sa folie), 84 (mère du général Weygand) / Carlotta, Char, lotte, Charlot, harlot


Charlus (Palamède XV, baron de), personnage d’À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust,  Passage : 185 (non nommé, entonne la longue liste des amis morts, Le Temps retrouvé, Pléiade, IV, p. 441) / Été : 151 (le fort Palamède, à Nauplie, l’évoque moins qu’un des protagonistes de La Pècheresse, d’Henri de Régnier), 262 (le fort Palamède l’évoque) / L’Amour l’Automne : 169 (« Vous me disiez que la fille de l’auteur allait venir », citation de La Prisonnière, Pléiade, III, 791), 204-205 (l’épisode de la mèche (de Morel), citation de La Prisonnière, Pléiade, III, 791), 320 (Eugène Nicole aime la scène où Ch. dresse la liste de ses amis morts, “La mort”) / Travers Coda : 56 (série), 56 (son frère le duc de Germantes essaie d’imiter son habitude de parler aux paysans), 93 (connaît des gens très bien et très mal) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-9 (“Dieu sait pourquoi”, « alors... la Mèche », Pléiade 1988 III, p. 791) / Charles, Char, Châlus,


Charly, L’Amour l’Automne  : 472


charme (un), Travers : 121, 126, 219, 278 / Été : 112, 129, 293, 332, 399 / L’Amour l’Automne : 63, 165, 193, 216, 432, 432, 432, 476, 510 / Travers Coda : 39


charmer, Été : 188


Charmettes, maison de Rousseau près de Chambéry, Été : 80


charnier, Été : 185


charnière, L’Amour l’Automne : 64


charogne, Été : 55 (tirade sadique dans la salle de pisse, au Toilet, à New York, c. 1970-1980)


Charolles, ville de Saône-et-Loire, L’Amour l’Automne : 410 (le beau-frère de Ginette Amblard y aurait peut-être été sous-préfet)


Charon, Été : 410 (laisse passer Orphée) / L’Amour l’Automne : 109 (brève citation de Jorge Luis Borges, “Le Zahir”, in L’Aleph, Bibliothèque de la  Pléiade, Œuvres complètes, t. I, 625), 205 (id., —> Machado, Caronte, Don Ramon del Valle-Inclan), 329 (“Le passeur”, citation d’Antonio Machado, “A Don Ramon del Valle-Inclan”, in “Glosando a Ronsard y otras rimas”, Nuevas Canciones (1917-1930), Poesias completas, Selecciones Austral, Espasa-Calpe, Madrid, 1984, p. 289, Poésies, NRF Gallimard, coll. Du monde entier, 1980, p. 303) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-8 (“L’obole de Charon”, citation tronquée de Jorge Luis Borges, “Le Zahir”, in L’Aleph, Pléiade, Œuvres complètes I, 625)


charpie, L’Amour l’Automne : 352 (œuvres de Jean-Paul Marcheschi qui seraient réduites de c., à cause de l’humidité, s’il exposait en Guyane, dans les anciens locaux du bagne)


charrette, L’Amour l’Automne : 185


Charron, L’Amour l’Automne : 453 (président ?)


charrue, L’Amour l’Automne : 51, 142, 142, 145, 145


Charte, L’Amour l’Automne : 318 (et monarchie héréditaire)


charter, Travers : 27, 29, 33 / L’Amour l’Automne : 15, 164


Chartes, Échange : 77 (ancien élève des)


Chartier, Été : 370 (chez les, près de Ligné)


Chartier (Jacques), † c. 1925, Été : 127 (son frère Pierre le souhaite allongé sur le ventre, jambes écartées), 370 (admire Pierre Roché), 396 (meurt pendant la guerre du Rif)


Chartier (Marthe), v. Calan (marquise de)


Chartier (Pierre), † 1973 (Été, 396), Été : 127 (lettre à son frère et amant, 11 juillet 1916), 185 (id., 13 août 1917), 370 (en arrive à se demander si Barrrès après tout n’est pas un grand écrivain), 396 (a vécu jusqu’en 1973)


chartiste, L’Amour l’Automne : 471


Chartres, chef-lieu de l’Eure-et-Loir, Échange : 131, 193 / Été : 228 / L’Amour l’Automne : 143


Chartreuse de Parme (La), roman de Stendhal, 1836, Travers Coda : 84


chasse, Été : 114 (pavillon de)


chasser, L’Amour l’Automne : 230, 325


chasseur, Été : 151 / L’Amour l’Automne : 46


chassieux, Été : 99, 123 / L’Amour l’Automne : 325


chat, Passage : 11 (sur les murs, entre les jardins du VII arr., à Paris) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Les Missions étrangères”, id. )


château, Passage : 56, 58 / Échange : 74, 102, 107, 121, 126, 140, 206, 213, 218 / Travers : 58, 88, 114, 116, 117, 134, 135, 218, 223, 264 / Été : 20, 66, 77, 84, 92, 127, 139, 156, 158, 160, 203, 208, 224, 236, 252, 268, 269, 272, 277, 280, 302, 385, 410, 4ec / L’Amour l’Automne : 21, 34, 34, 45, 49, 56, 90, 98, 161, 166, 171, 227, 228, 300, 325, 379, 520, 537 / Travers Coda : 31, 45, 52, 54, 55, 57, 59, 66, 67, 74, 84, 88 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, très petit château anglais où est recueillie la Reine d’hiver, Élisabeth Stuart, reine de Bohême) 


château d’eau, Travers : 121 / L’Amour l’Automne : 41 (Château-d’Eau)


Châteaubleau, L’Amour l’Automne : 321


Chateaubriand (François-René de), écrivain français, 1768-1848, L’Amour l’Automne : 162 / Journal de Travers : 669, 1235 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, non nommé, citation approximative des Mémoires d’outre-tombe XI, III, Pléiade 391, après allusion à la scène de l’envoyé vendéen regardant la gravure de la mort de Wolf(e)), Vaisseaux brûlés, 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, parle de pygmées, Pléiade 392) / château, brillant, Bryan, Aristide Briant


château-fort, Échange : 100, 217


Châteauroux, Échange : 186


Chatel (Peter), acteur allemand, 1943-1986, L’Amour l’Automne : 271, 306 / Journal de Travers : 296-7, 315, 479-80, 569-70, 695, 1525, 1527


Châtelet, Travers : 156


Châtre (La), Échange : 186 / Été : 252


châtré, Échange : 138


Chatrian (Alexandre), écrivain français, 1826-1890, Travers : 180 (genre Erckmann-)


chef d’État, L’Amour l’Automne : 455, 512 (chef de l’État)


chef d’entreprise, L’Amour l’Automne : 174


chef-d’œuvre, L’Amour l’Automne : 184, 190-191 / Travers Coda : 73


Chef-d’œuvre inconnu (Le), récit d’Honoré de Balzac, 1831, L’Amour l’Automne : 537


chef d’orchestre, Travers : 215 / L’Amour l’Automne : 331, 331, 530


Chef d’orchestre callipyge et autres récits (Le), recueil d’Eugène Nicole ?, Passage : 139, 149, 159, 175


chemin, Passage : 28, 57, 65, 119, 199 / Échange : 10, 12, 15, 19, 26, 26, 29, 29, 29, 30, 30, 32, 32, 37, 45, 47, 53, 56, 56, 66, 98, 98, 101, 101, 111, 119, 123, 134, 137, 147, 183, 217, 190, 238 / Travers : 22, 91, 213, 251 / Été : 19, 96, 149, 149, 181, 181, 201, 244, 261, 270, 298, 347, 350, 385, 385, 399, 409 / L’Amour l’Automne : 23, 35, 54, 94, 98, 120, 120, 176, 185, 214, 232, 244, 257, 257, 263, 281, 281, 329, 329, 362, 400, 441, 451, 452, 453, 483, 489 (mi-), 501, 504 (Camenae), 529 / Travers Coda : 16, 20, 46, 47, 49, 63, 66, 69, 84, 89, 91, 96 / chien, Chine, niche, miche, mèche, chemise, cheminer, cheminée, manche, Manche


Chemin” (“Le), collection de littérature des éditions Gallimard, dirigée de 1959 à 1992 par Georges Lambrichs (1917-1992), Été : 29 (Jean-Claude Lebensztejn, La Fourche, 1973), 185 (Rémi Santerre, L’Écart, 1969), L’Amour l’Automne : 35 (id., couverture), 404 (ne publie pas le deuxième livre de Casimir Estène (Rémi Santerre), “La pièce”) / Travers Coda : 62


Chemin de campagne (Le), texte de Martin Heidegger, 1945, L’Amour l’Automne : 98, 103, 214, 244


chemin de fer, Été : 49, 288 / L’Amour l’Automne : 393


Chemin-des-Dames, Échange : 144 / L’Amour l’Automne : 359


cheminée, Vaisseaux brûlés : 539-8-3 (“Chauffage par le sol”, à Plieux, donne sur le vide) / chien, chemin, nichée


cheminement, Passage : 74, 196 / L’Amour l’Automne : 70


Chemins de l’exil, ou les dernières années de Jean-Jacques Rousseau, (Les), téléfilm de Claude Goretta, 1978, Été : 61 (Fred Ulysse), 180 (id.), 294-295 (François Simon)


Chemins vers le silence intérieur, œuvre d’Edith Stein, traduction française parue chez Vincent Aucante en 1998, L’Amour l’Automne : 263


chenal, Échange : 103 / Travers : 183 / L’Amour l’Automne : 64


chêne, Passage : 51, 84 / Échange : 11, 124, 143, 218 / Été : 25 / Travers Coda : 92


Chêne-Roc, Été : 134


Chénier (André), poète français, 1762-1794, L’Amour l’Automne : 274 (cité, non nommé)


chèque, Été : 27 / L’Amour l’Automne : 519


Cher, cher, chère, Échange : 24 / Été : 252 / L’Amour l’Automne : 133, 134, 139, 214, 230, 237, 248, 250, 298, 325 (Cher), 331 (id.), 365, 485, 489 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“Au pays d‘Allen”, à propos d’Arpheuilles (-Saint-Priest)


Cherche-Midi (rue du), Paris, VIe et XVe arr., L’Amour l’Automne : 99 (le couple américain qui doit financer Bad y est logé chez Andy Warhol, au 15), 246 (Georges Perec  s’y montre vêtu d’un drap, à l’antique), 512 (Louis Aragon vient y dîner chez Warhol)


 Chercher le monstre, Été : 353


chère, Vaisseaux brûlés : 539-9 (“Je vois que les affects se portent bien”, la maladie ni le traitement n’ont forcément d’effet sur la chair et la chair)


Chéreau (Patrice), metteur en scène français, né en 1944, Été : 238 (Crépuscule des dieux, Boulez) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-5 (“Journal d’un fou”, Jeanne Lloan fait remarquer que dans le brouillon en ligne de La Civilisation des prénoms il est par erreur appelé Patrick) / rocher, archer, Archer, racho (rachitique), réchaud


chérie, L’Amour l’Automne : 76, 138, 326


cheval, L’Amour l’Automne : 188, 226 (Cheval blanc), 503, 509 / Travers Coda : 37, 47 (chevaux de la mort), 48 (fer à cheval), 67, 72


chevalier, L’Amour l’Automne : 89, 90, 222-223, 490, 527 (Chevalier au Lion)


Chevalier à la Rose (Le), Der Rosenkavalier, opéra de Richard Strauss, livret de Hugo von Hofmannsthal, 1911, Été : 133 (J’aime)


Chevalier de Pas, un des hétéronymes de Fernando Pessoa, Été : 53 (Pessoa à sept ans se faisait adresser des lettres par lui)


chevelure, Travers : 106, 263 / Été : 59, 66, 349, 400 / L’Amour l’Automne : 287 / Travers Coda : 73


Chevènement (Jean-Pierre), homme politique français, né en 1939, Travers : 187 (écrit pour la télévision le scénario d’une “dramatique” sur Louis Rossel, 1977)


chevet, Échange : 50, 152 / Été : 106, 160, 249, 250, 402 / L’Amour l’Automne : 458


cheveux, Échange : 87, 89, 128, 150, 151, 155, 166, 174, 189, 189, 210, 211, 222 / Travers : 17, 18, 44, 46, 72, 182, 190, 191, 193, 199, 203, 211, 217, 233, 233, 258, 258 / Été : 19, 29, 40, 62, 63, 66, 93, 94, 131, 134, 143, 167, 181, 184, 187, 233, 240, 250, 253, 276, 299, 336, 349,364, 383, 385, 388, 402 / L’Amour l’Automne : 33, 61, 119, 132, 187, 190, 224, 224, 248, 281, 499, 512 / Travers Coda : 38, 83


Cheveux-verts, Passage : 19 (personnage d’un roman moderne japonais, modèle de mode, vit en couple avec un autre garçon dans l’appartement voisin de celui d’une très vieille femme originaire de Sapporo (cf. 17-18)), 161 (introduit la main dans la chemise d’un grand soldat américain, un marine dépoitraillé, velu, petite-fils de gens de Philadelphie qui habitent ine bâtisse blanche au milieu d’un parc (cf. 160)) / Échange : 84 (id.)


Chevigné (Laure de Sade, comtesse Adhéaume de), 1859-1936, Échange : 160 (certains des traits d’Oriane de Guermantes, dans À la recherche du temps perdu, lui sont empruntés) / Travers : 247 (énumération, situation) / L’Amour l’Automne : 424 (marquise de, avatar de la “Marquise de Sévigné”, à Chamalières)


chevron, L’Amour l’Automne : 82 / Travers Coda : 72


cheyre(s), haute lande d’Auvergne, coulée de lave, Vaisseaux brûlés : 539-7-1-1 (“À tombeau ouvert”, il y répand les cendres de sa mère)


chiaren, Travers : 94


chien, Passage :9, 11, 22, 32, 42 / Échange : 11, 22, 32, 42, 79, 143, 187, 214, 230, 237 / Travers : 54, 83, 83, 97, 134, 197, 235, 243 / Été : 52, 52, 55, 101, 107, 149, 155, 172, 174, 190, 233, 233, 238, 262, 280, 321, 327, 391, 391, 405 / L’Amour l’Automne : 19, 28, 49, 50, 50, 71, 86, 86, 121, 173, 178, 182 (île des Chiens), 212 (Wilson), 221, 225, 233, 236, 247, 288, 429 (Man Ray), 458, 458, 482, 488, 488, 488, 495, 508, 531, 532, 532, 532, 537 / Travers Coda : 16, 16, 17, 20, 23, 24, 25, 62, 64 (Wilson), 69, 76, 97 / Chine, niche(s), rien, bien, lien(s), déféquer (chier), (se) nicher, chaîne 


chien-loup, Été : 145


chiffre, Travers : 38, 115, 181, 222 / Été : 21, 98, 156, 171, 251, 286, 305, 306, 306 / L’Amour l’Automne : 11, 140 / Travers Coda : 41, 76


Chilien, Échange : 59 / Été : 108


chimère, Été : 95, 312 / L’Amour l’Automne : 118


China, Échange : 224 / Été : 126


Chine, Passage :17, 117, 131, 174, 196 / Échange : 70, 110, 125, 145, 195 / Travers : 210, 238, 270 / Été : 133, 183 / L’Amour l’Automne : 37, 66, 338 / niche, chien, niche (de nicher), chiner, chenil


chiner, Travers : 94


chinois, Échange : 13, 38, 69, 107, 144, 181, 190, 210, 235, 238 / Travers : 43, 85, 90, 183 / Été : 37, 110, 116 / L’Amour l’Automne : 76, 223, 236, 251, 496 (en ombre chinoise) / Travers Coda : 90


Chinoise (La), film de Jean-Luc Godard, 1967, Travers : 134 (J’aime)


chinoiserie, Échange : 112


Chirac (Jacques), homme d’État français, né en 1932, Travers : 56, 136, 149, 158, 261 / Été : 365 (M. Lanier lui fait part de réserves),  Journal de Travers : 77, 412, 869, 1534


chirurgical, L’Amour l’Automne : 334


chirurgie, L’Amour l’Automne : 72, 192


chirurgien, L’Amour l’Automne : 122 (-dentiste), 126


chœur, Travers : 156 / Été : 159, 307 / L’Amour l’Automne : 260


choléra, Été : 128, 129 / L’Amour l’Automne : 92, 495


chorégraphe, Échange : 222 / Travers : 196 / Été : 80 / L’Amour l’Automne : 51, 218, 219 / Travers Coda : 32


chorégraphie, Travers : 82 / Travers Coda : 20


Chorus, Travers : 218


chose, L’Amour l’Automne : 18, 63, 117, 119, 126, 126, 137, 141, 147, 151, 159, 166, 179, 181, 188, 191, 197, 219, 220, 221, 223, 228, 228, 228, 228, 228, 230 (cosa), 232, 234, 234, 234, 237, 242, 242, 244, 244, 251, 251, 251, 253, 254, 254, 259, 259, 264, 359, 367, 376, 386, 390, 449, 469, 476, 488 (cosa), 489 (cose), 489, 489, 490, 490, 498, 501, 503, 503, 503, 508, 518, 519, 531, 538 (things) / chose


chrétien, Travers : 244


Chris, Travers : 95, 226, 233, 243 / Été : 65, 128, 257, 341, 347, 371, 404, 410


Chris H., Travers : 64, 64 / Été : 65, 202 / L’Amour l’Automne : 209


Chris. St., Travers : 250


Christ, Travers : 95, 118, 125 / Été : 50 / L’Amour l’Automne : 46 / Travers Coda : 60 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, Christophe contient le, Colomb, citation de la notice relative au Palace dans le volume Claude Simon de la Bibliothèque de la Pléiade, p. 1339)


Christa, Été : 302


Christian, Été : 282 (le Basque)


Christian B., Été : 312


Christian H., Été : 261, 337


Christina’s World, tableau d’Andrew Wyeth, 1948, Travers : 249


Christine, Travers : 259 (Laurent)


Christmas Carol (A), conte de Charles Dickens, 1843, L’Amour l’Automne : 405


Christophe, Travers : 91 (Colomb), 134 (palais du roi) / Été : 396 (simule la folie) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, Colomb, citation de la notice relative au Palace dans le volume “Pléiade” de Claude Simon, p. 1339)


Christopher, Travers : 217 / Été : 206


Christopher H., Été : 330


Christopher St., Travers : 138, 186, 197 / Été : 169


Christopher Street, Travers : 215, 238 / Été : 121, 390


Christopher X, Été : 240


chrome, Été : 153, 343, 382 / Travers : 37


chromé, L’Amour l’Automne : 428


chronique (une), Échange : 47, 58 / L’Amour l’Automne : 184, 499


chroniqueur, L’Amour l’Automne : 425, 454 (-biographe), 470


chronologie, L’Amour l’Automne : 171


chronologique, L’Amour l’Automne : 89, 149, 274, 391


chute, Travers : 255 / Été : 331, 346, 368 / L’Amour l’Automne : 85, 95, 147, 249, 379, 379, 385, 390, 420, 501, 510 / Travers Coda : 20, 26


Chute (La), récit d’Albert Camus, 1956, L’Amour l’Automne : 38 / Vaisseaux brûlés : 539-8-4-1 (Les chevaux de la mort, citation de l’incipit)


Chute des courses (La), œuvre d’Arman, 1996, L’Amour l’Automne : 420


chuter, L’Amour l’Automne : 188


C.I.A., Travers : 91, 178, 214 / Été : 118, 137, 175, 402


cible, Passage : 176 / Été : 198, 249, 345, 355 / L’Amour l’Automne : 108, 439


cicatrice, Travers : 73 / L’Amour l’Automne : 154, 222, 222, 371 / Travers Coda : 21


ciel, Passage :104, 130, 139, 150, 157, 167, 176, 187, 199, 201, 203 / Échange : 12, 13, 18, 22, 27, 38, 39, 42, 47, 48, 53, 62, 73, 80, 97, 100, 117, 124, 137, 145, 151, 151, 152, 156 / Travers : 37, 76, 78, 79, 85, 108, 118, 138, 187, 256, 259 / Été : 39, 47, 50, 84, 85, 93, 94, 109, 125, 148, 149, 175, 183, 201, 213, 272, 277, 280, 290, 312, 332, 332, 347, 358, 375, 390, 395 / L’Amour l’Automne : 16, 17, 76, 85, 90, 102, 106, 106, 113, 133, 142, 153, 189, 192, 193, 230, 235, 237, 239, 245, 249, 249, 259, 281, 341, 489 (Heavens), 494, 512, 532 / Travers Coda : 29, 32, 53, 55, 66, 67, 71, 74, 85, 92, 99 / lice, lycée, Skye, fiel


cielo, Travers : 214 / L’Amour l’Automne : 44 (addio cielo)


cierge, Échange : 101, 232


Cilan, L’Amour l’Automne : 360


cime, L’Amour l’Automne : 67


cinéaste, L’Amour l’Automne : 80, 448


cinéma, Passage :20, 69, 129, 145, 152, 168, 170, 185, 194 / Échange : 105, 113, 132, 151, 170, 218 / Travers : 67, 110, 125, 125, 133, 134, 135, 136, 148, 167, 234, 244, 245 / Été : 133, 133, 220, 302, 319, 321, 340, 391, 405, 4ec / L’Amour l’Automne : 58, 67, 70, 79, 119, 155, 167, 168, 183, 192, 336, 336, 401 / Travers Coda : 27, 42, 79


Cinéma d’aujourd’hui, Été : 51 / L’Amour l’Automne : 78


cinémathèque, Échange : 169


cinématographique, L’Amour l’Automne : 21


Ciné-Revue, Travers : 237


ciné-roman, Été : 308


cinghalais, L’Amour l’Automne : 184


Cinq mille doigts du docteur T. (Les), film de Roy Rowland, 1953, L’Amour l’Automne : 271, 275 (allusion)


Cinquième Avenue, Travers : 69, 118, 120, 261, 279 / Été : 194, 202 (cinquième avenue)


Cioran (Emil), écrivain français d’origine roumaine, 1911-1995, L’Amour l’Automne : 521


Cioranescu (Alexandre) écrivain, érudit, bibliographe & diplomate roumain, 1911-1999, L’Amour l’Automne : 183 (tableau exhaustif de l’œuvre de Jean-Pierre Camus)/ Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-1 (id.)


Circle, Travers : 48, 112, 186 / L’Amour l’Automne : 68, 100


circonlocution, L’Amour l’Automne : 71


circonstance(s), L’Amour l’Automne : 90, 101, 116, 126, 215, 216, 236, 240, 379, 388, 422, 454, 467, 504, 529


circonvolution, L’Amour l’Automne : 35, 479


circulaire, Travers : 195 / Été : 252 / L’Amour l’Automne : 108, 171 (barré), 306, 442


circulation, Travers : 12 / Été : 95, 256, 348 / L’Amour l’Automne : 123, 345


circuler, L’Amour l’Automne : 230, 347


cire, Échange : 160, 177, 236 / Travers : 65, 108, 233, 233 / Été : 46 / L’Amour l’Automne : 179, 352


ciré, Travers : 207, 208 / Été : 215


cirque, Échange : 52, 97 / Été : 88 / L’Amour l’Automne : 162, 199, 274 / Travers Coda : 46, 69 (Orfei)


citation, Passage :62, 89 (quotes), 124, 127, 184, 202, 50 / Échange : 50, 129, 191, 239 / Travers : 33, 42, 66, 67, 81, 81, 134, 221, 222, 280 / Été : 108, 115, 161, 168, 168, 176, 178, 190, 244, 314, 351, 351, 361, 367, 370, 401, 409, 4ec / L’Amour l’Automne : 51, 91, 155, 242, 259, 290, 308, 347, 354, 485, 520 / Travers Coda : 18, 40, 51, 54, 59, 60, 97


cité, Échange : 12, 74, 139, 159, 159, 184, 202, 217 / Travers : 18, 31, 46, 136, 136 / Été : 47, 51, 78, 92, 125, 147, 170, 219, 225 / L’Amour l’Automne : 102, 150, 195, 202, 257 (la Cité), 381, 423 (universitaire), 471 (-jardin), 500 (bâtir une Cité), 513, 537 / Travers Coda : 57, 65 (Cité idéale), 69


Cité (île de la), à Paris, Été : 281 / L’Amour l’Automne  : 257 (“tasse” du quai aux Fleurs, ou du quai de Corse) / Travers Coda : 86, 86 (bureau de l’inspecteur Pater)


Cité des Renaudes, Été : 210


Cité universitaire, Passage : 17


citer, Passage :40, 43, 63, 80 / Échange : 25, 117, 133, 158, 203, 211 / Travers : 116, 199, 237 / Été : 15, 55, 128, 128, 129, 156, 186, 324, 376, 402 / L’Amour l’Automne : 92, 149, 194, 200, 200, 320, 349, 355, 503, 537 / Travers Coda : 23, 26, 37, 58, 60, 80, 90, 90, 98


Cités de transit, Été : 51


City, Passage :137 / Sex and the City


Civil Service, L’Amour l’Automne : 255


civilisation, Vaisseaux brûlés : 806 (“Définitions de la civilisation”), 807 (“Civilisation et solitude”), 809 (”Éloge des conventions, garantie des anachorètes”, le contraire de la c. c’est la promiscuité)


clair(e), Été : 375 / L’Amour l’Automne : 22, 47, 97, 113, 117, 162, 282, 285, 310, 379, 381, 411, 411, 413, 414, 424, 459, 491, 498 / Travers Coda : 17, 45, 45, 55, 60, 63, 64, 65, 67, 70, 93


Clairac, ville du Lot-&-Garonne, Travers Coda : 52


Clair de femme, film de Costa-Gavras (1979), Été : 385


Claire, Travers : 135 (Brétecher) / L’Amour l’Automne : 144 (rue Sainte-)


Claire Fontaine” (“La), chanson française, Été : 84


clairière, Passage : 84 (lune éclaire un instant la, représentation de ballet, dans un film (?)) / L’Amour l’Automne : 145, 210, 400, 452, 509 / Travers Coda : 16, 52


clair-obscur, L’Amour l’Automne : 13


clan, Passage  : 171 (indien, près de la ferme de Melville ?) L’Amour l’Automne : 29 (joué le destin —> Arrowhead), 94 (deux, à Skye), 142 (id.), 145 (if.), 164 (MacLeod), 193 (deux, à Skye), 218 (id.), 389 (culte du, en Écosse, “Le rivage”), 441 (des Min, en Corée, “La pancarte”), 447 (Min, Arnold Henry Savage Landor, “Le nom”) / Travers Coda : 13 / Celan, lac, Lacan, Ceylan, Calan


Clara, Travers : 255 / L’Amour l’Automne : 294 (Stern), 365 (id.), 365 (id.) / Travers Coda : 28 (Capdevilla-), 52 (-Quelquechose), 52 (Other-)


Clara Stern, roman d’Éric Laurrent, Minuit, L’Amour l’Automne : 294, 365 (personnage), 365


Clarac, Travers Coda : 52


Claremont, ville de Californie, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-11 (“La mort de Wallace”, Karen Green y découvre son mari pendu)


Clarence (Albert, duc de), petit-fils de la reine Victoria, 1864-1892, L’Amour l’Automne : 282 (la future reine Mary lui est d’abord fiancée)


clarinette, L’Amour l’Automne : 25 / Travers Coda : 15, 98


Clark, Passage : 78 (Robert) / Échange : 102 (Robert Indiana), 132 (Gable) / Travers : 123 (Gable) / Été : 220, 381 / L’Amour l’Automne : 29 (Sir James Clark Ross), 41 (Tristano), 43 (Robert Indiana), 113 / Travers Coda : 83 (Dora, dans Hotel de Dream)


Clark (Ronald W.), écrivain britannique, 1916-1987, L’Amour l’Automne : 450


Clarke, Échange : 174 (Sir James Clarke Ross, en fait Clark Ross, point extrême atteint par Parry en 1819) / L’Amour l’Automne : 115 (prénom, vient d’avoir par Caroline des nouvelles de Linda), 181 (Sir James Clarke Ross, en fait Clark Ross, compagnon de Parry)


clarté, Travers : 104, 202 / L’Amour l’Automne : 17, 207, 385


Clary (Mildred), luthiste, musicologue et productrice de radio française d’origine anglaise, 1931-2010, Été : 133 (J’aime)


Clary, l’un des possibles noms de scène de l’acteur Laurent Morel, L’Amour l’Automne : 472 (lit Onze sites mineurs aux rochers de Mauroux, 19 octobre 2003 ; “Le rocher”)


classe, Échange : 133 / L’Amour l’Automne : 94, 164, 175, 217, 381 / Travers Coda : 73, 79, 85


classement, L’Amour l’Automne : 391, 391


classer, Échange : 75 / Travers : 127 / L’Amour l’Automne : 61, 205-206, 220, 284, 538


classeur,classeuse, L’Amour l’Automne : 15


classique, Échange : 127 / L’Amour l’Automne : 126, 218, 221, 248, 382, 395 / Travers Coda : 28, 42, 85


Classis, Passage :131, 160, 200 / Été : 112 / classe, classique


Clavel (Maurice), écrivain et journaliste français, 1920-1979, Travers : 69, 135, 145


clavier, L’Amour l’Automne : 205


Clay (Mr), personnage de “L’Histoire immortelle” (Den udødelige historie), récit de Karen Blixen, Travers Coda : 16 (marchand de thé à Canton), 53 (que désirait, en somme, Mr C. ?) 75 (l’or, l’ombre d’un sourire, citation de X., “Le souper de l’histoire”, Folio (Le Festin de Babette), p. 207) / craie, laïc, clef, argile


clé, Travers : 79, 192, 193 / Été : 55 / L’Amour l’Automne : 254


clef, Passage : 47 / Travers : 43, 59, 92, 138, 179, 195, 195 / Été : 81, 81, 115, 276, 350, 365 / L’Amour l’Automne : 184, 223, 246, 247, 253, 298, 413, 420, 513, 531


Clef des songes (La) (traité d’Artémidore de Daldis ?), Travers : 224


Clemenceau (Georges), homme d’État français, 1841-1929, Échange : 151 (non nommé, son portrait par Édouard Manet)


Clement (Caroline), † 1972, cousine et compagne de Mazo de la Roche, Travers Coda : 53 (non nommée), 64 (non nommée) 89


clerc, Échange : 60


Clermont(-Ferrand), ville d’Auvergne, chef-lieu du département du Puy-de-Dôme, Travers : 117 (le compositeur George Onslow y est enterré, à côté d’Antonin Collier) / Été : 75 (la tante “Marthe” y est enterrée, le 13 août 197. (?)), 240 (y voit au théâtre municipal Christopher X., acteur-étudiant anglais, interpréter le rôle de Cassio), 248 (naissance d’Augustonemetum), 301 (Mme Canque, professeur à l’université, y défile en 1936 sous une pancarte réclamant du pain), 329 (l’arrière grad-père Antonin Collier enterré à côté de George Onslow), 404 (statue de Vercingétorix par Bartholdi, place de Jaude) / L’Amour l’Automne : 44 (un épisode de la jeunesse de Maurice Roche, « même pas eu l’temps d’débander… »), 122 (Augustonemetum, Clarus Mons), 303 (Mme C. en 1936, cf. Été 301) / Travers Coda : 22, 38 (Arnaud), 38 (Roche), 44 (Cours Levet, lycée), 47 (conseil municipal), 55 (cours Sablon, adresse distinguée), 64 (cours Levé, face au vieux lycée),  72 (cathédrale de) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la Montagne”, Emerentienne de Gaudin de Lagrange, “Minnie”, est incrite au barreau de) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (La connexion, vitrine de la librairie Combes, rue Saint-Hérem, Autour de toi, Tristan), 539-6-1-1-1-2 (“Un très étroit passage”, jeux de billes au collège, sur le sable). / Montclair (New Jersey), Chiaromonte (Orlando furioso)


Clermont-l’Hérault, ville du département de l’Hérault, Été : 20 (voisine de Villeneuvette et proche du château de Margon)


Cléry, L’Amour l’Automne : 472 (nom de scène de l’acteur Laurent Morel)


cliché, Passage : 133, 172 / Échange : 38, 76, 98 / Travers : 246, 250 / Été : 18, 46, 74, 188, 287 / L’Amour l’Automne : 119, 209


Closerie des Lilas, Échange : 46 (l’oncle Jean, interne à Paris, y va avec ses amis Camelots du Roi)


Clues, Été : 312 (à propos de l’écrivain anglais Henry Green, 1905-1973, citation d’une lettre de Vladimir Nabokov à Edmund Wilson, n° 186, 24 mars 1951, in The Nabokov-Wilson Letters, Harper & Row, New York, 1979)  


C.N.R.S., L’Amour l’Automne : 184


Coca-Cola, Été : 134 (j’aime)


Cochinchine, Passage : 35 (souvenirs d’une femme de l’avenue de Royat, à Chamalières)


code, Échange : 176 / Travers : 43, 53, 64, 64, 83, 98, 126, 126, 136, 138, 138, 160, 179, 181, 181, 187, 199, 215 / Été : 42, 44, 70, 71, 71, 74, 193, 235, 276, 314, 314, 317, 321, 4ec / L’Amour l’Automne : 11, 408


cœur, Passage :92 / Échange : 237 / Été : 159, 173, 185, 186, 201, 203, 229, 245, 257, 266, 279, 315, 321, 322, 355, 374, 411 / L’Amour l’Automne : 15, 31, 34, 43, 48, 51, 64, 94, 101, 114, 130, 186, 187, 196 (Cœur Couronné), 214, 224, 226 (Cœur couronné), 229, 230, 232, 241, 243 (cuore), 307, 364, 378, 378, 378, 405, 414 (Double Cœur), 425, 453, 469, 471, 484, 498, 500, 536


Coggio (Roger), acteur français, 1934-2001, Été, 95 (joue au théâtre dans Journal d’un fou, d’après Gogol, et au cinéma dans Histoire immortelle, d’Orson Welles, d’après Karen Blixen)


coïncidence, L’Amour l’Automne : 69, 73, 105, 158, 191, 216, 228, 342, 455, 455, 456


coïncider, Échange : 59 / L’Amour l’Automne : 156, 156, 157, 199, 202, 202, 209, 446


col, L’Amour l’Automne : 15, 57, 406, 452, 519


Colacello (Bob), journaliste américain, né en 1947, Travers : 240 (Bob C.) / Journal de Travers : 22, 35, 377 (se plaint de la traductrice de Warhol en français), 683, 1023-4


collège, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-11 (“La mort de Wallace”, collège où il enseignait


colère, Été : 123


Colin, L’Amour l’Automne : 173 (Wilson), 200 (id.), 237 (id.) / Travers Coda : 63 (Stone), 67 (Stone ?) / colline, colon, Colon (—> Colomb, Le Palace / Colin Wilson —> Charlotte Bach)


Colisée (monument romain), Passage : 12 (étreintes avec des marins américains)


collection, Passage :53, 147 / Échange : 38, 51, 94, 119, 172, 180, 194 / Travers : 69, 70, 95, 116, 119, 273, 276, 279 / Été : 31 (P.O.L.), 39, 51, 71, 119, 244, 252, 255, 314, 328, 348, 353, 359 / L’Amour l’Automne : 22, 28, 35, 78, 86, 97, 100, 137, 139, 160, 208, 221, 248, 278, 416, 484 / Travers Coda : 62, 82


collectionner, Travers : 192 / Été : 83, 410


collectionneur, Échange : 226 / Travers : 29 / Été : 118, 332, 407 / L’Amour l’Automne : 28, 379


Collège Naval (de Greenwich), L’Amour l’Automne : 180 (Sir William Edward Parry est vice-gouverneur de l’hôpital royal)


Collège Saint-Charles (de Monaco), L’Amour l’Automne : 370 (Guillaume Apollinaire et son frère y sont élèves, “La mère”)


Colletet (Guillaume), poète français, 1598-1659, Été : 37 (à propos de l’églogue)


colline, Travers : 149 / Été : 14, 34, 113, 148, 164, 183, 188, 214, 228, 312, 325, 331, 375 / L’Amour l’Automne : 18, 59, 128, 178, 178, 203, 209 (colina), 233, 240, 517 / Travers Coda : 14, 23, 75, 92


Collins (Tom), Travers Coda : 38


Collomb (Gérard), maire de Lyon, né en 1947, L’Amour l’Automne : 173 (non-nommé, aurait voyagé aux frais de chefs d’entreprise)


colloque, L’Amour l’Automne : 91, 205


Colman (Ronald), acteur anglais, 1891-1958, Travers : 17 (joue deux rôles dans Le Prisonnier de Zenda, 1937)


Colman, localité d’Argentine, au sud de Buenos Aires,  L’Amour l’Automne : 126 (carte de l’Argentine, sur la couverture de quartiers de on !, d’Onuma Nemon)


Colomb (Christophe), explorateur génois au service de l’Espagne, 1451-1506, Passage :103 (croit être arrivé aux Indes), 113(cartes et secrets de son beau-père), 200 (comme 103) / Travers : 91 (énumération, après Las Casas) / Été : 140 (même phrase que Passage 103, mais raccourcie), 383 (père de Bartholomée de Las Casas prend part au deuxième voyage de) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, citation de la notice de la Pléiade à propos du Palace, de Claude Simon, p. 1339, colombe, Colon) / colombe, Colombo, Colombani, Les Ailes de la Colombe, La Colombe, Colombine, Columbus Circle, colon, Denise Colomb


Colomb (Denise Loeb, dite), photographe française, 1902-2004, L’Amour l’Automne : 216 (meurt à cent un ans), 536 (présente aux moments cruciaux) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, son vrai nom est Loeb)


colombage, Travers : 91 / Échange : 106


colombe, Échange : 69, 135, 202 (ailes de), 205 (ailes de) / Travers : 91, 91 / Été : 49, 125 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, en tant que signifié, Barcelone (non-nommé), Christophe Colomb, citation de la notice relative au Palace dans la Bibliothèque de la Pléiade, p. 1339)


Colombes (ville de la banlieue parisienne), Passage : 124


Colombie, Passage :131 / Travers : 91 / L’Amour l’Automne : 292, 478 / Colomb, Columbia, Colon, colombe


colombien, Été : 201 / Travers : 49, 91 / L’Amour l’Automne : 320, 382, 481, 481, 481 / Travers Coda : 19


colombier, Été : 255 / L’Amour l’Automne : 103


Colombier (Mme du), Été : 60, 373, 373


Colombine, Échange : 115 / Travers : 91


Colombo, capitale de Sri Lanka, Passage : 172 / Travers : 28, 91 / L’Amour l’Automne : 178, 229 (quartier Colombo 7), 287 / Travers Coda : 25, 89


colombophile, Échange : 15 / Travers : 91 / Été : 321 / Travers Coda : 96


Colombus, Été : 60, 176


colon, côlon, Colon, Échange : 109 (colons titrés) / Été : 206 (groupe de colons, W) / L’Amour l’Automne : 91, 149 (côlon), 173 (côlon), 205 (hôtel Colon), 242 (groupe de colons, W), 279 (groupe de colons), 279 (id.), 279 (id.), 284 (Jenny), 300 (Colon), 300 (info@hotelcolon.es), 471, 473 (cancer du côlon) / Travers Coda : 87 (entre Colon et Panama), 91 (côlon), 91 (id.), 91 (id.), 92 (id.), 92 (id.)


Colon (hôtel), à Barcelone, Travers : 91 (liste), 252 (photographie de Claude Simon devant l’, avec un prétendu sosie d’Alain Robbe-Grillet, 1936 ou 37) / L’Amour l’Automne : 187 (l’image de l’h. comme référent, citation de Jean-Claude Lieber, débat consécutif à la communication de Jacques Leenhardt, “Claude Simon, l’écriture de la ressemblance”, colloque Claude Simon dirigé par Jean Ricardou à Cerisy-la-Salle, 1er au 8 juillet 1974, actes publiés par l’Union générale d’édition, collection 10/18, 1975, p. 136), 205, 300 (info@hotelcolon.es) / Travers Coda : 63 (l’image comme référent)


Colon (Jenny), actrice française, modèle de l’Aurélia de Nerval, 1808-1842, Été : 284 (sa figure se confond avec celle de la mer)


Colon (Théâtre), Été : 191


colonel, Été : 89 (Maler), 341 (Beck) / L’Amour l’Automne : 318 (mari d’Indiana), 353 (mari de Mme Morgan puis de la Marquise de Sévigné), 406 (Morell (pour Morel)), 436, 482 / Travers Coda : 25 (Morel), 26 (Sanders), 26 (id.) / colon, côlon, (Jenny) Colon, colonne, Colon, Colomb, colonie, Grand Hôtel Colon (à Barcelon —> Le Palace),


colonie, L’Amour l’Automne : 331 (pénitentiaire), 471 (communiste)


colonne, Échange : 210 / Travers : 239 / Été : 89, 110, 123, 159, 251, 273, 323, 359 / L’Amour l’Automne : 206, 496 / Travers Coda : 20, 20, 65, 77


Columbia (University), New York, Passage : 117 (cinéma Thalia, non loin de) / Échange : 204 (Nabokov fait son cours sur Ulysses à Cornell, pas à), 209 (William York Tindall, auteur de A Reader’s Guide to James Joyce, Thames and Hudson, 1960, y est professeur) / Travers : 91 (énumération, à partir de Christophe Colomb), 198 (rencontre un étudiant en mycologie à), 258 / Été : 36, 39, 191 / L’Amour l’Automne : 324, 357, 374 / Colomb, Colombie, Colon, colon, cancer du colon, colombe, Ailes de la colombe, Venise, Henry James, dove, love


Columbia Heights, L’Amour l’Automne : 324


Columbus, Travers : 100 / L’Amour l’Automne : 519


Columbus Circle, Passage : 105 / Travers : 48, 91, 112 / L’Amour l’Automne : 68, 100


Columelle (Lucius Iunius Moderatus Columella), poète latin, Ier siècle av. J.-C., Travers : 96 / Journal de Travers : 644, 1205-6


Comanche, Passage : 126


Combarrau, château voisin de Lectoure, L’Amour l’Automne : 260


Combes, librairie Henri, 27 rue Saint-Hérem, à Clermont-Ferrand, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (La connexion, Autour de toi, Tristan, de Claire France) / combe, Combesco


combinaison, Passage :151, 163, 199 / Échange : 43, 170, 171, 175, 177, 192, 200, 233 / Travers : 20, 192, 221 / Été : 64, 102, 116, 160, 194, 269, 289, 331, 364 / L’Amour l’Automne : 55, 106, 248, 317, 434, 519


combination, Été : 272 / L’Amour l’Automne : 54


combinational, Été : 98


Combines, série d’œuvres mixtes, peinture et sculpture, de Robert Rauschenberg, Travers Coda : 13, 38


comble, L’Amour l’Automne : 148, 154


combles, L’Amour l’Automne : 82, 138


comédie, Été : 176 / L’Amour l’Automne : 344


Comédie de l’Est, Travers : 152


commandant, Été : 111 (Marchand), 367 (La Pérouse) / L’Amour l’Automne : 485 / Travers Coda : 29 (Binger), 51, 63 (ex-“Commandant Zéro”)


Comment devient-on ce que l’on est, ouvrage de Louis Pauwels, Stock, 1978, Été : 52


Comment j’ai écrit certains de mes livres, texte posthume de Raymond Roussel, 1935, Été : 288


commentateur, L’Amour l’Automne : 44, 129, 149, 152, 374


commerce, Passage : 174 / Échange : 121, 163, 207 / L’Amour l’Automne : 192, 292, 455


commercial, L’Amour l’Automne : 401, 519


commissaire, Été : 258 / L’Amour l’Automne : 275 (Fleury), 448 (Krass)


commune, Commune, Travers : 14, 187 / Échange : 163, 172, 218, 235 / Été : 75, 85, 85, 172, 209, 209 / L’Amour l’Automne : 325, 351, 379, 395, 429


communication, Échange : 160 / Travers : 35, 151, 188, 215, 256 / Été : 275, 290 / L’Amour l’Automne : 113, 299, 325, 400, 414, 519


communiquer, Échange : 49, 94, 162 / Travers : 40, 82, 113, 166, 179, 247 / Été : 47, 342 / L’Amour l’Automne : 76, 369, 378


communiste, L’Amour l’Automne : 471


comorean, Travers : 15


comoréen, Travers : 14 / Travers Coda : 67


Comores, archipel du canal de Mozambique, Travers : 14, 16


compagnie, L’Amour l’Automne : 144, 161, 166, 181, 197, 207, 233, 233, 240, 247, 248, 249, 382, 415, 512, 519, 531, 536 / Travers Coda : 81 (de Pompeds funèbres)


Compagnie des Indes, Passage : 118


Compagnon (Antoine), critique littéraire français, né en 1950, Été : 353


complexe, Travers Coda : 14, 14, 14


complexité, Travers Coda : 14, 20, 45, 72


composer, Travers : 208 / L’Amour l’Automne : 55, 85, 97, 143, 147, 151, 193, 243, 316, 316, 396, 480, 487, 491 / Travers Coda : 50, 79, 82, 98


compositeur, Passage :144, 199/ Échange : 48, 105, 114, 118, 129, 139, 162, 170, 188, 232, 234 / Travers : 114, 117, 132, 135, 234 / Été : 76, 79, 89, 128, 160, 185, 188, 228, 243, 246, 253, 261, 265, 275, 276, 310, 355, 408, 114-115, 4ec / L’Amour l’Automne : 27, 35, 64, 102, 131, 132, 182, 223, 227, 236, 247, 247, 438, 464 (composer), 501 / Travers Coda : 19, 34, 53, 53, 77, 79, 84


composition, Passage : 144 / Échange : 177, 194, 216 / Travers : 39, 85, 153 / Été : 29, 92, 119, 123, 147, 194, 247, 270, 406 / L’Amour l’Automne : 30, 50, 59, 216, 217-218, 308, 352, 359, 491, 501 / Travers Coda : 82, 96


comptable, Échange : 51, 82 / Été : 95 / L’Amour l’Automne : 307, 326, 349


compte, Été : 121, 360, 395 / L’Amour l’Automne : 38, 197, 201, 225, 227, 233, 238, 240, 307, 394, 442, 495, 518, 531


compter, L’Amour l’Automne : 210, 220, 229, 230, 230, 238, 241, 250, 393, 398, 454, 488, 519 / Travers Coda : 21, 28, 79


Comptoir(s), Passage : 138, 144, 166, 175 / Échange : 141 / L’Amour l’Automne : 150, 189, 308 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-6 (“La gloire de Vidal”, anciens comptoirs des Indes, lettre) / compter, compte(s), conte(s), comte(s), bar, Bar-le-Duc, brèves


comte, Travers : 242 (Horn) / Été : 66, 66, 143, 257, 324, 406 (Brühl) / L’Amour l’Automne : 59 (Brühl), 102 (id.), 496 (id.), 496 (Orlock), 500 / Travers Coda : 81


comté, Travers : 60 / Été : 166 / L’Amour l’Automne : 117 / Travers Coda : 29


comtesse, Travers : 265 (Pahley) / Été : 304 (Told)


Conard (Louis), éditeur et libraire au 6, place de la Madeleine, à Paris, 1867-1944 : Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (a été formé chez Lemerre)


concert, Passage : 37 (aux États-Unis), 41 (à Tanglewood), 42 (id.), 160 (var. sur 37), 165 (critiques du), 182 (dans La Vue, de Raymon Roussel) / Échange : 103 (artistes devisent de, tableau de Paul Delaroche), 159 (organisés par Pierre Cardin au théâtre des Ambassadeurs) / Travers : 74, 150, 239 / Été : 32 (égoïste), ’63, 113, 137, 197, 203, 229, 319 / L’Amour l’Automne : 304, 416, 452, 530 / Travers Coda : 78


concerto, Passage : 144 / Été : 114 / Travers Coda : 84


Concerto en sol majeur, œuvre de Maurice Ravel, 1929-31, Été : 295


Concerto pour la main gauche, œuvre de Maurice Ravel, 1929-30, Été : 295, 330, 398 / L’Amour l’Automne : 194


Concorde (place de la), Passage :129 / paix, concorde, le Concorde, concordat, corde(s), Cordès, décor


concours, Travers : 238 / L’Amour l’Automne : 126, 245, 375


condition, L’Amour l’Automne : 84, 91, 142, 145, 163, 254, 285, 391, 446, 455, 533


conduire, Travers : 60 / L’Amour l’Automne : 133, 178, 246, 249, 272, 287, 299 (barré), 412, 438, 452, 479


conduit, Travers : 247 / Été : 28 / L’Amour l’Automne : 83, 206, 211


conduite, L’Amour l’Automne : 150, 150, 192, 231, 245, 254


confédération acarnanienne, L’Amour l’Automne : 435


confédération syndicale des travailleurs du Groënland, Été : 176


conférence, L’Amour l’Automne : 84, 156, 168, 175, 196, 225, 250, 416, 449


conférencier, L’Amour l’Automne : 156, 416


confesser, L’Amour l’Automne : 392


confession, Été : 69, 350


Confidences sur le Traversin, Été : 307


confin, Passage : 62, 63, 85, 146, 155, 168, 185, 194, 195, 196 / Échange : 33, 57, 227 / Été : 243, 407 / L’Amour l’Automne : 150, 153, 166, 231, 237, 274, 400, 418, 453, 504


Congo, pays d’Afrique indéfini, Échange : 108, 114, 122, 172


Congrès, Travers Coda : 78


Coni, ville du Piémont, Italie, Travers Coda : 28


conjecture, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“Au pays d’Allen”, cf. Achille, Poe, ne pas confondre avec conjoncture)


conjoncture, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“Au pays d’Allen”, Achille, Poe, ne pas confondre avec conjecture)


Connecticut, État et fleuve des Etats-Unis, Travers : 119 / Été : 186, 297 / Travers Coda : 18 (le fleuve), 91


connection, L’Amour l’Automne : 54, 239 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (La connexion, orthographe)


connexion, L’Amour l’Automne : 135 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, chambre à l’hôtel Villa Florentina, problème de), 2-2-12-045-3 (La connexion, orthographe)


Conrad (Joseph Théodore Conrad Korzeniowski, dit Joseph), écrivain anglais d’origine polonaise, 1857-1924, L’Amour l’Automne : 162, 163, 172, 271, 438


consacrer, Passage : 186 / Échange : 34, 62, 63, 76, 77, 94, 98, 102, 112, 113, 139, 173, 199, 202, 208, 219, 229, 230, 234 / Travers : 17, 31, 91, 117, 132, 150, 187, 208, 209, 214, 218, 234, 245 / Été : 95, 151, 175, 180, 186, 216, 233, 241, 264, 291, 317, 357, 359, 361, 390 / L’Amour l’Automne : 91, 159, 189, 354, 369, 369, 422, 431, 434, 476, 480


consécration, Travers : 266


conservateur, Passage : 9, 63, 135, 138, 149 / Échange : 141, 172 / Travers : 273 / Été : 136, 219, 246 / L’Amour l’Automne : 12, 14, 22, 33, 56, 490 / Travers Coda : 16, 82, 95


conservation, Travers : 84 / L’Amour l’Automne : 91


conservatoire, / Passage :94, 129, 131, 153, 191 / Travers : 126, 184 / Été : 305, 365 / conservateur, serre (conservatory), conserves (179)


conservatrice, Travers : 60 / Été : 193


conserver, Échange : 11, 15, 63, 109, 112, 150, 167, 189, 194, 212 / Travers : 114, 117, 222 / Été : 68, 89, 207, 229, 244 / L’Amour l’Automne : 118, 203, 216, 238, 287


considération, L’Amour l’Automne : 72, 88, 89, 124, 453, 536


considérer, Échange : 171, 217 / L’Amour l’Automne : 81, 126, 142, 145, 147, 150, 152, 238, 244, 272, 334, 370, 460, 482, 503, 509 / Travers Coda : 66, 96


consigne, Travers : 216


consolation, L’Amour l’Automne : 94, 176, 276, 288, 494, 504


Consoli (S.), Été : 347 (“Association verbale et schizophrénie”, à paraître dans L’Évolution psychiatrique, 1978 n° 2)


consœur, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, Mlle de Gaudin de Lagrange serai la c. de sa mère au barreau de Clermont-Ferrand)


conspiration, Été : 4ec


constellation, Été : 295, 330, 399, 406, 4ec / L’Amour l’Automne : 16, 253 / Travers Coda : 12 (stands for Dedalus, citation de William York Tindall, A Reader’s Guide to James Joyce, Thames and Hudson, 1960, p. 148, note 4)


construction, Échange : 128 / Travers : 12, 44, 154, 189, 189, 269 / Été : 94, 115, 124, 127, 395, 404 / L’Amour l’Automne : 128, 176, 218, 222, 528, 536


Consuelo, Été : 189, 402


consul, Passage :78, 136, 139, 155, 174, 188 /  Échange : 67, 109, 113, 113, 121, 125, 144, 161, 197, 207, 4e de couverture / Travers : 15, 178 / Été : 22, 89, 108, 235, 291 / L’Amour l’Automne : 135


consulaire, Échange : 121 / Été : 303


consulat, Passage :10, 93, 144, 175 / Échange : 28, 55, 95, 174, 192, 192 / L’Amour l’Automne : 44 / Travers Coda : 22


conte, Travers : 149 / Été : 143, 231 (Orlando) / L’Amour l’Automne : 126, 140, 416


Contes Moraux, cycle de films d’Éric Rohmer, Travers : 149 / Travers Coda  : 55 (troisième volet)


contemplation, L’Amour l’Automne : 148


Contemplations (Les), recueil de Victor Hugo, 1856, Été : 245


contempler, L’Amour l’Automne : 52, 63, 104, 153, 169, 172, 183, 223, 227, 487, 495, 495, 502, 533 / Travers Coda : 22, 66, 72, 73, 76


Contes (en fait Histoires ou contes du temps passé avec des moralités), recueil de Charles Perrault, 1697, L’Amour l’Automne : 318


conter, L’Amour l’Automne : 254 / Travers Coda : 74


contexte, Échange : 13, 105 / Travers : 148, 242, 249, 264, 274, 274, 275 / Été : 36, 132, 376 / L’Amour l’Automne : 36, 80, 347, 381, 421 / Travers Coda : 87


contexture, L’Amour l’Automne : 49, 495


continent, L’Amour l’Automne : 184, 187, 193, 206, 319, 336, 418, 529


Continental (hôtel), auj. Intercontinental, 3, rue de Castiglione, Paris, Ier arr., Passage : 85 (l’impératrice Eugénie regarde les jardins où jouait le Prince impérial), Échange : 67-68, Léchère y habite, mariage du frère, Marc, c. 1957, impératrice Eugénie), 122 (Luchaire y organise le repas de mariage du frère, Pierre), 135 (l’impératrice Eugénie à la fenêtre, partiel changement de nom (Intercontinental)), 172 (l’h. où habite M. Pachère), Été : 97 (impératrice Eugénie à la fenêtre, c. 1919 (?)), 396 (Marcel Knecht y habite) / L’Amour l’Automne : 397 (la mère d’Alexis Wolfson, ami de Maurice Sachs, y réside), 413 (Marcel Knecht, Angèle, Mary Garden, mariage du frère, écran même du temps, impératrice Eugénie, “Le valet”)


Continental, sauna new yorkais, 2109 Broadway, 1968-1975, Échange : 173 sq. (Indiana y fait ses débuts sur les planches, imite Diana Ross, allègres copulations)


Continental-Opéra, sauna parisien, 32, rue Louis-le-Grand, IIe arr., Échange : 64 (“coïncidence” de nom avec son illustra homologue new yorkais-


contour, Travers : 16, 85 / Été : 207, 322 / L’Amour l’Automne : 17, 106, 483, 494, 498


contourner, L’Amour l’Automne : 178 / Travers Coda : 66


contradiction, Travers : 214, 269 / Été : 408 / L’Amour l’Automne : 160, 422


contrainte, Été : 347, 347 / L’Amour l’Automne : 47, 332, 451, 487


contrarier, Été : 129


contrat, L’Amour l’Automne : 68, 276, 307


contrebande, Échange : 148, 153 / L’Amour l’Automne : 300


contrebandier, Échange : 89 / Été : 74, 193 (Wolfson), 410


contredire, L’Amour l’Automne : 97, 157 (contradire i morti)


contrée, L’Amour l’Automne : 52, 246, 254, 529


contre-indice, Travers : 31


contre-jour, L’Amour l’Automne : 134, 141


contre-texte, Été : 351


convention, Échange : 143 / Été : 74, 114, 131, 166, 182


conventionnel, Échange : 141, 213, 213 / Été : 269 / L’Amour l’Automne : 162, 235


convergence, Travers : 190


convergent, Échange : 129, 230 / Travers : 46 / Été : 125


converger, Travers : 211 / Été : 268 / L’Amour l’Automne : 39, 409


conversation, Passage :102, 133, 185, 186, 197, 204 / Échange : 13, 23, 29, 40, 45, 61, 63, 75, 97, 103, 190, 211, 234 / Travers : 38, 47, 72, 81, 120, 139, 141, 150, 172, 176, 237, 243 / Été : 57, 84, 86, 135, 145, 208, 216, 217, 235, 236, 274, 310, 355, 360, 360, 374, 391, 397, 403 / L’Amour l’Automne : 13, 39, 39, 39 (en anglais), 52 (conversations passées), 67, 70, 79, 79, 113, 176, 205, 327, 393, 402, 481 / Travers Coda : 37, 79, 82, 83, 88


Conversation en Sicile, roman d’Elio Vittorini, 1941, Travers Coda : 21 (allusion, abstraites fureurs)


Conversations imaginaires, recueil de dialogues de Walter Savage Landor, 1824-1846, Travers : 53-54 / L’Amour l’Automne : 272, 272 (redit en anglais, Imaginary conversations) / Travers Coda : 16 (dialogue entre Karl Sand(t) et Kotzebue)


converser, Été : 405 / L’Amour l’Automne : 508


conversif, L’Amour l’Automne : 395


conversion, Été : 283, 293 / L’Amour l’Automne : 425


convoler, Échange : 91


coopération, Travers : 125


copie (une), Échange : 170, 214 / Travers : 53, 256 / Été : 20, 46, 359, 401 / L’Amour l’Automne : 49 (copie), 253, 496 / Travers Coda : 31, 93


copier, Travers : 94, 94 / L’Amour l’Automne : 152 / Travers Coda : 31, 47


copieur, Été : 408


copiste, L’Amour l’Automne : 84


copulation, Passage :48, 74, 99, 106, 118 / Échange : 23, 149, 174, 233 / Travers : 166, 59, 99, 109 / Été : 88, 293 / population, copule(s)


copule, L’Amour l’Automne : 466


coquard, L’Amour l’Automne : 34


coquille, Vaisseaux brûlés, 571-1-1-15-3-13-1 (“Les Corps conducteurs”, nègre/règne, terme impropre pour les hypertextes)


cor, Passage : 41 / Échange : 229 / Travers : 90 / Été : 160, 210 / L’Amour l’Automne : 25 / Travers Coda : 15, 98


Cora, Échange : 99 (Pearl), 153 (White) / Travers : 276 / Été : 66 (Deschamps) / L’Amour l’Automne : 148 (Crane, tenait un bordel à Jacksonville, Floride), 161 (id., Stephen Crane vit avec elle à Brede Place, Sussex), 162 (id., Stephen Crane et elle donnent une grande fête à Brede Place pour célébrer 1900), 164 (id., retourne à ”Jax” après la mort de Crane et y ouvre une autre maison de plaisir), 201 (id., hotel de Dreme, le nom), 470 (id., “L’hôtel”, aventures de C. après la mort de Crane) / Travers Coda : 20 (Crane (?), « it was the sweetest thing I ever saw », cit de Hotel de Dream ?), 100 (id., peu question d’elle dans Hotel de Dream)


corail, Échange : 207, 207 / Été : 112, 395 / L’Amour l’Automne : 192, 479


Coralie, Été : 107, 112, 256, 402


Coralien, L’Amour l’Automne : 360


Coralline, Été : 76


Coran, Échange : 112 / L’Amour l’Automne : 238, 391, 503 / Cioran, Moran, Moran, Corenc, Laurent, Rannoch (Moor, station, loch), Caron, Charon, cornac, roman, Roman, auroch, anorak, Oran, Foran, torrent, Nora, connard, Craon, cran, Corcoran, Cora


coranique, Travers : 55


Corcoran (capitaine), héros éponyme des Aventures du Capitaine Corcoran, roman d’Alfred Assolant, 1867, Échange : 110 / L’Amour l’Automne : 176, 360, 515 / Travers Coda : 86


corde, Passage :41, 79, 152, 160, 180 / Échange : 13, 18, 18, 41 / Été : 55, 133, 148, 277, 280, 345, 411 / L’Amour l’Automne : 25 (orchestre), 200, 299, 483 / Travers Coda : 98 (quatuor) / Cordès, La Corde, décor, Duroc, cadre, cidre, Corée


Corde au cou (La), hypothétique film employant Fred Personne, Été : 61 (Fred Personne), 180 (id.)


Cordès, Été : 280


Cordoba, Travers : 222


Coré, L’Amour l’Automne : 279, 283


Corea, or Cho-Sen, the Land of the Morning Calm, texte de Arnold Henry Savage Landor, L’Amour l’Automne : 447


Corée, Été : 224 / L’Amour l’Automne : 37, 259, 333, 340, 367, 447 / Travers Coda : 73, 80 / Vaisseaux brûlés : 131-1-1. (“Les gardiens du temple”, ils leur offrent de partager leur repas, à cause du formidable orage),  1-3-8-3-1-1-2-1-4-10-1-1. (“Un jardin en Corée”, Pierre)  Morée, Corrèze, Coré, chorégraphe, graphe, roquet


Corée du Nord, L’Amour l’Automne : 300


Corée du Sud, Été : 224, 311 (président Park) / L’Amour l’Automne : 300


coréen, Travers : 178 / Été : 342 / L’Amour l’Automne : 32 (Coréen), 44 (Coréens), 130 (Coréens), 333,  394 (nord-) / Travers Coda : 58


corenverser, Travers : 93


Corfou, île grecque sur la mer ionienne, Échange : 136 / Travers : 16, 28 / Été : 156


Corine, Échange : 225


Coriolan, tragédie de William Shakespeare, 1607, L’Amour l’Automne : 284


Cork, L’Amour l’Automne : 227


Corley, Été : 35


Corne d’Or, Passage :128 / Échange : 164, 196 / morne, morne, Cornaro, corde, rodéo, Orne, borne


Corneille (Pierre), écrivain français, 1606-1684, Été : 14 / Travers Coda : 69 (non nommé, préface d’Othon citée)


Cornélie, Échange : 161 / Été : 310


Cornouailles, région de Grande-Bretagne, Échange : 11, 31 / Travers : 41 / L’Amour l’Automne : 171 (Cornwall), 195


Corona, marque américaine de machines à écrire, société fondée en 1886, Travers Coda : 44 (Elin Wägner, à Berg, travaille sur sa (photographie dans Elin Wägner, Det Första Fotstegets Moder, Artéa, 2009, p. 80))


Corot (Jean-Baptiste Camille), peintre français, 1796-1885, L’Amour l’Automne : 85


corps, Passage :91 (langue de la fille à l’éternelle sucette en forme de cœur, c. du garçon aux épaules carrées), 138 (d’Yves Marin-Laflèche), 168 (que le haut du, Edward Hopper), 181 (body to body, citation de Christopher Isherwood, A Single Man), 182 (Mark, le long de mon, maîtresse du professeur exilé jaloux), 188 (à moitié nu, allusion à A Single Man), 196 (« sont parfaitement immobiles », citation d’Alain Robbe-Grillet, L’Année dernière à Marienbad, éditions de Minuit, 1961, p. 28) / Échange : 9 (des chiens, aux Garnaudes), 23 (qui m’aient excité, entrepôts du boulevard de la Gare, Paris, XIIIe arr.), 40 (haut du, lettre de la belle-sœur), 44 (haut du, concours d’élégance automobile à Spa, 1935, L’Illustration), 85 (haut du, le frère et sa fiancée), 103 (central du château d’Anet), 104 (corps), 104 (à corps, près des tennis, à Brighton, à Hastings, avec le fils du directeur de théâtre à Paris), 110 (haut du c. passé dans des casaques de mousquetaire), 119 (d’adolescente, sectionné en son milieu), 120 (sans corps au bal du vice-roi, Mario de Sa-Carneiro), 123 (enterrement de la tante Marianne, dont on a ramené le), 127 (corps), 127 (à corps, du Narrateur et de Gilberte, pour une lettre, dans À la recherche du temps perdu, du narrateur et du fils du directeur de théâtre, à Battle, derrière Hastings), 129 (blanc, ruisselant au sortir de la baignade de Mahler dans Mahler, de Ken Russell, 1974), 133 (petit comptable a reçu pour tâche de donner c. à la fiction, Histoire immortelle), 138 (tous les c. sont parfaitement immobiles, Année dernière à Marienbad, p. 28), 149 (jumeaux de part et d’autre de son, dans un partie sauvage du rivage, sous la voie ferrée, entre Golfe-Juan et Cannes), 150 (d’un garçon plus âgé, même lieu), 151 (Mark et Tony, plus bas sur le c. de l’adolescent, petit revue porno achetée à New York, feuilletée sur la terrasse de l’Orangerie, à Paris), 174 (couvert de poils noirs, soyeux, au sauna Continental, à New York), 175 (innombrables, même lieu), 177 (même lieu, pseudo-citation de L’Année dernière à Marienbad, p. 28), 181 (central de l’étrange construction, jadis maison de repos), 185 (tourné très sensiblement vers la droite, photographie de Tom avec lui à Kew Gardens), 188 (est naturellement doré — allusion au “Mexicain” de A Single Man, d’Isherwood), 198 (Lucie Dessange dans le jardin de la sous-préfecture, 1931, on ne voit que la moitié de son), 218 (central du palais de la Légion d’Honneur, à Paris), 229 (est naturellement doré, courte citation d’Isherwood, soirée “tennis” chez Roland et Mark), 233 (de Billy Budd au bout d’une vergue), 233 (innombrables, suite de la soirée “tennis” chez Orlando et Mark, avenue Rapp), 237 (qui l’ait excité alors) / Travers : 31 (d’un article d’Angelo Rinaldi sur Roger Kempf), 60 (altier de la mère de Craig, à Inverness), 92 (en morceaux, Antoine persuadé que les voitures vont exploser, Washington, “inauguration” de Jimmy Carter, 20 janvier 1976), 93 (à San Francisco, Nora, dont le corps correspondait à tous mes fantasmes), 105 (récit et description investis par des c. étrangers, citation (Jean Ricardou ?)), 110 (petit comptable a pour mission de donner c. à la fiction, dans Histoire immortelle), 129 (moi qui ne rêve que de changer de nom, de visage, de corps, de sexe, de poses, de discours), 131 (l’écriture et la castration, le nom et le, couples à la mode), 182 (et âme, organisation secrète), 199 (l’abject de cette mise en code du), 200 (le poil [du c. de l’homme]), 205 (a retrouvé à l’instant sa raideur de mannequin, cit. d’Alain Robbe-Grillet, Projet pour une révolution à New York, éditions de Minuit, 1970, p. 34), 206 (était tourné vers l’alignement des revues, id., p. 35), 211 (cylindrique gradué, doser un sérum, id., p. 89), 217 (cylindrique gradué, id., je revoyais toujours cette seringue), 228 (noir a c. extraordinaire, au sauna Evergreen), 232 (coupure que ce vœu sanctionne entre l’âme et le, Michel Camus, Antonin Artaud (non nommé)), 240 (mon c., à Athènes, avait été traîné sur le sable, pastiche des Nourritures terrestres), 258 (couvert de poils noirs, soyeux, au Strap, à New York), 258 (médiocre, trop mince, et un très beau sexe, même lieu), 268 (« syllabe commune à deux noms différents », « comme à un électricien qui se contente du moindre c. bon conducteur », « entre Albertine et mon cœur », citation de Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Albertine disparue, I, Bibliothèque de la Pléiade, éd. de 1989, t. IV, p. 118) / Été : 52 (défaut de clivage entre l’espace littéral et le ; cit., origine inconnue), 52 (lettre ne cesse de se rabattre sur le ; id.), 52 (rien ne permet de distinguer le c. des mots ; id;), 53 (écorchés de bœufs devant le Toilet, à New York), 54 (tout imprégnés d’urine, au Toilet), 56 (n’est pas détaché du sol (au Toilet)), 56 (pauvre c. ballonné, flétri (au Toilet), 59 (altier de la mère de Craig, à Inverness), 59 (« authentiques écrivains » qui ont disparu c. et âmes un mois plus tard), 63 (suceur monte et descend le long de mon (au Toilet)), 67 (du transsexuel panaméen découvert dans un hôtel de Greenwich Village, à New York), 74 (traverser des frontières, changer de c., de sens ou d’espace : cit. non-identifiée), 81 (qu’on coupe en morceaux, membre à membre, en Argentine), 88 (de bœufs, devant le Toilet (—> George Eliot)), 89 (notes sans rapport avec le c. du texte), 93 (adolescente au c. ambré), 94 (très loin de ce c. lourd et vide, au milieu d’une pseudo-citation d’Alain Robbe-Grillet, L’Année dernière à Marienbad), 94 (assassiné de votre oncle, à Thiers), 95 (petit comptable, Roger Coggio, Histoire immortelle, Karen Dinesen, c. à la fiction), 101 (écriture simultanément ouverture de passages et construction de ; citation non-identifiée (Barthes ?)), 115 (central plutôt classique de l’institution psychiatrique Belvédère, sur l’Hudson, dans l’État de New York), 125 (de Gustav Mahler dans le Mahler de Ken Russel, 1974), 131 (cylindrique gradué, dosage de sérum, citation abrégée, Projet pour une révolution à New York, p. 89), 156 (« dernière stase de cette descente : mon », « un être pour rien », citation de Roland Barthes, Roland Barthes, “écrivains de toujours”, Seuil, 1975, p. 23), 164 (femmes de Thrace mettent en pièces le c. d’Orphée), 167 (du journaliste bulgare Vladimir Simeonov, sans doute assassiné à Londres le 1er octobre 1978), 167 (adolescente au c. ambré, type Lolita, triangle d’or), 173 (manuscript décrit certains c., entrepôts abandonnés des bords de l’Hudson, New York), 182 (garçons presque nus, au c. musculeux, dans Central Park, à New York), 223 (une œuvre du nom, un c. et un lieu etc., 226 (corps à), 226 (corps près des tennis, à Battle, près de Hastings, avec le fils du directeur de théâtre, 1961), 231 (le nom pren c., se fait écriture ; citation non identifiée, Hélène Cixious, Prénoms de personne ?), 239 (météorologiste désirait que son c. soit jeté dans l’œil d’un cyclone), 241 (emprise du ventre maternel, de ce c. enveloppant ; cit. non identifiée), 251 (loin du corps dispersé), 251 (les discorps est un corps multiple ; citation de Jean Ricardou, Nouveaux Problèmes du roman), 256 (superbes langues propres aux différents c. de métier), 260 (cylindrique gradué, pseudo-citation (“Roussel” substitué à “Morgan”, cf. Michèle Morgan) de P.R.N.Y, p. 89), 271 (féminisation du c. par l’écriture, Mallarmé), 271 (ce c. de femme, id., Mallarmé, citation non identifiée), 272 (haut du c., jeune berger qui guette la mer, Tristan, Chaillou —> Chailley), 275 (cherche en vain un visage, un c., à Patras, à Nauplie), 282 (Mahler, Alma, chambre où reposait le c. de notre fille), 283 (l’âme du c., citation non-identifiée), 298 (donner c. à une fiction, all. à Histoire immortelle ?), 300 (chaque détenu devant transporter le c. de celui qui le précède dans la mort (Argentine ?)), 303 (mis en pièces de Sumac Apparu), 311, 317, 325, 335, 337, 340, 343, 353, 356, 367, 370, 374, 379, 384 (tête tombait d’un côte et c. de l’autre, citation de Bartolomeo de Las Casas), 385 (nu de Jean Seberg découvert dans sa voiture, 9 septembre 1979), 392 (de Cadmus se transforme en serpent), 394 (dérive éternelle du c. des signes), 396 (central, all. à la Villa Bleue de La Maison de rendez-vous), 404 (de la tour Eiffel sur une carte postale la montrant en construction), 409 (toi qui ne rêves que de changer de nom, de visage, de, cf. Travers 129) / L’Amour l’Automne : 13 (principal du musée Galliera, entre l’avenue Pierre-Ier-de-Serbie et l’avenue du Président-Wilson), 39 (Frank, le garçon de Tours, enfonce de plus en plus dans le fauteuil la partie supérieure de son), 47 (tous les c. sont parfaitement immobiles, L’Année dernière à Marienbad, p. 28), 48 (id.), 48 (dérive éternelle du c. des signes), 93 (Théologie Mystique a son C. et ses parties, citation de Jean-Pierre Camus, La Théologie mystique, 1640, “Avertissement au lecteur”, éditions Jérôme Millon, p. 31), 99 (admirable du petit maître-nageur Karim, photographié par Duane Michals dans l’appartement de Warhol rue du Cherche-Midi), 109 (d’un beau douanier noir à la frontière du Niger et du Mali), 122 (très difficile de dégager les c., Londres, attentat de Russell Square, 5 juillet 2005), 131 (Théologie Mystique a son C. et ses parties distinctes, Camus, op. cit., p. 31), 133 (corps plus durs du Sud), 135 (tourné très sensiblement vers la droite, photographies de deux garçons à Kew Gardens, appuyée contre une lampe sur la table de travail, 112, rue du Bac), 174 (haut du c. passés dans des casaques de mousquetaires, enfants Trémond, Chamalières, c. 1954), 198 (cap déplaisant où l’on a vu tous les visages et tous les c. présents, soirée à la Rosamunda, boîte milanaise), 200 (pluie d’automne sur Milan ravine la conscience et le), 224 (lieux liés à des c. qui ne s’y sont jamais trouvés), 225 (du jeune prince danseur de la nécropole de Radimlje en Bosnie), 229 (le nom prend), 239 (l’homme de la science des, l’anatomiste, citation de Georges Didi-Huberman, Être crâne. Lieu, contact, pensée, sculpture, Paris, Éditions de Minuit, “Fable du lieu”, 2000, p. 9),  244 (corpus), 250 (bras sans c., bal du vice-roi, Mario de Sa-Carneiro), 261 (de Laurence Sterne), 286 (corpse, de Charlotte Bach, justesse de diagnostic du cadavre, 17 juin 1981), 353 (à son c. défendant, Mme Morgan, Clermont-Ferrand, “Le mur”), 361 (d’une jeune fille irakienne violée et tuée par le soldat américain Steven Green le 12 mars 2006, “Le crime”), 423 (très musclé couvert uniforméùent de poils noirs d’un étudiant iranien, “La scène”), 433 (trois personnages en un seul, Armen Lubin, “La fenêtre”), 433 (souffrant, id.), 441 (de la reine-impératrice Min en Corée, assassiné sur ordre des Japonais le 8 octobre 1895, “La pancarte” ), 458 (obscurité ravisse le c. au pelage noir du chien Half, Horla, “Le chien”), 467 (réalité mettre un point d’honneur à donner c. à la fiction, vie d’Henry James, “L’art”), 485 (sixième c. sous les ordres du maréchal Ney, lettre de Maurice Dupin, Haguenau, 1er vendémiaire an XIV, 22 septembre 1805, “La correspondance”, citée in George Sand, Histoire de ma vie, IIe partie, chapitre X, Bibliothèque de la Pléiade, Œuvres autobiographiques, tome 1, 506-507), 496 (décomposé du chien Horla, février 2002), 496 (id.), 504 (de Cadmus (?)), 509 (miroirs qui vous dérobent votre), 531 (blond du chien Ottokar), 532 (de Laurence Sterne à Coxwold, Yorkshire) / Travers Coda : 13 (de Paul Celan trouvé dans un filtre de la Seine, à Courbevoie), 19 (de victimes), 24 (id.), 36 (du passeur), 42, 43, 69 (ravinait la conscience et le), 76 (les bras le long du), 80 (de Tony Duvert), 81 (bosselé de muscles), 82 (le nom prend), 83 (Mme Gautreau), 89 (de la critique), 89 (des victimes de l’épidémie), 94 (du poète) / body to body, cor, porc(s), roc(s)


Corps conducteurs (Les), roman de Claude Simon, 1971, version développée de Orion Aveugle, Été : 181 (Diane n’y serait pas mentionnée), 352 (utile à la lecture des Églogues), (très nombreuses citations et pseudo-citations dans l’ensemble des Églogues, ainsi que d’Orion aveugle, forme primitive ou noyau du roman) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (“Le règne en salopette blanche”, citation du roman, éditions de Minuit, p. 14), 571-1-1-15-3-13-1 (“Les Corps conducteurs”, publication du deuxième volume des œuvres de Claude Simon dans la “Bibliothèque de la Pléiade”)


corpus, corpus, Travers : 95 / Été : 27, 142, 313, 350, 355 / L’Amour l’Automne : 64, 396, 244 (ad aliquid movebant, saint Augustin cité par Wittgenstein), 410, 465


Corran, L’Amour l’Automne : 511


correspondance, Passage : 131, 162 / Échange : 26, 154, 154, 157, 166 / Travers : 30, 92, 95, 104, 147, 248, 275 / Été : 81, 199, 226, 300, 364, 405 / L’Amour l’Automne : 12, 23, 94 (Celan-Lestrange), 219, 405, 485, 485, 508 / Travers Coda : 37, 85


correspondant, Échange : 161 / Été : 61, 186, 240 / L’Amour l’Automne : 15, 88, 240, 324, 343, 350, 379, 446, 470, 485 / Travers Coda : 76


correspondre, Travers : 93, 155 / Été : 66, 110, 167, 252, 253 / L’Amour l’Automne : 113, 244, 391, 442, 494, 494


Corrèze, département français, Été : 173 (Seil-Kor, citation d’Impressions d’Afrique, 1909, chap.. X, p. 153 de l’édition Jean-Jacques Pauvert, 1963), 183 (id., p.154), 247 (marchand d’Ussel, dans la) / L’Amour l’Automne : 513 (le bonheur comme une rumeur dans l’allée, au Pouget, près de Tulle) / Travers Coda : 98 (marchand d’Ussel, dans la) / Vaisseaux brûlés : 539-6 (“Un auteur difficile’, Tulle, et la maison au nom oublié) / Corée, Sorrèze


corridor, Passage : 60, 100 / Échange : 79 / Travers : 99, 193, 228 / Été : 252, 260 / L’Amour l’Automne : 299, 455 / Travers Coda : 88


corsage, Passage : 146 / Travers : 191


Corse, Été : 96, 121, 150, 170 / L’Amour l’Automne : 257 (quai de), 495 / Travers Coda : 36, 77, 79


corset, Échange : 179


Corsi, Échange : 84 (?)


Corso, Échange : 139 / Été : 134 / Travers Coda : 50 (Borsari), 57 (Magenta)


Corto, L’Amour l’Automne : 233


Cosa Nostriste, Été : 119


Costa Rica, État d’Amérique centrale, Travers Coda : 32, 63


costaricain, Été : 66 (travesti, fils de diplomate), 121 (travesti, tient le rôle de Lolita) / Travers Coda : 19 (Leopoldo)


côte, Échange : 125 / Travers : 245 / L’Amour l’Automne : 17, 17, 33, 111, 127, 132, 132, 132, 132, 134, 134, 135, 135, 135, 135, 144, 161, 172, 172, 172, 175, 175, 176, 221, 221, 257, 346, 407, 407, 421, 421, 423, 423, 494, 494, 496, 496, 500, 500 / Travers Coda : 13, 63, 73


Côte d’Azur, Été : 286, 313


côte Ouest, Travers : 93


cottage, Échange : 104 / Travers Coda : 16


Cottage Landor” (“Le), nouvelle d’Edgar Poe, L’Amour l’Automne : 82, 119 (cité, non nommé), 168 (cité, non nommé), 272 (cité, non nommé) / Travers Coda : 16 (citation), 71 (cité, non nommé), 73 (citation, les yeux d’Annie, Pléiade p. 969), 79 (cité, non nommé)


cou, Travers : 106, 106, 186 / Été : 63, 124 / L’Amour l’Automne : 107, 111, 127, 196, 438, 497, 498


couchant, L’Amour l’Automne : 193, 194


couche, Travers : 116, 131 / Été : 189, 213 / L’Amour l’Automne : 196, 347, 533 / Travers Coda : 62


coucher, L’Amour l’Automne : 144, 147, 172, 228, 379, 530, 531, 533 / Travers Coda : 29, 99


couleur, Échange : 118, 135, 154, 155, 171, 178, 179, 183, 198, 207, 209, 236, 238 / Travers : 11, 16, 28, 34, 38, 48, 67, 72, 83, 85, 96, 99, 103, 106, 108, 115, 121, 138, 151, 153, 205, 206, 209, 261, 262 / Été : 36, 38, 43, 51, 59, 77, 80, 97, 146, 147, 149, 167, 184, 184, 190, 199, 215, 233, 280, 286, 297, 387, 392, 407, 411 / L’Amour l’Automne : 38, 70, 156, 258, 274, 342, 342, 358, 396, 487, 497, 499, 520, 531 / Travers Coda : 85


couloir, Passage :23 (New York, plage), 24 (id.), 42 (Tanglewood), 51-52 (déserts, théâtre), 59 (Manaos, Marienbad), 74 (New York, plage), 74 (id.), 84 (déserts, théâtre), 110 (sex-shop), 122 (déserts, théâtre, Marienbad, revolver), 143 (déserts, théâtre), 155 (déserts, théâtre) / Échange : 49 (Garnaudes), 73 (Marienbad, Royat), 78 (Garnaudes), 86 (Garnaudes), 94 (Orangerie), 112 (Garnaudes), 128 (Georges III, Marienbad), 128 (id.), 176 (sauna), 177 (id.), 190 (maison de Loti), 210 (Georges III, Marienbad), 234 (avenue Rapp) / Travers : 97-98 (New-York), 186, 191, 204, 208, 210, 228 / Été : 41 (divisionnaire Pater), 48 (back-room), 81 (tennis, théâtre, tortures), 94 (Marienbad), 94 (id.), 123 (Tatiana, Garnaudes, vieux roi fou, Marienbad, etc.), 123 (id.), 155 (états d’opérette), 182 (Marienbad, New York), 209 (états d’opérette), 245  (atelier Bochner), 245(déserts), 250 (silencieux, déserts), 252 (Bocher, Toilet), 253 (Franck V. Francis), 258 (Maison de la Radio), 259 (supplices), 277 (Grand Hôtel Thermal, Robbe-Grillet), 303 (vieux roi fou, Georges III), 339 (Marienbad, tortures), 339 (id.), 340 (Marienbad), 352 (supplices), 357 (théâtre), 371 (vieux roi fou) / L’Amour l’Automne : 48, 48, 77, 81, 96, 186, 186-187, 239, 243 (déserts), 260, 276, 287, 299, 385, 431 / Travers Coda : 13, 32 (déserts), 43, 54 (déserts), 83, 88 (id.)


coup, Échange : 62 (?), 129 (?), 165, 335, 343 / Travers : 35, 42, 68, 69, 76, 133, 157, 163, 217, 249, 254 / Été : 20, 25, 55, 96, 98, 103, 134, 136, 169, 172, 173, 291, 309, 321, 324, 348, 367, 372, 389, 392, 396 / L’Amour l’Automne : 47, 76, 81, 82, 111 (à-coups), 111 (à coups), 111(à-coups), 112 (à-coups), 112 (à coups), 114, 115, 130, 132, 132, 153, 153, 174, 175 (à-coups), 176 (à-coups), 178, 185, 204 (tout d’un coup), 211 (tout à coup), 372 (à-coups), 411, 411, 444 (du même coup), 448 (coup de fil), 490 (sans à-coups) / Travers Coda : 16 (sans à-coups), 83, 86, 95 (sans à-coups)


coup de feu, Passage :173, 182, 195 / Échange : 163 / Été : 74, 283, 324, 392, 260


coup de hache, Été : 36


coup de revolver, Été : 279


coup de téléphone, Été : 121, 150


coup de théâtre, Travers : 30 / L’Amour l’Automne : 205, 436


coup d’œil, Passage : 196 / Travers : 163 / Été : 20, 271, 282 / L’Amour l’Automne : 102, 126, 132, 186, 385 / Travers Coda : 41


coupant, L’Amour l’Automne : 536


coupe, Échange : 229 / Travers : 61, 114, 115, 226, 249, 265, 265 / Été : 32, 125, 238, 248, 264, 345, 404  / L’Amour l’Automne : 36, 46, 102, 126, 179, 179, 247, 496, 498, 501


coupé (un), Échange : 44, 79, 145 / L’Amour l’Automne : 16, 131


Coupe du Monde, Travers : 269


coupe-papier, Travers : 182 / Été : 241


couper, Travers : 70, 116, 180, 235 / Été : 17, 41, 193, 252, 306, 311, 366, 387 / L’Amour l’Automne : 57, 87, 125, 193, 325 / Travers Coda : 61, 79


coupeur, Été : 120


Coupière, Échange : 45


couple, Échange : 54, 96 / Travers : 113, 244, 246 / Été : 37, 198, 239 / L’Amour l’Automne : 35, 90, 99, 162, 203, 275, 358, 520 / Travers Coda : 79, 87, 90


Coupole, Échange : 46


coupure, Échange : 113, 134, 135, 169, 170, 214 / Travers : 56, 232 / Été : 18, 37, 81, 145, 199, 279, 303, 329, 367, 396 / L’Amour l’Automne : 284


cour, Passage :9, 11, 58, 60, 102, 133, 148, 156, 180, 183 / Échange : 70, 86, 92, 102, 103, 108, 135, 146, 176, 238 / Travers : 40, 135 / Été : 70, 67, 129, 209, 310, 310, 378 / L’Amour l’Automne : 60, 162, 183, 223, 297, 434, 434, 508 / Travers Coda : 12, 12, 42, 60, 65, 82 / tour, court, cours, court, tribunal, Assise, appel, courrier, courir, couru, pour, loird, sourd, roc, faire la cour


cour d’Appel, Échange : 168, 238 / L’Amour l’Automne : 521


cour d’Assise, Échange : 189


cour de Rohan, Échange : 176


Cour Suprême, Été : 119


courant(e), Échange : 237 / Travers : 68 / Été : 84, 211, 222, 265, 367 / L’Amour l’Automne : 111, 111, 111, 153, 159 (monnaie courante), 161 (eau courante), 221, 291 / Travers Coda : 92


courant (un), L’Amour l’Automne : 18, 115 (au), 120 (au), 175, 175, 221 (au), 299 (current), 302, 402, 402 (et contre-courants), 418, 418 (et contre-courants), 490, 503 (au), 538 / Travers Coda : 39 (currents), 48 (id.), 52, 72


courant d’air, Passage :10, 195 / Échange : 34, 237 / Été : 43 / L’Amour l’Automne : 291


courbant, Travers : 205


courbe, Travers : 105, 105, 106, 107, 204 / Été : 109, 281 / L’Amour l’Automne : 309


courber, L’Amour l’Automne : 157 / Travers Coda : 93 (voie courbée)


Courbet (Gustave), peintre français, 1819-1877, Échange : 60, 69, 69, 119, 172 / Travers : 164, 233 / Journal de Travers : 22, 1402


Courbevoie, Échange : 235 / Été : 49 / Travers Coda : 24 (on y retrouve le corps de Paul Celan), 94 (id.)


Courcelles, Été : 127 (appartement de la famille Chartier)


Courcelles (avenue de), Paris, XVIIe arr., Été : 127 (la famille Chartier y demeure) 


coureur, Échange : 60


courir, Passage :145, 146, 155, 160, 176, 178, 179, 184, 195, 204 / Échange : 71, 72, 101, 110 / Travers : 63, 77 / Été : 81, 94, 172, 175, 340, 357, 406  / L’Amour l’Automne : 48, 141, 162, 173, 174, 206, 234, 243, 258, 265, 265, 364, 406, 434, 442, 477, 499 / Travers Coda : 16, 27, 32, 84, 99


Couroï et Courètes : le Saut dans la mer, ouvrage d’A. Jeanmaire, Bibliothèque Universitaire, Lille, 1939, Autre Églogue : (cité par Édith Mora dans son édition de Sappho, Flammarion, 1966 — il s’agit en fait d’Henri  Jeanmaire, 1914-1960, Couroï et Courètes, Essai sur l’éducation spartiate et les rites d ’adolescence dans l’antiquité hellénique)


Cournon, commune du Puy-de-Dôme, Travers : 118


couronne, Échange : 86, 174, 236 / Travers : 39, 266, 278 / Été : 22, 32, 190, 295, 386 / L’Amour l’Automne : 106, 121, 121, 173, 444 / Travers Coda : 12 (de lauriers), 67


couronné, Été : 14, 118, 321 / L’Amour l’Automne : 196 (Cœur Couronné), 226 (Cœur couronné)


Couronnement, Échange : 62, 84 / Été : 22, 197 / L’Amour l’Automne : 147


couronner, Travers : 256 / Été : 175, 345, 375 / L’Amour l’Automne : 59


Courpières, Travers : 114


Courrèges, Travers : 88 (Raymond, personnage de F. Mauriac)


courrier, Passage : 10 / Été : 72 / L’Amour l’Automne : 11, 203 / Travers Coda : 20, 83, 97


cours, Passage :135, 138, 150, 171, 185, 200, 202/ Échange : 26 (Sablon), 27, 35, 40, 50, 57 (ruisseau), 82, 95, 101 (Sablon), 106, 111, 133, 135, 157, 183, 191, 200, 204, 206, 211, 215, 236 / Travers : 15, 24, 35, 63, 88, 98, 111, 182, 183, 256, 273, 278 / Été : 29, 40, 49, 51, 96, 97, 99, 103, 125, 145, 155, 196, 198, 223, 233, 239, 255, 265, 303, 308, 388 / L’Amour l’Automne : 24, 36 (Cure), 38, 61, 65, 89, 101 (d’eau), 126, 155 (de la Bourse), 158, 165 (Magenta), 171, 181, 196, 214, 218, 228, 251, 252, 254, 273, 292, 318, 354, 382, 383, 386, 390, 392, 394, 449, 497, 504 / Travers Coda : 44 (Cours Levet à Clermont, non nommé), 44, 55 (Sablon), 64 (Levé), 79, 79, 85


course, Passage :99, 112, 116 (of course), 162, 178 / Échange : 23, 119, 130, 200, 227 / Travers : 260 / Été : 25, 49, 87, 365  / L’Amour l’Automne : 46, 70, 99, 118 (of course), 122 (of course), 127 (of course), 234, 245, 405, 420


Course du fou (La), roman de Vladimir Nabokov, traduit par Denis Roche, paru en France en 1933, Échange : 82, 130-131


coursier, Échange : 35, 66, 76


coursière, L’Amour l’Automne : 203, 353, 424 / Travers Coda : 23


Cours-la-Reine, Passage : 137 / Échange : 90, 131 / Travers : 248 / Été : 29, 106 / L’Amour l’Automne : 305


court, Passage :11, 85, 103, 126, 127, 144, 163, 165, 173 / Échange : 27, 33, 114, 126, 142, 184, 188, 219, 234, 234 / Travers : 161, 173, 199, 200, 201, 236, 258, 258 / Été : 25, 43, 63, 94, 111, 130, 133, 191, 194, 207, 221, 225, 244, 284, 288, 331, 334, 343, 343, 344, 376, 390 / L’Amour l’Automne : 154, 161, 170, 182, 347, 500 / Travers Coda : 29 / trou, truc, courtiser, route, tennis


Court Hotel, L’Amour l’Automne : 164


courtier, Échange : 95 / L’Amour l’Automne : 379


courtois, Été : 74, 136


courts, Échange : 96, 109, 150, 189, 189, 193, 203 / Été : 18, 18, 18


Courts (Park Plazza), Échange : 203 (Park Plazza), 203 (Pine view), 203 (Skyline)


cous, Échange : 206


cousin, Travers : 268 / L’Amour l’Automne : 144 (cousine pauvre), 318, 359, 424, 508


couteau, Travers : 192 / Été : 172, 193, 193, 204, 380 / L’Amour l’Automne : 151, 185, 249


couvert(e), Échange : 169, 170 / Été : 97, 113, 150, 194, 213, 215, 219, 308 / L’Amour l’Automne : 172, 224, 224, 323, 323, 326, 343, 343, 350, 350, 423 / Travers Coda : 19, 84, 89, 92


couverture, Échange : 138, 151, 155, 156, 207, 210 / Travers : 17, 28, 115, 115, 203, 203, 204, 206, 221, 262, 279, 280 / Été : 30, 30, 77, 97, 165, 190, 220, 268, 276, 287, 298, 385 / L’Amour l’Automne : 19, 35, 57, 91, 97, 126, 160, 327, 327, 347, 365, 382, 456, 509 / Travers Coda : 85, 86


couvrir, Été : 359 / L’Amour l’Automne : 173, 425


Covent-Garden, Passage :121, 155 / Travers : 187 (dernières apparitions de Kathleen Ferrier) / Été : 191 / couvent, jardin, Mary Garden, gardénia, garde, gardien


cover-boy, Travers : 18 / L’Amour l’Automne : 282


crab, crabe, Passage : 75 (Jacob’s Room) / Travers : 236 / L’Amour l’Automne : 105, 130, 143, 146, 187, 537 / Travers Coda : 83


Crace (Jim), écrivain anglais, né en 1946, Travers Coda : 33 (article de David Robson dans le Sunday Telegraph)


cracher, Échange : 73 / Été : 55, 64, 135 / L’Amour l’Automne : 50, 163 / Travers Coda : 49


cracheur, Été : 88


crack, Été : 24, 389 / L’Amour l’Automne : 109, 308 (crackshot)


Cracovie, L’Amour l’Automne : 419


craie, Échange : 13 (graffiti à la, dans la grotte de le Montagne percée, au-dessus de Chamalières) / L’Amour l’Automne : 111 (falaises de, en Angleterre), 180 (Le Roi Peste, d’Edgar Allan Poe), 180 (id.), 497, 497, 508, 534 / Travers Coda : 18, 18, 31, 41, 73, 73, 74 (chalk), 93, 93 (chalk)


Craig, Travers : 59, 185, 253 (et son inséparable Greg) / Été : 359 (ou Greg) / L’Amour l’Automne : 87


craindre, Travers : 206 / Été : 390


crainte, Passage : 118, 186 / Échange : 153 / Travers : 36, 36 / Été : 307, 396 / L’Amour l’Automne : 38, 38 / arc, arctique, craie, Irak


Cramer, Été : 357 (piano droit)


crampe, Passage : 235 / Échange : 235 / L’Amour l’Automne : 127


cran, Travers : 65, 86 / L’Amour l’Automne : 139, 155


Cran d’arrêt du beau temps, journal de Gérard Pesson, L’Amour l’Automne : 155, 408


Cranach (Lucas Cranach le Jeune), peintre allemand, 1515-1586, L’Amour l’Automne : 531


crâne, Passage : 97, 169 / Échange : 57, 66, 81, 144, 200 / Travers : 33, 72 / Été : 21, 27, 57, 109, 124, 346 / L’Amour l’Automne : 46, 46, 48, 48, 51, 61, 81, 92, 93, 105, 105, 105, 113, 133, 140 (barré), 140, 140, 141 (skull), 146, 151 (skull), 156, 164 (skull), 168, 168 (crane-like), 177, 177 (skull), 186, 196, 197 (skull), 209 (skull), 210 (skull), 214, 224, 224, 224, 231, 238, 253 (skull), 286, 309, 348, 348, 361, 396, 396, 399, 399 (skull), 429, 457 (“Le crâne”, déformation du, Orlan, Vierge de Ladin), 457, 459, 479, 487, 490, 495, 496, 496, 497, 502, 502, 504, 504, 508, 526, 532, 537, 537 / Travers Coda : 17, 18, 48, 56, 62, 79 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-21 (“La Vierge de Ladin”, Orlan, stations de métro de la ligne B, à Toulouse), 781-1-1-12-1 (“Moins de peur que de mal”, lourde pelle tombe près du c. de l’enfant, aux Garnaudes) / Stephen Crane, Hart Crane, nacré, écran, créneau, Neckar, Nérac, Carné, “la ramener”, faire le malin, carence, cancer, cancre, créance, Céran


Crane, L’Amour l’Automne : 303 (The Waves)


Crane (Cora Taylor, Mrs Stephen), 1868-1910, L’Amour l’Automne : 148, 241, 467, 470 / Travers Coda : 20, 98


Crane (Harold, dit Hart), poère américain, 1899-1932, L’Amour l’Automne : 121, 133 (deux Crane), 150 (cité, non nommé), 150 (cité en français), 151, 161, 161, 197, 251, 255 (cité, non nommé), 324, 357 (soirée chez), 357, 357, 374, 403, 467, 470 / Travers Coda : 31, 37 (non nommé, citation du poème “Indiana”, in The Bridge, 1930, The Complete Poems of Hart Crane, Centennial Edition, Liveright, 2000, 2001, p. 68), 60


Crane (Stephen), écrivain, romancier et poète américain, 1871-1900, L’Amour l’Automne : 148, 151, 161, 163, 163, 241, 271 (non nommé), 291 / Travers Coda : 34 (Hotel de Dream), 83 (id.), 98


crânienne, L’Amour l’Automne : 113, 240, 538


Craon, L’Amour l’Automne : 359


crap, Passage : 11 / Échange : 201 / Travers : 220 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, Archer, quelle connerie ! / parc, arc, rap, carpe, crêpe, Krupp, excrément, merde


crapule, Été : 404


craquer, Travers : 26 / Été : 363


Cras (Jean), marin & compositeur français, 1879-1932, Travers : 250 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-1 (“L’effacement”, sa correspondance avec Henri Duparc)


crash, L’Amour l’Automne : 99, 142


crasseux, Travers : 46 / Été : 366


cravache, Travers : 150 / Travers Coda  : 55


cravacher, Été : 389


cravate, Travers : 41 / L’Amour l’Automne : 177, 248, 388 / Travers Coda : 26


Crawn (George), personnage de Marguerite Duras, Passage : 36, 107 / Travers Coda : 63 / arc, crown, crawl


crayon, Échange : 214 / Travers : 34, 63, 66, 122 / Été : 304 / L’Amour l’Automne : 15, 54, 421, 508, 508, 527


Créach (Morgane), L’Amour l’Automne : 530


cream, Passage :103 / crime, crème, Marc, Marcel


créancier, Échange : 59 / L’Amour l’Automne : 397


création, Création, Échange : 156, 165, 167 / Travers : 88 / L’Amour l’Automne : 150, 247, 316, 362, 409, 412, 439, 439, 471 / Travers Coda : 31, 88, 97 / Vaisseaux brûlés : 539-8-5 (“La Création”, “plan foutage de gueule”)


Credo du Paysan” (“Le), air de Gustave Goublier, paroles de Stéphane et Francisque Borel, 1890, Travers : 152 (Daniel ne peut pas supporter d’entendre)


créer, Travers : 182, 191 / L’Amour l’Automne : 177, 334, 383, 429, 457, 527


Crema (via), à Milan, Travers Coda : 69 (habitais au n° 4, chez Giancarlo Barbatto)


crémant, L’Amour l’Automne : 179


crème, Échange : 146, 172 / Travers : 96 / Été : 56, 127, 162 / L’Amour l’Automne : 144, 440


créole, Échange : 36, 48, 49, 49, 50, 52, 69, 89, 108, 166, 183, 193, 193, 209, 223 / Travers : 205 / Été : 391


crêpe, L’Amour l’Automne : 28


crépuscule, L’Amour l’Automne : 141, 247, 277, 526 / Travers Coda : 31, 48


Crépuscule à Venise, téléfilm sur les derniers jours de Wagner, L’Amour l’Automne : 247


Crépuscule des Dieux (Le), opéra de Richard Wagner, 1876, Été : 238


Cressida, personnage de la guerre de Troie, Vaisseaux brûlés : 539-6-5 (“Sur les remparts de Troie”, Jean Puyaubert lit à sa famille, au Pouget, le nocturne du Marchand de Venise


Crète, Échange : 19 / Été : 390


crête, L’Amour l’Automne : 509 / Travers Coda : 72


Creuse, creuse, Passage :38 / Échange : 96, 108 / Travers : 125 / L’Amour l’Automne : 238, 325 (Creuse, dép.), 331 (id.), 499 / Travers Coda : 37 / creuser, vide, trou, cavatine


creuser, Passage : 194 / Échange : 22, 118 / Travers : 132, 211 / Été : 41, 54, 131, 165, 223, 384 / L’Amour l’Automne : 102, 119, 250, 403, 409, 491, 495, 509 / Travers Coda : 45, 62, 66


creux, Échange : 53, 98, 147, 149 / Travers : 217 / Été : 121, 177, 385 / L’Amour l’Automne : 25, 58, 81, 120, 210, 400, 411, 425, 454, 472, 487, 495, 512 / Travers Coda : 73, 77


cri, Passage :10, 38, 72, 182 / Échange : 43, 85, 115, 128, 170, 210 / Travers : 191, 210, 241, 253, 257 / Été : 81, 123, 186, 222, 233, 261, 265, 339, 339, 356, 356, 371, 384 / L’Amour l’Automne : 51, 61, 61, 93, 228, 291 / Travers Coda : 16, 27, 48, 60 / cru, croc, cire


cricket, Passage : 86 / Été : 133, 263, 307 / L’Amour l’Automne : 180, 242 / Travers Coda : 44


Cricket, personnage (H. Carmichael) de To  Have and Have Not (“Le Port de l’Angoisse”), de Howard Hawks, d’après Ernest Hemingway, Travers Coda : 76 (la chanson de, citée quelques lignes plus bas)


Crickets and Ghosts, paragraphe d’un article nécrologique sur James Wright, Été : 109


crier, Été : 245, 348, 356 / L’Amour l’Automne : 53, 84, 143 / Travers Coda : 14, 42, 45, 57


crime, Passage :53, 102, 116, 131, 155, 204 / Échange : 61, 66, 67, 130, 170, 200 / Travers : 17, 17, 71, 92, 155, 160, 178, 192, 214, 269 / Été : 18, 71, 98, 119, 120, 153, 170, 236, 238, 283, 290, 334, 343, 354, 4ec / L’Amour l’Automne : 66, 83, 83, 151, 220, 224, 244, 252, 361, 509, 537 / crème, rime, Maurice, Crimée, Méric (terrasse), Rémi C, crame (cramer), escrime, Mircea, merci, rime


Crime de monsieur Lange (Le), film de Jean Renoir, 1935, Été : 60 (un an après Toni)


crime organisé, Travers : 214


criminalité, Été : 213, 391


criminel, Travers : 18, 94, 177, 235 / Été : 44, 193, 208, 274, 296, 4ec


crique, Passage :120 / Échange : 205 / Été : 388, 409 / L’Amour l’Automne : 128, 133, 173, 173, 252, 499, 500 / cirque, craque (de craquer), risque, crime, crise, Créqui


criquet, Échange : 117 / Travers : 82, 82, 94 / Été : 142, 142 / L’Amour l’Automne : 323, 343


crise, Échange : 72, 75 / Travers : 140, 279 / Été : 77, 84, 128, 233, 255, 298, 302, 391 / L’Amour l’Automne : 85, 126, 163 / Travers Coda : 68, 91


Critérion, L’Amour l’Automne : 438


critique, Travers : 95 / Été : 119, 4ec / L’Amour l’Automne : 129, 147, 184, 324, 401, 434, 513 (criticism) / Travers Coda : 41, 68, 89


croate, Passage : 136 / Échange : 43, 103


croc, Échange : 42 / L’Amour l’Automne : 488


croisade, Passage :115, 183 / Échange : 50, 60, 71 / croise, croiser, se croiser, entrecroisement, croix


Croisé, L’Amour l’Automne : 420, 531


croisée (une), Échange : 25, 74, 76, 105, 177, 189, 227 / Travers : 12, 26 / Été : 329 / L’Amour l’Automne : 309, 396


croisement, Travers : 228, 251 / Été : 351 / L’Amour l’Automne : 452, 452 / Travers Coda : 71


croiser, Passage : 29, 39, 50, 99, 100, 100 (recroisent), 105, 118, 122,130, 143, 148, 157, 168, 169, 174, 176, 181, 182, 182 (recroisent), 184, 186, 186 (recroisent), 187, 192, 194  / Échange : 17, 23, 33, 34, 47, 48, 64, 79, 93, 109, 118, 121, 122? 149, 155, 176, 177, 181, 181, 190, 202, 208, 232 / Travers : 20, 37, 38, 38, 45, 60, 70, 86, 88, 97, 112, 140, 140, 141, 182, 186, 198, 209, 215, 228, 232, 233, 251, 263 / Été : 40, 50, 66, 72, 159, 173, 183, 187, 188, 216, 221, 222, 251, 264, 277, 304, 345, 349, 388, 390, 393, 405 / L’Amour l’Automne : 52, 59, 95, 169, 214, 281, 338, 453, 512 / Travers Coda : 53, 55, 61, 71 / croix, entrecroisement(s), croisés, croisades, croisées, crucial, mots croisés, Claire Croizat


Croisette (La), promenade de Cannes, Passage : 67, 111/ Échange : 48, 92, 97, 151, 158 / Travers Coda : 29


Croisic (le), port de Loire-atlantique, Échange : 121


croisière, Échange : 192, 207, 211 / L’Amour l’Automne : 267


croissance, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-4 (“La perte de l’Indochine”, Nicolas Sarkozy ira chercher la c. avec les dents)


croissant(e), Travers : 21, 145, 196, 214, 263 / Été : 183, 251, 317 / L’Amour l’Automne : 148, 203, 211, 220, 418


Croisset, ville de Seine-Maritime, sur la Seine, près de Rouen, où résida Flaubert, Échange : 106 (pavillon de) / Travers : 30 (“le maître de”), 30 (id.) / Travers Coda : 60 (Francis de, nom pris par Franz Wiener, 1877-1937, auteur de La Féerie cinghalaise)


croître, Été : 132 / L’Amour l’Automne : 227


croix, Passage :146, 181 / Échange : 52, 69, 75, 99, 104, 110, 118, 126, 135, 178, 179 / Travers : 79, 86, 123, 247 / Été : 56, 94, 188, 203, 226, 331, 331 / L’Amour l’Automne : 174, 242, 531 / Travers Coda : 41, 55 (ancien Petit chanteur à la Croix de bois)


Croix-Blanche, L’Amour l’Automne : 68


Croix-Rouge, Passage : 98 / Échange : 235 / Travers : 52 / L’Amour l’Automne : 68, 99


Croix-Rousse (la), quartier de Lyon, Échange : 165


Cronenberg (David), cinéaste canadien, Travers Coda : 66 (Faux Semblants)


Cropières (château de), département du Cantal, Échange : 206 (Angélique de Fontanges y est née)


Cross (Maria), personnage du Désert de l’amour, roman de François Mauriac, 1925, Travers : 88 (voyage sur les traces de François Mauriac et de ses livres à Bordeaux et dans la région, c. 1960)


crossbars, L’Amour l’Automne : 14


Crow (John Armstrong), 1906-2001, L’Amour l’Automne : 357 (voisin de chambre de Lorca)


Crown, Passage : 153 / Été : 35, 35, 399 / L’Amour l’Automne : 296


CRS, L’Amour l’Automne : 512


cru, Travers : 13, 85, 111 / Été : 372 / L’Amour l’Automne : 87, 345, 389, 474


crucial, Passage : 149 / L’Amour l’Automne : 536


cruel, Travers Coda : 14 (un sport, citation de mémoire de Le Jardin des Finzi-Contini)


cuir, Échange : 213 / Travers : 12, 27, 34, 45, 60, 173, 186, 212, 254, 264 / Été : 54, 54, 54, 55, 56, 148, 173, 215, 264, 287, 384 / L’Amour l’Automne : 126


cul, Passage :108, 125, 150 / Échange : 161, 233 / Travers : 89, 228 / Été : 48, 54, 56, 86, 87, 89, 89, 127, 236, 384, 397 / L’Amour l’Automne : 40, 40, 40, 72 / Travers Coda : 43 / Luc, Cluj, ass, clue (indice), Fez


Culan, village et château du Cher, Été : 252, 269


Cully, petite ville de Suisse, entre Lausanne et Vevey, Échange : 42


culture, L’Amour l’Automne : 79, 79, 79, 122, 126, 209, 218, 266, 356, 421, 480, 512


Culturespaces, L’Amour l’Automne : 50


Cunningham (Mercier Philip, dit Merce), chorégraphe américain, 1919-2009, Travers : 82 (non nommé, Travelog) / Été : 362 (nopn nommé, Centralia, sa mère à Port-Saïd) / Travers Coda : 20 (non nommé, Travelog)


cure, Échange : 60, 73, 88 / Travers : 15, 29 / Été : 104, 231, 406 / L’Amour l’Automne : 60, 174, 212, 242, 501, 501


Cure (la), rivière du département de l’Yonne, dans le Morvan, L’Amour l’Automne : 36 (au lac des Settons), 46 (en marche vers le rocher de la Pérouse et sa “station de lecture du paysage”), 224 (“station de lecture”, au cœur du Morvan), 243 (dabs les bois de Quarré-les-Tombes), 280 (description de la “station de lecture”, au rocher de la Pérouse) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6 (“Le Stéphane que tu as connu”, vers le rocher de la Pérouse)


Cure (rue de la), à Combray, Été : 62 (Camus, « la musique de chambre de l’été », « un lien plus nécessaire » : citation de Marcel Proust, À la recherche du temps perdu, Du côté de chez Swann, I, II, bibliothèque de la Pléiade, éd. de 1987, p. 82)


Curiaces, Travers : 200 (Horaces et des)


Curieux Voyage autour du monde, récit de Jacques Arago, lipogramme en a, 1853, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-22 (“Le vaisseau Argo”, l’explorateur aveugle) / Argo, Arago, Aragon, La Disparition


curiosité, L’Amour l’Automne : 79, 250


curiste, Échange : 82, 101 / Été : 113


Cushin (Tom), modèle de mode et acteur américain, Travers Coda : 24 (non nommé, un certain Tom, compagnon de Jay Johnson)


Cutty Sark, L’Amour l’Automne : 141, 185, 196, 403 (poème de Hart Crane)


Cuvier (Frédéric), naturaliste français, 1773-1838, Été : 239


CVS, L’Amour l’Automne : 532


cycle, Passage : 63 / Échange : 128, 131, 134, 228 / Travers : 187 / Été : 29, 99, 353, 4ec / L’Amour l’Automne : 22, 231, 347, 516


Cycles romanesques du Moyen Âge” (“Les), L’Amour l’Automne : 89, 96


Cyclée, Été : 188


cyclone, Été : 239


Cyclope, Été : 36, 186, 236, 304, 315 / L’Amour l’Automne : 159, 301, 431


cygne, Passage :33, 37 / Échange : 37, 73, 126, 205, 206 / Été : 57, 66, 157, 188, 198, 276, 276, 364, 367, 396, 405, 410 / L’Amour l’Automne : 46, 56, 134, 173, 197 (Cygne noir), 218, 226 (Cygne noir), 244, 244, 293 (cygnes noirs), 346, 479, 496, 500, 519


Le Cygne, Été : 271 (Marcel, dans La Recherche, songe à offrir à Albertine un yacht ainsi nommé : « Le yacht était déjà presque prêt, il s’appelle, selon votre désir exprimé à Balbec, le Cygne » — Albertine disparue, I, Pléiade, t. IV, p. 38)


Cygne d’Illiers, Travers : 30, 89


Cygnes (île aux), dans les environs de Berlin, L’Amour l’Automne : 218, 262 (Schwaneninsel), 519 (des)


czar, Passage : 79 / Échange : 78 

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site