Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

T

T. (docteur), L’Amour l’Automne : 271, 275 (terrible)

table(s), Passage : 9 (sur laquelle on a entrepris d’écrire), 9 (près d’une fenêtre), 12, 37, 49, 60, 68, 83, 106, 127, 128, 132, 134, 135, 136, 147, 161, 165, 167, 173, 177, 188, 192, 196, 198, 205 / Échange : 17, 36, 38, 40, 54, 62, 64, 77, 80, 80, 80, 82, 92, 93, 112, 134, 142, 152, 154, 164, 164, 166, 179, 184, 187, 187, 193, 213, 216, 238, 238, 238 / Travers : 46, 46, 57, 58, 68, 69, 73, 82, 87, 99, 128, 135, 172, 180, 204, 204, 207, 211, 222, 236, 236, 240, 242, 277 / Été : 17, 32, 44, 44, 90, 93, 106, 109, 130, 132, 167, 169, 177, 181, 194, 196, 219, 219, 222, 227, 246, 249, 251, 251, 262, 279, 283, 291, 302, 309, 341, 352, 379, 393, 397, 410, 412, 4ec / L’Amour l’Automne : 14, 37, 69, 70, 72, 81, 87, 89, 97, 134, 140, 179, 193, 208, 220, 261, 364, 376, 388, 415, 445, 452, 452, 458, 479, 487, 488, 488, 489, 489, 489, 489, 495, 499, 502, 502, 503, 503, 514, 526, 533, 535 / Travers Coda : 26, 26, 26, 26, 44, 50, 81, 82, 95 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-1 (“L’évadisme”, table de jeu sur laquelle Barnabooth jette par les fenêtres l’or gagné par ses ouvriers (—> “Aspirations”)) / sable, tableau, câble, cartable, écuries (stables), table (de tabler), fable, index, multiplication

Table ronde, L’Amour l’Automne : 89 (chevaliers de la)

tableau(x), Passage : 9, 53, 63, 92, 129, 135, 137 (painting), 147, 152, 178, 187, 192, 193 (painting), 201 / Échange : 12, 12, 21, 122, 128, 132, 150, 184, 193, 194, 210, 228  / Travers : 44, 154, 164, 183, 218, 250, 277 / Été : 19, 37, 91, 112, 123, 123, 159, 182, 192, 200, 200, 211, 255, 268, 277, 288, 289, 306, 306, 313, 359, 364, 400, 406 / L’Amour l’Automne : 14, 46, 81, 86, 104, 151, 182, 200, 210, 216, 216, 216, 227, 230, 241, 280, 327, 338, 384, 400, 484, 534 / Travers Coda : 17 (painting), 22, 33, 41, 46, 55, 58, 63, 71, 82, 85, 88 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-2 (“Le restaurant Lapérouse”, recoin du t., peintres de la vieille Italie, citation très approximative de Joyce) / table, toile

tableau de bord, Passage : 152, 154 / Échange : 200

Tableaux des mœurs de ce temps, recueil posthume de Maurice Sachs, 1954, Été : 157 (auteur prisonnier)

tablette, L’Amour l’Automne : 43, 109

tache, L’Amour l’Automne : 137, 494, 498 / Travers Coda : 64, 72

tâche, Été : 95 / L’Amour l’Automne : 404

tacher, L’Amour l’Automne : 526 / Travers Coda : 96

tâcher, L’Amour l’Automne : 364, 369, 417, 434, 467, 516, 536 / Travers Coda : 68

Tag (Der), journal autrichien, L’Amour l’Automne : 47

Tage (Dem Tage, dem, cit.deRichard Wagner, Tristan und Isolde acte II, scène II, Tristan (Le jour ! le jour)), Été, 369, 369, 369 (dem tückischen (le jour perfide)) / L’Amour l’Automne : 103, 103, 250, 250, 250, 263, 263 / Travers Coda : 84 / Tage, page, rage, sage, jour, tige, toge

Tage, fleuve d’Espagne (Tejo) et du Portugal (Tajo), Passage : 111 (Tristam)/ Échange : 109 (Pessoa, grand-mère folle), 113 (mère de Pessoa, mariage par procuration), 120 (Tristam, Orpheu) / Été : 234 (Tristam, très explicite), 367 (cygne du Tage, Camoëns) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-1 (“Un bras sans corps”, Luis de Montalvo s’y noie dans sa voiture avec toute sa famille, 2 mars 1947)

Tagen, Travers : 104 (citation des Wesendonck Lieder de Richard Wagner)

Tagore (Rabîndrânath Thâkur, dit), poète bengali, 1861-1941, Passage : 39 / L’Amour l’Automne : 460

taille, Échange : 150, 165, 178, 198 / Travers : 38, 39, 82, 96, 154, 203, 204, 229, 263 / Été : 66, 144, 147, 190, 340, 381, 387 / L’Amour l’Automne : 172, 455

tailler, Travers : 33, 125, 126 / Été : 55, 119, 156, 157, 206, 210, 217, 217, 283 / L’Amour l’Automne : 37, 40 (se), 72 (se… un royaume), 108, 174, 495, 530 / Travers Coda : 72

taillerie, Échange : 159 /  Été : 15

tailleur, Échange : 134 (assis en, télévision rue du Bac), 150 (femmes en, vont et viennent, allusion à “The Love Song of J. Alfred Prufrock) / Travers : 88, 263 / Été : 66, 95, 189, 270, 310, 359 / Travers Coda : 73

taillis, Échange : 124 / Été : 197 / L’Amour l’Automne : 509

talon, L’Amour l’Automne : 61, 85, 104, 143, 188, 497, 499, 502, 509 (heel), 537

Tamise, fleuve d’Angleterre, Passage : 137 / Échange : 11 / Travers : 90 / L’Amour l’Automne : 137, 186, 252, 448 / Travers Coda : 79 / tamise (de tamiser), Thames

tamisé, Échange : 209 / Travers : 89 / Été : 36, 321, 396 

tamoul, L’Amour l’Automne : 184

Tandis que j’agonise (As I Lay Dying), roman de William Faulkner, 1930, Travers Coda : 45 (ou citation de l’Odyssée, chant XI, v. 424 ?)

Tanger, ville du Maroc, Passage : 12 / Échange : 207 / Été : 230 / L’Amour l’Automne : 26, 40, 87, 211 / Travers Coda : 17, 50, 65, 75

tango, Été : 58 / L’Amour l’Automne : 183, 427, 427, 427

tante, Été : 21 / L’Amour l’Automne : 166, 166, 359, 359, 359 / Travers Coda : 43, 52, 60, 73, 78, 83, 85, 91

Tantris, nom que prend Tristan dans le cycle médiéval, Travers : 105 / Été : 126, 222, 250 / L’Amour l’Automne : 82, 89, 263, 360 / Travers Coda : 71 (change de nom, citation de La Folie Tristan de Berne, v. 126-127, Tristan et Yseut, trad.. de Jean-Charles Payen, Classiques Garnier, 1973, p. 251)

tapage, Été : 307

Tape Mark I, Travers Coda : 49

tapis, Été : 112, 121, 182, 299, 303, 320, 340, 357 / L’Amour l’Automne : 48, 49, 97, 110 / Travers Coda : 27, 41, 57, 60, 75, 83

tapisser, L’Amour l’Automne : 98 / Travers Coda : 91

Targets, tableaux de Jasper Johns, Passage : 194

tarvers, Travers : 272

Tascher de La Pagerie, nom de jeune fille de Joséphine de Beauharnais, Échange : 136 (se fait lire les lignes de la main)

tasse(s), Échange : 128, 131, 154, 154 / Travers : 248 / Été : 243, 362 / L’Amour l’Automne : 257, 300 / Travers Coda : 39

Tasse (Torquato Tasso, dit le), poète italien, 1544-1595, Échange : 114 (vient de sortir de l’asile de Sant’Anna) / Travers : 248 / Été : 200 / L’Amour l’Automne : 274 (cité, non nommé)

tassement, L’Amour l’Automne : 323, 350

Tatania, Passage : 172 / Été : 122, 281, 301, 305, 404

Tatiana, Été : 305 (Karl)

Taeuber-Arp (Sophie), artiste suisse, 1889-1943, Alsatienne d’automne : (et ses amis, l’Aubette)

Tavéra, lieu-dit de Corse, Été : 170 / Travers Coda : 36, 77 (Tavera, statues-menhirs)

taverne, Été : 267

Tavernier, Bertrand, cinéaste français, né en 1941, Travers : 148 (Que le fête commence) / Été : 238 (citation d’une phrase de lui dans Les Cahiers du Cinéma à propos de House by the River, de Fritz Lang)

Tay (la), fleuve d’Écosse, qui passe à Perth, Échange : 94 / Été : 14, 214, 291, 312 / L’Amour l’Automne : 59, 178, 253, 517 / Travers Coda : 53, 57, 75 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-12 (“La vie comme à Perth”, chambre au George Hotel donnant directement sur la), 781-1-1-4 (“La perte de l’Indochine, Kinnoul Hill, non nommée, la colline enchantée)

T. Beach, ville dans Le Ravissement de Lol V. Stein, Été : 301, 400

Tchang, L’Amour l’Automne : 210 (monsieur)

Tchékhov (Anton), écrivain et auteur dramatique russe, 1860-1904, Été : 27 (tchèque, chèque), 35 (interview (dans L’Express ?), ce que leur travail doit à) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-7 (“La Reine d’hiver”, reprise de la phrase d’Été, p. 35) / tchèque, chèque, La Cerisaie

tchèque, Échange : 113 / Travers : 24 / 29, 72, 120, 136, 237 / Été : 27, 47, 65, 355

Teck (Marie de), la reine Mary, épouse du roi George V, 1867-1953, Passage : 18 / Échange : 78, 203 / L’Amour l’Automne : 282

T.E.E., Trans Europ Express, film d’Alain Robbe-Grillet, 1966, Été : 34 (Élias)

teeth (dents), Vaisseaux brulés : 783-1-1-4 (“La Perte de l’Indochine”, non nommé, a trip of three steps (...) on the t. (Lolita, Part One, 1, p. 9))

tégor, mot de la langue créole de la Réunion, Travers : 168

Tel Quel, revue littéraire française fondée en 1960, Passage : 139 / Été : 287, 303 / L’Amour l’Automne : 66, 76, 76

Télacor, L’Amour l’Automne : 360

télégramme, L’Amour l’Automne : 102, 209 / Travers Coda : 57

télégraphe, L’Amour l’Automne : 102

Telemark, province de Norvège, Travers Coda : 23 (Skien chef-lieu), 24 (pas de chambre d’hôtel), 34, 99 / télé, Mark, Marc, marque, télévision

Télémaque, héros de la mythologie grecque, Travers Coda : 80

Télémaque (Hervé), peintre français d’origine haïtienne, né en 1937, Travers Coda : 28 / Journal de Travers : 53, 303

Télérama, magazine français, Travers : 243 / Été : 99, 241, 296

télé-réalité, L’Amour l’Automne : 235

télévision, Été : 121 / L’Amour l’Automne : 26, 45, 51, 129, 142, 149, 222, 247, 272, 282, 300, 358, 436 / Travers Coda : 67

“Tell me the truth about love”, chanson de Benjamin Britten sur des vers d’Auden, L’Amour l’Automne : 51

Tellers of Tales (British authors of children’s books from 1800 to 1964), essai de Roger Lancelyn Green, 1965, Été : 233

témoigner, L’Amour l’Automne : 16, 41, 97, 113, 157, 176, 214, 226, 227, 247, 267, 337, 338, 341, 352, 456, 478, 485, 494, 516

témoin, L’Amour l’Automne : 32, 97, 157, 470, 494

Témoin à charge, film de Billy Wilder, 1957, L’Amour l’Automne : 23

tempe, Travers : 263 / Été : 162, 171, 387, 391, 391, 402 / L’Amour l’Automne : 138, 297 / Travers Coda : 42, 96

temple, Échange : 36, 141, 218 / Travers : 116 / Été : 89, 201, 253, 260, 299, 303, 355, 405

Temple du soleil (Le), album d’Hergé, 1949, L’Amour l’Automne : 136 (allusions, cité)

temps, L’Amour l’Automne : 11, 45, 54, 59, 61, 66, 71, 71, 73, 75, 82, 85, 94, 107, 111, 117, 132, 133, 133, 137, 141, 146, 148, 153, 153, 157, 159, 159, 159, 160, 167, 169, 169, 173, 174, 176, 178, 180, 181, 183, 190, 199, 201, 202, 202, 203, 206, 208, 215, 215, 219, 223, 223, 224, 225, 227, 228, 230, 231, 231, 233, 240, 245, 248, 252, 252, 252, 254, 254, 267, 284, 289, 291, 295, 296, 298, 336, 352, 368, 371, 372 (perdu), 384, 384, 386, 387 (Temps), 388, 392, 395, 400, 404, 408, 410, 413, 423, 425, 426, 430, 430, 435, 436, 440, 441, 449, 451, 454, 456, 469, 480, 487, 487, 490, 496, 496, 497, 499, 508, 518, 519, 526, 527, 529, 535 (time), 538 (Zeit)

Temps modernes, Échange : 103

Temps mort, texte de Jean-Christophe Cambier, 2010, Travers Coda : 49

Temps des cerises” (“Le), chanson de Jean-Baptiste Clément, musique d’Antoine Renard, 1868,  Travers : 14 (désigne le moment de la Commune de Paris, printemps 1871)

tén., Été : 66

Ten Pound Island, île de Nouvelle-Angleterre, L’Amour l’Automne : 337

Tennessee, Passage : 131 (Williams), 154 (État), 157 (Tenn., État) / Échange : 187 (État) / Été : 16 (État)

tennis, Passage : 10, 11, 28, 36, 40, 44, 46, 49 (tennis-players), 50, 59, 62, 64, 68, 77, 78 (tennis-players), 79, 81, 85, 86, 91, 92, 102, 104, 106, 107, 112, 114, 115, 116, 121, 124, 133, 141, 143, 148, 152, 165, 177, 180, 186, 193, 195, 197, 198, 204 / Échange : 27, 32, 46, 46, 50, 54, 55, 91, 98, 104, 115, 119, 126, 129, 149, 162, 186, 188, 189, 193, 201, 203, 227, 231, 232, 237 / Travers : 17, 36, 79, 82, 91, 135, 174, 196, 200, 225 / Été : 25, 25, 72, 81, 114, 138, 145, 151, 165, 171, 191, 194, 200, 221, 225, 239, 259, 284, 290, 305, 308, 332, 332, 334, 356, 358, 362, 374, 380, 381, 382, 411, 4ec / L’Amour l’Automne : 150, 151, 180, 181, 184, 211, 258, 273, 347, 446 / Travers Coda : 13, 29, 64, 65 /Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-9 (“Mission Dolores”, citation légèrement raccourcie du roman, II, 5, Einaudi 1962/1964, p. 110, Oscar Mondadori Classici moderni 1991/2008, p. 85-86, Arnoldo Mondadori, Opere Complete, I Meridiani, 1898/2009, p. 408, Washingtoniae graciles, non nommés) pénis, Ennis, Tennyson, sainte (sinnte), Venice, Dennis, Denis, Fenice, thé/Nice

Tennis-Ground, Passage : 94

Tennyson, Passage : 185 (détective) / Été : 19 (boîte aux lettres isolée)

Tennyson (Alfred, 1er baron), poète anglais, 1809-1892, Passage : 71, 157 / Été : 99, 389 / Travers Coda : 48 (thème de la jalousie de Lord Mark)

ténor, Échange : 84, 236 / Été : 22

tentation, L’Amour l’Automne : 456

Tentation (de Saint-Antoine, La), récit de Gustave Flaubert, 1874, Été : 197 (manuscrit de)

tente, L’Amour l’Automne : 89

tenue, Travers : 15, 36, 43 / L’Amour l’Automne : 207, 209, 216, 446 / Travers Coda : 92

terme, Passage :88, 104, 162, 205 / Échange : 11, 20, 122, 135, 164, 164, 165, 213, 221 / Travers : 14, 31, 31, 64, 66, 127, 144, 144, 145, 146, 171, 199 / Été : 56, 70, 70, 75, 86, 98, 98, 117, 118, 153, 158, 182, 198, 256, 281, 291, 293, 316, 343, 346, 348, 355 / L’Amour l’Automne : 139, 152, 158, 178, 245, 333, 355, 378, 414, 430, 447 / mot, fin, ferme, thermes, sperme, loyer, mètre, therme(s), thermal

Termes (marquise de), Été : 351 (muse de Racan)

terminer, Été : 31 / L’Amour l’Automne : 204, 351, 382, 430, 537

terminus, Passage : 51 / Échange : 51

terrain, L’Amour l’Automne : 174 / Travers Coda : 44

Terrans, Passage :176 (marquise de, vieille amie de la sœur de Marc) / Serrans, Térence, Terence Stamp, terrasse

terrasse (une), Passage : 10, 11, 16, 35, 36, 37, 40, 45, 50, 57, 61, 62, 64, 68, 81, 82, 83, 87, 88, 91, 94a, 96, 100, 110, 119, 122, 123, 128, 129, 130, 135, 136, 137, 140, 145, 149, 151, 152, 156, 160, 161, 164, 165, 166, 170, 171, 172, 174, 176, 178, 180, 184, 185 (From the Terrace), 185, 187, 195, 197, 202 / Échange : 11, 14, 20, 27, 32, 32, 34, 36, 37, 40, 41, 43, 44, 49, 51, 52, 55, 56, 62, 72, 72, 73, 74, 75, 86, 92, 92, 94, 95, 96, 98, 100, 105, 106, 107, 108, 119, 119, 122, 122, 126, 130, 130, 148, 151, 156, 156, 160, 162, 162, 163, 164, 167, 172, 181, 181, 185, 202, 206, 208, 209, 210, 212, 215, 219, 221, 225, 226, 226, 236, 237 / Travers : 19, 66, 76, 82, 88, 117, 128, 134, 137, 149, 156, 168, 189, 217, 234 / Été : 21, 21, 36, 37, 41, 49, 56, 84, 110, 112, 115, 120, 122, 130, 134, 156, 168, 175, 198, 213, 243, 261, 280, 292, 321, 323, 388, 391, 396, 397, 407, 409 / L’Amour l’Automne : 13, 27, 74, 136, 137, 155, 173, 196, 201, 225, 230, 309, 323, 323, 343, 386, 452 / Travers Coda : 39, 41, 48, 51, 52, 66, 72, 73, 74, 78 / terre, race, terrasser, tracer, trace, racé

terrasser, Passage : 122 / Échange : 58 / Travers : 30

terre, Été : 183 / L’Amour l’Automne : 33, 44 (addio terra), 45, 46, 49, 52 (terres), 71, 86, 93, 96, 98, 119, 120, 133, 136 (de Grant), 142, 154, 156, 158, 166, 171, 173, 178, 186, 187, 187, 205, 205, 214, 233, 234, 258, 272, 285, 297, 305, 313, 353, 371, 380, 389, 398, 407, 430, 432, 449, 472, 495, 504, 509 / Travers Coda : 71

Terre de Feu, Terre-de-Feu, île partagée entre Argentine et Chili, Échange : 109 / Travers : 17 / L’Amour l’Automne : 73

Terre de Victoria, Été : 191 (James Clark Ross, Antarctique), 226 (id.)

Terre lointaine, un des volumes de l’autobiographie de Julien Green, à propos de ses années d’études à l’université de Virginie, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-6 (“Terre lointaine”, non nommé, citation de l’ouvrage, Pléiade, Œuvres complètes, t. V, p. 1097)

Terre-Neuve, île du Canada, Été : 202 / L’Amour l’Automne : 182

terrestre, L’Amour l’Automne : 242, 501

terreur, Terreur, Échange : 171 / Travers : 95 / Été : 27, 93, 208, 302, 343, 366, 391, 409 / L’Amour l’Automne : 33 (terror), 49, 49, 74, 120, 120, 142, 144 (terror), 239, 240, 240, 450 / Travers Coda : 17 (Érébus et), 68 (une île où je n’abordais qu’avec t.)

territoire, L’Amour l’Automne : 94, 117 (territory), 143, 153, 245, 325, 378, 519

Territoires du Nord-Ouest, province du Canada, Travers Coda : 66

Terror, vaisseau de l’expédition antarctique de James Clark Ross, Échange : 174, 217 / Été : 191, 226 / L’Amour l’Automne : 29

tessiture, L’Amour l’Automne : 483

testament, L’Amour l’Automne : 183

Testament du docteur Mabuse (Le), film de Fritz Lang, 1933, Été : 198 / L’Amour l’Automne : 81

Teste (Edmond), “personnage” de Paul Valéry, Vaisseaux brûlés : 781-1-1 (“Le bal du vice-roi”, citation de “Pierre Ménard, auteur du ‘Quichotte’, Baudelaire, Mallarmé, « Valéry, qui engendra Edmond Teste ») / tête, texte, testicule, Monde, Le Monde, monde

testimone, L’Amour l’Automne : 41, 63, 219

testimonia, L’Amour l’Automne : 41, 63, 219

testimonio, L’Amour l’Automne : 202

testo, Été : 205

tête, Échange : 142, 223 / L’Amour l’Automne : 30 (de chapitre), 56, 82, 83, 83, 92, 92, 97, 107, 111, 121, 127, 138, 152, 157, 166, 180, 184, 188, 193, 197, 206, 207, 217, 219, 224, 234, 245, 249, 252, 253, 287, 297, 309, 354, 371, 383, 396, 412, 459, 487, 488, 489, 490, 494, 495, 496, 498, 502, 508 / Travers Coda : 34, 72, 73, 74, 79, 81, 84, 95

Tête-d’or, quartier de Lyon, Échange : 168

Tête d’un endormi, œuvre de Piero della Francesca, L’Amour l’Automne : 459

Tétragramme, Travers Coda : 25

Tétralogie, cycle des 4 opéras tirés par Richard Wagner de la légende des Niebelungen, Été : 75, 276

Tex, Passage :119, 123, 153, 200 / Échange : 132, 158 / texte, Texaco, sexe

Texaco, Passage :34, 63, 119, 157 / Échange : 200 / Texas, taxe, Tex, késaco?

Texaco Metropolitan Opera Network, Échange : 160

Texan oil, Travers : 16

Texarcana, Passage : 126

Texarkana, Été : 46

Texas, un des Etats-Unis, Passage :126, 151, 205 / Tex, Texaco, Seixas

texte, Passage : 59, 62, 68, 76, 78, 9O, 108, 110, 110b, 116, 125, 134, 144, 145, 147, 148, 150, 156, 162, 164, 166, 167, 168, 179, 191, 193, 195, 198 / Échange : 19, 36, 72, 102, 113, 160, 168, 192, 201, 201, 203, 209, 210, 211, 215, 217, 4e de couverture / Travers : 17, 25, 48, 49, 75, 95, 108, 108, 114, 115, 118, 131, 134, 159, 166, 169, 171, 172, 187, 188, 199, 210, 217, 219, 220, 223, 227, 229, 238, 252, 255, 256, 270, 274, 274, 275, 275 / Été : 6, 23, 26, 29, 33, 36, 72, 75, 78, 81, 90, 90, 99, 99, 99, 99, 99, 102, 105, 115, 126, 127, 130, 139, 144, 145, 146, 147, 156, 162, 163, 164, 164, 165, 167, 168, 181, 195, 199, 211, 216, 222, 223, 233, 235, 245, 248, 248, 250, 253, 259, 259, 261, 265, 276, 286, 288, 288, 288, 294, 305 (texto), 306, 310, 323, 323, 328, 330, 353, 353, 359, 360, 361, 362, 364, 364, 381, 389, 390, 393, 394, 394, 399, 399, 403, 405, 4ec / L’Amour l’Automne : 47, 56, 62, 81, 91, 96, 102, 102, 117, 118, 122, 126, 129, 131, 152, 155, 175, 187, 191, 195, 196, 222, 231, 249, 251, 253, 262, 262, 267, 285, 347, 391, 391, 403, 421, 472, 480, 503, 527 / Travers Coda : 35, 35, 36, 40, 40, 42, 42, 42, 42, 47, 65, 71, 73, 85, 87, 88, 90, 90 / sexe, aigle, West Point, prétexte(s)

texture, L’Amour l’Automne : 483

TGV, L’Amour l’Automne : 393

th, L’Amour l’Automne : 200

Thackeray (William Makepeace), écrivain anglais, 1811-1863, Été : 124 (rôle interprété par Barthes)

Thaïlande, Été : 372

Thalia, cinéma, Passage : 117 (université Columbia) / Travers : 14, 15, 110 / Thalie, Italie, muse, s’allia (de allier), Athalie

Thalie, Muse, Été : 45

Thames, Passage : 137 / Travers : 89

Thames and Hudson, maison d’éditions, Échange : 209 / Travers : 89 / Été : 35

Thanksgivings, Passage :64, 194

thé, Passage :15, 39, 88, 129, 157 (tea), 176, 185 / Échange : 31, 34, 38, 43, 51, 54, 74, 75, 130, 142, 144, 154 / Travers : 90, 135, 139, 176, 176, 176, 246 / Été : 83, 114, 133, 158, 196, 253, 238, 287, 362, 395 / L’Amour l’Automne : 123, 206, 327, 416 / Travers Coda : 16, 23, 26, 70, 75

théâtral(e), Échange : 180 / Travers : 239 / Été : 376 / L’Amour l’Automne : 46, 129 / Travers Coda : 51, 77

théâtre, Passage :12, 52, 53, 61, 69, 74, 84, 85, 102, 122, 130, 155, 201, 203, 204 / Échange : 23, 26, 26, 27, 38, 52, 61, 71, 77, 83, 84, 88, 104, 127, 140 (et son double), 151, 158, 163, 165, 170, 176, 177, 190, 198, 212, 212, 225 / Travers : 17, 30, 67, 92, 109, 112, 135, 150, 192, 242 / Été : 29 (Saint-Ange), 39, 49 (des Ambassadeurs), 88, 76 (de Saint-Luc) 103, 119, 162 (de la Monnaie), 162, 172, 191 (Colon), 203 (de Paris), 209 (du langage), 211 (Royal), 226, 236 (Saint-Ange), 240 (de Clermont), 247 (hall, revolver), 262 (Royal Theatre), 272 (de l’époque), 292 (rampe), 295 (theatre), 301 (Perth), 304, 311 (de Paris), 312, 321, 330, 354, 364, 394, 404 / L’Amour l’Automne : 16 (theater), 48, 77, 81, 129, 143, 153, 154, 159, 169, 194 (de la Monnaie), 205 (coup de), 223, 232, 234 (Regio), 260, 287, 416, 436, 452, 476, 536 / Travers Coda : 12 (Récamier), 37, 38, 93 / thé, âtre, foyer, athé, athée, rater, taré, tarée, arrêter

Théâtre et son double (Le), essai d’Antonin Artaud, 1938, Échange : 140

Thécèl, L’Amour l’Automne : 301

thématique, L’Amour l’Automne : 483

thème, Passage :35, 41, 63, 98, 162, 194, 196  / Échange : 39, 39, 39, 78, 120, 156, 156, 156, 156 / Été : 25, 26, 88, 99, 107, 158, 161, 165, 168, 184, 204 (tema), 205, 231 (du Horla), 253, 262, 324, 341, 345, 355, 389, 398, 398,406 / Travers : 107, 148, 162, 214, 260, 263 / L’Amour l’Automne : 25, 49, 69, 79, 121 (themes), 136, 209, 238, 254, 280, 282, 298, 327, 341, 412, 457, 467, 476, 483, 517 / Travers Coda : 48, 64, 89 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-5 (“Cerisy-la-Salle”, thème de la perte, déjà présent chez le grand-père) / t’aime, version, Met, Thèbes, 

Théocrite, poète grec, première moitié du IIIe siècle av. J.-C., Été : 112, 213, 213, 252, 269 / Travers : 135 / Journal de Travers : 1575

Théodore Ier Paléologue, despote de Morée, c. 1355-1383-1407, Été : 256 (s’empare de Nauplie en 1388)

Théologie mystique, ouvrage de Jean-Pierre Camus, 1640, L’Amour l’Automne : 55, 93 (cité), 131 (cité)

Théophile (Théophilos Chatzimichael), peintre grec, 1873-1934, Autre Églogue : (George Séféris et le professeur Marcus, ou Markus, s’y intéresse)

théoricienne, L’Amour l’Automne : 220

théorie, Échange : 121 / L’Amour l’Automne : 74, 88, 88, 173, 187, 235, 247, 247, 247, 496, 496

Théorie des Tables, recueil d’Emmanuel Hocquard, POL, 1992, L’Amour l’Automne : 88

théoriquement, L’Amour l’Automne : 436

thermal(e), Échange : 21, 26, 26, 26, 27, 31, 37, 39, 51, 56, 71, 74, 98, 107, 111, 171 / Été : 73, 112, 231 / L’Amour l’Automne : 239, 242

Thermale (avenue), à Chamalières, Échange : 11 (villa de Mlle Deschamps, la fille du fondateur de Fontmaure) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, inscription au-dessus de l’, NON SANS RAISON)

Thermes (avenue des), Échange : 123

Thermidor, Échange : 90 (la veille de)

thèse, Travers : 146, 216 /  Été : 351

Thésée, héros de la mythologie grecque, Été : 26

Thierry, Échange : 135 (chambre de)

Thiers, ville du Puy-de-Dôme, Échange : 12, 74, 80, 128, 167, 201 / Été : 113 / L’Amour l’Automne : 309 / Travers Coda : 14 / Thiers (Adolphe), petit père, tiers

This side up, œuvre d’Andy Warhol, Été : 401

Thoby, Échange : 121 (Stephen), 202 (id.) / Été : 173 (id.), 221 (id.)

Thomas, L’Amour l’Automne : 192 (Mann) / Travers Coda : 64 (Hugh), 64 (W. Lance) / Vaisseaux brûlés, 781-1-1-11 (“Hydriotaphia”, 1659, Browne, phrase de Virginia Woolf sur lui)

Thomas (Hugh), historien britannique, Travers Coda : 64 (livre sur la guerre d’Espagne)

Thot(h), dieu égyptien de l’écriture, Été : 124 / L’Amour l’Automne : 168, 536

Thought and Character of W.J. (The), ouvrage de R. B. Perry, 1935, Été : 389 (cite un reproche de William James adressé à son frère)

Thrace, région de Grèce du nord, Passage : 128 / Échange : 164, 196 / Travers : 77 / Été : 164, 237, 277, 406, 411 / L’Amour l’Automne : 50, 274, 295, 301, 535 / Travers Coda : 70 (Tracia) / trace, terrasse, Terrace

Thrän, architecte-restaurateur de la cathédrale d’Ulm au XIXe s., auteur du Fascicule des vilenies endurées, apparaît dans Danube, de Claudio Magris, 1986, Vaisseaux brûlés : 539-5 (“Que tout le monde écrit, à présent”, Thrän, l’archiviste des vilenies, pp. 103-107) / Thrace, trace,

three, L’Amour l’Automne : 199, 529, 529, 529, 529, 529, 529, 529

Tibre, fleuve italien, Été : 14 / libre, fibre, tigre, titre, Tibère

Tibulle (Albius Tibullus, en français), poète latin, 54-19 av. J. C., Été : 133 / L’Amour l’Automne : 503 (citation tronquée) / Travers Coda : 26 (Abstineas avidas, citation du vers 4 de la troisième élégie du Livre I), 51 (cité, non nommé) / Journal de Travers : 1279

Ti-Dyabelli, Été : 32 (Miaou !)

Tierney (Gene), actrice américaine, Passage : 120 / Travers : 135 / Gênes, Eugène, L’Eugène, gin, tiers, Thiers, né, Ney

tiers, Échange : 127 / L’Amour l’Automne : 58, 178, 255 (tiers monde), 516 / Travers Coda : 44 / Thiers, Thiers, tiare

Tiers-État, Échange : 143 (serment du Jeu-de-paume), 216 (id.)

tige, Été : 112 / tigre, toge, Tage

tigre, Travers : 157 / Tibre

Tim, L’Amour l’Automne : 87

timbre, Échange : 127 / Travers : 85 / Été : 113, 113, 284, 285 / L’Amour l’Automne : 12, 236, 289

timbre-poste, L’Amour l’Automne : 16, 60

Time Square, Passage :69, 105, 146 (Times Square (?)) / Échange : 153 / Travers : 48

Time-Life, immeuble new-yorkais, Travers : 219 / Été : 17

Times (The), quotidien britannique, L’Amour l’Automne : 247

Tindall (William York), professeur d’université américain (Columbia), spécialiste de James Joyce, auteur de A Reader’s Guide to James Joyce,  1903-1981, Été : 35, 36 / Autre Églogue : (Stephen Marcus a été son collègue)

Tino, Travers : 38

tir, Échange : 159 / Été : 198 / L’Amour l’Automne : 394 / Tyr, rite, tare

tir à l’arc, Échange : 159 / L’Amour l’Automne : 78, 92, 108, 518

Tiraine, Échange : 111 (pour Tiretaine)

Tirana, capitale de l’Albanie, Passage : 78 / Échange : 67, 121 / Travers : 178 / L’Amour l’Automne : 15

tirer, Échange : 105, 134, 138, 140, 144, 147, 151, 153, 155, 163, 237, 239 / Travers : 13, 46, 69, 90, 208, 217 / Été : 75, 192, 247, 283, 283, 292, 296, 324, 341, 355, 383, 385, 388, 407 / L’Amour l’Automne : 136, 178, 186, 214, 216, 217, 264, 273, 279, 298, 314, 331, 361, 363, 377, 379, 423, 444, 450, 497, 499, 532, 537 / Travers Coda : 79

tiret, Passage : 181 / Été : 261 / L’Amour l’Automne : 509

Tirette, Échange : 112 (pour Tiretaine)

tireur, Été : 386 / L’Amour l’Automne : 151, 185, 240, 310 / Travers Coda : 67

tiroir, Passage :132, 145, 172, 177, 184 / Échange : 40, 90, 118 / Travers : 45, 88, 212 / Été : 246, 251

tissage, Échange : 36

tissu, Passage : 157 / Échange : 33, 38, 39, 87, 128, 137, 178, 178, 202, 211 / Travers : 56, 83, 90, 127 / Été : 29, 97, 123, 146, 178, 178, 200, 210, 390, 393 / L’Amour l’Automne : 13, 47, 75, 110, 110, 386 / Travers Coda : 48, 79

tistre, L’Amour l’Automne : 126

Titan, , 236 (the Sun),  / L’Amour l’Automne : 369 (combats de titans)

Titan, première symphonie de Gustav Mahler,  Été : 225 (première symphonie de Mahler), 228 (id.), 312  312 (fla fermeture du l’opéra de Leipzig à l’occasion de la mort de l’empereur d’Allemagne Guillaume Ier permet au jeune Gustav Mahler, qui en dirige l’orchestre aux côtés de Nikisch, d’achever sa Première symphonie, Ti) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, id., avec ajout d’une courte citation d’Henry-Louis de La Grange, Gustav Mahler, 1973, Fayard, 1979, t. I, p. 271)

Titania, reine des fées dans A Midsummer Night’s Dream de Shakespeare, Échange : 56 (la blonde), 158 (id.) / Été : 319 (cinéma)

Titanic, Été : 319 (cinéma)

Tito de Alencar (frère), moine dominicain brésilien persécuté sous le président Médici, 1945-1974, L’Amour l’Automne : 150, 275

titre, Passage :29, 61, 65, 77, 79, 89, 92, 179, 183, 185 (sous-titres), 195 / Échange : 28, 43, 46, 78, 83, 90, 131, 133, 134, 139, 140, 186, 187, 195, 196, 197, 202, 204, 236 / Travers : 18, 18, 28, 31, 31, 39, 40, 87, 97, 114, 152, 178, 180, 245, 255 / Été : 16, 22, 36, 74, 99, 109, 110, 118, 120, 125, 126, 128, 130, 143, 156, 162, 184, 191, 193, 198, 231, 240, 282, 286, 287, 300, 301, 308, 365, 366, 372, 393, 396, 397, 4ec / L’Amour l’Automne : 24 , 50, 54, 59, 85, 89, 91, 130, 132, 155, 155, 160, 178, 182, 188, 191, 196, 221, 234, 239, 260, 290, 290, 314, 341, 363, 393, 420, 420, 441, 442, 447, 470, 503, 511, 511, 513, 531 / Travers Coda : 16, 27, 36, 38, 40, 50, 51, 53, 58, 64, 65, 69, 87, 96, 98, 98

titrer, L’Amour l’Automne : 358, 536

titulaire, Échange : 220

T.L.S., Times Literary Supplement, Été : 87, 88 / L’Amour l’Automne : 465

toc, Travers : 175

To Have and Have not, film de Howard Hawks, 1944, Été : 133 (la chanson de “Cricket”, J’aime) / Travers Coda : 76 (la chanson de “Cricket”)

toile, Passage :63, 98, 102, 128, 135, 137, 147, cirée 167, 169, 181, 182, 204 / Échange : 12, 74, 86, 108, 110, 131, 150, 151,152,  211, 226, 229 / Travers : 38, 44, 79, 147, 153, 163, 173, 179, 207, 221, 236, 243, 249, 249, 264, 265 / Été : 16, 57, 64, 81, 90, 104, 109, 111, 135, 147, 148, 183, 184, 211, 219, 244, 262, 291, 292, 357, 358, 361, 370, 401 / L’Amour l’Automne : 37, 110, 179, 215, 217, 243 (la Toile), 250, 252 (la Toile) / Travers Coda : 12 (se met à une série de t. carrées figurant des carrés, YHWH), 50, 71, 77 (la Toile, traces des personnes), 87, 92, 95, 96, 98 (la Toile) / voile, tableau, film, tissu, moelle, poil, toi le, La Bohal, île, îlot, Eliot (T. S. Eliot, Eliott Carter), Elliott (personnage de Hotel de Dream, roman d’Edmund White, 2007)

Toilet (The), boîte de nuit new yorkaise, Travers : 239 / Été : 53, 76, 87, 348, 360, 377 / Travers Coda : 34

toilette(s), Travers : 59, 82, 257 / Été : 233, 243, 283, 377 / L’Amour l’Automne : 136, 287, 426, 445 / Travers Coda : 33, 67

toit, Travers : 241 / L’Amour l’Automne : 41, 134, 300, 323, 343, 350 / Travers Coda : 99

Told, Été : 304 (comtesse, personnage de Fritz Lang)

Tom, Passage :50, 94 (rôle de Lolita), 98 (l’archange et), 99 (et Marc), 108 (l’archange), 130, 136, 175/ Échange : 157, 159, 184 / Travers : 70 (et Michael et Tony), 227 (et Dave), 235 (number one model), 265 (et Denise) / Été : 34, 64 (m’a enculé), 221 (the Unfortunate Traveller), 314 (John Abbott) / L’Amour l’Automne : 68, 87, 100, 134, 295 / Travers Coda : 24 (Cushin, compagnon de Jay Johnson), 38 (Collins)

tombe, Échange : 36, 51, 60, 76, 81, 94, 105, 165, 173, 206, 216, 226, 232, 237, 238 / Travers : 117, 117 / Été : 21, 75, 288, 395, 395, 411 / L’Amour l’Automne : 47, 73, 73, 105, 138, 141, 162 (Tomb), 192, 192, 192 (Tomb), 219, 225, 225, 234, 238, 238, 243, 508, 509 (tomb), 519 / Travers Coda  : 42, 49, 55, 56, 73

tombeau, L’Amour l’Automne : 170, 263, 530 / Travers Coda : 33, 39, 86 / Vaisseaux brûlés : 539-7-1 (“Les liens du sang”, rouvrir le t. du père)

tomber, Été : 250 / L’Amour l’Automne : 82 (tombée du jour), 141 (nuit tombante), 153, 160, 166, 166, 170, 193, 213, 214, 223, 227, 235, 237, 242, 253, 329, 390, 400, 419 (nuit tombée), 427, 428, 430, 436, 446, 449, 450, 472, 481, 511, 518, 519, 520

tome, Travers : 256 / Été : 68 / L’Amour l’Automne : 94, 94, 286

Tomes, ville romaine sur la Mer Noire, Été : 388 (Ovide, exil de)

Tom of Finland, dessinateur et peintre finlandais, 1920-1991, Travers Coda : 44 (menton carré à la T. of F. d’Alan, à San Francisco)

to-morrow, L’Amour l’Automne : 84, 84, 84, 85

ton, L’Amour l’Automne : 44, 97, 165, 305, 472

tongue (langue), Vaisseaux brûlés : 781-1-1-4 (“La perte de l’Indochine”, Lo-Lee-Tah, the tip of the, citation de Nakokov, début de Lolita)

Toni, Été : 107 (le Roi et son chien)

Toni, film de Jean Renoir, 1934, Été : 60

Tonio, L’Amour l’Automne : 70

Tönio, Échange : 112 (jardinier allemand qui se fait passer pour tchèque)

Tony, Passage :83 (Garnier ?), 157 (Armstrong-Jones) / Échange : 60, 92, 121, 151 (Mark et) / Travers : 17 (fils d’A. Newman), 21, 26 (Antoine et), 70 (Tom, Michael et), 91, 99, 122, 220, 228, 268 / Été : 6 (Duparc), 11 (Duvert), 29, 46 (Marker), 63, 85, 121 (Marcheschi), 146, 163, 271 (Duvert), 290, 325, 349, 374, 4ec (Duvert), 4ec (Duparc), 4ec (id.) / L’Amour l’Automne : 43, 52, 86, 135, 141 (Duparc), 184, 376, 421 / Travers Coda : 78 (Duvert), 80 (id.), 85

tooth, teeth (dent, s), Vaisseaux brulés : 783-1-1-4 (“La Perte de l’Indochine”, non nommé, a trip of three steps (...) on the teeth (Lolita, Part One, 1))

topographie, L’Amour l’Automne : 167, 194

topographique, L’Amour l’Automne : 137, 216

toponyme, L’Amour l’Automne : 143

topos, L’Amour l’Automne : 71, 371

Torah, L’Amour l’Automne : 480

toqué, Travers : 175

torche, Travers : 264

Torchet, Échange : 29

Torquay, ville d’Angleterre, Échange : 182 / Travers : 240

torse, Passage :48, 173 / Échange : 150 / Travers : 200 / Été : 39, 62, 177 / L’Amour l’Automne : 39, 39, 42, 42, 109, 423 / Travers Coda  : 55, 68, 73

Torsos, série d’œuvres d’Andy Warhol, L’Amour l’Automne : 382

tort, Échange : 190 / Été : 410 / L’Amour l’Automne : 162, 216, 431

torture, Été : 4ec / L’Amour l’Automne : 473, 473

torturer, L’Amour l’Automne : 150

To the Lighthouse, roman de Virginia Woolf, 1927, nombreuses citations, v. aussi Promenade au phare (La), Travers Coda : 15 (allusion aux pages 56-59 de l’édition Hogarth Press, combien d’hommes arrivent-ils jusqu’à ?)

Toulet (Paul-Jean), poète et écrivain français, 1867-1920, plusieurs citations ou allusions et Travers Coda : 36 (brève citation d’un poème des Contrerimes, LXII, Éditions  du Divan et chez Émile-Paul frères, 1921, Émile-Paul,1949, p. 78, Poésie/ Gallimard, 1979, p. 82) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, non nommé, citation de “Chansons” X, Poésie/Gallimard, op. cit., p. 106, et du plaisir / Les gueules), 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2 (”Le festin de Balthazar”, à l’île Maurice) / tous les, poulet, Toul (et Verdun —> Verdun), Thulé, boulet, rouler, couler, voulez, saouler, mouler, bouler, lutter

Toulouse, ville de France, Échange : 45, 46

Touquet (Le), ville du Pas-de-Calais, Passage : 114 / Été : 109

tour (un), Passage :58, 65, 67, 69, 73, 78, 92, 93, 102, 114, 151, 152, 153, 180, 192, 204 / Échange : 42, 45, 143 / Travers : 41, 41, 178, 206, 220, 225, 243, 247, 248 / Été : 57, 88, 118, 122, 190, 363 / L’Amour l’Automne : 131, 136, 173, 199, 217, 219, 219, 247, 258, 286, 290, 338, 380, 490, 536, 536 / Travers Coda : 15, 62, 86 / route, cercle, cour, pour, sourd, lourd, Tours

tour (une), Passage : 100, 102, 135, 182 / Échange : 18, 22, 23, 27, 29, 48, 63, 98, 99, 100, 107, 125, 129, 142, 142, 153, 153, 168, 181, , 184, 217, 189, 223, 227, 231 / Travers : 18, 18, 23, 26, 37, 43, 65, 80, 119, 123, 127, 140, 146, 186, 259 / Été : 20, 21, 21, 25, 25, 34, 47, 49, 92, 163 (towers), 177, 195, 195, 347, 226, 243, 298, 373 / L’Amour l’Automne : 236, 300, 490, 509 / Travers Coda : 18, 35, 48, 51, 93

Tour-d’Auvergne (La), village d’Auvergne, Travers : 240 / Travers Coda : 19, 80 / Vaisseaux brûlés : 539-7-1-1 (“À tombeau ouvert”, il répand sur les cheyres, à proximité, les cendres de sa mère)

Tour de Babil (La), essai de Michel Pierssens, Minuit, 1976, Travers : 95 / Été : 27, 353

Tour du monde en porte-conteneurs (Le), texte et photographies d’Emmelene Landon, Gallimard, 2003, L’Amour l’Automne : 276 (cité, non nommé), 297 (cité, non nommé), 338 / Travers Coda : 43 (cité, non nommé), 84 (cité, non nommé)

La Tour-du-Pin, ville du Dauphiné, Échange : 159

Tourchet, Échange : 29

Tourchon, Échange : 29

tourelle, Passage : 135, 178 / Échange : 55, 181, 210 / Été : 37, 116, 273 / L’Amour l’Automne : 223-224

tournage, Été : 124 (de Les Sœurs Brontë, d’André Téchiné), 162 (de Mabuse) / L’Amour l’Automne : 21, 65 (de Rob Roy), 77 (de Bad), 213-214, 219 (de Breaking the waves), 363 (dans un jardin anglais), 363, 478 (de La Strategia del caracol)

Tournage dans un jardin anglais, film de Michael Winterbottom, 2004, L’Amour l’Automne : 363

tournant, Été : 194

tournante (plaque), Été : 403

Tournelle (pont de la), Passage : 146

tourner, Été : 297, 403 / L’Amour l’Automne : 83, 107, 111, 126, 135, 140, 140, 143, 175, 184, 184, 231, 244, 283, 401, 447, 457, 487, 490, 495, 497, 500, 501, 509, 527 / Travers Coda : 32, 66, 74, 86, 92

Tournon, ville de l’Ardèche, Échange : 197 (Mallarmé y enseigne l’anglais) / Été : 335 (id.)

tournure, Échange : 164 / Été : 132, 346 / L’Amour l’Automne : 384

Tourny (Lucien de), Échange : 74 (retrouvé mort à Thiers)

Tours, ville de France, Passage : 12 (table contre la fenêtre, dans des chambres d’hôtel) / Échange : 63 (jardins abandonnés du XIIIe arr. de Paris pourraient être à) / Travers : 31 (livre de Roger Kempf est imprimé chez Mame à), 240 (assassiné à, canif fausse nacre)/ L’Amour l’Automne : 37 (Frank, le garçon de), 45 (id.), 45 (à cause de), 45 (Germaine Lubin à voir avec), 45 (château de la Carte, près de), 49 (id., noyé dans les faubourgs de), 53 (Max, le garçon de), 88 (récit transsaharien du garçon de) /  Travers Coda : 52 (dans des chambres d’hôtel, reprise de Passage 12), 69 (château de Germaine Lubin, près de), 78 (liaison à Tanger avec le petit groupe de) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6 (“Le Stéphane que tu as connu”, Frank, Max, Patrick Leclair, “le garçon de”)

Tourtoirac, village du Périgord, Travers : 17 (Orélie-Antoine Ier retiré à)

Tourville (Anne Hilarien de Costentin, comte de), navigateur et homme de guerre français, 1642-1701, Échange : 140

Tourville-sur-Arques, village de Haute-Normandie, Échange : 106 (Maupassant né à)

Toussaint, Été : 58 / L’Amour l’Automne : 263, 325, 358, 469

trac, Échange : 58 / L’Amour l’Automne : 318

trace (une), Passage :24, 46, 57, 75, 76, 121 (à Halifax), 133, 138 (de Marnie), 158 (l’erreur), 169 (du jeune Marc-Antoine), 171 (de l’étrangère), 175, 177 (à Recife), 193, 195 (l’erreur), 203 / Échange : 22, 75, 89 (l’erreur), 94 (Rose, Montrose), 98 (de la maison des Latour), 109, 120 (vers Recife), 126, 136 (l’erreur), 143 (id.), 152, 155 (du jeune Marc-Antoine), 159, 160 (Mme de Sévigné, à Carnavalet), 167, 175 (l’erreur), 183, 183 (mensonges divers), 185, 192 (la Bourse, mes erreurs), 196 (l’erreur), 217 (le Larousse, Erebus et Terror), 224 (l’erreur et le désordre), 235, 235, 235 / Travers : 13, 18, 40, 83, 88 (de Mauriac), 149, 183, 200, 225, 241 / Été : 17 (du jeune Marc-Antoine), 36 (id.), 67, 94, 116, 127 (Recife), 130 (Kierkegaard / Un Régicide), 146 (de W, de Perec), 155 (passeur, le nom), 167 (docks, perd sa trace), 173, 189 (archéologie), 229 (Walter le pianiste), 231 (Maupassant), 233 (Augustus de Morgan), 281 (Marco Mahler), 292 (l’erreur), 307 (pas trace du jeune Walter), 344 (trace de Tristan), 348 (Marco Mahler), 358, 379 (triangle d’or), 382 (haute vallée du Loup), 386 (petits caractères droits), 399 (Mallarmé, signe) / L’Amour l’Automne : 27 (Bax), 27 (Carus, Friedrich), 46, 56, 61, 67, 70, 82, 90 (Bax), 90 (de Lace et de sa femme), 101 (L’Ombre d’un doute, la vie à Santa Rosa), 141 (Tony Duparc), 160, 162, 168 (traces les plus vives de l’insurrection royaliste), 186 (de La Pérouse), 196 (crâne, parchemin), 206, 211 (l’expédition de La Pérouse), 214, 217 (de Morar, sur la Romance pour piano de Bax), 249, 252, 276, 352 (du projet de Marcheschi pour le bagne de Saint-Laurent-du-Maroni), 354 (de la mission La Pérouse), 374 (de quelque incident, River Side Drive), 375 (de la commande à Sibelius des étudiants caréliens), 384, 388 (tentatives de suicide de Maxs Jacob, peu de traces), 400, 411, 494, 495, 497, 497, 499, 499, 503 / Travers Coda : 27, 32, 60, 62, 67, 76, 77, 97 / écart, arc, race, terrasse, star, Tracy, Ceyrat, tsar, empreinte, marque, signe, ersatz, Patras

tracé (un), Passage :57, 76, 200 / Échange : 199, 231 / Travers : 23, 126 / Été : 207 / L’Amour l’Automne : 104 / trac, racé, carte, terrassé, tric-trac

tracer, Passage :26, 43, 46, 89, 91, 102, 119, 126, 127, 130, 133, 145, 144, 149, 163, 181, 203 / Échange : 13, 35, 42, 43, 48, 59, 98, 110, 129, 112, 141, 142, 162, 198 / Travers : 11, 13, 20, 21, 44, 46, 73, 93, 113, 115, 174, 174, 184 / Été : 19, 32, 77, 106, 125, 141, 144, 158, 191, 198, 209, 240, 254, 296, 299, 329, 345, 382, 391, 392 / L’Amour l’Automne : 12, 16, 39, 58, 78, 109, 119, 135, 174, 232, 285, 297, 308, 387, 445, 479, 527 / Travers Coda : 41, 50, 54, 62, 74

track, Travers : 179 / L’Amour l’Automne : 157

Tractatus [Logico-Philosophicus], ouvrage de Ludwig Wittgenstein, 1921 (en allemand, Logisch-Philosophische Abhandlung) et 1922 (en anglais, titre en latin) : Été : 80 (author gay ?), 240 (et Notes sur la logique), 398 (Von Wright, Lichtenberg) / L’Amour l’Automne : 20 (Cassiopée, préambule du traducteur), 88 (comme Été 240), 251 (Dieu, forme générale de la proposition), 460 (Canarp, Tagore) / Travers Coda : 77 (indication du lieu où fut écrite la préface)

Tracy (Spencer), acteur américain, 1900-1967, L’Amour l’Automne : 80 / Travers Coda : 68 (rôle de Joe Wilson dans Fury, de Fritz Lang, 1936) / Journal de Travers : 310 (Mannequin de Frank Borzage), 1025 (Furia, Travers), 1410 (Test Pilot)

traducteur, Été : 60 / L’Amour l’Automne : 20, 29, 262, 357, 437 / Travers Coda : 77

traduction, Passage : 113, 195 / Échange : 134, 192 / Travers : 136 / Été : 28, 126, 126, 230, 259, 394, 399, 408 / L’Amour l’Automne : 23, 29, 93, 157, 231, 232, 239, 285, 426, 465, 538, 538, 538 / Travers Coda : 35, 73, 83, 92, 93, 97/ L’Amour l’Automne : 109, 291, 300, 490 / Vaisseaux brûlés : 539-9 (“Je vois que les affects se portant bien”, trad. dans les faits)

traduire, Été : 303 / L’Amour l’Automne : 51, 98, 148, 151, 159, 168, 199, 285, 304, 363, 395, 417, 464 / Travers Coda : 92, 92

trafic, Échange : 91, 95, 153, 163, 168 / Travers : 11, 24, 71, 95, 168, 180, 198, 209 / Été : 42, 79, 118, 222, 301, 403

trafiquant, Échange : 57, 98 / Été : 121 / L’Amour l’Automne : 261, 381, 478

tragédie, Été : 354, 408 / L’Amour l’Automne : 399

tragédienne, L’Amour l’Automne : 143, 476

tragique, L’Amour l’Automne : 392, 434, 450, 476, 513, 514, 518, 521

train, Échange : 11 / Été : 112 / L’Amour l’Automne : 86, 89, 110, 111, 112, 149, 151, 176, 176, 219, 222, 224, 243, 303, 393, 438, 477

train-train, L’Amour l’Automne : 217

traines, Échange : 184 (royales)

trait (un), Passage : 26, 47, 79, 90, 112, 117, 134, 157, 176, 185, 192, 192, 196 / Échange : 24, 34, 65, 69, 126, 213 / Travers : 13, 23, 31, 43, 69, 73, 110, 121, 136,  144, 145, 149, 151, 156, 159, 191, 198, 208, 211, 217, 247 / Été : 39, 52, 64, 66, 80, 99, 107, 162, 173, 179, 254, 313, 318, 350, 355, 357, 410  / L’Amour l’Automne : 46, 53, 56, 174, 297, 323, 332, 368, 371, 389, 489, 529, 536 / Travers Coda : 42, 68 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6 (“Le Stéphane que tu as connu” / Patrick Leclair, la disparition, un t. d’époque ?) / tracé, vrai, d’un trait, d’une traite, traite

traité (un), L’Amour l’Automne : 251 (Jean-Pierre Camus)

traits (du visage, d’un personnage), Échange : 138, 155, 159, 177, 178, 228, 232 / Travers : 12, 30 / L’Amour l’Automne : 15, 47, 91, 137, 170

trajet, Travers : 106 / L’Amour l’Automne : 97, 242

Trakl (Georg), poète autrichien, 1887-1914, L’Amour l’Automne : 106, 121, 121, 121, 121 (cité), 245, 360, 419, 419, 419

trame, Échange : 144 (varie), 155 (demeure la même) / Travers : 243 (hypothétique), 278 (d’or et d’argent), 279 (nous sommes un fil) / L’Amour l’Automne : 62, 154, 196, 260 (trama), 495, 495

tramer, L’Amour l’Automne : 35 (se)

tramway, Passage : 135 / Échange : 15, 21, 24, 28, 28, 61, 66, 83, 184 / Travers : 88 / Été : 307 / L’Amour l’Automne : 144, 153, 233

tranchant, Échange : 99, 154, 181, 200 / Travers : 31, 89, 105, 114 / Été : 18 / L’Amour l’Automne : 57, 133

tranche (une), Été : 84, 103

trancher, Échange : 141, 144, 170, 197, 218, 223 / Travers : 34 (plans bien tranchés du paysage), 79, 127, 277 / Été : 53, 64, 104, 104, 107, 164, 165, 223, 193, 317, 405 / L’Amour l’Automne : 193

Tranchefort (François-René), musicologue français, Été : 190 (nouvelle histoire de l’opéra)

transaction, Échange : 15

transat (un), Été : 75, 247

transatlantique, Passage : 115 / Échange : 36, 38, 43, 100, 105, 118, 118, 123, 186, 198 / Travers : 77, 189, 198, 209 / Été : 304, 389 / L’Amour l’Automne : 113, 253, 260, 508

transcripteur, Été : 264

transcription, Échange : 147 / Travers : 66, 118, 128, 159 / Été : 89, 168, 187 / L’Amour l’Automne : 113, 113, 115, 485

transcrire, Travers : 33, 265 / Été : 223, 243 / L’Amour l’Automne : 236, 475

transe, Échange : 230 / Travers : 94 / Été : 78 / L’Amour l’Automne : 182

transept, Été : 163

transfer, Travers : 105, 107

transfert, Échange : 232

transformation, Échange : 212 / L’Amour l’Automne : 537 / Travers Coda : 64

transformer, L’Amour l’Automne : 183, 226, 384 / Travers Coda : 92

transi, Échange : 55, 98, 155, 185, 197 / Travers : 108, 189, 191/ Été : 121 / L’Amour l’Automne : 536 («tranzie»)

transistor, Échange : 62 / Été : 125, 376

transit, Passage : 135 / Échange : 144 / Travers : 48, 79, 90, 146 / Été : 15, 31, 49, 51, 96, 128, 203, 263, 319, 369, 372, 4ec / L’Amour l’Automne : 102 / Tristan, transe, transition

transit-express, Travers : 223

transition, Échange : 69 (style), 201 (vers Venise) / Travers : 225 (Wagner, l’art de la) / Été : 43 (Mallarmé (vérif.), mots, gamme), 98 (Wagner, l’art de la), 168 (dans un entretien avec Roland Barthes dans la Quinzaine littéraire), 383 (entre morcellement et castration), 392 (Lord Mark (vers Venise) / L’Amour l’Automne : 102, 126 (barré), 133, 396, 402, 487, 489, 491, 491, 496, 502 / Travers Coda : 53 (“art de la transition infime”), 62, 68

Transition, revue littéraire américaine, 1927-1938, Échange : 99 (Lucia Joyce y publie ses lettrines), 215 (Eugène et Maria Jolas vont voir Joyce, et le trouvent lisant Maeterlinck) / Vaisseaux brûlés, 781-1-1-5 (“Transition”, bibliothèque, Joyce, Lucia Joyce, pas de lettrines)

transition-impératrice, Échange : 80

transparence, Passage : 11, 104, 109, 148, 168, 176, 187, 195, 198, 203/ Échange : 153, 155, 175 / Travers : 121, 195 / Été : 39, 67 / L’Amour l’Automne : 39, 137, 296, 348, 479, 490, 500, 504, 526

transparent, Travers : 66, 66, 123 / Été : 42, 49, 81, 90, 143, 162, 207, 259, 287, 349, 372, 397 / L’Amour l’Automne : 112, 140, 151, 176, 176, 177, 186 (Diane-la-Transparente), 254 (les Transparents), 282, 504 (les Transparents), 508 / Travers Coda  : 55, 79

Transparent Things, roman de Vladimir Nabokov, 1975, Été : 133, 240 / L’Amour l’Automne : 151

transport, Travers : 103 / Été : 401 / Travers Coda : 34

Transportation, L’Amour l’Automne : 494 (Quartier de la)

transporter, L’Amour l’Automne : 79, 228, 233, 512 / Travers Coda : 98

transposer, L’Amour l’Automne : 210 / Travers Coda : 43

transposition, Échange : 194 / Travers : 69 / L’Amour l’Automne : 170 / Travers Coda : 63

transsexuel, Été : 119

Transvaal, État de l’Afrique du Sud, L’Amour l’Automne : 364

transversales, Passage : 199

transverse, Travers Coda : 92

traquer, L’Amour l’Automne : 190, 191, 275, 398, 519 / Travers Coda : 62

Trask (Willard R.), homme de lettres américain, L’Amour l’Automne : 465 (traduction de Mimesis, d’Erich Auerbach)

Träume (rêves), Été : 61

travail, L’Amour l’Automne : 89, 91, 97, 160, 240, 250 (bleu de), 251, 291, 292, 377, 383, 401, 415, 439, 445, 471, 484, 487, 497, 526 / Travers Coda : 98

travée, Passage : 22, 41 / Échange : 39, 138, 170, 177 / Travers : 202 / Été : 402 / L’Amour l’Automne : 195, 206

travelo, Travers : 123, 124, 124, 190 / Été : 335, 375 / Travers Coda : 32

Travelogue, œuvre scénique de Merce Cunningham sur une musique de John Cage, 1977, Travers : 82 / Travers Coda : 20

traver, Travers : 82 (?, à travers, traverse (de traverser)) / Été : 282 (?, homme « de travers »), 292 (?, à travers les persiennes)

travers, Travers, à travers, Passage : 10 (la baie entrebâillée), 11 (les deux Carolines), 28 (fenêtres), 32 (les feuillages), 39 (elle accourt à travers la pelouse), 41 (la scène), 42 (les pelouses), 53 (une suite de pièces), 57 (la balustrade blanche), 58 (une grille, bonne vue de la cour), 65 (comme à travers la brume), 98 (les carrés et les rectangles), 99 (la pelouse), 102 (portail, bonne vue de la cour), 107 (la balustrade), 114 (fins grillages aux fenêtres), 126 (la fenêtre), 128 (les stores baissés), 129 (la balustrade blanche), 149 (les hautes portes- fenêtres), 156 (les grilles), 165 (les hautes portes-fenêtres), 169 (la ville), 169 (fenêtres coulissantes), 171 (la pelouse), 176 (Passage à Travers), 182 (les jalousies à demi tirées), 183 (Indiana, malgré ses travers), 184 (fenêtres coulissantes), 188 (le grillage), 196 (les jours de la tôle) / Échange : 16 (les lattes disjointes de l’intolérable mur), 28 (sa pelouse), 51 (les jardins du quartier résidentiel), 54 (les grandes baies vitrées), 68 (ces pays où s’est livré le trafic d’armes), 74 (les Aurès), 75 (la glace brisée), 80 (sentier qui monte à travers les bois), 88 (des pays qui n’ont jamais vu un blanc), 89 (toute l’Amérique du sud), 90 (les Maures), 120 (les aléas de la légende), 128 (tout le continent), 129 (la ville), 170 (id.), 177 (les fenêtres grand ouvertes), 190 (à tort et à), 195 (portail, bonne vue du pavillon), 216 (tout le Deccan), 220 (Venise), 228 (des salons silencieux), 231 (les travers dramatiques de ses sujets, pastiche de cantatrices) / Travers : 22 (en travers de la page), 28 (couverture déchiré en), 48 (transits à travers l’espace et le temps), 56 (le monde tout de), 58 (de porc), 81 (à tort et à), 82 (les moustiquaires, Captiva Island), 86 (la glace brisée du bassin, mort de l’oncle), 92 (tout un continent, colonel Sanders, “inauguration” du président Carter), 109 (le parc, Riverside Drive, à New York),137 (un geste, les folles, vieil aristocrate anglais asassiné à Gênes par trois Albanais), 153 (l’observation, La Marquise d’O), 174 (une avenue, bandes blanches parallèles), 179 (Mr, inspecteur ou commissaire de police new yorkais), 180 (des fenêtres coulissantes, à New York), 191 (les mouvements frénétiques des danseurs, dans un film américain des années 40), 202 (des forêts de symboles, Baudelaire), 207 (vitre dépolie, Robbe-Grillet, Projet pour une révolution à New York (?)), 208 (portes laquées, id. (?)), 210 (toute la métropole, riches aliénés),  212 (professeur T., si je ne m’abuse),  216 (autre que de se prendre pour Jeanne d’Arc ou Marie-Antoinette), 217 (les nuées d’un état second), 218 (l’image, revue Chorus), 218 (des vitres, le deuxième degré), 218 (des notions), 218 (« À TRAVERS »), 235 (tous les barrages (les ravisseurs de Paul Getty III)), 236 (un petit bureau, à la Factory), 241 (toute la roseraie, assassinat à Barcelone), 254 (le monde, abattoirs de la Vilette), 259 (l’étrange bureau de Lane, à New York), 269 (une succession infinie de récits (livres de Renaud Camus)), 275 (l’espace et le temps de merveilleux passages) / Été : 6 (tableau des Églogues), 6 (id.), 6 (id.), 16 (la ville, filatures harassantes, Archer, Projet pour une révolution à New York, p. 141), 17 (agissement secrets de Travers, pseudo-citation de Projet pour une révolution à New York, p. 204), 37 (personnage nommé T., inspecteur de police (?), feuillette Projet pour une révolution à New York), 41 (la pelouse, pseudo-citation de Du côté de chez Swann, p. 14, tuteurs arrachés au passage), 43 (« passa à » (Lucie Aubrac)), 47 (Paris, dans la voiture de l’Anglais), 52 (les volutes épaisses de la fumée du h), 56 (les siècles, cruautés échangées, Anvil), 64 (même de la chaussée, New York, Hopper), 75 (tout le sous-continent (collection de Paul Morgan, à New York)), 83 (tout un continent (trash-food)), 93 (la fenêtre entrebâillée), 94 (ces salons, ces galeries), 115 (professeur T., fondateur du Belvedere, le long de l’Hudson, upstate), 119 (à travers les jardins de la résidence, violeur, en Inde), 132 (nez légèrement de), 145 (cette ville toute en canaux, Mahler et Freud à Leyde), 162 (une pièce de monnaie en cristal, Les Faux-Monnayeurs), 163 (signes et mythologies (article de Marianne Alphant, ou de, ou de), 165 (un édifice énigmatique (Freud-Mahler ?)), 166 (Val-de-T., comte de Neufchâtel, Jean-Jacques Rousseau), 170 (son royaume, Orélie-Antoine Ier), 172 (le Village, New York), 173 (le plancher d’entrepôts désaffectés, New York), 174 (de la marge du manuscrit du Journal de Travers), 186 (m’écris de (?)), 188 (les champs, Chants d’Auvergne), 193 (les réseaux rigoureux de précises allusions, dans Travers), 197 (la lecture que Melville à faite de Rousseau, Mardi, (L’Arc ?)), 203 (le Midi, Flora Tristan), 205 (les hublots, au restaurant 1 Fifth Av., à New York), 209 (de mon seuil, mon fidèle Hugo, gouvernement en exil, à Landogne), 216 (la petite ville, Nauplie), 231 (de la combe, Dyna l’été, cette année-là),  234 (ses récits (Wölfli)), 245 (la mer qui nous sépare, citation de Sappho), 249 (la baie entrebâillée, voilages), 250 (docteur), 251 (les curieuses régions de l’Amérique du Sud, citation de Raymond Roussel, Impressions d’Afrique, le Lyncée), 254 (à travers l’espace et le temps, nosologie du frère, L’Aleph), 260 (la succession des cellules, citation d’Alain Robbe-Grillet, Souvenirs du Triangle d’or, p. 224), 260 (l’Arcadie, trois amis, itinéraire plutôt erratique), 261 (de son texte, information qui l’intéresse), 263 (trois phases, la folie d’Orlando, citations de la brochure d’accompagnement de l’enregistrement de l’Orlando furioso par I Solisti Veneti, texte de Claudio Scimone (—> Claude Simon)), 265 (la ville, harassantes filatures, citation partielle de Projet pour une révolution à New York (?)), 273 (—Mon nez, vous comprenez tout, citation de “Le Nez”, Nicolas Gogol, Récits de Pétersbourg, traduction de Boris de Schloezer,  Garnier-Flammarion, p. 98), 275 (PAR LE TRAVERS À NOUS, citation de Jules Verne, phrase de Ned Land dans Vingt mille lieues sous les mers), 281 (Matisse comprenait de, citation de Gertrud Stein), 301 (l’histoire des sciences, Michel Serres), 301 (HOMME « DE TRAVERS », Mahler, personnage de Marek Halter, La Vie incertaine de Marco Mahler), 301 (Clermont, Mme Canque), 302 (nez tout de, citation de Gogol, “Le Nez”), 304 (MAÎTRE TOUT PUISSANT PARLE À TRAVERS MOI), 305 (l’étroit canal, appartement des Sonnabend à Venise), 305 (en, manuscrit de Travers, rencontré Guy Scarpetta), 309 (CIRCULATION DU SENS À TRAVERS L’ŒUVRE, cit. (Barthes ?)), 314 (urgence d’un désir se jouant à travers les mots le drame de ses origines, cit. (Barthes ?)), 321 (ce qui fut moi, cit. de Mallarmé, lettre à Henri Cazalis, 1867), 322 (Renaud Camus cherche son nom à travers le miroir d’autres noms, “L’envers et l’endroit”, article de Daniel Oster sur Passage, Les Nouvelles littéraires, 5 mai 1975), 330 (ce qui fut moi, cit. de Mallarmé, lettre à Cazalis), 343 (même de, cit. de Gogol, “Le Nez”), 345 (l’île de Wight, à bord de la petite Nash verte), 351 (homme « de travers », Marco Mahler, roman de Marek Halter), 352 (ma porte entrebâillée, vieux roi fou, asile d’aliénés), 359 (LE MONDE TOUT DE), 372 (les délibérations des communistes parisiens, Georges Marchais (article de presse ?)), 372 (elle, Sir Ralph, cit. ?, all. à Indiana ?), 378 (LE JEU DU JEU, cit. d’un article ?), 384 (LUI, l’air est plein d’une infinité d’images des chose, citation de Léonard de Vinci, Carnets), 390 (tout un continent, “grill” de la chaine Johnson), 392 (Paris, bruit du coup de feu tiré sur Flora Tristan par son mari), 397 (la pampa, jeunesse de Javier A.), 397 (monde tout de (?)), 411 (ce qui fut moi, lettre de Mallarmé à Cazalis (Jean lahor)), / L’Amour l’Automne : 12 (inspecteur de police (?), exégète de cartes postales), 14 (une porte ouverte, au Station Hotel de Morar), 15 (les lames des rideaux vénitiens, au Station Hotel de Morar), 16 (timbre-poste collé légèrement de), 46 (les aléas des versions successives, pseudo-citation de Saussure lui-même cité par Starobinski, Les Mots sous les mots), 46 (bois jusqu’au rocher de La Pérouse, dans l’Yonne), 60 (monument de, le LOVE  de Robert Indiana), 68 (inspecteur de police, note à tout hasard des renseignements sur Warhol), 77 (de Lauren, Sir Ralph, citation d’Alain Robbe-Grillet,  La Maison de rendez-vous, p. 87), 79 (l’épisode de l’exemplaire de Passage trouvé chez Robert Indiana), 80 (personnage nommé Travers dans les films de Fritz Lang), 80 (id., dans Fury, rôle tenu par Spencer Tracy, mais en fait c’est Wilson, Joe Wilson), 85 (personnage nommé T., inspecteur de police (?), exégète de cartes postales (Nemaud Carus)), 96 (non, traversée (du désert)), 101 (les stores vénitiens, Shadow of a Doubt), 104 (lettres partent un peu de, DRRRRING, L’Île noire), 109 (Lo, Lol, Lolita de travers sur la banquette arrière, à la frontière du Niger), 112 (le (blanc)), 120 (non, sentiers de traverse), 127 (la (blanc : vitre, fenêtre, le hublot)), 138 (laquelle, masse de verre et d’acier, serre de Kew Gardens), 141 (l’espace et le temps, skull, Skye), 148 (un nombre croissant de hublots au rideau relevé), 150 (tout le Deccan, Indiana de Serrans), 159 (“sonner à travers”, personare, persona), 171 (le son apparaît la personne, persona, personare), 181 (le temps, Collège Naval, Greenwich) 185 (les montagnes, Lenz, le 20 janvier, Celan, Wannsee), 199 (eux, des arbres touffus, jardin publuc d’Eugene, Oregon), 206 (toute la roseraie, assassinat à Barcelone), 207 (le monde, lieux où l’on retrouve des fragments du service à thé offert par les Gorce), 232 peuple noir à travers le XXe siècle, théâtre d’August Wilson), 251 (locales Lolitas renversées de, à Hendrix College, Conway, Arkansas), 289 (les timbres, Donald Evans), 296 (ce qui [fut moi], lettre de Mallarmé à Cazalis), 308 (tout le Carnatic ou le Deccan, jeunesse d’Indiana de Serrans (ou de Hernevé ?)), 368 (le temps, la force d’impressionner la phrase, “Le signe”), 369 (diverses déclarations à la presse du patron d’Arcelor, “La monnaie”), 371 (le temps, légendes échangent leurs accessoires, “Le marin”), 385 (l’épaisse muraille, le balcon, “La chute”, L’Inauguration de la salle des Vents), 387 (les jalousies baissées, Pau, L’Herbe, “La gare”), 392 (le temps, Ariel Sharon, “La barque”), 396 (la fenêtre, tête de mort sur fond rouge, Marcheschi, “Le crâne”), 403 (le verre VERT, Cutty Sark, Hart Crane, “La dent”), 407 (les persiennes à demi closes, petit port de Grèce, amants, “Le plaisir”, 439 (de son réseau international, la marque Landor, “La firme”), 448 (personnages des films de Fritz Lang, aveugle de Ministry of Fear, homme d’affaires américain de Les Mille Yeux du docteur Mabuse), 457 (le portrait d’être hybrides, Orlan, “Le crâne”), 477 (la campagne parce qu’il avait raté son train, père d’Edith Stein, “La mère”), 483 (de perpétuels conflits de rythme, cinquième symphonie de Bax, “La marche”), 485 (de pareils aléas, Histoire de ma vie, Maurice Dupin, “La correspondance”), 487 (le fenêtre le paysage d’automne, “Vanité” de Marcheschi), 494 (tout de, “Le Nez”), 495 (de biais de, nom s’en va), 496 (tout de, All in the Wrong), 498, 499, 499, 501, 509, 510 (Roman Travers), 514 (TRAVERS), 516 (Journal de), 519, 536 / Travers Coda : 12 (des régions peu accidentées), 12 (l’immense bâtiment), 16 (une brèche écartée), 21, 22, 29, 29, 30 (le losange ainsi formé), 33, 38, 43 (la portière), 45 (les salles, Racan), 48 (la balustrade blanche), 51 (bois), 58 (les frontières), 72 (les lys renversés du garde-corps), 74 (la campagne), 75 (en t.  de votre légitime dessein), 76, 77 (un ami arménien), 78 (Simon Travers), 78 (Silver Travers), 81, 82 (les années), 82 (les temps et les lieux), 83 (la fraîcheur des arbres verts), 85 (un certain Travers), 87 (Paris), 92 (une amie commune), 94 (le monde)

Travers (Henri B.), personnage de Die 1000 Augen des Dr Mabuse (Le Diabolique Docteur Mabuse, Les Mille Yeux du docteur Mabuse), film de Fritz Lang, 1960, rôle tenu par Peter Van Eyck, Travers, 52 (fils de Mabuse, Marion), Été, 241 (docteur Mühler, suicide de Marion), 258 (roi du pétrole américain, Marion, commissaire Krasse, inspecteur Berg, fils de Mabuse), 271 (rôle de, Peter Van Eyck), L’Amour l’Automne, 448 (Peter Van Eyck)

Travers (Norman), Travers : 71 / Été : 32, 66

Travers I, Travers, 91 (Hudson), 99 (27 décembre 1976, Vince, camionneur d’origine italienne), 114 (manuscrit original de), 159 (id.),  / Été : 28 (réf. aux pp. 243 et 248), 30 (réf. à la p. 221), 35 (réf. à la première page, rue de la Cerisaie), 193 (conspiration du silence), 244 (manuscrit de, véritable palimseste), 284 (réf. p. 120), 307, 4ec, 4ec, 4ec, 4ec / L’Amour l’Automne : 100 (traces de L’Ombre d’un doute), 246 / Travers Coda : 85

Travers II, L’Amour l’Automne : 141 (pp. 381-382) / Travers Coda : 80

Traversac (René), entrepreneur français, Travers : 223 (chaîne des Relais & Châteaux) / Travers Coda  : 55

Traversant, Échange : 147, 148 / Travers : 40

Traversare, Travers : 78

traverse, Travers : 9, 9, 265, 265

traverse, Passage : 9, 87 / Échange : 119 / Travers : 107,187 (revue Traverses), 244 / Été : 204, 271 / L’Amour l’Automne : 14, 120, 400 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, une vie de traverse et d’absence) /

traversée, Échange : 223 / Travers : 34 (calme et sereine), 35 (heures calmes et superbes), 177 (d’une rue), 198 (du pier 42, à New York), 200 (de l’Atlantique), 256 (inutile, Bouvard et Pécuchet) / Été : 21 (à gué, près de Trézène), 72 (d’une rue), 202 (premiers jours, calmes et superbes —> Échange 25), 227 (impossible, récits compulsifs), 231 (heures calmes et superbes), 235 (de codes), 342 (impossible, inscrite dans la lettre N, angoisse de l’éloignement, citation de Béatrice Polattini et Niké d’Astorg, “Du dessin à la lettre”, in Folle Vérité, vérité et vraisemblance du texte psychotique, séminaire dirigé par Julia Kristeva et édité par Jean-Michel Ribettes, éditions du Seuil, Paris, 1979, p. 110), 342 (castratrice et mutilante, id.) / L’Amour l’Automne : 53, 74, 129 / Travers Coda : 12 (impossible, angoisse de l’éloignement, citation de Polattini et d’Astorg —> Été 342), 52 (de la Manche), 76 (des déserts)

traverser, Passage : 9 / Échange : 11, 12, 27, 42, 68, 83, 83, 103, 106, 111, 112, 143, 162, 165 / Travers : 37, 53, 54, 82, 96, 100, 118, 166, 204, 223, 237, 241 / Été : 26, 43, 59, 60, 64, 74, 98, 122, 124, 125, 130, 148, 157, 166, 186, 191, 197, 200, 218, 243, 247, 253, 257, 302 (crise mystique, Sand), 309, 314, 315, 375, 387 (étendue de sable), 389 (la Manche) / L’Amour l’Automne : 16 , 40, 44, 45, 48, 75, 77, 77, 82, 82, 82, 101, 133, 145, 148, 159, 162, 166, 168, 170, 173, 181, 185, 224, 225, 242, 243, 261, 335, 365, 372, 435, 494, 502, 504, 509 / Travers Coda : 18, 18, 22, 22, 22, 24, 29, 32, 39, 65, 84, 90, 91

Traversi (Marco), Été : 121 (Tony Marcheschi)

Traversière (rue), Paris, XIIe arr., Été : 230 (y installe “Archie” (Archibaldo, Arcadio, Aurelio, le Sud-Américain d’Oxford))

traverso, L’Amour l’Automne : 166

travesti, Passage : 106, 130 / Échange : 35, 92, 97, 151, 158, 191, 191, 194 / Travers : 42, 122, 226, 227, 273 / Été : 23, 24, 47, 72, 81, 121, 248, 248, 273, 300, 405 / L’Amour l’Automne : 122, 122 / Travers Coda : 30, 47, 49, 64

travestimento, Été : 263, 263 / L’Amour l’Automne : 22, 22

travestissement, Été : 259 / L’Amour l’Automne : 212 / Travers Coda : 47

Travork, L’Amour l’Automne : 360

tree, Été : 234 / L’Amour l’Automne : 508

treillis, Passage : 143, 151, 153, 173, 175 / Échange : 158, 163, 185 / Travers : 18 / Été : 408

treillissé, Travers : 247

Treine (la, rivière), Échange : 183

treize, Été : 226 / L’Amour l’Automne : 117, 122, 130, 243, 310, 317, 321, 330, 356, 446 / Travers Coda : 15, 63, 98

treizième, Été : 21 / Travers Coda : 84

trembler, L’Amour l’Automne : 96, 104, 233, 508

Trémois, Travers : 244 (une certaine dame)

Trente-neuf marches (Les), film d’Alfred Hitchkock, 1935, L’Amour l’Automne : 155, 240

Très curieux Jules Verne (Le), essai de Marcel Moré, Travers Coda : 47

Trésors du Pérou (Les), texte inédit de Bartolomé de Las Casas, Été : 389

tresses, Échange : 90

trêve, Passage : 194 (tournent sans trêve les ventilateurs de la reine de Calcutta, cit. du Vice-Consul ?) / Travers : 269 (ceux qui veulent que le sport soit toujours une trêve sacrée n’ont-ils pas raison ?) / L’Amour l’Automne : 165, 482, 482 / Travers Coda : 51 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, Agostino, dans Prima delle Rivoluzione, parle sans trêve tout en tombant de bicyclette)

Trêves (Trier), ville d’Allemagne, en Rhénanie-Palatinat, Passage : 170 / L’Amour l’Automne : 27 (maison de Marx, arc, arche, Porta Nigra) 84, 86, 230, 321 / Travers Coda : 28 (non nommée, maison natale de Karl Marx), 28 (hôtel convenable, allusion à une appréciation de Catherine Robbe-Grillet dans Jeune Mariée, p. 160)

Trézène, localité d’Argolide, Grèce, Été : 14, 18, 21, 21, 252 / L’Amour l’Automne : 59, 66, 280 / Travers Coda : 40

Trézénie, Été : 20 (baronnie de)

triangle, Échange : 149 / Travers : 190 / Été : 167, 239, 248, 250, 288, 288, 301, 310, 350, 352, 379, 379, 379, 401 / L’Amour l’Automne : 50, 275

Triangle d’Or (Le pour Souvenirs du), Été : 107 (Coralie), 285 (Lupin) / L’Amour l’Automne : 41 (Sir Ralph)

Trianon, Échange : 70 (le grand), 70 / Travers : 120

“Tribune des Critiques de disques”, émission de France Musique, Travers : 135

Trichet, locataires aux Garnaudes,  Échange : 115 (font tomber une pelle du balcon de la “petite maison”)

trick(s), Été : 323, 4ec / L’Amour l’Automne : 421

tricou, Travers : 229

tric-trac, L’Amour l’Automne : 325 / Travers Coda : 21 (citation détournée d’Héraclite)

trier, L’Amour l’Automne : 54

Trier (Lars von), cinéaste danois, né en 1956, : L’Amour l’Automne : 30, 84 (non nommé), 85, 228, 401 / Travers Coda : 26 (est déclaré persona non grata  à Cannes, 19 mai 2011) / trier, tirer, retire (de retirer), trimer, terrier, prier, Trêves

Trier sur von Trier, L’Amour l’Automne : 228 (titre possible)

Trieste, ville d’Italie, Passage : 63, 78, 135, 170/ Échange : 103, 211, 232 / Travers : 183, 184 / Été : 49, 130, 169 / L’Amour l’Automne : 27, 237

Trinity College, L’Amour l’Automne : 272 (Savage Landor)

Trinovantes, tribu celtique de (Grande-)Bretagne, L’Amour l’Automne : 117

trio, Été : 191 / L’Amour l’Automne : 191, 210, 317

Trio n° 2 en mi bémol op. 100 D. 929, œuvre de Schubert, Été : 134 (Andante con moto)

Triomphe, Passage : 48 (arc de)

triompher, L’Amour l’Automne : 150

Tristam (Nuno), navigateur portugais, † 1447, Passage :111 (ne revoit jamais les rives du Tage), 146 (avance par mer jusqu’au cap Blanc, tué au Rio de Oro) / Échange : 120 (ne revoit jamais les rives du Tage) / Été : 234 (Rio de Oro, rives du Tage)

Tristan, Passage :34, 156, 176, 187 / Échange : 38, 74, 77, 90, 160, 162, 165, 170, 200, 203, 205, 229 / Travers : 58 (Karcol), 73 (Wagner), 88 (Wagner), 91 (Sade (???)), 105 (Tantris), 106 (légende),  135 (Wagner), 247 (Sade, Saxe, Venise, etc. (?)), 248 (Lubin, Wagner) / Été : 46 (Frédérick), 49 (cycle médiéval), 51 (Flora), 61 (Wagner), 75 (Oriane), 81 (Flora, Sand), 96 (Wagner, Transit), 97 (cycle médiéval, Mann), 99 (Balestrini), 100, 100 (Balestrini, C), 114 (yacht de Louis II), 123 (colère de Marc), 123, 127 (de l’Orfeo à Tristan), 151 (Tristran), 151 (Palamède), 158 (Frédérick), 158, 159 (Mann), 162 (Balestrini, Einfried), 174 (L’Hermite), 176 (Glissements progressifs du plaisir), 177 (Robbe-Grillet), 190 (Suite lyrique), 203 (rue Blanche, transit, Flora, Mann), 205 (Frédérick), 235 (Palamède), 245 (Orange), 248 (James, Ulysses), 248, 253 (Wagner), 263 (Mann), 263 (Flora), 265 (personnage nomme Tristan), 268 (Mann en allemand), 270 (au Pérou en septembre 1833), 289 (légende arthurienne), 289, 294 (personnage à New York), 300 (opéra), 319 (opéra), 325 (opéra, lettre de Mahler), 326 (opéra, Mahler au Metropolitan), 336 (légende), 336, 344 (opéra), 353 (de Mann), 368 (légende, les deux), 383 (opéra, Berg ?), 386 (fresque de Saint-Floret), 399 (en livre de poche), 411 (loci desperati), 4ec / L’Amour l’Automne : 21, 37 (Flora), 45 (Lubin, de 39), 76, 89, 92, 92, 95 (Flora), 97, 102, 104 (Flora, non nommée), 152, 232, 294 (tristan), 331 (Frédéric), 532 (TRISTAN) / Travers Coda : 31 (Autour de toi), 43 (Ballestrini), 43 (id.), 49 (meurt), 59 (Wo bist du ?), 71 (Bior), 71 (id.), 80 (opéra), 93 (id.) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (“La connexion”, Autour de toi, Tristan, vitrine de la librairie Combes, rue Saint-Hérem, à Clermont-Ferrand) / transit, triste, Tristram

Tristan (Dialogue de Tristan et d’un ami), texte de Giacomo Leopardi, L’Amour l’Automne : 339

“Tristan”, nouvelle de Thomas Mann, 1903, L’Amour l’Automne : 82 (cité, non nommé), 97 (id.), 102 (id.), 103 (id.), 104 (id.), 163, 241

Tristan, roman de Nanni Balestrini, Seuil, 1972, L’Amour l’Automne : 82 (non nommé, préface de Jacqueline Risset citée), 95 (cité, non nommé), 96 (cité, non nommé), 101 (préface citée ?), 191, 249 (préface citée) / Travers Coda : 43 (préface de Jacqueline Risset citée), 43 (id.), 58 (id.), 69 (id.), 70 (deuxième édition, chaque exemplaire différent de tous les autres)

Tristan (Flora), écrivain, militante féministe, femme politique française, 1803-1844, Travers : 14 (associée de façon erronée aux déportés communards en Nouvelle-Calédonie), 14 (liée aux possessions françaises d’Océanie seulement à travers Paul Gauguin, son petit-fils) / Été : 51 (ne pouvait prétendre être une Tristan à part entière), 81 (pour Sand, une illuminée), 130 (marin qui revient du Pérou), 192 (Gauguin, Marquises), 200 (famille, indépendance du Pérou), 203 (à Roanne, à Agen, Liszt), 263 (et le capitaine, faux en écriture), 270 (au Pérou en septembre 1833), 303 (et le général San Roman), 308 (Rüge, Marx, « alerter les femmes »), 330 (Marx), 351 (son mari, pistolet, traiteur de la rue du Bac), 371 (salon de la rue du Bac, Jules Laure), 389 (ses relations avec Jules Laure), 392 / L’Amour l’Automne : 49 (la), 95, 224 (non nommée), 502 / Travers Coda : 70 (citée, non nommée, partie d’Aréquipa) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, au moins deux points qui ne pouvaient que plaire à)

Tristan (Jean-Paul Frédéric Tristan Baron, dit Frédérick), écrivain français, né à Sedan en juin 1931, Été : 46 (« La flèche nous manque si souvent », citation du Journal d’un autre, avec référence à la page 19 de l’ouvrage), 158 (Dieu des Mouches, Journal d’un autre, thèmes à la Sade ?), 205 (« construit une œuvre ») /  L’Amour l’Automne : 249 (appelé Baron), 331, 341 / Travers Coda : 24 (Histoire sérieuse et drôlatique de l’homme sans nom) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-5 (“Journal d’un fou”, citation de Journal d’un autre, « La flèche nous manque si souvent »), 571-1-1-15-3-1 (“L’effacement”, le titre Journal d’un autre est déjà pris par lui)

Tristana, roman de Benito Pérez Galdós, 1892, Été : 259, 286, 323, 344 / L’Amour l’Automne : 104

Tristan et Eurota, œuvre anonyme, Été : 30 (lamento)

Tristan et Isolde, opéra de Richard Wagner, 1865, Travers : 223 (cité, non nommé) / Été : 354 / L’Amour l’Automne : 76, 82 (allusion), 102 (Lord Mark), 103, 152, 184, 250 (cité : dem Tage, dem Tage), 263 (id.), 393 / Travers Coda : 12 (cité, non nommé : Hass und Klage !), 24 (citation d’une didascalie de la scène 5 de l’acte I. Isolde boit le philtre d’amour), 37 (le philtre), 49 (Die Wunde ? Wo ?, acte III, scène II), 68 (citation d’une réplique d’Isolde, acte II, scène 2) / Travers Coda : 21 (cité, non nommé), 24 (didascalie, boit le philtre), 31 (air du berger), 45 (à Orange), 51 (citation dans Suite lyrique), 67 (allusion), 80 (cité, non nommé), 93 (Tristan vain valet du jour) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-6 (“Vers Tristan”, photographie prise en voiture à Estramiac, route de Toulouse pour une représentation de T. au Capitole), 781-1-1-1 (“Un bras sans corps”, Dem Tage !, acte II, scène 2, noyade de Luis de Montalvo)

Tristan et Yseult, Travers Coda : 80 (cité, non nommé)

Tristano, Été : 264 (Morgan) / L’Amour l’Automne : 41, 41, 103 (allusion à Tristano, d’Antonio Tabucchi), 220, 231 / Travers Coda : 58, 84 (Francesco, enregistre pour Accord l’intégralité des concertos pour clavecin de Bach)

Tristano muore, roman d’Antonio Tabucchi, 2004, L’Amour l’Automne : 161 (cité en français, non nommé), 231-232 / Travers Coda : 49 (allusion, citation d’une des épigraphes, celle de Ferruccio), 58 (cité)

Tristans, Été : 97 / L’Amour l’Automne : 97

Tristanz, Été : 97 / L’Amour l’Automne : 97

Tristar, L’Amour l’Automne : 360, 366

triste, Travers : 77, 191 / Été : 217, 232, 276, 352 / L’Amour l’Automne : 94, 103, 115 (twiste), 115 (id.), 116 (id.), 126, 265 / Travers Coda : 70, 79, 88

Triste, localité d’Aragon, L’Amour l’Automne : 373

Tristes, Été : 388 / L’Amour l’Automne : 43

tristesse, L’Amour l’Automne : 172, 172, 172, 214, 291

Tristram, L’Amour l’Automne : 89, 245, 305, 513

Tristram Shandy, roman de Laurence Sterne, 1760-1770, L’Amour l’Automne : 81 (cité, non nommé), 92 (cité, non nommé), 124 -125 (cité, non nommé), 305 (allusion, citation), 346, 346, 363, 495 (citation tronquée) / Travers Coda : 23 (III-37, cité en français) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-2 (“Nosologie”, non nommé, citation du début du chap. XVII du Volume II (ou du Livre IV), Everyman’s Library p. 57 (de la seconde partie du volume unique), GF Flammarion p. 271, père, lecteur, nez, nom)

Tritan, Été : 224, 224, 360

Tritanz, Été : 97 / L’Amour l’Automne : 89, 97

troc, Travers : 175 / trac, truc

Trochet, Échange : 29, 32, 33

Trochon (R.), Travers : 255

Troie, cité mentionnée dans les poèmes d’Homère, Passage : 85, 130 / Échange : 136, 219 / Travers : 128, 129 / Été : 39, 116, 151, 340, 361 / L’Amour l’Automne : 437 / Travers Coda : 63 / Troyes, Troy, troia, truie, La Guerre de Troie, Orlando Bloom, roi, trois

Troïlus, personnage de la guerre de Troie, fils de Priam, Vaisseaux brûlés : 539-6-5 (“Sur les remparts de Troie”, Jean Puyaubert lit à sa famille, au Pouget, le nocturne du Marchand de Venise

trois, L’Amour l’Automne : 21, 87, 106, 106, 110, 119, 123, 125, 126, 128, 129, 130, 132, 137, 141, 148, 148, 150, 156, 163, 166, 169, 171, 178, 194, 200, 240, 249, 270, 280, 280, 295, 298, 323, 326, 337, 337, 343, 343, 350, 350, 368, 375, 379, 388, 411, 415, 433, 434, 438, 438, 440, 446, 476, 479, 495, 495, 495, 495, 495, 530

Trois-Couronnes (hôtel des), à Vevey, Été : 363 (chambres modernisées, même panorama que les rois)

Trois Essais sur la Psychanalyse, en fait Trois Essais sur la théorie sexuelle, recueil de Sigmund Freud, 1905, Travers : 133

Trois générations d’avant-garde, expositions de dessins américains au musée Salomon Guggenheim, de Joseph à Frank Stella,  Travers : 259 / Journal de Travers : 24

Troisième Empire, Travers : 117 (expression utilisée par le guide du château d’Aulteribe)

Troisième Reich, Travers : 264 / L’Amour l’Automne : 530

Troisième République, L’Amour l’Automne : 364

Trois-Islets, localité de Martinique, Échange : 36, 136

Trois jours du Condor (Les), film de Sidney Pollack, 1975, Été : 354

Trois lumières (Les), titre de la version française de Der müde Tod, de Fritz Lang, 1921, Été : 115

trois-mâts, L’Amour l’Automne : 496, 496

Trom, Été : 101, 317 / L’Amour l’Automne : 360 (Tröm) /mort, Tom, trauma(tisme), Rome

trombe, L’Amour l’Automne : 87

Troms, province de Norvège, Travers Coda : 89 (pastiche de vers de Barnabooth)

trône, L’Amour l’Automne : 219, 325, 354, 454 / Travers Coda : 77

trottoir, L’Amour l’Automne : 103, 502

trou, Passage : 108 / Échange : 142, 154 / Travers : 108, 127 / Été : 93, 153, 387 / L’Amour l’Automne : 51, 67, 79, 82, 83, 108, 114, 114, 114, 122, 250 (trou perdu), 286, 390, 500, 509, 519 / Travers Coda : 68 / tour, route, blanc, ange (qui passe), manque, Dutroux

troupe, Échange : 156 / L’Amour l’Automne : 99, 345, 419

Trouvère (Le), opéra de Giuseppe Verdi, 1857, version française modifiée d’Il Trovatore, 1853, Échange : 151 (à Cannes, un travesti chante le grand air du), Échange : 162 (Honoré Champion <— —> Tristan)

Troy, Été : 364 / L’Amour l’Automne : 360

Troy, film de Wolfgang Petersen, 2004, L’Amour l’Automne : 20, 138, 275 / Travers Coda : 25 (Pitt en Achille, Bloom en Pâris)

Troyat (Henri), écrivain français d’origine russe, 1911-2007, Échange : 179 / Été : 156 / Journal de Travers : 272-3 (Flammarion demande la suppression des références à Troyat dans Échange), 612 (dédicace ses ouvrages avec des Cars sur le stand Flammarion)

Troyen(s), Passage :34 / Travers : 200 / Travers Coda : 54

Troyens à Carthage (Les), deuxième partie de l’opéra d’Hector Berlioz, Les Troyens, 1856-1858, Passage : 119 / Été : 19

Troyes, ville de Champagne, France, Passage : 38 / L’Amour l’Automne : 480 / Troie, trois, Rachi

truc, Travers : 175, 265 / Été : 195 / L’Amour l’Automne : 79, 518

Truc-Grillet, Travers : 130

tsarÉchange: 57, 136, 204 / Travers : 19, 94 / Été : 156, 411 / rat(s), czar, César

Tsarskoïe Selo, palais impérial russe, Passage  : 29 / L’Amour l’Automne : 73, 251

t-shirt, Échange : 133 / L’Amour l’Automne : 42

Tudor City, quartier de New York, Passage : 88 / Été : 17 / tu dors

tuer, Passage : 12, 111, 146, 171, 200, 201/ Échange : 89, 93, 100, 135, 156, 181, 200, 200, 206, 230 / Travers : 42, 131, 263 / Été : 53, 58, 97, 234, 254, 256, 276, 279, 311, 352, 356, 363, 368, 393, 396 / L’Amour l’Automne : 95, 117, 134, 144, 222, 244, 244, 321, 345, 361, 361, 388, 430, 456

tueur, Passage :79, 196 / Été : 358 / L’Amour l’Automne : 160 / lueur, sueur

tueuse, L’Amour l’Automne : 179, 250 (tueuses à gages)

Tulle, chef-lieu de la Corrèze, Été : 183, 251 / L’Amour l’Automne : 513 / Vaisseaux brûlés : 539-6 (“Un auteur difficile”, T., et la maison au nom oublié), 539-6-1 (“Espace Louis-Puyaubert”, la collection minéralogique à Naves, visite au Pouget le 22 septembre 1990 )

Tumac, Été : 299

Tunis, capitale de la Tunisie, Passage :39, 164  / Échange : 73, 76, 171, 221 / Travers : 174 / Été : 323 / L’Amour l’Automne : 104, 155, 502 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1 (“Faubourgs de Carthage”, passage au Kram) / tennis, bey, puni(s), tu nies, unis, munis

Tunisien, Travers : 272

Tupac Amaru, dernier souverain Inca, † 1572, et nom d’un mouvement révolutionnaire péruvien, Été : 34, 389 (révolte de)

Turc, turc, Échange : 173, 187, 232 / Travers : 129, 137, 175, 227 / Été : 65, 93, 156, 281, 410 / L’Amour l’Automne : 295, 465

turque, Échange : 143, 191, 219 / Travers : 128, 129, 233, 265 / Été : 158, 180, 399 / L’Amour l’Automne : 179, 250, 307 / Travers Coda : 47

Turquie, Passage :6580, 108, / Échange : 84, 106, 141, 170, 215, 225 / Été : 107 / Travers Coda : 54 / Turcaret, dinde, Torquay, truqué, truquer

turquoise, Passage : 16 /Travers : 36, 280 / Été : 195

Tuttle (Richard), artiste américain né en 1941, Travers : 143 (Richard T.) / Journal de Travers : 18

TWA, compagnie aérienne, L’Amour l’Automne : 99

Twachtman (John-Henry), peintre américain, 1853-1902, Été : 185 (Arques-la-Bataille)

Twombly (Cy), peintre américain, 1928-2011, en général désigné par Tw., Travers : 58 (prénom seul, préoccupé par les élections en Italie), 85, 135, 143, 155, 163, 250, 250, 260 / Été : 26, 38, 42, 91, 135, 251, 311 (Twom.), 370 / Journal de Travers : 16, 24, 33, 35, 52, 62, 238, 316, 318, 319, 371, 395, 416-8, 420 (va quitter l’Italie), 426 (texte de R. Barthes), 488, 527 (texte de R. B.), 572, 584, 591, 595, 598-600, 603, 613, 624, 628, 629, 632, 655, 679, 680, 691-2 (exposition de dessins), 721, 735, 936, 949, 1050, 1059 (R. B.), 1080, 1095, 1298 (R. B., dédicace), 1345-6 (tableaux donnés aux amants, l’un a fini déchiré), 1390, 1574-5 (conversation avec Jean Daive, Virgil)

type, Échange : 156 / Travers : 11 / L’Amour l’Automne : 80, 110, 111, 111, 158, 181, 215, 329, 391, 427, 519, 520 / Travers Coda : 46

Ty’s, Travers : 95, 125, 186, 190

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site