Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

B

BTravers : 135 / L’Amour l’Automne : 457, 495, 504, 504, 532 (b)

B.Été : 80 (Wilson), 89 (Le Va), 401 (Romberg) / L’Amour l’Automne : 231, 520 (la B. (Belgique ?))

BabelL’Amour l’Automne : 341

babilÉté : 27, 133, 353

babyÉté : 32, 152, 190

bac, BacPassage : 80 (à péage sur la White River, Arkansas), 161 (baccalauréat, rite de passage) / Échange : 46 (bac, l’oncle Jean), 106 (bac à péage sur la Seine, en aval de Croisset) / Été : 227 (baccalauréat, Renaud), 265 (à Rhion, pour Andhirrion et Naupacte) / L’Amour l’Automne : 54 (sur le loch Morar) / rue du Bac, Bach, ruisseau, Passage, cab, Achab, cabane, Jean-Sébastien, cantate(s), baccalauréat, Back, back, retour, répétition, dos, ferry, Baccara, baquet, bacille

Bac (rue du), Paris, VIIe arr., Passage : 11 (du 112, soleil se couche sur les bois de Verrières), 124 (square des Missions-Étrangères), 140 (balcon du 76 tapissé d’un treillis vert), 151 (de l’autre côté de la, adolescent blond observe ce reflet) / Échange : 162 (tournent à gauche au lieu de l’emprunter), 221 (prolonge le pont Royal) / Travers : 25 (Bon Marché), 66 (de la rue Dauphine à) / Été : 28 (Prost, antiquaire), 103 (supermarché de la), 275 (chez Jean-Marc), 310 (chambre ne donnant pas sur), 337 (un autre numéro de la), 343 (le personnage central de Carus demeure), 351 (traiteur de la), 361 (le Dauphin), 371 (salon de la, Jules Laure), 392 (coup de feu tiré sur Flora Tristan) / L’Amour l’Automne : 13, 19 (Carus), 49, 61 (hôtel Cayré), 76 (rue Dupin, Bon Marché), 86 (Carus), 100 (lys renversés de l’appui), 129 (scènes d’enculage), 163 (abri d’autobus, Jacques de R., W.), 196 (Carus), 293 (id.), 302 (112, photographie avec Antoine à Kew Gardens), 376 (appartement minuscule), 421, 445, 495, 501, 512 (ample manifestation d’étudiants), 536 (Carus) / Travers Coda : 19 (locataire de Mme Martin), 28 (chambre), 42 (Carus), 76 (courses au Bon Marché) / Vaisseaux brûlés : 321-1 (“Les pieds dans le plat”, les Baruzy y sont les voisins de “je” — ils furent seigneurs de Naxos), 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, reprises de Passage 11 et 135, bois de Verrières, Grand Palais)

Bac (Ferdinand Bach), dessinateur, caricaturiste, peintre, écrivain et paysagiste français, 1859-1952, L’Amour l’Automne : 247 (fait le portrait de Wagner) / Travers Coda : 76 (petit-neveu de Napoléon Ier)

Bacall (Lauren), actrice américaine, née en 1924, Travers : 263 / Été : 75

BacauÉté : 144

baccaraÉchange : 31

bacchanaleÉchange : 156

Bach (Karoly Hadju, puis Michel Karoly, dit Docteur ou Professeur Charlotte), aventurier hongrois et théoricienne de l’évolution, 1920-1981, L’Amour l’Automne : 56 (non nommée), 84-85, 173, 200, 235, 240 (Mme le professeur Bach), 247 (non nommée), 249, 286 (baroness), 298, 496 (Pr Bach), 501 (non nommée), 538 / Travers Coda : 49 (lettre de Colin Wilson), 64 (non nommée), 66 (lettre d’explication sur son Homo Mutans, Homo Luminens), 67, 76 (non nommée, allusion à sa théorie, Einstein)

Bach (Jean-Sébastien), compositeur allemand, 1685-1750, Passage : 161 (Vice-Consul ?) /Été : 406 (comte Brühl) / L’Amour l’Automne : 56, 56 (variations Goldberg), 59, 76 (Cantor), 85, 102, 464, 498 (?) / Travers Coda : 84 (concertos pour clavecin) / Journal de Travers : 164 (concerto de), 219 (propos de Marguerite Duras), 778 (suites pour orchestre), 954 (orgues), 1375 (suite), 1455 (partita), 1488 (la narration) / bac, rue du Bac, passage, ruisseau, Bax, Barr, Achab, Back, retour, en arrière, sac, lac

Bach (petit-neveu de Napoléon), L’Amour l’Automne : 247

BackL’Amour l’Automne : 15

Bad, film de Jay Johnson, 1978, Travers : 265 / L’Amour l’Automne : 77, 179, 250

Bade (pays de), Travers Coda : 59

Bade (grand-duc de), Échange : 223 (Charles II de Bade, époux de Stéphanie de Beauharnais, père de Kaspar Hauser) / L’Amour l’Automne : 193 (Louis Ier de Bade, oncle du précédent, confirme la condamnation à mort de Karl Sand, assassin de Kotzebue)

Bade (prince Maximilien de, dit Max de), chancelier d’Allemagne, 1867-1929, L’Amour l’Automne : 215

BadonaxL’Amour l’Automne : 360

BagatelleÉté : 47 / Travers Coda : 87

baguettesÉchange : 155

baiePassage :9, 10, 21, 37, 41, 44, 68, 83, 111, 152, 160, 161, 167, 170, 175, 184, 185, 187, 198 / Échange : 27, 31, 36, 54, 87, 89, 95, 96, 98, 118, 143, 160, 163, 194, 207, 207, 207, 209, 210, 210 (James), 226 / Travers : 27, 35 (James), 76, 83, 85, 89, 90 (James), 93, 180, 189 / Été : 109, 120, 173, 178, 249, 351, 409 / L’Amour l’Automne : 18, 47, 50, 76, 91, 96, 104, 110, 143, 170, 200, 252, 265, 277, 316, 346, 499, 500, 537 / Travers Coda : 29, 36, 74 / fenêtre, golfe, haie

Bailly (Jean Sylvain), astronome et homme politique français, 1736-1793, Échange : 216 (dans le tableau du Serment du Jeu de paume)

Bailly, dictionnaire français-grec, Été : 151

baiseL’Amour l’Automne : 96

baiserL’Amour l’Automne : 521

Baker (Carroll), actrice américaine, née en 1931, L’Amour l’Automne : 179 (joue dans Bad, de Jed Johnson), 250 (id., Hazel, interprétée par)

Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, L’Amour l’Automne : 233, 455

balPassage :146, 149 (ball, verbe) 182 / Échange : 115, 120, 235 / Travers : 29 / Été : 176, 207 (Angelica, cit. d’Alain Robbe-Grillet), 301, 341, 370, 404 / L’Amour l’Automne : 250, 514 / balle(s)

Bala (Yeshwant Rao Holkar Bahadur, dit Bala sahib ou Bala), maharadjah d’Indore, 1907-1961, Travers Coda : 18

BalbecPassage :114 / Été : 109 / Baalbek, bal, bec

balconPassage : 10, 28, 31, 42, 43, 52, 54, 57, 61, 65, 71, 76, 86, 93, 94b, 96, 106, 130, 135, 140, 144, 163, 166, 167, 169, 172, 175, 178, 193 / Échange : 22, 28, 41, 44, 48, 55, 61, 66, 72, 91, 93, 114, 115, 123, 157, 165, 176, 182, 184, 184, 185, 192, 206 (hôtel du grand Balcon), 211, 228, 234, 237 / Travers : 13, 24, 63, 77 / Été : 47, 74, 98, 116, 346, 397 / L’Amour l’Automne : 62, 144, 154, 172-173, 213, 385, 385, 385, 445, 473, 511, 520 / Le Balcon, Genêt, bal, con, Le Balcon, Manet, le combat, Balkan(s), volcan, Boltanski

Balcon (Le), tableau d’Édouard Manet, 1869, Échange : 151 (alors au Jeu de Paume), 165

Balcon (Le), pièce de Jean Genet, 1956-1962, Échange, 165 (avec l’argent de la reprise, Gente achète une chambre de bonne pour un ami marocain)

Bâle, ville de Suisse, Passage :62, 170 / Échange : 226 / Été : 113, 194, 198, 243, 308, 385 / L’Amour l’Automne : 27 / Travers Coda : 39, 51, 52, 52

BalkansTravers : 32, 94 / Été : 260 / L’Amour l’Automne : 43

Balke (Peder), peintre norvégien, 1804-1887, Vaisseaux brûlés : 294 (“J’aime”), 294-87 (“Peder Balke”)

ballPassage : 159, 195 (Balls) / Échange : 83 / Été : 308, 404 / L’Amour l’Automne : 188, 273, 517

Ball (Joseph A.), juriste américain, membre de la commission Warren, 1903-2000, Été, 100 (a interrogé Mrs Markham pour la commission le 26 mars 1964 / ou bien s’agit-il de William Ball)

ballePassage : 36, 116, 124, 126, 127 (palla), 143, 150, 163, 165, 169, 180, 186, palla 191, 191, 196 / Échange : 30, 46, 46, 55, 57, 66, 81, 98, 98, 104, 144, 186, 186, 200, 202, 228 / Travers : 187, 236 / Été : 21, 25, 25, 81, 109, 191, 225, 257, 290, 296, 311, 332, 332, 346, 357, 385, 393, 411 / L’Amour l’Automne : 120, 138, 148, 150, 150, 188, 217, 269, 361, 518 / Travers Coda : 12, 13, 29, 42, 42, 62, 79 / Vaisseaux Brûlés212-1-3-7 (“Le Choléra”, Joyce à Trieste, Lolitabasic reality), 

Ballestrini (Nanni), écrivain italien, 1935-2019, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2 (“La petite forêt”, non nommé, cit. de la préface de Jacqueline Risset à Tristan) / bal, balle, Bâle, ballet, 

balletPassage :49, 74, 84, 96, 99, 105, 116, 118, 132, 146, 196 / Échange : 10, 79, 159, 221, 222, 225, 229 / Travers : 84, 112, 197 / Été : 16, 46, 81, 163, 198, 273, 280, 361 / L’Amour l’Automne : 76, 95, 97, 102, 119, 156, 166 / Travers Coda : 20, 32, 49 / balai, palais, danse, chorégraphie, palet, Calais, Taleb, entrechat(s)

ballonL’Amour l’Automne : 76, 230, 231

ballsL’Amour l’Automne : 30

balsÉchange : 227

balteL’Amour l’Automne : 185

Balthazar, ou Balthasar, roi plus ou moins mythique de Babylone, personnage de la Bible (Daniel, V), Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2 (“Le festin de Balthazar”, non nommé, Daniel, Mané, Thécel, Pharès

balustradePassage :10, 57, 72, 88, 93, 98, 99, 100, 107, 110, 114, 117, 118, 120, 124, 129, 130, 136, 137, 140, 146, 165, 166, 168, 169, 170, 171, 174, balustre (?) 178, 179, 181, 185, 187, 192, 199 / Échange : 32, 32, 44, 75, 102, 122, 130, 151, 154, 154, 201, 206, 209, 210, 218, 224, 234 / Travers : 104, 104, 109, 118, 135, 137, 174, 201 / Été : 36, 39, 39, 39, 40, 56, 89, 93, 116, 134, 134, 159, 168, 280, 310, 321, 346, 396 / L’Amour l’Automne : 43, 136 / Travers Coda : 38, 48 / bal, lustre

banalTravers : 265, 275 / L’Amour l’Automne : 421 (en anglais)

bancPassage :53, 88, 104, 111, 124, 130, 134, 136, 143, 144, 148, 160, 170, 171, 186, 187 / Échange : 14, 18, 29, 46, 46, 48, 52, 64, 72, 92, 107, 123, 163 / Travers : 241 / Été : 40, 74, 101, 204, 206, 208, 212, 269, 340, 342, 349, 375, 395 / L’Amour l’Automne : 18, 56, 120, 134, 139, 139, 206, 216, 223, 223, 228, 245, 255, 269, 330, 502, 504 / Travers Coda : 15, 24, 29, 41, 53, 62, 62, 63, 71 / bac, Bach, banque, caban, cabane, ban et arrière-ban, les bans, blanc, banquettes

Banc de sable (Sandwerder), quartier de Berlin, L’Amour l’Automne : 216-217, 269, 293

bancalÉchange : 112

bandaÉchange : 110 / L’Amour l’Automne : 175

bandageÉchange : 229

bande, Passage :20, 23, 24, 28, 31, 32, 43, 49, 67, 68, 81 (contre-bande), 83, 89, 91 (règles du tennis), 99, 102, 109, 115, 117, 118, 119, 126, 127, 130, 131, 132, 143, 147, 153, 157, 161, 165 (plates-bandes), 170, 175, 177 (plates-bandes), 181, 184, 184, 186 (plates-bandes), 186, 195, 201, 203 (plates-bandes), 203 / Échange : 37, 38, 65, 69, 84, 87, 92, 94, 118, 119, 148, 162, 188, 193, 197, 198, 198, 201, 201, 217, 223, 235 / Travers : 11, 13, 16, 21, 39, 46, 70, 72, 79, 109, 115, 115, 140, 146, 156, 156, 163, 173, 173, 173, 173, 173, 173, 173, 175, 189, 191, 208, 235, 238, 261 / Été : 16, 19, 19, 32, 39, 58, 64, 71, 98, 99, 100, 110, 116, 116, 122, 147, 147, 171, 172, 174, 174, 174, 174, 174, 174, 174, 177, 177, 177, 208, 233, 335, 345, 363, 367, 383, 381 / L’Amour l’Automne : 16, 70, 111, 123, 206, 227, 250, 520 (chefs de bandes) / Travers Coda : 85, 92 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-8 (“Les yeux du sphinx”, règles du tennis, make-believe, basic reality571-1-1-6 (“La Gloire de Vidal”, blanches, parallèles, sur une avenue des bords de Seine, reproduction d’une phrase de Travers, p. 11) / Andes, bander, bend, groupe, landes, Mende, plate(s)-bande(s), Sand, virages

bande dessinéePassage :14, 89, 94a, 164 / Échange : 35 / Travers : 13 / Été : 167, 323, 397 / L’Amour l’Automne : 12, 34, 135

bandeauPassage : 37 / Échange : 226 / Travers : 76, 78, 82 / L’Amour l’Automne : 22, 81, 215

bandolerosÉté : 112

banderPassage :42, 53, 90, 91, 108, 118, 125, 130, 151, 154, 161, 163, 176, 188 / Échange : 85, 149 / Travers : 74, 105, 108, 133, 171, 174, 174, 174, 228, 229, 258 / Été : 40, 63, 165, 236, 249, 307, 379, 385 / L’Amour l’Automne : 39, 40 (bandé) / bande, bander un arc, Archer, bondé (P9, 192)

Bandera (La), Passage : 144 (par confusion voulue avec La Bandiera rossa, chant révolutionnaire italien, place Saint-Marc), 153 (id., terrasse du Quadri)

Bandera (La), film de Julien Duvivier, 1935, Passage :164 (bey de Tunis), 185 / Travers : 174 (bey de Tunis) / Antonio, bander, bande

Bandido Caballero, film de Richard Fleischer, 1956, L’Amour l’Automne : 478

banditPassage : 38 / Échange : 57, 99 / Travers : 71, 174 / Été : 398 / L’Amour l’Automne : 59

BangorTravers : 35 (dans le Maine)

bankÉté : 204

BankesL’Amour l’Automne : 152 (William), 178, 181

banknotesÉté : 406 / L’Amour l’Automne : 59

banlieueL’Amour l’Automne : 103, 158, 330, 519 / Travers Coda : 69

banqueÉchange : 55, 69, 101 / Travers : 30, 35, 54, 74, 92, 195, 232, 239 / Été : 111, 112, 113, 113, 325, 329, 361, 370, 395 / L’Amour l’Automne : 58, 123, 142, 167, 229, 335, 358, 394, 394 / Travers Coda : 31, 31

Banque d’Angleterre, Travers : 45

banquetteTravers : 27, 37, 232 / Été : 15, 113 / L’Amour l’Automne : 34, 109 / Travers Coda : 29

banquierL’Amour l’Automne : 78, 83 (Stern), 82 (Stern), 95, 194 (Stern), 244, 294 (Stern, non nommé), 307 (de George Eliot), 500 (Stern, non nommé) / Travers Coda : 93 (dans Letters de J. Barth), 93 (id., se prend pour Georges III se prenant pour un banquier)

banquiseÉté : 202

barÉchange : 97, 168 (Orphée), 221 / Travers : 23 (Orphée), 23 (id.) / Été : 178, 187 (Orphée), 361 / L’Amour l’Automne : 31, 34, 159, 179, 382, 428, 436, 438, 491

Bar des Folies-Bergère (Un), œuvre d’Édouard Manet, vers 1880, Échange : 150

BarbareÉté : 106, 106, 107

BarbarieÉté : 146

barbeÉté : 273 (vieillard à longue barbe blanche, à Patras) / Travers Coda : 97 (Léopold II)

barcarollePassage : 94 / Échange : 34, 78, 147 / barque, Carol, Carole, carols, Caroline, Venise

BarceloneTravers : 126, 241, 252 / L’Amour l’Automne : 206, 406 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, citation d’Henry de Montherlant, La Petite Infante de Castille, incipit)

bardeTravers : 249

Bari, ville d’Italie, Travers : 137

barksÉté : 263 / L’Amour l’Automne : 22, 289

barmanL’Amour l’Automne : 295

Barnabooth, auteur supposé des Poésies de A. O. Barnabooth, de Valery Larbaud, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-10 (“Buena Vista Park”, non nommé, citation de “Images”, IX, in “Borborygmes”, souvenirs de villes, souvenirs d’amour, Pléiade 77)

baronÉté : 107, 302 (Dudevant) / L’Amour l’Automne : 240

Baron (Jacques), poète français, 1905-1986, L’Amour l’Automne : 244, 249 ?

Baron (Jean-Paul, vrai nom de Frédérick Tristan)L’Amour l’Automne : 192

baronessL’Amour l’Automne : 286 (Bach)

baronnialL’Amour l’Automne : 241

baroqueÉchange : 70 / Travers : 200 / Été : 94, 155, 181, 221, 286 (character, schzophrenia), 304 (néo-b. grande-folle, allusion de Guy Scarpetta à Severo Sarduy (?))/ L’Amour l’Automne : 136, 396 / Travers Coda : 52, 54, 59, 88

barquePassage :30, 80, 89, 120, 145 / Échange : 11, 41, 100, 129, 135, 138, 202 / Travers : 80 / Été : 114, 125, 157, 188, 222 / L’Amour l’Automne : 54, 60, 104, 111, 153, 249, 329, 329, 358, 392, 392, 405 / Travers Coda : 26 (dans la Salle des Vents) / banque, parc, Parque, bac, braque, braque (de braquer)

Barr (Jean-Marc), acteur français, L’Amour l’Automne : 32 / barre, Bach, Bax, Carr

barrageTravers : 35 (contre le Pacifique) / L’Amour l’Automne : 39, 44, 60, 362, 536

barreL’Amour l’Automne : 57, 77 (point barre)

BarréÉchange : 115 (un des neuf enfants)

barreauÉchange : 154 / L’Amour l’Automne : 426

barrerL’Amour l’Automne : 36, 121, 284, 511

Barrès (Maurice), écrivain français, 1862-1923, Été : 370 / Journal de Travers : 887 (gayta, Stanislas de Guaïta), 1154 (dans Théâtre / Roman d’Aragon), 1328 (Aragon et le respect des morts)

B.A.R.T., Été : 351

BartTravers : 40, 66 / Été : 263, 370 (Marshall), 384 / L’Amour l’Automne : 266

Barth (John Simmons), écrivain américain, né en 1930, Travers : 34 / Été : 41, 51, 134, 167, 239, 289 / L’Amour l’Automne : 275 / Travers Coda : 91, 93

BarthélémyTravers : 90-91 (Maurice)

Barthe (Mgr Gilles), prélat français, évêque de Monaco, puis de Fréjus et Toulon, 1906-1993, Échange : 219 (consacre l’union du prince Rainier et de Grâce Kelly le 18 avril 1956)

Barthes (Roland), écrivain français, 1915-1980, Passage :139, 171 / Échange : 168, 192, 196, 4e de couverture / Travers : 31, 35, 64 (RB par RB), 68 (id.), 124, 136, 221, 252, 274 / Été : 92, 92, 108 (La Chambre claire), 111, 111, 124 (tournage en Angleterre du film d’A. Téchiné sur les Brontë, rôle de Thackeray), 144 (non nommé, cité à propos de Passsage, transcription d’une émission de radio), 171, 172, 192 (non nommé, carte envoyée d’Urt), 244, 286, 351 (non nommé, préface pour le catalogue d’une exposition sur le Pop Art, Venise), 353, 390, 4ec / L’Amour l’Automne : 29, 50, 52 (non nommé), 57 (cité, non nommé), 100, 133, 155, 156, 240, 271 (non nommé, préface au Schumann de Marcel Bonfils citée), 368, 494 / Travers Coda : 20, 29 (son grand-père Binger, explorateur de boucles), 33 (id.), 39 (non nommé, préface au Schumann de Marcel Bonfils citée), 40, 44 (non nommé), 59, 73 (tombe de) / Journal de Travers : 16, 23, 26, 47, 48, 83, 98 (R. B.), 146-7, 202-3, 208 (Roland Barthes par Roland Barthes), 216-7, 221, 228, 230, 242, 245, 255, 257, 289-90, 300, 309, 316-7, 319, 350, 352, 369, 375, 377, 381, 383, 385, 388-9, 393-4, 422, 426, 464, 474, 477, 500, 527, 534-5, 557, 560, 567-8, 604, 616, 628-9, 652, 671, 692, 697, 746, 777, 792, 810, 848-50 (citation de Jean-Louis Bouttes), 859, 913, 920, 947, 954, 980, 998, 1059, 1064-5, 1071-2, 1078, 1156, 1231, 1261, 1266, 1270, 1275, 1298, 1308, 1329, 1336, 1371, 1377, 1391, 1403-4, 1425, 1435, 1487, 1549, 1575 / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1 (“Le château de Termes”, non nommé, cit. du Roland Barthes par Roland Barthes, “Céline et Flora”, p. 89) / Bart (prénom), John Barth, B.A.R.T. (Bay Area Rapid Transit, San Francisco), Mgr Barthes, Bartthou, barthes (rives inondables de l’Adour), art, Art (prénom)

barthésienTravers : 64

Barthou, Louis, homme politique français, 1862-1934, Échange : 43 (tué par la balle d’un policier lors de l’assassinat par Vlado Tchernozemski, macédonien et non croate, mais en liaison avec les Oustachis croates, du roi de Yougoslavie Alexandre 1er, à Marseille, le 9 octobre 1934)

Bartók (Béla), compositeur hongrois, 1881-1945, Travers : 134 / L’Amour l’Automne : 151 / Travers Coda : 19 (musée consacré à, dans la ville haute), 57 (appartement de), 74 (musée consacré à B., à Budapest) / Journal de Travers : 1488 (l’écriture)

bas(se)Été : 44 / L’Amour l’Automne : 120, 122, 158, 212, 214, 298 (Basse), 473 (basse continue), 495

Bashford (Sir Henry Howarth), médecin et écrivain anglais, 1880-1961, auteur d’Augustus Carp, Esq (1924), Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, non nommé, brève citation de Carp, ch. I, Tus/Tin)

basqueÉchange : 10, 89 / Travers : 29, 52, 126 / Été : 42, 65, 282 / L’Amour l’Automne : 32

Bassae, site du Péloponnèse, Grèce, Été : 23, 23, 24, 25 / Travers Coda : 57 (temple de)

Basquiat (Jean-Michel), peintre américain d’origine haïtienne, 1960-1988, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2 (“Céphée va consulter l’Oracle”, W, M, couronne, usines de Braque) / basque, Pays basque, Bastia, vasque, masque, basse qui a,  

Bassani (Giorgio), écrivain italien, 1916-2000, très nombreuses citations, Passage : épigraphe, 7 (Il Giardino dei Finzi-Contini) / L’Amour l’Automne : 347 (cité, non nommé) / Travers Coda : 13 (citation approximative, alors que l’amour…), 14 (id., un sport cruel) /Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-9 (“Mission Dolores”, citation légèrement raccourcie du roman, II, 5, Einaudi 1962/1964, p. 110, Oscar Mondadori, Classici moderni 1991/2008, p. 85-86, Arnoldo Mondadori, Opere Complete, I Meridiani, 1898/2009, p. 408, Washingtoniae graciles, non nommés)

bassinPassage :9, 51, 57, 59, 84, 100, 130, 176, 178, 186, 192 / Échange : 9, 17, 18, 18, 25, 32, 37, 39, 61, 65, 68, 74, 80, 102, 111, 122, 126, 150, 152, 156, 167, 182, 189, 211, 220 / Travers : 48, 113, 120, 121, 241 / Été : 37, 76, 94, 94, 172, 196, 269 / L’Amour l’Automne : 40, 75, 85, 174, 309, 497 / Travers Coda : 45 / Cassin, Mont-Cassin, Bazin, Basin, René Cassin, Bassani 

bas-ventreL’Amour l’Automne : 334

bathmologieTravers : 68, 68 / Été : 4ec / L’Amour l’Automne : 421

Bataille d’Éraclée (La), ou victoire d’Héraclius sur Chosroès, fresque de Piero della Francesca pour l’église Saint-François à Arezzo, Travers Coda : 81

Bataille de Pharsale (La), roman de Claude Simon, 1969, Travers : 134 (J’aime), 164 (lire — sans la moindre préparation) / Été : 269 (lecture à Landogne), 352 (avec profit pour la lecture des Églogues) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6-1-1-3. (“Un jardin à Moret”, citation, incipit, Jaune et puis noir) / La Bataille de la phrase

Bataille de Traversins (La)Été : 307 (titre imaginé par Paul pour un article critique sur Travers)

Bateau ivre” (“Le), poème d’Arthur Rimbaud, Été : 196 (Eugénie, à N.Y.U., fait un cours sur)

battementÉchange : 138, 218, 236 / Été : 149 / L’Amour l’Automne : 109, 146, 223 / Travers Coda : 46

BattenbergÉté : 298

BatterseaTravers : 42

Baudelaire (Charles), poète français, 1821-1867, Travers, 202 (cité, non nommé : forêt de symboles), Été : 156, 257 / L’Amour l’Automne : 120 (non nommé, le poète), 168 (traduite pour La Vie parisienne par M. Charles) / Travers Coda : 93 (allusion à sa traduction du Roi Peste) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1 (“Le bal du vice-roi”, citation de “Pierre Ménard, auteur du ‘Quichotte’, de Botges : Poe,» Baudelaire, qui engendra Mallarmé, Valéry », Teste) / beau, de l’air, bordel, bordelais

Baule (La), station balnéaire de la Loire-Atlantique, Échange : 121 (le Royal)

Baumont (Stéphane), constitutionnaliste français, né en 1948, Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1 (“Prénoms de personne”, téléphone en cas d’article) / Beaumont, parc Beaumont à Pau, Belmont, Belmonte, Schoenberg 

baveÉchange : 111 / lave, cave

BavièreÉchange : 200 (Virginia Woolf à Bayreuth), 202 (place de), 202 (id.), 228 (id., sœurs Stephen) / Été : 66 (Louis II, grotte, château, Christian H.), 117 (Berchstegaden), 155 (Louis Ier), 206 (Louis Ier), 291 (fou, Louis II de Bavière), 393 (Larbaud), 309 / Travers Coda : 54, 59 / barrière, banière

Bavière (place de), Échange : 202

Bax (Sir Arnold), compositeur anglais, 1883-1953, L’Amour l’Automne : 15, 15, 24, 31 (non nommé), 35 (womanizer, non nommé), 63, 69, 69, 81, 90, 131, 131, 131, 131, 138, 139, 147 (womanizer, non nommé), 219, 221, 252, 483, 508, 514, 520 / Travers Coda : 53 (femme de), 71 (Mme) / Bach, Max, Max de Bade, Saxe, Landor, Roland, sœur, Morar, Max (Jacob)

baxL’Amour l’Automne : 366

bayL’Amour l’Automne : 65, 65, 65

Bay (Marie-Pierre)L’Amour l’Automne : 148

Bay (loch)L’Amour l’Automne : 263 (ils y couchent chez l’habitant) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-4 (“Balls, bulls, bells”, variante de L’Amour l’Automne 263)

Bay Area Rapid TransitÉté : 263

beachL’Amour l’Automne : 66, 84, 136, 149, 218, 252, 258, 269, 278, 464

Beach Jones BeachPassage :195, 195 (Long Beach), 195 (Rockaway Beach) / bitch, bâche, Bach

béanceÉté : 222, 308 / L’Amour l’Automne : 57, 390 / séance

BeaubourgTravers : 119 (Centre) / Été : 181

Beaufort, village de Savoie, Passage : 57 / Travers Coda : 48

beau-frèreÉté : 266 / L’Amour l’Automne : 410, 410

Beauharnais (Stéphanie de), 1789-1860, Échange : 223 (épouse le grand-duc de Bade)

Beaumont (Mme de), L’Amour l’Automne : 243 (veuve de l’archéologue)

Beaumont, parc, jardin municipal de Pau, Vaisseaux brûlés212-1-3-11 (“Le parc Beaumont”, Toulet se félicite d’y avoir été beaucoup embrassé) / Schœnberg, Montebello, Clermont, Belmont, Beaumont (ville d’Auvergne), 

beau-pèreÉchange : 52 / L’Amour l’Automne : 160

BeauregardPassage : 53 / Travers : 214 / Été : 149, 200, 203, 237, 264

Beauvoir (Simone de), Été : 278 (à Capri) / Journal de Travers : 837 (à Capri), 1569

Beaux-Arts, Échange : 103, 163, 203 / Travers : 116, 119

Beaux-Arts (École des), L’Amour l’Automne : 287

Beaux-Arts(musée des), Passage : 149

Beaux-Arts (rue des), Travers Coda : 59

BebeÉté : 403

Becher (Bernd et Hilla), couple de photographes allemands, respectivement 1931-2007 et née en 1934, Été : 311 / Journal de Travers : 52, 108, 207, 472 (assez pré-Becher d’esprit)

Beck (Béatrix), écrivain française, 1914-2008, L’Amour l’Automne : 182 (Léon Morin)

Beck (John), acteur américain né en 1943 ?, Été : 134 (j’aime)

Beckett (Samuel), écrivain franco-irlandais, 1906-1989, Été : 289, 348, 360, 374 / Journal de Travers : 62, 1221, 1572

Bed, “combine” de Robert Rauschenberg, 1954, Travers Coda : 22 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-2 (“Shade”, Steinberg fait un rapprochement entre les deux œuvres) / Bède (le Vénérable), Bad (film de Jay Johnson), bide, lit

BèdeL’Amour l’Automne : 360

Before & After, œuvre d’Andy Warhol, L’Amour l’Automne : 145

beigeTravers : 21 / L’Amour l’Automne : 61 / Travers Coda : 39

Béjart (Maurice-Jean Berger, dit Maurice), chorégraphe 1927-2007, Travers : 67 / Journal de Travers, 406

Bela Vista, Échange : 90

BelcroixPassage : 57 / Travers Coda : 48

Belém, ville du Brésil, Passage :121 / Échange : 90, 173 / Melba, Bellmer, belle-mère

belgeÉchange : 58, 74, 99, 122, 156, 164, 172, 211 / Travers : 29, 238, 254, 266 / Été : 44, 59, 90 / L’Amour l’Automne : 37 / Travers Coda : 95 (roi des Belges)

BelgiqueL’Amour l’Automne : 170

Belhaj Kacem (Mehdi), écrivain franco-tunisien, né en 1973, L’Amour l’Automne : 513 (publie Cancer aux éditions Tristram, à Auch)

BellPassage : 34 (neveu de Virginia)

Bell (Larry), artiste américain, né en 1939, Été : 311 / Journal de Travers : 52, 954

Belle Angélique (La), tableau évoqué par Alain Robbe-Grillet, Été : 400 (enchaînée à son rocher)

Belle Captive (La), film d’Alain Robbe-Grillet, 1983, Travers Coda : 18, 58

Bellechasse (rue de), Paris, VIIe, L’Amour l’Automne : 212 (François Mitterrand raconte qu’il a oublié sa voiture)

Bellecour (place), à Lyon, Échange : 165

belle-fille, Été : 166

Belle Haleine, Eau de voilette, œuvre de Marcel Duchamp, 1921, Été : 399 (pose en femme pour) / Travers Coda : 57 (id.), Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-2 (“Comme le portait son nom”, Duchamp, Eau de voilette)

Belle Hélène (La), opéra-bouffe de Jacques Offenbach, Henri Meilhac et Ludovic Halévy, 1864, Été : 23 (Nauplie, aux bains de mer), 214 (rois mineurs dans) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2 (“Comme le portait son nom”, brève cit., époux de la reine) / Troie, Troyes, trois, Les Troyens, Sparte, label,   

Belle-Île, Belle-Isle, Belle-Île-en-Mer, île côtière du département du Morbihan , L’Amour l’Automne : 167 (“Belle-Isle” : Jean-Renaud-Gabriel et sa mère, en s’y rendant, font étape à Saint-Florent-le-Vieil pour y contempler le tombeau de Bonchamp) / Travers Coda : 85 (Auguste Morel y travaille à la première traduction d’Ulysses) / Vaisseaux brûlés : 539-7 (“Ça fait toujours passer une après-midi”, les tours d’Elven), 571-1-1-3 (“Les jardins d’Académus”, la belle-sœur d’une des narrateurs y vit solitaire),

Bellerive-sur-Allier, commune de l’Allier, en face de Vichy, Vaisseaux brûlés : Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-1 (“Johnson & Johnson”, le père de Gabriel Gourdiat y tenait un café), 571-1-1-9 (“Dieu sait pourquoi”, Gaby Morel en serait originaire) / Rivebelle, Allier, belle rive, Alliés, à lier, bar des Alliés, rallier, railler, Beau-Rivage, 

Belles-LettresÉté : 252

belle-sœur, Été : 310 (de ma mère, Gabrielle Morel, “Gaby”) / L’Amour l’Automne : 74 (de “Franck” (Patrick Leclair ?), traversée du Sahara à partir du Niger), 125 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-3 (“Les jardins d’Académus”, elle habite une partie de l’année à Belle-Île-en-Mer)

Belles-Rives (hôtel), à Juan-les-Pins, Échange : 148

BellevuePassage : 105 (asile psychiatrique new yorkais), 135 (Meudon) / Échange : 56, 63, 100, 123 (Résidence), 198 / Travers : 36, 80, 216 / Été : 22, 83, 404 / L’Amour l’Automne : 95, 103, 533, 533 / Travers Coda : 84

Bellmer (Hans), artiste allemand, 1902-1975, Été : 135

Belloc (Hilaire), poète, historien et essayiste anglais d’origine française, 1870-1953, Été : 294 (non nommé, citation, his books were read)

Beloeil, château des princes de Ligne en Belgique, Été : 385

Belvédère, palais viennois construit de 1714 à 1721 pour le prince Eugène de Savoie sur les plans de J. L. von Hildebrandt, Passage, 64 / Été, 134 (énumération, j’aime)

BelvedereTravers : 80 / Été : 115 (institution psychiatrique de l’État de New York, sur l’Hudson), 264 (id. ?)

belvedèreTravers : 200 (Bel-Vedere), 247 / Travers Coda : 87

belvédèrePassage :58 (du Jardin des Plantes, à Paris), 80 (au fond du parc de la résidence du gouverneur, à Pondichéry), 92 (au fond du parc, en Inde), 144 (au fond du parc, pour la femme du gouverneur (Pondichéry ? Manaos ?), 179 (fond du parc (Pondichéry, Manaos, Calcutta, Royat ?) / Échange : 180 / Été : 75 (Belvédère, institution psychiatrique clermontoise ?), 134 (forteresse construite par Buontalenti pour les Médicis, au-dessus de Florence, énumération, j’aime) / L’Amour l’Automne : 527 (marrous, galeries)

Ben Saïd, Passage : 90 (grosse Buick blanche poussiéreuse décapotable de) / Échange : 152 (grosse Buick poussiéreuse du docteur) / Travers : 22 (Buick blanche de) / Été : 241 (descend à Johnson-Junction) / Travers Coda : 30 (voiture blanche de)

BénarèsPassage : 67 / Été : 111

bendPassage : 43 / Travers : 173 / Été : 19

Bend (South) (Ind.), Passage :79, 198

Bend sinister, roman de Vladimir Nabokov, 1947, Été : 274 (réaction d’Edmund Wilson à), 390 (id.)

BendsonÉté : 345

Bengale, région de l’Inde, Passage : 65 / Été : 372

BengalisTravers : 270

BensaïdTravers : 21 / Été : 350

BensonÉté : 263, 284 (Gilberte, démêlés avec)

Benson (Edward Frederic), écrivain anglais, 1867-1940, Été : 313 (succède à H. James dans sa maison de Rye)

Béotie, région de Grèce, Échange : 77

Béranger (Jean-Pierre de), poète et chansonnier français, 1780-1857, Travers : 31

Bercy, quartier de Paris, Travers : 12, 14 / Été : 83

Bérénice”, nouvelle d’Edgar Allan Poe, L’Amour l’Automne : 189 (cité, non nommé), 496 (citation tronquée)

BergbergÉchange : 205 (Louis II, “comte de Berg”) / Travers : 81 (Roche-and-Berg) / Été : 258 (inspecteur, Les Mille Yeux du docteur Mabuse), 324 (l’idée de montagne), 4ec / L’Amour l’Automne : 76 (berg), 164 (Berge) / Travers Coda : 99 (maison) / erg, berge, montagne, Borg, Borges, gerbe

Berg (Alban), compositeur autrichien, 1885-1935, Échange : 126 (château, mémoire d’un ange) / Travers : 69 (Suite Lyrique Anna Fuchs), 134, 135 (les opéras de (je n’aime pas), 201 (admiration pour Mahler), / Été : 114 (À la mémoire d’un ange), 165 (« le maître de la gradation la plus insensible »), 371 (admiration pour Mahler) / L’Amour l’Automne, 56 (non nommé, sonate op. 1) / Travers Coda : 26 (sa femme), 53 (non nommé, “art de la transition infime”), 64, 67 (nom prononcé au téléphone avec une chaleur infinie) / Vaisseaux brûlés : 3-1-1-3 (“Le nom de Berg”, id., citation en français de Berg. Der Meister des kleinsten Übergangs, 1968, Alban Berg, le maître de la transition infime, NRF, Éditions Gallimard, traduit de l’allemand par Rainer Rochlitz, 1989, p. 41) /

Berg, château de Bavière, Échange : 126 / Été : 77, 127 / L’Amour l’Automne, 56

Berg, village du Smoland, Suède, Travers Coda : 23, 94, 94 (bulletin Bergsluft, “Air de Berg”)

Berg (inspecteur), Été : 258

Berg (Jean, puis Jeanne de), nom de plume de Catherine Robbe-Grillet, née en 1930, Été : 298, 404 / L’Amour l’Automne : 298 / Travers Coda : 37, 38, 51, 58, 59 (non nommée)

Berg (Lieutenant), personnage imaginaire d’une nouvelle de James Thurber, The Secret Life of Walter MittyTravers : 54, 155 / L’Amour l’Automne : 26, 59 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, je ne vous demande pas votre avis)

Berg (Lora), attachée culturelle à l’ambassade des Etats-Unis en France, Travers Coda : 53 (se lance à la conquête du 9-3)

Berg, village de la commune de Växjö, comté de Kronoberg, Småland, Suède, Travers Coda : 44 (Elin Wägner y vit et travaille, cf. Demeures de l’esprit 7, Suède, Fayard, 2011, pp. 61 sq)

bergamasqueÉchange : 232

BergamiÉchange : 128 (voyage en Italie en compagnie de la princesse de Galles Caroline)

bergePassage : 128 / Travers : 11 / Été : 268, 374 / verge, Serge, berger, belge, berger belge, barge, auberge

Berge (mot allemand), Été : 268 (die Berge himmelan, citation du Tristan de Thomas Mann) / L’Amour l’Automne : 164 (id.)

bergerPassage : 148 / Échange : 111, 135, 135 / Été : 23, 28, 33, 37, 50, 87, 95, 112, 147, 160, 188, 188, 272, 277 / L’Amour l’Automne : 103, 175, 175 (bergère), 264, 264 (bergère) / Travers Coda : 31 (air du), 54, 54, 54, 63

Berger (inspecteur), Été : 242

Bergers d’Arcadie (Les), tableau de Nicolas Poussin, 1648-1650, musée du Louvre, Travers Coda : 54 (titre d’un chapitre de Lieux & Histoires secrètes du Languedoc), 86 (pas lui qui est sur la couverture du Lagarde & Michard, 1960)

Berger (inspecteur), Autre Églogue :(son bureau quai des Orfèvres)

bergerieÉté : 37

Bergman (Ingmar), cinéaste suédois, 1918-2007, Travers : 136, 150 (essence du middle-brow) / Été : 372 (essence du middle-brow) / Journal de Travers : 186, 263 (fiscalité en Suède), 475 (middle-brow par excellence), 740 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-3 (“La dette, a beaucoup compté pour Nuri Bilge Ceylan)

BergmannTravers : 181 (Lady), 221 (id.) / Été : 38 (Lady), 119 (la Bergmann, flanquée de son jardinier favori), 324 / L’Amour l’Automne : 76

Bergmann, (Lady), Travers : 181 (réception de, Macao), 221 (l’éternelle) / Été : 37 (brêve apparition dans P. R. N. Y.), 38 (pas encore désignée)

Bergson (Henri), philosophe français, 1859-1941, Été : 172 (plaque à la mémoire de), 194 / Journal de Travers : 1311

Berne, capitale de la Suisse, Passage : Échange : 42 (major Davel), 236 (Joyce) / Été : 22 (id., repres. anglais), 97 (Folie ), 127 (id., <→ Oxford), 166, 221, 400 / L’Amour l’Automne : 164 (Folie, <→ Oxford) / Travers Coda : 70 (Folie)

Bernstein (Carl), né en 1944, Été : 398 / Journal de Travers : 68

BertÉté : 178

BertaÉté : 204

BertheÉté : 111 (Morisot), 148, 315, 403 (Mormant)

BessL’Amour l’Automne : 175 / baisse, laisse, Metz, Betty, caisse, mess, Tess, cesse, Beuys, Grèce, fesse(s), Ness, loch Ness, Nessie

Bessie Rosenblum, L’Amour l’Automne : 87

Best Poems of the English Language (The), L’Amour l’Automne : 161

Better Days, Été : 177 (boîte pour achriens noirs)

BettyPassage : 75 (Flanders), 139 (id.) / L’Amour l’Automne : 14, 22 (Flanders), 127 (id.) / Bess, Ketty

Between the Acts, roman de Virginia Woolf, 1941, L’Amour l’Automne : 84

Beuys (Joseph), artiste allemand, 1921-1986, Été : 311 / Journal de Travers : 52, 591, 595

Beverley Hills, Été : 220

Beverly Hills, Travers : 244

bévueÉchange : 85 / Été : 314

beyPassage :39 (chaîne de montre, Lalo), 164 (page indigène) / Échange : 73 (de Tunis, chaîne de montre), 171 (id.), 221 (chéchia) / Travers : 89, 174, 278 / Été : 76, 201, 322, 323 / L’Amour l’Automne : 494 (d’Alger), 502 (de Tunis) / Travers Coda : 96 (d’Alger)

biaisTravers : 13 / L’Amour l’Automne : 151, 275, 384, 495, 504, 508

Bianca J., Été : 332

Bianco (palais), Passage : 106

Bibesco (Antoine, prince), 1878-1951, L’Amour l’Automne : 408

Bibliographie de la littérature française du XVIIe siècle, ouvrage d’A. Cioranescu, L’Amour l’Automne : 183-184

bibliographiqueL’Amour l’Automne : 465

bibliothécaireL’Amour l’Automne : 397

bibliothèquePassage : 61, 109, 110, 112, 139, 181 / Échange : 78, 78, 81, 91, 135, 166, 190, 193, 204 / Travers : 120, 136, 209, 216 / Été : 85, 131, 142, 155, 184, 193, 193, 210, 232, 251, 251, 284, 329, 342, 355, 398 / L’Amour l’Automne : 34, 43, 48, 53, 61, 73, 75, 79, 88, 92, 137, 160, 161, 162, 210, 211, 221, 222, 250, 251, 284, 293, 390, 396, 465, 479, 500, 502, 502, 518, 531 / Travers Coda : 11 (n’y trouve pas H, de Philippe Sollers), 15, 22, 27, 27, 27, 30, 32, 36, 58, 68, 70, 77, 86, 90 / Vaisseaux brûlés : 539-8-3 (“Chauffage par le sol”, de Plieux, une coquille vide), 539-9 (“Les affects se portent bien, réveil triomphant, Pierre ni comme un ver)

bibliothèque historique du renseignement, Été : 184

Bibliothèque nationale (de Buenos Aires), L’Amour l’Automne : 71

Bibliothèque nationale (de France), L’Amour l’Automne : 124 / Travers Coda : 87

bibliothèque verte, Passage : 198

bicyclettePassage :10, 58, 61 (tennis), 67 (envol), 77 (Anne-Marie Stretter), 87 (envol), 93 (Vice-Consul), 96 (Prima della Rivoluzione), 102 (jeunes filles, l’arc immense de leurs), 107 (contre le grillage qui borde les tennis, cit. du Vice-consul), 114 (s’approche à son tour de la bicyclette, id.), 115 (était là, contre le grillage des tennis, id.), 118 (bande de Portoricains, ou de noirs, ou plutôt d’Italiens brandissant des barres de fer et des chaînes de), bicicletta 128 (cit. du Giardino dei Finzi-Contini), 132 (une étrange b. ailée, Marcel n’y va pas), 146 (Prima della Rivoluzione, garçon blond occupé à un étrange ballet), 166 (contre le grillage, cit. du Vice-Consul), 184 (vice-consul s’approche de la), 196 (garçon blond, étrange ballet), 197 (contre le grillage des tennis, le vice-consul), 204 (vice-consul s’approche à son tour de la, Indiana Song) / Échange : 121 (fils de Joyce à b. dans l’Allier, 1940), 203 (frères Wright fabriquent des), 234 (du petit-fils de Joyce, frontière suisse, 1940) / Travers : 23 (Martial Roussel, représentant pour une marque étrangère de), 86 (racketteurs dans les jardins de drague, munis de chaînes de), 197 (New York, pier 42, on vient à), 241 (sur ma b., avec ma casquette, j’étais l’ange de la nuit) / Été : 61 (roue avant de la b., continue à tourner), 110 (Levet a peut-être vu, comme la grand-mère du narrateur, voler à b. parmi les nuages), 120 (Charles-Boris se rend à b. au village), 163 (garçon blond, étrange ballet), 216 (Patras, statue de Colokotronis, adolescents bruyants montés sur des), 221 (George Joyce dans l’Allier), 371 (a donc disparu, rue du Bac ?), 382 (Anne-Marie Stretter), 387 (Charles-Boris a laissé sa b. noire près de la porte de verre, aux confins du village) / L’Amour l’Automne : 42 (vice-consul s’approche de la), 119 (scène de la b., Prima della Rivoluzione, Midget ? Marquette ? Arquette ?), 119 (id.), 156 (l’étrange ballet d’Agostino, Prima della Rivoluzione), 166 (id.), 167 (id.), 180 (de femme qui appartient à Anne-Marie Stretter, Le Vice-consul), 184 (de femme, Il Giardino dei Finzi-Contini / Le Vice-consul), 187 (Hugo Wolf essaye d’apprendre à monter à) / Travers Coda : 31 (ma propre grand-mère voit sur la Croisette un petit homme monté sur une b. ailée tâcher de s’envoler et s’abîmer dans la baie), 62 (quelle b. au fond de la cour, contre le grillage), 67 (vu W sur sa), 67 (contre le grillage des tennis, Le Vice-consul) / arc (Proust (?), Passage 102, etc.), cycle, cercle, double, Dupleix 

BiennaleÉté : 246

bièreTravers : 239, 257 / Été : 46, 149, 192

Bijoux de la Castafiore (Les), album de bandes dessinées d’Hergé, 1963, plusieurs allusions et références et Travers Coda : 57 (non nommé, les animaux ont un instinct), 68 (Igor Wagner soupçonné du vol de l’émeraude, pp. 51-53), 71 (cité, non nommé)

BillPassage : 10 / Échange : 151 / Été : 15 (Straight), 343 / L’Amour l’Automne : 158, 252 / Travers Coda : 15 (Pitt, non que donne Warhol à William dans les Diaries, pp. 224-225), 29 (Strait), 41 (Américain plus ou moins à vendre)

billboard, Été : 19

billeÉchange : 83 (dans une première cour, à Massillon) / Vaisseaux brûlés : 539-6-1-1-1-2 (“Un très étroit passage”, même scène, une b. contre un caramel.

billetÉté : 169, 170, 171, 248, 329 / L’Amour l’Automne : 58, 123, 133, 284, 300 (billets verts de contrebande), 358, 372, 394 (billet vert), 397, 397 / Travers Coda : 93

billet de banqueÉté : 343, 395 / L’Amour l’Automne : 284

BillyPassage : 101 (Budd, allusion à Melville » le mousse michelangelesque du capitaine Vere »), 193 (id.) / Échange : 233 (id.) / Vaisseaux brûlés : 2-2-37-1 (“Est-ce que tu me souviens ?”, Sax, acteur pornographique)

Billy (André), écrivain français, 1882-1871, Vaisseaux brûlés : 838 (“Longévité des chaudières, brièveté des fumistes”, phrase inoubliable), 838 (habitait Barbizon)

Bily (Stéphane), correcteur typographique, Vaisseaux brûlés : 838-1 (“Un soir à Barbizon”, un seul l), 838-1-1 (“La Conversation dans un parc”, photographie au château des Roches)

Binger (Louis-Gustave), officier et explorateur français, 1856-1936, Passage :171, 193 (non nommé) / Échange : 202 / Été : 390 (capitaine) / L’Amour l’Automne : 29 / Travers Coda : 29

Bingerville, commune de Côte-d’Ivoire, Travers Coda : 74

biographeL’Amour l’Automne : 67, 84, 101, 156, 368, 397, 405, 408, 454 (chroniqueur-), 501 / Travers Coda : 44

biographèmeL’Amour l’Automne : 368

biographiePassage : 113 / Échange : 102 / Travers : 118, 135 / Été : 259, 300, 353 / L’Amour l’Automne : 99, 105, 131, 158, 335, 403, 482 / Travers Coda : 89

biographiqueL’Amour l’Automne : 179 / Travers Coda : 35

BiorTravers Coda : 71 (Tristan), 71 (id.)

biranienÉté : 45

biteÉté : 49 / L’Amour l’Automne : 39, 40, 421, 481

Bite-au-vent, Été : 31

BitoventÉté : 32

Bizet (Georges), compositeur français, Été : 265 (non nommé)

Black Market, “Combine” de Robert Rauschenberg, Travers Coda : 38

Blake (William), poète anglais, 1757-1827, L’Amour l’Automne : 314

blanc, Passage : 9, 11 (Whites), 88, 104, 108, 110, 117, 117, 117, 119, 143, 145, 154, 184, 163, 216, 227, 227, 229, 236, 238 / Échange : 12, 15, 26, 27, 30, 31, 31, 36, 38, 38, 39, 45, 52, 52, 54, 59, 64, 68, 73, 73, 76, 76, 77, 79, 80, 82, 82, 84, 87, 88, 92, 93, 96, 98, 99, 104, 104, 107, 108, 109, 110, 111, 115, 117, 117, 117, 119, 125, 128, 128, 128, 129, 130, 132, 134, 135, 137, 140, 141, 142, 143, 145, 147, 147,148, 149, 149, 152, 154, 160, 162, 163, 164, 152, 154, 154, 154, 163, 165, 168, 168, 175, 178, 184, 187, 187, 188, 188, 193, 194, 195, 195, 206, 209, 213, 215, 216, 217, 218, 219, 226, 227, 227, 227, 228, 229, 234, 235, 235, 236, 237, 238 / Travers : 11, 11, 15, 16, 21, 22, 26, 35, 36, 37, 37, 37, 39, 44, 44, 44, 70, 73, 76, 79, 82, 83, 85, 93, 96, 97, 104, 105, 108, 108, 108, 109, 115, 115, 121, 121, 129, 131, 134, 138, 141, 146, 159, 171, 173, 173, 173, 174, 174, 179, 183, 183, 184, 190, 190, 191, 201, 204, 204, 204, 208, 208, 208, 210, 211, 212, 217, 233, 233, 236, 239, 240, 241, 252 / Été : 16, 16, 17, 17, 19, 19, 19, 19, 28, 37, 38, 39, 39, 40, 42, 46 (Charles Blanc), 49, 57, 64, 66, 66, 68, 71, 76, 86, 89, 89, 92, 93, 93, 97, 101, 102, 106, 109, 110, 112, 116, 122, 125, 126, 131, 132, 135 (François Blanc), 139, 144, 147, 147, 149, 149, 150, 151, 155, 159, 159, 161, 167, 175, 177, 185, 187, 196, 198, 203, 209, 210, 214, 214, 215, 222, 224, 225, 233, 233, 234, 240, 250, 250, 263, 273, 273, 276, 280, 282, 283, 287, 297, 299, 308 (whiter), 308, 310, 310, 317, 321, 331, 331, 339, 339, 340, 341, 345, 355, 355, 360, 375, 379, 383, 387, 396,407, 409 / L’Amour l’Automne : 14, 16, 19, 26, 26, 32, 33, 35, 40, 55, 65 (white), 67, 76, 85, 99, 100, 102, 106, 107, 109, 112, 117, 125, 128, 128, 128, 138, 146, 151, 174, 175, 175, 176, 187, 215, 226 (Cheval blanc), 237, 242, 269, 273 (whiter), 292, 365, 400, 452, 458, 487, 495, 499 (blanche et rectiligne), 500, 508, 512 (fer-), 518 (somehow whiter), 526, 535 / Travers Coda : 16, 18, 24, 25, 25, 25, 26, 27, 29, 30, 31 (Charles Blanc), 36, 37, 38, 38, 40, 42, 42, 44, 45, 45, 48, 52, 54, 56, 56, 58, 64, 69, 70, 78, 81, 81, 82, 83, 83, 84, 85, 91, 91, 92, 92 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-13-1 (“La complexité par le manque”, blancs de la carte de la mémoire) / manque, trou, silence, un ange passe, blond, lac, black, Leblanc, Maurice Leblanc, banc

Blanc (cap), Passage : 146

Blanc (Charles), historien et critique d’art français, 1813-1882, Été : 46 / Travers Coda : 31 (maître ouvrage de)

Blanc (François), homme d’affaires français, 1806-1877, Été : 135 / Travers Coda : 31 (aucun rapport avec Louis, grand-père de Marie Bonaparte)

Blanc (Louis), homme politique et historien français, 1811-1882, Travers Coda : 31 (frère de Charles)

Blanc (Le), Passage : 57

blanc de blanc, Travers : 217

BlanchardPassage :33 (Madame), 182 (le petit, de l’aciérie) / Échange : 61 (Denise, la Marquise), 199 (madame, l’archiviste) / Été : 153 (Madame)

blanchâtreÉchange : 75, 167 / Travers : 240

BlancheÉchange : 45 (Madame), 67, 94 (Marquis), 103, 153 (Deschamps), 182, 183, 194 / Été : 59 (Delacroix), 220 (Madame), 305, 378 / L’Amour l’Automne : 35, 156 (Camus), 159 (place), 279 (Camus)

Blanche(Jacques-Émile), peintre français, 1861-1942, Passage :129, 175 / Échange : 175

Blanche (le docteur, Antoine-Émile), aliéniste français, 1820-1893 (ou son père le docteur Esprit Blanche, 1796-1852)  Échange : 106 rue du Docteur-), 141 (la fameuse maison du docteur), 215 (rue du Docteur-), 225 (rue du Docteur-) / L’Amour l’Automne : 99 (rue du Docteur-)

Blanche (place), à Paris, IXe arr., L’Amour l’Automne : 159 (bar Orphée, rue de de Douai, voisin de la)

Blanche (Roland), acteur français, 1943-1999, Travers : 122 (et Michelle Marquais)

Blanche (rue), à Paris, IXe arr., Été : 203 (Théâtre de Paris, Tristan), 311 (Théâtre de Paris, Edison)

BlanchefleurÉté : 100 (met au monde un fils et meurt)

Blanchefort (marquise de), Travers Coda : 55 (dalle funéraire de)

Blanchel (madame), Échange : 113

Blanche ou l’oubli, roman de Louis Aragon, 1967, L’Amour l’Automne : 512 / Travers Coda : 98

blancheurÉchange : 39 / Travers : 204, 208 / Été : 96, 393 / L’Amour l’Automne : 346, 384, 496 (de cygne)

blanchiTravers : 18

blanchisserieTravers : 216 (Martin Eden, le héros de Jack London, travaille dans une)

blanchisseuseL’Amour l’Automne : 281

Blanchot (Maurice), écrivain français, 1907-2003, Échange : 152 (livre de lui figure sur la table de chevet d’un transsexuel de faisant opérer dans une clinique de Casblanca) / Été : 244 (Barthes à propos de ses citations), 4ec / L’Amour l’Automne : 351 (collabore à la revue de Char et de Camus, Empédocle) / Journal de Travers : 1465, 1491 /// blanc, blanche, Blanche, Blanche Camus, La Reine Blanche, Blanchard,

Blanco (arrêt), Passage : 121

BlandineÉchange : 60, 72

blasonPassage :102, 180

bléÉté : 4ec

BléchardÉchange : 65

blesserL’Amour l’Automne : 96, 120, 121, 206

blessureTravers : 106, 275 / Été : 167, 177, 205, 212, 212, 303, 319, 368 / L’Amour l’Automne : 211, 222, 222, 363, 384, 488, 488

bleuL’Amour l’Automne : 76, 97, 220, 250 (de travail), 297, 303 (blue), 325, 365 / Travers Coda : 73, 73, 74, 81

Blind Man (The), nom anglais de la revue L’AveugleTravers Coda : 99

Blixen (baronne von Blixen-Finecke, en littérature Isak Dinesen et Karen), écrivain danois, 1885-1962, Travers Coda : 16 (Mr Clay, citation légèrement modifiée, début de “Histoire immortelle” (“L’éternelle histoire” (“Den udødelige historie”), in Le Festin de Babette, folio-Gallimard, p. 161), 75 (l’or, l’ombre d’un sourire, Mr Clay, “L’éternelle histoire”, X, “Le souper de l’histoire”, citation, folio-Gallimard, p. 207)

Bloch, personnage d’À la recherche du temps perdu, Travers : 125 (bêtise des intellectuels dans La Recherche)

blondPassage :203 / Été : 97 / L’Amour l’Automne : 15, 15, 56, 102, 119, 166, 187, 326, 423, 500, 531 / Travers Coda : 11 (l’assassin, vers d’Emily Dickinson, poème 1624, The Complete Poems, p. 668), 16, 16, 19, 38, 73, 89, 96, 96 / bond, noble, double, Bond

blondeL’Amour l’Automne : 31, 34, 67, 125, 125, 225

BlondetTravers : 252 / L’Amour l’Automne : 207

bloomTravers : 217 (supernatural, citation d’un quatrain d’Ada Veen sous une photographie d’elle-même, dans Ada, de Vladimir Nabokov) / Été : (of life, Virgile en anglais) / Travers Coda : 19

BloomÉté : 81 (Rosenblum), 99 (Mrs, Marion, Molly), 121 (Stephen, achrien new-yorkais), 271 (Harold), 315 (id.), 315 (id.), 330 (Mrs Marion), 360 (Harold) / L’Amour l’Automne : 20, 43, 46 (Marion), 81 (Allan), 133 (deux Bloom), 138 (Orlando), 147 (Harold), 161 (Harold), 168 (Harold), 205 (Léopold), 255 (Harold), 275 (Orlando), 288 (Molly), 289 (Milly), 403 (Harold) / Travers Coda : 79 (Harold), 82 (Leopold), 96 (id.) / Blum, Léon Blum, Orlando Blum (Pâris dans La Guerre de Troie), Virag, en fleur

Bloom (Allan), critique littéraire américain, 1930-1992, L’Amour l’Automne : 81 (commence par examiner les étudiants de nos plus prestigieuses universités), 161 (cité, non nommé, le mot amour), 465 (“La chanson”, son corpus de référence ) / Vaisseaux brûlés212-1-3-10 (“Au pays d’Allen”, L’Amour et l’Amitié traduit par Pierre Manent) / Leopold Bloom, Léon Blum, blount, en fleurs, blâme, 

Bloom (Harold), critique littéraire américain, 1930-2019, Été : 153 (à propos de Wallace Stevens), 271 (id.), 315 (id.), 315 (id.), 360 (à propos des précurseurs d’un auteur (→ Marion (Molly) Bloom) / L’Amour l’Automne : 147, 149, 161 (dans son anthologie cite sept poèmes de Hart Crane, et un seul de Stephen Crane), 168, 190, 255, 403 / Travers Coda : 79

Bloom (Leopold), personnage central d’Ulysses, de James Joyce, Travers : 248 (énumération, Dublin, jeunes filles en fleurs), Été 303 (père de (Virag)), 303 (fils de), 303 (son nom, fleur), 321 (père de, Queen’s Hotel d’Ennis, suicide), 395 (milieu plus contagieux (que Bouvard et que Pécuchet)) / Travers Coda : 82, 96 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-8 (“L’obole de Charon”, citation tronquée de Jorge Luis Borges, “Le Zahir”, in L’Aleph, Pléiade, Œuvres complètes I, 625, référence au» florin with three notches on the milled edge », Ulyssses XVII, Bodley Head p. 816)

Bloom (Marion, dite Molly), Été : 99 (appelée Marion plus souvent que Molly), 330, 360 (non nommée, Molly, cit. d’Ulysses), Vaisseaux brûlés : 212-1-3-9 (“Pourquoi on lit des romans”, Amalia Popper, élève de Joyce à Trieste, passe pour une de ses “clefs”), 

Bloom (Orlando), acteur anglais, né en 1977, L’Amour l’Automne : 138, 275 / Travers Coda : 25 (interprète le rôle de Pâris dans Troy), 63 (et écrivain sud-africain de ce nom)

BloomfieldTravers : 179 / Été : 295

BloomingsdaleÉté : 232

BloomsL’Amour l’Automne : 120

Blow-upPassage : 185

Blue Gardenia (The), film de Fritz Lang, 1953, Été : 254

Blue Ridge MountainsÉté : 15

BlumTravers : 248 / L’Amour l’Automne : 267 (César, clef pour Max Jacob dans Alias), 306 (id.)

Blum (Léon), homme politique français, 1872-1950, Travers : 134 (J’aime), 196 / Été : 235 (si Mary Marquet était sa maîtresse ?), 323 (moustaches du bey de Tunis, à la façon de) / L’Amour l’Automne : 406 (le colonel Morel lui dit qu’un roi de France ferait la guerre (en Espagne)) / Travers Coda : 25 (id., non nommé)

Blum (Léon, ou Leo), marchand de vêtements de seconde main, à New York, Travers, 196 (à cause de son nom, aime beaucoup les Français)

BobTravers : 28 (Grillé), 85, 100, 158 (Morris), 193, 240 (C.), 246 (Kramer), 253 (Rosenblum) / Été : 112 (Evans), 240, 294 (Wilson), 318, 341 (Wilson), 362 (Wilson), 406 / L’Amour l’Automne : 13 (Wilson), 58, 67, 79, 86, 88 (Rosenblum), 101 (Wilson), 154 (id.), 231, 297 (Morane), 310 (Robert Indiana)

bocage, BocageÉté : 248 / L’Amour l’Automne : 26, 112, 175 / Travers Coda : 47 / Vaisseaux brûlés212-1-3-11 (“Le parc Beaumont”, pays du Bourbonnais) / Jacob, Boccace, bocal, 

Bocage (Manuel Maria de Barbosa l’Hedois du), poète portugais, 1765-1805, Travers Coda : 47

Bocage (Pierre-Martinien Tousez, dit), acteur français, 1801-1863, Travers Coda : 47

Bocal aux poissons rouges (Le), tableau d’Henri Matisse, Été : 219 / Travers Coda : 82

Boch. (Mel), abréviation pour Bochner

BocheÉchange : 181, 184

Bocher (Joachim), architecte, inventeur du temple de Bassæ, Été : 25, 253 / Journal de Travers : 846

Bochner (Mel), artiste américain, né en 1940, Été : 31 (assiste à la galerie Sonnabend de New York, 420 West Broadway, à la “performance” The Red Sculpture, de Gilbert & George, samedi 27 mars 1976), 80 (œuvre de lui dans la collection de Paul Walker), 89 (Boch.,» My Johns »), 243 (visite des prétendus voyageurs à son studio), 250 sq. (non nommé, visite à), 251 sq. (Mel), 275 sq. (Mel, description), 279 (non nommé, sa parcimonie), 286 (non nommé, sa bibliothèque), 287 (B.), 288 (non nommé, dessin too strong), 289 (non nommé, Jasper Johns, figure du père), 290 (non nommé, parle de Jasper Johns), 293 (leur parle de Le Va, aimable, souriant, à peine condescendant), 294 (non nommé,» dois sortir moi aussi »), 311 (énumération), 324 (article du New York Times) / Journal de Travers : 17, 36, 38 (« my Johns »), 45-6 (ancien studio de Barnett Newman), 48-9 (satisfaction de lui-même, le plus intellectuel de sa génération), 53, 54-5, 73 / boche, nerf(s) Mel Boch, Été : 89

bockL’Amour l’Automne : 238

BogardTravers : 214 (enquêteur, inspecteur de police ?)

Bogarde (Derek van Den Bogaerde, dit Dirk), acteur anglais, 1921-1999, Travers : 132 (Mort à Venise), 218 (id.) / Travers Coda : 36 / garde, beau garde

BogartTravers : 216 (enquêteur, inspecteur de police ?) / Travers Coda : 36

Bohème(s)Vaisseaux brûlés : 571-1-1-7 (“La Reine d’hiver”, exposition au Grand Palais) / B.M.(W.), Boèce, poème, Pöe aime

Boice (Bruce), artiste américain, né en 1941, Été : 311 (énumération) / Journal de Travers : 52 / bois, boys, Boise

boisPassage : 124 / Échange : 69, 228 / Travers : 52 (de Boulogne) / Été : 85, 156, 188, 210, 228, 244, 250, 324 / L’Amour l’Automne : 25, 25, 46, 46, 138, 179, 196, 199 (Le bois d’Orion), 209, 217, 230, 236, 243, 295, 308, 385, 458, 466, 472, 477, 526, 535 / Travers Coda : 16, 41, 47, 50, 51, 54, 55, 61

Bois (hôtel des), L’Amour l’Automne : 535 (citation de Marguerite Duras, Le Ravissement de Lol V. Stein, Gallimard, 1964, p. 71)

Bois Noirs, dans les communes de Chamalières et de Villars, Puy-de-Dôme, Échange : 11, 12, 32, 45,57 / Été : 392 / Travers Coda : 89 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, ma mère et son frère Jean y voient inscrite la citation de Karl Marx : NON SANS RAISON)

Bois sacréÉté : 248 / L’Amour l’Automne : 122

Boise, ville des États-Unis, Passage :10 (carte postale, gare routière de), 27 (énumération, traversée des États-Unis, allusion à Lolita ?) / Travers : 91 (deux escales à, folie de W.) / boysThe Boys of Boisefuror, vice and folly in an américan City (livre de John Gerssi, Collier Books, New York, 1968), bois, garçons, Oise

Boke (érudit médiéviste (?) mentionné dans “Lance”, nouvelle de Vladimir Nabokov), L’Amour l’Automne : 185 (cit. à propos du nom “Lanceloz du Lac”)

bombeTravers : 92 / L’Amour l’Automne : 17, 450, 455 / Travers Coda : 26, 50, 67

BonaparteTravers Coda : 74 (un B. inconnu)

Bonaparte (forum), à Milan, Travers Coda : 69 (citation de Tristan, de Nanni Ballestrini, traduction de Jacqueline Rissset, éditions du Seuil, 1972, p. 48)

Bonaparte (Marie), psychanalyste française et princesse Georges de Grèce, 1882-1962, Travers Coda : 31 (François Blanc est son grand-père)

Bonchamps (Charles Artus, marquis de Bonchamp ou), général vendéen, 1760-1793, L’Amour l’Automne : 170 (détour pour contempler le tombeau de, à Saint-Florent-le-Vieil)

bondPassage :139, 196 / Échange : 171, 225 / Été : 279, 404 / L’Amour l’Automne : 500 / bon, bord, Bond, James, blond

bondéÉchange : 20, 20, 90

bondirÉté : 92

bone(s)L’Amour l’Automne : 224

Bon-Encontre, village du Lot-&-Garonne, Travers Coda : 31

Bon Marché, Échange : 207 / Travers : 25, 43 / L’Amour l’Automne : 76 / Travers Coda : 76

Bonn, ville d’Allemagne, Travers : 134 / Été : 31

Bonnabaud (château de), commune de Saint-Pierre-le-Chastel, Puy-de-Dôme, Auvergne, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-5-1. (“Un million d’euros”, il est à vendre) / beau nabot, Bonaparte

Bonnefoy (Yves), écrivain et poète français, 1923-2016, Été : 134 / L’Amour l’Automne : 259 (citation tronquée), 279 (cité, non nommé), 283 (cité, non nommé) / Travers Coda : 14 (cité, non nommé, pays que tu aimais, “Vrai nom”, in “Derniers gestes”, in Du mouvement et de l’immobilité de Douve, Mercure de France, 1953, Poésie/Gallimard 1970, p. 75, 1982, p. 73), 27 (id.), 32 (id.), 52 (id.), 58 (vers coupé, je songe à), 60 (toi que l’on dit qui bois…), 75 (Aube, fille des larmes,…) / Vaisseaux brûlés : 754-3 (“Mauritanie”, Je comprends cette faute, la mort (Pierre écrite, “Le dialogue d’Angoisse et de Désir” II (Et je pense à Coré l’absente), Poèmes, “Poésie/Gallimard”, p. 242) / bonne foi

Bonnières (Robert de), poète français, 1850-1905, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, non nommé, le bleu manoir de Rosemonde), 2-2-12-045-3 (“La Connexion”, Duparc, d’Indy, avenue de Villars)

Bon Pasteur (Le, clinique ou maison de repos du XIIIe arrondissement de Paris), Été : 211, 308, 360 / Travers Coda : 61

bookÉchange : 208 / Été : 328, 360, 384 / L’Amour l’Automne : 32, 81, 135, 161, 310

bookshopTravers : 186, 186, 250 / Été : 398

bordPassage : 46, 57, 60, 62, 71, 82, 105, 109, 119, 147, 152, 157, 203,200 (tableau de bord), 204 , 204, 217, 230, 230, 230 / Échange : 12, 18, 41, 68, 74, 80, 90, 105, 108, 124, 126, 148, 149, 157,200, 204, 204, 217, 230, 230 / Travers : 12, 13, 39, 43, 48, 77, 83, 83, 86, 96, 99, 107, 113, 121, 124, 173, 191, 207, 217, 245, 245 / Été : 14, 14, 16, 19, 19, 26, 52, 54, 56, 57, 72, 79, 90, 93, 98, 109, 145, 148, 149, 163, 163, 165, 181, 185, 192, 196, 215, 237, 248, 261, 284, 291, 306, 309, 320, 345, 345, 345, 374, 379, 387 / Échange : 42, 44, 94, 147, 154, 155, 199, 200, 204, 230 / L’Amour l’Automne : 11, 15, 57, 60, 60, 63, 82, 125, 126, 136, 142, 145, 151, 165, 166, 167, 177, 193, 210, 217, 229, 231, 233, 234, 262, 264, 273, 280, 286, 286, 298, 316, 340, 354, 529, 529, 537 / Travers Coda : 12, 15, 26, 34, 46, 46, 53, 65, 73, 75, 79, 80, 93, 99 / border, Bordeaux, Bordurie, bordure, bordure(s), broder, bure, Max Brod, Debord, Bohr

Bordas (éditions)Passage : 147 (Marquet) / Travers Coda : 85 (id., Lagarde & Michard)

Bord-de-l’eauÉchange : 162, 172, 212 / L’Amour l’Automne : 113

BordeÉchange : 35, 35, 38

BordeauxTravers : 88

bordelPassage : 34, 94 / Échange : 96, 166 / Travers : 31, 239 / Été : 185 / L’Amour l’Automne : 148, 201, 470

border, Passage : 12, 99, 102, 117, 156, 169 / Travers : 97, 109 / Été : 69, 89, 114, 116, 116, 124, 124, 127, 134, 165, 237, 259, 281, 346, 352 / L’Amour l’Automne : 26, 178, 500 / Travers Coda : 38, 44 / bordel, Bordeaux, Borda

Borders, L’Amour l’Automne : 69, 69, 69, 252

Bords du Loing, effet d’automne à Moret, tableau, 1904, de Francis Picabia, 1878-1953, Vaisseaux brûlés : 754-3-1 (“Bords du Loing, effet d’automne à Moret”) / Loin, Morée

bordureTravers : 50, 266

Bordurie, Travers : 50

Borg, Été : 203 (méthode), 259 (tennis), 282 (tennis, robe de sa femme), 331 (tennis) / L’Amour l’Automne : 211 (roi du tennis), 244 (méthode) / Berg, burg

Borge (Tomas), homme politique nicaragayen, écrivain et poèrte, né en 1930, Été : 255 (sa référence essentielle est César Augusto Sandino), 352 (reproche à Eden Psatora des exigences insuffisantes lors de la prise d’otage d’août 1978)

Borges (Jorge Luis), écrivain argentin, 1899-1986, Été : 133 (J’aime), 403 (Marco Mahler à Buenos Aires, la ville de)  / L’Amour l’Automne : 49 (carte grande comme le pays, Carroll)), 71 (Ramon et Carlos l’évoquent à la Bibliothèque nationale), 71 (ce topos), 124 (cité, non nommé, citation du “Zahir”), 260 (cité, non nommé, cit. de sa préface à L’Invention de Morel), 517 (dites que Virgile est exquis) / Travers Coda : 15 (citation en espagnol de son poème “Poema de los Dones”, qui figurée dans L’Auteur (El Hacedor), 1960) / Journal de Travers : 1021-2, 1258, 1314 (bibliothèque, la nuit qui tombe) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2-1-1-1-2-1 (“Pierre et François”, cit. du “Zahir”, je suis toujours), 781-1-1 (“Le bal du vice-roi”, non nommé, citation de “Pierre Ménard, auteur du ‘Quichotte’, Baudelaire, Mallarmé, Valéry, Teste) / Bourges, forge(s), Morges, gorge(s), robes, orge(s), barge(s), berge(s), Borg

borgesianaL’Amour l’Automne : 71

Borgo (San Sepolcro), ville de Toscane, Italie, L’Amour l’Automne : 459

Bories (Sébastien), apiculteur, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-2 (“Le restaurant Lapérousse”, quitte Quint pour Campan, avec ses ruches et son amant)

BorisÉchange : 147 (petit roi Boris / grand carrefour : Corée, faux-Monnayeurs, La Pérouse, Journal, etc.), 201 (vieux roi Boris) / Travers : 32 (fils naturel à Rio), 50 (Bordure, l’arc), 150 (Vian), 181 (le roi Boris, sans doute) / Été : 44 (Karloff, Walyer Mitty), 58 (son amie Laura), 70 (Sofia), 85 (prénom), 117 (plus âgé qu’elle), 117 (démence, Bulgarie ?), 127 (La Pérouse, Faux-Monnayeurs, l’ange, Nemo), 137 (Maurice, Moritz, Boris), 143 (Boris Simon), 151 (Boris III), 162 (pistolet, La Pérouse, Orlando, Faux-Monnayeurs), 168 (petit homme au sourire malin), 181 (lame étroite, le roi), 198 (présence dans ce réduit, Un RégicideI, La Pérouse), 204 (Laura, Un Régicide), 220 (l’opéra), 267 (prénom), 270 (Charles-Boris, Un Régicide), 308 (d’accord, la mort du roi, Un Régicide), 337 (Karloff), 342 (Un Régicide), 347 (Un Régicide, Orlando, Les Faux-Monnayeurs, beau carrefour) 348, 367, 377, 385, 394, 395, 410 / L’Amour l’Automne : 46, 55 (roi), 83 (roi), 211 (roi), 227, 244, 297 (Faux-Monnayeurs), 387 (Pasternak), 517 (Les Faux-Monnayeurs), 532 (ami de Scar J) / Travers Coda : 79 (roi) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2 (“Le festin de Balthazar”, citation d’Alain Robbe-Grillet, Un régicide, éditions de Minuit, pp. 162-163, la cabine royale, la plate-forme, son propre cadavre)

Boris Ier, khan des Bulgares, † 907, Travers : 94

Boris III, roi de Bulgarie, 1894-1943, Échange : 147 (petit roi Boris) / Travers : 32 (fils naturel du roi Boris) / Été : 70 (une ovation comme jamais encore il ne lui avait été fait), 159 (Siméon II lui succède) / L’Amour l’Automne : 55, 83 (Siméon II lui succède), 211

borneL’Amour l’Automne : 46, 280

bornerL’Amour l’Automne : 239

BorrisTravers : 266

Borsari (Corso), Travers Coda : 50

Bosch (Hieronymus van Aken, dit Jérôme), peintre néerlandais, v. 1453-v. 1516, Travers : 151

Bose, ou Bosé (Lucia), actrice italienne, née en 1931, Échange : 132 (grande maison blanche partagée avec elle) / Travers : 257 (Violanta, film de Daniel Schmid, 1977) / Été : 163 (dans Prima della rivoluzione, par erreur, corrigée par Jacqueline Didier) / Travers Coda : 78

bouchePassage :125, 146, 151, 152, 162, 163, 182, 188, 193 , 198 / Échange : 23, 88, 175, 175, 191, 198 / Travers : 105, 107, 182, 189, 196, 212, 240, 240, 246, 250 / Été : 16, 19, 63, 89, 137, 145, 203, 229, 241, 243, 252, 300, 375, 385 / L’Amour l’Automne : 135, 183, 186, 233, 234, 364, 436 / Travers Coda : 34, 43, 96 / couche, souche, louche, mouche, touche, douche, Bush (George W )

BouchoutÉchange : 211 / Été : 169 / L’Amour l’Automne : 237

boucleÉchange : 42, 45, 98, 100, 101, 110, 129, 219, 237 / Travers : 46, 105, 106, 191, 263 / Été : 66, 124, 134, 389 / L’Amour l’Automne : 60, 70, 175, 178, 234 / Travers Coda : 29, 33, 55

boucléTravers : 190, 193 / L’Amour l’Automne : 171 (barré) / Travers Coda : 16, 33, 96

BouffanÉté : 183

Bouffes du Nord, Été : 305

boulevardPassage : 10 (Saint-Michel), 173 (id.) / Échange : 40 (Saint-Michel), 45 (id.), 63 (boulevards d’une ville moyenne), 69 (boulevards résidentiels d’une ville moyenne assez petite) / Travers : 11 (Bourdon), 12 (de la Gare), 217 (boulevards en bord de lac), 241 (grands boulevards déserts) / Été : 346 (bordé de palmiers qui longe la mer), 371 (Bourdon), 374 (se trouvait absolument désert) / L’Amour l’Automne : 100 (Morland), 160 (larges boulevards mal éclairés), 199 (id.), 233 (boulevards des confins), 274 (sinistre), 306 (circulaire) / Travers Coda : 50 (Arago), 69 (mal éclairés) / Vaisseaux brûlés : 212-1-3-11-1-2-1-2-2 (“La petite forêt”, Circulaire, citation d’Alain Robbe-Grillet, Les Gommes, Prologue, 2, p. 18, le Café des Alliés) 571-1-1-10 (“Buena Vista Park”, idem) / Bouvard, buvard, boule, Var

Boulez (Pierre), compositeur français, né en 1925, Passage :19, 95/ Échange : 83, 102 (lien à M. Roche par l’année de naissance, mais en fait écart : nov. 1924-mars 1925), 131 / Travers : 69, 188, 222, 248 / Été : 105, 229, 238, 291, 342 / L’Amour l’Automne : 421 / Travers Coda : 58 (sonate de), 80 / Journal de Travers : 94 (T-shirts à son effigie), 787, 1248-9 (article sur Malher)

Boulez-Roche, Échange : 102

BoulogneTravers : 52 (élégante amazone, allées fleuries du bois de / citation d’Albert Camus, La Peste, II, Bibliothèque de la Pléiade, p. 1304) / Travers Coda : 26, 50

Bourbon (île), Passage : 120 / Été : 406 / L’Amour l’Automne : 41

Bourboule (La), ville du Puy-de-Dôme, Passage :164 / boule(s), labour, bourbe

Bourbon-l’Archambault, ville de l’Allier, Passage :164 / Bourbon, la Réunion, arc, arche

Bourdon (boulevard), Travers : 11 / Été : 371

bourdonnementL’Amour l’Automne : 247

bourgÉté : 186, 252, 309

Bourg-Argental, ville du dép. de la Loire, Travers Coda : 80

Bourg de Bredaine (Pierre de, marquis de Calan), Été : 186

BourgesÉté : 159, 252, 269 / L’Amour l’Automne : 75

Bourget (Paul), romancier et poète français, 1852-1935, Échange : 44 / Travers : 111 (père du monologue intérieur) / Été : 166, 376 / Travers Coda : 59 (père du monologue intérieur)

Bourget (Le / aéroport du)Travers : 20, 22, 22, 24, 28 / Été : 58 / Journal de Travers : 76

Bourg-Saint-Andéol, Été : 373

bourse, Bourse, Échange : 192 / Été : 153, 162 / L’Amour l’Automne : 77, 155, 204, 272, 278

bout de la langue, L’Amour l’Automne : 73, 116 (élidé), 144 (élidé), 270 / Travers Coda : 52

Bouttes (Jean-Louis), écrivain français, Travers : 85 (ami de Landor) / Journal de Travers : 14, 15, 246, 254-7 (fête chez lui), 260, 848-50 (article paru dans Critique n° 341, oct. 1975, longue citation)

Bouvard (Philippe), journaliste français, né en 1929, Travers : 29 (un certain)

Bouvard et Pécuchet, roman inachevé de Gustave Flaubert, Travers : 11 (allusion, pseudo-citation, citation, boulevard Bourdon), 60, 265, 280 / Été : 47 (discours cité), 119, 214, 229, 353, 395

BovardTravers : 212, 212, 212

bow-windowsÉchange : 181, 210, 235 / Été : 37, 110, 116 / L’Amour l’Automne : 15, 223, 520

Bowles (Paul), écrivain et compositeur américain, 1910-1999, L’Amour l’Automne : 26 (non nommé), 74, 95 (cité, non nommé), 95, 210, 212 (P. B.), 214 (P. B.), 217 (P. B.), 254 (non nommé, allusion à son interview), 263 (cité, non nommé), 277 (P. B.) / Travers Coda : 37 (Gertrude Stein veut le lancer) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-4 (“Bells, Bulls, Balls”, Gertrude Stein veut le lancer)

Boy de la Tour (Mme), Été : 166 (offre l’asile à Rousseau)

Bracadale, hameau d’Écosse, Highland, L’Amour l’Automne : 95

Bracora, hameau d’Écosse, Highland, L’Amour l’Automne : 52

Bracorina, hameau d’Écosse, Haighland, L’Amour l’Automne : 52

braille, système d’écriture tactile à l’usage des aveugles, L’Amour l’Automne : 459

Bramont, rivière du département de la Lozère, affluent du Lot, L’Amour l’Automne : 101

branchageÉchange : 64 / L’Amour l’Automne : 494

branche (une), Passage : 115 / Échange : 11, 12, 13, 21, 33, 40, 48, 58, 65, 68, 80, 83, 87, 92, 93, 98, 101, 107, 124, 137, 184, 217, 217, 222, 222, 234 / Travers : 12, 79, 113, 135, 192, 193, 200, 205, 277 / Été : 115, 161, 178, 197, 265, 282, 284, 305, 385 / L’Amour l’Automne : 323, 340, 343, 350, 371, 458, 472, 489, 494, 499 / Travers Coda : 72, 93

branchementÉté : 364

brancherTravers : 49 / Été : 241

Brand Drivertm, L’Amour l’Automne : 439

Brando(Marlon), acteur américain, né en 1924, Passage :143, 193 / Journal de Travers : 300 (Jules César) / brandon, Brandon, discorde, Borda, d’abord, Cesare Brandi (Disegno dell’architectura italiana)

branlantL’Amour l’Automne : 109

branlerPassage :97, 132 (branlant), 135, 151, 173, 183 (ébranler), 200 / Échange : 52, 150, 233 / Travers : 13, 75 / Été : 63, 63,233 / L’Amour l’Automne : 40 / brelan, ébranler, branle (danse), remblai

BranlyPassage :98 (quai), 199 (id.) / branler

braqueL’Amour l’Automne : 213 / Journal de Travers : 1587

Braque (Georges), peintre français, 1882-1963, Échange : 32, 140 / L’Amour l’Automne : 351, 491 / Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2 (“Céphée va consulter l’Oracle”, ses usines à l’Estaque) / braque, barque, baraque, traque, trac, raque, brique, bric-à-brac, broc, arc, Arques, 

Brazzaville, capitale de la République du Congo, Échange : 59, 89, 108

Breaking the waves, film de Lars von Trier (1996), L’Amour l’Automne : 18, 24, 65, 83 (non nommé), 166, 176 (non nommé), 219 (allusion), 223-224 (allusion), 236 (allusion), 401, 401

BréchardÉchange : 66, 66

brècheÉchange : 153 / Travers Coda : 16, 16

Bregberg (passe de), lieu de Pale FireÉté : 211, 394

Bréghot du Lut, famille d’érudits lyonnais, Travers : 229 (F. B. du Lut)

BrêmeL’Amour l’Automne : 496

BremenL’Amour l’Automne : 496 (version)

Brest, port de Bretagne, Travers Coda : 54 / Este, rest (repos), est (d’être), breast (sein, île de Sein, poitrine)

Brétecher (Claire), dessinatrice française, née en 1940, Travers : 135

bric-à-brac, Échange : 79, 112 / Travers : 233 / Été : 100, 388 / L’Amour l’Automne : 372

bridgeÉchange : 171 / Été : 248, 399 / L’Amour l’Automne : 151, 193, 291, 324, 359

Bridge” (“The), poème de Stephen Crane, L’Amour l’Automne : 151, 193, 291, 324 (cité, non nommé), 403

Brie, ancienne province de France, L’Amour l’Automne : 318

Brillo boxes, Été : 326

briocheTravers : 29

Brisset (Jean-Pierre, 1837-1919), L’Amour l’Automne : 178

brisureÉté : 73 / L’Amour l’Automne : 192

BroadwayTravers : 109, 112 / Été : 52, 331

broderÉchange : 155 / L’Amour l’Automne : 13 / Travers Coda : 56, 71

Brooks brotherÉté : 230

Broome St.Été : 22

Browne (Sir Thomas), écrivain, essayiste, érudit, médecin et archéologue anglais, 1605-1682, Vaisseaux brûlés, 781-1-1-11 (Hydriotaphia, 1659, phrase de Virginia Woolf sur lui)

BrownsÉté : 263

Brühl (Henri, comte de), 1700-1763, Été : 406 / L’Amour l’Automne : 59, 102, 496

brumeL’Amour l’Automne : 11, 154, 155, 162, 214, 215, 225, 393, 501, 537 / Travers Coda : 20, 75

Brumes de la Tamise (Les), titre alternatif à L’Observatoire de CannesTravers : 210

brunL’Amour l’Automne : 137, 224, 285 / Travers Coda : 96

BrunoTravers : 17, 189, 196, 224 (Walter), 276 (Walter) / Été : 57, 57, 233 (Walter), 234, 244 (Walter), 254, 355 (Roy) / L’Amour l’Automne : 530 / Travers Coda : 30 (Dumont)

Bucarest, L’Amour l’Automne : 15

BücherL’Amour l’Automne : 496

Büchner (Georg), écrivain allemand, 1813-1837, Vaisseaux brûlés, 571-1-1-15-3-10 (“Le lieu où était l’Étranger”, citation de l’incipit de Lenz) / bouche, nerf

Buci (rue de), Paris, VIe arr., Échange : 163 (terrasse du café Le Dauphin), 224 (le vrai Dauphin) / Travers : 63 (hôtel du Grand-Balcon), 66 (Christian Hoyos et le sac Vuitton), 156 (café Le Dauphin), 196 (id.) / Bussy, Debussy, subi

Buda, partie de Budapest, Travers Coda : 74

Budget of Paradoxes (A), ouvrage d’Augustus de Morgan, Été : 129

Buena VistaTravers : 100, 209 / Été : 264

Buena Vista Park, jardin de San Francisco, en Californie, Été : 133 (J’aime), 252, 353, 4ec

Buena Vista Park, fragments de bathmologie quotidienne, essai de Renaud Camus, Hachette P.O.L, 1980, Été : 353 (lecture conseillée pour l’intelligence des Églogues) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-10 (“Buena Vista Park”, lettre d’Alain Robbe-Grillet à propos de)

Buenos Aires, capitale de l’Argentine, Travers : 77, 269 / Été : 251, 281, 403 / L’Amour l’Automne : 317, 319 (Buenos-Ayres)

BuickPassage : 90 / Échange : 152 / Travers : 21, 22, 37 / Été : 15, 388

Buontalenti (Bernardo), poète, architecte, peintre et sculpteur italien, 1536-1608, Été : 134

Bureau de Poste de la rue Dupin (Le), entretiens de François Mitterrand et de Marguerite Duras, Gallimard, 2006, L’Amour l’Automne, 211-215 (voiture à la fourrière, gens du Morvan) / Vaisseaux brûlés (“Pierre & Jean”, id.) / Auguste Dupin, André Dupin, Aurore Dupin, du pain, poste, rue du Bac,  

BurtTravers Coda : 22 (Lancaster)

Burroughs (William), écrivain américain, 1914-1997, Vaisseaux brûlés212-1-3-11-1-2-1-1 (“Johnson & Johnson”, la technique du cut-up) / bureau, bure, rough,  

Bussy (Roger de Rabutin, comte de Bussy), écrivain français, 1618-1693, Travers : 247

ButchBearL’Amour l’Automne : 252

Butor (Michel), écrivain français, né en 1926, Été : 106 / Journal de Travers : 23, 146, 1002, 1241

buvardTravers : 135, 253, 348 / L’Amour l’Automne : 527

by-passL’Amour l’Automne : 35

ByzantinÉté : 253

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site