Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

P

P, L’Amour l’Automne : 196, 196, 197, 212 (Perec, P 1), 212 (Perec, P 2), 253 (Perec)

P., Travers Coda : 28 (Palerme), 28

P. (Lady), Été : 221 (parle de Tom Nash)

pacha, Travers : 239

Pachère (M.), Échange : 172

Pachesse (M.), Échange : 184

Pacifique, Échange : 155 (île perdue du), 191 (île du), 196 (une des îles du), 207 (port perdu du) / Travers : 35 (Barrage contre le)

Packard, automobile, Passage :177 (qui n’a jamais vu un gramme de poussière) / Échange : 199 (Mrs Haze écrasée par une) / Travers : 245 (l’acquisition d’une superbe, dans Morte-Saison), 245 (id., à bord de la fameuse) / Été : 153 (écrasée par une) / L’Amour l’Automne : 428 (chromée, du dandy) / parc, Park, arc

padre, L’Amour l’Automne : 156

Padre Padrone, film des frères Taviani, 1977, Travers : 136

page (un), Passage :116, 156, 164, 167, 169, 175, 193, 197 / Été : 30

page (une), Passage :10, 12, 15, 16, 21, 26, 41, 49, 53, 56, 71, 84, 89, 94, 95, 103, 105, 106, 115, 117, 119, 125, 129, 133, 144, 146, 147, 150, 151, 161, 163, 165, 169, 176, 179, 185, 193, 195, 200 / Échange : 79, 92, 106, 113, 121, 126, 128, 132, 138, 140, 141, 142, 155, 159, 160, 174, 179, 186, 196, 202, 202, 203, 208, 209, 210, 217, 223 / Travers : 12, 22, 23, 23, 25, 33, 76, 90, 90, 92, 95, 96, 104, 105, 114, 115, 115, 119, 121, 130, 152, 159, 174, 174, 174, 175, 199, 221, 235, 247, 262, 265 / Été : 25, 27, 27, 30, 30, 35, 38, 42, 46, 48, 50, 65, 69, 75, 77, 86, 88, 90, 94, 97, 102, 102, 105, 117, 123, 123, 125, 126, 130, 137, 140, 142, 142, 153, 158, 158, 159, 161, 162, 165, 174, 174, 174, 191, 194, 195, 201, 202, 225, 241, 243, 245, 250, 268, 277, 284, 287, 287, 287, 293, 294, 297, 305, 307, 308, 310, 324, 324, 328, 329, 333, 343, 343, 343, 346, 347, 352, 359, 360, 362, 382, 383, 384, 385, 389, 398, 403, 407, 410, 4ec, 4ec / L’Amour l’Automne : 14, 16, 25, 43, 58, 73, 73, 85, 90, 92, 97, 101, 126, 133 (marque-page), 154, 178, 183, 185, 206, 208, 217, 220, 232, 234, 234, 234, 235, 240, 240, 267, 278, 278, 284, 286, 310, 311, 346, 387, 397, 427, 434, 445, 456, 465, 475, 494, 502, 508, 534 / Travers Coda : 24, 54, 57, 57, 65, 68, 79, 79, 81, 85, 86 / Passage, page, sage, plage, rage, pagne, mage, âge, Tage, cage, nage, Pagès, agape, garde (page de garde)

Pagello (Pietro), médecin italien, 1807-1898, Passage : 162 (George Sand abandonne Musset pour lui) / Été : 300 (id.)

Pagès, Échange : 218 (riche commerçant, maître d’ouvrage du château neuf de Rochefort-en-Yvelines)

Pagode, cinéma parisien, Travers : 134

Pahley, Travers : 265 (comtesse)

paille, Travers : 79 / Été : 145, 321 / L’Amour l’Automne : 102, 449, 449, 497 / Travers Coda : 96

painting, Été : 163 / L’Amour l’Automne : 138

Painted Boy, roman qu’écrit Stephen Crane dans Hotel de Dream d’Edmund White, Travers Coda : 34

painter, L’Amour l’Automne : 123, 236

pair(s), Échange : 121 / L’Amour l’Automne : 12, 150

paire (une), Travers : 180, 213, 226 / Été : 17, 314

paix, Travers : 89 / Été : 240, 316, 356 / L’Amour l’Automne : 194, 214, 254, 281, 494, 504, 537

palace, Échange : 43, 73, 208 / Travers : 246 / Été : 155, 192, 266 / L’Amour l’Automne : 165, 166, 202 / Travers Coda : 26, 26, 35, 65 (le Palace, boîte), 78, 91 (ex-Royat-P.) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, ma tante y habite)

Palace, sculpture d’Anthony Caro, 1994-1996, L’Amour l’Automne : 202 (au premier étage), 297 (en fait au rez-de-chaussée) / Travers Coda : 63 (dont il m’a fallu me séparer) / Vaisseaux Brûlés : 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, il en faudrait une photographie)

Palace (Le), roman de Claude Simon, 1962, Été : 284 (hôtel Colon, à Barcelonne), L’Amour l’Automne : 242 (citation de Jacques Leenhardt au Colloque Claude Simon de Cerizy-la-Salle, 1974, lors du débat consécutif à son exposé “Claude Simon : l’écriture de la ressemblance”  — 10/18, Claude Simon, Colloque de Cerisy dirigé par Jean Ricardou, 1975, pp. 134-135) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, non-nommé, citation de la notice relative à ce roman dans le volume des œucre de Claude Simon dans la Bibliothèque de la Pléiade p.1339n colombe, Colomb, colonne)

Paladion (César), écrivain argentin apparaissant dans le texte “Hommage à César Paladion” ouvrant les Cronicas de Bustos Domecq, Buenos Aires, 1967, traduction française, Chroniques de Bustos Domecq, Denoël, 1970, de Jorge Luis Borges et Adolfo Bioy Casares),  Été : 355 (sans surcharger le corpus, citation de Borges et Casares, Chroniques, p. 19), 374 (octroie son nom aux Parcs abandonnés de Herrera y Reissig et envoie le texte à l’imprimeur sans ajouter ni trancher une virgule ; cit., op. cit., pp. 18-19),  375 (l’événement littéraire le plus important de notre siècle, id.), 378 (l’unité littéraire, cit., p. 18)

palais, Passage :155, 156 (Palace), 157, 161 (palace), 165 (palace (Royat)), 175, 176, 179, 187, 196, 197, 204 / Échange : 44, 59, 69 (rose), 136, 137, 161 (de la Légion d’honneur), 162 (id.), 170, 171, 172, 177, 185, 205, 205, 210, 210, 218 (de la Légion d’honneur) / Travers : 16, 90, 134, 135, 183 / Été : 17, 70, 74, 77, 95, 98, 116, 134, 143, 156, 172, 180, 182, 190 (converti en asile pour Othon de Bavière), 198 (des Tuileries, prince Impérial), 211 (de Charles-le-Bien-Aimé, dans Pale Fire), 236 (d’Henri de Régnier et de Gérard d’Houville à Venise), 300 (présidentiel, en Argentine (?)), 345 (où est mort Wagner à Venise, mort de Roland Barthes à Paris), 359 (de Gabriel, citation de À la recherche du temps perdu, À l’ombre des jeunes filles en fleurs, I, bibliothèque de la Pléiade, éd. 1987, p. 480) / L’Amour l’Automne : 48, 68, 72, 98 (des Doges), 234, 270, 441 / Travers Coda : 19 (Budapest), 31 (royal, Athènes), 35, 40 (retour du Palais), 52 (doctes palais baroques et philologiques), 58, 74, 86 / pas laid, Palais, Paley, paléographie, Paléologue, ballet, balai, Calais, palet

Palais rose, Échange : 69 (construit par Boni de Castellane, non nommé, avenue du Bois)

Palamède, Été : 76 (Charlus), 124 (Palamedes, « ancient intelligence »), 151 (fort), 202 (id.), 217 (id., scène de prostitution), 235 (personnage du Tristan en prose), 238 (Ulysse), 361 (Ulysse haïssait) / L’Amour l’Automne : 168 (Palamedes, « ancient intelligence ») / Travers Coda : 56 (fort, Nauplie), 58 (dans des vers d), 80 (Ulysse)

Palayrac, village du Gers, L’Amour l’Automne : 379

palazzo, Été : 192 (ducale)

pâle, Été : 79 (voyageur), 123, 128, 192, 243, 297, 356, 389 (agonie) / L’Amour l’Automne : 63, 125, 128, 169 / / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, feu pâle)

Pale Fire, roman de Vladimir Nabokov, 1962, Travers : 169 / Été : 166, 179 (cité, non nommé), 353 / L’Amour l’Automne : 53 (cité, non nommé), 82 (personnages cités), 411 / Travers Coda : 26 (allusion) / feu, pâle / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, feu pâle), / 781-1-1-8 (“L’Ombre du jaseur”, citation en français du poème de John Shade)

Paléologue, Été : 191 (livre sur les), 237 (le village de Mithymna, à Mitylène, est dominé par un gigantesque kastro du temps des)

Paléologue (Jean), général byzantin, mort en 1274, Échange : 219 / Travers : 234

Paléologue (Maurice), diplomate et écrivain français, 1859-1944, Échange : 126 (Duparc lit de lui une vie de Louis II de Bavière (?)), 136 (ambassadeur auprès de Nicolas II), 204  (Anthony lit sa biographie de Louis II de Bavière dans l’île de Wight) / Été : 226 (narrateur lit sa biographie de Louis II de Bavière à Battle, derrière Hastings, chez Mr Pontifex)

Paléologue (Théodore), v. Théodore Ier, despote de Morée

Palerme, ville de Sicile, Passage : 66 (hôtel des Palmes) / Échange : 143 (Grand hôtel et des Palmes, mort de Roussel, Parsifal) / Été : 22 (id.), 109 (hôtel des Palmes) / L’Amour l’Automne : 138 (mort de Roussel) / Travers Coda : 27 / pâle

palet, Passage : 174 / pas laid, Palais, Paley, paléographie, Paléologue, ballet, balai, Calais, palet

Palette (la), café parisien, Échange : 163

Paley (princesse Nathalie ou Natalia Pavlovna), figure de la café society et actrice, 1905-1981, Travers : 227 (robe crée par Carven pour la princesse)

palilalie, Passage : 185

Pallas (Peter Simon), voyageur et zoologiste russe d’origine allemande, 1741-1811, Travers Coda : 87 ( « quand je lis Pallas… », citation d’Ossip Mandelstam, Physiologie de la lecture, texte français d’André du Bouchet, fourbis, 1989, p. 10) / palace, Le Palace, Allias, palais, Pallas, pas lasse

 Palm (The), restaurant de Los Angeles, Travers : 197

Palm Beach, Passage : 166 (casino d’été du) / Échange : 96 (id.) / Travers : 100 (Floride)

palme(s), Passage : 33, 60, 66 (hôtel), 86, 107, 111, 112, 113, 121, 167, 169 (hôtel), 179, 203 / Échange : 36, 37, 43, 61, 64, 93, 120, 143, 160, 220 / Travers : 50 (unter Palmen, Goethe), 82, 82, 99, 131, 191, 239 / Été : 22 (hôtel), 109 (id.), 124, 170 (hôtel), 216, 328, 380 / L’Amour l’Automne : 75, 133 (hôtel), 138 (id.), 168, 251 (à Para), 274 (d’or), 504, 538 / Travers Coda : 27, 63, 66 (d’or), 72, 81 / paume, Jeu de Paume, calme, Palerme

Palme d’or (du festival de Cannes), Travers Coda : 68 (en 1988, à Bille August, pour Pelle le conquérant) / Vaisseaux brûlés : 539-6-1-1-1-2 (“Un très étroit passage”, Bille August), 781-1-1-12 (“The Leonardo”, à Bille Auguste, la première fois, pas pour Les Meilleures intentions mais pour Pelle le conquérant)

Palmes (Grand Hôtel & des), à Palerme, via Roma 398, Passage : 66 (balle dans le crâne), 169 (id., filet de sang) / Été : 22, 109, 170 (Roussel y demande au valet de chambre Orlando de lui ouvrir les veines) / L’Amour l’Automne : 133 (id.), 138 (pas de balle dans le crâne, le valet de chambre)

Palmer (Samuel), peintre anglais, 1805-1881, L’Amour l’Automne : 314, 332, 332, 332, 342, 479

palmeraie, Passage :149, 184 / Elche, palme/raie, raie

palmier, Passage :48, 67, 90, 94a, 95, 97, 108, 111, 113, 119, 120, 133, 136, 140, 156, 167, 168, 169, 173, 178, 192, 199 /  Échange : 48, 55, 90, 97, 98, 127, 140, 146, 150, 152, 154, 163, 178, 189, 210, 220, 222, 237 / Travers : 82, 85, 108, 134, 135, 212 / Été : 36, 58, 109, 195, 195, 215, 240, 337, 346, 380, 400 / L’Amour l’Automne : 134, 138, 166, 497 / Travers Coda : 13, 26, 29, 29 / palme, Palmerston, larmier, Palme (Olaf), Palmyre, inspecteur Palmer, Pamiers


Palmyre conquise, poème de Claude-Auguste Dorion, 1815, Travers : 53 (empêche Saint-Martin de dormir) / L’Amour l’Automne : 199 (id.)

Paloma, L’Amour l’Automne : 72 (P.), 317 (id.)

Pamiers, ville de l’Ariège, Été : 58 (lointain monde urbain de)

pan, Échange : 52, 163, 172 / Travers : 118, 263 / Été : 21, 23, 51, 110, 112, 125, 188, 194, 252, 355, 381, 395 / L’Amour l’Automne : 75, 90, 220, 445, 491

panama(s), Échange : 42 (aux bords rabattus), 104 (comme d’un éventail, La Mort à Venise), 105 (id.), 118 (id.), 171 (curistes à)

Panama, Échange : 81 (scandale), 152 (ambassadeur de, auprès du Saint-Siège), 161 / Travers Coda : 32 (ambassadeur de, auprès du Saint-Siège), 87 (entre Colon et)

panaméen, Été : 66 (fils d’un diplomate) / Travers Coda : 19 (Leopoldo)

pancarte, Été : 301 / L’Amour l’Automne : 303, 441, 441

pandit, Passage : 39 (Nehru) / bandit

Pange (Pauline de Broglie, comtesse de), écrivain français, 1888-1972, Passage : 47 (Mémoires de) / ange, page, Agen

panneau, Passage :126, 126 (billboards), 194 / Échange : 11, 41, 56, 80, 98, 128, 143, 147, 154, 219, 228 / Travers : 13, 40, 40, 104, 173, 201, 234, 236 / Été : 18, 19, 149, 182, 198, 246, 339, 357 / L’Amour l’Automne : 46, 108, 441 / Travers Coda : 52, 87 / panoplie, pli, hiver (via Lafforgue)

panonceau, Travers : 201

panorama, Passage :137 / Échange : 11, 41, 108, 219 / Travers : 72, 118, 128 / Été : 50, 68, 246, 363 / L’Amour l’Automne : 46, 137 / Travers Coda : 98 / Passage des Panoramas, panneau(x), panama, Panama

papa, L’Amour l’Automne : 280

pape(s), Échange : 159 (cité des), 165 (futur Jean XXIII, non nommé), 179 / Travers : 216, 247 / L’Amour l’Automne : 83 (Jean-Paul II), 168 (du Pop Art), 536 (Karol)

papier, Passage :12, 106, 123, 125, 140, 147, 185 / Échange : 11, 36, 50, 56, 77, 140, 153, 232, 235, 238 / Travers : 12, 46, 66, 66, 115, 133, 136, 159, 177, 184, 198, 203, 248 / Été : 26, 54, 67, 135, 175, 194, 219, 222, 263, 275, 300, 339, 361 / L’Amour l’Automne : 90, 131, 156, 170, 217, 222, 234, 276 (papiers), 352 (ses papiers), 398 (sans-papiers), 398, 482, 489, 495, 508, 526 / Travers Coda : 29, 59

papillon, Échange : 73

Pâques, Passage : 53 / Échange : 19, 19, 42, 56, 104, 139, 193 (île de, La Pérouse), 208 / L’Amour l’Automne : 509 (île de, figures dressées)

paquet, Travers : 69 / L’Amour l’Automne : 353, 453 / Travers Coda : 81

Pará, ville du Brésil, dans l’État du même nom, autre nom de Belém, Passage :29, 60, 97, 112, 121, 177, 179 / Échange : 173 / Été : 124 / L’Amour l’Automne : 75, 251 / Travers Coda : 90 / para(chutiste), parc, paré, para (de parer), Paris

para(chutiste(s)), Passage :151, 153, 173, 176, 198 / Travers : 125 / L’Amour l’Automne : 436 / Para, chute, La Chute

parade, Travers : 264 / Été : 222, 289, 380, 411 / L’Amour l’Automne : 150, 274, 291 / Travers Coda : 26, 27

parader, L’Amour l’Automne : 164 / Travers Coda : 92

paradigme, L’Amour l’Automne : 180, 249, 460

paradoxal, L’Amour l’Automne : 336, 381, 406

paradoxe, Travers : 238 / L’Amour l’Automne : 527 (coupé)

parage(s), Échange : 23, 99, 105, 123 / Travers : 18 / Été : 14, 49  / L’Amour l’Automne : 72, 235, 331, 374, 389 / Travers Coda : 52, 99

paragraphe(s), Passage :46, 53, 62, 82, 84, 97, 103, 119, 125, 128, 147, 162, 192, 197, 198 / Été : 17, 90, 90, 109, 202, 275, 275, 322, 340, 340, 388, 399, 411/ Travers : 35, 103, 107, 119, 139, 197, 197, 215, 265 / L’Amour l’Automne : 37, 37, 68, 183, 277, 526 / para, Para, agrafe

Paraguay, Échange : 89 / L’Amour l’Automne : 371

paraguayen, Passage : 17 (Archie) / Travers : 18 (id.) / Été : 229 (id., autres prénoms)

parallèle, L’Amour l’Automne : 98, 111, 129, 137, 287, 496

paranoïa, Travers : 214 / Été : 119, 4ec

paranoïaque, Été : 134 (paranos légers), 211, 274

parapher, Échange : 39

paraphraser, Passage :115 / Para, para, phrase

Paraske (Larin), rhapsode finnoise, 1833-1904, L’Amour l’Automne : 375 (fête des étudiants caréliens)

parasol, Été : 134

parc, Passage :11, 16, 28, 31, 33, 35, 37, 39, 40, 42, 47, 57, 61, 62,63(Le Parc), 64, 66, 67, 68, 77, 80, 91, 92, 93, 94 (Park), 95, 96, 106, 107, 109, 112, 114, 123, 128, 129, 130, 132, 133, 134, 135, 139, 140, 141, 143, 146, 160, 164, 172, 175, 179, 180, 185, 191, 194, 195 (parco), 197 (parco), 199, 203 / Échange : 9, 13, 14, 15, 16, 17, 19, 20, 21, 26, 26, 26, 26, 27, 29, 32, 33, 38, 40, 41, 42, 45, 51, 52, 53, 61, 61, 65, 66, 85, 93, 96, 98, 103, 107, 111, 122, 126, 128, 132, 135, 137, 138, 143, 154, 156, 160, 161, 164, 167, 171, 184, 184, 185, 188, 192, 193, 195, 209, 210, 211, 214, 216, 218, 220, 221, 222, 229 / Travers : 77, 80, 99, 108, 109, 112, 120, 133, 138, 149, 156, 157, 158, 163, 177, 183, 204, 209, 212, 212, 240, 241, 257, 259 / Été : 16, 36, 37, 38, 74, 84, 103, 105, 114, 120, 124, 139, 155, 155, 168, 191, 215, 249, 318, 332, 332, 347, 389, 396, 4ec, 4ec / L’Amour l’Automne : 54, 68, 73, 85, 86, 95, 102, 104, 131, 132, 132, 134, 136, 164, 198, 209, 222, 227 (du Parc), 251, 292, 340, 353, 379 (Antoine Moreau du Parc), 388 (rue du Parc), 441, 444, 497, 504 / Travers Coda : 16, 23, 35, 54, 59, 72, 78, 99 / arc, Marc, crap, porc, pire que, porc-épic, jardin, Mary Garden, carpe, parce que, Le Parc, Le Parc, Park Avenue, Para, parka, para(chutiste), Marco

Parc (hôtel du), à Vichy, Été : 155 (ministères entassés côte à côte aux grandes débâcles de l’Histoire)

Parc (rue du), L’Amour l’Automne : 388 (maison natale de Max Jacob à Quimper, “Le dîner”)

 

Parc (Le), roman de Philippe Sollers, 1961, Travers : 34

Parc des Archers (Le), roman d’André Hardellet, 1962, Été : 198 (« me suis pris d’une telle antipathie pour ce livre »), 227 (narrateur s’appelle Miller)

parcelle(s), Passage :54, 194 / Échange : 13, 15, 16, 224  / Travers : 166 / Été : 43, 361 / L’Amour l’Automne : 343, 350, 480 / Marcel, paquet (parcel) , Marcelle, parc, fragment(s), lambeau(x)

parcheminer, Travers : 70

parchemin(s), Échange : 122 / L’Amour l’Automne : 196

Parcher, Passage : 185 (& Tennyson)

parcimonie, Été : 279, 380 / L’Amour l’Automne : 149, 501

Parco, Échange : 189

parcourir, Passage :10, 149 / Échange : 56, 72, 73, 128, 210, 215 / Travers : 35 / Été : 122, 198, 307 / L’Amour l’Automne : 99, 258, 309

parcours, Passage :13, 14, 20, 30, 71, 145, 157, 197 / Échange : 26, 53, 64, 93, 102, 154, 214 / Travers : 13, 104, 232

Parcs abandonnés (Les), roman attribué à César Paladion par Jorge Luis Borges et Adolfo Bioy Casares, Été : 375

Pardiolan, L’Amour l’Automne : 360

pare-choc, L’Amour l’automne : 16

parent, Échange : 146 / Été : 323, 329 / L’Amour l’Automne : 47, 81, 97, 144, 155, 177, 249, 301, 364, 424, 442, 447, 456, 468, 496, 520, 533 / Travers Coda : 29, 40, 45, 78, 95

parenté, L’Amour l’Automne : 475

parenthèse, Passage :145, 175 / Échange : 173 / Travers : 108 / Été : 159, 261, 379 / L’Amour l’Automne : 62, 133, 192, 221 (parenthesis), 235, 365, 374 / Travers Coda : 27, 39, 39 / parentèle, parents, thèse

pari, Travers : 150 / Été : 111

paria, Travers : 86, 95

Paris, Passage : 11, 44, 46, 53, 112, 123, 125, 129, 139, 144, 177 / Échange : 20, 23, 28, 28, 38, 40, 45, 46, 48, 55, 59, 62, 67, 73, 74, 99, 100, 103, 106, 120, 121, 131, 134, 148, 156, 161, 162, 170, 180, 186, 196, 215, 218, 230, 237, 4ec / Travers : 27, 29, 29, 31, 37, 56, 60, 63, 93, 101, 120, 120, 124, 127, 132, 133, 135, 137, 138, 139, 155, 162, 176, 202, 238, 239, 239, 240, 256 / Été : 26, 32, 47, 49, 52, 67, 73, 83, 90, 96, 103, 127, 135, 141, 143, 147, 157, 157, 171, 172, 188, 191, 191, 193, 202, 203, 203, 204, 225, 230, 247, 257, 258, 259, 293, 302, 308, 310, 318, 340, 347, 349, 359, 361, 374, 381, 392, 402, 405, 4ec / L’Amour l’Automne : 21, 43, 49, 51, 57, 68, 72, 74, 76, 99, 99, 113, 128, 129 (P.), 130 (air de Paris), 143, 153, 160, 161, 182, 184, 195, 203, 250, 335, 379, 393, 406, 413, 426, 446, 484, 509, 509, 509 / Travers Coda : 28, 50, 51, 53, 61, 67, 74, 78, 79, 82, 87, 95 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Missions étrangères”, reprises de Passage 11 et 135, rue du Bac, bois de Verrières, Grand Palais), 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, exposition Duchamp s’ouvre à) / Parry, Paris, Pâris, pari(s), Rispat, ne ries pas, sari

Paris (hôtel de), Été : 135 (Blanc, Jacobi)

Paris (Théâtre de), Été : 203, 311

Paris (William), blogueur français, animateur du site Le Nouveau Réactionnaire : Travers Coda : 68 (envoyer des réponses à)

Pâris, héros de la mythologie grecque, Échange : 150 (jugement de, Manet, Raphaël, Monet), 219 (montagne du jugement de) / Travers : 128 (id.), 129 (id.) / Été : 399 (id.) / L’Amour l’Automne : 138 (Orlando Bloom, Troy), 275 (id.) / Travers Coda : 54 (jeune berger près de Rennes-le-château), 63 (id.)

Parisien(ne), Échange : 180, 195 / Travers : 40, 264 / Été : 17, 23, 45, 46, 79, 102, 119, 190, 261, 372, 372, 373, 397 / L’Amour l’Automne : 68, 81, 168, 217, 345 / Travers Coda : 81

Park, Passage : 50 (Park Plazza Courts),50, 50 (Park Avenue), 116 (Saint-James Park), 149, 156 (Saint-James Park), 157 (Park Lane), 157 (Green Park), 159 (Central Park), 171 (Mungo), 193 (Saint-James Park), 197 (Park Lane), 198 (Fairview Park), 202 (Avenue), 202 (Park Plazza Courts) / Échange : 203 (Park Plazza Courts), 201 (Regent’s Park) / Travers : 112 (Central Park), 118 (id.), 119 (Avenue), 168 (id.), 178 (affaire du Park de Washington), 178 (nom coréen), 183 (Central Park), 261 (id.), 265 (Park Lane) / Été : 67 (Gracie Park ?), 68 (président), 252 (Buena Vista Park), 302 (public parks), 311 (président), 353 (Buena Vista Park), 382 (Central Park), 390 (président), 4ec / L’Amour l’Automne : 55 (Central Park), 55 (id.), 67 (id.), 95 (id.), 100 (id.), 101 (id.), 136 (id.), 137 (Man in Park), 165 (Central Park), 179 (id.), 379 (Avenue)

Park (Chung-hee), homme d’État sud-coréen, 1917-1979, Été : 68, 224 (confirme son intention de réduires ses adversaires au silence), 311 (premières informations très confuses sur sa mort), 390 (devenu gênant pour tout le monde)

Park (Mungo), explorateur écossais, 1771-1806, Passage : 171 (à creuser, Niger, Sansanding)

Park Avenue, Passage : 202 / Travers : 119, 168 / L’Amour l’Automne : 379

parka, Travers : 138

Parker, Passage : 170 (& Archer) / Échange : 155 (détective au costume croisé), 180 (stylographe de marque) / Travers : 20 (stylographe de marque), 178 / Été : 134 (encre), 170 (stylographe), 263 (id.) / L’Amour l’Automne : 470 (pique-nique avec Cora Crane)

Parker (Diana), Travers : 244 (personnage de Morte-Saison)

Parker india ink, Passage :147 / encre, parc, Inde

parking, Passage :119, 182 / Échange : 80, 97, 152, 188 / Travers : 21 / Été : 387 / L’Amour l’Automne : 16, 32 / Travers Coda : 30

Parlement, L’Amour l’Automne : 185

parler, Travers : 265 / L’Amour l’Automne : 52, 56, 57, 59, 59, 71, 77, 77, 80, 87, 87, 88, 93, 93, 102, 104, 107, 119, 121, 123, 125, 137, 153, 156, 158, 160, 165, 171, 174, 178, 178, 184, 184, 191, 195, 206, 209, 220, 227, 228, 229, 229, 238, 241, 242, 243, 248, 249, 252, 253, 267, 280, 281, 292, 300, 301, 305, 305, 306, 308, 329, 329, 341, 402 (parlant), 421, 439, 445, 458, 460, 474, 476, 481, 488, 497, 498, 502, 502, 503, 507, 513, 514, 529, 536, 536, 536

parloir, L’Amour l’Automne : 253, 272

Parme, ville de Lombardie, Italie, Passage :146 (non nommée, confins de la ville, garçon blond), 155 (Verdi, Verdi, Verdi) / Été : 163 (confins de, garçon blond (Agostino, Allen Midgette) / L’Amour l’Automne : 120 (du côté de, Pô, Prima della Rivoluzione, scène de Puck), 166 (confins de, Agostino), 230 (hôtels de, amants voyageurs, 1999), 237 (id.), 459 (Tête d’homme endormi, de Piero della Francesca, Marcheschi, “Le sommeil”) / carme(s), arme(s), violette(s), larme, Palerme

parodie, Échange : 104 / L’Amour l’Automne : 167

paroi(s), Échange : 137, 156 / Travers : 98, 104, 105, 107, 201, 203, 204, 206 / Été : 145, 173, 212, 260, 299, 340 / L’Amour l’Automne : 71, 125, 284, 487

parole, Passage :26, 44, 77, 93, 107, 114, 116, 122, 128, 140, 144, 148, 149, 184, 204 / Échange : 41, 47, 130, 164, 168, 169 / Travers : 30, 41, 57, 210, 261, 262, 271 / Été : 109, 132, 167, 203, 213, 216, 229, 249, 249, 249, 265, 283, 287, 306, 306, 315, 363, 363, 365, 392, 392 / L’Amour l’Automne : 30, 33, 85, 96, 129, 172, 178, 186, 197, 242, 246, 249 (Parole), 272, 318, 332, 377, 381, 390, 391, 415, 475, 475, 475, 484, 499, 503, 513, 521, 527 (Parole), 527, 527 / Travers Coda : 43, 46, 54, 55, 57 / paperolles, honneur, donneur, opéra, l’opéra, oracle

parquer, Passage :65, 90, 119 / Travers : 86 / L’Amour l’Automne : 188

Parques, divinités latines du Destin, Passage :106 (distraites, mais véridiques), 113 (ne font pas de prédictions) / Échange : 219 (ne font pas de prédictions) / Été : 119 (Parcae, Virgile, Quatrième églogue), 356 (invention des lettres, Cadmus) / L’Amour l’Automne : 150 (ne font pas de prédictions) / Travers Coda : 56 (auraient inventé sept lettres), 80 / fil, ciseaux, sœurs, barque(s), Marc, marques(s), parc, arc, La Jeune Parque, Arques-la-Bataille, parquet, Parquet

Parquet, parquet(s), Passage : 146 (de Paris, Paul Richard en revient, c. 1910) / Échange : 70 (du Palais Rose, demeure de Boni de Castellane à Paris), 193 (du cabinet de travail de Louis XVI, tableau de Nicolas André Monsiau, Louis XVI donnant ses instructions au capitaine de vaisseau La Pérouse le 29 juin 1785, musée de Versailles) / Travers : 130 (“Omar”, l’amant turc de Kornell cire des)

Parra (Violeta del Carmen Parra Sandoval, dite), chanteuse chilienne, 1917-1967, Travers : 208

Parragon (Books), éditeur à Bath, Royaume-Uni, L’Amour l’Automne : 285 (carnets de Léonard de Vinci)

Parrot (Madeleine), militante socialiste, 1897-c.1995, Travers : 87 (écrit Parot) / Journal de Travers : 754-5, 824, 831 (déjeuner avec elle et Gianni), 838 (id.), 994 (trouve Échange plus difficile à lire que Passage), 1018, 1235

Parry (Sir William Edward), explorateur anglais, 1790-1855, Passage :39 (1819), 115 (presqu’île de Melville), 156 (gouverneur de Greenwich), 204 (presqu’île de Melville) / Échange : 95 (Ross, 1819), 174 (Clarke, 1819) / L’Amour l’Automne : 26 (presqu’île de Melville), 141(gouverneur de Greenwich), 177 (en fait vice-gouverneur de l’hôpital maritime), 178 (point extrême atteint en 1819), 182 (presqu’île de Melville) / Paris, Peary

Parsifal, nom et personnage, Passage :34 / Échange : 84, 171, 205 (double de, Louis II), 221 / Travers : 180 (confrérie à la), 215 (nom donné à la confrérie) / Été : 85 (Lohengrin, fils de), 124, 127, 156, 279 (Dialogue avec le chevalier), 290, 348 (perdu la trace de) / L’Amour l’Automne : 46 (coupe de), 89, 96, 422 (Otto Rank et Otto Hahn)

Parsifal, opéra de Richard Wagner, 1882, Passage : 107 / Échange : 38, 74, 91 (Mathias, création française de), 121 (création française à Lyon, Georges passe pour y avoir assisté), 143 (plusieurs sections écrites au Grand Hôtel & des Palmes à Palerme), 165 / Travers : 88 (création française de) / Été : 22 (plusieurs sections écrites au Grand Hôtel & des Palmes à Palerme), 49 (création française, Messager), 98, 276 (retransmission en différé), 284, 345 (thème de), 354, 370 (en français à la Monnaie), 375, 375 (au sommet de), 396 (retransmis en différé d’Orange) /  L’Amour l’Automne : 247 (pas d’autres opéras envisagés après)

Parson, Été : 240, 299

part, L’Amour l’Automne : 38 (mauvaise part), 160, 164, 173, 184, 189, 197, 200, 218, 219, 220, 237, 248, 253, 253, 253, 278, 280, 300, 332, 333, 333, 337, 362, 365, 373, 394, 421, 434, 434, 455, 455, 500, 512, 536

Pärt (Aarvo), compositeur estonien, né en 1935, L’Amour l’Automne : 252

partage, Échange : 21, 86 / Travers : 74, 200 / Été : 14 / L’Amour l’Automne : 59 (Trézène), 66 (id.), 69, 94

partager, L’Amour l’Automne : 94, 142, 145, 174, 193, 218, 249, 319, 374, 376, 378, 429, 484

Parthe, Passage :64 (flèche du), 108 (id.) / Barthes, Marthe, tarte(s), Sarthe, partir, qu’il parte, s’en aller, parti(s), parti(s)

Parthénon, Passage : 131 (de Nashville) / Été : 16 (de Nashville), 253 (Athènes, vu de l’intérieur)

parti, Passage :44, 67 / Échange : 28, 58, 153, 156, 172 / Travers : 84, 164, 173, 188 / Été : 121, 122, 134, 135, 181, 195, 205, 224, 287, 409 / L’Amour l’Automne : 30, 150, 166, 233, 248, 270 (parti-pris), 423

particulier, L’Amour l’Automne : 77, 117, 131, 137, 158, 181, 209, 210, 217, 221, 229, 238, 253, 254, 286, 286, 334, 338, 373, 380, 381, 386, 388, 435, 496, 497, 508, 519, 527 (coupé)

partie, Passage :48, 54, 61, 72, 75, 83, 87, 91, 92, 101, 102, 103, 110, 110, 112, 121, 126, 127, 131, 137, 148, 148, 152, 153, 163, 175, 176, 180, 181, 183, 185, 186, 187, 188, 199, 200, 203 / Échange : 16, 17, 25, 39, 46, 54, 57, 65, 76, 84, 88, 92, 102, 104, 109, 124, 150, 157, 169, 178, 179, 184, 186, 188, 188, 190, 200, 213, 218, 221, 224, 236 / Été : 23, 29, 30, 64, 72, 76, 81, 120, 120, 122, 133, 147, 147, 156, 183, 221, 235, 238, 239, 241, 246, 246, 248, 259, 272, 279, 297, 335, 340, 342, 392, 399, 405 / Travers : 13, 20, 28, 28, 38, 40, 42, 57, 63, 82, 89, 89, 99, 104, 106, 112, 123, 141, 144, 158, 167, 175, 192, 196, 203, 212, 217, 232, 232, 234, 243, 247, 249, 253, 265, 269, 277 / L’Amour l’Automne : 22, 58, 78, 85, 93, 94, 103, 108, 117 (part), 121, 128, 131, 138, 150, 154, 155, 174, 178, 178, 209 (parte), 212, 212, 212, 213 (part), 217 (parts), 224, 241, 255, 269, 305 (part), 316, 323, 325, 343, 344, 348, 350, 395, 435, 440, 477, 500 (part), 503, 509 (part), 509, 511 (part)

partie-ci, Échange : 86

partir, Travers : 84 / L’Amour l’Automne : 40, 104, 105, 132, 132, 141, 142, 144, 145, 148, 153, 153, 170, 174, 174, 181, 181, 185, 188, 208, 208, 217, 217, 220, 232, 251, 251, 255, 263, 283, 301, 319, 337, 402, 449, 457, 459, 473, 495, 502, 502, 508

partisan, Passage : 152 / Échange : 170 / Travers : 136 / Été : 354, 410, 410 / L’Amour l’Automne : 193, 318

partition, Échange : 78, 90, 147, 204, 235 / Travers : 17, 60, 177, 262, 267 / Été : 80, 114, 126, 128, 235 / L’Amour l’Automne : 36, 42, 150, 260, 375

Partre (Jean-Sol), personnage de fiction qui apparaît dans L’Écume  des jours, de Boris Vian — le nom est une contrepèterie dur celui de Jean-Paul Sartre : Vaisseaux brûlés : 3-1-1-1 (“Le Castor à Capri”)

Partout (Everywhere), autobiographie de Arnold Henry Savage Landor, 1924, L’Amour l’Automne : 447

party, Travers : 74, 100, 252, 276 / Été : 18, 48 / L’Amour l’Automne : 115 (PPParty), 115, 115

parvenir, Passage : 82 / Été : 111 / L’Amour l’Automne : 111, 136, 171, 187-188, 199, 240, 362, 448, 485, 508

Parzival, L’Amour l’Automne : 89, 96

pas, Passage :10, 11 / Échange : 40, 75, 79, 167 / Travers : 18, 72, 77, 107, 107, 108, 164, 168, 210 / Été : 16, 72, 88, 94, 94, 173, 177, 182, 204 (négation), 223, 298, 319, 334, 340, 343, 411 / L’Amour l’Automne : 121, 130, 133, 138, 138, 157, 157, 173, 180, 180, 185, 189, 220, 223, 224, 225, 236, 239, 241, 261, 270, 270, 281, 283, 300, 325, 367, 374, 380, 389 / Travers Coda : 54, 64, 76, 88, 88, 97 / Passage, passer, passant, passif, passe, passade

Pascal, Vaisseaux brûlés : 571 (“Ce stupor dans la langue”, Quignard)

Pascal (Blaise), savant, philosophe et écrivain français, 1623-1662, Travers : 150 (pari de) / Journal de Travers : 475, 872, 1168-9 (fausse correspondance avec Newton enfant, communiquée par Vrain-Lucas à Chasles)

Pasero (Tancredi), chanteur de basse italien, 1893-1983, Été : 191 (écrit Passero)

pasodoble, L’Amour l’Automne : 183

Pass., Échange : 128 / Été : 195 / Travers : 72, 90, 90, 90, 90, 90, 90, 91, 91, 173, 247, 248

passable, Été : 59

passablement, L’Amour l’Automne : 342

passade, Passage : 134 / Travers Coda : 50

passage, Passage :10, 13, 14, 15, 16, 18, 22, 24, 25, 30, 31, 33, 39, 40, 46, 51, 53, 57, 62, 69, 73, 74, 84, 90, 94, 96, 97, 98, 105, 111, 112, 115, 117 (arctique), 119, 121, 123, 124, 131, 133, 135, 136, 137, 139, 144, 146, 147, 149, 151, 153, 154, 156, 157, 160, 161, 162, 163, 165, 171, 174, 175, 176, 180, 182, 183 (pas sage), 185, 186, 192 (pas sage), 193, 194, 195, 201, 203, 204, 205 / Échange : 5, 13, 15, 24, 31, 37, 41, 46, 55, 57, 61, 61, 65, 68, 82, 84, 86, 94, 95, 102, 103, 106, 110, 110, 112, 114, 124, 130, 138, 138, 143, 145, 147, 156, 158, 163, 170, 173, 183, 195, 195, 198, 199, 210, 215, 230, 239, 4ec / Travers : 18, 23, 33, 48, 51, 74, 82, 87, 87, 90, 90, 99, 105, 112, 116, 116, 122, 132, 144, 145, 146, 153, 159, 164, 166, 174, 188, 198, 199, 200, 201, 203, 207, 210, 216, 220, 241, 246, 247, 269, 275, 278 / Été : 6, 6, 25, 25, 28, 29, 34, 41, 45, 51, 53, 55, 57, 64, 78, 80, 90, 98, 101, 110, 116, 123, 131, 132, 133, 142, 145, 161, 165, 167, 177, 181, 186, 197, 201, 211, 221, 233, 250, 253, 254, 270, 280, 283, 293, 299, 300, 306, 310, 334, 354, 355, 357, 370, 376, 410, 4ec, 4ec / L’Amour l’Automne : 12, 25, 26 (arctique), 37 (Passage), 52, 64, 71, 71, 79 (Passage), 80 (Passage), 88, 95, 95, 103, 104, 105, 106, 106, 106, 106, 132, 137, 142, 174, 176-177, 179 (Pass.), 181, 184, 194, 200, 204, 207, 210, 215, 239, 269, 273, 292, 298, 299, 306, 314, 347 (Passage), 380, 391, 392, 393 (Le Passage, commune), 400, 423, 429, 431, 431, 436, 457, 465, 483, 501, 503, 532 / Travers Coda : 41, 72 (Passage), 75, 76, 80, 82, 84, 89, 90 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2 (“Le festin de Balthazar”, citation d’Alain Robbe-Grillet, Un régicide, pp. 162-163, Boris, la cabine royale, son propre cadavre)

Passage, roman de Renaud Camus, éditions Flammarion, collection “Textes”, 1975, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassiopée”, citation du roman, p. 11, Oxford, quadrangle, et de Jacob’s Room, p. 45)

Passage (Le), roman de Charles Morgan, River Line, 1949,  Été : 397

Passage (Le), roman de Jean Reverzy, 1954, Travers : 48

passage à niveau, Échange : 11 (au-dessus de l’avenue Thermale, au-dessous des Bois Noirs, au bout du chemine de Roche-Bonnet, à Chamalières), 45 (id.), 124 (remplacé par un passage souterrain), 143 (panneau d’émail ne cesse de revenir dans mes rêves : un train peut en cacher un autre)

Passage à niveau, tableau de Fernand Léger, 1912,  Été : 244 (à Biot, Marc en achète une reproduction en carte postale)

Passage de la vierge à la mariée (Le), tableau de Marcel Duchamp, 1912, Passage : 160 (Philadelphie)

Passage du Désir, film supposé avec une actrice nommée Bergmann, Été : 120 (trentième anniversaire de)

Passage to India, roman d’E. M. Foster, 1924, Passage : 157 / Été : 101 / L’Amour l’Automne : 269 (Whitman)

passager, Passage :14, 45, 129, 134, 155, 174 (clandestin), 178, 188 / Échange : 119, 171 / Travers : 20, 22, 28, 32, 37 / Été : 22, 174 / L’Amour l’Automne : 127, 170, 450 / Travers Coda : 19, 23 (joies passagères), 60 (évocation passagère)

Passager clandestin (Le), recueil d’Armen Lubin, 1946, L’Amour l’Automne : 433

Passaïc, Travers : 179, 179, 179 / Été : 295

Passange, L’Amour l’Automne : 360

passant (un), Passage : 12 / Échange : 63, 103 / Travers : 92, 121, 206 / Été : 62, 79 (considérable), 301, 389 / L’Amour l’Automne : 226, 490 / Travers Coda : 80, 93

Passavant, personnage des Faux-Monnayeurs d’A. Gide, Été : 162 (« Orlando quelques pas de plus », fin du ch. XV, p. 1045 de l’édition des romans dans la Pléiade de 1958)

passe (un), Travers Coda : 43

passe (une), Échange : 85, 92, 93, 95, 96, 99, 104, 114, 121, 121, 122, 122, 124, 133, 134, 135, 145, 153, 153, 157, 166, 166, 170, 182, 209, 224, 231 / Travers : 32, 166, 256 / Été : 351 / Travers Coda : 59

passé, Échange : 15, 34, 44, 46, 86, 93, 105, 110, 128, 162, 169, 171, 184, 189 / Travers : 71 / Été : 24, 105, 123, 166, 174, 184, 187, 228, 228, 254, 278, 326, 331, 339, 342, 4ec / L’Amour l’Automne : 62, 62, 62, 62, 62, 251, 334, 356, 395, 467, 473, 503, 537

passe (cent fois), Échange : 174

passe (hôtel de), Échange : 155

passe (mot de), L’Amour l’Automne : 218

passe-passe, Passage : 78 / Travers : 127, 178 / Été : 299

passeport, Travers : 26, 27, 195 / Été : 38 / L’Amour l’Automne : 89, 212, 213, 234, 276, 348, 372

passer, Passage : 202 / Échange : 13, 29, 47, 48, 49, 74, 76, 79, 98, 104, 107, 111, 119, 123, 125, 126, 132, 135, 168, 171, 174, 175, 175, 175, 175, 185, 187, 195, 195, 223, 233, 224, 234 / Travers : 67, 77, 82, 107, 110, 110, 110, 116, 118, 129, 139, 140, 151, 169, 170, 171, 177, 178, 179, 181, 181, 187, 198, 203, 207, 212, 236, 236, 238, 240, 240, 241, 259, 271 / Été : 11, 18, 25, 26, 26, 39, 42, 46, 47, 53, 54, 54, 56, 57, 62, 63, 71, 72, 73, 77, 84, 91, 95, 98, 105, 107, 119, 120, 124, 159, 160, 160, 169, 173, 174, 185, 193, 194, 207, 211, 212, 226, 227, 236, 246, 246, 258, 261, 263, 265, 273, 302, 307, 341, 344, 344, 352, 355, 359, 361, 362, 369, 374, 383, 385, 391, 395, 397, 403, 407 / L’Amour l’Automne : 15, 31, 46, 55, 57, 61, 61, 73, 74, 76, 77, 81 (se), 83, 85, 86, 88, 94, 97, 109, 110 (se), 112 (se), 113, 114, 119, 125, 132, 133, 138, 140, 140 (se), 141, 142, 142, 144, 145, 145, 147, 148 (passing), 158 (se), 164 (se), 165, 166 (se), 166, 168 (passing), 174, 174, 178, 180, 181, 188, 188, 191, 193, 206, 211, 218, 223, 224, 225, 232, 232, 233, 235, 237, 239, 240, 242, 245, 246, 249, 251, 251 (se), 251, 253, 253 (se), 255, 272, 278, 280 (se), 285, 295, 296, 317, 320, 320, 337, 344, 344, 346, 349, 351, 358, 371, 377, 380, 388, 410, 421, 422, 426, 459, 478, 497, 497, 497, 498, 501, 502, 504, 507, 508 (passes), 508 (id.), 508 (id.), 519, 519, 520, 526, 526, 527, 532, 533, 537 / Travers Coda : 24, 28, 29 (se), 32, 35, 38, 43, 44, 44, 45, 45, 49, 53, 55, 57, 60, 61, 64, 66, 69, 70, 71 (passing), 71, 73, 74, 74, 75, 78, 78, 79, 79 (passing), 83, 84, 86, 86 (se), 88, 89, 91

passerelle, Échange : 41, 41, 41, 128, 130, 162, 218, 221, 237 / Travers : 19, 24 / Été : 69, 114, 124, 127, 165

passeur, Été : 155 / L’Amour l’Automne : 329 / Travers Coda : 36

passion, Échange : 159 / Travers : 245, 245 / Été : 28, 81, 143, 176, 179, 184, 242, 267, 282, 288, 341, 341, 356, 389, 399, 403, 409, 4ec / L’Amour l’Automne : 64, 215, 223, 297, 351, 368, 407, 408, 422, 450, 484, 501 / Travers Coda : 57, 76

passionné, L’Amour l’Automne : 152, 232, 272, 414

passionnel, L’Amour l’Automne : 509

passionner, L’Amour l’Automne : 155

Passy, quartier de Paris, Passage :124, 135 / Échange : 104, 106, 141, 170, 215 / Été : 107, 226, 407 / passif, passe, Passage

past, L’Amour l’Automne : 221

Pasternak (Boris), écrivain russe, 1890-1960, L’Amour l’Automne : 387

pasteur, Été : 222 (Lewis Caroll),  230 (avenue Pasteur à Tanger), 237 (pastor, Pessoa), 248 (billets de banque), 250 (non),  278 (prétendu, San Francisco, Mrs Carter), 308 (Bon), 360 (Bon, Vierge de Raphaël), 378 (simple, air du Benvenuto Cellini  de Berlioz), 397 (pastor, Pessoa) / L’Amour l’Automne : 136 (Le Roi Pasteur), pâtre, Pasteur (Louis), berger, prêtre, Il Re Pastore  (Métastase, Mozart, etc.)

Pasteur (Louis), savant français, 1822-1895, Été : 230 (avenue), 248 (billets de banque) / Travers Coda : 17 (avenue), 63 (non nommé), 86 (Institut) / Journal de Travers : 1223

Pasteur (avenue), à Tanger, Été : 230 (citation d’Emmanuel Hocquard, Une Journée dans le détroit, Prologue, VIII, Hachette P.O.L, 1980, p. 28) / Travers Coda : 17 (id.)

Pastora (Eden), chef sandiniste nicaraguayen, né en 1937, Été : 352 (M. Borge lui reproche des prétentions trop modestes), 354 (le 22 août 1978, avait pris en otages quinze cents personnes dans le Palais national de Managua)

pastoral(e), Travers : 134 (Beethoveen) / Été : 89 (Stravinsky), 184 (Eden), 228 (Mahler, Titan), 251 (ne croiserait que ses songes), 255 (Arcadie), 255, 272 (patrie de la pastorale), 279 (Alberto Caiero, versant pastoral de Pessoa), 381 (avait fait une prise d’otages) / Travers Coda  : 55 (solitudes du langage), 57 (un véritable éden p., Moret-sur-Loing)

Pastorale, opéra de Gérard Pesson sur un livret tiré de L’Astrée, 2006, L’Amour l’Automne : 264

pastores, Été : 300 (me quoque dicunt vatem pastores, citation des Bucoliques)

pastorum, Été : 228

Pat, L’Amour l’Automne : 72 (Hackett)

Patagonie, Été : 112 (Evans et Wilson), 169 (Cendrars), 169 (id.), 274 (W. H. Hudson), 325 (Wilson, Duffy), 391 (Wilson, Sundance Kid) / L’Amour l’Automne : 58, 72, 213, 213, 265, 265, 274

patchwork, L’Amour l’Automne : 79

Patel (Pierre), peintre français, 1604-1676, Autre Églogue : (lithographie figurant un jeune pâtre entre des ruines, avec Orion aveugle, dans le bureau de l’inspecteur Berger, quai des Orfèvres) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (id., dans une version très raccourcie)

Patel (Pierre-Antoine), peintre français, 1648-1707, fils du précédent, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (lithographie d’après un tableau de  lui ou de son père, dans le bureau de l’inspecteur Berger, quai des Orfèvres, à Paris)

Pater, Été : 41 (divisionnaire, au fond du couloir), 208 (id., persuadé que tout se tient), 376 (utilise les éditions suspectes) / Travers Coda : 86 (inspecteur, son bureau dans l’île de la Cité), Autre Églogue (le commissaire Berger menace Duane de l’envoyer auprès de lui)

Pater (Walter Horatio), écrivain anglais, 1839-1894, Été : 274 (Capitales, Edmund Wilson parle de lui dans une lettre à Nabokov, « Nobody coud be more intent on pure art »), 327 (Capitales, sa vie tiendrait en une demi-page) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassioppée”, Mallarmé le rencontre à Oxford)

patère, Travers : 178 / Été : 16, 147 / Autre Églogue  : deuxième ligne (dans le bureau de l’inspecteur Berger, quai des Orfèvres)

Paterson, Travers : 176 (sablés Paterson’s, made by J. Paterson & Son), 176 (& Son, ltd), 177 (sablés), 179 / Été : 38 (détective), 40 (id.), 67 (id.), 74 (sablés), 373 (détective) / Travers Coda : 89 (sablés)

Pathé, Été : 43 (invention du travelling par un opérateur de chez)

Patras, ville d’Achaïe, Grèce, Été : 259, 279, 375 / L’Amour l’Automne : 233 / Travers Coda : 73

pâtre, Été : 177, 211, 275

patriarche, Échange : 170 / Été : 281

Patrice, Été : 238 (Chéreau), 275 (de M.), 401, 402 (et Coralie)

Patrick, Échange : 90 / Travers : 232 (canne de Saint-) / Été : 134 (Poirier), 300 (White), 312 (Poirier), 89 (Dewaere) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6 (“Le Stéphane que tu as connu” / Patrick Leclair, la disparition, un t. d’époque ?)

patrie, Passage : 95, (partie) / L’Amour l’Automne : 233, 356, 375, 377

patronyme, L’Amour l’Automne : 16, 24, 67, 85, 328, 335, 433 / Travers Coda : 36, 79

Pau, ville du Béarn, France, Été : 84 / L’Amour l’Automne : 125, 379, 387 / Travers Coda : 24, 24, 41, 73 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-11-2 (“Autoportrait à l’hôtel Continental, Pau”) / Poe, général Pau, pot, peau, Pô

Paul, Passage : 45, 58, 80, 81, 101, 113 (Revere), 145 (id.), 162 (de Musset, non nommé), 169 (Nash), 201 / Échange : 5, 26, 45, 50, 51 (des petites filles modèles), 52, 55, 57, 58, 59, 60, 60, 67, 72, 80, 80, 85, 89, 103 (Delaroche), 107 (des petites filles modèles), 111 (Bourget), 114, 114 (des petites filles modèles), 119 (Saint Paul-de-Vence), 121, 142 (et Virginie), 152 (de Hernevé), 179, 191, 193, 202 (Léon), 216 (et Lucie Léon), 224 (et Virginie) / Travers : 20, 52 (Morand), 90 (Delaroche), 111 (Bourget), 133 (des Enfants terribles), 140, 149 (Otchakowsky, non nommé), 170, 170, 205 (et Virginie) 235 (Morrissey), 235 / Été : 1, 6, 30, 31, 57, 67 (Morgan), 67 (Morrissey), 111 (Morand), 166 (Bourget), 221 (Léon), 221 (le photographe), 261 (Otchakowsky, non nommé), 261 (danseur-acteur), 300 (de Musset, non nommé), 307, 363 (Newman), 374 (et Lucie Léon), 376 (Bourget), 398 (Wittgenstein, non nommé), 406 (et Virginie), 407 / L’Amour l’Automne : 29 (Aurel), 29 (Ancel), 42, 44, 68, 95 (Bowles), 101 (Otchakowsky-Laurens), 194 (Wittgenstein), 210 (Bowles), 527 (Cadmus), 536 (Otchakowsky-Laurens) / Travers Coda : 36 (Morrissey), 37 (Bowles), 40 (Richard), 59 (Bourget), 81 (Cadmus) / pôle, Paule, Saul, Tarse

Paul et Virginie, roman de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre, 1787, Échange : 77 (allusion), 140 (id.), 142 (id.), 202 (id.) / Travers : 205 / Été : 406 (allusion)

Paula, Été : 168 (ma tante)

Paule, Échange : 96, 161 (je suis morte, je suis morte)

paume, Passage :123, 162, 176, 184 / L’Amour l’Automne : 40, 230, 240, 300, 494, 494, 501, 530

pavage, Été : 53

pavillon, Passage : 112 /  Échange : 17, 19, 23, 27, 33, 35, 39, 41, 49, 52, 56, 60, 61, 67, 69 (Pavillons noirs), 80, 88, 98, 103, 104 (pavillon royal), 107, 128, 145, 148, 162 (pavillon de Flore), 180, 182, 195, 219, 221, 237, 268, 350 / Travers : 18, 90, 183, 188, 244, 247 / Été : 17, 45, 61, 114, 124, 203, 227, 266, 273, 387 / L’Amour l’Automne : 102, 163, 197, 251, 292, 497, 499 / Travers Coda : 90

Pavillon (Le) ou la Saison de Thomas W. Lance, plaquette de vers de Henry Jean-Marie Levet, “collection bibliophilique” de L’Aube, 1897,  Échange : 68 (le poème “Hiver” porte en exergue quatre vers du “Bateau ivre”, de Rimbaud)

pays, Été : 390 / L’Amour l’Automne : 21, 35, 38 (Niger), 46, 49, 62, 69, 77, 87, 90, 99, 112, 125, 126, 137, 139, 150, 161, 162, 167, 175, 179, 184, 188, 192, 195, 196, 196, 221, 229, 229, 229, 229, 246, 246, 262, 264, 264, 266, 272, 289, 297, 315, 344, 349, 354, 377, 378, 380, 398, 418, 430, 442, 444, 452, 455, 455, 475, 475, 475, 488, 488, 488, 489, 501, 503, 504, 517, 530, 531

paysage, Passage :13, 14, 15, 26, 65, 78, 80, 145, 146, 182, 185, 204 / Échange : 38, 74, 108, 112, 152, 214, 229 / Travers : 34, 85, 92, 118, 131, 131, 134, 153, 210 / Été : 19, 51, 56, 92, 139, 158, 184, 197, 211, 244, 246, 255, 265, 277, 281, 347, 375, 384, 390, 4ec / L’Amour l’Automne : 30, 46, 52, 77, 84, 85, 101, 104, 133, 169, 171, 185, 195, 222, 226, 227, 242, 249, 285, 314, 367, 375, 380, 384, 396, 401, 441, 483, 487, 489, 490, 495, 520 / Travers Coda : 21, 25, 41, 55, 81, 98 / Passage, pays sage (tranquille)

Paysage de ruines avec personnages, roman de Danièle Sallenave, 1975, Été : 134 / L’Amour l’Automne : 427, 531

paysan, L’Amour l’Automne : 199, 199, 295, 319, 364, 474

Paysan de Paris (Le), roman ou poème en prose de Louis Aragon, 1926, Travers : 135 (J’aime)

Paysans (Les), L’Amour l’Automne : 29 (Paul Aurel, Paul Ancel traducteur)

Pays-Bas, Travers : 85 / Été : 128, 318, 389

P. B., L’Amour l’Automne : 95 (Paul Bowles), 95 (id.), 212 (id.), 214 (id.), 217 (id.), 277 (id.), 421 (Pierre Boulez)

PC, L’Amour l’Automne : 94 (Paul Celan)

Pearl (Cora), courtisane anglaise ayant passé en France la plus grande partie de sa vie adulte, de son vrai nom Emma Elizabeth Crouch, dite ”la Grande Horizontale”, 1835 ou 1842-1885, Échange : 99 (pas mentionnée  dans le Grand Larousse encyclopédique)

Peary (Robert Edwin), explorateur arctique américain, 1856-1920, Passage : 89 / L’Amour l’Automne : 136, 179, 241 (peintre de la mort du général Wolfe), 322 (atteint le pôle Nord le 6 avril 1909 (?))

peau, L’Amour l’Automne : 38, 49 (La Pelle), 67, 197 (skin), 224, 224, 274, 274, 318, 356, 399, 399, 399 (skin), 424, 488, 488, 502, 535 (pelle) / Travers Coda : 50 (commerce des peaux), 66 (id.), 69, 70, 83

Peau (La) (La Pelle), récit de Curzio Malaparte, 1949, L’Amour l’Automne : 49, 119 (cité, non nommé), 167 (cité, non nommé) / Travers Coda : 16 (La Peste), 73 ( « Erani i giorni delle “peste” di Napoli », incipit du livre) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12 (“The Leonardo”, incipit du livre, peste de Naples) / Poe, Pô, pot (chance), peau, La Peste, Paula, pelle, général Pau, 

Peau d’Âne, conte de Charles Perrault, L’Amour l’Automne : 318

Peaux-Rouges, Travers Coda : 66, 72

Pécheresse (La), roman d’Henri de Régnier, 1920, Été : 151

Pécuchet, Été : 119, 149, 288, 293, 353

peep, Travers : 204

peindre, L’Amour l’Automne : 37, 60, 122, 125, 137, 137, 182, 290, 447, 479, 500, 509 / Travers Coda : 12

peine, L’Amour l’Automne : 94, 94, 129, 163, 175, 215, 291, 313, 502

Peines d’amour perdues, comédie de William Shakespeare, L’Amour l’Automne : 291

peiner, L’Amour l’Automne : 192

peintre, Passage : 135 / Échange : 151, 234 / Travers : 17, 244 / L’Amour l’Automne : 14, 20, 60, 70, 78, 99, 101, 123, 135, 198, 216 (Manet), 217, 230, 242, 247, 267, 267, 275, 314, 537 / Travers Coda : 46, 50, 56, 71, 78, 79, 87, 92, 94, 96

peinture, Échange : 53 / L’Amour l’Automne : 217, 238, 241, 248, 270, 270, 459, 487, 490, 490, 490, 496, 496, 500 / Travers Coda : 74, 87, 92

Peinture, cahiers théoriques, revue française créée par Marc Devade, Daniel Dezeuze et Louis Cane en 1971, Été : 312

Pékin, capitale de la République populaire de Chine, Passage : 36

pelle, objet contondant, Vaisseaux brûlés781-1-1-12-1 (“Moins de mal que de peur”, non nommé, tombe d’un balcon, aux Garnaudes)

Pelle (La), récit de Curzio Malaparte, cf. Peau, La Peau

Pelle le Conquérant, film de Bille August d’après Martin Andersen Nexo, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12 (“The Leonardo”, première Palme d’pr d’August))

pellicule, Échange : 44 / L’Amour l’Automne : 368, 508

pena, Travers : 208 (de la rue Carmen)

Peñas, Été : 234 (private Pedro)

pendamment, Travers : 249

péniche, Passage :146 / pénis, niche, chien, Chine, penny(ies)

pénis, Passage :151 / Échange : 119 / tennis, béni(s)

Penn. Avenue, Travers : 92

pénombre, Passage :47, 85, 109 / Travers : 202 / Été : 48, 224, 270 / L’Amour l’Automne : 13, 13

pensable, Travers : 137

pensée, L’Amour l’Automne : 83, 94, 113, 122, 126, 142, 145, 154, 177, 186, 204, 205, 205, 251, 281, 285, 303, 386, 459, 471, 473, 482, 495, 498, 520 / Travers Coda : 28, 32, 47, 82, 97

penser, L’Amour l’Automne : 48, 94, 109, 133, 133, 155, 162, 189, 192, 192, 197, 199 (thought), 205, 220, 238, 238, 238, 243, 254, 257, 263, 268, 272, 296, 298, 320, 328, 338, 365, 365, 367, 385, 400, 402, 417, 419, 434, 437, 476, 494, 495, 495, 496, 499, 507, 527, 535 / Travers Coda : 28, 37, 44, 87, 97

penseur, L’Amour l’Automne : 473

Pensons ailleurs, essai de Nicole Lapierre, Stock, 2004, L’Amour l’Automne : 272

pente, Échange : 10, 12 / Été : 148 / L’Amour l’Automne : 17, 141, 362, 383

Penthée, personnage de la mythologie grecque, Travers : 175 / Été : 24, 294 (Green, Un Œil en trop), 303 (opéra du Régent), 385 (petit-fils de Cadmus), 405 (id.) / Travers Coda : 96 (petit-fils de Cadmus)

Penthée, opéra de Philippe d’Orléans, 1705, Été : 303 (repris dans Que la fête commence de B. Tavernier)

Penzance, ville de Cornouaille, Échange : 11

People, revue américaine, Travers : 233

Pequina Camisola (Cutty Sark), L’Amour l’Automne : 197

Péra, quartier de Stamboul ?, Échange : 232

Pérak (royaume de), Malaisie, L’Amour l’Automne : 254 (Jacques de Morgan)

percée (une), L’Amour l’Automne : 266 / Travers Coda : 67

perce-neige, Travers Coda : 41

percer, L’Amour l’Automne : 46, 48, 50, 50, 105, 286, 340, 385, 408, 500 / Travers Coda : 60, 67, 78

Perceval, Passage :96 (Les Vagues, part pour les Indes, tué dans une chute de cheval), 111 (id.), 158, 187 (Les Vagues, Indes), 200 (Les Vagues) / Échange : 89 (Les Vagues), 109 (id.), 120 (id.), 157 (rue), 163 (Spencer), 200  (—> Wolfson)  /  Été : 73 (Spencer, fils), 99 (Lucchini, Rohmer), 173 (Les Vagues, Thoby Stephen), 260 (qu’ils aiment tous, Percy), 287 (Spencer), 331 (qu’ils aiment tous, Indes), 368 (Spencer), 4ec / L’Amour l’Automne : 89, 90 (père de Lohengrin), 90 (mais Lohengrin plus âgé), 96, 184 (le Fou, rapproché de Lenz)

Perceval (Spencer), homme d’État britannique, 1762-1812, Échange : 163 (assassinat de) / Été : 73 (assassiné), 287 (père du fou, succède à Portland), 368 (assassiné) / L’Amour l’Automne : 177 (non nommé), 185 (id.), 242 (id.)

Perche, pays, Échange : 213

Percival, personnage des Vagues de V. Woolf, L’Amour l’Automne : 188, 242, 264 / Travers Coda : 67, 86

Percival (John), auteur de The Roman Villa : an historical introduction, Travers : 34

Percy, Été : 260 (Perceval) / L’Amour l’Automne : 252 (famille)

perdre, L’Amour l’Automne : 48, 93, 93, 109, 120, 137, 138 (se), 141, 173, 173, 176, 180, 199 (perdidit), 201 (se), 202, 217, 232, 237, 246, 249 (se), 250 (trou perdu), 254, 259, 264 (à perte de vue), 278 (mont Perdu), 278, 283 (se), 291, 311, 367, 372 (temps perdu), 383, 411, 422, 434, 434, 469, 496, 496, 496, 510, 513, 513, 513, 513, 513, 513, 521 (se)

Perdu (mont), sommet des Pyrénées espagnoles, L’Amour l’Automne : 278 (voyage “roman” en Aragon, du m. à Daroca)

père, Échange : 10, 13, 23, 26, 34, 43, 49, 56, 59, 66, 72, 74, 76, 80, 87, 95, 95, 99, 100, 101, 104, 104, 105, 106, 118, 123, 128, 131, 133, 136, 143, 144, 146, 152, 155, 158, 163, 173, 177, 177, 179, 187, 190, 193, 196, 196, 196, 197, 201, 211, 215, 216 / Travers : 19, 41, 54, 60, 78, 88, 111, 124, 124, 131, 160, 163, 176, 178, 213, 222 / Été : 22, 22, 67, 74, 88, 96, 115, 117, 117, 119, 143, 145, 153, 158, 161, 166, 177, 186, 187, 190, 194, 198, 205, 209, 215, 220, 221, 221, 226, 241, 257, 259, 261, 276, 287, 287, 289, 291, 294, 295, 298, 303, 303, 315, 319, 321, 325, 344, 348, 348, 366, 376, 383, 393 (Serra, fondateur de la mission Dolores à San Francisco), 393 / L’Amour l’Automne : 45, 46, 49, 76, 81, 89, 92, 98, 138, 144, 144, 150, 159, 163, 166, 185, 207, 212, 218, 222, 230, 231, 233, 252, 273, 276, 276, 276, 276, 280, 300, 301, 322, 324, 324, 349, 356, 370, 386, 388, 412, 412, 447, 468, 468, 475, 477, 485, 502, 510, 536 / Travers Coda : 14, 18 (Fader), 23, 28, 28, 37, 39, 50, 59, 60, 63, 63, 66, 68, 69, 76, 76, 80, 83, 94, 96 / Vaisseaux brûlés : 539-7-1 (“Les liens du sang”, si sa sœur et lui ont bien le même père), 781-1-1-12-1 (“Moins de mal que de peur”, d’une curiste aux Garnaudes)

Perec (Georges), écrivain français, 1936-1982, L’Amour l’Automne : 93 (numéro spécial de l’Arc sur), 178 (possibilités de la lettre V), 212 (W), 246 (W, fête chez Warhol), 338 / Travers Coda : 67 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, non nommé, citation de l’incipit de l’avant-propos de La Disparition)

Pérez Galdós (Benito), écrivain espagnol, 1843-1920, L’Amour l’Automne : 104 (cité, non nommé)

Perfect Door, Perfect Odor, Perfect Rodo, œuvre de Bruce Nauman, 1972, L’Amour l’Automne : 429

pergola, Échange : 17, 17, 29, 38, 65 / Été : 149

Pergolèse (Jean-Baptiste), compositeur italien, 1710-1736, Échange : 70 (rue)

Peri (Jacopo), compositeur italien, 1561-1633, Échange : 84

périphrase, Été : 213

Perlevaus, L’Amour l’Automne : 89, 96

permutation, Passage : 151, 199 / Échange : 43 / Été : 210

Perón (Juan Domingo), homme d’État argentin, 1895-1974, Été : 203 (veuve de) / L’Amour l’Automne : 151 (veuve de)

Pérou, Échange : 113 (sœur d’une Denise a épousé un consul en poste au), 161 (père d’un Denis retrouvé à Cannes et dont le père est consul ou ambassadeur au) / Travers : 213 (père de Bovard du Parc en poste au) / Été : 130 (marin qui en revient demande à Flora Tristan si elle est apparentée aux Tristan du), 190 (en 1833, Flora s’embarque seule pour le), 200 (les Tristan avaient contribué à obtenir l’indépendance du), 263 (capitaine qui conduit Tristan au P. tombe amoureux d’elle), 303 (Tristan rend visite à San Roman au cours de la guerre civile qui ravage le)/ Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, mines de guano de Barnabooth au)

Pérouse (rocher de la, dans la forêt au Duc, près de Quarré-les-Tombes, Morvan, Yonne), L’Amour l’Automne : 46 (orthog. La Pérouse) (“station de lecture du paysage”, près de la Cure), 243 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6 (“Le Stéphane que tu as connu”, non nommé, variante de L’Amour l’Automne, 46),

Perpendiculaire, revue littéraire française créée en 1995, L’Amour l’Automne : 238

Perrault (Gilles), écrivain et journaliste français, né en 1931, L’Amour l’Automne : 331

Perrier, Travers : 217

Perrin (Jacques), acteur et réalisateur français, née en 1942, Vaisseaux brûlés : 539-6-1-1-1-4-1 (“Le portrait”, en marin dans Les Demoiselles de Rochefort, contemplant ce qui semble un portrait de Delphine Garnier) / perron, Perry, parrain , purin

perroquet, Passage : 163 / Échange : 106, 171 / Travers : 59, 60 / Été : 51, 54, 142, 278, 394, 399 / Travers Coda : 53, 57

Perry, Passage : 86 (Lahore, poème de Levet) / Travers : 100 (ville de Virginie-Occidentale) / Été : 307 (Lahore, Levet, Cricket), 389  (R. B.) / L’Amour l’Automne : 142 (Poe s’engage sous le nom de), 179 (King, acteur), 242 (Grant, Levet, criket, Lahore) / Travers Coda : 76 (Edgar Allan Perry)

Perry (Ralph Barton), philosophe américain, 1876-1957, Été : 389 (citation de son ouvrage sur William James, The Thought and Character of W. J.)

Persavaus, Été : 108

perse, Été : 18 / Travers : 136

Person, Été : 262, 334, 380 (Fred, demande une traduction sur un artiste conceptuel) / L’Amour l’Automne : 17, 151, 151 (Hugh), 157, 179 (Hugh)

persona, Été : 36 / L’Amour l’Automne : 158, 158, 158, 159, 167 (per sona)

personare, L’Amour l’Automne : 158, 158

personnage(s), Passage :47, 48, 57, 62, 68, 70, 79, 84, 89, 109, 119, 120, 123, 130, 144, 145, 154, 163, 165, 178, 184, 192, 194, 195, 202, 203, 204 / Échange : 14, 24, 35, 39, 41, 45, 47, 56, 57, 65, 69, 79, 81, 87, 93, 106, 107, 128, 136, 138, 139, 143, 152, 179, 180, 187-188, 191, 193, 197, 197, 218, 220, 227, 229 / Travers : 18, 20, 32, 40, 41, 48, 48, 69, 72, 83, 85, 104, 118, 137, 147, 197, 202, 207, 245, 246, 247, 252, 255, 266 / Été : 19, 29 (personaggio), 33, 39, 40, 50, 51, 53, 57, 57, 61, 69, 79, 86, 93, 96, 109, 116, 116, 130, 134, 137, 145, 146, 148, 164, 167, 167, 174, 180, 181, 187, 188, 188, 192, 192, 192, 227, 227, 233, 236, 240, 250, 253, 264, 277, 295, 306, 313, 315, 319, 320, 323, 326, 340, 342, 343, 362, 364, 367, 367, 374, 389, 398 / L’Amour l’Automne : 12, 19, 20, 29, 43, 53, 60, 65, 68, 71, 78, 78, 80, 80, 80, 82, 85, 89, 91, 100, 103, 105, 105, 106, 106, 111, 131, 135, 137, 147, 157, 158, 167, 169, 207, 208, 215-216, 229, 230-231, 235, 239, 244, 247, 247, 248, 255, 299, 300, 320, 326, 363, 371, 392, 413, 422, 427, 433, 446, 448, 467, 478, 494, 500, 500, 501, 501, 531, 536, 537 / Travers Coda : 42, 44, 48, 59, 61, 68, 71, 78, 85, 86, 91, 93 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, un personnage solitaire et blessé, le grand-père, Jean-Gourdiat, 1870-1950) / âge, caractère (character), individu, personne, presbytère (parsonage)

personnalité, Été : 206 / L’Amour l’Automne : 50, 80, 158, 201, 369, 392, 447, 455, 456, 467, 512

personne (ne), Passage : 192 / Travers : 241, 272, 278 / Été : 47, 49, 58, 62, 73, 95, 96, 101, 175, 189, 249, 254, 274, 290, 297, 300, 300, 322, 328, 328, 336, 342, 342, 348, 358, 366, 374, 386, 403, 409, 409 / L’Amour l’Automne : 13, 31, 73, 76, 77, 85, 88, 104, 124, 159 (Niemand), 168, 174, 195, 214, 217-218, 226, 228, 245, 245, 267, 280, 282, 297, 323, 343, 356, 369, 373, 387, 400, 431, 440, 452, 469, 469, 503, 520, 533 / Travers Coda : 24, 27, 28, 46, 46, 66, 91, 96 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-3 (“Les jardins d’Académus”, ma belle-sœur, à Belle-Île, ne voit pratiquement)

personne (une), Été : 75, 90, 136, 146, 153, 170, 220, 268, 332 (person), 332 (id.), 336, 346, 354, 366, 390, 409 / L’Amour l’Automne : 14, 37, 59, 64, 81, 91, 93, 117, 122, 134, 157, 157, 157, 158 (Person), 158, 163-164, 169, 169 (Person), 169, 171, 172, 174, 174, 175, 206, 331, 351, 355, 364, 403, 415, 429, 431, 431, 468, 497, 530, 536 / Travers Coda : 32, 44, 63, 77 

Personne, nom, comme celui que se donne Ulysse pour tromper Polyphème, Travers : 89 / Été : 36 (Pessoa), 199, 353 (Prénoms de Personne), 386, 4ec / L’Amour l’Automne : 22, 249, 431 (Pessoa)

Personne (Fred), acteur français, né en 1932, Été : 61, 180

perspective, Passage : 74, 186, 199 / L’Amour l’Automne : 134, 138, 226, 227, 527 / Travers Coda : 81

perte, Passage :129 (de vue, photographie de Loys Masson à l’île Maurice, sous les multipliants) / Échange : 16 (de la partie haute des Garnaudes, à Chamalières) / Travers : 56 (pure, lascivité, par suite de l’asynchronisme des désirs : cit. d’Aragon, Le Paysan de Paris), 59 (non, Perth) / Été : 23 (Perth prononcé perte), 130 (de l’objet aimé, cit. de “Pferdili, O.” — Autres images de mélancolie, traduit de l’allemand par Henri Brunet, Nouvelle Revue française de psychanalyse, 1974, 6, texte lui-même cité in Harry Matthews, Georges Perec, “Roussel et Venise, esquisse d’une géographie mélancolique”, L’Arc, n° 68, s. d., 1977, repris dans Georges Perec, Cantatrix Sopranica L. et autres écrits scientifiques,Paris, Éditions du Seuil, coll. “La Librairie du xxe siècle”, 1991, p. 73-115).), 131 (id., conversation avec le docteur Morgan ?), 153, 182, 214, 231, 279, 279, 291, 296, 337, 356, 399 / L’Amour l’Automne : 78 (à perte de vue), 83 (à perte de vue), 172 (à perte de vue), 235, 244 (à perte de vue), 294 (à perte de), 307, 346 (à perte de vue), 465, 494, 498, 499, 501, 504 / Travers Coda : 14, 57, 75 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-5 (“Cerisy-la-Salle”, thème de la, déjà présent dans les poèmes du grand-père) / Berthe, père, prête (de prêter), répète (de répéter), Perth, Paart (Arvo)

Perth, ville d’Australie, Été : 295 (accent de)

Perth, ville d’Écosse, Passage : 61 (grand théâtre de) / Été : 14 (fausse ruine), 23 (Jolie fille de), 34 (colline bien-aimée), 262 (rayonnais à partir de), 300 (théâtre de), 330 (id.) / L’Amour l’Automne : 59 (George Hotel), 66 (fausse ruine), 178 (colline bien-aimée), 517 (Tay, colline enchantée) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-12 (“La vie comme à Perth”, non nommée dans le texte, la Tay, chambre au George Hotel)

Pessoa (Fernando António Nogueira), poète portugais, 1888-1935, Passage :139 (articles en anglais sur) / Échange :  168 (non nommé), 4ec / Été : 27-28, 36, 53 (chevalier de Pas), 69 (Orphée), 88 (père, théâtre San Carlos), 133 (j’aime), 164 (Queen Victoria Memorial Prize), 186 (Roman Jakobson, Ulysse), 239 (la grand-mère Dionisia), 279 (Ulysse, Personne, Alberto Caiero), 328 (Caiero, absent), 353 (biographie), 359 (Queen Victoria Memorial Prize), 395 (absent, Ulysse), 4ec / L’Amour l’Automne : 160 (Roman Jakobson, Ulysse), 250 (revue Orfeu), 264, 431, 431, 431 / Journal de Travers : 1290, 1476 (mort de Sá-Carneiro), 1480 (id.) Vaisseaux brûlés : 781-1-1-1 (“Un bras sans corps”, un fantôme sans tête, volume P. de la collection “Poètes d’aujourd’hui”, éditions Pierre Seghers) / personne, Personne, masque

Pesson (Gérard), compositeur français, né en 1958, L’Amour l’Automne : 155 (journal de), 408 (id., septuor anagramme de Proust) /  Travers Coda : 17 (non nommé, Le Gel, par jeu (pas Le Givre)) Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-5 (“L’Assassin blond nous dépasse”, non nommé, citation de lui à propos de Le Gel, par jeu, 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-5 (“L’Assassin blond nous dépasse”, sans doute pas fou de Thomas Adès) / Pessoa, Person (Hugh), Person (qui répond), Besson, Tesson, Pessan

Peste, peste, L’Amour l’Automne : 71 (citation d’Edgar Allan Poe traduit par Charles Baudelaire, “L’Ombre”, bibliothèque de la Pléiade p. 477), 120 (en était pour ses frais, cit. de Camus), 180 (de Naples, cit. de La Peau, incipit), 495 (entre la p. et le), 498 (« était la ruine du tourisme », cit. de Camus, La Peste, II, bibl. de la Pléiade, p. 1313), 499 (entre la peste et le), 499 (« était sans avenir parmi nos concitoyens », cit de Camus, op. cit., I, Pléiade, p. 1255) , 501 (journal de la), 501 (de la chute de la), 502 (soit de), 502 (id.) / Travers Coda : 18, 41, 43, 73, 88, 93

Peste (La), récit d’Albert Camus, 1947, L’Amour l’Automne : 38, 71 (citation, M. Othon), 120 (cité, non nommé, M. Othon, II, Pléiade p. 1314), 498 (brève citation tronquée, « Rieux avait cependant l’impression », Pléiade p. 1303), 498 (id., « la technique en W », II, Pléiade, p. 1340), 498 (id. « le jour où le manuscrit arrivera chez l’éditeur », II, Pléiade, p. 1302-1303), 498 (id., « le monument aux morts d’Oran », Pléiade 1343), 498 (id., « était la ruine du tourisme », II, Pléiade, p. 1313), 498 (id., « mettait des gardes aux portes », II, Pléiade, p. 1282), 499 (id. « curieux événements qui font le sujet de cette chronique », incipit, Pléiade p. 1219), 499 (« était sans avenir parmi nos concitoyens », I, Pléiade, p. 1255), 501 (allus., la chute la) / Travers Coda : 16 (titre déjà pris pour La Peau de Malaparte), 43 (« pendant que nos concitoyens…, la peste mettait des gardes… »), 50 (« jument alezane »), 89 (« le jour où le manuscrit arrivera chez l’éditeur », II, Pléiade, p. 1302-1303), 90 (allusion), 90 (cité, non nommé, M. Othon)

Peste Ier, dénomination assumée par un personnage de “Le Roi Peste” (“King Pest”), nouvelle d’Edgar Allan Poe, L’Amour l’Automne : 38 (« je suis le monarque de cet empire », citation du texte, traduction de Charles Baudelaire, Pléiade, p. 408)

pester, L’Amour l’Automne : 442

Peter, Passage : 13 (Walsh), 49 (Morgan), 53 (id.), 81 (id.), 86 (id.), 106 (id.), 106 (id.), 107 (id.), 111 (Walsh), 116 (id.), 140 (Morgan), 158 (Walsh), 158 (Morgan) / Travers : 124, 186, 252 / Été : 44 (Morgan), 100 (Lorre), 101 (Morgan), 136 (id.), 195 (ami d’Oxford), 217 (Grant), 271 (Van Eyck), 291 (Morgan), 313 (Gorman), 368 (Walsh), 377 (Morgan) / L’Amour l’Automne : 37 (Morgan), 54 (id.), 54 (Walsh), 80 (Van Eyck), 81 (Morgan), 91 (Walsh), 92 (Morgan), 136, 136, 136 (H.), 189 (Morgan), 200 (id.), 242 (id.), 271 (Chatel), 299 (Lorre), 306 (Chatel), 363 (Greenaway), 448 (Van Eyck), 494 (récit de, intitulé Sumac Apparu) / Travers Coda : 71 (Morgan), 77 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, Walsh, n’a jamais vu Londre si enchanteur), 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, Morgan), 571-1-1-15-3-2 (“Nosologie”, Morgan, mais il semble plutôt s’agir de Peter Walsh) / Pierre, pierre, Pater, patère, reître

Peterson, Travers : 177, 182 / Été : 240

Peterson-Berger (Wilhelm), compositeur suédois, 1867-1942, Été : 23 (copncerto pour violon)

petit carnet perdu (Le), texte de Jean de Berg, Travers Coda : 59

Petite Infante de Castille (La), roman d’Henry de Montherlant,1929, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, cit., Barcelone, urinoir), 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, citation, commencer mon r. )

Petites Filles du temps passé, ouvrage pour enfants de J. Jacquin, avec des dessins de René Vincent, Hachette, 1920 pour la 3ème édition, Été : 288

Petites filles modèles (Les), roman de la comtesse de Ségur, 1858, Échange : 51 (Paul), 107 (id.), 114 (id.) / Été : 84 (français par)

petit-fils, Travers : 14 / Été : 192, 385, 405 / L’Amour l’Automne : 216 (Boris), 282, 447, 512 / Travers Coda : 96

petit-neveu, L’Amour l’Automne : 247

Petra, ancienne capitale des Nabatéens, aujourd’hui en Jordanie, Travers : 256 (comparaison avec Wall Street le dimanche) / Été : 138 (id.)

Pétrarque (Francesco Petrarca), poète toscan, 1304-1374, Passage : 63 (église d’Avignon où il aperçoit pour la première fois Laure de Sade) / Échange : 114, 159 (église cherchée en vain) / Été : 360 (Petrarch) / L’Amour l’Automne : 339 (Petrarca)

pétri, Été : 189 / L’Amour l’Automne : 63, 422, 483

peuplier, Été : 159, 161, 385 / L’Amour l’Automne : 120

peur, Travers : 36 / Été : 173, 208, 216, 224, 234, 278, 308, 339 / L’Amour l’Automne : 55, 62, 104, 228, 319, 398, 442, 458, 475

Peyrou, jardins du, à Montpellier, Échange : 82 (son frère et “Marina”, sa future épouse, y marchent enlacés entre deux cours à la faculté) / Travers : 121 (citation d’André Gide, Les Nourritures terrestres, débuts de son amitié avec Ambroise, Paul Valéry, cf. “Bibliothèque de la Pléiade”, Romans, p. 179) / L’Amour l’Automne : 41 (y retrouve un certain Frank une nuit de drague) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-3 (“Les jardins d’Académus”, non-nommés, frère & belle-sœur, Gide et “Ambroise” (Paul Valéry) / Pérou, père, mérou, Bayrou,

phallus, Été : 262, 320

phare, Échange : 105, 146, 151, 156, 161 / Été : 225 / L’Amour l’Automne : 25, 127, 128, 141, 151, 153, 174, 179, 187, 187, 191, 192, 211, 214, 214, 252, 277, 316, 322, 337, 337, 528 / Travers Coda : 25

Pharès, L’Amour l’Automne : 301

Pharsale, ville de Thessalie, Grèce, Travers : 134 (La Bataille de) / Été : 25 (champ de bataille de), 149 (id.), 159 (La Bataille de), 269 (id.), 352 (id.), 411 (garages de la région de) / L’Amour l’Automne : 295 (id.) / Travers Coda : 34

phase, Travers : 81 / Été : 263, 264 / L’Amour l’Automne : 150 / Travers Coda : 63, 94

Phèdre, tragédie de Jean Racine, 1677, Travers : 249 / Été : 21 / L’Amour l’Automne : 129 (cité, non nommé)

Phil, Travers, 120 (Glass) / Été : 240, 294 (Glass), 297 (id.) / L’Amour l’Automne : 99 (Glass), 464 (id.)

Philadelphie, ville des États-Unis, Passage :37 (d’avant la crise), 65, 98, 149, 150 (Mark, Marnie), 160 (Grand-Verre) / Échange : 236 / Travers : 60 / Été : 396 / frère, ami, amitié, Adelphi

Philip, Été : 297 (Johnson)

Philippe, Passage : 56 (fils d’un soldat d’occupation ?) / Travers : 127 (St.), 156 (Martiniquais rencontré à l’Orangerie)

Philippe Ier (-le-Grand), ami de toute une vie, Vaisseaux brûlés : 539-9-1(“Philippe Ier”, habite une abbaye dans la Somme)

Philippe II (Durand), psychanalyste originaire de Nantes, ou de Lorient, Vaisseaux brûlés : 539-9-2 (“Philippe II”, son cabinet dans centre historique de Lille)

Philippe III (Cholley), amateur d’orgue, Vaisseaux brûlés : 539-9-3 (“Philippe III”, serait plutôt Philippe II, en fait

Philippines, Passage : 95 / Été : 105

philologie, L’Amour l’Automne : 387

philologue, L’Amour l’Automne : 184

philosophe, L’Amour l’Automne : 194 (Wittgenstein), 246 (antique), 262, 322 (La Promenade au phare), 355, 405 (Wittgenstein), 474 (philosopher, Wittgenstein)

philosophie, L’Amour l’Automne : 88, 125, 158, 231, 272, 355, 460 / Travers Coda : 28, 82

philosophique, L’Amour l’Automne : 252, 444

philtre, Été : 100, 238, 238 / Travers Coda : 37, 94, 94

Phobias and obsessions, their understanding and treatment, ouvrage de Joy Melville, 1977, Été : 162

phobie, L’Amour l’Automne : 156

photo, Passage : 118, 162 / Échange : 186 (roman-photo), 210 / Été : 89, 384 / L’Amour l’Automne : 118, 197, 198, 358, 508, 536 / Travers Coda : 95

photographe, Échange : 136 / Travers : 14, 233 / Été : 46, 131, 221, 292, 341, 392 / L’Amour l’Automne : 56, 61, 140, 216, 446 / Travers Coda : 51, 55

photographie, Passage :14, 18, 20, 22, 33, 52, 58, 60, 61, 76, 89, 98, 101, 109, 112, 119, 121, 129, 131, 136, 139, 145, 153, 157, 160, 164, 166, 167, 169, 177, 184, 194, 199, 203, 204 / Échange : 14, 32, 36, 38, 42, 51, 55, 64, 72, 76, 81, 87, 88, 92, 94, 100, 140, 141, 160, 180, 184, 222 /  Travers : 16, 26, 27, 72, 108, 120, 121, 134, 135, 197, 200, 207, 218, 237, 243, 248, 248, 259 / Été : 16, 18, 38, 42, 51, 68, 72, 78, 79, 108, 113, 124, 130, 145, 159, 184, 188, 190, 200, 201, 205, 216, 220, 235, 251, 252, 279, 299, 307, 310, 313, 346, 351, 359, 385, 400, 404, 404 / L’Amour l’Automne : 28, 42, 42, 56, 75, 90, 91, 99, 100, 134, 136, 139, 154, 189, 205, 208, 213, 227, 227, 237, 242, 251, 282, 284, 302 (coupé), 313, 313, 313, 338, 348, 358, 433, 446, 449, 481, 494, 502, 504, 504, 526 / Travers Coda : 28, 28, 40, 43, 57, 58, 65, 87, 90 / image, cliché, lithographie, graphie

photographier, Échange : 98, 152, 163 / Travers : 243, 250 / Été : 168 / L’Amour l’Automne : 68, 117, 118, 229, 285 / Travers Coda : 16, 30, 57, 65

photographique, Été : 399 / L’Amour l’Automne : 109, 352, 508

phrase, Passage :45, 47, 60, 64, 70, 81, 108, 120, 139, 146, 164, 170, 172, 173, 174, 175, 196, 197, 198, 202 / Échange : 13, 25, 65, 78, 101, 117, 132, 138, 144, 212, 217, 219, 237 , 238 / Travers : 25, 26, 28, 33, 36, 48, 48, 81, 111, 115, 139, 157, 166, 166, 167, 182, 192, 193, 205, 207, 215, 216, 220, 226, 242, 249, 266, 275, 278, 278, 278, 278 / Été : 13, 27, 38, 40, 45, 55, 55, 73, 77, 77, 77, 77, 82, 86, 88, 100, 101, 121, 125, 132, 136, 148, 160, 165, 168, 174, 181, 184, 184, 186, 194, 197, 197, 197, 200, 205 (frasi), 206, 206, 211, 215, 239, 245, 245, 249, 254, 254, 281, 284, 306, 326, 328, 340, 341, 346, 361, 365, 369, 378, 380, 388, 388, 399, 399, 402, 403, 411, 411, 4ec / L’Amour l’Automne : 22, 22, 31, 52, 55, 61, 66, 66, 66, 69, 70, 78, 81, 84, 85, 91, 91, 93, 106, 108, 122, 127, 127, 145, 146, 149, 166, 177, 179, 181, 195, 198, 205, 206, 207, 210, 222, 235, 235, 251, 251, 251, 254, 254, 259, 260, 268, 284, 290, 308, 368, 368, 390, 411, 425, 431, 444, 444, 452, 472, 482, 494, 502, 509, 526, 527, 536 / Travers Coda : 14, 21, 21, 23, 28, 31, 33, 36, 37, 38, 41, 59, 60, 60, 62, 65, 65, 66, 68, 71, 72, 72, 97, 98 / phase, fraise, farce, phrasé, Farcy, Ralph, rafale

phrasé, L’Amour l’Automne : 47

phrasier, Été : 245

Phydilé, mélodie d’Henri Duparc d’après des vers de Leconte de Lisle, Été : 134 (J’aime)

pianiste, Échange : 66 / Été : 398 / L’Amour l’Automne : 35, 275 / Travers Coda : 47, 53

piano, Passage : 65 / Échange : 65, 65, 78, 78, 87, 90, 121, 129, 129, 147, 204, 235 / Travers : 60, 117, 133 / Été : 125, 125, 127, 134, 357, 357 / L’Amour l’Automne : 205, 217, 266, 503 / Travers Coda : 26 (mécanique), 32, 58, 91, 98

Piave, fleuve de Vénitie, Travers : 232 (bataille dans la Grande guerre)

piazza, L’Amour l’Automne : 335 (Aracoeli)

Picasso (Paloma), styliste franco-espagnole, née en 1946, L’Amour l’Automne : 72, 317 / Journal de Travers : 600, 1038, 1311, 1323, 1335, 1373

pictural, L’Amour l’Automne : 137, 156

picture, Été : 212 / L’Amour l’Automne : 65

pièce, Passage :11, 11 (rooms), 13, 21, 23, 37, 49, 53, 72, 73, 82, 107, 109, 112, 123, 128, 132, 143, 148, 150, 160, 170, 172, 184, 193, 194, 195, 200, 203 / Échange : 27, 31, 40, 52, 54, 73, 74, 79, 79, 85, 86, 94, 101, 108, 112, 120, 128, 140, 142, 145, 154, 174, 175, 176, 187, 190, 190, 195, 210, 222, 223, 224, 229, 230, 230, 233, 237, 230, 232, 234 / Travers : 17, 24, 40, 40, 40, 44, 46, 59, 60, 63, 67, 72, 74, 77, 82, 84, 89, 96, 98, 98, 99, 105, 139, 144, 171, 184, 185, 204, 206, 210, 213, 233, 243, 252, 254, 258, 260 / Été : 16, 21, 30, 32, 35, 54, 54, 56, 57, 57, 58, 62, 63, 88, 89, 120, 122, 131, 131, 138, 143, 146, 158, 161, 161, 162, 164, 166, 166, 173, 183, 186, 190, 190, 194, 200, 222, 222, 233, 241, 245, 246, 251, 266, 290, 299, 301, 303, 305, 315, 321, 341, 344, 349, 356, 361, 364, 370, 377, 406, 411, 4ec / L’Amour l’Automne : 13, 36, 49, 50, 51, 51, 71, 77, 77, 86, 98, 102, 120, 132, 152, 160, 163, 183, 193, 199, 200 (mettait en pièces), 202, 209, 230, 231, 236, 238, 243, 247, 258, 271, 284 (piece), 295, 296, 321, 321, 333, 352, 376, 404, 404, 420 (metteur en pièces), 423, 444, 451, 494, 498, 501, 504, 516, 527 / Travers Coda : 14, 19, 34, 34, 34, 34, 34, 47, 50, 63, 64, 65, 67, 69, 69 (mettait en pièces), 86, 93 / comédie, tragédie, sou, louis, monnaie, drame, cèpe, liesse, pisser, rapiécer, en pièces, en lambeaux, dépecer, s’épier

pièce d’eau, Échange : 68, 102

piège, L’Amour l’Automne : 104, 104, 260

pier, Échange : 127 / Travers : 197 / L’Amour l’Automne : 133

Piero della Francesca, peintre toscan, vers 1412 ou 1420-1492, L’Amour l’Automne : 459 (Piero) / Travers Coda : 81 (Bataille d’Éraclée)

Pierpont Morgan, Travers : 216 / Été : 119

pierre, Passage : 10, 31, 67, 76, 203 / Échange : 12, 15, 18, 19, 37, 43, 72, 97, 148, 159, 163, 165, 204, 217, 221, 230 / Travers : 65, 65, 79, 83, 113, 117, 128, 160, 195, 209, 223, 234, 254, 261, 264 / Été : 15, 41, 41, 48, 67, 90, 98, 102, 165, 188, 224, 237, 270, 274, 294, 310, 316, 358, 409 / L’Amour l’Automne : 24, 46, 46, 104, 105, 121, 138, 150, 214, 219, 223, 223, 225, 226, 235, 236, 244, 245, 250, 263, 280, 308, 334, 338, 340, 368, 385, 447, 472, 490, 495, 497, 501, 509, 510, 530 / Travers Coda : 19, 20, 20, 20, 54, 58, 60, 63, 63 (salle des Pierres), 64, 71 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-2 (“Shade”, précieuse, enlevée par un voleur en mission dans Tango Nero, de Delphine Renard), 781-1-1-12-4 (“Bells, Bulls, Balls”, citation de Paul Celan, “Blume”, in Strette & Autres poèmes (Stein)) / Pierre, lierre, bière, bière, fière, Peter, Petrus, Hyères, Yerres, répit, Stone, Sharon, Stone, Stein, Stein (village de l’île de Skye, Gertrud Stein, Leo Stein, Edith Stein, pierrot, Piero, Piero della Francesca, Thiers, tiers, Sierre

Pierre, Passage : 53 (Louys) / Échange : 20 (rue Pierre-Louys), 77 (Champion), 122 (retour d’Indochine), 158 (Cardin), 163, 191 (Loti ?), 197 (ou les Ambiguïtés), 197 (id.), 201 (marquis de), 221, 226 (Le Corbusier ?) / Travers : 72, 89 (Louys), 113 (hôtel), 117 (marquis de, cimetière de Sermentizon), 117 (id., vers d’Antonia, dernière marquise, sur sa tombe), 123 (we are not amused), 134 (Mendès-France), 160-161 (Rivière), 222 (Boulez), 248 (Charreau), 256 (Duparc), 278 (Rocher) / Été : 51 (Loti), 66, 127 (Chartier), 153, 160-161 (Rivière), 180 (Loti), 186 (de Bourg de Bredaine), 188 (fils de Matisse), 192 (de Melville), 351 (Camo), 370 (Roché), 372 / L’Amour l’Automne : 17, 22, 26 (de Melville), 87, 87 (Klossovski), 88, 95, 101 (ou les ambiguïtés), 126 (Pierre Jacob), 144 (fils de Derrida), 148 (Marie-Pierre Bay), 192 (Minet), 211, 230 (Dupin, père de Jacques), 244 (Minet), 246, 246, 268 (larmes, allusion à Nicole Lapierre), 280 (Dupin, père de Jacques), 294 (Angel), 301, 309 (ou les ambiguïtés), 359 (cousin), 387, 387 (personnage de L’Herbe), 393, 397 (Reverdy), 421 (Boulez), 428 (Cardin), 472, 502, 504, 508 (cousin), 529 (Morel), 537 (Mac Orlan) / Travers Coda : 35, 50 (Roché), 76 (Gardeil), 59, 80 (Boulez) / Vaisseaux brûlés : 1-3-8-3-1-1-2-1-4-10-1-1. (“Un jardin en Corée”, portrait photographique), 539-9 (“Je vois que les affects se portent bien”, réveils triomphants) / lierre, pier, Sierre, stone(d), Stein, Nicole Lapierre, Pierre ou les ambiguités, bière, caillou, épier, fier, fière, tiers, hier

Pierre (hôtel), New York, Cinquième Avenue, 2, E. 61st St., Échange : 199 (non nommé, allusion, couronnement en imitation de la chapelle de Versailles) / Travers : 113 (id.) / Été : 192 / L’Amour l’Automne : 87 (le “collectionneur pauvre” et sa femme pourrait y vivre à demeure s’ils vendaient leur collection)

Pierre ou les Ambiguïtés, roman d’Herman Melville, 1852, Passage : 197 (allusion, titre incomplet) / L’Amour l’Automne : 26, 101, 497

Pierre-Ier (-de-Serbie, avenue), Paris, VIIIe et XVIe arr.), L’Amour l’Automne : 13 (entrée officielle du palais Galliera, musée de la Mode), 61 (exposition Duane Michals)

Pierre-Louÿs (rue), Paris, XVI arr.,  Échange : 20 (épelé “Louys” : ma grand-mère y habite avec Mme Mazet un petit appartement bondé) / Travers : 88 (épelé “Louys” ; y découvre un poème très déplaisant de son grand-père sur Proust)

Pierre-qui-Vire (La), abbaye bénédictine du Morvan, à Saint-Léger-Vauban, Yonne, L’Amour l’Automne : 138 (les volumes de la collection “La Nuit des temps” y sont édités), 243 (le volume Aragon roman  est épuisé), 278 (y trouvent Aragon roman, s’en servent en Aragon)

Pierrette, Travers : 152 (petite secrétaire)

Pilate, procurateur de Judée au temps de Jésus, Été : 15 (naissance supposée à Trézène), 15 (id., mort supposée à Vienne)

pile, L’Amour l’Automne : 34, 90, 109, 496

Pillage, ou Plunder, film de George B. Seitz, 1923, Passage : 82 (Pearl White)

pin, Été : 134 / L’Amour l’Automne : 236, 469 (The Pines), 530

Pinde, montagne de Grèce, L’Amour l’Automne : 435 / Travers Coda : 73

Pine View Courts, Échange : 203 / Été : 18

Pines (The), section achrienne de Long Island, L’Amour l’Automne : 469

pipe, Été : 15, 89, 182 / Travers Coda : 29

Pipe” (“The), exposition dans une galerie de la 81e rue, Travers : 171

pipe-line, L’Amour l’Automne : 455

pisser, Travers : 32, 239 / Été : 54 / L’Amour l’Automne : 257

piste, Été : 68, 115, 158, 172 / L’Amour l’Automne : 31, 57, 83, 180, 259, 448, 519 / Travers Coda : 82

pitre, Été : 27

Pitt (Bill), Travers Coda : 15 (Andy Warhol désigne sous ce nom là William B., dans un passage de ses Diaries, Simon & Schuster, p. 224, Sunday, June 10, 1979)

Pitt (Brad), acteur américain, né en 1963, Travers Coda : 25 (joue le rôle d’Achille dans Troy), 96 (et sa femme, maison) / Pitt (William), patte, pâte, pute, tip, type, bite, pits —> aisselle, SL, Hessel)

Pitt (William, dit “le Jeune”), homme d’État britannique, 1759-1806, Travers Coda : 91 (reproche de Georges III)

pivot, Été : 43 / Travers Coda : 96

place, Passage : 51, 99 (Dupleix), 124 (id.), 144 (id.) / Échange : 51, 71, 71, 83 (centrale (de Jaude)), 83 (de l’Alma), 101, 122 (Dupleix), 125, 131 (de l’Alma), 158, 163 (Saint-Marc), 165 (Bellecour), 168, 202 (de Bavière), 202 (id.), 206, 213, 215, 220 / Travers : 22, 23 (Dupleix), 28 (des Etats-Unis), 43, 68, 78, 103, 105, 107, 122, 137, 155, 161, 202 (Saint-Marc), 235, 247, 258, 258 / Été : 15, 15, 29 (de l’Alma), 47, 88, 97, 100, 106, 164, 184, 191, 213, 224, 262, 266, 267, 278, 281, 284, 284, 289, 306, 310, 315 (Wilson), 316, 321, 322, 330, 343, 356, 404, 411 / L’Amour l’Automne : 93, 98 (Saint-Marc), 121, 131, 144 (Lamartine), 159 (Saint-Georges), 159 (Blanche), 168, 192, 195, 204, 221, 230, 235, 246, 261, 279, 292, 313, 336, 354, 357, 389, 392 (sur-place), 392 (id.), 432, 451, 452, 475, 484, 485, 500, 504 / Travers Coda : 11 (sur p., à Captiva Island), 19 (Saint-Marc), 29 (centrale, à Marianna), 32 (sur p., dans l’Arkansas), 39, 56, 62 (Dupleix), 65 (de la Constitution), 69 (du Cimetière monumental), 69 (Fontana), 76, 87 (de la Constitution), 89

placer, L’Amour l’Automne : 220, 230, 369, 395, 427 / Travers Coda : 20, 71

plage, Passage :16, 19, 21, 24, 68, 72, 75, 76, 107, 144, 181, 193 / Échange : 55, 111, 118, 127, 140, 148, 163, 185, 224, 238 / Travers : 77, 82, 83, 83, 85, 94, 97, 127, 137, 188, 197, 240, 246 / Été : 95, 107, 109, 112, 129, 134, 135, 144, 145, 149, 163, 195, 240, 256, 285, 294, 306, 317, 387, 399, 407 / L’Amour l’Automne : 24, 25, 35, 52, 60, 61, 69, 85, 91, 97, 101, 133, 143, 143, 148, 151, 171 (barré), 171, 173, 181, 188, 200, 219, 222, 222, 236, 245, 252, 254, 258, 258, 275, 277, 295, 315, 402, 469, 487, 487, 496, 520, 520, 520, 529, 537 / Travers Coda : 28, 31, 36, 50, 52, 60, 66, 68, 78, 98

Plains, Travers : 100 (détour par)

Plaisir, Travers : 87 / L’Amour l’Automne : 159, 159, 205, 210, 319, 326, 407, 418, 450, 473, 497

Plaisir du Texte (Le), essai de Roland Barthes, 1973, Été : 30

plan, Échange : 29, 29, 31, 38, 112, 185, 170, 210, 226, 226 / Travers : 19, 34, 44, 104, 105, 106, 106, 121, 134, 169 / Été : 64, 72, 89, 126, 128, 128, 129, 129, 168, 219, 244, 270, 281, 310, 363 / L’Amour l’Automne : 32, 61, 61, 61, 68, 136, 195, 236, 358, 448, 453, 477, 495 / Travers Coda : 33, 38, 48, 49, 79, 81

planche, Échange : 41, 52, 57, 59, 155, 158, 173, 188, 190, 212, 226, 237 / Travers : 12, 13, 38, 39, 40, 73, 96, 121, 189, 189, 197 / Été : 118, 123, 126, 337 / L’Amour l’Automne : 51, 163, 290, 308 / Travers Coda : 37, 41, 60, 72, 76, 92, 97

plancher, Échange : 120, 125, 143, 144 / Travers : 38, 39, 73, 171, 182 / Été : 105, 105, 153, 173, 246, 346, 370, 85, 186 / L’Amour l’Automne : 46, 85, 195, 221-222, 371, 489, 511 (coupé) / Travers Coda : 33, 51, 56, 60, 82, 83

planks, Échange : 100 / Été : 107

Plans-Reliefs (musée des), hôtel des Invalides, Paris VIIe, Travers Coda : 12 (se retrouvent devant le mausolée de Napoléon)

plantation, Passage : 54 / L’Amour l’Automne : 258

plante, Échange : 11, 217, 224  / L’Amour l’Automne : 18, 78, 85, 268, 497

plaque, Passage :54, 69, 101, 102, 107, 124, 164, 165, 171, 181 / Échange : 12, 38, 42, 42, 103, 148, 162, 203, 205, 221 / Travers : 13, 134, 231, 261 / Été : 98, 172, 185, 291, 323 / L’Amour l’Automne : 24, 24, 117, 117, 134, 139, 139, 140, 441, 444, 444, 444, 503, 504 / Travers Coda : 19, 29, 49 / lac, laque, flaque, inscription

plaquer, Passage : 108 / Été : 236 / L’Amour l’Automne : 248

plaquette, Échange : 141, 222 / Été : 102, 105 / Travers Coda : 40

plat(e), Travers : 177 / L’Amour l’Automne : 221, 235, 249, 258, 291, 452, 499, 500, 500, 512, 527 / Travers Coda : 15, 87

plateau, Échange : 12, 12, 108, 124 / Travers : 202 / L’Amour l’Automne : 235, 479, 499

plate(s)-bande(s), Passage : 81, 165, 177, 186, 203 / Échange : 10, 15, 37, 57, 61, 73, 80, 111, 113, 130, 135, 183, 222 / Travers : 18, 163, 177, 241 / Été : 102, 177 / L’Amour l’Automne : 206, 227, 497

play, Échange : 130

Player’s, Échange : 62 / Travers : 27 / Travers Coda : 81

Pli(s), Échange : 46, 54, 69, 87, 111, 130, 213 / Travers : 170, 222 / Été : 13, 52, 105, 124, 147 / L’Amour l’Automne : 110, 222, 224 / Travers Coda : 52, 58, 66, 84, 93

plier, Échange : 70 / Travers : 77 / Été : 255, 271, 380 / L’Amour l’Automne : 72 (plié en deux), 149

Plieux, village et château de Lomagne, dans le département du Gers, Gascogne, Vaisseaux brûlés : 794-2 (“Un mauvais tour”, inauguration de l’exposition “Mirò, les dernières années”, samedi 6 juillet 1996)

pline, Travers : 96

pluie, Passage :53, 120, 145 / L’Amour l’Automne : 52, 90, 160, 164, 198, 252, 252, 274, 458, 472, 504, 509 / Travers Coda : 49, 69 / pli, lui, luire

, fleuve d’Italie, Été : 385 / L’Amour l’Automne : 120, 167, 241 / Travers Coda : 85

Poe ou Poë (Edgar Allan), écrivain américain, 1809-1849, Travers : 247 / Été : 84, 285, 300, 308, 395 /  L’Amour l’Automne : 39, 58, 71 (cité, non nommé), 80, 119 (cité, non nommé), 120 (cité, non nommé), 125 (cité, non nommé), 142, 168 (Poë (sic)), 175, 180, 253, 537 / Journal de Travers : 858 (de la Pléiade) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15 (“Der Main”, non nommé, « Death approaches », citation de la première page du récit, éd. “The Library of America”, p. 337),  781-1-1-14 (“William Wilson”, citation du texte en anglais, « uncourtly patronymic »)

poème, L’Amour l’Automne : 59, 88, 151, 157, 161, 161, 161 (poems), 169, 173, 174, 190, 221 (Wolf’s Bean), 222 (poem), 236 (symphonique), 237, 314, 314 (symphonique), 319, 374, 403 (Complete poems de Hart Crane), 431, 460, 503, 537 / Travers Coda : 15, 47, 56 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, “Aspirations”, in Les Poésies de A.O. Barnabooth, 1908) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-5 (“Cerisy-la-Salle”, du grand-père, édités par la cousine) /  Bohème, Poë aime,

Poèmes trouvés dans les papiers posthumes d’un corniste ambulant, recueil de Wilhelm Müller, Été : 99

poésie, L’Amour l’Automne : 147, 157, 157, 157, 160, 168, 309, 475, 499, 508, 536 / Travers Coda : 43, 68 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, de l’aïeul (Jean Gourdiat, 1870-1950)) / Pô, Poë, Ésiope

Poésie est inadmissible, d’ailleurs elle n’existe pas (La), essai de Denis Roche, Travers Coda : 53

poète, Échange : 57, 69, 88, 89, 95, 102, 157 / L’Amour l’Automne : 43, 55, 64, 120, 123, 150, 152, 152, 155, 178, 221 (Celan), 236, 254 (Max Jacob), 335, 357, 403, 419 (Trakl), 433, 449 (Aragon), 475, 490, 518 / Travers Coda : 16, 21, 32, 34, 37 (Celan), 44, 45 (Racan), 51, 62, 70, 75, 77, 79, 90 (poet), 93

“Poètes d’aujourd’hui”, collection créée en 1944 par les éditions Seghers, Été : 359 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-1 (“Un bras sans corps”, volume Pessoa, par Armand Guibert, p. 28)

poétesse, L’Amour l’Automne : 43

Poétique des simples vertus (Une), introduction par Daniel Vidal à La Théologie mystique de Jean-Pierre Camus (chez Jérôme Millon, coll. Atopia), L’Amour l’Automne : 148 (cité, non nommé)

poetry, L’Amour l’Automne : 132, 138, 152

poil(s), Passage :42, 48, 75, 90, 91, 97, 108, 117, 125, 151, 162, 199 / Échange : 150, 174, 188 / Travers : 99, 163, 186, 189, 199, 200, 200, 258 / Été : 39, 272, 384  / L’Amour l’Automne : 39, 39, 67, 224, 423 / Travers Coda : 16, 43, 44 / poli, pli, toile, moelle, voile 

Poincaré (Raymond), homme d’État français, 1860-1934, Travers : 65 (voix de)

Point (Chez), restaurant de Vienne, Isère (La Pyramide), Passage : 63 / Échange : 90, 159 / Travers Coda : 45 (a perdu une étoile)

Point of Sleat, L’Amour l’Automne : 65, 104

pointe d’Anvers, Échange : 185

pointer, L’Amour l’Automne : 110, 280

Poirier (Anne et Patrick), artistes français, nés en 1941 et 1942, Été : 134, 312 / Journal de Travers : 52, 287 (vont partir pour la Sicile), 611-2, 718, 888 (lecture à Anne de la 4e de couverture de Paysage de ruines avec personnages), 962, 1065, 1086, 1280, 1332, 1396

P. O. L., maison d’édition, L’Amour l’Automne : 409 / Travers Coda : 88 / Vaisseaux brûlés : 794-5 (Jean Frémon est membre du conseil d’administration)

Pola, Passage :11, 94a /  Échange : 175 / Travers : 30, 218 / Été : 31, 130, 307

Pola X, film de Léos Carax, d’après Pierre ou les ambiguïtés d’Herman Melville, 1999, L’Amour l’Automne : 273, 309 (allusion)

Polattini (Béatrice), co-auteur avec Niké d’Astorg du texte “Du dessin à la lettre” in Folle Vérité, Seuil, 1979, Été : 342 (citée, non nommée) / Travers Coda : 12 (id.)

pôle, L’Amour l’Automne : 29, 136, 242, 252, 411

poli, Travers : 195, 209 / Été : 74, 136 / L’Amour l’Automne : 117, 254, 272, 307, 503, 519

police, Passage :99, 103, 150, 153 / Échange : 28, 133, 148, 181, 225 / Travers : 24, 49, 71, 155, 157, 158, 178, 210, 216, 235, 270 / Été : 23, 67, 104, 119, 208, 220, 242, 263, 273, 283, 288, 296, 349, 358, 365, 377, 395, 395 / L’Amour l’Automne : 59, 81, 87, 159, 164, 226, 286, 370, 372, 442, 512 / Travers Coda : 22 / poil, peau lisse, Indianapolis, policé, ploie (de ployer), poli 

policier, Été : 61, 68, 271, 342, 360, 4ec / L’Amour l’Automne : 127

policier-détective, Été : 180

Politien (Angelo Ambrogini, dit il Poliziano, en français Ange), poète et humaniste italien, 1454-1494, plusieurs fois cité et par exemple, Travers  : 188 (Assai, bel figlio) / Été : 133 (J’aime)

politique, Été : 4ec / L’Amour l’Automne : 208, 272, 318, 318, 336, 478, 512, 512, 533

Politique du bonjour à Paris (La), Été : 259 (titre pour le début d’une façon de pamphlet)

Pollatini (Béatrice), Été : 342 (citée, non nommée, traversée impossible, la lettre N, Folle vérité)

Pollock (Jackson), peintre américain, 1912-1956, Été : 134 (Je n’aime pas) / Journal de Travers : 592

polo, Échange : 157, 206 / Été : 291

Polo (Marco), commerçant et voyageur vénitien, 1254-1324, Passage :115 (biographie de, qui ne fait que le paraphraser) / Échange : 103 (aéroport) / polo, Lacoste, chemise de sport, Pola, poli

Pologne, L’Amour l’Automne : 466

polonais, Travers : 32, 196

Polyphème, personnage de l’Odyssée, Travers : 89, 90 / Été : 36, 165, 239 / L’Amour l’Automne : 22, 431

polyphémique, Été : 186 / L’Amour l’Automne : 159

polytechnicien, L’Amour l’Automne : 369 / Travers Coda : 85

Polytechnique, Échange : 119

Polythème, Été : 351

Pompe (rue de la), Paris, XVIe arr., Été : 85 (pissotière à l’angle de la)

Pondichéry, ville de l’Inde, ancienne capitale des Établissements français, Passage : 30 (cochon d’Inde), 37 (pièce aux stores baissés), 38 (court séjour à), 55 (quelques jours à), 62 (Paul Richard, non nommé), 64 (bon dis chéri), 99 (Tom et Marc), 146  (mort de la Mère) / Échange : 143 (Dupleix) / Travers : 247 (renvoi à Passage, 64) / L’Amour l’Automne : 42 / Travers Coda : 44 (vieille dame, Inde de Rolland), 86 (la Mère) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-6 (“La gloire de Vidal”, non nommée, allusion, “Bon, dis, chérie”, lettre reçue des anciens comptoirs) / bon dis chéri

Pondichéry (rue de), Paris XVe arr., Passage : 104, 124

Pont(s), Passage :53 (de l’Académie), 58 (id., non nommé), 146, 146 (au Change), 146 (d’Arcole), 146 (au Double), 146 (de l’Archevêché), 146 (de la Tournelle) / Échange : 102 (jardin à Giverny, glycine disparue), 104 (d’un navire blanc), 117 (de planches), 136 (nouveau, emprunté par le tsar), 162 (passerelle à la place, Légion d’honneur), 162 (Royal), 204 (nouveau, tsar), 205 (de l’Académie), 210 (Nash, armatures de fer), 210 (palais impérial en Indochine, précédé d’un), 221 (Royal), 226 (tasse sous un, Bâle), 233 (mort de Billy Bud) / Travers : 12 (prolonge le boulevard de la Gare), 19, 19 (tsar, armature de fer), 113 (très arqué), 180 (de Verazzano), 185 (Royal) / Été : 26 (l’avare Achéron), 49 (du côté de Colombes ou de Courbevoie), 70 (de fer, Queens), 106 (Montbrison), 180, 192, 220, 223 (de l’Académie), 243 (enchanté vers Slumberland), 281 (courbe de la Seine), 385 / L’Amour l’Automne : 35 (cinquante ans sur le, gens du Morar Hotel), 83 (qui sert d’illustration, Breaking the Waves), 123 (sur les billets en euros), 153 (ponts aux ânes), 165 (qui sert d’illustration, Breaking the Waves), 173 (dans l’île de Skye), 186 (en Écosse), 283 (à Venise, de l’Académie, non nommé), 291 (Crane, The Bridge, l’archiecte du), 324 (Crane, The Bridge, lettre à Waldo Frank, “La fenêtre”) 357 (ombre du Pont, Hart Crane, The Bridge, “Le cap”), 435 (de Rion-Antirion, “Le voyage”) / Travers Coda : 18 (Mirabeau, non nommé), 25 (près d’un), 32 (Mirabeau, non nommé), 34 (veille de week-end, ou mieux encore d’un “pont”), 39 (Rhin, Bâle), 49 (on se retrouve toujours au même), 80, 84 (ponts de Cé), 85, 92 (de planches), 94 (Mirabeau, non nommé)

Pont Saint-Esprit, ville du Gard, Été : 373

Pont-l’Évêque, Été : 134 (J’aime, le)

Ponti (Carlo), producteur de cinéma italien, 1912-2007, Travers : 235

Pontormo (Jacopo Carrucci, dit), peintre toscan, 1494-1557, Été : 134

Pop Art, Été : 325, 351 / L’Amour l’Automne : 168

Pope, Passage :78 (Alexander) / Échange : 208 (Pope-quelque chose) / pape, pipe, fellation, pompier

Pope (Alexander), poète anglais, 1688-1744, Passage : 78 (la Zemble équivaut dans son œuvre au Groenland)

Popol-Vuh, récit épique maya-quiché, Été : 110 (jumeaux, héros civilisateurs)

porc, Travers : 58 (travers de)

porche, Passage :99, 132, 167 / Échange : 72, 94, 102, 223 / Travers : 83 / Travers Coda : 45 / Porsche, perche, Perche, parchemin, torche, roche, poche, choper 

Porel (Marc Michel Marrier de Lagatinerie, dit Marc), acteur français, 1949-1983, Travers : 134 / Été : 69, 95

Porion (Charles), peintre français, 1814-?, Été : 53 (portrait du prince impérial)

Pornichet, ville de Loire-atlantique, Échange : 121 (Lucia Joyce), 216 (id.)

pornographie, Travers : 155, 155 / L’Amour l’Automne : 109

pornographique, Échange : 13 / Travers : 109 / L’Amour l’Automne : 436, 436

Poros, île grecque, Été : 21 (rade de)

Porsche, Passage : 63 / Échange : 90, 105

port, Passage : 80, 81, 100, 120, 138, 160, 173, 183, 187, 195 / Échange : 24, 101, 106, 121, 146, 163, 185, 218 / Travers : 127, 128, 137, 150, 234, 235 / Été : 79, 92, 117, 120, 132, 142, 155, 194, 201 (portz, au sens de passage, col, vers cité de Jaufre Rudel de Blaye) 206, 208, 259, 269, 275, 307, 409, 4ec / L’Amour l’Automne : 30, 34, 41, 54, 78, 128, 196, 268, 324, 337, 389, 406, 407, 490, 497, 497, 537 / Travers Coda : 42, 55, 56, 60, 87 / mort(s), porc(s), tort(s), sort, Sort, fort(s), sport(s), à rebours (harbour), port (de reine), trop

portable, L’Amour l’Automne : 143, 414

portail, Passage : 102 / Échange : 10, 10, 23, 30, 49, 57, 61, 63, 115, 122 / Été : 37, 102, 385 / L’Amour l’Automne : 120

Porta Nigra, monument romain de la ville de Trêves, Passage :170 (maison de Marx) / L’Amour l’Automne : 27 (maison de Marx), 86 (hôtel convenable), 231 (maison de Marx) / Travers Coda : 51 (hôtel) / granit, grain

Port-au-Prince, capitale d’Haïti, Travers Coda : 28

Port de l’angoisse (Le) (To Have and Have Not), film de Howard Hawks, 1944-1945, Travers Coda : 44 (la chanson de Cricket dans)

porte (une), Passage :12, 14, 21, 22, 23, 42, 52, 54, 59, 60, 69, 73, 84, 88, 110, 113, 122, 124, 135, 144, 155, 158, 164, 183, 194, 195, 204 / Échange : 9, 14, 40, 57, 62, 67, 70, 73, 74, 78, 79, 82, 83, 85, 85, 86, 92, 105, 111, 112, 114, 126, 156, 156, 163, 166, 176, 179, 190, 205, 228, 234, 235 / Travers : 21, 31, 33, 38, 40, 59, 72, 73, 77, 82, 98, 98, 99, 109, 121, 137, 177, 178, 179, 182, 192, 193, 202, 203, 203, 204, 206, 206, 208, 210, 216, 228, 251, 253 / Été : 16, 42, 73, 81, 81, 81, 87, 115, 145, 145, 147, 149, 157, 171, 172, 193, 194, 209, 236, 238, 241, 242, 247, 257, 265, 266, 282, 303, 306, 314, 317, 339, 339, 342, 343, 344, 345, 352, 356, 357, 359, 370, 385, 387, 390, 392, 394, 405, 4ec / L’Amour l’Automne : 14, 31, 33, 33, 48, 77, 96, 98, 101, 138, 160, 172, 180, 199, 205, 213, 231, 235, 271, 278, 325, 340, 340, 340, 428, 429 (door), 491, 498, 512 / Travers Coda : 38, 39, 41, 43, 43, 51, 52, 57, 61, 62, 64, 65, 67, 68, 77, 82, 83, 88 / sorte(s), morte(s), trope(s), port(s), trop, Sacher törte, forte(s), empire ottoman, Turquie

porte-fenêtre, Passage :149, 165, 167, 169, 186 / Échange : 67, 129, 184, 228, 235 / Été : 117, 346 / L’Amour l’Automne : 50

Porte Dorée, Porte-Dorée, Passage : 124 / Échange : 193

Porte Noire (La), roman de Pierre Minet, 1946, L’Amour l’Automne : 199

portée, Été : 126 / L’Amour l’Automne : 38, 166, 181, 328

portefeuille, Été : 173 / Travers Coda : 93

porter, Été : 114, 365, 377 / L’Amour l’Automne : 38, 123, 139, 145, 148, 177, 178, 178, 179, 212, 240, 297, 303, 316, 346, 354, 367, 370, 398, 402, 403, 434, 456, 496, 497, 498, 498, 504, 510, 517, 527, 530, 537

Portland (William Henry Cavendish Bentinck, 3e duc de), homme d’État britannique, 1738-1809, Été : 287 (Perceval, chancelier de l’Échiquier sous lui en 1807, lui succède comme Premier Ministre)

Porto, ville du Portugal, Passage :172 / port, orto botanico, Topor

portoricain, Porto-Ricain, Passage : 118 / Travers : 86, 123, 190 / Été : 177 / L’Amour l’Automne : 86, 357

portrait(s), Passage :107, 129, 154, 174 / Échange : 20, 69, 73, 86, 90, 91, 107, 112, 118, 133, 151, 175, 188, 194, 201, 201, 209, 212, 219 / Travers : 14, 114, 116, 117, 133, 198, 221, 231, 238, 248, 264 / Été : 45, 53, 78, 95, 103, 104, 111, 130, 145, 188, 200, 223, 270, 297, 334, 392 / L’Amour l’Automne : 57, 68, 72, 79, 102, 120, 121, 135, 156, 186, 191, 229, 229, 247, 248, 267, 345, 349, 352, 382, 382, 446, 447, 449, 457, 510 / Travers Coda : 47, 49, 59 / cracher, portait, porterait (de porter)

“Portrait of a Lady”, poème de T. S. Eliot, Travers Coda : 35 (cité, non nommé)

Portrait of a Lady (The), roman d’Henry James, 1881, Passage : 10 / Été : 88 (variation sur George Eliot), 101, 249 (titre en français littéral) / L’Amour l’Automne : 41 / Travers Coda : 34

portraitistes, L’Amour l’Automne : 382

Portraits d’écrivains, titre d’un petit recueil de poèmes d’un grand-père, trouvé dans un tiroir rue Pierre-Louys, Travers : 89

Port-Royal, abbaye de, Échange : 83 (Nicole, nom qui rappelle), 199 (mort d’Angélique de Fontanges à)

Port-Saïd, ville d’Égypte, Passage : 46 / Échange : 144, 167 / Travers : 28 / Été : 229, 362

portugais, Passage : 153 / Échange : 70, 75, 95, 101, 118, 133, 144, 185, 189, 224 / Travers : 25, 27, 135, 137, 241 / Été : 38, 47, 81, 234, 235 / L’Amour l’Automne : 197, 198, 431, 500 / Travers Coda : 47, 55

Portugal, Passage :70, 199 / Échange : 187 / Travers : 29 / Été : 118 / L’Amour l’Automne : 250

pose, Échange : 100 / Travers : 120, 121, 129, 131, 153, 184, 235, 242, 250, 252, 259 / Été : 50, 116, 183, 305, 340, 409 / L’Amour l’Automne : 96, 207, 449

poser, Échange : 52 / L’Amour l’Automne : 128, 153, 165, 172, 173, 201, 239, 385, 391, 407, 417, 417, 437, 437, 460, 467, 479, 497, 499, 509

postal, Été : 240

postcard, Été : 212

poste, Échange : 39, 51, 62, 67, 74, 121 / Travers : 84, 210, 213, 245, 262 / Été : 92, 156, 158, 201, 220, 236, 250, 288, 299, 352, 368, 374, 381, 398 / L’Amour l’Automne : 76, 86, 96, 236, 300, 361, 453, 512

poste-frontière, L’Amour l’Automne : 88

postmortem, L’Amour l’Automne : 286

post-scriptum, L’Amour l’Automne : 247

Postumus (Marcus Cassianius Latinius), homme d’État gallo-romain, † 268, L’Amour l’Automne : 321

poteaux, Passage : 193 / Puteaux

poudre, Travers : 73 / Été : 27, 57 / L’Amour l’Automne : 99, 400, 519

Pouget (Le), maison de famille des Puyaubert puis des Gaudefroy-Demonbynes à Saint-Mexant, près de Tulle, Corrèze, Vaisseaux brûlés : 539-6-1 (“Espace Louis-Puyaubert”, visite le 22 septembre 1990)

Pouilles, région d’Italie, Travers : 240

Pour l’amour de mon roi, ouvrage d’Alexandra de Yougoslavie, 1957 pour l’édition française chez Gallimard, Été : 171

Pour servir de glyphe & de musique, texte de Denis Roche dans le catalogue Domus Aurea, fascination des ruines, publié par le Centre Pompidou en 1983, Travers : 89

Pour une esthétique du malgré tout, Travers : 134 (dans la liste des J’aime)

Pour une théorie du Nouveau roman, essai de Jean Ricardou, Seuil, 1971,  Été : 353 / L’Amour l’Automne : 76

Pour un Malherbe, essai de Francis Ponge, 1965, Travers Coda : 22

poussière, Travers : 42, 61 / Été : 312 / L’Amour l’Automne : 82, 85, 118, 138

Poussin (Nicolas), peintre français, 1594-1665, Travers : 133, 133 / Travers Coda  : 55

poutre, Été : 27

Powys (John Cowper), écrivain britannique, 1872-1963, L’Amour l’Automne : 104

P. R., initiales du préfacier de L’Image, de Jean de Berg, Travers Coda : 94

praticien, L’Amour l’Automne : 72, 254, 348, 365

Pré-aux-Clercs (rue du), Été : 225 (symphonie Titan, de Mahler, pianiste américain, Walter H.), 312 (id., pianiste américain, William, « s’introduire entre mes fesses ») / Travers Coda : 47 (B. Walter)

précarité, Échange : 78

Prélude, L’Amour l’Automne : 393 (Tristan)

Premier ministre, Échange : 163 (Perceval) / Été : 73 (Perceval), 287 (Portland, Perceval), 368 (Perceval) / L’Amour l’Automne : 177 (Perceval), 185 (id.), 222 (Siméon de Bulgarie), 242 (Perceval), 243 (Wilson)

première (une), L’Amour l’Automne : 99, 113

Première guerre mondiale, L’Amour l’Automne : 254, 314

prénom, Passage :37, 154, 169, 171, 197 / Échange : 13, 55, 70, 83, 88, 91, 92, 149, 155, 165, 201 / Travers : 90, 95, 97, 172, 218, 220, 233 / Été : 17, 29, 37, 40, 52, 99, 147, 171, 184, 188, 227, 240, 241, 251, 262, 302, 308, 309, 326, 351 / L’Amour l’Automne : 21, 36, 39, 51, 61, 68, 80, 101, 192, 197, 240, 246, 248, 251, 282, 289, 328, 328, 338, 364, 530, 532 / Travers Coda : 26, 34, 34, 36, 43, 43, 76, 96

Prénoms de personne, essai d’Hélène Cixous, Seuil, 1974, Été : 304, 353

Prénoms : Max (Bax, Saxe), Marc (marque, arc, signe), Markus, Diane, Duane, Tom (mot), Pierre, Dan, Celia, Marco, Roman, Rowan, Romain, Carol (Lorca), Carole, Karl, Carla, Otto, Ottokar, Denis, Denise, Arnold, Roland, Orlando, Rinaldo, Renaud, Jacob, Archer, Archie, Rachid, Rachel, Norma, Nora, Norman, Arno, Laurent (Oran), Ange (nage, Agen), Angelo, Morgan, Salim (islam, Mali, Ali, malice, Lima), Tristan, Lance, Vance, Vince, Karim, Peter, Roy, Wolf, Léon, Noël, Eugène, Flora, Rex, Tex, Indiana, Diana, Jean (nage, Agen, gens, Jan), Éric (cire, récit, crié, crier), Marcel, Marceau, Coralie, Caroline, Virginia, Maurice, Morris, Boris, Cora, Ramon, Raymond, Nicole (Colin, Colinne), Omar, Karel,Frank, Angèle, Carine, Solange, Landry (Irlande), Donald, Tarik (Irak, Karim), Bob, Robert, Roy, Robin,

pré-raphaélite, Échange : 90 (adolescente)

pré-romain, L’Amour l’Automne : 158

présage, Échange : 117 / Été : 77 / L’Amour l’Automne : 16, 130

présence, Passage : 197 / Échange : 109, 133 / Travers : 181, 212, 277 / Été : 41, 63, 158, 183, 198, 203, 212, 234, 258, 278, 297, 297, 297, 297, 357, 360, 396 / L’Amour l’Automne : 20, 38, 58, 68, 77, 85, 150, 152, 168, 173, 194-195, 200, 200, 206, 215, 220, 226, 239, 254, 274, 334, 377, 380, 384, 389, 390, 398, 398, 409, 432, 516, 533, 537

présent, Échange : 117, 117, 142 / L’Amour l’Automne : 62, 62, 62, 62, 86, 109, 117, 120, 125, 132, 132, 134, 141, 148, 154, 157-158, 172, 182, 183, 188, 198, 218, 223, 224, 224, 235, 374, 384 (présente-absente), 396, 400, 413, 509, 519, 536

présentation, Été : 298

présentification, L’Amour l’Automne : 172, 174, 175, 537

présidence, L’Amour l’Automne : 151

président, Été : 68 (Carter), 224 (Park), 311 (id.) / L’Amour l’Automne : 109 (du Zaïre), 179 (Grant), 239 (-directeur-général), 406 (du Conseil, Blum), 423 (Carter) / Travers Coda : 26 (Carter), 34 (id.)

Président-Wilson (avenue du), L’Amour l’Automne : 12 (Mme Dane, conservateur du musée de la Mode)

présidentiel(le), L’Amour l’Automne : 248, 532 / Travers Coda : 96

présider, L’Amour l’Automne : 195, 248, 517

presqu’île, Travers : 55 / L’Amour l’Automne : 26, 94, 182, 182

presse, L’Amour l’Automne : 83, 369

prétexte, Passage :166, 179 / Échange : 165 / Travers : 75, 99, 181, 279 / Été : 103, 253, 376 / L’Amour l’Automne : 69, 111, 168, 180

prétexter, L’Amour l’Automne : 208-209

Pretoria, capitale de la République d’Afrique du Sud, Travers : 224, 269

preuve, L’Amour l’Automne : 35, 136, 183, 385, 450

Priam, personnage de la mythologie grecque, Été : 238 (fausse lettre à Palamède)

Prima della Rivoluzione, film de Bernardo Bertolucci, 1964, Passage : 96 (non nommé, l’adolescent blond, Allen Midgette, la bicyclette, n’en finit pas de tomber), 146 (id.), 152 (id.) / Travers : 135 (J’aime) / Été : 163 (Verdi, Lucia Bose, Jacqueline Didier corrige cette erreur, garçon blond ne cesse de tomber, Parme, Andy Warhol, 354 (recommandé pour la lecture des Églogues) / L’Amour l’Automne : 119 (cité, non nommé, l’adolescent blond, Allen Midgette, Warhol, Morissey, s’écrase à terre —> Il Giardino dei Finzi-Contini)), 119 (nommé, la grande tirade de l’oncle (qui n’est du tout un oncle mais un ami de la tante)), 156 (cité, non nommé, Agostino, la maison de Cesare, Questa per mio padre, fascination de Bertolucci pour Allen Midgette), 166 (Verdi, Gina, Agostino, carte du parti, confins de Parme, bicyclette, chute, « Cette fois c’est pour ma mère », —> Il Giardino dei Finzi-Contini), 180 (non nommé, allusion à la scène de Puck au bord du Pô, il fiume basta !), 241 (cité, non nommé, scène de Puck, le Pô, citation en italien, Non resterà piu niente), 305 (allusion, Agostino non nommé, pied sur le guidon, s’écrase à terre) / Travers Coda : 24 (Il fiume no, citation du monologue de Puck au bord du Pô), 41 (id.), 73 (plus belle séquence de), 80 (nommé, Lucia Bose, Adriana Asti non nommée, Oh ! les beaux jours, Robert Wilson) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, Agostino sur sa bicyclette, ne cesse de tomber —> Le Jardin des Finzi-Contini), 571-1-1-15-3 ( chutes d’Agostino, « Cette fois c’est pour ma mère »)

Prima linea, groupe extrémiste italien fondé en 1976, Été : 58,

primavera, Travers : 214

prince, Échange : 125 (de Monaco), 145 (consort) / Été : 76 (de Léon), 111 (de Monaco), 172 (impérial, non précisé), 204, 224, 256 (Guillaume de Danemark), 273 (installé dans son petit appartement du pavillon de Flore), 284 (Napoléon), 302 (Maurice de Saxe), 376 (du Danemark), 378 (grand maréchal de la cour), 386 (Carol) / L’Amour l’Automne : 67 (Eugène), 83 (de Monaco), 94 (Charlie), 225, 271 (Eugène) / Travers Coda : 22 (allusion au Guépard), 50, 56 (de Léon), 87 (of Wales)

prince de Galles, Passage : 22, 46 (futur George V) / Échange : 128 (futur George IV), 192 (fort du, La Pérouse), 211 (id.) / Été : 91 (prince of Wales), 187 (Charles, se marie avec Lady Diana) / L’Amour l’Automne : 83 (Charles, se remarie), 265 (fort du, La Pérouse, baie d’Hudson), 316 (id.)

Prince impérial (Louis Napoléon Bonaparte, dit le), 1856-1879, Travers : 182 / Été : 80 (lettre en vers latins envoyée par Rimbaud), 97 (tué au Natal sur son cheval Fate), 169 (centenaire de sa mort, palais de la Légion d’honneur), 174 (son chien Nero), 284 (centenaire de sa mort), 298 (plus ou moins fiancé à une Battenberg), 391 (son chien Nero) / L’Amour l’Automne : 292

Prince of Wales, navire, Travers Coda : 87

Princes (Résidence des), Échange : 143 / Été : 346

princesse, Travers : 221 (Ratrevszill) / Été : 111 (de Monaco), 261 (Anne), 284 (Napoléon), 298 (Vicoria-Eugenia, de Battenberg) / Travers Coda : 31 (Marie Bonaparte, Georges de Grèce)

princesse de Galles, Passage : 18 (future reine Mary) / Travers : 18 (future reine Mary), 18 (lu dans Passage par Angelo Rinaldi), 19 (référence à Passage) / Été : 261 (son père mourant) / L’Amour l’Automne : 83 (la nouvelle épouse de Charles ne sera pas), 282

Principia ethica, traité de George Moore, 1903, Échange : 157

Principles of Psychology (The), œuvre de William James, 1890, L’Amour l’Automne : 355

printemps, Passage :105, 157, 163 / Échange : 40, 87, 94, 108, 114, 149, 185, 235, 236 / Travers : 34, 36, 56, 64, 81, 104, 117, 126, 131, 135, 222, 225, 259

Printemps (hôtel du) : Travers : 56 (Henry Jean-Marie Levet y habite quelque temps, citation de Léon-Paul Fargue, conversation en automobile avec Valery Larbaud, préface aux Poèmes  de Henry J.-M. Levet, Gallimard, collection Métamorphoses, XVIII, 1943, p. 22, Cartes Postales et autres textes, Poésies/Gallimard, 2001, p. 51)

Printemps (Le), roman de Walter Moran, Travers : 246 (le film Morte-Saison, de William Larsky, 1937, en est tiré)

Printemps (Le), première symphonie, en si bémol majeur, op. 38, de Robert Schumann, 1841, Travers : 255 (Clara, chute dans le Rhin, asile d’aliénés)

“Printemps qui commence”, air de Dalila dans Samson et Dalila, 1877, de Camille Saint-Saëns, Travers : 40-41 (“Arnold”, de la galerie Sonnabend, chantait cet air à Capri  chez …)

prise, Été : 189 / L’Amour l’Automne : 117, 503 / Travers Coda : 74

Prisonnier de Zenda (Le), The Prisonner of Zenda, roman de Anthony Hope, 1894, Travers : 17 (journaliste rencontre le roi et croit contempler un miroir ; notes sur les versions cinématographiques) / Été : 118 (roi Boris conseiller pour l’étiquette et les décors de la version de 1952 de, par Richard Thorpe)

Prisonnière (La), partie d’À la Recherche du temps perdu, de Marcel Proust, Été : 76 (anecdote sur le prince de Léon — “J’vous avais pris pour un engliche” — se retrouve telle quelle dans La Fugitive, mais avec un autre protagoniste) / Travers Coda : 20, 56

Privy Garden, Passage :137, 156

prix, L’Amour l’Automne : 96, 99 (de Diane), 99 (de l’Arc-de-Triomphe), 204, 373 / Travers Coda : 40 (Interallié)

Problème de la vie (Le), ouvrage philosophique attribué par Henri-Louis de La Grange, dans son Gustav Mahler, tome III, Le Génie foudroyé, à Eduard von Hartman,  1842-1906— il s’agit peut-être de Moderne Probleme, Leipzig, 1888, Été : 333 (Mahler mourant lit ce livre et en déchire les pages parce qu’il n’a pas la force de les tenir)

 

Problèmes du Nouveau Roman, essai théorique de Jean Ricardou, éditions du Seuil, coll. Tel quel, 1967, Été : 353 (lecture recommandée pour la lecture des Églogues)

procès, Échange : 51

proche, Été : 118 / L’Amour l’Automne : 142, 396, 484

Proclamation, Travers : 17 (section de la musique d’A. Newman pour Strangers in a train) / L’Amour l’Automne : 394 (de la banque nationale japonaise)

Prof, L’Amour l’Automne : 474, 474

professeur, Été : 196 (Rivers) / L’Amour l’Automne : 77, 155, 173 (Bach), 184 (Morel), 216, 218 (Sarkonak), 234 (Steiner),  235 (Bach), 240 (Bach), 247 (Sarkonak, non nommé), 249 (Bach, abrégé), 253 (Dupont), 272 (Albert), 272 (id.), 272 (id.), 278 (Sarkonak), 303, 322, 387, 393, 474, 501, 512 / Travers Coda : 17 (Sarkonak), 49 (Bach), 51, 82

Profession : reporter, film de Michelangelo Antonioni, 1975, L’Amour l’Automne : 89, 124

profil, L’Amour l’Automne : 12, 348 / Travers Coda : 28, 48, 83

profondeur, L’Amour l’Automne : 87, 175, 364

Programme Commun, Travers : 268 (discours rapporté de Georges Marchais sur sa fidélité au)

Progrès en amour assez lents, recueil de récits de Jean Paulhan, 1916, L’Amour l’Automne : 91, 190 / Travers Coda : 12, 60 (ch. 3 cité) / Ceylan, Celan, Sri Lanka, celant, (Germano) Celant

proie, Été : 278 / L’Amour l’Automne : 495, 498 / roi

Projet, Travers : 179 (roman dont parlait un certain Ratsky : il s’agit de Projet pour une révolution à New York, cf. ci-dessous / L’Amour l’Automne : 202, 227, 351, 352, 457, 503, 536

Projet pour une Révolution à New York, roman d’Alain Robbe-Grillet, éditions de Minuit, 1970, Travers : 171 (lu par un certain Paul, galeriste new yorkais de la 81e rue), 179 (interprété comme une provocation par des policiers new yorkais), 204-208 (longue citation, pp. 33-37) / Été : 37, 352 /  L’Amour l’Automne : 108 (cité), 108, 126 (cité, non nommé), 127 (cité, non nommé), 137 (cité, non nommé), 166-168 (cité, non nommé), 181 (citation tronquée), 198 (citation tronquée),  254 (cité, non nommé), 260 (citation tronquée), 268 (citation tronquée) / Travers Coda : 15 (citation de la p. 138, « W. ne peut se douter etc. ») / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-3 (citation de la p. 108, les deux garçons du métro, William et Marc-Anthony)

promenade, Échange : 10, 79, 99, 100 / Été : 34 / L’Amour l’Automne : 52, 141 (entre guillemets), 151, 153, 178, 178, 188, 227, 236, 316, 385, 418, 472 / Travers Coda : 40, 79, 87

“Promenade”, exposition et ensemble d’œuvres de Richard Serra présentés au Grand Palais en 2008, Vaisseaux brûlés : 794-1 (“Jean Frémon”, rencontre de Jean Frémon à cette exposition), 794-1-1 (“Promenade”, photographie, détail d’une des pièces exposées là)

Promenade au phare (La), (To the Lighthouse, roman de Virginia Woolf, 1927), Échange : 100 / L’Amour l’Automne : 60 (cité, non nommé), 84, 85 (cité, non nommé), 106 (cité, non nommé), 127 (cité, non nommé), 129 (allusion, non nommé), 135 (cité, non nommé), 139 (cité, non nommé), 141 (cité, non nommé), 141, 142 (allusion), 151, 153 (allusion), 164 (cité, non nommé), 167 (cité, non nommé), 171 (cité, non nommé), 219 (allusion), 252, 253 (cité, non nommé), 253 (cité, non nommé), 255 (cité, non nommé), 284 (citation tronquée), 322, 520 (titree en anglais) / Travers Coda : 15 (allusion aux pages 56-19 de l’édition Hogarth Press, 1927, 1963 : combien d’hommes parmi mille millions arrivent-ils jusqu’à Z ?), 28 (id., cité en anglais)

Promenade des Anglais, Échange : 48, 50, 95 / Travers Coda : 83

promeneur(se), L’Amour l’Automne : 226, 228, 255, 372, 444, 472 / Travers Coda : 17, 65

Prométhée, Été : 26

promontoire, L’Amour l’Automne : 63, 128, 174, 211 (promontory)

Properce (Sextus Aurelius Propertius), poète latin, 53-19 av. J.-C., Travers Coda : 41, 43 (non nommé, citation de la dixième Élégie du livre IV)

Proposed Colossal Monuments, série de dessins de Claes Oldenburg, commencée en 1965, Travers : 144

propre, Été : 358 / L’Amour l’Automne : 16, 138, 214, 216, 230, 232, 243, 251, 254, 254, 259, 292, 294, 298, 308, 316, 318, 328, 336, 336, 356, 378, 383, 391, 395, 395, 406, 430, 433, 478, 480, 484, 485, 487, 498, 499, 500, 501, 503, 520, 533, 535 (propria)

Propylées, monument d’Athènes, Été : 33

prose, Été : 28, 235 / L’Amour l’Automne : 61

prosopôn, L’Amour l’Automne : 158, 159

prosopopée, L’Amour l’Automne : 158

Prost, Travers : 185 (magasin d’antiquités attenant au Dauphin, rue du Bac) / Été : 28 (id.) /Proust

Protée, divinité grecque, Été : 34 (Perth, dialogue avec) / L’Amour l’Automne : 178 (id.)

protosinaïtique, L’Amour l’Automne : 395

Proust (Cécile), chorégraphe française, L’Amour l’Automne : 218

Proust (Iacobus), imprimeur et érudit de l’âge classique, 1649-1694, Été : 204 (ad usum Delphini)

Proust (Marcel), écrivain français, 1871-1922, Passage : 162 (non nommé), 184  (non nommé) / Travers : 203 (—> Hudson), 219 (petit Marcel), 220 (mille allusions de Proust) / Été : 28, 57, 76, 82, 196, 353, 407 / L’Amour l’Automne : 103, 155, 155 (cité), 197, 249, 408, 408 / Journal de Travers : 16, 42 (thèse d’Eugène Nicole), 55, 499, 592, 640, 761, 900 (Bataille, sur), 962, 1080, 1087, 1231-2, 1262, 1340, 1401, 1436-7 (lecture de Proust et les signes, de G. Deleuze), 1473 (id.), 1487 (id.), 1547 (id.), 1569 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-4 (“Le Voyage à Nohant”, grand-mère de Duparc, grand-mère du Narrateur dans la Recherche, Denis se prend pour, “structurellement”), 571-1 (“Leckram”, Cahiers Marcel Proust 10, Poèmes), Prost, Poust (ville de Caronie) / stupor, stupre, septuor, Prost

Prout’s Neck, L’Amour l’Automne : 337

Provence, Été : 151, 236

Prusse, Échange : 65 (guerre contre la), 126 (Marie de) / L’Amour l’Automne : 56 (Marie de) / russe

Prusse (Marie de), reine de Bavière et mère de Louis II, 1825-1889, Échange : 126 (collectionne pour son château de Berg tout ce qui a trait aux cygnes) / L’Amour l’Automne : 56 (id.)

pseudo-ambassadeur, Été : 67

pseudo-aristocrate, Échange : 95

pseudo-intelligentsia, L’Amour l’Automne : 209

pseudonyme, Passage : 109 / Échange : 120, 132 / Travers : 202 / Été : 80, 132, 231, 293, 404 / L’Amour l’Automne : 19, 250, 289, 383, 433, 433 / Travers Coda : 32

pseudo-renaissance, Échange : 79

pseudo-roman, Travers : 116

pseudo-underground, Passage, 152 / Échange : 153 / L’Amour l’Automne : 119, 168

psychanalyse, Travers : 121, 131, 133, 160 / Été : 246, 271 / L’Amour l’Automne : 167

psychanalyste, L’Amour l’Automne : 81 (marron, docteur Eck), 126 (marron, W. M. Projet pour une révolution à New York (non, pseudo-citation de Souvenirs du triangle d’or, éditions de Minuit, 1978, pp. 89-90 (William Morgan), 294 / Travers Coda : 17, 31, 77, 78

psychiatre, L’Amour l’Automne : 230, 275 / / Vaisseaux brûlés : 539-9 (“Je vois que les affects se portent bien”, Philippe II Durand, à Lille)

psychiatrique, Été : 44, 69, 343, 347, 350, 372, 396 / L’Amour l’Automne : 95, 103, 159-160, 419 / Travers Coda : 50, 79

psychodrame, Été : 120

psychologie, L’Amour l’Automne : 412

psychologique, L’Amour l’Automne : 235, 527

psychologue, L’Amour l’Automne : 408

psychothérapie, Été : 242

psychotique, L’Amour l’Automne : 169

publicité, Travers : 108, 135 / Été : 142 / L’Amour l’Automne : 68 (relations publiques), 242 (publicity)

Puck, personnage de Prima della Rivoluzione, Travers Coda : 73

Pugnose, Été : 303 (Mr)

pull-over, L’Amour l’Automne : 38, 39

Punta Reyes, Travers : 93

Puteani, nom latin des érudits Pierre (1582-1651) et Jacques (1591-1656) Dupuy, Été : 164 (deux manuscrits)

Puteaux, ville d’Île-de-France, Passage : 12, 48 / Échange : 235 / Travers : 119 / Travers Coda : 26 / poteau(x), putain, plutôt, Bellini

Puy de Dôme, Travers : 277 (dép., carde des Indes noires de J. Verne) / Été : 90 (aterrissage d’Eugène Renaux au sommet du), 240 (dép., adaptation télévisée des Indes noires), 356 (garder les vaches au pied du) / L’Amour l’Automne : 145 (Eugène Renaux), 509 (id.) / puits, dôme

Puyaubert (Jean), radiologiste, médecin des Hôpitaux de Paris, collectionneur et philanthrope français, 1903-1991, Travers Coda : 47 (non nommé, vers de Hugo qu’il cite à propos de tout et de rien), 69 (non nommé (Jean), J’améliore) / Vaisseaux brûlés : 371-2. (“La plus belle statue de Paris”, Jean, dit qu’André Masson disait cela de la statue de Ney par Rude), 539-6 (“Un auteur difficile’, Tulle, et la maison au nom oublié), 539-8-4-1 (“Les chevaux de la Mort”, « J’améliore »), 539-9 539-9 (“Je vois que les affects se portent bien”, Puyaubert)  / puy, Le Puy, Aubert, commandant Puyo, haubert,

Puyaubert (Louis), médecin à Tulle et naturaliste, 1876-1957, père du précédent, Vaisseaux brûlés : 539-6-1 (“Espace Louis-Puyaubert”, sa collection minéralogique à Naves, Corrèze)

puzzle, Passage : 161

Pygmalion : Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, non nommé, citation en allemand de Paul Celan, incipit du Méridien, Seuil, “La Librairie du XXIe siècle”, p. 59)

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site