Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

O

O, L’Amour l’Automne : 466, 466, 466, 466

O., Passage : 91 (de part et d’autres des épaules d’O., citation presque exacte (Ses deux mains pour Les) de La Bataille de Pharsale, Minuit, 1969, p. 213) / Travers : 153

O.A.S., Travers Coda : 50

Obliques, revue française de littérature, 1971-1983, Travers : 232 (Michel Camus dans)

oblique, L’Amour l’Automne : 16, 48, 57, 71, 77, 77, 85, 243, 261, 340, 396, 487, 527 / Travers Coda : 65

obscur, L’Amour l’Automne : 71, 73, 95, 113, 142, 159, 159, 185, 187, 237, 357, 423, 519

obscured, L’Amour l’Automne : 166

obscurité, L’Amour l’Automne : 59, 71, 120, 121, 218, 220, 242, 244, 245, 315, 458, 482 / Travers Coda : 90

observateur, Échange : 39, 80, 145, 150, 181 / Été : 68, 120, 161 / L’Amour l’Automne : 272

Observateur de Nice (L’) , Été : 307 (les critiques de, Le Nouvel Observateur, L’Observatoire de Cannes)

observation, Échange : 179 / Travers : 153, 159, 216 / Été : 322, 371 / L’Amour l’Automne : 38

observatoire, Passage : 83, 166 (Observatoire de Cannes (L’) non nommé, cité) / Échange : 46, 96, 185, 185 / Travers : 112, 134 (Observatoire de Cannes) / L’Amour l’Automne : 141 (Observatoire de Greenwich), 233 (Observatoire de Greenwich) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (à Greenwich, statue du général Wolfe, devant l’) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-5 (“Transition”, projet de film, de Meudon, ouverture sur un air de Donizetti)

Observatoire de Cannes (L’), roman de Jean Ricardou, 1961, Travers : 210 (citation de Jean Ricardou) / Été : 353

observer, Passage : 96, 97, 98, 99, 104, 105, 110, 112, 118, 120, 124, 130, 137, 143, 165, 166, 173, 179, 187, 193, 196 / Échange : 20, 96, 108, 111, 117, 127, 128, 129, 151, 153, 177, 178, 188, 194, 205, 225, 225, 226 / Travers : 19, 37, 37, 83, 93, 112, 140, 197, 202, 207, 239, 254 / Été : 56, 62, 87, 128, 246, 250, 250, 405 / L’Amour l’Automne : 15, 81, 95, 133, 199, 224, 248, 267, 301, 381, 413, 415, 418, 445, 457, 509 / Travers Coda : 44, 92, 98

occhio, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, citation des Carnets de Léonard de Vinci, en italien, sur la cavité de la joue et l’orbite qui enchâsse l’œil — également présente, en français, dans Georges Didi-Huberman, Être crâne, lieu, contact, pensée, sculpture, éditions de Minuit, 2000, p. 18)

Occident, L’Amour l’Automne : 344

occidental, occidentaux,  Échange : 191 / Travers : 99 / L’Amour l’Automne : 48, 95, 95, 136, 136, 175, 179, 179, 333

occupation, Échange : 28 / L’Amour l’Automne : 108, 456

océan, L’Amour l’Automne : 25, 25, 52, 61, 95, 105, 183, 212, 239, 260 (océane), 268, 272, 277, 284, 303, 335

Océanie, Travers : 14 / Été : 51, 192

océanien, Travers : 85

Ochrid, Travers : 94

Ochrida, Travers : 94

ocre, Échange : 160 / Travers : 14, 85, 280 / Été : 51, 80, 159, 184, 188, 385 / L’Amour l’Automne : 97 / Travers Coda : 72, 99

Ocsebib, L’Amour l’Automne : 408 (anagramme de Bibesco)

Octavie, personnage du Couronnement de Poppée, de Claudio Monteverdi, Été : 22

octobre, L’Amour l’Automne : 101, 141, 184, 192, 215, 231, 253, 379, 420, 421 (oct.)

Odette (de Crécy, plus tard Mme Charles Swann), personage d’À la recherche du temps perdu, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-2 (“Le restaurant Lapérouse”, Swann était heureux), 781-1-1-12-5 (“Mort à crédit”, Swann était heureux)

Odon, personnage de Pale Fire de V. Nabokov, Été : 211 (ami de Charles-le-Bien-Aimé), 262 (one of the most prominent actors in Zembla), 340 (directing the making of a cinema picture in Paris), 382 (Escape of Zembla) / Travers Coda : 79 (directing the making of a cinema picture picture in Paris)

“O du lieber Augustin”, chanson de Marx Augustin, 1679 (O, du lieber Augustin, Augustin, Augustin, / O, du lieber Augustin, alles ist hin. / Geld ist weg, Mensch ist weg, / Alles hin, Augustin. / O, du lieber Augustin, / Alles ist hin.), Travers Coda : 88 (brève citation en allemand), 88 (brève citation en français)

Odyssée, épopée d’Homère, Travers Coda : 24 (non-cité, variation sur I, 215, paroles de Télémaque, citées dans Père, de Strindberg, Acte III), 28 (I, 215)

œil, yeux, Passage : 15 (offrir à l’œ. un chant plat, dans un livre, pour la lecture), 16, 47 (Bel-Œil), 61, 82, 97, 103, 119, 120, 124, 126, 146, 147, 154, 157, 165, 191, 192, 196 (coup d’œil) / Échange : 98, 101, 118, 119, 120, 122, 124, 127, 128, 227 / Travers : 21 (enregistreur), 22 (coup d’œil subreptice), 39 (dead Boards, offre à l’œil) 39 (du descripteur, Diners’Club, J. N. Travers), 77 (triste, vieux roi), 79 (ne perçoit que désordre, New York), 89 (et l’aveuglement), 160 (viol, crever un œil), 163 (coup d’œil), 180 (suivre de l’œil, East River), 206 (à hauteur d’œil, illustrés pornographiques), 210 (électrique - Morgan ? Mabuse ?), 219 (accrocher l’œil, publicité), 245 starlettes, d’une œil sombre), 279 (couverture du Nez) / Été : 25 (du lecteur suit la belle), 48 (véridique des Muses), 77 (couverture du Nez), 97 (sur le mer, Eugénie et Sissi), 99 (chassieux), 123 (id.), 127 (triste, mais id. : vieux roi), 147 (a dans son arc de vision), 162 (triste du vieux roi), 162 (Lang), 164 (Cézanne à propos de Monet), 164 (id.), 173 (nuage passe devant les y. de Seil-Kor, citation de Raymond Roussel), 173 (Green Eyes), 183 (Orion, sous l’œ. de Diane), 197 (enfant accroupi suit de l’œ. un voilier blanc, pseudo-citation de Rimbaud, “Le bateau ivre”), 213 (croupier à la villa Bellevue, à Monte-Carlo, suit de l’œ., à l’aide d’un télescope, un voilier amenant peut-être un joueur), 219 (a dans son champ la Seine, Bocal aux poissons rouges), 221 (en moins de la mère, chez Wolfson), 221 (plutôt un œ. en trop, citation de la préface de Gilles Deleuze au Schizo et les langues, de Louis Wolfson, p. 19), 227, 239, 250, 268, 271, 278, 296, 304, 321, 322, 331, 350, 350, 351, 352, 372, 382, 398, 411, 4ec / L’Amour l’Automne : 33, 36, 41, 46, 51, 69, 70 (d’un très mauvais oeil), 75, 81, 83, 102, 110, 114, 130, 131, 154, 186, 186, 188, 190, 210, 224, 229, 232, 245, 255, 269 (Aug), 301, 362, 385 (coup d’œil), 482, 490, 494, 500 / Travers Coda : 23, 40, 41 (coup d’œil), 55 (du coin de l’œil), 81, 86, 88, 95, 95, 96 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, œ. en moins, œ. en trop, citation de la préface de Gilles Deleuze au Schizo et les langues, de Louis Wolfson, p. 19), 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, occhio, citation des Carnets de Léonard de Vinci, en italien, sur le cavité de la joue et l’orbite qui enchâsse l’œil — également présente, en français, dans Georges Didi-Huberman, Être crâne, lieu, contact, pensée, sculpture, éditions de Minuit, 2000, p. 18) / coup d’œil, œillet, L’Œillet (manoir de), (gratuitement, seuil, Seuil, deuil, feuille, Queuille)

œuvre, Échange : 83, 99, 226, 226 / Été : 65 / Travers : 41, 116 / L’Amour l’Automne : 58, 64, 68, 69, 83, 86, 137, 147, 147, 156, 182, 183, 185, 209, 209, 217, 240, 241, 252, 252, 253, 294, 300, 324, 332, 341, 342, 352, 363, 390, 396, 412, 420, 429, 457, 467, 483, 503, 508, 509, 516 / Travers Coda : 26, 41, 59, 67, 68, 84

Œuvre-des-Mers (salle de patronage et de cinéma de Saint-Pierre-et-Miquelon), L’Amour l’Automne : 67 (France pour la première fois, citation d’Eugène Nicole, L’Œuvre des mers, ), 155 (id.) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-4 (“L’Œuvre des mers”, id., éditions François Bourrin, 1988, p. 21, éditions de L’Olivier, 2004, p. 20)

Œuvre des mers (L’), roman, 1988, puis cycle romanesque (L’Œuvre des mers, Les Larmes de Pierre, Le Caillou de l’Enfant-perdu, La Ville sous son jour clair), d’Eugène Nicole, éditions fr l’Olivier, 2003, L’Amour l’Automne : 22, 22, 22, 22, 320 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-4 (“L’Œuvre des mers”, id., éditions François Bourrin, 1988, p. 21, éditions de L’Olivier, 2004, p. 20)

offert, Travers : 95 / L’Amour l’Automne : 134, 157, 530 / Travers Coda : 70

officine, Été : 242 / L’Amour l’Automne : 137, 174-175, 321 / Travers Coda : 71

Ofu, île de l’archipel des Samoa, Échange : 51 (collection de masques)

Oh ! les beaux jours, pièce de Samuel Becket, Travers Coda : 78

Ohrid, ville de Macédoine, Travers : 94 (capitale bulgare)

Oise, département français, Vaisseaux brûlés : 539-9-1 (Philippe Ier, y vit dans une abbaye) / soie, toise, Ouse, Boise

oiseau(x), Passage : 172 / Échange : 25 / L’Amour l’Automne : 271, 323, 350, 499, 499, 500, 500, 502, 504, 521, 536

old, L’Amour l’Automne : 150

Oldenburg (Claes), artiste américain, né en 1929, Travers : 260 (Olden) / Été : 311 / Journal de Travers : 18 (Proposed Colossal Monuments), 24, 52

Oldenburg, famille royale danoise, Été : 258, 265

Old’s, Travers : 144

Oldsmobile, L’Amour l’Automne : 268 (Aurora), 272 (id.)

Oman (mer d’), Passage : 46 / Travers Coda : 65

Omar, Travers : 130 (amant d’Anghelos) / L’Amour l’Automne : 48 (Karamé), 202, 379 (Castéra-Cherquaoui)

ombrage, Échange : 64 / Été : 168 / Travers Coda : 24

ombre, Passage : 10 (à New York, dans l’appartement de l’ambassadeur Sverker Astrom), 12, 26, 45, 55, 94, 107, 108, 132, 143, 149, 162, 164, 170, 181, 183, 187, 194, 198, 204 / Échange : 11, 12, 14, 30, 50, 51, 54, 57, 80, 80, 122, 124, 143, 199, 223, 238 / Travers : 58, 100, 125, 174, 179 / Été : 16, 39, 58, 64, 92, 93, 94, 100, 160, 167, 212, 214 (ombra), 222, 227, 228, 249, 308, 309, 317, 330, 340, 347, 360, 363, 410 / L’Amour l’Automne : 31, 32, 41, 41, 45, 49, 54, 70, 71, 82, 82, 92, 98, 111, 120, 128, 134, 139, 139, 141, 143, 143, 148, 156, 159, 163, 170, 175, 176, 185, 195, 207, 215, 222, 226, 226, 227, 228, 236, 236, 249, 252, 262, 266, 267, 291, 299, 323, 323, 343, 357, 407, 412, 490, 496 (en ombre chinoise), 497, 499, 502, 504, 520, 528, 528, 531, 538 / Travers Coda : 36, 41, 41, 46, 66 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“L’Ombre du jaseur”, citation en français du poème de John Shade, dans Pale Fire) / sombre, ombrelle, Ombres, hombre, nombre, tombe, omble, sombre(r), Bormes-les-Mimosas, rebond, Verlaine, W. H. Hudson

Ombre, nouvelle d’Edgar Allan Poe, L’Amour l’Automne : 71 (nouvelle citée, non nommée, Œuvres en Prose, traduction de Charles Baudelaire, Bibliothèque de la Pléiade, p. 477 ; ailes noires de la Peste),  120 (psaume cité en exergue, texte cité non nommé, Pléiade, p. 120),

“ombre d’un double”, L’Amour l’Automne : 97

Ombre d’un doute (L’), film d’Alfred Hitchcock, Shadow of a Doubt, 1943, Travers : 134 / L’Amour l’Automne : 101, 104 (cité, non nommé), 207, 220 (nommé en anglais)

ombrelle, Passage : 33 (carte postale, pavillon de lecture), 34 (Virginia Woolf à Bayreuth), 57, 66, 101, 168, 182 / Échange : 215, 218, 228 / Travers : 85 / Été : 97, 124, 147, 161, 276, 375 / L’Amour l’Automne : 164 / Travers Coda : 82 / ombre, ombelle

Ombregange, L’Amour l’Automne : 360 (“Le nom”, liste de noms)

Ombres (les), police secrète de la Zemble

Ombres (Les), restaurant parisien, sur les toits du musée du Quai Branly, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, Stéphane Martin m’y invite à déjeuner)

Ombres sur l’Hudson, roman d’Isaac Bashevis Singer, 1957, L’Amour l’Automne : 148, 215

Ombrie, région d’Italie (Umbria), Passage : 37 / Échange : 56 / Travers Coda : 26 (femmes qui parlent de Michel-Ange, comme dans le poème d’Eliot, était-ce à San Gimignano ou bien en Ombrie ?), 29 (appelle O. la terre entière) / Vaisseaux brûlés : 539-8-4 (“En Ombrie”, les dalles qui suscitent l’ire de la grosse fille lesbienne y sont fabriquées)

omen, Été : 249 (Bad omen)

Omer, Travers : 241, 241 (Saint-Omer)

Omnibus (L’), apparemment un hebdomadaire, Été : 307

On Karawa (en fait On Kawara), artiste conceptuel japonais né en 1933, vivant aux États-Unis, Été : 19 (Karawa), 33 (note au nom Karawa en page 20, mais il manque un filet et l’astérisque)

On the Beach at Night Alone, deuxième mouvement de la 2ème symphonie de R. Vaughan Williams, A Sea Symphony, 1909, sur des poèmes de Walt Whitman, L’Amour l’Automne : 269

Onan, personnage de la Bible, second fils de Juda, Travers : 75 (vice d’)

oncle, L’Amour l’Automne : 98, 119, 175, 182, 220, 364 / Travers Coda : 43, 96

onde, Échange : 10, 51, 176 / Été : 213

ondol, système traditionnel coréen de chauffage par le sol, L’Amour l’Automne : 333 (“Le marou”)

onduler, L’Amour l’Automne : 249, 259 (undulating)

one, L’Amour l’Automne : 106, 106, 106, 106, 106, 106, 130

O’Neill (Eugene Gladstone), dramaturge américain, 1888-1953, Échange : 47 (les beaux-parents de l’oncle Jean jouent Le Désir sous les ormes (Desire Under the Elms)) / lien, Lino, lion, Nelly, Nellie

Onich, localité d’Écosse, commune de Nether Lochaber, Highland, L’Amour l’Automne : 511 (Camus House)

Onslow (George), compositeur français d’origine anglaise, 1784-1853, Échange : 60 (tombe au cimetière de Clermont-Ferrand, à-côté de celle d’Antonin Collier), 200 (épouse  en 1808 Delphine de Fontanges, 1790-1879) / Travers : 114 (Delphine de Fontanges épouse, château d’Aulteribe —> Wolfson, la lettre f), 116 (manuscrits au château d’Aulteribe), 117 (plusieurs membres de la famille) / Été : 76 (en fait ne serait pas enterré au cimetière de Clermont-Ferrand, la tombe voisine de celle de l’arrière-grand-père est seulement celle de la famille O.), 287 (émission de France Culture à son sujet, —> Wolfson), 329 (tombe d’Antonin Collier) / Wol(f)son

Onslow Square, Échange : 203 / Été : 221

On the Archetype and Homologies of the vertebrate Skeleton, ouvrage de Sir Richard Owen, Travers Coda : 50

Onuma, L’Amour l’Automne : 83 (Nemon), 125 (id.), 238 (id.), 360 / Travers Coda : 35

Onze sites mineurs pour des promenades d’arrière-saison en Lomagne, L’Amour l’Automne : 472 / Vaisseaux brûlés, : 539-4 (“Les vieux maris”, la générale)

OPA, L’Amour l’Automne : 250

opéra, Passage :53, 54, 59, 61, 63, 79, 83, 89, 101, 130, 131, 132, 143, 155, 157, 194 / Échange : 39, 51, 54, 61, 84, 91, 96, 102, 120, 131, 138, 138, 147, 156, 156, 160, 163 (de Manaos), 165, 167, 204, 221, 222, 225, 231, 233 / Travers : 69, 134, 134, 135, 135, 136, 137, 139, 139, 152, 175 / Été : 29 (Opera), 29, 31, 60, 72, 80, 82, 99, 108, 111, 125, 127, 135, 135, 158, 165, 184, 190, 207, 220, 231, 236, 242, 247, 257, 264, 272, 276, 281, 294, 295, 303, 311, 328, 343, 354, 355, 360, 361, 389, 395, 398, 400, 402, 406, 4ec, 4ec / L’Amour l’Automne : 36 (dirigé par Hugo Wolf), 45, 47 (Vienne, Lubin), 67, 76, 99, 136, 136, 136 (barré), 136, 154 (Vienne), 212, 247, 275 / Travers Coda : 30, 43, 62, 77, 79,, 88 / œuvre, apéritif (apéro), Garnier, opération, opéra (d’opérer) 

opéra-comique, Travers : 264 / L’Amour l’Automne : 99

Opéra de Manaus” (“L’), nouvelle inédite et apparemment perdue de Renaud Camus, Été : 125

opérateur, Été : 167

opération, Été : 169, 181, 251, 318, 332, 347, 351, 373, 373 / L’Amour l’Automne : 140, 247, 334, 516

opératoire, Été : 347

opératrice, Échange : 90

opérer, Été : 303, 342, 399 / L’Amour l’Automne : 116 (HHHoppppp-eurer), 116, 158, 282, 316, 334 (s’), 336 (s’), 374, 409, 429 (s’), 473

or, Échange : 39 (thème de l’, dans la Tétralogie de Wagner), 164, 166, 168, 169, 190, 196, 207, 229 / Travers : 106, 136, 212, 278 / Été : 39, 54, 62, 67, 68, 105, 107, 162, 227, 238, 248, 285, 288, 299, 301, 323, 336, 350, 361, 377, 379, 379, 392 / L’Amour l’Automne : 81, 102, 119, 142, 150, 223, 226 (Cerf d’or), 247, 253, 274 (Palme d’), 274, 329, 400, 479, 498, 501 / Travers Coda : 35 (douche d’or), 54, 54, 63, 66 (Palme d’) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-2 (“L’évadisme”, jeté par les fenêtres sur des tables de jeu, allusion à “Aspirations”, poème de A. O. Barnabooth, NRF, Poésie/Gallimard, p. 109) / hors, Horla, argent, Ro(dolfo), rôt, Ur, ire, arrhes, Arrau, Op (Art), Laure, aura, héros (r.o)

Or des Thraces (L’), exposition au musée Jacquemart-André à Paris, automne 2006, L’Amour l’Automne : 50, 535

Or du Rhin (L’), opéra de Richard Wagner, 1869, Échange : 228 (prologue à la tragédie, écrit en dernier) / Été : 243 (création contre la volonté du compositeur)

orage, Passage :10, 10, 12, 36, 94, 108, 183, 201 / Échange : 219 / Travers : 55, 77, 80 / Été : 49, 93, 280, 328 / L’Amour l’Automne : 265 / Travers Coda : 25, 52, 63, 67 / rage, orge, forage

Orage (chien), L’Amour l’Automne : 19

oral, Été : 228 / L’Amour l’Automne : 391, 435

Oran, ville d’Algérie, Passage :13 (tramways déglingués bondés comme à), 35 (guerre d’Algérie, centre quadrillé par les forces de l’ordre),  192 (id.) / Échange : 172 (id.) / L’Amour l’Automne : 498 (monument aux morts, citation de La Peste, d’Albert Camus, II, Pléiade p. 1343) / Travers Coda : 43 (La Peste, navires qui faisaient route vers), 88 (siège de la peste) / Nora, Norma, étroit (narrow), Ronan

Orange, ville du Vaucluse, Travers Coda : 45 ( représentation de Tristan et Isolde au Théâtre antique)

orange, Passage :63, 126 / Échange : 15, 90, 159 / Travers : 135, 136, 179 / Été : 81 (Flag), 113, 245, 396

orangé, L’Amour l’Automne : 500

oranger, Échange : 37, 45 / Été : 387

Orangerie, Orangerie (L’), Passage : 186 / Échange : 94, 97, 143, 162, 216 / Travers : 156 / Été : 58, 349 / L’Amour l’Automne : 74 / Travers Coda : 53

Orback, L’Amour l’Automne : 360

ORBICAM, L’Amour l’Automne : 414

orbite, L’Amour l’Automne : 51, 83, 186, 238, 487, 495, 499 / Travers Coda : 37

Orca, Travers : 79 (Denis de Laurentiis présente)

orchestration, L’Amour l’Automne : 341

orchestre, Passage : 40, 41, 51, 60, 65, 79, 84, 92, 104, 114, 149, 159, 160, 164, 175 / Échange : 73, 83, 131, 172, 235 / Travers : 58, 171-172, 215 / Été : 73, 224, 233, 244, 263, 316, 375, 381, 411 / L’Amour l’Automne : 24, 163, 180, 464, 500 (homme-), 530 / Travers Coda : 50 /orque, porche, torche(s), torcher, être

orchestrer, L’Amour l’Automne : 25

Orcines, commune du Puy-de-Dôme, au pied du puy de Dôme, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-4 (Villars en est un écart) / racines, Racine, icônes

ordinateur, L’Amour l’Automne : 84, 104, 143, 168, 401, 401, 401

ordre, Passage :13, 16, 30, 35, 51, 86, 88, 97, 98, 99, 108, 125, 126, 150, 151, 173, 180, 192, 196, 197, 200, 203 / Échange : 40, 98, 99, 111, 112, 121, 125, 172, 228, 230, 230, 237, 238  / Travers : 53, 58, 86, 115, 127, 135, 154, 174, 180, 180, 207, 243, 251, 251, 274 / Été : 74, 77, 86, 111, 111, 113, 139, 194, 219, 237, 241, 245, 250, 257, 262, 266, 269, 287, 288, 290, 320, 323, 323, 350, 356, 367, 378, 382, 4ec / L’Amour l’Automne : 30, 33, 55, 88, 149, 173, 197, 207, 223, 273, 307, 391, 415, 485, 511, 529 / Travers Coda : 20, 56, 58, 59 / médaille, décoration, confrérie, dorer, roder, rôder, éroder, rebord, redore (de redorer)

orée, Échange : 21, 26, 45, 58 / L’Amour l’Automne : 277, 315, 337, 404, 458, 471, 471, 479, 495 / Travers Coda : 15, 41, 73, 91

Oregon, un des États-Unis, L’Amour l’Automne : 196 (Eugene), 273 (auto-stoppeuse de l’)

oreille, L’Amour l’Automne : 70, 169, 190, 211, 224, 230, 288, 348, 419, 498, 499

Orélian, L’Amour l’Automne : 360

Orélie-Antoine Ier (Antoine de Tounens, dit), roi d’Araucanie et de Patagonie, 1825-1878, Été : 170 / Travers : 17

Oreste, personnage de la mythologie grecque, fils d’Agamemnon et de Clytemnestre, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-2 (Shade, consulte l’oracle de Delphes) / store, au reste, Nestor, restau, testostérone, austère

Orfei, dynastie de gens du cirque italien : Travers Coda : 69 (à Milan, pluie déchire les affiches du cirque O.)

Orfei (Rinaldo), actuel directeur du cirque Orfei, L’Amour l’Automne : 161, 199

Orfeo, opéra de Claudio Monteverdi, 1609, Échange : 84 / Été : 53, 127, 261, 288, 354 / Travers Coda : 70 (cité, non nommé)

Orfeu Negro, film de Marcel Camus, 1959, Été : 88

Orfèvres (quai des), Été : 281

Orgage, L’Amour l’Automne : 360

organ, L’Amour l’Automne : 131, 131, 131

organe, Travers : 75, 203 / Été : 340

organique, Été : 361 / L’Amour l’Automne : 295

organisateur(s), Échange : 227 / Travers : 116 / L’Amour l’Automne : 379

organisation, Échange : 189 / Travers : 182, 187, 215, 256 / Été : 52, 52, 63, 275, 347, 347 / L’Amour l’Automne : 307

organiser, Échange : 179, 227 / Travers : 178, 207, 214, 218 / Été : 18, 331 / L’Amour l’Automne : 87, 138 (s’), 325, 380, 499, 499 / Travers Coda : 88

organisme, L’Amour l’Automne : 401 / Travers Coda : 62

organiste, Été : 83

orgasme, Passage : 126 / Été : 63

orgie, Échange : 233 / L’Amour l’Automne : 159

orgue, Échange : 94, 177 / Travers : 135, 240 / Été : 146 / L’Amour l’Automne : 25

Oriane (duchesse de Guermantes), personnage de Marcel Proust, Passage :176 (Tristan) / Échange : 159 (comtesse de Chevigné) / Travers : 247 / Été : 75 (commentaire sur Tristan), 245 (commentaire sur Les Contemplations) / or, Oran, Diane, Arion, Orion 

Orient, orient Passage :152 (Extrême-) / Échange : 190 (tapis d’) / Travers : 89, 117 / Été : 94, 120 (Extrême-), 145 (Empire d’), 214 /Orion, Lorient

oriental, Échange : 101 / Travers : 83

orientation, Été : 340 / L’Amour l’Automne : 394

originaire, Échange : 112, 144 / Travers : 41, 118 / Été : 46, 170, 202, 251 / L’Amour l’Automne : 281

original, Échange : 102, 139, 152, 182 / Travers : 16, 17, 25, 114, 145, 155, 159, 190, 199, 236 / Été : 20, 74, 119, 172, 310, 329, 383, 399 / L’Amour l’Automne : 34, 88, 157, 184, 204, 239, 253, 285, 298, 347, 395, 420, 420, 496, 496 / Travers Coda : 40, 64, 93, 93, 97

originalité, Échange : 120 / Travers : 77, 237 / Été : 112, 117, 401 / L’Amour l’Automne : 250

origine, Passage : 82, 158 / Échange : 15, 36, 60, 65, 68, 84, 113, 148, 159, 236, 288 / Travers : 23, 29, 39, 40, 72, 123, 175, 183, 192, 196, 214, 220, 227  / Été : 23, 39 (intertextualité), 81(passion de l’), 146 (réseau sans), 164 (anglaise), 178 (tissu culturel), 205 (en italien), 222 (logophilie), 237 (de l’internement de W.), 239 (pays d’), 258 (de la reine Amalia), 315 (drame de ses), 351 (voix sans), 356 (logophilie et fiction), 361 (déjouer le respect de l’), 375 (plus rien de l’), 406 (d’Arion) / L’Amour l’Automne : 46, 151, 158, 160, 189, 234, 235, 240, 240, 243, 248, 253, 346, 386, 391, 391, 395, 412, 412, 495, 533, 537 / Travers Coda : 24, 63, 96, 98

originel, L’Amour l’Automne : 412, 537

Orion, Passage : 91 (le géant aveugle) / Échange : 189 (id.) / Travers : 89 (énumération), 89 (Eudoxie, élève d’Orion), 90 (les géants) / Été : 107 (Double Assassinat), 145 (Diane), 187 (Doube Assassinat), 223 (R. Graves, Urion), 237 (R. Graves) , 383 (le géant aveugle), 390 (id.), 4ec / L’Amour l’Automne : 199 (Le bois d’Orion), 528 (le géant aveugle) / Travers Coda : 29 (constellation), 84 (géant aveugle), 87

Orion aveugle, essai de Claude Simon, 1970, Été : 168, 352 / L’Amour l’Automne : 136 / Travers Coda : 81 (non nommé, rentier pour sentier), 82 (cité, non nommé)

Orka, L’Amour l’Automne : 360

Orkhon, rivière de Mongolie, affluent de la Selenga, Autre Églogue : (Inscriptions de l’)

Orlac, L’Amour l’Automne : 360

Orlan, artiste française, née en 1947, L’Amour l’Automne : 360, 457 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-21 (“La Vierge de Ladin”, non nommée)

Orlando, Échange : 131 (héros éponyme de l’Orlando Furioso, de l’Arioste), 227 (jeune agent de change romain, Roland D.) / Travers : 100 (ville de Floride), 223 (Woolf), 223 (Woolf) / Été : 18 (Floride), 29 (nom), 29 (Vivaldi), 59 (follia), 81 (Roussel), 81 (Roussel), 86 (cit. de l’opéra (verdi / caro), prés. du Conseil italien), 111 (Vivaldi), 121 (Floride, Stephen Bloom, Tony Marcheschi, Traversi), 125 (Woolf ?), 125 (id.), 134 (Arconati), 162 (Les Faux-Monnayeurs), 164 (Woolf), 170 (Roussel), 204 (Arioste), 207 (Woolf), 216 (Haendel), 223 (cit. ital., Les Faux-Monnayeurs), 227 (In Patagonia), 234 (cit. ital, Woolf), 234 (Woolf), 236 (Vivaldi), 261 (Vivaldi), 263 (Vivaldi), 264 (Vivaldi), 286 (cit. ital.), 289 (Vivaldi), 295 (le ministre), 300 (cit. ital.), 311 (cit. ital.), 311 (id.), 311(id.), 343 (Vivaldi), 347 (Les Faux-Monnayeurs), 354 (Vivaldi) , 363 (Shakespeare ?), 4ec / L’Amour l’Automne : 20 (Bloom), 70, 82, 82 (Roussel), 120, 120 (Roussel), 133 (Furioso), 138 (Bloom), 164, 243 (Furioso), 243 (Arconati), 275 (Bloom), 283 (Les Faux-Monnayeurs), 300, 300 (Roussel), 519 / Travers Coda : 63 (Bloom), 97 (de Woolf)

Orlando di Gaetano (Tommaso), valet de chambre de l’hôtel des Palmes, à Palerme, auquel Raymond Roussel a demandé de l’aider à mourir, Été  : 81 (« comme il est facile et agréable de mourir », cité par François Caradec, Vie de Raymond Roussel, Jean-Jacques Pauvert éditeur, 1972, p. 372), 81 / L’Amour l’Automne  : 82, 82, 120, 120, 300, 300 / Travers Coda : 13, 13, 27, 27, 31, 31, 56, 56, 40, 40, 46, 46, 83, 83 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-12 (“La tour du More”, dépose devant la police à propos du chauffeur de Roussel, citation de Leonardo Sciascia, Actes relatifs à la mort de Raymond Roussel, édition française, L’Herne, 1972, p. 79)

Orlando, opéra de Julio Arconati imaginé par Jules Verne, Été : 134 (grand air d’Angélique), 170  / L’Amour l’Automne : 243 (id.) / Travers Coda : 57

Orlando, roman de Virginia Woolf, 1928, Échange : 124 / L’Amour l’Automne : 82 (cité, non nommé), 138 (cité, non nommmé) / Travers Coda : 97 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-12 (“La tour du More”, citation partielle, en anglais, de la première phrase du roman, the fashion of the time)

Orlando (Francesco), universitaire italien, 1934-2010, Été : 319 (Tristan), 351 (thèse sous la direction de)

Orlando finto pazzo, opéra d’Antonio Vivaldi, 1714, Été : 31, 236

Orlando Furioso, poème de l’Arioste, 1516, Été : 329

Orlando Furioso, opéra d’Antonio Vivaldi, 1727, Été : 29, 30 / L’Amour l’Automne : 133 (cité, non nommé), 243 (très peu de morceaux conservés de l’ancinne version)

Orlando (Vittorio-Emmanuele), homme d’État italien, 1860-1952, Travers : 206 (projet d’expédition en Géorgie en 1919) / Été : 86 (id.), 295 (se heurte à l’opposition des Alliés) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-12 (“La vie comme à Perth”, id., opposition de Wilson)

Orlandos (Anastasios K.), architecte et archéologue grec, 1888-1979, Été : 24 (fouilles en Arcadie) / Travers Coda : 72 (le Viollet-le-Duc du XXe siècle grec)

Orlock, L’Amour l’Automne : 496 (comte)

orme(s), Échange : 167 / Été : 105 / L’Amour l’Automne : 246 / Travers Coda : 81

Orne, Passage :115 (dép., pays blanc et vert) / Échange : 208 (dép.) / Été : 392 (riv., vers de Malherbe) / Rhône, Nord, orne (de orner), Rouen, corne, morne, borne, énorme, orme, Nero, Néron, Reno (> Renaud)

orné, Échange : 155 / Travers : 20, 236 / Été : 17

ornementation, Échange : 70 / Été : 340, 340 / L’Amour l’Automne : 77, 243

ornements, Échange : 118

orner, Travers : 184 / Été : 130, 270, 290 / L’Amour l’Automne : 13, 135, 479, 494

Ornicar, L’Amour l’Automne : 360

orographiques, Passage : 145 / Échange : 171

Orpen (Sir William Newenham Montague), peintre irlandais, 1878-1931, L’Amour l’Automne : 327

Orphée, Échange : 62, 161 (en fait Orpheu), 164 (bar), 168 (id.), 224 (tête tranchée d’) / Travers : 23 (bar), 23 (id.), 57 (ne pas se retourner), 77 (Thrace), 89 (énumération), 127 (tête tranchée d’), 135 (énumération, mythe), 187 (Covent Garden) / Été : 46 (mythe, ne pas se relire, Jessye Norman), 69 (Arion, Pessoa), 107 (Melville), 164 (Thrace, corps en pièces), 187 (bar), 188 (Wagner, Gluck), 237 (Boileau), 238 (Nemo, contemporains d’), 277 (Thrace, vers d’André Chénier), 280 (vers de Rilke), 317 (lyre et tête tranchée), 406 (mis en pièces, Thrace, opposition au culte de Dionysos), 4ec / L’Amour l’Automne : 159 (bar), 274 (Nemo, contemporains d’) / Travers Coda : 47 (dans les bois)

Orphée, film de Jean Cocteau, 1949, L’Amour l’Automne : 309 (Melville directeur d’hôtel)

Orphée aux Enfers, opéra-bouffe d’Hector Crémieux, Ludovic Halévy et Jacques Offenbach, 1858 et 1874, Été : 359

orphéon, L’Amour l’Automne : 163

Orpheu, revue portugaise, fondée en 1915 par Luis de Montalvôr et Ronald de Carvalho, Échange : 113, 120, 161 / Été : 305, 369, 392 / L’Amour l’Automne : 250

Orpheus, Été : 78 (vers de Rilke), 204 (might stand for ophruoeis), 307 (vers de Virgile, huitième Églogue)

orque, Travers : 90

Orta, ville de Lombardie, Italie, Travers Coda : 39

orthographe, Passage :30, 64, 115, 150 / Été : 384 / L’Amour l’Automne : 34, 485 / orographique

os, L’Amour l’Automne : 51, 83, 182, 187, 191, 191, 287, 496

Osborne, Échange : 155 (Victoria y meurt), 207 (Fanny) / Travers : 19 (Victoria y meurt) / Été : 188 (Mrs), 292 (Fanny)

Osborne (Fanny Vandergrift Osbourne Stevenson), épouse de Robert Louis Stevenson, 1840-1914, Échange : 207 / Été : 188, 292

Oscar, Travers Coda : 48 (Cargill)

Oscar, prix cinématographique américain, Été : 174 (regardent la cérémonie de remise des, chez Frank Kolbert, 1, Fifth Av., le 29 mars 1976 —> Journal de Travers, 39), 248 (Cargill), 397 (Ichazo) / L’Amour l’Automne : 274

Osservatore Romano (L’), quotidien du Vatican, Échange : 234 (James Joyce heureux d’un article favorable sur Finnegans Wake dans, décembre 1940)

Otchakovsky (Paul), éditeur français, né en 1944, L’Amour l’Automne : 101 (non nommé, Paul, assiste avec sa femme Monique à une représentation d’Einstein on the Beach le 13 octobre 1976) / Journal de Travers : 212, 600, 1018, 1075, 1358

Othello, tragédie de William Shakespeare, 1604, L’Amour l’Automne : 214-216 (allusion), 281 (allusion)

Othon, Été : 50 (L’Écart), 145 (non?), 155 (frère de Louis II), 157 (L’Écart), 180 (id.), 185 (id.), 199, 224 (frère de Louis II), 254 (de la Roche), 258 (Othon Ier), 296 (L’Écart), 308 (id.), 315 (frère de Louis II ?), 330 (L’Écart) / L’Amour l’Automne : 20 (L’Écart), 38 (La Peste), 45 (L’Écart), 237 (frère de Louis II), 500 (M. Othon l’homme-orchestre) / Travers Coda : 61 (de La Roche), 68 (L’Écart) / autant, Autun, auto, Noto, Odon (Été 262, Pale Fire)

Othon, personnage de L’Écart, roman de Rémi Santerre, Été : 50 (personnage qui joue et personnage qui cherche, cit., XV-15, p. 145), 157 (admiration d’Aurélien), 180 (veut incarner le Saint-Loup de la Recherche), 185 (explication possible du choix du nom), 296 (est ce que le narrateur aimerait être), 330 (suit une troupe de Cambridge en Écosse) / L’Amour l’Automne : 20 (personnage qui joue et personnage qui cherche), 232 (t’emprunter dix francs pour dîner, cit., chap. V, p. 60) / Travers Coda : 68 (commence à peine d’exercer son influence sur Stanislas Levigne)

Othon (M.), juge, personnage de La Peste, d’Albert Camus, L’Amour l’Automne : 38 (citation donnée comme telle d’une note de l’édition de la Pléiade, p. 1988, à la p. 1301 du texte), 71 (citation de II, p. 1313 de l’édition de la Pléiade ; « on vit réapparaître »), 120 (« ne changeait pas pour si peu », II, Pléiade p. 1314),  500 (Othon) / Travers Coda : 90 (leva une main molle)

Othon Ier, roi de Bavière, frère de Louis II, 1848-1916, Été : 155 (se prend pour un chien), 190 (succède à son frère, régence), 224 (presque de naissance, la plus belle forme d’inexistence, citation de L’Écart, de Rémi Santerre, Gallimard, “Le Chemin”, 1969, p. 149) / L’Amour l’Automne : 237 / Travers Coda : 77 (la plus belle forme d’inacomplissement, quasi-citation de L’Écart, de Rémi Santerre, p. 149)

Othon Ier de Bavière, roi de Grèce de 1834 à 1863, 1815-1867, Été : 256, 258 / Journal de Travers : 804, 825, 933, 1387 / Vaisseaux brûlés : 3-1-1-4 (“Othon Ier, roi de Grèce”, vit ses dernières années en Bavière, après son exil)

Othon II, Été : 205 (hypothétique roi mentionné par le Guide Bleu de Grèce) / Journal de Travers : 830

Othon, tragédie de Pierre Corneille, 1664, Travers Coda : 69 (citation de la préface de l’auteur)

Othon-et-Amélie, Été : 265 (nom d’un quai de Patras)

Ottachan, L’Amour l’Automne : 356

Ottakar, L’Amour l’Automne : 360

OttoÉté : 52 (Rahn), 107 (ment), 190 (frère de Louis II), 199, 233 (Mahler), 272 (mari de la maîtresse de Wagner), 279 (Mahler), 327 (chien), 391 (Wagner), 394 (Rank), 404, 410  / L’Amour l’Automne : 47 (Rank), 49 (Ottokar), 89 (Rank), 131 (Carus), 245 (id.), 412 (Rank), 422 (Rahn), 422 (id.), 422 (Hahn), 536 (Carus) / Travers Coda : 19 (Carus), 60 (Rahn) / auto, car, Ottokar, autocar, Othon (L’Écart), moi, Dauphine, Renaud, Renault, au taux

Otto, personnage de Carus de Pascal Quignard, L’Amour l’Automne : 131, 245 (se précipite rue du Bac), 536

Ottokar, chien labrador blond, 1998-2013, L’Amour l’Automne : 19, 49 (Otto / Carus), 510, 531 / Travers Coda : 69 (non nommé, diminutif Carus) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, il est mort le 30 août 2013) / autocar, autobus, Otto, car, arc, carotte, carotte(s) au, carotter )

Ottoline, L’Amour l’Automne : 54 (Morell), 121 (id.), 226 (apparence déconcertante)

Ottomans, Été : 206

ottoran, L’Amour l’Automne : 366

, Été : 98 / L’Amour l’Automne : 395

Ouaknin (Marc-Alain), rabbin et philosophe français, né en 1957, L’Amour l’Automne : 395 (cité, non nommé), 466 (cité, non nommé)

Ouane, L’Amour l’Automne : 66, 219, 501

Ouine, personnage de Georges Bernanos, L’Amour l’Automne : 518 (à propos de Flandres de Bruno Dumont)

ours, Été : 16 / L’Amour l’Automne : 278

outis, L’Amour l’Automne : 431

Outsider (The), roman de Colin Wilson, 1956, L’Amour l’Automne : 237

ouvert, Passage :9 / Échange : 129 / Travers : 175, 203, 207 / Été : 67, 90, 93, 94, 120, 125, 126, 129, 149, 158, 167, 168, 203, 211, 277, 293, 344, 346, 375, 389 / L’Amour l’Automne : 57, 64 (ouvertes), 109, 132, 136, 174, 182, 206, 225, 225, 227, 333, 409, 431, 431, 480, 489, 501, 516, 519 / Travers Coda : 34, 36, 36, 41 (ouvertes), 43, 62, 77, 81, 86 / vert, trouver, verrou, vertu

ouverture(s), Travers : 13 / Été : 101 / L’Amour l’Automne : 110, 222, 235, 310, 375, 379, 512

Ouverture op. 10 (Karelia), œuvre de Jean Sibélius, 1893, L’Amour l’Automne : 375

ouvrage, Travers : 28 / L’Amour l’Automne : 73, 84, 88, 133, 152, 153, 155, 160, 192, 244, 249, 338, 347, 382, 383, 456, 460 / Travers Coda : 50, 53 / Travers Coda : 31, 66

ouvrir, Été : 90 / L’Amour l’Automne : 120 (s’), 130  (s’), 133, 136 (s’), 160 (s’), 163 (s’), 172, 183, 183, 216, 224, 241 (s’), 253, 351, 470, 481 (s’), 491, 500, 500, 501, 519

over, OVER,  Passage :163 / Travers : 161 / L’Amour l’Automne : 107 / Travers Coda : 52 / Rover, au vert, Dover

overdose, L’Amour l’Automne : 254, 419

Overney, Travers : 135 (jeune tourneur de chez Renault assassiné par un vigile)

Ovide (Publius Ovidius Naso), poète romain, 43 av.-17 ap. J.-C., Été : 388 (repos dans une petite crique, en route pour se exil) / Travers Coda : 25 (citation des Fastes, livre V, vers 536, Les Belles Lettres, t. II, p. 61 : La première lettre a perdu son timbre ancien, ou La première lettre a détruit l’antique sonorité, ou encore : Il a détruit le vieux son par la première lettre. Le même vers est cité par Auguste Dupin dans “The Murders in the rue Morgue”, d’Edgar Allan Poe, Poetry & Tales, The Library of America, p. 404  ; Bibliothèque de la Pléiade, Œuvres en prose, p. 15), 32 (non nommé, brève citation des Métamorphoses IV, v. 592, Belles Lettres, t. I, 1928, 1969, p. 115) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, citation des Métamorphoses, livre IV, v. 590-591)

Owen (Sir Richard), naturaliste anglais, 1804-1892, Travers Coda : 50

Owen (Robert), économiste écossais, 1771-1858, L’Amour l’Automne : 471 (fécond génie, New Lanark)

Owen (Wilfred), poète anglais, 1893-1918, L’Amour l’Automne : 160, 238, 238

oxbridgien, Échange : 228

Oxford, ville universitaire anglaise et marque de papeterie, Passage  :11, 13, 43, 111 / Échange : 11, 90, 91, 100, 157, 162,  193, 238 / Travers : 115, 115, 159, 242 (accent d’) / Été : 84, 102, 103, 127, 170, 194, 195, 211, 219, 230, 259, 382 / L’Amour l’Automne : 141, 161, 164, 281, 296, 509 / Travers Coda : 16 (voiture), 28 (livres verts Hogarth Press volés à), 64 (grands cahiers habituels), 77, 79 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassioppée”, Mallarmé y rencontre Walter Pater)

Oxford Book of English Verse (The), L’Amour l’Automne : 161

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site