Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

M

M, Été : 77 (H, Robbe-Grillet, Cerisy) / L’Amour l’Automne : 106 (entre guillemets, Rilke), 178 (de M à W, demi-tour, Misrahi/Perec, citation de “W, un roman réflexif de Perec” in Robert Misrahi, Un juif laïque en France, Entrelacs, 2004, p. 292 —> Cerizy/Robbe-Grillet), 246 (de M à W), 299 (pour M., Fritz Lang, Peter Lorre), 365 (M à l’étoile des éditions de Minuit), 466, 497, 513, 513 (m), 513 (M + m), 513, 532 (m) / Travers Coda : 15, 21, 32, 53, 71 / Vaisseaux brulés : 781-1-1-11-1 (“Das klar erglänzende « M »”, photographie, M, métro Vavin)

M., Été : 19-20 (Michael Hamilton Jameson), 24 (Orlandos), 30 (Stéphane Mercœur), 61 (Marchais), 61 (de La Roche), 81 (V., W. M. et H. sont rentrés chez eux), 85 (Rilke en français), 100 (…le Maudit), 108 (Cazotte), 133 (Clary), 198 (Swann), 199 (Marchais), 202 (simple initiale, W. ?), 254 (de Saint-Denis), 255 (Borge), 275 (Patrice de), 284 (Rilke), 296 (W. Stevenson), 321 (Moné), 329 (signature), 342 (Man Ray), 352 (Borge), 352 (Eden Pastora), 354 (id.), 362 (Mark Lane), 365 (Lanier), 365 (Jacques Chirac), 400 (…le Maudit) / L’Amour l’Automne : 71 (Othon), 168 (Charles (Baudelaire)), 169 (de Charlus), 174 (le Cardinal), 177 (Robert Misahi), 204-205 (de Charlus), 262 (Alias), 280 (William Legrand), 299 (… le Maudit), 306 (Alias), 306(Blum), 417 (W.), 494 (das die Mutter bedeutet), 500 (Othon), 533 (pour W.) / Travers Coda : 90 (Othon), 93 (de Charlus), 95 (Godeau), 97 (id.), 97 (Marx)

Ma chambre à Arles ou La Chambre à Arles ou Chambre de Van Gogh à Arles, tableau de Vincent Van Gogh, 1888, Travers : 136 (mon antipathie pour)

Ma nuit, abréviation pour Ma Nuit chez Maud, film d’Éric Rohmer, 1969 :  Travers : 153 (que La Marquise d’O invite à réexaminer Ma Nuit chez Maud dans une perspective différente)

Ma Vie, autobiographie de Richard Wagner, 1880, Été : 160

Mabuse, Travers : 52 (fils de) / Été : 119 (docteurs), 133 (mythe), 145 (non ?), 162 (le film), 199 (tableau), 258 (fils de), 304 (et la danseuse), 343 (noircit page après page), 4ec / L’Amour l’Automne : 81 (non nommé)

Macabré, livre de Maurice Roche, 1979, Été : 32

Macao, ancien comptoir portugais en Chine, Passage : 81, 120, 128 (non-nommé), 133, 153, 171, 173 / Échange : 133, 144, 195, 223 / Travers : 25, 110, 110, 202, 266 / Été : 38, 70, 81, 95 / L’Amour l’Automne : 198, 371 / Monaco, cacao, coma, Marco, mac, camaïeu, Occam, macaque

Mac Carill (Eileen), auteur de Les Années de formation de James Joyce, Été : 241

maccarthysme, Travers : 246

Maccurdy, L’Amour l’Automne : 51

MacDonald, L’Amour l’Automne : 94, 94 (Flora), 94, 94, 94-95, 208 (Carey, jeune détective), 217 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-4 (“Bulls, Balls, Bells”, non nommée, “Flora”, à Skye, voudrais être enterré près de son tombeau)

MacDonald (Flora), 1722-1790, L’Amour l’Automne : 43, 94, 263 (non nommée), 520, 532 (non nommée) / Travers Coda : 70 (non nommée)

Machado (Antonio), poète espagnol, 1875-1939, L’Amour l’Automne : 204-205 (cité, non nommé), 238 (cité, non nommé), 329 (cité, non nommé) / Journal de Travers : 902

Machart (Renaud), critique musical français, né en 1962, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-5 (“L’Assassin blond nous dépasse”, juge Thomas Adès supeficiel)

Machin, Été : 26 / L’Amour l’Automne : 518

Machine à écrire, Échange : 44

Machin-Truc, Travers Coda : 41, 41

Macho, revue homosexuelle des années 80, Été : 143

mâchoire, L’Amour l’Automne : 207, 231, 254, 286, 303, 348, 365

Mack, Été : 167, 167

MacLeod, L’Amour l’Automne : 94, 94, 94, 164, 216

MacLeod (Flora), vingt-huitième chef du clan MacLeod, 1878-1976, L’Amour l’Automne : 43 (confusion avec Flora MacDonald)

Mac Orlan (Pierre Dumarchey dit Pierre), écrivain français, 1882-1970,  L’Amour l’Automne : 239 (la Nelly du Quai des brumes  de Carné différente de celle de), 537 (id. pour le scénario)

Macrobe (Ambrosius Theodosius Macrobius), écrivain romain, v. 400-430 ap. J.-C., Été : 137 (s’est impudemment servi des Nuits Attiques)

Macus, Travers : 92 (professeur, sa correspondance codée avec le professeur Ravers) / Été : 37 (illustre docteur M., a acheté la villa des du Parc et l’a convertie en maison de repos)

Macuse, Travers : 209 (et son dauphin, bureaux sous la 42e Rue)

mad, Été : 343

Mad Tri(y)st, Été : 308, 232

Mad. Av., Été : 195, 231, 232

Madame, Échange : 45 (Blanche), 113 (Blanchel), 141 (Royale), 160 (de Sévigné), 199 (de Maintenon) / Travers : 67 (Butterfly) / Été : 51 (Butterfly), 76 (de Farcy), 104 (Camus), 193 (de Sévigné), 220 (Blanche), 255 (Lupescu), 395 (de la Pérouse), 405 (Wagner) / L’Amour l’Automne : 144 (coucher avec) / Travers Coda : 49 (Rosemonde), 97 (Récamier)

Madame Butterfly, opéra de Giacomo Puccini, 1904, Travers : 67 / Été : 51

Madame Camus, tableau d’Edgar Degas, 1869-70, Été : 104

Madame Royale (Marie-Thérèse de France, dite), 1778-1851, Échange : 141 (échangée contre le conventionnel Camus) / Travers Coda : 98

Madeleine, Travers Coda : 41 (personnage de Vertigo)

Mademoiselle, Été : 257 (Delphine Gay) / L’Amour l’Automne : 267 (Archer) / Travers Coda : 23 (Virginie)

Madison Square, Été : 42

Madras, L’Amour l’Automne : 233

Madrid, Été : 181

Maeterlinck (Maurice), écrivain, poète et dramaturge belge, 1862-1949, Échange : 11 (le père de Mlle Deschamps, “la mendiante aux millions”, aurait soigné sa maîtresse Georgette Leblanc), 215 (Eugène et Maria Jollas vont voir James Joyce après la mort de son père, en 1931, et le trouvent lisant M.; cf. Richard Ellmann, op. cit., p. 658 — en fait il semble s’agir seulement de Maria) / Travers : 248 (Georgette Leblanc),  Été : 262 (Christian Hoyos semble passer son temps chez un ami rencontré à Nice sous les rochers de la villa M.)

magazine, Travers : 235 / Échange : 155, 156 / L’Amour l’Automne : 52, 227 / Travers Coda : 24

Magazine (littéraire) (Le), revue française fondée en 1966 par Guy Sitbon, Été : 88 (dossiers très précieux)

mage, Passage :144 / Échange : 79 / Été : 33 / page(s), image(s), marge, gamme, sage, berger(s), roi(s), tirer les rois, Épiphanie

Magellan (détroit de), L’Amour l’Automne : 73

Magen (estomac, en allemand), Été : 107 (citation de Nietzsche à propos de Wagner)

Magenta (corso), L’Amour l’Automne : 165 / Travers Coda : 57

magie, Échange : 224

Magne, montagne du Péloponnèse, Travers Coda : 73

Magner, mot composé de Magen et Wagner, Été : 107 (citation de Nietzsche, son surnom pour Wagner), 358 (id.) / Travers Coda : 62

ma haie, recueil d’Emmanuel Hocquard, P.O.L., 2001, L’Amour l’Automne : 45 / Travers Coda : 66

Mahj, L’Amour l’Automne : 416

Mahler (Alma, née Schindler), épouse du compositeur, de l’architecte Gropius et du romancier Franz Werfel, 1879-1964, v. aussi Malher, othographe fautive, Échange, 126 (Berg écrit en référence à sa fille et celle de Gropius le Concerto à la mémoire d’un ange) / Travers : 248 / Été : 114 (non nommée, Berg, Gropius, Mémoire d’un ange), 128 (crise conjugale), 129 (id.), 157 (Mahler l’appelle Maria, interprétation de Freud), 237 (non nommée, Rome, 1907), 241 (Almschli), 251 (témoignage sur la perte d’un enfant), 266 (bains de soleil sur l’embarcadère), 316 (Almschli), 410 (Kindertotenlieder)

Mahler (Anna), Travers : 69

Mahler (docteur), Été : 242

Mahler (Gustav), compositeur autrichien, 1860-1911, Échange : 83 (neuvième symphonie, concert dirigé par Pierre Boulez au théâtre des Champs-Élysées), 170 (comme Mahler avant lui sa proie (lieutenant ?, v. ci-dessous) / Travers : 224 (Kathleen Ferrier, interprète de (avec Bruno Walter)) / Été : 85 (on fait croire à Hugo Wolf qu’on le conduit chez), 114 (allusion, Ach, du lieber Augustin), 126 (dans le film de Ken Russell (—> malheur, Malherbe, dédale), 128 (reçoit par erreur une lettre d’amour de Gropius, destinée à sa femme), 128 (côté M., id., rencontre avec Freud, citation de L’Arc n° 67, “Ach, du lieber Augustin…”, 129 (id.), 133 (J’aime), 145 (entrevue avec Freud à Leyde, intrusion de quelque mélodie vulgaire), 145 (id., scène pénible entre ses parents), 157 (interprétation de Freud sur le nom qu’il donne à sa femme), 166 (Freud, en 1935, date l’entrevue de Leyde en 1912 ou 13, quand Mahler était déjà mort), 171 (article de L’Arc sur, par Jacqueline Rousseau-Dujardin), 185 (« un compositeur d’été »), 201 (admiration de Berg pour), 203 (Freud l’analyse à Leyde « un après-midi »), 225 (l’amour avec le pianiste américain Walter H., rue du Pré-aux-Clercs, au son de la symphonie Titan (d’après Jean-Paul)), 228 (aimait Marion, femme de Carl von Weber), 233 (avait un frère, Otto), 236 (été 1907, part diriger à Rome), 244 (accueille Bruno Walter au débarcadère), 244 (« j’ai déjà composé tout cela ! »), 251 (récit d’Alma, aimait de tout son cœur l’enfant morte), 257 (à Paris en 1900, nom orthographié Malheur), 282 (récit d’Alma, revient devant la porte de la chambre où git l’enfant morte), 296 (deux étymologies du nom (?)), 312 (profite de la mort, en mars 1888, de l’empereur d’Allemagne Guillaume Ier, qui entraîne la fermeture de l’opéra de Leipzig, pour achever la composition de la Première symphonie, Titan), 326 (dirige Tristan au Metropolitan Opera), 329 (et le roi et le reine de Saxe), 333 (lit en mourant  Le Problème de la vie (d’Eduard von Hartmann (1842-1906) ; renseignement fourni par la biographie d’Henry-Louis de La Grange, Fayard, t. 3, p. 968 et note ; mais on ne voit pas très bien quel ouvrage de Hartmann pourrait porter ce titre en français), 353 (biographie de), 391 (habite à Vienne un immeuble d’Otto Wagner), 397 (l’été, aimait à s’installer à une terrasse de café de l’Augustus Platz) , 402 (entretien qui tourne mal de Hugo Wolf avec lui), 406 (Wolf annonce à la cuisinière de M. que c’est lui désormais qui dirige l’Opéra), 407 (son adagietto met un certain Paul en fureur parce qu’elle lui rappelle l’époque où l’on ne pouvait pas faire l’amour sans avoir à subir la musique de La Mort à Venise), 4ec (énumération alphabétique) / L’Amour l’Automne : 36 (Wolf et la cuisinière de, directeur de l’Opéra), 76 (écrit à sa femme Alma à propos de Schönberg, 132 (cité, non nommé), 133 (id. cité, non nommé), 151-152 (id., cité, non nommé), 162 (comparaison de sa neuvième symphonie avec celle de Sir Malcolm Arnold), 197 (lettre à sa femme, cité, non nommé), 421 (article de Pierre Boulez sur lui dans la New York Reviw of Books), 421 (“Mahler Now”), 498 (Mort à Venise  Aschenbach, Bach, cendres, Celan) / Travers Coda : 68 (immeuble à Vienne), 80 (entrevue de Leyde avec Freud), 82 (sa musique, passages inspirés et mélodies vulgaires), 89 (id.), 93 (symphonie, Lied final) / Journal de Travers : 399-400, 691 (sixième symphonie), 778 (deuxième symphonie), 1248-9 (article de Boulez sur, N.Y.R.B., Oct. 28, 1976), 1436 (première symphonie), 1507 (neuvième symphonie) / Vaisseaux brûlés2-2-12-045-4. (“Sitôt le septuor”, Quatrième symphonie, lied final, en 2CV décapotée entre Le Mont-Dore et la Bourboule, c. 1964), 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, opéra de Leipzig ferme pour une dizaine de jours le 9 mars 1888, à l’occasion de la mort de l’empereur d’Allemagne Guillaume Ier, ce qui permet au jeune M., qui en dirige l’orchestre aux côtés de Nikisch, d’achever sa Première symphonie, Titan (comme Été, p. 312, avec ajout d’une courte citation d’Henry-Louis de La Grange, Gustav Mahler, 1973, Fayard, 1979, t. I, p. 271)), 781-1-1-6-1-1 (“La place du mort”, ne comprend pas pourquoi dans sa musique les plus beaux passages sont gâtés par des incursions triviales) / V. aussi Malher, orthographe fautive. / malheur, m’a l’air, Alma Malher, Malherbe

Mahler (lieutenant Franz), personnage de Senso, film de Lucchino Visconti, d’après une nouvelle d’Arrigo Boito), Échange, 129, 170 (?) / Travers : 17 (F. Granger, Senso, Strangers on a Train, ne pas confondre avec S. Granger) / L’Amour l’Automne : 150 (Franz), 259 (un nom comme)

Mahler, “personnage” ou nom apparaissant dans Projet pour une révolution à New York, d’Alain Robbe-Grillet, Travers, 255 (ou Muller, vrai nom de ce M), Été, 114 (citation d’Alain Robbe-Grillet)

Mahler (Marco), personnage éponyme de La Vie incertaine de Marco Mahler, roman de Marek Halter (1979), Été, 250 (qui est M. M. ?), 281 (revient humer ses traces à Buenos Aires), 301 (rescapé de l’Holocauste, homme « de travers »), 358 (fuit dans la pampa), 403 (sa vie à Buenos Aires)

Mahler (Otto), musicien autrichien, frère de Gustav, 1873-1895, Été : 233 (plus jeune que Gustav de 13 ans, suicide), 279 (s’est tué d’un coup de revolver)

Mahler, film de Ken Russell, 1974, Échange : 139 (allusion) / Travers : 126 (allusion)

“Mahler Now”, article de Pierre Boulez, New York Review of Books, 28 octobre 1976, L’Amour l’Automne : 421 / Journal de Travers : 1248-9

Mahleur, Été : 258

mai, Échange : 162 / Travers : 52, 117

Mailand, Travers Coda : 71

maille, Été : 146

Maillebois (château de), Échange : 214 (figuré par un simple rectangle)

Main, rivière d’Allemagne,  Passage : 63 (Virginia Woolf est sur les rives du Main pour le festival de Bayreuth, 1909 (?)) / Échange : 156 (id.) / Été : 108 (retransmissions d’opéra “depuis” (sic) les rives du Main, « consubstantielles à l’été »), 161 (Virginia Woolf au festival de Bayreuth, 1909 (?)), 247 (Carolina au festival de Bayreuth) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassiopée”, première sonate pour piano de Paul Hindemith, poème d’Hölderlin, s’écrit en français le Mein), 571-1-1-15-3-6 (“Terre lointaine”, Virginia Woolf, à Bayreuth avec son frère Adrian pour le festival 1909, s’achète une ombrelle) / main, Maine, Maine

Main au collet (La), film d’Alfred Hitchcock, 1955, Échange : 169 (tourné tout entier sur la Riviera)

main(s), Passage : 13 (l’homme qui emmène l’enfant vers la montagne, en Inde, lui tient la), 22 (baigneurs circonspects se lavent interminablement les mains, dans les toilettes de la plage, à Long Island), 22 (non ?), 110, 113, 118, 123, 125, 127, 132, 134, 136, 139, 143, 145, 147, 149, 152, 152, 161, 164, 177, 178, 179, 181, 182, 185, 187 (face-à-main), 197, 201, 204 / Échange : 12, 36, 41, 43, 44, 46, 54, 54, 58, 64, 72, 77, 78, 83, 84, 85, 85, 87, 88, 93, 98, 101, 102, 107, 110, 111, 114, 120, 126, 129, 130, 130, 136, 136, 137, 140, 142, 142, 142, 144, 149, 154, 154, 166, 167, 169 (la main au collet), 171, 174, 179, 186, 189, 193, 206, 208, 208, 211, 223, 228, 229, 232 / Travers : 17, 20, 21, 38, 45, 46, 55, 64, 81, 94, 99, 107, 108, 115, 116, 118, 159, 164, 170, 173, 175, 180, 182, 182, 184, 188, 189, 192, 196, 208, 211, 211, 212, 213, 217, 218, 227, 228, 229, 232, 235, 241, 250, 254, 258, 279 / Été : 13, 18, 19, 40, 41, 45, 55, 56, 62, 63, 72, 85, 86, 93, 94, 96, 97, 97, 112, 120, 123, 124, 127, 141, 145, 155, 172, 177, 184, 193, 193, 194, 195, 200, 203, 205, 208, 209, 217, 217, 222, 223, 223, 234 (manos), 236, 241, 245, 260, 261 (manus), 271, 274, 303 (manus), 305, 306, 309, 310, 320, 320, 322, 340, 343, 344, 346, 355, 358, 360, 367, 369, 374, 385, 387, 389, 390, 396, 398, 398, 400, 405 / L’Amour l’Automne : 17, 40, 47, 51, 59, 60, 75, 81, 82, 83, 85, 87, 87, 105, 110, 112, 113, 119, 126, 129, 130, 135, 135, 137, 151, 154, 157, 163, 164, 164, 170, 170, 180, 180, 180, 186, 188, 194, 198, 198, 200, 215, 220, 221, 224, 225, 225, 225, 228, 230, 233, 233, 237, 238, 238, 240, 243, 255, 263, 277, 283, 285, 291, 300, 317, 337, 346, 351, 403, 415, 436, 445, 446, 448, 477, 482, 488, 489, 489, 489, 490, 490, 494, 494, 501, 501, 502, 502, 503, 503, 508, 508, 511, 528, 529, 530, 532 / Travers Coda : 13, 15, 17, 26 (manus), 27, 29, 30, 31, 31, 33, 36, 43, 44, 50, 50, 51, 52, 53, 54, 56, 56, 57, 58, 59, 60, 71, 71, 71, 74, 75, 78, 81, 81, 90, 90, 91, 93, 95, 95, 96 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2 (“Le festin de Balthazar”, prophète Daniel, main de Dieu, Mané, Thécel, Pharès) / manie, Maine, le Main, Maine (France), mina (de miner), Minna (Wagner), Amin Dada, manier, Namibie, bain, saint, Manille, Main Line, maint, Smaïn, manifestation (manif), nain, vain, en vain, pain, Ain

Main de singe (La), revue française de littérature en ligne, L’Amour l’Automne : 238

Main line, Passage : 160

Main Theme and Crown Theme, un des morceaux de la musique d’Alfred Newman pour The Prisonner of Zenda, film de John Cromwell, Travers : 17 (texte de Tony Newman, fils du compositeur)

Main Title, un des morceaux de la musique d’Alfred Newman pour The Prisonner of Zenda, film de John Cromwell, Travers : 17 (texte de Tony Newman)

Maine, province française, Échange : 90 (manoir de la famille de Dreux dans le) / Travers Coda : 91 (duchesse du)

Maine, État des Etats-Unis, Travers : 35 (avion doit se poser à Bangor, dans le), 196 (Mark York, garçon du)

Maine (avenue du), Paris, XIVe arr., Échange : 157 (rue Perceval, au sud de l’)

Maine-et-Loire, département, Travers Coda : 96

mainland, L’Amour l’Automne : 185

Maintenon (château de), Échange : 102, 214, 217 (non nommé) / Été : 229

Maintenon (Françoise d’Aubigné, Madame de), 1635-1719, Échange : 199 / Journal de Travers : 138 (Saint-Cyr au temps de), 451 (R. habite l’hôtel où elle élevait les enfants de Mme de Montespan)

maire, Passage :102 / Échange : 49, 54, 166 / Travers : 125, 128, 128, 191, 234 / Été : 51, 278 / L’Amour l’Automne : 173 / Travers Coda : 96 / mère, marine, Irma, terre, vert, aire, air, mire (mirer)

mairie, Échange : 123 / Été : 85, 342 / L’Amour l’Automne : 442

maïs, Été : 390 / Travers Coda : 29, 82 (maï)

maison, Échange : 170 (du docteur Blanche, Passy, Nerval) / L’Amour l’Automne : 31, 50, 65, 73, 82, 87, 92, 96, 96, 97, 102, 102, 120, 125, 130, 130, 141, 141, 144, 152, 155, 156, 157, 159, 162, 163, 164, 167, 174, 175, 179, 179, 191-192, 196, 197, 201 (de rendez-vous), 202, 206, 209, 221, 221, 222, 222, 222, 227, 229, 233, 233, 236, 241, 245, 249, 255, 257, 257, 262, 262, 262, 280, 282 (d’édition), 293, 300, 306, 318, 320, 323, 323, 323, 326, 331, 333, 337, 343, 343, 350, 350, 353, 361, 388, 390, 404, 433 (de repos), 433, 438, 440, 475, 488, 490, 496, 497 (de santé), 497 (de santé), 498, 498, 499 (de santé), 503, 526, 527, 532 / Travers Coda : 13, 19, 19, 21, 22, 23, 24, 26, 34, 38, 39, 41, 42, 49, 50, 51, 52, 53, 53, 57 (de repos), 58, 59 (de passe), 59, 60, 61, 63, 63, 67 (de vacances), 77, 78, 79 (de repos), 79, 80, 83, 86, 89, 91, 91, 96, 97 (d’arrêt), 99

Maison Blanche, Travers : 93, 178 / Été : 68, 404

Maison de la Radio, Été : 258 / L’Amour l’Automne : 519 / Travers Coda : 18

Maison de la Reine, par Inigo Jones, à Greenwich, L’Amour l’Automne : 141, 233-234 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (la statue du général Wolfe lui fait face, sur la hauteur)

Maison de rendez-vous (La), roman d’Alain Robbe-Grillet, 1965, Passage : 120 (cit., p. 46-47), Échange : 195 (citation, p. 46-47) / Été : 38, 101, 352 / L’Amour l’Automne : 41 (plus de nombreuses citations)

Maison des Archers (à Illiers-Combray, dans le “Pré Catelan” (confusion avec le jardin de tante Léonie)), Échange : 195

Maison du Sandwich, Été : 84 (ouvrir une, idée de reconversion)

maître, Travers : 119 / Été : 344 / L’Amour l’Automne : 59, 71, 90, 93, 119, 129, 147, 207, 212, 221, 237, 250, 271, 272, 412, 413 (d’hôtel), 458, 497, 499 / Travers Coda : 19, 22, 31, 80

maître chanteur, Échange : 229 / Été : 307

maîtresse, L’Amour l’Automne : 94, 95, 155, 164, 182, 236, 437, 499 / Travers Coda : 50, 50

maîtrise, L’Amour l’Automne : 191-192

Majestic Palace (Grand Hôtel &), à Royat-les-Bains, boulevard Barrieu, Puy-de-Dôme, Été : 144 (la reine douairière de Caronie y vit après la Deuxième Guerre mondiale)

major-général, Été : 352 (Edwin A. Walker)

majuscule, Travers : 104 / L’Amour l’Automne : 93, 303 / Travers Coda : 73

mal, Été : 45 (maux), 182, 186, 193, 275, 4ec / L’Amour l’Automne : 92, 134, 134, 144, 149, 160, 190, 193, 193 (haut-mal), 196, 214, 218, 225, 231, 233, 263, 267, 285, 302, 365 (maux), 391, 426, 448 (génies du Mal), 468, 481, 501, 533

malade, L’Amour l’Automne : 145, 165, 473, 494, 497, 502 / Travers Coda : 59

maladie, Été : 157 / L’Amour l’Automne : 134, 149, 246, 320, 498 / Travers Coda : 20, 28, 39, 52, 54

Maladie de Sachs (La), roman de Martin Winckler, 1998, L’Amour l’Automne : 437

Malagar, maison de François Mauriac, Travers : 88

Malaparte (Kurt-Erich Suckert, dit Curzio), écrivain italien d’origine allemande, 1898-1957, L’Amour l’Automne : 38, 67, 119 (cité, non nommé), 167 / Travers Coda : 16 (La Peau / La Peste), 77 (sa maison à Capri)

Malaquais, Échange : 77, 162 (quai), 203 (id.) / Travers : 66 (id.)

Malcolm, L’Amour l’Automne : 132 (Arnold), 160-161 (id.), 355 (Norman), 508 (Arnold), 538 (id.) / Travers Coda : 50 (Arnold)

Malcolm (Norman), philosophe américain, 1911-1990, L’Amour l’Automne : 355 (Wittgenstein cite Augustin à l’adresse de) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassiopée”, raconte dans Ludwig Wittgenstein, A Memoir, que Wittgenstein, à Cambridge, en 1939, lui montrait du doigt Cassiopée en prétendant que ce W. signifiait Wittgenstein) / Colman, Montcalm

mâle, Été : 397 / L’Amour l’Automne : 214 (male), 475, 475

Maler, Été : 89, 296

Malher, orthographe fautive du nom de Gustav et d’Alma Mahler, Échange : 126 (Alma), 129 (Frantz) / Été : 73 (replongé dans sa lecture), 77 (ou Muller), 101 (nom de jeunefille de la mère), 111 (le film de Russell), 199 (tableau), 266 (nage dans le lac), 350 (docteur), 358 (Marco Malher), 360 (opéra comique laissé par Weber), 371 (l’admiration de Berg), 378 (Grand Maréchal de la cour), 380 (demande d’auscultation)

Malherbe (François de), poète français, 1555-1628, Été : 30, 158, 174, 351 / Travers Coda : 22

malheur, Été : 69, 69, 118, 126, 167, 207, 207, 212, 212, 317, 317, 375, 384, 385, 395, 395, 4ec / L’Amour l’Automne : 202, 215, 289

Mali, État africain, L’Amour l’Automne : 29 (Franck, trente-sept ensablements), 40 (Tanger, Aréquipa (Lima)), 96 (Max, Angers, Alger, Niger) / Travers Coda : 76 (petit groupe de Tours, à travers le) / Mail, mail, Lima, l’ami, l’aime, islam

malien, L’Amour l’Automne : 53

malin, L’Amour l’Automne : 77, 79, 448

Mallarmé (Stéphane), poète français, 1842-1898, Échange : 60, 103 (Blanche), 107 (Je disais quelquefois à…), 176, 197 (enseignait l’anglais à Tournon) / Travers : 134, 222 (ça fait pas un pli), 250 (Jean Lahor), 266 / Été : 52 (fiole), 84 (français par), 124 (rompt les liaisons logiques du discours), 170 (Royat, Splendid Hôtel), 198, 211 (Dujardin un « traître insigne »), 240-241 (prénom du héros de Joyce), 271 (La Dernière Mode), 335 (enseignait l’anglais à Tournon), 353 (biographie de), 399 / L’Amour l’Automne : 55 (cité, non nommé), 259 (citation tronquée) / Travers Coda  : 27 (brève citation, l’absente de tout bouquet), 86 (comme une ruine, citation de la Correspondance), 89 (devant ma glace de Venise, tel que je m’étais oublié, citation de la lettre du 14 mai 1867 à Cazalis) /  Journal de Travers : 135 (donnait des leçons d’anglais), 212 (Cholodenko le Mallarmé de sa génération), 368 (W.), 478 (W.), 692-3 (dessin de Twombly), 740 (discours critique sur V. Hugo), 1460 (Henri Mondor) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1 (“Le bal du vice-roi”, citation de “Pierre Ménard, auteur du ‘Quichotte’, Poe, « Baudelaire, qui engendra M. », Valéry, Teste), 571-1-1-14 (“Cassioppée”, se rend à Oxford et à Cambridge, rencontre Walter Pater), 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, la pensée formelle, M., cit. de ?)

Malraux (André), écrivain français, 1901-1976, Passage : 12 (non nommé, allusion, grande figure ravagée) / L’Amour l’Automne : 427 (allusion), 518 / Travers Coda : 28 (non nommé, —> Passage 12, Delphine Renard), 69 (bombe destinée à) / Journal de Travers : 309, 492, 1277-9 (mort de, Jacqueline Piatier, du Monde), 1282 (id.), 1287-9 (id., parution de l’entrefilet), 1292 (W. le déclare génial), 1298 (Aragon danse le tango le soir de sa mort), 1301, 1310, 1319-20 (courrier au Monde sur l’entrefilet), 1454 / Vaisseaux brûlés : 539-6-1-1-1-4-1-1 (“ Idéal féminin”, Delphine Renard aveuglée par une bombe à lui destinée, à Boulogne) / Marot, maraud, roman, moral, Malmoë

Malus, Été : 82 (qui m’a de nouveau parlé de la terre)

maman, Été : 186 / L’Amour l’Automne : 160

Mame (chez), Travers : 31 (à Tours)

Mamers, ville de la Sarthe, L’Amour l’Automne : 410

mamie, Été : 83

Mamma (La), Travers : 134 (La Mamma morta, air d’Andrea Chénier, d’Umberto Giordano) / Été : 304 (première de Meredith Monk à)

Man, Échange : 110 (cercle de) / L’Amour l’Automne : 136, 175 (cercle de)

Manaos, ville du Brésil, Passage :61, 97, 133, 143, 179 / Échange : 96, 163 (opéra de) / Travers : 30 (banque La Roque) / mosan, Samain, Samoa, Soana, Sorman

manche, Passage :11, 12, 88, 97, 104, 119, 122, 123, 127, 150, 165, 166, 171, 204 / Échange : 10, 25, 37, 45, 110, 115, 118, 122, 133, 154, 158, 219, 228, 236 / Travers : 20 / Été : 334, 341 / L’Amour l’Automne : 174, 215, 278, 298, 479 / Travers Coda : 52

Manche, Passage :114 (mer), 150 (id.) / Travers : 91 (mer), 135 (département, J’aime) / Été : 109 (mer), 356, 389 (mer) / L’Amour l’Automne : 145 (mer), 438 (id.), 509 (id.) / Travers Coda : 87 (port de la) / manche, marche(r), Marche, marche, manouche, manchy, manchon, chemin, Channel, Chanel, Don Quichotte

Manchester, ville d’Angleterre, Travers : 43, 235 / Été : 217 / L’Amour l’Automne : 327

manchon, Échange : 221 / Été : 114, 124

Mandel (Louis Georges Rothschild, dit Georges), homme politique français, 1885-1944, Été : 226 (avenue Georges-)

mandigo, Échange : 178

Mandor (docteur), Été : 299

Màndorli (I, Les Amandes), villa voisine de la via Appia, à Rome, louée par le cinéaste Paul Morissey pendant le tournage de son film Blood for Dracula, 1973, Travers : 235 (séjour en compagnie de Suzan (en fait Susan) Johnson, sœur de Jed et Jay Johnson)

Mané, ou Mené, premier des trois mots, Mané, Thécel, Pharès, inscrits par une partie de main mystérieuse sur le mur du festin de Balthazar, Daniel, V, 21-27, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-2 (“Nosologie”, compté, ton règne est fini) / Manet, name, émaner, Éman, Saint-Éman

Manet (Édouard), peintre français, 1832-1883, Échange : 150 (Déjeuner sur l’herbe), 176 (J.-É. Blanche, Mallarmé), 194 (Déjeuner sur l’herbe (?)), 211 (mort de Maximilien) / Travers : 178 (partition, Poussin) / Été : 111 (Les Ailes de la colombe), 199 (tableau), 304 (Oriane ? “cathédrales”) / L’Amour l’Automne : 37 (série de peintres), 203 (Anthony Caro), 216 (non nommé, allusion à l’exécution de Maximilien), 238 (carnets de Mme), 327 (Hommage to, tableau de Sir William Orpen, couverture de Roderick Hudson dans l’édition Penguin) / Travers Coda : 43 (exposition), 47, 65 (hommage à, Caro), 79 (nom) / Journal de Travers : 966 (Maximilien), 1170 (Maximilien, Charlotte)

Manet (Eduardo), écrivain français d’origine cubaine, né en 1930 : L’Amour l’Automne : 28

Manet, navire sur lequel embarque Emmelene Landon, L’Amour l’Automne : 276, 297, 338, 338 / Travers Coda : 84

manette, Manette, Échange : 18 / L’Amour l’Automne : 221, 359

Manganelli (Giorgio), écrivain italien, 1922-1990, Travers Coda : 74 (non nommé, Que je sois Roi, citation en français de “Un Re”, in Agli dèi ulteriori, éditions Adelphi, 1989, p. 13)

manger, Échange : 12, 159 / Travers : 67, 136, 172, 176, 176, 185, 220, 236, 240, 253 / Été : 82, 95, 195, 202, 205, 233, 248, 299, 353, 366 / L’Amour l’Automne : 86, 144, 404, 489, 510

Mangor, Été : 303 (Lady Manors)

manica, Travers : 55

manie, Travers : 94 / L’Amour l’Automne : 133, 284, 347, 368 / Travers Coda : 39

Mann (Thomas), écrivain allemand, 1875-1955, Échange : 139 (souvenir personnel de la cité des doges) / Travers : 135 (je n’aime pas) / Été : 128 (épidémie de choléra en Italie), 129 (id.), 399 (Tristan) / L’Amour l’Automne : 192 (auteur-phare de Jean-Paul Baron), 241 (mariage d’Auden avec sa fille Erika), 242 (Tristan)

Manneret, Travers : 181 (assassiné sous le prétexte qu’il est un agent de Formose) / Été : 199 / L’Amour l’Automne : 42 (regarde Johnson avec méfiance), 55 (et moi, je suis le roi Boris), 210 (prend d’abord Johnson pour son fils) / Travers Coda : 79 (patronyme)

mannequin, L’Amour l’Automne : 95, 246, 294, 294

manoir, Échange : 90, 107, 197 / Travers : 17, 116, 193, 216 (manor) / Été : 335 / L’Amour l’Automne : 148 / L’Amour l’Automne : 161, 162, 241, 260, 318, 467, 470 / Travers Coda : 13 (vieux manoir, old manor, Ada, Penguin p. 256), 71 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-3 (“Tango Nero”, d’Ango, Seine-Maritime) / roman, manor, main, main noire, monarque (monark), noir, noiraud, Norma, Normandie, âme noire, rimant, manier

Manoir de Rosemonde (Le), mélodie d’Henri Duparc, 1879, sur un poème de Robert de Bonnières (1850-1905), Été : 148 (Janus, d’Indy) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, carlemeonde, le bleu manoir)

Manor, personnage d’un poème de William Cliff, “Amis”, in Homo Sum, 1970, 1973 (Écrasez-le précédé de Homo Sum, Gallimard,  2002, pp. 50-51, L’Amour l’Automne : 29 (« un poème à ta gloire »), 29 (id.), 360

Manor (The), roman d’Isaac Bashevis Singer, 1952-1955, L’Amour l’Automne : 33

Manors (Lady), Travers : 29 (Diana Russel), 66 (superbes malles Louis Vuitton) / Été : 303 (représentation exceptionnelle de Norma)

manque (un), Travers : 74, 125, 128, 158, 275 / Été : 46 / L’Amour l’Automne : 58, 85, 89, 323, 323, 343, 343, 350, 384, 501 / Travers Coda : 14, 20, 40, 62, 66, 93

manquement, L’Amour l’Automne : 230

manquer, Passage :83, 148, 150, 166, 203/ Échange : 73 / Travers : 28, 123, 156, 252 / Été : 47, 61, 88, 268, 411 / L’Amour l’Automne : 22, 62, 62, 62, 63, 89, 92, 117, 136, 231, 328, 341, 385, 404, 408, 491, 495 / Travers Coda : 53, 66, 77, 87, 89

Man Ray, v. Ray (Man)

Man Ray, chien de William Wegman, L’Amour l’Automne : 429 (attribué à Nauman, “La guerre”)

mansardé, Échange : 168

Mansart (François), architecte français, 1598-1666, Échange : 37 (toit à la)

Manuce (Alde), imprimeur vénitien, 1449-1515, Été : 390 (introduction de l’usage de l’italique)

manuscrit, Passage : 109 / Échange : 69, 84, 114, 129, 166 / Travers : 114, 114, 116, 159, 172, 202, 229, 262 / Été : 30, 76, 114, 126, 164, 173, 188, 197, 217, 244, 269, 269, 309, 352, 370, 390, 407 / L’Amour l’Automne : 14, 25, 36, 71, 96, 113, 184, 188, 209, 237, 438, 498, 510, 521 / Travers Coda : 89

Mao (Tsé-toung), homme d’État chinois, 1893-1976, Travers : 126 (premier anniversaire de sa mort), 264 (Warhol), 264 (id.) / L’Amour l’Automne : 518 (mort de, tombent comme des mouches) / Journal de Travers : 446-50 (court-métrage sur, utilisation du Warhol rose qu’a W., puis nom donné à l’auteur du court-métrage), 505-6 (documentaire sur, explication de sa fameuse baignade), 527 (œuvres complètes dans la bibliothèque de Sarkis), 531 (discussion sur, déjeuner avec Sarkis), 592 (mort de, apprise par Gianni), 1404 (mort de, remarque d’Aragon, ça ne va pas fort pour les M.)

maquette, Échange : 56

maquis, Échange : 67, 95

maraîchère, Échange : 108

Mara (Linda), , Travers : 244, 246 / L’Amour l’Automne : 273

Marais, quartier de Paris, Travers Coda : 36

Marais (Jean-Alfred Villain-Marais, dit Jean), acteur français, 1913-1998, Travers : 133 / Journal de Travers : 325, 883

Marais (Marin), compositeur français, 1656-1728, Été : 364

Marbach, ville d’Allemagne, L’Amour l’Automne : 91

Marble Arch, Passage :157, 197

marbre, Passage :53, 59, 103 (marble), 165 / Échange : 42, 70, 74, 98, 103, 128, 148, 195, 203, 205, 206, 210, 221, 228, 230, 238 / Travers : 185, 233 / Été : 212, 236 / L’Amour l’Automne : 441 / arbre, Marble Arch

Marc, Passage :96, 99, 100, 102, 112 (de Serrans), 115 (Jean-Marc), 118, 123, 125, 129, 132, 134, 140, 144  (Saint-), 148, 149, 151, 156, 162, 165, 165  (de Réveré), 169 (Marc-Antoine), 169, 171, 172, 173, 175, 176, 179, 185 (Saint-), 185, 187, 194 / Échange : 43, 50, 57, 58, 68, 74, 88, 92, 94, 94, 95, 108, 108, 111, 137, 163, 173, 186, 225 / Travers : 37, 134 (Porel), 193, 202, 236 / Été : 32, 32, 32, 39, 41, 61 (Marceau), 64, 69 (Porel), 91 (du Saune), 95 (Porel), 96, 121, 123, 139 (du Saune), 150, 220, 243, 250, 261, 279, 361, 392 (Fréchette), 401 / L’Amour l’Automne : 32 (Jean-Marc Barr), 75, 94 (Monnet), 94, 98, 109, 292 (de Serrans) / Travers Coda : 90 (frère d’Indiana) / Alsacienne d’automne  (rencontré derrière une église, à Strasbourg, un garçon au visage agréable, moustachu) /  parc, marque, arc, signe, cramer, barque, Mark, alouette (lark), carme, Marthe, Marcel, Marceau, Carabanchel, Marco, Marceau)

Marcadet, Passage : 38 (93-10)

Marc-Antoine, Échange : 155 (Parker perd sa trace) / Été : 17 (id., porte un blouson volé avec un W), 36 (id.) / Travers Coda : 63 (Marcantonio Raimondi)

marcassin, Été : 83

Marc Aurèle (Marcus Annius Verus, dit), homme d’État et philosophe romain, 121-180, Été : 45 (Lucius Verus)

Marceau, Échange : 170 (avenue), 187 (id.) / Travers : 89 (signifiant) / Été : 61 (Marc), 138 (Duvert) / L’Amour l’Automne : 379 (avenue), 428 (id.)

Marceau (avenue), Paris, VIIIe et XVIe arr., Échange : 170 (la marchande de journeaux se souvient parfaitement du nonce Roncalli, devenu le pape Jean XXIII), 187 (romans-photos, étalage du marchand de journeaux) / L’Amour l’Automne : 379 (Ronald C. William habite au n° 31, “La chute”), 428 (marin maso de l’)

Marceau (Marc), Été : 61 (correspondant à Athènes)

Marcel, Passage : 46, 61, 132, 167 (Marcel Ricard), 176 (Proust, non nommé), 199 / Échange : 59, 158, 175 / Travers : 132, 219, 223, 248 / Été : 113 (Ray), 153 (Moré), 165 (Ray), 197, 262 (L’Herbier), 271, 286, 357, 363 (Swann) / L’Amour l’Automne : 76, 150 (Marnat), 408 (Proust), 413 (K.), 420 (Duchamp), 512 (Cachin), 537 (Carné), 537 (dans Quai des brumes) / Travers Coda : 53 (Moré), 53 (Duchamp), 87 (Marquet), 87 (Duchamp), 88 (Marquet) / Vaisseaux brûlés : Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-4 (“Le Voyage à Nohant”, grand-mère de Duparc, grand-mère du Narrateur, dans la Recherche), 571-1 (“Leckram”, anagramme de Marcel (Proust)) / Rachel, Celan, Cerdan, Cellamare, Proust, caramel

Marcelin, Été : 335 (exposition à l’A.R.C. organisée par)

Marcelle, Échange : 67 (Légion d’honneur, Saint-Denis)

Marcelline, Échange : 199 (Légion d’honneur, Saint-Denis)

Marcello (Benedetto), compositeur vénitien, 1686-1739, Passage :131 (concerto pour hautbois au programme du conservatoire de Venis) / Marc, Marco, Marcel, cello, violoncelle

Marcet (Marcel), journaliste culturel, Travers Coda : 88 (entretien avec Denise Camus et J.-R.-G. Le Parc)

Marchais (Georges), homme politique français, 1920-1997, Travers : 53, 181, 268 / Été : 61, 199, 242, 372

Marchal (Georges), acteur français, 1920-1997, Travers : 133, 181 / Été : 246

marchand(e), Passage :30, 94a, 117 / Échange : 88, 88, 98, 109, 119, 132, 170, 187, 221 / Travers : 121, 196, 201, 206, 209, 211, 218, 239 / Été : 130, 171, 175, 247, 308, 362, 378 / L’Amour l’Automne : 273, 326, 512 / Travers Coda : 98

Marchand (Étienne), navigateur et explorateur français, 1755-1793, Passage : 83 (découvre les îles Marquises), Été : 22 (meurt à l’île de France en 1793)

Marchand (Georges),  Travers : 181 (à la réception de Lady Bergmann à Macao : Marchais, Marchat, Marchal, Marchant, cf. La Maison de rendez-vous)

Marchand (Guy), acteur français, né en 1937, Été : 404

Marchand (Jean-Baptiste, commandant puis général), officier et explorateur français, 1863-1934, Passage :68 (et le riche parvenu, dans le roman projeté de Levet) / Échange : 68 (mission Marchand en 1899, Loango, Nil, L’Express de Bénarès, roman de Levet), 137 (à Fachoda)) / Été : 111 (L’Express de Bénarès, de Levet, connu par le Journal d’un attaché d’ambassade de Morand — en fait c’est plutôt par la préface de Fargue et de Larbaud aux Poèmes), 197 (Loango, marécages, Haut-Nil) / Travers Coda : 53

Marchand de sable qui passe (Le), musique de scène d’Albert Roussel, op. 13, 1908, pour quatuor à cordes, harpe, hautbois, corps, flûte et clarinette), Été : 198 (m’abuse, Camus, un véritable ballet)

marchande marine, Échange : 89

marchandise, Passage : 173 / Travers : 78 / L’Amour l’Automne : 28, 111

Marchant, Travers : 181 (Georges) / L’Amour l’Automne : 210 (Georges)

Marchat (Georges, ), Travers : 181, 274 / L’Amour l’Automne : 210

marche (une), Passage :12,42, 52, 61, 84, 87, 99, 100, 110, 113, 114, 129, 132, 137, 143, 155, 162, 164, 171, 179, 183, 187, 197 / Échange : 10, 19, 43, 49, 53, 55, 56, 74, 74, 79, 83, 89, 98, 108, 110, 111, 112, 119, 129, 137, 142, 154, 162, 163, 176, 188, 195, 199, 205, 206, 220, 220, 221, 238 / Travers : 14, 37, 83, 88, 93, 104, 134, 195, 201, 210 / Été : 20, 24, 43, 54, 64, 78, 90, 124, 151, 158, 172, 201, 204, 217, 247, 252, 267, 269, 280, 289, 320, 342, 373, 387 / L’Amour l’Automne : 16, 25, 41, 48, 102, 147, 155, 224, 240, 243, 259, 375, 375, 494, 530 / Travers Coda : 73, 90, 90 / marché, Marche, Marches, Marchais, charme(s), Charmes, démarche, manche, Manche, Manche, Marchais, marcher, Cher Ami, charme

Marche, L’Amour l’Automne : 325

marché, Échange : 82, 125, 168, 190, 221 / Travers : 25, 55, 157, 197, 234 / Été : 52, 74, 144, 191, 259, 294, 296 / L’Amour l’Automne : 185, 232 (bon marché), 241, 321, 337, 344, 394, 439 / Travers Coda : 61

marchepied, Échange : 44

marcher, Passage : 12, 14, 19, 21, 24, 25, 26, 28, 29, 31, 49, 52, 53, 57, 60, 61, 64, 66, 67, 68, 71, 75, 76, 77, 80, 81, 85, 93 (marchant), 95, 99, 100, 101, 105, 107, 109, 110, 112, 114, 121, 123, 124, 127, 128, 131, 139, 140, 144, 156, 157, 158, 160, 163, 179, 181, 182, 192, 193, 200, 202, 203 / Échange : 9, 12, 13, 17, 22, 27, 33, 45, 47, 48, 48, 61, 64, 66, 71, 73, 76, 94, 97, 102, 132, 164, 164, 176, 176, 206, 214, 216, 231 / Travers : 47, 48, 81, 83, 86, 112, 121, 131, 139, 156, 177, 183, 205, 250, 251, 253, 257, 264 / Été : 57, 64, 68, 97, 101, 102, 110, 113, 114, 117, 124, 138, 142, 145, 145, 169, 176, 201, 213, 216, 222, 232, 306, 345, 360, 363, 371 / L’Amour l’Automne : 30, 31, 52, 52, 52, 52, 55, 75, 75, 90, 95, 105, 120, 162, 182, 188, 192, 196, 200, 215, 220, 237, 240, 242, 247, 247, 252, 252, 252, 252, 252, 276, 281, 291, 372, 451, 483, 483, 498, 500, 501, 509, 512, 526, 527, 529 / Travers Coda : 14, 14, 21, 28, 32, 66, 68, 71, 74, 76, 82, 85, 89 / Marchais, marché, marche, Marche, Docteur March, manchon (marchons) 

Marches (les), région d’Italie, L’Amour l’Automne : 22 / Travers Coda : 27, 27

Marches romanes, L’Amour l’Automne : 22

Marcheschi (Jean-Paul), peintre français, né en 1951, Été : 96 (appelé Jean-Marc), 121 (appelé Jean-Pierre), 134 (non nommé), 150 (appelé Jean-Marc) / L’Amour l’Automne : 93, 156, 198, 352, 396, 459, 495, 536 (allusion ?) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-14 (“William Wilson”, il estime que c’est le nom de Camus qui l’empêche, lui, Camus, de réussir), 794-4 (“L’affaire Camus”, il essaie d’obtenir la signature de Jean Frémon) / Marc, exquis, marche, Marche, Marches, marquis, arc, arche, chier, marche et chie, quiche, archives, Mathilde Marchesi, Victor Marchetti

Marcheschi (Tony), Été : 121 (alias Marco Traversi)

Marchesi (Mathilde Graumann, dite Mathilde), cantatrice allemande, professeur de chant à Paris, 1821-1913, Passage : 177 (elle a pour élève Mary Garden)

Marchetti (Victor), espion américain, un des dirigeants de la C.I.A. et plus tard, avec John D. Marks, auteur d’un livre critique sur cette institution, The CIA and the Cult of Intelligence, 1973 (né en 1930),  Été : 137 (rencontre Marks), 235 (même phrase exactement)

marcheur, Échange : 34, 53, 124 / Travers : 174 / Été : 181, 367 / L’Amour l’Automne : 353, 441

Marcillat (-en-Combraille), commune de l’Allier, chef-lieu de canton, arrondissement de Montluçon), Vaisseaux brûlés : 781-1-1-8 (“Au pays d‘Allen”, Arpheuilles(Saint-Priest) est dans le canton)

Marciana Marina, village et station balnéaire de l’île d’Elbe, L’Amour l’Automne : 469 (dans les années où il n’y avait personne, “Le mur”)

Marcio, ami du Paraguayen Archie, Travers : 18 (entraînent à la Cité universitaire une étudiant en histoire rencontré dans les toilettes du Centre Dauphine, à Paris)

Marco, Passage : 115 (Polo) / Échange : 103 (Polo) / Travers : 186 (surnommé le Libanais), 223 (personnage principal de Transit-Express) / Été : 121 (Travesti), 250 (Mahler), 279, 281 (Mahler), 358 (Malher), 403 (Mahler)

Marconne, rivière, Travers Coda : 96

Marcus, Travers : 80 (professeur), 190 (Duane &), 256 (Stephen) / Été : 41 (professeur), 48, 202 / L’Amour l’Automne : 215 (& Duane, visite de la Factory) / Autre Églogue : (professeur Stephen Marcus, archéologue, rencontre Duane à Irun, le revoit à New York puis à Mitylène)

Marcus (Duane), Travers : 36 / L’Amour l’Automne : 87, 96 (cité, non nommé)

Marcuse, Passage : 173 (my ass)

Marden (Agnès), Été : 174 (sic, sans doute pour Agnès Martin)

Marden (Brice), artiste américain, né en 1930, Été : 80, 311 / L’Amour l’Automne : 86 (exposition, Greene Str.) / Journal de Travers : 36, 52, 73-4 (vernissage, Greene Str.), 416-7 (trop dérivatif selon Florence Barron)

mardi, Passage : 105 / Travers : 112 / Été : 179, 197, 215 / L’Amour l’Automne : 278

mare, L’Amour l’Automne : 92

Mare au Diable (La), roman de George Sand, 1846, Été : 402

marécage, Échange : 68 / L’Amour l’Automne : 227, 530

marécageux, L’Amour l’Automne : 498

maréchal, Échange : 122 (Pétain, non nommé, hôtel du Parc), 171 (de palais), 179 (Lyautey, non nommé, sort de sa retraite lorraine pour organiser l’exposition coloniale de 1931), 179 (Pétain, non nommé), 193 (de Castries) / Travers : 242 (de Saxe, non nommé) / Été : 95, 257 (de Saxe), 322, 378 / L’Amour l’Automne : 24 (de Saxe), 36 (id.), 325, 345 (Lannes), 485 (Ney)

marée, Été : 212  / L’Amour l’Automne : 25, 214, 299 (tide), 302, 402, 402 (et contre-marées), 418, 418 (et contre-marées), 490, 532, 538

Marek, Travers : 50 (Halter), 256 (id.) / Été : 250 (id.), 282 (id.)

marge, Échange : 100 / Travers : 22, 63, 197 / Été : 89, 152, 174, 186, 259, 261, 326, 367, 411 / L’Amour l’Automne : 46, 61, 89, 96, 102, 108, 400, 469, 519

margin, Été : 90

Margodan (château de), L’Amour l’Automne : 379 (commune de Palayrac)

Margon (château de), dans l’Hérault, Été : 20, 236

mari, Passage : 57, 78, 80, 111, 120, 131, 145, 154, 157, 160, 163, 165, 170, 171, 177, 179, 184 / Échange : 24, 24, 25, 31, 36, 55, 57, 61, 66, 75, 79, 95, 103, 107, 113, 121, 159, 161, 186, 186, 187, 211, 217, 230, 237 / Travers : 19, 60, 152, 160, 183, 192, 192, 221, 245 / Été : 16, 33, 76, 104, 108, 116, 128, 145, 171,175, 179, 204, 272, 304, 351, 385, 392, 394 / Été : 21, 41 / L’Amour l’Automne : 33, 34, 41, 46, 50, 51, 70, 84, 94, 122, 142, 145, 184, 215, 237, 237, 243, 258, 266, 267, 301, 307, 309, 317, 318, 322, 353, 359, 359, 434, 447, 520 / Travers Coda : 22, 22, 42, 51, 51, 63, 83 / Vaisseaux brûlés : 539-4 (“Les vieux maris”, dans les bois de Magnas) /  Irma, marin, ramier, Ramier, Le Ramier, Maré, Marais, le Marais, marais, Marion, Marc

Mari (marquis), Été : 171 (son secrétaire Carrio)

Maria, Passage : 155 (Callas) / Échange : 215 (Eugène &) / Travers : 88 (Cross), 139 (Callas), 261 (id.) / Été : 157 (nom de la mère de Mahler), 165 (Callas), 190 (id.), 237 (fille aînée de Mahler, scarlatine), 406 (Sils-)

Maria-Anna, Passage : 156

Maria-Anne, Échange : 104

mariage, Passage :46, 105, 156, 176, 196 / Échange : 16, 41, 52, 55, 58, 59, 77, 96, 96, 112, 153, 176, 207 / Travers : 59, 163, 248, 255, 257 / Été : 163, 187, 263, 282, 356 / L’Amour l’Automne : 102, 121, 212, 221, 247, 344, 353 / Travers Coda  : 55

Mariage de Loti (Le), roman de Pierre Loti, 1880 (Rarahu), Échange : 196 (ne porte pas ce titre lors de la première impression) / Travers : 205 (le parc d’Échange rejoint des îles aux couleurs de) / Été : 194 (livret de Lakmé tiré de), 353 (lecture recommandée pour la lecture des Églogues)

Marian, L’Amour l’Automne : 289 (George Eliot avait changé son prénom de Mary-Ann en)

Mariane, Échange : 165 (mythe du héros pur et sans désir)

Mariani (Paul), poète et biographe américain, né en 1940, L’Amour l’Automne : 403 ( auteur de The Broken Tower : A Life of Hart Crane, 1999)

Marianna, plutôt Mariana, ou Maria-Anna, Marie-Anne d’Autriche, reine d’Espagne, 1634-1696, épouse de Philippe IV, Échange : 219 (portrait par Vélasquez au Louvre, pavillon de Flore)

Marianna, petite ville de l’Arkansas, Lee County, Passage :35 (grilles qu’il longe en allant au zoo (???)), 113 (pas de zoo) / L’Amour l’Automne : 150 (un zoo à Marianna ?) / Travers Coda : 29

Marianne, Échange : 54 (nommée ainsi pour témoigner l’attachement du père au régime), 59 (Antnonin, particulier buste de, reproduction de l’œuvre de Courbet), 64, 100 (dernière rencontre, même chapeau de feutre au-dessus de Bellevue), 123 (Antoine, enterrement de) /  Été : 22 (dernière rencontre de la fausse indigente, même chapeau de feutre au-dessus de Bellevue) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, Alphant)

Mariannes (archipel), Passage :138, 173

Mariano (Mariano Eusebio Gonzalez y Garcia, dit Luis), chanteur d’opérette français d’origine espagnole, 1914-1970,  Été : 26 / Travers Coda : 85 (Raoul) / Journal de Travers : 540 (fond musical mis par Raoul), 799 (L’aventure commence à l’aurore, couplet de Jacques Brel interprété par Raoul avec l’accent de)

Marie, Passage : 55 (chevaux de M’sieur l’Comte y-z’hénissent rien qu’en la voyant) / Échange : 18 (mois de), 45 (visite à, près de Courpières), 57 (jardin de la tante), 66 (Marie-Paule, fille de), 76 (l’aînée), 78 (de Teck), 126 (de Prusse), 137 (mois de) / Travers : 190 (visage de vierge) / Été : 21 (tante), 405 (jeune architecte) / L’Amour l’Automne : 43, 56 (de Prusse), 270 (Laurencin) / Travers Coda : 31

Marie-Angélique, Été : 193 (de Scoraille, la belle Fontanges)

Marie-Antoinette, Échange : 135, 141, 143, 151, 155, 183, 209 (s’appelle aussi), 219 (id.), 223 / Travers : 17, 63, 116, 216 / Été : 107, 202 (avait treize ans lorsqu’elle est venue la première fois à New York), 237, 321 (mère s’appelle aussi), 405

Marie-Antoinette d’Autriche, reine de France, 1754-1793, Échange : 135 (certains se prennent pour), 141 (meilleure amie de), 143 (avec Michèle Morgan), 151 (au hameau), 155 (impératrice (Eugénie) très attachée à son souvenir, en matière de mobilier), 183 (au Hameau de Versailles ; Indiana l’imite), 218 (non nommée), 223 (Napoléon devient son neveu par alliance) / Travers : 17 (excentriques arrangements de cheveux et de chapeaux au temps de), 63 (architecture de rapport au temps de), 116 (portrait du Dauphin, fils de), 216 (se prendre pour) / Été : 107 (meilleure amie de), 237 (accusée de relations charnelles avec son fils), 405 (tête tranchée de sa meilleure amie) / Travers Coda : 88 (coiffeur Léonard)

Marie-Antoinette, film de Jean Delannoy, 1956, avec Michèle Morgan, Échange : 143 

Marie-Jeanne, Échange : 101 (père de) / Travers : 49

marie-jeanne, Travers : 73 / Été : 85, 349

Marie-Laure, Travers : 28 (de La Roche), 29 (soixante-trois jardiniers au Portugal)

Marienbad, ville de Bohème, Travers : 193 (suite à la), 247 / Travers Coda : 98

Marie-Paule, Échange : 66 (fille de Marie)

Marie-Pierre, L’Amour l’Automne : 148 (Bay)

marier, Passage :44, 47, 111, 164 (remarier), 195 / Échange : 46, 68, 88, 96, 173, 188, 214 / Travers : 41, 100, 192, 246, 276 / Été : 271, 302, 373, 391 / L’Amour l’Automne : 83, 94, 144, 162, 241, 273, 359 / ramier, Ramier, Le Ramier

Mariette (François Auguste Ferdinand), égyptologue français, 1821-1881, Échange : 172 (idée du livret d’Aïda)

Mariette (Piere-Jean), architecte français, 1694-1774, Travers : 49 (Abecedario)

marin (s), Passage :18 (princesse de Galles), 44 (romans de Verne, naufrages dans la baie), 79, 81 (citation d’Histoire immortelle), 114 (sailors), 121 (Histoire immortelle), 145 (id.), 153 (paras en treillis, subversion, détournent à peine les yeux au passage), 172 (adolescent blond en costume de m. sur les marches de la cathédrale de Macao), 173 (Macao, Histoire immortelle, pas l’air d’un ange), 186 (adolescent blond vêtu d’un “imaginaire costume de m.”, la nuit, aux Tuileries), 187 (même personnage dans le même situation, mais il est devenu américain, ou bien c’est l’Américain de la page précédente qui est devenu faux marin, passant en même temps, quant à son origine, de l’Indiana à la Virginie), 198 (histoires de m., romans de Jules Verne, Bibliothèque verte) / Échange : 47, 89, 97, 99, 104, 105, 129, 132, 140, 146, 170, 220 / Travers : 14 (Mémorial aux Marins), 42 , 52, 71, 97, 109, 110, 126, 132, 190, 201, 224, 269 / Été : 51, 92, 97, 99, 124, 128, 130, 145, 155, 186, 200, 223, 228, 241, 249, 258, 263, 330, 393, 364, 367 / L’Amour l’Automne : 30, 47, 65, 75, 93, 155, 186, 197, 238, 238, 251, 252, 272, 272, 282, 319, 319, 319, 324, 326, 326, 345, 349, 354, 357, 357, 371, 371, 374, 374, 401, 402, 403, 428, 428, 428, 428, 436, 436, 446 / Travers Coda : 19, 66, 77 (Virginie raccompagne le, “Histoire immortelle”), 88, 89 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-5 (“Transition”, Eugène Sue (cf. Échange, p. 14)

Marin, Travers : 93 (péninsule de, San Francisco) / Été : 364 (Marais)

Marin-Laflèche (affaire), enlèvement et meutre d’Yves Marin-Laflèche, président-directeur-général du Grand-Hôtel, à Lyon, en 1974, dossier suivi par le juge Renaud, lui-même assassiné en 1975, Travers Coda : 79 (non nommée, allusion, juge Renaud, « cette histoire ») / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-1 (“L’effacement”, non nommée, magistrat risque sa vie en y mettant le nez)

Marin-Laflèche, (Yves), hôtelier lyonnais assassiné en 1974, Passage : 138 (corps retrouvé dans les bois) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-1 (“L’effacement”, non nommé, “le Petit Prince des nuits lyonnaises”, magistrat risque sa vie en mettant le nez dans l’affaire de son assassinat)

Marina, Échange : 82 / Été : 336 / L’Amour l’Automne : 469

marine, Passage :30, 161 / Échange : 15, 84, 119, 191, 193, 193, 196, 197, 198, 203, 205, 207, 211 / Travers : 71, 115, 115, 115, 138, 222, 224 / Été : 18, 22, 37, 233, 238, 260, 367 / L’Amour l’Automne : 141, 186, 251, 512, 527

Marine (musée de la), L’Amour l’Automne : 141

marine marchande, Échange : 89

Marini (Marino), sculpteur italien, 1901-1980, Passage : 53 (cavalier bandé de) / Échange : 114 (id.)

Marion, L’Amour l’Automne : 46 (Bloom), 448 (Les Mille Yeux du dr Mabuse) / Travers Coda : 78 (Les Mille Yeux du dr Mabuse)

Marion (Simon Baruch, dit Georges), journaliste français, né en 1943, Été : 360

Marionnette, Échange : 209 (Marie-Antoinette surnommée ainsi par Moné) / Été : 385 (toujours détesté les), 396 (Moné)

Marisol, L’Amour l’Automne : 310 (& Bob Indiana)

Maristes, Échange : 113 (Riom) / Travers : 213 (id.)

Mark, Passage :105 (mariage d’Ann et de), 113 (l’adolescent blond), 115 (my words), 123 (pour quelques marks, parc de l’électeur de Saxe), 132, 133, 138 (retrouve la trace de Marnie), 143 (Anthony), 145 (nouveau mari d’Ann), 150 (retrouve la trace de Marnie), 150 (prend Marnie de force), 153, 154 (Lord), 157 (id.), 160, 162 (-Anthony), 175 (Marnie flanquée de), 183 (demi-sourire narquois), 185, 187, 193 (-Anthony), 199 (pour quelques marks) / Échange : 151 (têtes de Mark et de Tony), 201 (Lord), 221 (assistant anglais de Johns), 221 (l’Américain), 227 (Orlando, le fameux) / Travers : 43, 55 (baisses par rapport au mark), 107 (-Anthony), 122 (Anne, le nouveau-né), 133 (Fréchette), 134 (id.), 185 (Lancaster), 192 (Celia a épousé), 196 (York), 231 (Fréchette) / Été : 15, 76 (assistant anglais), 85 (& Boris, chez Walter), 99 (Lord), 100 (Lane), 111 (Lord), 149, 181 (Lancaster), 196 (Anne et), 236 (Mr Lane), 324 (Lane), 349 (& Tony), 359 (Lancaster), 362 (M. Lane), 374, 389 (Lord), 392 (id.)  / L’Amour l’Automne : 91 (avec les marks de son per diem), 102 (Lord), 102 (id.), 133 (id.), 153 / Travers Coda : 48 (Lord), 59 (id.)

Mark (Lord), Passage : 154, 157 / Échange : 201 / Été : 99, 111, 389, 392 / L’Amour l’Automne : 102, 102, 133 / Travers Coda : 48, 59

Marka, Échange : 110 / L’Amour l’Automne : 175

Mark-Anthony, Passage : 143 (Marlon Brando), 162 (désir de Venise loin de moi maintenant), 193 (Marlon Brando) / Travers : 107 (désir de Venise loin de moi maintenant)

Marke, Passage : 163 (roi) / Été : 108 (id.) / Travers Coda : 67 (id.)

Marker (Tony), Été : 46 (véritable géant, de Texarcana)

Market Street, Été : 174, 351

Markham (Helen), témoin de l’affaire Oswald devant la commission Warren, interrogée par Mr Ball le 26 mars 1964, Été, 100 (si elle se rappelle avoir parlé à Mark Lane), 235 (a d’abord nié la conversation avec Mark Lane), 279 (ce que Mark Lane essaie en vain de lui faire dire)

Markov (Georgi), écrivain et dissident bulgare, 1929-1978, Été : 167

Marks, Été : 137 (Marchetti et), 235 (id.)

Markson (David Merrill), écrivain américain, 1927-2010, L’Amour l’Automne : 417, 417, 437, 437

Markus, Travers : 43 (maison de, trois étages) / Été : 196 (Denau), 307 / L’Amour l’Automne : 99 (avec sa mère à lui), 537 (Wolf)

Marlon, Passage :143 (Brando), 193 (id.) / roman, normal, brandir, Brandon, marlou

Marnat (Marcel), musicologue et biographe, Été : 290, cité, non nommé, à propos de Jeux, de Claude Debussy) / L’Amour l’Automne : 150 / Travers Coda : 25 (motifs s’évanouissent, au-delà) 

Marne, Échange : 144 (ou au Chemin-des-Dames) / L’Amour l’Automne : 359 (id.)

Marnie, personnage de Pas de printemps pour Marnie, d’Alfred Hitchkock, Passage :70 (voleuse), 138 (Mark, sa trace), 150 (id.), 160, 175 (flanquée de Mark) / Travers : 111 (titre abrégé du film), 193 (id.) / Été : 28 (rouge tabou) / marine, marin, Marina, tableau à sujet maritime

Maro, L’Amour l’Automne : 17

Maroc, Passage :163 / Échange : 66, 98, 109, 179, 207 / Travers : 61, 136 / Été : 74, 396 / L’Amour l’Automne : 50, 93, 174, 259, 424 / Travers Coda : 14 (on y retrouve des pièces ébréchées du service à thé offert par les Gorse) / Travers Coda : 76 (petit groupe de Tours, à travers le Mali et la totalité du) / arc, Marc, roc, Coran, Marco, rameau, Rameau, Camora

marocain, Échange : 25, 25, 25, 91, 96, 165, 166, 168, 190 / Travers : 61, 129 / Été : 197 / L’Amour l’Automne : 43, 210, 309 / Travers Coda : 46, 51

Marock, L’Amour l’Automne : 360

Maron, Été : 165 (Nemo, Polyphème), 189 (fils du dieu des mers), 304 (Steeve Reeves, gigantesque crayon), 351 (vin de Maron) / L’Amour l’Automne : 301 (vin), 360, 431 (vin) / Travers Coda : 22 (vin)

Maroni, fleuve de Guyane, Travers : 13 (voyageurs ensemble débarqués de long du) / L’Amour l’Automne : 352 (Marcheschi, Quartier de la Transportation), 358 (époux Sarkozy dans une barque le long du)

Marou, marou, L’Amour l’Automne : 211, 333, 333, 366, 527 (écrit marrou)

marquage, Travers : 256

Marquais (Michelle), actrice française, Travers : 122 (et Roland Blanche)

marque (une), Passage :43, 60, 65, 75, 78, 102, 111, 119, 127, 131, 147, 157, 161, 164, 177, 180, 182, 194 / Échange : 27, 46, 71, 80, 86, 96, 102, 109, 108, 111, 118, 127, 131, 133, 148, 150, 159, 164, 169, 180, 186, 188, 199, 209 / Travers : 20, 23, 29, 33, 63, 83, 83, 90, 94, 115, 115, 141, 144, 159, 187, 267, 275 / Été : 35, 54, 149, 241, 254, 294, 311, 365, 380, 390, 397 / L’Amour l’Automne : 16, 110, 182, 411, 439, 439, 439, 439, 439, 439, 439, 509 / Travers Coda : 26, 29, 70 / Marc, signe, barque, parc, Sark, remarque, Remarque

marqué, Été : 19 (virages) / L’Amour l’Automne : 30 (caractère romantique), 76, 115, 219, 373, 504, 527

marquer, Passage : 83, 87, 88, 90, 110, 125, 150, 160 / Échange : 10, 22, 24, 35, 53, 58, 64, 79, 102, 179 / Travers : 19, 34, 38, 64, 70, 82, 84, 131, 140, 145, 189, 190, 191, 198, 199, 221, 247, 250, 261, 262, 266, 269 / Été : 29, 37, 56, 56, 93, 291, 340, 345, 348, 360, 383, 384, 394 / L’Amour l’Automne : 25, 114, 126, 133 (marque-page), 159, 203, 203, 238, 337, 357, 368, 387, 476, 488 / Travers Coda : 33, 97

Marquères (Mme), L’Amour l’Automne : 95

Marquet (Albert), peintre français, 1875-1947, Passage :147 (les éditeurs, Bordas, retour du Parquet)) / Échange : 216 / Été : 169, 169 / Travers Coda : 85 / marque, parquet, exposition à Troyes en 2003, couverture du vieux Bordas, Parquet, Camus (Albert), marqué, arc, arqué

Marquet (Marcel), Travers Coda : 87, 88

Marquet (Micheline Marguerite Delphine, dite Mary), actrice française, 1895-1979, Échange : 113 (film de, époque où elle n’est pas particulièrement bien vue), 144 (dans Le Secret de Sœur Angèle) / Été : 220 (morte d’un infarctus), 235 (maîtresse de Léon Blum ?)

marqueterie, Échange : 166 / Été : 188

Marquette, Passage : 144 (le père) / L’Amour l’Automne : 119 (acteur), 191 (id.)

Marquette (Jacques), jésuite français, explorateur du fleuve Mississippi, 1637-1675, Passage : 144 (reconnaît le cours du fleuve jusqu’au 34éme parallèle)

marqueur, Travers : 254

Marquez (Antonio), Été : 69 (Proposición de)

Marquez del Rio (Mme), Travers : 186 (femme du roi du corned beef argentin)

marquis(e), Passage : 44, 148 / Échange : 28 (de Saint-Mart), 28 (tout court), 86 (portrait en habits de cour), 90 (portrait), 110 (séparé de sa marquise), 135 (fait la cour à), 173 (de Revert), 201 (de Pierre) / Travers : 117 (de Pierre) / Été : 171 (Mari), 186 (de Calan), 280 (sans nom, festival du château de Cordès) / L’Amour l’Automne : 170 (de Bonchamps), 175 (séparé, petit Saxe brisé), 479 (singes en fracs de) / marque, Marche, sortie à 5 heures, Sévigné

Marquis (Blanche), femme de Chamalières, Échange : 94 (serait devenue folle, a dû être enfermée dans un asile d’aliénés)

Marquis (les), Échange : 76

Marquise (la), Échange : 12 (chevaux de), 39 (villa de), 51 (petite usine de), 61 (portail de), 157 (surnommée ainsi pour les lettres passionnées qu’elle écrit à sa fille, de la maison de repos) / Travers : 153 (pour La Marquise d’O)

marquise, Passage : 20 (noms des acteurs s’étalent aux), 69 (id.), 105 (inscriptions des), 122 (sous la), 129 (donne de petits concerts très courus), 148, 155 (sous la), 163 (de Lasserre), 176 (de Terrans) / Échange : 56 (de Saint-Mars), 86 (portrait en habits de cour), 90 (portrait), 110, 123 (de Sévans), 135 (volage), 159 (une femme de lettres), 171 (des Anges), 237 (des Anges) / Travers : 20 (sous la), 21 (id., toute l’étendue protégée par la), 117 (de Pierre), 247 (pavillon treillissé de vert de la), 247 (id.) / Été : 42 (tout va très bien, Madame la), 58 (pas de marquise à l’aéroport du Bourget), 71 (fonctionne selon un modèle petit-bourgeois), 186 (de Calan), 351 (de Termes) / L’Amour l’Automne : 175, 257 (de Sévigné), 353 (id.), 353 (id.), 424 (de Chevigné) / Travers Coda  : 55 (de Blanchefort) / Journal de Travers : 1591 (de Sévigné, chocolaterie)

marquise de Sévigné, surnom d’Huguette Rouzaud, propriétaire de la chocolaterie “La Marquise de Sévigné”, à Royat, Paris, Vichy, etc., Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-3 (“La connexion”, ses chevaux à Villars, au-dessus des Bois Noirs)

Marquise d’O. (La), film d’Éric Rohmer, 1976, Travers : 153 / Journal de Travers : 477

Marquises (îles), Passage : 38, 83, 100 / Échange : 88, 92, 109 (Étienne Marchand, 1791) / Travers : 14 (petit-fils de Flora Tristan) / Été : 51 (Jacques Brel), 192 (id., petit-fils de Flora Tristan), 197 (leur réalité lue par Melville à travers sa lecture de Rousseau), 280

Marrakech, ville du Maroc, Échange : 125, 168 (seconde version de L’Homme qui en savait trop)

Marriner (Sir Neville), chef d’orchestre anglais, né en 1924, Travers : 34

marron, Passage :82, 154 / Échange : 66, 105, 110, 200 / Travers : 121 / Été : 16, 20, 113, 147, 345 / L’Amour l’Automne : 81, 126, 174 (d’Inde), 257, 353 / Travers Coda : 23

marronnier, Échange : 37

Marrou, L’Amour l’Automne : 360, 527 (pour marou)

mars, Mars, Passage :12, 16, 48, 157, 175, 201 / Échange : 66, 104, 145, 208 / Travers : 11, 34, 84, 103, 137, 148, 186, 195 / Été : 179, 210, 231 / L’Amour l’Automne : 247 / Mars, Marc, Ars, Marseille

Marseillaise (La), Été : 84 (français par)

Marseille, Échange : 43 (assassinat du roi des Serbes et de Barthou), 109 / Été : 251

Marshall (Bart), Été : 370 (jeune américain qui passait l’été de 1918 chez les Chartier)

Marthe, Passage : 58 / Échange : 58, 113 (fille de Madame Blanche), 159 (Le Blanc) / Été : 75, 186, 186 (marquise de Calan, née Chartier), 220 (fille de Madame Blanche), 277, 329 (tante, clinique du Saint-Nom) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-4 (“La perte de l’Indochine”, marquise de Calan, écrit à l’un de ses frères à propos de l’autre, 1917) / trâme, tram(way), morte, myrte 

Martial, martial, Passage : 69 / Travers : 23 (Roussel), 183 (Canterel) /  Été : 185 (du Montesquiou martial), 318 (Canterel)

Martial (Marcus Valerius Martialis), poète romain d’origine ibérique, 40-104, Été : 124 (Epigrams XIII) / L’Amour l’Automne : 168 (id.) / Travers Coda : 56 (id.)

Martin, Passage : 135 (Madame) / Travers : 134 (Henri), 136 (Dean), 197 (John), 197 (id.), 216 (Eden) / Été : 68 (Henri), 80 (Agnès), 85 (Henri), 97 (cap), 128 (cité par Chris), 164 (Henri), 226 (id.), 226 (id.), 228 (id.), 311 (Agnès), 341 (Henri) / L’Amour l’Automne : 417 (Winckler) / Travers Coda : 19 (Mme), 84 (Stéphane) / Stéphane Martin, Martin-Robin, Martini, pêcheur, Martine, Lamartine, Martinique, marin, matin, martinet, mariner

Martin (Agnès), peintre américaine, 1912-2004, Été : 80 (ocre, très Charmettes), 311 / Journal de Travers : 52, 597 (dessin d’, simple quadrillage)

Martin (Dino Paul Crocetti, dit Dean), acteur américain, né en 1917, Travers : 136

Martin (Henri), historien français, 1810-1883, Été : 85 (avenue), 226 (id.), 226 (id.)

Martin (Henri), peintre français, 1860-1943, Travers : 134 / Été : 68, 85, 164, 228, 341 / Journal de Travers : 224 (nom fait écran pour Gustave Moreau)

Martin (John), assistant de, Travers : 197, 197

Martin (Stéphane), administrateur culturel français, président du musée du Quai Branly, né en 1956, Travers Coda : 84 (leur fait avoir un coupe-file pour l’exposition Monet au Grand Palais) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, m’invite au restaurant les Ombres)

Martine, Échange : 34 (fille d’Antonio, le jardinier)

Martinez, Échange : 168 (hôtel) / Travers : 93, 186 (hôtel)  /  Été : 133 (Eugenio), 255 (Ana), 378 (général)

Martinez (Ana), Été : 255 (une femme très intègre)

Martinez (Eugenio), Été : 133 (un des plombiers du Watergate)

Martinez (hôtel), Échange : 168 (allusion lointaine à un roman achrien paru dans les années cinquante aux éditions de Minuit) / Travers : 186 (Mme Marquez del Rio)

Martínez-Campos y Antón (Arsenio), général et homme d’État espagnol, 1831-1900, Été : 378

Martini, Été : 149 (apéritifs)

Martiniquais, Travers : 156

Martinique, île et département français dans les Antilles, Échange : 36, 77, 136

maru, L’Amour l’Automne : 333, 333

Marx, Travers Coda : 93 (Augustin), 97 (préfet du Lot)

Marx (Auguste), helléniste et anthropologue allemand de la fin du XIXe s.,  Été : 390 (que d’après lui le serpent est un mort et représente un ancêtre, citation d’André Green, Un Œil en trop, le complexe d’Œedipe dans la tragédie, Minuit, coll. “Critique”, 1969, p. 252)  / L’Amour l’Automne : 295 (id., citation très abrégée), 298 (id., autre citation très abrégée) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, que d’après lui le serpent est un mort et représente un ancêtre, citation d’André Green, Un Œil en trop, le complexe d’Œedipe dans la tragédie, Minuit, coll. “Critique”, 1969, p. 252)

Marx (Collection), Nationalgalerie, Berlin (s’y trouve Empire of Flora, 1961, de Twombly) (—> Flora)

Marx (Karl), philosophe allemand, 1818-1883, Passage : 170 (maison de, Porta Nigra) / Échange : 203 (passé sous silence rue Vaneau) / Été : 255 (M. Borge a lu bien davantage Rousseau que), 308 (lettre de Rüge à), 330 (n’entre pas en relation avec F. Tristan), 392 (deux mots tracés en grosses lettres couleur de sang) / L’Amour l’Automne : 20 (lettre de Rüge à), 27 (maison de, Porta Nigra), 49 (lettre de Rüge à, Sand, Tristan), 84 (biographe de, Charlotte Bach), 194 (n’entre pas en relation avec F. Tristan), 230 (maison de, Porta Nigra), 471 (admire Robert Owen) / Travers Coda : 26 (maison natale), 91 (nom qui impressionne la mère) / Journal de Travers : 315 (un message en cache toujours un autre), 527 (bibliothèque de Sarkis), 746, 1400 (article de Sollers sur une iconoclaste biographie de), 1556 (opinions ne sont que la superstructure d’une situation économique), 1598 (inscription à la peinture rouge, RIEN SANS RAISON) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, sa maison natale à Trêves (Trier)), 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, NON SANS RAISON)

Marx (William), écrivain français, né en 1966, Travers Coda : 52 (rappelle l’hostilité de Rancé pour la lecture), 84 (professeur de littérature comparée à Paris X) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, non nommé, citation de Vie du lettré, Préambule, p. 11, « faire des lettres le but principal d’une vie »), 781-1-1-12-2 (“Le restaurant Lapérouse”, ce que n’est pas la tragédie)

Marx Brothers, Travers : 136 (Je n’aime pas) / Été : 135 (id.), 259 (film des) / Travers Coda : 36 (Monnaie de singe  (Monkey Business))

Mary, Passage : 18 (reine), 78 (McCarthy), 143 (Garden), 177 (id.), 178 (Straighter) / Échange : 88 (Garden), 94 (id.), 102 (McCarthy), 113 (Marquet), 144 (id.), 173 (Garden), 203 (reine) / Travers : 18, 122, 278 (Morgan) / Été : 146 (McCarthy), 206 (H.), 220 (Marquet), 235 (id.), 235 (id.), 370 (Landsor), 391 (Mary Ann), 396 (Garden) / L’Amour l’Automne : 282 (reine), 411 (McCarthy), 413 (Garden)

Mary (Mary de Teck, la reine), épouse du roi George V, 1867-1953, Passage :18, 22 (non nommée) / Travers : 18 / L’Amour l’Automne : 282

Mary Ann, Été : 391 (Evans) / L’Amour l’Automne : 289 (id.)

Mary-Anna, Échange : 182 (il hurle)

Maryland, Passage : 158 / Été : 186, 289 / L’Amour l’Automne : 55

Marylin, Travers : 264 (Monroe)

mask, Été : 239

maso, Passage : 175 / Travers : 138 / Été : 54 / L’Amour l’Automne : 428

masque, Échange : 13, 51, 110, 112, 115, 118, 135, 146, 177, 180, 180, 194, 232, 236 / Travers : 29, 43, 71, 83, 97, 124 / Été : 22, 36, 108, 131, 145, 199, 206, 217, 217, 303, 308, 341, 365, 386, 4ec / L’Amour l’Automne : 42, 49, 64, 64, 144, 158, 158, 158, 165, 168, 175, 249, 344, 359, 424, 440, 440 / Travers Coda : 36

masquer, Échange : 225 / Travers : 13 / L’Amour l’Automne : 19, 19, 158

Mass., Passage :153, 175 (masse)

massacre, Passage :197 / Échange : 78, 136, 141, 170 / Été : 47 / L’Amour l’Automne : 402 / Mass, masse, sac, sacre, consacre (de consacrer)

Massacres de Chio (Les), tableau d’Eugène Delacroix, 1824, Été : 139

massacrer, Échange : 88, 161, 185, 194, 207, 211, 211 / Travers : 24, 92, 163, 234, 253 / Été : 198, 204, 317, 394 / L’Amour l’Automne : 48 (sauvages), 292 (Prince impérial), 361, 364, 402, 501

masse, Été : 94, 139, 144, 146, 393 / L’Amour l’Automne : 134, 138, 203, 450, 473 / Travers Coda : 29

Massenet (Jules), compositeur français, 1842-1912, Travers : 135 (J’aime) / Journal de Travers : 1567-70 (Le Cid, grand air de Chimène)

massif(ve), Passage : 84 / Échange : 69 / Été : 383 / L’Amour l’Automne : 202, 202, 455

massif (un), Échange : 62, 90, 104 / Travers : 109, 247 / Été : 39, 93, 102, 106, 116, 198, 226, 284, 407, 411 / L’Amour l’Automne : 201, 280, 483

Massif Central, Travers : 135 / Été : 279, 375 / Travers Coda : 23

Massson (André), peintre français, 1896-1987, Vaisseaux brûlés : 371-2. (“La plus belle statue de Paris”, d’après Jean Puyaubert, disait cela du Ney de Rude) / passons, cassons, maçon, La Mosson, basson, façon,

Mater, Échange : 133 (Alma, université d’Indiana)

matin, Échange : 234, 236 / L’Amour l’Automne : 89, 111, 128, 128, 129, 133, 137, 163, 175, 176, 176, 234, 310, 343, 419, 442, 453, 491 / Travers Coda : 60, 64, 66, 66, 68, 70, 85, 87, 87

Matisse (Henri), peintre et sculpteur français, 1869-1954, Passage : 9 (allusion au Bocal de poissons rouges), 109 (meurt à Nice), 201 (id.) / Échange : 155 (meurt à Nice) / Travers : 119, 120 (M.O.M.A.), 134 (J’aime) / Été : 52 (changement d’en seul détail), 124 (remplace les relations usuelles entre les objets), 169 (new studio, Marquet), 188 (photographie au Bois, Freud), 219 (Bocal aux poissons rouges), 270 (La Danse de Merion), 280, 281, 286 (?), 292 (?), 348 (?), 353 (biographie de), 358 (M.O.M.A., grande salle carrée), 377 (Merion), 400 (violon) / L’Amour l’Automne : 81 / Journal de Travers : 14 (au M.O.M.A.), 54, 60 (au M.O.M.A., grande salle carrée), 592 (de Gisèle Freund), 712 (qu’Aragon veut vendre)

matrice, Échange : 15

Matrix, L’Amour l’Automne : 360 (liste, “Le nom”)

Matta (Roberto), artiste chilien, 1911-2002, Été : 381 / Journal de Travers : 54, 1047

Matta-Clark (Gordon), artiste américain, fils du précédent, 1943-1978, Été : 381 (soirée pour Victor Hugo) / Journal de Travers : 64 (soirée chez, par Victor Hugo), 1047-8, 1055

Matter (Jean), romancier et musicologue suisse, 1915-1993,  Été : 160 (citation de sa traduction commentée du Tristan et Isolde de Wagner, éditions L’Âge d’Homme, 1977, p. 251-252, lieux où se passe l’action, identification de Karéol, Jacques Chailley) / Travers Coda : 69 (non nommé, brève citation de Tristan, Karéol, Chailley, note 170, p. 252)

Matthew, Travers : 53 (Arnold) / Travers Coda : 90 (id.)

Matthias, Échange : 91

Matthieu, Échange : 39 (Jean-), grand-père d’un des narrateurs, 1870-1950, 42 (venu voir sa fille enceinte et son gendre à Thonon, 1934), 45 (est à son cabinet, à Chamalières, c. 1935), 56 (découvre que la gardienne du chalet d’aisance, dans le parc thermal de Royat, est en fait la marquise de Saint-Mars), 145 (poste de radio de), 191 (beau-frère de l’aventurier indélicat) / L’Amour l’Automne : 200 (Arnold) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-9 (“Dieu sait pourquoi”, Jean-, 1870-1950, grand-père d’un des narrateurs, a mal pris le mariage de son fils avec Gabrielle Morel) /

Matthieu (Georges), peintre français, né en 1921, Échange : 120 (dessine une nouvelle pièce de monnaie) / Travers : 136, 249 / Été : 370

Maupassant (Guy de), écrivain français, 1850-1893, Échange : 60, 72, 106, 140 / Été : 22, 231 / L’Amour l’Automne : 55 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-4 (“Sitôt le septuor”, citation de la deuxième version de la nouvelle “Le Horla”, superbe trois-mâts brésilien, Pléiade Contes et Nouvelles II, p. 913)

Maure, L’Amour l’Automne : 82 (tête d’un), 92 (id.), 278 (Daroca la)

Maureen, Travers : 245 (McCrea)

Maures (les), Passage : 63 (vers Nice) / Échange : 90 (id.)

mauresque, Échange : 148 (folle villa de style)

Mauriac (Claude), écrivain français, 1914-1996, Travers : 111 (à propos d’un article de lui sur le film tiré d’Ulysse)

Mauriac (François), écrivain français, 1885-1970, Échange : 152 (son roman Génitrix se trouve sur la table de chevet d’un transsexuel opéré à Casablanca) / Travers : 88 (voyage familial sur ses traces, à Bordeaux et en Guyenne, c.1958-1963), 163 (qu’il prononçait de façon lubrique le mot pur) / Journal de Travers : 331 (Christian a l’air dorti d’un roman de), 887, 957 (porté au petit écran, Alice Sapritch), 1214 (id.), 1516 (Malagar)

Maurice, Passage : 47 (île), 102 (garçon de ferme), 126 (Paléologue), 136 (id.), 163 (île), 200 (id.), 204 (Paléologue) / Échange : 35 (île), 82 (Roche), 89 (île), 114 (Le Roux), 131 (Denis), 137 (Le Roux), 142 (île), 152 (Blanchot), 187 (Sand), 208 (île, gouverneur de) / Travers : 69 (Clavel), 135 (id.), 145 (id.), 188 (Le Roux), 233 (île, timbre-poste de), 248 (Leblanc), 248 (Maeterlinck), 248 (Le Roux), 248 (Roche), 248 (id.), 248 (Denis) / Été : 30 (Roche), 32 (id.), 32 (id.), 137, 157 (Roche), 170 (Mesnage), 186 (id.), 226 (Paléologue), 243, 246 (Leblanc), 259 (Sachs), 262 (Leblanc), 299 (Denis), 301 (Leblanc), 302 (de Saxe), 302 (id.), 330 (Sand), 342 (Roche), 392, 401 (Denis) / L’Amour l’Automne : 24 (Le Roux), 49 (Leblanc), 139 (Sachs), 187 (id.), 193 (id.), 252 (id.), 397 (id.), 485 (Dupin) / Travers Coda : 22 (Roche), 78 (id.) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-5 (“Journal d’un fou”, Mesnage) / Morris, Boris, île Maurice, crime, Marc

Maurice (île, dans l’Océan indien), Passage : 47, 163 / Échange : 35, 89, 142, 208 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2 (“Le festin de Balthazar”, Toulet y passe quelques mois dans sa jeunesse) / Boris, Doris, Maurice de Saxe, Simorre (commune du Gers), crime, maure, Ricaumont

Maurice (Barthélémy), obscur écrivain du XIXe siècle, auteur en 1841 de la nouvelle "Les Deux Greffiers", source vraisemblable de Bouvard et Pécuchet, Travers : 90-91

Mauro, Été : 170 (petit garçon)

Mauron (Charles), angliciste, Travers Coda : 73 (traduction de Tristram Shandy)

Mauroux, village du Gers, L’Amour l’Automne : 472 (Rochers de) / Vaisseaux brûlés : 539-8-4-1 (“Les chevaux de la mort”, W. a rencontré le chien Horla, promenade aux rochers de)

Max/max, L’Amour l’Automne : 45, 53, 63, 75, 75, 77 (un max), 96, 120 (Max Jacob), 130 (id.), 187 (id.), 215 (de Bade), 215, 388 (Max Jacob), 397 (id.), 433 (id.) / Travers Coda : 29 (Max Gallo), 70 (Max Franck) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6 (“Le Stéphane que tu as connu” / Patrick Leclair, la disparition, un t. d’époque ?)

Maximilien, L’Amour l’Automne : 215 (de Bade)

Mazo, Travers Coda : 53 (de la Roche), 64 (id.), 94 (id.)

Mc Arus, Été : 19 / L’Amour l’Automne : 87, 500 (McArus)

McCarthy (Mary), écrivain et critique américain, 1912-1989, Passage : 78 (que son texte sur Pale Fire est paru dans L’Arc n° 24) / Échange : 102 / Été : 146 / L’Amour l’Automne : 411 / Travers Coda : 27 (non nommée, citation de son article sur Pale Fire dans L’Arc  n° 24, p. 11 : « La Mort entre en Arcadie sous les espèce de Gradus, ex-vitrier et tueur ») / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, id.),  781-1-1-8 (“L’ombre du jaseur”,  article de Mary Mc Carthy sur Feu pâle,  dans L’Arc)

McCrea (Maureen), Travers : 245

McDonald, Travers Coda : 53 (Ronald)

McDonald’s, L’Amour l’Automne : 532

meaning, L’Amour l’Automne : 88, 92

Meaning of Meaning in seven Languages in the South Seas (The), Essay in ethno-linguistics, Archives of the Department of Aborigene Studies, vol. XXXI, 1963, University of New-South-Wales, étude de Sydney Rinaldson, Été : 101

mec, L’Amour l’Automne : 87, 88

mèche, Mèche, Échange : 156 (elle relève une ) / Été : 72 (gros plan sur), 402 (grand-mère enfant) / L’Amour l’Automne : 190, 200, 206, 220 (Cécile Proust et Laurence Louppe de m.), 230 (« Il s’abstint d’allumer la mèche » (? Dupin ? « he forebore to enkindle the wick », The Purloined Letter ; Baudelaire : « Dupin, s’abstenant d’allumer la mèche », La Lettre volée, première page) —> Proust, III, 791, moment bien solennel), 239 (le moment où la m. se détache, Proust, À la recherche du temps perdu, La Prisonnière, Pléiade 1988 III, p. 791), 246 (Cécile Proust et Laurence Louppe sont de), 281 (« et alors la Mèche », Proust, Charlus, Morel), 317 (“La mèche”), 317 (de Javier Arroyuelo), 499 (longues mèches plates de ses cheveux) / Travers Coda : 85 (signe de la révélation, même pour les plus obtus) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-9 (“Dieu sait pourquoi”, M. de Charlus, coup de théâtre, cit. de Proust, La Prisonnière, À la recherche du temps perdu, “Bibliothèque de la Pléiade”, 1988, t. III, p. 791)

médecin, Été : 117, 181, 248, 248 / L’Amour l’Automne : 116, 169, 180, 217, 230, 239, 253, 280, 379 / Index des Églogues & des Vaisseaux brulés : Gourdiat (docteur Jean-Mathieu Gourdiat)

Méditerranée (hôtel de la), à Nice, Été : 292 (Francis Carco en évoque le souvenir avec Henri Matisse)

Médor, chien, Travers Coda : 97

Médor, personnage de Roland Furieux, Échange : 131 (Angélique, son beau sarrasin) / Été : 29 (id.)

Medoro, Été : 319 (Angelica sposa)

Mégalopolis, ville d’Arcadie, Grèce, Travers Coda : 34

Mein (le), nom français du Main, rivière d’Allemagne : Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassiopée”, première sonate pour piano de Paul Hindemith par Glenn Gould, poème d’Hœlderlin)

Mel, Été : 31 (Bochner), 80 (id.), 89 (id.), 243 (id.), 244 (id.), 251 (id.), 253 (id.), 275 (id.), 317 (id.)

mélancolie, L’Amour l’Automne : 200

mélancolique, L’Amour l’Automne : 223

mélange, Échange : 83, 145 / Travers : 74, 100, 217 / Été : 341 / L’Amour l’Automne : 32, 207, 460

mélanger, Échange : 58, 109, 118 / Travers : 132 / L’Amour l’Automne : 65, 69, 140, 499, 499, 500, 504

Melba (Helen Porter Mitchell, dite Nellie), chanteuse australienne, 1861-1931, Passage :121 (adieux, Covent-Garden) / Belém, baume, Malte

Mélinda, L’Amour l’Automne : 115, 116, 140

Meller, Été : 296

Melvil, film de Melvil Poupaud, 2006, L’Amour l’Automne : 260

Melville, Passage :89 (Hermann), 100 (id.), 111 (id.), 115 (presqu’île, Parry), 170 (Hermann), 201 (id.), 204 (presqu’île, Parry) / Échange : 109 (Hermann), 174 (presqu’île, Ross,  George IV, William IV), 196 (Hermann), 197 (id.), 202 (id.), 233 (id.) / Travers : 19 (Jean-Pierre), 133 (id.), 238 (id.) / Été : 51 (Jean-Pierre), 107 (id.), 161 (Joy), 192 (Hermann), 194 (id.), 197 (id.), 283 (id.), 369 (id.), 383 (modèle vieillissant), 393 (Hermann) / L’Amour l’Automne : 26 (presqu’île), 28 (Hermann), 51 (id.), 86 (id.), 101 (id.), 142 (Jean-Pierre), 144 (Hermann), 151 (id.), 162 (id.), 182 (presqu’île), 182 (id.), 192 (Hermann), 309 (Jean-Pierre), 351 (Hermann), 403 (id.) / Travers Coda : 13 (Hermann), 91 (id.), 97 (id.) / Pierre, Mardi, Billy Budd, Vere, Achab, Herman, Jean-Pierre, mêle ville (et campagne), Mel (Bochner)

Melville (Hermann), écrivain américain, 1819-1891, Passage : 89 (Indian, Whitman), 100 (boy sur un voilier), 111 (abandonne sa fiancée), 170 (Hawthorne, Arrowhead), 201 (boy sur un voilier) / Échange : 109 (abandonne sa naïve fiancée), 191 (écrivant Pierre), 196 (L’Arc, mort de son père), 202 (Eden cannibale, le Lucy Ann), 233 (douane) / Été : 192 (naissance de son fils quand il écrit Pierre), 194 (mort de son père), 197 (Marquises, Rousseau), 283 (Duchamp), 369 (Eden cannibale, naïve fiancée), 393 (début de Moby Dick) / L’Amour l’Automne : 28 (Arrowhead), 51 (Robert Indiana), 86 (début de Moby Dick), 101 (non nommé), 144 (mort de son père), 151 (Robert Indiana), 162 (Tomb, Hart Crane), 192 (id.), 351 (lien entre Char et Camus), 403 (exergue pour Cutty Sark de Hart Crane) / Travers Coda :  13 (Arrowhead), 91 (pas beaucoup de chemin à faire), 97 / Journal de Travers : 126, 258

Melville (Jean-Pierre Grumbach, dit), cinéaste français, 1917-1973, Travers : 19 (plans de, rigueur glacée), 133 (Les Enfants terribles), 238 / Été : 51 (Jean Wagner), 107 (Orphée, directeur d’hôtel) / L’Amour l’Automne : 142, 309 (Orphée, directeur d’hôtel) / Journal de Travers : 126 (changed his name as an homage to Herman ?), 1006-9 (Un Flic)

Melville (Joy), psychologue, Été : 161

membre, Échange : 128, 234 / Travers : 57 / Été : 124, 156, 307, 311, 332, 354 / L’Amour l’Automne : 24, 72, 98, 99, 161, 184, 191, 207, 207, 307, 361, 447, 513 (member) / Travers Coda : 94, 94

même, Travers : 39

Memento, Été : 268 (Larousse) / L’Amour l’Automne : 151

memento mori, L’Amour l’Automne : 396

mémoire(s), Passage :47 (de la comtesse de Pange), 106 / Travers : 14 / Été : 36, 63, 65, 100, 152, 152, 157, 172, 203, 214, 266, 296, 342, 343, 380, 388 / L’Amour l’Automne : 46, 61, 63, 66, 79, 94, 134, 141, 160, 164, 169, 179 (fiancée du général Grant), 210, 237, 239, 244, 251, 254, 274, 285, 323, 323, 343, 343, 343, 346, 350, 377, 402, 420, 444, 479, 503, 504, 531, 533 / Travers Coda : 14, 19, 59, 66, 74, 76, 92, 93, 94, 97 / Mémoires, un mémoire, mère, moire, Danielle Mémoire, mais moi

Mémoire, roman de Maurice Roche, 1976, L’Amour l’Automne : 44

Mémoires de l’origine, un essai sur Pascal Quignard, Chantal Lapeyre-Desmaison, Les Flohic éditeurs, L’Amour l’Automne : 131 (citation, le sermon d’Otto, p. 217)

Mémoires de ma vie morte, récit de George Moore, 1921, Échange : 157 (abrégé, la vie morte)

Mémoires d’outre-tombe, œuvre de François René de Chateaubriand, L’Amour l’Automne : 141, 160-161 (cité, non nommé) / Travers Coda : 92 (sur Mme Récamier, non nommée), 95 (cité, non nommé, Mme Récamier) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, non nommée, citation approximative de XI, III, Pléiade 391, après allusion à la scène de l’envoyé vendéen regardant la gravure de la mort de Wolf(e))

Mémorial de Grant, General Grant National Memorial, ou Grant’s Tomb, monument new yorkais, Morningside Heights, 122d St. à l’angle de Riverside Drive, par John Duncan, 1897,   Travers : 14 (pauvre Ulysse sert à d’étranges rendez-vous)

memory, L’Amour l’Automne : 139 (in loving memory), 239, 253 (in loving memory), 514 (id.)

Ménage, Gilles, poète français, 1613-1692, Travers Coda : 77 (attribue à Guillemet l’invention des guillemets)

Ménardville, commune ayant supposément changé de nom, Travers Coda : 74

Mendès-France (Pierre), homme politique français, 1907-1982, Travers : 134 (J’aime)

Meno, L’Amour l’Automne : 356, 360 (Méno), 366

Ménon, L’Amour l’Automne : 360, 366

Mensagem, L’Amour l’Automne : 155, 431

mensonge, Été : 109 / L’Amour l’Automne : 481

mensonger, L’Amour l’Automne : 235

menteur, L’Amour l’Automne : 235

mention, L’Amour l’Automne : 44, 56, 456

Menton, ville de la Côte-d’Azur, France, Passage : 67 / Été : 110

Méon, commune du Maine-et-Loire, Travers Coda : 96

mer, Passage :16, 21, 25, 46 (d’Oman), 72, 75, 77, 79 (Blanche), 83, 89 (sea), 101, 111, 117, 129, 135, 144, 153, 154, 160, 161 (sea), 162 (sea), 163, 167, 168, 169, 196, 199, 200 / Échange : 48, 48, 68 (Rouge), 77, 82, 92, 92, 97, 98, 104, 105, 106, 126, 127, 136, 140, 147, 149, 150, 151, 156, 160, 163, 185, 192, 205, 208, 222, 237, 298 / Travers : 16, 36, 80, 83, 85, 121, 201, 205 / Été : 15, 23, 45, 48, 71 (Debussy), 79, 92, 97, 108, 109, 119, 129, 143 (Noire), 155, 160, 177, 189, 194, 200 (Noire), 207, 211, 212, 212, 213, 223 (Noire), 225, 227, 227, 240, 245, 265, 268, 272, 280, 281, 284, 292, 306, 309, 310, 313, 317, 317 (Noire), 319, 323, 334, 335, 335, 346, 355, 356, 369, 372, 378, 378, 387, 393, 394, 394, 406 (Debussy), 411, 4ec / L’Amour l’Automne : 17, 21, 22, 22, 22, 22, 41, 43 (Noire), 48, 48, 51, 52, 64, 64, 64, 65, 71, 78, 82, 83, 91, 92, 106, 121, 128, 136, 142, 155, 168, 172, 172, 176, 182, 188, 201 (mar), 217, 228, 229, 239 (mar), 244, 252, 262, 264, 280, 320, 337 (du Nord), 378, 386, 404, 450, 483, 487, 487, 495, 496, 496, 499, 500, 500, 501 (Debussy), 501, 501, 526, 530, 537, 537 / Travers Coda : 12, 20, 24, 29, 31, 50, 50, 65 (d’Oman), 66, 66, 70, 72, 73, 91, 94, 99 /mère, ver, terre, verre, vert, l’air, mare, Mary, Rémi, Rémy, si

Mer (La), œuvre pour orchestre de Claude Debussy, 1905, Été : 71 (dispersion microscopique du second mouvement), 406 (tradition du tableau solennel ruinée) / L’Amour l’Automne : 501

Meran, L’Amour l’Automne : 237

Merano, L’Amour l’Automne : 237

Merce, Échange : 224 / Travers : 82 (Cunningham) / Été : 362 (Cunningham) / Travers Coda : 20 (Cunningham)

Mercié (Marius Jean Antonin), sculpteur français, 1845-1916, Échange : 107 (réalise un buste de “Jeanne”), 123 (a fait un buste de “Marianne”)

Mercier (Michel), homme politique français, garde des Sceaux, né en 1947, Travers Coda : 12, 97 (non nommé) / Mercier et Camier, Michèle Mercier, remercier, mercerie

Mercier (Michèle), actrice française, née en 1939, Échange : 171 (Lamine Bey, † 1962, observe à Royat l’affiche de son film, Angélique, marquise des Anges, 1964) / Travers Coda : 97 (ne parvient pas à sortir d’Angélique)

Mercier et Camier, roman de Samuel Beckett, 1943, éditions de Minuit, 1970, Travers Coda : 12 (non nommé, citation de la deuxième phrase du roman, p. 7), 24 (citation de la première phrase du roman), 49, 73 (devancé de dix bonnes minutes, citation de la p. 8), 92 / Michel Mercier, Michèle Mercier, Antonin Mercier, Récamier, théâtre Récamier, (Jean-Christophe) Cambier, came y est, Merce, mercerie

Mercoeur (Elisa), poétesse française, 1809-1835, Travers : 185, 196-197 / Été : 28

Mercoeur (M. Stéphane), lecteur d’Échange, Été : 30 (la sédimentation scripturale mononéographique)

mercredi, Travers : 195 / Été : 164, 219 / L’Amour l’Automne : 86, 379, 501

Mercure, Passage : 48 / Été : 150 (Mercure de France)

merde, L’Amour l’Automne : 40, 510

Mer de sable, site du département de l’Oise, près d’Ermenonville, Travers Coda : 45

mère(s), Passage :34 (commune (vulgaire)), 58 (Inde, Venise), 146 (Mère), 153 (mother), 160 (de Marnie, dans le film d’Alfred Hitchcock) / Échange : 16 (de Denis Duparc), 30 (Mme de Latour, avenue de Royat), 45 (de “Paul” (Léon ?), c’est-à-dire sa belle-mère), 50 (du garçon blond, Jeanne, sœur aînée de Louise, v. entrée préc.), 58 (des enfants de l’architecte, lui-même fils de “Marie”, sœur de “Marc”, lui-même père de “Paul”, v. ci-dessus), 90 (leur, marquise du portrait, guillotinée sous la Terreur ; se battent pour lui et le déchirent), 95 (de Jean, dit Raphaël, puis Raph, morte en couches (première femme de Jean C., le sculpteur ?)), 110 (dans la cuisine, « nous avons perdu l’Indochine »), 113 (de Pessoa), 115 (de Denis, incident de la pelle tombée du balcon), 121 (id., à La Baule), 126 (de l’oncle Jean Ch.), 126 (de Louis II de Bavière, Marie de Prusse, 1825-1889), 133 (de l’héroïne, dans Histoire immortelle), 145 (envoie dire que le Georges VI est mort), 146 (les îles (?)), 146 (non ?), 165 (de Kornell, à Istanbul (non, à Ankara)), 166 (de la grand-mère, scène de la visite du médecin), 178 (d’un homme aux chairs flasques, dans un sauna), 197 (d’Herman Melville), 199 (de Marcelline et de Diane, à l’école de la Légion-d’Honneur), 199 (Mrs Haze, mère de Dolorès, dans Lolita), 208 (Diane, une amie de ma (Émérentienne (et non Émorentienne) de Gaudin de Lagrange ?), 213 (de Romy Schneider, Magda), 213 (id., et de Sissi), 219 (de Kornell, ou Cornell, Grec catholique de Turquie) / Travers : 52 (de Wolfson), 59 (de “Craig”, l’élève écossais, actrice américaine, moquette blanche), 77 (Thrace), 77 (id., d’Orphée, vers d’André Chénier), 89 (fils et les, énumération, Autre Églogue), 117 (de George Onslow, sur un tableau du château d’Aulteribe, Puy-de-Dôme), 124 (Lacan, Jean-Louis Bouttes), 161 (ayant égorgé ma, Pierre Rivière), 162 (parler de sexeavec leur fils), 163 (Pierre Rivière), 192 (les maisons, à l’exclusion des filiales), 220 (de Tony, acuité d’oreille sociale en matière de langue), 224 (de Marcel (Proust)), 224 (id.), 235 (de Paul Getty III, reçoit une oreille de son fils, enlevé en 1973), 248 (parlait d’un prétendu frère jumeau disparu), 261 (graphologue d’Élisabeth Malissen), 277 (rio Maranon, branche mère de l’Amazone) / Été : 20 (montre à sa m. le château de Margon, dans l’Hérault), 35 (de Wolfson), 50 (message de mort à Jonestown en Guyana), 50 (id.), 50 (id.), 50 (id.), 50 (id.), 50 (id.), 50 (id.), 74 (se félicitait d’une courtoisie achetée), 77 (union avec la (cit. non identifiée)), 85 (le grand M qui signifie les, Rilke, Les Élégies de Duino, X), 95 (de Romy Schneider, Magda Schneider), 95 (de Sissi, duchesse en Bavière), 96 (de l’héroïne de Histoire immortelle), 100 (citation de Roland Barthes à propos de la musique pour piano de Schumann), 101 (de Gustav Mahler), 107 (union avec la, jeux de signifiants, cit. non identifiée), 115 (l’épouse et la, André Green, cit. non identifiée), 122 (de Jean-Paul Marcheschi), 122 (corses), 144 (de Roman II de Caronie), 145 (de Gustav Mahler), 147 (de Little Nemo), 148 (dans Été, tableau de Claude Monet), 148 (l’écriture de sa, au dos d’une carte postale), 153 (de Lolita), 157 (de Gustav Mahler, Maria), 169 (m’appelle (de Flatters ? (visites au frère ? Joyce ?))), 177 (du Narrateur, Françoise chez Camus), 186 (la mère Moore jase), 192 (d’Herman Melville), 192 (de Roland Barthes), 197 (du Narrateur, citation non identifiée), 209 (citation du curé de Rouillas-Bas, Puy-de-Dôme, c. 1922), 220 (vraie, de Freud, Amalia), 221 (de Wolfson, œil en moins), 247 (et les transats), 247 (id., de la grand-mère), 252 (avait acheté “La Morlettais”), 252 (d’un certain Simon), 259 (de Freud), 265 (raine-mère première, citation de Jean-Pierre Brisset), 269, 270, 270, 271, 271, 276, 277, 277, 278, 280, 283, 284, 287, 289, 290, 294, 295, 298, 308, 309, 310, 315, 322, 323, 33d0, 341, 344, 362, 365, 375, 377, 387, 389, 396, 405, 410 / L’Amour l’Automne : 14, 43, 54 (mother), 57, 57, 76, 82, 84, 91, 93, 96, 96, 97, 99, 101, 104, 151, 151, 156 (madre), 160, 166, 166, 166, 188, 193, 193, 206, 213, 218, 221, 224, 230, 246, 247, 249, 250, 251, 254, 262, 266, 267, 273, 274, 275, 276, 276, 276, 276, 280, 287 (pie-mère), 287 (pie-mère), 287 (dure-mère), 309, 326, 331, 335, 346, 349, 370, 370, 377, 388, 397, 440, 447, 473, 477, 477, 485, 489, 494, 494 (Mutter), 498, 502, 508, 509, 514 / Travers Coda : 17, 17, 19, 23 (mother), 43, 44, 46, 50, 50, 50, 60, 63, 63, 64, 67, 71, 74, 77, 78, 80, 83, 84, 85, 89, 94, 95, 96, 98 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, effrayée par l’inscription NON SANS RAISON (KARL MARX, non nommé),

Mère (Mirra Alfassa, Mirra Morisset, Mirra Richard, dite), écrivain  spiritualiste, fondatrice d’Auroville, 1878-1973, Passage, 14 (non nommée, sa femme), 62 (Aurobindo), 146 (mort de la, Pondichéry) / Travers Coda : 40 (épouse Paul Richard puis Aurobindo), 86 (jusqu’à sa mort à Pondichéry)

Meredith, Été : 304 (Monk)

Meridian-Materialen, texte de Paul Celan, L’Amour l’Automne : 175-176

méridien, L’Amour l’Automne : 242

Méridien (Le), texte de Paul Celan, L’Amour l’Automne : 192 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, non nommé, citation en allemand de l’incipit du Méridien, Seuil, “La Librairie du XXIe siècle”, p. 59)

Merion, Été : 270 (La Danse), 289 (id.), 376 (id.)

Méry Laurent, Été : 170

Méryon (Charles), aquafortiste français, 1821-1868, Été : 395 / L’Amour l’Automne : 80, 120

Mesnage (Maurice), psychanalyste (?), auteur de “L’Archer ou du bruit dans la crypte”, texte paru dans l’autre scène, cahiers du groupe de recherches théâtrales, n° 10, 1975, Été : 170, 186 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-5 (“Journal d’un fou”, singulier qu’il ait laissé si peu de traces)

message(s), Passage : 26 (indéchiffrables, sur les cars) / Échange : 13 (dans une grotte), 44 (du Duce), 149 (pornographiques) / Travers : 96 (indéchiffrables, sur des camions), 109 (pornographiques), 125 (cinéma tout en messages), 148 (éventuels du cinémé américain), 247 (du pape, sous Louis XIII), 252 (nous téléphoner), 274 (d’amour) / Été : 50 (fatal, « Mère, Mère, Mère… »), 52 (foi en l’homme seul), 98 (du Duce), 115 (message de W. dans une chambre inconnue), 167 (clandestins, opérateurs de passage), 278 (fatal, cf. supra), 286 (dans le sable (—> Einstein on the Beach)), 290 (Jeux), 304 (maître tout puissant), 357 (Jeux), 4ec / L’Amour l’Automne : 12, 58, 150, 197-198, 386, 512 / Travers Coda : 54

messager, Été : 49

Messageries maritimes, Échange : 89 / L’Amour l’Automne : 42

Messidor, Été : 84 (grand soleil de, A. Barbier, J’aime)

Mestre, Été : 187 (Cesário Verde)

Métamorphoses, Été : 105 (collection, poèmes de Levet)

Métamorphoses (Les), poème d’Ovide, 1-10, L’Amour l’Automne : 199 (cité, non nommé)

métaphore, L’Amour l’Automne : 73, 207

métaphorisante, L’Amour l’Automne : 198

métastase, L’Amour l’Automne : 192, 501 / Travers Coda : 62

Métastase (Pietro Trapasso, dit), écrivain italien, 1698-1782, L’Amour l’Automne : 136 (, 150 (succède à Zeno)

Méthymna, Été : 188 (Arion)

Méthymne, Été : 317 (lyre et tête d’Orphée)

métissage, L’Amour l’Automne : 295, 537

métis(se), Échange : 123, 134, 136, 142 / Travers : 186 / L’Amour l’Automne : 386

métro, Échange : 153, 206 / Travers : 103, 190, 200, 235 / Été : 195, 201, 243 / L’Amour l’Automne : 122, 282 / Travers Coda : 78

métro Cité, Été : 47

métropole, Échange : 74 / L’Amour l’Automne : 91, 174

Metropolitan, Échange : 160 / Été : 68, 182, 326

Metropolitan Museum, Travers : 249 / Été : 185 / L’Amour l’Automne : 36

metteur en scène, L’Amour l’Automne : 30, 156 (Bertolucci), 213, 284, 363 / Travers Coda : 62

Meudon, Passage : 11 / (ensuite remplacé par Bellevue) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-5 (“Transition”, projet de film, ouverture sur un air de Donizetti) / mode, don, mon deux, monde, gens du monde, eux, ce dont, bedon, Redon, 

Meurice (hôtel), Paris, 228, rue de Rivoli, IIe arr., Échange : 148 / L’Amour l’Automne : 189 (librairie Galignani, à deux pas de l’) / Maurice, Morris

meurtre, Travers : 124, 124, 131 / Été : 66, 157, 258, 258, 258 / Travers Coda : 69

Meurtre dans la cathédrale, pièce de théâtre de T. S. Eliot, 1935, Été : 377 (créée sur les lieux mêmes de l’action)

Mexican, Passage : 92, (Texaco)

Mezzo, chaîne musicale de télévision, Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (“Le règne en salopette blanche”, ils voient Arabella sur la chaîne M., mais je préfère tout de même Ariane à Naxos)

Michael, Michaël, Passage : 10 (LOVE) / Travers : 40 (Sonnabend), 70, 183 (Sonnabend) /  Été : 39, 152 (Grant), 246 (Sonnabend), 281 (Richardson), 296 (id.), 337 (Karl), 358 (Richardson) / L’Amour l’Automne : 240 (Karoly) / Travers Coda : 45 (Sonnabend), 87 (Richard), 88 (Sonnabend)

Michael’s Plot, film de Travers : 17

Michals (Duane), photographe américain, né en 1932, L’Amour l’Automne : 14, 14, 16, 16, 16, 51 (mère employée de maison), 61 (non nommé), 68, 87, 97 (sa mère employée de maison), 99 (Karim le maître nageur), 118, 156 (the original Duane) / Journal de Travers : 792-3, 960, 1033, 1038, 1064, 1066 (Warhol, Jean-Paul le petit maître nageur), 1146, 1302 (Jean-Paul)

Michel, Échange : 150, 165 / Travers : 69 (Michael Sonnabend), 73 (vierge en matière de cocaïne), 95 (Pierssens), 103, 124 (petit carnet de), 182 (petit homme aux cheveux blancs), 232 (Camus), 249 (Ciry) / Été : 27 (Pierssens), 91 (Marquet), 91 (Marceau), 104 (Chaillou), 118 (de Roumanie), 171 (Laurent), 177 (Butor), 183 (le beau), 251 (s’appellerait en fait Angelo), 301 (Serres), 305 (Michael Sonnabend), 321 (Ney), 334 (Guy), 353 (Pierssens), 356 (Ney), 363 (Prost), 402 (Serres) / L’Amour l’Automne : 51 (et Renaud) / Travers Coda : 70 (Arcizet) / archange, Morgan, miche, mèche, de mèche, Peter Schlemihl

Michel (Louise), femme politique française, 1830-1905, Travers : 14

Michel Ier, roi de Roumanie, né en 1921, Été : 118

Michel-Ange (Michelangelo di Lodovico Buonarroti Simoni, dit), artiste italien, 1475-1564, Passage :12 (Michelangelo, citation de T. S. Eliot) / Échange : 20, 101 (michelangelesque), 124, 193 (michelangelesque) / Travers : 232/ L’Amour l’Automne : 121 / Travers Coda : 26 (talking of Michelangelo), 27 (id.), 88 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, Michelangelo, citation en anglais de T.S. Eliot, “Prufrock”)

michelangelesque, Échange : 101, 233 / Été : 359

Michelangelo, Passage : 12 (citation d’Eliot, The Love Song of J. Alfred Prufrock) / Travers Coda : 26 (id.) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-1 (“Leonarda”, citation en anglais de T.S. Eliot, “Prufrock”)

Michelangelo, Travers : 232 (Antonioni) / Travers Coda : 26 (Michel-Ange), 27 (id.)

Michèle, Échange : 143 (Morgan), 171 (Mercier), 199 (M.) / Travers Coda : 97 (Mercier) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-5 (“La gloire de Vidal”, Morgan)

Michelet (Jules), historien et écrivain français, 1798-1874, Échange : 123 (rue)

Michelin, Échange : 72 (frères), 82 (chez), 211 (guide), 212 (id.) / Travers : 150 (jeune ingénieur de chez) / Été : 84 (Français par les cartes), 134 (routes bordées de vert sur les cartes), 369 (guide) 

Micheline, Échange : 91, 113, 162 (École des Loges) / Été : 220

Micheline, roman d’Hector Malot, 1884, Échange : 91

Michelle, Travers : 122 (Marquais)

Mick’s, Travers : 46

Middlemarch, roman de George Eliot, 1872, L’Amour l’Automne : 465 / Travers Coda : 35

Middlesex, Passage : 136 (Canaletto) / Travers : 90 (Canaletto), 247 (id.) / Été : 248 (Sand, lieu fantasmatique de l’inversion) / L’Amour l’Automne : 116 (disparition lors de la refonte de la carte des comtés) / Travers Coda : 47

Midget, L’Amour l’Automne : 119

Midgette, L’Amour l’Automne : 168 (Charles), 168 (Allen, non Allan)

Midgette (Allen), acteur américain, sosie d’Andy Warhol, L’Amour l’Automne : 168 / Journal de Travers : 1438-9 (Prima della Revoluzione, Lonesome Cowboys)

Midi, Été : 134, 203 / L’Amour l’Automne : 99, 246

Mies van der Rohe (Ludwig), architecte allemand, 1886-1969, Travers : 119 (Johnson) / Journal de Travers : 596

migrach, L’Amour l’Automne : 480

Mihail, Été : 357 (l’Arcadien callipyge)

Mihals, L’Amour l’Automne : 97 (ancien nom des parents de Duane Michals)

Milan (Obrenovitch) prince, puis roi de Serbie de 1868 à 1889, 1854-1901, Travers Coda : 69 (son fils Alexandre lui ordonne de quitter le pays, 1900)   / Milan (ville d’Italie), milan (oiseau), Namila, Nil, mil, an mil, milieu des terres, Milou, malin, Malin, Mali, mail, bilan, filant (légers dans l’air subtil), 

Milan, ville d’Italie, en Lombardie, Travers : 64 (Rosamunda, locale di ballo, cf. infra, hiver 1977) / L’Amour l’Automne : 98 (Rosamunda), 158 (id.), 198 (la pluie déchire les affiches du cirque Orfei) / Travers Coda : 25 (affiches publicitaires avec Tom Cushin), 57 (Haddock décide de se rendre à), 68 (Germaine Lubin s’y rend après la guerre), 78 (tante Gina, actrice native de)

Milice, Échange : 146

milieu, Été : 114, 139, 172 / L’Amour l’Automne : 65, 84, 87, 131, 154, 167, 176, 178, 179, 188, 192, 193, 223, 235, 235, 235, 252, 252, 259, 271, 280, 287, 300, 306, 331, 337, 337, 357, 362, 365, 376, 392, 425, 452, 452, 478, 490, 495, 497, 499, 503, 504, 517, 519, 520 (des types du Milieu), 526, 530, 530, 530 / Travers Coda : 53, 54, 59, 71, 71, 75

Mille yeux du docteur Mabuse (Les) / Tausend Augen des Dr Mabuse (Die), film de Fritz Lang, 1960, L’Amour l’Automne : 80, 448 / Travers Coda : 78 (allusion)

Miller, Été : 128 (gendre de Lacan), 227 (narrateur du Parc des Archers), 296 / L’Amour l’Automne : 217 (gendre de Lacan), 232 (Arthur) / Travers Coda : 16 (un certain), 16 (Hugh), 16 (Michael), 16 (Peter), 16 (John)

Miller (Arthur), écrivain américain, 1915-2005, L’Amour l’Automne : 232

Milly, Été : 111 (et Lord Mark), 289 (Bloom) / L’Amour l’Automne : 133 (et Lord Mark, Les Ailes de la colombe)

 Milosz (Oscar  Vladislas de Lubics), poète français d’origine lituanienne, 1877-1939, L’Amour l’Automne : 171 (citation de “Cantique du printemps”)

 

Mimésis, essai d’Erich Auerbach, 1946, L’Amour l’Automne : 465

Min (clan des), en Corée, L’Amour l’Automne : 441 (sa précaire puissance), 447 (Arnold Savage Landor peint les portraits de plusieurs personnalités du)

Min, reine de Corée, puis impératrice à titre posthume (Myeongseong Hwanghu), 1851-1895, L’Amour l’Automne : 441 (assassinée par les sicaires nippons, 8 octobre 1895, “La pancarte”), 447 (l’infortunée impératrice)

Minet, Été : 108 (mon minet), 308 (id.) / L’Amour l’Automne : 192 (Pierre), 198 (id.), 244 (id.), 267 (id.), 300 (id.)

Minet (Pierre), écrivain français, 1909-1975, L’Amour l’Automne : 192 (le bien qu’il pense de Maurice Sachs), 198 (Journal), 244 (Jacques Baron), 267 (Sachs), 300 (cité, non nommé)

Minette, Échange : 112 (cf. Minnie ci-dessous, Emerentienne de Gaudin de Lagrange, séminaire sur le mariage selon le Coran) / Été : 29 (Cours-la-Reine, petites cochonneries, citation d’Ulysses, IX [Scylla and Charybdis], The Bodley Head, p. 258 ) / L’Amour l’Automne : 305 (Ulysses, id.), 359 (“La beauté”, Monette, Manette, Ginette Amblard, originaire de Saint-Marcellin, dans l’Isère, et un temps belle-sœur du sous-préfet de Florac (?))

Ministry of Fear, film de Fritz Lang, 1944, Été : 308 / L’Amour l’Automne : 448

Minnie, Échange : 35 (Émerentienne de Gaudin de Lagrange, amie de sa mère ainsi surnommée, serait née à l’île Maurice (elle avait plutôt des liens avec les Seychelles, mais aussi avec la Lozère)), 76 (l’histoire du Dauphin, sombre machination des Anglais) / Travers : 221 (d’Étretat, cf. Maxine de La Falaise ?) / Travers Coda : 58 (tombe du Dauphin, ou Louis XVII, aux Seychelles, sombre machination des Anglais) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 (“Course dans la montagne”, allusion à Emerentienne de Gaudin de Lagrange, auteur de Louis XVII au îles Seychelles)

Mino, L’Amour l’Automne : 17

minuit, Passage : 147 / Travers : 95 / Été : 27 / L’Amour l’Automne : 174, 239, 495

miracle, Échange : 78 / L’Amour l’Automne : 122, 154, 245, 246, 508

Miramar, Échange : 211 (impératrice Charlotte) / Été : 169 (id.) / L’Amour l’Automne : 237 (id.)

Mirò (Joan), peintre et sculpteur espagnol (catalan), 1893-1983, Vaisseaux brûlés : 794-2 (“Un mauvais tour”, inauguration de l’exposition “M., les dernières années” au château de Plieux, samedi 6 juillet 1996)

miroir, Passage :60, 64, 179 / Échange : 70, 79, 80, 96, 112, 118, 134, 166, 228 / Travers : 17, 44, 82, 193, 211 / Été : 117, 125, 178, 182, 246, 302, 322, 384 / L’Amour l’Automne : 26, 58, 62, 63, 63, 89, 133, 254, 445, 509, 526 / Travers Coda : 68 (Le Miroir, brasserie), 78, 87, 88, 98

Miroir d’astrologie, ouvrage de Max Jacob, L’Amour l’Automne : 254

Mirquette, L’Amour l’Automne : 191

mirror, Été : 249

mise en scène, Travers : 193 / Été : 281

Misrahi (Robert), philosophe français, né en 1926, L’Amour l’Automne : 93 (non nommé), 177 (élidé)

Miss, Passage : 79 (Archer), 81 (id.), 154 (id.) / Échange : 138 (Archer), 202 (id.) / Travers : 91 (Hudson) / Été : 66 (Greene), 193 (Garden), 214 (Stevenson), 297 (Archer) / L’Amour l’Automne : 29 (Hudson), 30 (id.), 32 (id.), 33 (id.), 199 (Landon), 204 (id.), 204 (No), 217 (Landon), 301 (id.), 310 (id.), 338 (id.), 338 (id.), 338 (No), 499 (Archer) / Travers Coda : 49 (Hudson), 87 (Landon)

mission, Échange : 107 / Travers : 71 / Été : 393 / L’Amour l’Automne : 134, 189, 316, 322, 354, 354, 377, 390, 488, 488, 488, 488 (missão)

Mission Dolores, Travers : 91 (Norah, joli vieux cimetière) / Été : 393 (père Serra) / L’Amour l’Automne : 519 / Travers Coda : 41 (joli vieux cimetière), 44 (id.) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-13 (“Le règne en salopette blanche”, Allan, le garçon de la M. D., n’était pas vraiment noir)

Missions étrangères, Passage : 124 (square des, homme qui va mourir) / L’Amour l’Automne : 302 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-6 (“Les Missions étrangères”, chats aux pattes raides sur les murs)

mite, Été : 67

Mithylène, Été : 164 (on y retrouve la tête d’Orphée), 295 (maison louée)

Mithymna, Échange : 143 / Travers : 233 / Été : 280, 399 (relu Ulysse) / Travers Coda : 63

Mitty, Travers : 28 (Walter) / Été : 34 (id.), 44 (id.), 106 (id.) / L’Amour l’Automne : 59 (id.)

Mitylène, Travers : 89 (Mitylène, Petite île), 89 (Autre Églogue), 233 / Travers Coda : 63

Mitylène, Petite île, livre attribué à Louis Pierre, Travers : 89

Mix, Travers : 46 (ou Mick’s, pub moderne)

Mlle, Travers : 113 (de Fontanges) / Été : 287 (de Fontanges) / L’Amour l’Automne : 32 (Hudson), 143 (Rachel), 476 (id.) / Travers Coda : 45 (de Fontanges), 64 (Levé)

Mlle Rachel (Élisabeth-Rachel Félix, dite), comédienne française, 1821-1858, L’Amour l’Automne : 143, 476

Mme, Travers : 252 (Camusot) / Été : 45 (Dupin), 60 (du Colombier), 100 (Markham), 166 (Boy de la Tour), 278 (Carter), 279 (Markham), 296 (de Cambremer), 373 (du Colombier), 373 (de Larnage), 373 (du Colombier) / L’Amour l’Automne : 66 (Bax), 95 (Marquères), 96 (Dane), 139 (Bax), 190 (de Cambremer), 207 (Camusot), 238 (Manet), 240 (le professeur Bach), 243 (de Beaumont), 252 (Bax), 259 (Camusot), 353 (Morgan), 496 (Debussy) / Travers Coda : 53 (Bax), 71 (id.), 81 (de R., déplorait le remembrement), 83 (Gautreau), 84 (Camusot), 91 (Dacier), 95 (Récamier), 98 (Royale)

Mnö, L’Amour l’Automne : 360

Mobile, mobile, Passage : 35 (Mobile, ville) / L’Amour l’Automne : 204 (mobile), 204 (Mobile en gras), 309 (un mobile), 414 (connectivité mobile), 414 (Mobile en gras) / Travers Coda : 25 (à Mobile, ville)

mobilier, L’Amour l’Automne : 248

mode (un), L’Amour l’Automne : 234, 249

mode (une), Échange : 106, 108, 142, 164, 201, 212, 222 / Travers : 51, 51, 64, 133, 153, 178, 237, 238, 259, 271 / Été : 47, 70, 99, 168, 168, 185, 189, 193, 205, 212, 217, 230, 257, 271, 308, 336, 336, 378, 393 / L’Amour l’Automne : 12, 49, 59, 61, 69, 205, 245, 330, 469, 515 / Travers Coda : 36, 62, 72

Mode (musée de la), L’Amour l’Automne : 61 / Travers Coda : 16-17

modèle (un), Échange : 114 (petites filles), 133, 159, 176, 182 / Travers : 50, 187, 248, 248, 259 / Été : 39, 44, 46, 48, 77 (model), 96, 115, 185, 225, 281, 297, 297, 297, 341 (model), 384, 388 / L’Amour l’Automne : 34, 58, 110, 131, 218, 349, 382, 471, 537 / Travers Coda : 24 (le Number 1 Model), 96

modèles petites filles, Échange : 107, 114

Moderna Museet, musée d’art moderne et contemporain de Stockholm, Travers Coda : 13

moderne, Été : 253, 309 / L’Amour l’Automne : 172, 212, 236, 250, 281, 282, 302, 435, 471 / Travers Coda : 92

modernité, L’Amour l’Automne : 336

modeste, Été : 387 / L’Amour l’Automne : 86, 211, 248, 333, 345

modification, Été : 340 / L’Amour l’Automne : 247, 347

modifier, L’Amour l’Automne : 29 (se), 34, 211 (se), 211 (se), 211 (se), 216, 457 (se)

mods, Travers : 240

Moeran (Ernest John), compositeur britannique, 1894-1950, L’Amour l’Automne : 64, 508

Mœurs, revue française d’ethnologie, Travers : 31

Mohr, Été : 143 (sous le titre de comte de)

moi, Travers : 78 / L’Amour l’Automne : 170, 412

moire, L’Amour l’Automne : 350

Moirans, commune de l’Isère, Été : 372

mois, Échange : 162 / L’Amour l’Automne : 96, 149, 162, 163, 164, 202, 208, 216, 247, 247, 250, 319 (month), 319, 334, 344, 351, 374, 405, 409, 458, 473, 502, 516 / Travers Coda : 50

Moïse et Aaron, opéra d’Arnold Schönberg, 1930-32, Travers Coda : 42 (cité, non nommé), 43 (allusion, seul opéra expressément métaphysique)

moitié, Été : 188, 188 / L’Amour l’Automne : 144, 150, 165, 209, 225, 245, 251, 295, 295, 308, 353, 354, 380, 498

Molière (Jean-Baptiste Poquelin, dit), écrivain français, 1622-1673, Travers : 135 (Je n’aime pas) / Journal de Travers : 485, 1545, 1569

Möller, L’Amour l’Automne : 259 (un nom comme)

Molly, Été : 99 (Bloom), 234 (id.), 360 (I don’t like with a Molly in them) / L’Amour l’Automne : 288 (Bloom), 290 (n’aime pas les romans avec une Molly in them)

Molnár (Katalin), évrivain français d’origine hongroise, née en 1951, L’Amour l’Automne : 475

M.O.M.A., Museum of Modern Art, 11 West 53d St, New York, Travers : 119 (considérations générales) / Été : 251 (dessin de Cy Twombly prêté par Mel Bochner au)

moment, Été : 194, 194 / L’Amour l’Automne : 49, 65, 83, 94, 103, 114, 122, 123, 131, 134, 140, 141, 143, 153, 154, 157, 158, 164, 165, 168, 181, 184, 193, 197, 205, 209, 213, 214, 219, 219, 220, 222, 230, 239, 242, 245, 245, 246, 260, 275, 294, 296, 319, 332, 334, 351, 359, 374, 377, 381, 383, 388, 397, 424, 425, 430, 432, 434, 434, 436, 441, 451, 469, 472, 484, 533, 536, 538

Mommo, Échange : 138 (cf. Antonin Artaud, Artaud-le-Mommo)

Møn, île du Danemark, Travers Coda : 19, 42 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-14 (“William Wilson”, donne une idée de Rügen)

Mona, L’Amour l’Automne : 360, 512 (Musca)

Monaco, Échange : 28 (consulat de), 55 (id.), 95 (id.), 118 (Garnier), 125 (prince Rainier de, non nommé), 144, 146 (prince de), 169 (id.), 174 (consulat de), 192 (id.) / Été : 111 (prince et princesse de, salle Garnier) / L’Amour l’Automne : 44 (consulat de), 83 (prince Rainier de, non nommé, meurt), 370 (Collège Saint-Charles) / Travers Coda : 22 (consulat de)

Monar, L’Amour l’Automne : 127, 132, 362

Monarc, figure de la Révolution de 1848 (ou de 1830 ?), Échange : 119 (debout sur la barricade) (cf. Mornac, bandit auvergnat ?)

monarchie, Échange : 90, 176 / Travers : 17,  270 / Été : 391 / L’Amour l’Automne : 318

Monarchie de juillet, Échange : 119 / Travers : 17 / Été : 214

monarchiste, Échange : 46, 170, 190 / L’Amour l’Automne : 177, 406

monarque, Échange : 172 / Été : 60, 117, 117, 118, 151, 209, 407 / L’Amour l’Automne : 38, 161, 297 / Travers Coda : 26, 48, 79

Monbrison (orthographe erronnée pour Montbrison, q. v.), L’Amour l’Automne : 283 (citation d’Intervalle, de Michel Butor, 1973)

Monceau (château de), une des résidences de Lamartine en Saône-&-Loire, Travers : 88 (voyage avec les parents, Pâques 1960 ?)

mondain, L’Amour l’Automne : 187, 307, 330

Mondale (Walter Fréderick), 42e vice-président des Etats-Unis, né en 1928, Travers : 92 (sa femme a invité Robert Rauschenberg à l’“inauguration” du président Carter, 20 janvier 1977)

monde, Été : 39, 39 / L’Amour l’Automne : 30, 30, 76, 99, 106, 110, 120, 124, 127, 127, 127, 130, 130, 136, 141, 142, 142, 144, 147, 147, 149, 150, 171, 171, 173, 175, 175, 175, 176, 185, 190, 191, 193, 195, 204, 207, 213, 214, 217, 224, 231, 238, 245, 245, 248, 248, 250, 250, 254, 255 (tiers monde), 263, 278, 283, 289, 296, 314, 315, 320, 320, 338, 338, 339, 339 (mondo), 341, 364, 386, 389, 397, 398, 426, 431, 449, 451, 453, 464 (world), 467, 469, 469 (mais alors tout-le-monde), 471, 474, 474 (world), 476, 491, 496, 498, 500, 508, 516, 519, 527, 527, 529, 536, 537 / Travers Coda : 97

Monde, Monde (Le), Passage : 56 (correspondant du) / Échange : 113 (correspondant du), 161 (id.) / Travers : 158 / Été : 84 (français par), 360 (Georges Marion, 7 septembre 1979) / L’Amour l’Automne : 22 (Cayrol, article nécrologique), 150, 184 (Serge Lancel, chronique nécrologique), 211, 358 (Chez les Sarko, y a pas photo), 427 (mort de Malraux), 442 (cité, non nommé), 536 (Karol le grand)

Monde à l’envers (Le), essai de Frédérick Tristan, 1980, L’Amour l’Automne : 341

Monde vivant (Le), film d’Eugène Green, 2003, L’Amour l’Automne : 527

monde riant, Travers : 253

mondial, L’Amour l’Automne : 203, 254, 314, 471 (Patrimoine), 532

Mondor (docteur Henri), chirurgien français, spécialiste de Stéphane Mallarmé, Été : 400 (visage étonnamment dissymétrique) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-4 (“Sitôt le septuor”, citation d’une citation par lui d’une lettre de Mallarmé à Cazalis, à propos du sonnet du Ptyx — Vie de Mallarmé, p. 267) / Le Mont-Dore, mont d’or, le monde dort, tout le monde dort, pont d’or, condor

Mondrian (Piet Mondriaan, puis), peintre néerlandais, 1872-1944,  Travers : 134, 134, 252  / Été : 384  / Journal de Travers : 23, 54, 624, 1082, 1124 / monde riant

Mondwest, film de Michael Crichton, 1973, Travers : 272 (un monde où rien ne peut aller de tarvers)

Moné, Échange : 209 (vieux pauvre-blanc des Hauts) / Été : 321 (habite une maison construite sur l’ancien verger, de l’autre côté du chemin de Roche-Bonnet, et ressemble à Monet), 396 (a surnommé Marie-Antoinette Marionette)

Monel, L’Amour l’Automne : 360 (liste de noms, “Le nom”)

Monet (Claude), peintre français, 1840-1926, Échange : 15, 32, 56, 94, 98 (deux salles consacrées aux nymphéas), 150 (Manet, Déjeuner sur l’herbe) / Travers : 222 (Debussy, Boulez) / Été : 5 (Été), 119 (vente de faux des collections royales), 145 (non ?), 164 (mot de Cézanne), 199, 227 (exposition rétrospective), 262 (série), 273 (musée de la Légion d’honneur, San Francisco), 343, 411 (musée de la Légion d’honneur, San Francisco), 4ec / L’Amour l’Automne : 14 (motif, insignifiant), 36, 85, 93, 123 (Aragon à Giverny), 123 (id.), 123 (id.), 123 (id.), 123 (id.), 123 (id.), 123 (id.), 123 (id.), 123 (id.), 124 (id., n’y voyait plus rien), 195, 301 (allusion), 352 / Travers Coda : 95 (ressemble au roi des Belges) / Journal de Travers : 656 (deux salles consacrées aux nymphéas), 740, 774 (drapeau sur la Monnaie, à la), 1149-51 (Aragon à Giverny), 1572 (mot de Cézanne) / monnaie, mon nez, Manet, Marc Monnet, Jean Monnet, Monette, nommer, mots nés, money, Monnaie vivante, théâtre de la Monnaie

Monet, vie et œuvre, ouvrage de Daniel Wildenstein, Lausanne, 1979, Été : 329

Monette, Échange : 141 / Été : 391 / L’Amour l’Automne : 359, 359

money, Été : 406 / ney, Ney (> Roussel), Monnet, mon nez, argent, n’ayons (pas peur des mots)

Mon frère Yves, roman de Pierre Loti, 1883, Échange : 217

Monk (Meredith), compositrice, chanteuse, danseuse et chorégraphe américaine, née en 1942, Été : 304 (Guy Scarpetta recommande une première de M. M. à La Mamma, New York, mars 1976) / Journal de Travers : 50 (id., première de Quarrie)

Monk (Ray), biographe de Wittgenstein : L’Amour l’Automne : 405 / Raymond, Ramon, Roman, rayon, Monkman (“shandean” > Lawrence Sterne)

Monkman (Kenneth), restaurateur de Shandy Hall et spécialiste de Laurence Sterne, † 1998, L’Amour l’Automne : 92, 192, 245, 532

Monkman (Mrs), épouse du précédent, L’Amour l’Automne : 92, 192, 245

Monk’s House, maison de Leonard et Virginia Woolf à Rodmell, près de Lewis, Sussex, L’Amour l’Automne : 526 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12 (“The Leonardo”, Leonard Woolf vend au marché de Lewes les légumes du jardin de)

monnaie, Passage : 13, 21 / Échange : 22, 55, 101, 120, 154, 224 / Travers : 35, 85, 89, 105, 254, 268 / Été : 143, 145, 162 (Théâtre de la Monnaie), 186, 191, 199, 316, 325, 343, 368, 370, 397, 4ec / L’Amour l’Automne : 27, 28, 109, 159 (monnaie courante), 160, 194 (Théâtre de la Monnaie), 196, 222, 238, 243, 296, 321, 321, 321, 358, 369, 369, 386, 394, 394, 516 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, Louis XVI à Sainte-Menehould, reconnu au moyen d’une pièce de m.)

Monnaie de singe (Soldier’s Pay), roman de William Faulkner, 1926, Travers Coda : 35 (en France, même titre que le film de Marx Brothers)

Monnaie de singe (Monkey Business), film de Marx Brothers, 1931, Travers Coda : 35-36 (même titre que le roman de Faulkner)

Monnaie vivante (La), œuvre de Pierre Klossovski, L’Amour l’Automne : 87, 125

Monneret, Échange : 123 (villa basse du père) / Travers : 181 (jeune homme insignifiant considéré comme son fils) / Été : 104 (Sophie)

Monneret (Sophie), auteur de L’Impressionnisme et son époque, Été : 104 (livre sur l’impressionnisme, Camus)

Monnet, Échange : 87 (villa basse, le vieux) / Été : 178 (villa basse, le vieux), 366 (Jean) / L’Amour l’Automne : 94 (Marc), 211 (id.)

Monnet (Jean), homme politique français, 1888-1979, Été : 366 (père de l’Europe)

Monnet (Marc), compositeur français, né en 1947, L’Amour l’Automne : 94 (reçoit en 1974 le Kranichsteiner Preis de Darmstadt), 211 (son côté sombre et nocturne, citation d’Harry Halbreich, livret d’accompagnement du disque Marc Monnet, Ensemble 2E2M, direction Paul Méfano (Patatras, Chant, Rigodon, Les Ténèbres de Marc Monnet)

Monogram, “combine” de Robert Rauschenberg, bouc angora, pneumatique, balle de tennis, peinture, 1955-1959, Moderna Museet, Stockholm, Travers Coda : 13 (prêté pour une exposition à Malmö), 22 (enregistre la présence de Johns), 38

Monomotapa (le), souverains de l’empire du, Travers : 55 (Capranzine, Nyambo Kapararidze — citation de William G.L Randles, L’Empire du Monomotapa du XVIe au XIXe s., Mouton, 1975, p. 52)

Monomotapa (empire du Grand Zimbabwe, aussi appelé), État de l’Afrique australe, Été : 55 (en 1631, soulèvement général des habitants du ; id.)

Monroe (Marilyn), actrice américaine, 1926-1962, Travers : 264 (Warhol) / Journal de Travers : 25 (Warhol), 322 (Niagara), 537, 1009 (Les hommes préfèrent les blondes)

monsieur, Été : 180 (de La Roche), 257 (Monsieur le Maudit) / L’Amour l’Automne : 169, 190, 210, 239, 240 (Karl), 345 (messieurs), 365, 397, 406, 502 / Travers Coda : 25 (Monsieur le Président du Conseil), 45 (Monsieur X), 65, 84, 92 (Godeau), 96 (accorde avec la bouche)

Monsieur Godeau intime, roman de Marcel Jouhandeau, Travers Coda : 92, 95, 97

monstre, Été : 186 / L’Amour l’Automne : 52, 159

monstrueux, L’Amour l’Automne : 344

Monsù Desiderio, pseudonyme pour les peintres François de Nomé et Didier Barra, fin XVIe-début XVIIe siècles, L’Amour l’Automne : 200 (exposition sur la Mélancolie)

mont : Été : 23 (Lycée), 23 (Stéphani), 23 (Lycée), 47 (Carmel), 47 (Ramon), 409 (Erebus) / L’Amour l’Automne : 278 (Perdu) / Travers Coda : 36 (Erebus et Terror), 55 (Lycée), 63 (Ida)

montagne, Échange : 209 / Travers : 243, 260, 264 / Été : 23, 24, 33, 87, 117, 184, 203, 220, 251, 324, 399, 406 / L’Amour l’Automne : 34, 76, 102, 172, 185, 185, 233, 262, 278, 303 (mountain), 340, 340, 378, 389, 452, 487, 520, 533 / Travers Coda : 15 (mountain), 23, 27, 31, 32 (mountain), 34, 38, 39, 41, 41, 41, 43, 46, 50, 59, 65, 70, 73, 80, 81, 87

Montagne-percée, au-dessus de Chamalières et de Clermont-Ferrand, en direction de Villars, Échange : 13 (un jour de variante)

montagneux, L’Amour l’Automne : 483

Montaigne (Michel Eyquem de), écrivain français, 1533-1592, Été : 30 (avenue) / L’Amour l’Automne : 155 / Journal de Travers : 1575 (Twombly, hommage à)

Montaigne (avenue), Été : 30 (tous les deux ou trois mois déjeune avec Paul Otchakovsky-Laurens au restaurant Chez Francis, à l’angle de l’)

Montaillou, village occitan de 1294 à 1324, monographie historique d’Emmanuel le Roy Ladurie, 1976, Été : 58 (cité, non nommé)

Montana, un des États-Unis, Été : 325 / L’Amour l’Automne : 58

Mont-Blanc, Été : 263

Montbrison, ville du département de la Loire, Été : 104-105 (Boulez, Levet, Chaillou, Guyotat (par erreur, confusion avec Bourg-Argental), la Venise du Centre, « La Diana », etc. ), 106 (citation d’Intervalle, de Michel Butor, 1973), 106 (id.), 145 (Je ne suis jamais allé à), 223 (Je suis passé à) / L’Amour l’Automne : 283 (écrit Monbrison) / Travers Coda : 81, 81

Montclair, Travers : 179 / Été : 295 (Theatre)

Mont-Dore (Le), station d’altitude du Puy-de-Dôme, Passage : 14 (Darjeeling) / Travers : 220 (congrès du Rotary au), 225 (sorry, Ladore, citation d’Ada, de Vladimir Nabokov) / Été : 240 (id.), 280 (soirée des Ballets du marquis de Cuevas au château de Cordès, près du), 299 (vice-consul à Lahore, vice-consul au), 401 (Lucette, à la fin de l’été) / Travers Coda : 93 (théâtre du) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-4 (“Sitôt le septuor”, non nommé, 2CV en route de là vers La Bourboule, quatrième symphonie de Mahler, jours de 1964) / Henri Mondor, pont d’or, condor, mont d’or, Dore

Monte-Carlo, Été : 135 (opéra, hôtel de Paris), 381 (arrestation de Vere Saint-Léger) / L’Amour l’Automne : 28 (feuille du casino de), 100 (Duchamp de Man Ray, feuilles de jeu du casino de), 370 (police de) / Travers Coda : 31

Monterey, ville de Californie, Été : 188 (Stevenson, Mrs Osborne), 292 (id.)

Montesquiou (Robert de), poète français, 1855-1921, Passage : 47 (n’écrit que pour les éventails de la comtesse de Pange) / Été : 185 (martial)

Monteverdi (Claudio), compositeur italien, 1567-1643, Passage : 19 / Échange : 62 (tribune des critiques de disque), 83 (Maurice Roche), 131 (tribune des critiques de disque), 236 (air de) / Travers : 248 / Été : 22 (air de), 25, 30 (La Finta Pazza Licorie), 261 (Orfeo), 288 (sinfonia de l’Orfeo), 392 (air de, en fait de Verdi)

Montevideo, capitale de l’Uruguay, Échange : 90 / Travers : 137 / Été : 72 (torture à)

Montherlant (Henry de), écrivain français, 1895-1972, Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, non nommé, citation de La Petite Infante de Castille, incipit), 781-1-1-12-6-1 (“Palace”, commencer mon r., citation d’Henry de Montherlant, La Petite Infante de Castille, Pléiade, romans, p. 587)

Montmorency, Travers : 183 (parc de la villa de Martial Canterel)

Montmorin, château d’Auvergne, Travers : 117 (amiral M)

Montpellier, ville de Languedoc, Échange : 46

montre, Échange : 73, 90, 93, 171 / Travers : 135, 136, 206, 227 / Été : 323 (bey de Tunis) / L’Amour l’Automne : 502 (bey de Tunis)

montrer, Passage :84, 89, 122, 172, 202 / Échange : 77, 213 / Travers : 39 (détail d’un plancher), 78 (Carlotta), 99 (diapositives), 103 (un peu la ville), 247 (plus à l’aise), 264 (portraits de Mao), 265 (une grande toile turque) / Été : 47 (les ruines), 253 (le Parthénon) / L’Amour l’Automne : 38, 115, 131 (se), 179, 195, 201, 208, 212, 215, 229, 232, 232, 244, 247, 249, 250, 254 (se), 272 (se), 327, 355, 358, 373, 417, 437, 494, 494, 495, 495, 497, 500, 503, 509, 520, 530, 536 / Travers Coda : 28, 54, 65

Montreux, ville de Suisse, sur le lac Léman, Passage :11, 39 / Échange : 41, 43, 106, 128, 130, 139, 216 / Travers : 29 / Été : 31 (l’exilé de), 124, 205 (l’exilé de), 372

Montrose, ville d’Écosse, Échange : 94

monument, Été : 259 (Colossaux) / L’Amour l’Automne : 174, 178, 452, 498 (aux morts) / Travers Coda : 26, 74

Monument aux Marins, New York, Travers : 14

monumental, Été : 335 / L’Amour l’Automne : 420, 464

Monument(s) historique(s), Vaisseaux brûlés, 539-8-4 (Chauffage par le sol, Plieux, grosse fille lesbienne, “plan foutage de gueule” / moment, Monet

Moor, Échange : 153 (Lamer) / L’Amour l’Automne : 138 (a head of a)

Moore, Échange : 157 (George), 176 (id.), 212 (id.) / Été : 186 (la mère Moore) / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-4 (“La perte de l’Indochine”, les Chartier, la mère M.)

Moore (George), écrivain irlandais, 1852-1933, Échange : 157 (les deux), 176 (portrait par Manet), 212 (id.)

Moore (George Edward), philosophe anglais, 1873-1958, Échange : 157

Moorish Wall, Été : 234 (Molly, océanique rêverie)

Mora (Édith), critique littéraire, helléniste, auteur d’une édition de Sappho, † 1970, Autre Églogue : (ne rejette pas l’hypothèse d’une mort de Sappho à Leucade) / amor, Roma, Mora (ville de Suède), rameau, Rameau, roman, Marot, Maro (Virgile)

Morag, L’Amour l’Automne : 52, 87, 360

moral(e), Travers : 55 (excrément des poussées sociales), 147, 149 (Contes Moraux), 154, 180 / Été : 59, 74, 136, 281 / L’Amour l’Automne : 81, 383, 471, 512

morale (une), Travers : 155 / Été : 50, 74, 313

moraliste, L’Amour l’Automne : 155

Moran, Travers : 200 (institution modèle, branche de Bel-Vedere), 246 (Walter), 246 (id.) / Été : 18 / L’Amour l’Automne : 127, 273 (Walter), 342 (Thomas), 342 (id.), 360, 373 (village en Aragon) / Roman, Coran, Morans, Manor, The Manor (> Singer), Ramon (> Caron, don Ramon, cf. Machado), loch Monar, Moeran, Morar, Sands of Morar, Morandi, Morante, Édith Mora, Norma, mourant, Morag (monstre du loch Morar), Moran (hameau d’Aragon), moral

Moran (Thomas), peintre américain d’origine anglaise, 1837-1926, L’Amour l’Automne : 342 (son indébiable vulgarité), 342 (ce qu’il a en commun avec Samuel Palmer)

Moran (Walter), écrivain américain, 1903-1997, Travers : 246 (auteur du roman Le Printemps, dont est tiré le film Morte-Saison, de William Larsky), 246 (a été marié à Dora Lupino), L’Amour l’Automne : 273 (id.)

Morand, Travers : 55 (le doyen) / Été : 45 (le célèbre, Mme Dupin) / L’Amour l’Automne : 103 (Paul), 249 (Paul)

Morand (M.), juriste français, spécialiste en droit musulman, Travers : 55 (majorités chrématique et somatique)

Morand (Paul), écrivain français, 1888-1976, Travers : 52 / Été : 111 / L’Amour l’Automne : 103, 249 / Journal de Travers : 748-9 (mort de) Moran, Roman, mourant, Molnar, Morar, Monar, Mourad

Morandet, Travers Coda : 61

Morandi (Giorgio), peintre italien, 1890-1964, Été : 171, 194 / L’Amour l’Automne : 37, 347 / Morand, Morante, roman, romand, Romandie

Morandini (Morando), critique cinématographique et acteur d’occasion italien, né en 1924, L’Amour l’Automne : 167

Morane (Bob), personnage créé par Henri Vernes, L’Amour l’Automne : 297, 310

Morante (Elsa), écrivain italien, 1912-1985, L’Amour l’Automne : 237

Morar, commune des Highlands, Écosse, L’Amour l’Automne : 12, 18, 18, 18, 18, 18, 18, 19, 19, 24, 52, 52 (loch Morar), 64, 69, 83, 83, 127, 167, 218 / Travers Coda : 71 / Moran, Roman, manor, Ramon, Sands (of Morar), Bax, Jean-Marc Barr, loch Monar, Morag (monstre du loch)

Morar (hôtel), ex-Station Hotel, à Morar, L’Amour l’Automne : 12 (bâtisse assez quelconque)

Moravia (Alberto Pincherle, dit), écrivain italien, 1907-1990, L’Amour l’Automne : 237

morceau, Échange : 70 / Travers : 34, 92 / Été : 81 / L’Amour l’Automne : 62, 70, 70, 72, 79, 79, 85, 126, 128, 152, 243, 258, 308, 420 (de bravoure), 451, 452, 483, 494, 514 / Travers Coda : 14, 41, 60, 72, 76

mordoré(e), Échange : 171 / Été : 220, 275

More, Travers : 55 (more), 78 (id.) / Été : 77 (Othello, Cassio), 295 (id., Montclair Theatre), 399 (id.) / L’Amour l’Automne : 214 (Othello, Cassio), 281 (id.) / Travers Coda : 74 (tête d’un, citation en français de l’incipit d’Orlando, roman de Virginia Woolf), 95 (tour du, citation combinée de Chateaubriand, “Souvenir du pays de France”, romance, et d’Apollinaire, “Le pont Mirabeau”) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-12 (“La tour du More”, citation très raccourcie de la romance de Chateaubriand)

Moré (Marcel), auteur de Le très curieux Jules Verne, Été : 153 / Travers Coda : 53

Moreau, L’Amour l’Automne : 190, 216, 239 (inventeur insulaire), 260 (Combarrau), 326 (Jeanne), 349 (id.), 379 (Antoine Moreau du Parc) / Travers Coda : 17, 19

Moreau (Jeanne), actrice française, née en 1928, Travers : 110 / Été : 97 / L’Amour l’Automne : 326, 349  / Travers Coda : 17 (joue dans Jules et Jim, le film de François Truffaut, le rôle de Catherine, personnage inspiré, dans le roman éponyme d’Henri-Pierre Roché, par Helen Grund, la mère de Stéphane Hessel), 78, 89 (dans le rôle de Virginie de Une histoire immortelle, d’Orson Welles, d’après Karen Blixen)

Moreau du Parc (Antoine), L’Amour l’Automne : 379

Morée, région de Grèce, nom du Péloponnèse entre le Xe et le XIXe siècle, Été : 65 (campagnes de, des Vénitiens contre les Turcs, 1684-1699), 158 (Nauplie) / Travers Coda : 73 / Marcel Moré (> Verne), Corée, Coré (l’absente), orme

Morée (rue de la),  à Clermont-Ferrand, parallèle à la rue Fontgiève et croisant la rue de Serbie, Été : 180 (derrière la maison) / Travers Coda : 61

Morel, L’Amour l’Automne : 118 (L’Invention de), 122 (l’éternité de, citation de L’Invention de M., 10/18, p. 108), 184 (professeur M., écrit la chronique nécrologique de Serge Lancel), 424 (villa normande des M., à Chamalières) / Travers Coda : 83 (acteur, agent d’assurance) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-9 (“Dieu sait pourquoi”, L’Invention de)

Morel (Auguste), premier traducteur de l’Ulysse de Joyce, Travers Coda : 73

Morel (Charles, dit Charlie, parfois Charley ou Charly), violoniste, personnage d’À la recherche du temps perdu, Travers Coda : 190 (« aucun rapport avec M. le musicien », propos de Mme de Cambremer, Sodome et Gomorrhe II, III, Pléiade III, p. 481), 217 (id.) / Travers Coda : 17 (id.), 65

Morel (colonel Henri), attaché militaire français à Barcelone pendant la guerre d’Espagne, 1889-1944, L’Amour l’Automne : 406 ( nom épelé à tort Morell, « Un roi de France ferait la guerre !, Aragon, Blum, “Le mot”) / Travers Coda : 25 (« n’ai qu’un mot à vous dire »), 64 (fin du mot, le livre de Hugh Thomas lui donne deux l)

Morel (Gabrielle), épouse de Jean Gourdiat, c. 1910- c. 1946, Travers Coda : 96 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, Jean, le future mari de)

Morel (Laurent), acteur français, L’Amour l’Automne : 472 (son nom de scène est Laurent Cléry, lit sur un rocher des bois de Mauroux un des textes de Onze sites mineurs pour des promenades d’arrière-saison en Lomagne, “Le rocher”

Morel (Pierre),  Pierre Morvan dans la clandestinité, résistant, né en 1923, L’Amour l’Automne : 529 (président du CAR, Comité d’Action de la Résistance)

Morell (colonel Henri, en fait Morel), attaché militaire français à Barcelone pendant la guerre d’Espagne, 1889-1944, L’Amour l’Automne : 406 (« Un roi de France ferait la guerre ! », Aragon, Blum, “Le mot”) / Travers Coda : 25

Morell (Theodor), 1886-1948, L’Amour l’Automne, 168 (médecin personnel d’Hitler), 262 (habitait une maison de l’île des Cygnes, à Berlin)

Morell (Lady Ottoline, née Cavendish-Bentinck), hôtesse anglaise, 1873-1938, L’Amour l’Automne : 54 (maîtresse de Bertrand Russell), 121 (ne pardonne pas à D. H. Lawrence le portrait qui est fait d’elle dans Women in Love), 226 (?)

“Morella”, nouvelle d’Edgar Poe et personnage éponyme, L’Amour l’Automne : 203, 246, 360

Moret-sur-Loing, Travers Coda : 46, 55, 57

Morgan, Passage : 49 (Peter), 53 (id.), 81 (id.), 82 (psychanalyste marron), 86 (Peter), 89 (docteur), 106 (Peter), 107 (id.), 109 (bureaux souterrains de), 116 (docteur),131 (voiture), 139 (Michèle), 140 (Peter), 158 (id.) / Échange : 143 (Michèle), 153 (officine souterraine de), 157 (voiture), 159 (id.), 169 (docteur), 230 (voiture) / Travers : 54 (banque), 100 (ville), 120 (Russell), 121 (psychanalyste marron), 172 (enquêteur), 186 (compagnon de promenade), 226 (id.), 258 (étudiant de Columbia) / Été : 18 (plutôt que Norman), 18 (Norman, Moran, M.), 23 (Paul), 39 (docteur), 44 (Peter), 57 (garçon au Toilet), 101 (Peter), 115 (Michèle —> Roussel), 116 (Travers, dirige une maison de repos sur l’Hudson —> 39), 128 (Michèle —> Roussel), 136 (Peter), 147 (Russell), 199 (tableau), 207 (docteur), 237 (Travers, Hazel, sa gouvernante noire (comme de Fred Hughes), William à Beauregard, sur l’Hudson), 239 (Joe et Rennie, personnages de The End of the Road, de John Barth), 243 (garçon), 248 (William), 255 (non), 264 (Tristano, personnage des milieux du crime organisé new yorkais), 272 (Augustus de), 291 (Peter), 296 (clinique), 350 (voiture de Bensaïd), 357 (Russell), 370 (banque), 377 (Peter), 382 (docteur), 397 (Charles, auteur de River Line), 410 (garçon) / L’Amour l’Automne : 29 (Augustus de), 32 (voiture, verte), 37 (Peter), 54 (id.), 81 (id.), 92 (id.), 100 (John et), 110 (voiture), 137 (docteur), 189 (Peter), 200 (id.), 204 (docteur), 238 (library), 242 (Peter), 253 (Augustus de), 253 (Jacques de), 275 (couple, roman de Barth), 281 (de toi), 353 (Mme), 537 (Michèle) / Travers Coda : 71 (Peter) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, Michèle), 571-1-1-15-3-2 (“Nosology”, Peter M., mais il s’agit plutôt de Peter Walsh, Mrs. Dalloway, Hogarth Press p. 79, Londres enchanteur) / Augustus de Morgan, Roussel (Michèle Morgan), Morgan (voiture), Morgan de toi (publicité), Peter (cf. Mrs Dalloway), mort, gant(s), gants de la mort, organe, morgue, morgue, roman, Gorman, Gormaz, origan, Aragon, Orgon, Morand, morna, Morgan Russell, Petre Roman

Morgan, marque d’automobiles anglaise, Passage : 131 (un certain Denis a une voiture de cette marque et habite rue du Caire, IIe arr.) / Échange : 157 (un certain Denis, travaille pour une revue d’architecture, habite un duplex rue Perceval, XIVe arr.), 159 (un certain Denis, habite un appartement sur deux niveaux rue du Caire, IIe arr.), 230 (le long du lac des Quatre-Cantons) / Été : 350 (verte de Bensaïd) / Travers Coda (Gerald Emerald transporte la mort dans sa petite, référence à Pale Fire, de Vladimir Nabokov, et à l’article de Mary Maccarthy dans le numéro spécial de L’Arc)

Morgan (Augustus de), mathématicien britannique, 1806-1871, Été : 129 (800 anagrammes) 233 (Augusta de Morgan), 355 (Carroll), 360,  / L’Amour l’Automne : 29 (Carroll, problème de la carte), 503 (Augustus de, society)

Morgan (Charles Langbridge), romancier anglais, 1894-1958, Été : 397 (River Line —> Le Passage

Morgan (docteur (William ? cf. S.T.O., p. 237)), nom ou figure apparaissant dans Projet pour un révolution à New York, éditions de Minuit, 1970, et dans Souvenirs du triangle d’or, éditions de Minuit, 1978, romans d’Alain Robbe-Grillet, Passage : 82 (psychanalyste marron, citation de Projet pour une révolution à New York, p. 91), 89 (regagne son officine souterraine, citation de P.R.N.Y., p. 138), 109 (bureaux souterrains, quarante-deuxième rue), 116 (parle du livre etc., amalgame avec Peter Morgan, Vice-Consul 179), 153 (officine souterraine, hôtel de passe) / Échange : 169 (parle du livre, amalgame avec Peter Morgan, du Vice-Consul) / Travers : 121 (quarante-deuxième rue, psychanalyste marron)/ Été : 39 (illustre, professeur à Columbia, a fondé une institution pour aliénés sur l’Hudson), 207 (au téléphone, pas mal de trucs bizarres dans le sang : citation de P.R.N.Y, Minuit, pp. 36-37), 248 (initiale dorées à ornementation gothique sur une mallette : citation de Souvenirs, pp. 89-90), 296 (clinique, Lady Caroline, son amie Angélique, citation de S.T.O.,  p. 231), 382 (note tout dans son journal —> Peter Morgan ?) / L’Amour l’Automne : 137 (le narrateur, nouveau personnage, lunettes à fines montures, officine souterraine de la quarante-deuxième rue, piqûre : citation de P.R.N.Y., p. 138 —>  Passage, 89), 204 (a terminé ses préparatifs, émet une sorte de sifflement : citation de P.R.N.Y., p. 149) / Travers Coda : 16 (non, erreur)

Morgan (Jacques de), explorateur, archéologue et égyptologue français, 1857-1924, L’Amour l’Automne : 253-254 (ses relations de famille avec Augustus ? journal de ses explorations dans le royaume de Pérak)

Morgan (Mary), Travers : 278 (Mme, présidente du comité du prix de la couronne française)

Morgan (Michèle), actrice française née en 1920, de son vrai nom Simone Roussel, Passage : 139 (véritable nom est Roussel) / Échange : 143 (joue dans Marie-Antoinette)/ Été : 115 (s’appelle en fait Roussel), 128 (id.) / L’Amour l’Automne : 537 (son rôle dans Quai des brumes, de Marcel Carné, d’après le roman de Pierre Mac Orlan) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-13 (“Royat-Palace”, s’appelle en fait Roussel)

Morgan (Peter), “personnage” du roman Le Vice-Consul, de Marguerite Duras, 1966, Passage : 116 (docteur Morgan, mais citation du Vice-Consul, p. 179, amalgame) / Échange : 169 (id.) / Travers : 382 (docteur Morgan « note tout dans son journal », allus. (?) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4 (“Cadme, mane, teque”, « Elle marche, écrit P. M. », citation du Vice-Consul, incipit), 571-1-1-15-3-2 (“Nosology”, mais il s’agit plutôt de Peter Walsh, confusion, il n’a jamais vu Londres à ce point enchanteresse, cf. Mrs Dalloway, Hogarth Press, p. 79)  / Gorman, Mangor, roman, Roman, Romain, mangrove, morganatique, Morgan de toi, Michèle Morgan, Charles Morgan 

Morgan (Mme), L’Amour l’Automne : 353 (quittée par son mari le colonel Nobili pour Huguette Rouzaud, “la Marquise de Sévigné”)

Morgan (Paul), Été : 67

Morgan (Peter), personnage de Marguerite Duras, Passsage : 49 (parle du livre qu’il est en train d’écrire, cit. de Le Vice-Consul, Gallimard, 1966, p. 179), 53 (les allées), 81 (murette occidentale), 86 (épisode de la vie de la mendiante, citation approximative de Le Vice-Consul, p. 72-73), 106 (épisode de l’enfance de l’épouse de l’ambassadeur), 106 (disparaît dans les jardins), 107 (non nommé, phrase de George Crawn), 140 (elle marche, écrit P. M.), 158 (sûr de ne pas confondre ?) / Été : 44 (parle de son livre), 101 (off to India —> Peter Walsh (Mrs Dalloway) —> Perceval (The Waves)), 136 (parle des contraintes formelles), 291 (mort aux Indes), 377 (comment était Peter Morgan ?) / L’Amour l’Automne : 37, 54 (quitte vivement le boulevard), 81 (comment était Peter Morgan ?), 92 (?), 189, 200, 242 (parle de son livre) / Travers Coda : 71

Morgan (William), prélat gallois, évêque de Llandaff puis de St Asaph, premier traducteur de la Bible en gallois, 1545-1604 , Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15 (“Der Main”, que ce qu’il y a de plus intéressant dans sa maison du pays de Galles, c’est le voyage pour l’atteindre, citations de Demeures de l’esprit I, Grande-Bretagne I, 26, “Ty Mawr, The Wybrnant, comté de Conwy, pays de Galles”, p. 209)

Morgan (William Wilson), astronome américain, auteur de l’Atlas of Stellar Spectra (1943), 1906-1994

morganatique, Échange : 104

Morgane, Été : 386 (fée) / L’Amour l’Automne : 530 (Creach) /Morgana, fata Morgana

morgue, Échange : 20

Morgue (rue), Été : 271 (le dessinateur Charles Méryon est persuadé, d’après Baudelaire, que la nouvelle de Poe, “Double assassinat dans la rue Morgue”, ne parle que de lui), L’Amour l’Automne : 67, 229 (citation d’Edgar Allan Poe, traduction de Charles Baudelaire, Pléiade, p. 24), 253 (le Dupin de “La lettre volée” et de “Double assassinat dans la”)

morgué(e), Échange : 172 / Été : 288

Moria (aqueduc romain de, à Mitylène), Autre Églogue : (le professeur Marcus se flatte de jeter sur lui une lumière nouvelle) / Arion, Roma, romain, à Riom, Mora

Morian, Été : 370 (Lord Lamert of)

Moriandeau, Travers Coda : 61

moriendo (en mourant, tandis que j’agonise), Travers Coda : 14, 21 / Moriendo, texte de Roger Laporte, P.O.L, 1983, repris dans Une vie, P.O.L, 1986, As I Lay Dying, Morienval, Moriandeau, mort, orient, Orion, rien, le mot rien, Moro, rien d’autre

Moriendet, Travers Coda : 61

Morienval, village de l’Oise, Travers Coda : 45 (image dans le Grand Dictionnaire encyclopédique Larousse, 1984, t. 10, p. 7105), 61

Morille, L’Amour l’Automne : 190, 216 / Travers Coda : 19

Morisot (Berthe), peintre français, 1841-1895, Été : 111

Moritz, Été : 137

Morland, nom de clandestinité, sous l’Occupation, de François Mitterrand, futur président de la République française, L’Amour l’Automne : 198 (« Je regarde la photo. C’est », citation de Marguerite Duras, La Douleur, éditions P. O.L, 1985, p. 106), 211 (l’ex-, types du Morvan, cf. Le Bureau de poste de la rue Dupin, entretiens de François Mitterrand et de Marguerite Duras, Gallimard, 2006, p. 65-66)

Morland (boulevard), L’Amour l’Automne : 100 (appartement du)

Morlettais (La), Été : 252 (immense maison en ruines dans la Marche)

Mormant (Berthe), cantatrice française, Été : 403 (sa façon fumante après l’amour d’interpréter Louise, de Gustave Charpentier)

Mormant, ville de Seine-et-Marne, Travers : 60 (amant de Greg est le fils d’un notaire de)  

Mornac (Antoine-Victor), bandit auvergnat, 1802-1869, Échange : 99 (l’arrière-grand-mère de la femme qui habite près de la rivière, en bas de la rue Jules-Verne, avant les Clarisses et Fontmaure, à Chamalières, l’aurait reconnu une nuit à Saint-Ours-les-Roches — il a l’air d’un archange) / roman, Roman, manor, Maroc, Coran

morne, Été : 54 / renom, Orne, corne, Marne, nommer, Rome, borne

Moro (Aldo), homme d’État italien, 1916-1978, Été : 50 (grand démiurge) / Moreau, ormeaux, Morée, Édith Mora

Morosini (Francesco), homme d’État vénitien, doge de 1688 à sa mort, 1619-1694, Été : 65 (campagne de Morée au temps de), 158 (enlève Nauplie aux Turcs)

Morphée, Été : 180 (Nemo) / morphine, Orphée, former

morphine, Travers : 71

Morrell (docteur), L’Amour l’Automne : 262 (en fait Morel)

Morris, Échange : 193 (voiture) / Travers : 158 (Bob) / Été : 89 (Robert), 311 (id.), 355 (voiture) / L’Amour l’Automne : 110 (voiture) / Travers Coda : 79 (voiture, “Oxford”) / Maurice, île Maurice (de France), William, Oxford (Oxford Morris), Mysore, Bob Morris (J. de T. p. 1155, 1189)

Morris (William), écrivain, poète, publiciste, peintre et décorateur anglais, 1834-1896, Travers Coda : 15 (Jean Lahor publie le premier essai en français le concernant)

Morris (Robert), artiste américain, né en 1931, Travers : 158 (sculpture) / Été : 89, 293, 311 / Journal de Travers : 33, 48, 52, 528 (Laurent Sauerwein), 740, 954

Morrissey (Paul), cinéaste américain, né en 1938, Travers : 235 (Dracula) / Été : 67 (Cora Deschamps), 318 (films confondus avec ceux de Warhol) / L’Amour l’Automne : 32 (dîner avec W.), 99, 119, 168 / Travers Coda :32 (travesti panaméen ou costaricain aurait tourné dans plusieurs films de lui), 36 (dîner avec) / Journal de Travers : 54 (films confondus avec ceux de Warhol), 535 (Trash), 981 (distribution française de Bad), 992 (dîner avec W.) / Morris, Maurice, William Morris, Morissette

Morrisson, Été : 19

mors, Travers : 150 / Travers Coda  : 55

Morse, Échange : 30 (Morce), 31 (Cornouailles, vérandahs), 35 (coursière ravinée du viol) , 101 (non ?), 216 (non ?) / L’Amour l’Automne : 198 (premier message de), 203 (coursière ravinée du viol) / Travers Coda : 23

mort, Passage : 12, 18, 50, 63, 79 (Mort), 98, 107,111, 116, 118, 123, 146, 184, 185, 195 (temps mort), 195, 196 / Échange : 11, 14, 14, 20, 25, 32, 36, 38, 39, 39, 39, 42, 45, 47, 50, 52, 58, 60, 64, 67, 70, 72, 74, 75, 77, 77, 85, 90, 93, 95, 95, 99, 100, 113, 117, 126, 126, 130, 140, 140, 145, 146, 153, 155, 156, 158, 158, 158, 166, 167, 170, 174, 179, 186, 188, 189, 190, 196, 196, 197, 199, 201, 201, 201, 203, 208, 211, 216, 232, 232, 232, 233, 362 367, 373, 378, 379, 382, 385, 387, 390, 391, 392, 394, 396, 405, 406, 409, 410, 411, 4ec, 4ec / Travers : 13, 19, 19, 24, 31, 50, 54, 58, 61, 77, 86, 116, 126, 132, 138, 139, 171, 175, 184, 197, 214, 215, 222, 222, 224, 227, 240, 240, 243, 248, 255, 274, 275, 278 / Été : 15, 21, 22, 30, 31, 32, 40, 44, 66, 69, 71, 73, 75, 78, 79, 79, 93, 97, 98, 101, 108, 109, 116, 123, 127, 132, 133, 133, 146, 149, 151, 155, 155, 155, 157, 158, 164, 166, 167, 169, 172, 182, 184, 188, 190, 191, 194, 197, 200, 201, 207, 208, 209, 212, 217, 220, 221, 221, 223, 224, 232, 232, 232, 237, 238, 238, 238, 241, 242, 242, 250, 253, 255, 259, 261 (mors), 266, 267, 269, 274, 278 (mors), 284, 287, 287, 289, 291, 294, 300, 300, 302, 303 (mors), 303 (id.), 303, 304, 305, 308, 308, 309, 311, 311, 312, 312, 312, 313, 314, 320, 320, 328, 334, 335, 336, 339, 343, 345, 346, 346, 346, 347, 348, 348, 350, 350, 351, 351, 355, 355, 356, 357, 358, 358, 385 / L’Amour l’Automne : 15 (Mort), 24, 31 (Mort), 44 (morts), 45, 47, 51, 57, 58, 58, 63, 67 (morte), 78, 83, 89, 92, 93, 94, 94, 94, 96, 97, 101, 102, 107, 117, 119, 120, 122, 122, 124, 134, 136, 139 (jeune morte), 141, 142, 142, 144, 144 (morts), 148, 149, 157 (i morti), 158, 160 (morte), 161, 161, 164, 174, 177, 180, 184, 184, 185 (Mort), 185, 186, 187 (Mort), 189, 190 (morts), 191 (morte), 191 (morte), 191 (morte), 197 (death), 198, 200, 209, 215, 216 (morte), 220 (morte), 222, 224, 224, 225, 230 (muerto), 231, 233, 236, 236 (barré), 236, 241, 243, 244, 244, 246, 249, 251, 253, 253, 254, 272, 273, 274 (morts), 282, 285, 286 (dead), 293, 307, 308, 309, 320, 320, 332, 348, 351, 359, 361, 368, 390, 392, 396, 399, 399 (death), 404, 410, 411, 411, 419, 420, 422, 425, 427, 430, 430, 438, 448, 449, 451, 453, 454, 470, 476, 477, 478, 489, 491, 494, 494, 495, 495, 496, 496, 496, 497, 498, 498, 499, 499, 500, 500, 500, 502, 504, 507, 507, 508, 519, 520, 520, 520, 531, 536 (morte), 536, 536, 537 / Travers Coda : 19, 19, 19 (morte), 22 (autoportrait en), 22, 22, 26 (mors), 27 (entre en Arcadie, citation de Mary McCarthy, L’Arc  n° 24, p. 11), 30, 30, 30, 35, 36, 40, 44, 44, 44, 46 (en Arcadie), 47, 47, 49, 50 (mortes), 51 (mors), 54, 54, 54, 55, 58, 59, 63, 63, 66, 67, 67, 68, 77 (mortes), 80, 83, 85, 85, 86, 89, 93, 93, 94, 96 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-3 (“Tango Nero”, au manoir d’Ango), 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, non nommée, citation de l’article de Mary McCarthy sur Pale Fire dans L’Arc  n° 24, p. 11 : « La Mort entre en Arcadie sous les espèce de Gradus, ex-vitrier et tueur »), 539-8-4-1 (“Les chevaux de  la Mort”, carrelage éclatant, Victor Hugo, “ À Théophile Gautier”), 571-1-1-15-3-7 (“La mort de Camus”, la voix de l’anti-humain, citation de Paul Celan, lettre à sa femme, 6 janvier 1960, Paul Celan Gisèle Celan-Lestrange, Correspondance, La librairie du XXIe siècle, Seuil, 2001, I, Lettres, 114, p. 112 —> penser avec les dents) / mors, more, More, sort, mot, Rome, mord, Nord, Trom (Caronie), Troms (Norvège), port, bord, corps, tord (de tordre), fort, l’or, lors

Mort à crédit, roman de Louis-Ferdinand Céline, 1936, Travers Coda : 70 / Vaisseaux brûlés : 781-1-1-12-5 (“Mort à crédit”, traces de collège à Rochester)

Mort à Venise, film de Lucchino Visconti d’après Thomas Mann, 1971,  Échange : 28 (film appelé à tort La mort à Venise, sic, vu à Viterbe avec Isabelle de La Vaissière, Pâques 1971), 129 (allusion au film de Visconti dans celui de Ken Russell, Mahler, 1974), 56 (la Mort à Venise, vu dans une petite ville de l’Ombrie ou des Marches, avec la nièce d’“Anaïs” (la marquise de Saint-Mars) / Travers : 132 (La Mort à Venise, l’homosexualité dans), 218 (la Mort à Venise, Mr Archer, vieux marchand de tableau à Pola, ressemble à Dirk Bogarde dans) / L’Amour l’Automne : 97 (film), 102 (titre en anglais), 501 (allusion) / Tristan, Mahler, Mann

 

Mort à Venise (La), Der Tod in Venedig, récit de Thomas Mann, 1913,  Été : 22, 128, 129, 262, 353, 354, 408 / Travers Coda : 48

Mort de Raymond Roussel” (“La), article d’Elisabeth Roudinesco dans L’Arc, n° 68, p. 3, Été : 130 (à la même place qu’un article de Jacqueline Rousseau-Dujardin, “’Ach, du lieber Augustin…’”, dans le n° 67, consacré à Gustav Mahler-

Mort en fraude, film de Marcel Camus, Travers Coda : 70

Mort heureuse (La), roman d’Albert Camus, écrit en 1937-1979, publié en 1971, Travers Coda : 75 (Avez-vous lu La M. ?)

 

Mort lasse (La), Der müde Tod, titre français Les Trois Lumières, film de Fritz Lang, 1921, Été : 115

mortel, Travers : 81 (partagé le lit maternel) / Travers Coda : 98 (citation de Jean-Pierre Camus, La Théologie mystique, Discours II, § 21, p. 87, “Raisons de cette suréminence”)

Morte-Saison, Travers : 244, 245, 245, 245 / L’Amour l’Automne : 273

morte-saison, Travers : 246 / L’Amour l’Automne : 27, 171

Mortimer, Été : 19, 234 (héros véritable de ce récit, au lieu de Walter)

mort-né, L’Amour l’Automne : 412

Morts à l’appel, livre de Denise Renaud, Travers Coda : 18

Morue, L’Amour l’Automne : 190, 216 / Travers Coda : 19

Morvan, massif montagneux français, Travers : 23 / L’Amour l’Automne : 22, 215, 224, 233, 278 / Travers Coda : 34, 41 /Moran, roman, Mitterand, Morand

Morven, L’Amour l’Automne : 124 (Max Jacob), 138 (id.)

Most Dangerous Women, ouvrage d’Anne Whistler, L’Amour l’Automne : 254

Mostar, ville de Bosnie-Herzégovine, L’Amour l’Automne : 15

mosquée, Travers : 234 / bosquet, Bosquet, masquée

mot, Passage :10, 49, 65, 66, 67, 69, 88, 89 (words), 89, 92, 106, 115 (words), 119, 122, 127, 133, 144, 147, 150, 154, 161 (mots croisés), 163, 167, 170, 183 (words), 184 (mots de passe), 194 (mot dire), 196 (words), 197, 201, 203 / Échange : 13, 17, 24, 52, 64, 70, 83, 97, 102, 101, 118, 118, 118, 127, 127, 132, 138, 140, 141, 142, 147, 150, 157, 160, 166, 171, 182, 198, 200, 202, 208, 212, 217, 221 / Travers : 13, 21, 38, 41, 50, 65, 79, 80, 80, 81, 86, 93, 94, 94, 95, 96, 111, 115, 115, 116, 125, 130, 130, 130, 135, 139, 146, 146, 163, 166, 166, 166, 173, 184, 185, 204, 205, 207, 208, 215, 215, 215, 215, 219, 222, 229, 236, 242, 242, 266, 269, 275, 275, 275, 279, 279, 279, 280, 280  / Été : 13, 20, 26, 27, 27, 30, 32, 39, 40, 43, 44, 47, 55, 67, 72, 80, 82, 85, 85, 96, 96, 97, 97, 102, 106, 112, 120, 124, 130, 130, 131, 132, 132, 139, 143, 143, 143, 145, 148, 153, 156, 159, 168, 181, 190, 191, 199, 200, 208, 210, 212, 214, 214, 218, 221, 229, 229, 230, 233, 240, 242, 242, 250, 254, 257, 266, 267, 267, 271, 278, 282, 283, 284, 288, 289, 296, 299, 304, 307, 309, 310, 315, 315, 322, 322, 322, 326, 327, 328, 329, 329, 331, 331, 334, 334, 351, 355, 358, 358, 360, 362, 369, 373, 376, 378, 385, 386, 386, 388, 389, 392, 399, 408, 411 / L’Amour l’Automne : 12, 13, 30, 34, 54, 55, 55, 58, 68, 68, 69, 78, 78, 81, 85, 87, 88, 93, 94, 94, 102, 107, 117, 122, 126, 127, 129, 132, 132, 152, 154, 158, 158, 158, 161, 169, 170, 171, 175, 176, 180, 183, 192, 193 (mots-mères), 193, 193 (mots-mères), 196, 197, 199, 208, 218 (mot de passe), 221, 221, 222, 226, 230, 232, 248, 259, 284, 285, 290, 302, 308, 311, 313, 338, 347, 355, 355, 368, 369, 381, 383, 384, 386, 390, 391, 392, 401, 402, 406, 406, 408, 415, 425, 425, 430, 456, 466, 468, 468, 473, 480, 487, 495, 495, 496, 500, 501, 501, 503, 513, 527, 528, 528, 529, 533, 536, 537, 537, 538 / Travers Coda : 16, 18, 20, 21, 23, 23, 25, 27, 29, 30, 32, 41, 43, 46, 53, 57, 61, 69, 90, 91, 98 / Tom, motus, émaux, Montana (Mo.), beau(x), sot(s), Lo, moto(s), lot(s), faux, m’ôte(r) (les mots de la bouche), maux, maudire, Mo

mot croisé, Échange : 190, 202, 202 / Travers : 50, 215 / Été : 393 / Croisés, croisée, croix

Mots et les Choses (Les), essai de Michel Foucault, 1966, Travers : 28 / Vaisseaux brûlés : 332-1. (“Les Mots & les Choses”, la pensée se détourne de ces plages)

Mots croisés (Les), texte de Georges Perec, 1979, L’Amour l’Automne : 338

mot nez, Été : 351 / Monnet, monaie

motel, Travers : 100 / Été : 18, 121 /  hôtel, mortel, mot tel, métal

moteur(s), Vaisseaux brûlés : 571-1-1-9 (“Dieu sait pourquoi”, fonctionnement des, éternité de Morel, citation de Bioy Casarès, L’Invention de Morel, 10/18, p. 108)

mother, Été : 254, 297 / L’Amour l’Automne : 54, 78, 124, 499

Mothing, Été : 312 (titre envisagé plaisamment par Nabokov pour l’un de ses livres, cf. The Nabokov-Wilson Letters, p. 259) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-5 “Course dans la montagne”, même citation d’une lettre de Vladimir Nabokov à Edmund Wilson, avec référence à Henry Green, mais en français) / nothing

motif, Passage : 9, 179, 192 / Échange : 80, 120, 128, 133, 182, 234  / Travers : 83, 198, 261 / Été : 19, 67, 114, 125, 152, 205, 290, 292, 329, 329, 330 (motif du Regard), 341, 344, 357 / L’Amour l’Automne : 14, 57, 70, 82, 87, 100, 125, 150, 187, 187, 187, 194, 200, 227, 273, 454 / Travers Coda : 13, 25, 60 / mot(s), prétexte(s), votif(ve)(s)

M. Ouine, roman de Georges Bernanos, 1943, L’Amour l’Automne : 518 (le film Flandres, de Bruno Dumont, y fait penser)

moulin, L’Amour l’Automne : 199

Moulins, chef-lieu de l’Allier, Échange : 232 / Jean Moulin, malin

Mount Airy Lodge, Passage : 73 (publicité pour une station de repos ou de vacances)

Mountain View Courts, Été : 18 (motel)

mourir, Passage :144, 194, 200 / Échange : 55, 69, 78, 89, 94, 144, 157, 168, 197, 215, 233, 235 / Travers : 14 (morir), 60, 65, 85, 109 (morir), 128, 225 / Été : 21, 21, 24, 45, 80, 81, 108, 114, 140, 144, 160, 175, 185, 192, 194, 211, 255, 275, 292, 302, 321, 363, 405 / L’Amour l’Automne : 22, 48, 75, 83, 83, 89, 99 (mourant), 100, 103, 103, 103, 109, 136, 138, 139, 147, 154-155, 162, 170, 206, 218, 223, 226-227, 230 (morir), 233, 243 (morire), 247, 247, 265, 273, 283, 292, 295, 308, 322 (die), 322 (die), 335, 388, 430, 508, 531, 538 (mourant) / Travers Coda : 14, 14, 20, 36, 38, 46, 49, 52, 52, 57, 57, 62, 62, 64, 70, 72, 75, 82, 83, 85, 86, 97 /pourrir, sourire

mouroir, L’Amour l’Automne : 473

moustachu, L’Amour l’Automne : 56 / Travers Coda : 96

mouvement, Échange : 104 / L’Amour l’Automne : 21, 132, 134, 143, 172, 201, 208, 217, 222, 222, 250, 254, 282, 309, 345, 373, 375, 383, 383, 469, 471, 490, 498 / Travers Coda : 26, 29, 51, 59

Moux-en-Morvan, L’Amour l’Automne : 60

Moyen Age, Échange : 103 / Travers : 116, 148, 199 / Été : 74

Moyen-Orient, Travers : 264 / Été : 331

Mozart (Wolfgang Amadeus), compositeur autrichien, 1756-1791, Été : 185 (et tout Vèbre) / L’Amour l’Automne : 51 (Wolf) / Journal de Travers : 123 (Requiem), 483, 514, 715 (concerto de piano), 1321, 1475 / beaux arts, mother

Mr, Travers : 218 (Archer) / Été : 236 (Mark Lane), 303 (Pugnose), 364 (Russel) / L’Amour l’Automne : 86 (V.), 168 (Landor), 178 (Bankes), 181 (Bankes), 364 (Norman), 510 (Roman Travers), 532 (Monkman) / Travers Coda : 16 (Clay), 53 (id.), 71 (Landor), 79 (id.), 83 (Crane)

M. Romanet, personnage des Cloches de Bâle, de Louis Aragon, Été : 218 (citation inexacte de la première phrase du roman) / L’Amour l’Automne : 280 (id.)

M.R.P., parti politique français, Travers : 125 (que les barbes taillées évoquent des maires M.R.P. de l’Eure)

Mrs, Échange : 199 (Haze) / Été : 99 (Bloom), 215 (Robertson), 235 (Markham), 330 (Marion Bloom) / L’Amour l’Automne : 92 (Monkman), 151 (Flanders), 173 (id.), 188 (id.), 192 (Monkman), 245 (id.), 349 (Light)

Mrs Dalloway, roman de Virginia Woolf, 1925, L’Amour l’Automne : 199

Mtthmna, Travers : 233 (Mythimna ?)

müde Tod (Der), film de Fritz Lang, 1921, Été : 115

Mülher (docteur), Été : 241

Muller, Müller, Travers : 255 (vrai nom de ce M) / Été : 99 (Wilhelm), 114 (vrai nom de ce M), 199, 237 (docteur), 296 (meunier), 337 (autre médecin, Mûller), 355 (Wilhelm), 402 (clinique) / L’Amour l’Automne : 104 (docteur), 227 (Doktor, Leander), 259

Müller (Wilhelm), poète allemand, 1794-1827, Été : 99, 355 (poèmes de, Schubert)

multiforme, L’Amour l’Automne : 183

multipliant(s), Passage :110b, 129, 204 / L’Amour l’Automne : 152, 152 / Loys Masson, légende, allée

mur, Passage :11, 197 / Échange : 15, 16, 16, 18, 19, 21, 25, 27, 29, 32, 32, 33, 45, 48, 49, 65, 66, 72, 73, 96, 99, 110, 131, 132, 135, 147, 147, 148, 154, 163, 173, 179, 184, 192, 214, 238 / Travers : 13, 56, 57, 70, 72, 82, 105, 109, 116, 126, 135, 155, 171, 175, 179, 204, 206, 240, 243 / Été : 16, 48, 92, 102, 129, 147, 164, 172, 173, 194, 228, 230, 237, 250, 287, 339, 356, 359, 361, 370, 385, 395, 407 / L’Amour l’Automne : 67, 69, 104, 128, 137, 205, 260, 340, 340, 353, 384, 424, 469, 469 / Travers Coda : 16, 39, 39, 41, 57, 74, 89, 91 / mer(s), mort(s), mare(s), mire (de mirer)

mûr, Échange : 11, 124 / L’Amour l’Automne : 178 / mort, mur, Rûmi, Rum

muraille, Travers : 234 / Été : 272 / L’Amour l’Automne : 297, 340, 385 / Travers Coda : 66

Murder !, Travers : 17 (thème de la bande originale du Prisonnier de Zenda, par A. Newman)

Murder in the Cathedral, drame en vers de T. S. Eliot, 1935, Été : 360

murette, Passage : 89, 106, 158 / Échange : 42, 95, 208 / Travers : 112, 112, 140, 140, 261 / Été : 273 / L’Amour l’Automne : 95, 95, 136, 136, 179, 179 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-10 (“Buena Vista Park”, murette de, à San Francisco)

Musca (Mona), linguiste et femme politique roumaine, née en 1949, L’Amour l’Automne : 512, 512

Muse(s), Été : 280 (aiment tant les dauphins), 351 (de Racan, marquise de Termes), 364 (la Muse armoricaine)

musée, Échange : 95, 96, 119, 193 (de la France d’Outre mer), 194 (du Jeu-de-Paume), 226 / Travers : 93, 119 (d’Art moderne de New York), 135, 154, 154, 163, 183, 221, 250, 259, 260, 273 (Victoria & Albert) / Été : 46, 68 (d’Art moderne), 135, 156, 169 (de la Légion d’honneur), 172, 181, 189, 191, 204 (de la Légion d’honneur), 243 (Léger), 267, 273 (de la Légion d’honneur), 294 (d’Art moderne), 299 (Maurice Denis), 318, 320, 323 (d’Art moderne), 326, 358, 389, 400, 401 (Maurice Denis), 402, 411 (de la Légion d’honneur) / L’Amour l’Automne : 13 (d’Art moderne de la ville), 21, 55, 61 (de la Mode), 121, 141 (de la Marine), 187, 208 (museo), 228, 235 (d’Art moderne de New York), 241, 337, 452, 479, 533 / Travers Coda : 16, 18, 19, 31 (de la copie, proposition de Charles Blanc), 52, 56, 74, 87, 98

Museum, Travers : 249 (Metropolitan) / L’Amour l’Automne : 235 (of Modern Art)

musicien, L’Amour l’Automne : 99, 274, 298

musicologue, L’Amour l’Automne : 375

musique, L’Amour l’Automne : 25, 48, 69, 76, 132, 147, 165, 198, 211, 224, 231, 247, 291, 299, 375, 375, 393, 464, 464 (music), 472, 501, 501, 508, 513 (music)

Musique en Jeu, revue fondée par Dominique Jameux en 1970, Travers : 69

Musset (Alfred de), poète français, 1810-1857, Échange : 108 / Journal de Travers : 1224, 1545

Mutter, Mütter, Été : 284 (M, das die Mütter bedeutet), 290 (Kind an seiner Mutter Brust) / L’Amour l’Automne : 106 (M, das die Mütter bedeutet)

My Fair Lady, comédie musicale d’Alan Jay Lerner, musique de Frederick Loewe, 1956, et film de George Cukor, 1964, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-2 (“Pygmalion”, citation de la comédie musicale et du film, exclamation d’Elisa Doolittle, C‘mon, Dover ! )

My Philosophy from A to B, ouvrage d’Andy Warhol, 1975, Été : 406 / L’Amour l’Automne : 58, 95, 231 (traduction française)

My Secret Life, mémoires d’un anonyme écrivant sous le nom de Walter, parus de 1888 à 1895 environ, Travers : 256

mystère, Vaisseaux brûlés : 539-7-1 (“Les liens du sang”, de sa filiation)

Mystères de Lyon (Les), roman attribué à un certain Michel, Échange : 166

Mystères de New York (Les), film de Donald Mackenzie et Louis Gasnier, 1915, Passage : 82 (le plus connu des films de Pearl White)

Mystères de Paris (Les), roman-feuilleton d’Eugène Sue, 1842-1843, Échange : 99

Mysteries, ouvrage de Colin Wilson, 1978, L’Amour l’Automne : 173, 496

mythe, Échange : 165 / Travers : 160, 169, 175, 207 / Été : 46, 100, 101, 133, 153 (o mytho), 153 (id.), 162, 236, 236, 323, 358, 401, 408 / L’Amour l’Automne : 46 (œuvre de Rank), 63, 65, 82, 82, 92, 96, 96, 105, 105, 249, 249, 349, 375, 422, 431 (O mytho) / Travers Coda : 58, 58, 69, 69, 94 (mito), 94 (id.)

Mythe de la naissance du héros (Le), suivi de La légende de Lohengrin, Payot, 1983, esssais d’Otto Rank, L’Amour l’Automne : 46 (non nommé), 47 (note de bas de page)

Mythilène, ville de Lesbos, Travers : 127, 241 / Été : 321

Mythimna, ville de Lesbos, Travers : 127

mythique, L’Amour l’Automne : 428

mythologie, Été : 340, 411 / L’Amour l’Automne : 296, 371 / Travers Coda : 68

Mythologies, essai de Roland Barthes, 1957, Travers : 124 / Été : 157

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site