Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés

J

J, L’Amour l’Automne : 331

J., Travers : 124, 219 (Norman), 265 (Johnson) / Été : 46 (Norman), 181 (Johns), 311

Jack, Été : 370 (Pouh l’amouh du ciel) / L’Amour l’Automne : 38 (ami américain de Malaparte), 119 (id.), 167 (id.), 167

Jacksonville, L’Amour l’Automne : 148 (Jax)

Jacob, Passage : 10 (personnage de Jacob’s Room, roman de Virginia Woolf), 11 (id., à Oxford), 24 (id., sur la plage, en Cornouailles), 75 (id.), 76 (id.), 96 (id. (?)), 111 (id. (?), 163 (Max) / Échange : 163 (rue), 175 (de Jacob’s Room, quadrangle), 202, 202 / Travers : 64 (rue) / Été : 30, 220 (père de Freud), 239 (narrateur de The End of the road), 248, 278 (heure sainte de, lutte avec l’Idéal), 328, 384  / L’Amour l’Automne : 14, 14, 22, 48, 76 (rue), 86 (rue), 87, 93, 93, 100, 105 (Ja – cob), 105 (Ja – cob), 105, 112, 112, 120 (Max), 126 (Pierre Jacob), 130 (Max), 138 (Max), 141, 144 (Max), 151, 173, 173, 173, 187 (Max), 187 (fonds Max Jacob), 196 (rue), 205, 231, 251, 267 (Max), 275 (roman de Barth), 277 (Bible), 397 (Max), 433 (Max), 521, 536 (rue) / Travers Coda : 17 (Woolf, Put it down), 47 (Max), 66 (Gilles), 83 (Max) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, personnage éponyme de Jacob’s Room, se tient à la fenêtre les mains dans les poches, Hogarth Press p. 139) 

Jacob (Christian), homme politique français né en 1958, député, président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-5 (“Journal d’un fou”, dans une situation difficile) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-6 (“L’être sur”, phrase de lui)

Jacob (les époux), personnages de l’affaire dite “du petit Grégory”, ou “le drame de la Vologne”

Jacob (Gilles), président du festival de Cannes, Travers Coda : 66

Jacob (Max), poète français, 1876-1944, Passage, 163 (marquise de Lasserre lit Reverdy et), L’Amour l’Automne : 120, 124 (allusion, non nommé, Francis Carco attribue ses visions à l’éther et à la pratique assidue du Zohar), 130, 138, 139 (cité, non nommé), 144, 187, 187, 254 (non nommé), 267, 267, 388, 397, 433 / Travers Coda : 47, 83 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-8 (“le florin irréversible”, Francis Carco attribue ses visions à l’éther) / Jacob’s Room, Bax, Jacoby (The Manor)

Jacob (rue), Échange : 163 (les “jumeaux” laissent à droite la) / Travers : 66  (Christian Hoyos fait un grand détour par la) / L’Amour l’Automne : 22 (petit escalier raide de Jean Cayrol au Seuil), 76 (éditions deu Seuil, 27), 86 (rencontre R. revenant de chez I., citation de Carus, Gallimard, 1979, p. 21), 100 (les mêmes scènes imposent leurs lys renversés à New York et), 196 (l’action de Carus de déroule tout entière entre la r. J. et la rue du Bac), 536 (Ieurre, dans Carus, ne cesse d’y reprendre les autres personnages sur leurs façons de parler)

jacobéen(s), Échange : 198 (beaux temps du théâtre anglais) / L’Amour l’Automne : 399 (Webster)

Jacobi, Été : 135 (François Blanc lui fait construire l’Hôtel de Paris)

jacobin, Été : 343, 343 / L’Amour l’Automne : 272, 272

jacobite, L’Amour l’Automne : 254

Jacob’s Room, roman de Virginia Woolf, 1922, Passage : 11 (non nommé, allusion, puis citation de III, p. 45 de l’édition Hogarth Press, “The young man — back to his rooms”) / Échange : 11 (certaines maisons du bord du chemin qui monte vers les Bois-Noirs, à Chamalières, ressemblent à des cottages de Cornouailles, comme dans), 124 / Travers : 134 / L’Amour l’Automne : 84, 105 (cité, non nommé), 130 (cité, non nommé), 141 (cité, non nommé), 141, 142 (cité, non nommé), 142 (cité en français), 143 (cité, non nommé), 151 (nommé en français), 173 (cité, non nommé), 187 (cité, non nommé), 188 (cité, non nommé), 231, 251 (cité, non nommé), 253 (cité, non nommé), 254 (cité en français), 267 (citation tronquée), 499 (allusion), 521 (cité, non nommé) / Travers Coda : 17 (cité, non nommé) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassiopée”, non nommé, citation de Passage, p. 11, et de III, p. 45), 571-1-1-15-2 (“Émissaire de la Zemble”, Jacob se tient à la fenêtre les mains dans les poches, citation en anglais, Hogarth Press p. 139)

Jacqueline, Travers : 264 (K.) / Été : 105, 130 (Rousseau-Dujardin), 151 (Didier ?, armée de son Bailly), 163, 171 (Rousseau-Dujardin), 198, 315 (Didier)

Jacques, Travers : 136 (Chirac), 140 (Léon) / Été : 105, 127 (frère de Pierre Chartier), 333 (Lacan), 334 (id.), 347 (id.), 396 (frère de Pierre Chartier, mort avant lui) / L’Amour l’Automne : 39 (Dupin), 39 (Dupin), 160 (d’Argus), 161 (Degré), 163, 186 (Cartier), 210 (id.), 230 (Dupin), 244 (Baron), 280 (Dupin), 297 (Arago) / Travers Coda : 26 (d’Argus), 26 (Degré), 26 (Grey) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, Jacques III (ou V) Gabriel, architecte de l’hôtel-de-ville de Rennes), 571-1-1-8 (“Un gentilhomme fidèle et fortuné”, Jacques IV ou VI ou Ange Gabriel, architecte des palais de la place de la Concorde à Paris)

Jacques-Cartier (navire), L’Amour l’Automne : 186, 210

Jacquet (Alain), artiste français, 1939-2008, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-1 (“Le Déjeuner sur l’herbe”, tableau de 1964, d’après Manet, musée de Grenoble / Jacques, Jacob, laqué, laquais, maqué, jockey, Jacquot, Jaccottet

Jakob, Été : 108 (Wölfli), 259 (id.), 270 (id.) / L’Amour l’Automne : 160 (Gradus) / Travers Coda : 26 (Gradus)

Jakobson (Roman Ossipovitch), philosophe et linguiste russe, 1896-1982, Échange : 168 (texte sur Ulysse) / Travers : 177 (énumération) / Été : 64 (définition du langage poétique), 186 (texte sur Ulysse), 326 (le procédé) / L’Amour l’Automne : 155 (texte sur Ulysses), 160 (analyse d’Ulysse), 431 (id.), 528

Jalna, série de romans de Mazo de la Roche, Passage :97, 111 (non nommé) / L’Amour l’Automne : 511 / Travers Coda : 62

jalousie, Passage :23, 38, 40, 49, 69, 70, 81, 83, 87, 88, 119, 121, 126, 138, 140, 143, 152, 159, 162, 170, 172, 182, 187, 197, 201 / Échange : 22, 56, 86, 147 / Travers : 18, 110, 134, 160, 174, 192, 200, 277 / Été : 19, 76, 97, 99, 128, 200, 242, 360, 372, 389, 394 / L’Amour l’Automne : 58, 214, 326, 387, 481 / Travers Coda : 19, 30, 37, 48, 89 / store, Robbe-Grillet, persienne, stores vénitiens

Jalousie (La), roman d’Alain Robbe-Grillet, 1957, Passage : 57 / Échange : 76, Travers : 205, 139, 291, 352 / L’Amour l’Automne : 52 (non nommé) / Travers Coda : 48 (cité, non nommé)

jaloux, Passage :27, 133, 153, 203, 204 / Été : 29, 153, 404 / L’Amour l’Automne : 470 / Travers Coda : 22 / Edmond Jaloux (?)

jambes, L’Amour l’Automne : 44, 189, 236, 502

James, Passage :45, 113 (James River), 116 (Saint-James Park), 152, 156 (Saint-James Park), 193 (id.) / Échange : 106 (Joyce), 120, 138, 174 (Sir James Clarke), 201, 201 (Joyce), 208 (Joyce), 210 (baie), 215 (Stephens), 215 (Joyce), 219 (Joyce), 232 (Joyce) / Travers : 35 (baie), 54 (Henry), 81, 89, 90 (baie), 90 (Sir James Hudson), 90 (frères), 218 (Joyce), 232 (Dean), 241 (Folie Saint-James), 244 (Carmichael), 245 (id.), 245 (id.), 245 (id.), 245 (id.), 246 (id.), 246 (id.), 246 (id.), 247 (id.), 248 (Wyeth) / Été : 35 (Joyce), 36 (Stephens), 50 (révérend, Jones), 51 (Jones), 99 (Henry), 109 (Wright), 149 (Joyce), 162 (Augustus Grant), 191 (Sir James Clark Ross), 226 (Ross), 241 (Joyce), 248 (Henry), 248 (id.), 304 (Stephenson), 313 (Henry), 336 (H. Martin), 350 (Henry), 353 (id.), 370 (William), 389 (William & Henry), 390 (Dean), 398 (frères), 398 (Frank) / L’Amour l’Automne : 29, 39 (Dewpin), 81 (Lovelock), 138 (Henry), 141, 148 (pas William, l’autre), 151, 155, 162 (Henry), 162 (Henry), 177, 181 (Clark Ross), 195 (P. Johnson), 197, 250 (William), 258 (Stevenson), 268 (gentil noir boursicoteur), 272, 272 / James (To the Lighthouse), Henry James, William James, Thames, names, Jacques, dames

James (Frank), frère de Jesse, 1843-1915, Été : 398

James (Henry), écrivain américain, 1843-1916, Échange : 138 / Travers : 54 (Watch and Ward, premier roman), 90 / Été : 99 (Les Ailes de la colombe), 248 (lien ténu entre Les Ailes de la colombe et Tristan), 248, 313 (maison dans le Sussex occupée plus tard par Edward Frederic Benson, cf. Demeures de l’esprit 1, Grande-Bretagne I, Fayard, 208, p. 35), 350 (id.), 353 (biographie de), 389 / L’Amour l’Automne : 148, 162, 327, 332, 336, 467 / Travers Coda : 48 (Les Ailes de la colombe) / Journal de Travers : 118 (préface aux préfaces), 120 (Owen Wingrave, porté à l’écran sous le titre Un jeune homme rebelle), 122 (préfaces), 139 (id.), 1202 (adaptation théâtrale de Washington Square intitulée L’Héritière), 1256, 1574 (comparaison avec Twombly)

James (William), psychologue et philosophe américain, frère du précédent, 1842-1910, Passage : 153 / Échange : 138 / Travers : 90 / Été : 370, 389 / L’Amour l’Automne : 148, 250 / Guillaume, James

James H. Martin, Été : 336 (gérant du Seven Flags Inn)

James Joyce et Pécuchet, texte d’Ezra Pound, Été : 149 (publié dans le Mercure de France en juin 1922)

Jameson (Michael Hamilton), helléniste anglais, 1924-2004, Été : 19-20 (article sur une stèle portant résolution du peuple d’Athènes à propos de Trézène ; l’auteur de la résolution serait Thémistocle ; citation du Guide bleu de la Grèce, 1970, p. 422)

Jamesy, Été : 169 (Giacomo Joyce) / Travers Coda : 42 (id.)

Jameux (Dominique), musicologue et journaliste français, né en 1939, Travers : 69

Jammer, Travers : 84

Jammes (Francis), poète français, 1868-1938 : Passage : 152 (non nommé) / Travers : 250 / L’Amour l’Automne : 144

Jan, personnage de Breaking the Waves, de Lars von Trier, L’Amour l’Automne : 32

Jane, Échange : 119 / Travers : 53, 100 (future épouse de Robert Rosenblum), 110 (Russell), 252 (future épouse de R. Rosenblum) / Été : 141, 172 / L’Amour l’Automne : 87 (K.) / Travers Coda : 36 (Hudson), 37

Janus, Échange : 163 / Été : 148 (pseudonyme de Robert de Bonnières)

japonais, Échange : 60 (Hautes Roches, pavillon japonais), 64 (jardin miniature de la grand-mère, dans le XIIIe), 78 (roman moderne japonais) 94 (jardin japonais de Monet), 98 (jardin japonais d’un sosie de Monet, à Chamalières), 182 (bassin japonais), 216 (golf de Rochefort-en-Yvelines) / Travers : 19 (roman moderne japonais) / L’Amour l’Automne : 32 (Japonais), 281 (roman moderne), 394 (banque nationale)

jaquette, Travers : 263 / Été : 120 / L’Amour l’Automne : 151

jardin, Passage : 9, 11, 13, 14, 15-16, 28, 29, 33, 35, 39, 48, 51, 53, 56, 58, 60, 63, 64, 65, 66, 82, 85, 87, 88, 92, 94, 95, 98, 99, 100, 101, 106, 108, 110, 112, 117, 121, 122, 127, 129, 132, 134, 138, 140, 143, 148, 149, 156, 160, 164, 171, 174, 176, 179, 181, 184, 186, 187, 188, 192, 199, 203, 204 / Échange : 9, 9, 14, 15, 16, 16, 17, 19, 19, 21, 21, 24, 26, 26, 26, 26, 29, 29, 30, 31, 36, 39, 40, 44, 46, 48, 49, 49, 50, 51, 51, 53, 56, 57, 61, 63, 64, 65, 68, 72, 73, 73, 75, 76, 82, 83, 91, 94, 95, 96, 98, 98, 100, 101, 107, 110, 111, 111, 112, 112, 120, 123, 134, 142, 143, 143, 147, 154, 160, 167, 176 (Saint-Martin), 195, 198, 202, 205, 208, 209, 218, 223, 230, 235, 104, 124, 126, 135, 147, 156, 157, 158, 185, 201, 209 / Travers : 14, 16, 18, 48, 80, 83, 86, 86, 90, 108, 109, 112, 118, 133, 134, 137, 149, 175, 191, 217, 240, 240, 241 / Été : 16, 17, 39, 46, 84 (de la Fontaine), 89, 93, 97, 100, 102, 105, 110, 112, 115, 119, 124, 125, 133 (de la Fontaine), 134, 151, 158, 159, 163, 163, 167, 173, 184, 187, 187, 201, 206, 208, 212, 213, 217, 219, 222, 225, 236, 241, 247, 249, 254, 255, 265, 266, 266, 268, 270, 282, 291, 293, 304, 307, 321, 329, 342, 372, 372, 375, 385, 388, 407 / L’Amour l’Automne : 41 (Peyrou), 50, 75, 83, 92, 102, 102, 103, 118, 120, 120, 128, 132, 133, 134, 138, 138, 140, 156, 165, 165, 166, 166, 167, 167, 170, 173, 174, 193, 193, 193, 196, 196, 197, 208, 223, 223, 223, 245, 251 (Pará), 252, 268, 272, 290, 291, 309, 315, 347 (Giardino), 353, 362, 363, 363, 372, 374, 374, 410, 410, 413, 444, 452, 471 (cité-), 496, 497, 497, 502, 503, 504, 508, 514, 526, 533 / Travers Coda : 16, 18, 24, 29, 32, 38, 38, 41, 46, 48, 48, 48, 54, 55, 59, 61, 61, 61, 62, 62, 71, 84 (du Château), 88, 90, 92 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-10 (“Buena Vista Park”, montueux, à San Francisco) / parc, square, Chardin, Raj, India, dînera (de dîner), avare (radin), Jadin (Hyacinthe)

“Un jardin à Moret”, poème de Jacques Roubaud, in (Signe d’appartenance), Vaisseaux brûlés, 781-1-1-12-6-1-1-3. (“Un jardin à Moret”, cit., entre les verres glacés et les rires)

jardin d’enfant, Échange : 47

Jardin des Finzi-Contini (Le), roman de Giorgio Bassani, 1962, traduction française, 1964, v. aussi Giardino dei Finzi-Contini (Il), L’Amour l’Automne : 187-189 (cité, non nommé), 190 (cité, non nommé), 347 (titre élidé) / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-9 (“Mission Dolores”, citation légèrement raccourcie du roman, II, 5, Einaudi 1962/1964, p. 110, Oscar Mondadori Classici moderni 1991/2008, p. 85-86, Arnoldo Mondadori, Opere Complete, I Meridiani, 1898/2009, p. 408, Washingtoniae graciles, non nommés) / 571-1-1-15-3-10 (“Le lieu où était l’Étranger”, paraphrase du roman, Prologue, Gallimard, 1964, p. 18, Alberto seul dans la tombe de famille)

Jardin des Plantes, Travers Coda : 86, 87

jardinier, Passage :100, 137, 163, 177, 185 (garçon jardinier) / Échange : 34, 37, 80, 91, 92, 97, 112, 158 / Travers : 18, 163, 244  / Été : 116, 120, 190 / L’Amour l’Automne : 227 / Travers Coda : 96

jaune, L’Amour l’Automne : 48, 48, 109, 109, 146, 223, 223, 254, 261, 276, 296, 487, 487, 499, 509 / Travers Coda : 45, 66, 72, 72

Jaune bleu blanc, texte de Valery Larbaud, 1927, Été : 134

jauni, L’Amour l’Automne : 459 / Travers Coda : 23

Jax, L’Amour l’Automne : 148 (surnom de Jacksonville), 164, 202, 470

Jay, Travers : 233 (Johnson), 234 (confondu avec son frère jumeau) / L’Amour l’Automne : 99 (Johnson), 320 (Johnson, confondu) / Travers Coda : 24 (Johnson)

J.-C., Été : 18

Je, je, Été : 378 / L’Amour l’Automne : 140, 487

Je me souviens, livre de Georges Perec, Hachette/P.O.L., 1978, L’Amour l’Automne : 338

Jean, Échange : 45 (ressemble à l’Archange du boulevard Saint-Michel), 87 (tient son violon maladroitement), 95 (frère de Marc), 95 (appelé Raphaël pour le distinguer de son père), 134 (prête de l’argent à Mme Docus), 147 (Denoël), 219 (Paléologue), 225 (ou Jean-Marc, Ralph) / Travers : 16 (l’archiduc, Jean Orth), 112 (Genet), 133 (Marais), 141 (entraîne Juan), 150 (Renoir), 191 (Lahor), 226, 234 (Paléologue), 250 (Cras), 250 (Lahor), 256 (Lacouture), 259 (M. et Chris), 277 (Rousset) / Été : 6 (Jean C.), 51 (Wagner), 100 (Saint-Jean d’été), 110 (Ricardou), 133 (Lacouture), 134 (cheveux de), 153 (Djinn), 170 (actrice favorite de), 221 (Duvert), 231 (Lahore), 243 (de la Roche), 258 (interroge un jeune peintre grec sur la reine Amalia), 298 (de Berg), 310 (mari de Gabrielle), 314 (propose le cas de Tom), 353 (Ricardou), 385 (Seberg), 402 (de la Roche), 404 (de Berg), 408 (ami de Paul) / L’Amour l’Automne : 244 (Puyaubert), 299 (Denoël), 331 (vrai nom d’Yvan dans Les Égarés), 364 (oncle), 491, 537 (dans Quai des brumes), 537 (id., Jean Rabe) / Travers Coda : 35 (Alter), 36 (accueil du faucon), 40 (Ricardou), 43 (oncle), 47 (Puyaubert), 51 (de Berg), 58 (id.), 59 (id., Jeanne devenue Jean), 69 (Puyaubert), 81 (Jean Ier, comte de Forez), 94 (prononcez Djinn), 96 (oncle) / Vaisseaux brûlés : 539-8-4-1 (“Les chevaux de la Mort”, Puyaubert, « J’améliore »), 539-9 (“Je vois que les affects se portent bien”, Puyaubert), 571-1-1-15-3 (“Porta Nigra”, Gourdiat, frère de ma mère, époux de Gabrielle Morel, RIEN SANS RAISON), 794 (“D’après Jean Frémon : loyal & droit”), 794-1 (“Jean Frémon”), 

Jean de la Roche, roman de George Sand, 1859, Été : 243 (énorme forteresse de lave rouge sombre), 402 (phrases entières citées par la grand-mère)

Jean XXIII (Angelo Giuseppe Roncalli, bienheureux, pape, 1881-1963), Travers : 129 (représentant du Saint-Siège auprès du gouvernement turc), 158 (square)

Jean-Christophe, Été : 37 (Cambier), 157 (id., propose le mot herbé), 230

Jean-Denis, Été : 81

Jean-Jacques, Été : 296 (Rousseau)

Jean-Louis, Travers : 85 (Bouttes), 151 (explorateur de discours, projet d’une Histoire de la peinture pour les crétins)

Jean-Loup, Été : 234 (le prétendu “Bruno”)

Jean-Marc, Passage : 115 (de H.) / Échange : 225 (Ralph, Jean, ou) / Travers : 266 (Bellot, lycéen cannois au championnat du monde francophone de Scrabble) / Été : 96 (ne sait plus que faire de son frère), 150 (id., retour de Corse), 275 (rue du Bac), 401 (de H.) / L’Amour l’Automne : 42 (de H.)

Jean-Marie, Échange : 27

Jean-Matthieu, Échange : 48

Jean-Michel, Travers : 123 (sort un petit carnet rouge)

Jeanmaire (A., en fait Henri), helléniste français, 1914-1960, Autre Églogue (son ouvrage de 1939, Couroï et Courètes, Essai sur l’éducation spartiate et les rites d’adolescence dans l’antiquité hellénique, est cité par Édith Mora dans son édition de Sappho à propos du saut à Leucade)

Jeanne, Passage :56 (d’Arc), 100 (id.), 129 (id.), 170 (id.) / Échange : 22 (d’Arc), 33 (id.), 44 (de La Cour), 50 (une sœur aînée), 52 (son futur beau-père), 54 (au second balcon), 58 (lui demande sa main), 72 (termine ses jours à l’hôtel Impérial), 89 (son frère se morfond à Brazzaville), 107 (doit ses contenter d’Antonin Mercié), 135 (d’Arc), 138 (id.), 188 (généalogiste attitrée de la famille), 226 (d’Arc), 236 (id.) / Travers : 110 (Moreau), 157 (d’Arc), 216 (id.), 256 (id.) / Été : 40 (d’Arc), 97 (Moreau), 119 (d’Arc), 186 (Hachette) / L’Amour l’Automne : 298 (de Berg), 326 (Moreau) / Travers Coda : 17 (Moreau), 37 (de Berg), 38 (id.), 59, 60 (dans Progrès en amour assez lents), 78 (Moreau), 89 (id.)

Jeanne-d’Arc (rue), Paris, XIIIe arr., Été : 206 (la grand-mère d’un des narrateurs y meurt dans une maison de repos, 1973) / Travers Coda : 61 (institution), 62

Jeanneret (Pierre), architecte suisse, 1896-1967, Échange : 226 (construit deux villas jumelles en collaboration avec son cousin Le Corbusier)

Jean Orth (Jean-Népomucène de Habsbourg-Toscane, dit), 1852-1890, Travers : 16 (s’embarque et disparaît près de la Terre de Feu)

Jean Paul (Johann Paul Friedrich Richter, dit), écrivain allemand, 1763-1825, Été : 228 (Titan)

Jean-Paul, Travers : 140 / Été : 134 (rire de, Marcheschi), 228 (Jean Paul) / L’Amour l’Automne : 42, 192 (Baron)

Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyla, pape), 1920-2005, L’Amour l’Automne : 83 (non nommé)

Jean-Pierre, Échange : 165 / Travers : 122 (C.), 133 (Aumont) / Été : 121 (frère de plus en plus agité, retour en Corse), 276, 372, 398 / L’Amour l’Automne : 55

jean’s, Échange : 91, 162 / Travers : 138, 226, 233, 250 / Été : 150, 173, 410 / L’Amour l’Automne : 39, 56

Jean-Serpent, attrapeur de serpents, célébrité clermontoise de la fin du XIXe siècle Échange : 14 (cabane vide)

Jed, L’Amour l’Automne : 99, 250 (Johnson), 320 (id.) / Travers Coda : 24 (Johnson)

Jehanne, Échange : 103 (pas très impatiente de rentrer de Venise)

Jenny, Échange : 14 (-la-Dèche) / Été : 284 (Colon)

Jessye, Été : 230 (Norman)

Jesus Green (à Cambridge), Vaisseaux brûlés : 571-1-1-14 (“Cassiopée”, c’est là que Wittgenstein montre Cassiopée à Norman Malcolm en prétendant que ce W signifie Wittgenstein)

jet, L’Amour l’Automne : 40

jet d’eau, Passage :9, 48, 57, 59, 85, 95, 100, 111, 113, 130, 133, 140, 148, 167, 177, 178, 186, 192, 200 / Échange : 18, 18, 39, 62, 69, 75, 80, 83, 88, 106, 122, 137, 143, 154, 183, 211, 217, 220 / Travers : 82, 108, 157, 191, 241 / Été : 19, 37, 94, 97, 106, 197, 329 / L’Amour l’Automne : 76, 473 (froide) / Travers Coda : 45

jetée, Passage : 76 / Échange : 97, 151 / Été : 210, 213, 244, 267, 283, 283, 307 / Travers Coda : 68

jeter, Été : 158 / L’Amour l’Automne : 121 (Hart Crane se jette  dans la mer), 121 (Cela se jette dans la Seine), 126, 151, 151, 173, 173, 181, 182, 185, 186, 201, 245, 250 (un des fondateurs d’Orpheu se jette sous une automobile), 251, 251, 258 (se, avec nous sur la plage), 284, 359, 385, 388 (se, meilleur ami de Max Jacob, dans la Vilaine, “Le dîner”), 402 (Swann, La Pérouse, vagues se j. avec vous sur la plage, “Le massacre”), 473 (adolescentes violées j. dans des poubelles), 490 (paysage se j. par la fenêtre) / Travers Coda : 32

jeton, Travers : 105, 107 / Travers Coda : 78

jeu(x), Passage : 21, 24, 30, 31, 38, 40, 41, 44, 53, 67, 72, 74, 75, 76, 79, 81, 83, 87, 88, 96, 102, 112, 121, 126, 136, 144, 148, 149, 152, 164, 176, 179, 180, 181, 183, 187, 192, 195, 196, 198, 199, 203, 205, (feu, je) / Échange : 7, 17, 18, 21, 40, 50, 52, 72, 73, 89, 92, 102, 118 (salle de), 119, 124, 127, 135, 214, 142, 175, 176, 185, 192, 213 / Travers : 24, 61, 68, 125, 131, 161, 159, 166, 179, 195, 236, 242, 256, 264  / Été : 17, 18, 22, 22, 27, 36, 71, 102, 107, 125, 129, 156, 163, 176, 193, 223, 226, 241, 276, 285, 290, 298, 304, 315, 323, 342, 355, 368, 378, 379, 380, 411, 4ec / L’Amour l’Automne : 21, 49, 55, 86, 100, 134, 199, 212, 247, 248, 251, 281 (Jeux olympiques de Sapporo), 292, 333, 369, 371, 429, 442, 495, 512 / Travers Coda : 11 (Gel, par j.), 50, 50, 68, 68, 76, 82, 86

Jeu avec le feu (Le), film d’Alain Robbe-Grillet, 1974, Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-4-2 (“Le festin de Balthazar”, Lise Frenkel y fait allusion en s’adressant à Robbe-Grillet au colloque de Cerisy, après la communication de Jean-Pierre Vidal, “Le souverain s’avarie”, Robbe-Grillet, colloque de Cerisy, 10/18, 1976, t. 1, p. 331)

Jeu de Paume, Passage :123, 130, 162, 176, 184 / Échange : 143, 150, 156, 158, 196, 216 / Travers : 178 / Été : 49 / L’Amour l’Automne : 74

Jeu-de-Paume (musée du), Échange : 194

jeudi, Passage : 140 / Échange : 106, 140 / Été : 164, 339 / L’Amour l’Automne : 536

Jeune Fille et la mort (La), quatuor à cordes en ré mineur D. 810 de Franz Schubert, 1824, Été : 253 (France Musique)

 

Jeune homme et jeune fille au printemps, œuvre de Marcel Duchamp 1911, Travers : 78

Jeune Mariée, Journal de Catherine Robbe-Grillet, 1957-1962, L’Amour l’Automne : 60, 84 (cité)

Jeunes Filles (Les), roman d’Henry de Montherlant, 1936, Travers : 136 (je n’aime pas)

Jeunes filles en fleurs (À l’ombre des), roman de Marcel Proust, 1918, Travers : 135 (j’aime)

Jeux, ballet en un acte de Claude Debussy, chorégraphie de Vaslav Nijinski, décors et costumes de Léon Bakst, 1913, Été : 22 (la même année que Mort à Venise), 290 (motifs s’évanouissent, balle de tennis, cit. de Marcel Marnat, pochette de l’enregistrement de Pierre Boulez avec le New Philharmonia Orchestra, CBS S 75533), 332 (non nommé) / L’Amour l’Automne : 150

Jim, Été : 51 (Jones), 169 (Giacomo Joyce) / L’Amour l’Automne : 30 / Travers Coda : 42 (Giacomo Joyce)

J.N. Travers, Travers : 38 (authorized signature)

João, L’Amour l’Automne : 538 (prénom portugais prononcé Ouane, Ouin  (Joao-Paulo Santos, pianiste), One, pseudo-citation de Virginia Woolf, La Promenade au phare, …which one lived one by one)

John, Échange : 102 (Shade), 173 (sir John, Ross), 215 (père de Joyce), 222 (Cage) / Travers : 34 (Barth), 34 (Percival), 69 (le blond de la veille), 82 (Cage), 112 (amoureux de Ralph), 124, 185 (Cage), 197 (Martin), 217 (l’autre), 253, 253 / Été : 79 (Greene), 134 (Barth), 134 (Beck), 146 (Shade), 152 (Hazel), 177, 266 (résultat d’au moins trois substitutions), 310, 398 / L’Amour l’Automne : 82 (Shade), 87, 99, 100, 115, 115 (Jooooohnnnnnn), 115, 177 (sir John Ross), 182 (id.), 481 (le Colombien), 520 (Donne) / Travers Coda : 20 (Cage), 31 (Herschel), 31 (id. Sir), 60 (id.), 76 (Allan, le beau-père de Poe), 91 (Barth)

John-Henry, Été : 184 (Twachtman)

Johns (Jasper), peintre américain, né en 1930, Passage : 71 (catalogue des œuvres de) / Échange : 221 (Saint-Martin), 221 (assistant de) / Travers : 155 (dessins au Guggenheim), 185 (Mark Lancaster, Saint-Martin), 250, 260 / Été : 76 (Saint-Martin), 81 (Orange Flag), 89 (exposition), 89 (le Johns de Mel Bochner), 91, 181 (Mark Lancaster &), 251 (eau-forte de), 289 (figure du père), 290, 290 (une certaine idée de), 290, 311 (dieux), 318, 320 (position remise en cause violemment par un article de Kramer dans le New York Times), 324, 348 (partent pour la campagne), 359 (invitation par Mark Lancaster à dîner dans l’atelier), 361 (atelier), 371 (épouse de son assistant japonais), 4ec / L’Amour l’Automne : 76 (Mark Lancaster), 80, 80 / Travers Coda : 87 (Leo Steinberg, « voir devient penser ») / Travers Coda : 22 (présence dans Monogram de Rauschenberg), 87 / Journal de Travers : 24 (dessins au Guggenheim), 36 (Orange Flag), 38 (le Johns de Mel Bochner), 46 (etching de), 48 (une certaine idée de), 52 (dieux), 54-5, 61 (invitation par Mark Lancaster à dîner dans l’atelier), 62 (épouse de son assistant japonais), 63 (partent pour la campagne), 225, 319, 416 (Marden lui doit énormément), 418, 597, 953 (hôtel de l’Abbaye), 1025, 1031 (Tennyson dans la maison des Factor), 1345 (Green Target), 1570-4 / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-03-19-14-1-1-1-13-24-2 (“Shade”, Steinberg, Rauschenberg) / John, Jones, Johnson, Passage

Johns’s Work Doesn’t Match His Fame”, article de Hilton Kramer dans le New York Times, Été : 199, 346

Johnson, Passage : 153 (Ralph) / Échange : 133 (Ralph) / Travers : 25 (Ralph), 119 (l’architecte), 168 (Philip), 177 (ou Jonestone, maison de verre dans Queens Road), 225 (chaque fois qu’un Johnson a été président), 233 (Jay), 265 (J.) / Été : 35 (W. E.), 38 (Ralph), 249 (président), 316, 390 (chaîne), 397 (marque, liquide incolore) / L’Amour l’Automne : 41 (Ralph), 43 (Philip), 55 (Ralph), 75 (Philip), 75 (Ralph), 99 (Jay), 105 (Samuel), 179 (président), 195 (James P.), 198 (Samuel), 210 (W. E.), 210 (Manneret le prend pour son fils), 218-219, 248 (Ralph), 248 (id.), 250 (Jed), 292 (docteur), 320 (Jed), 500 (docteur), 520 (id.) / Travers Coda : 15 (édition, voir Thomas), 90 (Ron)

Johnson - Junction, Été : 241

Johnson (Jay), modèle et décorateur américain, frère jumeau de Jed Johnson, né en 1948, Travers : 233 / L’Amour l’Automne : 99 / Travers Coda : 24 (vit avec un certain Tom (Cushin), Number 1 Model) / Travers Coda : 24 /  Journal de Travers : 814, 1116

Johnson (Jed), cinéaste et décorateur américain, compagnon d’Andy Warhol, 1948-1996, Travers : 265 (Bad) / L’Amour l’Automne : 250, 320 / Travers Coda : 24, 32 (plusieurs films de l’un ou l’autre) / Journal de Travers : 215

Johnson (Philip), architecte américain, 1906-2005, Travers : 168 (Park Avenue, bureaux) / Été : 297 (maison de verre du Connecticut) / L’Amour l’Automne : 43 (bibliothèque souterraine dans l’Arkansas), 75 (id.), 157 (maison de verre en Nouvelle-Angleterre) / Journal de Travers : 49 (maison de verre dans le Connecticut), 319 (bibliothèque souterraine), 1338 / Travers Coda : 15 (non nommé, le grand architecte, “Dieu” le rencontre sur les marches de la bibliothèque d’Hendrix College, qu’il vient de construire, dans l’Arkansas), 32 (non nommé, id.), 90 (non nommé, maison de verre)

Johnson(Ralph), personnage de La Maison de rendez-vous, d’Alain Robbe-Grillet, Échange : 133 / Travers : 25 / Été : 38, 38 / L’Amour l’Automne : 41, 41, 55, 55, 75, 248, 248

Johnson (Ronald), poète américain, 1935-1998, Travers Coda : 90

Johnson (Samuel), critique, lexicologue et écrivain anglais, dit le Docteur, 1709-1784, L’Amour l’Automne : 105, 198, 236, 292, 399, 399, 500, 520

Johnson (Susan), sœur de Jay et Jed Johnson, Travers : 235 (Suzan, par erreur, séjour à Rome à la villa I Mandorli, liaison avec Paul Getty III)

Johnson (Thomas H.), universitaire américain, “éditeur” en 1954 de la première édition complète des poèmes d’Emily Dickinson, Travers Coda : 15

Johnson (William Ernest), logicien britannique (1858-1931), Été : 35 / L’Amour l’Automne : 210 (s’occupe de Wittgenstein à Cambridge)

Johnson City Gazette, Été : 19

Johnson Limited, Travers : 214

joie, Été : 31 / L’Amour l’Automne : 76, 113, 132, 144, 165, 186, 193, 197, 202, 214, 238, 244, 261, 269, 276, 315, 349, 504 / Travers Coda : 65, 67, 78

joindre, Été : 174 / L’Amour l’Automne : 157

joint, Travers : 217, 253, 276 / Été : 42, 84, 85, 124, 174, 209 / L’Amour l’Automne : 26, 51, 87

Jolie Fille de Perth (La), opéra de Georges Bizet, 1867, Été : 23

Jolls-Joyce, Été : 31 (surnom donné à Joyce par Nabokov)

Jones, biographe de Freud, Travers Coda : 80

Jones (James Warren), fondateur de la secte “Temple des Peuples”, 1931-1978, Été : 50, 51 (perroquet apprivoisé, seul survivant)

Jones Beach, Passage :69, 195

Jonestone, Travers : 177 / Été : 324 (Bergmann &) / L’Amour l’Automne : 76 (id.)

Jonestown, Été : 52 (Guyana, chiens assassinés aussi, Temple des Peuples)

Jordan, L’Amour l’Automne : 100

joue, L’Amour l’Automne : 83

jouer, Passage :98, giocate 103, 137, 149, 166, 176 (Giocate, giocate pure), 192, 197 (Giocate, giocate pure) / Échange : 13, 17, 25, 67, 68, 80, 88, 102, 104, 119, 137, 139, 145, 165 171 / Travers : 20, 117, 138, 166 / Été : 50, 61, 94, 97, 115, 120, 134, 139, 146, 180, 198, 206, 222, 226, 247, 247, 250, 267, 279, 288, 296, 306, 306, 314, 330, 331, 348, 349, 364, 369, 369, 394 / L’Amour l’Automne : 29 (se), 46, 82, 85, 86, 91, 104, 149 (se), 179, 232, 233, 271, 277, 295, 326, 349, 382, 413, 413, 464, 478, 483, 489, 489, 500 / Travers Coda : 13, 21, 78, 79 / joue, en joue, rejouer, enjoué, rouge, louer, vouer, Vouet, jour

jouet, Échange : 79, 110 / L’Amour l’Automne : 175

joueur, Passage :11, 79, 92, 102, 116, 143, 149, 180, 198 / Échange : 47, 53, 59, 95, 98, 102, 129, 174, 186, 188, 202, 218 / Travers : 17, 32, 72, 258, 266, 267 / Été : 72, 145, 159, 203, 259, 309, 331, 380, 411/ L’Amour l’Automne : 151, 488, 491 / Travers Coda : 35

jouir, Été : 64, 89, 89, 204, 204, 229, 250, 260, 278, 367, 404, 405 / L’Amour l’Automne : 40, 40, 40, 40, 159, 227, 415, 514, 527

jour(s), L’Amour l’Automne : 61, 61, 61, 61, 61, 66, 82 (tombée du jour), 92, 92, 130, 134, 134, 141, 141, 141, 145, 148, 159, 162, 163, 163, 165, 165, 172, 175, 175, 175, 182, 187, 197, 203, 214, 217, 218, 219, 229, 230, 231, 233, 234, 234, 237, 238, 245, 248, 250, 253, 266, 309, 313, 319, 323, 324, 326, 328, 330, 337, 343, 344, 346, 350, 356, 357, 361, 375, 388, 394, 408, 415, 417, 419, 419, 425, 425, 425, 426, 426, 427, 434, 435, 437, 449, 451, 455, 456, 487, 489, 489, 489, 490, 490, 491, 491, 491, 491, 494, 497, 498, 498, 498, 498, 501, 501, 502, 503, 504, 508, 509, 513, 526 (ni l’heure), 529 / Travers Coda : 12 (s’en vont, citation de Guillaume Apollinaire)

journal, journaux, Passage : 151, 168 / Échange : 34, 45, 46, 67, 147, 158, 180, 185, 190, 205 / Travers : 31, 45, 50, 52-53, 114, 120, 206, 216, 225, 229, 257 / Été : 160, 163, 266, 278, 303, 323, 354, 366, 382, 391, 405, 4ec, 4ec / L’Amour l’Automne : 19, 25, 66, 86, 92, 104, 113, 130, 140, 149, 155, 163, 179, 184, 198 (Journal de Pierre Minet), 212, 216, 217, 221, 227-228, 244, 249, 252, 254, 302, 354 (Journal de La Pérouse), 413, 434, 453, 453, 488, 488, 497 (de bord), 501, 501, 504, 531, 533 (journaux intimes) / Travers Coda : 12, 41, 97

Journal de Julien Green, L’Amour l’Automne : 179, 180 (cité)

Journal de Travers, L’Amour l’Automne : 516 / Vaisseaux brûlés : 571-1-1-15-3-10 (“Le lieu où était l’Étranger”), petits carnets rouges perdus, “inauguration” de Jimmy Carter le 20 janvier 1977, “trou” de plusieurs semaines dans le)  / 571-1-1-15-3-13 (“Le règne en salopette blanche”, citation de la p. 1270, « un petit livre sans ambition formelle », idée de Le Règne)

Journal du docteur Johnson, L’Amour l’Automne : 105, 235-236

Journal d’un autre, roman de Frédérick Tristan, 1975, Été : 46, 158, 158 / L’Amour l’Automne : 92, 249, 341

Journal d’un fou”(“Le), récit de Nicolaï Gogol, deuxième des Récits de Pétersbourg, Échange : 134  (monologue théâtral à partir du récit, interprété par Roger Coggio) / Travers : 110 (id., Roger Coggio, rôle du petit comptable dans Histoire immortelle, d’Orson Welles), 280 (allusion à l’édition Garnier-Flammarion des Récits de Pétersbourg ; citation en quatrième de couverture) / Été : 77 (bey d’Alger, verrue, nez —> “Le nez”), 95 (allusion à Roger Coggio, citation de l’incipit (Garnier-Flammarion p. 61), Histoire immortelle, autre citation de la p. 63), 322 (citation du pénultième paragraphe), 353 (lecture recommandée pour la lecture des Églogues) / L’Amour l’Automne : 82 (cité, non nommé, choses que personne n’a encore jamais vues, G.-Fl., p. 63), 180 (cité, non nommé, le chancelier le bat, G.-Fl. P. 83), 326 (allusion à Roger Coggio, Histoire immortelle, citation de la fin, “Le marin”), 346 (ressemblances avce “Lionnerie”, de Poe, et avec “Le Horla”, de Maupassant; “Le nez”), 346 (id.), 508 (relations secrètes, extravagantes, qu’entretiennent les êtres et les choses ; citation augmentée de la préface à l’édition Garnier-Flammarion, 1968, des Récits de Pétersbourg, par Boris de Schloezer) / Vaisseaux brûlés : 2-2-12-045-5 (“Journal d’un fou”, le chien fait semblant de ne pas entendre)

Journal d’un Voyage en France, Été : 353, 4ec

Journal du séducteur (Le), œuvre de Søren Kierkegaard, 1843, Travers : 83 (?) / L’Amour l’Automne : 163

journaliste, Échange : 62, 67, 80 / L’Amour l’Automne : 87, 413 / Travers Coda : 23, 66

journalistique, L’Amour l’Automne : 231

journée, L’Amour l’Automne : 65, 141, 160, 372, 442, 445, 495, 526

Journées qui ont fait la France” (“Les), collection de livres d’histoire chez Gallimard, L’Amour l’Automne : 160

Journey of the Spirit After Death (The), série photographique de Duane Michals, L’Amour l’Automne : 63

Jouy, Échange : 110 (toile de, aux couleurs passées)

Joy, joy, Travers : 66 (le parfum le plus cher du monde) / Été : 31 (id.), 161 (Melville) / L’Amour l’Automne : 491, 500

Joyce (James), écrivain irlandais, 1882-1931, Échange : 106 (non nommé, son portrait par J.-É. Blanche), 201 (non nommé, mêmes dates de naissance et de mort que V. Woolf), 208 (non nommé, A Reader’s Guide to James), 215 (non nommé, son portrait par Brancusi), 219 (non nommé, cimetière attenant au zoo), 232 (non nommé, tombe près du zoo) / Travers : 218 (appelé James par Mr Archer) / Été : 31 (l’exilé de Pola), 33, 35 (A Reader’s Guide to), 36 (« A letter, a litter »), 130 (Giacomo), 150 (citation de Pound), 168, 171 (aide Gilbert à traduire Dujardin), 221 (Georges, fils de), 240 (prénom du héros d’Ulysse), 241 (Les Années de formation de James Joyce à Dublin), 241 (Saint Stephen’s Green), 248 (Ulysses), 307 (à Pola), 315 (élimination ahcarnée des guillemets), 348 (les lettrines de Lucia plus belles que celles de Matisse), 353 (biographie), 361, 371 (livre de Gorman), 374 (Paul et Lucie Léon), 392 (air de Verdi), 394, 400 (livre de Gorman), 409 (aide Gilbert à traduire Dujardin) / Travers Coda : 42 (Giacomo Joyce), 96 (roman de) / Journal de Travers : 644 (phrase de Quinet), 1143 (Claire Goll raconte des horreurs sur), 1149-50 (« Joyce et Cie », article de Philippe Sollers pour Artpress n° 20, sept.-oct. 1975), 1206 (citation de la biographie d’Ellman), 1215 (Pomes Penyeach), 1336 (enterrement, Malraux, dans Échange), 1341, 1426 (Jean Paris, la Visitation) / Vaisseaux brûlés, 781-1-1-5 (“Transition”, bibliothèque, extraits de Finnegan’s Wake, Lucia, pas de lettrines) /

Joyce (Lucia), fille du précédent, 1907-1982, Échange : 99 (non nommée, contribue à Transition), 216 (non nommée, jette une chaise sur Nora), 237 (non nommée, internée en Angleterre) / Été : 185 (internée en 1936), 348 / L’Amour l’Automne : 45 / Journal de Travers : 1038 (Mémoires de Claire Goll), 1360 (lettrines, numéros de Transition) / Vaisseaux brûlés, 781-1-1-5 (“Transition”, non nommée (“Lucia”), bibliothèque, pas de lettrines)

Joyce (Nora), épouse de James et mère de Lucia, Échange : 216 (non nommée), 237 (non nommée, survit dix ans à son mari) / Été : 169

Joyce (Stephen), petit-fils de James, né en 1932, Échange : 216 (non nommé, fils de George), 234 (non nommé, appelle James Nonno), 237 (non nommé, Solange, Paris)

Joyce, personnage de The Letter joué par James Stevenson, Été : 304 / L’Amour l’Automne : 258

J.-R.-G., L’Amour l’Automne : 135 (et Tony), 166 (et sa mère) / Travers Coda : 86 (et Denise), 87 (du Parc), 88 (Le Parc)

Juan, Travers : 141

Juan-Carlos, roi d’Espagne, né en 1938, Été : 334 (portrait de) / Journal de Travers : 388

Juan-les-Pins, commune des Alpes-maritimes, Échange : 90, 146 / Été : 314 / L’Amour l’Automne : 299

Judd (Donald Clarence), peintre américain, 1928-1994, Travers : 143 (à la galerie Leo Castelli) / Été : 311 / Journal de Travers : 16 (à la galerie Leo Castelli), 52, 596 (Kunstmuseum de Bâle)

juge, Échange : 179 / Travers Coda : 66 / Travers Coda : 89

Jugement de Pâris (Le), tableau disparu de Raphaël, Échange : 150 (source du Déjeuner sur l’herbe)

Jugendstil, Travers Coda : 64

juger, L’Amour l’Automne : 364, 367, 367, 427, 465, 468, 484, 498, 520

juillet, Passage :123, 145 (quatorze juillet) / Échange : 19, 76, 119 (monarchie de), 222 / Travers : 17 / Été : 113, 214, 240, 244, 276

Jules, Échange : 29 (Verne), 32 (id.), 45 (id.), 48 (id.), 55 (id.), 81 (Roche), 92 (Verne), 98 (id.), 123 (Michelet), 160 (Verne) / Travers : 277 (id.) / Été : 111 (id.), 153 (id.), 240 (id.), 371 (Laure)

Jules-Michelet (rue), Échange : 123 (près de la maison d’enfance, v. aussi Jules-Verne (rue))

Jules-Verne (rue), à Chamalières, Échange : 29 (les Pourchet y habitent une villa assez mystérieuse), 32 (murette où les gens parfois s’asseyaient), 45 (mène à une grande maison de repos), 55 (terrain de l’oncle Roger), 96 (se détache du chemin de Roche-Bonnet), 98 (terrain de l’oncle est toujours là)

Julius, bar homosexuel new yorkais, 159, W. 10th St., Travers : 196 (y déjeune d’un submarine le mercredi 24 mars 1976, cf. Journal de Travers, 20), Travers : 253 (collation vespérale à trois dont John Abbott le jeudi 25 mars 1976, cf. Journal de Travers, 23)

jumeaux, jumelles, Travers : 35 / Été : 75 / L’Amour l’Automne : 101, 223 (jumelles de théâtre), 230, 320 / Travers Coda : 98

Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons proposent diverses options de lecture et de navigation.

Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site