Le Jour ni l’Heure
janvier 2023

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 1er janvier 2023, 10 h 18
modifiée le lundi 2 janvier 2023, 10 h 50
Dimanche 1er janvier 2023.
Semaine 52, Sainte Marie, JOUR DE L’AN — 1/364. Plieux. Assez mauvaise nuit, levé cinq ou six fois, mais surtout très forte douleur soudaine au pied droit, pas au talon comme d’habitude mais dans la partie supérieure du pied, exactement au même endroit que Verwaerde (la transsubstantiation de la douleur). Ça dure une dizaine de minutes puis se calme : crampe, crise de goutte (mais si vite ?). D’autre part, alternance de froid et de bouffées de chaleur, désormais coutumière (les piqûres de Firmagon ?). Levé vers huit heures et demie, pas trop vaillant. L’Arrière-Pays, “souvenirs” Facebook, mais il n’y a pas grand chose. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Acta. 10:18:08 /////// Suite des attaques des Sleeping Giants et de leurs affidés, suite des ferraillages verwaerdiens pour tâcher de rétablir la situation sur PayPal, moments de succès illusoires, retombées, humeur basse. Journal (la situation). Bain. Lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, le baptême tardif de Constantin, le baptême aux premiers siècles, Eusèbe de Césarée. Promenade avec Pierre sur le plateau, La Bonnefont (comment pouvais-je ne pas retrouver ce nom il y a trois jours, ni celui de Max Beckman pendant la promenade, ni savoir si Beckman a deux m ou pas ? (Schumannn Weitzmann, Beckman ?), Boulan, allée d’Enduré, ferme de Lacroix sans voiture (mais je n’ai pas l’appareil, et puis la lumière est mauvaise), rentrés par le bout des champs. Atelier, les six petites couvertes, l’une est achevée, mais je me demande si j’ai bien fait d’y mettre du glacis, qui crée de forts reflets. Lecture par Pierre de la vie d’Enoch Powell, 1973, à couteaux tirés avec Heath. Correspondance avec Pierre, écrit à Jean-François Labes, à l’hôtel Bourgogne & Montana. Écrit à la main à Jean-Louis Germain. Journal, relecture et mise en ligne. Verwaerde, de Lomme, prend en main cet ordinateur pour essayer de traiter directement avec PayPal. Lis Banffy, Ils furent comptés, le séjour à Venise. Deuxième excellent dîner, cuisse de confit de canard, chips, vin du baron de Meyer, saint-félicien, demi-tartelette au citron. Vu un peu de L’Appartement, 1996, de Gilles Mimouni, avec Vincent Cassel, qui m’ennuie, puis Papy fait de la résistance, 1983, de Jean-Marie Poiré, plus à ma portée. Verwaerde pendant ce temps semble avoir débloqué la situation PayPal, mais il ya eu déjà beaucoup de fausses espérances et de rechutes. Farid Tali signale des attaques particulièrement abjectes — faut-il porter plainte, c’est-à-dire s’en remettre à des juges aussi hostiles que les attaquants ? La Libération du territoire, 95.136 (le gouvernement provisoire). Lecture, 288.513 signes (le cinéma Mozart, à Clermont). Couché à une heure et demie.   

lire l’entrée du dimanche 1er janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 2 janvier 2023, 10 h 57
modifiée le mardi 3 janvier 2023, 10 h 05
Lundi 2 janvier 2023.
Semaine 1, Saint Basile — 2/363. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures et demie. Déjeuné en bas avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Sickert, The Acting Manager, 1884, gravure de l’Ashmolean Museum vue au Petit Palais le dimanche 4 décembre 2022. “Souvenirs” Facebook, mais il y en a peu, et sans grand intérêt. L’Arrière-Pays. Acta. 10:56:49 ///////Été deux fois à la mairie (il fallait des papiers d’identité) pour faire signer à Mme le maire et pour signer devant elle des papiers liés à la succession de ma tante Suzanne Brackers de Hugo. Modification de l’accrochage dans la salle des Pierres, principalement par Pierre, remplacement de la Montagne bleue, qui passe en face, par La Nuit transfigurée noire (au dessus du fauteuil Louis XIV). Le Jour ni l’Heure, mais au milieu d’un harcèlement constant, conséquence de la mise en cause des Sleeping Giants :  trois nus féminins vus au Petit Palais dans l’exposition Sickert le dimanche 4décembre 2023, un Bonnard fameux, Femme assoupie sur un lit, 1899 ; un Degas magnifique, Après le bain, pastel 1885-1890 ; et un beau Sickert, Cocotte de Soho, 1905. Sonate pour violoncelle seul de Kodaly, 1915, cette fois par Jean-Guihen Queyras. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 25. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, l’organisation religieuse au temps de Constantin. Promenade tardive avec Pierre, temps froid, humeur basse — été au Cassé. Atelier, les six 33x22 (qui devraient être sept). Lecture par Pierre de la biographie de Powell, histoire d’un désastre. Journal (les harceleurs). Dîner aux nouvelles, lentilles et carottes, poire à la vapeur, deux verres de bourgogne aligoté. Vu un peu d’un film de Diane Kurys, milieu du cinéma dans l’Italie des années 1980, avec Claudia Cardinale, et davantage d’un film policier et psychologique coréen, avec un mort dans un massif montagneux peut-être connu de nous et un enquêteur amoureux de son enquêtée — m’ennuie, remonte. Importe de l’argent PayPal, 1500 €, les abonnements récents sont doublement disponibles, aux abonnés et à moi, mais les sommes relatives à ceux qui ont été contractés en décembre restent bloqués. Journal, laborieusement, relecture et mise en ligne. La Libération du territoire, 96.660. Couché à une heure. 

lire l’entrée du lundi 2 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 3 janvier 2023, 10 h 12
modifiée le mercredi 4 janvier 2023, 10 h 19
Mardi 3 janvier 2023.
Semaine 1, Sainte Geneviève — 3/362. Plieux. Levé à huit heures moins vingt, Pierre parti depuis longtemps (rentrée des classes). Retour de Céline. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et portrait par Sickert de “Sir” Hugh Walpole (il n’a été naïté qu’en 1937). “Recherches” sur Hugh Walpole (ses amours dans le Lake District avec un gendarme). Acta. 10:11:41 /////// Rattrapages Flickr. Journal (bouffées de chaleur). La Dépossession, chap. 96 à 100, sans rien changer. Le Jour ni l’Heure, abside de l’église Saint-Médulphe de Saint-Myon, 30 avril 2022 ; château de Bourassol, même jour ; fontaine à Vinzelles, id., et autoportrait à l’hôtel Mercure de Clermont, id. Appalachian Spring, d’Aaaron Copland, puis d’autres pièces de lui, dont El Salon Mexico. 50. 50.12. 12. 100. 20. 20. 25. Bain. Promenade sur le plateau, très beau temps, belle lumière, photographies. Atelier, petite couvertes 33x22, vernissages, deux sont prêtes. Retour de Pierre, lecture de la vie de Powell, rupture consommée avec le parti conservateur, liens noués avec les unionistes ulstériens. Écrit à Gilbert Collard, pour le remercier de son livre. Dicté à Pierre une lettre à M. Mercier, qui veut amener un nouveau visiteur — mais son mandat n’est-il pas caduc ? Esthétique de la servitude, bien avancé, 65.000 signes. Dîné aux nouvelles, grosses crevettes et petits légumes, riz, avocats, bourgogne aligoté Manuel Olivier, poire à la vapeur. Vu deux épisodes d’une mini-série anglaise sur l’affaire Philby, A Spy Amonf Friends, avec Nicholas Eliott et Guy Pearce (mais pas question de Blunt et de Poussin, malheureusement…). Bouffées de chaleur, puis grand froid, puis bouffées de chaleur, etc, un peu pénible. La Libération du territoire, 98.450 signes (communications téléphoniques). Lecture (Comment m’ont écrit certains de mes livres), l’immeuble Canque, Marc Bloch, 289.078 signes — excellente journée de travail, sauf un peu sur la fin. L’essentiel est de commencer tôt, pas comme aujourd’hui. Couché après une heure.  

lire l’entrée du mardi 3 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 4 janvier 2023, 10 h 41
modifiée le jeudi 5 janvier 2023, 11 h 40
Mercredi 4 janvier 2023.
Semaine 1, Saint Odilon — 4/361. Plieux. Nuit assez agitée, levé quatre ou cinq fois, bouffée de chaleur, rêve très curieux, vaguement érotique et hautement psychanalytique, avec maison voisine des Garnaudes transformée en hôtel de luxe, aussi ambitieux qu’imparfait. “Souvenirs” Facebook, mais il n’y a pas grand chose. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et “la ferme russe“ (Verwaerde), la veille. Comptes : Dernière connexion le 02/01/2023 à 13h20 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 395,36 € /// Crédits -39.561,45 € /// Solde au 03/01/2023395,36 € /// À venir -787,61 € |  Prévisionnel -392,25 € ///  03/01 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE S.A.R.L. ET CIE S.C.A MOTIF: YYW1024472285505 PAYPAL - REF : YYW1024472285505 +1.500,00 € (abonnements et réabonnements très récents au journal — ceux de décembre sont toujours bloqués) /// 02/01 VIREMENT DE ALPRO ARRCO AUDIENS TECH MOTIF: ALPROAGIRC-ARRCO AUDIENS REF : 7424345900000002 - REF : 025520966 +163,50 € /// 02/01 VIREMENT INSTANTANE EMIS VERS PEYRON-BUSQUET CELINE - MOTIF : SALAIRE DE DECEMBRE 2022 -834,10 € /// 30/12 PRELEVEMENT URSSAF RHONE ALPES-CNCESU DU 30/12 - EMETTEUR : FR55CSU143065 MDT - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 30 - REF : RBB-CESUAPVT4232022120990094928 LIB -632,92 € /// Acta. 10:40:19 /////// Journal (les cadres). Le Jour ni l’Heure, trois paysages plieusains de la veille, la maison Aeberhard, l’église, le château. Troisième quatuor d’Elliott Carter, 1971, et Élégie, 1943. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 25. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, histoire de la désignation des évêques durant les premiers siècles du christianisme. Très belle promenade avec Pierre, dans la brume dorée, toujours à la recherche (vaine) du site de promenade d’autrefois, au nord de Gimbrède, au-delà du Tuco, d’abord à l’est de la route, autour de deux bois, puis en contrebas, à l’ouest, autour de la ferme Escoupetaulès, inaugurée le 27 JVET [juillet ?] 1828, abandonnée vers 1960 (?). Petit étang. Passés à Gimbrède au retour, vu les deux crèches, celle de la Ronde des crèches (spécialités alimentaires du Mexique) et celle de l’église, plus chrétienne. Même chose à Castet-Arrouy, deux crèches, l’une dans la galerie-porche de l’église (spécialités alimentaires de l’Inde), l’autre à la croisée du transept, très élaborée aussi et plutôt plus jolie. Très beau soir brumeux, force photographies. Atelier, les six petites toiles (deux sont achevées et ne demandent qu’à être encadrées). Lecture par Pierre de la vie de Powell, 1973-1974, après la rupture avec le parti conservateur, ouvertures nord-irlandaises. D’après Pierre, rechute du dossier PayPal, les Sleeping Giants ont de nouveau réussi à bloquer le compte, l’argent n’est pas disponible et les abonnés ne peuvent pas se réabonner (enfin, je crois, ça évolue d’heure en heure…). D’autre part les mêmes Sleeping Giants et notamment une certaine “Petit Chaperon Rouge” manœuvrent pour faire chasser Marc du Saune de Twitter, il semble qu’il soit déjà en “shadow banning”. Écrit à M. Mercier, qui voulait amener une éventuel acheteur le lendemain. Journal, relecture et mise en ligne (les cadres). Communiqué de l4In-nocence n° 2078 (?), sur la visite d’un ministre israélien au Mont du Temple. Rattrapage Flickr, fin avril 2022. Dîné aux nouvelles, palets de semoule, carottes, etc., et poire à la vapeur. Vu un peu de Ténor, 2022, de Claude Zidi fils, avec Mb14 (Mohammed Belkir) et Michèle Larroque, et beaucoup de The Happy Prince, 2022, de [impossible de me rappeler son nom pourtant très familier] Ruppert Everett, avec lui-même, sur les dernières années de Wilde après le scandale, peu faites pour vous remonter le moral. La Libération du territoire, 100.105 signes (visites de Toufik Larkaouï), Lecture, 290.263 signes (Montjuzet). Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mercredi 4 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 5 janvier 2023, 11 h 37
modifiée le vendredi 6 janvier 2023, 19 h 58
Jeudi 5 janvier 2023.
Semaine 1, Saint Édouard— 5/360. Plieux. Réveillé à six heures et demie par Pierre, pas pu me rendormir, soucis (PayPal, Twitter, les Sleeping Giants, le cancer, etc.), levé à huit heures, rather worse for wear. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et beau paysage voisin de Gimbrède. Comptes : Dernière connexion le 04/01/2023 à 10h34 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 249,82 € /// Crédits -39.561,45 € /// Solde au 04/01/2023249,82 € /// À venir -662,52 € |  Prévisionnel -412,70 € /// 04/01 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/01 - EMETTEUR : FR90ZZZ397351 MDT - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A23010400790900881149072 LIB -79,09 € /// 04/01 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/01 - EMETTEUR : FR16ZZZ185574 MDT - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A23010400460000881020924 LIB -46,00 € /// 03/01 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE -20,45 € /// Acta. 11:36:29 /////// Rattrapages Flickr ? (J’ai oublié). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, face lumineuse et basse de forêt au-delà de Gimbrède, château de Fieux, intérieur à Plieux, l’atelier, avec plusieurs des petites toiles 33x22 récentes. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 25. Pierre de La Rue, la première de ses deux messes de l’Homme armé, c. 1500, et son Requiem. Bain. Promenade sur le plateau, été au Cassé, parlé à M. et Mme Sigala, demandé à M. Sigala s’il n’aurait pas une languette pour la porte de la salle des Vents, celle qu’il avait posée il y a trente ans s’est brisée. Atelier, petites couvertes 33x22, une troisième semble approcher de son achèvement. Retour de Pierre, lecture par lui de la vie de Powell, de plus en plus ulstérisé (quelqu’un appelle l’Ulster “le cimetière de la vie politique britannique”). PayPal continue de garder l’argent touché et, plus grave encore, ne déclenche pas la processus qui permet à ceux dont il a pris l’argent d’avoir accès au journal (ou à quoi que ce soit de chez moi). Toutefois certains lecteurs m4écrivent que tout s’est très bien passé pour eux — incompréhensible. Journal, justement, PayPal. Dîné aux nouvelles, j’ai oublié ce que nous avons mangé. J’ai aussi oublié ce que nous avons vu ensuite. La Libération du territoire, 103.014 signes (le ministère). Lecture, 290.645 signes (description de Montjuzet). Couché à une heure et quart. 

lire l’entrée du jeudi 5 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 6 janvier 2023, 23 h 57
modifiée le samedi 7 janvier 2023, 8 h 16
Vendredi 6 janvier 2023.
Semaine 1, Sainte Melaine — 6/359. Plieux. Levé à six heures et demie avec Pierre. Déjeuné seul en bas après son départ. Le Jour ni l‘Heure, autoportrait de la nuit et soleil dans les buissons l’avant-veille, près de Lussy, Plieux. Bain. Quitté Plieux à huit heures et demie, été à Agen à la clinique Calabet, centre de radiothérapie et d’oncologie. Rendez-vous à neuf heures et demie auprès de Mme le docteur Molinier, mais ne suis guère reçu par elle avant onze heures. Considère que mon cas est “à haut risque” (plusieurs fois) mais que je suis “en excellent état général”. Prévoit trente-huit séance de radiothérapie quotidienne mais demande plusieurs autres examens avant, dont un IRM et un rendez-vous avec un cardiologue. Prévoit aussi un traitement médicamenteux de trois ans. La quitte vers midi et demie. Passé beaucoup de temps dans les centres commerciaux et grandes surfaces de la banlieue d’Agen à des courses pour la maison et le déjeuner de dimanche. Géant Casino, champagne, “caviars” divers pour végétariens, pas trouvés les verres que je cherchais et dont les modèles venaient pourtant de là. Magasins “Maison du Monde”. Castorama, à cause d’un confusion avec Conforama. Conforama est fermé jusqu’à deux heures, vais au gigantesque Intermarché, plutôt mieux que le Géant Casino. Si je m’écoutais j’achèterais tout. Cuillères à entremets pour le petit déjeuner, truffes, pâtes à apéritif pour végétariens. Conforama, très décevant. Casa et le magasin voisin. Retourne à “Maisons du Monde”, de loin le moins laid (inspiration surtout africaine). Sets de table (8), bols à muesli, verres trop grands mais plus ou moins de la même famille que les nôtres (la cristallerie d’Arc semble avoir disparue), coussin pour le coussiège du bureau de l’embrasure, etc. Rentré vers cinq heures. Gens tranquillement installés dans le jardin. Gentil téléphonage de Me Rimokh. Retour de Pierre. Chèques de lecteurs recalés de Paypal pour le réabonnement. Tél. de Verwaerde, toujours à Lille, qui prend en main mon ordinateur à distance pour continuer à ferrailler avec PayPal (trois mille euros toujours bloqués) — il est tout de même arrivé à avoir un échange avec un être humain, une femme, pas spécialement agressive et qui “allait se renseigner“ (Rimokh est prêt à attaquer PayPal, il a déjà remporté une affaire contre Facebook, c’est David). Dîné aux nouvelles, oublié que mangé [brandade de morue, pas assez chaude], puis beaucoup de salade verte, puis poire à la vapeur. Vu un peu d’un film coréen dont l’action se situe au XVIIe s. puis pas mal de Bagdad, 1949, de Charles Lamont, avec Maureen O’Hara (belle voix), Paul Hubschmid et Vincent Price, mais beaucoup dormi. Acta. 23:55:58 ///////  L’Arrière-Pays. Journal (nouvelles médicales). Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 6 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 7 janvier 2023, 8 h 25
modifiée le dimanche 8 janvier 2023, 10 h 04
Samedi 7 janvier 2023.
Semaine 1, Saint Raymond — 7/358. Plieux. Peu dormi, levé à six heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et couverte 33x22 n° 2, mardi 3 janvier 2022. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -412,70 € /// Crédits -39.561,45 € /// Solde au 06/01/2023-412,70 € /// À venir -180,97 € |  Prévisionnel -593,67 € /// Débiteur depuis 2 jours /// 05/01 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 05/01 - EMETTEUR : FR51ZZZ487778 MDT - MOTIF : R202301 - REF : CAS0007747748122022 LIB-611,21 € /// 05/01 PRELEVEMENT BNP PARIBAS CARDIF DU 05/01 - EMETTEUR : FR28ZZZ110086 MDT - MOTIF : WY0201015610320633590501230T1 - REF : WY0201015610320633590501230T1149875 LIB -51,31 € /// PayPal toujours bloqué. Acta. 08:24:53 /////// “Souvenirs Facebook”. Rattrapage Flickr. Journal (trans). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la promenade du mercredi 4 janvier 2023 en Grande-Gimbrédie, château de Gachepouy, étang d’Escopetaulès, bonne vue de Rouillac. Troisième symphonie de Nielsen, avec le même plaisir que toujours (la grande santé). 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 25. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall of the Roman Empire, la place de l’empereur dans l’organisation religieuse chrétienne, c’est lui qui convoque les conciles, il y assiste modestement. Promenade avec Pierre sur le plateau, été seulement au bout du goudron. Rencontré sur la plaza Mayor une de ses collègues, professeur de mathématiques, venue voir les crèches. Atelier, série des petites couvertes, difficultés avec les verts, avec les jaunes, deux sont prêtes, les autres ne vont pas si bien. Tél. de Jean-Louis Germain auquel j’avais écrit et qui ne va pas si bien non plus, nous sommes tout à fait sur les mêmes pistes, nous avons même le même urologue. Écrit à Jean-François Labes, sa fille ne viendra pas, j’espère que ce n’est pas à cause de malentendus de communication, il est passé brusquement des messages électroniques au SMS, que je connais mal et ne pratique guère. Journal, mise en ligne. Dîné aux nouvelles, bouchées à la reine (les deux bontés), cuisse de confit de canard, poire à la vapeur. Rien trouvé à regarder, remonté tôt, ce qui est toujours une erreur pour des machines aussi mécaniquement réglées que moi. Esthétique de la servitude, mais en dormant aux trois quarts, 64.000 signes. La Libération du territoire, 105.077, en luttant pareillement contre le sommeil (Saint-Arroman ministre ?). Pas de Lecture. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du samedi 7 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 8 janvier 2023, 10 h 13
modifiée le lundi 9 janvier 2023, 11 h 05
Dimanche 8 janvier 2023.
Semaine 1, Épiphanie — 8/357. Plieux. Mauvaise nuit, peu dormi, levé six ou sept fois, alternance épuisante de bouffées de chaleur qui laissent en sueur et de froid mortel. Pierre très secourable. Levé finalement à huit heures. “Souvenirs” Facebook transcrits sur Twitter (d’où proviennent la plupart). Déjeune en bas avec Pierre. Le Jour ni l‘Heure, autoportrait de la veille et une 101 vues sur Castelnau-d’Arbieu, prise la veille par Pierre, cielrose, hommage à Zao-Wou-ki, mais impossible à numéroter le cinquante ou soixante premières ayant disparu dans la destruction du compte Flickr originel. Pierre va à Lectoure pour des courses ultimes. Il revient à l’instant. 10:13:11 /////// Journal (conversation avec Jean-Louis Germain). Bain. Rangements. Mon nouveau frère Jean-François Labes et sa femme Catherine ici à midi et demi. M’offrent un superbe Toulet relié pour notre père commun, 1923. Champagne dans la bibliothèque, foie gras, divers caviars d’aubergines et autres pour Catherine qui est végétarienne. Déjeuner dans la salle des Pierres, rôti d’agneau, pommes de terre, champignons, gratin de potiron et autres légumes un peu bizarres (cristophéline… ?) pour Catherine. Saint-Félicien, gorgonzola, fromage des Pyrénées avec de la confiture de cerise noire. Bordeaux château de Reignac offert par Marcel Meyer et décidément excellent, qui nous vaut d’ailleurs de grands compliments. Galette des rois apportée par nos hôtes et glace au rhum et aux raisins. Café dans la bibliothèque. Chocolats de Bertrand Dellinger. Parlé un peu en “vidéo-conférence” avec Delphine Labes, fille de Jean-François, qui devait venir mais ne l’a pu. Invités partent vers quatre heures et demie car Jean-François Labes ne peut pas conduire la nuit. Promenade sur le plateau avec Pierre. Parlons un peu, au passage, avec les Aeb. qui tiennent la cabane des crèches et avec le nouveau propriétaire de l’ancienne maison Loichot. Marché jusqu’au bout du goudron. Atelier, couvertes 33x22 n° 3, 4 et 5 qui ne viennent pas trop bien. Lecture par Pierre de la vie d’Enoch Powell, bien mélancolique (1974). Esthétique de la servitude, Ah! Ernesto, 64.000 signes, perdu du temps à trouver la référence, le livre est bien dissimulé dans les Œuvres complètes de la Pléiade (je le trouve d’ailleurs, comme à la première lecture, incroyablement mauvais) Poire à la vapeur. Vu Les Misérables, 1958, de Jean-Paul Le Chanois, avec Jean Gabin, Bernard Blier, Bourvil, Giani Esposito et Sylvia Montfort. Le film est très long, suis remonté très tard. L’Arrière-Pays. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du dimanche 8 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 9 janvier 2023, 11 h 15
modifiée le mardi 10 janvier 2023, 11 h 18
Lundi 9 janvier 2023.
Semaine 2, Sainte Alix — 9/356. Plieux. Pas trop mal dormi mais réveillé tôt, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, avec mon nouveau frère et ma belle-sœur, et ferme Escopetaulès, 1828, à Gimbrède, mercredi 4 janvier 2022. Acta. 11:14:24 /////// “Souvenirs” Facebook, rattrapages Flick (deux seulement, faute de temps. Journal (la visite de mon nouveau frère et de sa femme). Le Jour ni l’Heure, trois tableaux vues le dimanche 4 décembre 2022 au Petit Palais, expositions Sickert et Devambez, Devambez, Deux enfants [Pierre et Valentine], 1914 ; Sickert, Miss Gwen Ffrangcon Davies en reine Isabelle, 1932, The Taming of the Shrew, 1937. Arnold Bax,  Into the Twilight, deux fois, puis la sixième symphonie. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 25. Bain. Promenade sur le plateau, marché sur le chemin de La Rouquette jusqu’au bout du goudron. Me fait tremper au retour, Mme le maire me propose gentiment de me ramener, je décline croyant le plus dur passé, mais la pluie se transforme en grêlons, assez douloureux sur le crâne. Heureusement survient Pierre, rentrant du collège et qui me rapatrie. Dois me changer entièrement, trempé comme une soupe. Atelier, petites couvertes 33x22, assombri le bas de la 1, les autres ne viennent pas très bien. lecture par Pierre de la vie de Powell, vains combats en retraite, 1976. Journal, relecture et mise en ligne. Esthétique de la servitude, précisé la citation de Duras, Ah! Ernesto, que j’ai eu du mal à retrouver (elle est partie dans Pluie d’été). 65.000 signes. Excellent mais sans doute trop abondant dîner de restes, foie gras, champagne, rôti d’agneau, vin du baron de Meyer, saint-félicien, gorgonzola, galette des rois des Labes, glace au rhum et aux raisons, non, aux raisons, non, aux RAISINS, trois chocolats Dellinger. Vu un peu d’un film avec François Civil, décidément très beau (comment se fait-il qu’il ne soit pas plus célèbre ? Il a beaucoup tourné) et la seconde moitié de Crabe-Tambour, 1977, de Pierre Schoendoerffer, avec Jean Rochefort, Claude Rich, Jacques Perrin, Jacques Dufilho — film mythique de l’extrême droite de réseau. La Libération du territoire, 107.201 signes (quel ministre de la Culture ?). Lecture, 292.405 signes (la terrasse de Montjuzet). Couché à une heure et demie.   

lire l’entrée du lundi 9 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 10 janvier 2023, 11 h 34
modifiée le mercredi 11 janvier 2023, 11 h 22
Mardi 10 janvier 2023.
Semaine 2, Saint Guillaume — 10/355. Plieux. Réveillé à dix heurs et demie au départ de Pierre mais brillamment rendormi, réveillé à huit heures et demie par Céline dans la bibliothèque. “Souvenirs” Facebook. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pierre dans le fauteuil de la grande embrasure la veille. L’Arrière-Pays. Acta. 11:34:19 /////// L’Arrière-Pays. Journal (Into the Twilight). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mardi 3 janvier à Plieux, le Prieuré, pigeonnier et clocher mêlés, “les volets bleus” (la cure, en noir et blanc). Dutilleux, Trois strophes sur le nom SACHER (plus Kurtag, Ligeti, Nicolas Bacri) / 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 25. Pas d’eau chaude, pas de bain. Croisé en sortant M. Sigala qui venait me voir pour la (petite) affaire de la languette (?) de porte cassée, dans la salle des Vents — reviens en arrière pour la lui montrer. Marché seul sur le plateau, très beau temps, revenu par le chemin d’Enduré et la ferme de Lacroix. Atelier, les Sept (qui ne sont que six), difficulté à trouver un jaune adéquat, couche sur couche. Retour de Pierre, lecture de la biographie d’Enoch Powell, ça se gâte (1976). Recherches de chaises sur la toile. Journal, suite. Deuxième dîner de restes, champagne, rôti d’agneau à la gelée de citron (faute de menthe), bordeaux château de Reignac du baron de Meyer, saint-félicien, gorgonzola, tomme des Pyrénées à la confiture de cerises noires, galette des Rois Labes, chocolats du baron de Linger. Vu The Duke, justement, 2020, de Roger Michell, avec Jim Broadbent, Helen Mirren, Matthew Goode, sur le vol à la National Gallery, en 1961, du magnifique portrait de Wellington par Goya. Journal, relecture et mise en ligne. La Libération du territoire, 108.163 signes (Niezgoda). Couché à une heure. 

lire l’entrée du mardi 10 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 11 janvier 2023, 11 h 41
modifiée le jeudi 12 janvier 2023, 10 h 40
Mercredi 11 janvier 2023.
Semaine 2, Saint Paulin — 11/354. Plieux, pas mal dormi, rêve curieux, très kitsch, chambre d’hôtel, l’établissement a décidé de fêter mon anniversaire (que ce n’est pas du tout) et m’envoie, outre un plateau de friandises et du vin, trois petite filles très comme il faut qui chantent une hymne… Levé là-dessus à huit heures. Pas de Céline, elle a rendez-vous aux impôts (!). Déjeuné en bas avec Pierre. Attendons M. Sigala, mais pas de nouvelles. “Souvenirs” Facebook. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et ferme Randé, entre Gimbrède et Castet-Arrouy (Miradoux ?), le mercredi 4 janvier 2023. Comptes : Dernière connexion le 07/01/2023 à 08h21 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 548,64 € /// Crédits -39.561,45 € /// Solde au 10/01/2023548,64 € /// À venir -349,25 € |  Prévisionnel 199,39 ///  10/01 CHEQUE 9172103 -40,00 € (remboursement lecteur désagréable, affaire PayPal) /// 09/01 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 1222+1.159,31 € /// 09/01 PRELEVEMENT AXA DU 09/01 - EMETTEUR : FR14ZZZ391832 MDT - MOTIF : I0000655235040-AXA 60L74325B010123 - REF : I0000655235040 LIB -180,97 € /// 09/01 VIREMENT DE AXA FRANCE VIE MOTIF: FRAIS DE SOINS : SG 0947 - REF : I0000116506746 +63,00 € /// 09/01 RETRAIT DISTRIBUTEUR CAM AQUITAINE DU 06/01 11H36 A BOE G CASINO HSI - CARTE*3233 -40,00 € /// Acta. 11:41:17 /////// Compte PayPal toujours bloqué, 3.449, 50 € (867,59 disponibles). 11:45:52 /////// Ferraillages PayPal, en vain (le lien saute quand on essaie d’écrire). Le Jour ni l’Heure, trois tableaux de Walter Sickert vus le dimanche 4 décembre 2022 au Petit Palais, à l’exposition Sickert, avec Pierre et avec Quentin Verwaerde : The Pit at the Old Bedford, 1889 ; portrait du peintre Harold Gilman, 1912 ; Mrs Swinton, 1906. Mendelssohn, Deuxième Symphonie, “Lobgesang”, 1840, Claudio Abbado et le London Symphony Orchestra, disque offert par Fabrice Alvaro, 6 septembre 1990. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 30. Bain, mais sans lecture, Pierre est enroué et masqué. M. Sigala père ici à trois heures, change le fléau de la porte de la salle des Vents. Attendons un acheteur albigeois de Marcheschi, il devait téléphoner pour préciser l’heure de son passage, sans nouvelles de lui nous allons à quatre heures à Lectoure pour y chercher le Fimargon pour le lendemain. En profite pour chercher des chaises chez les antiquaires de la rue Nationale et à la grande brocante de l’ancien hôpital, en vain. Allons ensuite, par la voie romaine, à Agen pour y  chercher Souvenir de Montauban, encadré par les soins de M. Curiace, et lui portons beaucoup d’autres pièces très diverses à encadrer, deux des “sept” petites toiles 33x22, le paysage sur tomette, une toile 60x60 de la série Mark Walton (la couverture de La Dépossession, je crois), et le grand carton noir route de Miradoux, assez maltraité par les ans mais que j’aime beaucoup. Long moment avec M. Curiace à Artempo, essais de cadres. Rentrons vers sept heures, M. Gausserand est là qui nous attend, il s’occupe avec Pierre et Marcheschi au téléphone à embarquer les pièces qu’il a acquises (50.000 €), dont l’immense Béatrice, qui fait un fameux manque dans la salle des Pierres. Pendant ce temps, longue conversation téléphonique abec Verwaerde, dans le Nord pour un mois et demi à cause de son pied, principalement (la conversation) au sujet de PayPal, qui nous met en rage. F. propose gentiment de mettre sur pied un autre système, type Tribune de l’Art, mais c’est d’une complication folle et demanderait des mois. Pierre accroche Souvenir de Montauban là où était le Mark Walton, mais l’ensemble encadré étant beaucoup plus lourd et plus grand, il faut changer beaucoup de choses (à gauche de la cheminée, à droite derrière moi). Après le départ du collectionneur, dînons, retour au régime austère, gnocchis, carottes, poire à la vapeur, mais encore de la galette des rois, la nôtre, cette fois (tombe sur la fève). Essayons de regarder quelque chose, fin d’un documentaire sur les femmes dans L’Odyssée, belles reproductions de tableaux mais absurde opportunisme idéologique woke (Homère était sans doute une femme, etc…), puis ne trouvons rien, il est vrai que nous sommes d’assez méchante humeur, Pierre un peu malade et jamais tant sollicité, moi furieux contre PayPal et les harceleurs dont c’est un des plus beaux succès. Journal (ça, justement). Couché à une heure. 

lire l’entrée du mercredi 11 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 12 janvier 2023, 11 h 15
modifiée le vendredi 13 janvier 2023, 11 h 11
Jeudi 12 janvier 2023.
Semaine 2, Sainte Tatiana — 12/353. Plieux. Pierre se lève à six heures et demie, me rendort un peu, me lève à sept heures vingt (autre rêve d’hôtel, assez plaisant aussi, mais que j’ai oublié — je vais à l’hôtel dans mes rêves, c’est moins cher). “Souvenirs” Facebook, rien de bien remarquable. Petit déjeuner remis à plus tard, dois être à Jean, non à jeun. Infirmier ici à huit heures et demie, “Nicolas”, de Lectoure. Prise de sang pour la PSA, puis troisième piqûre de Firmagon (ou Fimargon — non, Firmagon : “médicament pour le stade avancé du cancer de la prostate — ouille… ). Café avec “Nicolas” (aimable et poli), puis petit déjeuner. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Souvenir de Montauban encadré. Dernière connexion le 11/01/2023 à 11h35 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -569,13 € /// Crédits -38.524,78 /// Solde au 11/01/2023-569,13 € /// À venir -349,25 € |  Prévisionnel -918,38 € /// Débiteur depuis 2 jours ///  10/01 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € (travaux de la tour) /// 10/01 CHEQUE 9172103 -40,00 € //// Acta. 11:15:18 /////// Essayé d’acheter six chaises (“Maisons du monde”), sans y parvenir (le paiement ne passe pas). Parlé à une femme de l’entreprise, très aimable et secourable, qui recommande un virement, mais je ne sais pas les faire. Journal (la civilisation des prénoms). Le Jour ni l’Heure, trois Sickert bordéliques (littéralement), vus à l’exposition Sickert du Petit Palais le dimanche 4 décembre 2022. Niels Gade, quintette n° 1, op. 8, en mi mineur, 1845. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 30. Bain. À trois heures, M. et Mme Mercier et d’éventuels acheteurs (de Plieux), les derniers car le mandat Mercure prend fin le 19 janvier. Femme italienne, galleriste de Turin, très au fait de Kounellis, avec sa mère et son mari anglais. Connaissent Plieux par le restaurant Drôles d’oiseaux, dont ils sont des admirateurs fanatiques (surtout les desserts) et dont ils déplorent la fermeture, qu’ils espèrent provisoire (surtout s’ils achètent !). Raccompagné les Mercier jusqu’à la Plaza Mayor, puis marché jusqu’au Cassé et au banc de Bismarck, mais on ne peut plus revenir par le boulevard extérieur, un panneau tout neuf indique « Chemin privé, Passage interdit » (Vois, déjà tous chemins que tu suivais se ferment). Échangé quelques mots avec M. et Mme Sigala au retour, près du Plainier. Journal, suite, relecture et mise en ligne. Pierre essaie de faire le virement pour “Maisons du Monde” mais n’y parvient pas. Dîné aux nouvelles, accras de morue, champignons, salade verte, poire à la vapeur et galette des rois, plus trois derniers chocolats Dellinger. Vu un documentaire sur le Masque de fer.   Esthétique de la servitude, 66.000 signes. La Libération du territoire, 110.180 (le ministère toujours). Lecture (Comment m‘ont écrit certains de mes livres), 294.206 signes. Couché peu après une heure.      

lire l’entrée du jeudi 12 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 13 janvier 2023, 11 h 34
modifiée le samedi 14 janvier 2023, 10 h 33
Vendredi 13 janvier 2023.
Semaine 2, Sainte Yvette — 13/352. Plieux. Pierre un peu malade, mais se lève à six heures et demie. Me rendors, encore un rêve d’hôtel, assez joli, inspiré par un récit de Jean-Louis Germain (petit hôtel perdu pour les hyper-riches). Réveillé par Céline dans la bibliothèque à huit heures et demie. “Souvenirs” Facebook, le 13 janvier à travers les âges, quelques entrées pas mal. Tél. à Mme Cerdan à l’occasion desa fête. Comptes : Dernière connexion le 12/01/2023 à 21h57 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 230,87 € /// Crédits -38.524,78 € /// Solde au 12/01/2023230,87 € À venir -851,75 € |  Prévisionnel -620,88 € /// 12/01VIR SEPA RECU /DE PAYPAL EUROPE S.A.R.L. ET CIE S.C.A /MOTIF YYW1024634106463 PAYPAL /REF YYW1024634106463 +800,00 € /// 3523 € sont encore bloqués sur Pay Pal : Votre argent n’est pas encore disponible. Découvrez pourquoi et ce que vous pouvez faire. Acta. 11:34:01 ///////  L’Arrière-Pays. Journal (Avensac). Le Jour ni l’Heure, deux photographies du mercredi 4  janvier 2023, maisons à colombages à Gimbrède et château de Rouillac dans la brume, et une du 3 janvier, nouvel accrochage de La Montagne bleue dans la salle des Vents. Denis Gautier, La Réthorique des dieux (sic dans l’enregistrement Hopkinson Smith). 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. 25. Bain. Promenade sur le plateau, marché jusqu’à l’île des Pingouins, assez longuement parlé au retour, sur la plaza Mayor, à Mme Cabestaing, de l’évolution de l’éducation (elle trouve d’incontestables progrès sur son enfance). Atelier, petites couvertes 33x22, force Chopin, les Études, un scherzo, Nikita Magaloff. Journal, Avezan et la transmission, fin, relecture, mise en ligne. Dîné aux nouvelles, spaetzles, carottes et autres légumes, poire à la vapeur. Vu un documentaire sur Hitler et un autre sur Louis de Funès. Esthétique de la servitude, 66.000 signes. La Libération du territoire, 111.070 signes (droit et justice). Lecture, 295.468 (Eugénie). Couché à une heure. 

lire l’entrée du vendredi 13 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 14 janvier 2023, 10 h 49
modifiée le dimanche 15 janvier 2023, 11 h 29
Samedi 14 janvier 2023.
Semaine 2, Sainte Nina — 14/351. Plieux. Mal dormi, beaucoup levé, alternance désormais rituelle de bouffées de chaleur qui font rejeter les draps et de grand froid qui fait claquer des dents. Levé à huit heures. “Souvenirs” Facebook/Twitter, beaucoup de choses trop datées, liées à une actualité désormais inintelligible et que je ne reproduis pas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et ferme de Lacroix, cette miraculée de la Grande Pelade, sans voitures le 3 janvier 2023, mais à contre-jour (il faudrait y aller le matin). Comptes : Dernière connexion le 13/01/2023 à 18h10 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -365,13 € /// Crédits -38.524,78 € ///  13/01 VIREMENT SEPA EMIS /MOTIF MDM1006298083 /BEN MDM FRANCE SAS /REFDO /REFBEN-596,00 € (“Maisons du Monde“, six chaises). PayPal toujours bloqué, 3.500 €, mais les sommes indisponibles n’augmentent plus, les autres non plus (67 €), ce qui signifie que les transactions n’ont plus lieu (on ne peut plus acheter d’abonnements (?)). Acta. 10:49:16 //////// L’Arrière-Pays. Journal (le travail et les retraites). Le Jour ni l’Heure, trois Sickert de l’exposition Sickert au Petit Palais le dimanche 4 décembre 2022, deux de Dieppe dont l’un est à Toulouse à la Fondation Bemberg, et un de Venise, Saint-Marc. Septième symphonie de Sibelius, 1924, Leonard Bernstein. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 20. 30. Lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, l’arianisme. Promenade avec Pierre sur le plateau, été jusqu’à l’île des Pingouins. Atelier, petites couvertes, une troisième est prête (vert, bleu et noir). Lecture par Pierre de la vie de Powell, Like the Roman, 1976-1977 (Vois, tous chemins que tu suivais se ferment) (et ses vues sur les carrières politiques, justement, toutes ratées). Journal, suite (les retraites, le travail). Dîné aux nouvelles, cordons bleus, particulièrement bons. Salade d’avocats. Poire à la vapeur, avec confiture de figues de Mme de Cabestaing. Pénibles aboiements Le Coz, dix minutes durant. Vu Le Déclin de l’empire américain, 1986, très approprié, de Denys Arcand, avec Pierre Curzi, Rémi Girard, Yves Jacques, Dorothée Berryman, Louise Portal ; et le début de la “suite”, Les Invasions barbares, 2004, je crois, jusqu’à la machine à scanner, qui est un peu plus que je n’en puis supporter. Journal, relecture et mise en ligne.  Couché à une heure. 

lire l’entrée du samedi 14 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 15 janvier 2023, 11 h 08
modifiée le lundi 16 janvier 2023, 12 h 16
Dimanche 15 janvier 2023.
Semaine 2, Saint Rémi — 15/350. Plieux. Nuit en archipel, comme dirait Jérôme Fourquet, et comme toutes désormais — îlots de sommeil, pas inconfortables, mais étroits. Levé à huit heures avec Pierre. Déjeuné en bas avec Pierre. “Souvenirs” Facebook, rien d’époustouflant. Temps gris. Acta. 11:07:23 /////// L’Arrière-Pays. Journal  (Reiser. L’étron). Bain. Émission de Weitzmann, l’“extrême droite” en Israël et en Europe, leurs liens. Excellent déjeuner dominical avec Pierre dans la salle des Pierres, poulet rôti aux figues, pommes de terre, château de Reignac, saint-florentin, glace au rhum et aux raisins avec merveilles de Mme Cabestaing et gaufres Meert envoyées par les Verwaerde. Café. Belle promenade dans le Brulhois, toujours à la recherche, vaine, d’un site de promenade avec les chiens dans les années 90 — marché autour d’un champ immense, entre Cuq et Fals, près de la rivière Estressol, au pied de la maison Sabathès. Ciels magnifiques, très changeants, payés d’une bonne averse et récompensés d’un superbe arc-en-ciel, à la Millet (Le Printemps). Rentrés vers cinq heures. Atelier, les sept petites couverte 33x22 (qui ne sont que six) n’évoluent pas mal, quatre sont prêtes (dont deux chez l’encadreur). Lecture par Pierre de la biographie de Powell, 1977, ça devient un peu triste, on dirait ma vie (mais naturellement il tombe de beaucoup plus haut, ayant été à deux doigts d’être Premier Ministre). Journal. Poire à la vapeur et deux crêpes Meer (il va falloir arrêter, mais c’est peu résistible). Vu The Last SamuraiLe Dernier Samouraï, 2003, d’Edward Zwyck, avec Tom Cruise, Ken Watanabe, Shichinosuke Nakamura et Timothy Spall — le japon n4a jamais été si beau dans le cinéma récent mais je vois malheureusement que le film a été tourné en… Nouvelle-Zélande. Remonté tard. Journal, relecture et mise en ligne. Couché à une heure.  

lire l’entrée du dimanche 15 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 16 janvier 2023, 12 h 29
modifiée le mardi 17 janvier 2023, 18 h 45
Lundi 16 janvier 2023.
Semaine 3, Saint Marcel — 16/349. Plieux. Réveillé à dix heures et demie par Pierre mais rendormi et trouvé à neuf heures moins le quart le petit déjeuner m’attendant dans la bibliothèque. Temps très gris et pluvieux. “Souvenirs” Facebook, transcription sur Twitter (d’où ils proviennent mais d’où ils avaient disparu du fait de la suppression du compte). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et arc-en ciel sur des pentes voisines de la rivière Estressol (assez abondante), entre Cuq et Fals, la veille également. Acta, “recherches” à propos du Dernier Samouraï, l’ère et l’empereur Meiji, tout cela très vite, mais cela prend tout de même beaucoup de temps (on pourrait y consacrer une vie). 12:27:27 //////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille dans le Brulhois, étang de Lasaygues entre Cuq et Fals, grand champ sous la maison Sabathès à côté, château de Rouillac de la route venant sur lui de Gimbrède, au retour. Gérard Pesson, Le Gel par jeu, 1991, Quatuor à cordes, 1993, Nocturnes en quatuor, 1987. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 30. 25. Bain, Fantasiestücke op. 111 de Schumann (à “Relax”). Été au Cassé, revenu par le côté sud puisque le côté nord est désormais interdit, mais on a tôt fait de se mettre aux bottes cinq kilos de boue. Atelier, petites couvertes 33x22 n° 4 et 5. Lecture par Pierre de la vie de Powell, son opposition à Mrs Thatcher. Commandé chez Gaewerstaecker (genre) une très grande toile pour remplacer la Béatrice dans la salle des Pierres, quelques tubes qu’Artempo n’a pas, et une petite toile 33x22 pour faire sept. Journal (Sur l’Estressol). Excellentissime dîner de restes abondants, cassolette de poulet aux figues et aux pommes de terre, saint-félicien, poire à la vapeur, glace au rhum et aux raisins et deux gaufres de la maison Meer, coffret envoyé par les Verwaerde, le tout arrosé de château de Reignac-Meyer. Vu The Dress-Maker, Haute-Couture, 2015, film australien de Jocelyn Moorhouse, avec Kate Winslet, Judy Davis (excellente) et Liam Helmsworth, dont le personnage est la parfaite incarnation de la sur-masculinité non-toxique (bref, craquant, un hymne à la chemise blanche). Remonté tard. Écrit à M. Pierre-Hughes Barré. Journal, relecture et mise en ligne. Pas de Libération, pas de Lecture. Couché après une heure. 

lire l’entrée du lundi 16 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 17 janvier 2023, 19 h 04
modifiée le mercredi 18 janvier 2023, 9 h 43
Mardi 17 janvier 2023.
Semaine 3, Sainte Roseline — 17/348. Plieux. Nuit assez agitée, mal à la gorge, pris un cachet de Doliprane à six heures, Pierre part à six heures et demie, rendormi, trouvé comme la veille le petit déjeuner m’attendant dans la bibliothèque à neuf heures moins vingt. “Souvenirs” Facebook, plus d’une heure y passe. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Printemps à Fialta dans la salle des Pierres, dimanche 15 janvier 2023. L’Arrière-Pays, très activement, comme un drogué. Le Jour ni l’Heure, trois autres photographies du 15 janvier 2023, Intérieur à Plieux, avec l’Adonaï de Juliet Vles, moulin de Cuq, et vue sur Plieux à contre-jour, de la vallée, au retour du Brulhois. Kudsi Erguner, récital de ney. 50.50.12.12. 100. 20. 25. 25. Retard général, bain alors que Pierre est déjà rentré, lecture par lui de Gibbon, Decline and Fall of the Roman Empire, chap. 21, les querelles théologiques autour de la Trinité, c’est tout à fait comme la scène si drôlement décrite par Grégoire de Nysse (et rapportée par Marrou). Tel. de la maison Ercuis, les quatre pièces commandées en novembre sont prêtes plus tôt que prévu, ça tombe mal (financièrement, avec l’argent PayPal bloqué). Promenade avec Pierre sur le plateau, en grande partie sous la pluie — marché jusqu’au rang des chênes. Pas d’atelier, trop grand retard. Acta. 19:04:14 /////// Journal (incapacité à tenir le rythme, retard général). Dîné aux nouvelles, pavés de saumon, un peu gâchés par des citrons confits, tunisiens, je crois, achetés par moi à Agen et terriblement amers et salés. Crèpes Méert-Verwaerde et glace au rhum et aux raisins. Vu Verdens verste menneske, Julie (en douze chapitres), 2021, film norvégien de Joachim Trier, avec Renate Reinsve, Anders Danielsen Lie et Herbert Nordrum. Journal, relecture et mise en ligne. La Libération du territoire, 113.102 signes. 

lire l’entrée du mardi 17 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 18 janvier 2023, 10 h 00
modifiée le jeudi 19 janvier 2023, 11 h 17
Mercredi 18 janvier 2023.
Semaine 3, Sainte Prisca — 18/147. Plieux. Pas trop mal dormi malgré le froid (17°), levé à huit heures moins vingt. “Souvenirs” Facebook, mais pas grand chose ou même rien à copier, la plupart sont trop longs pour Twitter et proviennent de Facebook lui-même. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Walter Sickert, Variation on Peggy, 1934, portrait de la future Dame Peggy Ashcroft à Venise, d’après une photographie parue dans Radio Times — Paris, exposition Sickert, 4 décembre 2022. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -427,23 € /// Crédits -38.524,78 € /// Solde au 17/01/2023-427,23 € /// À venir -1.701,23 € |  Prévisionnel -2.128,46 € /// Débiteur depuis 5 jours /// 16/01 PRELEVEMENT ORANGE DU 16/01 - EMETTEUR : FR18ZZZ002305 MDT - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6313A0) - P - REF : 5B052T631 B052T6313A031E -62,10 € /// PayPal toujours bloqué (3860 €). Acta. 10:00:25 /////// Rattrapage Flickr. Journal (tutoiement à l’école). Dictionnaire des délicatesses (“souhaiter des vœux”). Le Jour ni l’Heure, trois Sickert de l‘exposition Sickert du petit Palais le 4 décembre 2022, Claque et Bonnet, 1887, Eugene Goosens Conducting, 1923 (avec beaucoup de temps passé sur “le scandale Goosens”), Vernet’s, Dieppe, 1925. Alexandre von Zemlinsky, trio pour clarinette, violoncelle et piano en ré mineur op. 3, 1895. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25.25. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, l’arianisme au temps de Constance II (? Constancius). Promenade avec Pierre sur le plateau et sous la neige, été jusqu’au banc de Bismarck et revenus par le même chemin, à travers le hameau, les autres voies étant désormais interdites. Atelier, petites couvertes 33x22 n° 5 et 6. Lecture par Pierre de la vie de Powell, Decline and Fall, “The Elderly Statesman”. Séance de correspondance avec Pierre, écrit par voie électronique à Xavier Meystre, à Me Bonnant, à Me Hourdin. Communiqué du parti de l’In-nocence n° 2278 (?), “Sur les soixante-huit millions de ‘Français’”. Dîner aux nouvelles, boulettes de je ne sais quoi, avocats, poire à la vapeur. Vu A Place in the Sun, Une place au soleil, 1951, de George Stevens, d’après An American Tragedy, de Theodore Dreiser, avec Montgomery Clift, Shelley Winters, Elizabeth Taylor. L’Arrière-Pays, “diffusion” du communiqué La Libération du territoire, 114.002. Tombé de sommeil à minuit et demi. 

lire l’entrée du mercredi 18 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 19 janvier 2023, 11 h 41
modifiée le vendredi 20 janvier 2023, 13 h 20
Jeudi 19 janvier 2023.
Semaine 3, Saint Marius — 19/346. Plieux. Assez mauvaise nuit, sorte de crampe au cœur et aux gencives, pas inconnue. Pierre se lève à six heures et demie, je me rendors et me lève au passage de Céline dans la bibliothèque à huit heures et demie, selon un usage récent peu favorable au travail. “Souvenirs” Facebook transcrits sur Twitter, longue opération. Habituel harcèlement Asensio, c’en est presque comique. H. pense que la blocage PayPal est en effet le fait de Sleeping Giants. France Culture fait l’apologie du nègre Zamor, élevé par Mme du Barry qui lui apprend à lire et qui s’en venge en la dénonçant sous la Terreur et la fait guillotiner (« il retrouve sa dignité »). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pyrénées de la fenêtre, la veille (au sud-est). Tél. de Pierre qui s‘inquiète de mon sort et qui n’a pratiquement pas d’élèves à cause de la grève. Céline se plaint du froid (17°). Comptes : Dernière connexion le 18/01/2023 à 09h51 //// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -427,23 € /// Crédits -38.524,78 /// Solde au 18/01/2023-427,23 € /// À venir -1.786,41 € |  Prévisionnel -2.213,64 € /// Débiteur depuis 6 jours. PayPal toujours bloqué (3899, 56 €). Acta. 11:38;31 /////// Tourbillon lié au harcèlement et spécialement aux problèmes bancaires liés au saccage de PayPal. Ouverture ou tentative d’ouverture d’un autre compte et d‘un système de substitution, tout le monde s’y met, Q., F. à distance, P. le soir après son retour mais nous n’aboutissons pas. La journée se consume essentiellement à cela bien je ne sois, pour ma part, que la cinquième roue du char, mes propres tentatives se heurtant incessamment à des demandes des codes (pour avoir un code pour avoir un code). Journal, je crois (la petite bourgeoisie comme langage désormais unique). Le Jour ni l’Heure, deux Intérieurs à Plieux, avec tableaux, et couverte 33x22 n° 4 (vert bleu noir). Longs échanges assez intéressants avec une opposante politique pour une fois polie (qui fait référence à Bégaudeau). Federico Mompou, Musica Callada. Considérables retards. Retour de Pierre. Pas de bain possible, pas d’eau chaude. Promenade sur le plateau, par une pluie froide (mais je suis bien équipé, avec le manteaux doublé de vigogne, qui a à peine plus de trente ans). 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. 25. Bain (Pierre a brillamment rétabli l’eau chaude). Lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, chap. 21, Athanase, archevêque d’Alexandrie, champion de la lutte contre l’arianisme. Harcèlement général, redoublement de crise d’Asensio, qui se plaint que je le mentionne dans mon journal (il ne manque pas d’air…). Tourbillon autour de l’affaire PayPal et de toutes les affaires emboîtées autour d’elle, Durward prend le contrôle de mon ordinateur à distance, je lis des livres sur l’Élysée, P. me photographie sous toutes les coutures pour la nouvelle banque en ligne, mais ça ne va pas, l’inscription échoue. Dîner aux nouvelles, accras de morue, carottes, champignons, poire à la vapeur. Vu Dishonored, Agen X 27, ou X 27, de Josef von Sternberg, 1931, avec Marlene Dietrich et Victor McLaglen. Journal, complétion et mise en ligne. Échanges avec Durward. La Libération du territoire, 115.340 (mais de précieux renseignements reçus de M. B. vont m’obliger à tout revoir (ce qui était de toute façon mon intention, de sorte que ce n’est pas très grave)). Couché à minuit et demi.  

lire l’entrée du jeudi 19 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 20 janvier 2023, 13 h 06
modifiée le samedi 21 janvier 2023, 16 h 17
Vendredi 20 janvier 2023.
Semaine 3, Saint Sébastien — 20/345. Plieux. Levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et petite couverte 33x22 n° 5 (jaune, gris, rose). “Souvenirs” Facebook. L’Arrière-Pays, agitation asensienne, suite. Livraison de gaz. Comptes : accès impossible (coïncidence, panne ou autre sabotage ? — huit messages de la banque, mais ils ne sont pas lisibles). Acta. 13:06:17 /////// Retour de la banque, il s’agissait sans doute d‘une panne (toutefois les huit messages ne sont pas lisibles) : Dernière connexion le 20/01/2023 à 13h08 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -427,23 € /// Crédits -38.524,78 € /// Solde au 19/01/2023-427,23 € /// À venir -1.786,41 € |  Prévisionnel -2.213,64 € /// Débiteur depuis 7 jours /// 13:24:51 /////// Le Jour ni l’Heure, trois vues sur les Pyrénées prises l’avant-veille de la fenêtre de la bibliothèque. Antoine Forqueray, suites I et II pour viole et basse continue. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25.25. Bain. Promenade par beau temps, chemin de l’église, D. 953 et retour par le flanc nord en haut, sous les jardins Lavauden et les remparts, remonté par la maison à vendre (pas mal, mais, évidemment, plein nord). Atelier, septième petite couverte 33x22, blanc, jaune et bleu pâle, sur une toile reçue le matin même. Journal (le harcèlement, les Sleeping Giants, PayPal, l’argent bloqué, etc.). Dîné aux nouvelles, nouvelle espèce de gnocchis fourrés au fromage, carottes, poire à la vapeur, demi-verre de reste d’une bouteille de château Reignac 2016. Vu À nos amours, 1983, de Pialat, avec Sandrine Bonnaire, Maurice Pialat, Dominique Beneshard, Cyrille Collard.  Journal, relecture et mise en ligne. Écrit à M. Jean-Luc Barré (à propos de La Libération du territoire). Couché à une heure.                                                                                                                                                                                                            

lire l’entrée du vendredi 20 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 21 janvier 2023, 16 h 55
modifiée le dimanche 22 janvier 2023, 10 h 54
Samedi 21 janvier 2023.
Semaine 3, Sainte Agnès — 21/344. Plieux. Levé encore une fois tard, à presque neuf heures, avec Pierre, petit déjeuner nous attendant. “Souvenirs” Facebook et autres Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue de la bibliothèque la veille. Été à onze heures à la cérémonie des vœux à la salle des Fêtes, tenue pour la première fois depuis trois ans. Allocution de Mme le maire, nombre étonnant de morts en 2021 et 2021, assez nombreux nouveaux habitants également. Parlé à Mme le Maire, justement, qui demande très gentiment des nouvelles de ma santé, à Simone Aeberhard qui sait tout de l’histoire de la commune, à un sien cousin dont le fils fait de brillantes études à Madrid, à M. et Mme Pasquali qui sont enchantés d’un récent séjour à Florence (mais lui est originaire de Vénétie (Trévise)), à M. X. qui doit être opéré mardi de la même chose que moi mais semble très serein. Buffet de grandes somptuosité, qualité et abondance, canapés de fois gras, de saumon, de pâté de campagne, de saucisson, puis, quand on croit que c’est fini, dans de petites coupelles de grès (?), daube de bœuf (ou bœuf bourguignon), gratin de légumes variés, mousse ou soufflé de potiron, un véritable déjeuner, le tout très bon, arrosé pour ma part de vin rouge gascon (il y avait aussi de la colombelle, que j’adore, mais dont je suis obligé de me méfier). Pour couronner le tout, galette à la frangipane. Excellente ambiance, très chaleureuse, tout le monde très gentil. Un homme âgé a un malaise, toutefois, les pompiers viennent très vite, mais un moment après il revient avec eux, qui participent à l’abondant buffet. Vers deux heures, marché avec Pierre jusqu’au bout du goudron, par beau temps froid. Atelier directement au retour, couvertes 4, 5, 6 et 7, l’ensemble est à peu près fini. Lecture par Pierre de la vie d’Enoch Powell, 1979, député de l’Ulster, balancement entre les travaillistes et les conservateurs. Remonté vers quatre heures (journée complètement renversée). Comptes : Dernière connexion le 20/01/2023 à 13h14 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -427,23 € /// Crédits -38.524,78 € /// Solde au 20/01/2023-427,23 € À venir -1.786,41 € |  Prévisionnel -2.213,64 € /// Débiteur depuis 8 jours /// PayPal, 4014 € toujours indisponibles (rage). Acta. 16:51:03 //////// Thé, lecture par Pierre de Balzac, Les Illusions perdues, le cercle Darthez. 50. 50.12. 12. 100. 20. 25. 25. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, les malheurs d’Athanase. Journal (retraites et remigration). Dîné aux nouvelles, escalopes tyroliennes, mais elles sont moins bonnes que d’habitude, et il y a aussi , sans doute, qu’après l’opulence du buffet municipal nous n’avons pas grand faim ; poire à la vapeur. Vu Frère et sœur, 2022, d’Arnaud Desplechin, avec Melvill Poupaud, Marion Cotillard, Golshifteh Farahani, Patrick Timsit, Max Baissette de Malglaive. Journal, fin de la rédaction de l’entrée du jour, assez longue (retraites et remigration), puis vaines tentatives pour la mettre en ligne, je n’ai plus accès à mon propre site ! Belle crise de paranoïa, c’est encore la Milice de harcèlement ! En fait non, ce sont Verwaerde et Farreny qui ont changé les codes d’accès, il est vrai en réponse aux menaces de la Milice. Cependant je ne peux mettre le journal en ligne car l’ai épuisé les droits à l’essai. Couché vers un heure. 

lire l’entrée du samedi 21 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 22 janvier 2023, 11 h 02
modifiée le mardi 24 janvier 2023, 12 h 03
Dimanche 22 janvier 2023.
Semaine 22, Saint Vincent — 22/343. Plieux. Levé six ou sept fois, et définitivement à huit heures. Déjeuné en bas avec Pierre. “Souvenirs” Facebook. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et ciel rouge et noir du 18 janvier 2023, fenêtre de la bibliothèque. Acta. 11:01:58 /////// Journal (Frère et Sœur, Arnaud Despleschin)? Bain, émission de Weitzmann. Déjeuner dominical, poulet au citron, saint-félicien, demi-tartelette au citron, vin de Gascogne baron de Batz de Mirepoix et chocolats d’un coffret envoyé par Lady Roundmaze. Café. Belle promenade en Brulhois, malgré le temps gris et le froid, retour au petit étang d’Escoupetaulès, au-delà de Gimbrède, traversé sur toute sa longueur le beau “Bois Commun”, atteint le sommet dénudé (192 m.) qui fait face aux maisons Tanger (Astaffort, Lot-et-Garonne), et le Rozès (Gimbrède, Gers) (qu’on ne voit pas), redescendus par un vallon sous Fonteravie et rejoint ainsi l’étang d’Escoupetaulès, la route et la voiture. Maisons Hugoy, Doat, Manobaron. Beau lavoir de Gimbrède (autoportrait). Rentrés vers cinq heures. Thé dans l’atelier, lecture par Pierre de Like the Roman, la mélancolique biographie d’Enoch Powell, 1979. Retouches aux plus récentes petites couvertes et surtout à une ancienne 60x60 vouée à l’encadrement et figurant La Garrière et le château (ajouté des fenêtres). Esthétique de la servitude, sans grand succès (67.000 signes). Nouvelles, poire à la vapeur. Vu The Train, Le Train, 1964, de John Frankenheimer, avec Burt Lancaster, Paul Scofield (étonnamment mauvais), Jeanne Moreau, Michel Simon, Suzanne Flon (Mlle Villard), Albert Rémy, Howard Vernon (les gares jouent très bien) (la Résistance change leur nom). Longues et interminables tentatives à trois (Quentin Durward, Pierre, Je) pour ouvrir un compte près d’une banque en ligne, selfies qui ne conviennent jamais, bords aimables de la crise de nerfs générale (sauf Durward, naturellement), masse énorme de temps perdu pour tout le monde, nous croyons être finalement être arrivés à nos fins mais il faut encore deux jours avant confirmation (ici série de têtes de mort à fumée noire). La Libération du territoire, mais mon élan est un peu coupé par mes erreurs constitutionnelles (même élu, un président seul ne pourrait à peu près rien faire). 117.028 signes (Moulinsart à Plieux). Couché à une heure. 

lire l’entrée du dimanche 22 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 23 janvier 2023, 12 h 05
modifiée le mardi 24 janvier 2023, 10 h 09
Lundi 23 janvier 2023.
Semaine 4, Saint Barnard —23/342. Plieux. Nuits comme toutes les autres, six ou sept levers, rendus plus désagréables par le grand froid. Levé finalement à neuf heures moins le quart, selon le regrettable usage récent, après le passage de Céline. “Souvenirs” Facebook. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans le lavoir de Gimbrède, et maison Tanger, commune d’Astaffort, Lot-et-Garonne, Nouvelle-Aquitaine, vu du point culminant (je crois) (192 m.) de la commune de Gimbrède (Gers, Occitanie). Temps perdu ou du moins passé à des “recherches” “géographiques” (cartes d’État-major, Google, etc.). Camion à l’instant pour une très grande toile (195x130, je crois) à peindre en remplacement de La Béatrice vendue par Marcheschi. Acta. 12:04:27 /////// En fait la toile est arrivée cassée en deux et Céline l’a très justement refusée. Rattrapage Flickr (sur le nouveau compte). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, sous-bois et belle allée à Gimbrède, vieille impression photographique de l’hiver dans le Harz, ayant servi au tableau, et traînant dans l’atelier, et Plieux I, le château, avec La Garrière au premier plan, couverte 60x60 n° 51, 12.III.2014, après retouches. Retour inopiné de Pierre, il apporte de très intéressant documents photocopiés par Simone Aeberhard sur la construction de l’église de Plieux. Schubert, quintette avec deux violoncelles D. 956 (Emerson / Rostropovitch). 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. Bain. Lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall of the Roman Empire, suite des aventures et mésaventures d’Athanase, Hilaire de Poitiers, succès de l’arianisme, sang versé à Alexandrie et Constantinople. Affronte courageusement le démon Paypal, parviens à parler à une femme pas désagréable, sans plus, qui abonde en explications techniques pour moi peu intelligibles mais néanmoins peu admissibles (arbitraire total) d’où il ressort qu’elle va dégager un peu d’argent maintenant et que le reste serait disponible dans trois semaines, ce qui serait le nouveau système. En effet, je peux importer sept cents euros qui, s’il n’y a pas de nouvelles sorties d’ici là devraient me permettre de “repasser positif’ d’ici 48 h. (mais le virement Ercuis, j’y pense ?). Promenade avec Pierre, passés chez les Aeberhard pour leur porter comme convenu le Flamarens de Pierre Benoît. Ils nous montrent un immense arbre généalogique de la famille Dulau depuis le XVIIe siècle. Parlons aussi de l’immigration vendéenne, dont procèdent les Biraud. Marchons jusqu’à l’île des Pingouins. Tél. de Verwaerde, lui explique ma conversation avec “PayPal”. Pas d’atelier. Journal (le quintette de Schubert). Esthétique de la Solitude, non, de la servitude, un quart d’heure. Délicieux dîner de restes, cassolette de poulet rôti aux champignons, pommes de terre, saint-félicien, quart de tartelette au citron, vin de Mme de Mazeron et chocolats de même source. Vu un peu de En attendant Bojangles, 2022, de Régis Roinsard, d’après le roman d’Olivier Bourdeaut, avec Romain Duris, assez pénible, et Virginie Efira (la longue première scène est tournée à l’hôtel Belles-Rives, à Juan-les-Pins) ; et un peu de Serpico, 1973, de Sidney Lumet, avec Al Pacino. La Libération du territoire, 120.056 signes (interview de Céline). Lecture, 297.245 signes (Baugy). Couché à une heure.

lire l’entrée du lundi 23 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 24 janvier 2023, 10 h 30
modifiée le jeudi 26 janvier 2023, 19 h 10
Mardi 24 janvier 2023.
Semaine 4, Saint François de Sales — 24/341. Plieux. Réveillé à six heures et demie par le départ de Pierre mais sursis à me lever à cause du grand froid jusqu’à huit heures moins vingt. “Souvenirs” Facebook, pas grand chose, la plupart ne viennent pas de Twitter et n’y sont donc pas ramenables, trop longs. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et beau lavoir de Gimbrède, 1871 (l’eus cru plus ancien). Comptes : Dernière connexion le 23/01/2023 à 16h11 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -427,23 € /// Crédits -38.524,78 € /// (inchangé) /// PayPal : miracle, la totalité de l’argent est à présent disponible — importé 3400 € (vif soulagement, même si c’est incompréhensible : la femme d’hier n’avait rien annoncé de pareil (cela dit, on peut dire qu’ils m’ont joliment gâché “les fêtes”, ceux-là…)). Grand froid (16°, 5 dans la bibliothèque). Acta. 10:30:03 /////// Journal (mon enterrement). L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 22 janvier dans la maison, petite couverte 33x22 n° 7 (blanc, jaune bleu), théière et “enduit de rebouchage” (?), vue de l’atelier et des arbres du parc avec l’image de Barras jadis scotchée par Verwaerde pour Les Onze. Sonate pour violon et piano de Guillaume Lekeu (1892). 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25 (laissé tomber les haltères longues car mal au dos). Bain, barcarolle n° 1 de Chopin. Promenade sur la plateau, chemin de La Rouquette, rentré par le chemin d’Enduré, ferme de Lacroix, rencontré un chien inédit, très grand mais, lui, très aimable et même affectueux (redemande des caresses). Orée des champs. Atelier, retouches à des toiles anciennes, Plieux I, et Le Printemps à Bidot, presque entièrement repeint. Thé. Esthétique de la servitude, coup de collier, passé le cap des 70.000 signes. Veux rembourser Pierre mais il préfère que je paie l’assurance de la maison, 4000 €, à laquelle il contribue pour 2000 €. Parlé à Verwaerde, suite des affaires bancaires, justement. Dîné aux nouvelles, pois chiches, carottes, champignons, avocats, chips, poire à la vapeur. Essayé de voir deux films américains, dont The King of Staten Island et un histoire de boxeur multimillionaire dont la femme veut qu’il mette fin à sa carrière mais tout nous ennuie, trop de tatouages partout, et puis il fait horriblement froid et l’humeur n’est pas à son meilleur (Pierre désapprouve ma politique économique, surtout sans doute l’épisode Ercuis). La Libération du territoire, 123.299 signes (les banlieues à feu et à sang). Lecture, 300.141 (les photographies perdues). Bonne journée de travail, dans l’ensemble. Couché à une heure et quart.  

lire l’entrée du mardi 24 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 25 janvier 2023, 12 h 37
modifiée le jeudi 26 janvier 2023, 19 h 27
Mercredi 25 janvier 2023.
Semaine 4, Conversion de Saint Paul — 25/340. Plieux. Assez bien dormi malgré le froid, deux levers seulement. Levé à huit heures moins vingt. Gérald Bronner aux “Matins de France Culture“, intéressant. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Intérieur à Plieux de la veille, avec La Montagne bleue. La banque en ligne H26 refuse ma clientèle, “pour des raisons de sécurité”. En revanche on me signale que mon vieux compte Twitter a été rétabli. Beaucoup dérangé Quentin Verwaerde au travail pour qu‘il m’indique les moyens technique d’en reprendre la maîtrise, ce qui est fait, excellente chose (50.000 abonnés au lieu de 2.500 — j’en ai perdu quelques milliers, sans doute des gens qui ont quitté Twitter entre temps). Comptes : Dernière connexion le 24/01/2023 à 19h12 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.199,96 € /// Crédits -38.524,78 € /// Solde au 24/01/20233.199,96 € /// À venir -3.104,41 € |  Prévisionnel 95,55 € /// 24/01 VIREMENT INSTANTANE RECU DE MR PIERRE JOLIBERT MOTIF: PAIEMENT DE L ASSURANCE DE LA MAISON - REF : 032023024617236760000001+2.927,19 € /// 24/01 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE S.A.R.L. ET CIE S.C.A MOTIF: YYW1024857835175 PAYPAL - REF : YYW1024857835175 +700,00 € /// Acta. 12:37:01 /////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la promenade avec Pierre du 22 janvier 2023, au nord de Gimbrède, dans le Bois communal et autour de lui. Concerto pour violoncelle d’Othmar Schoeck, 1947. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, chap. 22, je crois, persécution des “catholiques” par les ariens à Constantinople sous Constance II, terrorisme donatiste en Afrique du Nord. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’au banc de Bismarck. Atelier, chocolat bouillant, poursuite de la révision de tableaux anciens en vue de leur encadrement, vasistas du chenil à Buchenwald. Lecture par Pierre de la biographie d’Enoch Powell, grande approbation à l’égard de Mrs Thatcher pour l’affaire des Maldives, réélection en Ulster. Le compte Twitter “historique” “Renaud Camus” a déjà regagné trois mille abonnés en une journée, il en a 53.000 en tout, presque autant qu’à sa fermeture. Journal : H 26, Twitter. Parlé à Quentin Durward. Dîner aux nouvelles, bisque de homard, crevettes et petits légumes, poire à la vapeur, caramels de M. Arnoux. Vu Ouistreham, 2021, d’Emmanuel Carrère, d’après Florence Aubenas,  avec Juliette Binoche, très bien, Louise Pociecka, Léa Carne. Journal, suite et fin, relecture, mise en ligne. Grand froid (16, 5°). La Libération du territoire, 125.076, deux “récits” des “événements de France”. Couché à une heure. 

lire l’entrée du mercredi 25 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 26 janvier 2023, 12 h 01
modifiée le vendredi 27 janvier 2023, 18 h 13
Jeudi 26 janvier 2023.
Semaine 4, Sainte Paule — 26/339. Plieux. Levé à huit heures et quart. Grand froid. “Souvenirs Facebook”, L’Arrière-Pays, les deux comptes Twitter. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Sickert, Minnie Cunningham at the Old Bedford, 1892, Petit Palais, 4 décembre 2022. Comptes : Dernière connexion le 25/01/2023 à 12h57 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 5.281,96 € /// Crédits -38.524,78 € /// 25/01 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE S.A.R.L. ET CIE S.C.A MOTIF: YYW1024871586407 PAYPAL - REF : YYW1024871586407 +3.400,00 € /// 24/01 VIREMENT VERS BOUTIQUE ERCUIS-RAYNAUD - MOTIF : CADRE (non : argenterie) -1.318,00 € /// Acta. 12:01:30 ////// Esthétique de la servitude. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux de Walter Sickert vus au Petit Palais le 4 décembre 2022, Little Dot Hetherington at the Bedford Music Hall, 1888 ; The Sisters Lloyd, 1889 ; et Brighton Pierrots, 1915 (que je trouve particulièrement affreux). Jean Barraqué, Sonate pour piano, 1950-1952. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. Bain. Promenade sur le plateau, chemin de La Rouquette, chemin d’Enduré, échangé quelques mots avec le très gentil grand chien de Lacroix, rentré par le bout des champs. Atelier, suite des reprises et retouches, considérablement amélioré les couvertes 60x60 L’Avant-Printemps à Bidot et surtout Buchenwald II (la fenêtre du chenil), dont je suis à présent très satisfait. Retour de Pierre, chocolat, lecture de Balzac, Les Illusions perdues. Journal (Balzac, le journalisme et moi). Esthétique de la servitude. Dîné aux nouvelles, potage aux légumes divers, brocoli,  carottes et champignons, poire à la vapeur. Vu un grand classique, mais pour l’instant j’ai oublié lequel (Alzheimer) [Shanghai Express, 1931, de Josef von Sternberg, avec Marlène Dietrich et Clive Brook]. La Libération du territoire, 126.215 (troubles dans les Andains). Lecture, 302.573 signes (la visite de François Matton). Couché à une heure. 

lire l’entrée du jeudi 26 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 27 janvier 2023, 18 h 52
modifiée le samedi 28 janvier 2023, 6 h 08
Vendredi 27 janvier 2023.
Semaine 4, Sainte Angèle — 27/338. Plieux. Levé à huit heures moins le quart, grand froid. “Souvenirs” Facebook mais pris en chemin par des agressions auxquelles je réponds sur le mode plaisant, en particulier de la part d’un jeune homme un peu bêta, un certain Harald (Cauchon ?), apparemment étudiant en sciences sociales, et toute la matinée y passe, assez gaiement de mon côté, à la grande et juste désapprobation de Quentin Durward. Livraison Ercuis (deux cuillères à entremets et deux couteaux à poisson, Vieux Paris). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et quatre photographies de tableaux ou de détails de tableaux d’un coup, Buchenwald I — le chenil et Buchenwald II — la fenêtre du chenil. Autre livraison, six chaises “Maisons du Monde”, jeune homme à queue de cheval qui me demande un selfie pour son père, qui “est très fan de vos écrits”. Gentil, mais laisse tout dans la cour, trois gros paquets, pas lourds mais encombrants et qu’on ne sait par où prendre, que je rentre et mets au pied de l’escalier. John Foulds, Quartetto intimo op. 89, 1931. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. Bain. Promenade assez tardive sur le plateau, été jusqu’au banc de Bismarck. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 27/01/2023 à 18h00 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 5.671,96 € /// Crédits -38.524,78 € /// Solde au 26/01/20235.671,96 € /// À venir -1.839,68 € |  Prévisionnel 3.832,28 € /// 26/01 REMISE CHEQUES BORDEREAU 04190573 /NOPT/NB CHQ TRAITE /00003 +390,00 € (trois chèques de réabonnement dont l’un de soutien). PayPal : 185,46. Apprends par un message de la mairie la mort de la voisine Mme Yvette Cerdan, à laquelle j’avais parlé il y aquelques jours à l’occasion de la Sainte Yvette. Tél. de Jean-Paul Coulet, qui demande gentiment des nouvelles des “rayons”, mais je n’ai pas commencé. Acta. 18:52:12 /////// Journal (Buchenwald — la fenêtre du chenil). Dîner aux nouvelles, pour la première fois sur les nouvelles chaises. Spaetzles. Vu un peu de Intervista, de Fellini, et Lady Godiva de Coventry, Madame de Coventry, ou Par le fer et par le feu, 1955, d’Arthur Lubin, avec la belle Maureen O’Hara, mais c’est un navet de première. L’Arrière-Pays. Échanges avec M. Pierre-Hughes B., à propos de La Libération du territoire. Journal. Couché à une heure.  

lire l’entrée du vendredi 27 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 28 janvier 2023, 6 h 23
modifiée le dimanche 29 janvier 2023, 12 h 47
Samedi 28 janvier 2023.
Semaine 4, Saint Thomas d’Aquin — 28/337. Plieux. Très peu dormi, réveillé à trois heures, grand froid, levé à quatre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Intérieur à Plieux, tirages photographiques dans l’atelier, jeudi 26 janvier 2023. “Souvenirs” Facebook. Comptes : Dernière connexion le 27/01/2023 à 18h40 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 5.671,96 € /// Crédits -38.524,78 € /// Solde au 27/01/20235.671,96 € /// À venir -1.839,68 € |  Prévisionnel 3.832,28 € /// Aucun mouvement. Acta. 06:23:06 /////// Recouché. Dormi jusqu’à huit heures et demie. Pierre va chez ses parents. L’Arrière-Pays. Journal (Le Voyage d’hiver dans le Harz). Tél. de Pierre. Le Jour ni l’Heure, deux Sickert de l’exposition du Petit Palais, dimanche 4 décembre 2022, portraits du peintre Cicely Hey et de La Giuseppina against a map of Venice, et Le Printemps à Bidot, couverte 50x50, c. 2018 (la fermeture du compte Flickr originel est un désastre irréparable pour la classification et la datation des tableaux, qui n’étaient que là), qui a récemment fait l’objet de tentatives de sauvetage. Brahms, Rhapsodie pour alto, 1868 (Le Voyage du Harz en hiver). 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. Bain. Promenade sur le plateau, chemin de La Rouquette, ferme russe, retour par le chemin d’Enduré, ferme de Lacroix, bout des champs — rencontré deux fois un vieux berger allemand pas du tout agressif mais qui semble craintif et désemparé (il est longuement sur la route, à grand péril pour lui). L’Arrière-Pays. Journal, suite. Retour de Pierre. Dîné avec lui, mais lui ne mange rien, ayant beaucoup déjeuné. Escalopes tyroliennes (“cordons bleus”). Poire à la vapeur. Revu Le Testament d’Orphée, 1959, de Jean Cocteau, avec lui-même, Édouard Dhermit, Maria Casarès, François Périer, Jean Marais, Jean-Pierre Léaud (!). Autres échanges avec M. Barré, bien dégagé le terrain grâce à lui. Journal, relecture et mise en ligne. 

lire l’entrée du samedi 28 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 29 janvier 2023, 18 h 56
modifiée le lundi 30 janvier 2023, 11 h 12
Dimanche 29 janvier 2023.
Semaine 4, Saint Gildas — 29/336. Plieux. Très bien dormi. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Chocolate-Music, intérieur d’une tasse à chocolat après le chocolat, jeudi 26 janvier 2023. L’Arrière-Pays, très activement, mais ce n’est pas forcément du temps perdu, il y a de la matière pour Tweets VI. Acta (la veille). Bain. Émission de Weitzmann qui reçoit l’homme à la mode, l’avocat Malka (pas Victor, Richard, dit Pierre). Excellent déjeuner en grande pompe au premier, sur les nouvelles chaises : poulet rôti, pommes de terre, gorgonzola au mascarpone, galette à la frangipane apportée par Pierre de Saint-Girons et glace au rhum et aux raisins, bordeaux château-Reignac-Meyer 2016. Café à la bibliothèque d’histoire. Promenade dominicale avec la voiture, Castet-Arrouy, Sainte-Mère, Sempesserre, exploré à pied, le long du Gers, les abords difficiles du grand château de Manlèche, à partir de Soudaire. Rentrés vers cinq heures. Thé, lecture par Pierre des Illusions perdues, débuts de Lucien dans le journalisme, plaisanteries peu intelligibles sur Le Solitaire. Acta. 18:55:47 /////// Journal (le plan Klarsfeld à propos de la Russie et de l’Ukraine). Non-dîner aux nouvelles, pas de poire, galette à la frangipane et glace au rhum et aux raisins. Vu Mad Dog and Glory, 1991, de John McNaughton, avec Robert De Niro, Bill Murray et Uma Thurman. L’Arrière-Pays. La Libération du territoire, 128.576 signes (silence). Lecture, 304.364 signes (Mytilène). Couché à une heure et demie.  

lire l’entrée du dimanche 29 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 30 janvier 2023, 11 h 18
modifiée le mardi 31 janvier 2023, 17 h 27
Lundi 30 janvier 2023.
Semaine 5, Sainte Martine — 30/335. Plieux. Levé à huit heures. “Souvenirs” Facebook, cette opération prend de plus en plus de temps, surtout maintenant avec les deux comptes Twitter, sans compter celui de l’In-nocence et celui du CNRE. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Manlèche à Pergain-Taillac la veille, mais la photographie est floue. Pierre qui était parti pour le collège revient parce qu’il a la Covid. Acta. 11:17:29 /////// Tweets VI. Journal, mis en accès libre un étonnant texte de Cioran sur le métro parisien en… 1979 (Écartèlement), communiqué par F. Le Jour ni l’Heure, un « Arrêtez le massacre! » assez récent et deux photographies de la veille, château de Manlèche du côté ouest et magnifiques pins de Sarrau, Castéra-Lectourois, vue de très loin au nord (de la route de Manlèche à Sempesserre). Quinzième quatuor de Chostakovich. 50. 50. 12. 12. 100. 20. 25. Bain. Été seul au Cassé, banc de Bismarck, revenu par le flanc sud, rencontré force chevreuils. Pierre s’est installé pour la journée au premier étage, dans le bureau du Chien, ou du Bibliothécaire, par crainte de la contagion. Suite des ennuis causés par une délatrice pseudonymée “Inna de Yard”, qui mobilise toutes ses troupes pour des dénonciations en masse de tweets anti-antiracistes. Verwaerde a dû mettre mon compte en mode “réservé”, de sorte que personne ne peut plus me retweeter, ce qui lui ôte beaucoup de sa raison d’être. Esthétique de la Servitude, 73.000 signes. Dîné avec Pierre, très loin l’un de l’autre, mais excellent repas de restes, cassolette de poulet aux champignons, gorgonzola au mascarpone et mimolette ancienne très dure, galette à la frangipane et glace au rhum et aux raisins, bordeaux château Reignac 2016 (nous buvons une bouteille à deux par semaine, en deux repas, ce qui semble raisonnable). Vu Made in USA, 1966, de Jean-Luc Godard, avec Anna Karina, Lazlo Szabo, Jean-Pierre Léaud (dormi un peu). La Libération du territoire, 131.36 signes. Lecture (Comment m’ont écrit certains de mes livres), 306.217. Couché à une heure. 

lire l’entrée du lundi 30 janvier 2023 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 31 janvier 2023, 17 h 52
modifiée le mercredi 1er février 2023, 12 h 00
Mardi 31 janvier 2023.
Semaine 5, Sainte Marcelle — 31/334. Plieux. Pas trop mal dormi, malgré de nombreux allers et retours. Levé à huit heures moins le quart. Tweets VI. Bain. Quitté Plieux à neuf heures et demie, seul. Été à Agen, à la clinique Calabet, rendez-vous avec Mme le docteur Marie-Laure Clergeot, radiologiste, aimable et polie. Très peu attendu, Banfy en est pour ses frais. Radios, donc. Rentré un peu avant midi. L’Arrière-Pays, suite des démêlés avec les milices et la prétendue Inna De Yard, des habitués se plaignent de la mise en “réserve” du compte. Le Jour ni l’Heure, les deux photographies du matin et les trois de la mi-journée ensemble, autoportrait de la nuit, un paysage pris de la cour au crépuscule où apparaît Pierre, dimanche 29 janvier 2023, une autre vue de Manlèche en bête à chagrin, même date, un « Arrêtez le massacre ! » (arrachement et huisserie), Plieux vu de loin sous un nuage au retour de Manlèche le 29. Pierre malade passe la journée dans le bureau du Chien et dort beaucoup. Marché seul sur le plateau, chemin de La Rouquette, champ clos à gauche du chemin d’Enduré et où se trouvent désormais des ruches, ferme de Lacroix (mais pas de chien). Rentré vers quatre heures. L’Arrière-Pays, Verwaerde finit par rétablir le fonctionnement normal, à ma demande. Acta, hier et aujour’hui. 17:52:17 /////// Communiqué n° 231 du CNRE, les nouvelles lois antiracistes. Journal (cancer et temps). Dîné aux nouvelles, selon la nouvelle disposition de maladie (de Pierre). Truite fumée, carottes et champignons, restes de mimolette vieille et même fond de château reignac. Vu Le Capitan,1959, d’André Hunebelle, avec Jean Marais, Bourvil et Elsa Martinelli — pas mal, au moins c’est en décors naturels, on voit Biron, Vals et même … Pierrefonds ! Journal, relecture et mise en ligne. La Libération du territoire, service minimal, 132.101 signes.  Lecture (Comment m’ont écrit certains de mes livres), 307.144 signes.  

lire l’entrée du mardi 31 janvier 2023 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site