Le Jour ni l’Heure
septembre 2022

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 1er septembre 2022, 9 h 48
modifiée le vendredi 2 septembre 2022, 11 h 09
Jeudi 1er septembre 2022.
Semaine 35, Saint Gilles — 244/121. Plieux. Pas trop mal dormi mais réveillé par l’ordinateur mal réduit au silence dans la pièce voisine, puis, à sept heures, par le réveil de Pierre qui pourtant ne va pas au collège. Douleur au bas-ventre, qui ne passe pas tout à fait au lever comme d’habitude, peut-être par influence des nouvelles de la veille. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Olivier Desvaux, Lumières sous la halle (Miradoux), vu au prieuré le mardi 23 août 2022. Comptes : Dernière connexion le 31/08/2022 à 10h45 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 5.775,27 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 31/08/20225.775,27 € /// À venir -246,50 € |  Prévisionnel 5.528,77 € /// -610,76 € 31/08 PAIEMENT CB AMAZON EU SARL DU 22/08 A PAYLI2090401 - CARTE*0007-354,05 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 28/08 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -307,37 € /// 31/08 PAIEMENT CB ARMAND THIERY DU 28/08 A LEVALLOIS-PERRET - CARTE*0007 -279,94 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON EU SARL DU 23/08 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -145,18 € /// 31/08 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA0010002208301402425 +100,00 € /// 31/08 PAIEMENT CB PLANETHOSTER (SUISSE) DU 29/07 - CARTE*0007 -94,08 € /// 31/08PAIEMENT CB CARREFOUR DU 26/08 A FLEURANCE - CARTE*0007-91,68 € /// 31/08 PAIEMENT CB SARL MAZZONETTO DU 05/08 A LECTOURE - CARTE*0007-64,90 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 01/08 A PAYLI2441535 - CARTE*0007-62,86 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 09/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -54,76 € /// 31/08 PAIEMENT CB OVH DU 08/08 A ROUBAIX - CARTE*0007 -47,98 € (???) ///  31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 13/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -40,55 € /// 31/08 PAIEMENT CB BOUCHERIE LOUBE DU 26/08 A FLEURANCE - CARTE*0007 -38,24 € /// 31/08 PAIEMENT CB LATERREAUAUVERR DU 20/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -37,00 € /// 31/08 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 24/08 A LECTOURE - CARTE*0007-35,43 € /// 31/08 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 05/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -35,10 € /// 31/08 PAIEMENT CB BETTERME (CHYPRE) DU 10/08 - CARTE*0007 -34,27 € /// 31/08 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 20/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -33,86 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 01/08 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -33,80 € /// 31/08 PAIEMENT CB LIBELLULE BIOCO DU 26/08 A FLEURANCE - CARTE*0007 -32,21 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 16/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -31,23 € /// 31/08 PAIEMENT CB SARL MAZZONETTO DU 20/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -31,00 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE ST DU 07/08 A ST CLAR - CARTE*0007 -29,44 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 11/08 A LECTOURE - CARTE*0007-27,72 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 24/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -26,06 € /// 31/08 PAIEMENT CB SARL MAZZONETTO DU 13/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -25,20 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON EU SARL DU 08/08 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -24,27 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 05/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -23,49 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE ST DU 07/08 A ST CLAR - CARTE*0007 -21,98 € /// 31/08PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 16/08 A LECTOURE - CARTE*0007-21,76 € /// 31/08 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 24/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -21,38 € /// 31/08 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 05/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -21,17 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 01/08 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -18,89 € /// 31/08 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 09/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -18,16 € /// 31/08 PAIEMENT CB LA POSTE 321320 DU 26/08 A FLEURANCE - CARTE*0007 -17,16 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 01/08 A PAYLI2441535 - CARTE*0007-16,54 € /// 31/08 PAIEMENT CB BETTERME (CHYPRE) DU 10/08 - CARTE*0007 -14,99 € /// 31/08 PAIEMENT CB GASCOVERT FLEUR DU 26/08 A FLEURANCE - CARTE*0007-14,90 € /// 31/08 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 13/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -14,27 € /// 31/08 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 20/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -13,55 € /// 31/08 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 13/08 A LECTOURE - CARTE*0007-11,69 € /// 31/08 PAIEMENT CB PHARMACIE DE LA DU 20/08 A LECTOURE - CARTE*0007-11,09 € /// 31/08 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 20/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -10,48 € /// 31/08 PAIEMENT CB SPOTIFY P1D27A3 (SUEDE) DU 15/08 - CARTE*0007 -9,99 € /// 31/08 PAIEMENT CB CROUSTIPAIN DU 20/08 A LECTOURE - CARTE*0007 -9,60 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON EU SARL DU 10/08 A PAYLI2090401 - CARTE*0007-8,70 € /// 31/08 PAIEMENT CB AMAZON EU SARL DU 08/08 A PAYLI2090401 - CARTE*0007-8,70 € /// 31/08 PAIEMENT CB LIBELLULE BIOCO DU 26/08 A FLEURANCE - CARTE*0007 -3,99 € /// Acta. 09:48:19 /////// Journal (PSA). Communiqué n° 2065 pour l’In-nocence (la rentrée des classes). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Weimar le mercredi 23 février 2022, jour béni : l’hôtel de l’Éléphant, la place du Marché devant lui, l’église des Saints-Pierre-et-Paul. Quatuor de Fauré, sans émoi particulier. 50. 50. 12. 12. 100. 20. Reçu un beau livre russe sur Isaac Lévitan, envoi anonyme, aucune indication. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, Galliénus, les “Trente Tyrans” (qui étaient plutôt dix-neuf). Écrit à Quentin Verwaerde et au docteur de L. Repris la relecture de La Dépossession, longuement interrompue sur le chapitre 58 et sur l’idée obsessionnelle que je n’avais pas dit ce qu’il était essentiel de dire — 61, 62, 63,64 (ils sont courts et je ne vois rien à y ajouter). Thé, lecture de Séguier. Lecture, les cendres de ma mère, Chambourguet. Promenade avec Pierre, été aux figues, en avons cueilli pour une tarte (et moi mangé sept). Dîné aux nouvelles, spaetzles, poire à la vapeur, eau. Revu Les Dames du Bois de Boulogne, 1944, que décidément je ne trouve pas si admirable que cela (quel ennui, la “vengeance”… Mais qu’est devenue Elina Labourdette, adorable (surtout dans la danse paysanne) ?). Lecture, suite, 192.000 signes. Lu Dewitte (Wannsee). Couché à minuit et demie. 

lire l’entrée du jeudi 1er septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 2 septembre 2022, 15 h 58
modifiée le samedi 3 septembre 2022, 10 h 17
Vendredi 2 septembre 2022.
Semaine 35, Sainte Ingrid — 245/120. Plieux. Assez bien dormi, rendormi après le départ tôtif de Pierre, mais toujours la douleur au bas-ventre. Levé peu avant huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Stéphane Ruais, Cathédrale de Lectoure, toile vue et photographiée au prieuré de Plieux le mardi 23 août 2022. L’Arrière-PaysLe Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Weimar les 23 et 24 février 2022, statue de Charles-Auguste, 1757-1828, par Donndorf, 1875 ; vue extérieure de la bibliothèque et du palais grand-ducal ; vue intérieure de la bibliothèque Anna-Amalia, 1761-1766. Tél. de M. le docteur de L., qui n’a pas reçu les résultats d’ordonnance, que donc je lui expose oralement.  Comptes : Dernière connexion le 01/09/2022 à 11h57 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.760,30 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 01/09/20224.760,30 € /// À venir -465,53 € |  Prévisionnel 4.294,77 € /// 01/09 VIREMENT VERS PEYRON-BUSQUET CELINE - MOTIF : SALAIRE AOUT 2022 -1.024,92 € /// 01/09 VIREMENT DE APPLE DISTRIBUTION INTL LTD MOTIF: CCI : 0185602251,PURP:PUBLISHER ROYALTIES,APPLE - REF : 0185602251 +9,95 € /// Acta. 15:56:11 /////// Journal (lettre de L., baise pour la bonté). La Dépossession, chap. 65, je crois. Bain, retour de Pierre, lecture par lui de Gibbon, Decline and Fall, Aurélien. Été avec Pierre à Lectoure, rendez-vous à sept heures et demie chez le docteur Capdecomme, lu Banffy dans la salle d’attente.Le docteur impose force examens. Rentrés vers neuf heures. Dîné, tarte au thon, épinards, champignons, poire à la vapeur. Vu un peu d’un film mexicain, Nuevo Orden, Nouvel Ordre, 2020, de Michel Franco,  sur la guerre des classes, littéralement, et ça devient très violent ; et d’un film d’abord woodyallenien sur la vie à Manhattan et la nature des documentaires (While We’re Young, 2014, de Noah Baumbach, avec Ben Stiller, Naomi Watts, Adam Driver. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’au rang des chênes. Lecture, Chambourguet, 193.000 signes. Couché à minuit et demie. 

lire l’entrée du vendredi 2 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 3 septembre 2022, 10 h 00
modifiée le dimanche 4 septembre 2022, 17 h 12
Samedi 3 septembre 2022.
Semaine 35, Saint Grégoire — 245/120. Plieux. Réveillé à six heures et demie, été directement au laboratoire à Lectoure pour des analyses d’urine ; flacon, pipette, mal compris la démarche, incident (très poli). Lu Banffy. Rentré vers huit heures et demie. Retour de “Répliques”, la langue française, Bernard Cerquillini et la femme du Petit Robert, deux parfaits Amis du désastre. Comptes : Dernière connexion le 02/09/2022 à 15h43 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.739,85 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 02/09/20224.739,85 € /// À venir -445,08 € |  Prévisionnel 4.294,77 € /// 2/09 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE-20,45 € /// Acta. 10:00:05 /////// Bain. Lecture par Pierre de Gibbon, Décline and Fall, Valerius. Été avec Pierre à Terraube, au Salon des Antiquaires, avec courses à Lectoure au passage. Procédé à divers achats : une table de couvent XVIIe, étroite et longue, 2.800 € à un antiquaire de Lectoure ; un fauteuil Régence d’époque Louis XIV, il me semble (?), à dossier haut, avec tapisserie au petit point, scène chorégraphique, Roi-Soleil (?), 1250 € à un autre antiquaire de Lectoure ; un fauteuil de bureau Louis-Philippe, en noyer, à dossier bas, 430 €, à un antiquaire de Fourcès ; et un exemplaire relié, avec plus de trois cents illustrations, de l’édition originelle des Races Humaines, de Louis Figuier, 1872. Grande chaleur, là-bas. Rentrés vers trois heures, avec le livre seulement.  L’Arrière-Pays. Tél. de Verwaerde. Thé, lu Séguier. Journal (les achats), interrompu par l’arrivée de la table et, suite à un arrangement entre confrères) du fauteuil Louis-Philippe (qui pourrait très bien être Restauration, à vrai dire — il ressemble à celui de Louis XVIII à son bureau, dans le tableau de Gérard). Le jeune antiquaire, face aux difficultés pour monter à deux, Pierre et lui, la table de couvent, très lourde, propose de laisser la tavble en bas de l’escalier et de revenir la semaine prochaine avec un assistant très fort, de sorte que, dans mon impatience, j’offre mes services, d’où il résulte un joli mal de dos. Journal, suite. Premier dîner sur la nouvelle table, très satisfaisante. Restes de tarte au thon, escalopes tyrolienne, tarte aux figues. Vu deux épisodes de Gentleman Jack, le partage des bien de la protégée, les projets de Casino. L’Arrière-Pays. Journal, relecture et mise en ligne. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du samedi 3 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 4 septembre 2022, 18 h 18
modifiée le lundi 5 septembre 2022, 11 h 35
Dimanche 4 septembre 2022.
Semaine 35, Sainte Rosalie — 247/118. Plieux. Bien dormi, mais réveillé tôt par la douleur au bas-ventre, comme d’habitude. Levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et fauteuil de bureau Charle X (il a été promu), la veille au soir. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux, sur la nouvelle table, très bien. Tarte aux figues, un peu ratée  (pâte trop épaisse et trop dure), mais bonne, suite. L’Arrière-Pays, très intensément, pour Tweets V. Livraison du fauteuil Régence, mais ne vois pas le livreur. Bain, émission de Weitzmann. Déjeuner à deux dans la salle des Pierres, sur la nouvelle table, face au nouveau fauteuil. Poulet aux figues, saint-félicien, saint-mont, tarte aux figues. Café dans la bibliothèque, Franck, Prélude, fugue et variations, Prélude, choral et fugue, Alice Ader. L’Arrière-Pays, suite. Thé, Homoragie, pique-nique, tél. du médecin. Acta. 18:16:22 ///////  Journal (le fauteuil Régence). La Dépossession (chap. 65, je crois). Nouvelles. Poire à la vapeur. Vu Foxcatcher, 2014, de Bennett Miller, avec Channing Tatum, Mark Ruffalo et Steve Carell. Marché sur le plateau avec Pierre, été jusqu’à l’île des Pingouins, assisté au retour à un interminable orage au nord, une centaine de formidables éclairs illuminant les nuages un bon quart d’heure durant, jamais vu ça de ma vie. Lecture, un peu (cendres de ma mère, le tableau). 193.000 signes. Lu un chapitre de Dewitte sur le polyptique de Gand, mais la copie est assez déficiente. Couché après une heure. 

lire l’entrée du dimanche 4 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 5 septembre 2022, 11 h 46
modifiée le mardi 6 septembre 2022, 17 h 49
Lundi 5 septembre 2022.
Semaine 36, Sainte Raïssa — 248/117. Plieux. Assez bien dormi, levé à huit heures moins vingt avec Pierre, déjeuné dans la salle des Pierres avec lui (Céline est en vacances pour quinze jours). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et fauteuil Régence la veille, mais le site Flickr de substitution ne fonctionne plus, il semble avoir été fermé à son tour. IPhoto fonctionne très mal aussi, dû fermer l’ordinateur et perdu beaucoup de temps. Franck, Prélude, fugue et variation, Prélude, choral et fugue, Quintette. Pris plusieurs rendez-vous médicaux, avec moins de difficultés que je ne l’avais craint. Touristes, rituels aboiements Le Coz. Acta. 11:44:16 //////// Journal (le chapitre 58). Le Jour ni l’Heure, maison des champs de Goethe à Weimar, mercredi 23 février 2022, buste de Goethe par David d’Angers, 1829-1831, bibliothèque Anna-Amalia, et dét. de la Crucifixion de l’église Saint-Pierre-et-saint-Paul de Weimar, par Lucas Cranach l’Ancien et Lucas Cranach le Jeune, 1552-1555, le jeudi 24 février 2022. 50.50.100.12.12. Bain, Prélude, fugue et variationsPrélude, Choral et fugue de Franck, par Alice Ader. Retour de Pierre, lecture par lui de Gibbon, Decline ans Fall, Aurélien,  la muraille aurélienne. Journal, mise en ligne. Thé, lecture par Pierre de Séguier. L’Arrière-Pays. Résultats des plus récentes analyses, mais ils ne sont pas clairs, il faut recommencer. Voulu sortir à sept heures, mais aussitôt il tombe des cordes. Lu Freysinger. Dîner de restes, poulet froid, figues, pommes de terres, salade verte, saint-félicien, saint-mont. Sortis entre la poire et le fromage, été aux figues mais dans la nuit noire il semble qu’il n’y en ait presque plus, soit qu’elles aient été recueillies (peu probable), soit que l’orage les ait fait tomber. En mange tout de même sept, puis un reste de tarte aux figues. Vu deux épisodes de Et la montagne refleurira, avec Guillaume Arnault. Appelé tard Verwaerde pour solliciter ses secours car beaucoup de choses ne marchent plus, Flickr (Dulac), le courrier, etc. Séance de farfouillages avec lui, très fatigante et peu couronnée de succès jusqu’à ce que Pierre, in extremis, ait l’idée d’éteindre et rallumer l’ordinateur, ce qui donne d’excellents résultats. Tombe de sommeil, toutefois, couché à une heure.  

lire l’entrée du lundi 5 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 6 septembre 2022, 18 h 05
modifiée le mercredi 7 septembre 2022, 10 h 01
Mardi 6 septembre 2022.
Semaine 36, Saint-Bertrand — 249/116. Plieux. Pas mal dormi, levé à sept heures, Pierre déjà parti. Retourné à Lectoure aux laboratoires mais ils veulent une nouvelle ordonnance bien que ce soient eux qui disent que les résultats ne sont pas clair. Été donc au cabinet du docteur Capdecomme, qui n’est pas encore arrivée. Attends au soleil en lisant Banffy, bals du Mardi gras et bal des Cendres à Koloszvar. Arrivé du docteur, elle me donne deux ordonnances. Retourné au laboratoire, rurine. Été à la pharmacie du centre acheter les antibiotiques prescrits par le médecin sans attendre les résultats d’analyse. Rentré vers dix heures et demie en écoutant sur France Culture une intéressante émission sur l’économie sous la Révolution et sur la famille Périer de Grenoble, puis de Paris, puis une autre sur les “transclasses” et le “capital culturel”. Petit déjeuné seul sur la nouvelle table, dans la salle des Vents. Fort décalage général. Tél. à ma sœur à Belle-Isle à l’occasion de son anniversaire — elle va déjeuner à Sauzon, à sa vive satisfaction, avec son fils, sa bru et ses petits-enfants. L’Arrière-Pays, très gaiement. Le Jour ni l‘Heure, autoportrait de la nuit et quatre Intérieurs à Plieux, trois de la veille, /// fauteuil avec La Montagne bleue, baignoire avec le Finkielkraut, dét. de la tapisserie du dossier du fauteuil (“Le Roi danse” ?), et un du matin même, salle des Vents, avec Adonaï (Juliet Vles). Bain, piano de Franck. Acta, interrompus par le retour de Pierre, été avec lui à Fleurance, acheté des fleurs sur la place des arcades, été les déposer sur la tombe de Jeanne Lloan au cimetière à l’occasion de son anniversaire (le même que celui de ma mère et de ma sœur). Très beaux ciels. Rentrés vers sept heures et demie. Soucis d’organisation et de santé mêlés. Acta. 19:55:23 /////// Dîné aux nouvelles, accras de morue, carottes, courgettes, champignons, riz, un demi-verre de saint-mont, poire à la vapeur. Vu The Rainmaker, L’Idéaliste, 1997, de Francis Ford Coppola, avce Matt Damon et John Voigt (méconnaissable quand on en est resté à American Gigolo…). Journal (la citation de Quinet). Couché à une heure. 

lire l’entrée du mardi 6 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 7 septembre 2022, 10 h 26
modifiée le jeudi 8 septembre 2022, 11 h 05
Mercredi 7 septembre 2022.
Semaine 36, Sainte Reine — 250/115. Plieux. Peu dormi, réveillé à 6 heures. *Levés à huit heures. Déjeuné dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et fleurs sur la tombe de Jeanne Lloan au cimetière de Fleurance. De nouveau, la boîte à lettres électronique ne fonctionne plus, c’est pénible. Comptes : Dernière connexion le 03/09/2022 à 09h56 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.938,57 € /// Crédits -43.686,96 € /// 06/09 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK GESELLSCHAFT MIT BESCHRAENKTER HAF DU 06/09 - EMETTEUR : FR51ZZZ487778 MDT - MOTIF : R202209 - REF : CAS0006337681082022 LIB -611,21 € /// 05/09 PRELEVEMENT CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS DU 05/09 - EMETTEUR : FR90ZZZ397351 MDT - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A22090400770900858435789 LIB-77,09 € /// 05/09 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/09 - EMETTEUR : FR28ZZZ110086 MDT - MOTIF : WY0201015610311277280509220T1 - REF : WY0201015610311277280509220T1167053 LIB-70,99 € /// 05/09PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 05/09 - EMETTEUR : FR16ZZZ185574 MDT - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A22090400419900857985753 LIBPRLV SEPA CANAL PLUS ECH/050922 ID EMETTEUR/FR16ZZZ185574 MDT/++14096819CGAACAN1409681900301REF/14096819003A22090400419900857985753 LIB/PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL -41,99 € /// Acta. 10:26:07 //////// Journal (les lecteurs du Figaro). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, beaux ciels, vue de Fleurance (le clocher), vue du château de Plieux, vue de village (la piazetta). Très affaibli par l’antibiotique, pas de gymnastique. Résultats de la plus récente analyse (d’urine), pas d’infection urinaire, le docteur C. recommande tout de même de continuer à prendre l’antibiotique pendant une semaine ; le docteur de L., qui appelle très gentiment, juge que soixante-douze heures devraient suffire. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, Zénobie, reine de Palmyre, Odénatus, grandeur d’Aurélien, son triomphe. Correspondance, écrit à M. Meystre, à M. Mercier (qui annonce un nouveau visiteur). La Dépossession, l’éternel 58. Tél. d’une dame aimable, très flatteuse, pas folle en ses propos pris un à un mais affligée d’une logorrhée tunnelière jamais rencontrée à de degré jusqu’à présent — au bout d’une heure, voyant mon après-midi perdue alors que j’étais assez content de mon administration de la journée jusqu’alors, effroyable crise nerfs, qui naturellement affecte de tremblements de fureur, y compris contre moi-même, toutes les heures suivantes. Thé, lecture par Pierre de Séguier (Pedro, la ricine). Chapitre 58, suite (interne). Promenade avec Pierre sur le plateau, été manger sept figues, cette fois difficiles à trouver. Dîner aux nouvelles (depuis des semaines il n’est plus guère question que du temps, des incendies et maintenant des orages, des inondations, de la grêle, etc.).  Essayé de trouver quelque chose à regarder, vague tentative sur Robocop, mais tout nous ennuie, remontés tôt, surtout moi. La Dépossession, chapitre 58 toujours et de nouveau, ajouté un paragraphe entier.  Lecture, à peine (Pondichéry). Couché vers minuit.   

lire l’entrée du mercredi 7 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 8 septembre 2022, 11 h 04
modifiée le vendredi 9 septembre 2022, 12 h 21
Jeudi 8 septembre 2022.
Semaine 36, Nativité de Notre-Dame — 254/114. Plieux. Réveillé par Pierre à six heures et demie, vaguement rendormi, levé à sept heures et demie, déjeuné seul dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Adonaï, 1996, de Juliet Vles, née en 1950. L’Arrière-Pays, souvenirs Facebook transportés sur Twitter, ce qui prend beaucoup de temps tous les matins. Comptes : Dernière connexion le 07/09/2022 à 10h19 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.770,06 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 07/09/2022 3.770,06 € /// À venir -553,23 € |  Prévisionnel 3.216,83 € /// 07/09 CHEQUE 4365046 -160,00 € (Les Races humaines, Louis Figuier) /// 07/09 INTERETS DEBITEURS POUR LA PERIODE DU 01.06 AU 31.08.2022 -8,51 € /// Acta. 11:03:21 /////// Journal (les tunnels). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mardi 6 septembre, cimetière de Fleurance, paysage de Castelnau-d’Arbieu, Septembre absolu. “Arabesques”, Solti, Lohengrin, etc. Journal, relecture et mise en ligne. Promenade avec Pierre sur le plateau, en compagnie des chiens Baloo et (j’oublie toujours son nom) — tour extérieur de La Rouquette, par la belle allée qui pointe vers Gramont ; retour par un abrupt taillis, pour éviter de passer trop près de La Bonnefont. Rentrés vers huit heures et demie, raté le journal télévisé sur la mort de la reine d’Angleterre. Revu Party Girl, Traquenard, 1958, de Nicholas Ray, avec Robert Taylor, Cyd Charisse, Lee J. Cobb. L’Arrière-Pays, mort de la reine d’Angleterre, note réservée très minoritaire, mais qui reçoit certains soutiens. Lecture, Roger Manigler, 197.000 signes. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du jeudi 8 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 septembre 2022, 12 h 34
modifiée le samedi 10 septembre 2022, 17 h 10
Vendredi 9 septembre 2022.
Semaine 36, Saint Alain — 252/113. Plieux. Peu dormi, réveillé vers six heures, levé à sept heures avec Pierre, déjeuné avec lui dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et moulin ou pigeonnier rond de La Rouquette sous la pleine lune blanche, la veille. L’Arrière-Pays, beaucoup d’activités encore autour de la mort de la reine d’Angleterre, échanges divers. Communiqué (215 ?) à ce sujet du Conseil National de la Résistance Européenne, réssuscité pour l’occasion mais je maîtrise mal ses voies d’expression — écrit à ce sujet à MM. de Meyer et de Verrouarde. Comptes : Dernière connexion le 08/09/2022 à 10h58 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.770,06 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 08/09/20223.770,06 € /// À venir 678,09 € |  Prévisionnel 4.448,15 € /// Aucun mouvement /// Acta. 12:33:56 /////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies du jeudi 8 septembre 2022, promenade autour de La Rouquette avec Pierre et les chiens, nuages en forme de phrase, tour La Rouquette, vue de la vallée de l’Arratz. Bain, “Arabesques”, beaucoup de musique anglaise à cause de la mort de la reine. Journal, la mort de la reine, justement, son silence. Promenade avec Pierre, été aux figues, dont il n’y a plus guère, mais j’en ai tout de même trouvé sept. Dîné aux nouvelles, gnocchis, carottes, courgettes, champignons ; poire à la vapeur. Vu Spy Game, Jeux d’espions, 2001, de Tony Scott, avec Robert Redford et Brad Pitt. Lecture, relations manquées, 198.000 signes. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du vendredi 9 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 10 septembre 2022, 17 h 56
modifiée le dimanche 11 septembre 2022, 11 h 44
Samedi 10 septembre 2022.
Semaine 36, Sainte Inès — 253/112. Plieux. Assez mal dormi, la douleur au bas ventre me force à me lever plusueyrs fois. Levé finalement peu avant huit heures. Déjeiné dans la salle des Pierres avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et portrait du chien Baloo près de La Rouquette. Émission de Finkielkraut sur l’identité, avec un homme d’origine libanaise. L’Arrière-Pays, très intensément toute la matinée. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Weimar me mercredi 23 février 2022, la maison de Goethe, façade, l’un des escaliers, jardin. 50. 50. 100. 12. 12. 20. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, assassinat d’Aurélien par ses soldats près de Byzance, paisible interrègne, règne bref du vieillard Tacite, descendant supposé de l’historien (c. 275). Acta, la journée d’hier. Thé, lecture par Pierre de Séguier, vers le dénouement, la mère coupable. Comptes : Dernière connexion le 09/09/2022 à 12h29 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.588,81 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 09/09/20223.588,81 € /// À venir -390,66 € |  Prévisionnel 3.198,15 € /// 09/09 CHEQUE 4365045 -1.250,00 € (M. Le Carpentier, fauteuil Louis XIV) /// 09/09VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: PENSION ACTUALISEE - REF : 12115777 CAMUS 0822 +1.233,72 € (retraite, augmentée) /// 09/09 PRELEVEMENT AXA FRANCE COLL DU 09/09 - EMETTEUR : FR14ZZZ391832 MDT - MOTIF : I0000628125739-AXA 60E98118P090922 - REF : I0000628125739 LIB-180,97 € /// 09/09 VIREMENT DE C.P.A.M. AUCH MOTIF: 222510000127222510000127 - REF : 222510000127+16,00 € /// Acta. 17:56:56 /////// L’Arrière-Pays, suite. Promenade avec Pierre sur le plateau, été aux figues de gauche, ultimes, sept. Dîné aux nouvelles, escalopes tyroliennes, petits légumes, que du bonheur. Salade verte, avocats. Poire à la vapeur. Vu The Patriot, Les Chemins de la Liberté, 2000, de Robert Rodat, avec Mel Gibson, Heath Ledger, Tchéky Karyo et Tom Wilkinson. Journal (la censure). Couché à une heure. 

lire l’entrée du samedi 10 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 11 septembre 2022, 11 h 56
modifiée le lundi 12 septembre 2022, 8 h 22
Dimanche 11 septembre 2022.
Semaine 36 — 254/111. Plieux. Saint Adelphe. Plieux. Mauvaise nuit, réveillé quatre ou cinq fois par la douleur au bas-ventre (simple envie de pisser ? Mais ça ne ressemble pas du tout à cela, et pas grand chose ne vient) et  finalement, à sept heures vingt, par les aboiement du chien Le Coz, mais c’est en rêve, d’après Pierre il n’y a pas eu le moindre aboiement de chien. Déjeuné dans la salle des Pierres avec lui (Pierre, je veux dire). Petit gâteau basque, framboises. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et bon portrait de Pierre la veille, lisant La Nouvelle Monadologie, de Renouvier et Louis Prat. L’Arrière-Pays, un peu. Beau temps, appréciable silence, septembre absolu. Tél. de Pierre Cassen demandant un entretien pour “Riposte laïque”, mais finalement, examens médicaux, voyage en Suisse, retard général, nous convenons plutôt d’un bref message à lire lors d’une manifestation dans le village breton où ”une riche famille” veut installer plus de cent “migrants”. Acta. 11:56:01 /////// L’Arrière-Pays. Bain. Weitzmann. Déjeuner dominical, poulet au citon, pommes de terre nouvelles, saint-félicien, saint-mont, petite tarte au citron. Café dans la bibliothèque. Premier quatuor avec piano de Fauré. Journal (septembre absolu). Texte pour Callac. Promenade avec Pierre sur le plateau, été encore aux figues, en ai difficilement trouvé sept. Poire à la vapeur, nouvelles. Vu Robinson Crusoë, 1997, de Rod Hardy, avec Pierce Brosnan, sexy. Texte pour Callac, l’ai relu et envoyé non sans mal à Pierre Cassen. La Dépossession, relu et corrigé encore le fameux chapitre 58. Lecture, une ou deux phrases, au-delà de 200.000 signes. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 11 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 septembre 2022, 8 h 29
modifiée le mardi 13 septembre 2022, 12 h 03
Lundi 12 septembre 2022.
Semaine 37, Saint Apollinaire — 255/110. Plieux. Assez mauvaise nuit, douleur au bas-ventre, levé trois ou quatre fois. Réveillé à dix heures et demie avec Pierre, brièvement rendormi, joli rêve très documentaire, “demeure de l’esprit” (d’un Anglais genre Noël Coward). Déjeuner en bas juste après le dépaer de Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et belle allée à La Rouquette, mais photographie indifférente. Acta. 08:29:10 ////// Bain. Quitté Plieux à neuf heures et demie. Lavit-de-Lomagne, Caumont, Castelmeyran, Saint-Aignan, Castelferrus, pont de l’abbaye de Belleperche, La Villedieu-du-Temple, Montauban, boulevard Montauriol. Pas trop de mal à me garer, pour une fois, boulevard Bonnafous. Rendez-vous à onze heures et demie à la clinique de l’Œil, ou Honoré-Gave, docteur Drouot. Lu Miklos Banfy, la trilogie transylvaine, I. Deux préparateurs de consultation, un homme, puis une femme (les deux disent“Bonjour !”). Docteur Drouot, pas d’opération, changement de lunettes, gouttes. Chaleur torride sur Montauban, musée fermé. Re-pont de Belleperche, l’abbaye aussi est fermée. Garganvillar. “Visité” Angeville, où il n’y a strictement rien à voir, une expérience mystique.  Repassé par Lavit-de-Lomagne, essayé de voir une prétendue “nef du XIe s.”,  annoncée par un panneau, à l’église, mais il n’y a rien de pareil, c’est une escroquerie, ou une erreur non-corrigée de peintre de panonceaux — au mieux une vague nef du XVe siècle, bien quelconque. Entré dans la mairie, très exhaustivement massacrée. Cimetière, chaleur écrasante. À la maison vers quatre heures et demie. Fruits secs. Journal (Angeville). La Dépossession, chap. 65, je crois. Dîner de restes, poulet froid, pommes de terres, salade verte, un peu de mayonnaise, sans doute à tort. Saint-mont, marquis de Seillan. Poire à la vapeur. Vu les deux derniers épisodes de Et la montagne refleurira,  tout rentre dans l’ordre bourgeois. Lecture, 202.000 signes. Lu Freysinger. Couché à une heure.   

lire l’entrée du lundi 12 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 13 septembre 2022, 12 h 09
modifiée le mercredi 14 septembre 2022, 9 h 45
Mardi 13 septembre 2022.
Semaine 37, Saint Aimé — 256/109. Plieux. Pas trop mal dormi, mais peu. Levé à sept heures, après le départ de Pierre. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et tribune ou scène à Angeville, Tarn-et-Garonne, la veille. L’Arrière-Pays, toute la matinée y passe, assez bêtement. Mort de Jean-Luc Godard. Acta. Aboiements Le Coz. 12:08:21 /////// L’Arrière Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies d’Angeville, Tarn-et-Garonne, la veille : l’église, l’école, une maison particulière avec le panneau “Ne pas déranger”. 50. 50. 12. 12. 100. 20. Bain. Journal (Angeville, ossuaire de saisons). Retour de Pierre, thé, lecture de Séguier, Homoragie. La Dépossession, chap. 66, je crois, je m’aperçois que ce que viens d’ajouter au 58 s’y trouvait déjà, en grande partie. Promenade sur le plateau avec Pierre et les chiens mais nous l’écourtons et marchons seulement jusqu’au bout du goudron car je voudrais voir ce que disent les nouvelles de la mort de Godard. Dîner, jambon blanc, petits légumes, salade verte, un verre de saint-mont, marquis de Seillan. Poire à la vapeur. Revu Far from the Madding Crowd, de Thomas Vinterberg, d’après Thomas Hardy, avec Carey Mullingan, Matthias Schoenaerts, Tom Sturridge, Michael Sheen. L’Arrière-Pays, agitation autour d’un discours de Zemmour qui m’emprunte mot pour mot plusieurs phrases sans me citer (“Sécuriser l’enfer”). Lecture, les “milieux”, 204.000 signes. Couché à une heure moins le quart. 

lire l’entrée du mardi 13 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 14 septembre 2022, 10 h 21
modifiée le jeudi 15 septembre 2022, 7 h 32
Mercredi 14 septembre 2022.
Semaine 37, Croix glorieuse — 257/108. Plieux. Peu dormi, réveillé à six heures par la douleur au bas-ventre, pas pu me rendormir à cause de la pensée de ma carte vitale oubliée lundi à la clinique de l’Œil à Montauban, levé à six heures vingt croyant qu’il est sept heures vingt. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et assez belle maison, c. 1845, à Lavit-de-Lomagne, lundi 12 septembre 2022, retour de Montauban. Échanges avec la clinique de Montauban pour récupérer ma carte vitale, il faut envoyer quatre-vingts euros pour les honoraires du médecin. Comptes : Dernière connexion le 10/09/2022 à 17h49 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -328,96 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 13/09/2022 -328,96 € /// À venir -502,02 € |  Prévisionnel -830,98 € /// Débiteur depuis 1 jour ///  13/09 CHEQUE 4365043 -2.800,00 € (table de couvent, Terraube, antiquaire de Lectoure, 3 septembre) /// 12/09 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € (travaux de la tour) /// Acta. 10:18:03 /////// L’Arrière-Pays. Journal (sécuriser l’enfer). Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Lavit-de-Lomagne le lundi 12 septembre, façade sur la grande’rue de la maison Louis-Philippe mise en ligne le matin, hôtel de ville (François-Marin Lebrun, 1840) pour « Arrêtez le massacre ! », grand chien blanc en céramique au cimetière. Bain. Lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, Probus, excellent empereur mais horreur de la condition impériale, c. 275. L’Arrière-Pays. La Dépossession, chap. 68 (par là). Thé, lecture de Séguier. La Dépossession. Lecture, une ou deux phrases. Promenade avec Pierre sur le plateau, été jusqu’à l’île des Pingouins. Dîné aux nouvelles, harengs sur toasts, riz, aubergines, courgettes, poires à la vapeur. Revue un documentaire sur la reine grand-mère, première partie. Remontés relativement tôt. Le Jour ni l’Heure, pour gagner du temps le lendemain matin, autoportrait dans le nouveau fauteuil, avec l’Adonaï, et vue de Gimont, par Ronan Olier, c. 2015 (?), prieuré, mardi 23 août 2022. Lecture, 204.400 signes. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mercredi 14 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 15 septembre 2022, 7 h 44
modifiée le vendredi 16 septembre 2022, 6 h 44
Jeudi 15 septembre 2022.
Semaine 37, Saint Aimé — 256/109. Plieux. Peu dormi, réveillé à six heures, levé à six heures et demie, déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Comptes : Dernière connexion le 14/09/2022 à 10h07 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -328,96 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 14/09/2022-328,96 € /// À venir -502,02 € |  Prévisionnel -830,98 € /// Débiteur depuis 2 jours /// Acta. 07:43:41 /////// L’Arrière-Pays, “souvenirs Facebook”. Journal (lettre de lecteur sur Zemmour). Bain. Bagages. Quitté Plieux à onze heures. Valence d’Agen. La voiture annonce un “déséquilibre”, que fait corriger à Lauzerte, près de la “grande surface” et de la pharmacie. Acheté du déodorant, oublié. Sainte-Alauzie. Pern, tellement massacré. Autoroute à Cahors-Sud. Brive-la-Gaillarde. Thé à l’aire de Chavanon. Horreur de Briffonds, forêt d’éoliennes. Combronde (genre). Clermont-Ferrand (id.). Thiers. Col de Cervières. Tarare. Contourné Lyon par le nord. Voulu dîner et coucher à Nantua, retenu un hôtel par téléphone, château de Maillat. Dîner à Maillat, dans un très curieux restaurant de routiers, où il y a un monde fou. Château de Maillat, route de Peyriat, neuf heures, personne. Il faut un code pour entrer, je ne l’ai pas reçu, n’étant pas à mon ordinateur. Dérange un voisin, genre réfugié ukrainien, très gentil. Chance, tél. de Verwaerde, qui, lui, a reçu le code mais ce ne sont que des lettres et il faut des chiffres. Pluies, péripéties, une bonne heure y passe. Finalement je peux entrer, avec un couple de Néerlandais qui, lui s’est vu attribuer une chambre où il y a déjà quelqu’un. Chambre 3. Parlé à Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait dans la chambre 3 et abside de l’église Notre-Dame de Vertaizon, vendredi 6 mai 2022. Acta. 00:21:47 /////// Lu Banfy. Éteint à une heure. 

lire l’entrée du jeudi 15 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 16 septembre 2022, 6 h 51
modifiée le samedi 17 septembre 2022, 10 h 02
Vendredi 16 septembre 2022.
Château de Maillat, Maillat, Ain, ch. 3. Réveillé à six heures, pas pu me rendormir. Apparemment le petit-déjeuner se prend dans la chambre, il y a un réfrigérateur, du beurre, de la confiture et même du muesli, mais absolument rien qui ressemble à du pain, des biscottes, ne parlons pas de croissants. Acta. 06:50:35 //////// Journal (château de Maillat). Un peu avant huit heures une femme apporte des tranches de pain grillé chaud, petit déjeuner dans la chambre, donc, compote de poire et de pommes et yaourt avec du muesli, toasts au beurre et à la confiture d’abricots. Journal, suite et mise en ligne. Douche. Tour extérieur du château de Maillat, grand bruit de l’autoroute. Quitté les lieux vers onze heures, tél. de Pierre, que reçu dans le jardin, en partant. Autoroute en est. Contourné Genève. Quitté l’autoroute à Bellevue, été deux fois au bord du Lac, mais horrifié par la dévastation des lieux sous la pression de la surpopulation. Versoix. À Coppet à midi et demi. Écouté sur le parc de stationnement de la place Germaine de Stael une émission sur Jean-René Huguenin. Bord du lac, village, très joli. Monté au château très en avance, mais une femme très gentille m’ouvre le portail pour que j’attende dans la cour. Apprends d’elle toutefois qu’on ne peut payer son billet ni les brochures et cartes avec une carte bleue, redescend au village pour tirer d’une banque cent francs suisses. Visité les lieux à deux heures et quart avec une autre femme également très gentille, doté d’un curieux accent que je ne sais pas identifier. Malheureusement on ne peut pas aller dans le parc. J’en fais le tour de l’extérieur pour essayer d’en avoir une vue générale, gare, force écoliers, mais il est impénétrable, même au regard. Prangins. Visité le château, “Musée national suisse”, bien massacré, à l’extérieur et à l’intérieur. Joli jardin potager, mais lui aussi gâché par la sur signalisation et d’horribles chaises vert électrique. Tour sous Prangins et plus à l’est, trouvé un autre jardin potager très joli que je photographie par-dessus le mur de sorte que le jardinier portugais (?), flatté, me fait entrer. Rolle, tour du château, fête, bizarre pendant la semaine de la mort de Godard. Morges, jolie rue centrale XVIIIe, comme dans toutes ces petites villes. Lausanne, repris l’autoroute au-dessus (ai acheté un passe à la frontière, 40 francs suisses, 43 € ). Embouteillage au-dessus de Vevey. Martigny. Sion. Sierre. Lens. Cran-Montana. Retrouvé à huit heures et demie M. Meystre comme convenu, dîné avec lui au restaurant Le Mayen de l’hôtel Olympic, où je suis logé. Raclette valaisanne aux quatre fromages, bon vin rouge également valaisan. Tour dans Crans-Montana avec M. Meystre. Ch. 31, Le Jour ni l’Heure, autoportrait dans la chambre, et vue du village de Coppet, au bord du Lac, le jour même. Éteint vers une heure. 

lire l’entrée du vendredi 16 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 17 septembre 2022, 10 h 31
modifiée le dimanche 18 septembre 2022, 8 h 16
Samedi 17 septembre 2022.
Crans-Montana, dix heures et quart du matin. Pas mal dormi, malgré un bref réveil médian. Levé à huit heures. Acta. Petit déjeuner en bas, bien : œufs brouillés, jambon, fromage, birchler muesli, salade de fruits. L’Arrière-Pays. Acta. Tél. de Pierre, de Cadarcet, à l’instant. 10:30:01 /////// Journal (Coppet et Prangins). Fait un assez grand tour à pied, malgré le froid, auquel je ne m’attendais pas (tout le monde est en anorak renforcé). Centre de Montana, compétition de gymkhana vélocipédique, ce qui explique le bruit continu (les commentaires transmis par haut-parleurs). Marché en est, jusqu’à certaine grande clinique. Belles échappées. Rentré vers une heure. Douche. M. Meystre vient me chercher vers deux heures, le fais attendre un peu. Été avec lui et un jeune homme de ses amis, très gentil, jusqu’au Régent, ensemble de salles de conférences de Crans. Gagnons celle qui a été retenue pour la nôtre, trois étages sous le niveau de la rue. Rencontré (enfin) M. Granger, venu de Zurich. Arrivent Mme Éliane Bénador, venue de Génève, puis Me Marc Bonnant et sa compagne, idem, et Oskar Freysinger, venu, lui, en voisin. La “conférence” (ça n’a rien d’une conférence, mais tout le monde l’appelle comme ça) devait commencer à trois heures et demie mais commence en fait à quatre heures et quart, malgré ce qu’on m’avait dit de la ponctualité suisse. Dialogue entre Marc Monnant et moi, tout à fait onctueux, puis avec la salle, id., malgré un ou deux tunneliers. Longue séance de dédicaces, une cinquantaine d’exemplaires. M. Meystre me ramène pour quelques minutes à l’hôtel. Dîner prévu, mais beaucoup de changement. Bonnant et sa compagne, rentrés à Genève, sont remplacés par deux hommes jeunes, l’un et l’autre habitants de Montreux, dont l’un est membre voire davantage de “Civitas”. Le restaurant change deux fois, le premier pour je ne sais quelle raison, le second parce qu’il est trop bruyant. Finalement nous sommes invités par l’un des Montreusiens au restaurant du somptueux hôtel du Golfe, tranquille et feutré à souhait. Scène cocasse et qui aurait pu tourner mal où le maître d’hôtel poli se tient à distance et remet à plus tard à plusieurs reprises ses tentatives pour prendre les commandes de peur d’interrompre un tunnel. Riche et bon dîner, menu complet, quatre services. Carpaccio de thon, papardelle au jambon, pavé de saumon, pêche Melba (moi). Excellent vin du pays. Quelques révélations politiques. Nous sommes les derniers, je m’inquiète pour le personnel, c’est moi qui donne le signal du départ. Photographies devant une dépouille d’ours. M. Meystre me ramène à l’hôtel vers minuit. Le Jour ni l’Heure, difficile autoportrait dans la chambre, et vue prise le matin sur le massif qui se dresse de l’autre côté de la vallée du Rhône. Lu Banfy. Éteins vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 17 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 18 septembre 2022, 8 h 20
modifiée le mardi 4 octobre 2022, 10 h 16
Dimanche 18 septembre 2022.
Crans-Montana, hôtel Olympic, chambre 31. Bien dormi, bizarrement malgré le festin savant et le vin, réveillé toutefois à sept heures, de moi-même. Acta. 08:20:01 //////// Petit déjeuner en bas, jambon, fromage, Birschler Muesli. Journal (la “conférence”). Douche. Retrouvé à onze heures et demie M. Meystre, été avec lui à Muzot, dont fait le tour seul et que beaucoup mieux vu que précédemment, puis à Rarogne, beau village en soi mais à l’environnement terriblement abîmé. Monté à l’ensemble architectural supérieur et à la tombe de Rilke, le tout très “aménagé” depuis mon dernier passage, assez bien mais un peu trop, avec toujours ces vues affreuses sur la vallée, qui aurait désespéré le poète. Des femmes pique-niquent à cinq mètres de la tombe. Entré dans la très belle église. Acheté quelques brochures dans la discrète échoppe voisine, résisté à un beau livre sur les années valaisannes de  Rilke, hélas entièrement en allemand. Retournés à Sierre, revu le château de Villa, encore assez joli, mais très aménagé lui aussi, avec force parasols. Été vers trois heures et demie chez Oskar Freysinger à Savièse, pris un verre d’eau chez lui (très belle vue), rencontré sa femme, charmante, ses deux filles et un poupon de la troisième génération, été avec lui et Xavier Meystre à l’ermitage de Longeborgne, à Bramois, où bu du vin blanc dans le joli salon XVIIe de l’ermite, le père François, qui accueille O.F comme un roi, et nous aussi par la même occasion. Repassés par Sion, été marché sur le bisse bas de Savièse, celui dont il beaucoup question dans Le Nez dans le soleil, de notre guide. Joli moment sur un banc au bord du bisse, en vue de Sion  et, malheureusement, de l’ensemble de la vallée, terriblement abîmée tout du long (on ne peut rien photographier, sinon le désastre). Toujours sous la houlette de Freysinger, vu la belle église de Savièse, gothique mais très aménagée dans les années trente par Ernest Biéler (vitraux, mosaïques, peintures). Été de là à la maison haute de Freysinger, sur la commune de Conthey, mais très haut dans une gorge assez étroite, lieu saisissant face à la formidable paroi où court l’autre bisse, le haut, que je n’ai pas suivi à cause de Rilke (mais j’aurais peut-être eu le vertige). Dîné là, en deux épisodes bien séparés, abondants hors-d’œuvres dont j’abuse, à l’extérieur, puis, longtemps après, d’autant plus qu’entre temps M. Meystre a été malade, à l’intérieur, car le froid est vif, paupiettes, non, j’ai oublié le mot, avec des pommes de terre frites fabriquées sous nos yeux. Grande discussion politique entre MM. Freysinger et Meystre, à laquelle je participe d’autant moins qu’une énorme fatigue, due sans doute à la longe journée de marches diverses, s’est abattue sur moi. Freysinger me donne du thé d’épilobe, qu’il dit souverain contre les problème de vessie (l’annonce de mon PSA à 44 l’a stupéfié car il parlait d’un sien ami dont l’avait beaucoup inquiété un PSA à 19). M. Meystre me ramène à l’hôtel vers minuit. Le Jour ni l’Heure, autoportrait près de la tombe de Rilke et château de Muzot, les deux du jour même. Éteint à une heure.   

lire l’entrée du dimanche 18 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 19 septembre 2022, 8 h 33
modifiée le mardi 20 septembre 2022, 8 h 23
Lundi 19 septembre 2022.
Crans-Montana, hôtel Olympic, chambre 31. Peu mais assez bien dormi, malgré le froid qui me réveille au milieu de la nuit, et que corrige un édredon supplémentaire. Réveillé à six heures et demie, levé à sept. L’Arrière-Pays, harcèlement anonyme signalé par la Bibliothèque. Échange de messages avec Pierre. Acta. 08:33:06 /////// Déjeuné en bas, toujours les vieux Anglais dépenaillés, ils n’ont ps l’air de se soucier beaucoup des funérailles de leur reine. Jambon, fromage, œufs brouillé, deux bocaux de buschsler muesli et, sottement, un croissant avec de la confiture. Journal (phrasier d’actualité, pour aller vite). Douche. Maux divers. M. Meystre à la chambre à onze heures comme convenu, m’aide à descendre les bagages. Passé chez lui en partant, joli appartement très lumineux et très gai, avec des vues splendides, belle bibliothèque. Rencontré sa compagne, très aimable et jolie. Les quitte vers midi. Fait un tour dans Lens et dans son église, aux dimensions de cathédrale. Dans la descente, château de Valras, je crois, ou Vallas [Vaas], difficile à trouver, très modeste, peu “château”, mais intéressant et très joli, avec ses façades peintes, au milieu de son hameau qu’il dépasse à peine. Sion, laissé la voiture au parc de stationnement de La Pila [La Planta, bataille de 1475 — ils leur ont foutu la pile], je crois,  monté jusqu’à l’église qui est entre les deux acropoles, puis à Valère. Entré dans la  basilique, très belle. Redescendu, fait un tour dans le centre de Sion, belle rue avec plusieurs très beaux bâtiments, dont le Casino (1869), auj. Conseil cantonal, et l’hôtel de ville, c. 1695, superbe, et surtout excellemment administré, avec une flopée de portes d’origine, toutes plus belles les unes que les autres. Tout est ouvert, entré partout, belle salle du conseil municipal. Val d’Hérens, Hérens, pyramides d’Euseigne, Évolène, La Sage, Arolla, où marché un peu. Même route en sens inverse, dû retraverser Sion (par les faubourgs), affreux embouteillage, perdu presque une heure, Radio de la Suisse romande, qui n’a rien à envier en bêtise, en laideur de langue, en vulgarité et en propagande génocidaire à France Culture. Martigny. Saint-Tryphon. Saint-Gingolphe. Traversé Évian, qui m’a fait très bonne impression dans la belle lumière du soir (beaucoup de beaux bâtiments). Amphion, pris mes quartiers de nuit à l’hôtel des Princes, nom bizarre car ce ne fut jamais un hôtel de Princes mais de familles, à l’architecture plutôt modeste, dépourvue de toute insonorisation mais plutôt jolie, dans une position admirable, face au lac à son plus large. Jolie chambre (34) ou plutôt jolie fenêtre (et balcon). Le harcèlement continue (pédophile néo-nazi). Vu un peu des funérailles d’Élisabeth II au journal télévisé de huit heures.  Dîné sur place, par paresse de reprendre la voiture et d’aller à Évian ou Thonon — pas mal, d’ailleurs, filets d’omble, un verre de vin blanc. Parlé assez longuement à Pierre. Acta. 22:39:26 /////// Journal pour le lendemain. Lu Banffy. Éteint vers minuit. 

lire l’entrée du lundi 19 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 20 septembre 2022, 8 h 26
modifiée le mercredi 21 septembre 2022, 10 h 48
Mardi 20 septembre 2022.
Amphion, hôtel des Princes, ch. 34. Réveillé à six heures moins le quart par une forte douleur au bas-ventre mais plus ou moins rendormi, bizarrement. Freysinger est d’accord avec moi, ou plutôt moi avec lui (c’est lui qui en parlait), sur le fort et grave effet psycho-somatique du harcèlement. Levé à huit heures. Vue magnifique, du balcon. Acta. 08:25:23 //////// Agréable petit-déjeuner en bas, où je suis seul un long moment, au bord du lac : œuf sur le plat, bon jambon blanc, jambon cru, céréales dans du jus de pruneaux, deux cannelés, crèpe avec de la confiture. Journal (Sion). Très jolie promenade à pied, de l’hôtel, par un temps merveilleux et dans la lumière du lac, jusqu’au portail de la villa Bessaraba d’Anne de Noailles, fermée et à vendre, et au jardin votif à sa mémoire, dessiné en 1938 par Emilio Terry, un peu abandonné mais ça ne lui va pas mal. Parlé à un homme très aimable, maire ou secrétaire général, ou plus vraisemblablement directeur des services de Publier. Récupéré la voiture à l’hôtel des Princes, quitté Amphion à midi. Retour sérieux, quasiment sans étapes, saug pour deux gobelets de thé à la menthe, en chemin (envisagé de sortir à Cervières pour le château d’Urfé, mais me suis sagement abstenu). Annemasse, Genève (genre), Bellegarde, L’Arbresle, Cervières, donc, Thiers, Clermont-Ferrand, Brive, Cahors-Sud, Pern, Sainte-Alauzie, Saint-Laurent-Lolmie, Lauzerte, Valence-d’Agen, moulin de Marsac. Affreux concert “Lully-Molière“ sur France Musique, d’une bêtise à faire peur (mais, plus tôt, intéressantes émissions sur Christian Ferras et Pierre Barbizet). À Plieux à neuf heures. Excellent dîner, pavé de saumon, courgettes, riz, poire et figue à la vapeur. Vu Illusions perdues, 2021, de Xavier Giannoli, avec Benjamin Voisin, Cécile de France, Jeanne Balibar, Xavier Dolan, Louis-Dominique de Lencquesaing, Jean-François Stévenin — pas mal, mais pas le moindre souci de langue, comme d’habitude (une actrice est félicitée pour sa prestation, une marquise d’âge mûr est présentée à un jeune homme, etc.). Suite du harcèlement. Le Jour ni l’Heure, copié dans cet appareil les photographies du jour (Amphion) et de la veille (Lens, Vaas, Sion, Arolla). Couché à un heure et demie.  

lire l’entrée du mardi 20 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 21 septembre 2022, 10 h 57
modifiée le jeudi 22 septembre 2022, 8 h 33
Mercredi 21 septembre 2022.
Semaine 38, Saint-Matthieu — 264/101. Plieux. Assez bien dormi mais réveillé par ou avec, comme la veille, une forte douleur au bas-ventre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et pelouse et silhouette de la villa Bassaraba, à Amphion, photographiée à travers le portail. Très beau temps. Céline et accompagnée de Mlle Venezia. Comptes : Dernière connexion le 15/09/2022 à 07h39 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -494,52 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 20/09/2022-494,52 € /// À venir -1.011,34 € |  Prévisionnel -1.505,86 € /// Débiteur depuis 8 jours /// 19/09 RETRAIT DISTRIBUTEUR UBS COPPET CH COPPE (SUISSE) DU 16/09 - CARTE*0007 RETRAIT DAB 16/09/22 UBS COPPET CH COPPE CARTE 4974XXXXXXXX0007 CH 100CHF + COMMISSION : 6,04EUR Cette opération vous parait anormale ?Contester l’opération -110,96 € /// 15/09 PRELEVEMENT ORANGE SA DU 15/09 - EMETTEUR : FR18ZZZ002305 MDT - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6312G4) - P - REF : 5B052T631 B052T6312G431E LIB -62,10 € /// 15/09 VIREMENT DE AXA FRANCE VIE MOTIF: FRAIS DE SOINS : SG 0964 - REF : I0000112174633 +7,50 €/// Acta. 10:57:00 /////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du lundi 19 mars 2022 dans le Valais, château de Vaas à Lens, chapelle de Tous-les-Saints entre Valère et Tourbillon à Sion, vue sur la Dent blanche prise de la route d’Arolla. 50.50.12. 12. 100. 20. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, Probus, Carus, Carinus, Numérien. Thé, fini Homoragie, de Séguier. Journal (Amphion). Promenade avec Pierre sur le plateau, été seulement jusqu’au bout du goudron par manque de temps. Dîné aux nouvelles, tarte au thon, salade verte, poire à la vapeur. Vu un peu de Manèges, d’Yves Allégret, 1948, avec Bernard Blier, Simone Signoret et Jane Marken, et beaucoup d’Amen, 2002, de Costa-Gravas, avec Ulrich Tukur, Matthieu Kassowitz et Michel Duchaussoy. Journal, relecture et mise en ligne. Couché à une heure. 

lire l’entrée du mercredi 21 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 22 septembre 2022, 11 h 26
modifiée le vendredi 23 septembre 2022, 11 h 33
Jeudi 22 septembre 2022.
Semaine 38, Saint-Maurice — 265/100. Plieux. Assez bien dormi, levé à sept heures après le départ de Pierre. Le Jour ni l’Heure. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et temple votif à la mémoire d’Anna de Noailles à Amphion, 1938, par Emilio Terry. Acta (journée de la veille). Été à Lectoure, à jeun, pour de nouveaux examens (PSA, etc.), mais petites complications (il faut un masque pour le laboratoire qui la dernière fois m’en avait fourni un, longue file d’attente à la pharmacie, retard ; puis, après la prise de sang, erreur sur la pharmacie, vais à  celle du centre mais c’est à l’autre que Pierre a commandé les médicaments — pas mal de temps perdu). Rentré vers dix heures et demie. Très beau temps frais. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 21/09/2022 à 10h45 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -494,52 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 21/09/2022-494,52 € /// À venir -1.345,08 € |  Prévisionnel -1.839,60 € /// Débiteur depuis 9 jours /// Aucun mouvement /// Acta. 11:22:03 /////// L’Arrière-Pays. Journal (les nouveau réfugiés). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du lundi 19 septembre au matin à Lens, Valais : saint Maurice, vitrail de Georges Jourdin à l’église Saint-Pierre-aux-Liens de Lens, nef de la même (1843-1845), détail des peintures extérieures, 1576, du château de Vaas, en contrebas (départ d’un gentilhomme pour la chasse). 50. 50. 12.12. 100. 12. Bain, Bach, Mendelssohn, Perahia. Journal, relecture et mise en ligne. Thé d’Épilobe, feuilles offertes par Oskar Fraysinger. Mauvais résultats de la prise de sang du matin, PSA encore extrêmement élevé, 43 au lieu de 44 (la normale est 4). Angst. Communiqué de l’In-nocence n° 268, à propos de la montagne de Lure, Angst également (le massacre est en cours). Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’île des Pingouins. Dîné aux nouvelles, restes des tarthoton, accras de morue, aubergines, courgettes, salade verte, poire à la vapeur. Vu un vieux film français, j’ai oublié lequel, dormi presque tout le temps [non, non, pas du tout, un Hitchcock avec Marlène Dietrich, Stage Fright, Le Grand Alibi, 1950, avec Jane Wyman, Richard Todd, Michael Wilding]. Remonté épuisée et tombant de sommeil vers dix heures et demie, songé à me coucher immédiatement mais résisté par crainte de me réveiller à trois heures du matin. Lecture, 206.000, Roger Manigler. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du jeudi 22 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 23 septembre 2022, 12 h 26
modifiée le samedi 24 septembre 2022, 10 h 13
Vendredi 23 septembre 2022.
Semaine 38, AUTOMNE— 266/99. Plieux. Pas trop mal dormi, curieux rêve érotique, plutôt inattendu. Levé avec Pierre à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et hôtel des Princes à Amphion le mardi 20 septembre au matin. L’Arrière-Pays, assez activement. Un tweet gentiment ironique félicitant Zemmour pour son expression de “Grand Remplacement” et sa pertinence déclenche un tél. de Mlle K. à Rimokh qui m’annonce un appel de Zemmour. Et Zemmour rappelle en effet mais tombe sur Céline tandis que je suis encore au téléphone avec R. Il demande que je le rappelle mais je dois me livrer à toute sorte de préparations peu savoureuses aux examens de cette après-midi — sans compter que doivent se présenter entre-temps encore des visiteurs pour Plieux. Comptes : Dernière connexion le 22/09/2022 à 11h19 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -494,52 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 22/09/2022-494,52 € /// À venir -1.426,37 € |  Prévisionnel -1.920,89 € /// Débiteur depuis 10 jours /// Acta. 12:18:53 /////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 18 septembre autour de Sion, en Valais : ex-voto, c. 1835, dét., à l’ermitage de Longeborgne ; Valère, vue d’un banc sur le bisse de S. ;  mayen d’Oskar Freysinger au-dessus de Conthey. Lavement. Bain. Christian Ferras. Menés par M. Mercier, visiteurs à trois heures : un homme très sympathique, de ma génération, un peu dur d’oreille, acheteur potentiel, sa sœur et son beau-frère, qui fut médecin à la villa Alsatia, à Royat. Les quitte à quatre heures, laissant la clef à M. Mercier. Agen, clinique Esquirol, docteur Brassaï (non, pas exactement), échographie — il ne trouve rien d’anormal, ni à la prostate, ni à l’emplacement de l’ancienne hernie, mais dit qu’il faut faire d’autres examens pour voir s‘il n’y a pas quelque liaison. Rentre vers sept heures. Journal (actualité médicale). Dîné aux nouvelles, macaroni à la bolonaise, poire à la vapeur. Vu In the Loop, 2009, d’Armando Ianucci, avec Tom Hollander, Peter Capaldi, Chris Addison, farce assez drôle. Journal, relecture et mise en ligne. Couché à une heure.   

lire l’entrée du vendredi 23 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 24 septembre 2022, 10 h 30
modifiée le dimanche 25 septembre 2022, 11 h 14
Samedi 24 septembre 2022.
Semaine 38, Sainte Thècle — 267/98. Plieux. Assez bien dormi, levé peu avant huit heures avec Pierre. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et portail de la villa Bassaraba à Amphion, mardi 20 septembre 2022. Beau temps. Intéressante émission de Finkielkraut avec Pierre Nora. Comptes : Dernière connexion le 23/09/2022 à 12h14 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -574,52 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 23/09/2022-574,52 € /// À venir -1.447,36 € |  Prévisionnel -2.021,88 € /// Débiteur depuis 11 jours /// 23/09 CHEQUE 4365047 CHEQUE 4365047-80,00 € (docteur Drouet, opthalmologiste, Montauban, 12 septembre 2022) ///  Émission de Jeanneney sur le complotisme. Acta. 10:29:38 /////// Téléphonages divers, dont deux au docteur Capdecomme qui dit qu’il faut avancer le rendez-vous auprès de l’urologue (elle va s’en charger) et qu’il faudra procéder à une [mot se dérobe (biopsie ?)] “par les voies naturelles”, ce qui m’effraie presque autant que la maladie elle-même. Rappelé Zemmour sur sa demande, mais tombé sur un répondeur — laissé un message. Journal (passablement doublon de ces Acta). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 18 septembre dans le Valais avec Xavier Meystre, château de Venthône et deux autres vues de la tour de Muzot à ses pieds. 50. 50. 12. 12. 100. 20. Bain, lecture de Gibbon, Decline and Fall, règne de Dioclétien et de ses co-empereurs, Maximien, Constantius, l’“empire” sécessionniste de Bretagne. Correspondance avec Pierre, écrit à M. Mathaler, à Vevey. La Dépossession, ajoute un paragraphe au chapitre 69, puis le perds entièrement par suite d’une fausse manœuvre. Essaie de joindre Verwaerde pour qu’il rétablisse la situation à distance mais n’y parviens pas (il est de garde), recompose donc tant bien que mal le texte perdu, la rage au ventre (pas contre Verwaerde !). Marche précipitée avec Pierre sur le plateau, été seulement au rang des chênes car nous voulons voir Bousquet reçu par Bock-Côté sur CNews mais en fait c’est vers huit heures et demie et pas du tout à huit heures comme annoncé. Dîné au nouvelles, escalopes tyroliennes (mon plat préféré (avec le poulet rôti, et parmi les autorisés)), poire à la vapeur. Bousquet à l’émission de Bock-Côté, très bien. Vague surf télévisuel, morceau d’un film où joue Gille Lelouche en avocat, morceau d’un Gulliver très laid, remonté relativement tôt. Poursuivi la reconstitution du paragraphe ajouté au chapitre 69 de La Dépossession, et perdu. Lecture, peu (la rue Blatin, Bonabaud), 207.000 signes. Couché à une heure. 

lire l’entrée du samedi 24 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 25 septembre 2022, 11 h 25
modifiée le lundi 26 septembre 2022, 9 h 22
Dimanche 25 septembre 2022.
Semaine 38, Saint Hermann — 268/97. Plieux. Mauvaise nuit, levé sept ou huit fois, douleur presque constante, sommeil rare et difficile. Levé à huit heures, complètement épuisé, et ensuite ça va mieux, comme d’habitude, bien que la douleur ne disparaisse pas tout à fait, à présent (probable effet des résultats d’analyse : je suis officiellement malade, donc je souffre). Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre, exquis de gentillesse comme d’habitude. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et magnifique vue de la chambre 34 à l’hôtel des Princes à Amphion le mardi 20 septembre 2022, mais bien sûr cela ne donne pas grand chose en photographie (la vue était entièrement dans la chambre, entre les cloisons). L’Arrière-Pays. Acta. 11:24:06 /////// Journal (cancer ?). Tél. du docteur de L. Tél. d’Éric Zemmour. Bain. Weitzmann, Jérôme Fourquet. Déjeuner traditionnel dans la salles des Pierres, poulet rôti, pommes de terre, salade verte, saint-florentin, millefeuilles, saint-mont marquis de Seillan. Café à table, “comme des négociants”. Été nous promener dans la vallée en voiture, puisqu‘on ne peut plus prendre le chemin de la rivière à cause du chien de La Garrière. Marché jusqu’à l’étang carré plein ouest, très beaux ciels, force oiseaux, grand héron, plusieurs chevreuils, dont un grand. Journal, mise en ligne. Thé d’épilobe d’Oskar Freysinger. Lecture par Pierre de la préface Pléiade aux Illusions perdues, très archaïque. La Dépossession, relecture générale du chapitre 69, avec le paragraphe ajouté. Publication par le Livre noir de l’entretien effectué en juin, assez fâcheux paratexte, “le diable”, lettres gothiques, etc., à peu près la moitié de l’entretien, montage curieux, Plieux très en beauté. Nouvelles, poire à la vapeur. Vu Billy Budd, 1962, de Peter Ustinov, avec lui-même (Vere), Robert Ryan (Claggart), Melwyn Douglas (The Dansker), Terence Stamp (Budd). La Dépossession. L’Arrière-Pays. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 25 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 26 septembre 2022, 9 h 41
modifiée le mardi 27 septembre 2022, 10 h 09
Lundi 26 septembre 2022.
Semaine 39, Saints Côme et saint Damien — 269/96. Plieux. Bien dormi, mais peu. Réveillé à six heures et demie avec Pierre, levé à sept. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et plat et coupe bleues sur la nouvelle table, dans la salle des Pierres, la veille. Acta. 09:40:23 /////// Journal (Banffy et les jeux d’argent). Le Jour ni l’Heure, trois photographies di dimanche 18 septembre 2022 à Rarogne, avec M. Meystre (acropole, église, château). 50. 50. 12. 12. 100. 20. Sextuors de Brahms, Menuhin. Livre et message de Me Joachim. Promenade aux figues, mais il n’y en a plus, La Rouquette-nord, retour par le rang des chênes. La Dépossession, chap. 70, ajout d‘un paragraphe. Dîner aux nouvelles, poulet froid, pommes de terre, salade verte, marquis de Seillant, saint-félicien, poire à la vapeur. Vu Bruno Reidal, 2021, de Vincent Le Port, avec Dimitri Doré. Lecture, 208.000 signes (Mlle Deschamps). Couché à une heure et demie.  

lire l’entrée du lundi 26 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 27 septembre 2022, 10 h 32
modifiée le mercredi 28 septembre 2022, 17 h 26
Mardi 27 septembre 2022.
Semaine 39, Saint Vincent-de-Paul — 270/95. Plieux. Pas mal dormi, réveillé par Pierre à six heures et demie mais rendormi, levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et paysage de la vallée de l’ouest, dimanche 25 septembre 2022. Beau temps. Sporadiques aboiements Le Coz. Comptes : Dernière connexion le 24/09/2022 à 10h21 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 425,48 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 26/09/2022425,48 € /// À venir -1.505,56 € |  Prévisionnel -1.080,08 € /// 26/09 VRST ESPECES AUTOMATE 24/09/22 10H26 0103837+1.000,00 € (vente de livres à Crans-Montana, en fait 1.750, gardé 750 pour l’encadreur). Tél. de M. Brice de l’office du Tourisme de Lectoure, surpris de me trouver encore là. Acta. Raboiements Le Coz, tension perpétuelle. 10:32:29 /////// Nouveaux aboiements Le Coz, 10:51:49 /// Nouvelle longue série, 11:00:33 /// Ça continue, 11:02:14, tout travail impossible /// Nouvelle session, 12:03:41 /// Encore une, 12:26:41 /// Journal, “découvrir Kokoschka”. Petite foule de gens dans le jardin, genre “Vieilles Maisons françaises”, très à l’aise — dois finalement intervenir quand l’un d’entre eux commence à vouloir redresser la colonne du “jardin médiéval”. Collation de poulet (sans sel) et salade verte. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Rarogne avec Xavier Meystre le dimanche 18 septembre 2022, maison Maixen en bas, maisons traditionnelles dans la pente, abside de l’église sur l’acropole. Bain. Trouvé Pierre qui rentre comme je sors pour aller marcher sur le plateau, il vient avec moi, nous allons jusqu’à l’île des Pingouins. Rencontrons Baloo au retour, il vient en visite, autre collation de poulet, très légère. Thé d’épibole, Illusions perdues, préface si archaïque, Lucien de Rubempré est-il Jules Sandeau ? Journal, mise en ligne. La Dépossession, chap. 70. Dîné aux nouvelles, ultimes restes de poulet et macaroni, poire à la vapeur. Vu The Master, 2012, de Paul Thomas Anderson, avec Joaquin Phoenix et Philip Seymour Hoffman. La Dépossession, chap. 70, paragraphe ajouté. 

lire l’entrée du mardi 27 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 28 septembre 2022, 18 h 12
modifiée le jeudi 29 septembre 2022, 11 h 29
Mercredi 28 septembre 2022.
Semaine 39, Saint Venceslas — 271/94. Plieux. Bien et beaucoup dormi, levé  à huit heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Plieux vu de la vallée de l’ouest, dimanche 25 septembre 2022. L’Arrière-Pays, beaucoup d’activités assez futiles, temps perdu. Visite de M. Dellinger, qui vient chercher de vieux Historia sur la guerre d’Algérie que lui destine Pierre, et qui rentre d’une réunion à Vauvert chez Me Collard où figurait Christian Combaz, étonnamment critique à l’égard de Zemmour. Le Jour ni l’Heure, trois autres photographies de Rarogne avec M. Meystre le dimanche 18 septembre 2022, la tombe de Rilke, la nef de l’église Saint-Romain (Ulrich Ruffiner, 1510-1517), un détail, le damnés, du Jugement dernier de Hans Runisher, 1512. 50. 50. 12. 12. 100. 20. Bain, lecture par Pierre de Decline and Fall, le règne de Dioclétien, les campagnes de Maximien, fin du IIIe siècle. Livraison, par M. Curiace père et son épouse, du grand Verklarte Nacht primitif, noir, pré-numéro d’opus, trop grand pour notre voiture avec son cadre, qui pourtant n’est pas assez grand et pas vraiment une réussite ; et aussi  d’une autre Route de Miradoux. Nouveaux accrochages avec Pierre, après leurs départ (musical chairs). Acta (la journée d’hier). Thé d’épibole, lecture par Pierre de la préface incroyablement archaïque (ça ne me gêne pas du tout) de l’édition Pléiade 1987 des Ilusions perdues (y en a-t-il une autre depuis lors ?). Comptes : Dernière connexion le 27/09/2022 à 10h27 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 425,48 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 27/09/2022425,48 € /// À venir -1.476,37 € |  Prévisionnel -1.050,89 € /// Aucun mouvement /// Acta. 18:11:23 /////// Thé d’épibole. Lecture par Pierre de la longue préface 1987 aux Illusions perdues. Journal (Bruno Reinal). Promenade avec Pierre sur le plateau et sous une petite pluie, temps froid, marché seulement jusqu’au bout du goudron. Dîné aux nouvelles, lentilles, aubergines, champignons, poire à la vapeur. Vu The Brothers Karamazov, 1957, de Richard Brooks, avec Yul Brynner, Maria Schell, Claire Bloom, Lee J. Cobb. Journal, suite, sans mise en ligne. Couché à une heure et quart. 

lire l’entrée du mercredi 28 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 29 septembre 2022, 11 h 41
modifiée le vendredi 30 septembre 2022, 12 h 51
Jeudi 29 septembre 2022.
Semaine 39, Saint-Michel — 272/93. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et grands oiseaux blancs près de l’étang carré de la plaine de l’ouest, dimanche 25 septembre 2022. Céline tousse beaucoup. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 28/09/2022 à 18h09 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 454,67 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 28/09/2022454,67 € /// À venir -1.474,35 € |  Prévisionnel -1.019,68 € /// 28/09VIREMENT DE C.P.A.M. AUCH MOTIF: 222700000148222700000148 - REF : 222700000148 /REF 222700000148 +29,19 € /// Acta. 11:40:38 /////// Tél. au docteur Capdecomme. Le Jour ni l’Heure, trois détails des peintures murales, Jugement dernier, 1512, de Hans Rinisher dans l’église Saint-Romain de Rarogne, avec Xavier Meystre le dimanche 18 septembre 2022 : Dieu le Père en empereur romain germanique, figure de démon, figure de femme ressuscitée d’entre les morts. 50. 50. 100. 12. 12. 20. Bain. Musique de grève, dans l’ensemble insupportable. Promenade sur le plateau, ferme russe, voulu revenir par le chemin d’Enduré mais c’est trop boueux, prend la D. 953, où suis surpris par une forte pluie. Grande gentillesse de François Guirado et son fils qui non seulement me prennent dans leur voiture et me ramènent à la maison mais qui ont, pour ce faire, rebroussé chemin car ils m’avaient d’abord croisé sans que je m’en avisasse et allaient donc dans l’autre direction — très touché. Retour de Pierre, peu après le mien. Thé d’épilobe, préface aux Illusions perdues. Journal (Iegor Gran et la zombification). Dîné aux nouvelles, crevettes, courgettes, riz. Poires à la vapeur. Vu un peu de Funny Girl, 1968, de William Wyler, avec Barbra Streisand et Omar Sharif ; et beaucoup de C.R.A.Z.Y, 2005, de Jean-Marc Vallée, avec Marc-André Grondin (qui ressemble un peu à feu Gaspard Ulliel) et Pierre-Luc Brillant. L’Arrière-Pays. Lecture (Mlle Deschamps), 210.000 signes. Couché à une heure.   

lire l’entrée du jeudi 29 septembre 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 30 septembre 2022, 13 h 21
modifiée le mercredi 5 octobre 2022, 11 h 12
Vendredi 30 septembre 2022.
Semaine 39, Saint Jérôme — 273/92. Plieux. Réveillé à six heures et demie avec Pierre, forte douleur au bas-ventre, levé à sept. Casse le lavabo de la salle de bain, déjà fendu depuis longtemps, en m’appuyant sur lui pour passer une chaussette. Déjeuné seul en bas, Céline ne vient pas, elle passe des examens médicaux. Cassé aussi une coupe de ma confection, rouge et bleu. Vaisselle de la veille. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et paysage de la vallée de l’ouest le dimanche 25 septembre 2022, La Condition humaine. Série de téléphonages pour tâcher de faire changer le lavabo, complications de toute part, les artisans n’ont même pas l’air de comprendre ce que je leur dis, il y a de longs silences, il faut envoyer des photographies des dégâts — beaucoup de temps perdu, sans résultat. L’Arrière-Pays. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.302,83 € /// Crédits -42.658,75 € /// Solde au 29/09/20222.302,83 € /// À venir -2.736,78 € |  Prévisionnel -433,95 /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001295057772 PAYMENT-NUM 2 22883784 - REF : FCS001295057772 +1.413,96 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS001303310812 PAYMENT-NUM 2 2 3563880 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991979903520 +262,35 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001299394642 PAYMENT-NUM 2 23209631 - REF : FCS001299394642 +39,28 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001299481502 PAYMENT-NUM 2 2 3359063 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991979734684 +32,42 € /// 29/09 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 09-09 - REF : IR +31,21 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS001301614642 PAYMENT-NUM 2 2 3489334 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991979820054 +28,46 € /// 29/09 VIREMENT DE APPLE DISTRIBUTION INTL LTD MOTIF: CCI : 0187050226,PURP:PUBLISHER ROYALTIES,APPLE - REF : 0187050226 +13,26 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001295308712 PAYMENT-NUM 2 22867337 - REF : FCS001295308712 +12,21 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON AUSTRALIA SERVICES INC MOTIF: FCS001295278662 PAYMENT-NUM 2 2 2769894 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991979552113 +11,92 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON SERVICOS DE VAREJO DO BRA MOTIF: FCS001293121482 PAYMENT-NUM 2 2 2588698 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991979496997 +1,58 € /// 29/09 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001295825742 PAYMENT-NUM 2 22901039 - REF : FCS001295825742 +1,51 € /// 28/09 VIREMENT DE C.P.A.M. AUCH MOTIF: 222700000148222700000148 - REF : 222700000148 +29,19 € /// “La Grande Table”, Olivier Cadiot et Denis Padalydès parlent du Roi Lear. Acta. 13:18:06 /////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 18 septembre 2022 à Rarogne, Valais, avec M. Meystre : deux autres vues de la tombe de Rilke, et autre détail du Jugement dernier de Hans Rinisher dans l’église Saint-Romain, 1512. 50. 50. 12. 12. 100. 20. Bain, Charles Villiers Stanford (Szymczak, bof…). Promenade sur le plateau, ferme russe, retour par Enduré. Tél. de Mme d’Avezan. Thé d’épibole, lecture par Pierre de la préface Pléiade aux Illusions perdues. Journal, mis, avec son autorisation, un message reçu le matin même de Jacques Dewitte. La Dépossession, chap. 71. Dîné aux nouvelles, escalopes tyroliennes, gentiment servies par Pierre car il connaît mon goût pour elles et nous n’en aurons pas ce soir ; malheureusement le repas est gâché par les aboiements du chien de Mme Le Coz, qu’on croit toujours finis et qui repartent indéfiniment, ce qui crée une tension permanente (ce qu’on mange n’a plus aucun goût). Panachage télévisuel entre un Raison et sentiment anglais, mais c’est uniquement en français, et Illusions perdues, dont nous n’avions pas vu le début le soir de mon retour de Suisse. Remontés relativement tôt. Lecture, ma grand-mère et Mme Mazet, 212.000 signes. Couché à minuit. 

lire l’entrée du vendredi 30 septembre 2022 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site