Le Jour ni l’Heure
août 2022

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 1er août 2022, 11 h 01
modifiée le mardi 2 août 2022, 9 h 43
Lundi 1er août 2022.
Semaine 31, Saint Alphonse — 212/153. Plieux. Pas trop mal dormi mais la douleur au bas-ventre ne s’estompe pas, malgré le nouveau traitement (expérimental). Levé à huit heures, réveillés par des travaux de terrassement sur les terrains de la chartreuse. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et autoportrait d’Henri Martin en compagnie de Le Sidaner, détail du Monument aux Morts de Cahors, Cahors, musée Henri-Martin, samedi 2 juillet 2022. John Fields. Essayé de joindre Jean-Louis Germain, en vain. Acta. 11:00:46 /////// Journal (Le Lac). Le Jour ni l’Heure, trois tableaux ou détails de tableaux du musée Henri-Martin de Cahors le samedi 2 juillet 2022 : Adolphe Brune, Joseph, le nègre, 1865 ; Henri Martin, le Monument aux morts de Cahors, dét., châle, bouquet de fleurs ; et Charles Mellin, Femme nue allongée, 1627. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, l’armée au IIIe siècle, l’armement. Communiqué de l’In-nocence n°2058, en défense de la forêt de Saint-Trinit, Vaucluse, mais Marcel Meyer ne peut pas le publier, par suite de nouveaux sabotages, décidément omniprésents. Visite, sous la houlette de M. et Mme Mercier, d’un acheteur éventuel pour P., M. L. Pendant ce temps, échanges avec un “cousin biologique” assez lointain mais bien disposé et assez informé, apparente identification de mon père biologique, Jacques L., médaille de la Résistance, 1912-1982. Chien Le Coz très pénible toute ma journée. Thé, lecture par Pierre de Jean-Jacques Séguier. Conversation téléphonique avec Quentin Verwaerde. La Dépossession, chap. 55, éjouté un paragraphe. Dîné de restes, canette, mayonnaise, pommes de terre, salade verte, vin de brulhois, saint-félicien pas bon, gers correct, abriots à la vapeur et confiture de figues. Vu La Mariée était en noir, 1967, de François Truffaut, avec Jeanne Moreau, Charles Denner, Michel Lonsdale, Claude Bliss, Daniel Boulanger. Marché sur le plateau avec Pierre, été jusqu’à l’embranchement La Rouquette/La Bonnefont, ciel très lumineux, étoiles filantes. Lecture, 143.000 signes (Jean Denoël). Lu Luna, de Georges de La Fuly. Couché à une heure. 

lire l’entrée du lundi 1er août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 août 2022, 9 h 55
modifiée le mercredi 3 août 2022, 10 h 11
Mardi 2 août 2022.
Semaine 31, Saint Julien Eymard — 214/151. Plieux. Pas mal dormi, mais peu. Réveillé à six heures et quart, rendormi une demi-heure, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue prise la matin même à travers la petite ouverture à l’est de la tour Saint-Clar. Beau temps. Forqueray, pièces de viole avec la basse continue, Jordi Savall. Suite des étranges travaux de la chartreuse (on dirait qu’il se construit une route, laquelle va droit sur un mur (?)). Acta. 09:54:43 /////// Journal (mon père biologique). La route a détruit le mur, et l’enjambe — nouvel accès ? Le paysage immédiat va être assez fortement modifié. Le Jour ni l’Heure, une photographie du dimanche 3 juillet 2022 à Labastide-du-Vert, intérieur de l’atelier d’Henri Martin à Marquayrol vu à travers un trou dans le bois de la porte, et deux du samedi 2 au musée Henri-Martin de Cahors, La Capelette, tableau d’Edmée Larnaudie, 1934, et Vallée du Lot, estampe de Frank Brangwyn, 1867-1956. 30.30.100. 12. Brahms, op. 10, Julius Katchen. Bain. Lecture par Pierre de Gibbon, The Decline and Fall of the Roman Empire, chap. 2, la vie religieuse au deuxième siècle. La Dépossession, chap. 58. Forte attaque de sommeil, combattue par des rangements de livres, département anglo-saxon, Forster, Symons, Strachey, Isherwood (trouvé un exemplaire de Christopher and its Kind dédicacé à William). Lecture, Carus. Dîné aux nouvelles, omelette aux restes de canard, salade verte et avocats, abricots à la vapeur avec de la confiture de figues. Vu Romance à trois, 1942, de Roger Richebé, d’après Denys Amiel, avec Fernand Gravey, Simone Renant, Bernard Blier, Denise Grey, Michel Marsay. Promenade sous les étoiles avec Pierre, été au Cassé. Lu Luna, de Georges de La Fuly. Couché à une heure.

lire l’entrée du mardi 2 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 août 2022, 10 h 27
modifiée le jeudi 4 août 2022, 11 h 35
Mercredi 3 août 2022.
Semaine 31, Sainte Lydie — 215/150. Plieux. Bien dormi, réveillé à sept heures et demie*, levé à huit heures. Suite des travaux de la chartreuse, impressionnante route. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Nuits d’été, vue nocturne de Plieux. Préludes de Chopin, Maurizio Pollini. Comptes : Dernière connexion le 30/07/2022 à 09h56 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.327,77 € /// Crédits -44.713,07 € /// Solde au 02/08/20222.327,77 € /// À venir -338,22 € |  Prévisionnel 1.989,55 € ///  02/08 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE -20,45 € /// 01/08 VIREMENT DE GENERALI IARD MOTIF: SINISTRE 00BB279765 FACTURE N 441343 FS-344-WR - REF : ULIS-GENERALI-ULIS-01-0104637315 +972,62 € (remb. pare-brise) /// 01/08 VIREMENT DE C.P.A.M. AUCH MOTIF: 222100000107222100000107 - REF : 222100000107 +2,06 € /// Acta. 10:27:27 /////// Journal (le harcèlement ; Alexis Corbière ; Béziers). Suite des travaux sous nos fenêtres, dans le parc de la chartreuse : Céline dit qu’il s’agit d’établir une voie d’accès pour les camions, ce qui n’est pas très rassurant. Sur l’autre versant, force aboiements Le Coz, bien plus irritants car eux n’ont aucune fonction, sinon de nuire (ou de témoigner son indifférence au fait de nuire, à la nocence) — il faut se calfeutrer sur le flanc sud, où, justement, bruit des travaux. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 2 juillet 2022 à Cahors, tympan du porche septentrional de la cathédrale ; Nelly Duhem, fille adoptive des peintres Henri et Marie Duhem et beaucoup plus tard donatrice du musée Marmottan, dét. du Monument aux morts de Cahors, d’Henri Martin ; et Funérailles de Gambetta, 6 janvier 1883, par Henri ou Henry Scott, 1846-1884, dét., les classes sociales. Brahms, op. 76 puis 117/118 par Glenn Gould, 116 par Wilhelm Kempff. 30.30. 5.5.100. 20. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, chap. 2, géographie de l’empire, citoyenneté, évergétisme. Communiqué pour l’In-nocence, malgré l’empêchement d’accès à la page des communiqués : 2059, Sur les superprofits. Lutté contre le sommeil en classant des livres, Malcolm Lowry, John Barth. Thé, lecture par Pierre de Jean-Jacques Séguier, Homoragie (un bien vilain titre). La Dépossession, chap. 58, 59, toujours pas trouvé le bon emplacement pour un considérable ajout. Retourné à l’atelier, repris une toile comptant parmi les toutes premières que j’aie entreprises, Le Printemps à Fialta. Reprise également de la lecture par Pierre de la biographie de Powell, Like the Roman (c. 1969-70). Dîné aux nouvelles, lentilles au sel de Guérande (?), carottes, champignons, courgettes. Poire à la vapeur. Chien Le Coz très pénible pendant le dîner maintenant, ce qui est relativement nouveau — il en résulte une extrême tension, dans l‘attente perpétuelle de la prochaine salve. Rien trouvé à voir à la télévision, sorti trop tôt pour la promenade du soir, grande chaleur encore. Été du vôté de Jean La Hougue, rentrés vers dix heures et demie. Lecture (Comment m’ont écrit certains de mes livres), Carus, de Quignard, et Chantal Lapeyre-Desmaison. Puis lu Luna, de Georges de La Fuly. Couché à une heure. 

lire l’entrée du mercredi 3 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 août 2022, 11 h 53
modifiée le vendredi 5 août 2022, 10 h 34
Jeudi 4 août 2022.
Semaine 31, Saint Jean-Marie Vianney — 216/149. Plieux. Bien dormi, forte douleur au bas-ventre mais elle dure à peine quelques secondes. Levés à sept heures et demie. Voulu entendre la concerto pour violoncelle de Schœck mais nous ne retrouvons pas le disque. Pierre me le fait entendre toutefois grâce à Youtube, où lui a accès. Le Jour ni l’Heure, autoportrait dans la salle des Vents, la veille, et Le Printemps à Fialta, 2008-2022, état de la veille, dét. “Recherches”, sur Carus le titre, carus le coma, Carus l’empereur. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.334,80 € /// Crédits -44.713,07 € /// Solde au 03/08/20222.334,80 € /// À venir -1.027,45 € |  Prévisionnel 1.307,35 € /// 03/08 VIR SEPA RECU /DE AXA FRANCE VIE /MOTIF FRAIS DE SOINS : SG 0964 /REF I0000111004639+7,03 € /// Acta. 11:52:17 ///////  Journal (Homoragie). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille au soir, promenade vespérale à Jouhan-la-Hougue, commune de L’Isle-Bouzon, paysage à la lune, Lune & Dragon (un tronc d’arbre calciné), serre de plactic abandonnée (Étude pour les roses). 30.30. 8.8.100.12. Airs d’opéras français par Roberto Alagna (Rachel quand du Seigneur…, Je crois entendre encore…). Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, les routes, les distances, les monuments. Journal, suite.  Thé (Homoragie). Journal. Communiqué de l’In-nocence n° 2060, la publicité à Lyon. Dîné aux nouvelles, macaroni à la bolonaise, salade verte, poire à la vapeur. Vu La Otra, Double Destinée, 1945, de Roberto Gavaldon, avec Dolores del Rio et Victor Junco. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement, vent frais, étoiles, atmosphère très agréable. Lecture, Carus, l’hôtel Belles-Rives. Lu Luna, de Georges de La Fuly. Couché vers un heure.

lire l’entrée du jeudi 4 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 août 2022, 10 h 44
modifiée le samedi 6 août 2022, 11 h 35
Vendredi 5 août 2022.
Semaine 31, Saint Abel — 218/147. Plieux. Réveillé à sept heures, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et crépuscule cartepostalesque à Jouan-la-Hougue la veille. Beau temps pâle et frais. Trio de Dvorak, pas Dumky. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 04/08/2022 à 11h48 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.215,72 € /// Crédits -44.713,07 € /// Solde au 04/08/20222.215,72 € /// À venir -908,37 € |  Prévisionnel 1.307,35 € ///  04/08 PRELEVEMENT CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS DU 04/08 - EMETTEUR : FR90ZZZ397351 MDT - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A22080400770900851323960 LIB -77,09 € /// 04/08 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/08 - EMETTEUR : FR16ZZZ185574 MDT - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A22080400419900850806032 LIB -41,99 € /// Acta. 10:44:4-37 /////// Journal (Marilyn Monroe). Le Jour ni l’Heure, maison à Jouhan-la-Hougue le soir du 3 août, camion rouge au Cassé la soir du 2, Intérieur à Plieux avec La Table et Les Onze le 3. Concerto pour violoncelle de Schœck puis concerto pour violon, beaucoup moins connu (de moi) (et à première ouïe beaucoup moins beau). Bain, lecture par Pierre de Decline and Fall, Gibbon, chap. III, la littérature à la grande époque de l’Empire (IIe s.). La Dépossession, relu le chap. 60 (sans y changer grand chose). Thé. Lecture. Pierre va chercher Quentin Verwaerde à Lectoure. Entretien avec lui à son arrivée, il s’installe dans le bureau du chien. Lecture (Cap d’Antibes, Eden Roc, L’Observatoire de Cannes). Dîner à trois, jambon Mazonetto, saucisses et saucisson de Cadarce, macaronis, aubergines, salade verte, saint-félicien, plâtre de chèvre pour Verwaerde, vin Mazonetto, tarte au citron. Belle et assez longue promenade, toujours à trois, sur le plateau, très agréable, itinéraire classique, de la bretelle émilienne à Pitré, qui semble très habitée et dont nous n’approchons pas, mais il y a un vent frais délicieux sur la crête et sous les étoiles. Lecture, suite. Lu un livre parfaitement nul (Gide y intervient en 1963 !), mais très distrayant, sur Florence Gould, A Dangerous Woman (à propos de la grande Madeleine), fini Luna de Georges de La Fuly, couché à une heure. 

lire l’entrée du vendredi 5 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 août 2022, 11 h 56
modifiée le dimanche 7 août 2022, 12 h 41
Samedi 6 août 2022.
Semaine 31, Transfiguration de Notre Seigneur — 218/147. Plieux. Bien dormi. Réveillés à sept heures et demie*, levés à huit heures. Petit-déjeuner en silence dans la bibliothèque pour ne pas réveiller notre hôte, mais Céline nous assure que rien ne peut le réveiller, et donc Federico Mompou, Musica callada, très adaptée. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans la salle des Pierres avec la Béatrice (© Verwaerde) et Intérieur à Plieux, salle des Nuits, le vase sacrificiel. L’Arrière-Pays. Acta, mais visite de Verwaerde, qui devait aller à Cauzac, mais Jean-Louis Germain, très fatigué, lui a demandé de remettre son passage. Du coup, reprise des Acta avec lui, mais fausse manœuvre sur le nom Mompou, disparition du texte, il faut recommencer. Très gentille lettre de château de Grégory R. Comptes : Dernière connexion le 05/08/2022 à 10h40 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.533,52 € /// Crédits -44.713,07 € /// Solde au 05/08/2022 /// 1.533,52 € /// À venir -226,17 € |  Prévisionnel 1.307,35 € /// 05/08 /// PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK GESELLSCHAFT MIT BESCHRAENKTER HAF DU 05/08 - EMETTEUR : FR51ZZZ487778 MDT - MOTIF : R202208 - REF : CAS0006036371072022 LIB-611,21 € 05/08 /// PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/08 - EMETTEUR : FR28ZZZ110086 MDT - MOTIF : WY0201015610308731400508220T1 - REF : WY0201015610308731400508220T1136476 LIB-70,99 € /// Acta. 11:55:40 /////// Journal, dicté à Q. V. (Provisoires amants des nègres). Le Jour ni l’Heure, deux photographies prises le samedi 2 juillet à Cahors, au musée Henri-Martin : Henri Martin, Les Toits (Saint-Cirq-Lapopie) (“après 1912”), et Edmée Larnaudie, Le Modèle dans l’atelier de Fernand Sabatté (académie d’homme) ; et Intérieur à Plieux, salle de Nuits (le masque), la veille au matin. Dvorak, concerto pour violoncelle, Shœck, Notturno, puis Sommernacht (quel joli film on pourrait en faire, dans un esprit Gustave Roud !). Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, chap. 3, l’organisation “constitutionnelle” de l’Empire à son apogée. Deuxième séance de travail avec Quentin Verwaerde, journal, suite, fin, relecture, mise en ligne. Correspondance, écrit à S.T., au professeur May. La Dépossession, chap. 61 et 62, ce n’est toujours pas le bon endroit pour l’ajout, pas changé grand chose. Lecture, mais perdu du temps à chercher Signoret (des vers de) dans l’Index, qui apparemment n’y est pas (ni dans le texte, donc) (Tremblez sur ses deux mers, belles strophes confuses…). Atelier, Le Printemps à Fialta, gros progrès (il ne reste que le jaune, qui est laid). Dîner à trois, “escalopes tyroliennes”, salade d’avocats, saint-florentin, saint-sardos, chèvre, poire à la vapeur et confiture de figues. Vu Les Témoins, 2007, d’André Téchiné, avec Johann Libéreau, Emmanuelle Béart, Michel Blanc, Sami Bouajila, Lorenzo Balducci. Promenade à trois sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement. Lecture, suite, mais Index seulement. Lu Fugue, de Serge Volle. Couché à une heure. 

lire l’entrée du samedi 6 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 août 2022, 12 h 45
modifiée le lundi 8 août 2022, 10 h 34
Dimanche 7 août 2022.
Semaine 31, Saint Gaétan — 219/146. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Printemps à Fialta, 2008-2022, état de la veille. Beaucoup de piano de Janacek, Sur des sentiers non-frayés, etc. et sonate “1er octobre 1905”. Passé la matinée à faire le malin sur Twitter, beaucoup de temps perdu, grand retard. Acta. 12:44:58 /////// Bain. Déjeuner dominical à trois, poulet rôti au citron, pomme de terre grenaille, gorgonzola, chester, chèvre, rosé de Berrac, glaces au rhum et au raisin et au chocolat, shortbread. Café dans la bibliothèque. Journal (La nocence, instrument du Grand Remplacement). Communiqué n° 2061 de l’In-nocence, Sur la nocence. Grand retard, mauvaise humeur. Entretien enregistré avec M. Verwaerde dans la salle des Pierres, manque de temps, pas très inspiré (moi). Atelier, Le Printemps à Fialta, révision des jaunes et, moins heureusement, des rouges. Nouvelles, abricots à la vapeur, pas assez cuits. Vague et vain surf télévisuel, sortis à trois vers neuf heures et quart. Été à Heuré-Bartens (Tharan). Rentrés vers dix heures et demie. La Dépossession, chap. 61 ou 62, peu de changements. Lecture, mais seulement reprise de l’Index des Églogues & des Vaisseaux brûlés, art. Cannes, tout le travail de la veille a été perdu par défaut d’enregistrement au bon moment. Lu Serge Volle, Pavane. Couché à une heure. 

lire l’entrée du dimanche 7 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 8 août 2022, 11 h 01
modifiée le mardi 9 août 2022, 11 h 49
Lundi 8 août 2022.
Semaine 32, Saint Dominique — 220/145. Plieux. Moyennement dormi, longue insomnie centrale, mais sommeil ensuite jusqu’à neuf heures moins le quart, d’où retard. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille dans la salle des Vents, © Verwaerde, et Intérieur à Plieux, salle des Nuits, vase sacrificiel. Beau temps. L’Arrière-Pays. Acta. 11:00:04 /////// Journal (Wikipedia). Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Metz le mardi 1er mars 2022, entrée de l’hôtel de ville sur la rue de la Princerie (Blondel, c. 1750), buste de Bossuet par Coysevox dans la cathédrale (ce n’est pas Bossuet, ce n’estpas de Cousevox et de toite façon il s’agit d’une réplique) et « Arrêtez le massacre ! », affreux abribus qui gâche la perspective sur le Corps de garde (Blondel également) de l’artère principale de la place d’Armes. Schoeck, pièce pour orchestre seul. Bain, lecture par Pierre de Decline and Fall, chap. 3 encore, je crois, figures des empereurs, phrase comique sur Claude comme étant le seul qui ait eu une sexualité “correcte” (sic). Journal, mise en ligne. Correspondance, avec Quentin Verwaerde, Traditionnal Britain Group, M. Claude Guerre, éditeur norvégien qui nous fait tourner en bourrique et que nous envoyons paître. Suite des entretiens enregistrés avec Quentin Verwaerde, lettre b (bourgeoisie, d’où “petite bourgeoisie”). Dîné de restes améliorés, poulet froid, charcuteries ardéchoises, non, ariégeoises (c’est parce que je lis Volle), rôti de porc, gorgonzola, chèvre frais, saint-mont marquis de Jenesaisquoi, glaces et shortbread. Vu Viceroy’s House, Le Dernier Vice-Roi des Indes, 2017, avec Hugh Bonneville, Gillian Anderson et le joli (là) Manish Dayal en garde amoureux. Promenade à trois sous la lune, été au Cassé. Lecture et Index (Emmanuel Signoret). Lu Serge Volle, Fugue. Couché vers une heure.   

lire l’entrée du lundi 8 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 août 2022, 12 h 03
modifiée le mercredi 10 août 2022, 16 h 15
Mardi 9 août 2022.
Semaine 32, Saint Amour — 221/144. Plieux. Levés à neuf heures moins le quart, mais la douleur au bas-ventre est toujours là. L’Arrière-Pays, autoportrait de la veille pendant l’entretien Verwaerde (© Verwaerde) et dragon de Jouan-la-Hougue. Quintette op. 115. L’Arrière-Pays, une femme parle de moi comme l’“écrivain antisémite négacioniste Renaud Camus”. Lettre très polie d’une dame de Marianne m’expliquant que l’article de Daoud Boughezala (qui a passé pour l’écrire trois jours ici !) ne sera finalement pas publié, Natacha Polonyi s’y opposant). Lettre aussi  de Traditionnal Britain, pas de voyage à Londres, les dates ne conviennent pas (Vois, déjà tous chemins que tu suivais se ferment (mais là c’est ma faute)). Visite de Quentin Verwaerde, masqué, une jeune femme de ses relations parisiennes récentes vient de lui déclarer être “cas contact”, cela tombe d’autant plus mal qu’il doit aller voir aujourd’hui Jean-Louis Germain, qui va très mal. Chien Le Coz insupportable, il aboie au mointre mouvement chez nous. Acta. 12:00:19 /////// Journal (lettre de Marianne). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 1er mars 2022, « Arrêtez le massacre ! » à Metz, place d’Armes, abribus cachant le Corps de garde (Blondel, c. 1750) ; cathédrale, tombeau du cardinal de Givry, Anne de Pérusse des Cars, † 1612 ; et La Vie comme à Moulins, vue prise de la chambre 207 à l’hôtel de Paris. 50. 50. 100. 20. Schœck, suite Penthésilée. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, portrait de Commode, Pertinax. La Déposssession, relu les chapitres 65-70, toujours sans y trouver le point d’ancrage de l’ajout. Lecture, hôtel du Cap, Eden Rock, Eilen-Rock. Atelier, Le Printemps à Fialta, commencé à réduire les jaunes (j’ai eu des critiques). Lecture par Pierre de Like the Roman, Powell et l’Union européenne, 1970-1971. Retour de M. Verwaerde, qui a passé la journée à Cauzac et trouvé J.-L. G. pas trop mal mais très irritable. Dîner à trois, pavés de saumon, riz, poêlée de courgettes et de champignons, rosé de Saint-Mont, rouge, gorgozonla, mimolette, glaces au chocolat et rhum-raisin. Vu Tom Jones, d’après Fielding, 1933, de Tony Richardson, avec Albert Finney, Susanna York, Hugh Griffith et Dane Edith Evans. Promenade à trois sous la pleine lune, photographies à l’île des Pingouins, “recherches” sur Eilen Rock, lu SergeVolle, Fugue. Couché à une heure.

lire l’entrée du mardi 9 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 août 2022, 16 h 55
modifiée le jeudi 11 août 2022, 15 h 20
Mercredi 10 août 2022.
Semaine 32, Saint Laurent — 222/143. Plieux. Beaucoup dormi, c’est la nouvelle mode (sans doute le médicament de M. le docteur de L.). Levés à 9 heures moins le quart, après le passage de Céline. Glenn Gould, Siegfried Idyll à l’orchestre puis au piano. Le Jour ni l’Heure, autoportrait sous la lune dans l’île des Pingouins, la nuit précédente, et portraits de MM. de Golubert et de Verwaerde, même site, même heure. Beaucoup de mots gentils. Conversations aimables. Tél. de ma sœur. Grand retard, mais ce n’est pas grave. Le Jour ni l’Heure, trois autres photographies de Metz le mardi 1er mars 2022, plaque “rue Maurice Barrès, patriote lorrain” ; plaque sur la maison natale de Verlaine, 2 rue Haute-Pierre ; et bonne statue moderne et traditionnelle, mais originale, de Lafayette, 2004, par Claude Goudin, 1930-2018. Deuxième concerto pour violoncelle de Philippe Hersant, puis Lebenslauf, superbe. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, assassinat de Pertinax, à ma grande indignation. Reçu Marcel Proust du côté de la mère, catalogue du Mahj, de M. V., et des chocolats de M. R. Comptes : Dernière connexion le 06/08/2022 à 11h53 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.514,87 € /// Crédits -44.713,07 € /// Solde au 09/08/2022 /// 2.514,87 € /// À venir -1.685,19 € /// Prévisionnel 829,68 € /// 09/08 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 0722 +1.142,32 € /// 09/08 RELEVEMENT AXA FRANCE COLL DU 09/08 - EMETTEUR : FR14ZZZ391832 MDT - MOTIF : I0000621473923-AXA 60D62905T080822 - REF : I0000621473923 LIB-180,97 € 09/08 /// VIREMENT DE C.P.A.M. AUCH MOTIF: 222200000077222200000077 - REF : 222200000077 +20,00 € /// Acta. 16:55:18 /////// Journal (mis l’entretien pour Junge Freiheit). La Dépossession, trouvé l’endroit pour l’ajout, chap. 64, je crois, et y ai procédé en partie, mais il n’est pas aussi important que j’avais cru, tout cela est largement déjà dit. Lecture, canque, casque, masque, basque, Pays basque. Atelier, Le Printemps à Fialta, conjuration des bleus pour noyer les jaunes sans produire de verts. Dîner d’anniversaire préparé et offert par M. V. Champagne offert par lui, crevette grillées aux avocats à la Cauzac, guyochas comme aux beaux temps de la maison des Roses, rosé du domaine de Mirail (Lectoure), saint-félicien, tome des Pyrénées, chèvre, esquimaux aux billes au chocolat Doucet de M. Roose. Promenade à trois sous la lune, deuxième chemin qui prend à gauche dans la vie émilienne et mène à l’aérodrome de Saint-Clar. Rentrés vers onze heures et demie. Lecture, la villa Chêne-Roc, les papillons de Picasso. Lu Serge Volle, Fugue, et cherché ses drailles et chemins autour d’Usclades et du Bauzon. Couché à une heure.   

lire l’entrée du mercredi 10 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 août 2022, 15 h 38
modifiée le vendredi 12 août 2022, 17 h 48
Jeudi 11 août 2022.
Semaine 32, Sainte Claire — 223/142. Plieux. Peu dormi, insomnie centrale, *, levés à neuf heures moins le quart, après le passage de Céline. Concertos pour cor de Dick Strauss. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit précédente, étendu dans l‘herbe sur les pistes de l’aérodrome de Saint-Clar, © Verwaerde, et le mur de foin du chemin de La Rouquette, le soir du 9 août. Retard, kékéries. Signé trois tableaux appartenant à M. V. et qu’il emporte, dont le grand Bibliothécaire, je ne sais comment il va faire en car et en train. Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Heidelberg le lundi 28 février 2022, maison du chevalier de Saint-Georges, 1593 ; bas-relief d‘une jolie jeune femme dans l’église du Saint-Esprit ; porte Élisabeth, 1615, au château, élevée paraît-il en une nuit par son mari pour la future “reine d’hiver“ (si je ne me trompe). Sonate de Lizst. 50.50.100. 20.20.10. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, suites de l’assassinat de Pertinax, “règne” de Julien, les prétendants. Comptes : Dernière connexion le 10/08/2022 à 16h50 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.397,10 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 10/08/20221.397,10 € À venir -558,42 € |  Prévisionnel 838,68 € /// 10/08 ECHEANCE PRET 01038 60311711 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € (travaux de la tour). Acta. 15:31:45. Départ de Quentin Verwaerde, que Pierre conduit à Lectoure, avec son énorme paquet de tableaux très bien empaquetés. 15:37:39 //////// Journal (mes rêves). La Dépossession, chap. 58, l’ajout. Lecture (villa Chêne-Roc). Atelier, Le Printemps à Fialta, phase peu favorable ; lecture par Pierre de Like the Roman, la vie d’Enoch Powell, campagne électorale, 1970 (?). Dîné aux nouvelles, restes de charcuterie cadarcetienne, aubergines, salade verte, vin rosé du domaine du Mirail, saint-félicien, chèvre, abricots à la vapeur agrémentées de billes Doucet de M. Roose. Surf télévisuel, vu une partie de La Diosa arrillada, La Déesse agenouillée, 1947, de Roberto Gavaldon, avec Maria Felix et Arturo de Cordova, mais cela nous ennuie et nous allons nous promener sur la plateau, du côté de Monplaisir et Montignac, malgré l’extrême chaleur nocturne. Rentrés vers onze heures. Lecture, Mme Estène. Lu Serge Volle, Fugue. Couché peu après une heure.  

lire l’entrée du jeudi 11 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 août 2022, 17 h 36
modifiée le samedi 13 août 2022, 9 h 41
Vendredi 12 août 2022.
Semaine 32, Sainte Jeanne-Françoise de Chantal — 224/141. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures. Fantaisie op. 17, Arabesque, Humoresque, Wilhelm Kempff. L’Arrière-Pays, assez intensément (Tweets V). Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Tubingue le dimanche 27 février 2022 : portrait d’Hölderlin en 1792 par Hiemer (l’auteur du livret du Freichütz) ; maison et tour d’Hölderlin vues de l’île sur le Neckar ; et manuscrit (à la machine) de “Tübingen, Janner”, de Celan (“Pallaksch, Pallaksch”), dans la tour. 50, 50, 100, 20, 12. Pièces pour clarinette et piano de Weber. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Julien (Ier), Septime Sévère, 195-198. Grand retard, attaque de sommeil. Comptes : Dernière connexion le 11/08/2022 à 15h28 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.406,10 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 11/08/20221.406,10 € À venir -653,10 € |  Prévisionnel 753,00 € /// 11/08VIREMENT DE AXA FRANCE VIE MOTIF: FRAIS DE SOINS : SG 0964 - REF : I0000111232395 +9,00 € /// Acta. 17:36:20 /////// Journal (musique, Mp3). Atelier, Le Printemps à Fialta. Lecture par Pierre de Like the Roman, la biographie d’Enoch Powell, 1972, élections générales, Heath au pouvoir, Powell sur la touche. Diné aux nouvelles, accras de morue aux petits légumes, salade verte, abricots à la Roose. Revu Easy Virtue, Un mariage de rêve, 2008, de Stephan Elliott, d’après Noel Coward, avec Jessica Biel, Ben Barnes, Colin Firth, Kristin Scott Thomas. Promenade sur le plateau et sous la lune avec Pierre, été au Cassé. Journal, relecture et mise en ligne. Lu Serge Volle, Fugue

lire l’entrée du vendredi 12 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 août 2022, 9 h 52
modifiée le lundi 15 août 2022, 10 h 50
Samedi 13 août 2022.
Semaine 32, Saint Hippolyte — 225/140. Plieux. Pas trop mal dormi mais réveillé par la douleur au bas-ventre, qui passe à la miction, comme d’habitude. D’autre part, mal au dos, incontestablement due à la reprise d’exercice avec des poids, et conforme aux avertissements reçus de toute part. Temps caniculaire et gris. Perahia, Bach, Mendelssohn. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Jacques Leman, 1829-1889, Jehan Chandos à Cahors, ou Prise de Cahors par les Anglais, musée Henri-Martin de Cahors, samedi 2 juillet 2022. Comptes : Dernière connexion le 12/08/2022 à 17h31 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.406,10 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 12/08/20221.406,10 € /// À venir -653,10 € |  Prévisionnel 753,00 € /// (Acta, oublié de mettre l’heure) /////// Journal (toujours plus simple). Écrit à Jérôme Vallet mais n4ai pas son adresse.  Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 26 février 2022 à Stuttgart et Louisbourg, portrait de Soutine par Modigliani, 1915, au musée, de même que portrait de Monet avec femme fans son atelier par Manet, 1874 ; château de La Favorite, 1717-1723, par Donato Frisoni. 50. 50.100. 20, malgré le mal de dos. Danses des compagnons de David, toujours par Kempff. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall of the Roman Empire, règne conjoint de Caracalla et de Geta, assassinat de Geta. Dû m’étendre à cause du mal de dos, essayé de dormir un peu mais réveillé deux fois par les aboiements Le Coz. Massage au baume Saint-Bernard, odeur délicieuse. La Dépossession, chap. 58, “Race et silence”. Atelier, Le Printemps à Fialta, beaucoup blanchi tout. Lecture par Pierre de la biographie d’Enoch Powell, Like the Roman, Heath Premier Ministre, 1972 (?). Dîné aux nouvelles, “cordons bleus”, courgettes, carottes, champignons, poire avec de la confiture de figues. Revu un épisode de Gentleman Jack. Promenade nocturne sur le plateau mais assez violent orage, nous sommes environnés d’éclairs et allons seulement jusqu’à Saint-Vidal, crainte d’être foudroyés. Débuts de pluie. Lecture, surprisingly well(quantitativement) 160.000 signes. Lu Marcheschi, Les Perséides. Couché à une heure et demie.   

lire l’entrée du samedi 13 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 14 août 2022, 10 h 08
modifiée le lundi 15 août 2022, 10 h 42
Dimanche 14 août 2022.
Semaine 33 — 228/137. Plieux. Très peu dormi, réveillé à cinq heures, insomnie majeure, sans motif apparent, ni excès de table ni souci particulier — douleur au dos, mais elle n’est tout de même pas telle que le sommeil en soit empêché. Levé à huit heures avec Pierre, sans m’être rendormi. Temps gris et humide, il a plu, l’air s’est beaucoup rafraîchi. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Nicolas Wacker, 1897-1987, Nu accoudé à une table, 1937, musée Henri-Martin de Cahors, samedi 2 juillet 2022, non sans risque de nouveaux ennuis car le modèle est nu. Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre. Pas d’aboiements Le Coz jusqu’à présent. Acta. 10:07:13 /////// Journal (non-vacances). Bain, lecture par Pierre de Gibbon, assassinat de Caracalla, avènement d’Héliogabale. Déjeuné dans la salle des Pierres, saumon fumé, truite, toasts, saint-mont, saint-félicien, abricots à la vapeur et biscuits de Sainte-Mère-l’Église d‘un coffret de M. Arnoux — le tout hélas complètement gâché par les aboiements Le Coz au début, par l’extrême tension les craignant au milieu et par un énorme feu d’artifice final, au café, qui provoque chez moi un total effondrement des défenses nerveuses immunitaires, traduit par des hurlements à la fenêtre évidemment aussi parfaitement vains que tout recours à la mairie ou à la gendarmerie — les aboiements reprendront le soir : pour la voisine les aboiements de chien sont un droit de la Femme, apparemment, et la nocence un devoir civique, qui sait. La Dépossession, chap. 58. Thé, lecture de Séguier. Atelier, beaucoup pâli Le Printemps à Fialta. Lecture par Pierre de Like the Roman, 1970, l’Europe. Conférence à Lyon. Nouvelles, poire à la vapeur. Revu Lola Montès, 1955, de Max Ophuls, avec Martine Carol, Peter Ustinov, Oskar Werner et le beau Yvan Desny. Promenade nocturne avec Pierre sur le plateau, temps frais très agréable, marché jusqu’à l’île des Pingouins. Lecture, 161.000 signes (l’entrevue Denoël). Lu Marcheschi, Les Perséides. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 14 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 15 août 2022, 10 h 49
modifiée le mardi 16 août 2022, 12 h 15
Lundi 15 août 2022.
Semaine 32, Assomption —227/138. Plieux. Assez bien dormi, mais peu, réveillé à sept heures et demie par Pierre, déjeuné en bas avec lui. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et Esmée Larnaudie, Le Moine sculpteur, c. 1940, dét.,  musée Henri-Martin de Cahors, samedi 2 juillet 2022. Beau temps. Pas d’aboiements Le Coz jusqu’à présent mais nous sommes calfeutrés du côté sud. Acta. 10:48:20 /////// Journal (nerfs qui lâchent). Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Alexandre Sévère. Correspondance avec Pierre, écrit à la traductrice norvégienne,  à Traditionnal Britain, à Jacques Dewitte, à Mme Flora Berthelot, etc.  La Dépossession, chap. 58. L’ai mis sur Facebook. Thé, lecture de Séguier, la prairie des Filtres. L’Arrière-Pays, beaucoup d’agitation autour de l’article de M. Kévin Boucaud-Victoire dans Marianne. Atelier, Le Printemps à Fialta, qu’encore blanchi et décidé de na pas vernir, au moins pour le moment. Autoportrait aux lunettes, retouche sur les bords (extérieurs). Lecture par Pierre de Like the Roman, 1971. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte, saint-félicien, mimolette vraiment trop dure, saint-mont marquis de Seillan, poire à la vapeur et biscuits normands de M. Arnoux. Vu Piège pour Cendrillon, 1965, d’André Cayatte, avec Dany Carrel, Madeleine Robinson. Promenade sur le plateau, ciel chargé d’étoiles. Lecture, la Grande Madeleine, spécialiste de Monet chez Wildenstein. Lu Les Perséides, de Marcheschi (Florence). Problèmes d’yeux, surtout le gauche, rouge, légèrement douloureux et chassieux. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du lundi 15 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 16 août 2022, 12 h 26
modifiée le mercredi 17 août 2022, 11 h 11
Mardi 16 août 2022.
Semaine 33, Sainte Armel — 228/137. Plieux. Mal dormi, réveillé vers cinq heures, insomnie. Levé à huit heures avec Pierre. Temps gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et état de la veille (final ?) du Printemps à Fialta, 2008-2022. L’Arrière-Pays, beaucoup d’agitation, un peu gratuite. Ah, oui, “Les Matins de France Culture”, le matin, expliquaient que les menaces croissantes d’attentats terroristes d’extrême-droite étaient liée au succès de la “théorie du Grand Remplacement”. Parlé aux cousins O’Lanyer. Acta. 12:25:43 //////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Weimar le mercredi 23 février 2022, maison des champs de Goethe sur l’Ilm, statue de Goethe et Schiller par Rietschel, 1857, “maison romaine”, 1992-1797 par Johann August Arens, 1757-1806. Scènes d’enfants (Kempff). Trio de Zemlinky (1895). Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, la fiscalité au temps des Sévère. Journal (recherches généalogiques). Thé, lectures de Séguier, empoisonnement de Léo. Journal, mise en ligne. Écrit à Serge Volle. Dîné aux nouvelles, tarte au thon, aux épinards, aux carottes et aux champignons. Vu un épisode d’une série anglaise assez affligeante à mes yeux car elle montre une Angleterre entièrement métissée, où les derniers indigènes sont nettement minoritaires. Marché avec Pierre sur le plateau, été seulement jusqu’à Saint-Vidal car éclate un orage assez violent qui plus tard fera sauter (fermer) l’ordinateur, d’ailleurs. Lecture (Isaure Lacroix). Lu Marcheschi, Les Perséides. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du mardi 16 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 17 août 2022, 13 h 20
modifiée le jeudi 18 août 2022, 10 h 29
Mercredi 17 août 2022.
Semaine 33, Saint Hyacinthe — 229/136. Plieux. Pas mal dormi, levé avec Pierre peu avant huit heures. Beau temps pâle. Le Jour ni l’Heure, autoportrait  de la nuit et Grosse Rose rouge, d’Eugène Leroy, 1993, exp. Leroy au musée d’Art moderne de la Ville de Paris, vue avec Quentin Verwaerde le mercredi 18 mai 2022. Kreissleriana. L’Arrière-Pays, suite des échanges autour de l’article de M. Kévin Boucaud-Victoire, qui finit par demander, à mon grand amusement, de cesser de le mentionner, comme si je le harcelais (qui plus est je ne le mentionnais pas). Grand retard. Comptes : Dernière connexion le 13/08/2022 à 09h50 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.344,00 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 16/08/20221.344,00 € /// À venir -763,50 € |  Prévisionnel 580,50 € /// 16/08PRLV SEPA ORANGE SA ECH/160822 ID EMETTEUR/FR18ZZZ002305 MDT/M0037646421 REF/5B052T631 B052T6312F631E LIB/VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6312F6) - P-62,10 € /// Acta. 13:19:20 /////// Le Jour ni l’Heure, rois photographies prises à Buchenwald (Weimar) le jeudi 24 février 2022 : allée dans les bois, gare, peinture figurant un wagon, à la gare. Deuxième quatuor de Zemlinky, superbe. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, règne de Maximin, les Gordiens. Journal (Kévin Boucaud-Victoire). Thé, lecture de Séguier, l’empoisonnement de Léo. Journal, relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, accras de truite, courgettes, champignons, salade verte, poire à la vapeur. Vu Intrigo : Death of an Author, 2018, de Daniel Alfredson, avec Benno Fürmann et Ben Kingsley. Promenade avec Pierre sous les étoiles, marché jusqu’à l’île des Pingouins. Étoile filante. Lecture, Maurice Roche, 165.000 signes. Lu Marcheschi, Les Perséides, le couvent d’Oveglia. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du mercredi 17 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 18 août 2022, 10 h 38
modifiée le jeudi 18 août 2022, 10 h 39
Jeudi 18 août 2022.
Semaine 33, Sainte Hélène — 230/135. Plieux. Bien dormi, mais tout de même réveillé par la douleur au bas-ventre. Levé à huit heures vingt. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et autoportrait d’Eugène Leroy, 1960, musée d’Art moderne de la Ville de Paris, exp. Leroy, avec Quentin Verwaerde, mercredi 18 mai 2022. Premier quintette de Fauré, pas du tout tel qu’il m’en souvenait. L’Arrière-Pays, calmé. Comptes : Dernière connexion le 17/08/2022 à 13h15 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.344,00 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 17/08/20221.344,00 € /// À venir -816,49 € |  Prévisionnel 527,51 € /// Acta. 10:37:51 /////// Journal (les autobiographies). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du vendredi 25 février 2022 dans le Harz : rue à Quedlinburg ; paysage du Harz (pente du Bröcken) ; hôtel Kaisersworth à Goslar. Quatuor avec piano de Fauré. Cinquante. Cent. Douze. Douze. Vingt. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline & Fall, chute de Maximin, le jeune Gordien, Philippe. Communiqué de l’In-nocence n° 2063, Sur la destruction subventionnée des paysages. Thé, lecture de Séguier, conversation avec le commissaire. La Dépossession, chapitre 58 toujours. Dîner aux nouvelles, spaetzle, courgettes, champignons, poire à la vapeur. Vu Eugénie Grandet, 2021, de Marc Dugain, avec Joséphine Japy et Olivier Gourmet. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au Cassé, banc de Bismarck, nuit très noire, retour par le boulevard extérieur (du Cassé). Lecture (aventure de Maurice Roche), 167 000 signes. Lu Marcheschi, Les Perséides. Couché peu après une heure.

lire l’entrée du jeudi 18 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 19 août 2022, 17 h 24
modifiée le samedi 20 août 2022, 11 h 30
Vendredi 19 août 2022.
Semaine 33, saint Jean Eudes — 231/134. Plieux. Assez bien dormi, mais forte douleur au bas-ventre au réveil, toujours. Levé peu avant huit heures. Sonates pour violon et piano de Fauré. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Édouard Domergue-Lagarde (1874-1922 (?)), Vallée du Lot, 1914, musée Henri-Martin de Cahors, avec Pierre, samedi 2 juillet 2022. L’Arrière-Pays toute la matinée. Le Jour ni l’Heure, théâtre Allemand de Gottingue, 1890, par Gerhardt Schnitger, 1841-1917, vendredi 25 février 2022 ; panneau McDonald’s dans un beau paysage, pour « Arrêtez le massacre ! », samedi 26 février au matin ; Pablo Picasso, Mère et enfant, 1905, dét., musée des Beaux-Arts de Stuttgart, 26 février. Wono Camus une fois de plus expulsé de Twitter, apparemment pour L’Arrière-pays, la revue des massacres, « Arrêtez le massacre ! », à propos du panneau McDonald’s dans le beau paysage allemand (mais je n’en sais rien, aucune explication n’a été fournie). Quatuor Ainsi la Nuit de Dutilleux. 50. 50. 100. 12. 12. 20. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline & Fall, chapitre un peu bizarre sur les Sassanides et la religion zoroastrienne. Énorme retard. Compte : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.344,00 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 18/08/20221.344,00 € À venir -816,49 € |  Prévisionnel 527,51 € /// Aucun mouvement /// Acta. 17:23:24 /////// Journal, avec Pierre (les traductions). La Dépossession, chap. 58 toujours. Dîné aux nouvelles, lentilles, champignons, carottes, etc. Salade verte. Poire à la vapeur à la Cabestaing, gelée de sureau de Mme de. Vu un peu d’un documentaire sur la société populaire édouardienne colorisée, puis pris la voiture avec Pierre pour faire la très belle promenade Boué, Abat, Barachin, malgré le considérable raccourcissement des jours. 24e concerto de Mozart à l’allée, quintette au retour. Revenus à la nuit noire. L’Arrière-Pays (parti de l’In-nocence). L’expulsion de  Twitter n’est pas due à La Revue des massacres (des paysages), mais à un tweet de plaisanterie sur les égorgements à réserver aux volontaires. La Dépossession, 168.000 signes (l’oncle Roger). Lu Marcheschi, Les Perséïdes (dont je suis rigoureusement exclu, même quand il est question de Jean Puyaubert). Couché peu après une heure.   

lire l’entrée du vendredi 19 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 20 août 2022, 11 h 42
modifiée le dimanche 21 août 2022, 11 h 01
Samedi 20 août 2022.
Semaine 33, Saint Bernard — 232/133. Plieux. Moyennement dormi, forte douleur au bas-ventre au réveil, dont la recrudescence est peut-être due à la reprise de quelques exercices, interrompus il y a quelques années à cause d’elle, d’où sévère prise de poids et mauvaise graisse. Levé peu avant huit heures, yeux très sensibles et dégoulinants. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et paysage nocturne, pas mal, pris l’un et l’autre au cours de la belle promenade du soir du côté de Boué, Abat et Barachin. Sonate pour violoncelle seul de Kodaly, une de mes places de sûreté. L’Arrière-Pays (In-nocence). Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.344,00 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 19/08/20221.344,00 € /// À venir -816,49 € |  Prévisionnel 527,51 € /// Aucun mouvement. Acta. 11:41:32 /////// Journal (expulsion de Twitter). Le Jour ni l’Heure, portrait d’une jeune femme inconnue, c. 1808, par Christoph Friedrich Dörr, 1782-1841, Suttgart, musée, samedi 26 février 2022 ; « Arrêtez le massacre ! », ex-poste centrale de Spire, Anton Geyer, 1902, avant-corps central de la façade couvert de banderoles ; dimanche 27 février 2022 ; et halebardier, dét. de La Retraite de Marignan, 1897-98, de Ferdinand Hodler, 1853-1918, musée des Beaux-Arts de Stuttgart, samedi 26 février 2022. Première symphonie de Kurt Atterberg, 1908. 50. 50. 20. 20. 100. 20. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, Artaxersès, puis on passe aux Germains, “plus formidables”. Journal, suite et mise en ligne. Thé, lecture de Séguier. Correspondance avec Pierre, écrit à Mr Campabell, à ma cousine François O’, au docteur de L. Lettre manuscrite à M. Sichov, du petit bureau de la correspondance, ressuscité. La Dépossession, chap. 58 (comme s’il fallait que tout y fût). Dîné aux nouvelles, “cordons bleus”, courgettes, carottes, champignons, poire à la Cabestaing (gelée de coing, une tuerie). Vu un panachage acrobatique de Gentleman Jack, rediffusion, et de This Gun for Hire, Tueur à gages, 1942, de Frank Tuttle, d’après Graham Green, avec Alan Ladd, Veronika Lake, Robert Preston et Laird Cregar, déjà vu le 3 juin 2013. Promenade avec Pierre sur le plateau, ciel couvert mais on finit par apercevoir la Casserole. Fête de junes à la salle des. L’Arrière-Pays. Lecture (l’oncle Roger). Lu Les Perséides, d’où décidément je suis absent, même quand il est question de Jean Puyaubert. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du samedi 20 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 21 août 2022, 11 h 18
modifiée le lundi 22 août 2022, 10 h 45
Dimanche 21 août 2022.
Semaine 33, saint Christophe — 233/132. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et ciel rose sur la route de Lectoure, vendredi 19 août 2022, la place du mort. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux. L’Arrière-Pays, peu. Acta. 11:17:32 /////// Journal (non-voyages). Bain, lecture par Pierre de Gibbon, pages très comiques sur les généalogies fictives des peuples. Excellent déjeuner dominical, poulet au citron, pommes de terre nouvelles, saint-félicien du tonnerre de Dieu, petit gâteau aux amandes et framboises. Saint-Mont. Café upstairs. Journal, relecture et mise en ligne. Écrit à M. et Mme Verwaerde mais bien entendu j’ai perdu leur adresse. Thé, lecture par Pierre de Séguier, l’enquête. La Dépossession, chapitre 58 encore, over and over. Repris les promenades d’avant dîner, rencontré le chien Baloo qui se joint à nous bien qu’il soit un peu malade (problèmes gastriques), du coup nous allons à la ferme russe, par la prairie aux rûches. Conversation au milieu de la grand rue, au retour, avec Danielle Lavaudan, sa fille, sa petite fille, et un couple de la plaza Mayor, rarement présent. Raté le journal (affaire Douguine ?). Vu quelque chose mais pour l’instant j’ai totalement oublié quoi — ah, si, Carrington,V. C., Cour martiale, 1955, d’Anthony Asquith, avec David Niven. Lecture (les Manigler) (170.000 signes). Lu Marcheschi. Couché à une heure et quart.   

lire l’entrée du dimanche 21 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 22 août 2022, 10 h 51
modifiée le mardi 23 août 2022, 11 h 42
Lundi 22 août 2022.
Semaine 34, Saint Fabrice — 234/131. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures et quart. Temps gris. Le Jour ni l’Heure. Autoportrait de la nuit et Le Soir, Boé, vendredi 19 août 2022. Coffret Cortot, Chopin, le son est d’abord très mauvais mais devient excellent. Acta. 10:50:40 /////// Journal (fin de Wono Camus, éloge de la paranoia). Le Jour ni l’Heure, trois photographies d dimanche 20 février 2020 en Franche-Comté et en Alsace, taureau d’Avrigney au musée de Besançon, Ier s. ; Bertrand, château de Moncley, 1778-1790 ; et « Arrêtez le massacre ! », profusion de panneaux didactiques gâchant le site de la Dompeter d’Avolsheim, Bas-Rhin. Quintette de Franck. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, les Germains. Écrit à M. Arnoux, du bureau de l’embrasure. Correspondance avec Pierre, écrit à M. Schichan, à M. Ishmael Fernandez, à M. de Laitre. La Dépossession, chapitre 58 encore, mais cette fois-ci il devrait être à peu près au point. Promenade avec Pierre sur le plateau et ses marges, rencontré sur la plaza Mayor M. Baloo et Mlle Aquila, fait avec eux le grand tour extérieur de La Rouquette, par les figuiers (où force figues) et face à Gramont, retour par La Bonnefont. Dîné aux nouvelles, poulet froid, mayonnaise, pommes de terre, salade verte, reste de saint-mont, poire à la vapeur. Vu Testament of Youth, 2014, de James Kent, d’après Vera Brittain, avec la belle Alicia Vikander, of Irma Vet fame. Lecture, la Petite Madeleine, 172.000 signes. Lu Marcheschi, Les Perséides. Couché vers une heure, enchanté de ma journée, où toutes les règles les plus strictes ont été scrupuleusement respectées, pour une fois.   

lire l’entrée du lundi 22 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 23 août 2022, 11 h 49
modifiée le mercredi 24 août 2022, 12 h 21
Mardi 23 août 2022.
Semaine 34, Sainte Rose de Lima — 235/130. Plieux. Réveillé à six heures et demie par un ordinateur mal éteint, efforts heureux de réendormissement, du coup levé à neuf heures, d’où décalage général. Tél. de l’office notarial de Fleurance, convoqués à deux heures pour la succession de Jeanne Lloan. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Laie gallo-romaine du musée Henri-Martin de Cahors. Le compte de l’In-nocence fonctionne très mal mais il se peut que ce soit dû à des problèmes techniques apolitiques et apersonnels. Acta. 11:49:07 /////// Journal (Les Perséides). Bain. Été avec Pierre chez le notaire à Fleurance. Salle d’attente, femme qui parle fort de ses vomissements et de se diarrhée. Notaire, héritons de dix mille euros chacun, réduits à un peu moins de cinq mille après droits de succession et frais de notaires. Voulu nous promener, mais il fait trop chaud. À la place, allons revoir et photographier les tableaux au prieuré. Rentrés vers quatre heures et demie. Lettre à Bernard Meyer. Correspondance électronique, écrit à Élisabeth Lévy. La Dépossession, chapitre 59, mais il va falloir revenir encore au 58. Lu Marcel Proust du côté de la mère, cat. de l’exposition Proust du MahJ offert par Quentin Verwaerde. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte, poire à la vapeur. Vu Opéra, premier épisode d’une série en faveur du Petit Remplacement et du Grand. L’Arrière-Pays, lâché divers morceaux. Lecture, Roger Manigler. Couché tard, peu avant deux heures.    

lire l’entrée du mardi 23 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 24 août 2022, 12 h 47
modifiée le jeudi 25 août 2022, 12 h 41
Mercredi 24 août 2022.
Semaine 34, Saint Barthélemy — 236/129. Plieux. Peu dormi, réveillé tôt, levé à sept heures et demie. L’Arrière-Pays, sottement, toute la matinée. Tél. de Françoise O’Lanyer. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue de village, hier. Comptes : Dernière connexion le 20/08/2022 à 11h39 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.411,08 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 23/08/20221.411,08 € /// À venir -963,07 € |  Prévisionnel 448,01 € /// 23/08 VIREMENT DE KOBO INC. - PUBLISHER PAYMENTS135 LIBERTY STREET, SUITE 101CA-TORONTO, - MOTIF : ROYALTY PAYMENT WL00003295ID KO1224 WKZ EUR 67,08 /// Acta. 12:48:11 /////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, Vue de Lectoure par Jonathan Florent, au Prieuré, de même que Plieux, par Ronan Olier, en hommage posthume à M. Alain Saint Genès, que j’ai vu mille fois au travail dans l’appentis qui est au centre de la composition ;  plus une feuille de chêne sur la Grand Place, Étude pour les roses. Stabat Mater de Palestrina. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, les Germains, suite, leur droit, leur religion, leurs femmes. Journal (la musique, le tutoiement et les prénoms, les mamans). Correspondance. Dîné aux nouvelles, lentilles, carottes, courgettes, champignons, jus de soja. Poire à la vapeur. Revu My Salinger Year, Mon Année à New York, de Philippe Falardeau, d’après Joann Rakoff, avec Margaret Qualley, Segourney Weaver et le beau Douglas Booth, malheureusement sous-exploité. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au Cassé, banc de Bismarck, retour par le boulevard extérieur du Cassé malgré la nuit noire. L’Arrière-Pays. Lecture, la Maison Camus. 175.000 signes. Couché vers un heure et demie. 

lire l’entrée du mercredi 24 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 25 août 2022, 12 h 58
modifiée le vendredi 26 août 2022, 17 h 08
Jeudi 25 août 2022.
Semaine 34, Saint Louis — 137/128. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures et quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et perroquet-caïque de Plieux, mardi 23 août 2022. L’Arrière-Pays, assez longuement. Comptes : Dernière connexion le 24/08/2022 à 12h43 /// Bonjour M. CAMUSAvoirs 1.411,08 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 24/08/20221.411,08 € /// À venir -963,07 € |  Prévisionnel 448,01 € /// Aucun mouvement /// Acta. 12:57:51 /////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mardi 23 août au prieuré de Plieux,  vue en direction de l’église à travers les voilages, Jonathan Florent, né en 1987, Moulin (Condom) et Stéphane Ruais, né en 1945, La Ferme Lacroix (Plieux). Troisième symphonie de Nielsen, l’Expansive, magnifique. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, troubles en Dacie, avénement de Décius. Journal, copié des textes écrits le matin sur Facebook à propos du bronzage et du jazz. Thé, lecture par Pierre de Séguier, suite de l’enquête sur l’empoisonnement de Léo. Dicté à Pierre le brouillon d’un article pour Causeur, “Laideur du signe”, six mille signes. Promenade avec Pierre sur le plateau, itinéraire inédits, été aux figues (7), tourné face à Gramont, rentrés par le bords des champs pour retrouver au rang des chênes le chemin de La Rouquette. Dîné aux nouvelles, aubergines, pois chiches, carottes, courgettes, poire à la vapeur. revu France, 2021, de Bruno Dumont, avec Emmanuele Arioli, Léa Seydoux, Benjamin Biolay. L’Arrière-Pays, beaucoup. Lecture, le beau Léon, le Majestic Palace, Jeanne et Louise. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du jeudi 25 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 26 août 2022, 17 h 30
modifiée le samedi 27 août 2022, 9 h 13
Vendredi 26 août 2022.
Semaine 34, Sainte Natacha — 238/127. Plieux. Peu dormi, insomnie, mais pas désagréable. * Levés à huit heures et demie. Bach, concerti pour deux, trois et quatre pianos, BWV. 1060-1063 (je crois). L’Arrière-Pays, très abondamment, trop, d’où grand retard. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mardi 22 février 2022 à Tubingue et à Stuttgart, autoportrait de Rembrandt au bonnet rouge (atelier, c. 1660), Stuttgart, musée des Beaux-Arts ; maison de l’éditeur Cotta à Tubingue, premier siège de son entreprise, où séjourna Goethe du 7 au 16 septembre 1797 ; et Schloss Solitude, de Philippe de La Guépière, le soir. Cinquième symphonie de Bax, sans grand plaisir. 50. 50. 100. 20. 20. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, terrible défaite de Decius contre les Germains en Dacie, Honorianus. Comptes : Dernière connexion le 25/08/2022 à 12h55 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.411,08 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 25/08/20221.411,08 € /// À venir 3.810,08 € |  Prévisionnel 5.221,16 € /// Aucun mouvement. Acta. Attaque de sommeil. 17:29:09 /////// Thé. Lecture par Pierre de Séguier, rencontre de Nick. Journal (l’héritage de Jeanne). Promenade avec Pierre sur le plateau, été aux figues, puis au Cassé par le bas, avec retour par le boulevard extérieur. Dîner un peu tardif, bon jambon blanc, aubergines, riz, poire à la vapeur. Vu Vita di cani, Dans les coulisses, 1950, de Mario Monicelli, avec Aldo Fabrizi, Gina Lolobrigida, Tamara Lees et Marcello Mastroianni. L’Arrière-Pays. Lecture (les Canard du Puy), 178.000 signes. Couché à une heure.  

lire l’entrée du vendredi 26 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 27 août 2022, 9 h 34
modifiée le lundi 29 août 2022, 9 h 17
Samedi 27 août 2022.
Semaine 34, Sainte Monique— 239/126. Plieux. Assez mauvaise nuit, peu dormi, levé épuisé à huit heures, problèmes de circulation, marche mal. Problèmes techniques, également, iPhoto qui marchait mal depuis des mois ne marche cette fois plus du tout, l’ordinateur est sans doute trop plein, en faut-il un autre ? Pierre très fatigué aussi, “ne sait pas comment il va pouvoir faire la rentrée”. Chiffres accablants des ventes, vus par hasard, en farfouillant sur l’ordinateur (se comptent par dizaines). Dérision de tout cela. Mais bon (on pourrait écrire un livre qui s’appellerait Mais bon ; je songe aussi à La Destruction des Européens d’Europe). Le Jour ni l’Heure, pu mettre l’autoportrait de la veille, c’est après que ça s’est bloqué, ce n’est pas le mot, camembert gay perpétuel, plutôt. Temps gris, ça tombe mal pour la visite des cousins. Comptes : Dernière connexion le 26/08/2022 à 17h26 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 6.267,10 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 26/08/20226.267,10 € /// À venir -1.045,94 € |  Prévisionnel 5.221,16 € /// VIREMENT DE SELARL FLAVIEN SIMEON, YANNICK BONNET, MARC GAUTHIER D.AUNOUS MOTIF: MONTANT DU LEG MOINS DROITS DE SSION QUOTE PART FRAIS DDS ET DELIVRANCE VIRE A CAMUS RENAUD - REF : 0320270053563 +4.856,02 € (legs Lloan) /// Acta. 09:33:12 /////// Journal (édition, les chiffres). Bain. Les O’Lanyer ici vers une heure et quart. Champagne et foie gras dans la bibliothèque, mais Françoise préfère le whisky, dont par chance nous trouvons un antique fond. Déjeuner dans la salle des Vents, gigot d’agneau à la menthe, saint-florentin et autres, gateau basque apporté par nos hôtes et glace au rhum et aux raisins. Café dans la salle des Vents. Tout le monde monte à la salle des Saisons, sans difficulté (ils ont quatre-vingt-sept ans et en paraissent soixante). Repartent pour Sarlat vers cinq heures. La Dépossession, retour à l’éternel chapitre 58. Non-dîner aux nouvelles, poire à la vapeur. Vu ou plus ou moins revu deux épisodes de Gentleman Jack, les élections (en 1842 ?), mais rien n’a beaucoup de suite ni d’antécédents. Promenade avec Pierre sous un magnifique ciel étoilé, marché jusqu’à l’île des  Pingouins. Lecture, les Labes (180.000 signes). Lu Dewitte, Hegel, le héros et son valet de chambre. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 27 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 28 août 2022, 9 h 08
modifiée le lundi 29 août 2022, 9 h 15
Dimanche 28 août 2022.
Semaine 34, Saint Augustin — 240/125. Plieux. Peu dormi, réveillé à six heures et demie par la douleur au bas-ventre, levé à sept heures et demie, mal au tendon à gauche, marche mal, surtout dans les escaliers (goutte ? champagne ?). Déjeuné dans la salle des Pierres avec le Rebouteux, excellents petits gâteaux basques apporté la veille par les O’Lanyer, dans une boîte en métal. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Jonathan Florent, Le Jars de Plieux, 2022, vu le mardi 23 août au Prieuré — iPhotos est plus ou moins reparti, mais tout est très lent. Beau temps. Acta. 09:07:53 /////// Journal (visite des cousins). Tél. de Françoise O’Lanyer, justement. Achats en ligne, chemises, chaussures, livres.Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, horrible défaite de Decius en Dacie. Excellent déjeuner de restes, champagne et foie gras,  gigot d’agneau et côtes-de-beaune, saint-florentin et fromage de brebis des Pyrénées, gâteau basque et glace au rhum et aux raisins. Café dans la bibliothèque, lecture de Séguier. Relecture et correction de l’article pour Causeur (“Laideur du signe”). Dépossession, re-58, mais combat désespéré contre le sommeil. Thé, re-Séguier. La Dépossession, 58, version complète (?) mais à relire. Tentatives de rangements de livres pour lutter contre le sommeil mais il n’en entre plus un nulle part. Nouvelles, poire à la vapeur. Rien trouvé à regarder à la télévision, été marcher sur le plateau à la nuit tombante et tombée, Monplaisir mais c’est bien triste sans les deux gentils chiens roux. L’Arrière-Pays, temps stupidement perdu avec un troll. Lecture, Pondichéry, 181.000 signes. Lu Dewitte, “To Be or Not to Be” (de Lubitsch). Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du dimanche 28 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 29 août 2022, 9 h 24
modifiée le mardi 30 août 2022, 12 h 27
Lundi 29 août 2022.
Semaine 35, Sainte Sabine — 241/124. Plieux. Très peu dormi, réveillé vers six heures et demie par la douleur au bas-ventre, pas pu me rendormir. Levé à huit heures moins vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Stéphane Ruais, Cuisine de château dans le Gers, c. 2020, photographié au prieuré de Plieux le mardi 23 août 2022. Quatuor de Haydn, L’Aurore. Temps gris, ciel sombre. Acta. 09:23:46 /////// Journal (la petite fille du Lac). Envoyé à Élisabeth Lévy l’article pour Causeur, “Laideur du signe”, mais diverses difficultés techniques, nombreux échanges avec elle (et entre elle et Pierre). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du délicieux mardi 22 février à Weimar, la villa Silberblick de Nietzsche, la chapelle orthodoxe russe où repose la double grande-duchesse Maria Pavlovna, le jeune guerrier nu de Richard Engelmann pour le monument à Ernst von Wilderbruch. Deuxième symphonie de Kurt Atterberg, très belle. 50,50, 100, 12,12, 20. Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, les Francs, les Suèves, les Goths, les Marcomans. Écrit à M. Meystre, à M. le docteur de L. Thé, Séguier, “Nick”. Habituelle lutte contre le sommeil, éternel chapitre 58 de La Dépossession. Deuxième dîner de restes, fini le rôti d’agneau, légumes, salade verte, côte de beaune pas bien bon, saint-félicien, gorgonzola, brebis, gâteau basque des O’Lanyer avec de la glace hélas au chocolat. Vu deux épisodes de Et la montagne fleurira, mini-série franco belge d’Hélène Faucher d’après François Bourdon avec Guillaume Arnault, là très joli, Philippe Torreton, Hélène de Fougerolles. Promenade avec Pierre sur le plateau, été seulement jusqu’au bout du goudron ; beaux ciels, étoiles inconnues dans des trouées de plafonds de théâtre. L’Arrière-Pays, sottement.  Lecture, Pondichéry dans le texte. Lu Dewitte, sur Huit et demie. Couché vers une heure.   

lire l’entrée du lundi 29 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 30 août 2022, 12 h 35
modifiée le mercredi 31 août 2022, 10 h 38
Mardi 30 août 2022.
Semaine 34, Saint Fiacre — 242/123. Plieux. Bien dormi, levés à huit heures. Concerto pour violoncelle d’Elgar, Jacqueline Dupré. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Les Collines bleues (L’Isle-Bouzon), de Jonathan Florent, vu au prieuré de Plieux le mardi 23 août 2022. L’Arrière-Pays. Acta. 12:34:29 /////// Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Bayreuth le mardi 22 février 2022 (décidément l’un des jours les plus heureux de ma vie) : maison de Liszt, plaque de marbre sur elle, maison du gardien. Troisième symphonie d’Atterberg, tableaux de la côte ouest (de la Suède). Bain, lecture par Pierre de Gibbon, Decline and Fall, défaite d’Aurélien face aux Perses. Correspondance, écrit à M. Meystre et au docteur de L. Thé, Séguier, suite de l’entretien avec Nicolas. Journal, Dépossession, l’éternel chap. 58. Dîné aux nouvelles, aubergines et petits légumes avec des restes de gorgonzola et de fromage des pyrénées, côtes-de-beaune. Vague surf télévisuel à propos d’une enfant joueur d’échec et de l’Opéra, mais tout nous ennuie et nous sortons relativement tôt pour marcher jusqu’au Cassé et retour par le boulevard extérieur. Mort de Mikhaïl Gorbatchev. L’Arrière-Pays. Lecture, la petite fille du Lac. Couché à une heure. 

lire l’entrée du mardi 30 août 2022 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 31 août 2022, 10 h 53
modifiée le jeudi 1er septembre 2022, 9 h 24
Mercredi 31 août 2022.
Semaine 35, Saint Aristide — 243/122. Plieux. Pas trop mal dormi, levé à sept heures avec Pierre, qui fait sa rentrée au collège. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et Jonathan Florent, L’Heure rose, Plieux, prieuré, mardi 23 août 2022. Été à neuf heures à Lectoure, au laboratoire, pour les examens demandés par le docteur de L. Rentré vers neuf heures et demie.  Petit-déjeuner tardif, piano de Fauré par Vlado Perlemuter. Comptes : Dernière connexion le 28/08/2022 à 22h50 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 8.616,69 € /// Crédits -43.686,96 € /// Solde au 30/08/20228.616,69 € /// À venir -3.187,92 € |  Prévisionnel 5.428,77 € /// 30/08 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 08-08 - REF : IR+31,21 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001257648842 PAYMENT-NUM 2 18821840 - REF : FCS001257648842+2.611,50 € /// 29/08 VIREMENT VERS QUENTIN VERWAERDE - MOTIF : ORDER FOLLOWED IN THE PRUSSIAN STYLE -1.000,00 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS001265076082 PAYMENT-NUM 2 1 9456206 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991978719760 +428,02 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001257995432 PAYMENT-NUM 2 18848785 - REF : FCS001257995432+71,95 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001261354442 PAYMENT-NUM 2 1 9076252 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991978571150 +64,43 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS001264125992 PAYMENT-NUM 2 1 9386404 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991978867648 +53,30 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001261454972 PAYMENT-NUM 2 19019704 - REF : FCS001261454972 +32,80 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001257244782 PAYMENT-NUM 2 18704295 - REF : FCS001257244782 +29,85 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS001258268022 PAYMENT-NUM 2 18857052 - REF : FCS001258268022 +15,52 € /// 29/08 VIREMENT DE AMAZON SERVICES INTERNATIONAL IN MOTIF: FCS001256532292 PAYMENT-NUM 2 1 8609928 POP GOODS AND SERVICE S - REF : 991978796270 +11,01 € /// Acta. 10:52:50 /////// Journal (Fauré). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mercredi 23 février 2022 à Weimar, visite au Bauhaus, bustes de Van de Velde et de Gropius par Tschierschky et Grohmann, autoportrait dans l’escalier (de Van de Velde). Grosses livraisons, livres, Histoire auguste, Goethe, Saint-Simon VIII, Patrice Jean, Dépossession et autres pour Crans, chemises, chaussures, “Chapeau” pour Élisabeth Lévy. La Dépossession, chap. 58. Retour de Pierre. Tél. de la directrice du laboratoire d’analyses, affolée par l’élévation de mon PSA (?), 44 contre la normale de 4, et comme s’il convenait d’agir à la minute. Écrit au docteur de L. Tél. au docteur C., qui est en voiture et que je dois rappeler. Lecture (Guillemette). Dîné aux nouvelles, accras de morue aux petits légumes cuits dans la graisse de gigot d’agneau, excellent. Poire à la vapeur. Panachage de Contes de la lune vague après la pluie, de Mizoguchi, 1953, et d’un long Almodovar, Madres paralelas, Mères parallèles, 2022, avec Pénélope Cruz et Milena Smit. Promenade avec Pierre sur le plateaux, jusqu’à l’île des Pingouins. Messagedu docteur de L., qui a essayé d’appeler plus tôt mais nous dînions. Lecture, 188.000 signes. Lu Dewitte, excellent texte sur Knock. Couché à une heure. 

lire l’entrée du mercredi 31 août 2022 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site