Le Jour ni l’Heure
mai 2021

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 1er mai 2021, 10 h 37
modifiée le dimanche 2 mai 2021, 11 h 11
Samedi 1er mai 2021.
Semaine 17, Saint Jérémie, FÊTE DU TRAVAIL — 121/244. Plieux. Assez bien dormi, levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Bibliothécaire, état de la veille. Temps gris et pluvieux. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre, justement. Émission d’Alain Finkielkraut sur le racisme et l’anti-racisme, avec Rokaya Diallo et Cyril Benassar. Comptes : Dernière connexion le 30/04/2021 à 13h44 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 489,29 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 30/04/2021 489,29 € /// À venir 0,00 € | Prévisionnel 489,29 € /// 30/04 VIREMENT VERS PEYRON-BUSQUET CELINE - MOTIF : SALAIRE DU MOIS DAVRIL 2001 -900,61 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 15/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -455,16 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 17/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -236,51 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 14/04 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -206,80 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 02/04 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -179,99 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 19/04 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -152,92 €  /// 30/04 PAIEMENT CB ARMAND THIERY DU 19/04 A LEVALLOIS-PERRET - CARTE*0007  -149,97 €  /// 30/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 24/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -108,82 €  /// 30/04 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-210429-14-9432  +100,00 € /// 30/04 PRELEVEMENT URSSAF RHONE ALPES - CNCESU CE DU 30/04 - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 30 - REF : RBB-CESUAPVT4232021041690123922 LIB  -85,08 €  /// 30/04 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 28/04 - CARTE*0007 -70,00 €  /// 30/04 PAIEMENT CB PARFUMS CARON (FRANCE) DU 28/04 - CARTE*0007 -70,00 €  /// 30/04 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 20/04 - CARTE*0007 -70,00 €  /// 30/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 06/04 A ST CLAR - CARTE*0007  -64,61 € ///  30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 20/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -62,73 € /// 30/04 PAIEMENT CB STATION INTERMARCHE DU 15/04 A ST CLAR - CARTE*0007  -61,16 €  /// 30/04 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 10/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -60,44 €  /// 30/04 PAIEMENT CB TWITTER ONLINE (IRLANDE) DU 21/04 - CARTE*0007  -60,00 €  /// 30/04 PAIEMENT CB TWITTER ONLINE (IRLANDE) DU 20/04 - CARTE*0007 -60,00 €  /// 30/04 PAIEMENT CB TWITTER ONLINE (IRLANDE) DU 19/04 - CARTE*0007 -60,00 €  /// 30/04 PAIEMENT CB TWITTER ONLINE (IRLANDE) DU 18/04 - CARTE*0007  -60,00 €  (??????) 30/04 PAIEMENT CB CARREFOUR DU 03/04 A FLEURANCE - CARTE*0007  -59,97 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 02/04 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -58,49 €  /// 30/04 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 10/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -45,14 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 01/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -39,33 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 27/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -35,12 €  /// 30/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 26/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -32,11 €  30/04 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 17/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -31,60 €  30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -30,27 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -30,27 €  /// 30/04PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -30,27 € /// 30/04PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -30,27 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -30,27 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -30,27 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -30,27 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -30,27 €  /// 30/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 17/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -29,73 €  /// 30/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 17/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -28,42 €  /// 30/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 15/04 A ST CLAR - CARTE*0007 -26,91 € /// 30/04 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 17/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -26,80 €  /// 30/04 PAIEMENT CB SARL MAZZONETTO DU 10/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -25,60 €  ///30/04 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 31/03 - CARTE*0007 -24,87 € /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -23,56 €  /// 30/04 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 20/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -22,10 €  /// 30/04 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 20/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -21,90 €  30/04 PAIEMENT CB SARL MAZZONETTO DU 17/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -20,90 €  /// 30/04 PAIEMENT CB OVH DU 29/03 A ROUBAIX - CARTE*0007  -17,98 €  /// 30/04 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 03/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -17,38 €  /// 30/04 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 24/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -17,19 €  /// 30/04 PAIEMENT CB LA CAVE LECTOUR DU 10/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -15,80 € ///  30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -15,01 €  /// 30/04 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 24/04 A LECTOURE - CARTE*0007  -13,27 €  /// 30/04 PAIEMENT CB MAISON DE LA PRESSE DU 24/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -12,00 €  /// 30/04 PAIEMENT CB MAISON BAUDEQUI DU 17/04 A LECTOURE - CARTE*0007 -10,50 €  /// 30/04 PAIEMENT CB AMAZON DU 06/04 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -9,00 € /// Acta. 10:37:29 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (impossibilité des débats avec l’occupant puisqu’il a la loi pour lui). Le Jour ni l’Heure, deux vues des remparts de L’Isle-Bouzon le jeudi 22 avril et agenda, 4-5 août 1982, Saint-Jacques-de-Compostelle, Braga, La Junqueira. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Aristote, les mathématiques dans les sciences. Promenade avec Pierre et Verwaerde, flanc sud, force fleurs. Atelier, Le Bibliothécaire (Carnets du sous-sol), et lecture par Pierre de Zygmunt Bauman, Liquid Modernity, fin. Séance de travail avc M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Mlle Deschamps. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte, poire à la Port-Royal. Vu un documentaire sur l’assassinat de Henri IV, mais dormi les trois quarts du temps — n’empêche, il conclut très formellement au complot (catholique romain). L’Arrière-Pays, essayé de ressusciter le compte Twitter de l’In-nocence, mais me heurte à des difficultés techniques. La Dépossession, en luttant contre le sommeil, 137.500 signes. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du samedi 1er mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 2 mai 2021, 11 h 27
modifiée le lundi 3 mai 2021, 10 h 09
Dimanche 2 mai 2021.
Semaine 17, Saint Boris — 122/243. Plieux. Pas trop mal dormi, mais réveillé deux fois par la douleur au bas-ventre à droite. Levés à huit heures. Très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autopoprtrait de la veille au matin, et brin de muguet verwaerdien dns un verre, très bien (Fantin-Latour revu Fautrier). Déjeuné en bas avec Pierre. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, la langue de la science, passionnant. Été à dix heures au monument aux Morts, retrouvé en chemin MM. de Verrouarde et de Lingé. L’Arrière-Pays, suite des tentatives en faveur du compte Twitter de l’In-nocence, mais je ne puis même pas y mettre les communiqués du parti, ou seulement un lien vers eux. Acta. 11:26:31 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (divergences d’appréciation de mes propres travaux). Été déjeuner avec Pierre chez M. Verwaerde à la maison des Roses — saumon fumé, tarama, poulet, saint florentin, gorgonzola, gâteau à la pistache avec des framboises, baba au rhum, saint-mont blanc, saint-mont rouge. Promenade à trois sur le plateau, jusqu’à l’embranchement — beaux ciels. Vaisseaux brûlés, promenade à Port-Royal-des-Champs avec Mlle Harlequin. La Dépossession, comme sur des roulettes. Nouvelles, poire à la vapeur janséniste. Vu un documentaire historique, j’ai oublié sur quoi. L’Arrière-Pays. La Dépossession, 140.000 signes. Couché à deux heures, disputes à la fenêtre avec un chat-huant, insomnie, *.                                                                                     

lire l’entrée du dimanche 2 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 3 mai 2021, 10 h 17
modifiée le mardi 4 mai 2021, 9 h 12
Lundi 3 mai 2021.
Semaine 18, Saints Philippe et Jacques — 123/242. Plieux. Assez mal dormi, sauf sur le tard, réveillé par Céline dans la bibliothèque, levés à huit heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et intérieur à la maisons des Roses, la veille. Acta. 10:15:44 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (philosophie et ponctuation). L’Arrière-Pays, deux photographies du 1er mai, iris et rose, et agenda, 1er-2 novembre 1983. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Promenade avec Pierre dans la vallée. Atelier, Le Bibliothécaire, lecture par Pierre de Thomas Samuel Kuhn, La Structure des révolutions scientifiques. Thé, séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, a fair name, l’oncle Jean. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, macaronis à la bolognaise et artichauts du jardin, salade verte, poire à la Port-Royal-des-Champs. “Secrets d’histoire“ sur Voltaire, bien mais pas très instructif, d‘autant que nous l’avions déjà vu je crois. Dormi un peu. La Dépossession, 148.000 signes. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du lundi 3 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 4 mai 2021, 9 h 19
modifiée le vendredi 7 mai 2021, 9 h 28
Mardi 4 mai 2021.
Semaine 18, Saint Sylvain — 124/241. Plieux. Levé à sept heures avec Pierre, qui retourne au collège. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et “carton” pour annoncer que je serai ajourd’hui à midi, et surtout à partir d’une heure moins vingt, l’invité d’André Bercoff à Sud-Radio. Acta. 09:18:19 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (“la bibliothèque du texte”). Bain. Préparations techniques avec M. Verwaerde de l’émission de Sud-Radio, contacts avec l’équipe d’André Bercoff à partir de midi, moments de battements où je procède à des rangements dans la bibliothèque, échanges très courtois et assez pleins avec l’animateur à partir d’une heure moins vingt, puis avec les auditeurs, tous très favorables, jusqu’à deux heures. Promenade avec M. Verwaerde sur le plateau, jusqu’au Cassé. Il me raconte de nouveaux incidents avec le voisin au chien féroce qui l’a attaqué (le chien) toutes dents dehors, la veille, comme il passait dans la rue, poussant une brouette, à  l’angle de nos possessions, puis, à son retour du dépotoir, au lieu de s’excuser, s’en est pris à lui (le maître, qui retenait à grand mal son molosse), en le tutoyant (!!!!), et en lui répétant qu‘il ne fallait pas faire de grands gestes, qu’il ne fallait pas faire de grands gestes, que c‘est cela qui irritait le chien (le malheureux poussait une brouette !). Bref, entre le roquet haineux d‘un côté et le molosse furieux de l’autre, la vie devient très difficile. Heureusement nous avons les beignets d’acacia d’une autre voisine autrement plus aimable. Pas d’atelier, thé. Le “film” de mon entretien avec André Bercoff a été vu douze mille fois en deux heures sur YouTube, mais moi je n’y ai pas accès, étant interdit de séjour sur cette “application“ (?). Centaines de commentaires, presque tous très favorables (dixit Verwaerde). Reçu le nouveau Grand Remplacement, à la Vérité de Moulins, bien. Tél. de ma sœur Florence, qui m’annonce que ma nièce Élisabeth est gravement malade. Vaisseaux brûlés, la Villa Royale à Sibor, erreur sur les grands-mères. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, restes de macaronis, fonds d’artichauts du jardin, restes de gorgonzola et de saint-félicien du déjeuner aux Roses le dimanche, floc de Gascogne, beignets d’acacia de Mme Cabestaing à la Grande Chartreuse. Revu Ma Nuit chez Maud, 1969, d’Éric Rohmer, avec Clermont-Ferrand, Jean-Jouis Trintignant, Françoise Fabian, Antoine Vitez, Marie-Christine Barrault. La Dépossession, 151.000 signes. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mardi 4 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 5 mai 2021, 10 h 10
modifiée le vendredi 7 mai 2021, 9 h 24
Mercredi 5 mai 2021.
Semaine 18, Sainte Judith — 125/240. Plieux. Assez bien dormi, levé peu avant huit heures, Pierre déjà parti. Temps gris pâle, assez couvert, avec de beaux effets de lumière. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, et beignets aux acacias de Mme Cabestaing dans un petit plat “chinois”. Comptes : Dernière connexion le 01/05/2021 à 10h20 /// Bonjour M. CAMUSAvoirs 353,27 € /// Crédits -59.855,17 /// Solde au 04/05/2021353,27 € /// À venir -1.343,32 € | Prévisionnel -990,05 € /// 04/05 PRELEVEMENT CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS DU 04/05 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A21050400760000763024782 LIB  -76,00 €  /// 04/05 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/05 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A21050400399000762968109 LIB  -39,90 €  /// 04/05 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE  -20,12 € /// Acta. 10:09:47 /////// Parlé au téléphone à Jeanne Lloan, à ma nièce Élisabeth à Bastia, à ma sœur Florence à Belle-Isle. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (entretien Sud-Radio). Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille au Cassé, autoportrait et iris jaune, et Le Bibliothécaire, huile sur toile, état de l’avant-veille. Bain. Lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Quitté Plieux avec Pierre à deux heures et quart. Été chercher Jeanne Lloan à Fleurance. L’avons conduite à l’hôpital Pasteur, à Toulouse, où elle doit subir des examens “nucléaires”. Attendons deux heures à peu près dans la salle d‘attente de Pasteur 16, lis Gabriel de Tarde. Retour par très beau temps, magnifique soir de grand printemps, L’Isle-Jourdain, château de Monbrun, Cologne, Mauvezin, Monfort, etc. Ramené Jeanne chez elle vers huit heures et demie, rentrés à neuf heures. Bon dîner de maquereaux et saumon fumé sur toasts, salade verte, vin rosé, poire à la vapeur. Vu BlacKkKlansman : J’ai infiltré le Ku Klux Klan, 2018, de Spike Lee, avec John David Washington et Adam Driver (mais raté le début). La Dépossession, 152.000 signes. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mercredi 5 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 6 mai 2021, 8 h 29
modifiée le vendredi 7 mai 2021, 9 h 21
Jeudi 6 mai 2021.
Semaine 18, Sainte Prudence — 126/239. Plieux. Peu dormi, réveillé avant six heures par Pierre qui a un cauchemar, levé à six heures et quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, avec le labbé, et château de Monbrun, Joseph-Antoine Froelicher, 1841, Gers. Comptes : Dernière connexion le 05/05/2021 à 10h05 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -344,82 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 05/05/2021-344,82 € /// À venir 454,77 € | Prévisionnel 109,95 € /// Débiteur depuis 1 jour /// Mes DépensesMes Recettes 05/05 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 05/05 - MOTIF : R202105 - REF : CAS0002095832042021 LIB -611,21 €  /// 05/05 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/05 - MOTIF : WY0201015610269738370505210T1 - REF : WY0201015610269738370505210T1207789 LIB -86,88 €  /// 04/05 PRELEVEMENT CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS DU 04/05 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A21050400760000763024782 LIB  -76,00 €  /// 04/05 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/05 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A21050400399000762968109 LIB  -39,90 €  /// Acta. 08:56:32 /////// L’Arrière-Pays. Journal, rédaction. Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille, château d’Esclignac, château de Cadeilhan ; ombre de Pierre sur le goudron de la route de Gramont, lundi 3 mai 2021. Bain. Relecture et mise en ligne du journal (Gabriel de Tarde). Longue séance de travail avce M. Verwaerde, écrit à Mme Levin, répondu à un éditeur italien qui voulait traduire Le Grand Remplacement (décliné), répondu aux questions d’un entretien pour Breizh. Info. Pas de promenade, pas d‘atelier. Excellent dîner avec Pierre, confit de canard offert la veille par Jeanne Lloan, carottes, salade verte, fromage de brebis des Pyrénées avec de la confiture de figues. Vu quelque chose, mais quoi ? (un biopic sur Alzheimer ?) — me souviens d‘ailleurs que j’ai pas mal dormi. Ah, mais si, Le Portrait de Dorian Gray, 1945, d’Albert Lewin, avec Hurt Hatfield et George Sanders, puis un documentaire sur la question, avec William Self. Relu l’interview pour Breih.Info. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du jeudi 6 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 7 mai 2021, 10 h 04
modifiée le samedi 8 mai 2021, 9 h 21
Vendredi 7 mai 2021.
Semaine 18, Sainte Gisèle — 127/238. Plieux. Levé à sept heures vingt, Pierre déjà parti. Relu encore une fois l’entretien pour Breiz.Info, puis l’envoyé. Temps gris, couverte et pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, à la vénitienne, et vue de l’atelier le lundi 3 mai avec le tableau La Ferme L’Hérité. Hurd Hatfield. Comptes : Dernière connexion le 06/05/2021 à 08h52 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 755,18 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 06/05/2021755,18 € /// À venir 200,31 € | Prévisionnel 955,49 € /// 06/05 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1013512539498 - REF : YYW1013512539498 PAYPAL VIREMENT +1.100,00 € /// Acta. 10:03:44 /////// L’Arrière-Pays, assez longuement. Journal, rédaction. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du lundi mai, fleurs mauves et premier gué, plus agenda des 28-19 juin 2021, dîné derrière la Cascade avec Aaron Copland, W. et Patrick Miller. Bain. Promenade sur le plateau avec Quentin Verwaerde, marché jusqu’au cap du Cassé. Atelier, Le Bibliothécaire, thé, lecture par Pierre de Thomas Samuel Kuhn, La Structure des révolutions scientifiques. Travail avec M. Verwaerde, lettre à Mme Levin, lettre à un camarade de la faculté de droit de Clermont qui m’a écrit en 2010… Dictionnaire des délicatesses, reprise. Vaisseaux brûlés, erreur de Roman II à propos de Sibor. Dîner aux nouvelles, gnocchi au pesto, salade verte, poire à la vapeur. Vu un peu de Mission impossible, dormi pas mal. Remonté assez tôt. Grande agitation sur Twitter à propos d’un échange le soir même sur CBNews entre Éric Zemmour et Jacques Attali, qui a dit que la thèse du Grand Remplacement n’existait pas (ce qui ne veut proprement rien dire). L’Arrière-Pays. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du vendredi 7 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 8 mai 2021, 9 h 44
modifiée le dimanche 9 mai 2021, 9 h 08
Samedi 8 mai 2021.
Semaine 18, Saint Désiré, Victoire de 1945 — 128/237. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures vingt. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait dans l’embrasure de la chambre, la veille, et le chemin du cap au Cassé, la veille également. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. “Répliques”, Alain Finkielkraut reçoit Agata Tuszynska, “La Peur et la Perte”. Comptes : Dernière connexion le 07/05/2021 à 19h47 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.874,39 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 07/05/20211.874,39 € /// À venir -923,90 € | Prévisionnel 950,49 € /// 07/05 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 0421  +1.119,21 € /// Acta. 09:44:09 /////// L’Arrière-Pays. Long coup de tél. de Philippe Milliau. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (la candidature Zemmour). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, vue sur le jardin et le village prise de la chambre, plate-bande fleuries sous l’église et le monument aux Morts, Barque des Ombres. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement, très technique, ou plutôt scientifique. Vaisseaux brûlés, du côté de Sibor, Quentin Verwaerde prend sous ma dictée un paragraphe de Roman Roi, puis Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés (Caronie, reines de Caronie, Ovide, etc.). La Dépossession, dictée également, la politesse dans les époques égalitaires. Atelier, Le Bibliothécaire, le visage, la veste, les jambes, force pentimenti. Lecture par Pierre de Thomas Samuel Kuhn, Structures des révolutions scientifiques, très raccord avec Rey. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au Cassé. Parlé à Mme Cabestaing. Acheté des chaussures sur le Toile. Dîné aux nouvelles, tarte au thon, salade verte, rosé pâle, poire à la vapeur. Documentaire d’Arte sur la rencontre de Napoléon avec Metternich à Dresde en 1813, beaucoup plus savant et documenté que d‘habitude. Pas mal dormi, néanmoins. La Dépossession, en luttant contre le sommeil. 155.000 signes. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du samedi 8 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 9 mai 2021, 9 h 13
modifiée le lundi 10 mai 2021, 10 h 39
Dimanche 9 mai 2021.
Semaine 18, Fête de Jeanne d’Arc — Journée de l’Europe — 129/236. Plieux. Mal et peu dormi. Levé à huit heures moins vingt. Temps demi-gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et fleurs sous le mur extérieur du jardin haut, la veille. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Acta. 09:12:20 /////// Bain. Lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Été avec Pierre au monument aux Morts à dix heures, retrouvé en chemin MM. Dellinger et Verwaerde. À l’aller et au retour, parlé à Mme le maire, qui bine le long de notre mur, ce qui est un peu embarrassant (ne serait-ce pas plutôt à nous de le faire ?). Journal (réponse du Teilhet). Le Jour ni l’Heure, rdv au monument aux Morts. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre et Quentin Verwaerde, confit de canard aux pommes de terre gasconnes, comté vieux, saint-marcellin, saint-nectaire, glaces au citon et à la pistache avec des biscuits aux amandes. Marché avec Ces messieurs sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Séance de travail avec Verwaerde, répondu aux gens du Teilhet, Dictionnaire (le redoublement antéposé), La Dépossession. L’Arrière-Pays. Non dîner avec Pierre, poire à la vapeur aux deux glaces. Vu en partie American Beauty, 1999, de Sam Mendes, avec Kevin Spacey, mais interminables coupures publicitaires puis orage qui fait sauter la télévision — ratons donc la seconde partie. L’Arrière-Pays. La Dépossession, 155.000 signes. Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du dimanche 9 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 10 mai 2021, 10 h 46
modifiée le mercredi 12 mai 2021, 0 h 36
Lundi 10 mai 2021.
Semaine 19, Sainte Solange — 130/235. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures et demie. Beau temps tranquille. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et fleurs du jardin dans un vase noir et doré, la veille après le déjeuner dominical. Déjeuné avec Pierre dans la salle des Pierres (Céline prend une semaine de vacances). Temps perdu. 10:45:43 //////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (mes erreurs en politique). Le Jour ni l’Heure, deux photographies de fleurs le samedi 8 mai à Plieux, et agenda, 10-11 mai 1981. Quatuor op. 37 de Schoeck. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Dictionnaire. Vaisseaux brûlés. Parlé en sortant à Mmes Claverie et Aeberhard, qui plantent de magnifiques sauges le long du mur extérieur du jardin et demandent pour elles de l’eau que nous leur fournissons à grand mal, le seul robinet étant à l’intérieur de la tour Saint-Clar et les tuyaux se connectant mal. Promenade dans la vallée avec Quentin Verwaerde et Pierre, temps supebe. Atelier. Le Bibliothécaire, les jambes, les barreaux de l’escalier (leur espacement). Lecture par Pierre de Kuhn, Structures des révolutions scientifiques. Dîner aux nouvelles, délicieux : restes assez abondants de magret, petite pommes de terre à la gersoise, salade verte, saint-marcellin, saint-nectaire, saint-sardos, poire à la vapeur aux deux glaces, poire et pistache. Vu je ne sais quoi. L’Arrière-Pays. La Dépossession, très peu. 162.000 signes. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 10 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 12 mai 2021, 0 h 38
modifiée le mercredi 12 mai 2021, 9 h 45
Mardi 11 mai 2021.
Semaine 19, Sainte-Estelle — 131/324. Plieux. Levé à huit heures. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et sauges contre le mur extérieur du jardin, malheureusement un peu floues. Crise de tweets, toute la journée, plus ou moins au prétexte du vaccin. Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille (nuages au-dessus de la vallée, et “monument à la résistance”, arbre tranché calciné, près du chemin de la rivière). Bain. Concerto de violoncelle de Schoeck. Quentin Verwaerde me conduit à Lectoure, face au Casino, pour la deuxième prise de vaccin (Pfeizer). Lu Adorno & Horkheimer, La Dialectique de la raison. Belle promenade au retour sur le chemin qui mène à Larroque, parlé à une voisine de sœur Macrina. Temps merveilleux, ciels magnifiques. Rentrés vers cinq heures. Thé. Suite de la crise de tweets, plus ou moins au prétexte que de toute façon la journée est perdue. Pas d’atelier, pas de journal jusqu’à présent, pas de Dictionnaire, pas de Vaisseaux, rien. Dîné aux nouvelles, jardinière de légumes et champignons, riz, palets de semoule, saint-sardos, glace à la poire et à la pistache. Revu Profumo di donna, Parfum de femme, 1974, de Dino Risi, avec Vittorio Gassman, Agostina Belli et le sexy Alessandro Momo (qui est mort quelques semaines après le tournage). Tombé dans l‘escalier en montant la bouteille de Berg, que brisée. L’Arrière-Pays. Acta. 00:34:27 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (vaccin, promenade à Larroque). Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du mardi 11 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 12 mai 2021, 10 h 29
modifiée le jeudi 13 mai 2021, 9 h 01
Mercredi 12 mai 2021.
Semaine 19, Saint Achille — 132/233. Plieux. Mal dormi, grand froid (Pierre a arrêté le chauffage). Levé  vers huit heures, épuisé. Force courbatures, liées sans doute, vers le haut, bras, épaules, nuque, au vaccin la veille, et vers le bas, cuisses, côtes, à la chute dans l’escalier hier soir, qui m’a laissé des bleus spectaculaires. Déjeuné seul en bas, assez difficilement, chaque geste me coûtant. Le Jour ni l’Heure, en écoutant le “Cours de l’histoire” sur la naissance du mot “gauche”, en politique (été 1789) :  “autoportrait” de la veille, au tertre du chemin de Larroque, selon une idée et par l’exécution de M. Verwaerde. Tentatives de relever les comptes, mais le site de la  BNP est très récalcitrant, je n’arrive pas à y accéder et perd cette entrée. Le compte est à découvert, en tout cas. Nouvel essai : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -244,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 11/05/2021 -244,15 € /// À venir -1.093,96 € |  Prévisionnel -1.338,11 € /// Débiteur depuis 2 jours /// 10/05nECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € ///10/05 VIREMENT VERS QUENTIN VERWAERDE - MOTIF : DPENSES BIBLIOTHQUE AVRIL 2021 : LOYER 440, COURSES 260  -700,00 € /// 10/05 PRELEVEMENT AXA DU 10/05 - MOTIF : I0000523802628-AXA 60F01895U050521 - REF : I0000523802628 LIB  -180,97 € /// 10/05 CHEQUE 3328026  -78,70 € (?) /// 10/05 CHEQUE 3328028  -41,10 € (?) //// Acta, avec beaucoup de temps perdu. 10:38:07 /////// L’Arrière-Pays (?). Très fatigué. Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille, vue sur Plieux de Larroque, les pins de Landiran, et une du matin même, vue sur les Pyrénées assez orientales, de la fenêtre de la bibliothèque. Troisième symphonie d’Elgar, sans enthousiasme. Quatuor et Deux pièces pour quatuor à cordes d’Adorno. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Séance de travail avec Verwaerde, les albums photographiques, 2018 (à refaire, la maquette s’est perdue), 2019, 2020. Dictionnaire (C’qu’on va faire c‘est on va… ). Vaisseaux brûlés, à peine. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cêpes, carottes, poire à la vapeur et glace à la poire. Vu La Belle Époque, 2019, de Nicolas Bedos, avec Guillaume Canet, Doria Tillier et Daniel Auteuil. Toujours très fatigué. Vaisseaux brûlés et Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, Céphée, oracle, etc. Voulu travaillé à La Dépossession mais le plus récent fichier a disparu. Affolement. Tél. à M. Verwaerde à minuit et quart, il vient et rétablit la situation, pas rancunier. La Déposession, 163.000  (le “sympa“). Couché peu après une heure, totalement épuisé. 

lire l’entrée du mercredi 12 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 13 mai 2021, 9 h 16
modifiée le vendredi 14 mai 2021, 10 h 18
Jeudi 13 mai 2021.
Semaine 19, Sainte Rolande, Ascension — 133/232. Plieux. Bien dormi, levé sur les sept heures et demie, toujours très fatigué. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et champ au très grand ciel l’avant-veille, sur le plateau du Rey. Déjeuner en bas avec Pierre. Beau temps. Comptes : Dernière connexion le 12/05/2021 à 10h32 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -244,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 12/05/2021-244,15 € /// À venir -1.133,42 € |  Prévisionnel -1.377,57 € /// Débiteur depuis 3 jours /// Acta. 09:15:46 /////// Journal, rédaction relecture, mise en ligne (l’étrangèreté). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mardi 11 mai, à Larroque et sur le plateau du Rey (rose, vue sur Plieux, autoportrait au tertre wisigoth). Rangements de livres, mais “bien“, c’est-à-dire très lentement, de sorte que l’effet est imperceptible, aucune résorption du désordre. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement, très utile. Vaisseaux brûlés, Chimera, de John Barth. Atelier, Le Bibliothécaire, les jambes, surtout. Promenade avec Pierre sous la pluie, été jusqu‘au rang des chênes. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte, poire et glace à la poire. Avons vu The Importance of being Ernest, L’Importance d’être Constant, 1952, de Anthony Asquith, avec Michael Redgrave, Edith Evans, Margaret Rutherford, etc. L’Arrière-Pays. La Dépossession, mollement et peu. 163.000 signes. 

lire l’entrée du jeudi 13 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 14 mai 2021, 10 h 29
modifiée le samedi 15 mai 2021, 9 h 42
Vendredi 14 mai 2021.
Semaine 19, Saint Matthias — 134/231. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures moins le quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et ânes entre Capsec et Larroque, sur le plateau du Rey, mardi 11 mai 2021, avec Verwaerde. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 13/05/2021 à 17h54 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -244,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 12/05/2021-244,15 € /// À venir -1.193,42 € |  Prévisionnel -1.437,57 € /// Débiteur depuis 3 jours. Aucun mouvement. Acta. 10:29:23 //////// L’Arrière-Pays (?). Trav. avec M. Verwaerde. Écrit à Jared Taylor (décliné une invitation dans le Tennessee pour novembre). Autres. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du lundi 10 mai 2021, jardin fleuri (le nôtre), et Der Feldweg, chemin parallèle à l’Auroue, dans la vallée. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement, fini le livre. J’ai eu tort de célébrer le silence dû aux “vacances“ du chien Le Coz pendant deux ou trois jours, il se venge par un retour en fanfare, bloc continu d’aboiements, sa maîtresse pourtant bien présente ne faisant absolument rien pour le faire taire — un enfer. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (le “rien à dire”). Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement. Atelier, Le Bibliothécaire (ou Carnets du sous-sol),  progrès. Lecture par Pierre de Kuhn, Structures des révolutions scientifiques, qui à la vérité n’apporte pas grand chose à mes travaux. Dîné aux nouvellles, deux “Cordons bleus” bien meilleurs que d’habitude, aux carottes, restes de saint-sardos, salade d’avocats, poire à la vapeur. Vu un long documentaire en deux parties de la chaîne histoire sur l’évolution urbanistique comparée de Paris et de Berlin (très favorable à Berlin). L’Arrière-Pays et La Dépossession, mais tombe de sommeil, avance à peine, décidé de changer de méthode, c’est-à-dire d‘emploi du temps. Couché peu après minuit. 

lire l’entrée du vendredi 14 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 15 mai 2021, 9 h 52
modifiée le dimanche 16 mai 2021, 8 h 39
Samedi 15 mai 2021.
Semaine 19, Sainte Denise — 135/230. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Bibliothécaire, état de la veille, dét. Déj. dans la salle des Pierres avec Pierre. Comptes : Dernière connexion le 14/05/2021 à 10h27 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -244,15 € /// Crédits -58.860,10 /// Solde au 14/05/2021-244,15 € /// À venir -1.382,23 € |  Prévisionnel -1.626,38 € /// Débiteur depuis 5 jours /// Aucun mouvement. Acta. 09:51:28 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (l’admirateur mystérieux). Suite des rangements de la bibliothèque, méticuleux, sans effet visible. Le Jour ni l’Heure, Intérieur à Plieux, atelier avec une des versions de La route de Miradoux, 3 mai 2021 ; rose, le 1er mai ; agenda, Paris, Washington Square (ballet) à l’Opéra, 6-7 juin 1985. Bain, lecture par Pierre d’Annie Ernaux, La Honte. Suite des rangements. La Dépossession,   165.000 signes. Atelier, Le Bibliothécaire, jambes, visage. Lecture par Pierre de Thomas Samuel Kuhn, Structures des révolutions scientifiques. Promenade sur le plateau avec Pierre, jusqu’au rang des chênes. Croisé en chemin, dans la grand’ rue, M. Verwaerde et ses parents, qui viennent d’arriver de Lille. Dîné aux nouvelles, gnocchi, pesto, carottes, poire à la vapeur. Vu un documentaire de la chaîne Histoire, “Napoléon était-il franc-maçon ?” (semble conclure que oui, ou peu s‘en faut). L’Arrière-Pays,  Israël, Palestine et manifestations pro-palestiniennes en France. Cependant les nouvelles dispositions (réseaux sociaux seulement le soir tard, après dîner et soirée en bas) ne semblent pas donner les résultats escomptés, en ce premier jour d’application (La Dépossession avance toujours très peu, trou d’air). Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du samedi 15 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 16 mai 2021, 8 h 37
modifiée le lundi 17 mai 2021, 10 h 22
Dimanche 16 mai 2021.
Semaine 19, Saint Honoré — 136/229. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille oublié, en ai pris un de la série précédente, effectué dans les temps ; et nouveau carton pour les rendez-vous aux monuments aux Morts du dimanche matin. Déjeuner en bas avec Pierre, qui va ensuite faire des courses ou plus exactement des contre-courses (commandes) à Lectoure. Temps très sombre, gris et pluvieux, pire que la veille. Acta. 08:36:28 //////// Journal. Bain. À dix heures au monument aux Morts avec Pierre, retrouvé en chemin MM. de Verrouarde et de Linger. Journal, relecture, mise en ligne (la bibliothèque, Denis Roche). M. et Mme Verwaerde ici à une heure, chargés de présents et accompagné du jeune Verwaerde. Foie gras et champagne (le leur) dans la bibliothèque. Déjeuner dans la salle des Pierres, gigot d’agneau à la menthe (pour les volontaires), pommes de terre nouvelles aux girolles, salade verte, fromages divers, glace au rhum et aux raisins avec des beignets au sureau offerts le matin même, au retour du monument aux Morts, par Mme Cabestaing (ça ne pouvait pas mieux tomber) et des gaufres lilloises de la maison Méert apportées par nos hôtes, une vraie tuerie. Café upstairs, parlé surtout du Nord, des réalisations de M. Verwaerde père à travers le pays, de la villa Cavrois. Projet de promenade mais il tombe des cordes, elle se réduit finalement à une petite marche sur le plateau jusqu’au rang des chênes avec Pierre et M. Verwaerde fils, les Nordistes affolés par l’impossible climat local s’étant réfugiés à la maison des Roses. Excellente séance de travail avec Verwaerde jeune, écrit de nouveau à Jared Taylor, à un jeune homme qui désire un exemplaire dédicacé pour son frère, et surtout La Dépossession remise à flot, 170.000 signes. Non-dîner aux nouvelles, poire à la vapeur à la glace avec des beignets Cabestaing, vu The Last Vermeer, Le Dernier Vermeer, 2020, de Dan Friedkin, avec Guy Pearce (excellent dans un rôle de folle hétéro) et Claes Bang. L’Arrière-Pays tardivement, selon le nouveau régime, qui donne de bien meilleurs résultats que la veille. 

lire l’entrée du dimanche 16 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 17 mai 2021, 10 h 29
modifiée le mardi 18 mai 2021, 8 h 22
Lundi 17 mai 2021.
Semaine 20, Saint Pascal — 137/228. Plieux. Bien dormi. Levé un peu avant huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et rendez-vous au monument aux Morts la veille. Retour de Mlle Céline. Acta, mais perdu une première version par suite d’une fausse manœuvre, et lectures sur Van Meegeren. Temps très instable, mais propice à de belles lumières. Acta. 10:28:39 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (Van Meegeren). Reçu un splendide coffret de fines victuailles de M. Arnoux, à qui ce serait bien plutôt à moi de faire des présents. Le Jour ni l’Heure, dét. du jardin pris de la salle de bain le matin même, fleurs sur la rue haute le 8 mai, agenda, 13-14 mai 1978, avec W. à La Roche-Mailly. Bain, lecture par Pierre d’Annie Ernaux, La Honte, le pensionnat. Rangements de la bibliothèque. Visite à quatre heures, sur rendez-vous, d’un journaliste de “Boulevard Voltaire”, M. Nicolas Boutin, et d’un cameraman d’une vieille famille d’Auvillar. Entretien filmé, qui doit être soigneusement filtré pour éviter à “Boulevard Voltaire” de perdre sa chaîne YouTube (!!!). Promenade avec Pierre sur le plateau, été au cap du Cassé. Excellente séance de travail avec M. Verwaerde, écrit à M. Deschampheleere, Vaisseaux brûlés, Louvre, “Le Cygne”, Baudelaire, et Dépossession, 175.000 signes. Bon dîner de restes, foie gras, gigot d’agneau, saint-nectaire, madiran, poire à la vapeur et glace à la noix et au rhum-raisins. Vu en partie Scènes de la vie conjugale, de Bergman, 1973, mais cela m’ennuie et je remonte. L’Arrière-Pays, assez mollement. Couché avant minuit. 

lire l’entrée du lundi 17 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 18 mai 2021, 8 h 28
modifiée le mercredi 19 mai 2021, 9 h 26
Mardi 18 mai 2021.
Semaine 20, Saint Éric — 138/227. Plieux. Dormi comme un de souche, levé peu après sept heures. Temps couvert. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et mare sous L’Isle-Bouzon, jeudi 22 avril 2021. Acta. 08:27:13 /////// Bibliothèque. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (le travail en dictée). Bibliothèque, rangements. Collation boulimique, foie gras, jambon blanc, saint-nectaire, pyrénées, madiran, pâtes d’amande fourrées, biscuits d’Evreux, caramels d’Isigny de M. Arnoux, café. Le Jour ni l’Heure, pneumatique de W. trouvé dans La Doublure de Sarduy (pile et face), agenda, 23-24 juin 1995, accident du même à Plieux. Premier quatuor de Ligeti. Bain. Séance de travail avec M. Verwaerde entre trois et six heures : correspondance (Deschampheleere, Bied-Charreton), Vaisseaux brûlés (Ginette) et Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés (Angèle, Florac, etc.), La Dépossession, on entre dans le vif du sujet (180.000 signes). Promenade dans la vallée avec M. et Mme Verwaerde, le jeune Verwaerde et Pierre, pu traverser la vallée au premier gue malgré mes craintes et les pluies. Atelier, Le Bibliothécaire, suite, bottes, visage. Dîner au nouvelles, restes de foie gras et de jambon, gorgonzola, poire à la vapeur et glaces à la noix et au rhum et aux raisins. L’Arrière-Pays, candidature-non-candidature à la présidence de la République, avec un carton fabriqué par M. V. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 18 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 19 mai 2021, 9 h 35
modifiée le jeudi 20 mai 2021, 10 h 08
Mercredi 19 mai 2021.
Semaine 20, Saint Yves — 139/226. Plieux. Mal dormi, insomnies diverses, levé peu avant huit heures.  Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue sur Rouillac le matin même, de la fenêtre de la chambre. Temps un peu amélioré, hésitant. Comptes : Dernière connexion le 17/05/2021 à 14h02 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -304,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 18/05/2021-304,15 € /// À venir -1.487,01 € |  Prévisionnel -1.791,16 € /// Débiteur depuis 9 jours /// 17/05 PRELEVEMENT ORANGE DU 17/05 - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6311D2) - P - REF : 5B052T631 B052T6311D231E LIB -60,00 € /// Acta. 09:34:45 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (la candidature-non-candidature). Séance de travail avec M. Verwaerde, communiqué du CNRE, n° 191, “Manifestations policières” ; et La Dépossession, 185.000 signes. Bain. Partis à deux heures, à deux voitures pour une après-midi d’excursions en ouest, moi avec M. et Mme Verwaerde dans leur automobile (Subaru, très confortable), Pierre et le jeune Verwaerde ensemble dans la nôtre. Temps sera très changeant toute l‘après-midi, avec de belles éclaircies et un franc beau temps sur la fin. Lectoure. Condom, cloître, cathédrale, hôtel de Polignac. Larressingle (forte averse pendant le tour extérieur). Ruines de l’église de Genens. Montréal. Fourcès. Heux, temps merveilleux, église ouverte, gentil voisin. L’autre château de Plieux, dont fait le tour. La Romieu, où dîné au Cardinal, à sept heures à cause du couvre-feu : potage de légumes au foie de canard, ris-de-veau, pannacotta (moi). Rentrés vers neuf heures, moi avec Pierre, les Verwaerde réunifiés. Le Jour ni l’Heure pour le lendemain matin, autoportrait du jour à l’église de Heux, La Vie comme à Fourcès. Campagne nocturne, mais couché peu après onze heures. 

lire l’entrée du mercredi 19 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 20 mai 2021, 6 h 51
modifiée le vendredi 21 mai 2021, 8 h 04
Jeudi 20 mai 2021.
Semaine 20, Saint Bernardin de Sienne — 140/225. Plieux. Pas trop mal dormi, mais réveillé à cinq heures et demie comme il était à prévoir. Levé à six heures et quart avec Pierre. Comptes : Dernière connexion le 19/05/2021 à 09h31 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -304,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 19/05/2021-304,15 € /// À venir -1.538,75 € |  Prévisionnel -1.842,90 € /// Débiteur depuis 10 jours. Aucun mouvement. Acta. 06:51:05 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (la promenade en ouest, souvenir de Heux). Travaillé à Passage, reprise de la relecture. La Dépossession, dictée à Quentin Verwaerde. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, maison aux volets bleus, sur la place, à Plieux ; colonnade de l’hôtel de Polignac, à Condom ; et autre château de Plieux, commune de Condom. Bain, concerto pour orgue de Poulenc, que trouvé décidément bien mauvais. Poursuite de la relecture corrective de Passage. Rangements dans la bibliothèque. La Dépossession, suite de la dictée, 192.000 signes. Promenade sur le plateau avec Pierre, marché au soleil jusqu’à l’embranchement. Dîné aux nouvelles, accras de morue avec des carottes, salade verte, saint-nectaire et gorgonzola, vin apporté la veille de La Romieu sur l’insistance de la restauratrice. Vu quelque chose non sans dormir un peu, et de toute façon j’ai oublié quoi — un vieux film en noir en blanc, ah, oui, The Canterville Ghost, Le Fantôme de Canterville, 1944, de Jules Dassin, d’après Oscar Wilde, une belle idiotie, où même Charles Laughton est mauvais. Non-campagne présidentielle, deuxième proposition (les éoliennes). Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du jeudi 20 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 21 mai 2021, 8 h 14
modifiée le samedi 22 mai 2021, 9 h 14
Vendredi 21 mai 2021.
Semaine 20, Saint Constantin — 141/224. Plieux. Levé à six heures et demie. Assez beau temps, sans plus. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et hôtel de Polignac, à Condom, l’avant-veille. Comptes : Dernière connexion le 20/05/2021 à 06h47 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -304,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 20/05/2021-304,15 € /// À venir -2.155,30 € |  Prévisionnel -2.459,45 € /// Débiteur depuis 11 jours. Acta. 08:17:29 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (Passage, une contradiction). Chien Le Coz insupportable toute la matinée. Rangements de bibliothèque. La Dépossession, dictée à M. Verwaerde, 195.000 signes, vif du sujet, avance tout seul. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de l’excursion en ouest du mercredi 19 mai 2021, église de Heux (ou d’Heux ?), Larressingle, Fourcès. Bain, concerto de Schumann et autres pièces pour piano et orchestre du même, mais sans grand effet, peut-être à cause du chien Le Coz. Bonne séance de travail à partir de trois heures avec M. Verwaerde, très gênée toutefois par les aboiements — hésite entre casser un vase et téléphoner à la mairie, me décide  pour le second en tâchant de n’avoir pas l’air trop fou malgré les bords menaçants de la crise de nerfs. Parlé à Mme le maire, de plus en plus compréhensive, sans doute parce que je ne suis plus seul à me plaindre (les V., qui ont visité les château avec leur fils, sont horrifiés par ce chien, non pas tant par son bruit que par la haine dont il dégouline). Communiqué pour l’In-nocence, justement, mais sur la Presse et Ceuta. La Dépossession,  passé le cap des 200.000 signes. Commencé à répondre aux questions un peu bêta car pré-formatées (les mêmes pour tout le monde) des Young Conservatives (il serait intéressant, une fois, mais presque inimaginable, de répondre aux questions dejournalistes qui m’aient lu, et m’interrogeraient “en connaissance de cause”). Dîné aux nouvelles, cuisses de poulet, carrottes, gorgonzola, saint-nectaire, vin rapatrié de La Romieu, poire à la vapeur avec biscuits d’Évreux et caramels d’Isigny de M. Arnoux. Vu C’eravamo tanti amati, Nous nous sommes tant aimés, 1974, d’Ettore Scola, avec Vittorio Gassmann, Nino Manfredi, Stefania Sandrelli. L’Arrière-Pays, non-campagne non-électorale, proposition 3, le corps enseignant d’assistance générale. Couché à deux heures. 

lire l’entrée du vendredi 21 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 22 mai 2021, 9 h 29
modifiée le dimanche 23 mai 2021, 8 h 58
Samedi 22 mai 2021.
Semaine 20, Saint Émile — 142/223. Plieux. Bien mais peu dormi, réveillé à six heures et demie par un chat amoureux (?). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Mme Verwaerde à Larressingle, mercredi 19 mai 2021. Temps gris (ces pauvres V. auront eu tout du long, sauf un peu mercredi, un temps bien triste). Comptes : Dernière connexion le 21/05/2021 à 08h10 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -304,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 21/05/2021 -304,15 € /// À venir -2.229,59 € |  Prévisionnel -2.533,74 € /// Débiteur depuis 12 jours /// Émission d’Alain Finkielkraut sur la mémoire de la Commune avec Michel Winock et Quentin Deluermoz. Acta. 09:29:11 /////// Journal. Bain. Lecture par Pierre d’Annie Ernaux, La Honte. Été avec Pierre déjeuner à la maison des Roses chez les trois Verwaerde, pantagruelique byfé, champagne, saumon, cake au poisson, jambon de Bayonne, pâté, saucisson, copa, rosé d’Arton, nems au poulet, avesnes, saint-florentin, glace à la noix de pécan caramélisée et macarons, café. M. Verwaerde père nous a offert un très joli et très exact dessin de la maison des Roses, déjà encadré, et nous sommes repartis aussi avec un coffret métallique illustré de gaufres lilloises, “La Dunkerquoise”. Promenade à cinq à la chapelle de Landiran : château, portail au chien et au chat, maison B., chapelle, étang, hauteurs, Lamat. Rentrés vers cinq heures. Thé, gaufres lilloises. Trav. avec M. Verwaerde fils, entretien pour “The Conservative Enthousiast”, suite. La Dépossession, dictée, 205.000 signes. Non-dîner aux nouvelles, poire à la vapeur et glace au rhum et aux raisins. Vu Good Morning, England, 2009, de Richard Curtis, avec Bill Nighy, Tom Sturridge, Philip Seymour Hoffman, Kenneth Brannagh. Non-campagne, quatrième proposition, la sanctuarisation du vide. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 22 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 23 mai 2021, 9 h 05
modifiée le lundi 24 mai 2021, 9 h 37
Dimanche 23 mai 2021.
Semaine 20, PENTECÔTE, Saint Didier — 143/222. Plieux. Réveillé tôt, levé vers sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de le nuit, et “Fils & Père”, Quentin Verwaerde et son père Bruno sur le chemin de Lamat, sous la chapelle de Landiran, L’Isle-Bouzon, la veille. Temps blanc, correct. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Acta. 09:03:12 ///////  Bain. Lectoure par Pierre d’Annie Ernaux, La Honte, fini le livre. À dix heures au monument aux Morts, avec Bertrand Dellinger et Quentin Verwaerde. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (écrivains morts, Bernard Noël, Emmanuel Hocquard, Daniel Tougard). Le Jour ni l’Heure, rendez-vous des Partisans au monument aux Morts, carte de Daniel Tougard (été 1966 ? 1967 ?), étang sous Landiran la veille. À deux heures et demie à la maison des Roses, excursion avec M. et Mme Verwaerde, Verwaerde junior et Pierre. Été à l’église de La Chapelle, au château de Bardigues, à Auvillar (place, petit jardin, terrasse, église), à Saint-Antonin (église ouverte), puis marché assez longuement dans les bois de Flamarens. Rentrés vers sept heures. Chien Le Coz insupportable, jusqu’au dîner. La Dépossession, seul, 206.000 signes. Dîné aux nouvelles, rillettes de saumon de M. Arnoux, tarama, houmous, fromages piqués à la maison Verwaerde, vin rosé, glace au rhum et aux raisins avec des gaufres de La Dunkerquoise d’origine verwaerdienne. Vu Knives Out, À couteaux tirés, 2019, de Rian Johnson, avec Daniel Craig, que trouvé bien poussif (le film) mais dont je vois que c’est un colossal succès public, économique et critique. L’Arrière-Pays, non-campagne de non-candidature, proposition n° 5, Vienne capitale. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 23 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 24 mai 2021, 9 h 48
modifiée le mardi 25 mai 2021, 9 h 43
Lundi 24 mai 2021.
Semaine 21, Lundi de Pentecôte, Saint Donatien — 144/221. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, au retour du monument aux Morts, et chiens affrontés, chapiteau, XVe s. (?), de l’église de Saint-Antonin. Déj. avec Pierre dans la bibliothèque, Céline absente. Temps très gris, pluvieux. Aboiements du chien Le Coz, mais il semble s’être calmé. Le jeune Verwaerde s’installe au sommet de la tour, bureau d’été. 09:48:12 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (Bernard Meyer). Travail avec M. Verwaerde, dont les parents sont repartis pour Lille le matin et qui s’est installé pour l’été, dans la journée, au sommet de la tour. La Dépossession, 210.000 signes. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, halle d’Auvillar, porche de l’église de saint-Antoine (que j’appelle par erreur saint-Antonin), château-commanderie de saint-Antoine (id.). Bain, lecture par Pierre de l’Éducation sentimentale, introduction de la Pléiade ancienne. Rendez-vous de travail à trois heures avec M. Verwaerde, devons nous calfeutrer à cause du chien Le Coz, insupportable. Communiqué n° 192 du CNRE, “Ville ouverte pour les mineurs”. La Dépossession, 215.000 signes. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché au soleil jusqu’à l’embranchement La Rouquette/La Bonnefont, croisé au retour les Coulet-Lavauden, bavardé avec eux. Atelier, Le Bibliothécaire. Lecture par Pierre de Kuhn, Structures des révolutions scientifiques, assez ennuyeux il faut bien le dire. Dîné aux nouvelles, “cochon marin” de M. Arnoux, tarama, champignons et carottes avec un œuf à cheval, riz, restes d’avesnes et de fromage de chèvre, glace au rhum et aux raisins avec des gaufres de “La Dunkerquoise”. Vu un peu d’une comédie collégienne américaine dont j’oublie le titre et beaucoup de Kagemusha, 1980, de Kurosawa, avec Tatsuya Nakadai.    Non-campagne de non-candidature, proposition n° 6, fermeture de la CAF. Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du lundi 24 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 25 mai 2021, 9 h 49
modifiée le mercredi 26 mai 2021, 9 h 54
Mardi 25 mai 2021.
Semaine 21, Sainte Sophie — 145/220. Plieux. Assez bien dormi, levé à huit heures moins vingt, Pierre déjà parti. Le jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Clot, façade septentrionale, dimanche 23 mai 2021, avec les Verwaerde et Pierre. Beau temps, bien qu’assez couvert. Suite des rangements de la bibliothèque. Acta. 09:49:18 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne publique (accès libre) (Knives Out, À couteaux tirés, film). Forts et longs aboiements Le Coz, tél. à la gendarmerie de Saint-Clar, répercuté sur Fleurance, où parlé enfin à quelqu’un, par particulièrement aimable (moi non plus), mais qui enfin m’écoute. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de l’avant-veille, dimanche 23 mai 2021, deux de l’intérieur de l’église de Saint-Antoine, chapiteau et peinture murale, une du manoir du Clôt. Bain, Cyprien Katsaris, Rachmaninov. Rendez-vous à trois heures avec le jeune Verwaerde, bien travaillé avec lui, correspondance, terminé l’entretien avec et pour “The Conservative Enthousiast”, Vaisseaux brûlés, Maître Eckhart, L’Écart, Othon, Noto, L’Avventura. La Dépossession, 220.000 signes. Promenade sur le plateau avec Pierre, grand froid avant cela et au départ, mais le soleil nous réchauffe un peu. Atelier, Le Bibliothécaire, fortes modifications, ai ouvert sa veste et l’ai doté d’un pull-over bleu marine. Lecture par Pierre de Thomas-Samuel Khun, Structures des révolutions scientifiques. Dîné aux nouvelles, tarte aux champignons et aux lardons, excellente (je ne suis décidément pas doué pour le végétarisme), poire à la vapeur avec biscuits de “La Dunkerquoise”, dans leur jolie boîte. Vu un panachage de trois choses, Casino Royal, un film déjà un peu vu sur un mari qui se révèle homosexuel dans l’Amérique profonde des années cinquante, un petit film français avec Camilla Jordana, mais rien de tout cela ne nous retient et je remonte avec Pierre qui doit se lever tôt. Twitter, non-campagne de non-candidature, proposition 7, suppression des régions et des départements, rétablissement des provinces. Couché à minuit.  

lire l’entrée du mardi 25 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 26 mai 2021, 10 h 06
modifiée le jeudi 27 mai 2021, 8 h 28
Mercredi 26 mai 2021.
Semaine 21, Saint Bérenger — 146/219. Plieux. Assez mal dormi, sans doute parce que couché trop tôt. Levé peu avant huit heures, Pierre parti depuis longtemps, en compagnie de Quentin Verwaerde qui va en vacances à Toulouse et devait prendre un train à Valence-d’Agen mais tous sont annulés, bizarrement (il envisageait hier de faire de l’auto-stop). Bernard-Henri Lévy aux “Matins de France Culture”. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Tau des Antonins au portail de la commanderie de Saint-Antoine, dimanche 23 mai 2021. Assez beau temps. Comptes : Dernière connexion le 22/05/2021 à 09h23 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -304,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 25/05/2021-304,15 € /// À venir -2.290,56 € |  Prévisionnel -2.594,71 € /// Débiteur depuis 16 jours. Aucun mouvement. Acta. Pas d’aboiements Le Coz jusqu’à présent (en général il suffit d’écrire cela pour qu’ils commencent). 10:06:00 /////// En effet, aboiements frénétiques sporadiquement toute la journée, pires que jamais — hésité à rappeler la gendarmerie, mais craint de l’irriter (encore plus). Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (déception). Poussée boulimique, terrine de campagne de M. Arnoux, mystérieux alcool allemand d’un visiteur de cet hiver, floc de Gascogne, dernières gaufres de “La Dunkerquoise”, excellents biscuits de Fleurance, café. Le Jour ni l’Heure, Saint Georges et le dragon, peinture médiévale de l’église de Saint-Antoine, dimanche 23 mai 2021 ; portrait de moi dans la bibliothèque par M. Verwaerde, pendant un trou d’air dans la dictée de La Dépossession, la veille ; agenda, 24-25 mars 1980, Warhol à Paris, Barthes mourant (dû effacer un nom). Bain. Écrit un texte de “rapport moral” pour l’assemblée générale en ligne de l’In-nocence le soir. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement, soleil réchauffant. Atelier, Le Bibliothécaire, pull-over bleu, culotte verte. Lecture par Pierre de Thomas-Samuel Kuhn, Structures des révolutions scientifiques. Dîné aux nouvelles, macaronis à la sauce bolonaise, salade verte, poire à la vapeur, biscuits de Fleurance. À neuf heures, assemblée générale en ligne de relance de l’In-nocence, rapport moral, rapport financier, réélection du président (je) et du trésorier (Marcel Meyer), difficultés à désigner un ou une secrétaire général(e), session supplémentaire dans quine jours. Non-campagne de non-candidature, proposition n° 8, Sécession scolaire interne sur triple volontariat. Couché vers une heure.   

lire l’entrée du mercredi 26 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 27 mai 2021, 8 h 59
modifiée le vendredi 28 mai 2021, 10 h 44
Jeudi 27 mai 2021.
Semaine 21, Saint Augustin de Cantorbéry — 147/218. Paris. Assez bien dormi. Insistante irritation dermique aux chevilles. Levé à sept heures. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et hôtel de ville de Plieux la veille. Comptes : Dernière connexion le 26/05/2021 à 10h02 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -304,15 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 26/05/2021-304,15 € /// À venir -1.921,65 € |  Prévisionnel -2.225,80 € /// Débiteur depuis 17 jours /// Pas d’aboiements Le Coz jusqu’à présent. Acta. 08:59:30 /////// /Rangements de livres. Journal (l’assemblée générale de l’In-nocence la veille, texte du “rapport moral”). Le Jour ni l’Heure, jardin la veille (l’escalier aux coquelicots), iris jaune dans la rue haute la veille, agenda, 11-12 mai 1987, Raguse, Modica, Noto, Syracuse. Bain. Cyprien Katsaris, ennuyeux concerto de Mozart, puis Liszt. Tél. de Quentin Verwaerde, très satisfait de Toulouse. Écrit à Jean-François Carayon (mort de son père). Communiqué pour l’In-nocence. Poursuite des rangements et datations de livres (l’autre impliquant l’un). La Dépossession, mais j’ai de nouveau perdu le fil (223.000 signes, je crois). Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement, chaleur au sommeil alors que dans la maison il fait assez froid. Atelier, Le Bibliothécaire. Lecture par Pierre de Kuhn, Structures des révolutions scientifiques. Dîné aux nouvelles, spaetzle, champignons, carottes ; poire à la vapeur. Vu The Trials of Oscar Wilde, Les Procès d’Oscar Wilde, 1969, de Ken Hughes, avec Peter Finch (et James Mason dans un petit rôle) ; puis une émission du fils Cardoze sur l’affaire Olivier Duhamel. Non-campagne, proposition 9, les appelés à la remigraton. Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 27 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 28 mai 2021, 11 h 05
modifiée le samedi 29 mai 2021, 10 h 16
Vendredi 28 mai 2021.
Semaine 21, Saint Germain — 148/217. Plieux. Assez bien dormi, levé à huit heures moins vingt, Pierre déjà parti. Question du Louvre à la radio. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pierre tondant le glacis la veille. Rangements de livres, “recherches”, Lord Alfred Douglas, Ivan Illitch (deux personnages sans doute associés ici pour le première fois). Comptes : Dernière connexion le 27/05/2021 à 08h56 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 95,85 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 27/05/202195,85 € /// À venir -2.291,05 € |  Prévisionnel -2.195,20 € /// 27/05 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1013866130118 - REF : YYW1013866130118 PAYPAL VIREMENT  +400,00 € /// Acta. 11:04:52 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (l’enfer de la bibliothèque). Le Jour ni l’Heure, vasque de fleurs au Cassé la veille ; Le Bibliothécaire, état de la veille ; agenda, “Confeiteiria Colombo”, 8-9 décembre 1994. Nouvelle poussée boulimique, terrine normande de M. Arnoux, floc de Gascogne, speculoos, café. Bain. Non-campagne, point 10, rétablissement du baccalauréat. La Dépossession, 227.500 signes. Promenade avec Pierre à son retour, sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Atelier, Le Bibliothécaire, lecture par Pierre de Thomas-Samuel Kuhn, Structures des révolutions scientifiques. Dîné aux nouvelles, fin de la terrine Arnoux, macaronis bolonaise, poire à la vapeur avec de la confiture de myrtilles. Vu Les Yeux de sa mère, 2013, de Thierry Klifa, avec Catherine Deneuve, Nicolas Duvauchelle et Jean-Baptiste Lafarge. Non-campagne de non-candidature, point 10. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 28 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 29 mai 2021, 10 h 29
modifiée le dimanche 30 mai 2021, 8 h 59
Samedi 29 mai 2021.
Semaine 21, Saint Aymar — 149/216. Plieux. Dormi comme un de souche, réveillé avec Pierre par Céline dans la bibliothèque à huit heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et panneaux électoraux vierges et immaculés, Plieux, la veille. Émission d’Alain Finkielkraut sur Napoléon, très bien, avec Louis-Georges Tin et le président des études napoléoniennes. Temps sombre et bas. Comptes : Dernière connexion le 28/05/2021 à 10h59 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 126,45 € /// Crédits -58.860,10 € /// Solde au 28/05/2021126,45 € /// À venir -2.926,55 € |  Prévisionnel -2.800,10 ///  28/05 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 05-05 - REF : IR  +30,60 € /// Acta. 10:28:27 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (jyfoutou).  Rangements de la bibliothèque (Maurice Roche). Le Jour ni l’Heure, rose du jardin Cabestaing le 26 mai 2021 ; portrait instantané de moi avec mon appareil sur la table par Quentin Verwaerde pendant une dictée de La Dépossession, mardi 25 mai 2021 ; et agenda, Lecce, 19-20 février 2021, avec ma mère. Bain, lecture par Pierre de Flaubert, L’Éducation sentimentale, pas très claire topographiquement. La Dépossession, 232.000 signes. Promenade avec Pierre sur le flanc nord, retour  par le chemin de l’église, très en beauté. Atelier, Kuhn, Structures des révolutions scientifiques, en plein dans le “changement de paradigme”, cette fois tout à fait clair, même pour moi. Bon dîner aux nouvelles, “cordons bleus” Mazonetto, carottes, champignons, salade d’avocats, poire à la vapeur à la confiture de myrtilles. Surf télévisuel complexe, revu surtout toute la deuxième partie de American Beauty. Non-campagne nocturne de non-candidature, point 10, “Il sera établi un droit au silence”. La Dépossession, un peu, fini le chapitre 64. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du samedi 29 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 30 mai 2021, 9 h 06
modifiée le lundi 31 mai 2021, 9 h 50
Dimanche 30 mai 2021.
Semaine 21, Trinité — 150/215. Plieux. Assez mal dormi, insomnie, je ne sais pourquoi. * Levés à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Maurice Roche, Macabré, 1979, « Serai-je le dernier qui s’arme pour les morts ? » (Bonnefoy, mais que Roche m’attribue, apparemment). Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre, justement. Temps gris et pluvieux. Les aboiements Le Coz n’ont pas commencé. Acta. 09:06:22 /////// Bain. Lecture par Pierre de Flaubert, L’Éducation sentimentale. À dix heures au monument aux Morts, retrouvé sur la plaza Mayor M. Dellinger, soucieux. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (Jean-Christophe Cambier, biographèmes). Déjeuner du dimanche avec Pierre, poulet rôti au jambon, pommes de terre nouvelles, vin local, saint félicien, glace au rhum et aux raisins avec biscuits de Fleurance. Café upstairs. Vaisseaux brûlés, Dimitri (Sandor), Transparent Things. La Dépossession, 236.000. Thé. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu‘à l’embranchement — très fort contraste entre la maison, où l’on a encore besoin de plusieurs pull-overs, et les chemins, où très vite on n’en supporte aucun. Parle au retour à Mme le maire, qui apprête les panneaux électoraux (elle fait vraiment tout…). Atelier, Le Bibliothécaire, lecture par Pierre de Kuhn, soudain parfaitement compréhensible (sauf bien sûr les exemples scientifiques à proprement parler, où je ne peux pas suivre). Lu aussi le matin un peu de Panowski, Gallilée critique d’art, bonne préface de Nathalie Heinich, le tout assez étroitement lié, par coïncidence (le livre est remonté à la surface au cours de mes rangements). Chien Le Coz insupportable. Nouvelles, poire à la vapeur et glace au rhum. Vague surf télévisuel, rien trouvé que nous n’ayons déjà vu, remontés tôt. La Dépossession, un peu (à l’orée d’une excroissance monstrueuse). Non-campagne nocturne de non-candidature, point 12, transfert de l’ambassade à Jérusalem, et divers. Couché à une heure et demie.  

lire l’entrée du dimanche 30 mai 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 31 mai 2021, 9 h 56
modifiée le mardi 1er juin 2021, 8 h 25
Lundi 31 mai 2021.
Semaine 22, Visitation — 151/214. Plieux. Bien et beaucoup dormi. Levés à huit heures. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et tour Sainte-Mère dans la lumière d’orage, au-dessus du village dans l’ombre, la veille au matin, au retour du monument aux Morts. Twitter verrouille mon compte, mais seulement pour douze heures si je reconnais mes torts (système totalitaire classique). Acta. 09:55:44 //////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (le verrouillage Twitter). Longue conversation téléphonique avec Me Rimokh, à propos de châteaux (Avezan, Plieux, Barante, La Brosse-Raquin). Le Jour ni l’Heure, butte de Castillon la veille (hommage à Hammershoi), porte originelle murée de Plieux (village et château), 1310 ; agenda, 29-30 juillet 1984, découverte près de Janina de L’Idole de Metsovon, qui est toujours sur la table ronde de la bibliothèque (erreur de datation sur la photographie, à corriger). Bain, lecture par Pierre de L’Éducation sentimentale, vie de Frédéric à Paris, avec Deslauriers. Vaisseaux brûlés, Mithridate (Dimitri, Arcas, Pharnace). La Dépossession, 240.000 signes. Été avec Pierre à Lectoure pour y chercher au bus de 18h 17 M. Verwaerde qui revient de Toulouse, assez satisfait de son séjour. Belle et longue promenade au retour du côté de Lesquère, marché le long du ruisseau de l’aval du château jusqu’au bas du domaine d’Arton, par un beau chemin en grande partie ancien qui passe sous la maison où vivait jadis François Saint Pierre, face à Castaing. Étang sous Arton. Déposé M. Verwaerde à la maison des Roses, rentré à la maison à huit heures, aux forts aboiements Le Coz, toutefois interrompus par la maîtresse du chien. Bon dîner de restes, poulet froid, jambon épais, pommes de terre, salade verte, saint-félicien, fromage gersois, poire à la vapeur, glace au rhum et spéculoos, côtes de gascogne. Revu Ivanhoé, 1952, de Richard Thorpe, avec Robert Taylor, Joan Fontaine, George Sanders et Élisabeth Taylor — il serait intéressant de confronter avec le roman. Retour sur Twitter, non-campagne de non-candidature, proposition n° 13, station et chaîne pour la culture. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du lundi 31 mai 2021 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site