Le Jour ni l’Heure
avril 2021

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 1er avril 2021, 10 h 43
modifiée le vendredi 2 avril 2021, 12 h 27
Jeudi 1er avril 2021.
Semaine 13, saint Hughes — 91/274. Plieux. Pas mal dormi, levé à sept heures et demie, Pierre déjà parti. Difficultés avec IPhoto, de nouveau, dû procéder à un nouveau massacre d’archives,  fermer et rouvrir l’ordinateur, beaucoup de temps perdu. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille sur un bras mort du Gers près de Fleurance, et détail de l’arbre de Jessé restauré de l’église Saint-Laurent de Fleurance, Arnaud de Moles, Salomon (?). Beau temps. Céline dans la bibliothèque, difficultés, elle, avec l’aspirateur. Comptes : Dernière connexion le 31/03/2021 à 10h58 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.544,23 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 31/03/2021 2.544,23 € /// À venir -831,97 € |  Prévisionnel 1.712,26 € /// 31/03 PAIEMENT CB PONT ROYAL DU 06/03 A PARIS 07 - CARTE*0007  -1.266,00 € (deux chambres, deux nuits, 4-6 mars) /// 31/03 PAIEMENT CB BOULLE CLAUDE DU 05/03 A PARIS 6 - CARTE*0007  -470,00 € (Pietre paesine) /// 31/03 PAIEMENT CB 23ANDME (ETATS-UNIS) DU 01/03 - CARTE*0007 -187,59 € 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 08/03 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -109,95 € 31/03 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-210330-14-1461 +100,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB GERSTAECKER CYB DU 22/03 A SAVERNE - CARTE*0007  -82,75 € /// 31/03 PAIEMENT CB DAC QUANTIN.B V DU 06/03 A BELLENAVES - CARTE*0007  -71,45 € (essence, retour de Paris, détour par La Brosse-Raquin et Vicq) /// 31/03 PAIEMENT CB HCR 33617 FERTE DU 04/03 A CHAUMONT SUR - CARTE*0007  -68,27 € (essence, vers Paris) /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 12/03 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -61,98 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 13/03 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -61,79 € /// 31/03 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 13/03 A LECTOURE - CARTE*0007 -59,43 € (foie gras repas E. R.) /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 01/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -40,34 € /// 31/03 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 21/03 - CARTE*0007  -40,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 08/03 - CARTE*0007  -40,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 02/03 - CARTE*0007  -40,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 27/02 - CARTE*0007 -40,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB INDIGO DU 05/03 A PARIS0750710 - CARTE*0007 -39,60 € /// 31/03 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 13/03 A LECTOURE - CARTE*0007 -31,92 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 01/03 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -31,25 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 01/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -30,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB PEAGE ASF DU 06/03 A VEDENE - CARTE*0007  -28,80 € /// 31/03 PAIEMENT CB PEAGE APRR DU 06/03 A ST APOLLINAIR - CARTE*0007  -28,30 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 01/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -22,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 26/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -21,30 € /// 31/03 PAIEMENT CB PEAGE COFIROUTE DU 04/03 A RUEIL-MALMAISON - CARTE*0007  -19,80 € /// 31/03 PAIEMENT CB UPS TGI DU 05/03 A ST OUEN - CARTE*0007 -17,70 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 01/03 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -17,02 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 01/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -16,22 € /// 31/03PAIEMENT CB AMAZON DU 01/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -16,00 € /// 31/03 PAIEMENT CB PRIMEUR LECTOUR DU 13/03 A LECTOURE - CARTE*0007 -15,91 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 04/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -14,91 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 04/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -14,91 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 04/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -14,91 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 22/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -14,91 € /// 31/03 PAIEMENT CB SARL MAZZONETTO DU 13/03 A LECTOURE - CARTE*0007 -14,30 € /// 31/03 PAIEMENT CB MAISON BAUDEQUI DU 13/03 A LECTOURE - CARTE*0007  -10,50 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 12/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -9,92 € /// 31/03 PAIEMENT CB AMAZON DU 04/03 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -9,51 € /// 31/03 PAIEMENT CB PEAGE ASF DU 04/03 A VEDENE - CARTE*0007 -9,30 € /// 31/03 PAIEMENT CB LA POSTE DU 17/03 A LECTOURE - CARTE*0007 -9,15 € /// 31/03 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 28/02 - CARTE*0007 -4,32 € /// Acta. 10:43:21/////// Journal (l’affaire Plottu). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, un Intérieur à Plieux, bureau du bibliothécaire avec Homme dans un paysage et échappée sur l’atelier ; arbres encore nus sur un boulevard de Fleurance (devant le “point-pressing”) ; et Madeleine portant l’alpha et l’omega, Arnaud de Moles, c. 1520, église Saint-Laurent de Fleurance. Journal, relecture et mise en ligne. Retard. Pas d’eau chaude, pas de bain. Promenade avec Quentin Verwaerde au Cassé, rejoints par Pierre au retour. Chien Le Coz déchaîné toute l’après-midi et encore le soir, avec sa maîtresse à côté de lui comme d’habitude qui n’a pas un geste pour le faire taire. Atelier, La Place du mort, A 71, devient de plus en plus compliqué, une erreur tentant de corriger l’autre — j’aurais sans doute mieux fait de suivre le conseil de Farreny et d’interrompre les travaux après la deuxième séance. Lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle, fini le livre. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Sir Richard Wallace, fontaines, Willem Van de Velde. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, pesto, poires et glace à la vanille. Télévision, embarras du choix, regardé Can You Ever Forgive Me ?, 2018, de Marielle Heller, avec Melissa McCarthy et Richard Grant, d’après les mémoires de Lee Israël sur ses fausses lettres de célébrités. La Dépossession, 17. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du jeudi 1er avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 2 avril 2021, 12 h 25
modifiée le samedi 3 avril 2021, 10 h 29
Vendredi 2 avril 2021.
Semaine 13, Vendredi Saint, Sainte Sandrine — 92/273. Plieux. Pas mal dormi, levé à sept heures et demie, Pierre déjà parti. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et dét. de l’arbre de Jessé de Fleurance, jaillissant de l’entrejambe de Jessé, mercredi 31 mars 2021. Crise de tweets, fais le kéké, temps plus ou moins perdu (mais pas complètement). Comptes : Dernière connexion le 01/04/2021 à 10h26 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.788,33 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 01/04/2021 3.788,33 € /// À venir -856,84 € |  Prévisionnel 2.931,49 € /// Remise chèques bordereau 036365021 /NOPT/NB CHQ TRAITE /00002 (copie impossible), +1244,10 (principalement Nouvelle Librairie) /// Acta. 12:19:51 /////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de l’église Saint-Laurent de Fleurance, Jessé, dét. des vitraux d’Arnaud de Moles, clocher (XIVe s. ?), Christ aux outrages. Tent. de bain, mais pas d’eau chaude. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (l’étouffement). Dicté à M. Verwaerde un communiqué pour le CNRE, n° 182, “Écologie, publicité et remplacisme davocratique”. Marché    avec lui sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Atelier, La Place du mort, A 71, le brun d’atelier spenglerien. Écouté sur la toile l’une des causeries de Merleau-Ponty sur la science, 1948. Thé. Autre séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux Brûlés, Camus. Dîné aux nouvelles, camembert, salade verte, brulhois tour des Sarrasins. Revu Le Bon Dieu sans confession, 1953, de Claude Autan-Lara, avec Danielle Darieux, Henri Vibert et le bel Ivan Desny (Russe de Suisse, né à Pékin d’une mère suédoise). Bain, lecture par Pierre de Louis reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d‘une position sociale, Jérôme et le ministre, la maison gothique, vers la ruine. La Dépossession,17, citations de Borges et de Nabokov. 55.000 signes. Couché vers une heure.   

lire l’entrée du vendredi 2 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 3 avril 2021, 10 h 48
modifiée le dimanche 4 avril 2021, 9 h 06
Samedi 3 avril 2021.
Semaine 13, Saint Richard — 93/272. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et saint Augustin d’Arnaud de Moles en l’église Saint-Laurent de Fleurance, mercredi 31 mars 2021. Beau temps. “Répliques”, émission d’Alain Finkielkraut avec Pierre Nora et Jacques Juilliard. Comptes : Dernière connexion le 02/04/2021 à 12h11 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.721,21 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 02/04/20213.721,21 € /// À venir -856,84 € |  Prévisionnel 2.864,37 € /// 02/04 COMMISSIONS ENVOI LETTRE D INFORMATION DES CAUTIONS  -47,00 € /// 02/04 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE  -20,12 € /// Acta. 10:47:38 /////// Journal, rédaction. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, deux des agendas à la suite d‘une question de Jérôme Vallet sur ce qu’on avait fait le 8 août 1988, doubles pages des 8-9 août 1988 et des 26-27 août 1970, et Intérieur à Plieux, l’oriflamme marcheschien et l’ouverture de la salle des Vents vers la bibliothèque. Bain, lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d‘une position sociale, la déconfiture financière, les emprunts pour payer les emprunts, etc. Promenade dans la vallée avec Pierre, franchi les détroits sans encombre, Pierre retrouve dans la rivière, à son immense satisfaction, le télpéhone portable de Quentin Verrouarde, y tombé la semaine précédente. Journal, relecture et mise en ligne (sur une fausse citation de Stendhal par Sartre). Promenade dans la vallée avec Pierre, franchi les détroits sans encombre, Pierre retrouve dans la rivière, à son immense satisfaction, le téléphone portable de Quentin Verrouarde, y tombé la semaine précédente. Rencontrons au retour ledit Quentin, qui se dirigeait vers ladite rivière dans le même dessein, muni d’un rateau-pelle. Séance de travail avec lui, Vaisseaux brûlés, Camus et consorts. Dîné aux nouvelles, macaronis à la bolonaise, salade verte, restes de camembert, poire à la vapeur et sorbet au citron. Vu une émission sur l’enfant du Temple mais arrêté quand ça devient vraiment trop triste. Remonté tôt. Décidé de produire au moins cinq mille signes par jour de La Dépossession. 18. 60.000 signes. Album Le Jour ni l‘Heure 2020, mais je manque de bonnes photographies pour arriver à 75. Couché à minuit et demi.    

lire l’entrée du samedi 3 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 4 avril 2021, 9 h 00
modifiée le lundi 5 avril 2021, 7 h 16
Dimanche 4 avril 2021.
Semaine 13, Saint Isidore, PÂQUES — 94/274. Plieux. Pas mal dormi, réveillé très tôt, levé à six heures et demie, nuit noire. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, parmi les coronilles, et glacis du château la veille également, avec l’arbre de Judée du bas. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux. Très beau temps, printemps fou. L’Arrière-Pays. Acta. 09:00:35 ////// L’Arrière-Pays. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une condition sociale, Jérôme à Clichy, la prison pour dettes, considérations sur l’incarcération. Été à dix heures avec Pierre au monument aux Morts, y retrouvé Quentin Verwaerde. Journal, rédaction. Déjeuné avec Pierre chez M. Verwaerde à la maison des Roses, saumon fumé, guillochats de poulet, guacamole, fromages divers dont un exquis saint-félicien, flans, saint-mont, café. Promenade à trois sur le plateau, jusqu‘à l’embranchement La Rouquette-La Bonnefont. Chaud soleil. Croisé au retour les Coulet-Lavauden, conversation sur la route. Atelier, couverte 100x100 n° 61, La Place du mort, A 71. Lecture par Pierre de Zygmunt Bauman, Liquid Modernity. Journal, relecture et mise en ligne, l’ascendance de Céline, la fabrique du génie. Thé. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, le mot du comte Mosca, Sartre, Aude Lancelin. Écrit à M. Claude Chollet. Nouvelles, sorbet au citron. Regardé un peu d’un film américain sur un sosie présidentiel, mais remonté tôt. La Dépossession, 20, 65.000 signes. Couché vers minuit et demi.  

lire l’entrée du dimanche 4 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 5 avril 2021, 7 h 21
modifiée le mardi 6 avril 2021, 10 h 09
Lundi 5 avril 2021.
Semaine 14, Sainte Irène, LUNDI DE PÂQUES — 95/270. Plieux. Mal et très peu dormi, rêves sombres, réveillé à cinq heures, levé à six. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, sous l’arbre de Judée du portillon, et couverte 60x60 n° 61, La Place du mort, A 71, état de la veille. Acta. 07:21:07 //////// Nettoyage du “bureau” virtuel, entraînant un plantage majeur. Journal, fait surtout de citations (Sartre, Aude Lancelin, M. Arnoux. La Dépossession (Merleau-Ponty). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, M. Verwaerde ouvrant la porte de la maison des roses, magnique arbres en fleurs des jardins Aeberhard, héros homérique (ou africain ?) en fer forgé, dans une fenêtre de la rue du Faubourg. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, fin, il cultive son jardin dans un village d’Auvergne. Promenade avec Pierre et Quentin au-dessus de l’Arratz, côté Tarn-et-Garonne, Garrigue, Barbazan, Minjoulet, L’Hérité (genre). Atelier, La Place du mort, A 71, déglaçage, suite. Thé. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. Bibliothèque, Vaisseaux brûlés avec M. Bauman, non, Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Parme, mais surtout l’Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, beaucoup enrichi la longue entrée “bicyclette”. Dîné aux nouvelles, artichauts du jardin, gnocchis, champignons, carottes. Poire à la vapeur, confitures de figues et biscuits. Essayé de voir un peu du Dindon, d’après Feydeau, transposé par les soins de Dany Boon, mais c‘est vraiment irregardable. Remonté tôt. L’Arrière-Pays. La Dépossession, 22, 70.000 signes pile (par hasard (le “pile“)). Couché vers onze heures et demie. 

lire l’entrée du lundi 5 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 6 avril 2021, 10 h 15
modifiée le mercredi 7 avril 2021, 14 h 25
Mardi 6 avril 2021.
Semaine 14, Saint Marcellin — 96/269. Plieux. Bien dormi, réveillé très tôt, levé à six heures et demie. L’Arrière-Pays, 49.700. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, arbre en fleurs à La Garrigue (?). Glandé. Acta. 10:14:34 //////// Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, portrait de Mme L., dét., le regard ; château de Gramont, vu des hauteurs d’en face, au nord ; agenda des 6-7 avril 1991. Bain, lecture par Pierre de Benjamin Crémieux, Le Premier de la classe, 1921. Promenade avec M. Verwaerde sur le plateau, jusqu’à l’embranchement — Pierre souffre de mal de tête et passe au jardin. Lui y porte du thé, conversation soutenue avec le chatte Saint-Geniès, qui est très satisfaite de l’exceptionnelle splendeur du printemps mais en très forte demande d’amou . Atelier, La Place du mort, A 71. Thé. Séance de travail téléphonique avec une très aimable dame ou demoiselle des éditions de la Nouvelle Librairie pour leur édition imminente du Grand Remplacement, puis non téléphonique avec M. Verwaerde sur les Vaisseaux brûlés (le café des Alliés). Excellent dîner aux nouvelles, saumon sous différentes espèces, champignons, carottes, riz, poires à la vapeur et confiture de poires avec biscuits. Vu un long film/téléfilm sur les amours de Jeanne Reichenbach et de Léon Blum à travers les vicissitudes de l’Occupation et de la déportation, Je ne rêve que de vous, 2019, de Laurent Heynemman, avec Hippolyte Girardot et Elsa Zylberstein (et Philippe Torreton en Laval, assez convaincant), mais les lieux sont vraiment trop inexacts. L’Arrière-Pays. La Dépossession, arrivé au 75.000 signes requis par le règlement mais en trichant un peu, grâce à une très longue citation de Merleau-Ponty. Couché après deux heures. 

lire l’entrée du mardi 6 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 7 avril 2021, 14 h 44
modifiée le jeudi 8 avril 2021, 9 h 34
Mercredi 7 avril 2021.
Semaine 14, Saint Jean-Baptiste de La Salle — 97/268. Plieux. Bien dormi, levés à huit heures. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et chatte Saint-Geniès au jardin haut, la veille. Majeure crise de tweets, toute la matinée et au-delà, mais pas mal. 49.800 faux lovers. Accès boulimique avec Pierre,  trois petites boîtes de Mme de Mazeron, rillettes de poulet, rillettes de canard, côtes de bruhlois, bénédictine. Reçu de l’un des visiteurs bicyclettés d’Allemagne un mystérieux alcool ou remontant allemand sur l’étiquette duquel, entièrement en allemand, on voit toute sorte d’animaux, j’espère que ce n’est pas de l’élixir de cheval. Considérable et indigne retard, qui menace d’être difficilement rattrapable. Comptes : Dernière connexion le 05/04/2021 à 18h24 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.587,22 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 06/04/20211.587,22 € /// À venir -398,01 € |  Prévisionnel 1.189,21 € /// 06/04 VIREMENT VERS QUENTIN VERWAERDE - MOTIF : DEPENSES BIBLIOTHEQUE MARS 2021 LOYER 440 COURSES 300 MERLEAU-PONTY 40 ESSENCE 65 TUERIES 105 FIOUL 180 HABITS 90 PARIS 100 -1.320,00 € /// 06/04 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 06/04 - MOTIF : R202104 - REF : CAS0001900217032021 LIB -611,21 € /// 06/04 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 06/04 - MOTIF : WY0201015610267298970004210T1 - REF : WY0201015610267298970004210T1177362 LIB  -86,88 € /// 06/04 PRELEVEMENT CANALSAT DU 06/04 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A21040400760000756306104 LIB  -76,00 € /// 06/04 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 06/04 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A21040400399000756229202 LIB  -39,90 € /// Enigma Variations et Sea Pictures d’Elgar. Acta. 14:43:41 /////// Le Jour ni l’Heure, deux photographies du jardin haut la veille, iris et l’Archer ; et agenda, double page, 6-7 avril 1986, Rome. Bain, lecture par Pierre de Benjamin Crémieux, Le Premier de la classe. Une lettre de Pierre écrite à Benjamin Olivennes en janvier à propos de L’Autre Art moderne est revenue de chez Grasset avec la mention “non réclamée” (c’est pourtant là que j’avais envoyé la mienne, je crois, qui pourtant est bien arrivée). Tentative de promenade à trois du côté de Roujau et de Miquéou, mais ces maisons paraissent aujourd‘hui très habitées et nous nous en tenons à distance. Atelier, La Place du mort, A 71. Lecture par Pierre de Zygmunt Bauman, Liquid Modernity. Long téléphonage de Paul-Marie Coûteaux, le branche sur Cordès (veut faire un entretien pour Le Conservateur). Brève séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Le Café des Alliés, Morella, Prénoms de Personne. Dîné aux nouvelles, restes de macaronis, œuf à cheval, poire à la vapeur, confiture de figues et de noix, biscuit. Vu un peu de La Conquête, 2011, de Xavier Durringer, avec Denys Podalydès dans le rôle de Nicilas Sarkozy, et beaucoup du Souper, 1992, d’Édouard Molinaro, d’après Jean-Claude Brisville, décidément un objet parfait. Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Pas de Dépossession, 75.000. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mercredi 7 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 8 avril 2021, 9 h 53
modifiée le vendredi 9 avril 2021, 11 h 00
Jeudi 8 avril 2021.
Semaine 14, Sainte Julie — 98/267. Plieux. Bien dormi, levé à sept heure et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vaches entre Montagnac et la Salle de L’Isle-Bouzon, la veille. Beau temps sans doute assez froid comme tous ces jours-ci, Pyrénées confusément visibles. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.587,22 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 07/04/20211.587,22 € /// À venir -643,59 € |  Prévisionnel 943,63 € /// Aucun mouvement. 09:53:08 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Écrit à M. Philippe Barthelet, pour le remercier de son livre (Le Cadet). Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille, le printemps à Saint-Créac (près de Roujau), le printemps à La Rouquette ; photographie du moment même, agenda, 7-8 avril 1984. Bain. Lecture par Pierre de Benjamin Crémieux, Le Premier de la classe, la famille d’Ozargues. Entretien enregistré dans la salle des Vents avec M. Verwaerde pour La Nouvelle Librairie à l’occasion de son édition du Grand Remplacement. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Écrit un communiqué pour le CNRE, n° 183, à propos de la suppression de l’ENA. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, la pelle. Dîné aux nouvelles, maquereaux sur canapé, céléri rémoulade, poire à la vapeur. Vu Le Grand Jeu, 2015, de Nicolas Pariser, avec Melville Poupaud et André Dussolier. Lu Merleau-Ponty (Causeries). Pas de Dépossession

lire l’entrée du jeudi 8 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 9 avril 2021, 10 h 59
modifiée le samedi 10 avril 2021, 10 h 25
Vendredi 9 avril 2021.
Semaine 14, Saint Gautier — 99/266. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures et demie. Temps gris. Ennuis d’ordinateur, il faudrait sans doute en changer. IPhoto trop plein, il fait fermer et rouvrir l’appareil, tout prend un temps fou, heures perdues. Massacre de photographies, efforts de mise en ordre du “bureau“. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et arbre de Judée du parc de la chartreuse, de la fenêtre de la bibliothèque, le matin même. Comptes : Dernière connexion le 08/04/2021 à 09h49 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.587,22 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 08/04/20211.587,22 € /// À venir 466,62 € |  Prévisionnel 2.053,84 € /// Acta. 10:58:29 /////// L’Arrière-Pays. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, tour Sainte-Mère et arbre de Judée le dimanche 4 avril 2021, au retour du monument aux Morts ; fenêtre de la bibliothèque le samedi 3 avril ; et agenda ouvert aux dates des 3 et 4 juillet 1975, deux dîners pour Robert Rauschenberg à Paris. Bain, lecture par Pierre du Premier de la classe, de Benjamin Crémieux, curieux épisode des avances de la voisine. Promenade avec Pierre sur le plateau, été jusqu’à l’embranchement. Atelier, La Place du mort, lutte acharnée contre les reflets, considérable épaississement, mais la tableau ne s’améliore sans doute en rien sur l’état obtenu aux tout premiers jours, j‘aurais mieux fait d‘écouter Farenny. Thé, biscuits. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. L’Arrière-Pays. Nouvelle de la mort du prince Philippe. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Schoenberg, parc Beaumont, les Moll. Dîner aux nouvelles, gnocchis, carottes, champignons, poire et confiture de poire, biscuits. Vu un épisode d’une série américaine sur une chaîne d’informations, dont j‘oublie le titre. L’Arrière-Pays, 49.900 faux lovers. La Dépossession, mais peu. Couché vers minuit, nouveau régime (involontaire).  

lire l’entrée du vendredi 9 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 10 avril 2021, 16 h 04
modifiée le dimanche 11 avril 2021, 11 h 32
Samedi 10 avril 2021.
Semaine 14, Saint Fulbert — 100/265. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et soleil levant du côté de Marsac, le matin même. “Répliques”, Le Marchand  de Venise, passionnant, avec Michael Edwards et Philippe Reynaud — une illumination : Belmont. Acta, hier, mais ensuite oublié aujourd‘hui. Journal, rédaction. Crise de tweets, passé la barre des 50.000 suiveurs. Le Jour ni l’Heure, fenêtre de la chambre et vallée le matin même, à l’aube ; l’Auroue  le samedi 3 avril, entre Subervie et Cammas ; agenda, double page ouverte, 9-10 mai 1987, en Sicile, Agrigente, Raguse. Comptes : Dernière connexion le 09/04/2021 à 10h55 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.525,46 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 09/04/2021 2.525,46 € /// À venir -471,62 € |  Prévisionnel 2.053,84 /// 09/04VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 0321 +1.119,21 € /// 09/04 PRELEVEMENT AXA DU 09/04 - MOTIF : I0000517525616-AXA 60D43053Q040421 - REF : I0000517525616 LIB  -180,97 € /// Acta. Tél. de Philippe Milliau. 16:40:51 ///////  Bain, conversation avec Pierre sur le sort de son livre, qui est devenu énorme sans que je m’en avise. Promenade avec lui et Quentin Verwaerde sur le plateau, été au Cassé, revenus par le boulevard extérieur (du Cassé). Pas d’atelier, trop grand retard. Dicté une assez longue lettre à un homme qui enquête sur la vie de Nicolas Sturdza (et qui, manifestement, en sait beaucoup plus que moi). Vaisseaux brûlés ensuite, toujours avec M. Verwaerde, Belmont (Le Marchand de Venise). Dîné aux nouvelles, “cordons bleus”, carottes, champignons, salade verte, poire à la vapeur. Vu un film de Bertrand Blier, Convoi exceptionnel, 2019, avec Gérard Depardieu et Christian Clavier. L’Arrière-Pays. Taché de travailler à La Dépossession, mais attaque de sommeil, peu progressé (25, 82.000 signes) et couché peu après minuit.   

lire l’entrée du samedi 10 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 11 avril 2021, 12 h 21
modifiée le lundi 12 avril 2021, 9 h 36
Dimanche 11 avril 2021.
Semaine 14, Saint Stanislas —101/264. Plieux. Pas trop bien dormi, sans doute parce que couché trop tôt. Levé à huit heures avec Pierre. Très mauvais temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et détail de la salle des Pierres, le département d’histoire (dét.). Déjeuné en bas avec Pierre. Bain. À dix heures au monument aux Morts avec Pierre (comme photographe), MM. Wervaerde et Dellinger. Le Jour ni l’Heure, assez activement (tout le monde paraît très remonté). Acta. 12:18:44 /////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, le rendez-vou au monument aux Morts. Déjeuner dominical avec Pierre et M. Verwaerde dans la salle des Pierres, saucisson de montagne si dur qu’on a du mal à le découper, poulet au citron et au lard avec des pommes de terre nouvelles du Touquet, saint-mont très bon, gorgonzola, mimolette vieille et petits chèvres hyper-plâtreux pour M. Verwaerde, glaces au chocolat et au citron avec du shortbread. Café au département d’histoire. Promenade à trois sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Séance de travail avec M. Verwaerde, lui ai dicté le journal (Nicolas Sturza). Vaisseaux brûlés, Belmont, L’Archer. La Dépossession, dictée toujours, un exercice difficile (chap. 25). Non-dîner aux nouvelles avec Pierre, poire à la vapeur et framboises avec du sorbet au citron. Vu Scandal Sheet, L’Inexorable Enquête, 1951, de Phil Karlson, avec Broderick Crawford et John Derek, série B pas mal du tout sur un patron de la presse à scandale obligé de couvrir en grand détail une enquête sur un meurtre dont il est le coupable. L’Arrière-Pays.  La Dépossession, 85.000 signes. Couché à une heure du matin.  

lire l’entrée du dimanche 11 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 12 avril 2021, 9 h 43
modifiée le mardi 13 avril 2021, 17 h 10
Lundi 12 avril 2021.
Semaine 15, Saint Jules — 102/263. Plieux. Pas trop mal dormi, en plusieurs fois. Levé peu avant huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Mobilisation générale, c. 2018, dans la salle des Pierres. Temps gris et pluvieux. Acta. 09:42:42 /////// Communiqué n° 184 pour le CNRE (L’Artificialisation). Chien Le Coz déchaîné toute la matinée, rien pu faire d‘autre. Le Jour ni l’Heure, une photographie de la veille, Domaine anglais, dans la bibliothèque ; et deux du moment même, les catalogues L’Œuvre peint de M. Resca et agenda 1981 ouvert à la double page des 12-13 avril, il y a quarante ans. Journal (le chien Le Coz, l’impersonnalisation de la gendarmerie et de la banque). Bain, lecture par Pierre de Benjamin Crémieux, Le Premier de la classe, ça devient assez rocambolesque, séjour chez l’oncle curé de village, histoire de don Irénée. Promenade avec Quentin Verwaerde et Pierre dans la vallée. Atelier, La Place du mort (A 71), qui devient très épais sans embellir sensiblement. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, crâne, non, j’oublie, nouveau paragraphe, Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés. Riche dîner de restes, poulet froid, home-made mayonnaise, pommes de terre rissolées, salade verte, mimolette durissime, gorgonzola coulantissime, saint-mont “château de …” (oublié, mais très bon) [Hauts de Bergelle]. Vu, vu, vu… complètement oublié quoi [documentaire sur les batailles de Napoléon, peu instructif, laissons tomber]. La Dépossession, 86.500. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du lundi 12 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 13 avril 2021, 17 h 08
modifiée le mercredi 14 avril 2021, 8 h 45
Mardi 13 avril 2021.
Semaine 15, Sainte Ida — 103/262. Plieux. Pas mal dormi, levé à 7 heures et demie. Message de X., auquel j’ai envoyé des compliments publics pour son œuvre et qui me demande de les retirer parce qu’il prépare une demande de subvention et qu’il n’aurait aucune chance de l’avoir si l’on nous savait liés (le comble est que nous ne le sommes pas…). Il me révèle aussi que le roman de Y., que se disputaient les éditeurs le mois dernier, ne sera finalement pas publié parce qu’on a découvert que nous étions amis (c’est horrible, suis atterré). Allusions à ces affaires sur les réseaux sociaux, ce qui me vaut un nouvel harcèlement, auquel tient tête courageusement la Bibliothèque. Bain. Conduit par Pierre à Lectoure pour premier vaccin (Pfizer) — face au Casino, dont je découvre à cette occasion l’existence. Tout est très formaliste, assez long, tout le monde est très aimable et dévoué, aucune douleur. Rentrés vers midi. L’Arrière-Pays, suite du harcèlement et autres échanges beaucoup plus aimables, certaine agitation. Le Jour ni l’Heure, très en retard, autoportrait de la nuit (en me trompant de mois) puis pages ouvertes de l’agenda 1978, 12-13 avril, dîner avec Barthes à L’Échelle de Jacob. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’au bout du goudron, étonnant froid. Acta. 17:17:24 /////// Travail avec M. Verwaerde, lui ai dicté l’entrée du journal (les exclusions pour liens avec moi), assez longue — relecture, mise en ligne. Dîné aux nouvelles, macaronis, œuf, salade verte aux avocats, poire à la vapeur, glace au citron, biscuits. Vu un peu d’un film autobiographique d’Almodovar, avec Antonio Banderas, et beaucoup d’un long documentaire et d’un débat sur le Salvator Mundi de Vinci. La Dépossession, un chapitre, 26, sans grand intérêt, et même sans doute sans intérêt du tout. c. 87.000 signes. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du mardi 13 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 14 avril 2021, 9 h 03
modifiée le jeudi 15 avril 2021, 11 h 18
Mercredi 14 avril 2021.
Semaine 15, Saint Maxime — 104/261. Plieux. Assez bien dormi, levés à sept heures. Le Jour ni l’Heure,  autoportrait de la nuit, et Intérieur à Plieux, table basse dans la salle des Pierres. Beau temps. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.337,69 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 13/04/20211.337,69 € /// À venir -618,60 € |  Prévisionnel 719,09 € /// 13/04 RETRAIT DISTRIBUTEUR BANQUE POPULAIRE OCC DU 10/04 10H56 A LECTOURE - CARTE*0007  -70,00 € /// 12/04 ECHEANCE PRET 01038 60311711  -1.117,77 € /// Acta. 09:02:38 /////// Journal, rédaction relecture, mise en ligne. La Dépossession, 28, 90.000 signes. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, dét. de la gravure japonaise à l’aigle, une vue prise de la fénêtre de la bibliothèque, arbre de Judée, champs de colza ; agenda, New York, 25-26 mai 1979. Bain, lecture par Pierre de Benjamin Crémieux, Le Premier de la classe, ce n‘est plus Le Château d’Otrante, c’est Le Club des Cinq (recherche du trésor cathare à Froidefont). Longue séance de travail avec M. Verwaerde, correspondance, questions de la couverture pour Le Grand Remplacement “Nouvelle Librairie”, recherches diverses, Luca Giordao, Valentin, Monsu Desiderio, nous arrêterons finalement, plus modestement mais sans doute plus efficacement, au Gérôme de Moulins, La Vérité sortant de son puits, assez croûteux mais clair d’interprétation. Surtout, répondu longuement à une longue liste de questions compliquées de Dreuz-Info, versant américain je présume, consécutive aux prises de position récentes, à propos du Grand Remplacement, de l’éditorialiste Tucker Carlson. Dîner aux nouvelles, sardines sur canapé, carottes, champignons, salade verte aux avocats, poire à la vapeur, confiture, shortbread. Vague surf télévisuel, morceau d’un film sur des policiers noirs à Miami en butte aux attaques d’un sexy tueur latino, mais remonté tôt. Deux relectures de la longue interview Dreuz.Info, mais suite de catastrophes informatiques, plus rien ne marche, en perd une partie, suis exaspéré et épuisé, en désespoir de cause fais appel à M. Verwaerde qui revient de la maison des Roses à près de minuit, très gentiment, et rétablit la situation. Fin des échanges également avec François Bousquet à propos de le couverture du Grand Remplacement NL, question du pied de la Vérité. Couché à peu près apaisé vers une heure et demie.

lire l’entrée du mercredi 14 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 15 avril 2021, 11 h 39
modifiée le vendredi 16 avril 2021, 10 h 45
Jeudi 15 avril 2021.
Semaine 15, Saint Paterne — 105/260. Plieux. Bien dormi, levés à sept heures et demie. Suite des ennuis informatiques, énorme temps perdu, il faut sans doute changer d’appareil, celui-ci est trop plein. Dû le fermer et le rouvrir, mais il faut trois quarts d’heure pour ceci comme pour cela. tout est très instable, il est presque impossible de saisir un texte ou une image quelconque, serait-ce seulement pour les déplacer ou les jeter. France Culture exaspérant, Mme Mosna-Savoy et son éternel pyjama dans lequel elle fait ses courses et qu’elle appelle naturellement un pyj, entre deux “le philosophe grec de l’Antiquité Aristote”, puis la directrice qui vient se féliciter de nouveaux records d‘audience (tu m’étonnes !). Le Jour ni l’Heure néanmoins, très difficilement : autoportrait de la nuit et dét. de la bibliothèque, proses de Leopardi. Très beau temps, sans doute assez froid. Comptes : Dernière connexion le 14/04/2021 à 08h57 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.337,69 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 14/04/20211.337,69 € À venir -678,60 € |  Prévisionnel 659,09 € /// Aucun mouvement. Acta. 11:38:02 //////// Journal. Le Jour ni l’Heure, remplissage, deux photographies de livres ouverts, cat. Valentin avec le David, livre de Pierre Seghers sur Monsu Desiderio avec Explosion dans une église, plus agenda, 11-12 août 1984, à Naxos avec Rodolfo. Bain, lecture par Pierre du Premier de la classe, Benjamin Crémieux, fin du livre, ni Blum ni le narrateur ne se tuent. Longue promenade au nord-nord-est de Plieux avec Pierre et Quentin Verwaerde, marché de Corne à Barthelotte malgré un panneau d’interdiction ambigu qui ne concerne en fait qu’un petit champ triangulaire et pas le chemin, descendu au nord à travers bois, au retour, jusqu’à un petit étang dont fait le tour, suivi vers l’ouest un profond ruisseau bordé d‘ajoncs chargé de bourre, sous une très grand maison moderne (Belin ?), remonté en longeant le bois, près de Maleteste (d’après la carte, mais nous n’avons rien vu de tel). Scène miraculeuse au retour, le chien Le Coz nous contemple du haut de ses murailles, sur la piazzetta, SANS ABOYER (du coup nous n’osons pas dire un mot, de peur de réveiller le monstre en lui — mais ça ça ne nous gêne pas du tout). Atelier, La Place du mort, A 71, suite de la lutte avec les reflets, sans succès. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. Thé. Vaisseaux brûlés, casquette, Owen, Zaïre, Zahir, Zohar, Borges, Jacob (Max). Dîné aux nouvelles, quenelles, carottes, champignons, salade verte, poire à la vapeur janséniste. Vu un film bizarre de James Ivory, Autobiography of a Princess, 1975, avec un James Mason bien fatigué (mais c’est le rôle) et une Ruth Prawer Jhabvala bien sotte (mais c’est peut-être le rôle ?). La Dépossession, 92.000. Couché peu après minuit.  

lire l’entrée du jeudi 15 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 16 avril 2021, 10 h 41
modifiée le samedi 17 avril 2021, 9 h 27
Vendredi 16 avril 2021.
Semaine 15, Saint Benoît-Joseph — 106/259. Plieux. Insomnie sans thème ni raison, et d’ailleurs pas désagréable, réveillé vers cinq heures, sans doute parce que couché trop tôt. Levé à sept heures et demie. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et chemin dans les bois, vers Barthelotte. Mise en ordre du bureau, massacre de fichiers et surtout de photographies, qui a première vue semble assez efficace. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Dernière connexion le 15/04/2021 à 11h33 /// Avoirs 1.337,69 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 15/04/2021 1.337,69 € /// À venir -885,40 € |  Prévisionnel 452,29 € /// Aucun mouvement /// 10:40:53 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, la salle des Pierres, La Place du mort (A 71), ajoncs entre Belin et Maleteste. Bain, lecture par Pierre de Dostoïevski, Les Carnets du sous-sol, agaçante traduction anachronique d’André Markowicz. Massacre de fichiers, surtout photographiques. Promenade avec Pierre et Verwaerde sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Atelier, La Place du mort, A 71, poursuite des épaississements. Thé. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. Dicté une lettre à M. Verwaerde, pour M. Becker. Vaisseaux brûlés, Morven, Morvan, François Mitterand, Pierre Morel. Lu Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Dîné aux nouvelles, gnocchis, pesto, carottes, champignons, poire à la vapeur janséniste. Vu Exodus : Gods and Kings, 2014, de Ridley Scott, avec Christian Bale. La Dépossession, parvenu péniblement à 95.000 signes, en luttant contre le sommeil. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du vendredi 16 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 17 avril 2021, 9 h 45
modifiée le dimanche 18 avril 2021, 9 h 05
Samedi 17 avril 2021.
Semaine 15, Saint Anicet — 107/258. Plieux. Pas mal dormi, réveillé tôt, levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et scène de village de la veille, François Guirado sur son beau vieux tracteur en bas de la rampe d’accès à l’acropole, avec la chienne Étoile de profil au-dessus de lui. Beau temps. Émission de Finkielkraut avec Paulina Dalmayer et quelqu’un d’autre. Rechute du chien Le Coz (Pierre s’est permis de sortir pour aller faire des courses). Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Dernière connexion le 16/04/2021 à 10h37 /// Avoirs 1.277,69 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 16/04/20211.277,69 € /// À venir -913,47 € |  Prévisionnel 364,22 € ///  16/04 PRELEVEMENT ORANGE DU 16/04 - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6311C4) - P - REF : 5B052T631 B052T6311C431E LIB  -60,00 € /// Acta. 09:44:42 //////// Journal, rédaction, relecture et mise en ligne (couverture Grand Remplacement). L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, une photographie de la veille, le clocher de Plieux, et deux de l’avant-veille, le même vu de loin et bourre d’ajoncs, mais celle-ci sans légende, par erreur. Bain, lecture par Pierre des Carnets du sous-sol, de Dostoïevski/Markowicz. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au Cassé, y vu des iris extraordinairement beaux, d’une couleur très rare, brun satiné à reflets d’or. Parlé à l’aller au forgeron-ferronnier (?) nouveau et à sa femme, sur leur seuil, aux Coulet-Lavaudan au retour, sous l’église. Atelier, La Place du mort, A 71, reprise, amélioration. Thé. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity, mais à la vérité je n’y comprends pas grand chose, il faudrait peut-être essayer en français. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaiseaux brûlés, Morvan, Duras, Mitterrand, Le Bureau de poste de la rue Dupin, le rocher de La Pérouse, etc. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés. Dîné aux nouvelles, palets de semoule avec du lard et des champignons, salade d’avocats, poires no-nonsense. Vu un épisode de “L’Ombre d’un doute” sur Napoléon de l’île d’Elbe à Waterloo. Dépossession, 98.000 signes. Couché vers une heure.      

lire l’entrée du samedi 17 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 18 avril 2021, 9 h 17
modifiée le lundi 19 avril 2021, 9 h 28
Dimanche 18 avril 2021.
Semaine 15, Saint Parfait — 108/257. Plieux. Bien dormi. Levés à sept heures et demie. Beau temps. Déjeuné en bas avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et détail du bureau du bibliothécaire, couvertes 60x60 en cours d’accrochage. Aboiements Le Coz. Acta. 09:17:23 /////// Bain. Lecture par Pierre de Dostoïevski, Carnets du sous-sol. À dix heures au monument aux Morts avec Pierre, retrouvé MM. Dellinger et Verwaerde sur la place de Lomagne. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (l’affaire Schiappa). Pierre continue l’accrochage dans le bureau du Bibliothécaire. Déjeuné à la maison des Roses, saumon fumé, thonade, poulet à la coréenne, gouda, saint-félicien, tartes diverses, vin blanc et vin rouge, café. Promenade au Cassé avec Pierre et Verwaerde, photographié les iris, ainsi que ceux de l’église au retour. Atelier, La Place du mort, A 71, bords. Lecture par Pierre de Zygmunt Bauman, Liquid Modernity. Reçu de Marcel Meyer l’excellente nouvelle que le site de l’In-nocence avait été restauré par un de ses fils et par M. G. Reprises des activités, donc. Vaisseaux brûlés, Swann, Van, Morvan, Rennes. La Dépossession. “Diné” aux nouvelles, un peu de saint-félicien et de vin rouge, poire à la vapeur. Vu Jean de La Fontaine, le défi, 2007, de Daniel Vigne, avec Lorent Deutsch. La Dépossession, 103.000 signes. 

lire l’entrée du dimanche 18 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 19 avril 2021, 9 h 27
modifiée le mardi 20 avril 2021, 9 h 09
Lundi 19 avril 2021.
Semaine 16, Sainte Emma— 109/256. Plieux. Très bien dormi, levés à sept heures et demie. Beau temps.  Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et iris pourpres au Cassé. Attaque d’un Me Xavier Autain qui m’accuse, après Christchurch, d’être un spécialiste des massacres — transmis à Me Rimokh. Acta. 09:27:02 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (les citations). La Dépossession. Poussée boulimique, fin de saint-félicien, boîte de sardines, biscuit, fruits secs, saint-mont. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, lilas et arbre de Judée au Cassé, échelle dans la salle des Pierres, iris bleu pâle dans les plates-bandes voisines de l’église. Communiqué pour l’In-nocence, n° 20... Bain, lecture par Pierre de Dostoïevski, Notes dans le souterrain, deuxième partie, humiliations diverses. Promenade avec Pierre sur le plateau, chemin de Le Rouquette, rentrés par le chemin d’Enduré et Lacroix, bavardé avec les Coulet-Lavaudan. Atelier, la coupe de bois de la table de la salle des Pierres (La Place du mort, A 71, est considérée comme terminée). Vaisseaux brûlés, Macron et les femmes voilées, les Pierre, monarque. Dîné aux nouvelles, macaronis à la bolonaise, salade verte, poire à la vapeur. Épisode de “Secrets d’histoire”, Napoléon à Sainte-Hélène. Séance de commandes Amazon, vêtements. Dépossession, 106.000 signes. Couché vers une heure et demie.        

lire l’entrée du lundi 19 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 20 avril 2021, 9 h 13
modifiée le jeudi 22 avril 2021, 10 h 20
Mardi 20 avril 2021.
Semaine 16, Sainte Odette — 110/255. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures moins dix. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, de profil, et fleurs dans le jardin de Mme Cabestaing. Acta. 09:12:43 //////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille, le chemin de La Rouquette à Enduré ; petites fleurs violettes dans la rampe d‘accès à l‘acropole ; et une de l’avant-veille, Quentin Verwaerde au seuil de la maison des Roses. Bain, lecture par Pierre des Carnets du sous-sol, de Dostoïevski. Été avec Pierre à la pharmacie de Miradoux, que d’abord trouvé fermée. Promenade au Point-du-Jour, presque jusqu’à la route de Poupas. Tour dans le village ensuite, photographies de jardins, du porche de l‘église. Salle des Pierres, entrepris le vernissage de la table à la jarre. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity, mais chien Le Coz très pénible. Travail avec M. Verwaerde, écrit à un M. Corey (décliné une demande d’entretien), Vaisseaux brûlés, Poe, pelle, La Pelle, “Le Roi-Peste“, “Dover Beach”, etc. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, poulet sauté, riz, artichauts du jardin, poire à la vapeur. Vu Let Them All Talk, La Grande Traversée, 2020, de Steven Soderbergh, avec Meryl Streep et Candice Bergen. La Dépossession, 108.000 signes. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 20 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 21 avril 2021, 9 h 37
modifiée le jeudi 22 avril 2021, 9 h 08
Mercredi 21 avril 2021.
Semaine 16, Saint Anselme — 111/254. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures vingt. Temps gris et assez froid (dans la maison). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et jardin à Miradoux, sous le flanc droit de l’église. Comptes : Dernière connexion le 17/04/2021 à 09h39 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.371,02 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 20/04/20211.371,02 € /// À venir -1.636,58 € |  Prévisionnel -265,56 ///  20/04 VIREMENT DE KOBO INC. - PUBLISHER PAYMENTS (ACC.: KO1224) MOTIF: ROYALTY PAYMENT WL00003295 - REF : COTR0679113  +74,54 € /// 20/04 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000726017672 PAYMENT-NUM 1 5 95177874 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991981460428  +18,79 € /// Acta. 09:36:44 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. La Dépossession, 110.000 signes. Le Jour ni l’Heure, porche de Miradoux le lundi 19 avril (erreur de date), deux photographies du dimanche 18, noyers au Cassé et iris bleu pâle voisin de l’église. Bain. Lecture par Pierre de Dostoïevski, Notes dans le souterrain. Promenade avec Pierre et Quentin Verwaerde sur le plateau, tour par la “maison russe”. Chien Le Coz longuement très pénible, farce coutumière de sa maîtresse lui demandant de se taire sur un ton doucereux qui évidemment n’a jamais convaincu le moindre chien ni ne l’a éduqué en quarante siècles de chiennerie. Salle des Pierres, La Table, partie brune, glacis. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, La Promenade au phare. Grandes “O”, de Marianne Alphant. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, accras de morue, restes de macaroni, poire à la vapeur. Vu The Reader, 2008, de Stephen Daldry, avec David Kros, Ralph Fiennes et Kate Winslet. L’Arrière-Pays, bêtement. La Dépossession. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du mercredi 21 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 22 avril 2021, 9 h 14
modifiée le vendredi 23 avril 2021, 10 h 49
Jeudi 22 avril 2021.
Semaine 16 — 112/253. Plieux. Pas mal dormi, levé à sept heures vingt. Très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, mais ordinateur extrêmement instable, surtout du côté de iPhoto, ne parviens pas jusqu’à présent à mettre en ligne l’autre photographie, vue du bureau à marée montante, Grandes “O”, La Promenade au Phare, La Douleur. Comptes : Dernière connexion le 21/04/2021 à 09h32 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.371,02 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 21/04/20211.371,02 € /// À venir -1.873,31 € |  Prévisionnel -502,29 € /// Aucun mouvement. Acta. 09:18:53 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, Intérieur à Plieux, masque africain entre deux Alephs, bibliothèque Vigny/Michelet, Main de justice de Marcheschi. Bain. Lecture par Pierre de Notes dans un souterrain, + “Lecture“ par X., + vie de Fontanes dans la Biographie universelle. Promenade avec Pierre sur et surtout sous les remparts de L’Isle-Bouzon, floraison générale (sauf les iris en haut), porte gothique dans la muraille, jamais remarquée plus tôt, ou bien oubliée. Salles des Pierres, La Table, mais il manque du glacis vert. Lecture par Pierre de Bauman, décidément un peu décevant (et pas du tout de mon bord, mais ce n’est pas pour cela qu’il est décevant). Thé. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Pola X, Carax. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, salade verte, poire janséniste. Vu et paraît-il revu, mais je n’en avais aucun souvenir, American Psycho, 1999, de Mary Harron, d’après Bret Easton Ellis, avec Christian Bale. L’Arrière-Pays. La Dépossession, mais tombe de sommeil. 112.000. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du jeudi 22 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 23 avril 2021, 10 h 59
modifiée le samedi 24 avril 2021, 11 h 47
Vendredi 23 avril 2021.
Semaine 16, Saint Georges — 113/252. Plieux. Très bien dormi. Levé à sept heures vingt. Beau temps. Tentatives de Le Jour ni l’Heure, mais iPhoto ne veut plus accepter la moindre, malgré un nouveau massacre d’archives. Finalement l’appareil se bloque, il faut le fermer, et quand je le rouvre à grand mal je me trouve dans le nouveau système instauré par M. Verwaerde sur les conseils de M. Farreny, et je ne peux même pas y pénétrer. Panique. Tél. en vain à M. Verwaerde puis été le quérir à la maison des Roses. Il pense achecver la translation d’un système à l’autre dans la journée. En attendant je vais être au chômage technique et Le Jour ni l’Heure devront attendre. Comptes : Dernière connexion le 22/04/2021 à 09h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.371,02 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 22/04/20211.371,02 € À venir -2.472,71 € |  Prévisionnel -1.101,69 € /// Aucun mouvement /// Acta. 10:59:11 /////// M. Verwaerde prend en main l’ordinateur pour les opérations du “Grand Remplacement”. M’occupe pendant ce temps aux travaux de la bibliothèque. Ordinateur mobilisé, pas d’envoi de midi du Jour ni l’Heure. Bain, lecture par Pierre du long article “Fontanes” de la Biographie Universelle (1838). Promenade avec Pierre dans la vallée. Gué très paisible, très propre et très en beauté. Retour à l’atelier, traité cette fois le banc de la table mais il manque toujours certains glacis (vert). Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. L’Arrière-Pays, bibliothèque. Dîner aux nouvelles, omelettes aux champignons et aux pommes de terre, artichauts du jardin, salade verte, poire à la vapeur janséniste. Vu Love Actually, 2003, de Richard Curtis, avec Hugh Grant, Keira Knightley et Liam Neeson, assez drôle mais qui tourne assez vite au grand n’importe quoi. Remonté vers onze heures, M. Verwaerde toujours là à se débattre avec l’ordinateur, il dit que tout est bloqué. Journal sur l’ordinateur de voyage, un peu n’importe quoi moi aussi. L’Arrière-Pays. Couché vers une heure et demie.

lire l’entrée du vendredi 23 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 24 avril 2021, 11 h 57
modifiée le dimanche 25 avril 2021, 9 h 01
Samedi 24 avril 2021.
Semaine 16, Saint Fidèle — 114/251. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures vingt. Ordinateur apparemment débloqué, mais je n’ose pas y toucher. Du coup L’Arrière-Pays. Beau temps. Tél. à M. Verwaerde à 9h05, mais il est déjà en bas, à la porte. Tellement impatient d’en finir avec le “Grand Remplacement” que même pas écouté Finkielkraut, sacrilège (mais Pierre oui, avec écouteurs). M. Verwaerde assez satisfait de l’évolution de la situation. Poursuite des rangements de la bibliothèque pendant qu’il continue de ferrailler. Quand la situation semble à peu près apaisée, Le Jour ni l’Heure avec lui, selon les nouvelles méthodes, que je maîtrise très mal : autoportrait de la nuit, bel arbre sur le chemin de la rivière au niveau de La Garrière. Comptes : Dernière connexion le 23/04/2021 à 10h57 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.371,02 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 23/04/2021 1.371,02 € /// À venir -2.472,71 € |  Prévisionnel -1.101,69 € /// Aucun mouvement. Acta. 11:57:18 /////// Initiation verwaerdienne aux nouveaux logiciels, assez laborieuse de mon fait. Dicté un communiqué pour l‘In-nocence, n° 186, Rambouillet. Le Jour ni l’Heure avec M. Verwaerde (c‘est en fait lui qui travaille), une photographie de la veille, La Table, dét., état actuel, et deux de l’avant-veille, terrasse et arum à L’Isle-Bouzon, jeudi 22 avril 2021 (Mourir est un pays que tu aimais). Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché avec lui jusqu’au cap du Cassé, très beau temps, débordements de fleurs, mais la période des grandes floraisons est déjà sur sa fin. Atelier, Le Banc, mis du glacis jaune sur les verts, faute de vert. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity, décidément un peu décevant (plaide beaucoup pour la modération en matière de références et citations — une grande pensée n’a pas besoin de béquilles). Thé upstairs. Séance de travail avec M. Verwaerde, lui ai dicté l’entrée du jour du journal, après passage de mon vieux Word de toujours à Page. Vaisseaux brûlés, Joyce à Pola, Index. Dîné aux nouvelles, quenelles sauce moutarde, poire à la Port-Royal-des-Champs. Vu sur une des chaînes d’histoire un documentaire à propos de l’art du portrait à Palmyre, mais la propagande mixionniste incessante, après celle du journal de France 2, rend le spectacle assez pénible. Écrit (brièvement) à Me Aguttes. La Dépossession, tant bien que mal, à travers le nouveau logiciel (Page). 115.000 signes. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du samedi 24 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 25 avril 2021, 9 h 07
modifiée le mercredi 28 avril 2021, 10 h 21
Dimanche 25 avril 2021.
Semaine 16, Souvenir des Déportés — 115/250. Plieux. Bien mais peu dormi, réveillé à six heures, levé à sept. Le Jour ni l’Heure selon les nouvelles méthodes (qui ne permettent pour ainsi dire pas l’italique), tant bien que mal : autoportrait de la nuit et la maison des Roses la veille. Déjeuner en bas avec Pierrounet-le-Rebouteux. Temps très gris. Acta. 09:06:45 /////// Bain. Lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. À dix heures au monument aux Morts avec Pierre, retrouvé en chemin, sur la place de Lomagne, Quentin Verwaerde et Bertrand Dellinger. L’Arrière-Pays. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Mme Cabestains nous apporte des beignets au sureau. Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre et Verwaerde, magrets de canard apprêtés par mes soins, pommes de terre nouvelles, saint-mont, saint-nectaire, chèvre-plâtre pour M. Verwaerde, glaces à la menthe et au citron, avec les beignets au sureau de Mme Cabestaing, café à la négociants. Promenade sur le plateau avec ces messieurs, croisé les Coulet-Lavaudan au retour, longuement et très gaiement parlé avec eux, essentiellement des amours Verwaerde. Chien Le Coz plus pénible que jamais (l’accalmie a duré vingt-quatre heures). Pas d’atelier. Sur les conseils de Me A., dicté à Verwaerde une lettre au docteur et Mme F. Vaisseaux brûlés, seul, nouveau paragraphe. L’Arrière-Pays. Nouvelles, poire à la vapeur avec du sorbet de menthe. Vague surf télévisuel, rien, remonté tôt. L’Arrière-Pays. La Dépossession, 118.000 signes (l’architecture vernaculaire comme témoin de l’histoire). Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 25 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 26 avril 2021, 9 h 37
modifiée le mercredi 28 avril 2021, 10 h 22
Lundi 26 avril 2021.
Semaine 17, Sainte Alida — 116/249. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures moins dix. Temps très gris. Le Jour ni l’Heure suivant les nouvelles méthodes, très laborieusement : autoportrait de la nuit et table dressée pour le déjeuner la veille, avec une rose de la maison des roses (mais elle est floue). Il fait presque nuit. Acta. 09:36:37 //////// L’Arrière-Pays. Journal, copié un message de M. Vincent P., à propos de l’entrée de la veille. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du samedi 24 avril, La Table, et portrait de Pierre dans l’atelier ; et une du jeudi 22, valériane du“jardin méditerranéen“ (!!!). Bain. Lecture par Pierre d‘Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement, Galilée et Platon. Promenade avec Pierre sous la pluie, jusqu’à Saint-Vidal. Pas d‘atelier, impression avec M. Verrouarde d‘une photographie pour tableau (Le Bibliothécaire). Tentatives de commande au Géant des Beaux-Arts, mais tout ce dont j’ai besoin est indisponible. Vaisseaux brûlés, seul, correction d’une entrée de la veille, brouillon total plein de fautes, “Thomas l‘Obscur”. La Dépossession. Excellent dîner de restes, magret grillé, pommes de terre nouvelles, saint-nectaire, saint-mont rouge, poire à la vapeur, glace à la menthe et beignets au sureau. Vu un numéro du “Bern Show“, comme dit Pierre, sur Marie de Bourgogne. Polémique avec un certain “Gaston Crémieux”, mais il dit que c’est un pseudonyme. La Dépossession, 122.000 signes. Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du lundi 26 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 27 avril 2021, 13 h 27
modifiée le mercredi 28 avril 2021, 10 h 19
Mardi 27 avril 2021.
Semaine 17, Sainte Zita — 117/248. Plieux. Bien dormi, mais beaucoup de rêves (pas mal). Levés tard, réveillés par Céline dans la bibliothèque. Tentatives de Le Jour ni l’Heure, mais rien ne marche, plus de connection. Journal, à défaut (rêves). M. Verwaerde rétablit la situation à son arrivée à dix heures, mais ensuite nous passons du temps à des essais de connexion audio-visuelle en vue d’interviews plus ou moins programmées. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et iris sophistiqué au Cassé. Acta. 13:27:23 //////// Le Jour ni l’Heure, deux photographies d’iris au Cassé le samedi 14 avril 2021, et agenda, 26-27 mai 1981 (voté Mitterrand). Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement, la mathématisation du monde. Journal, relecture et mise en ligne. Promenade avec Pierre sur le plateau, chemin de La Rouquette, retour par le chemin d’Enduré et Lacroix. Parlé à Mme Cabestaing. Atelier, commencé une grande toile, Le Bibliothécaire, d’après une photographie prise dans la tour de Magnas en janvier (je crois). Vaisseaux brûlés, “Daesh on the beach“, Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, Daesh. Dîné aux nouvelles, tarte aux champignons, carottes et fenouil, salade verte aux roulés au fromage et jambon, oreillettes de Mme Cabestaing et glaces au citron et à la menthe. Surf télévisuel, pas grand souvenir, un Sherlock Holmes avec Jude Lax en Watson, remontés relativement tôt. L’Arrière-Pays. La Dépossession. 123.000 signes. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mardi 27 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 28 avril 2021, 10 h 54
modifiée le jeudi 29 avril 2021, 9 h 54
Mercredi 28 avril 2021.
Semaine 17, Sainte Valérie —118/247. Plieux. Levés à huit heures moins dix. Temps très gris et pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Le Bibliothécaire, huile sur toile, 100/100, état de la veille, première tentative de mise en place. Comptes : Dernière connexion le 25/04/2021 à 19h32 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.371,02 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 27/04/20211.371,02 € /// À venir -2.036,52 € | Prévisionnel -665,50 /// Aucun mouvement. Difficultés informatiques (Google ne s’ouvrait pas, M. Verwaerde règle problème). Temps bizarre, extraordinairement sombre, on a l’impression que le jour ne se lève pas tout à fait. Acta. 11:06:16 //////// Communiqué pour le CNRE, n° 188 (Rambouillet ?). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de fleurs, la veille. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Promenade avec Pierre et Quentin Verwaerde sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement. Atelier, Le Bibliothécaire, revu et corrigé les proportions. Thé. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. Séance de travail avec M. Verwaerde. Autre communiqué pour le CNRE, n° 189, “La lettre des généraux”. Lettre à Gérald Pince, qui l’avait demandée. Lettre à Marcel Meyer, au sujet de l’In-nocence. Vaisseaux brûlés, seul (Einstein on the Beach).  Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés. Dîné aux nouvelles, accras de morue, chips, carottes, salade verte. Poire à la vapeur et beignets de sureau de Mme Cabestaing. Vu Saint-Cyr, 2000, de Patricia Mazuy, avec Isabelle Huppert, film très bizarre qui présente l’école comme une usine de maltraitance, ayant trompé les filles et leurs familles sur la promesse de beaux mariages alors que toutes sont vouées au couvent — cependant, comme le récit et surtout la langue sont pleins d’anachronismes (Mme de Maintenon se présente comme “l”épouse du roi”), on a des doutes. La Dépossession, 125.000 signes. Couché après deux heures. 

lire l’entrée du mercredi 28 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 29 avril 2021, 10 h 02
modifiée le vendredi 30 avril 2021, 8 h 47
Jeudi 29 avril 2021.
Semaine 17, Sainte Catherine de Sienne — 119/246. Plieux. Peu dormi, couché tard, réveillé à six heures, vaines tentatives de rendormissement, levé à sept. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, Le Bibliothécaire, état de la veille. Temps gris, bas et pluvieux. Comptes : Dernière connexion le 28/04/2021 à 16h21 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.990,60 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 28/04/20211.990,60 € /// À venir -2.625,50 € | Prévisionnel -634,90 € /// 28/04VIREMENT DE LA NOUVELLE LIBRAIRIE MOTIF: COMMANDE DU 17 - REF : COMMANDE DU 17 +619,58 € /// Acta. 10:02:33 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. L’Arrière-Pays, deux photographies de fleurs, 24 avril 2021, agenda des 28-29 avril 1991, et hommes provenant du netto-yage du bureau (captures d‘écran). Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Promenade avec Pierre et M. Verwaerde, flanc nord, retour par le chemin de l’église. Atelier, Le Bibliothécaire, phase favorable. Thé. Lecture par Pierre de Zygmunt Bauman, Modern Liquidity. Publication du Grand Remplacement dans l’édition “Nouvelle Librairie”. Séance de travail avec M. Verwaerde, Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, Einstein, Einstein on the Beach. Vaisseaux brûlés. La Dépossession, dictée. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, salade verte, poire à la vapeur. Vu C’est le bouquet, 2002, de Jeanne Labrune, avec Sandrine Kimberlain, Jean-Pierre Daroussin et Dominique Blanc.  L’Arrière-Pays. La Dépossession, 128.000 signes. Couché à minuit et demie.  

lire l’entrée du jeudi 29 avril 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 30 avril 2021, 9 h 06
modifiée le samedi 1er mai 2021, 10 h 03
Vendredi 30 avril 2021.
Semaine 17, Saint Robert — 120/245. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures et quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Banc, dét., samedi 24 avril 2021. Temps très gris et humide. Comptes : Dernière connexion le 29/04/2021 à 10h00 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.486,93 € /// Crédits -59.855,17 € /// Solde au 29/04/20214.486,93 € /// À venir -2.916,30 € | Prévisionnel 1.570,63 € ///  29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000729320442 PAYMENT-NUM 1 59944347 - REF : FCS000729320442  +2.055,56 €  /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS000737105012 PAYMENT-NUM 1 6 06733082 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991982271047 +230,08 €  /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000735359792 PAYMENT-NUM 1 6 04922183 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991982250924  +64,55 € ///  29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000732985442 PAYMENT-NUM 1 6 02700348 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991982151168  +57,99 €  /// 29/04 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 04-04 - REF : IR +30,60 €  /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000731953522 PAYMENT-NUM 1 60132277 - REF : FCS000731953522 +20,78 €  /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000729931782 PAYMENT-NUM 1 59980798 - REF : FCS000729931782  +19,51 €  /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000729444192 PAYMENT-NUM 1 59962306 - REF : FCS000729444192  +10,25 €  /// 29/04 VIREMENT DE AMAZON SERVICES INTERNATIONAL IN MOTIF: FCS000728557802 PAYMENT-NUM 1 5 98211755 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991981967588  +7,01 € /// Acta. 09:05:42 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (la situation financière). La Dépossession (130.000 signes). Le Jour ni l’Heure, paysage de l‘Isle-Bouon le jeudi 22 avril 2021 ; La Table, salle des Pierres, le vendredi 23 ; agenda, 30-31 mars 1969-1970. Bain, lecture par Pierre d’Olivier Rey, Itinéraire de l’égarement. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au cap du Cassé. Atelier, couverte 100X100 n° 21, Le Bibliothécaire, huile sur toile. Lecture par Pierre de Bauman, Liquid Modernity. Vaisseaux brûlés, Phil Glass. W. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, pavé de saumon, riz, carottes, poire à la vapeur. Vu Goya‘s Ghost, Les Fantômes de Goya, 2006, de Milos Forman, avec Stellan Skarsgard, Javier Bardem, Natalie Portman. La Déposession, 135.000 signes. Couché à une heure et demie.  

lire l’entrée du vendredi 30 avril 2021 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site