Le Jour ni l’Heure
février 2021

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 1er février 2021, 9 h 34
modifiée le mardi 2 février 2021, 10 h 10
Lundi 1er février 2021.
Semaine 5, Sainte Véronique — 35/330. Plieux. Nuit de tempête, quelque chose bat dans le vent, assez mal dormi, réveillé tôt. Levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et rendez-vous aux Morts la veille à dix heures du matin, avec M. Verrouarde. Déjeuner en bas avec Pierre. Temps sinistre, brouillardeux, pisseux, venteux, pluvieux mais, paradoxalement, très chaleureuse ambiance domestique. Acta. 09:34:05 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. “Affaire Thomas Janas”, évrit à ce monsieur, procédé à un double remboursement par chèque, puis à un autre via PayPal, cela deux fois par erreur. Signé, dédicacé et expédié l’exemplaire de Le Jour ni l’Heure, 2017 de M. Arnoux. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de l’avant-veille à Magnas, portrait de Vincent Castagno, la chatte et M. Verwaerde, premières jonquilles. Bain. Lecture par Pierre de Marianne Alphant, César et toi. Promenade avec Pierre et M. Verwaerde sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Atelier, entrepris la restauration d’Enjambements IV (je crois, le plus sombre). Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe s. à travers les âges. Séance de travail avec M. Verwaerde, lettres diverses, Vaisseaux brûlés, Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés (très peu). Crée un fichier et un dossier pour Du sens. Album Le Jour ni l’Heure 2019. Bon dîner et riche de restes du déjeuner de la veille à la maison des Roses, saucisson, nems au poulet, triangles chinois, salade verte, saint-félicien, saint-nectaire, tartelettes au citron et au chocolat, rosé. Revu le début du film sur les derniers jours d’Unamuno (Tant que durera la guerre, Lettre à Franco), et un épisode d’Ovni(s). L’Arrière-Pays. Journal, rédaction et mise en ligne. Dictionnaire, lettre D, dénoter, détoner, détonner. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du lundi 1er février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 février 2021, 10 h 40
modifiée le mercredi 3 février 2021, 12 h 03
Mardi 2 février 2021.
Semaine 4, Présentation du Seigneur au Temple — 33/332. Plieux. Bien dormi. Levé à huit heures moins dix. Déjeuné seul en bas, Noiriel encore aux “Matins de France Culture” (il a un rare tic de langage, “par le fait”).  Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et le Syntagma de Martinus Delrio, troisième partie, Plantin, Anvers, 1594, livre ouvert, photographie du samedi 30 janvier 2021. Temps perdu ou passé à des “recherches” sur Delrio — je ne comprends toujours pas bien ce que c’est que ce livre, il semble qu’il s’agisse d’une édition critique du théâtre de Sénèque, dont le nom pourtant apparaît à peine dans le titre, on a affaire là à des catégories mentales très éloignées des nôtres. “Cours de l’histoire” sur la propriété foncière, intéressant mais écouté assez distraitement, par force. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.190,08 € /// Crédits -62.828,17 € /// Temporairement la fonctionnalité de catégorisation de vos opérations est indisponible. Le service sera rétabli dans les meilleurs délais. Nous nous excusons pour la gêne occasionnée. /// Toutefois : Solde au 01/02/20213.190,08 € /// À venir 0,00 € |  Prévisionnel 3.190,08 € /// (aucun mouvement). Acta. 10:39:02 ////////  Journal du jour, réaction et mise en ligne immédiate. Album Le Jour ni l’Heure, sélection des premiers mois, s’ajoutant à celle de M. Verwaerde. Le Jour ni l’Heure, deux photographies marginales du château de Sérempuy le samedi 17 janvier 2021, lion de terre cuite du portail (Lucas ?), profil sud ; plus Plieux vu de l’ex-“premier gué”, avec les débordements de l’Auroue, vendredi 29 janvier 2021 (date erronée, à corriger). Bain. Assez longue promenade à pied avec M. Verwaerde, tour de La Rouquette à distance, Le Bourdieu, pentes qui font face à Gramont, vues sur l’Arratz débordé, étang-réservoir sous La Rouquette, Ballante (?), retour par l’autoroute La Rouquette-Enduré et la ferme de Lacroix. Parlé à M. Coulet, nouvelles. Atelier, suite de la réparation d’Enjambements IV, Nuits d’été, “Absence”, terriblement dans la tête depuis trois jours. Séance de travail avec M. Verwaerde sur Vaisseaux brûlés et sur l’Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, autoportrait de Moreau, années de plomb (Moro), la Lomagne pays des ormeaux, etc. Album Le Jour ni l’Heure 2019. Dîné aux nouvelles, quenelles “sauce au riz“ (sic), soja, poire à la vapeur et shortbread. Vu une partie de Celle que vous croyez, 2019, de Safy Nebou, d’après Camille Laurens, avec Juliette Binoche, Nicole Garcia, Guillaume Gouix, François Civil, mais nous laissons tomber, ce que je regrette à présent, Pierre par lassitude, moi par indignation (usurpation d’identité). Album Le Jour ni l’Heure 2019, mai-août. Dictionnaire, ajouté un difficile article ni, sur suggestion d’un lecteur (exigence de ni dans les phrases négatives : “je n’approuvais pas sa conduite et/ni son style”. Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du mardi 2 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 février 2021, 12 h 19
modifiée le jeudi 4 février 2021, 10 h 08
Mercredi 3 février 2021.
Semaine 5, Saint Blaise, 34/331, Plieux. Bien et beaucoup dormi, levé à neuf heures moins le quart, d’où retards irrattrapables ensuite. Déjeuné seul dans la cuisine, le “Cours de l’histoire” sur l’impôt et les inégalités. Le Jour ni l’Heure, mais iPhoto rame terriblement, d’où encore beaucoup de temps perdu : autoportrait de la nuit et débordements de l’Arratz, photographie de la veille, prise des entours du Bourdieu aide La Rouquette, face à Gramont. Excellent téléphonage de M. Pohon, affaires d‘“édition” en cours, affaire de l’abonné new-yorkais, qui non seulement aura été remboursé quatre fois mais qui en plus aura bel et bien la liaison, le lien, l’abonnement. Appel de M. Dellinger, qui viendra marcher cette après-midi. Comptes : Dernière connexion le 02/02/2021 à 10h34 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.169,96 € /// Crédits -62.828,17 € /// Solde au 02/02/2021 3.169,96 € /// À venir -115,90 € |  Prévisionnel 3.054,06 € ///  02/02 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE  -20,12 € /// Acta. 12:19:21 //////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, portrait de M. Verwaerde en ombre chinoise, L’Atelier du soir (les Pyrénées vues du chevalet), Le Savon noir, savon à peinture, dans la tour Saint-Clar. Bain, lecture par Pierre de Madeleine Alphant, César et toi, Napoléon III et Mérimée. Rendez-vous à trois heures avec M. Dellinger, promenade avec lui, Pierre et M. Verwaerde dans les bois de Flamarens, difficultés dues à la disparition du chemin d’accès traditionnel, à partir de la route de Gimbrède, mais très beau temps, presque printanier. Rentrés vers cinq heures, atelier, reverni certains pans d’Enjambements V, et commencé une nouvelle toile 60x60, entièrement abstraite. Thé. Séance de travail avec Quentin Verwaerde sur les Vaisseaux brûlés, L’Île du docteur Moreau, Dino Moro, L’Éducation sentimentale, etc. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés. Journal. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte aux avocats, poire à la vapeur et shortbread. Essayé de regarder Toute ressemblance…, de Michel Denisot, 2019, avec Franck Dubosc et Denis Podalydès, mais c’est vraiment trop bête et trop laid, même pour nous, et nous laissons tomber. Journal, suite, relecture et publication. Dictionnaire, article (presque) nouveau sur demande des correcteurs, à la faveur/ en faveur (il n’y avait que des exemples). Couché vers minuit et demi.

lire l’entrée du mercredi 3 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 février 2021, 10 h 30
modifiée le vendredi 5 février 2021, 10 h 13
Jeudi 4 février 2021.
Semaine 5, Sainte Véronique, justement — 35/330. Plieux. Insomnie, réveillé très tôt, levé avec Pierre à six heures et quart. Déjeuné avec lui dans la salle des Pierres, mais il part très vite. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et ferme de L’Aubin, la veille, à Flamarens. Cours de l’histoire, le déclassement, émission hélas sans queue ni tête entre une spécialiste de la noblesse en France-Comté au XIXe s. et un homme qui parle du baccalauréat aujourd’hui, non sans dire au passage, à mon grand amusement, « il y a eu un Grand Remplacement, si vous me permettez l’expression » (ce dont il parle en fait, sans le savoir, c’est du Petit Remplacement). Comptes : Dernière connexion le 03/02/2021 à 12h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.069,96 € /// Crédits -62.828,17 € /// Solde au 03/02/20213.069,96 € À venir 686,01 € |  Prévisionnel 3.755,97 € ///03/02 CHEQUE 3328039 -100,00 € (Partisans ?). Acta. 10:29:49 /////// Journal, rédaction et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, Flamarens de l’ouest la veille, Gramont et Avezan l’avant-veille, 2 février, des pentes de La Rouquette. Bain. Longue promenade à pied avec Quentin Verwaerde, chemin de La Rouquette, La Bonnefont, chemin de Naudin, descendu sous E. (oublie le nom), combe sous la salle de L’Isle-Bouzon, rejoint de là la combe sous La Rouquette, remontés vers la Rouquette, beau morceau d’allée, plateau. Atelier, couverte 60x60 n° 112 (?), rouge, vert, marron. Thé, biscuits. Séance de travail avec M. Verrouarde, Vaisseaux brulés et Index, 212-1, W, Wells, green, Cassiopée, Wittgenstein. Album Le Jour ni l’Heure, 2019, septembre-octobre. Début de Du sens, idée de citation, mais y renonce, remise en cause générale. Dîné aux nouvelles, crêpes de la Chandeleur, tarama, hummous, vin rosé, poire à la vapeur et glace à la vanille et aux noix de pécan. Vu The Ides of March, Les Marches du pouvoir, de George Clooney, 2011, avec lui-même, Ryan Gosling et Philip Seymour Hoffman. L’Arrière-Pays. Album Le Jour ni l’Heure 2019. Dictionnaire, pourchasse des £££ F, G,H, J. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du jeudi 4 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 février 2021, 10 h 29
modifiée le samedi 6 février 2021, 10 h 46
Vendredi 5 février 2021.
Semaine 5, Sainte Agathe — 36/329. Plieux. Pas mal dormi, malgré un peu de douleur au bas-ventre. Levé à huit heures vingt, Pierre parti depuis longtemps. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Gramont la veille, l’une et l’autre photographie sans grand intérêt. Temps gris et doux. Comptes : Dernière connexion le /// Bonjour /// Avoirs 4.454,06 € /// Crédits -62.828,17 € /// Solde au 04/02/2021 4.454,06 € À venir -698,09 € |  Prévisionnel 3.755,97 € ///  04/02 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1012194772262 - REF : YYW1012194772262 PAYPAL VIREMENT  +1.500,00 € (abonnements encore, ventes de livres Lulu et Amazon- /// 04/02 PRELEVEMENT CANALSAT DU 04/02 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A21020400760000743022730 LIB  -76,00 € /// 04/02 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/02 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A21020400399000742954718 LIB -39,90 € /// Acta. 10:29:34 /////// Journal, rédaction et miss en ligne. Le Jour ni l’Heure, billet du théâtre San Carlo de Naples le 13 avril 1985, avec Denis Smadja (Flaminia, de Pergolèse) ; pigeonnier du château de Maravat le samedi 17 janvier 2021 ; pages ouvertes de la Phénoménologie de l’esprit, avec passages soulignée et annotation “formidable anti-soimêmisme“). Bain. Promenade avec Quentin Verwaerde sur le plateau, jusqu’au cap du Cassé, retour par le boulevard extérieur du Cassé. Atelier, couverte 60x60 n° 113 (?), cramoisi, vert de vessie, bleu de cobalt, brun/noir. Thé, biscuit. Écrit à M. Marthien. Séance de travail avec M. Verwaerde pour les Vaisseaux brûlés, la machine suffisamment chauffée commence à tourner toute seule “de sorte que c‘est un vrai plaisir” — Wells, quadrangle, court, back to his rooms, Jacob, Jacob, Jacob, rue du Bac, Back, Caronie, Roman, vue, etc. Naturellement l’index a du mal à suivre et n’enregistre que très partiellement les ajouts, d’autant qu’il est lui-même en besoin permanent de refonte. Du remplacisme global (Lieu-tenance de l’Être ?). Dîné aux nouvelles, crêpes encore, aux champignons et aux œufs, puis à la glace au rhum et aux raisins, après salade verte aux avocats. Vu, ou revu, dit Pierre, mais je n’en avais aucun souvenir (il faudrait un index qui fonctionnât de ce Le Jour ni l’Heure, mais s’il existe je ne sais pas le faire marcher et ne puis jamais rien retrouver), The FortressNamhansanseong,  2017, de Hwang-Dong hyuk, d’après le roman du même titre de Kim-Hoon, avec Kim Yoon-Seok, Park Hae-il et Go Soo. L’Arrière-Pays. Album Le Jour ni l’Heure, 2019. Dictionnaire, pourchas des £££ dans les lettres H, I, J, K, L, M, N et peut-être même O. Écrit un article nouveau, mais j’ai oublié lequel.  Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 5 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 février 2021, 11 h 08
modifiée le dimanche 7 février 2021, 11 h 03
Samedi 6 février 2021.
Semaine 5, Saint Gaston — 37/328. Plieux. Bien dormi, levé vers huit heures et demie. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre-Auguste. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Maravat le samedi 17 janvier 2021, avec Quentin de Verrouarde et Pierre de Golubert. Émission de Finkielkraut sur les États-Unis, avec un prénomiste frénétique, Mark Cohen, qui produit un effet hautement comique, quand on imagine Finkielkraut sous cette avalanche d’Alains (après le mimodrame rituel de sa présentation par le journaliste de service, qui, à force de s’entendre répondre “bonjour Timour Drak (?)” à son “bonjour Alain” ne dit plus que “bonjour” tout court, à quoi Finkielkraut répond obstinément “bonjour Timour Drak” d’une voix désespérée (ah, que d’aventures !). Comptes : Dernière connexion le 05/02/2021 à 10h22 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.755,97 € /// Crédits -62.828,17 € /// Solde au 05/02/20213.755,97 € /// À venir 0,00 € |  Prévisionnel 3.755,97 € /// 05/02 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 05/02 - MOTIF : R202102 - REF : CAS0001546571012021 LIB  -611,21 € (voiture) /// 05/02 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/02 - MOTIF : WY0201015610261611640002210T1 - REF : WY0201015610261611640002210T1234337 LIB  -86,88 € (assurance de crédit pour l’emprunt relatif aux travaux de la tour). Acta. 11:06:23 /////// Journal, rédaction et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, Maravat avec Pierre et Quentin le samedi 17 janvier 2021, deux vues du château et une de l’église. Bain, lecture par Pierre de Marianne Alphant, César et toi, affaires de “Bretagne”, débarquements très critiqués par Napoléon à Sainte-Hélène (look who is talking !). Promenade avec Pierre et Quentin sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Atelier, couverte 60x60 n° 113 (?), force glacis, accord chromatique et matière pas mal mais les formes sont laides, on dirait des amibes entrelacées. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, il règle ou croire régler son compte à Michelet, échange de lettres entre lui et Hugo à propos du “Crucifié”, 1856, si je ne me trompe. Excellente séance de travail avec M. Verwaerde sur les Vaisseaux brûlés, 212 et parages, tout s’emboîte à merveille, il faut seulement prendre garde à ne pas repasser éternellement par les mêmes chemins (ceux de Passage !), ou, au moins, à les éclairer chaque fois d‘un jour nouveau (Wittgenstein, toujours). Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, mais naturellement il peine à suivre. Tél. de Karim Ouchikh, lui ai parlé puis il s’entretient sur des questions techniques (la banque, PayPal, le compte Twitter) avec Quentin Verwaerde. Tél. également de Flatetrs, parle de Ruskin, Matins à Florence. Le Remplacisme global (Lieu-tenance de l’Être est trop joli, et trop beau pour ce que c’est. Banlieue de l’Être ?). Dîné aux nouvelles, escalopes tyroliennes gasconnes, une affaire industrielle assez quelconque qui se prête à merveille à ma chère théorie des deux bontés (c’est bon mais ce n’est vraiment pas “bon”, comme certains chocolats également industriels). Salade verte aux avocats. Poire à la vapeur, confiture de myrtilles et shortbread. Vu deux épisodes sur trois d’une série sur Henry VIII, avec un roux assez sexy (Arte). Dictionnaire, assez sérieusement, pourchas des £££ dans les lettres O, P, Q, R, S. Couché vers deux heures, très satisfait de ma journée (me réjouit particulièrement le relancent des Vaisseaux, largement dû à M. de Verrouarde — que sera-ce lorsque nous serons débarrassés des trois livres à paraître !). 

lire l’entrée du samedi 6 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 février 2021, 11 h 35
modifiée le lundi 8 février 2021, 9 h 47
Dimanche 7 février 2021.
Semaine 5, Sainte Eugénie — 38/327. Plieux. Bien dormi *. Levés sur les huit heures. Déjeuné en bas avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et cimetière de Grazan, à Mauvezin, samedi 17 janvier 2021. Bain, lecture par Pierre de Marianne Alphant, Rome, Stendhal. Été à dix heures au monument aux Morts, retrouvé en chemin MM. de Verrouarde et de Lingé. Conversation sur la Plaza Mayor, au retour, avec M. Dellinger à propos de l’Algérie et de Benjamin Stora, sur lequel il exprime des sentiments réservés. L’Arrière-Pays. Acta. 11:34:18 /////// Journal, rédaction et mise en ligne. Nouvelles attaques, sur le site de TV Libertés, d’un certain Hernandez, qui finira par présenter des excuses. Déjeuner à trois dans la salle des Pierres : saucisson et terrines de Mme de Mazeron, poulet rôti au citron et pommes de terre nouvelles, vacherin, rouelle pour M. Verwaerde, glace au rhum et aux raisins et artisanale à la vanille, avec des biscuits aux amandes, café. Suites de l’“affaire Hernandez”, qui évolue de façon assez satisfaisante par l’effet de ma réaction habituelle, très vive, avec appel à la police et à la gendarmerie, à Twitter, menaces de poursuites et incitation faite à l’intervenant de dire tout ce qu’il sait et de développer ses insinuations. Victoire, si l’on veut, mais cet imbécile est arrivé à me gâcher mon dimanche. Allons à Lavardens, malgré le mauvais temps. Église, entretien avec un homme très gentil et très savant qui se donne comme “le sacristain” (naturellement, c‘est surtout lui qui parle. Tour du château. Été voir aussi celui de Merens. Rentrés par Roquefort, Gers très haut. À la maison à six heures et quart. Parlé à sept heures avec Mlle Estelle Redpill, rendez-vous pris. Séance de travail sur les Vaisseaux brûlés avec M. Verwaerde, nouvelle de la mort de ma mère reçue dans le Troms. Le Remplacisme global. Nouvelles, infusion, demi-poire réchauffée. Essayé de voir avec un film avec François Civil, Mon inconnue, d’Hugo Gélin, mais c’est vraiment par trop bêta. L’Arrière-Pays (front calmé, excuses reçues, donc, “n’en parlons plus”). Album Le Jour ni l’Heure, commencé la réduction (de deux cents photographies à soixante-quinze, 175). Dictionnaire, les £££, article “tutoiement” (à relire). Couché à deux heures.  

lire l’entrée du dimanche 7 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 février 2021, 11 h 21
modifiée le mardi 9 février 2021, 11 h 33
Lundi 8 février 2021.
 Semaine 6, Sainte Jacqueline — 39/326. Plieux. Levé à huit heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille sous un arbre en fleur à Lavardens, et château de Lavardens (sous la pluie). Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre. Acta. 08:50:48 /////// Journal. Excellente conversation téléphonique à dix heures, sur rendez-vous, avec le très aimable M. Marthien, à propos des traditionnels points demeurés obscurs de l’index (du journal), affaires de prénoms et de dates de naissance, confusions, erreurs orthographiques dans les noms, etc. Après quelques appels téléphoniques et échanges informatiques un peu mufles (on appelle des gens auxquels on n’a pas parlé depuis des mois pour leur demander un prénom ou une date de naissance en espérant que ça ne va durer trop longtemps parce qu’on a toute une liste d’appels à passer), tout est résorbé sauf le cas du château de La Tronquette, “près d’Auch”, où demeurait dans les années trente “Jacqueline d’Ythurbide”, relation de Cavaglieri à Peyloubère, Pavie Le Jour ni l’Heure,  “Les Inondations“, vue du bureau pendant la conversation avec M. Marthien, alors qu’il fallait chercher dans cinquante livres à la fois, sans parler des travaux en cours sur le Dictionnaire ; le donjon de Roquefort, la veille ; et double page ouverte des Lettres à soi-même, de Toulet, avec ballet nautique de matelots dunkerquois nus dans la rade de Marseille. Bain, Pierre finit la lecture de César et moi, de Marianne Alphant, décidément merveilleux. Promenade avec Pierre sur le plateau,“jusqu’au bout du goudron”. Parlé au retour avec les Aeberhard, dont nous découvrons avec amusement qu’ils utilisent le même concept et ont la même pratique de promenade. Atelier, couverte 60x60 n° 113, qui à vrai dire ne va nulle part, malgré mes efforts de redressement. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, entendu avec un agacement maintenu. Voulu faire un communiqué du CNRE sur le “séparatisme” (que nous approuvons fort), mais M.  Verwaerde et moi nous avisons qu’il y en déjà trois ou quatre. Travaillé avec lui aux Vaisseaux brûlés, La Disparition, Flandres, Perec, Dumont, Roubaud, Woolf, etc. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés. Journal, suite. Plaisant dîner de restes, saucisson, poulet froid mayonnaise, cuisses de poulet chaudes, salade verte aux avocats, vacherin, sain-nectaire, glace et shortbread. Vu sur France 2, rare occurrence, deux épisodes de La Jeunesse de Voltaire, ou quelque chose comme ça, « l’homme qui ne voulait pas se taire », image palichonne, moyens très limités, acteur peu satisfaisant, mais enfin regardable (l’ensemble, le sujet), au moins par nous. Remonté assez tard, journal, suite, le French cancan, Germinal, mise en ligne vers une heure du matin. Dictionnaire, terminé le pourchas des ££££. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 8 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 février 2021, 11 h 31
modifiée le mercredi 10 février 2021, 8 h 49
Mardi 9 février 2021.
Semaine 6, Sainte Apolline — 40/325. Plieux. Levé avec Pierre à sept heures et demie, déjeuné avec lui dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et panneau du restaurant Le Malthus (Sauf riverains), à Lavardens, l’avant-veille. L’Arrière-Pays. Chien Le Coz insupportable toute la matinée, comme tous ces jours derniers — aboie au moindre mouvement, et même quand il n’y en a pas ; impossible d’entrer chez nous ou d’en sortir sans ses crises de fureur haineuses, placidement contemplées par sa maîtresse (“les chiens aboient, c’est normal”). On est en permanence tendu dans l’attente de la prochaine attaque. Passage de M. Verwaerde qui vient chercher les Notes achriennes (?). Acta. 11:33:11 //////// Journal. Le Jour ni l’Heure, le rendez-vous au monument aux morts à Plieux l’avant-veille dimanche, 7 février, avec MM. Dellinger et Verwaerde ; carton pour les “Partisans” ; château de Flamarens le dimanche 7 février 2021. Bain. Promenade sur le plateau avec Quentin Verwaerde, jusqu’au rang des chênes, sous une petite pluie fine. Parlé à Mme Cabestaing au retour. Atelier, fortement modifié la couverte n° 113, plutôt pour le meilleur. Trav. avec M. Verwaerde aux Vaisseaux brulés tout en peignant, lui cherchant les textes sur la Toile (La Route des Flandres). Thé, un biscuit. Journal, suite, tentative de mise en ligne, mais plantage, perdu une bonne heure. Dîné aux nouvelles, demi-cuisse de poulet qui restait, champignons, pommes de terre, œuf à cheval ; poire à la vapeur et glace. Vu peut-être un peu quelque chose mais j’ai oublié quoi, remonté tôt — ah, si, un film ou téléfilm où Roschdy Zem est président de la République. Dû fermer et rouvrir l’ordinateur, beaucoup de temps perdu. Journal, relecture et mise en ligne. Dictionnaire, chassé de nouveaux £££ récemment ajoutés par M. Verwaerde. Hélas, tombé de sommeil, couché avant minuit.  

lire l’entrée du mardi 9 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 février 2021, 9 h 05
modifiée le jeudi 11 février 2021, 11 h 52
Mercredi 10 février 2021.
Semaine 6, Saint Arnaud — 41/324. Plieux. Couché tôt, réveillé très tôt, vers cinq heures ou cinq heures et demie, levé à six heures et quart avec Pierre, déjeuné avec lui dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et vue sur Lavardens le dimanche 7 février 2021 à partir des entours du petit cimetière de Saint-Pé. Comptes : Dernière connexion le Bonjour Avoirs 4.614,21 € /// Crédits -62.828,17 € /// Dernière connexion le 06/02/2021 à 11h01 /// Bonjour M. CAMUS /// Solde au 09/02/20214.614,21 € /// À venir -98,16 € |  Prévisionnel 4.516,05 € /// 09/02 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: PENSION ACTUALISEE - REF : 12115777 CAMUS 0121  +1.119,21 € /// 09/02 PRELEVEMENT AXA DU 09/02 - MOTIF : I0000505264469-AXA 60A59652V020221 - REF : I0000505264469 LIB  -180,97 € /// 09/02 CHEQUE 4365021 -80,00 € (?) /// Journal, rédaction et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 7 février 2021, château de Mérens, le Gers à Roquefort, Lavardens encore. Bain. Lecture par Pierre de Benjamin Olivennes, L’Autre Art contemporain, vrais artistes et fausses valeurs. Nouvelle, transmise par Karim Ouchikh qui a eu la gentillesse de se rendre à l’audience à la place de Me Rimokh, de Me Bonichot et de moi, de ma relaxe totale dans l’affaire du “tweet banquise” — les attendus, très longs et très détaillés, soulignent, ce qui me semble peu habituel, la qualité des arguments avancés par mes avocats. Promenade avec Quentin Verwaerde et Pierre sur le plateau, “jusqu’au bout du goudron”. Entretien filmé en direct avec Grégory Rose à propos de l’arrêt de la XVIIe Chambre. Conversation téléphonique avec Yohann Rimokh, que vivement félicité et remercié d’un succès qui lui est largement dû, ainsi qu’à Stéphane Bonichot. Dicté un communiqué pour le CNRE, n° 172, “L’Affaire Didier Lemaire” (à Trappes). Dîné aux nouvelles, raviolis de cèpes, carottes, salade d’avocats, poire à la vapeur, confiture de poires et shortbread. Vu un peu du Parrain (?, scène à Corleone, puis Ellis Island)) et un peu d’Ivanhoé, mais remonté relativement tôt. L’Arrière-Pays, suite de l’arrêt favorable de la XVIIe Chambre. Dictionnaire, réglé les problèmes soulevés par les plus récents £££ de Quentin Verwaerde, quelques ajouts d’exemples. Couché à une heure et demie.    

lire l’entrée du mercredi 10 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 février 2021, 12 h 06
modifiée le vendredi 12 février 2021, 12 h 55
Jeudi 11 février 2021.
Semaine 6, Notre-Dame de Lourdes, 42/323. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures, Pierre parti depuis longtemps. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et La Place du mort, environs de Fleurance (à l’est, du côté de Céran), retour de Lavardens le dimanche 7 février 2021. Crise de tweets, hélas, ardeur communicative des succès. J’avais hier retweeté le tweet banquise, puisque la justice n’y trouvait rien à redire, Twitter le resupprime ce nonobstant, sur dénonciation. Appel de la Bibliothèque. Grand retard, par ma faute. Comptes : Dernière connexion le 10/02/2021 à 08h59 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.496,44 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 10/02/2021 3.496,44 € /// À venir -98,16 € |  Prévisionnel 3.398,28 € /// 10/02 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € /// Acta. 12:05:14 /////// L’Arrière-Pays. Crise boulimique, pour tout arranger. Deux petites boîtes de terrine de Mme Mazeron, château Fargas, biscuits, café. Le Jour ni l’Heure, maison sur les remparts de Lavardens le dimanche 7 février 2021 et deux “cartons” pour les Partisans, ni l’un ni l’autre très satisfaisants, l’un peu lisible, l’autre aux couleurs laides. Bain. Jean-Philippe Lafon. Promenade sur le plateau, seul, jusqu’au bout du goudron. Atelier, beaucoup amélioré la couverte 60x60 “n° 113” (à vrai dire j’ai perdu le fil), qui en somme revient au principe de la“couverte“ des débuts. Trav. avec M. Verwaerde, dans la bibliothèque et dans l’atelier : communiqué du CNRE n° 173, “Diversité et génocide par discrimination” ; et Vaisseaux brûlés, 212-, Wolfson, Le Schizo et les langues, Flanders Hotel à New York, Porto-Rico. Écrit à Marianne Alphant. Dîné aux nouvelles, macaroni alla bolognese, salade verte et avocats, poire à la vapeur et confiture de poires, shortbread.  Vu Il Campione, Le Défi du champion, 2019, de Leonardo d’Agostini, avec Stefano Accorsi et Andrea Carpenzano (un film sur le football, avec un jeune footballeur pas du tout sexy). Dictionnaire. Couché à vers une heure et demie.   

lire l’entrée du jeudi 11 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 février 2021, 15 h 37
modifiée le samedi 13 février 2021, 9 h 48
Vendredi 12 février 2021.
Semaine 6, Saint Félix — 43/322. Plieux. Beaucoup dormi, levé à neuf heures moins le quart. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et photographies prise la veille dans l’atelier par Quentin Verwaerde. Magistrale crise de tweets, à la fois “théorique” et plaisante, toute la matinée et jusqu’à présent. Pas d’envoi de la mi-journée pour “Le Jour ni l’Heure”, sinon l’état de la veille de la couverte 60x60 n° 113 (je crois), très retouchée (retrait de près de trois cents points blancs, mais il en reste beaucoup). Comptes : Dernière connexion le 11/02/2021 à 12h01 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.496,44 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 11/02/20213.496,44 € /// À venir -158,16 € |  Prévisionnel 3.338,28 € /// (aucun mouvement). Acta. 15:36:29 /////// Bain. Promenade avec Quentin Verwaerde sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Atelier, couverte 60x60 n° 113, appliqué du glacis noir sur le rouge du bas. Thé dans la bibliothèque. Pour la première fois, dicté l’entrée du jour du journal à M. Verwaerde. Vaisseaux brûlés, Jim Byerley à Porto-Rico. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, Jim, Porto-Rico. Dictionnaire. Dîné aux nouvelles, speccles (?) et champignons, poire à la vapeur et confiture de poires. Vu une petite comédie anglaise des années cinquante, Law and Disorder, de Charles Crichton, avec Michael Redgrave et Robert Morley, bien insignifiante, avec un scénario inepte. Dictionnaire, ajouté deux articles inédits, “pédophilie” et “diversité”. Quand je veux me coucher vers deux heures, je découvre un article de Libération, de mon ami Plottu et d’un certain Macé, fort diffamatoire, et qui m’apprend que le Parquet a fait appel de l’arrêt de la XVIIe Chambre me relaxant mercredi. Pas mal de réactions à cela, dont la mienne. Couché après trois heures. 

lire l’entrée du vendredi 12 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 février 2021, 9 h 59
modifiée le dimanche 14 février 2021, 11 h 42
Samedi 13 février 2021.
Semaine 6, Sainte Béatrice — 44/321. Plieux. Assez bien dormi, quoique peu. Levé avec Pierre à huit heures et demie. Très épais brouillard dans toutes les fenêtres. Déjeuné dans la salle des Pierres abec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue à l’est, de la chambre, sur la maison Cabestaing dans le brouillard. Comptes : Dernière connexion le 12/02/2021 à 15h34 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.496,44 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 12/02/20213.496,44 € /// À venir -158,16 € |  Prévisionnel 3.338,28 € ///  Aucun mouvement. Acta. 09:58:47 /////// Journal, rédaction, relecture et mise en ligne en accès libre (appel du Parquet au jugement rendu en ma faveur). Pas d’envoi de la mi-journée de Le Jour ni l’Heure. Bain. Lecture par Pierre de Benjamin Olivennes, L’Autre Art contemporain. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Rencontré en chemin les Aeberhard, assez longue conversation abec eux, Simone, au cours de ses recherches dans les archives, à trouvé un Jolibert à Plieux au XIXe siècle. Origine vendéenne des Biraud. Immigration bretonnne, homme du château d‘eau de Moradoux, M. Le  Quelque Chose (Gall ?). Atelier, très brièvement, bord bas de l’opus 113. Lecture par Pierre de Muray, les tables tournantes. Séance de Vaisseaux brûlés avec Quentin Verwaerde, mais nous sommes arrivés à une carrefour majeur, Giacomo Joyce, Trieste, Leopold, Pola X, etc., il faudrait faire pour chaque phrase et presque pour chaque mot de longues recherches, c’est difficile à imposer à qui que ce soit, et d’ailleurs je n’ai absolument pas le temps. Dictionnaire. Dîné aux nouvelles, gratin de j’y-fous-tout, macaroni, pommes de terre, fromage, etc. Salade verte aux avocats. Poire à la vapeur, confiture de poires et shortbread. Vu un long petit film anglais récent, About Time, 2013, de Richard Curtis,  avec Domnhall Gleeson, Rachel McAdams et l’excellent Bill Nighy — un peu bêta, mais assez charmant. Dictionnaire, article “Pour autant“, et nombreux ajouts d’exemples. Relu l’article “bonjour”. Couché vers un heure. 

lire l’entrée du samedi 13 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 14 février 2021, 11 h 38
modifiée le lundi 15 février 2021, 9 h 59
Dimanche 14 février 2021.
Semaine 6, Saint Valentin — 45/320. Plieux. Bien et beaucoup dormi, levés à huit heures. Déjeuné avec Pierre dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et magnifique chœur de l’église en ruine de Genens, près de Montréal, le dimanche 18 janvier 2021. Acta, commencé, mais bain, lecture par Pierre de Benjamin Olivennes, L’Autre Art contemporain. À dix heures au monument aux Morts avec Pierre, y retrouvé MM. Dellinger [corr. autom. : “Dessiner”] et Verwaerde. Pensée spéciale pour Génération Identitaire, très injustement menacé de dissolution sans aucun motif sérieux. Conversation avec M. Dellinger, sur la place, à propos de tests généalogiques américains, dont il est très satisfait, et qu’il recommande beaucoup (il s’est trouvé italien à 60 %). Mme Cabestaing, au passage, nous offre des pots de confiture de sa propre confection, à la figue et au sureau. Beau temps froid. L’Arrière-Pays, en faveur de Génération Identitaire. Acta. 11:37:15 /////// Reçu la nouvelle de la mort de Pierre-Guillaume de Roux. Journal, rédaction (à partir d’une page de Benjamin Olivennes sur l’Angleterre). Été avec Pierre déjeuner à la maison des Roses chez M. Verwaerde. Gazouillis, gazuchis, gakouchis, raviolis japonais, saucisson, rillettes, copa, saumon, saint-félicien, gâteau au chocolat, café. Marché à trois sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Pas d’atelier. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, 212-, environs de “Giacomo Joyce”, mais j’ai oublié quoi. Relecture et mise en ligne du journal avec lui. Surtout, lui ai dicté une entré nouvelle du Dictionnaire, “travail du deuil”. Thé. Dictionnaire seul, ensuite. Pas de dîner, poire à la vapeur avec de la confiture de figues de Mme Cabestaing, excellente. Vu Little Women, Les Quatre Filles du docteur March, 2019, de Greta Gerwig, d’après Louisa May Alcott, avec Saoirse Ronan et Timothée Chalamet. Repris le travail sur le Dictionnaire, ajouté encore plusieurs entrées, la plupart à caractère fortement politique, “indigène”, “colonisation”, “immigration”, etc. Couché à quatre heures du matin. 

lire l’entrée du dimanche 14 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 15 février 2021, 10 h 06
modifiée le mardi 16 février 2021, 14 h 04
Lundi 15 février 2021.
Semaine 7, Saint Claude — 46/319. Plieux. * Levés à huit heures. Très beau temps. 21° dans la bibliothèque !!!!. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et rendez-vous au monument aux Morts la veille, avec MM. Verwaerde et Dellinger. Déjeuner en bas avec Pierre, fini avec lui un pot de confiture de Mme Cabestaing ! M’aperçois que j’ai oublié de finir un article tardif du Dictionnaire, “pour autant” (il va falloir encore m’en occuper, malgré les résolutions d’arrêter là les travaux). Acta. 10:05:39 /////// Non, “pour autant“” n’avait pas été oublié. Journal, réduction et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 17 janvier 2021, un dimanche, pas un samedi comme mis par erreur sur plusieurs autres : Mauvezin, Grazan, Mansempuy. Bain, lecture par Pierre de Benjamin Olivennes, L’Autre Art contemporain. Promenade avec Pierre et Quentin dans les bois de Magnas, par l’accès sud (-ouest). Tour-baisodrome, photographies. Allée des jonquilles, il y en a beaucoup, mais pas en  tapis, ce qu’au fond nous n’avons vu qu’une seule fois. Atetier, commencé une nouvelle toile, 60x60 n° 114, Les Onze II, qui devrait être plus sombre (et sans les chevaux) mais il faudrait un format vertical. Séance de travail avec M. Verwaerde, journal, relecture et mise en ligne, Vaisseaux brûlés, Trieste, Joyce, Lolita, basic reality. Remplacisme global. Dîné aux nouvelles; gnocchis, pesto, poire à la vapeurr et confiture de poires. Vu les deux derniers épisodes des Aventures du jeune Voltaire, pleins d’hallucinants anachronismes de langue (et de société) (« Vous prenez un verre ? »). Remplacisme global, sans beaucoup d’élan. Couché à une heure.  

lire l’entrée du lundi 15 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 16 février 2021, 14 h 11
modifiée le mercredi 17 février 2021, 10 h 09
Mardi 16 février 2021.
Semaine 7, Mardi-Gras — 37/318. Plieux. Bien dormi. Levés à huit heures. Co-auteur de Noiriel aux “Matins de France Culture”, le retour de la race. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pedro. L’Arrière-Pays, autoportrait dans la tour de Magnas, sur le sofa, la veille, et portrait de M. Verwaerde sur l’escalier, id., bien. Affreuse crise de tweets, dont je sors à peine, et même pas vraiment. Pas d’envois de la mi-journée de Le Jour ni l’Heure. Luttes contre les discriminations à “La Grande Table”, c’est décidément une journée ultra-négagéno. Échanges avec M. Pohon, toutefois. 14:10:00 /////// Bain, lecture par Pierre de Benjamin Olivennes, L’Autre Art contemporain. Promenade avec Pierre et Quentin jusqu’au cap du Cassé, banc de Bismarck, Verwaerde dans l’herbe, avant-printemps. Conversation avec la voisine de gauche de M. Verwaerde, qui lisait au soleil sur la plaza Mayor, sur un banc devant sa maison. Atelier, Les Onze II. Thé. Forte séance de travail avec M. Verwaerde. Écrit à l’éditeur norvégien Skaug, positivement. Transposition, pour le journal, des conclusions de Me Rimokh dans le procès Banquise (c’est M. Verwaerde qui se charge de la mise en forme, assez compliquée car il y a beaucoup d’illustrations). Dicté, avec la permission de M. Pohon, un ultime article pour le Dictionnaire, “remigration”. Vaisseaux brûlés, 212-… toujours, Moll Flanders, barbe, Leopold II. Dîné aux nouvelles, petite terrine de Mme Mazeron avec un fond de fond de floc de Gascogne, restes de gratin de macaronis, salade verte, poire à la vapeur et confiture de cerises noires de Mme Cabestaing, excellentes. Vu Deux moi, 2019, de Cédric Klapisch, avec l’irrésistible François Civil et Ana Girardot (qui l’est peut-être aussi). Remplacisme global, 1. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mardi 16 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 17 février 2021, 10 h 07
modifiée le jeudi 18 février 2021, 10 h 24
Mercredi 17 février 2021.
Semaine 7, Cendres — 48/317. Plieux. Bien dormi, levés peu avant huit heures. Très beau temps. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et été de la veille des Onze II, couverte 60x60 n° 114, je crois (deuxième séance). Comptes : Dernière connexion le 13/02/2021 à 09h56 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.496,44 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 16/02/20213.496,44 € /// À venir -375,53 € |  Prévisionnel 3.120,91 € /// 16/02REMISE CHEQUES BORDEREAU 02483211 /NOPT/NB CHQ TRAITE /00002  +60,00 € /// 15/02 PRELEVEMENT ORANGE DU 15/02 - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6311A8) - P - REF : 5B052T631 B052T6311A831E LIB -60,00 € /// Acta. 10:06:22 /////// Journal, rédaction et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 15 février, “Risque d’avalanche en Norvège”, précaire pile de livres sur le petite table voisine du bureau, avec un guide de la Norvège (et en effet la pile s’est effondrée depuis la photographie) ; jonquilles à Magnas ; Le Bibliothécaire, portrait de M. Verwaerde dans l’escalier hélicoïdal de la tour de Magnas. Bain, lecture par Pierre de Benjamin Olivennes, L’Autre art contemporain (éloge des arts nationaux). Belle promenade avec Pierre et M. Verwaerde à Landiran, très beau temps doux, moment agréable devant la chapelle, autoportrait, retour par Labat (?). Atelier, Les Onze II, thé, lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, Zola, qui évidemment lui pose un problème car c’est une grand figure du dreyfusisme qu’il lui faut quand même ranger parmi les méchants. Je ne comprends pas pourquoi l’église catholique n’a pas fait de Muray un cardinal. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, toujours à Trieste. Remplacisme global. Dîné aux nouvelles, tartothon, salade verte, poire à la vapeur aux confitures de sureau et de cerises griottes (?). Revu Le Parrain 3, 1990, de Francis Ford Coppola, avec Al Pacino, Andy Garcia, Diane Keaton. Remplacisme global, toujours I, sans grand succès.  

lire l’entrée du mercredi 17 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 18 février 2021, 11 h 10
modifiée le vendredi 19 février 2021, 11 h 31
Jeudi 18 février 2021.
Semaine 7, Sainte Bernadette — 49/316. Plieux. Réveillé tôt, levé à huit heures moins le quart avec Pierre. Déjeuné dans la salle des Pierres avec lui. Temps gris et humide. Le Jour ni l’Heure, autoportrait devant la chapelle de Landiran, la veille, et Les Onze II, dét., état de la veille également. Comptes : Bonjour M. CAMUS/// Dernière connexion le 17/02/2021 à 10h0 /// Avoirs 3.574,90 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 17/02/20213.574,90 € /// À venir -435,46 € |  Prévisionnel 3.139,44 € ///  17/02VIREMENT DE KOBO INC. - PUBLISHER PAYMENTS (ACC.: KO1224) MOTIF: ROYALTY PAYMENT WL00003295 - REF : COTR0649355  +78,46 € /// Tél. de M. Dellinger, à l’instant, qui veut savoir l’heure du procès d’Agen le 25 février (13h 30 ?). Acta. 11:09:21 /////// Décidé de mettre en ligne en guise d’entrée de journal les attendus de ma relaxe au procès du “tweet-banquise” devant la XVIIe Chambre, mais nous ne disposons que d’un pdf, que saisit Quentin Verwaerde et que tape Pierre. Verwaerde part pour Toulouse. Communiqué n° 174 pour le CNRE, “Islamo-gauchisme et réalité scientifique”. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, portrait de Pierre près d’une maison dont j’oublie le nom, sous Landiran à l’est ; chapelle de Landiran ; Les Onze II. Bain, lecture par Pierre de Benjamin Olivennes, L’Autre Art contemporain. Fini le livre, passé à Taine, Vie et opinions de M. Thomas Graindorge. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement (beau temps persistant, les chemins sont secs). Atelier, Les Onze II, personnages, les précise un peu, mais pas trop. Lecture par Pierre de Muray, Le XXe siècle à travers les âges, Zola toujours, Fécondité, Trois Villes. Remplacisme global, repris le chap. I, “La théorie de la théorie du complot”. Dîné aux nouvelles, “speccles”, non, spaetzle, petite nouilles alsaciennes. Salade verte. Poire à la vapeur avec de la délicieuse confiture de sureau de Mme Cabestaing. Vu A Serious Man, 2009, de Joel et Ethan Coen, avec Michael Stuhlbarg (“No Jews were harmed in the making of this motion picture”). Dictionnaire, relu le chapitre I, mais il n’a pas atteint sa forme définitive. Commencé le chapitre II (“Du sens” ?). Couché vers une heure. 

lire l’entrée du jeudi 18 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 19 février 2021, 12 h 33
modifiée le samedi 20 février 2021, 10 h 54
Vendredi 19 février 2021.
Semaine 7, Saint Gabin — 50/315. Plieux. Assez peu dormi, levé à sept heures, nuit noire encore, procédé à des rangements de mon bureau consécutifs à la fin de divers grands travaux, notamment le Dictionnaire ; et préparatifs d’une visite immobilière prévue pour onze heures. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et chien sculpté, pilier droit du portail sud du château de Landiran, mercredi 17 février 2021. Acta, mais panne de connexion au beau milieu, pendant une heure ou deux. Poursuites des rangements, réduit de moitié à peu près le tumulus (un mot de Jean Puyaubert) de mon bureau. À onze heures, couple de visiteurs amenés par M. et Mme Mercier, d’abord très froids, mais qui néanmoins semblent intéressés quand je leur apporte certains détails que ne connaît pas l’agent ; cependant celui-ci semble préférer que je n’intervienne pas. Les visiteurs disent trouver très bien notre cuisine et n’aimer pas les cuisines trop apprêtées, ce qui me semble le comble de la politesse. Ils sont présentement dans la tour Sainte-Mère. Comptes : Dernière connexion le 18/02/2021 à 11h02 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.574,90 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 18/02/20213.574,90 € /// À venir -718,21 € |  Prévisionnel 2.856,69 /// Acta. 12:38:33 /////// Entretien avec M. Mercier après le départ des visiteurs. Il dit qu‘ils sont très intéressés et vont faire une offre dès la semaine prochaine. Du coup, branle-bas de combat et reprise intense de la rêverie immobilière auvergnate. Bain, lecture par Pierre de Taine, Vie et opinions de M. Thomas Graindorge. Promenade avec Pierre sur le plateau, tour d’horizon de la situation du marché en Auvergne. Atelier, Les Onze II, thé, lecture par Pierre de Philippe Muray, pages cette fois tout à fait passionnantes sur le péché originel et le dogme de l’Immaculé conception. Frénésie de recherches sur la situation actuelle du marché immobilier “de charme” en Auvergne, très pauvre — La Tour-Serviat semble vendue, Omps aussi, Le Teihet n’en parlons pas : du coup rien n’est bien désirable. Retour de M. Verwaerde, très content de son expédition à Toulouse et qui nous rapporte toute sorte de délicatesses. Travail avec lui sur les Vaisseaux brûlés, les frères Nash et John-Antoine Nau. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, Nash, Nau. Dîné aux nouvelles, crêpes, tarama, humous. Poire à la vapeur et confitures de Mme Cabestaing. Vu une assez longue partie d’un documentaire sur les capitulations allemandes des 7 et 8 mai 1945. Journal interrompu le matin, reprise, relecture et mise en ligne. Dictionnaire. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du vendredi 19 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 20 février 2021, 11 h 04
modifiée le dimanche 21 février 2021, 12 h 10
Samedi 20 février 2021.
Semaine 7, Sainte Aimée — 51/314. Plieux. Levé peu après sept heures. L’Arrière-Pays, considérations “théoriques”. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et chapelle de Landiran à L’Isle-Bouzon, autre vue, du contrebas. Émission de Finkielkraut sur le roman contemporain et l’idéologie, puis de Jeanneney sur les Croisades vues du point de vue arabe. Comptes : Dernière connexion le 19/02/2021 à 12h35 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.574,90 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 19/02/2021 3.574,90 € /// À venir -718,21 € |  Prévisionnel 2.856,69 € /// Aucun mouvement. Acta. 11:03:35 //////// L’Arrière-Pays. Recherches immobilières en Auvergne encore, sans grand succès (Vicq ? mais c’est dans l’Allier. Landogne ? Mais lotissement, et peu de vue. Etc.) Ah, parlé à M. Combes, l’agent immobilier : comme prévu, Omps est vendu — pas grave, je n’y tenais pas plus que cela (Cantal, et pas le meilleur ; peu de vue, et lotissement à gauche ; mais très joli et élégant). Pas pu joindre M. Changarnier. Un seul envoi de la mi-journée pour Le Jour ni l’Heure, chat sculpté du montant gauche du portail sud de Landiran. Bain. Lecture par Pierre de Taine, Vies et Opinions de M. Thomas Graindorge. Promenade avec Quentin Verwaerde sur le flanc nord, retour par le chemin de l’église, très boueux (source ?). Atelier, Les Onze II, personnages. Thé, biscuits. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, Victor Hugo de nouveau, les tables tournantes. Écrit à M. Pohon, mais Quentin Verwaerde accomplit pendant ce temps ce que je demandais à M. Pohon de bien vouloir faire, je supprime donc ma lettre juste avant l’envoi. Vaisseaux brûlés avec M. Verwaerde, tombeau de Paul Morand à Trieste. Journal. /// Dîné aux nouvelles, nems de légumes, très bons. Salade verte et avocats. Poire à la vapeur et confiture de mûres, shortbread. Vu un panachage de documentaire sur le Croisade des enfants, de Seins de glace (Georges Lautner), de Police 1900 et d’Au gré du courant, film japonais des années cinquante. Remonté relativement tôt (moi). Journal, relecture et mise en ligne. Dictionnaire. Couché vers une heure et demie.   

lire l’entrée du samedi 20 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 21 février 2021, 12 h 29
modifiée le lundi 22 février 2021, 10 h 17
Dimanche 21 février 2021.
Semaine 7, Premier dimanche de Carême — 52/313. Plieux. Longue et curieuse insomnie, tout à fait sans angoisse perceptible, mais obstinée. Réveillé vers cinq heures, rendormi à sept, levé à huit. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et L’Hiver à Magnas, deux versions rivales, lundi 15 février 2021. Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre. Bain. Lecture par Pierre de Taine, Vie et opinions de M. Thomas Graindorge, histoire du jeune Butler, à La Nouvelle-Orléans. À dix heures au monument au Morts, retrouvé sur le plaza Mayor MM. Verwaerde et Dellinger, aller et retour avec eux. Nouvelle crise d‘“immobilier auvergnat”, cette fois-ci autour de certain “manoir des Bosquets”, irrésistible, mais apparemment voisin de Moulins. Pierre et moi essayons de le localiser, mais en vain. L’Arrière-Pays. Acta. 12:29:33 /////// Trouvé le “manoir des Bosquets”, qui ne s’appelle pas du tout comme cela, le nom est là pour brouiller les pistes — il est effectivement merveilleux, bien que pas du tout dans notre zone de recherche (et un peu trop cher pour nous, même si) (mais merveilleux). Déjeuner dominical avec M. Verwaerde. Saucisson et jambon espagnol rapporté par lui de son expédition à Toulouse. Magret de canard grillé par mes soins. Domaine Pajot, Eauze. Vacherin et cantal. Plum pudding et glaces à la poire et au rhum. Café. Promenade abec Pierre et M. Verwaerde sur le plateau, jusqu’au rang des chênes, par un vent à décorner les biques, et un peu de pluie. Échangé quelques mots néanmoins, au retour, avec Mme Cabestaing qui essaie de fermer ou fixer les volets de sa maison. Atelier, Les Onze II, thé, lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, maintenant je suis passé dans son camp. M. Verwaerde est dans son nouveau bureau, ex-“bureau du chien”, bien aménagé par lui et devenu presque présentable, avec même un lit disponible. Courte séance de travail avec lui dans la bibliothèque, Vaisseaux brûlés, 212-/// et Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés, la mission Dolorès (à San Francisco). Journal. Pas de dîner à proprement parler, demi-poire à la vapeur et glace à la poire. Vu Don Jon, 2013, de Joseph Gordon-Levitt, avec lui-même et Scarlett Johansson. Journal, relecture et mise en ligne. Remplacisme global, 3. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du dimanche 21 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 22 février 2021, 10 h 22
modifiée le mardi 23 février 2021, 10 h 40
Lundi 22 février 2021.
Semaine 8, Sainte Isabelle  — 53/312. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures. Grand retour de Céline, petit déjeuner dans la bibliothèque, donc. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et autre, dans le premier escalier de la tour de Magnas, le lundi 15 février 2021. Temps gris et pluvieux, passablement sinistre, mais l’humeur ne l’est pas. Acta. 10:21:45 //////// Journal, relecture et mise en ligne — non, erreur, franchement je ne sais pas à quoi s’est passée la matinée (débuts de réservations d’hôtel à Paris, recherches immobilières en Auvergne & Bourbonnais ?). L’Arrière-Pays ? Le Jour ni l’Heure, trois autres photographies du 15 février 2021 à Magnas, portrait de M. Verwaerde dans l‘escalier de la tour, jonquilles de saison, chemin sous le ciel. Bain. Lecture par Pierre de Taine, Vie et opinions de M. Thomas Graindorge. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au Cassé, méditation au banc deBismarck, retour par le boulevard extérieur. Atelier, petit Les Onze, personnages. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, retour à Hugo pas baptisé. Tél. de M. Changarnier, La Tour-Serviat effectivement vendue. Parle d’un château voisin d’Ambert, un peu cher, pas mal, sans plus, que longuement inspecté webmatiquement et avec Google Map. Travaillé aux Vaisseaux brûlés avec M. Verrouarde, Arabelle, bande dessinée de Jean Ache. Journal. Excellent dîner de restes, saucisson rapporté de Toulouse par M. Verrouarde, troisième magret de canard, pommes de terre et champignons, restes de vacherin et de cantal, vin d’Eauze, pudding, demi-poire à la vapeur, glaces à la poire, au rhum et aux raisins. Vu L’Homme fidèle, 2018, de Louis Garrel, avec lui-même, Laetitia Casta et Lily-Rose Depp (qui a l’air d’avoir treize ans et demi, comme longtemps sa mère). Journal, relecture et mise en ligne. Dictionnaire, ajouté une entrée rageuse, “Sorbonne Université”. Remplacisme global, 3/4, le discours de Pasteur succèdant à Littré sous la Coupole. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du lundi 22 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 23 février 2021, 10 h 48
modifiée le mercredi 24 février 2021, 9 h 57
Mardi 23 février 2021.
Semaine 8, Saint Lazare — 54/311. Plieux. Bien dormi, levés à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et état de la veille des Onze II. Temps gris et pluvieux. Allègre mélancolie. Acta. 10:47:28 ///////  Journal. Le Jour ni l’Heure, petit fromage de chèvre (rouelle) dans la cuisine, dimanche 7 février 2021. Bain. Lecture par Pierre de Taine, Vie et opinions de M. Thomas Graindorge, l’agence matrimoniale d’État. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l‘embranchement. Longue conversation au retour, devant chez les L. (dont la maison est à vendre) avec Danièle Lavauden, avec qui nous n‘avions pas parlé depuis plusieurs mois. Atelier, Les Onze II. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges. Thé. Séance de travail avec M. Verwaerde. Communiqué pour le CNRE, n° 175, “Artificialisation et remplacisme global”, à propos de la “gare de Roissy”. Vaisseaux brûlés et Index, Foe, de Foe, Defoe, famille flamande. Journal, relecture et mise en ligne. Dîné aux nouvelles, omelette aux pommes de terre, salade verte, poire à la vapeur et glace à la poire et à la vanille. Revu un peu de Portrait de la jeune fille en feu et vu beaucoup de La Ciociara, de Vittorio de Sica, avec Sophie Loren et Jean-Paul Belmondo, curieusement contre-emploi. Dictionnaire, ajouté un article “souffrance (en)”. Remplacisme global, 4, mais buté sur une grossière mésinterprétation mienne du discours de Pasteur sur Littré — tentatives de rétablissement, broyées par le sommeil. Oublié l’autoportrait. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mardi 23 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 24 février 2021, 10 h 16
modifiée le jeudi 25 février 2021, 13 h 10
Mercredi 24 février 2021.
Semaine 8, Saint Modeste — 55/310. Plieux. Levés à huit heures. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit précédente, utilisé un cliché de la pénultième, pris aux petites heures ; et détail d’un petit vase mien sur un plateau, au petit déjeuner, le matin même. “Cours de l’histoire” sur l’histoire de l’esclavage, “invention du concept de race” à la fin du XIXe siècle (!!!).  Comptes : Dernière connexion le 22/02/2021 à 13h43 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.001,43 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 23/02/20214.001,43 € ///À venir -864,43 € |  Prévisionnel 3.137,00 € /// 23/02 REMISE CHEQUES BORDEREAU 02483231 /NOPT/NB CHQ TRAITE /00001  +526,53 € (Nouvelle Librairie) /// 23/02 CHEQUE 4365023 -100,00 € /// Acta. 10:16:03 /////// Journal (Taine, vie et opinions de Frédéric-Thomas Graindorge); Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, Sartor Resartus sur le Grand Robert ; porte à droite de mon bureau, vue sur le salle des Nuits à partir de la bibliothèque ; médaillon pornographique anonyme (Jean Dampt), bronze, c. 1890 (?), provient de la maison de Dampt et de Jean Puyaubert rue Campagne-Première. Bain, lecture par Pierre de Taine, Thomas Graindorge, bals, dîners en ville. Promenade avec Pierre dans la vallée, passé deux fois les détroits sans encombre, traversé la rivière au premier gué — beau temps très doux, on a trop chaud avec des vêtements d’hiver. Atelier, Les Onze II, lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, Balzac. Journal, relecture et mise en ligne. Écrit à Benjamin Olivennes. Dictionnaire, ajouté un article, j’ai oublié lequel (“souffrance, en souffrance”, peut-être, ou était-ce la veille ? ). Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, carottes, salade verte, poire à la vapeur, glaces à la poire et à la vanille, turron offert par le Bibliothécaire, lequel reçoit une photographe venue de Gaillac, qu’il a menée dans les bois de Magnas). Vu quelque chose, mais j’ai oublié quoi (un biopic sur Alzheimer ?) [Renseignement pris : un mélange ignare de La Plage, avec Leonardo Di Caprio, de biopique de Judy Garland (trop triste), de Vikings (trop dur : scènes de tortures)]. Dictionnaire, article “souffrance (en)”, suite. Relu Heidegger, (“Le mot de Nietzsche”, dans Chemins qui ne mènent nulle part). Relu aussi le discours de réception de Pasteur à l’Académie française, avec éloge de Littré (la première partie de Remplacisme global pourrait s’appeler “1882”) (Remplacisme global pourrait s’appeler La Dépossession) (ou bien : Les Dépossédés). Remplacisme global, 4, peu avancé (cité Pasteur). Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mercredi 24 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 25 février 2021, 13 h 09
modifiée le vendredi 26 février 2021, 9 h 24
Jeudi 25 février 2021.
Semaine 8, Saint Roméo — 56/309. Plieux. Levés à huit heures, beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, pas mal, et photographie de photographie d’époque dans la bibliothèque, Le Chevalier Raymondin et la fée Mélusine, 1894, dét., de Jean Dampt, 1854-1945. L’Arrière-Pays. Tél. du Bibliothécaire, dont la visiteuse a connu une alerte au coronavirus et qui, en conséquence, s’autoconfine. Tél. de Me Rimokh, à propos d’une émission ce soir sur Radio-Courtoisie et aussi de l’audience du procès Schiappa la semaine prochaine. Comptes : Dernière connexion le 24/02/2021 à 10h11 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.001,43 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 24/02/20214.001,43 € /// À venir -898,83 € |  Prévisionnel 3.102,60 € /// Aucun mouvement /// Acta. 13:11:44 //////// Le Jour ni l’Heure, un seul envoi, coupes sur la table ronde et paysage sur bois, sur le moment même. Bain, lecture par Pierre de Taine, Frédéric-Thomas Graindorge, très belles pages sur les artistes, séjour à Barbizon [corr. autom. : “Barbillon”]. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Au retour, Mme C. nous offre un nouveau lot de confitures de sa confection. Atelier, repris une des jarres peintes il y a deux ou trois ans, mis du glacis. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, Balzac. Journal, rédaction et mise en ligne. Vaisseaux brûlés, Index des Églogues et des Vaisseaux, écran, cinéma. Dîné aux nouvelles, maquereaux sur toasts, pois chiches, carottes, champignons, salade vertes, avocats. Poire à la vapeur, biscuits, confiture de cerises de Mme Cabestaing. Vu le début de Curiosa, 2019, de Lou Jeunet, avec Niels Schneider (Pierre Louys), Noémie Merlant (Marie de Heredia), Camélia Jordana (Zohra Ben Brahim). Mais dû y renoncer  assez vite à cause d’un rendez-vous radiophonique à neuf heures et demie sur Radio Courtoisie avec Yohann Rimokh et Patrice Jean sous la houlette de Jérôme Besnard et d’Hector Burnouf à propos de la censure — une heure et demie d’émission. Dictionnaire un peu, ensuite, puis Remplacisme global (La Dépossession ?), 5. Couché un peu avant deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 25 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 26 février 2021, 9 h 52
modifiée le samedi 27 février 2021, 10 h 05
Vendredi 26 février 2021.
Semaine 8, Saint Nestor — 57/308. Plieux. Peu dormi, insomnie matinale inexplicable, pas trop mangé, pas bu, aucune angoisse, pas de souci particulier — réveillé à six heures, levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue de la chambre le matin même, prise du lit (“Le Tableau”). Marianne Alphant à “À quoi pensez-vous ?” (à la banlieue). Retour offensif de l’hiver, épais brouillard, on ne voit absolument rien par les fenêtres, que du blanc. Comptes : Dernière connexion le 25/02/2021 à 13h05 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.032,03 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 25/02/2021 4.032,03 € /// À venir -929,43 € |  Prévisionnel 3.102,60 € /// 25/02 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 02-02 - REF : IR +30,60 € /// Acta. 09:51:21 ///////  Journal, rédaction et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure : escalier à Plieux, avec le livre de Benjamin Olivennes, L’Autre art contemporain (dont la couverture reproduit un escalier de Szafran) (malheureusement ça ne se voit guère, à cette échelle) ; petit vase pré-dynastique égyptien, jadis acheté chez Montbrison, rue Bonaparte ; vue de la bibliothèque l’après-midi. Bain, lecture par Pierre de Taine, Thomas Graindorge. Retour de M. Verwaerde, son amie photographe n’a rien, fausse alerte, en conséquence lui non plus. Néanmoins il veut préparer mon ordinateur pour un entretien avec des Canadiens excentriques le lendemain, et donc ne vient pas avec nous. Marchons jusqu’au cap du Cassé, station au banc de Bismarck. Pas d’atelier, Les Onze II sèchent, la jarre est vernie, rangements dans le bureau de M. Verwaerde, dont nous poursuivons les difficiles aménagements (il est terriblement encombré). Dicté à M. Verwaerde un texte d’hommage à Jean Raspail. Vaisseaux brulés, Anna Popper. Ne fermez pas la porte, le bloom s’en chargera. Dîné aux nouvelles, quenelles de quenelles, carottes, salade verte aux avocats, poire à la vapeur, confitures de cerise de Mme Cabestaing, deux biscuits de shortbread. Vague surf télévisuel; rien trouvé à regarder, remonté tôt, ce dont je m’aperçois que cela déséquilibre mes soirées et mes nuits, avec attaques de sommeil tôtives et tôtif réveil, tout étant décalé par l’omission d’une étape habituelle. Ce que nonobstant : Dictionnaire, article “déjà”, suggéré par quelque‘un sur Facebook, et Dépossession, 5, Heidegger on Nietzsche, mais ça m’écarte du sujet, forcément. Couché tôt, vers minuit et demi. 

lire l’entrée du vendredi 26 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 27 février 2021, 10 h 28
modifiée le dimanche 28 février 2021, 13 h 00
Samedi 27 février 2021.
Semaine 8, Sainte Honorine — 58/307. Plieux. Réveillé tôt, levé à sept heures vingt, il fait déjà jour, les jours ont considérablement allongé, Anna de Noailles avait raison. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et grosse “jarre” de la table peinte, cette fois vernie (la jarre — il faudrait cette fois vernir la table, mais c’est toute une opération). Comptes : Dernière connexion le 26/02/2021 à 09h45 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.145,76 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 26/02/20213.145,76 € À venir 0,00 € |  Prévisionnel 3.145,76 € /// 
26/02PAIEMENT CB AMAZON DU 11/02 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -253,99 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 13/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -201,00 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 06/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -116,80 € /// 26/02 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-210225-14-6739  +100,00 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 21/02 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -74,99 € /// 26/02 REMBOURSEMENT CB AMAZON PAYMENTS DU 06/02 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  +73,54 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 17/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -72,24 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 24/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -65,00 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 15/02 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -59,93 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 19/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -56,84 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 06/02 A PAYLI2441535 - CARTE*0007  -54,90 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 17/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -53,94 € // 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 08/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -23,38 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 22/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -12,30 € /// 26/02 PAIEMENT CB AMAZON DU 12/02 A PAYLI2090401 - CARTE*0007  -9,51 € /// 26/02 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 22/02 - CARTE*0007 -4,99 € /// Beau temps. 10:28:17 ///////  Journal, rédaction et mise en ligne. Malheureusement, crise de nerfs à cause du bruit de longues conversations au premier étage. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du jeudi 25 février, Intérieur à Plieux, salle des Vents, Éliézer et Rébecca, grande jarre, versant brun et vert. Bain, lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale. Promenade rapide avec Pierre, marché jusqu’au rang des chênes, chien décidément assez agressif sur la rampe. À cinq heures, enregistrement d’une assez longue émission avec deux Canadiens et l’aide technique de M. Verwaerde. Vaisseaux brûlés avec ce dernier, ensuite : Allan de San Francisco, avec vue sur le mission Dolorès. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, carottes, salade verte aux avocats. Poire à la vapeur avec confiture de cerises de Mme Cabestaing et shortbread. Vu My Cousin Rachel, 2017, de Roger Michell, d’après Daphné Du Maurier,  avec Rachel Weisz et Sam Claflin, pas mal. Dictionnaire. Dépossession, 6. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du samedi 27 février 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 28 février 2021, 18 h 15
modifiée le lundi 1er mars 2021, 10 h 18
Dimanche 28 février 2021.
Semaine 8, Saint Romain — 59/306. Plieux. Levés à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et  Intérieur à Plieux, bibliothèque, paysage dans un cadre doré avec horloge et livres, dont le Journal de Marie Bashkirtseff. Déjeuné en bas avec Pierre. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale. Été au monument aux Morts, y retrouvé M. Dellinger et sa peite chienne blanche, Fanny. L’Arrière-Pays, assez activement. Acta, la veille. Tuerie dans les règles de l‘art à la maison des Roses, saumon, saucisson, jambon cru, rillettes, raviolis japonais au poulet, pommes de terre à la grenaille, Saint-Félicien, tarte meringuée au citron, café. Promenade sur le plateau avec MM. de Verrouarde et de Golubert, été au Casse, revenus par le boulevard extérieur. L’Arrière-Pays, suite. Acta. 18:13:47 //////// Vaisseaux brûlés avec M. Verwaerde, Allan Bloom. Journal. Poire à la vapeur et infusion. Vu The Ugly Truth, 2009, de Robert Luketic, avec Katherine Heigle et Gerard Butler. L’Arrière-Pays. Journal, relecture et mise en ligne. La Dépossession du monde, 8. 

lire l’entrée du dimanche 28 février 2021 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site