Le Jour ni l’Heure
juin 2019

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 1er juin 2019, 12 h 24
modifiée le dimanche 2 juin 2019, 9 h 44
Samedi 1er juin 2019.
Semaine 22, saint Justin — 152/213. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures et quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille débat un portail maniériste de l’autre château de Plieux, commune de Condom, et clochers de La Romieu dans la lumière du soir, la veille aussi. Émission de Finkielkraut sur l’islamophobie, discours morts de la maison Mort. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 31/05/2019 à 09h30 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.347,02 € /// Crédits -82.188,16 €  /// (le site n’ouvre pas pour le détail des opérations et les comptes de mai). Agenda. 12:24:09 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Trois photographies de la veille, portrait de Mlle Venezia, autre château de Plieux à Condom, les pins parasols à Sarrau, Castéra-Lectourois. Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Bain. Lecture par Pierre de Saint-Simon, à propos de Fénelon (« leurs sublimes s’amalgamèrent »). Promenade sur le plateau avec Pierre. Tweets. Dîné aux nouvelles, petit raviolis assez mauvais, carottes, poire à la vapeur et biscuits aux amandes très durs. Vu un documentaire sur Versailles et la répartition des espaces, puis les eaux. Tweets, 115.000 signes. Couché peu après minuit. 

lire l’entrée du samedi 1er juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 2 juin 2019, 9 h 57
modifiée le lundi 3 juin 2019, 8 h 51
Dimanche 2 juin 2019.
Semaine 22, sainte Blandine — 153/212. Plieux. Bien et beaucoup dormi, levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Campaigno à Ligardes, comme j’ai pu. Déjeuné en bas avec Pierre-Auguste. Très beau temps. Comptes : Dernière connexion le 01/06/2019 à 12h19 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.347,02 € /// Crédits -82.188,16 € /// Solde au 31/05/2019 1.347,02 € /// À venir -742,05 € | Prévisionnel 604,97 €  /// Mes Dépenses Mes Recettes 31/05 PRELEVEMENT URSSAF DU 31/05 - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 31 -574,74 € /// 31/05 VIREMENT DE DAVID JORDAN - MOTIF : VERSEMENT DE SOUTIEN +100,00 € /// 31/05 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 08/05 A LECTOURE -64,22 € (achats pour le déjeuner de France Télévisions) /// 31/05 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 08/05 A LECTOURE -61,19 € /// 31/05 PAIEMENT CB AMAZON DU 20/05 A PAYLI2090401 -40,85 € /// 31/05 COMMISSIONS D INTERVENTION -32,00 € /// 31/05 PAIEMENT CB SARL MAZZONETTO DU 08/05 A LECTOURE -30,80 € (?) /// 31/05 PAIEMENT CB AMAZON DU 17/05 A PAYLI2090401 -11,04 € /// 31/05 PAIEMENT CB AMAZON DU 17/05 A PAYLI2090401 -9,78 € //// (BNP en ligne a repris du service. Pierre avait payé la dernière note d’hôtel à Paris, quatre nuit pour La Ligne claire, +/- 1000 euros. Agenda. 09:56:32 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne (lettres de Mme Levin). Tweets. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du vendredi 31 mai 2019, château de Plieux à Condom, maison de Sarrau sur la commune de Castéra-Lectourois, vue lointaine sur Lectoure dans le crépuscule à partir de Saint-Martin-de-Goyne. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, tableau apocalyptique de la France durant la seconde moitié du règne de Louis XIV,  misère, dépopulation, plans de Bougainvilliers et de Vauban.   L’Arrière-Pays. Visite annoncée de M. et Mme Guilhem de Certaines, qui veulent comparer certains éléments d’architecture avec ceux de leur château du Garanné, près de Seissan. Tour assez exhaustif des lieux, sommet de la tour compris. Visite d’un ancien journaliste du Figaro, mais c’est Pierre qui le reçoit pendant ce temps. Été avec Pierre au Cassé, retour par le boulevard extérieur. Atelier. Entrepris une version grande (100x100) du Paysage à la tour. Lecture par Pierre de Saint-Beuve, Port-Royal, suite du long portrait de Nicole, que Sainte-Beuve déteste. Tweets. Dîné aux nouvelles, semoule et jardinière de légumes, salade verte, poire à la vapeur et biscuits très durs aux noisettes.  Vague surf télévisuel,  remonté tôt. L’Arrière-Pays, peu. Tweets, 135.000 signes. Journée très contrôlée et efficace. Couché avant une heure.     

lire l’entrée du dimanche 2 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 3 juin 2019, 8 h 57
modifiée le mardi 4 juin 2019, 9 h 47
Lundi 3 juin 2019.
Semaine 23, saint Kévin — 154/211. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures. Temps très gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Pouy-Roquelaure, très convaincant dans son allure XVIIe, malgré d’assez vilains toits modernes,  mais qui semble avoir été construit pour l’essentiel après 1824. Agenda. 08:57:28 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Envoyé à Marcel Meyer, afin qu’il l’envoie aux membres, la lettre aux membres du CNRE écrite une semaine plus tôt, avec un paragraphe ajouté sur la Société des Amis. Bain. Reçu à onze heures un ancien journaliste du Figaro, M. Francis Puyalte, et son épouse, qui séjournent à Maignaut-Tauzia. Lui était déjà passé la veille, pendant que je recevais les Certaines. Pierre leur fait visiter. Verre avec eux ensuite. S’en vont vers deux heures. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Atelier. Grand Paysage à la tour, 100x100 n° ?, couvert l’ensemble de la toile, sauf une zone étroite au milieu, petit champ rosifiant. Promenade sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Dîné aux nouvelles. Omelette aux pommes de terre et aux champignons, salade verte, poire à la vapeur et excellent confiture de myrtilles. Farfouillages télévisuels, diverses sottes petites comédies françaises, dont l’une avec le très sexy et joli fils d’un réalisateur de télévision, “ami“ de Jean-Marie Le Pen, dont le nom m’échappe pour l’instant (a fortiori celui du fils). Remonté relativement tôt. Tweets, mais beaucoup moins avancé de la veille, 142.000 signes. Couché à minuit et demi.   

lire l’entrée du lundi 3 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 4 juin 2019, 9 h 52
modifiée le mercredi 5 juin 2019, 10 h 31
Mardi 4 juin 2019.
Semaine 23, sainte Clotilde — 155/210. Plieux. Bien et beaucoup dormi, levé à huit heures dix. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et abside de la belle église Saint-Antoine de Lialores, actuellement très en travaux depuis qu’elle a pris la foudre. Agenda. 09:52:08 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, rédaction, relecture et mise en ligne publique (Grandes Écoles et “reproduction sociale”). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de l’église de Lialores, vendredi 31 mai 2019. Poussée boulimique, espéré manger du thé,, n’en ai pas trouvé, me suis rabattu sur de petits pains au lait à la confiture de figues, avec du floc. Bain. Tweets. Atelier, grand Paysage à la tour (Balignac), presque achevé. Lectoure par Pierre de Saint-Beuve, Port-Royal, fin du premier volume, mort de Nicole. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Dîné aux nouvelles, omelette aux pommes de terre et champignons, salade verte. Vu un peu de The Prestige, 2006, de Christopher Nolan, avec Christian Bale, mais remonté relativement tôt. Tweets, 160.000 signes. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 4 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 5 juin 2019, 10 h 45
modifiée le jeudi 6 juin 2019, 10 h 49
Mercredi 5 juin 2019.
Semaine 23, saint Igor — 156/209. Plieux. Très mal dormi, longue insomnie centrale, rendormi vers sept heures, réveillé par Céline dans la bibliothèque à huit heures vingt. Temps gris et pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit pénultième et “« Arrêtez le massacre ! »”, affreux panneau de l’office du Tourisme de la Ténarèze devant la superbe maison XVIIIe qui a succédé à l’ancien château de Ligardes, dans l’enceinte médiévale. Comptes : Dernière connexion le 02/06/2019 à 09h48 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.210,52 € /// Crédits -82.188,16 € /// Solde au 04/06/2019 1.210,52 € /// À venir -983,26 € | Prévisionnel 227,26 € /// 04/06 PRELEVEMENT CANALSAT DU 04/06 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL -76,00 € /// 04/06 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/06 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL -39,90 € /// 04/06 COMMISSIONS COTISATION ESPRIT LIBRE -19,35 € /// 04/06 FRAIS TENUE DE COMPTE AVEC REMISE -1,25 € /// Agenda. 10:44:41 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Lettres et téléphonages divers, parlé à M. Changarnier, rendez-vous pris, et à M. X., de la Nouvelle Librairie, qui a finalement bien reçu tous les livres. Tweets. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du vendredi 31 mai 2019, château du Feuga à Saint-Mézard, portail maniériste (?) au château de Plieux de Condom, et ce château lui-même, chartreuse de 1808 et donjon du XIIIe siècle. Bain. Lecture par Pierre de Saint-Simon, l’affaire Fénelon vu de ce point de vue là, les Maximes de la vie des Saints en procès à Rome, les ducs de Beauvillier et de Chevreuse au bord de la disgrâce mais ils en réchappent, renouvellement général de la maison du duc de Bourgogne, Saint-Simon pris entre deux feux à cause de sa vénération pour Rancé (qui a écrit à Bossuet contre Fénelon), sa querelle avec le jeune duc de Charrost, fils de Beauvillier (et que nous cherchâmes un jour dans Charrost, sous la pluie déjà). À trois heures chez Jeanne à Fleurance pour aller avec elle à Flaran y voir une pseudo-exposition des tableaux anglais de la collection Simonow, en fait un assez paresseux réaccrochage, sans grand intérêt. Exaspération renouvelée face à l’état de présentation au public de l’abbaye, partout encombrée d’affiches et de panneaux didactiques ou publicitaires, jusqu’en la malheureuse église abbatiale. Il pleut toute l’après-midi. Cherché longuement et fini par trouver une maison sur une butte, au sud de Valence-sur-Baïse, près de Bidalet, d’abord aperçue de très loin et en laquelle reconnu une intéressante tour médiévale, Le Gardès, XIIIe s., en laquelle je m’aperçois ce matin que Philippe Lauzun voyait même un de ses chers “châteaux gascons”. Autres attractions touristiques ultra-mineures (mais cela vaut mieux que les attractions tourististiques majeures maltraitées, comme Flaran…), les châteaux d’Aulagnères et de M., près de Larroque-Saint-Sernin (le nom est plus grand que le village). Cézan, village-castelnau en voie de massacrisation avancée. Réjaumont, assez belle “villa” italianisante, pleine de roses sous la pluie. Revu dans la gadoue la belle maison néoclassique (1852 ou 1869, je lis mal) de Las Pignès, qui cette fois-ci tombe tout à fait en ruine, hélas. Invités à dîner par Jeanne à Fleurance, mais Les Perles d’Asie sont fermées le mercredi, essayé assez audacieusement un nouveau restaurant vietnamien un peu tchérnobylien, sous un ancien hôtel ou restaurant, mais finalement très bon — raviolis de crabe, cassolette de poissons, crème brûlée. Raccompagnés Jeanne, essayé pas trop brillamment de régler pour elle un problème sur son ordinateur. Rentrés vers dix heures. Journal, rédaction, relecture  et mise en ligne (nème vitupération contre Flaran). Tweets, 170.000 signes, avec de plus en plus de notes, sans quoi c’est incompréhensible. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mercredi 5 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 6 juin 2019, 11 h 39
modifiée le vendredi 7 juin 2019, 9 h 43
Jeudi 6 juin 2019.
Semaine 23, saint Norbert — 157/208. Plieux. Assez bien dormi, mais nuit plutôt agité néanmoins car c’est Pierre que souffre d’insomnie et que je retrouve au premier étage à 5 heures, lisant. Levé pour ma part à sept heures et demie, lui déjà parti. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans les jardins de Flaran, pas mal, et paysage atomique du matin même. Échanges avec M. Changarnier. Comptes : Dernière connexion le 05/06/2019 à 10h39 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -525,46 € /// Crédits -82.188,16 € /// (Site de la BNP n’ouvre pas vraiment, sauf la première page — détail des opérations impossible à obtenir). Agenda. 11:39:09 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée du jour, rédaction, relecture, mise en ligne. Accès boulimique absurde, lambeaux de poire confites au sucre, petits pains au lait grillés avec de la confiture de figues, des choses que je n’aime même pas. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de Flaran la veille, mercredi 5 juin, toutes les trois dans la catégorie « Arrêtez le massacre ! ». Communiqué n° 71 pour le CNRE (Débarquements, Rembarquements). Bain. Atelier. À peu près fini la grande couverte 100x100, Paysage à la tour II. Lecture par Pierre de Sainte-Beuve, Port-Royal, triomphe et mort d’Arnaud d’Andilly. Promenade sur le plateau avec Pierre, temps très agréable, ensoleillé et légèrement venteux. Dîner aux nouvelles, tarte aux champignons et carottes, salade verte, poire la vapeur et confiture de figues. Vu ou revu Tirez sur le pianiste !, 1960, de Truffaut, avec Charles Aznavour, vraiment excellent. Tweets, 172.000 signes (je m’étais trompé hier, c’était seulement 165.000). Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du jeudi 6 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 7 juin 2019, 9 h 55
modifiée le samedi 8 juin 2019, 9 h 55
Vendredi 7 juin 2019.
Semaine 23, saint Gilbert — 158/207. Plieux. Pas trop mal dormi mais réveillé très tôt, levé à six heures et demie avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans la cour, et grand Paysage à la tour II, couverte 100x100 n° 55. Temps très gris et pluvieux. Comptes : Dernière connexion le 06/06/2019 à 11h35 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -842,20 € /// Crédits -82.188,16 € ///  Solde au 06/06/2019 -842,20 € /// À venir 1.018,41 € | Prévisionnel 176,21 € /// Débiteur depuis 2 jours ///      06/06 CHEQUE 3328012 -330,00 € (honoraires M. l’architecte en chef pour son devis des travaux intérieurs de la tour) /// 06/06 VIREMENT DE APPLE DISTRIBUTION INTERNATIONAL MOTIF: CCI : 0128766252,PURPOSE:PUBLISHER ROYALTIES,APPLE - REF : 0128766252 +13,26 € 05/06 CHEQUE 3328013 -888,75 € (Céline) /// 05/06 PRELEVEMENT PSA FINANCE DU 05/06 - MOTIF : 100P3077570 32 050619 VOTRE IDENTIFIANT ESPACE CLIENT :P0221019349 NOTRE SITE : WWW.PSA-FINANCE-FRANCE.FR-742,05 € (voiture) /// 05/06 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/06 - MOTIF : WY0201015610205764890506190T1 -105,18 €. Agenda. 09:55:30 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, Paysage à la tour, couverte 60x60 ; Paysage, fenêtre de la bibliothèque, vue prise le matin même, sur Castet-Picon ; portrait de Virginia Woolf par Walter Sickert, 1914 (?), collection Simonow, Flaran, 5 juin 2019. Tweets. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, extrême fin du XVIIe siècle, branle-bas de combat général en Europe en préparation de la succession d’Espagne, plans divers, mort de Charles II le 1er novembre 1700. Atelier, commencé le portrait 60x60 de Mlle Venezia, fusain, un peu de peinture. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement, temps très agréable. Mme Lavaudan nous signale des tuiles qui menacent de se détacher du toit de la tour. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte, poire à la vapeur. Vu Madame et ses flirtsThe Palm Beach Story, de Preston Sturges, 1942. Tweets, 186.000 signes. Couché vers une heure.   

lire l’entrée du vendredi 7 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 8 juin 2019, 9 h 54
modifiée le dimanche 9 juin 2019, 8 h 08
Samedi 8 juin 2019.
Semaine 23, saint Médard — 159/206. Plieux. Bien dormi, levés vers huit heures et demie, beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Hercules Brabazon Brabazon, Venice, Santa Maria della Salute, 1893, Flaran, collection Simonow, mercredi 5 juin 2019. Émission de Finkielkraut sur les mots les plus beaux, Nathalie Azoulay et Belinda Canone qui ont interrogé les soixante écrivains français contemporains les plus importants. Comptes :    Dernière connexion le 07/06/2019 à 09h50 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 257,12 € /// Crédits -82.188,16 € /// Solde au 07/06/2019 257,12 € /// À venir -80,91 € | Prévisionnel 176,21 €  /// 07/06 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: VOTRE RETRAITE SECURITE SOCIALE - REF : 12115777 CAMUS 0519 +1.154,44 € (retraite) /// 07/06 INTERETS DEBITEURS POUR LA PERIODE DU 01.03 AU 31.05.2019 TAEG : 18,417% -55,12 € /// Agenda. 09:53:47 //////// Le  Jour ni l’Heure, Chronologie. Bain. Quitté Plieux avec Pierre vers onze heures. Valence-d’Agen. Lauzerte. Sainte-Alauzie. Pern. Autoroute à Cahors-Sud. Brive. Autoroute A 89, que quittée à Saint-Angel. Site d’Outreval, face au château de Val. Site du Mont, belle vue sur la chaîne des Dores. Magnifique château de Pierrefitte, dont approché par une longue voie privée à travers les bois — vue superbe. Bort-les-Orgues. Champs-sur-Tarentaine. Lac de la Crégut. Saint-Genès-Champespe. Saint-Donat. Picherande, où acheté des provisions pour un pique-nique (il fait un temps superbe). Entrés dans l’église, et très curieux chapiteaux de l’abside. Nouveau château de Ravel, d’un style XIe s. très pur. Sanctuaire de Vassivière, autoportrait. Super-Besse. Étonnante maison solitaire près du col de la Geneste. Deuxième passage à Picherande. Lac Pavin. Compains. Brion. Laissé la voiture à Brion, marché en direction de La Godivelle. Pique-nique sur de grosses pierres, à mi-chemin à peu près, au revers d’un butte à vue splendide, face à La Godivelle. Pâté en croûte, sandwich au jambon d’Auvergne, sandwich au saint-nectaire, deux tranche de cake, bordeaux. Retournés à Brion. Atterrés par les immenses fermes à éoliennes, dans une des plus belles parties de l’Auvergne, d’où l’on voit parfaitement la chaîne des Dores et la chaîne des Puys, du côté de La Meyrand, au-dessus de Dauzat-sur-Vodable — un vrai massacre, absolument criminel et sans excuse. Dauzat-sur-Vodable, montés jusqu’à l’église romane, à la nuit tombée. Vodable. Pensions coucher au même hôtel que la dernière fois (en mars ?), du Pariou, à Issoire, mais il est plein pour la Pentecôte. Comme il était tard, trop tard pour tenter notre chance dans les hôtels de petits villes, nous nous sommes rabattus sur le Mercure de Clermont-Ferrand, où j’écris ceci, ch. 611. Agenda. 00:20:55////////// Journal. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 8 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 9 juin 2019, 8 h 10
modifiée le lundi 10 juin 2019, 7 h 39
Dimanche 9 juin 2019.
Clermont-Ferrand, hôtel Mercure, chambre 611. Dormi comme un Loir, pas un bruit. Réveillés à huit heures. Agenda. 08:10:12 //////// Le Jour ni l’Heure, copié les photographies de la veille, sans pouvoir les “traiter” faute de Photoshop ou équivalent sur l’ordinateur de voyage. Déjeuner en bas avec Pierre, deux petites saucisses grillées, force champignons, poulet, jambon, saint-nectaire, cantal, bleu d’Auvergne, ananas, crêpes, sirop d’érable, muesli dans du jus d’ananas. Journal, relecture et mise en ligne de l’entrée de la veille. Quitté l’hôtel et Clermont vers onze heures. Gerzat. Ennezat, visité l’église. Thuret, visité l’église. Randan, mais le domaine royal est fermé. Effiat, entré en douce un peu partout (extérieurement). Été aussi dans la chapelle. Denone, sans voir grand chose. Biozat, visité l’église. Serbannes. Bellerive-sur-Allier. Contourné Vichy. Lapalisse, visité le château, assez mélancolique. Thé sous lui, au-dessous. Forte pluie. Château de Gléné (?), assez mal vu. Montaigu-le-Blin , étonnant village aux six ou sept château, dont un beau château fort en ruine. Château de Puyfol. Trézelles. Chavroches, château à vendre, beaucoup de qualités — on y voit même le puy de Dôme ! Ne pouvons visiter car c’est réservé aux acheteurs sérieux mais tournons beaucoup dans le village et alentour. Jaligny-sur-Besbre, beau grand château. Retour à Chavroches. Château de Vieux-Chambord. Tour : Tréteau, Cindré Chavroches, Tréteau de nouveau. Montoldre. Étonnant donjon de Gayette, au-dessus d’un immense ancien couvent. Varenne-sur-Allier. Saint-Pourçain-sur-Sioule, commencé à chercher un hôtel. Jolie maison de style Directoire (de loin et à contre-jour), au sud de Saint-Pourçain. Gannat. Aigueperse. Retenu par téléphone et par précaution une chambre à Châtel-Guyon, dans le seul hôtel indiqué dans le guide Michelin. Saint-Bonnet-près-Riom. Château-Guyon, hôtel Spa-Thermalia, ch. 305. Agenda. 00:05:48 ///////// Journal. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 9 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 10 juin 2019, 7 h 42
modifiée le mardi 11 juin 2019, 11 h 08
Lundi 10 juin 2019.
Châtel-Guyon, hôtel Spa-Thermalia, ch. 305. Bien dormi, grand silence. Levés à sept heures vingt. Agenda. 07:41:04 ////////// Journal, entrée de la veille, suite. Déjeuné en bas, jambon et gruyère réfrigérés, compote de pommes et muesli. Quittés l’hôtel Spa-Thermalia à neuf heures et demie, non sans force complications liées à l’oubli de l’atlas Michelin, dû retourner deux fois sur place. Combronde. Les Jouffrets. À La Tour-Serviat à dix heures et demie comme prévu, premières photographies du contrebas est, avant d’être reçus par M. Ch. et un sien ami. Il fait malheureusement très mauvais. Visitons sous la houlette de M. Ch., pouvons à peine sortir au sommet de la tour tant il pleut, verre avec M. Ch. et son ami dans le salon. Repartons vers une heure, Montcel, Jozerans, Saint-Agoulin, allons voir le château de La Roche à Chaptuzat, qui fut de Michel de L’Hospital et qui ne se visite plus du tout, au point qu’absolument rien ne le signale. Aigueperse. Montpensier, butte de Montpensier où mourut Louis VIII, toujours sous la pluie mais on dirait qu’une éclaircie s’ébauche. Décidons de retourner à La Tour-Serviat dans l’espoir d’une amélioration du temps. Artonne, belle église romane, quelques belles maisons. Saint-Myon, idem. Combronde, ville assez sinistre, surtout sous la pluie, mais beau château fin XVIIIe, aujourd’hui la mairie, bien entretenu extérieurement. Temps s’améliore lentement, remontons par les Jouffrets à La Tour-Serviat, laissé la voiture au hameau, devant une très jolie maison fleurie de roses, puis marchons beaucoup dans des prairies, d’abord au sud-ouest, au sud de la D408, puis au nord-ouest, au nord, jusqu’à un terrain d’ULM, d’où vue sur les Dômes, qui se dégage. Retournés au hameau par un beau chemin de terre. Dérangé de nouveau M. Ch., pour profiter des conditions météorologiques améliorées. Remontons avec lui sur la terrasse, mais il doit accompagner son ami à la gare de Riom et, très gentleman-likely, nous propose de revisiter seuls, ce qui est en effet la meilleure façon de voir une maison. Deuxième tour général en son absence, donc, re-terrasse, re-jardin. Le quittons, et La Tour Serviat, à son retour, vers six heures et demie. Très belle promenade, cette-fois-ci en voiture, à travers les hauteurs du sud, du côté de La Brousse et des Falvards (!). Vue magnifique sur les Dômes, cette fois tout à fait dégagés. Été à Charbonnières-les-Vieilles, vu le château de Lord Davis, amusant et absurde, entrés dans l’église. Repassés près du gour de Tazenat, montés au château de Rochegude où séjourna Maupassant au temps de Montoriol. Jeune cultivateur très aimable, qui parle surtout de Desaix. Repris l’autoroute près de Manzat. Soir à tout casser sur les Dômes et les Dores, de la magnifique autoroute. Missa solemnis en direct, à la radio. Brive. Cahors-Sud. Pern. Sainte-Alauzie. Lauzerte. Valence-d’Agen. À Plieux vers minuit. Gnocchis au pesto, poire à la vapeur. Vu un peu de Beaumarchais l’Insolent, d’Édouard Molinaro, 1995, avec Fabrice Lucchini et Manuel Blanc. Journal. Couché vers deux heures.

lire l’entrée du lundi 10 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 11 juin 2019, 11 h 14
modifiée le mercredi 12 juin 2019, 9 h 56
Mardi 11 juin 2019.
Semaine 24, saint Barnabé — 163/202. Plieux. Bien dormi, réveillé par Céline dans la bibliothèque à huit heures vingt. Le Jour ni l’Heure, rattrapage, autoportrait à Effiat et château de Chavroches dimanche 9 juin, autoportrait à La Tour-Serviat et château de La Tour-Serviat lundi 10. Agenda. 11:13:57 ////////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de l’avant-veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois autres photographies de La Tour-Serviat, prises la veille. Bain. Promenade sur la plateau, surpris par la pluie, comme annoncé par François Guirado, croisé en sortant. Atelier, portrait de Mlle Venezia, deuxième séance (de travail, pas de pose). Journal de la veille, suite. Dîné aux nouvelles, pizza au saumon du camion de L’Isle-Bouzon, salade verte, poire à la vapeur. Vu une fois de plus, avec grand plaisir, A Room with a view, avec un Daniel Day-Lewis très à contre emploi. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du mardi 11 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 12 juin 2019, 10 h 05
modifiée le jeudi 13 juin 2019, 12 h 36
Mercredi 12 juin 2019.
Semaine 24, saint Guy — 163/202. Plieux. Dormi comme un loir, levé à huit heures, assez beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et cinquième vue du château de La Tour-Serviat, côté nord. Visite de Mlle Venezia, avec sa grand-mère. Comptes : Dernière connexion le 08/06/2019 à 09h49 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -660,65 € /// Crédits -81.238,88 € /// Solde au 11/06/2019 -660,65 € /// À venir -256,01 € | Prévisionnel -916,66 € /// Débiteur depuis 1 jour /// 11/06VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1005823434773 - REF : YYW1005823434773 PAYPAL VIREMENT +200,00 € /// 11/06 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € ///  Agenda. 10:05:38 ////////  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Écrit une deuxième fois aux membres du CNRE, leur proposant la date des 28 et 29 septembre. Le Jour ni l’Heure, trois autres photographies prises à La Tour-Serviat, intérieur, renard, vue du nord.  Relu et envoyé la lettre aux membres du CNRE. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1700-1701, débuts de la guerre de Succession d’Espagne, insuccès de Catinat contre le prince Eugène en Lombardie, son désastreux remplacement par Villeroy. Promenade avec Pierre dans la vallée. Atelier, portrait de Mlle Venezia, troisième séance, Pierre très réservé. Tweets. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, carottes, salade verte, poire à la vapeur. Revu Coup de tête, 1978, Jean-Jacques Annaud, Dewaere excellent (et très sexy). Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Tweets, 196.000. Couché à une heure.  

lire l’entrée du mercredi 12 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 13 juin 2019, 12 h 46
modifiée le vendredi 14 juin 2019, 10 h 04
Jeudi 13 juin 2019.
Semaine 24, saint Antoine de Padoue — 164/201. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château fort de Montaigu-le-Blin, avec le château “moderne” à ses pieds. L’Arrière-Pays, très activement, mais de façon assez constructive, “théorique” (à partir de la PMA). Comptes : Dernière connexion le 12/06/2019 à 10h02 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -660,65 € ///Crédits -81.238,88 € /// Solde au 12/06/2019 -660,65 € /// À venir -256,01 € | Prévisionnel -916,66 € /// Débiteur depuis 2 jours (aucun mouvement). Agenda. 12:46:02 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises à Chavroches le dimanche 9 juin 2019, deux vues du château et panneau “le chemin de Jeanne”. Bain. Promenade sur le plateau, échangé quelques mots avec François Guirado et Mme Cabestaing, été jusqu’au Cassé, rentré par le boulevard nord (du Cassé). Atelier, portrait de Mlle Venezia, ressemblance élusive. Tweets. Dîné aux nouvelles, omelette aux pommes de terre et aux champignons, salade verte, poire à la vapeur, non, tarte au citron. Regardé un mix de Breezy, 1973, de Clint Eastwood, et de Remorques, 1939-1940, de Jean Grémillon, avec Jean Gabin, Madeleine Renaud, Michèle Morgan. Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Tweets, 205.000 signes. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du jeudi 13 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 14 juin 2019, 10 h 14
modifiée le samedi 15 juin 2019, 9 h 11
Vendredi 14 juin 2019.
Semaine 24, saint Élisée — 165/200. Plieux. Bien dormi, levé peu avant huit heures. Temps gris et pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château d’Effiat, Puy-de-Dôme, dimanche 9 juin 2019 — dû corriger aussi la photographie de deux des châteaux de Montaigu-le-Blin, que j’avais daté du “dimanche 10”. Comptes : Dernière connexion le 13/06/2019 à 12h44 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -660,65 € /// Crédits -81.238,88 € /// (détail n’ouvre pas, de nouveau ; mais aucune opération, apparemment). Agenda. 10:14:20 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Tweets. Le Jour ni l’Heure, château de Jaligny, église d’Ennezat, autre vue du château de La Tour-Selviat. Journal, entrée du jour, rédaction, relecture, mise en ligne. Bain. Promenade sur le plateau, sous la pluie. Atelier, portrait de Mlle Venezia, dont la ressemblance va plutôt s’éloignant, hélas. Tweets. Dîné aux nouvelles, tarte aux épinards et aux champignons, salade verte, tarte meringuée au citron (on ne trouve plus de poires locales). Vu The Producers, Les Producteurs, 1967, de Mel Brooks, avec Zero Mostel et Gene Wilder (Leo Bloom). Tweets, 225.000 signes, mais qui ne sont pas tous “traités” (en partie un simple copier/collé). Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 14 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 15 juin 2019, 9 h 21
modifiée le dimanche 16 juin 2019, 10 h 13
Samedi 15 juin 2019.
Semaine 24, sainte Germaine — 166/199. Plieux. Peu dormi, levé à sept heures moins le quart. Temps gris et pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Vieux-Chambord, à Tréteau, Allier, dimanche 9 juin 2019. Émission d’Alain Finkielkraut, Quel monde voulons-nous ? Comptes : Dernière connexion le 14/06/2019 à 10h10 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -660,65 € /// Crédits -81.238,88 € /// Solde au 14/06/2019 -660,65 € /// À venir -464,68 € | Prévisionnel -1.125,33 € /// Débiteur depuis 4 jours /// (aucun mouvement). Agenda. 09:20:35 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Tweets. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 9 juin 2019, château d’Effiat, façade inachevée sur les jardin, chapiteau aux porteurs d’agneau de l’église de Biozat et “ « Arrêtez le Saint-Symphorien  ! »”, panneau pour une brocante devant l’abside de ladite église de Biozat (Allier). Journal, entrée du jour, rédaction, relecture, mise en ligne. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1701-1701, guerre de Succession d’Espagne, Vendôme remplace Villeroy, Philippe V en Italie, mort de Guillaume III, les Marlborough tout puissants sous Anne. Promenade avec Pierre sur le plateau. Atelier, portrait de Mlle Venezia, peint le fond blanc à la peinture en pot, achetée par Pierre le matin, amélioré le visage, encouragé le matin par Céline, qui le trouve ressemblant. Tweets. Dîné aux nouvelles, quenelles aux champignons, salade verte, poire à la vapeur. Vu The Natural, Le Meilleur, 1984, de Barry Levinson, avec Robert Redford (à propos d4un joueur de base-ball). Tweets, fini un premier traitement de l’année 2015.   

lire l’entrée du samedi 15 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 16 juin 2019, 10 h 19
modifiée le lundi 17 juin 2019, 16 h 59
Dimanche 16 juin 2019.
Semaine 24, Fête des Pères / Trinité — 167/198. Plieux. Dormi comme un loir, réveillé et levé à huit heures vingt, matinée magnifique, lumière convergeant de toute part, actions de Plieux en haute sensible (il est certain que c’est plus gai que La Tour-Serviat, malgré les tirants…). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et portrait de Mlle Venezia, état de la veille. Déjeuné en bas avec Pierrounet-le-Rebouteux. Agenda. 10:18:56 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Tweets, fini le collationnement de l’année 2015. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 8 juin sur l’Artense et le Cézallier, le puy de Pertuyzat, face au lac Pavin, Pierre sur les pierres de notre pique-nique vespéral, entre Brion et La Godivelle, vue sur la Godivelle et le lac haut, prise du même endroit. Journal, entrée du jour, rédaction, relecture et mise en ligne. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1704-1705, guerre de Succession d’Espagne, Villars et l’électeur de Bavière, dans le Tyrol, le maréchal de Marcin (dont le nom même m’était inconnu) remplace Villars exaspéré par les palinodies de l’Électeur, brillants débuts du maréchal de Tallard. Été avec Pierre dans la vallée, mais malentendu à propos du dîner, rebroussons chemin à peine en bas. Pas d’atelier. Tweets. Dîné aux nouvelles, cuisses de canard, jardinière de légumes, saint-nectaire, gâteau, entre cake et quatre-quart. Vu Je t’aime moi non plus, 1975, de Serge Gainsbourg, avec Jane Birkin, Joe Daleessandri et Hughes Quester. Tweets, 250.000 signes. 

lire l’entrée du dimanche 16 juin 2019 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 17 juin 2019, 17 h 15
modifiée le lundi 17 juin 2019, 17 h 16
Lundi 17 juin 2019.
Semaine 25, saint Hervé — 128/197. Plieux. Très bien et beaucoup dormi, réveillés par Céline dans la bibliothèque à huit heures vingt. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de La Roche, demeure natale de Michel de L’Hospital à Chaptuzat, lundi 10 juin 2019, entre les deux visites à La Tour-Serviat. L’Arrière-Pays et “recherches” diverses. Été avec Pierre à la mairie pour une rencontre avec les organisateurs et interprètes du concert de vendredi, qui viennent ici ensuite avec Mme le maire, pour voir les lieux de nouveau. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 8 juin sur l’Artense et le Cézallier, lac de Bourdouze (commune de Besse-et-Saint-Anastaise), Un soir à Brion, et “«Arrêtez le massacre! »”, les éoliennes à Brion et alentour. Lu pas mal de Carrousel-des-Anges, de Benjamin Randow. Agenda. 17:14:49 /////////

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site