Le Jour ni l’Heure
octobre 2018

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 1er octobre 2018, 8 h 50
modifiée le mardi 9 octobre 2018, 10 h 36
Lundi 1er octobre 2018.
Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus, sem. 40 — 274/91. Plieux. Levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Clair de lune au Cassé, tel que photographié la veille. Anne Hidalgo aux Matins de France Culture. Agenda. 08:49:20 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. You Will Not Replace Us, ajouts. Le Jour ni l’Heure, projet de couverture pour You Will Not Replace Us, et deux autres tableaux de moi, Nocturne, également envisagé comme couverture, et Fenêtre de la chambre, état actuel. You Will Not Replace Us. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1632, exécution de Montmorency à Toulouse, retour de Wallenstein à la tête des armées impériales, Richelieu malade. Été avec Pierre à Lectoure pour acheter une pizza mais la pizzeria est fermée pour la semaine. Promenade sans grand intérêt à l’est de la ville, paysage assez abîmé. Atelier, couverte 100x100 n° 54, Fenêtre de la chambre. Fini Max Weber, passé à L’Ivraie de Bruno Lafourcade. You Will Not Replace Us, ajouts. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, carottes, courgettes, salade verte, poire à la vapeur et framboises. Vu [oublié] [It Should Happen to You, Une femme qui s’affiche, 1953. You Will Not Replace Us, ajouts. Journal

lire l’entrée du lundi 1er octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 octobre 2018, 9 h 13
modifiée le mercredi 3 octobre 2018, 9 h 14
Mardi 2 octobre 2018.
Saint Léger, sem. 40 — 275/90. Plieux. Levé à sept heures, après le départ de Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et petit tableau hollandais (?), Halte de soldats à l’auberge, repos de voyageur à la culotte rouge, manoir de Prades, Lafox, Lot-et-Garonne. Agenda. 09:02:04 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Écrit à un éventuel collectionneur. Écrit à Georges Clément. You Will Not Replace Us, ajouts assez massifs. Mangé ce que Pierre appelle un “gnoufi”, pâtisserie de Lectoure oubliée par lui, arrosée d’un peu de floc. 30.50.30. Anne-Charlotte Rémond sur Saint-Saens en 1896. Bain. Promenade dans la vallée, temps superbe, beau, clair et légèrement venteux. Atelier, autoportrait IX, lecture par Pierre de Bruno Lafourcade, L’Ivraie. You Will Not Replace Us. Dîner aux nouvelles, tarte au thon, champignons carottes ; salade verte. Poire à la vapeur et framboises. Surf télévisuel, morceau d’une de ces séries américaines où tout le monde dit fuck ou fucking tous les trois mots, grand patron extraordinairement antipathique, mais remonté relativement tôt, suite et fin des ajouts à You Will Not Replace Us, inauguré une quatrième couche d’écriture qui tienne compte à la fois de corrections d’Afchine Davoudi et de celles, beaucoup plis interventionnistes, de Francis Marche. Journal. Couché à une heure du matin.

lire l’entrée du mardi 2 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 octobre 2018, 9 h 23
modifiée le jeudi 4 octobre 2018, 9 h 56
Mercredi 3 octobre 2018.
Saint Gérard, sem. 40 — 276/89. Plieux. Levé à sept heures vingt, après le départ de Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait(é) de la veille et petit tableau assez drôle du manoir de Prades, petit-déjeuner d’un jeune ménage déjà las, c. 1800, mercredi 26 septembre 2018. Comptes : Dernière connexion le 29/09/2018 à 10h44 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.978,58 € /// Crédits -89.712,84 € /// Solde au 02/10/2018 1.978,58 € /// À venir -857,95 € | Prévisionnel 1.120,63 € ///      02/10 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT.+501,63 € /// 02/10 COMMISSIONS COTISATION ESPRIT LIBRE -22,75 € 02/10 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +10,20 € /// 02/10 FRAIS DE TENUE DE COMPTE AVEC REMISE -1,25 € /// 01/10 COMMISSIONS D INTERVENTION -56,00 € /// 01/10 COMMISSIONS FRAIS LETTRE INFORMATION COMPTE DEBITEUR -20,00 € /// 01/10 COMMISSIONS - FRAIS LETTRE D INFORMATION PREALABLE P -14,00 €  ///  Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Retenu une chambre à Colombey-les-Deux-Églises. Appel de Karim Ouchikh. Le Jour ni l’Heure, deux tableaux et détail de l’un d’eux, peintres inconnus, au manoir de Prades, Lafox, mercredi 26 septembre 2018.  50.50.50. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1632, bataille de Lutzen, mort de Gustave-Adolphe, Louis XIII et Richelieu à Nancy. Autre coup de téléphone de Karim Ouchikh, beaucoup de dispositions prises (et de voyages en perspective). Promenade avec Pierre sur le plateau, départ en voiture, marché du côté de Monplaisir et de X., pas vu les deux setters roux que j’aime. Atelier, grand paysage vu de la fenêtre, Pierre assez critique. Lecture par lui de L’Ivraie, de Bruno Lafourcade, très bien. Écrit aux membres du CNRE. Écrit à M. Georges Clément. Coup de tél. de Céline à laquelle le médecin a donné dix jours d’arrêt de maladie pour mal de dos. Cherché en vain une épigraphe pour You Will Not Replace Us dans Hobbes. Commencé un petit glossaire, pour le même livre (en anglais, donc). Dîné aux nouvelles, jardinière de légumes et semoule, sauce au soja. Salade verte. Poire à la vapeur et framboises. Vu pas mal de Cet Obscur Objet de désir, mais c’est bien laid. Affaires du CNRE, suite — réunion du 15 octobre. Glossary, suite. Journal. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du mercredi 3 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 octobre 2018, 7 h 53
modifiée le vendredi 5 octobre 2018, 7 h 56
Jeudi 4 octobre 2018.
Saint François d’Assise, sem. 40 — 277/88. Levé à 7 heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Autoportrait IX, huile sur toile. Déjeuné seul en bas. Agenda, mais la connexion saute, texte perdu et comptes bancaires perdu. Travaillé à You Will Not Replace Us, écrit “Glossary”. Pas de connexion pendant plusieurs heures, tout le milieux de la journée. Mangé deux œufs sur le plat aux herbes de Provence, avec des champignons. Excellent confitures de figues que je croyais de Pierre mais qui est en fait de Mme Cabestaing. Pas pu procéder aux mises en ligne de midi, pas de connexion. 35.50. Bain. Promenade dans la vallée, premier gué, bien nettoyé la rivière, malgré un affreux sac d’engrais en plastique que, sans bottes encore, je n’arrive pas à atteindre. Atelier, couverte 100x100 n° 54, Vue de la fenêtre, très améliorée d’après Pierre, qui me lit, interrompu de fous-rires (il faut dire qu’il est très concerné…), L’Ivraie, de Jean de La Fourcade. Connexion revenue, mets en ligne et en accès libre You Will Not Replace Us, bien que le texte soit loin d’être au point et qu’il y ai probablement énormément de fautes encore, surtout vers la fin. Dîné aux nouvelles, lentilles et jardinière de légumes, poire à la vapeur et framboises. Vu Les Dames du bois de Boulogne, 1945 — Eléna Labourdette est décidément bien charmante, surtout quand elle danse. Cependant je dors un peu, pendant la mariage. Corrections en ligne de You Will Not Replace Us, en m’appuyant sur Francis Marche. Journal. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du jeudi 4 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 octobre 2018, 8 h 25
modifiée le samedi 6 octobre 2018, 8 h 58
Vendredi 5 octobre 2018.
Sainte Fleur, sem. 40 — 278/87. Plieux. Peu dormi, réveillé très tôt, levé à cinq heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue de l’atelier la veille avec la couverte 100x100 n° 54, Fenêtre de la chambre. Déjeuné en bas avec Pierre. Comptes : Dernière connexion le 04/10/2018 à 10h04 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.862,68 € /// Crédits -89.712,84 € /// Solde au 04/10/2018 1.862,68 € /// À venir -958,01 € | Prévisionnel 904,67 € ///  04/10 PRLV SEPA CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS ECH/041018 -76,00 € /// 04/10 PRLV SEPA CANAL PLUS ECH/041018 ID EMETTEUR/FR16ZZ -39,90 € /// Agenda. 08:25:07 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Mangé un mélange très réussi de semoule, de thon et d’œuf, puis de la confiture de figues de Mme Cabestaing, excellente. Le Jour ni l’Heure, deux “Intérieurs à Plieux” de la veille (dét. de la salle des Vents et Enlèvement d’Europe), plus portrait de Rosalie Daurée, née Narbonne-Pelet, 1752-1809, au manoir de Prades, Lafox, mercredi 26 septembre 2018. Promenade dans la vallée, premier gué, curé la rivière, en rapporte jusqu’à la première poubelle un lourd sac pestilentiel de matière plastique blanche qui l’encombrait. Atelier, grand paysage qui prend un tour que Pierre approuve fort. Poursuite de la lecture par said Pierre de L’Ivraie, de Bruno Lafourcade, salon du livre, séance avec Edwy Plenel. You Will Not Replace Us !, continué de reporter sur le texte en ligne les corrections de Francis Marche. Dîné eux nouvelles, restes d’un pique-nique au collège, terrine de poisson, morceaux de pizza, salade verte ; poire à la vapeur et framboises. Surf vain, remonté assez tôt. You Will Not Replace Us !, mais les corrections de Marche sont si nombreuses que j’avance très lentement. Journal. Couché à minuit.  

lire l’entrée du vendredi 5 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 octobre 2018, 9 h 56
modifiée le lundi 8 octobre 2018, 11 h 37
Samedi 6 octobre 2018.
Saint Bruno, sem. 40 — 279/86. Plieux. Levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et autoportrait peint, VIII, dét., couv. n° 92. Déjeuné en bas avec Pierre. Emission Finkielkraut sur Israël et les deux États. Comptes : Dernière connexion le 05/10/2018 à 08h21 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 138,57 € /// Crédits -89.712,84 € /// Solde au 05/10/2018 138,57 € /// À venir -104,00 € | Prévisionnel 34,57 €  /// 05/10 CHEQUE 3672733 -870,10 € (Céline) /// 05/10 PRLV SEPA CREDIPAR ECH/051018 ID EMETTEUR/FR21ZZZ1 -742,05 € (voiture) /// 05/10 PRLV SEPA CARDIF ASSURANCE VIE ECH/051018 ID EMETT -111,96 € (assurance du crédit pour les travaux) /// Agenda. 09:56:05 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tél. de Karim Ouchikh. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, L’Ombre, couverte 100x100 n° 54 dans l’atelier, l’administrateur colonial (sculpture africaine) et le drapé grec. 45. 50. Piano d’Emil Guillels, présent, avec le nouveau lecteur de compacts, d’un groupe de bienfaiteurs réunis par Jérôme Vallet — deux sonates de Beethoven. Karim Ouchikh. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1634-1635, assassinat de Wallenstein. Promenade avec Pierre dans la vallée, curé la rivière au premier gué. Atelier, L’Ombre. Lecture par Pierre de L’Ivraie, de Bruno Lafourcade, et rêvé que ce livra ait un immense succès. Affaires du CNRE, lettres diverses, à Georges Clément, à l’ensemble des membres, etc. Dîné aux nouvelles, restes d’un pique-nique au collège, terrine de poisson, fromage de chèvre, salade verte, sorbet aux poires, pâtisserie portugaise, biscuits. Vu un film de Soderbergh,  Logan Lucky, 2017, avec Channing Tatum. Affaires du CNRE, de la liste, etc. Pas pu m’occuper de You Will Not Replace Us, sinon écrire à MM. Davoudi et Marche.     

lire l’entrée du samedi 6 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 octobre 2018, 19 h 41
modifiée le lundi 8 octobre 2018, 11 h 14
Dimanche 7 octobre 2018.
Saint Serge, sem. 40 — 280/85. Plieux. Levé à 7 heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, bien, et tour de Plieux vue de la vallée. Déjeuné en bas avec Pierre-Auguste. Crise de tweets, toute la matinée. Le Jour ni l’Heure,  L’Ombre, dét., la veille, vue de la Dore à Arlanc le lundi 3 septembre, et joli saint non identifié d’un joli vitrail 1880 de Dore-l’Église. Énorme retard. Bain. Lectoure par Pierre d’Henri Martin, 1635, guerre de Trente Ans, rétablissement impérial, entrée résolue de la France dans le conflit. Promenade avec Pierre sous la pluie, sur le plateau, jusqu’au rang de chênes. Atelier, L’Ombre, épaississement général, nouveaux arbres, fidèles à la réalité. Lecture par Pierre de Bruno Lafourcade, L’Ivraie, amours de Jean avec une consœur de couleur. Tentatives pour attraper les retards, très aggravés par la “crise de tweets”. Écrit à un éventuel collectionneur en Westphalie, et un journaliste du Washington Post (correspondant à Paris, M. McAuley). Agenda. 19:40:04 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Dîné aux nouvelles, gnocchi, carottes, salade verte, poire à la vapeur, figues et biscuits. Vu un très joli petit film anglais hyper-anglais, Their Finest (Une Belle Rencontre), 2017, de Lone Scherfig, avec une actrice adorable, Gemma Aterton, et un garçon qui l’est à peine moins, Sam Claflin. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du dimanche 7 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 8 octobre 2018, 11 h 21
modifiée le mardi 9 octobre 2018, 10 h 30
Lundi 8 octobre 2018.
Sainte Pélagie, sem. 41 — 281/84. Plieux. Mauvaise nuit, douleur au bas-ventre revenue, troubles urinaires, levé trois fois, insomnie, vision très sombre de la situation, rendormi tard, Pierre exemplaire, levés à 8 heures moins vingt, accueillis par Jacques Attali. Déjeuné en bas avec Pierre. Signé et dédicacé un exemplaire de Le Jour ni l’Heure 2012 (ex. 7) pour mon collectionneur guyanais. Le Jour ni l’Heure, autoportrait et petit vase de Daum [corr. autom. : “Daim”]. Agenda. 11:20:49 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, pantalon de Pierre à sécher sur un tirant de la bibliothèque, un rayon de la bibliothèque (Bourget, Toulet, Renard), exemplaire de Canti de Leopardi ouvert à la page des “Ricordanze”. Plus de gymnastique, bas du ventre trop douloureux. Émission d’Anne-Charlotte Rémond sur Fanny Mendelssohn. Szymszack sur Monserrat Caballé. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1635, campagnes de Lorraine et de la Valteline [corr. autom. : “valetaille”], Henri de Rohan — peu de succès des armées françaises. Fondation de l’Académie française. Promenade dans la vallée avec Pierre, curé la rivière. Conversation au retour avec M. Dulau, échanges également avec son chien Gary, très aimable. Photographies. Atelier, grand paysage, L’Ombre, couverte 100x100 n° 54. You Will Not Replace Us, transcriptions des corrections de Francis Marche mais elles sont si nombreuses que ça avance très lentement et qu’il replaces me (je résiste un peu). Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, salade verte, poires à la vapeur et figues. Vu un Cukor, Holyday (Vacances), 1938, avec Katharine Hepburn et Gary Grant. You Will Not Replace Us, suite. Message très désagréable de cette dame du Cassé qui est toujours si hostile, me reprochant d’avoir photographié la nouvelle maison, là-bas, en pénétrant sur le terrain. Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 8 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 octobre 2018, 10 h 28
modifiée le mercredi 10 octobre 2018, 9 h 10
Mardi 9 octobre 2018.
Saint Denis, sem. 41 — 282/83. Plieux. Levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille (dans la clairière de l’Être), et Plieux vu de la rivière (premier gué). Déjeuné seul en bas. Agenda. Message de M. Szalaï, du général Piquemal. Chien Le Coz très pénible. Agenda. 10:27:26 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Chien Le Coz très pénible, suite. Message de M. Szalai, le voyage en Hongrie est maintenu, à ma relative surprise. Appel de Karim Ouchikh, longue conversation  avec lui. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, portrait de M. Dulau la veille, vue de Plieux de la rivière, portrait du chien Gary. Anne-Charlotte Rémond sur Dukas. Bain. Promenade dans la vallée, passé la rivière au premier gué. Atelier, L’Ombre, presque fini le tableau. Lecture par Pierre de L’Ivraie, de Bruno Lafourcade, fini le livre. Appel deYannick Pohon, sur ma demande, à propos de You Will Not Replace Us ! Texte à co-signer avec Karim Ouchikh, sur “La Ligne claire”. Dîner aux nouvelles, boules de soufflé, oublié le nom, salade verte, poires à la vapeur et figues. Vague surf, remonté assez tôt, texte pour Karim Ouchikh, que je lui ai promis pour minuit et lui envoie à minuit et demi, sans en être très satisfait. You Will Not Replace Us ! Couché à deux heures.  

lire l’entrée du mardi 9 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 octobre 2018, 9 h 34
modifiée le jeudi 11 octobre 2018, 9 h 21
Mercredi 10 octobre 2018.
Saint Ghislain, sem. 41 — 283/82. Plieux. Levé à sept heures vingt, Pierre déjà parti. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Clairière de l’Être l’avant-veille. Déjeuné seul en bas, Christine Ockrent sur le prince Salman. Séance rituelle d’aboiements du chien de Mme Le Coz, particulièrement en voix. Comptes : Dernière connexion le 06/10/2018 à 09h51 /// Bonjour M. CAMUS // Avoirs 1.729,69 € /// Crédits -89.712,84 € /// Solde au 09/10/2018 1.729,69 € /// À venir -104,00 € | Prévisionnel 1.625,69 € ///  09/10 VIR SEPA RECU /DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA +1.186,77 €(retraite) ///  09/10 VIR SEPA RECU /DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA /MOTIF +400,00 € (ventes abonnements, plus un album Le Jour ni l’Heure) // 09/10 VIR SEPA RECU /DE SCAM /MOTIF S C A M /REF VRT SEPA 17+158,76 € (?) ///08/10 CHEQUE 3672732 -154,41 € (taxe municipale, tout à l’égout, je ne sais plus) /// Perdu l’entrée, erreur de manipulation, due à l’exaspération où me plonge le chien Le Coz. Agenda. 09:33:45 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dû répondre assez longuement docteur Cosculuella et à travers lui au docteur de Peretti. You Will Not Replace Us. Le Jour ni l’Heure, Voyage en Arménie (livre ouvert), You Will Not Replace Us, couverture et dos (avec des erreurs), petite toile abstraite encadrée, peut-être la plus ancienne des miennes (op. - 3). Anne-Charlotte Rémond, compositeur réac finlandais, concerto pour oiseaux. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1636, Paris menacée par les Espagnols à Corbie. Promenade avec Pierre dans la vallée, premier gué. Atelier, enlevé le grand paysage du chevalet pour en peindre les bords sur la toile. Commencé la lecture par Pierre de Racinations, de Rémi Soulié. You Will Not Replace Us. Dîné aux nouvelles, jardinière de légumes et lentilles, poire à la vapeur et framboises. Remonté assez tôt, You Will Not Replace Us, échanges téléphoniques et électroniques avec Afchine Davoudi, très secourable. Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mercredi 10 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 octobre 2018, 9 h 13
modifiée le vendredi 12 octobre 2018, 10 h 26
Jeudi 11 octobre 2018.
Saint Firmin, sem. 41 — 284/81. Plieux. Levé à sept heures et quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit pénultième, doublon du précédent. Déjeuné seul en bas. Comptes : Dernière connexion le 10/10/2018 à 09h20 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 611,92 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 10/10/2018 611,92 € /// À venir -104,00 € | Prévisionnel 507,92 €  /// 10/10 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € (travaux de la tour) /// Agenda. 09:13:10 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, mis ma réponse à MM. Cosculluela  et De Peretti, entremêlée de leur lettre. La Ligne claire, le texte que j’avais écrit la veille à la demande de Karim Ouchikh, qui l’a un peu enrichi et cosigné, est paru dans Valeurs actuelles. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, le Leviathan de Hobbes à livre ouvert, John Donne et consorts dans la bibliothèque, Albertine disparue (le tableau) dans l’embrasure. Bain. Promenade sur le plateau, car rapporté à Mme Cabestaing des documents très intéressants sur Plieux qu’elle nous avait prêtés. Conversation avec elle au seuil de son jardin, elle dit de je ne sais plus quoi (du coup) que ce fut “un déjeuner de soleil”, expression qu’il me semble n’avoir pas rencontrée depuis un demi-siècle et qui m’enchante. Pas d’atelier, faute de temps. Travaillé très assidûment à You Will Not Replace Us, en contact étroit avec Afchine Davoudi, dont je transcris les corrections au fur et à mesure, tout en procédant, ce qui ne facilite pas les choses, à d’ultime ajouts. Dîné aux nouvelles, jardinière de légumes et œuf, salade verte, semoule et jambon (de Céline, absente). Poire à la vapeur et framboises. Vu le début du film sur Jérôme Kerviel, dont nous avons vu le milieu et la fin précédemment. Remonté relativement tôt, repris les travaux sur You Will Not Replace Us, toujours en contact étroit avec Afchine Davoudi, que je fais travailler comme un nègre — toutefois nous n’arrivons pas beaucoup au-delà de la correction de la moitié du texte ; d’autre part l’extrême urgence est incertaine car le voyage en Hongrie l’est aussi, M. Szalai se montrant de plus en plus flou (il est question maintenant d’une simple “table ronde”, ou d’un séminaire avec des étudiants…). Couché à deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 11 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 octobre 2018, 10 h 16
modifiée le samedi 13 octobre 2018, 10 h 46
Vendredi 12 octobre 2018.
Saint Wilfried, sem. 41 — 285/80. Plieux. Assez bien dormi, malgré les irritations urinaires (devrais consulter, pas le temps…). Levé à sept heures et demie avec Pierre. Déjeuné avec lui en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et affiche pour un mounjetado (?) à Peyrecave, 29 septembre dernier, affiche photographiée la veille ai carrefour de la D 953. Comptes :    Dernière connexion le 11/10/2018 à 09h08 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 611,92 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 11/10/2018 611,92 € /// À venir -164,00 € | Prévisionnel 447,92 €  /// (aucun mouvement) /// Agenda. 10:15:27 ///////// Le Jour ni l‘Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. You Will Not Replace Us, tenté désespérément de transcrire le plus grand nombre possible des corrections suggérées par Davoudi avant première impression indispensable si voyage en Hongrie (d‘autre part de plus en plus hypothétique). Travaillé à cela jusqu’à la dernière minute, parvenu à peu près aux deux-tiers du texte — Davoudi lui-même est loin d’avoir fini et en plus il subsiste certainement bon nombre de coquilles même dans la partie corrigée. Tant pis, on imprime, au moins à titre de test et pour gagner du temps pour la suite. M’interromps à trois heures et demie. Bain. Bagages. Retour de Pierre. Quittons Plieux sur les cinq heures. Itinéraire golubertien bizarre, passé par Lachapelle et Bardigues. Courses dans Auvillar pour un pique-nique (Pierre). Photographies. Rencontre le photographe Jean-Bernard Laffite (ou Lafitte ?). Goudourville. Lalande. Lauzerte. Sainte-Alauzie, belles lumières. Pern. Cahors-Sud, autoroute. Assez médiocre état, forte irritation urinaire. Brive. Limoges. Beau concert sur France Musique malgré présentateur exaspérant (dit du concerto en sol de Ravel que c’est le pianiste Francesco Piemontesi qui va s’y coller (sic). Jeux, concerto en sol, deuxième symphonie de Dutilleux, Le Double, que décidément je n’aime pas beaucoup. Pique-nique assez raté sur une aire d’autoroute, je suis malade, j’ai froid, quiche lorraine froide très indigeste, ne suis guère gentil pour le pauvre Pierre qui fait ce qu’il peut (et voulait éviter pour moi les tentations diététiques de L’Escale). Châteauroux. À Orléans un peu avant minuit, hôtel Mercure-Centre, ch. 811 occupée, 817 aussi — 717, sur la Loire, pas mal, mais on a quelqu’un au-dessus de la tête. Journal (ronchon). Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du vendredi 12 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 octobre 2018, 10 h 52
modifiée le dimanche 14 octobre 2018, 10 h 11
Samedi 13 octobre 2018.
Orléans, hôtel Mercure-Centre, ch. 717. Mauvaise nuit, forte douleur dans le bas-ventre, forte irritation urinaire, dois me lever quatre fois, songe à essayer de voir un médecin le matin mais ça va mieux quand je me lève, peu après huit heures. Déjeuné en bas avec Pierre, trop mangé, œufs brouillés, bacon, petites saucisses, jambon, jambon de poulet, fromage ; puis muesli au coulis de framboise, crêpe au sirop d’érable, gâteau au citron, petit gâteau au chocolat. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pierre dans Auvillar, instantané. Agenda. 10:52:19 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal,entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Quitté l’hôtel Mercure et Orléans vers midi et demi. Autoroute. Vallée de Chevreuse. Dampierre. Chambourcy. Peu après deux heures au désert Retz, billets pris et même imprimés à l’avance. Visite très agréable, temps superbe, dame très aimable dans la tour, moment délicieux. Essayé de voir ensuite la maison de Zola à Médan, mais c’est toujours fermé, depuis maintenant des années. Autre tentative sur la villa Savoye, mais nous arrivons quand ça ferme. Horribles panneaux didactiques et publicitaires (pour d’autres sites) à côté de la villa, gâchent toutes les vues sur elle. Collégiale de Poissy. “Close“ de l‘ancienne abbaye, site du colloque de 1561, jardins, vaste atelier de Meissonier [corr. autom. : “mensonger“, lui qui était si exact !]. Route de Paris par Saint-Germain-en-Laye, séduits par le château récemment restauré dans la dernière lumière, tour dans le parc, et jusqu’au Pavillon Henri IV. Dîné face au château, salade de magret au chèvre, filet de bar. Visite à notre table  de Robert Steuckers, qui nous a vu passer et habite là. Le Vésinet. La Défense. À l’hôtel Bourgogne et Montana vers dix heures, ch. 60, mais problème de clef, carte, concierge de nuit dit que la machine “déconne”. Le Jour ni l’Heure, autoportrait du jour, à la glacière du désert de Retz, et la Colonne détruite. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du samedi 13 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 14 octobre 2018, 10 h 18
modifiée le lundi 15 octobre 2018, 8 h 50
Dimanche 14 octobre 2018.
Paris, hôtel Bourgogne & Montana, ch. 60. Assez bien dormi, levé une seule fois, douleurs moindre. Œil gauche en piètre état, toutefois, au réveil, début d’orgelet ? Levés à huit heures et demie, déjeuné directement en bas, Américains bruyants. Jambon de différentes espèces, œuf, gorgonzola, muesli au yaourt de poire, petit pain aux raisins, deux macarons. Agenda. 10:17:08 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Sortis vers midi. Partis en voiture pour Port-Royal-des-Champs par Issy-les-Moulineaux, Chaville, Trappes. Port-Royal, partie haute, les Granges, exposition “Sébastien Bourdon, peintre protestant”, assez peu de choses. Musée, beaucoup de Philippe de Champaigne. Passés en voiture à la partie basse, bien abîmée par la sursignalisation. Très jolie longue promenade néanmoins dans la combe, le long des fonds marécageux, très grand espace vierge. Passés à Chevreuse, vu de loin le château. Rentrés sur Paris, dormi un peu en chemin. Fondation Vuitton, accès moins difficile que prévu. Exposition Schiele, bien. Exposition Basquiat, bien supérieure à celle de la Fondation Dina Verny mais un peu répétitive. Montés au sommet de l’édifice, vues sur la Défense et sur Paris. Quitté les lieux les derniers, à neuf heures. Dîné tout à fait selon nos vœux à la brasserie Marceau, avenue Marceau, tranquille et sans musique. Je ne sais quoi de poulet au citron, pommes de terre frites. Un verre de Sancerre blanc. Rentrés à l’hôtel vers dix heures. L’Arrière-Pays. (Très bonne journée). Agenda. 23:04:49 ////////// Journal. Le Jour ni l’Heure. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 14 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 15 octobre 2018, 8 h 55
modifiée le mardi 16 octobre 2018, 11 h 28
Lundi 15 octobre 2018.
Paris, hôtel Bourgogne et Montana, ch. 60. Pas trop mal dormi malgré une insomnie, rêve très intéressant que j‘ai oublié, levé à huit heures. Petit déjeuner en bas directement, diverses espèces de jambon et de fromage, œuf sur le plat, muesli avec du yaourt dans le jus d’une salade de fruit, petit chou, deux macarons. Temps très gris et qui menace de tourner à la pluie, pour laquelle je n’ai rien prévu. Agenda. 08:54:12 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Quitté l’hôtel Bourgogne-&-Montana à dix heures moins vingt, le temps a viré au beau, marché par Sainte-Clotilde jusqu’à la salle louée pour notre réunion, 18, rue de Varenne. Arrive à deux heures précises, heure convenue, en même temps que le général Piquemal. Par la suite, Richard Roudier, Robert Darqué, Georges Clément, Karim Ouchikh et de nouveaux membres du Siel, Philippe Martel, etc. Sommes une quinzaine. Débats sur une nouvelle structuration du CNRE, création d’un comité exécutif, douze membres, dont quatre ou cinq sous réserve d’acceptation de leur part car ils ne sont pas présents (Jean-Yves Le Gallou, général Martinez, Gérard Pince, Marco Santi). Puis (non sans un certain désordre et quelques interférences, dont un accrochage entre Georges Clément et moi), débat sur la question de la liste aux Européennes — oppositions assez nombreuses mais moins fermes que prévu. Décision d’un “référendum”. Décision de changement de nom du groupe “CNRE-Résistance”, qui deviendra “Les Amis du CNRE”, pour éviter les ambiguïtés. Coca-Cola zéro avec Philippe Martel au café de l’angle Bac-Varenne. “Conférence de presse” prévue à trois heures, mais il n’y aucun journaliste. Levons la séance à trois heures et demie, brève allocution conclusive de ma part. Pierre m’a rejoint rue de Varenne, marche avec lui jusqu’au parc de stationnement des Invalides, où il a chargé la voiture. Quittons Paris vers quatre heures. Dors un peu. Dînons à L’Escale, à Déols. Autoportraits dans l’usine Bloch. Saucisse de canard, plateau de fromage, quart de vin rouge. Limoges. Dors un peu de nouveau, du côté de Brive. Concert de France Musique, Rugby, de Honegger, concerto de piano de Britten, Shéhérazade. Quitté l’autoroute à Cahors-Sud, as usual. France culture, intéressante émission sur l’affaire Grégory, avec Denis Robert. À Plieux vers une heure. Journal. Couché peu avant deux heures.

lire l’entrée du lundi 15 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 16 octobre 2018, 11 h 38
modifiée le mercredi 17 octobre 2018, 9 h 05
Mardi 16 octobre 2018.
Sainte Edwige, sem. 42 — 289/76. Plieux. Assez bien dormi, levé à huit heures, Pierre parti depuis longtemps. Le Jour ni l’Heure, transport sur l’appareil fixe de toutes les photographies prises depuis dimanche, autoportraits pour dimanche, à Port-Royal-des-Champs, et pour lundi (à l’usine Bloch de Déols), pseudo “portrait de Pascal”, en fait Antoine Le Maistre, le premier Solitaire, au musée de Port-Royal dimanche, et dét. du Nu féminin debout au tissu bleu de Schiele, exp. Schiele à la Fondation Vuitton, Paris, bois de Boulogne, dimanche 14 octobre également. Comptes : Dernière connexion le 12/10/2018 à 10h13 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 551,92 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 15/10/2018 /// 551,92 € /// À venir -156,90 € | Prévisionnel 395,02 € /// 15/10 PRLV SEPA ORANGE ECH/151018 ID EMETTEUR/FR18ZZZ002 -60,00 € /// Agenda. 11:37:42 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, vue de Port-Royal-des-Champs à partir de la digue le dimanche 14 octobre 2018, Salomon sacrifiant aux idoles, tableau de Sébastien Bourdon à l’exposition Bourdon des Granges de Port-Royal, même jour, et L’Escale, à Déols, néon sous le ciel crépusculaire. Anne-Charlotte Rémond sur la marquise de Montgeroult. Bain. Écrit à M. Szalai pour renoncer au voyage en Hongrie, beaucoup trop vague. Promenade dans la vallée. Atelier, commencé et assez avancé un nouveau paysage, Souvenir de Port-Royal-des-Champs. Écrit à tous les membres du CNRE pour les soumettre à un “référendum” à propos de la participation aux élections européennes. Écrit à Jean-Yves Le Gallou et à Marco Santi pour leur proposer d’être membres du comité exécutif. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte. Poire à la vapeur et framboises. Vu un film très étrange, Planetarium, 2016, de Rebecca Zlotowski,  avec Nathalie Portman, Emmanuel Salinger, Lily-Rose Depp. L’Arrière-Pays. Repris la correction de You Will Not Replace Us, en suivant Afchine Davoudi. Journal. Couché à une heure.  

lire l’entrée du mardi 16 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 17 octobre 2018, 9 h 15
modifiée le jeudi 18 octobre 2018, 9 h 50
Mercredi 17 octobre 2018.
Saint Baudouin, sem. 42 — 290/75. Plieux. Réveillé très tôt, levé avec Pierre à dix heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Portrait du docteur X?, 1910, dét., Hartford, Connecticut, exposition Schiele, Fondation Vuitton, dimanche 14 octobre 2018. Temps très gris, épais brouillard. Dernière connexion le 16/10/2018 à 11h35 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 16/10/2018 534,02 € /// À venir -139,00 € | Prévisionnel 395,02 € /// 16/10 PRLV SEPA EDITION ABONNES DU MONDE.FR ECH/161018 I -17,90 € /// Agenda. 09:14:21 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Lettres diverses pour le CNRE. Le Jour ni l’Heure, nouvelle couverture, corrigée, de You Will Not Replace Us! ; camionnette de prostitution au bois de Boulogne, à la sortie de la Fondation Vuitton ; détail architectural de la Fondation Vuitton (Frank Gehry) ; Jean-Michel Basquiat, Riding with Death, Jean-Michel Basquiat, 1988. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1638, la reine enceinte. Promenade avec Pierre dans la vallée. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs. Lecture par Pierre de Rémi Soulié, Racinations. Communiqué du CNRE, allocution du président Macron la veille. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, jardinière de légumes et chinoiseries (je crois). Vu un peu de Simon et Théodore, avec un acteur très sexy, Félix Moati, et beaucoup du Procès, de Welles, malgré quelques attaques de sommeil. You Will Not Replace Us, poursuite de la transition des corrections d’Afchine Davoudi, dernier envoi, et paragraphe supplémentaire. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mercredi 17 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 18 octobre 2018, 9 h 57
modifiée le vendredi 19 octobre 2018, 9 h 34
Jeudi 18 octobre 2018.
Saint Luc, sem. 42 — 291/74. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures, il fait presque nuit encore. Temps couvert et pluvieux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et pigeonnier de Port-Royal-des-Champs, dimanche 14 octobre 2018. Comptes : Dernière connexion le 17/10/2018 à 09h12 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 17/10/2018 534,02 € /// À venir -137,35 € | Prévisionnel 396,67 € /// Agenda. 09:58:47 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Affaires du CNRE et de la liste. Messages divers. Écrit à Karim Ouchikh. Écrit au général Martinez. Écrit à Gérard Pince. Écrit à Marcel Meyer. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux vus le dimanche 14 octobre 2018 à Port-Royal-des Champs et à la Fondation Vuitton, Le Pont, de Schiele, Györ, Hongrie, 1913, portrait de la Mère Angélique Arnauld, atelier de Philippe de Champaigne ; Dos Cabezas, double portrait de Warhol et de lui-même par Basquiat [corr. autom. : “Basquais” (???)] 1983. Anne-Charlotte Rémond sur les quatuors de Phil Glass, Szymczak sur Pogorelitch. Bain. Promenade dans la vallée, jusqu’au premier gué. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, couverte 60x60 n° 93. Longue conversation téléphonique avec Marcel Meyer. Écrit à Afchine Davoudi, lui ai envoyé de nouveaux paragraphes à relire. You Will Not Replace Us. Dîné aux nouvelles, blinis, carottes. Poire à la vapeur et framboises. Vu le début, que nous avions raté, d’Aviator, le biopic sur Howard Hughes, avec Leonard Di Caprio, jusqu’à la scène de la visite aux parents de Katherine Hepburn, qui nous avait amusés la dernière fois. You Will Not Replace Us, mais tout avance très lentement, d’autant que je multiplie les ajouts (bien que le livre, déjà en ligne et en vente, dans une version très fautive il est vrai, ne semble intéresser personne…). Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 18 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 19 octobre 2018, 10 h 15
modifiée le samedi 20 octobre 2018, 19 h 40
Vendredi 19 octobre 2018.
Saint René, sem. 42 — 292/73. Plieux. Levé à sept heures, Pierre déjà parti. Temps très brumeux mais ensoleillé. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Souvenir de Port-Royal-des-Champs, état de la veille. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 18/10/2018 à 09h54 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 18/10/2018 534,02 € /// À venir -124,37 € | Prévisionnel 409,65 €  /// (aucun mouvement) /// Agenda. 10:13:45 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, couverture de You Will Not Replace Us révisée par M. Pohon, dét. d’un tableau anonyme du XVIIIe s. figurant l’expulsion des religieuses de Port-Royal le 29 octobre 1708, et vue des Granges, où se trouve ledit tableau, avec Pierre, dimanche 14 octobre 2018. Anne-Charlotte Rémond sur je ne sais plus qui (Brahms ? Rimsky-Korsakov ?), beaucoup de Pogorelitch chez Szymczak (un peu trop de Scarlatti à mon goût…). Ah oui, attendu Pierre qui a téléphoné qu’il allait rentrer plus tôt, promenade avec lui dans la vallée. Long échange téléphonique avec Karim Ouchikh, lui communique mon idée pour la deuxième place, sur la liste. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs. You Will Not Replace Us, suite de la transcription des corrections d’Afchine d’Avoudy. Dîné aux nouvelles, très bonne tarte au thon, champignons, carottes, salade verte ; poire à la vapeur et framboises. Vu [Alzheimer]. Pierre avait vu le matin, avec ses élèves, Un peuple et son roi, après réception de la classe à l’hôtel de ville. Retenu un hôtel à Marseille, celui qui nous avait plus la dernière fois. You Will Not Replace Us, arrivé à l’endroit où s’arrêtent les corrections de Davoudy — il aussi corrigé quelques ajouts récents. Journal. Couché à une heure et demie.  

lire l’entrée du vendredi 19 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 20 octobre 2018, 19 h 57
modifiée le dimanche 21 octobre 2018, 21 h 57
Samedi 20 octobre 2018.
Sainte Adeline, sem. 42 — 293/72. Plieux. Bien dormi. Levé à huit heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et portrait anonyme de Pascal aux Granges de Port-Royal, dimanche 14 octobre 2018. Pierre part pour ses montagnes. Eugénie Bastié et une autre jeune personne à l’émission d’Alain de Finchelcrocq. Matinée molle et complaisante, légère crise de tweets. Tél. de Pierre, bien arrivé chez ses parents. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de Schiele, au gilet, 1911, Fondation Vuitton, dimanche 14 octobre 2018 ; autoportrait à la pyramide du désert de Retz, samedi 13 octobre 2018 ; château de Saint-Germain-en-Laye au soleil couchant, même jour. Bourmeau reçoit un pénible qui parle à toute vitesse au sommet de sa voix, pas inintéressant néanmoins. Tweets, beaucoup de retard. Bain. Promenade dans la vallée, jolie lumière. Atelier, Souvenir de Port-Royal, émission de France Culture, très DPB, avec Joseph Confavreux. Autre tél. de Pierre. Comptes : Dernière connexion le 19/10/2018 à 10h10 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € Crédits -88.778,98 € /// Solde au 19/10/2018 534,02 € /// À venir -130,19 € | Prévisionnel 403,83 € /// Agenda. 19:56:53 ///////  Dîné seul, jambon qui n’a pas de goût, fromage qui n’en a pas beaucoup non plus, côtes-du-rhône, confitures sur main grillé. Rien trouvé à regarder, remonté tôt. Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Journal de la veille, suite. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du samedi 20 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 21 octobre 2018, 22 h 13
modifiée le lundi 22 octobre 2018, 8 h 46
Dimanche 21 octobre 2018.
Sainte Céline, sem. 42 — 294/71. Plieux. Réveillé très tôt, levé à six heures. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, bien, et “château” des Granges de Port-Royal, Gabriel Ruprich-Robert, 1896, dimanche 14 octobre 2018. Déjeuné seul en bas, vaisselle. Matinée et d’ailleurs journée très twitterrienne, comme celle de la veille. Du coup le retard s’accumule. Envoi par Afchine Davoudi d’un nouveau paquet de corrections pour You Will Not Replace Us, mais pas trouvé le temps de les transcrire, suis en retard de deux jours pour la journal. Très gentil téléphonage de Pierre. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du désert de Retz le samedi 13 octobre 2018 : la colonne détruite, la tente siamoise, l’église gothique en ruine. Bain. Tribun des critiques de disques sur Les Planètes, de Holst. Promenade dans la vallée, premier gué, retour par Subervie. Atelier, Souvenir de Port-Royal, le ciel, que beaucoup pâli ; Planètes de Holst. Tél. de Pierre, qui est déjà à Labrihe. L’Arrière-Pays, suite. Retour de Pierre. Dîné aux nouvelles, pizza, gorgonzola, suite du côtes-du-rhône, bon. Poire à la vapeur et framboises. Vu un documentaire sur Hedy Lamarr, la star, inventrice (avec Georges Antheil !!!) des réseaux sociaux (ou d’Internet ?). L’Arrière-Pays. Agenda. 22:12:56 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. L’Arrière-Pays. Journal, entrée de l’avant-veille, relecture, mais attaque de sommeil pas pu la mettre en ligne. Autoportrait. Couché peu après minuit. 

lire l’entrée du dimanche 21 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 22 octobre 2018, 8 h 53
modifiée le mardi 23 octobre 2018, 12 h 37
Lundi 22 octobre 2018.
Sainte Élodie, sem. 43 — 295/70. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Plieux hier. Temps très gris et pluvieux. Agenda. 08:53:15 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de l’avant-avant-veille, mise en ligne ; entrée de l’avant-veille, mise en ligne ; entrée de la veille, relecture. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du désert de Retz le samedi 13 octobre 2018, deux du temple de Pan, 1775, une de la colonne détruite, 1781, vue des environs du temple de Pan. Anne-Charlotte Rémond sur les manuscrits de Boccherini. Journal, entrée de la veille, mise en ligne — rattrapé le retard, donc, au moins sur ce front. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1638-1639, mort de Rohan, mort du Père Joseph, succès navals sur l’Espagne, cafouillages en Allemagne. Promenade assez tardive avec Pierre dans la vallée. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, lecture très appropriée, par Pierre, de Racinations, de Rémi Soulié. Dîner aux nouvelles, raviolis aux cèpes, salade verte, fini l’excellent “baume de Venise” des Rimokh (je crois). Vu Born Yesterday (Comment l’esprit vient aux femmes), 1950, de George Cukor, bien faiblard, avec Judy Holliday. Repris la correction de You Will Not Replace Us, d’après un nouvel envoi d’Afchine Davoudi. Écrit à Éric Zemmour. Journal. Couché tôt, vers minuit et demi.  

lire l’entrée du lundi 22 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 23 octobre 2018, 12 h 42
modifiée le mercredi 24 octobre 2018, 7 h 51
Mardi 23 octobre 2018.
Saint Jean de C., sem. 43 — 296/69. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et buisson dans la lumière, promenade d’hier après-midi. Matinée largement twitteuse. Agenda. 12:42:26 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Le Jour ni l’Heure, bibliothèque de Plieux la veille, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, état de l’avant-veille, et inscription avec un berceau royal à propos de la naissance de Louis XIV, façade latérale, sur le parc, de l’hôtel Pavillon Henri-IV, Saint-Germain-en-Laye. Anne-Charlotte-Répond, concerto pour violoncelle de Lutoslawski. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1639-1640, mort de Bernard de Saxe-Weimar, affaire de Brisach, nouvelles affaires de Savoie, campagnes malheureuses du prince de Condé en Roussillon, Salses, etc. Promenade avec Pierre dans la vallée. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, lecture par Pierre de Rémi Soulié, Racinations. Longue conversation avec Karim Ouchikh à propos d’une éventuelle candidature Zemmour et de Marseille (ou était-ce plus tôt ?). L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, saucisse de Cadarcet, mais sans vin ça perd pas mal d’intérêt. Vu un épisode du Bureau des légendes. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Écrit à Philippe Martel. Écrit à Bruno Lafourcade. Essayé de travailler à You Will Not Replace Us, corrigé trois paragraphes en suivant Afchine Davoudi, mais tombé de sommeil. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du mardi 23 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 24 octobre 2018, 8 h 01
modifiée le jeudi 25 octobre 2018, 11 h 49
Mercredi 24 octobre 2018.
Saint-Florentin, sem. 43 — 297/68. Plieux. Peu dormi, levé à six heures, Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue du vallon de Port-Royal-des-Champs à partir des Granges, dimanche 14 octobre 2018. Comptes : Dernière connexion le 20/10/2018 à 19h55 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € /// Crédits -88.778,98 €/// Solde au 23/10/2018 534,02 € /// À venir -783,39 € | Prévisionnel -249,37 € /// (la routine deux photographies plus agenda, Le Jour ni l’Heure, prend deux heures) Agenda. 08:01:06 /////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Bagages pour un départ pour l’Espagne (Salamanque, Yuste, Talavera de la Reine). Tél. de la mère de Pierre, histoire de veste oubliée, et plus de voyage en Espagne. Promenade dans la vallée. Parlé à M. Dulau, sur son tracteur. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs. Lecture par Pierre de Rémi Soulié, Racinations. L’Arrière-Pays. You Will Not replace Us!, transcrit des plus récentes corrections davoudiennes. Dîné aux nouvelles, compensation de l’Espagne, saucisse ou saucisson des Pyrénées, courgettes et champignons, pain grillé, saint-nectaire ; tarte au citron, travaux amandes (partagées), sorbet à la poire. Vu Une Vie, de Stéphane Brizé, 2016, avec Judith Chemla, film presque très beau, gâché seulement par quelques désagréables anachronisme et anaclassisme de langue (“ça fait… ”, “juste”, etc.).  L’Arrière-Pays. You Will Not Replace Us, fini la transcription du plus récent paquet de corrections d’Afchine d’Avoudy. Journal. Couché vers une heure.    

lire l’entrée du mercredi 24 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 25 octobre 2018, 12 h 04
modifiée le vendredi 26 octobre 2018, 8 h 26
Jeudi 25 octobre 2018.
Saint Enguerran, sem. 43 — 298/67. Plieux. Levés à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Souvenir de Port-Royal-des-Champs, état de la veille. Échanges un peu aigre-doux avec une dame au nom allemand (?) mais qui n’est pas la propriétaire et qui a des objections à faire à mon autoportrait au Cassé, au clair de lune, devant la curieuse maison neuve, ou récente. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 25/10/2018 à 11h58 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 24/10/2018 534,02 € /// À venir -783,39 € | Prévisionnel -249,37 € //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 13 octobre 2018, château de Dampierre, autoportrait dans la Colonne détruite au désert de Retz, maison de Zola à Médan. Écrit au général Martinez. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1639-1640, problèmes fiscaux, frais de la guerre, gloire d’Harcourt. Promenade rapide sur le plateau, jusqu’aux rangs des chênes. Atelier. Souvenir de Port-Royal-des-Champs, finitions. Fini également le livre de Rémi Soulié, Racination [corr. autom. : “Radiation”]. You Will Not Replace Us, repris les transcriptions de Francis Marche, qui équivalent à une véritable “traduction”. Dîné aux nouvelles, jardinière de légumes et semoule, huile de soja. Poire à la vapeur et framboises. Vu Mouchette, de Bresson, 1967, d’après Bernanos. Continué les transcriptions de Franis Marche pour You Will Not Replace Us. Journal. Couché vers minuit.

lire l’entrée du jeudi 25 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 26 octobre 2018, 8 h 56
modifiée le samedi 27 octobre 2018, 13 h 05
Vendredi 26 octobre 2018.
Saint Dimitri, sem. 43 — 299/66. Plieux. Levé à six heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et verger aux Granges de Port-Royal, vu à travers le verre irrégulier d’une vitre du musée. Temps très gris et brumeux. Comptes : Dernière connexion le 25/10/2018 à 12h00 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 25/10/2018 534,02 € ///À venir -783,39 € | Prévisionnel -249,37 € (aucun mouvement) /// Agenda. 08:54:59 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. You Will Not Replace Us, transcription des corrections de Francis Marche, qui équivalent une quasi traduction. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 13 octobre 2018, guide du pèlerin à Port-Royal, maison du jardinier à la villa Savoye, Mise au tombeau de la collégiale de Poissy. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1640, affaires d’Espagne, soulèvement simultané du Portugal et de la Catalogne, disgrâce de Sourdis, amiral-archevêque de Bordeaux. Promenade avec Pierre sur le flanc sud, chemin de la rivière, vallon d’Enduré. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, lecture par Pierre de Jean-Yves Le Gallou. L’Arrière-Pays. You Will Not Replace Us, suite des transcriptions des corrections de Francis Marche. Dîné aux nouvelles, rillettes de thon, coquilles saint-jacques, pain grillé, bordeaux de ma tante. Poire à la vapeur, framboises, sorbet à la poire. Documentaire sur les sœurs Mitford. Long message nouveau d’une des dames du Cassé, celle qui a toujours l’air si haineux (et en effet…), toujours à propos de mes  photographies nocturnes de la maison récente (nous reproche entre autres de nous promener la nuit (en été), ce qui prouve bien que nous avons quelque chose à cacher… ). You Will Not Replace Us, suite des transcriptions des corrections de Marche, fini celles de son plus récent envoi. Journal. Couché à deux heures et demie. 

lire l’entrée du vendredi 26 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 27 octobre 2018, 15 h 54
modifiée le dimanche 28 octobre 2018, 16 h 03
Samedi 27 octobre 2018.
Sainte Emeline, sem. 43 — 300/65. Plieux. Peu dormi. Levé à huit heures moins vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et bon portrait du père Santeuil par Rigaud, 1703. Malade de nouveau (vessie). Intéressante émission de Finkielkraut sur Robespierre, avec Marcel Gaucher et Jean-Clément Martin. Crise de Tweets (Libération croit que je suis derrière les projets de blocage du pays le 17 novembre !). Le Jour ni l’Heure, Saint Louis sur un vitrail de la collégiale de Poissy, où il a été baptisé (perdu un temps fou à tâcher en vain d’identifier l’auteur…), considérable “maison-atelier” de Meissonnier à Poissy (dans le “close”), “Arrêtez le massacre”, panneaux didactiques dans le jardin de la villa Savoye, toujours à Poissy, samedi 13 octobre 2018. Pierre a allumé le chauffage. Comptes :    Dernière connexion le 26/10/2018 à 08h50 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 534,02 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 26/10/2018 534,02 € /// À venir -816,40 € | Prévisionnel -282,38 € /// Agenda. 15:54:01 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1641-1642, conspiration du comte de Soissons, Cinq-Mars. Promenade avec Pierre autour de la chartreuse, clairière de l’Étre, clairière de l’étant, retour par le pigeonnier (photographies). Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, perdu une jolie nuance que j’avais obtenue pour un toit. Lecture par Pierre de Jean-Yves Le Gallou, Européen d’abord. You Will Not Replace Us, ajouté un paragraphe. Dîné aux nouvelles, aubergine et semoule, fromage de chèvre, poires à la vapeur et framboises. Vu Calmos, de Bertrand Blier, 1976, avec Jean-Pierre Marielle et Jean Rochefort. Parlé à Marcel Meyer. You Will Not Replace Us, suite. Journal. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 27 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 28 octobre 2018, 16 h 19
modifiée le lundi 29 octobre 2018, 10 h 04
Dimanche 28 octobre 2018.
Saints Simon & Jude, sem. 43 — 301/64. Plieux. Levé à sept heures (heure nouvelle). Écrit à Frank Buhler. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et curieuse tour de nuages, la veille. Déjeuné en bas avec Pierre-Auguste. L’Arrière-Pays, affaires diverses du CNRE, “blocage du 17 novembre”, sondage, etc. Toute la matinée y passe. Tél de Jeanne Lloan. L’Arrière-Pays, trois photographies de la veille, deux “Intérieurs à Plieux” (salle des Pierres, pelle et pioche), une vue du pigeonnier du prieuré, très “traitée” (sans grand succès). L’Arrrière-Pays. Retard général. 16:17:53 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal de la veille, mise en ligne (échange avec la jeune femme du Cassé). Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, années 1641-1642, affaire Cinq-Mars, son exécution à Lyon, maladie finale de Richelieu, son retour de Narbonne [corr. autom : Carbone]. à Paris et Rueil. Très promenade déjà nocturne (changement d’horaire) dans le village, tentative sur le rempart nord, mais il y a trop de boue, marchons jusqu’à la route départementale. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, lecture par Pierre de Jean-Yves Le Gallou, Européen d’abord. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, attaque antisémite aux États-Unis, élection de Jaïr Bolsonaro au Brésil. Vain surf télévisuel, remonté relativement tôt. L’Arrière-Pays. You Will Not Replace Us, écrit à Francis Marche et Afchine Davoudy (réf. le “Glossaire”). Journal. Décalé horairement, couché peu après minuit. 

lire l’entrée du dimanche 28 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 29 octobre 2018, 10 h 21
modifiée le mardi 30 octobre 2018, 9 h 37
Lundi 29 octobre 2018.
Saint Narcisse, sem. 44 — 303/63. Plieux. Décalage horaire, suite. Levé à six heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Ciel à Plieux, vue prise d’en face de la maison Aeberhard, très majestueuse. Nouveaux messages Flickr de la jeune femme du Cassé, dans la rubrique “Arrêtez le massacre !” : elle s’en prend au rehaussement de la tour, chez moi (qui n’est qu’un retour à l’état originel, par les soins des Monuments historiques) et à ce qu’elle appelle “la fenêtre du toit”, sans doute le vasistas, qui a toujours été là (trois mètres plus bas), mais avant était sur le flanc sud et donc invisible du village (ce qui était mieux, en effet, d’autant que, neuf, il brillait beaucoup). Rien sur mes affreux carrelages. Rien non plus sur mon thème favori, les promenades nocturnes, “typiques de personnes qui ont quelque chose à cacher” (je suis plus habitué au reproche inverse, l’excès de transparence). L’Arrière-Pays. Devrais aller chez le médecin, mais c’est devenu une véritable phobie (bien que j’aime beaucoup la doctoresse elle-même — c’est le temps perdu, une demi-journée chaque fois, et la suite, examens, etc., qui me rend fou). Temps gris et froid. Chauffage mis, mais peu efficace. Agenda. 10:18:47 //////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture. Le Jour ni l’Heure, Paysage prépothume n° 248 (Les Arbres), vallée de l’Auroue, l’avant-veille ; détail de Salomon sacrifiant aux idoles, de Sébastien Bourdon, c. 1646, jeunes femmes dansant, musée des Granges de Port-Royal, exp. Bourdon (le tableau est ordinairement au Louvre), dimanche 14 octobre 2018 ; Autoportrait d’Egon Schiele, à la chemise verte, yeux fermés, 1914, exp. Schiele, Fondation Vuitton, même jour (le tableau est ordinairement dans une collection privée suisse). Journal, mise en ligne de l’entrée de la veille. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1642, succès militaires de la France sur tous les fronts, prise de Perpignan, mort de Richelieu, ses divers testaments. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché avec lui jusqu’au rang des chênes (c’est curieux, chaque fois que j’écris chênes il sort crânes…), par un temps désagréable, froid et pluvieux. Atelier, Souvenir de Port-Royal-des-Champs, fignolages, bords. Lecture par Pierre de Jean-Yves Le Gallou, Européens d’abord. You Will Not Replace Us!, ajout. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, tomates confites de M. Darqué. Vu deux documentaires de “Toute l’histoire”, l’un sur l’extrême droite dans la résistance, l’autre sur la gauche dans la collaboration (!). L’Arrière-Pays. You Will Not Replace Us!, relecture sans point d’appui, ajout (la kommunalka des peuples). Journal. Couché vers minuit et demie. 

lire l’entrée du lundi 29 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 30 octobre 2018, 9 h 47
modifiée le mercredi 31 octobre 2018, 12 h 08
Mardi 30 octobre 2018.
Sainte Bienvenue, sem. 44 — 303/62. Plieux. Assez mauvaise nuit, forte insomnie, mais Pierre très secourable. Croyais veiller, mais fais un rêve (où paraît Gersende Bessède). Levé à sept heures vingt, temps superbe, Pyrénées parfaitement visibles sur trois cent cinquante kilomètres, sur fond rose et bleu (photographies). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Maladetta le matin même. Agenda. 09:46:57 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 14 octobre 2018 : drapeaux français et coréens sur l’esplanade des Invalides près du parc de stationnement, exemplaire de la grammaire de Port-Royal au musée de Port-Royal-des-Champs, beau portrait d’une petite file prenant le voile en 1755, par Nicolas-Henri Jeaurat de Bertry [corr. autom. : “Berry”]. Bain. Lecture par Pierre d’Henri Martin, année 1643, mort de Louis XIII, Anne d’Autriche touchée par la grâce politique, tableau général, très flatteur, de la France dans la première moitié du XVIIe siècle. Retard. Promenade, été avec Pierre jusqu’au rang des chênes. Atelier, passé à un autre Port-Royal-des-Champs, cette fois en grand format. Lecture par Pierre de Jean-Yves Le Gallou, Européen d’abord. Passé beaucoup de temps toute la journée à la confection d’un “visuel” à propos de Marseille le 17 novembre, en la compagnie de Marcel Meyer (c’est lui qui fait tout le travail, naturellement, mais la réunion et la constitution des éléments est tout de même assez chronophage). Ah, et reçu dix premiers exemplaires de You Will Not Replace Us!, édition très fautive, certainement, mais qui se présente tout de même très bien (Le Clair de lune au Cassé !). Dîné aux nouvelles, gnocchis et tomates confites de M. Darqué. Poires à la vapeur et biscuits divers. Vu l’émission de Stéphane Bern sur Louis-Philippe et Marie-Amélie, très bien, malgré deux ou trois images anachroniques, comme toujours, et l’absence d’un chapitre sur les salons parisiens, Chopin, Liszt, tout ça (mais l’on ne peut pas tout mettre, et l’émission était déjà très longue, sans ennuyer). Suite des échanges avec Marcel de Bellefontaine-Meyer sur le “visuel” (j’aime mieux dire “carton”), problèmes de photographies à détourer. You Will Not Replace Us!, encore un assez long ajout, en luttant contre le sommeil. Journal. Couché à trois heures. 

lire l’entrée du mardi 30 octobre 2018 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 31 octobre 2018, 12 h 38
modifiée le jeudi 1er novembre 2018, 19 h 48
Mercredi 31 octobre 2018.
Saint Quentin, sem. 44 — 304/61. Plieux. Nuit désagréable, problèmes des voies urinaires toujours. Levé peu avant huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et petit Souvenir de Port-Royal-des-Champs dans l’atelier (sans légendification jusqu’à présent). Essayé d’appeler le docteur Capdecomme pour un rendez-vous, mais tombe sur un répondeur. L’Arrière-Pays. Suite des échanges avec Marcel Meyer. Comptes : Dernière connexion le 27/10/2018 à 15h51 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.104,19 € /// Crédits -88.778,98 € /// Solde au 30/10/2018 1.104,19 € /// À venir -2.709,24 € | Prévisionnel -1.605,05 € ///      30/10 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +513,84 € /// 30/10 VIR SEPA RECU /DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET C +31,81 € /// 30/10 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +12,19 € /// 30/10 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +9,96 € /// 30/10 VIR SEPA RECU /DE AMAZON MEDIA EU SARL /MOTIF PAYMENT. +2,37 €  /// Agenda. 12:37:33 ///////// Le Jour ni l’Heure, Chronologie. Trois photographies de la veille, deux tableaux récents, le petit Souvenir de Port-Royal-des-Champs et le grand L’Ombre, et une vue de l’église Plieux, la nef, pour une fois. Grand retard, fabrication de cartons politiques avec Marcel Meyer. Bain, lecture par Pierre d’Henri Martin, développement de Martin sur la France du temps de Louis XIII, la science, Viette (dont le moins qu’on puisse dire est qu’il ne m’est pas familier). Belle promenade avec Pierre sur le flanc nord, temps agréable, marchons d’un bon pas. Atelier, fignolages à L’Ombre, qu’on va accrocher. Lecture par Pierre de Jean-Yves Le Gallou, Européen d’abord, excellente synthèse, avec laquelle je suis naturellement tout à fait d’accord, sauf peut-être sur l’art contemporain, et encore, pas celui qu’elle fustige. L’Arrière-Pays. Journal de la veille, relecture. Dîné aux nouvelles, tarte aux champignons et aux carottes, salade verte. Poire à la vapeur et biscuits au citron et au chocolat. Regardé sans doute quelque chose, mais j’ai oublié quoi. Journal, entrée de la veille, mise en ligne. You Will Not Replace Us, encore un ajout (le texte a plus plus de 180.000 signes, à présent, donc ce n’est plus du tout le bref pamphlet recommandé jadis par Christian Combaz). Journal. Couché à minuit et demi.    

lire l’entrée du mercredi 31 octobre 2018 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site