Le Jour ni l’Heure
septembre 1984

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateSamedi 1er septembre 1984. « Bernicot, où nous déjeunons encore. Passés à Toulouse, où été voir et revoir Saint-Jérôme, un peu décevante après les églises baroques italiennes. Bordeaux. Dîné à la brasserie de Noailles et couché dans une belle chambre (32) de l’hôtel de Sèze, avec belle vue sur les allées de Tourny, après une visite au café des Deux-Mondes, où tiré pour la forme un coup dans l’escalier de l’hôtel adjacent, puis au Smart, où vu bcp. de beaux garçons, certains torse nu et ruisselants de sueur, etc. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateDimanche 2 septembre 1984. Bordeaux. Exposition Twombly à l’entrepôt Lainé, « où déjeuné dans la splendide cafétéria organisée par Andrée Putman. Vu aussi l’exposition Kiefer, des dessins de Barthes, l’exemplaire de Bordeaux [? des Essais de Montaigne ?], etc. Visité La Brède. Été à Cadillac : les Poirier, Gilbert & George, Paolini, Boltanski, Hamish Fulton, Buren, etc. Dîné au Bistro romain, en face du Régent. Été voir La Triche, de Yannick Bellon, qui se passe à Bordeaux. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateLundi 3 septembre 1984. Bordeaux. Musée des Beaux-Arts : « Valtat, un Bonnard, force Marquet, 3 Matisse pas très beaux, force Redon, 2 Masson, 3 Delacroix dont La Grèce sur les ruines de Missolonghi, des Harpignies, des marines bordelaises, un très beau portrait par Reynolds, une admirable nature morte de De Heem, les quatre évangélistes (anon. flamand), 3 Titien ou pseudo-Titien (Le Viol de Lucrèce). Quitté Bordeaux, déj. sur l’autoroute dans un restaurant bondé, [Paris] passé à la maison, dîné avec Jean [Puyaubert] à la Rotonde. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateMardi 4 septembre 1984. Paris. « Graves incidents à la banque. Déj. avec Jean à la Rotonde. » Coiffeur. Studio d’Antenne 2 à 19:45, rue Francœur, émission des "Dossiers de l’écran" : "Être gay en 1984", avec Dominique Fernandez, Hugo Marsan, Didier Seux, Jocelyne François et Paul Veyne. Dîner avec les organisateurs et les invités dans un restaurant voisin. « Grande conversation sur la Grèce avec Paul Veyne, très intéressant. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateVendredi 7 septembre 1984. Paris. Déjeuner à la Rotonde avec Jean Puyaubert et Rodolfo Junqueira. Voyage à Bordeaux dans l’avion de Philippe Stoeckel pour montrer l’exposition Twombly à Denis Smadja, Jean-Paul Marcheschi, Jacqueline Didier et lui. Départ de Toussus-le-Noble. Hôtel de Sèze, promenade dans Bordeaux. Dîner en plein air place du Parlement. Deux-Mondes. Smart.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
sans dateSamedi 8 septembre 1984. Bordeaux. Musée des Beaux-Arts (De Heem). Nouvelle visite de l’exposition Twombly à l’Entrepôt Lainé. Exposition Kiefer. Déjeuner en plein air sur les toits de l’Entrepôt Lainé. Cadillac. Départ pour Paris de l’aéroport de Mérignac, sans Jacqueline Didier restée à Bordeaux chez son frère et sa belle-sœur. Dîner au restaurant russe Dominique, à Montparnasse, sur l’invitation de Philippe Stoeckel, avec Jean-Paul Marcheschi, Denis Smadja et Rodolfo Junqueira.

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site