Le Jour ni l’Heure
avril 1979

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 12 novembre 2013, 10 h 33Dimanche 1er avril 1979. Paris. « L’après-midi, visite de Patrick, que j’encule longuement. Tour ensuite avec lui, il m’offre deux pantalons à lui, et de vieilles cravates. Dîné ici avec Jean [Clavier], Brigitte X. et Jean-Paul [Marcheschi]. Rejoints ensuite par Pierre [le Corse], ami de J.-P. Regardons “Wife vs. Secretary”, much fun. Couché avec Jean. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 12 novembre 2013, 10 h 39Lundi 2 avril 1979. Paris. « Déj. chez Francis [rest., place de l’Alma] av. Paul [Otchakovsky-Laurens] et Carine [Toly-Thiercelin]. Non loin, Cohen-Séat.  Discuté du “Voyage” [Journal d’un Voyage en France]. Hachette d’accord pour 20.000 francs cash ? Été voir ens. Laurent, à Paris-Swing, et Patrick, auquel j’ai acheté trois cravates. Casquettes aux Galeries Lafayette. Dîné ici av. Patrick. Regardé “Marius”. Fait l’amour av. lui, de mieux en mieux. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 12 novembre 2013, 10 h 42Mardi 3 avril 1979. Paris. « Été chez le coiffeur. Lettres à Benoit Peeters et à Jeffrey Fraenkel. Pas travaillé. Été avec Jean-Christophe [Cambier] à l’A.R.C. à une lecture (sur bande) pour la reparution de l’Énergumène. Dîné ici av. Laurent, qui m’offre une chemise de polo et des bandes. Couché avec lui, enculage réciproque. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 13 novembre 2013, 11 h 35Mercredi 4 avril 1979. Paris. « Enculé par L. au matin. Gardé mon foutre. Travail. Visite de Marianne Alphant, superbe. Dîné avec Jean [Clavier] et couché avec lui. Relatif fiasco, quoique je le fasse jouir dans ma bouche. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 13 novembre 2013, 11 h 41Jeudi 5 avril 1979. Paris. « Dîner Melinda [Parson, Paterson ?], 45, rue Blanche

____________

« Déj. bvd. Saint-Germain avec Paul [Otchakovsky-Laurens] et Gassiot-Talabot. Conversation sur “le Voyage” : d’accord sur l’avaloir [sic], discussion sur le défraiement. Trav. Dîner chez Melinda av. Jean [Clavier]. Josep Astor, qui habite là, nous montre ses photographies, pas mal du tout. Jean couche ici. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 13 novembre 2013, 11 h 43
modifiée le mercredi 13 novembre 2013, 11 h 44
Vendredi 6 avril 1979.
Paris. « Trav. Soirée avec Patrick [Siet] et plus tard Jean-Paul [Marcheschi]. Regardons “Le beau Serge”. Deux coups de tél. de Laurent, qui me dit que son père est mort. Patrick couche ici. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 14 novembre 2013, 10 h 13Samedi 7 avril 1979. Paris. « Trav. Dîné seul ici. Été ensuite au M[anhattan], rencontré un garçon qui me plaisait beaucoup, mais aussi Patrick, et rentré avec lui. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 14 novembre 2013, 10 h 17Dimanche 8 avril 1979. Paris. « Ménage, tour à pied. Pris un verre au “Village” av. Jean-Paul [Marcheschi]. Dîné aussi avec lui, Jean [Clavier] et Manuel [Camacho, Madrilène] arrivé le jour même. Fait l’amour tous les quatre ensemble, mais Manuel surtout avec J.-P., et moi avec Jean. Ils couchent ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 14 novembre 2013, 10 h 23Lundi 9 avril 1979. Paris. « 723.61-63 Gassiot-Talabot.
                 555.60.01
____________

21 rue Hérold, Le Matin

__________

« Jean et Jean-Paul se lèvent vers 10 heures, je reste avec Manuel. Brunch. Le retrouve à 4 heures, été avec lui à Beaubourg voir un show de Richard Misrach. Rencontré Mark Lancaster et Jasper Johns, qui allaient voir [l’exposition] Magritte. Dîné seul. Vu “Fanny”. Manhattan, ensuite, Jean-Paul [Marcheschi], Manuel [Camacho], rentré seul. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 15 novembre 2013, 11 h 07Mardi 10 avril 1979. Paris. « Rencontré Mark Lancaster en faisant mes courses le matin ; il vient ici. Travaillé : commencé T[ravers] II. 4. Dîné avec Laurent, revenu la veille de l’enterrement de son père. Removes his shoes, socks stink, turns me off. Il se couche, je lis “Pale Fire”. No sex. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 15 novembre 2013, 11 h 12Mercredi 11 avril 1979. Paris. « Trav. Dîné seul, regardé “La Lumière des Justes”, puis été seul rue Christine voir “Woman in the window” (La femme au portrait), de Lang. Été ensuite au M[anhattan], rasant. Rencontré au retour Bernard Dupouy qui me demande de mes nouvelles :  — J’habite tjs. au même endroit... — Oui, en célibataire, je sais... J’ai appris ça à New York. Déprimé par cette rencontre. Pensé encore à W., tristement. Lu “Pale Fire”. Rêves. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 15 novembre 2013, 11 h 23Jeudi 12 avril 1979. Paris. « Rév. tôt par le réparateur de tél. Temps superbe. L’ap.-midi, visite d’Eddine Lakdari, très joli. Fait l’amour av. lui. Il me baise, puis moi, et alors il jouit aussitôt, et moi pas. Puis Manuel [Camacho], puis Jacqueline [Didier]. Dîné avec Marcel. Me découvre de petites bêtes, et décide de ne pas sortir. Manuel s’en va. Traitement, bain, sors après tout et tombe sur lui, suspicieux, au M[anhattan]. Un type très sexy, ne me voit même pas. Rentré tard, vers 3 heures, lu “Pale Fire”.

________

Ce beau temps me déprime, et ce printemps solitaire. Pense constamment à W. Mais il est impossible de rien faire dans sa direction, puisqu’à l’évidence il ne ressent rien du tout. / Auj. 13, coup de tél. des parents, qui me reprochent de ne pas écrire, alors qu’ils ne répondent jamais à mes lettres. / Jean-Paul [Marcheschi] en Esp., Jacqueline [Didier] dans les Vosges, Jean [Clavier] av. son allemand. Et la radio ne marche plus ! »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 16 novembre 2013, 10 h 43Vendredi 13 avril 1979. Paris. « Trav. Dîné seul. Reçu ensuite Laurent. Le baise. Puis il dort tandis que je lis “Pale Fire”. L’après-midi, été porté la «chaîne»  à la Fnac pour réparations. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 16 novembre 2013, 10 h 48Samedi 14 avril 1979. Paris. « Laurent me baise le matin, mais je ne jouis pas. Rencontré Suzanne Baruzi, charmante. Travail. Pas un coup de fil de la journée, sauf du fidèle Laurent. Dîné seul, tél., puis éé au M[anhattan] et rencontré là un marin, Lionel, qui rentre avec moi. Je n’arrive pas à démêler si c’est un vrai ou un faux, il y a des éléments dans les deux sens. Il dit appartenir au ‘Clemenceau” et être arrivé vend. de Toulon. Fait l’amour av. lui trois fois dans la nuit, mais lui, bien que parfaitement bandé, ne jouit pas. Très tendre. Dormons peu. S’en va vers 7 h. 30. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 16 novembre 2013, 10 h 52Dimanche 15 avril 1979. Paris. « Je dors jusqu’à 11 heures. Fatigué. Temps superbe. Jusqu’à 4 heures sur le balcon, nu, à lire Pale Fire au soleil. 1 seul tél., Laurent. / Sorti en fin d’après-midi, été au Village. Invité par Jean-Marc à venir regarder “Lulu” chez lui, avec David X. et Ulysse Laugier. Passé ensuit au M[anhattan], rentré assez tôt. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 17 novembre 2013, 11 h 59Lundi 16 avril 1979. Paris. « Lu. Promenade à pied. Dîné seul, regardé “César”. Été au M[anhattan], mais rentré seul. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 17 novembre 2013, 12 h 03Mardi 17 avril 1979. Paris. « Sorti le matin pour aller chez le correspondant parisien de Laker, mais c’est fermé. Article très défavorable sur Tricks dans la Quinzaine littéraire. Pas travaillé l’après-midi : ménage, blanchisserie. Lu. Été au M[anhattan]* [?], rentré seul avec Conrad D[etrez, qui habite le même immeuble]. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 17 novembre 2013, 12 h 08
modifiée le lundi 18 novembre 2013, 10 h 22
Mercredi 18 avril 1979.
Paris. « Le matin, chez à l’agence correspondante de Laker, puis à Expan-tour rue de Luynes, pour arranger mon voyage [aux États-Unis]. Retenu une place pour la semaine du 13 au 20 Mai. Visite de Jean [Clavier], who says he is in love with me. Visite des Cambier. Commencé à écrire une réponse à l’article de la Quinzaine. Dîné avec Laurent, qui couche ici. Fini ensuite la réponse. Long enculage de L., très réussi. / La télévision ne marche pas, il n’y a donc plus aucun appareil dans la maison. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 18 novembre 2013, 10 h 25Jeudi 19 avril 1979. Paris. « Trav. Dîné ici av. Patrick C[iet, ou Siet ?], lu avec lui “La lettre volée”. Pas de tél. Il couche ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 18 novembre 2013, 10 h 34Vendredi 20 avril 1979. Paris. « Bruxelles. 19.32.2   219.20.95 (Benoît) [Peeters]

_____

Anne-Marie La Fère. (Dynamique)
    13 h. →                      Non, 4 mai
    15 h  19 → 18 h. 17.

_____

Pas de travail. Dîné seul. Visite de Conrad Detrez qui veut voir “Apostrophes”. Hockenghem : n’a-t-il pas écrit l’article de la Quinzaine ? C[onrad] va aux Tuileries, je me prépare à le suivre, plus tard, mais rencontre le garçon du tabac voisin, qui vient ici. Le connaissait déjà, Franck, portugais. M’encule, very matter-of-factly. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 18 novembre 2013, 10 h 39Samedi 21 avril 1979. Paris. « Trav. / Luigi [C., de Milan] à Paris : le retrouve à La Hune (devant). M’emmène dîner au Balzar. Rentrons ensuite ici pour regarder “Le Sang d’un Poète” on t. v. Je l’encule, puis il rentre à son hôtel. À 2 h. et 1/2, coup de tél. de Jean [Clavier], tr. upset, et qui passe. Il en a marre de son Allemand, etc., et voudrait qu’il parte. Sex again avec lui. Il couche ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 19 novembre 2013, 10 h 20Dimanche 22 avril 1979. Paris. « Jean part vers 8 heures, je dors jusqu’à 11. Finis “Pale Fire”. Tour à pied, en fin d’après-midi, jusqu’au Village. Dîné seul, t. v. Été au M[anhattan], ensuite, rencontré un petit amerloque, Neil, flirtons, mais finalement il ne veut pas rentrer avec moi. Ici vers 3 heures, lu un manuscrit par un inconnu, Patrick Talhouarn.

______

Parlé à Cas[imir Estène]. Décidé, lundi, de retarder mon départ aux St. et d’aller d’abord sur la Rivièra av. Jean [Clavier]. 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 19 novembre 2013, 10 h 26Lundi 23 avril 1979. Paris. « Tél. David-D., pour dîner.

_____

Carte de W. : « After all... » (?). Tour av. Cambier, puis seul sur la rive droite, à la boutique de Patrick C[iet], puis à celle de Laurent. Entre temps au Drugstore-Opéra, “Tricks”, 3ème sur la liste affichée des meilleures ventes. Daniel-David hospitalisé pour un furoncle, me fait tél. par une amie. Dîne donc seul, en regardant “Le chant de Bernadette”, de H. King. M[anhattan] ensuite. Tombé immédiat. sur Jean, qui vient d’accompagner son All. à la gare. Couche av. lui. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 19 novembre 2013, 10 h 33Mardi 24 avril 1979. Paris. « Jean se lève tôt, je dors jusqu’à 11 heures. Pas mal de temps perdu : finis néan. le brouillon de T[ravers] II. 4. / Vernissage [Daniel] Boudinet à la Remise du Parc. Y vais avec J[ean]-Ch[ristophe Cambier], mais reste peu. En rentrant, verre au Flore avec Severo S[arduy] et François W[ahl], plus ami à eux. Très élogieux sur “Tricks”, [Maurice] Nadeau très anti, paraît-il. / Reçu lettre de Jeff[rey Fraenkel], W. malade ? / Dîné avec Laurent (encore des cassettes !), l’encule longuement, lui un peu et jouit puis moi de nouveau et jouis. Pas mal dormi. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 20 novembre 2013, 10 h 38Mercredi 25 avril 1979. Paris. « Retourné à l’agence de voyage pour changer ma réservation, passé chez J[ean]-Ch[ristophe Cambier] emprunter “le bergsonisme”, trav. Dîner ici : les C[ambier], Jean-Paul [Marcheschi] retour de Barcelone, Claude [Michaud] mélancolique (rupt. av. Jean-Luc) et Jean [Clavier], qui couche ici. Très mal dormi. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 20 novembre 2013, 10 h 43Jeudi 26 avril 1979. Paris. « Trav., mais commencé tard. Visite de Claudius Breig. Été au vernissage de Joseph X. chez Melinda [Paterson] : Roland [Barthes], Ph. St., Thierry Bignand, etc. Jean [Clavier]. Dois dîner av. Patrick C[iet], mais Jean ne veut pas dîner seul, donc je l’amène ici ; tout se passe bien, et nous couchons tous les trois ensemble : encule P. qui jouit sur J., qui jouit aussi. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 20 novembre 2013, 10 h 46Vendredi 27 avril 1979. Paris. « Trav., fatigue. Patrick [Ciet] prépare ici le dîner. Regarde av. lui “Saboteur” de Hitchcock. Il couche ici. / L’après-midi, visite d’un certain Patrick Talhouarn, qui m’avait confié un manuscrit. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 14 décembre 2013, 11 h 30
modifiée le dimanche 15 décembre 2013, 10 h 57
Samedi 28 avril 1979.
Paris. « Trav. Dîné avec Jean [Clavier] chez les Baruzy [36, rue de Varenne]. Un peintre portugais, qui me drague, 4 lesbiennes et un couple de pédés après dîner. Pas désagréable. Couché ici avec Jean après, nice fuck. »

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 14 décembre 2013, 11 h 39
modifiée le dimanche 15 décembre 2013, 10 h 57
Dimanche 29 avril 1979.
Paris. « Jean se lève tôt, dors jusqu’à midi. Travailler l’ap., exceptionnellement (????), pour finir T[ravers] II. IV. avant mon départ. Article de F[rançoise] Xenakis dans le 1er numéro du Matin-Dimanche, aucun intérêt. Été à un goûter donné par Véronique, amie de Jean [Clavier], chez Betsy Jolas, rue Bonaparte, mais resté peu de temps. Rentré travailler. Dîné chez Valérie [Bensoussan ?], regardé la tél., “l’Horloger de Saint-Paul”, “le Miracle des Loups”. Les C[ambier], Jean-Paul Marchechi, Pierre et Sandrine [?]. Joints. Couché seul, hor. cauchemar. Fini “Le deuil antérieur”, lu une interv. de R. B. (Lire). Hor. insomnie. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 14 décembre 2013, 11 h 43
modifiée le dimanche 15 décembre 2013, 10 h 58
Lundi 30 avril 1979.
Paris. « Trav. Dîner cher Jean [Clavier], Darthea Speyer, D’Arcy X (Unesco), etc., etc. Soirée prétendument “Macao”, ens., rue Saint-Martin, sinistre. Passé au Bataclan vers 3 h., soirée Gay-Pied, mais pas entrés. Avec Jean et Brigitte au Sept, puis ici. Jean couche ici. »  

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site