Le Jour ni l’Heure
décembre 1978

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 26 juin 2014, 10 h 47Vendredi 1er décembre 1978. Paris. « Trav. Dîné seul ici [76, rue du Bac, 6ème étage]. Christian vient vers minuit, et couche ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 26 juin 2014, 11 h 48Samedi 2 décembre 1978. Paris. « Premier séminaire de Roland [Barthes], Collège de F.

_____

« Accompagné par Christian, retrouvé R. B. au Collège de France, et entré avec lui. Séminaire. L’après-midi, malade, pas travaillé. Au lit. Visite de Richard Nicolas. Le soir, Jean-Christophe, puis Christian, qui couchent tous les deux ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 26 juin 2014, 11 h 53Dimanche 3 décembre 1978. Paris. « Dîner chez Raquel, av. Pierre-Brossolette [à Montrouge ?]

____

« Fait deux fois l’amour av. Ch[ristian], le matin, mais ensuite, malade. Au lit jusqu’à cinq heures, trav. un peu après. Visite de Ch., puis de J[ean]-Ch[ristophe], en pleine crise. Avec lui chez Raquel, Emmanuel Hocquard, G[érard]-Julien Salvy, Georges X, 2 chiens. Un peu tendu. Rentrés vers minuit. J.-Ch. couche ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le vendredi 27 juin 2014, 11 h 13Lundi 4 décembre 1978. Paris. « Déj. Maurice Roche, 1 h. Balzar.

____

« Non. Dîner. 8.30.

____

« Un peu mieux. Travaillé. Visite de Valérie-Anne [Montassier / Giscard d’Estaing]. Dîné av. Maurice Roche au Balzar. Veut faire une double page dans Art-Press. Parlons de “l’état de la critique”. Très bavard, gentil. Ens. au M[anhattan], jusqu’à minuit, puis passé voir D[ominique] au Flash-back. Il vient coucher ici, vers 4 heures. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le vendredi 27 juin 2014, 11 h 18Mardi 5 décembre 1978. Paris. « Réveillé assez tôt, été chez le coiffeur, passé chez R[oland] B[arthes, rue Servandoni] lui porter un livre, « malheureux ». Acheté des livres au Divan. D[ominique] encore là quand je reviens. Trav. Parlé à M[aurice] Roche, puis à Barthes. Visite de J[ean]-Ch[ristophe Cambier], le soir. Lu très longtemps, “Un Régicide”. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 27 juin 2014, 11 h 20Mercredi 6 décembre 1978. Paris. « Trav. Dîné chez Philippe [Stoeckel]. Au Continental-Opéra, puis au Bronx. Rencontré un Christian, jeune, très grosse bite, ramené ici et qui ne songe qu’à m’enculer. Il part vers 3 heures. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 28 juin 2014, 15 h 28Jeudi 7 décembre 1978. Paris. « Trav. (recopié [Tricks] XXVII. J[ean]-Ch[ristophe] Cambier m’apporte le Cavafy en grec de Cornell [Kornel ?, Grec de la galerie Sonnabend], qu’il est allé cherher chez Sonnabend. Dîne seul, puis écouté, avec beaucoup d’exaltation, l’Orlando [furioso] de Vivaldi. À 11 heures, visite de Christian. Fait deux fois l’amour avec lui. Écouté la 1ère Symphonie de Mahler, un de mes plus vieux disques. Christian part à 1.30. Lu “Un Régicide”. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 28 juin 2014, 15 h 31Vendredi 8 décembre 1978. Paris. « Trav. Dîné ici av. Jacqueline, regardé la t.v., R[obbe]-G[rillet] et Perec et Detrez à Apostrophes, etc. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 28 juin 2014, 15 h 33Samedi 9 décembre 1978. Paris. « Trav. Coup de tél. de W., Jean-Marc vient dîner, mais nous allons chez Valérie [Lévy-Soussan], les C[ambier], Ben, etc. Bill de Gilis. Jean-Marc couche ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 28 juin 2014, 15 h 37Dimanche 10 décembre 1978. Paris. « Trav. W. doit venir chercher ses livres et sa vaisselle le soir. Dîner chez Phil[ippe Stoeckel], regardé avec lui est Jean-Louis [Terrade ?], en vidéo, “Le Flic Ricanant”, Walter Matthau et Bruce Dern. Tour au M[anhattan], vu W., rentré ici vers 2 heures. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 29 juin 2014, 10 h 40Lundi 11 décembre 1978. Paris. « Tél. Carine [Thiercelin/Toly] : Vitoux n’a pas T[ravers], et Jean-Max Tixier, 13 rue Léon-Paulet 130008 — Marseille

___________

« Perdu bcp. de temps à trouver quelque chose sur quoi écrire, après l’enlèvement par W. des deux cadres que j’utilisais. Acheté deux planches à dessin chez “Esquisse” et un cadre pour la grande photographie romaine [Circus Maximus, palazzo Colonna, c. 1855 ?] qui vient d’Edward [Brooks]. Peu travaillé (XXXI). Visite de Valérie-Anne [Montassier/Giscard d’Estaing] et d’une fille de la fabrication Mazarine. J[ean]-Ch[ristophe Cambier] et El[isabeth Malissen] dînent ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 29 juin 2014, 10 h 43Mardi 12 décembre 1978. Paris. « Bien dormi. Trav. Dîné tôt, été av. Jean-Ch. à la première de “Ce n’est de la même personne que nous parlons”, de [François-Marie] Banier, à Édouard-VII. Rentré ici ensuite. Fait l’amour av. J.-Ch., qui rentre chez lui après. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 29 juin 2014, 10 h 46Mercredi 13 décembre 1978. Paris. « Trav. (XXXI). Dîner seul, vu “Les chemins de l’exil”, av. F[rançois] Simon dans le rôle de Rousseau. Christian passe, faisons l’amour av. des poppers, très bien. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 30 juin 2014, 10 h 23Jeudi 14 décembre 1978. Paris. « Trav. même le matin, fini [Tricks] XXXI et le soir, après dîner XXIII. Vu toutefois “Les chemins de l’exil, II”. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 30 juin 2014, 10 h 29Vendredi 15 décembre 1978. Paris. « Trav. sur tr[icks] XXXIII (Terence/Vernon), sans arriver à le terminer. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 30 juin 2014, 10 h 31Samedi 16 décembre 1978. Paris. « Terminé “Tricks”.

« Dîner chez Valérie [Lévy-Soussan] av. les C. Rentré ensuite. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 30 juin 2014, 10 h 33Dimanche 17 décembre 1978. Paris. « Trav. à la relecture de Tricks avec Jacqueline [Didier], Danièle S[allenave] et les C[ambier]n qui dînent tous ici. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 1er juillet 2014, 10 h 59Lundi 18 décembre 1978. Paris. « Remis à Valérie-Anne [Montassier / Giscard d’Estaing] 16 Tricks. Continué les relectures dans l’après-midi et le soir. Été au M[anhattan], rentré seul. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mardi 1er juillet 2014, 11 h 03Mardi 19 décembre 1978. Paris. « Dîner Sallenave Alphant, Sartrouville

_____

« Journée de relecture, seul. le soir, rendez-vous Porte de Neuilly avec les Chaillou et Didier Stephan qui nous emmène à Sareouville. Très agréable soirée, Marianne adorable. Rentré vers 1 heure, raccompagné avec les C. par Didier. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 1er juillet 2014, 11 h 07Mercredi 20 décembre 1978. Paris. « Relecture. Visite d’un certain Alain, rencontré rue d’Assas en Juillet, et qui m’a téléphoné le lundi : m’encule. Relecture. Le soir, visite de Christian : l’encule, très bien. Il rentre chez lui et je termine mes relectures. »  

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
modifiée le mercredi 2 juillet 2014, 12 h 30Jeudi 21 décembre 1978. Paris. «  1er jour de vacances. Passé à Minuit porter un cadeau aux Robbe-Grillet (Orlando Furioso) et chez Roland [Barthes] (id., pull-over). Thé avec lui. Chez Bill de G[ilis] : John [Abbott], les C[ambier], Américains. Chez Melinda [Paterson] av. John : Miguel de J[ong], couple anglais, John le Colombien. 

« Inauguration du “Bain-Douche”. Foule, police, impossible d’entrer. Vais seul au M[anhattan]. Rencontre immédiatement un petit Franck, et vais chez lui, dans une tour de Bagnolet. Great sex. Dors chez lui jusqu’à 5.30, puis rentre, à pied et en métro. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 2 juillet 2014, 15 h 52Vendredi 22 décembre 1978. Paris. « Passé chez Roland [Barthes] après avoir changé son pull-over mais il n’y était pas. Chez Sonnabend rapporter son Cavafy à Cornel. Vus [sic] Illeana [sic, Ileana Sonnabend] et Antonio [Homem]. À la Remise [du Parc] voir le show de David S. et porter un chèque de 2000 francs pour W. Jean-Chris[tophe Cambier] et El[isabeth Malissen] à dîner ici, puis Valérie [Lévy-Soussan]. S’en vont vers 2 heures, me couche. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 2 juillet 2014, 15 h 59Samedi 23 décembre 1978. Paris. « Journée ici, assez traînante. Quelques lettres, remboursement. Dîner au Balzar av. Ph[ilippe Stoeckel], J[ean]-Ch[ristophe Cambier] et El[isabeth Malissen]. Ph. a une nouvelle voiture, une superbe Jaguar. Été ensuite, seul, au Manhattan. Retrouvé Daniel-David, pas vu depuis mars : très beau, les cheveux coupés, d’abord assez gentil puis assez emphatiquement indifférent. Rencontré ensuite the ultimate petit brun moustachu, Joachim, un Portugais déjà vu et qui n’avait jamais fait la moindre attention à moi. Hier, il me draguait. Rentré ici avec lui. Un corps splendide, tout en muscles. Il m’encule deux fois dans la nuit. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 3 juillet 2014, 10 h 47Dimanche 24 décembre 1978. Paris. « Enculé tout de même Joachim, vers deux heures de l’après-midi, mais il ne bande pas et ensuite se plaint. Too bad. Après son départ, nettoyage et rangements. Tél. à Daniel-D[avid] à son salon, pensant que peut-être il travaillait auj., mais en vain : de nouveau agacé par cette histoire.

« Soirée chez El[isabeth Malissen, 103, rue du Cherche-Midi] : J[ean]-Ch[ristophe Cambier], d’assez mauvaise humeur, Valérie [Lévy-Soussan], puis Michel, Ben, Paul et al. Vu “Viva Napoli” puis “Débuts à Broadway”, très bien. Rentré vers 2 heures, Valium, pas trop mal dormi. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 3 juillet 2014, 10 h 48Lundi 25 décembre 1978. Paris. « Écris des lettres, je crois. Été le soir au M[anhattan]. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 3 juillet 2014, 10 h 55Mardi 26 décembre 1978. Paris. « Lettres ? Aucun souv. de l’après-midi. Ah si : devais aller au cinéma av. J[ean]-Ch[ristophe Cambier], mais regardé “1788” à la télévision. Dîné ici en compagnie de J.-Ch., regardé “Help”, puis, seul, un débat sur les Beatles.

« Été ensuite au M[anhattan]. Coup de théâtre : un garçon qui m’intéresse bcp depuis longtemps et ne s’est jamais intéressé à moi soudain se met à me parler. Il s’appelle Michel [Arcizet]. Il rentre chez lui en taxi et me dépose au bout de la rue du Bac. Longue conversation avec El[isabeth Malissen], ensuite, sur cet événement. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 4 juillet 2014, 10 h 15Mercredi 27 décembre 1978. Paris. « Écrit à M[ichel], après avoir demandé son adresse à Jean-Marc Martinez : il s’appelle Michel Arcizet. Dîné seul, en regardant “Carmen”, très bien, puis été voir “Barocco” chez les Cambier, rue Montalembert. Ensuite au M[anhattan]. Rentré seul. 

« Non. C’est cette après-midi là que j’ai vu “le Mariage”. Le lendemain jeudi, j’ai passé l’après-midi à faire des courses : couteaux (au Bon Marché), vaisselle (à la Porcelaine Blanche) : rapporté 9 assiettes plates, 9 petites, 6 à soupe, 6 grands couteaux, 6 petits, un vase, etc. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 4 juillet 2014, 10 h 30Jeudi 28 décembre 1978. Paris. « Sorti l’après-midi, av. J[ean]-Ch[ristophe Cambier], verre à l’Apollinaire. Mais été seul au cinéma : “le Mariage”, d’Altman, très mauvais [cf. entrée précédente]

« Coup de tél. de Daulton, un noir rencontré cet été à “Chaps”. L’emmène dîner chez Raoul [De Lorenzi] : John A[bbott], Philippe [Stoeckel], Melinda [Paterson], Roland B[arthes] et un ami marocain, Kamil. J’ai l’impression que toute la conversation est constamment au bord du désastre, mais les choses ne se passent pas trop mal. R. B. part tôt, avec K., puis D. Philippe me dépose au M[anhattan]. Vu Michel [Arcizet] : un élément positif : Son nom veut dire forteresse : — je suis une forteresse imprenable — Merde alors — Oh, toutes les forteresses ont leurs failles / Un élément très négatif : — De toutes façons, nous deviendrons sans doute de bons copains — Tu es un peu dur... — Dans ce milieu, ça dure plus longtemps. / Il part le lendemain pour les Pyrénées. 

« À mon retour, drôle d’épisode : me fait faire une pipe par un type pas mal, boul. Saint-Germain puis rue des Saints-Pères, moi debout près de la fenêtre de sa Mercédès. Lui jouit [sic : jouis] sur le visage, selon son vœu. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 4 juillet 2014, 10 h 40Vendredi 29 décembre 1978. Paris. « Déj. aux Ministères av. Paul [Otchakovsky-Laurens] et Jacqueline [Didier]. Courses ensuite. Au Bon Marché (ils avaient oublié de mettre dans mon paquet les 6 petits couteaux), chez Habitat : fauteuil, lampe pour la cuisine, 9 verres. Vu un garçon pas mal, mais j’étais trop encombré, monté dans un taxi. / Au Seuil pour la signature de [Maurice] Roche, mais il est déjà parti. Lui téléphone. / Dîné ici avec Dominique. Regardé seul, ensuite, “le Carosse d’Or”. Puis au M[anhattan] : retrouvé le garçon de l’après-midi, mais il est avec son amant. Ils s’en vont. Mais il revient quand j’allais partir. Christian. Ici avec lui. S’en va vers cinq heures du matin. Dominique m’avait donné du “speed”, je n’avais tjs. pas sommeil. Feuilleté le Magazine Littéraire, où il n’y a tjs. pas l’article de Jean-Christophe [Cambier]. » 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 4 juillet 2014, 10 h 43
modifiée le vendredi 4 juillet 2014, 10 h 43
Samedi 30 décembre 1978.
Paris. « Courses. Nappe et serviettes au B[on] M[arché]. Appareil pour nettoyer les moquettes chez Renault. Dîné seul ici. « Mazarin ». M[anhattan]. Rentré seul ». 

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 4 juillet 2014, 10 h 50Dimanche 31 décembre 1978. Paris. « Journée de nettoyage, surtout du tapis, sans grand résultat. Soirée chez Valérie [Lévy-Soussan], les C[ambier], Walthère, Charlotte, Yves, Michel, etc. Ensuite av. Ph[ilippe Stoeckel] et Jean-Louis [Terrade] chez Jean-Paul [?] et Néda [?], à Neuilly. Très punk, rasant. F. Wimille, Philippe Morillon, etc. Déposé par Philippe au M[anhattan], rentré avec un arménien, Robert, qui couche ici. Il tombe sur la glace et s’ouvre la joue. The all thing rather trite. » 

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site