Le Jour ni l’Heure
octobre 2021

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 1er octobre 2021, 9 h 48
modifiée le samedi 2 octobre 2021, 10 h 17
Vendredi 1er octobre 2021.
Semaine 39, Sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus — 274/91. Plieux. Pas trop mal dormi, levé à sept heures et demie. Superbe matin embrumé, rose et gris. Mer de nuages, photographies. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Fenêtre de la bibliothèque, sur l’heure. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 30,22 € /// Crédits -54.859,39 € /// Solde au 30/09/202130,22 € /// À venir -119,08 € |  Prévisionnel -88,86 € /// 30/09PRELEVEMENT URSSAF RHONE ALPES - CNCESU CE DU 30/09 - EMETTEUR : FR55CSU143065 MDT - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 30 - REF : RBB-CESUAPVT4232021091790109787 LIB -586,33 € (Céline) ///30/09 PAIEMENT CB FACEBOOK (IRLANDE) DU 31/08 - CARTE*0007 -265,27 € /// 30/09 PAIEMENT CB BLEU DE LECTOUR DU 04/09 A SEMPESSERRE - CARTE*0007 -180,00 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 12/09 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -136,49 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 10/09 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -125,18 € /// 30/09 PAIEMENT CB FNAC DU 31/08 A IVRY-SUR-SEINE - CARTE*0007 -100,01 € /// 30/09 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-210929-14-2971 +100,00 € /// 30/09 PAIEMENT CB OVH DU 22/09 A ROUBAIX - CARTE*0007 -86,26 € /// 30/09 PAIEMENT CB FLEURS AVENUE A DU 04/09 A ASTAFFORT - CARTE*0007 -80,00 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 04/09 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -44,49 € /// 30/09PAIEMENT CB LULU (ETATS-UNIS) DU 12/09 - CARTE*0007 -39,39 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 02/09 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -38,20 € /// 30/09 PAIEMENT CB CARREFOUR DU 04/09 A FLEURANCE - CARTE*0007 -34,86 € /// 30/09 PAIEMENT CB RAKUTEN DU 04/09 A PARIS - CARTE*0007 -32,48 € /// 30/09 PAIEMENT CB BLURB.COM (ETATS-UNIS) DU 16/09 - CARTE*0007 -30,10 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 04/09 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -29,48 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 10/09 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -27,20 € /// 30/09 VIREMENT DE APPLE DISTRIBUTION INTL LTD MOTIF: CCI : 0168460647,PURPOSE:PUBLISHER ROYALTIES,APPLE - REF : 0168460647 +26,52 € /// 30/09 PAIEMENT CB LATERREAUAUVERR DU 04/09 A LECTOURE - CARTE*0007 -25,00 € /// 30/09 PAIEMENT CB FLEURONS LOMAGN DU 04/09 A LECTOURE - CARTE*0007 -19,71 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 28/09 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -19,60 € /// 30/09 PAIEMENT CB CROUSTIPAIN DU 04/09 A LECTOURE - CARTE*0007 -13,35 € /// 30/09 PAIEMENT CB AMAZON DU 02/09 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -7,13 € /// Acta. 09:47:58 /////// Journal (les annonces immobilières). Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, Pierre à la table ronde dans la bibliothèque, et deux de la promenade avec Verwaerde, ce qu’il appelle Dieu sait pourquoi “la ferme russe” et la D.953. Bain, Première Symphonie d’Elgar. Donné un long entretien téléphonique (deux heures) à une jeune femme de l’université de Reims qui fait une thèse sur le thème de “l’invasion migratoire” dans les médias. Été voir Jeanne à Fleurance : elle est passée dans la section EPHAD du même établissement et lit Finkielkraut grâce à un ingénieux appareil de lecture au lit. Rentré vers six heures. Marché avec Verwaerde sur le plateau, été au Cassé, retour par le boulevard extérieur. Beaucoup d’agitation sur les réseaux sociaux, Zemmour à 15% dans les sondages dépasse Xavier Bertrand et talonne Marine Le Pen. Pas de Dépossession. Dîné aux nouvelles, pavé de saumon, courgette et riz, poire à la vapeur. Vu un documentaire colorisé sur la vie de Churchill (que d’échecs !). L’Arrière-Pays. La Dépossession, quelques retouches au chapitre 15, mais sans en finir avec lui. Proposition de non-candidature n° 136, service civil et militaire. Couché à minuit. 

lire l’entrée du vendredi 1er octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 2 octobre 2021, 10 h 40
modifiée le dimanche 3 octobre 2021, 8 h 37
Samedi 2 octobre 2021.
Semaine 39, Saint Léger — 275/90. Plieux. Mal dormi, couché trop tôt, longue insomnie centrale, levé à huit heures vingt avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue sur le clocher du village à travers une fenêtre de la salle des Nuits, la veille au crépuscule (une fabrique de chocolats veut m’acheter deux photographies pour la couverture de ses boîtes !!! Enfin quelqu’un qui comprend la vraie nature de mon talent) (j’ai demandé deux boîtes pleines). Temps gris pâle, légèrement lumineux. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 30,22 € /// Crédits -54.859,39 € /// Solde au 01/10/202130,22 € /// À venir -1.147,35 € |  Prévisionnel -1.117,13 € /// Aucun mouvement /// Acta. 10:39:26 /////// Journal (la Première Symphonie d’Elgar). Le Jour ni l’Heure, une photographie de l’aube la veille, vue prise de la salle des Nuits ; deux photographies de l’avant-veille, beaux ciels, l’église de Plieux et le château de Fieux. Bain, lecture par Pierre de Robert Redeker, Réseaux sociaux : la guerre des Léviathans. Promenade avec Pierre au moulin de Balignac et à Heuré-Bartens, temps très agréable, chaud et ensoleillé avec petit vent frais. Mangé au passage quelques grains de raisin blanc d’un rang de vigne abandonné. Mis à peu près au point le 15e chapitre de La Dépossession pour donner les quinze premiers chapitres à relire à Pierre qui part pour Audinac. M. Verwaerde les imprime. Accablantes nouvelles du monde, me concernant (Wikipedia allemand, universités, avalanches d’articles, etc., tous plus déprimants et révoltants les uns que les autres). La Dépossession néanmoins, 882.000 signes. Dîné aux nouvelles, raviolis de cèpes, carottes, courgettes, poire à la vapeur. Revu Diva, 1980, de Jean-Jacques Beneix, avec Frédéric Andréï, Wihelmina Wiggins Fernandez, Richard Bohringer, Jacques Fabbri. Non-campagne de non-candidature, proposition 137, armée européenne à noyau franco-polonais. Couché vers une heure et demie.

lire l’entrée du samedi 2 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 3 octobre 2021, 8 h 44
modifiée le mardi 5 octobre 2021, 10 h 07
Dimanche 3 octobre 2021.
Semaine 39, Saint Gérard — 276/89. Plieux. Peu dormi, réveillé à six heures par un rêve, vaine tentative de rendormissement après pissatation, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et photographie du livret d’accompagnement de la Première symphonie d’Elgar, prise par Verwaerde avec mon appareil. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Il part pour Audinac-les-Bains. Temps très gris et humide, le jour se lève à peine. Acta. 08:43:42 /////// Bain, Première Symphonie d’Elgar de nouveau. Été au monument aux Morts avec M. Verwaerde, retrouvé en chemin M. Dellinger. L’Arrière-Pays. Journal (la masse d’insultes et de diffamations). Tél. de Pierre. Déjeuner à la maison des Roses chez M. Verwaerde. Saumon fumé, chinoiseries gersoises, gorgonzola, saint-félicien, gâteau au chocolat, café. Promenade sur le plateau avec M. Verwaerde, mauvais temps, marché jusqu’au bout du goudron. Après-midi de travail avec M. Verwaerde, hélas assez peu productive : revu ensemble le chapitre 16, assez polémique (la colonisation), mais blocage sur le chapitre 164, vastes recherches nécessaires (Umvolkung). 886.000 signes. Tél. de Pierre. Forts et longs aboiements Le Coz. “Dîné” seul aux nouvelles, poire au four à la cannelle. Documentaire sur l’enfance et la jeunesse d’Hitler, l’hypothèse Wittgenstein. Non-candidature, proposition 138, pension à vie pour les remigrés citoyens français. Tél. de Pierre. Lectures sur l’Umvolkung. Couché vers une heure, lu Anders. 

lire l’entrée du dimanche 3 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 4 octobre 2021, 9 h 07
modifiée le mardi 5 octobre 2021, 9 h 00
Lundi 4 octobre 2021.
Semaine 40, Saint François d’Assise — 277/88. Plieux. Assez bien dormi, levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et beau mur de l’ancienne grange, sur la plaza Mayor. Beau temps. Acta. 09:07:01 //////// Journal (La Dépossession). La Dépossession, justement, relecture du chapitre 17 (ajouts). Le Jour ni l’Heure, pots à Heuré-Bartens le 2 octobre 2021, roses à la maison des roses, même jour, rendez-vous des Partisans au monument aux Morts le 3. Bain, Première Symphonie d’Elgar, again. Promenade dans la vallée avec Verwaerde, beau temps, passage des détroits sans trop d’encombres, malgré l’inquiétude. Bonne après-midi de travail avec Verwaerde, communiqué du CNRE n° 207, gardes de protection des agents EDF dans la Seine-Saint-Denis. Relecture du chapitre 7 de La Dépossession, ajouts. Retour de Pierre. Puis chapitre 167, bonne avancée (Umvolkung, Müller, Bohême-Moravie). 894.000 signes. Dîné aux nouvelles, girolles apportées d’Audinac, “quiche” de Saint-Girons, trop de tomates, beaucoup de fromage, salade verte, gâteau au chocolat de Madame Mère, confiture de figues de même source. Vu un film coréen, L’Homme du président, 2020, de Woo Min-ho, avec Lee Byung-hun, avec une partie française curieusement lautnérienne. Non-campagne de non-candidature, proposition 139, impôt sur l’artificialisation. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du lundi 4 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 5 octobre 2021, 9 h 06
modifiée le mercredi 6 octobre 2021, 9 h 45
Mardi 5 octobre 2021.
Semaine 40, Sainte Fleur — 278/87. Plieux. Peu dormi, réveillé très tôt avec Pierre, levé à sept heures moins vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et La Porte (murée), la veille. Mis en ligne le carton relatif à la proposition 139, artificialisation, oublié la veille. Acta. 09:05:24 /////// Journal (Bernard Tapie). La Dépossession, relu et beaucoup renforcé le premier chapitre. Le Jour ni l’Heure, trois paysage du lundi 4 octobre, promenade dans la vallée avec Verwaerde. Bain, trio avec clarinette de Zemlinsky. Promenade en est avec Verwaerde, route de Gramont, monté le long de Bidot, marché jusqu’au cap de Bidot, revenu par le Cassé, alternance de pluie et de belles lumières. Séance de travail avec Verwaerde, lettres. La Dépossession, chap. 1, 17 et 164. Passé le cap des 900.000 signes (902.000). Dîné aux nouvelles, pavés de semoule, carottes, courgettes, poire à la vapeur, gâteau au chocolat de Mme J. Vu un peu d’une série misérabiliste et policière américaine chère à P. (femme policier dans une petite ville pauvre de l’Amérique minière), puis Downtown Abbey, le film, 2019, de Michael Engler, un peu décevant. Non-campagne de non-candidature, point 140, aide au maintien dans les lieux des héritiers. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 5 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 6 octobre 2021, 10 h 18
modifiée le jeudi 7 octobre 2021, 9 h 33
Mercredi 6 octobre 2021.
Semaine 40, Saint Bruno — 79/86. Plieux. Levé peu après Pierre à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et vue sur le village prise de la salle des Saisons le 19 septembre. Beau temps pâle. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -947,40 € /// Crédits -54.859,39 € /// Solde au 05/10/2021-947,40 € À venir -752,57 € |  Prévisionnel -1.699,97 € /// Débiteur depuis 5 jours /// 05/10 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 05/10 - EMETTEUR : FR51ZZZ487778 MDT - MOTIF : R202110 - REF : CAS0003305907092021 LIB -611,21 € /// 05/10 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/10 - EMETTEUR : FR28ZZZ110086 MDT - MOTIF : WY0201015610283222200510210T1 - REF : WY0201015610283222200510210T1170270 LIB -86,88 € /// 04/10VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1016049012887 PAYPAL - REF : YYW1016049012887 PAYPAL VIREMENT +600,00 € /// 04/10 PRELEVEMENT CANALSAT - GROUPE CANAL PLUS DU 04/10 - EMETTEUR : FR90ZZZ397351 MDT - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A21100400770900786294614 LIB -77,09 € /// 04/10 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/10 - EMETTEUR : FR16ZZZ185574 MDT - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A21100400419900786241913 LIB -41,99 € /// 04/10COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE -20,45 € /// Journal (lettre de lecteur sur la candidature Zemmour). La Dépossession, chap. 1 encore, nouvelle mouture. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 3 août à Montauban, Le Centaure mourant de Bourdelle, et ensemble et détail de Saint Jérôme dans sa cellule, de Philippe Gautard (“Ce qu’ignorait Jérôme, nul homme ne le savait”). Bain, lecture par Pierre de Robert Redeker, Réseaux sociaux : la guerre des Léviathans. Incident à la sortie de la baignoire, quelque chose se noue au bas du dos, blocage du bassin. Promenade sur le plateau avec Pierre néanmoins, chemin de La Rouquette, ferme russe. Séance de travail avec M. Verwaerde, La Dépossession, chapitre 1, chap. 18, chap. 165. Nouvel incident physique au sortir d’un profond fauteuil d’où je dicte le texte, craquaison très douloureuse à mi-corps, d’où paralysie presque totale. Mis une dizaine de minutes, avec l’aide de Pierre, pour descendre dîner. Pizza au fomage et aux noix, salade verte, poire à la vapeur et confiture de figues de Mme Mère. Vu Madame Claude, 2021, de Sylvie Verheyde, avec Karole Rocher et Paul Hamy. Eu le plus grand mal à remonter, paralysie à peu près complète. Non-campagne nocturne de non-candidature, point 141, intégration des petits États des Balkans à l’Union européenne. Dû réveiller Pierre pour me coucher vers une heure, impossible d’enlever mes chaussures. 

lire l’entrée du mercredi 6 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 7 octobre 2021, 9 h 45
modifiée le vendredi 8 octobre 2021, 8 h 06
Jeudi 7 octobre 2021.
Semaine 40, Saint Serge — 280/85. Plieux. Nuit un peu moins difficile que prévu, pu me lever au réveil vers sept heures et demie, mais ensuite le blocage revient très vite, je peux à peine marcher et encore moins m’asseoir ou me lever. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et chemin de La Rouquette la veille. Beau temps. Consultation médicale du docteur Peyron-Busquet, Céline conseille de voir un ostéopathe. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -947,40 € /// Crédits -54.859,39 € /// Solde au 06/10/2021-947,40 €À venir -837,89 € | Prévisionnel -1.785,29 € /// Débiteur depuis 6 jours /// Aucun mouvement /// Acta. 09:44:50 /////// Journal (lombalgie). L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, vue du bureau (Verwaerde) le mardi 5 octobre 2021, deux photographies du mercredi 6, jardin potager de la “ferme russe”. Séance de travail tôtive avec Verwaerde, bain solitaire impossible. La Dépossession, révision des chapitres 19 et 20. Retour de Pierre, bain, “patch” (sur les reins). Net mieux dans la seconde partie de l’après-midi, effet du “patch” et du doliprane. La Dépossession, suite, chap. 165, 916.000 signes. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, carottes, courgettes. Poire à la vapeur et figues au sirop de Mme J. Remonté tôt, L’Arrière-Pays. Non-campagne de non-candidature, point 142, rétablissement de Paris dans sa splendeur ancienne. Vaisseaux brûlés, Skien. Couché vers minuit. 

lire l’entrée du jeudi 7 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 8 octobre 2021, 8 h 18
modifiée le samedi 9 octobre 2021, 9 h 05
Vendredi 8 octobre 2021.
Semaine 40, Sainte Pélagie — 281/84. Plieux. Assez bien dormi, levé un peu avant sept heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et “grange” à Plieux, sur la plaza Mayor, mercredi 6 octobre 2021. Assez beau temps. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -947,40 € /// Crédits -54.859,39 € /// Solde au 07/10/2021-947,40 € /// À venir 103,03 € |  Prévisionnel -844,37 € /// Débiteur depuis 7 jours /// Aucun mouvement /// Acta. 08:18:11 /////// L’Arrière-Pays. Journal (La Dépossession). La Dépossession, relecture des chapitres 23 et 24. Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises l’avant-veille, mercredi 6 octobre 2021, Plieux, le beau mur de la “grange“ (?), l’église, le prieuré. Bain, les deux quatuors de Schoeck. Promenade avec M. Verwaerde sur le plateau, beau temps, belle lumière. Passés près de la ferme russe, dame, petit chien blanc, puis de la ferme de Lacroix, autres chiens, âne. Revenus par le bout des champs, comme c’est la mode ces temps-ci. Séance de travail avec M. Verwaerde, La Dépossession par les deux bouts, chap. 22 et 23, chap. 165 et 166 (surtout). 924.000 signes. Dîné aux nouvelles, tarte aux carottes et au gorgonzola, un peu ratée. Salade verte. Poire à la vapeur et figues au sirop d’Audinac-les-Bains. Vu un film américain bien bêta, Crazy, Stupid, Love, avec James Carey, Julianne Moore et, heureusement, Ryan Gosling (Jacob Palmer).  Le tour de rein est bien revenu après un mieux matinal et je suis de nouveau presque paralysé. Proposition 143, défense européenne. Couché peu après minuit. 

lire l’entrée du vendredi 8 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 9 octobre 2021, 9 h 28
modifiée le dimanche 10 octobre 2021, 10 h 55
Samedi 9 octobre 2021.
Semaine 40, Saint Denis — 282/83. Plieux. Assez mauvaise nuit, douleur récurrente au-bas ventre à droite, me lève à sept heures et demie, de nouveau très raide et endolori, ne peut pas mettre chaussettes et chaussures. Beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et “bureau du bibliothécaire”, sommet de la tour, vu des champs. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 182,49 € /// Crédits -54.859,39 € /// Solde au 08/10/2021182,49 € /// À venir -1.053,72 € |  Prévisionnel -871,23 € /// 08/10VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 0921 +1.129,89 € /// Émission de Finkielkraut sur l’avenir du catholicisme en France avec Rémi Brague et Guillaume Cuchet. Acta. 09:28:28 /////// Tél. à Alain Finkielkraut, rendez-vous. Journal (Zemmour). La Dépossession, relecture, chap. 27 et 28. Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille, 8 octobre, en fait prises par Verwaerde, l‘une à la requête : chiens de Lacroix, linge à sécher à la “ferme russe”, et autoportrait du lundi 4 octobre, version horizontale. Musique de chambre de Chopin, trio. Bain, lecture par Pierre de Robert Redeker, Réseaux sociaux, : la guerre des Léviathans. Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’aux figues, sous le Bourdieu, toujours très en beauté. Au retour parlé à Simone Aeberhard qui sarcle sous l’église et qui est allé voir Jeanne à Fleurance. Jeunes filles parlent d’un Augustin (Églogues). Séance de travail avec Verwaerde, relu la relecture des chap. 27 et 28, puis, après thé,  chap. 166 (je crois). 929.000 signes. Dîné aux nouvelles, cordons bleus, carottes, salalade verte, poire à la vapeur et figues au sirop. Vu sur Arte un documentaire agaçant sur la Conjuration des Pazzi. Non-campagne de non-candidature, point 143, les motocyclettes trafiquées. Vaisseaux brûlés, j’ai oublié quoi. Couché avant minuit.  

lire l’entrée du samedi 9 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 10 octobre 2021, 11 h 10
modifiée le lundi 11 octobre 2021, 9 h 26
Dimanche 10 octobre 2021.
Semaine 40, Saint Ghislain — 283/82. Plieux. Assez mal dormi, réveillé à cinq heures par une forte douleur au bas-ventre à droite, mais rendormi une heure plus tard et levé peu avant huit heures. Petit-déjeuné dans la bibliothèque, monté par Pierre, excellente brioche du « meilleur boulanger de Saint-Girons » et confiture de cerises de sa mère (pas celle du boulanger). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et “La Traversée du désert”, 8 octobre, sur le plateau. Acta, la veille. Bain, lecture par Pierre de Redeker, La Guerre des Léviathans. À dix heures au monument aux Morts avec Pierre, retrouvé sur la plaza Mayor MM. Dellinger et Verwaerde. Conversation sur la plaza Mayor au retour, la recherche des signatures. L’Arrière-Pays. Acta du jour. 11:09:09 /////// Journal (Finkielkraut, Zemmour et Pétain). Déjeuner dominical avec Pierre et Verwaerde, poulet rôti aux citron, pommes de terre, cèpes. Saint-Sardos. Fromages durs. Sorbet au citron et biscuit aux figues. Café sous la Béatrice. Promenade à trois sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement. Longue après-midi de travail avec M. Verwaerde, La Dépossession, mais portant plus sur la mise au point des chapitres 28, 29 et 30 que sur l’avancée à l’autre bout, 167. 932.000 signes. Non-dîner aux nouvelles, poire à la vapeur. Vu Du rififi à Paname, 1965, de Denys de La Patellière, d’après Auguste Le Breton, avec Jean Gabin, Gert Froebe et Marcel Bozzuffi. Proposition 145, fin des accès spéciaux aux Grandes Écoles. Lu Jacques Ellul. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 10 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 11 octobre 2021, 9 h 33
modifiée le mardi 12 octobre 2021, 12 h 00
Lundi 11 octobre 2021.
Semaine 41, Saint Firmin — 284/81. Plieux. Pas trop mal dormi*. Levés après huit heures. Beau temps légèrement brumeux. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Inauguration de la statue du duc d’Orléans à Alger le 28 octobre 1845, par François-Pierre Barry, 1846. Acta. 09:32:55 /////// Journal (jyfoutou). La Dépossession, retrait d’une longue citation (de Pasteur) qui apparaissait deux fois, erreur signalée par Pierre. Le Jour ni l’Heure, trois œuvres vues à Montauban le 3 août 2021, dessins de Scheffer et d’Ingres relatifs à la mort de Ferdinand-Philippe, belle vue du palais épiscopal de Montauban par Vincent Bioulès. Bain, lecture par Pierre de Robert Redeker, Réseaux sociaux : la guerre des Léviathans, fini le livre. Promenade avec Pierre dans la vallée, passé sans encombres les détroits, mais aboiement ensuite dans le bois, tension de tous les instants, on ne fait plus cette promenade que le ventre noué et pour maintenir le droit de la faire, de sorte que tout le plaisir est évidemment gâché. Remontés lâchement pas un autre côté. Après-midi de travail avec M. Verwaerde. Correspondance, écrit à Solange Bied-Charton, à Jean-Yves Le Gallou, à une universitaire d’Uppsala qui veut venir ici. Revu les chap. 32 et 32, mais cette relecture corrective prend trop de temps, il en reste trop peu pour avancer à l’autre bout, chap. 168, 935.000 signes. Excellent dîner de restes, ragoût de poulet rôti aux girolles, saint-sardos (moi), tomme des Pyrénées,  sorbet au citron et glace à la pistache avec un biscuit aux figues. Vu Ce qui nous lie, 2017, de Cédric Klapisch, bien planplan et très téléfilm, malgré le beau François Civil. L’Arrière-Pays. Non-campagne de non-candidature, proposition n° 146, le musée de l’Immigration transformé en musée du génocide par substitution. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du lundi 11 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 12 octobre 2021, 12 h 18
modifiée le mercredi 13 octobre 2021, 9 h 21
Mardi 12 octobre 2021.
Semaine 40, Saint Wilfried — 285/80. Plieux. Pas trop mal dormi, malgré la vessie. Levé après huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vue prise de la fenêtre de la bibliothèque la veille au matin. Crise de tweets, puis perdu la matinée à des bêtises. Acta. 12:18:15 /////// Journal. Petite crise boulimique, fini le fromage, porto, toasts, confiture de figues. Le Jour ni l’Heure, rendez-vous des Partisans au monument au mort le dimanche 10 octobre ; Potocki, Landulphe à Ferrare ; Chassériau, Mariage juif à Constantine, 1850, musée Ingres-Bourdelle de Montauban, mardi 3 août 2021. Bain. France musique, musique de grève. Promenade sur le plateau, au soleil, seul (M. Verwaerde reçoit). Journal, suite, l’égalité comme col (entre le patriarcat et le matriarcat, par exemple). La Dépossession, revu les chapitres 33, 34 et 35 puis passé, trop tard, comme toujours, à l’autre bout, 168. 940.000 signes. Dîné aux nouvelles, gnocchi, carottes, courgettes ; poire à la vapeur et sorbet au citron. Vu The Barbarian (Le Chant du Nil), 1932, de Sam Wood, avec Ramon Novarro et Mirna Loy, curieusement torride (la chaîne classique fait une confusion avec The Arab, version muette de 1924). Non-campagne de non-candidature, point 147, vente paysanne directe. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 12 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 13 octobre 2021, 9 h 34
modifiée le jeudi 14 octobre 2021, 8 h 59
Mercredi 13 octobre 2021.
Semaine 41, Saint Géraud d’Aurillac — 286/79. Plieux. Levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et bureau la veille (Langage et Vérité). Beau temps. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -1.116,25 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 12/10/2021-1.116,25 € /// À venir -911,25 € |  Prévisionnel -2.027,50 € /// Débiteur depuis 2 jours /// -180,97 € 11/10 ECHEANCE PRET 01038 60311711  -1.117,77 € /// Visite de Mlle Venezia. Acta. 09:34:09 /////// Journal (suppression de mon entretien avec M. M. sur YouTube). La Dépossession, revu les chap. 36 et 37. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du 3 août 2021 à Montauban, gisant de Ferdinand-Philippe par Henry de Triqueti, 1842 ; vue de la salle du Prince noir avec l’anamorphose de Georges Rousse ; dét., le bras, la main, du Grand Guerrier de Bourdelle, 1898. Bain, lecture par Pierre de Jacques Ellul, La Technique. Promenade avec Pierre sur le plateau, été mangé sept figues sous Bourdieu. Correspondance, avec Pierre, écrit à Geneviève Ruelle, à Philippe Stoeckel, à Mme Lise Benoist, à Uppsala. Retour de M. Verwaerde. Trav. avec lui à La Dépossession, chap. 36, 37 et 38, puis au 168. 945.000 signes. Dîné aux nouvelles, palets de semoule et carottes et courgettes, poire à la vapeur et sorbet de citron vert, glace à la pistache. Revu Citizen Kane, 1941, d’Orson Welles, avec lui-même et Joseph Cotten. Non-campagne de non-candidature, point 148, utiliser les dispositions des Nations Unies en faveur des peuples autochtones. Vaisseaux brûlés, Le Grand Arnauld. Couché peu après une heure. 

lire l’entrée du mercredi 13 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 14 octobre 2021, 9 h 14
modifiée le vendredi 15 octobre 2021, 10 h 54
Jeudi 14 octobre 2021.
Semaine 41, Saint Juste — 287/78. Plieux. Nuit animée par la vessie et par la douleur au bas-ventre, comme d’habitude. Levé à sept heures vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et jardin de Mme C., à Plieux. Beau temps. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -1.116,25 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 13/10/2021-1.116,25 € /// À venir -971,25 € |  Prévisionnel -2.087,50 € /// Débiteur depuis 3 jours /// 11/10PRELEVEMENT AXA DU 11/10 - EMETTEUR : FR14ZZZ391832 MDT - MOTIF : I0000555645895-AXA 60N08200S101021 - REF : I0000555645895 LIB -180,97 € /// Acta. 09:14:16 /////// Journal (les amours Verwaerde). La Dépossession, chap. 38 et 39, relecture. Le Jour ni l’Heure, La Dépossession (moi lisant les premiers chapitres imprimés, © Verwaerde, 5 octobre2021) ; Les Sauges, rue Haute, mercredi 13 ; Intérieur à Plieux, même jour, matin. Bain, Arnold Bax, Into the Twilight. Me suis promené seul au soleil sur le plateau, et sous Bourdieu. Parlé assez longuement à Mme Pommiès-Lavauden,  croisée au retour. Séance de travail dans la bibliothèque au retour, avec M. Verwaerde : communiqué pour le CNRE n° 208, “Cologne 2016-2021”. La Dépossession, chap. 38, 39 et 40, puis 169 et 170. Dîné aux nouvelles, accras de morue, carottes, salade verte, poire à la vapeur et excellentissime confiture de poire de Mme C. Revu Psycho, d’Hitchcock, 1960, avec Anthony Perkins et John Gavin. Non-campagne, proposition 149, journée sans voiture. Vaisseaux brûlés, les Moreau de L’Éducation sentimentale. Couché peu après une heure.  

lire l’entrée du jeudi 14 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 15 octobre 2021, 11 h 03
modifiée le samedi 16 octobre 2021, 8 h 32
Vendredi 15 octobre 2021.
Semaine 41, Sainte Thérèse d’Avila — 288/77. Plieux. Barre de douleur au bas-ventre encore, nuit compliquée. Levé à huit heures et quart. Beau temps. Paul Auster aux Matins de France Culture, parle de Stephen Crane (biographie). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et papillon sous le Bourdieu. L’Arrière-Pays, annoncé le procès Lesquen le 29 octobre. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS/// Avoirs -1.116,25 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 14/10/2021-1.116,25 € /// À venir -871,25 € |  Prévisionnel -1.987,50 € /// Débiteur depuis 4 jours /// Aucun mouvement. Acta. 11:03:01 ///////  Journal, mon état de santé. La Déposession, chap. 41. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du jeudi 14 octobre 2021, ferme au Cassé et roses sur la plaza Mayor, un autre du mercredi 23, fleurs rouges des jardins Cabestaing. Bain, sixième symphonie de Baxn mais le disque est abîmé. Into the twilight. Marché sur le plateau, au soleil, jusqu’à l’embranchement. Au retour, trouvé Verwaerde avec son amie toulousaine, dite la comtesse de Noailles, à laquelle il fait visiter les lieux et à laquelle il me présente. Travaillé seul, La Dépossession, chap. 41 et 42. Puis avec M. Verwaerde, relecture des mêmes, puis chap. 169 et 170, d’abord dans la bibliothèque, puis dans le bureau du chien. 964.000 signes. Dîné au nouvelles, truite, courgettes, poire à la vapeur à la Cabestaing. Revu The Trouble with Harry, Mais qui a tué Harry ?, 1955, d’Alfred Hitchcock, un de mes films préférés, avec Shirley McLaine et John Forsythe. Proposition 150, musées, Louvre, fin de la recherche des “nouveaux publics”. Vaisseaux brûlés, Z, W (de Perec). Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 15 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 16 octobre 2021, 9 h 02
modifiée le dimanche 17 octobre 2021, 10 h 49
Samedi 16 octobre 2021.
Semaine 41, Sainte Edwige — 289/76. Plieux. Assez bien dormi, mais peu. Levé à sept heures moins le quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et petite fleur inidentifiée des jardins Cabestaing. Très beau temps brumeux. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -1.076,25 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 15/10/2021-1.076,25 € /// À venir -911,25 € |  Prévisionnel -1.987,50 € /// Débiteur depuis 5 jours /// 15/10 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1016252885452 PAYPAL - REF : YYW1016252885452 PAYPAL VIREMENT  +100,00 € /// 15/10 PRELEVEMENT ORANGE SA DU 15/10 - EMETTEUR : FR18ZZZ002305 MDT - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6311H2) - P - REF : 5B052T631 B052T6311H231E LIB  -60,00 € /// Acta. 09:01:47 /////// Entendu l’émission de Finkielkraut sur le mouvement “Me too” et al., très intéressant, tout en écrivant le journal en même temps, une première, pour ne pas voler de temps au travail. La Dépossession, chap. 43 et 44, qui étaient en très mauvais état (comme écits en dormant). Le Jour ni l’Heure, une photographie de la veille, l’arbre rouge du jardin Aeberhard, et deux de l’avant-veille, rose d’octobre sur la plaza Mayor et tournesols séchés dans les champs (La Conférence de presse — on dirait une forêt de micros). Bain, lecture par Pierre de Jacques Ellul, Histoire de la technique. Belle promenade dans la vallée, passé sans encombres les détroits, armés d’un grand coutelas pour parer aux attaques éventuelles, mais nulles — tout de même, on est un peu tendu, ça gâche en partie le plaisir. Rencontré sur le chemin du bas deux jeunes chevreuils peu craintifs, ou aveugles et sourds, très jolis. Premier gué, Subervie. Remontés lâchement par l’avenue Lou Tapet. À l’ex-poterne, rencontré M. Pezat qui coupe du bois à la hache, bavardé avec lui — il fait un très vif éloge des poêles alsaciens. La Dépossession, continué à désembrouiller tant bien que mal les chapitres 43 et 44, puis passé à l’autre bout, 171, en copiant énormément de citations, trop, sans doute, (Heidegger, Arjakowski, Crétella). Dîner aux nouvelles, spaetzles aux champigons de montagne, poire à la vapeur et irrésistible confiture de poires de Mme Cabestaing (après j’arrête). Vu The Love Punch, Duo d’escrocs, 2013, de Joel Hopkins, avec Emma Thompson et Pierce Brosnan, petite comédie anglaise bien insignifiante mais à peu près regardable par bon public (ce que nous sommes, certes). Re-La Dépossession, pour arriver à 970.000 signes, non sans abus de citations (ça tourne à l’anthologie). Proposition 151, mouvement décolonial des indigènes européens. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 16 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 17 octobre 2021, 10 h 57
modifiée le lundi 18 octobre 2021, 9 h 08
Dimanche 17 octobre 2021.
Semaine 41, Saint Baudouin, jadis Sainte Marguerite-Marie Alacoque — 290/75. Plieux. Bien dormi, levé peu avant huit heures. Très beau remps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et l’un des chevreuils de la veille, dans la vallée. Déjeuné dans la cuisine avec le Rebouteux. Bain, lecture par Pierre de Jacques Ellul, page très intéressante sur les textes “scientifiques” des XVIe et XVIIe siècles. Au monument aux Morts, y retrouvé MM. Dellinger et Verwaerde. Acta. 10:56:38 /////// Journal (l’être comme usurpation, La Dépossession,  longue citation d’Ellul, copiée par Pierre). Été avec Pierre déjeuner à la maison des Roses, avec M. Verwaerde et sa mère. Repas sur la terrasse, au-dessus du jardin. Saumon fumé, guyochas, saint-mont, salade mimosa au chèvre, fromage durs divers, sorbet de citron vert et petites gaufres du nord. Promenade à quatre sur le plateau, été au Cassé, banc de Bismarck, boulevard extérieur, noyers, figuiers sous le Bourdieu. Rentrés vers quatre heures. Séance de travail avec M. Verwaerde dans le bureau du chien. Tél. de Flatters. La Dépossession, mais surtout les “premiers chapitres”, 45-16, lecture corrective, et allongeatrice. Bloqués à l’autre bout sur le 172, lectures nécessaires (IBM et les camps). 974.000 signes. Non-dîner aux nouvelles avec Pierre, poire à la vapeur et infusion. Vu Frost/Nixon, 2008, de Ron Howard, avec Michael Sheen et Frank Langella. L’Arrière-Pays. Proposition 153, réforme du droit européen ou sortie. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 17 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 18 octobre 2021, 9 h 15
modifiée le mercredi 20 octobre 2021, 10 h 48
Lundi 18 octobre 2021.
Semaine 42, Saint Luc — 291/74. Plieux. Assez bien dormi. Levé à sept heures et demie. France Culture en grève. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et portrait de Mme Verwaerde à la maison des Roses la veille, à contre-jour. Temps très gris, très bas et très brumeux. 09:15:20 /////// Journal (France Musique et le Petit Remplacement). Parlé à Jean-Louis Germain à la clinique. Retour du chien Le Coz après quelques jours de tranquillité. La Dépossession, chap. 47 et 48, fusionné avec un 48.2, ce qui rétablit l’ordre : ils sont pleins de choses dites ailleurs et assez décourageants. Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille dimanche 17 octobre 2021, table à la maison des Roses et Pierre sous les noyers, au Cassé. Bain, lecture par Pierre de Jacques Ellul, La Technique. Promenade avec Pierre sur le plateau, chemin de La Rouquette, “ferme russe” (qui n’a rien de “russe”), clairière aux ruches, chemin de La Rouquette à Enduré. Séance de travail avec M. Verwaerde dans la bibliothèque, convenu d’une couverture pour Le Petit Remplacement Nouvelle Librairie (Hamarshoï, très bien), puis La Dépossession, chap. 47 et 48, nettoyage intensif, puis 172, peu, mais au moins c’est reparti (Watson). Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte, poire à la vapeur et trois chocolats d’une boîte offerte par Mme Verwaerde. Vu un épisode de Succession, nouvelle saison, deux fucks par phrase en moyenne. L’Arrière-Pays. Non-campagne de non-candidature, proposition 153, syntaxe à l’École. Couché vers onze heures.     

lire l’entrée du lundi 18 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 19 octobre 2021, 7 h 54
modifiée le mercredi 20 octobre 2021, 10 h 46
Mardi 19 octobre 2021.
Semaine 42, Saint René — 292/73. Plieux. Très mal dormi comme chaque fois que je me couche trop tôt, réveillé à trois heures et quart, insomnie générale, récapitulation globale, peu favorable. Rendormi vers cinq heures et demie, réveillé à six heures et quart, levé à six heures et demie avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et rendez-vous des Partisans au monument aux Morts le dimanche 17 au matin. Stéphane Plaza (?). Acta. Nuit noire, 07:53:39 /////// Journal (insomnie, La Dépossession, le site). La Dépossession, chap. 49 et 50, assez. Le Jour ni l’Heure, rose à table à la maison des Roses le dimanche 17 octobre 2021, portrait de Verwaerde à Bourdieu le même jour, chevreuil dans la vallée le 16. Cru qu’il n’y avait pas d’eau chaude (livraison de gaz le matin), été marché sur le plateau, figues sous le Bourdieu. Eau chaude au retour, bain, 16e quatuor de Beethoven. Chien Le Coz revenu depuis la veille, insupportable. Solide après-midi de travail avec Verwaerde, relu les chap. 49 et 50, passé au 172 (IBM et les camps). 987.000 signes. Dîné aux nouvelles, penne à la bolonaise, salade verte. Vu Baisers volés, 1968, de François Truffaut, avec Jean-Pierre Léaud. Non-campagne de non-candidature, point 153, interdiction de la neige artificielle. Couché à minuit et demi. 

lire l’entrée du mardi 19 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 20 octobre 2021, 9 h 03
modifiée le jeudi 21 octobre 2021, 9 h 02
Mercredi 20 octobre 2021.
Semaine 42, Sainte Adeline — 293/72. Plieux. Assez bien dormi, levé avec Pierre un peu avant sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et pan de vignes à demi abandonné sur les pentes de l’ouest, le samedi 16 octobre. Temps gris. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -25,10 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 19/10/2021-25,10 € /// À venir -960,25 € |  Prévisionnel -985,35 € /// Débiteur depuis 9 jours /// 18/10 VIREMENT DE LA NOUVELLE LIBRAIRIE - MOTIF : 2 FCTS 28.30  +1.051,15 € /// Acta. 09:03:06 /////// Journal (la feuille et l’oiseau rouge). Chien Le Coz très pénible toute la matinée, impossible de travailler, dû téléphoner encore une fois à la gendarmerie, nouveau gendarme poli prend note (ça ne sert strictement à rien mais ça calme un moment — pas le chien). Écrit à Robert Redeker. La Dépossession, chap. 51 et 52. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du samedi 16 octobre, chevreuils dans la vallée et cactus Rodriguez, et une du dimanche 17, la belle allée au Cassé. Bain, lecture par Pierre de Jacques Ellul, La Technique. Promenade avec lui sur le plateau, été sous Bourdieu. Séance de travail avec M. Verwaerde dans la bibliothèque, relu et corrigé avec lui les chap. 51 et 52, puis passé au 172, que mené à terme (Hollerith). Buté sur le 173 (Heidegger et la cybernétique. Découverte de Baptiste Rappin, présenté par V., comme “un asensien fervent” — well, nevertheless). 991.000 signes. Dîné aux nouvelles, nems mous, pas mauvais, salade verte, poire à la vapeur, quatre chocolats de Mme de Verrouarde. Vu un peu d’un film américain avec Jude Law en psychiatre et Channing Tatum, Side Effects, Effets secondaires, 2012, de Steven Soderbergh, mais nous laissons tomber quand ça se gâte à l’excès. Lectures dépossessives, Heidegger, Rappin. Propositions 155, Turquie d’Europe. Vaisseaux brûlés, la maison des Jacob. Couché peu après minuit.  

lire l’entrée du mercredi 20 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 21 octobre 2021, 9 h 16
modifiée le vendredi 22 octobre 2021, 9 h 38
Jeudi 21 octobre 2021.
Semaine 42, Sainte Céline — 294/71. Plieux. Levé à sept heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille et Intérieur à Plieux de la veille également, vue sur la cuisine à partir de l’escalier. Temps gris, mais qui semble aller s’éclairant, comme la veille. Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -25,10 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 20/10/2021-25,10 € /// À venir -960,25 € |  Prévisionnel -985,35 € /// Débiteur depuis 10 jours /// (aucun mouvement). Acta. 09:15:38 /////// Journal (Petit Remplacement et démographie en Chine). L’Arrière-Pays, agitation. Le Jour ni l’Heure,  trois photographies du dimanche 17 octobre 2021, pétunias, Verwaerde, coq. Bain. Concerto pour violoncelle de Dvorak, mais à la radio, donc coupaillé. Promenade au soleil sur la plateau, Bourdieu et au-delà. La Dépossession, chap. 53 et 54, pas mal. Verwaerde a accompagné sa mère à la gare d’Agen, Germain est rentré à Cauzac. Invitation d’une chaîne israélienne, ou franco-israélienne, I24heures, “Les Grandes Gueules Moyen-Orient”, pour le soir. Travaille avec Verwaerde dans la bureau du chien, relu les chap. 53 et 54, suite des lectures pour le 173, Heidegger et Baptiste Rappin. Émission en direct pour I 24 heures, assez frustrante comme d’habitude, difficultés de connexion comme d’habitude, gens assez agressifs et peu informés, moi pas très bon, peu de temps de parole, fin abrupte. Dîné tardivement avec Pierre, accras de morue, salade verte, poire à la vapeur et ultimes chocolats de Mme Verwaerde. Vu L’Amour en fuite, 1978, de François Truffaut, avec Jean-Pierre Léaud, Marie-France Pisier, Daniel Mesguisch, Rosy Varte. Proposition 156, artistes lauréats (“trésors nationaux vivants”). Lu Rappin. Vaisseaux brûlés (Pierre). Couché à une heure et demie.  

lire l’entrée du jeudi 21 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 22 octobre 2021, 9 h 52
modifiée le samedi 23 octobre 2021, 9 h 46
Vendredi 22 octobre 2021.
Semaine 42, Sainte Élodie — 295/70. Plieux. Pas mal dormi, mais peu. Levé à sept heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et ferme de Lacroix, la plus belle et la plus complète de Plieux, et la mieux épargnée par la Grande Pelade.   Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 14,66 € (? un miracle !) /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 21/10/202114,66 € /// À venir -960,25 € |  Prévisionnel -945,59 € /// 21/10 VIREMENT DE KOBO INC. - PUBLISHER PAYMENTS (ACC.: KO1224) MOTIF: ROYALTY PAYMENT WL00003295 - REF : COTR0758239  +39,76 € /// Acta. 09:51:39 /////// Journal (Wittgenstein-Heidegger). L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, fleurs le long du chemin d’Enduré, la tour de Plieux vue des ateliers Sigala, prieuré et maison Aeberhard sous le ciel. Bain, César Franck.  Été à Lectoure voir Jeanne. Elle reçoit la visite de sa voisine. Au retour, assez longuement marché sous Lectoure au sud-est, vallon de la Baline, étang, monté de l’autre côté, les chemins sont jolis mais les vues sur la cathédrale sont barrées par le lycée Lannes et d‘autre part il y a un bruit terrible (la vieille côte). Rentré vers six heures. Longue conversation téléphonique avec Me Rimokh. Séance de travail avec M. Verwaerde, mais trop courte, parvenons seulement à relire le chap. 55, qui était assez répétitif et déglingué. Dîné aux nouvelles, galette de saumon et pommes de terre, salade verte. Vu L’Étau, 1969, qui a longtemps passé pour le plus mauvais Hitchcock, pas tout à fait sans raison (Fréderick Stafford, Michel Subor, Michel Piccoli, Philippe Noiret, John Vernon, Claude Jade, etc.). Proposition n° 156, pas d’encouragement au tourisme. Vaisseaux brûlés, Ports de l’Istrie et de la Croatie (Pola). Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 22 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 23 octobre 2021, 10 h 01
modifiée le dimanche 24 octobre 2021, 8 h 34
Samedi 23 octobre 2021.
Semaine 42, Saint Jean de Capistrano (?) — 296/69. Plieux. Peu dormi, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et vallon de la Baline, sous Lectoure, la veille. Magnifique matinée, mer de nuages ensoleillée. Émission de Finkielkraut sur le football avec André Dussolier et Vincent Deluc (?). Comptes : Dernière connexion le 04/09/2021 à 10h16 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 14,66 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 22/10/2021 14,66 € À venir -960,25 € |  Prévisionnel -945,59 € /// Aucun mouvement. Acta. 10:00:00 /////// Journal (attitudes à suive à la télévision). L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du matin même, Pierre au bureau, deux vues de la mer de nuages, l’une avec la lune. Bain, lecture par Pierre de Jacques Ellul. Promenade sur le plateau avec Pierre et Verwaerde, marché jusqu’à l’embranchement, revenus par l’allée Alfred-de-Dreux. Pierre va voir Jeanne. Parlé à Jean-Louis Germain, rentré à Cauzac. Séance de travail avec M. Verwaerde dans la bibliothèque, chap. 55 et 56, je crois, puis 173, sans en arriver au point vraiment difficile (Wittgenstein, Carnap, Heidegger et la cybernétique, etc.) mais en franchissant le cap du million de signes. Dîné aux nouvelles, escalopes tyroliennes, excellentes, mais un peu seules (céleri rémoulade, froid). Poire à la vapeur et chocolats d’une des innombrables boîtes reçues d‘une firme en échange de deux photographies (de châteaux) pour la couverture d’autres boîtes (la moitié sont parties chez Céline). Vu un exécrable documentaire de la chaîne Toute l’Histoire sur John Pierpont Morgan, pleins de répétitions, complètement gâteux (on dirait La Dépossession). Remontés au milieu du deuxième épisode, furieux, quoique Tesla fût bien joli, comme d’habitude. Lu Rappin. Proposition n° 158, désinflation du Louvre. Vaisseaux brûlés, Hélène. Couché peu après une heure.     

lire l’entrée du samedi 23 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 24 octobre 2021, 8 h 41
modifiée le lundi 25 octobre 2021, 8 h 09
Dimanche 24 octobre 2021.
Semaine 42, Saint-Florentin — 297/68. Plieux. Pas trop mal dormi, levé un peu avant sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Gachepouy dans la mer de nuages, la veille au matin. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux. Beau temps, Pyrénées comme si on y était, Pierre très excité par les Corbières. Acta. 08:40:37 /////// Journal. Bain. Lecture par Pierre de Jacques Ellul, La Technique. Été au monument aux Morts avec Pierre, retrouvé en chemin M. Verwaerde. Journal, suite et mise en ligne (la haine). Écrit à Sophie Barrouyer. Travail avec M. Verwaerde, chap. 57 et 58, en état de marche. Déjeuner dominical, poulet rôti aux pommes de terre et aux châtaignes, malheureusement il est un peu trop cuit et n’a produit que très peu de jus. Fromages. Gâteau au citron et chocolats du producteur que a “acheté” deux de mes photographies pour la couverture de ses boîtes (mais nous n’avons pas eu ces boîtes-là). Café. Promenade dans la vallée, à trois, passé sans encombre les détroits dans les deux sens. Long trav. avec M. Verwaerde, chap. 173, trop de citations (Heidegger, Rappin), 1.007.000. Non-dîner aux nouvelles, poire à la vapeur et infusion. Rien regardé, remonté tôt. Proposition 159, service public neutre. Vaisseaux brûlés, Hélène, la perte, Perth, la Tay, modèle T, Ford. Lu Rappin. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 24 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 25 octobre 2021, 8 h 14
modifiée le mardi 26 octobre 2021, 10 h 39
Lundi 25 octobre 2021.
Semaine 43, Saint Enguerrand — 298/67. Plieux. Levé peu avant sept heures. Le Jour ni l’Heure, “autoportrait” avec Pierre dans la clairière de l’Être, © Verwaerde. Émission sur Zemmour sur France Culture, mais raté le début. Jour se lève. 08:14:33 /////// L’Arrière-Pays. Journal, France Culture et Zemmour. La Dépossession, seul, puis avec M. Verwaerde : chap. 61 et 62. Le Jour ni l’Heure, rendez-vous des Partisans au monument aux Morts la veille, et deux vues brumeuses de l’avant-veille, sur Rouillac et sur les montagnes. Bain, lecture par Pierre de Jacques Ellul, La Technique, excellent passage, immédiatement utilisable. Promenade avec Pierre sur le plateau, Soubourdieu, allée Alfred-de-Dreux. Après-midi de travail avec M. Verwaerde, La Dépossession, ajout au chapitre 62, puis 173, très lente avancée, Wittgenstein et Turing. 1.013.000 signes. Dîné de restes, poulet froid, pommes de terre soufflées, châtaignes, salade verte, fromages durs, poire à la vapeur et chocolats de l’entreprise acquéreuse de deux photographies miennes. Non-campagne de non-candidature, proposition 161, fin des “petites vacances”, à l’école (au moins dans l’enseignement réformé sous régime de triple-volontariat). Vaisseaux brûlés, Ford, le T, Brave New World, C, Tristan, Nanni Balestrini. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du lundi 25 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 26 octobre 2021, 10 h 47
modifiée le mercredi 27 octobre 2021, 9 h 02
Mardi 26 octobre 2021.
Semaine 43, Saint Dimitri — 299/66. Plieux. Levés vers sept heures et demie. Excellente découverte de Verwaerde, échanges avec Me Rimokh. SOS Racisme demande le renvoi de l’audience d’Agen la semaine prochaine. Agitation autour des procès, grand retard (Rimokh m’a envoyé cent vingt pages de “conclusions” pour l’affaire dite des “quatorze tweets” !!!). Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et tour de Balignac et brume le samedi 23 octobre 2021. Acta. 10:46:51 /////// L’Arrière-Pays. Journal (Zemmour, le coup de pied dans la fourmilière). Le Jour ni l’Heure, une vue prise de la fenêtre de la bibliothèque le samedi 23 octobre (The Trouble with Harry), deux photographies de la promenade face à Lectoure le vendredi 22, au retour de la visite à Jeanne à Fleurance. Bain. Lecture par Pierre de Jacques Ellul, La Technique. Belle promenade avec Pierre sur le plateau, de Balignac à Montagnac, sous de très beaux ciels. Journal, mise en ligne. La Dépossession, chap. 61, puis, avec M. Verwaerde, 62 (Sang-mêlés),et, avec lui dans le bureau du chien, 173 (Wittgenstein-Turing). 1.016.000. Dîné aux nouvelles, gnocchis aux courgettes, fromage, salade verte, poire à la vapeur et deux chocolats. Vu Alice et le maire, 2019, de Nicolas Pariser, avec Anaïs Demoustier et Fabrice Lucchini, en maire de Lyon, qu’on voit beaucoup. Proposition 161, demande d’excuses de l’Algérie. Vaisseaux brûlés, nouveau paragraphe, étymologie d’Hélène, découverte de la Vraie Croix. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 26 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 27 octobre 2021, 9 h 11
modifiée le jeudi 28 octobre 2021, 11 h 35
Mercredi 27 octobre 2021.
Semaine 43, Sainte Émeline — 300/65. Plieux. Mal dormi, réveillé à cinq heures et demie, rendormi brièvement vers sept heures, levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château vu du plateau, la veille. Temps gris, mais qui s’illumine progressivement, semble-t-il. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 14,66 € /// Crédits -53.854,08 € /// Solde au 26/10/202114,66 € /// À venir -960,25 € |  Prévisionnel -945,59 € /// Aucun mouvement. Acta. 09:10:41 /////// Journal (le monde plein). Bain. Bagages. Quitté Plieux avec Pierre et M. Verwaerde à onze heures et demie. Tél. d’Ivan Rioufol comme convenu à midi, qui m’agace un peu (mais pas du tout de son fait) par les nouvelles qu’il donne d’un article de Challenges qui copie mot pour mot Wikipédia me concernant et d’autre part au sujet de l’émoi causé à  CNews par l’invitation qu’il m’a adressée pour vendredi. Valence d’agence, Lauzerte, Sainte-Alausie. Cherché en vain près de Boisse la maison de la Portugaise amie de Jean-Louis Germain (Cazal ?). Autoroute à Cahors-Sud. Temps superbe, finalement. ////// Brive-la-Gaillarde, Limoges, Châteauroux, Orléans. Into the Twilight, concerto de violon de Szymanowski, K.540, Burlesque de Strauss. Pris de l’essence et fait quelques courses à la première station-service après la barrière de péage. Embouteillage, dû à un accident. À Paris vers huit heures et demie, ch. 60. M. V. n’a pas voulu être à l’hôtel, a pris une chambre en ville. “Dîné” dans la chambre, salade de poulet, salade auvergnate, macarons de l’hôtel, gaufres fourrées, thé. Me sens un peu lourd, légèrement incommodé. Ne peux me connecter à Facebook, demande de code, ton odieux (en plus ils prétendent que c’est moi qui leur ai demandé toutes ces précautions). La partie de ces acta dictée en voiture à M. Verrouarde ne s’est pas imprimée. 22:42:30 /////// L’Arrière-Pays. Lu Baudrillard. Couché à minuit et demi.

lire l’entrée du mercredi 27 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 28 octobre 2021, 9 h 21
modifiée le dimanche 31 octobre 2021, 8 h 21
Jeudi 28 octobre 2021.
Paris, hôtel Bourgogne & Montana, ch. 60. Très mauvaise nuit, en tout cas peu reposante. Réveillé vers deux heures, très longue insomnie, rendormi à six, réveillé à six heures et demie par le téléphone portable mal éteint qui signale je ne sais quelle activité sans intérêt. Rendormissement cette fois impossible. Levés à huit heures, plus mort que vif. Déjeuner en bas, qui s’est beaucoup ramélioré — force saumon, jambon blanc, œufs brouillés, salade de fruits et yaourt au muesli, petit pain aux raisins. Le salut entre inconnus dans les salles de petit-déjeuner d’hôtel et dans les ascenseurs est décidément tout à fait sorti de l’usage — on fait semblant de ne pas se voir. Pierre va faire des courses. Acta. 09:19:38 /////// Journal (mauvais nerfs). Force difficultés techniques. Ne peux envoyer de mails. Ne peux me connecter à Facebook. Ne sais pas répondre au téléphone portable. Message de Me Rimokh qui a reçu les conclusions de l’avocat de Lesquen (Me Wagner), mais nous n’arrivons pas à entrer en contact, du moins jusqu’à l’arrivée de M. Verwaerde qui, comme d’habitude, rétablit la situation. Parlé à Me Rimokh. Réécriture de la partie manquante des Acta de la veille. Pierre rentre de chez Vrin avec un très beau Kierkegaard Fayard (Journal tome II) et Marsile de Padoue. Racta. 11:43:19 /////// Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille sur une aire d’autoroute proche de Limoges, et belle maison néo-classique à Saint-Pierre-de-Najac. Bain. Quitté l’hôtel à une heure avec Pierre et Verwaerde, été avec eux en voiture au Kremlin-Bicêtre, rue Danton, à Télé-Libertés, pour une entretint avec Martial Bild, bien mené par lui. Exploré ensuite l’hôpital de Bicêtre, qui nous avait frappé par sa majesté à l’aller. Petit bâtiment qui servait de morgue et fait aujourd’hui office de toilette. Grand Réservoir, Boffrand, 1733, mais des ouvriers ne nous laissent guère approcher. Très jolie cour pompéienne, rouge et jaune, dorique, à portique. Dû repasser cinq minutes à l’hôtel à cause de petites misères physiologiques. À  cinq heures à la Nouvelle Librairie, rue Médicis, vu le nouveau “Petit Remplacement”, très joli, avec le Vieux Canapé d’Hammarshoï en couverture. Séance de dédicaces, quatre heures durant, sans une seconde de relâche. Nouvelle que mon compte Twitter a été suspendu (54.000 abonnés) (pour le tweet “Salauds de blancs, en plus ils ne se laissent même pas égorger sur place”). Dîné à sept au restaurant italien voisin de la librairie, François Bousquet, l’historien Guillaume Travers et sa femme enceinte, deux verres de vin d’Asti, le directeur de la libraire, Pierre, Quentin Verwaerde et moi. Escalope au jambon et au fromage, deux verres de vin d’Asti. Volu rentrer relativement tôt à cause de la lourde journée de demain, mais ennuis à la sortie du parc de stationnement de l’École-de-Médecine, avons laissé le ticket dans la machine, pataquès, temps perdu. Rentrés vers onze heures et demie. Conversation téléphonique avec Me Rimokh, ultimes affûtages. Acta. 00:17:26 //////// Couché à minuit et demie. 

lire l’entrée du jeudi 28 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 29 octobre 2021, 9 h 22
modifiée le dimanche 31 octobre 2021, 8 h 21
Vendredi 29 octobre 2021.
Paris, hôtel Bourgogne & Montana, chambre 60. Réveillé à six heures et quart, rendormi à huit heures, réveil téléphonique par l’hôtel ne marche pas, mais réveillé tout de même à huit heures et demie. Petit-déjeuner en bas avec Pierre et M. Verwaerde, saumon, jambon blanc, saint-nectaire, muesli dans du yaourt et de la salade de fruits, petit pain aux raisins, jus de kiwi, café. Acta. 09:22:23 /////// Bain. Un taxi de CNews devait nous attendre en-bas à deux heures et demie mais à dix heures et demie tapantes il nous fait savoir qu’il est déjà venu et repart. Même jeu avec un autre que nous envoie théoriquement la chaîne. En trouvons un en maraude. À CNews, donc, accueillis par Ivan Rioufol. Voyons la première partie de l’émission de dimanche dans une petite pièce. Son hôte, ensuite, assez hostile, et une dame plus aimable. Bon échange avec Rioufol, bien net. Un taxi offert par la chaîne nous ramène tous les trois à l’hôtel mais lui aussi nous fait payer la course — apparemment “tous” les taxis sont des voleurs, comme dans n’importe quel pays sous-développé (et comme jadis en Italie). Repassés une dizaine de minutes au Bourgogne & Montana, donc puis repartis avec notre propre voiture, toujours à trois, pour le Tribunal de Paris et d’abord son parc de stationnement, aux Batignolles. Audience à une heure et demie. Longue série des audiences de renvoi, une heure et demie environ. Puis notre affaire. Longue audition de Lesquen, très véhément. Il reconnaît n’avoir pas de faits précis à m’imputer mais dit qu’on ne sait pas tout et parle de son “intime conviction” (qui demeure, donc). Il fait beaucoup appel à Juan Asensio, “le plus grand critique français”. Puis audition de moi, moins longue, mais ferme — les juges sont polis, surtout celui, le seul homme, qui semble plus spécialement chargé de l’affaire. Plaidoiries de Me Rimokh, puis de Me Bonichot. Jusque-là tout va très bien, donc, Lesquen semble s’accabler lui-même (il parle de mon “art dégénéré”) et nous sommes assez optimistes. Mais intervention de Mme le procureur, sur un ton neutre, qui dit que la question qu’aura à trancher la cour sera celle de savoir si les affirmations de Lesquen me concernant (“pédophile qui a souillé des petits garçons”) constituent une injure ou bien une diffamation (elle semble pencher plutôt pour l’injure !!!!!!!). Elle ajoute toutefois que si le tribunal choisissait la diffamation, la bonne foi ne serait pas recevable. 08:24:25 ///////// Plaidoirie de Me Wagner, avocat de Lesquen, puis dernière intervention dudit, en tant que défendeur. Repris la voiture, traversé longuement Paris d’ouest en est, laissé Me Rimokh à Strasbourg-Saint-Denis, parc de stationnement Saint-Martin. Courses rue Rambuteau, vin, saumon. Du mal à trouver la demeure de Sophie Barrouyer, oublié et le numéro dans la rue et le code, mais parvenus finalement à joindre Quentin Verwaerde qui est déjà dans la place. Soirée chez Sophie Barrouyer rue Chapon, donc, Mme Levin, Pierre, Verwaerde, Yohann Rimokh qui nous rejoints. Saumon sous les deux espèces, excellent petit pâté chaud, charcuteries diverses, fromages, trois gâteaux dont un excellent et très beau “nantais”. Parlé beaucoup de l’Engadine et, naturellement, du procès. Raccompagné Mme Levin rue Severo. Rentrés vers minuit et demi. Journal, procès, assez sommairement. Couché à une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 29 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 30 octobre 2021, 10 h 01
modifiée le dimanche 31 octobre 2021, 8 h 10
Samedi 30 octobre 2021.
Paris, hôtel Bourgogne & Montana, ch. 60. Assez bien dormi, levé à sept heures et demie. Acta. Déjeuné en bas avec Pierre, saumon, jambon blanc, œufs brouillés, muesli sur de la salade de fruits et du yaourt à la vanille, cake à la myrtille, café, jus de pamplemousse. Acta, en écoutant l’émission d’Alain Finkielkraut sur Michel Bernard avec Michel Bernard et Étienne de Montéty, question de Rodin, du maire de Calais Dewasvrin, de Rilke, de Monet, de Bazille, de Ravel, de Paul Wittgenstein, etc. 10:00:09 //////// Commencé l’installation de l’entrée de journal du jour, laborieuse transcription des conclusions de Me Rimokh pour le procès Lesquen. Arrivée de Quentin Verwaerde, qui prend la suite. Bain. Bagages. Quitté l’hôtel de Bourgogne un peu après midi. Déjeuné à quatre, au Dôme, avec Alain Finkielkraut. Filet de bar aux girolles, millefeuille, sancerre. Passés chez Tschann, quelques achats, Anders (Catacombes de Molussie), beaucoup de Michel Bernard, et Le Voyant d’Étampes. Pris la route vers trois heures et demie, sous une pluie battante. Très beaux ciels sur la Sologne. Chateauroux, Limoges, etc. Écouté Œdipe, d’Enesco, livret d’Edmond Fleg, retransmis de l’Opéra, mais on ne comprend pas un mot, on ne voit pas l’intérêt dans ces conditions. Brive, Pern, Sainte-Alauzie, Lauzerte, Valence-Agen. Burlesque de Strauss, prélude de Lohengrin. À Plieux à minuit. Acta. 00:31:43 //////// Couché à deux heures. 

lire l’entrée du samedi 30 octobre 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 31 octobre 2021, 8 h 20
modifiée le lundi 1er novembre 2021, 9 h 56
Dimanche 31 octobre 2021.
Semaine 43, Saint Quentin — 304/61. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures, sept heures d’hiver. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de l’avant-veille, à CNews, truites chez un poissonnier de la rue Rambuteau, autoportrait de la veuille oublié, mis une photographie prise par Quentin Verwaerde avec mon appareil au Bourgogne & Montana, et La Place du mort, forêt de Sologne prise dans le crépuscule de l’autoroute A 20, la veille. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre, gâteau aux noix acheté la veille sur l’autoroute à l’aire “janséniste” (Houellebecq) de Pech-Montat. Acta. 08:20:05 /////// Journal (Finkielkraut et Anne Berest). Bain. Lecture par Pierre de Jacques Ellul, La Technique. À dix heures au monument aux Morts, y retrouvé M. Verwaerde. Il s’occupe toute la journée des articles Wikipedia, en collaboration avec M. Granger, ils y apportent beaucoup de précisions factuelles et neutres, comme des listes de livres, mais le soir toutes leurs interventions sont effacées par le comité négationniste de verrouillage. Travaillé seul à La Dépossession toute la journée. Chap. 63 et 64, puis 173 et 174 (Rappin). 1.020.000 signes. Promenade avec Pierre sur le plateau, revenus par l’allée Alfred-de-Dreux. Échangé quelques mots avec Jean-Paul Coulet. La Dépossession. Vu à sept heures l”émission de CNews enregistrée vendredi, dont mon entretien avec Ivan Rioufol — elle déclenche sur les réseaux sociaux beaucoup de compliments et témoignages de soutien, et une avalanche de tweets de harcèlement, plus des incitations politiques à prendre des mesures contre CNews. Dîné aux nouvelles, tarte au thon, mais c’est du vol, il s’agit plutôt d’une tarte aux poireaux et au carottes parsemée d’un peu de thon — doléances  à la direction. Poire à la vapeur. Vu The Other Man, 2009, de Richard Eyre, avec Liam Neeson, Antonio Banderas, Laura Linney, et l’hôtel “Villa d’Este” du lac de Côme. Suite du harcèlement, Verwaerde fait face avec d’autant plus de mérite et de courage qu’il n’est pas directement concerné. Non-campagne de non-candidature, point 165 (il y a un trou qu’il faudra combler), prix de décroissance démograpghique. Vaisseaux brûlés. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 31 octobre 2021 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site