Le Jour ni l’Heure
mars 2021

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 1er mars 2021, 10 h 23
modifiée le mardi 2 mars 2021, 9 h 13
Lundi 1er mars 2021.
Semaine 9, Saint Aubin —  60/305. Plieux. Peu dormi. Levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et rendez-vous au monument aux Morts la veille au matin. Beau temps. Acta. 10:23:01 //////// Communiqué du CNRE n° 177, “L’ensauvagement”. Journal, rédaction et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois Intérieurs à Plieux, du moment même : tête cypriote, photographie de Paderewski, couverture du livre d’Onuma Nemon. Bain, lecture par Pierre de Louis Reybaud,  Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale. Promenade avec Quentin Verwaerde et Pierre, Magnas Sud-Ouest, campagne en fleurs. Pas d’atelier proprement dit, aménagement du bureau du premier étage, M. Verwaerde et moi rangeons des livres (“exemplaires d’auteur”), Pierre procède à des accrochages, toiles d’un mètre sur un mètre, châssis contre châssis (ou presque). Thé. Séance de travail avec Quentin Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Manant, de Jean Quatremaille. Marcel Moreau, Jean-Luc Moreau. Frédéric Moreau. Les ormeaux. La Lomagne. La Limagne. L’Île du docteur Moreau. La traduction de ce livre au Mercure de France. Index des Églogues et des Vaisseaux brûlés. Lis et annote les conclusions de Me Rimokh pour le procès Schiappa. Dîné aux nouvelles, excellents restes du déjeuner de la veille à la maison des Roses, offerts par M. Verwaerde : saucisson, jambon cru, rillettes, chips, salade verte, saint-félicien, gorgonzola, glace au chocolat et à la vanille. Vu un documentaire en deux épisodes, bien pitoyable, sur la princesse Margaret. Poursuite de la lecture annotante des conclusions Rimokh. Correspondance électronique avec Me Rimokh. Couché après deux heures.  

lire l’entrée du lundi 1er mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 2 mars 2021, 9 h 20
modifiée le mercredi 3 mars 2021, 10 h 07
Mardi 2 mars 2021.
Semaine 9, Saint Charles-le-Bon — 61/304. Plieux. Très peu dormi, réveillé à six heures vingt par Pierre qui retourne au collège, pas pu me rendormir, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille au sud-ouest de Magnas, sur la commune de Lectoure, je crois, avec vue sur Castelnau-d’Arbieu ; et chemin parsemé de fleurs blanches, un peu plus loin. Acta. 09:19:41 ///////// Journal, réaction et mise en ligne. Parlé encore à Me Rimokh. Mini-turie dans la cuisine, enfin, pas si-mini, restes de gorgonzola, vin rouge d’Eauze, crème de noisette offerte par M. Dellinger. Café avec Quentin Verwaerde qui travaillait dans le bureau voisin, affaires en cours. Pas d’envoi de la mi-journée de Le Jour ni l’Heure. Bain. Promenade sur le plateau avec M. Verwaerde, été jusque’à l’embranchement La Rouquette/La Bonnefont (nous devions parler de différents projets de façon très animée car, curieusement, aucun souvenir de la promenade elle-même). Séance de travail dans la bibliothèque, Vaisseaux brûlés, le palais Dario à Venise, agate, W. La Dépossession du monde. Dîné aux nouvelles, omelette aux pommes de terre et aux champignons, poire à la vapeur et confiture de figues de Mme C., biscuits. Vu un peu de La Vie de château et beaucoup (moi — Pierre est monté se coucher) de Genius, 2016, de Michael Grandage, avec Colin Firth (Maxwell Perkins), Jude Law (Thomas Wolfe) et Nicole Kidman (Aline Bernstein) (sur l’amitié et les liens éditoriaux entre Thomas Wolfe et Maxwell Perkins). La Dépossession du monde. Couché vers minuit. 

lire l’entrée du mardi 2 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 3 mars 2021, 10 h 27
modifiée le jeudi 4 mars 2021, 8 h 03
Mercredi 3 mars 2021.
Semaine 9, Saint Guénolé — 62/303. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures et demie bien après le départ de Pierre. Temps gris. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Pierre sur la belle allée d‘une maison dont le nom m’est inconnu, sur une hauteur au sud-ouest Magnas, commune de Lectoure je crois. Temps gris. Comptes : Dernière connexion le /// Bonjour /// Avoirs 4.186,28 € /// Crédits -61.839,20 € /// (la connexion via Firefox est rétablie, pour la BNP — néanmoins elle est, apparemment, incomplète) /// Autres difficultés : « Impossible d‘afficher la page que vous demandez ». Mais :  Dernière connexion le 02/03/2021 à 15h18 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.186,28 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 02/03/2021 /// 4.186,28 € /// À venir -523,61 € | Prévisionnel 3.662,67 € ///      02/03 VIREMENT VERS QUENTIN VERWAERDE - MOTIF : DEPENSES BIBLIOTHEQUE : LOYER 440, COURSES 300, TUERIES 200, COMMANDE AMAZON 150, FIOUL 300, ESSENCE 60 -1.450,00 € /// 02/03 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE -20,12 € /// 01/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000671133052 PAYMENT-NUM 1 53423678 - REF : FCS000671133052 +2.105,31 € /// 01/03 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS000679865252 PAYMENT-NUM 1 5 42899151 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991980393495 +130,28 € /// 01/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000677642362 PAYMENT-NUM 1 5 41199257 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991980283191 +108,62 € /// 01/03 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000676679352 PAYMENT-NUM 1 5 38533538 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991980204151 +78,64 € /// 01/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000671449572 PAYMENT-NUM 1 53475731 - REF : FCS000671449572 +41,30 € /// 01/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000672533312 PAYMENT-NUM 1 53615781 - REF : FCS000672533312 +27,53 € /// 01/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000671105832 PAYMENT-NUM 1 53438256 - REF : FCS000671105832 +18,96 €  ///  Acta. 10:26:08 ///////// L’Arrière-Pays. Parlé à Me Rimokh, à M. Dellinger. Arrivée des premiers exemplaires du Dictionnaire (deux volumes) et du Journal 2020, Âme qui vive (Tweets III est arrivé quelques jours plus tôt). Journal. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, les quatre nouveaux volumes sur fond bleu, le petit vase de Daum, la carte Michelin autour de Chanterelle, Cantal (Histoire du fils). Bain, lecture par Pierre de Reybaud, Jérôme Paturot, le bitume de l’empire du Maroc. Rendez-vous à trois heures chez M. Dellinger, même promenade avec lui, Pierre et Quentin Verwaerde qu4uil y a quelques années, sur le flanc qui fait face à Lectoure, au nord, autour de la fontaine légendaire, au dessus de la Mouline de B. Rentrés vers six heures. Thé. Séance de travail avec M. Verwaerde sur les Vaisseaux brûlés, peau, Poe, Pau, Po, la tirade de Puck. Dîné aux nouvelles, gnocchis, pesto, salade verte, poire à la vapeur, confiture de figues de Mme C, shortbread. Revu La Vie d’un honnête homme, 1952, de Sacha Guitry, avec Michel Simon et l’excellente Marguerite Pierry. Journal, relecture et mise en ligne. Acta. 00:48:03 ///////Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mercredi 3 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 4 mars 2021, 8 h 15
modifiée le vendredi 5 mars 2021, 8 h 09
Jeudi 4 mars 2021.
Semaine 9, Saint Casimir — 63/302. Plieux. Levé à sept heures vingt, Pierre déjà parti. Le Jour ni l’Heure, autoportrait la veille face à Lectoure, près de la fontaine Saint-Michel, et portrait de Quentin Verwaerde à Picat, un peu plus tôt, près de la maison de M. Dellinger. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.186,28 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 03/03/20214.186,28 € /// À venir -650,49 € |  Prévisionnel 3.535,79 € /// Aucun mouvement. 08:14:57 /////// Bain. Bagages. Quitté Plieux avec M. Verwaerde à dix heures. Valence d’Agen. Lauzerte. Sainte-Alausie.Pern. Autoroute à Cahors-Sud. Brive. Limoges Dormi un peu. Nouvelle par Twitter que Michel Onfray a déclaré sur Sud-Radio que selon moi les immigrés et enfants d’immigrés ne pourraient jamais aimer Racine « pour des motifs génétiques » (c’est vraiment tout à fait moi, les “motifs génétiques” !!!). Nouvelles attaques anonymo-soraliennes, d’autre part. À Paris vers six heures. La ville quand on y arrive a un aspect misérable, surtout les sols. Hôtel M., deux chambres à un étage élevé, balcon. Échanges avec Me Rimokh, parlé aussi deux fois à Pierre. Dîné dans ma chambre avec M. Verwaerde de bocaux “boko”, velouté de fèves, châtaignes et lardons, blanquette de volaille citronnée aux petits légumes, crème caramel au beurre salé (j’ai le menu sous les yeux). Un verre de vin rouge. Autoportrait d’un balcon l’autre. Journal (la nouvelle “affaire Onfray”, et les derniers développements de l’“affaire Schiappa”, conclusions de la partie adverse, qui plaide l’incompétence du tribunal, Mme Schappa étant ministre). Lu Bernard Doray, Le Taylorisme, une folie rationnelle ?, 1981. Éteint à une heure et demie. 

lire l’entrée du jeudi 4 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 5 mars 2021, 8 h 18
modifiée le samedi 6 mars 2021, 8 h 33
Vendredi 5 mars 2021.
Paris, hôtel Pont-Royal, ch. 505. Assez peu dormi, levé à sept heures. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 04/03/2021 à 08h12 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.070,38 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 04/03/20214.070,38 € /// À venir -1.145,80 € | Prévisionnel 2.924,58 € /// 04/03PRELEVEMENT CANALSAT DU 04/03 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A21030400760000746529849 LIB -76,00 € /// 04/03PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/03 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A21030400399000746467325 LIB  -39,90 € /// Acta. 08:17:53 /////// Petit déjeuner dans la chambre, abondant mais assez médiocre —, pas de charcuterie, pas de saumon, pas de fromage, des viennoiseries à n’en plus finir, des toast durs comme du bois et une omelette plate comme une crêpe. Bain. Sorti à dix heures avec M. Verwaerde, été à la boutique des Pietra paesine, rue Jacob, encore fermée, tour dans le quartier, place de Furstemberg, Saint-Germain-des-Près, rue Saint-Benoît, retour à la boutique, conversation avec M.Claude Boullé, achats. Repassés à l’hôtel, d’où ressortis à midi. En voiture au Tribunal de Paris, parc de stationnement, aux Batignolles. Dans la salle des Pas perdus, rencontré Charles Consigny. Retrouvé dans les étages Mes Rimokh et Bonichot. XVIIe Chambre, audience à une heure et demie. Habituelle interminable série des affaires en délibéré ou en audience-relais, il ne doit y avoir que les acteurs de cinéma qui perdent autant de temps que les avocats. Puis la mienne, sur les trois heures. Les avocats de Mme Schiappa soulèvent deux questions préalables, l’incompétence du tribunal (pour un membre du gouvernement, il faudrait la Cour de Justice de la République), et la non-coïncidence des propos incriminés et des propos rapportés. Intervention de mes avocats là-contre. Cour se retire pour délibéré. Revient, dit qu’elle se prononcera (sur les questions préalables) le 16 avril. Coup d’épée dans l’eau, donc, voyage pour rien, centaines d’euros jetés pas les fenêtres, beaucoup de temps perdu. Conversation avec Me Stéphane Haddad (enfin c’est lui qui parle, naturellement). Retrouvé François Bousquet, Sophie Barrouyer, rencontré le très sympathique M. Marthien. Raccompagné en voiture Me Rimokh à la porte Saint-Martin, déposé Sophie Barrouyer rue du Regard, embouteillages, raté le Monoprix qui fait face à l’hôtel et qui me refuse l’entrée à six heures moins le quart. Message de Michel Onfray qui reconnaît s’être trompé et présente des excuses. Lui écris. L’Arrière-Pays. Parlé à Pierre. Dîné dans ma chambre avec Quentin Verwaerde de japonaiseries un peu lourdes livrés par livreur et servies par l’hôtel, avec une bouteille de vin rouge. Journal, rédaction et mise en ligne. Reparlé à Pierre. Lu Bernard Doray, Le Taylorisme, une folie rationnelle ? Éteint à une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 5 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 6 mars 2021, 9 h 15
modifiée le dimanche 7 mars 2021, 16 h 52
Samedi 6 mars 2021.
Paris, hôtel Pont-Royal, ch. 505. Peu dormi, réveillé sur les cinq  heures, sans doute trop mangé et bu. Levé à six heures. L’Arrière-Pays. Petit déjeuner à huit heure et demie dans la chambre, œufs brouillés, mais aussi médiocres que l’omelette la veille, ils baignent dans l’eau, c’est assez répugnant — le reste correct mais pas mon genre, trop de viennoiseries. Acta. 09:15:02 /////// Bain. Bagages. Quitté l’hôtel Pont-Royal à dix heures (+/- 1800 €). Passé en partant à la Nouvelle Libraire pour y faire une livraison de volumes et reçu un chèque en échange (+/- 1100 €). Quitté Paris vers dix heures et demie. Dormi un peu, réveillé en Sologne. Vierzon, A 71. Quitte l‘autoroute à la hauteur de Hérisson. Hérisson, bords de l’Aumance, ruines du château. Cosne-d’Allier. Tortezais. Église, autre château au nord, sans grand intérêt. Château de La Brosse-Raquin, diverses tentatives d’approche, M. Verwaerde traverse l’Aumance à gué, au nord-ouest. Meilleur succès par le sud-est— en tout cas c’est une pure merveille, dans un paysage de bocage pratiquement intouché et très beau, comme le temps. Villefranche-d’Allier. Été revoir ou voir la belle église Saint-Nicolas de Murat (“l’araignée”).  Chappes, autre belle église, mais moins originale et séduisante.  Montmarault. Parlé à Pierre. Blomard. Vernusse. Bellenaves [corr. autom. : “Blessantes”], château, belle église. Vicq, château — le propriétaire est là, nous demande ce qui nous amène et nous propose une visite, que nous acceptons volontiers et qui d’ailleurs va mettre fin à cette hypothèque (-thèse). Ébreuil, été jusqu’au narthex. Autoroute là. Nuit vient sur les Dômes et les Dores, panorama un peu décevant, très hivernal néanmoins. Sadoc. Brive. Parlé à Pierre. Cahors-Sud. Pern [corr. autom. : “perte”]. Sainte-Alausie. Arrêtés par les gendarmes à Saint-Laurent-Olmie, leur montrons notre convocation au tribunal, sont très étonnés par notre itinéraire, nous demandent l’attestation que nous aurions due remplir nous-mêmes, font tout par ordinateur et dans l’ensemble se montre très corrects. Lauzerte. Valence-d’Agen. Mansonville. Moulin de Marsac. À  Plieux vers dix heures. Dîné avec Pierre et Quentin, médaillon de foie d’oie de Mme de Mazeron, macaronis à la bolonaise, fromage de brebis des Pyrénées avec de la confiture de cerises de Mme de Cabestaing, glace au chocolat et shortbread. Journal, en luttant contre le sommeil. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du samedi 6 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 7 mars 2021, 17 h 00
modifiée le lundi 8 mars 2021, 12 h 14
Dimanche 7 mars 2021.
Semaine 9, Sainte Félicité — 66/299. Plieux. Assez peu dormi, levé à sept heures. Le Jour ni l’Heure, trois jours à rattraper, autoportrait du jeudi 4, au balcon de la chambre 505 de l’hôtel Pont-Royal, vue prise par M. Verwaerde de sa chambre 502 ; et cerisier en fleurs dans la valle de la Braguelonne, le matin, à peu près à hauteur d’Esmes. Autoportrait du vendredi 5, rue Saint-Benoît, à Paris, au pied de la plaque à la mémoire de Marguerite Duras ; et grande pietra paesina aux deux châteaux, à la galerie Claude Boullé, le matin également. Autoportrait du samedi 6, devant l’église Saint-Nicolas de Murat. Déjeuné en bas avec Pierre. Été avec Pierre à dix heures au monument aux Morts pour le rendez-vous des partisans, y avons rencontré suivant l’usage MM. Dellinger et Verwaerde. Suite de Le Jour ni l’Heure, mise à jour, cf. supra. Déjeuné avec Pierre et M. Verwaerde, rillettes d’oie, poulet rôti au citron et aux pommes de terre nouvelles, comté vieux, vacherin du Mont-d’Or, glace au marasquin, non, mascarpone, non plus, mas. (une sorte de noisette ?) et shortbread. Café dans la bibliothèque. Marché avec Pierre et Quentin jusqu’au Cassé, banc de Bismarck. Pierre et Quentin Verwaerde poursuivent les aménagement du bureau d’hiver du bibliothécaire, considérables progrès, accrochage serré. Je sauve de la jetation un vieil ordinateur, mon premier portable, sans doute, qu’on me dit mort et qui en fait, ressuscité,  révèle receler toute sorte de trésors pour moi, dont même une partie de L’Ombre gagne. Thé dans la salle des Pierres avec ces messieurs. Acta. 17:46:07 /////// Séance de Vaisseaux brûlés avec M. de Verrouarde, du côté classique de La Peau, La Pelle, Poe, “Le Roi-Peste”, etc. Journal de la veille, suite. Infusion et poire à la vapeur aux nouvelles. Vu Angel, 2006, de François Ozon, d’après le roman d’Elizabeth Taylor, inspiré par la vie de Marie Corelli et celle d’Ouida avec Romola Garai et Michael Fassbender. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal du jour. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du dimanche 7 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 8 mars 2021, 12 h 23
modifiée le mardi 9 mars 2021, 9 h 46
Lundi 8 mars 2021.
Semaine 10, Saint Jean de Dieu — 67/298. Plieux. * Levés peu avant huit heures. Le Jour ni l‘Heure, autoportrait de la nuit et l’Aumance à Hérisson, samedi 6 mars 2021. Crise de tweets, la matinée y passe sottement, et aussi à suivre le nouvel accrochage par Pierre du bureau de l’administration centrale, au premier, avec une paroi entièrement recouverte de tableaux, douze grands (100x100) et je ne sais combien de petits (60x60 (ce n’est pas fini), plus un moyen (80x80) au dessus de la porte de l’atelier. Acta. 12:22:05 /////// Le Jour ni l’Heure, pare-brise pendant un lavage automatique à Lectoure le mercredi 3 mars 2021 ; église Saint-Romain de Tortezais et château de Vicq, Allier, le samedi 6 mars, retour de Paris avec Quentin Verwaerde. Bain. Lecture par Pierre de Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, Paturot feuilletoniste, Paturot critique théâtral et musical. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Atelier, passé au glacis noir Les Onze II, mais à première vue cela donne surtout au tableau un air sale. Dans le bureau voisin, où travaille M. Verwaerde, une cloison entière porte désormais douze grands tableaux, cinq petits et un moyen. Thé dans l’atelier. Reprise par Pierre de la lecture de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, Baudelaire, toujours du bon côté de la barrière. Bibliothèque, séance de Vaisseaux brûlés avec M. Verwaerde, Camus, La Peste, Poe, “Le Roi Peste”, Mort à crédit, Defoe, Flanders, Jacob, Le Bocage bourbonnais, l’Aumance. Journal de la veille. Dîné aux nouvelles, restes, rillettes, poulet froid mayonnaise, vacherin, glace au m. (ne peux retenir ce nom, une espèce de noisette). Revu Le Parrain, 1971, de Francis Ford Coppola, avec Marlon Brando, Al Pacino, James Caan, Diane Keaton. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 8 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 9 mars 2021, 9 h 52
modifiée le mercredi 10 mars 2021, 9 h 09
Mardi 9 mars 2021.
Semaine 10, Sainte Françoise Romaine — 68/297. Plieux. Levé à huit heures moins le quart, Pierre déjà parti. Beau temps. François Herrand aux “Matins de France Culture”. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et petit paysage de Fred Lafourcade photographié le matin du vendredi 5 mars 2021 à la vitrine de la galerie Sento, 6, rue de l’Abbaye à Paris, VIe. Acta. 09:51:52 /////// Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. “Tuerie”, restes de vacherin, toasts, saint-sardos, confiture de figues, café. Le Jour ni l’Heure, trois photographies prises le samedi 6 mars 2021 dans l’Allier avec Quentin Verwaerde : château d’Hérisson au-dessus de l’Aumance, château de La Brosse-Raquin avec son porche, église Saint-Nicolas de Murat (“l‘araignée“). Bain. Promenade sur le plateau avec M. Verwaerde, marché jusqu’à l’embranchement, soleil assez chaud. Atelier, restauration de toiles légèrement abîmées, en particulier une des versions de Homme dans un paysage (Pierre). Thé. Journal du jour, relecture et mise en ligne. Travail avec M. Verwaerde, lettre à un étudiant allemand qui veut passer à bicyclette avec un ami, puis Vaiseaux brûlés, Céline, articulations, crédit, Molly Bloom, etc. Dictionnaire, ajout à l’article “race”. Dîné aux nouvelles, vrais macaronis aux champignons, très bons. Salade verte. Glaces à la vanille et au macadama (voilà). Vu deux épisodes d’une série sur les Médicis, consacré cette fois à Laurent le Magnifique, considérablement embelli. Dictionnaire, ajout à l’entrée “race”, suite et fin. Couché à minuit. 

lire l’entrée du mardi 9 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 10 mars 2021, 9 h 21
modifiée le jeudi 11 mars 2021, 9 h 21
Mercredi 10 mars 2021.
Semaine 10, Saint Vivien — 69/296. Plieux. Bien dormi, levé avec Pierre à sept heures vingt. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et vue du nouvel accrochage dans le bureau du Bibliothécaire, toile contre toile. Beau temps. Comptes. Dernière connexion le 05/03/2021 à 08h13 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 4.270,53 € /// Crédits -61.839,20 € /// Solde au 09/03/2021 4.270,53 € /// À venir -2.500,17 € | Prévisionnel 1.770,36 € ///        09/03 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 0221 +1.119,21 € /// 09/03 PRELEVEMENT AXA DU 09/03 - MOTIF : I0000511418855-AXA 60B95467V030321 - REF : I0000511418855 LIB -180,97 € /// 05/03 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 05/03 - MOTIF : R202103 - REF : CAS0001695481022021 LIB -611,21 € /// 05/03 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 05/03 - MOTIF : WY0201015610264196890003210T1 - REF : WY0201015610264196890003210T1198527 LIB -86,88 € /// 05/03 RETRAIT DISTRIBUTEUR SOCIETE GENERALE DU 04/03 18H45 A PARIS ST THOMAS - CARTE*0007 -40,00 € /// “Cours de l’histoire”, sur la Commune. Beau temps. Acta. 09:21:03 /////// Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Dictionnaire, article “concert”. Le Jour ni l’Heure, église Sainte-Anne de Chappes, Allier, samedi 6 mars 2021 ; Pietra paesine, marbre anglais encadré, série d’arbres, galerie Claude Boullé, rue Jacob, àParis, le vendredi 5 mars 2021 au matin ; et Paysage avec un personnage (Pierre), couverte 60x60 n° 57, 2014, restauré, dét. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, Paturot publiciste gouvernemental, Saint-Ernest charlatan. Promenade avec Pierre et Quentin au moulin de Castel-Picon, nouvelle villa et stabulation au pied du manoir, redescendu de l’autre côté en évitant Bernède, gagné le château de Lesquère, revenus le long du ruisseau de Lesquère, repris la voiture à Saint-Orens. Atelier, restaurations, l’un des Enjambements, un paysage à ciel bleu nuageux victime d’un dégoulis mystérieux. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, fini le livre (sur Baudelaire). Séance de travail avec M. Verwaerde, lettre à une journaliste de Zadig qui demande (Bonjour / cordialement) un entretien pour un dossier sur le conspirationnisme (!!!). Vaisseaux brûlés, toujours le même gros paragraphe qui enfle, “Au pays d’Allen”, Celan, Lance, Schoenberg, les Moll, Lomme. Dîné aux nouvelles, quenelles, carottes, champignons, poire à la vapeur et framboises. Revu Mayerling, d’Anatole Litvak, 1936, avec Charles Boyer et Danielle Darrieux (et Gabrielle Dorziat en Élisabeth d’Autriche !). Repris faiblement La Dépossession, 8, le discours de Renan en réponse à Pasteur. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mercredi 10 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 11 mars 2021, 9 h 40
modifiée le vendredi 12 mars 2021, 10 h 51
Jeudi 11 mars 2021.
Semaine 10, Mi-Carême, 70/295. Plieux. Levé à sept heures vingt, Pierre déjà parti. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et belle allée le long du parc du château de La  Brosse-Raquin, à Tortezais, dans l’Allier, le samedi 6 mars 2021, au retour de Paris avec M. Verwaerde. Temps gris et froid, mais qui va s’améliorant, semble-t-il. Comptes : Dernière connexion le 10/03/2021 à 09h15 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.152,76 € ///  Crédits -60.848,20 € /// Solde au 10/03/2021 3.152,76 € /// À venir -2.704,36 € | Prévisionnel 448,40 € /// 10/03 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € (travaux de la tour). Acta. 09:40:08 /////// Journal, rédaction. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du château de La Brosse-Raquin et de ses abords le samedi 6 mars 2021, avec Quentin Verwaerde. Tentative de bain, mais quand il est coulé je m’avise que l’eau est froide. Journal, mise en ligne (le prophète Jacob, la Pierre du Destin). Promenade sur le plateau avec Quentin Verwaerde, jusqu’à l’embranchement La Rouquette / La Bonnefont. Atelier, poursuite des “restaurations”, un petit paysage au grand ciel, dans les champs, très sali et en conséquence fortement modifié. Dicte à M. Verwaerde le communiqué n° 179  du CNRE, “Dépenses de campagne”, mais c’est présumer de mes forces, j’ai beaucoup de mal à faire les deux choses à la fois, peindre et dicter. Thé. Séance de travail dans la bibliothèque avec M. Verwaerde, très efficace : lettre à Mme ou Mlle Caradec, de Zadig, qui viendra mercredi prochain ;  Vaisseaux brûlés, autour de Jacob et de la Pierre de Scone ; et même La Dépossession, fini le court chapitre Pasteur / Littré / Renan, séance de l’Académie française du 27 (?) avril 1882. Dîné aux nouvelles, petits palets de semoule, trois, assez maigres, rehaussés de carottes et de chips. Poire à la vapeur et framboises. Vu avec Pierre, dans la bibliothèque, sur cet écran-ci, The Stone of Destiny, 2008, de Charles Martin Smith, avec Charlie Cox et Robert Carlyle (sur l’enlèvement de la Pierre du Destin par des étuduants écossais à Westminster Abbey le jour de Noël 1950). L’Arrière-Pays. Dictionnaire, reporté les corrections de Pierre sur les deux premières préfaces. Couché vers une heure.        

lire l’entrée du jeudi 11 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 12 mars 2021, 11 h 28
modifiée le samedi 13 mars 2021, 11 h 45
Vendredi 12 mars 2021.
Semaine 10, Sainte Justine — 71/294. Plieux. Levé à sept heures et demie. Roseline Bachelot aux “Matins de France Culture”. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et belle allée menant au porche du château de La Brosse-Raquin, au pays d’Allen. Beaucoup de temps “perdu” à des “recherches” diverses, The Stone of Destiny (le film de 2008), Charlie Cox, Ian Hamilton, Diane Deriaz, etc. Comptes : Dernière connexion le 11/03/2021 à 09h34 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.152,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 11/03/2021 3.152,76 € /// À venir -2.764,36 € | Prévisionnel 388,40 € /// Aucun mouvement.  Assez beau temps, pas d’aboiements Le Coz jusqu’à présent. Acta. 11:26:36 /////// Journal (Diane Deriaz). Le Jour ni l’Heure, trois photographies du samedi 6 mars 2021 dans l’Allier, église Sainte-Anne de Chappes, église Saint-Martin de Bellenaves, et autre vue du château de Vicq, en fait déjà mise en ligne quelques jours plus tôt. Journal, relecture et mise en ligne. Bain. Promenade sur le plateau avec M. Verwaerde, parlé boutique. Atelier, suite de la réfection de Dans les Champs, couverte de format excentrique (40x30 ?) salie par des écoulements. Correspondance avec M. Verwaerde. Vaisseaux brûlés avec lui également, toujours “Au pays d’Allen”, la Pierre du Destin, Oran na Cloiche, Pierre Nora, Le Débat. Relecture d’Heidegger, “Le mot de Nietzsche”. Dîné aux nouvelles, gnocchis, pesto, champignons, carottes ; poire à la vapeur et gelée de sureau de Mme Cabestaing. Vu Spionen, The Spy, film norvégien sur Sonja Wigert et son rôle auprès de Josef Terboven pendant l’occupation de la Norvège. Lu Heidegger. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du vendredi 12 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 13 mars 2021, 12 h 01
modifiée le dimanche 14 mars 2021, 9 h 15
Samedi 13 mars 2021.
Semaine 10, Saint Rodrigue, 72/293, Plieux. Levés à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Dans les champs (2018 ?), état de la veille ; aussi remplacé la photographie en doublon du château de Vicq par une vue du clocher-porche de l’abbatiale d’Ébreuil, prise le même jour, 6 mars 2021, quelques dizaines de minutes plus tard. Émission de Finkielkraut sur la “guerre civile”, avec Jean-Claude Casanova et un M. Barrrera. Puis émission de Jeanneney sur les Goncourt. Comptes : Dernière connexion le 12/03/2021 à 11h19 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.152,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 12/03/2021 3.152,76 € /// À venir -2.764,36 € | Prévisionnel 388,40 € /// Aucun mouvement. Assez beau temps très venteux. Pierre poursuit un accrochage très dense dans le bureau du Bibliothécaire, surtout destiné à éviter que les tableaux traînent à terre et s’abîment. Acta. 11:59:43 ////////  Journal. Le Jour ni l’Heure, clocher-porche et narthex de l’abbatiale Saint-Léger d’Ébreuil le samedi § mars 2021, avec Quentin Verwaerde ; vue sur le Sacré-Cœur de Montmartre prise le 5 au soir, “après la bataille”, du balcon de la chambre 505 de l’hôtel Pont-Royal à Paris ; et dét. de mon tablier de peinture, dans l’atelier, la veille, 12 mars 2021. Bain. Lecture par Pierre de Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une condition sociale, la condition de publiciste ministériel, Malvina reçoit (Victor, Honoré, etc.). Très beau temps, très belles lumières surtout, voulons descendre dans la vallée, mais forts aboiement de gros chien avant même que nous soyons sortis de notre propre jardin puis, une fois dans la rue, sous la maison, barrage des deux dogues de la Garrière, un gros pépère bas du cul qui ne fait pas trop peur quoiqu’il imite l’autre, un cauchemardesque et gigantesque molosse genre “chien du docteur Müller” (dans L’Île Noire) et les deux empêchent absolument de s’approcher de la Garrière, sur la rue ou la route, donc de gagner le chemin parfaitement municipal qui permet de gagner la vallée et qui a commandé toutes ms grandes promenades depuis trente ans. Pierre est d’avis d’affronter le mâtin et d’essayer de passer malgré tout mais j’ai trop en tête le sort du cher M. Ducos, l’ancien président des “Vieilles Maisons françaises”, sévèrement mordu par un de ces animaux (mais lui était sur une propriété privée, ce qui n’est pas le cas) pour courir le risque d’être déchiqueté. Prudente retraite vers le village, donc, la rage au cœur, et promenade sur le plateau, avec tour du côté de B. Atelier, reprise de la reprise sur Dans les champs, les tâches de coulis n’ayant pas disparu et le ciel étant sale. Lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle. Humeur de chien (c’est le cas de le dire…). Thé upstairs. Séance de travail avec M. Verwaerde, correspondance, Vaisseaux brûlés, nouveau paragraphe, “Le Château de Thermes”, Aude Lancelin, l’Aude, Racan, Malherbe, Apolline de Malherbe, Céline à Port-la-Nouvelle, etc. Lecture d’Heidegger, mais on s’éloigne du sujet. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons sur canapé, poire à la vapeur et confiture de sureau Cabestaing, shortbread. Revu Le Goût du saké, 1962, d’Ozu, avec l’admirable Chishu Ryu. Poursuivi la relecture du “Mot de Nietzsche”, d‘Heidegger, sans plus y trouver grand chose pour La Dépossession. Couché vers une heure et demie.  

lire l’entrée du samedi 13 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 14 mars 2021, 10 h 38
modifiée le mardi 16 mars 2021, 10 h 39
Dimanche 14 mars 2021.
Semaine 10, Sainte Mathilde — 73/292. Plieux. Levés à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et villa des champs, c. 1950, dans la vallée de la Braguelonne, entre Valence-d’Agen et Lauzerte, mis “près d’Esmes” mais au fond je n’en sais rien — début du voyage vers Paris avec M. Verwaerde, jeudi 4 mars 2021. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Acta. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une condition sociale, 1846, Malvina et Jérôme songent au suicide, pour mettre en valeur les vers de Jérôme. Été avec Pierre au monument aux Morts, sous une pluie battante. Y retrouvé M. Dellinger, qui nous ramène en voiture. Acta. Spectaculaire transformation du temps, splendide lumière d’après la pluie, vert vif et bleu-gris (à vrai dire, le temps de l’écrire, c’est passé). 10:35:27 //////// Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Été déjeuné chez M. Verwaerde à la maison des Roses, saumon fumé, rillettes, houmous, légumes crus pour Golubert, grosses saucisses, pain excellent, saint-mont scellé, saint-félicien, vacherin du Mont-d’or, antique comté, gâteau au chocolat et macarons, café. Promenade à trois sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Atelier, Dans les champs, poursuite de la restauration-reconstitution. Lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle. Thé. Lettre du voisin, très correcte — affaire classée. Répondu. Travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, “Le château de Termes”, nez, “Le Nez“, zen, l’archer, Herrigel, etc. Poursuivi la relecture de Heidegger, “Le mot de Nietzsche, ‘Dieu est mort’”. Pas de dîner, jus de poire, un biscuit, nouvelles. Vu un documentaire sur la préparation diplomatique des jeux de 1936. Heidegger, suite, fini la relecture du texte, repris La Dépossession, avancé un peu, 9. Formidable insomnie, couché vers trois heures. 

lire l’entrée du dimanche 14 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 15 mars 2021, 9 h 55
modifiée le mardi 16 mars 2021, 9 h 55
Lundi 15 mars 2021.
Semaine 11, Sainte Louise — 74/291. Plieux. Très mal et peu dormi, réveillé par Pierre à cinq heures, vaguement rendormi vers sept, levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et château de Lamothe, Castelsagrat (???), vallée de la Barguelonne, en route vers Paris et la XVIIe Chambre, avec M. Verwaerde, jeudi 4 mars 2021. Temps gris et pluvieux, plutôt sinistre. Acta. 09:54:42 /////// Journal. Nouvelle visite des éventuels acheteurs, très aimables, avec leur fille et petite-fille. Questions pratiques. Journal, relecture et mise en ligne. Repassage avec sa femme de M. Mercier, l’agent, qui conseille d’accepter l’offre qui devrait être faite. Me fait dédicacer cette fois La Grande Déculturation. Le Jour ni l’Heure, photographies des 4, 5 et 6 mars dernier, la belle maison qui regarde Sainte-Alauzie ; une pietra paesine encadrée à la galerie Claude Boullé rue Jacob ; la façade de l’église Saint-Martin de Bellenaves. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reynaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, le suicide raté, la bonneterie, fin du premier livre ; deuxième livre, les affaires prospèrent, Jérôme Paturot capitaine de la Garde nationale, banquet des voltigeurs. Promenade avec Pierre et M. Verwaerde sur le plateau, La Bonnefont, puis la “ferme russe” (Verwaerde). Retour sous la pluie. Atelier, repeinture entière de la couverte 60x60 qui sert de couverture au journal 2021, Le Choléra. Chocolat. Séance de travail dans la bibliothèque avec M. Verwaerde et Pierre, transcrivons les fautes et coquilles relevées par Pierre dans le Dictionnaire, pour un urgent nouveau tirage. Vaisseaux brulés, “Le château de Termes”, mais on tourne en rond (retour à Tristram Shandy, thème du nez, Gogol, “Lionnerie”, etc.). Dîné aux nouvelles, nems végétariens, salade verte, poire à la vapeur rehaussée de gelée de sureau de Mme Cabestaing (une tuerie) et de shortbread. Vu un long et très intéressant épisode de “Secrets d’histoire” consacré à Victor-Emmanuel II, beaucoup de magnifiques palais piémontais, quelques-uns tout à fait inconnus de nous. L’Arrière-Pays. La Dépossession, repris la rédaction, hélas, affreux plantage [corr. autom. : “platane“], ou demi-plantage, trois-quarts de plantage, capture d’écran, mais après une ou deux heures de ferraillage l’appareil reprend vie mollement et le texte est sauvé (je crois). Couché vers deux heures, fatigué mais content.

lire l’entrée du lundi 15 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 16 mars 2021, 10 h 03
modifiée le mercredi 17 mars 2021, 11 h 39
Mardi 16 mars 2021.
Semaine 11, Sainte Bénédicte — 75/290. Plieux. Levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et autre portrait du bibliothécaire, photographie prise lors de la promenade face à Lectoure, près de la fontaine Saint-Michel, avec Bertrand Dellinger et Pierre, le 3 mars 2021. Beau temps pâle. Acta. 10:03:22 ///////Crise de tweets. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du mercredi 3 mars 2021, la veille du départ pour le vain voyage à Paris, promenade face au flanc nord de Lectoure avec Bertrand Dellinger [corr. autom. : “dessiner”], Quentin Verwaerde et Pierre. Portrait de M. Verwaerde pour ses campagnes matrimoniales ; M. Dellinger et Pierre dans les champs pré-printaniers ; cathédrale de Lectoure à travers les arbres encore sans feuilles. Bain. John Vickers, que je crois avoir entendu à l’opéra de Vichy c. 1960 (c’est possible, ça ?). Promenade avec M. Verwaerde  au Cassé, retour par le boulevard extérieur. Atelier, “restauration” de la couverte 60x60 dite à présent “Le Choléra”, mais l’opération implique une repeinture complète et je n’ai pas de marron foncé — tentative de palliage en un mélange plus ou moins réussi de terre de Sienne et de noir. Séance de travail avec M. Verwaerde. Tél. de M. Mercier qui transmet une offre des visiteurs récents, pour Plieux, que déclinée. Du coup, annulé un rendez-vous pris pour le lundi 22 à onze heures pour la visite du château de X., dans l’Allier. Dicté à M. Verwaerde une lettre M. Mercier qui demandait une réponse écrite. Vaisseaux brûlés, W. achète son appartement parisien grâce à la vente d’une Chaise électrique de Warhol que j’avais en face de moi, rue du Bac, en alternance avec un Twombly, lorsque j’écrivais Passage. Voss (en Norvège, et le peintre). Paul Otchakovsky rue Jacob. Nouveau message de M. Mercier qui demande une contre-proposition de ma part, ce qui est en contradiction avec ma lettre. Dîner aux nouvelles, restes du déjeuner de dimanche aux Roses, rillettes de Lectoure, saint-félicien, vacherin du Mont-d’Or, salade verte, poire à la vapeur et gelée de sureau à la Cabestaing, shortbread, le tout au vin de Saint-Mont et excellent. Vu un biopic sur Alzheimer — ah, non, la suite des “Médicis”, deux épisodes assez fadasses, malgré la considérable amélioration physique de Laurent le Magnifique, et pleins d’anachronismes visuels et d’anatopismes gros comme des maisons (Caprarola en guise de Bagnolo…) — si au moins les réalisateurs daignaient mettre quelques dates de temps en temps, on pourrait s’instruire un peu, mais non… Journal, entrée du jour, rédaction, relecture, mise en ligne. La Dépossession, 9, je crois, cette fois ça vient tout seul. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du mardi 16 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 17 mars 2021, 11 h 36
modifiée le jeudi 18 mars 2021, 11 h 18
Mercredi 17 mars 2021.
Semaine 11, Saint Patrice (et Saint Patrick, je suppose…) — 76/296. Plieux. Levé à sept heures vingt, Pierre déjà parti. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et le “chapeau chinois”, porche oriental de l’acropole, à Plieux, vendredi 12 mars 2021. Semi-crise de tweets. Comptes : Dernière connexion le 13/03/2021 à 11h54 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 16/03/2021 3.092,76 € /// À venir -2.908,32 € | Prévisionnel 184,44 € /// 15/03 PRELEVEMENT ORANGE DU 15/03 - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6311B6) - P - REF : 5B052T631 B052T6311B631E LIB -60,00 € /// Acta. Assez beau temps froid (ressenti). 11:47:58 /////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de M. Verwaerde, dans le miroir de la bibliothèque. Bain. Rendez-vous à deux heures avec Mlle Gaëlle Caradec, qui fait un article sur le complotisme (!!!) pour la revue Zadig. Long entretien très cordial, suivant l’usage. Après son départ, promenade sur le plateau avec Pierre et M. Verwaerde, chemin de La Rouquette, jusqu’au bout du goudron — beau temps étonnamment froid. Pas d’atelier. Séance de travail avec M. Verwaerde, correspondance, Vaisseaux brûlés, Wittgenstein en Norvège, Voss, Hordaland, Horla, Catherine Camus, Lourmarin, etc. Dîné aux nouvelles, petite omelette sur canapé, céleri rémoulade, saint-félicien, vacherin, poire à la vapeur et gelée de sureau à la Cabestaing. Vu The Professor and the Madman, 2016/2019,  de Fahrad Safinia, avec Sean Penn et Mel Gibson, à propos du professeur James Murray (1837-1915), premier ordonnateur de l’Oxford English Dictionary, et de ses relations de travail avec le docteur William Minor (1834-1920), schizophrène assassin interné à Broadmoor qui est le principal contributeur du dictionnaire. Journal, rédaction, relecture et mise en ligne (la situation immobilière). La Dépossession, 10, mais attaque de sommeil, couché peu avant une heure.    

lire l’entrée du mercredi 17 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 18 mars 2021, 9 h 29
modifiée le vendredi 19 mars 2021, 9 h 18
Jeudi 18 mars 2021.
Semaine 11, Saint Cyrille— 77/288. Plieux. Levé à six heures et demie peu après le départ de Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Le Jars, de Jean Lemonnier, Plieux, vendredi 12 mars 2021. Beau temps froid. Comptes : Dernière connexion le 18/03/2021 à 09h20 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// (service détaillée indisponible, aussi bien par Firefox que par Safari). Acta. 09:28:34 /////// Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Communiqué pour le CNRE, n° 180, “Chiffres romains et Identity Card”. Tentative de nettoyage par élimination du “bureau” virtuel mais nouveau plantage et temps perdu. Le Jour ni l’Heure, La place du mort, vue de forêt en Sologne, 25 novembre 2021 ; bibliothèque, La Peste, Connaissance de la mort, Admirable tremblement du temps, mercredi 3 mars 2021 ; Vrac, pages ouvertes de Quartiers de on, Onuma Nemon, lundi 1er mars 2021. L’eau chaude a sauté, pas de bain. Promenade sur le plateau avec M. Verwaerde, marché jusqu’à l’embranchement La Rouquette/La Bonnefont, suis très étonné par le froid (“c’est moi ou…”). . M. Verwaerde rétablit l’eau chaude. Excellente séance de travail avec lui, envoyé au musée d’Ornans qui la demandait une photographie du “cache” de Masson pour L’Origine du monde ; Vaisseaux brûlés, “Céline et Flora“, Barthes, etc. ; dicté trois chapitres de La Dépossession, passé de 25.000 à 35.000 signes : Heidegger, L’Insensé, Le Forcené, Der Tolle Mensch — tout cela en présence de la chatte Saint-Geniès, que M. Verwaerde a réintroduit dans la maison, où elle n’avait pas mis les pattes depuis plusieurs années, suite à un malentendu entre nous. Dîné aux nouvelles, spaetzle avec des champignons et des carottes, très bon. Poire à la vapeur, gelée de sureau Cabestaing, shortbread. Vu sans conviction un épisode de Vikings, mais c’est beaucoup trop flou, on n’y comprend pas grand chose, tous les épisodes paraissent à peu près les mêmes — seul atout, le chef russe ressemble à Yohann Rimokh. Album Le Jour ni l’Heure 2019, réduction, passé de 155 à 130 (il en faut 75). Tombé de sommeil, couché à onze heures et demie. 

lire l’entrée du jeudi 18 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 19 mars 2021, 9 h 31
modifiée le samedi 20 mars 2021, 9 h 57
Vendredi 19 mars 2021.
Semaine 11 — 78/287, Saint Joseph. Plieux. Nuit assez agitée, réveillés deux fois par la chatte, sans doute rentrée par la chatière, mais dont nous ne comprenons pas où elle est. Insomnie. Levé vers sept heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et photographies du matin même, deux vases sur le bureau, un de Daum “Les Mûriers”, l’autre de Daum. Temps gris, bas, froid et pluvieux. Comptes :  Dernière connexion le 18/03/2021 à 09h22 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 18/03/2021 3.092,76 € /// À venir -2.979,26 € | Prévisionnel 113,50 € ///  Aucun mouvement. 09:30:38 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Efforts de mise en ordre du “bureau” virtuel. Le Jour ni l’Heure, trois Intérieurs à Plieux, du moment même. Bain. Été avec Quentin Verwaerde au Cassé, grand froid. Pas d’atelier. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, Cassiopée, Céphée, l’oracle d’Ammon, la vie avec W. Travaillé seul ensuite à Dépossession, 12, Girard. 37.412. Dîner aux nouvelles, quiche lorraine, poire à la Cabestaing. Vu deux épisodes de Newsroom, série américaine pas mal mais trop ancienne pour une série d’actualités (2012). Visite de la chatte, soirée en sa compagnie. Album Le Jour ni l’Heure, 2019, réduction, de 130 à 95. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du vendredi 19 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 20 mars 2021, 10 h 13
modifiée le dimanche 21 mars 2021, 9 h 13
Samedi 20 mars 2021.
Semaine 11, Printemps — 79/286. Plieux. Pas trop mal dormi, en morceaux. Levé à sept heures et demie, temps superbe, magnifique premier matin de printemps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Intérieur à Plieux du matin même, L’Ancêtre, de Marcheschi, dans la chambre. Émission de Finkielkraut sur le climat intellectuel et les échanges aujourd’hui, avec Eugénie Bastié et Jean Birnbaum. Comptes : Dernière connexion le 19/03/2021 à 09h28 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 19/03/2021 3.092,76 € /// À venir -2.979,26 € | /// Prévisionnel 113,50 /// Aucun mouvement. Acta. Temps magnifique, suite (mais pas de Pyrénées). 10:13:18 /////// Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale. Quentin Verwaerde, qui est allé chercher à X. Mlle Estelle Redpill, téléphone pour dire qu‘il va y avoir un peu de retard. Ils arrivent vers une heure, flanqués d’une équipe de “Quotidien officiel” (???? j’avais compris qu‘il s‘agissait de Canal Plus mais en fait c’est TMC) qui filme à tout va, menée par un journaliste nommé Paul Gasnier, très joli sur les photographies mais il est très masqué et on ne s’en rend pas compte du tout, d’autant qu’il est extrêmement agressif. C’est l’anniversaire de Mlle Redpill : apéritif dans la bibliothèque, champagne, foie gras, vertueusement refusé par l’équipe. M. Gasnier parle beaucoup du massacre de Christchurch dont il veut à tout prix que je sois responsable, et comme ses retours obsessionnels là-dessus coïncident avec le champagne c’est cet anniversaire-là que nous aurons l’air de célébrer, après montage artistique. Tout à l’avenant. Déjeuner dans la salle des Pierres, à quatre, après le départ de TMC. Épaule d’agneau, pommes de terre sautées, haricots blancs, brouilly. Vacherin, cantal vieux, fromage de brebis des Pyrénées. Millefeuille aux framboises. Café, macarons, près de la Béatrice. Promenade sur le plateau avec Mlle Redpill qui a changé de souliers, Pierre et Quentin Verwaerde, jusqu’à l’embranchement La Rouquette / La Bonnefont. Très beau temps froid. Long entretien entre Mlle Redpill et moi, ou plutôt questionnaire croisé, mené par Quentin Verwaerde dans la salle des Vents. Séance de photographies ensuite, dedans et dehors, mais la lumière est un peu basse. M. Verwaerde mène Mlle Redpill à la maison des Roses. Pierre et moi essayons de trouver quelque chose à regarder à la télévision mais ne trouvons rien. Retour de M. Verwaerde qui doit coucher dans son bureau. Fini la réduction du nombre des photographies à 75 pou l’album Le Jour ni l’Heure, 2019. Repris la relectire correction de Passage. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 20 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 21 mars 2021, 9 h 18
modifiée le lundi 22 mars 2021, 10 h 16
Dimanche 21 mars 2021.
Semaine 11, Sainte Clémence — 80/285. Plieux. Assez mal dormi, nombreux réveils, brèves insomnies, éternelle douleur au bas-ventre à droite (légère douleur “péricardiale” aussi, dernièrement). Levés à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et portrait de Mlle Redpill sous le petit Aleph rouge, la veille. Petit déjeuner dans la bibliothèque, monté par Pierre. Beau temps. Acta. 09:17:30 //////// Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, la princesse palatine. Été a dix heures au monument aux Morts avec Pierre et Quentin, pris au passage Mlle Redpill à la maison des Roses où elle a très bien dormi et retrouvé sur la Grand Place M. Dellinger. Minute de silence. Monté pour la première fois de l’année à la salle des Saisons avec Quentin Verwaerde et Mlle Redpill, photographies. “Brunch” j’y-fous-tout dans la salle des Pierres, viennoiseries, confitures Cabestaing, foie gras, épaule d’agneau, œufs brouillés, cantal, brebis des Pyrénées, vacherin du Mont-d’Or, café, brouilly, shortbread, etc. Promenade à quatre dans la vallée, très beau temps. Quentin Verwaerde raccompagne Mlle Redpill à T. Journal, commencé le matin (la visite des journalistes du “Quotidien”) — suite, relecture, mise en ligne publique. Après le retour de M. Verwaerde, séance de travail avec lui, réponses à un très intéressant sondage de la mairie sur les noms à donner aux rues et places du village, réponses à une journaliste italienne sur la haine de la police en France. Dîné de restes de restes, moi (Pierre ne mange rien), vestiges d’épaule d’agneau, fromages divers, brouilly, poire à la Cabestaing, shortbread. Vu un Chabrol assez bizarre, Les Fantômes du chapelier, avec Michel Serrault et Charles Aznavour, intéressante petite ville de Bretagne, mélange de Concarneau et de Quimper. Travaillé à Passage, relecture. Voulu ajouter une entrée au Dictionnaire, “confortable“, mais tombé de sommeil vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 21 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 22 mars 2021, 10 h 22
modifiée le mardi 23 mars 2021, 9 h 36
Lundi 22 mars 2021.
Semaine 12, Sainte Léa — 81/284. Plieux. Assez bien dormi, levé à huit heures et quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et le rendez-vous au monument aux Morts la veille à dix heures, avec Mlle Redpill, M. Dellinger et Quentin. Assez beau temps brumeux. Pierre tond. Acta. 10:20:43 ///////  Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, Mlle Respill dans la salle des Saisons, devant le Printemps ; l’église de Plieux vue de la salle des Saisons ; la traversée de l’Auroue par Mlle Redpill portée par Quentin Verwaerde. Bain, lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, les Paturot dans le monde sous la tutelle de la princesse Flibustovski. Promenade avec M. Verwaerde au Cassé (Pierre tond). Atelier, commencé une grande toile 100x100 n° ? (49 ?), sous-bois, la place du mort en Sologne. Thé, biscuits. Lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle, l’organisation républicaine, la corruption. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, la salle des Vents, Maxence Caron. Roman II. Ajouté un article au Dictionnaire, “confortable“ ; modifié très légèrement la quatrième de couverture. Dîné aux nouvelles, palets de semoule, champignons, brouilly, cantal vieux, brebis des Pyrénées, vacherin du Mont-d’Or, poire à la vapeur à la Cabestaing. Vu un peu d’un film que j’ai oublié, dormi un peu, vu un vieux numéro de “Secrets d’histoire” sur le chevalier d’Éon, décidément peu compréhensible. La Déposession, 13, lu Girard, Caron, Marion. Couché vers une heure et demie.

lire l’entrée du lundi 22 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 23 mars 2021, 9 h 45
modifiée le mercredi 24 mars 2021, 9 h 31
Mardi 23 mars 2021.
Semaine 12, Saint Victorien — 82/283. Plieux. Levés à sept heures, grand jour, beau temps. L’Arrière-Pays, autoportrait de la nuit et salle des Vents la veille. “Cours de l‘histoire”, Napoléon et les archives, en écrivant les Acta. 09:44:29 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Dictionnaire. Le Jour ni l’Heure, portrait de Mlle Redpill dans la bibliothèque le jour de son anniversaire, 20 mars 2021 ; vue de l’atelier avec l’A 71 le 22 mars 2021 ; autre Héroïque Traversée de l’Auroue par Mlle Redpill le 21 mars 2021, plus étroitement cadrée et en couleurs. Tentative de bain, mais l’eau n’est pas chaude. Été seul dans la vallée, très beau temps. Au retour, parlé à M. Dulau qui clôture son potager, près de la route. Atelier, A 71, dernier acte du Chevalier à la rose. Vaisseaux brûlés, William Minor (“La Lettre écarlate”). Bain (Pierre à son retour a rétabli l’eau chaude, par une manipulation dont il a seul le secret). Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, poire à la Cabestaing. Vu deux épisodes des Médicis, Laurent le Magnifique, suite, élection pontificale, Cybo, chute de Riario, montée de Savonarole, mais tout cela n’est pas très clair, jamais une date, on apprend peu de choses. La Dépossession, à peine. Lu Marion. Couché vers minuit. 

lire l’entrée du mardi 23 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 24 mars 2021, 9 h 29
modifiée le jeudi 25 mars 2021, 18 h 43
Mercredi 24 mars 2021.
Semaine 12, Sainte Catherine de Suède — 83/282. Plieux. Levé à sept heures et demie, Pierre déjà parti, très beau temps, sans doute toujours aussi froid. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et promenade à la rivière dimanche dernier, avec Pierre et Mlle Redpill, Verwaerde photographiant. Comptes : Dernière connexion le 20/03/2021 à 10h10 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 23/03/2021 3.092,76 € /// À venir -3.102,01 € | Prévisionnel -9,25 /// Aucun mouvement. Acta. 09:29:15 /////// Journal, mis en guise d’entrée du jour la relation en un “fil” de tweets, par M. Verwaerde, de la visite à Plieux de l’équipe de “Quotidien”, samedi dernier. Dictionnaire, je crois. Le Jour ni l’Heure, deux Intérieurs à Plieux du moment même, Gusdorf et Marion par hasard (?) ensemble sur le bureau, le coffret des Lieder de Schoeck offert par Jérôme Vallet et ses souscripteurs ; et Mlle Redpill avec L’Ode à Leuconoé, dans la tour, dimanche 21 mars 2021. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, les Paturot au bal de la cour. Très belle “promenade de l’Ouest” avec Pierre et Verwaerde, Boué, montés jusqu’à Abat face à Plieux et à toute la vallée, redescendus sur Barachin et revenus au pied de Samatan. Atelier, A71, deuxième séance, lecture par Pierre de Daudet, Le Stupide XIXe siècle, Hugo, Renan, etc. Séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, “Johnson & Johnson”, Verwaerde, Morel à Bellerive-sur-Allier, Connecticut, Glass House, etc. Dîner aux nouvelles, maquereaux au vin blanc, brandade de morue, poire à la Cabestaing. Vu sur l’une des chaînes “Histoire” un documentaire sur l’art romain, en particulier l’art du portrait. L’Arrière-Pays. La Dépossession, mais foudroyante attaque de sommeil, et couché avant minuit. 

lire l’entrée du mercredi 24 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 25 mars 2021, 19 h 10
modifiée le vendredi 26 mars 2021, 9 h 31
Jeudi 25 mars 2021.
Semaine 12, Annonciation — 84/281. Plieux. Quelques moments d’insomnie, pas désagréables, mais rendormi après le départ de Pierre. Levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et A 71, état de l’avant-veille. Tél. de jeunes gens qui ont un rendez-vous depuis longtemps, que j’avoue avoir un peu oubliés, qui sont en bas et me surprennent un peu par l’heure tôtive de leur arrivée. Céline “gère”, à sa grande satisfaction (— Comment sont-ils ? — Oh, ils sont plus que très bien), et les conduit à la maison des Roses. Suite exaspérante de catastrophes domestiques, révolte générale des machines, cet ordinateur “plante”, l’entrée d’hier de ces “Acta” est perdue, et plus tard il n’y a pas d’eau chaude, bain tiédasse alors qu’il fait grand froid. L’émission de “Quotidien” sur Mlle Redpill et sur sa visite ici a été diffusée hier soir (plutôt que mardi comme annoncé), et apparemment, d’après les échos qui m’en parviennent, elle est plutôt fair-play, dans le contexte, en tout cas pas ravageuse comme nous l’avions craint — l’intervention de Me Rimokh auprès de TMC y est peut-être pour quelque chose. Le Jour ni l’Heure, deux photographies de la veille, la Grande Jarre de la salle des Pierres après reprise récente, et Le Printemps à Boué, hommage à Bastien-Lepage. Bain, donc. Rendez-vous à trois heures avec M. Verwaerde et les jeunes gens, qui logent chez lui, que je croyais être allemands, mais qui sont français comme vouzémoi, bien que l’un ait un nom allemand et fasse de hautes études en Allemagne, malgré son jeune âge. Café avec eux, puis promenade à quatre dans la vallée, beau temps. Rencontré à la rivière les Pezat qui la curent, les avons aidés à en sortir un tronc d’arbre. Atelier, A 71, thé, conversation et dictée d’un communiqué du CNRE à M. Verwaerde (n° 181, “Tensions chez l’occupant”). Retour de Pierre. Plantation dans le “jardin médiéval” d’un mûrier offert par les jeunes visiteurs et apporté par eux à bicyclette (!!!), bien qu’il ait au moins trois mètres de hauteur. Comptes : Dernière connexion le 24/03/2021 à 09h27 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € Crédits -60.848,20 € /// Solde au 24/03/2021 3.092,76 € /// À venir -3.102,01 € /// Prévisionnel -9,25 €  /// Aucun mouvement. Acta avec M. Verwaerde. 19:10:24 /////// Vaisseaux brûlés avec M. Verwaerde. Connecticut, Maryland, Burroughs, Projet pour une révolution à New York. Dîné aux nouvelles, spaetzle aux champignons, poire à la vapeur. Remonté tôt. L’Arrière-Pays. Journal, rédaction, relecture et mise en ligne. Couché peu après minuit.  

lire l’entrée du jeudi 25 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 26 mars 2021, 9 h 46
modifiée le samedi 27 mars 2021, 9 h 52
Vendredi 26 mars 2021.
Semaine 12, Sainte Larissa — 85/280. Plieux. Levé à sept heures moins le quart, avec Pierre. Quelques rangements dans la bibliothèque (Arendt). L’Arrière-Pays (les éoliennes). Temps gris pâle, qui se dore lentement. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et manoir de Samatan, au-dessus de Boé, Lectoure, promenade du mercredi 24 mars 2021. Comptes : Dernière connexion le 25/03/2021 à 19h07 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 25/03/2021 3.092,76 € /// À venir -3.102,01 € | Prévisionnel -9,25 /// Acta. 09:45:52 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Dictionnaire. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du mercredi 24 mars 2021, manoir d’Hustarrau, Lectoure, et Plieux vu de la butte d’Abat, à l’ouest ; portrait d’Estelle Redpill dans la salle des Saisons, devant L’Été, dimanche 21 mars 2021. Bain. Variations sérieuses de Mendelssohn. Promenade autour de La Rouquette et face à Gramont avec Quentin Verwaerde et les deux visiteurs étudiants, parlé au retour à Mme Casbestaing dans son jardin. Atelier, La Place du mort, A 71, thé, biscuits. Travail avec Quentin Verwaerde, Vaisseaux brûlés, “Johnson & Johnson”, Fournier dit l’Américain, Sir Ralph, Indian, Wells. Verre dans la bibliothèque, à cinq, floc de Gascogne. Dîner avec M. Verwaerde et les étudiants dans la salle des Pierres, poulet au citron, pommes de terre, salade verte, vacherin, chèvre, canal, forêt noire, saint-mont rouge et blanc. Infusion, grande chartreuse. Longue conversation. Les trois résidents de la maison des Roses se retirent vers minuit et demi. Lu Marion. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 26 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 27 mars 2021, 10 h 18
modifiée le dimanche 28 mars 2021, 10 h 28
Samedi 27 mars 2021.
Semaine 12, Saint Habib — 86/279. Plieux. Trop mangé, trop bu, réveillé très tôt, vers cinq heures, plus ou moins rendormi une ou deux fois, levé vers sept heures. Très beau temps, et même joli, en plus. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Intérieur à Plieux de la veille, “le département d’histoire” (dans la salle des Pierres). Émission de Finkielkraut sur le coronavirus, avec Jean-Pierre Le Goff et Jean-Pierre Dupuy. F. cite courageusement un de mes tweets (“Le Coronavirus a beau me ronger, je n’arrive pas à le détester tout à fait. Un type qui fout en l’air le bâtiment, le tourisme, les bisous, la Bourse, les Jeux Olympiques, la Fête de la Musique et les dîners de voisins ne peut pas être entièrement mauvais.”), sans provoquer la moindre réaction. Comptes : « Ce service est momentanément indisponible. » Par une autre voie : Dernière connexion le 27/03/2021 à 10h12 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.092,76 € /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 26/03/20213.092,76 € /// À venir -3.102,01 € |  Prévisionnel -9,25 € /// Aucun mouvement. 10:17:47 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Choisi une couverture et élaboré une maquette, pour l’album Le Jour ni l’Heure, 2019. L’un des étudiants visiteurs est parti tôt le matin pour la gare d’Agen, l’autre, un peu malade, y est conduit en voiture par Quentin Verwaerde, sa bicyclette dans la voiture dePierre. Le Jour ni l’Heure, maquette pour Le Jour ni l’Heure, 2019 ; chute du ruisseau à Barachin, 24 mars 2021 ; portrait de Mlle Redpill dans la chambre de la Prisonnière à Plieux le dimanche 21 mars 2021. Bain, lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, les sociétés savantes. Été avec Pierre au Cassé, très beau temps tout à fait printanier. Atelier, La Place du mort, A 71, lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle, la philosophie. Thé, upstairs, et séance de travail avec M. Verwaerde, Vaisseaux brûlés, “Ce que portrait son nom”. Lecture de Jean-Luc Marion, Dieu sans l’être. Légère crise d’inquiétude de Pierre qui trouve que Verwaerde et moi toussons beaucoup et crains que nous n’ayons attrapé la Covid de l’étudiant (un peu) malade, rentré un peu précipitamment chez lui pour fêter Pessah en famille. Dîné aux nouvelles, restes de la veille, restes de pizza au fromage pour un végétarien, restes de poulet au citron, restes de saint-mont blanc, restes de vacherin et de cantal, restes de forêt noire. Vu deux épisodes d’un documentaire de “Toute l’histoire” sur le soulèvement et la guerre civile irlandais, 1916-1922, film colorisés, l’ensemble pas très clair, mais il faut reconnaître que l’histoire elle-même ne l’est pas (on passe pudiquement sur l’affaire Casement, bien qu’on le voie beaucoup, lui, Sir Roger, colorisé comme tout le reste, c‘est assez impressionnant. Repris La Dépossession, paragraphe ou chapitre 14, Marion, mais il est un peu là comme un cheveu sur la soupe. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du samedi 27 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 28 mars 2021, 10 h 35
modifiée le lundi 29 mars 2021, 9 h 42
Dimanche 28 mars 2021.
Semaine12, Saint Gontran, RAMEAUX — 87/278. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures, c’est-à-dire huit, changement d’horaire. Beau temps plat. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et capture d’écran de Vaisseaux brûlés, la plus récente entrée, d’ailleurs très inachevée, “Ce que portait son nom”. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Acta. Été au monument aux Morts avec Pierre, retrouvé en chemin, sur la place de Lomagne, MM. de Lingé et de Verrouarde. Acta, suite. 10:35:20 /////// Crise de tweets, retard pris. Journal. Le Jour ni l’Heure, un seul envoi, anneau africain au cavalier. Bain, lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, Paturot candidat gouvernemental dans une circonscription auvergnate. Promenade avec Pierre et Quentin Verwaerde, été en voiture sur le plateau qui fait face à Gramont, marché jusqu’à Menaut puis jusqu’à Minjoulet. Au retour, observé des vaches et des pique-bœufs dans les meilleures relations, du côté de Montagnac et d’Espeyrous. Atelier, La Place du mort, A 71, mis peut-être à tort beaucoup de glacis. Thé. Lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle, le divorce, la vie parlementaire, les masses. Journal, relecture et mise en ligne. Vaisseaux brûlés, Le prince de Danemark. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, salade verte,  bleu d’Auvergne, vacherin, chèvre, saint-mont, poire à la vapeur. Vu deux documentaires sur la vie en Angleterre “au temps de Jane Austen”, l’un sur les hommes célibataires, l’autre sur “l’invention du bon goût”. Dictionnaire, ajouté un texte d’agence immobilière. La Dépossession, 15 (la laïcité). Couché vers une heure. 

lire l’entrée du dimanche 28 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 29 mars 2021, 9 h 47
modifiée le mardi 30 mars 2021, 9 h 41
Lundi 29 mars 2021.
Semaine 13, Sainte Gwladys — 88/277. Plieux. Très bien dormi, levé à huit heures. Très beau temps. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, à Minjoulet (Gramont, Tarn-et-Garonne), et Dialogue de bêtes, pique-bœuf et taureau, Espeyrous. Acta. 09:47:08 //////// L’Arrière-Pays. YouTube supprime mon entretien avec Mlle Redpill, puis, quelques minutes plus tard, l’ensemble de ma “chaîne“. Journal, ces événements, rédaction, relecture et mise en ligne publique. Légère crise boulimique, sandwiches de fromage de chèvres et fines herbes avec Pierre, bon pain offert la veille par M. Dellinger, saint-mont. Pierre a fait un test le matin et n’a pas le coronavirus. Il est d’autre part entré en relations avec une pharmacie de Lectoure pour me faire vacciner mais c’est plutôt compliqué, et en tout cas il faut passer par le médecin, dont le téléphone “ne prend plus de messages”. Le Jour ni l’Heure, détail de la bibliothèque (Jean-Baptiste Rousseau, Gilbert, Alfieri, etc.) ; rendez-vous de la veille au monument aux Morts ; Intérieur à Plieux, YHWH blanc dans la salle des Nuits. Bain, lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, la campagne électorale en Auvergne, banquets au château de Vallombreuse. Promenade avec Pierre et avec Quentin Verwaerde sur le plateau, été au Cassé, très beau temps qui commence même à être un peu chaud. Atelier, La Place du mort, revenu sur le glacis. Thé. Lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle, la science, l’évolutionnisme, etc. Échange de lettres un peu pincées avec Mlle Caradec, de Zadig, qui, extraordinairement, semble avoir compris que je lui aurais dit n’avoir jamais été condamné, ce que bien sûr je ne lui ai jamais dit. Séance de travail avec M. Verrouarde, Vaisseaux brûlés, Cauzac, les tours d’Ossétie, les caucasiens. La Dépossession (seul). Dîné aux nouvelles, palets de semoule, carottes, champignons, poire à la vapeur, confiture de poires, biscuits. Vu The Wife, 2016, de Björn L. Runge, àpropos d’un écrivain qui reçoit le prix Nobel, avec Jonathan Pryce, Glenn Close et Christian Slater. La Dépossession, suite, 17, 48.000 signes. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du lundi 29 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 30 mars 2021, 9 h 48
modifiée le mercredi 31 mars 2021, 10 h 46
Mardi 30 mars 2021.
Semaine 13, Saint Amédée — 89/276. Plieux. Bien dormi, levé à sept heures vingt, Pierre déjà parti. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et faucon contre un carreau de la bibliothèque, photographie prise en fait par M. Verwaerde. Tél. au docteur Capdecomme, la pharmacie doit m’appeler et il me faudra alors aller consulter chez le docteur (étonnamment compliqué…). Acta. 09:48:19 ///////  Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du moment même, Intérieur à Plieux, instantanés du bureau et de la bibliothèque, Jules Matton, Christian X de Danemark, etc. ; et “autoportrait” à Gramont, l’avant-veille dimanche, 28 mars. Bain. Promenade dans la vallée avec Quentin Verwaerde. Atelier, La Place du mort, A 71, couverte 60x60 n° 61, repeint sur les glacis, trop brillants. Parlé à une journaliste de Libération qui veut faire un portrait de Mlle Redpill. Séance de travail avec M. Verwaerde, lui ai dicté une lettre pour Mlle Caradec, levé des malentendus (j’espère) ; puis Vaisseaux brûlés, Hélène Guillaume, Poë, l’Allier, etc. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, maquereaux sur canapé, accras de morue, riz, poire à la vapeur et glace au citron. Vu Quartet, de James Ivory, 1980, qu’on croirait tourné d’hier tant la pellicule à peu vieilli mais dont tous les personnages sont d‘une lassante médiocrité, d’après Jean Rhys ; avec Isabelle Adjani, Alan Bates, Maggie Smith, Anthony Higgins, Daniel Mesguisch. La Dépossession, passé le cap des 50.000 signes. 

lire l’entrée du mardi 30 mars 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 31 mars 2021, 11 h 07
modifiée le jeudi 1er avril 2021, 10 h 49
Mercredi 31 mars 2021.
Semaine 13, Saint Benjamin — 90/275. Plieux. Très mal et très peu dormi, je ne sais vraiment pas pourquoi. Levé à sept heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, mais accumulation d’ennuis techniques, considérable temps perdu, mauvaise humeur : IPhoto se déclare trop plein pour accepter de nouvelles photographies, j’en élimine des centaines, surtout des autoportraits, puis l’application apparaît sous un jour tout à fait différent, inutilisable par moi : “pseudo”-autoportrait pris la veille par M. Verwaerde, néanmoins, puis Intérieur à Plieux de la veille également, un peu n’importe quoi faute de matériel. Beau temps. Silence. Comptes : Dernière connexion le 27/03/2021 à 10h15 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 5.546,24 € (?????) /// Crédits -60.848,20 € /// Solde au 30/03/2021 5.546,24 € /// À venir -3.119,99 € |  Prévisionnel 2.426,25 € /// 
30/03 VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 03-03 - REF : IR  +30,60 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000698503392 PAYMENT-NUM 1 56558632 - REF : FCS000698503392  +1.316,00 € /// 29/03 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1012875554636 - REF : YYW1012875554636 PAYPAL VIREMENT  +800,00 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS000707118432 PAYMENT-NUM 1 5 74511525 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991981301848  +140,58 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000704171062 PAYMENT-NUM 1 5 70444559 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991981175524  +64,98 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000701996662 PAYMENT-NUM 1 5 68566413 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991980988985  +51,51 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000699734112 PAYMENT-NUM 1 56709558 - REF : FCS000699734112  +24,50 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON SERVICES INTERNATIONAL IN MOTIF: FCS000700319352 PAYMENT-NUM 1 5 68877192 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991981150744  +10,32 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000698458462 PAYMENT-NUM 1 56582909 - REF : FCS000698458462 +8,41 € /// 29/03 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000698718342 PAYMENT-NUM 1 56534605 - REF : FCS000698718342  +6,58 € /// Acta. 11:07:12 /////// Journal, rédaction, relecture, mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du moment même, Intérieur à Plieux, détails d’œuvres de Jean-Paul Marcheschi, Horus, Les Morsures de l’Aube, L’Heure dite. Bain. Lecture par Pierre de Louis Reybaud, Jérôme Paturot à la recherche d’une position sociale, Paturot à la Chambre. Été avec Pierre et avec Quentin Verwaerde à Fleurance, pour y mettre des chèques à la banque et y porter un costume à nettoyer, puis passés chez Jeanne Lloan, pour lui remettre une Pietra paesine acquise à son intention le 5 mars, rue Jacob. Promenade à pied au retour, le long du Gers, à gauche de la route de Saint-Clar, mais c’est bruyant et assez sale. Chien Le Coz insupportable au retour et pendant une bonne heure. Atelier, dans ce vacarme. La Place du mort (A 71), lutté contre l’effet des glacis, que recouverts progressivement pour éviter les reflets. Lecture par Pierre de Léon Daudet, Le Stupide XIXe siècle, la science, l’évolutionnisme. Thé. Biscuits. Séance de travail avec M. Verwaerde. Correspondance. Culan. Vaisseaux brûlés. “To Helen”. Le Café des Alliés. Dîné aux nouvelles, tarte au jambon et au fenouil, salade verte, poire à la vapeur et sorbet au citron. Revu Volpone, 1940, de Maurice Tourneur, dialogue de Jules Romains, d’après Ben Johnson, avec Harry Baur, Louis Jouvet, Charles Dullin, Fernand Ledoux, etc. — c’est bien laid. Vu aussi un peu The Way Back, 2020, de Gavin O’Connor, avec Ben Affleck, qui a changé d’âge et est plutôt plus sexy qu’avant. La Dépossession, peu. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du mercredi 31 mars 2021 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site