Le Jour ni l’Heure
janvier 2021

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 1er janvier 2021, 11 h 26
modifiée le samedi 2 janvier 2021, 19 h 06
Vendredi 1er janvier 2021.
Semaine 53 (?), Sainte Marie, Jour de l’An, anc. fête de la Circoncision — 1/364. Plieux. Bien dormi, levé à neuf heures moins le quart. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, avec pénible et long détour obligé par le petit ordinateur, autoportrait de la nuit, et, sans détour, joli détail du Lac de Nemi, de Turner, c. 1827-1828, décidément inépuisable. Comptes : toujours pas d’accès possible au site de la BNP. Acta. 11:24:52 ///////Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tél. de Pierre-Guillaume de Roux. Le Jour ni l’Heure, deux détails de tunnel, du Lac de Nemi et du Château d’Arundel sur la rivière Arun, de Turner, et ses bocaux de couleurs, dans leur malle de voyage, Paris Jacquemart-André, lundi 28 septembre 2020. Bain. Lecture par Pierre de Philippe Barthelet, Le Cadet, une enfance franc-comtoise (plutôt). Parlé à Flatters. Promenade avec Pierre sur le plateau, été au Cassé. Atelier, Les Onze, suite. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges. Dictionnaire. Dîné aux nouvelles, petit reste de foie gras, vin blanc de Saint-Mont (marquis de X.), restes de gratin de pommes de terre au jambon du chien, poire à la vapeur et biscuits à la noix de coco et aux amandes, fini les chocolats de M. et Mme R. Vu beaucoup de Inland Empire, 2006, de David Lynch, avec Laura Dern, Justin Theroux et Jeremy Irons, mais dormi pendant une bonne partie du film. Dictionnaire, en ajoutant de nouveaux paragraphes plutôt que de corriger les anciens, ce qui ne fait qu’éloigner la possibilité d’une issue. Journal. Couché vers deux heures et demie. 

lire l’entrée du vendredi 1er janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 2 janvier 2021, 19 h 46
modifiée le dimanche 3 janvier 2021, 15 h 35
Samedi 2 janvier 2021.
Semaine 53 (?), Saint Basile — 2/363, Plieux. Levés à neuf  heures et quart. Déjeuné avec Pierre dans la salle de Pierres, pris en route l’émission d’Alain Finkielkraut avec Laurent Mauvignier, Histoire de la nuitLe Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et palette de Turner, vue au musée Jacquemart-André le 28 septembre 2020. Crise de tweets, la matinée, déjà commencée tard, y passe tout entière. Le Jour ni l’Heure, trois Turner encore, deux de Venise, dont la Piazzetta avec la cérémonie du mariage du Doge et de la mer, 1835, un du lac Léman, avec la dent d’Ouche, 1841. Bain, lecture par Pierre de Philippe Barthelet, Le Cadet, décidément il s’agit de Dole, le doute n’est plus possible. Promenade avec Pierre sur le plateau, froid persan. Atelier, Les Onze, beaucoup modifié le fond, donné à Bon Saint-André une écharpe tricolore. Chocolat, biscuits aux amandes et aux figues, très durs. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe Siècle à travers les âges, Michelet, sa mort à Hyères. Écrit à Quentin de Verrouarde. Comptes : site de la BNP toujours inaccessible, ça dévient pénible. Acta. 19:41:43 //////// L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, accros de morue, château de Reignac, poire à la vapeur; biscuits aux amandes et aux figues épouvantablement durs. Vu un documentaire sur Charles-Quint puis, bizarrement, un autre sur son grand-père, sans doute jugé moins “prime-time“, quoique très sensiblement amélioré d’apparence sur la réalité. Dictionnaire. Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du samedi 2 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 3 janvier 2021, 15 h 45
modifiée le lundi 4 janvier 2021, 11 h 43
Dimanche 3 janvier 2021.
Semaine 53, Épiphanie (à la demande des boulangers) — 3/362. Plieux. Bien dormi. Levés à 9 heures. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Été avec lui au monument aux Morts, par un beau temps glacial. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et photographie prise le matin même au monument aux Morts. L’Arrière-Pays, absurdement, avec beaucoup d’intensité vaine. Hélène Cixious reçue par Marc Weitzmann  à “Signes des temps”. Bain. Lecture par Pierre de Philippe Barthelet, Le Cadet. Comptes : site de la BNP toujours inaccessible. Acta. 15:45:20/////// Chien Le Coz insupportable toute l’après-midi, à cause des promeneurs du dimanche, qui profitent du beau temps (glacial). Pas de promenade, pas d’atelier, pas de lecture de Muray — dernière journée officiellement consacrée à la rédaction du Dictionnaire, afin de laisser ensuite MM. les correcteurs et ordonnateurs intervenir. Ajouté deux ou trois articles, dont “français, Français”. Dîné aux nouvelles. Raviolis de cèpes au pesto, jardinière de légumes, poire à la vapeur, confiture de figues et biscuits brise-dents. Long documentaire en deux parties sur les monarchies et le nazisme, pas mal, mais évidemment très incomplet. Continué à travailler sur le Dictionnaire, puis journal. Couché après deux heures. 

lire l’entrée du dimanche 3 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 4 janvier 2021, 11 h 40
modifiée le mardi 5 janvier 2021, 10 h 16
Lundi 4 janvier 2021.
Semaine 1, Saint Odilon — 4/361. Plieux. Levés à 9 heures. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Temps gris et glacial, surtout dans la maison où il n’y a pratiquement plus de chauffage, surtout à l’étage de la bibliothèque. L’Arrière-Pays, langage, vêtement, manières de table. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et sublime détail de Turner, Quai de Venise, palais des Doges (Turner est-il le plus grand peintre de tous les temps ?). Chèque de 2000 € à M. Capdecomme, sur 4300, reste payé par Pierre (assurance de la maison). Comptes : accès au site de la BNP toujours impossible, pourtant M. Verrouarde a pu accéder hier à mon compte, la “panne“ ne concerne-t-elle que moi ? (mini-accès de paranoïa, encore sous contrôle). Chien Le Coz insupportable, comme la veille (Pierre part pour Lectoure, entre autres pour chercher M. Verwaerde. Acta. 11:39:42 //////// Site de la BNP accessible à partir de l’ordinateur portable. Comptes : Dernière connexion le Bonjour Avoirs 277,23 €Crédits -63.815,12 € /// Solde au 31/12/2020277,23 € /// À venir -813,99 € | Prévisionnel -536,76 € ///  31/12VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-201230-14-8103 +100,00 €  /// 30/12 VIREMENT DE APPLE INC MOTIF: CCI : 0155592566,PURPOSE:PUBLISHER ROYALTIES,APPLE - REF : 0155592566 +74,72 €  /// 29/12VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000611467572 PAYMENT-NUM 1 46852318 - REF : FCS000611467572 +356,10 €  (ventes de livres) /// 29/12 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS000619065772 PAYMENT-NUM 1 4 75222482 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991998364581 +116,13 €  /// 29/12 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000617839222 PAYMENT-NUM 1 4 74288233 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991998258362 +86,71 €  /// 29/12 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000616160032 PAYMENT-NUM 1 4 72199742 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991998214445  +47,08 €  29/12VIREMENT DE INSTIT RETRAITE COMPLEME ENSEIG ET CRATI MOTIF: IRCEC:RAAP 12-12 - REF : IR  +30,39 €  /// 29/12  VIREMENT DE AMAZON AUSTRALIA SERVICES INC MOTIF: FCS000611394422 PAYMENT-NUM 1 4 67422960 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991998043677  +4,15 € /// (dépenses carte bleue de décembre, où passées ?). Tél. de M. Verrouarde, voyageur a eu un malaise dans son train, retard, mais Pierre est déjà parti le chercher. 11:58:47 ///////// Importé 4.400 € de PayPal, abonnements et réabonnements au journal. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois détails de Turner, l’un de Yacht approchant de la côte, vers 1840-1845, les deux autres de La Visite de la Tombe, 1850. L’Arrière-Pays. Pierre revient vers trois heures, ayant été cherché M. Verwaerde à Agen, finalement, et l’ayant déposé chez lui. Bain, lecture par Pierre de Philippe Barthelet, Le Cadet. Promenade sur le plateau avec Pierre et M. Verwaerde, que passé prendre sur la plaza Mayor, marché jusqu’à l’embranchement La Rouquette / La Bonnefont. Atelier, Les Onze, lecture par Pierre de Barthelet encore, fini Le Cadet. Écrit à M. Pohon (projets “éditoriaux”). L’Arrière-Pays. Dîner pour le retour de M. Verwaerde, rillettes d’oie, poulet aux pommes de terre “grenaille”, valençay (lui), vacherin (nous), galette des rois à la frangipane et glace au rhum et aux raisins, château de Reignac 2016 de la caisse offerte par Marcel Meyer. Repris au début la relecture correction de Passage, pratiquement sans y rien changer et corriger (mais cette partie a déjà été relue et corrigée l’année dernière, je ne sais plus quand). De onze heures à minuit, comme convenu, travaillé encore au Dictionnaire, article “haine”. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du lundi 4 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 5 janvier 2021, 10 h 27
modifiée le mercredi 6 janvier 2021, 10 h 15
Mardi 5 janvier 2021.
Semaine 1, Saint Édouard — 5/360. Plieux. Assez mauvaise nuit, peu dormi, rêve du type “retour embarrassé” habituel, le tout lié aux excès de table, décidément impossibles. Réveillés vers 5 heures, Pierre se lève à six heures et quart pour sa rentrée, moi à sept. Déjeuné seul dans la cuisine. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et autre détail de La Visite de la Tombe, 1850, de Turner, tableau vu le lundi 28 septembre 2020 au musée Jacquemart-André lors de l’exposition Turner. 14° dans la bibliothèque. Temps humide et froid, sinistre. Comptes, accès à la BNP toujours impossible de cet ordinateur, vais essayer l’autre. Acta. 10:26:43 //////// Comptes : Dernière connexion le 04/01/2021 à 11h44 //// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 327,87 € ///Crédits -63.815,12 € /// Solde au 04/01/2021327,87 € /// À venir 3.715,41 € | Prévisionnel 4.043,28 € /// 04/01 VIREMENT DE ALPRO ARRCO AUDIENS TECH MOTIF: ALPROAGIRC-ARRCO AUDIENS REF : 7424345900000002 - REF : 020442955 +166,54 € (rembours. partiel de lunettes ?) /// 10:35:12 /////// L’Arrière-Pays. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois Turner abstraits de la dernière période, Whitehaven, Cumbrie, c. 1835-1836, et deux Couchers de soleil très minimaux du milieu des années quarante. Grand froid. Bain. Promenade sur le plateau avec Quentin Verwaerde, été au Cassé, retour par le boulevard extérieur. Atelier, Les Onze, beaucoup assombri l’ensemble, sol passe du carmin au cramoisi, fond du gris clair à l’anthracite (très mouvementé). Dicté une lettre à François Bousquet. Passage, corrections. Dîné aux nouvelles, restes de la veille, poulet froid, pommes dauphines, vacherin, galette des rois à la frangipane et glace au rhum et aux raisins, château de Reignac 2016. Passage encore. Dictionnaire à partir de onze heures comme convenu, malheureusement j’ai horriblement froid. Revu l’article “haine”, insuffisamment, et me suis beaucoup occupé de l’article “époux, épouse”, qui provoque une sorte d’éclatement de l’ensemble du projet (et de moi, sans parler du harcèlement permanent, même si ne m’en parviennent que des échos feutrés (et filtrés). Travaillé jusqu’à trois heures du matin, sans le moindre sentiment de “maîtrise” (mais justement, c’est le “jeu”). Horrible froid. Couché vers trois heures et demie.   

lire l’entrée du mardi 5 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 6 janvier 2021, 10 h 33
modifiée le jeudi 7 janvier 2021, 10 h 17
Mercredi 6 janvier 2021.
Semaine 1, Saint Melaine — 6/359. Plieux. Très peu dormi, Pierre se lève à six heures et quart, ne peux me rendormir, tempête sous un crâne. Levé à huit heures vingt, jour levé, grand froid. Déjeuné seul dans la cuisine. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, en passant par le portable, et Turner un peu plat, Pluie tombant sur la mer près de Boulogne (?), 1845. Comptes : accès au site de la BNP toujours impossible à partir de cet ordinateur. Acta. 10:32:07 //////// Comptes : Dernière connexion le 05/01/2021 à 18h41 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 3.043,41 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 05/01/20213.043,41 € /// À venir -2.047,30 € | Prévisionnel 996,11 € /// 05/01 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1011797469293 - REF : YYW1011797469293 PAYPAL VIREMENT  +4.400,00 €  (abonnements et réabonnements au journal /// 05/01 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000627558762 PAYMENT-NUM 1 4 85333666 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991998411035  +20,25 €  /// 05/01 VIREMENT DE CAISSE PRIMAIRE ASSURANCE MALADIE MOTIF: 210040000070210040000070 - REF : 210040000070  +13,50 € /// M. Verwaerde ici pour ma mise en forme de Tweets III. Acta. 10:54:24 /////// Travail avec Quentin Verwaerde sur Tweets III, puis journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, un seul envoi car je n’ai plus de réserves, détail de La Visite de la Tombe (ou à la tombe), de Turner, 1850, Didon, sans doute assez inspirée, de silhouette, par Victoria. Bain, lecture par Pierre de Pierre Benoit, Flamarens, très distrayant, et il y fait mention de “la tour de Plieux”. Promenade sur le flanc sud avec Pierre et M. Verwaerde, vallon d’Enduré, clairière de l’étant. Rencontré au bout de la longue allée droite qui vient de chez eux Jacques et Simone Aeberhard et leur chienne, bavardé un moment avec eux. Chien Le Coz insupportable. Atelier, Les Onze, vernissage partiel, le sol, les chevaux, les houppelandes noires de Carnot et de Collot, etc. (l’ensemble du tableau devient beaucoup plus sombre). R. et V. estiment que la profusion actuelle d’attaques contre moi (Parisien livré, etc.) sont d’origine macronienne [corr. autom. : “macédonienne”] et constitue un pilonnage préalable au “procès Schiappa” (5 mars). Répondu à Alain Finkielkraut et à Christian Bouchet. Dîné au nouvelles, les trumpiens au Capitole, escalopes tyroliennes (très éloignées de l’original mais bonnes de la bonté 1), carottes, restes de vacherin, poires à la vapeur et shortbread Paterson comme dans Travers, château de Reignac 2016 meyerien. Vu A Rainy Day in New York, 2019, de Woody Allen, assez distrayant. Passage. Dictionnaire (complété “argot”). Journal. Couché vers une heure et demie.   

lire l’entrée du mercredi 6 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 7 janvier 2021, 10 h 25
modifiée le vendredi 8 janvier 2021, 10 h 23
Jeudi 7 janvier 2021.
Semaine 1, Saint Raymond — 7/358. Plieux. Assez peu dormi, réveillé à six heures et quart au départ de Pierre, pas pu me rendormir, songé, levé à sept heures et quart, petit déjeuner seul en bas. Le Jour ni l’Heure, difficultés techniques, perds les photographies de la nuit, en mets une de la nuit précédente (techniquement le 6 janvier), puis photographie de vers de Leopardi le matin même, le tout en devant passer par le portable. Comptes : accès à la BNP toujours impossible à partir de cet ordinateur. Acta. 10:25:02 /////// Comptes : Dernière connexion le /// Bonjour Avoirs 1.043,41 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 06/01/20211.043,41 € /// À venir -39,80 € | Prévisionnel 1.003,61 € /// 06/01CHEQUE 3328038  -2.000,00 € (chèque assurance maison, sur 4300 €, reste payé par Pierre) /// Pages BNP très différentes, même sur cet ordinateur portable, qui peut les atteindre. Acta. 10:38:06 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Passage, relecture. Le Jour ni l’Heure, Scolorar del sembiente, page de Leopardi ; violon du miroir de la bibliothèque ; deux cartons “politiques”, appel pour les Partisans et “Trente millions d’amis” ; masque africain de la cheminée et morceau du Grand Aleph rouge. Beau temps, promenade avec Quentin Verwaerde dans la vallée. Attaqués, mais de loin, par le chien cauchemardesque des Détroits, pas audiblement rappelé. Traversé la rivière un peu difficilement au premier gué, grâce aux bottes. Franchi les Détroits sans encombre au retour, mais assez nerveusement. Atelier, Les Onze, détails, tels que la jambe de Bon Saint-André, sur fond gris. Thé, biscuits, retour de Pierre. Travaillé à la réduction de Tweets III. Dîné aux nouvelles, cuisses de poulet, riz, salade verte, restes de valençay, poire à la vapeur et sablés Peterson, comme au temps de passage. Vu un peu d’Eva, de Losey, et beaucoup The Death & Life of John F. Donovan (Ma vie avec John Donovan), 2018, de Xavier Dolan. Tweets III, suite de la réduction, puis Dictionnaire, vaine tentative de reconstitution d’un assez long ajout à l’article “argot”, apporté la veille et écrasé dans les manipulations à plusieurs sur le fichier. Journal (cet épisode désagréable). Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 7 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 8 janvier 2021, 10 h 45
modifiée le samedi 9 janvier 2021, 10 h 29
Vendredi 8 janvier 2021.
Semaine 1, Saint Lucien — 8/357. Plieux. Pas trop mal dormi, difficilement rendormi après le départ de Pierre à six heures et quart, levé à huit heures vingt. Déjeuné seul dans la cuisine. Beau temps légèrement brumeux, très froid, au moins dans la maison maison. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans la vallée, et Intérieur à Plieux, table ronde de la bibliothèque, avec Nick Conrad, cliché d’une page de l’entretien donné à Causeur et reçu par Pierre hier ou avant-hier avec l’assez ingénieux slogan “Pas lu et désapprouvé”.   Tentative pour avoir les comptes à partir de Safari et non plus de Firefox comme d’habitude, mais du coup perds cette entrée-ci, qu’il faut reconstituer. Accablé par l’accumulation des difficultés techniques. Comptes : Dernière connexion le 07/01/2021 à 19h02 /// Bonjour M. CAMUS ///Avoirs 1.050,91 € /// Crédits -63.815,12 € ///  Solde au 07/01/20211.050,91 € /// À venir 886,49 € |  Prévisionnel 1.937,40 € ///  07/01VIREMENT DE AXA FRANCE VIE MOTIF: FRAIS DE SOINS : SG 0964 - REF : I0000091942822  +7,50 € /// Acta. 10:50:28 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tweets III, écrémage. Le Jour ni l’Heure, couverture pour Le Choléra, journal 2021 ; Les Onze, dét., partie droite, Lindet, Saint-Just, Saint-André, les chevaux, le vitrail ; vue de la vallée, du château et du clocher la veille. Bain. Promenade avec Verrouarde sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Atelier, Les Onze, Saint-André, Couthon, rétréci Saint-Just. Tweets III, suite de la réduction. Dîné aux nouvelles, gnocchis, carottes, poire à la vapeur, confiture figues, sablés Paterson. Revu Una storia moderna: l’ape regina (Le Lit conjugal), 1963, de Marco Ferreri, avec Ugo Tognazzi et Marina Vlady. Tweets III, réduction, suite. Dictionnaire, “argot”, “désuet”, “transept”, etc. Journal. Couché à deux heures et demie. 

lire l’entrée du vendredi 8 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 9 janvier 2021, 10 h 45
modifiée le dimanche 10 janvier 2021, 12 h 02
Samedi 9 janvier 2021.
Semaine 1, Sainte Alix — 9/356. Plieux. Levé avec Pierre peu avent neuf heures, froid horrible dans la maison. Émission “Répliques” de Finkielkraut avec Pascal Bruckner et James McAulay, complètement ratée mais de façon très intéressante et instructive, hostilité à couper au couteau. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Les Onze, Couthon, Robespierre, Collot d’Herbois. Comptes : Dernière connexion le 08/01/2021 à 10h33 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 2.165,67 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 08/01/20212.165,67 € /// À venir -326,73 € |  Prévisionnel 1.838,94 € /// 08/01 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 1220 +1.114,76 € (retraite). Acta. 10:44:40 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tweets III, mais en avançant très lentement car en (re-)publiant beaucoup des tweets sur Twitter. Le Jour ni l’Heure, l’atelier la veille, avec Les Onze ; la vallée l’avant-veille, et jardin au plaqueminier à Plieux; l’avant-veille également. Bain. Lecture par Pierre de Pierre Benoit, Flamarens, le marquis et Savinien dans les châteaux japonais. Promenade avec Pierre et Quentin aux Trois-Étangs, malgré le temps gris et glacial, étangs en grande partie gelés. Atelier, Les Onze, assombrissement général, sauf des onze personnages. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le Stupide XIXe siècle, contre lequel je suis désormais bien dressé. Rédigé un communiqué pour le CNRE, n° 164, “Pendant la pandémie, le génocide par substitution continue” (à propos du plan Schiappa-Darmanin d’envoie de deux mille cinq cents migrants par mois dans les régions). Malheureusement M. Duprat semble avoir disparu dans la nature, et ne publie pas. Dîné aux nouvelles, “cordons bleus” (dits par moi “escalopes tyroliennes”, mais on en est assez loin) ; poire à la vapeur et tarte au citron. Vu In the Air, 2009, de Jason Reitman, avec George Clooney, Vera Farmiga et Anna Kendrick.  Tweets III, éliminations. Dictionnaire, articles “islam, islamisme” et “complot, complotisme [corr. autom. : “composite” (c’est un complot)], conspirationnisme”. Journal. Couché vers deux heures, par un froid terrible.  

lire l’entrée du samedi 9 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 10 janvier 2021, 12 h 11
modifiée le lundi 11 janvier 2021, 10 h 09
Dimanche 10 janvier 2021.
Semaine 1, Saint Guillaume — 10/355. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures et demie avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et l’un des étangs des Trois-Étangs de La Hontasse, qui désormais sont quatre, hier après-midi. Déjeuné dans la cuisine avec Pierre. Été avec lui (comme photographe) au monument aux Morts, où retrouvé MM. de Linger (avec petite chienne blanche) et de Verrouarde. Froid très vif. Beau temps. L’Arrière-Pays, illumination quant au sens de “Silicon Valley”, troisième capitale du remplacisme global, et qui vient de prendre officiellement le pouvoir en débranchant Trump. Acta. 12:10:21 ///////  L’Arrière-Pays. Déjeuner dominical avec Pierre et Quentin dans la salle des Pierres, rillettes d’oie, épaule d’agneau avec des pommes de terre nouvelles, brique du Forez, deux fromages de chèvre, galette des Rois offerte le matin même par M. Dellinger, glace au rhum et aux raisins, château de Reignac 2016, café. Suite des pèlerinages aux Sites mineurs, été aux rochers de Mauroux pour la première fois depuis des années. Nombreux varappeurs, et partie basse assez transformée par les coupes. Rentrés par le caminus-caminus, lui intact. Le Hauré. Cimetière de Mauroux à la recherche de la tombe de Pierre Frayssinet, mais il est en fait enterré à Beaumont-de-Lomagne et nous ne trouvons que celle de sa sœur, Fabienne. Rentrés vers cinq heures. Atelier, Les Onze, travaille à enrichir la matière de tout. Lecture par Pierre de Muray, Le  XIXe siècle à travers les âges, mais je commence à trouver insupportable ce ton de mépris permanent pour tout ce qui n’est pas catholique et vaticanesque, accusé d’occultisme — c’est vraiment l’hôpital etc. Chapitre sur Renan. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Message du général Piquemal annonçant sa démission et celle de M. Trainar du CNRE, à cause de Coral/Carol. Tweets III, lente réduction. Pas de dîner, infusion de verveine et biscuits. Vu The Interview, L’Interview qui tue, 2014, grosse farce pas très drôle d’Evan Goldberg et  Seth Rogen avec James Franco. Tweets III, suite de la réduction. Dictionnaire, revenu sur l’entrée “complot, complotisme”, et exemple divers. Journal (la démission du général Piquemal). Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 10 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 11 janvier 2021, 10 h 15
modifiée le mercredi 13 janvier 2021, 19 h 43
Lundi 11 janvier 2021.
Semaine 2, Saint Paulin — 11/354. Plieux. Levé avec Pierre vers huit heures. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, aux rochers de Mauroux, et rendez-vous au monument aux Morts, la veille au matin, avec MM. Dellinger et Verwaerde, et la petite chienne blanche de M. Dellinger, Fanny. Déjeuné dans la cuisine avec Pierre. Temps très brumeux et très froid, au moins dans la maison (12°). Acta. 10:14:15 //////// Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Tweets III, réduction. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille aux rochers de Mauroux, maison En Bosc, Verrouarde aux rochers, Caminus caminus. Bain, lecture par Pierre de Pierre Benoit, Flamarens, toujours très distrayant, bien que versant dans l’acadabrentesque. Promenade avec Quentin Verwaerde sur le plateau, jusqu’à l’embranchement. Atelier, Les Onze, beaucoup assombri le fond, puis l’ai rééclairci à la demande de Pierre, qui lit Muray, Le XIXe siècle, Renan. Tweets III, réduction, avec republication d’une réduction de la réduction. Excellent dîner de restes, rillettes d’oie, épaule d’agneau, pommes dauphines, brique du Forez, saint-marcellin, poire à la vapeur et glace au rhum et aux raisins, château de Reignac. Vu “Secrets d’histoire”, sur la reine Élisabeth de Belgique. Tweets III, réduction. Dictionnaire. Journal. Couché après deux heures.   

lire l’entrée du lundi 11 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 12 janvier 2021, 9 h 59
modifiée le mercredi 13 janvier 2021, 19 h 45
Mardi 12 janvier 2021.
Semaine 2, Sainte Tatiana — 12/353. Plieux. Levé à huit heures, Pierre déjà parti. Déjeuné seul dans la cuisine. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et le Hauré, Mauroux, l’avant-veille. Serv’Élite, pré-intervention, homme reçu par Quentin Verwaerde, lui dit qu’un nouveau produit devrait rendre le désembuage plus efficace — magari, 12° dans la bibliothèque, mains et pieds gelés. Aboiement continuels du chien Le Coz, toute la matinée, sans que ses maîtres face un geste pour le faire taire, suivant l’usage. Acta. 09:59:22 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tweets III. “Tuerie” solitaire, dans la cuisine, considérables restes d’épaule d’agneau et de brique du Forez, château de Reignac, biscuits, café. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du 10 janvier 2021 autour des rochers de Mauroux, et page ouverte de Una Sola Moltitudine, édition italienne de Pessoa, livre sans doute acheté à Rome c. 1985, “a cura di Antonio Tabucchi”. Promenade sur le plateau, seul, jusqu’à l’embranchement. Atelier, Les Onze, la table. Tweets III. Semi-dîner aux nouvelles, sale verte aux avocats et restes de chèvre, poire à la vapeur et shortbread. Vu Ben Hur, 2016, de Timour Beckmanbetov, avec Jack Huston, Tommy Kebbell et Morgan Freeman. Tweets III, peu. Dictionnaire. Journal. Couché vers deux heures.   

lire l’entrée du mardi 12 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 13 janvier 2021, 19 h 34
modifiée le vendredi 15 janvier 2021, 22 h 02
Mercredi 13 janvier 2021.
Semaine 2, Sainte Yvette — 13/352. Plieux. Levé à huit heures et quart. Déjeuné seul dans la cuisine. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et modeste tombe de “Jean-Marc et Danielle”, au cimetière de Mauroux, dimanche 10 janvier 2020. L’Arrière-Pays, belle crise entraînée par un certain Pierre Plottu, ancien directeur de la rédaction de France-Soir, aujourd’hui à Libération, au moins occasionnellement, et qui retweete mon vieux “Parler de la ‘théorie’ du Grand Remplacement c’est comme parler de la ‘théorie’ des chambres à gaz”, m’accusant d’antisémitisme et, implicitement, de négationnisme. C‘est aussi le cas d’une dame Madar, ou quelque chose comme ça, extraordinairement présidente de l’UEJF, et qui, au dernier procès à la XVIIe Chambre, m’avait déjà parue au bord de la débilité mentale (elle disait m’avoir lu mais était incapable de citer un livre de moi et, mise au pied du mur par Me Rimokh, finit par déclarer, à la grande hilarité de mes quelques amis, quelle avait pris connaissance de ma “théorie du Grand Remplacement”). Elle retire d’ailleurs son tweet assez vite. Celui de Plottu, par chance, suscite un concert presque unanime de moqueries et d’indignations, pour son interprétation parfaitement renversée de mon tweet. Grande agitation toute la journée, nettement favorable dans l’ensemble, presque tous les commentateurs soulignant l’ignominieuse absurdité du tweet Plottu. Échanges nombreux avec MM. Verwaerde et Rimokh, pour peser le pour et le contre d’un nouveau procès. Tout cela se déroule sur fond d’intervention des hommes de Serv’Élite, dont M. Bolsonella, qui procède au désembuage des tuyaux du chauffage par le sol, vaste opération qui commence par l’arrêt de la chaudière, la température dans la maison descendant alors à vue d’œil. M. de Verrouarde n’y tenant plus, et dérangé d’autre part par le bruit, se réfugie dans sa maison de Roses, sur la plaza Mayor, et il nous y invite, mais il m’est difficile de quitter mes appareils, mes habitudes et mes livres, et j’essaie de tenir ici aussi longtemps que possible. Le Jour ni l’Heure, capture d’écran du tweet de Mme ou Mlle Noémie Madar, présidente de l’UEJF, donc, et page ouverte de La Vie sur terre, de Baudouin de Bodinat. Abois continuel du chien Le Coz, comme la veille, toute la matinée, à cause des mouvements des chauffagistes (chez nous !). Essaie d’appeler à ce propos M. P., mais personne ne répond. Bain, héroïquement. Lecture par Pierre de Pierre Benoit, Flamarens, retour vers la France du marquis de Flamarens et de Savinien, entés de la princesse japonaise qui se prépare à épouser le marquis, apparemment sans trop de préoccuper de sa belle-sœur, qui a pris sa place dans la cellule de Nara. Tél. de Me Rimokh, longue conversation avec lui sur les diverses affaires en cours (j’avais oublié celle d’Auch, transportée en appel à Agen…). Nous nous donnons quelques jours pour décider de nouvelles poursuites, évidemment assez vaines étant donné les dispositions des tribunaux. Promenade avec Pierre sur le flanc ouest, car il y a un enterrement à l’église. Descendu par le chemin de la rivière, passé les Détroits sans encombre malgré une certaine appréhension liée au chien du docteur Müller, marché jusqu’au pont sur l’Auroue, remontés par l’avenue Lou Tapet. Atelier, Les Onze, verni le fond, lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, éloge de Balzac et de Baudelaire, essentiellement parce qu’ils se déclarent catholiques, ce qui me semble assez bêta. L’Arrière-Pays, suite de l’affaire Plottu. Comptes : Dernière connexion le 13/01/2021 à 18h07 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -633,07 € /// Crédits -62.828,17 € /// Solde au 12/01/2021 -633,07 € /// À venir -145,76 € |  Prévisionnel -778,83 € /// Débiteur depuis 2 jour /// 11/01 VIREMENT VERS TRIBUNAL DE GRANDE INSTANCE PARIS REGIE AVANCES ET RECETTES - MOTIF : FRAIS DE CONSIGNATION DE RENAUD CAMUS  -1.500,00 € (affaire Schiappa) /// 11/01 PRELEVEMENT AXA DU 11/01 - MOTIF : I0000499376516-AXA 60Z08187K010121 - REF : I0000499376516 LIB  -180,97 € ///11/01 ECHEANCE PRET 01038 60311711  -1.117,77 € (travaux de la tour). Acta. 19:52:45 /////// L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, potage aux légumes home-made, peu liquide, au point qu’il se déguste à la baguette, accras de morue et riz, poire à la vapeur et austères biscuits bio, au ou à la s. (ne retrouve pas le mot, genre seigle). Revu The Ghost Writer, 2009, de Roman Polanski, avec Ewan McGregor, Pierce Brosnan et Tom Wilkinson. L’Arrière-Pays. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Pas de Dictionnaire, pas de Tweets III (à cause de l’“affaire Plottu”, dans l’ensemble très favorable puisque l’imbécilité malveillante de l’adversaire y est éclatante, et reconnue par tous). Chauffage à l’arrêt, froid horrible. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mercredi 13 janvier 2021 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 14 janvier 2021, 10 h 49
modifiée le vendredi 15 janvier 2021, 22 h 01
Jeudi 14 janvier 2021.
Semaine 2, Sainte Nina — 14/351. Plieux. Très bien dormi, bizarrement, malgré le froid intense, ou à cause ce lui (il y a toute même un appareil de chauffage, un peu artisanal, qui continue de fonctionner à merveille). Levé à huit heures et demie, P. parti depuis longtemps. Déjeuné seul en bas. Hommes de Serv’Élite dans la maison, à farfouiller dans les profondeurs, mais je ne les vois pas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et Les Onze, état de la veille, pré-final. Comptes : Dernière connexion le 13/01/2021 à 19h23 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -633,07 €Crédits -62.828,17 € /// Solde au 13/01/2021-633,07 € /// À venir -145,76 € |  Prévisionnel -778,83 € /// Débiteur depuis 3 jours /// Aucun mouvement visible. L’accès à la banque à travers Firefox est toujours impossible. Acta. 10:48:42 ////////  Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, page ouverte de L’Obsolescence de l’homme, capture d’écran de l’article “Grand Remplacement” de Wikipedia, carton avec un extrait concentré du texte de l’article : “« Le grand remplacement est une théorie complotiste d’extrême droite, raciste et xénophobe. Elle a principalement des origines néo-nazies et antisémites. Elle est réintroduite et popularisée en 2010 par Renaud Camus, écrivain français d’extrême droite. »” Bain. Szymczak sur Brendel. Hommes de Serv’Élite ici tout la journée, disent que les effets bénéfiques de leur intervention devraient commencer à se faire sentir demain — en attendant on est à 12°. Promenade sur le plateau avec Quentin Verwaerde, été à ce qu’il appelle la “ferme russe”, celle dont je ne me rappelle jamais le nom, au sud-est, qu’on atteint en passant près de La Bonnefont et dont on revient du côté d’Enduré et de Lacroix. Ces messieurs de Serv‘Élite ont fini leur journée, conversation avec eux dans la cour, très gentils — M. Bolzonella prend sa retraite, mais habite Lectoure. Atelier, Les Onze, beaucoup de vernis et d’épaississements divers, fond. Communiqué du CNRE n° 165 mais M. D. semble avoir disparu dans la nature et ne les publie plus. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons et pommes de terre, fini une bouteille de vin de Reignac. Poire à la vapeur, biscuits et confitures. Vu je ne sais quoi, j’ai oublié, et je ne peux pas demander à P. car nous nous faisons la geule. Dictionnaire. Journal. La température est remontée à 15°. Couché vers une heure.

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 15 janvier 2021, 22 h 47Vendredi 15 janvier 2021. Semaine 2, Saint Rémi — 15/350. Plieux. Bien dormi, levé à huit heures vingt, Pierre parti. Déception, le thermomètre à côté de mon bureau est toujours à 15°. Déjeuné seul dans la cuisine. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et l’un des étangs de La Hontasse à L’Isle-Bouzon, le samedi 9 janvier, avec Pierre J. et Quentin V. Journée molle, échanges stupides avec des trolls, relâchement général, grand mécontentement de moi-même. M. Verwaerde veut appeler Serv’Élite pour prévenir cette société que la température ne continue pas à remonter, je lui demande d’attendre un peu. Le Jour ni l’Heure, pages ouvertes de L’Ombre dernière, sonnets de Quevedo, éditions Sables, 1988 ; pages ouvertes de Flamarens, de Pierre Benoît, 1959 ; page de faux-titre de Comment on prononce le français, 1913, de Philippe Martinon, acheté au Sommail, Aude, avec Pierre, le 21 juillet 2000, sans doute au retour d’Italie (ou en partant vers elle ?). Fait couler un bain mais suis tellement pris à faire le pitre dans des échanges sans intérêt que je l’oublie, qu’il coule trop longtemps, qu’il n’y vient plus que de l’eau froide et que je ne peux pas le prendre, baignoire entière perdue, belle imbécilité écologique et domestique. Pas de bain, donc. Duo de Lohengrin et Fresques de Piero della Francesca, décidément merveilleuses, par Kubelik, à l’émission de (oublie son nom). Température remontée à 16° Promenade avec M. Verwaerde, été au Cassé, très belles lumières très partielles, et notamment sur les noyers, resplendissants sous un ciel sombre. Les Onze, encore assombri l’ensemble, et notamment l’église. L’Arrière-Pays, suite. Dîné aux nouvelles, sorte de pâtes dont j’oublie le nom plus ou moins belge (speecles ? non), avec des champignons, pain beurré et salé, ce qui n’est pas malin. Regardons un peu de Secrets d’État avec Leonardo di Caprio, mais je demande si nous pouvons jeter un coup d’œil à autre chose, dont un film d’Audiard (père), Pierre demande à revenir à State Secrets, et quand nous y revenons dit qu’il n’a plus envie de le voir à cause l‘interruption, ce qui me rend furieux (je ne tenais pas si fort à elle). Bref éclat. Grand retard de tout, journée idiote. Comptes : Dernière connexion le 14/01/2021 à 10h44 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -733,07 € /// Crédits -62.828,17 € /// Solde au 14/01/2021-733,07 € /// À venir -290,58 € |  Prévisionnel -1.023,65 € /// Débiteur depuis 5 jours /// 15/01 CHEQUE 3328040 -100,00 € (cotisation Partisans ?) /// Acta /// Température bloquée à 16° depuis midi, ne remonte plus. 22:40:32 ///////

lire l’entrée du vendredi 15 janvier 2021 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site