Le Jour ni l’Heure
décembre 2020

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 1er décembre 2020, 9 h 37
modifiée le mercredi 2 décembre 2020, 10 h 07
Mardi 1er décembre 2020.
Semaine 49, Sainte Florence — 336/30. Plieux. Très bien dormi, levé à sept heures vingt avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Robespierre, détail des Onze, état de la veille. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux. Agenda. M’apprête à téléphoner à ma sœur dont c’est la fête. 09:36:01 ////// Parlé à ma sœur, donc. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dictionnaire. Poussée boulimique, mangé trois petits pains aux sardines, puis un petit pain à la confiture, puis un petit pain au fromage, tardivement découvert, avec du vin du marquis de Caceres. Surpris par M. de Verrouarde, qui fait du café. Bain. Après-midi d’enregistrements massifs dans la salle des Vents, série des “Définitions”, nocence-innocence, industries de l’hébétude, MHI, indigènes, décolonialisme, etc, coup de collier pour en finir. Sorti seul vers sept heures, marché jusqu’à la route. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons, fromage, poire à la vapeur et biscuits, marquis de Caceres. Vu Driving Miss Daisy, Miss Daisy et son chauffeur, 1989, de Bruce Beresford, avec Morgan Freeman et Jessica Tandy. Dictionnaire jusqu’à minuit. L’Arrière-Pays. Journal. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du mardi 1er décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 2 décembre 2020, 10 h 33
modifiée le jeudi 3 décembre 2020, 10 h 12
Mercredi 2 décembre 2020.
Semaine 49, Sainte Viviane — 337/29. Plieux. Pas mal dormi, réveillé par la vessie à sept heures vingt, Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille pendant la séance d’enregistrements mais difficultés avec l’appareil photographique qui n’a pas été déchargé et dont le contenu trop pesant encombre l’ordinateur, qui rame ; château de Flamarens le dimanche 29 novembre, à contre-jour. Panne de chauffe-eau, pas d’eau chaude, Pierre téléphone à l’entreprise Ligardes. Déjeuné en bas avec lui, de très mauvaise humeur. Émission du “Cours de l’histoire” sur l’Arménie et le Haut-Karabakh. Comptes : Dernière connexion le 01/12/2020 à 12h28 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -824,21 € /// Crédits -64.800,05 € /// Solde au 01/12/2020 -824,21 € /// À venir -611,21 € | Prévisionnel -1.435,42 € /// Débiteur depuis 2 jours ///  30/11 PAIEMENT CB PONT ROYAL DU 26/11 A PARIS 07 - CARTE*0007 -815,00 € (deux nuits pour le procès “banquise”) /// 30/11 PRELEVEMENT URSSAF RHONE ALPES - CNCESU CE DU 30/11 - MOTIF : PRELEVEMENT CNCESU M. CAMUS RENAUD DU 30 - REF : RBB-CESUAPVT4232020111390129229 LIB -547,53 € (Ursasafpour Céline absente (…) /// 30/11 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000583515112 PAYMENT-NUM 1 43713157 - REF : FCS000583515112 +397,53 € /// 30/11 PAIEMENT CB AMAZON DU 14/11 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -209,27 € /// 30/11 PAIEMENT CB AMAZON DU 12/11 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -113,50 € /// 30/11 VIREMENT DE DAVID JORDAN MOTIF: VERSEMENT DE SOUTIEN - REF : DA001000-201127-14-3043 +100,00 € (mécénat) /// 30/11 PAIEMENT CB AMAZON DU 21/11 A PAYLI2441535 - CARTE*0007 -91,46 € 30/11 VIREMENT DE AMAZON.COM SERVICES LLC MOTIF: FCS000590589722 PAYMENT-NUM 1 4 43044470 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991997384764 +88,21 € /// 30/11 PAIEMENT CB INTERMARCHE DU 29/10 A LECTOURE - CARTE*0007 -88,15 € (courses) /// 30/11 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000588924112 PAYMENT-NUM 1 4 42277968 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991997371645  +84,67 € /// 30/11 PAIEMENT CB MONOPRIX DU 25/11 A PARIS 7 - CARTE*0007 -81,43 € (courses, dîner dans la “suite”) /// 30/11 PAIEMENT CB SHELL DU 24/11 A FRESNAY L EVE - CARTE*0007 -70,20 € /// 30/11 PAIEMENT CB GERSTAECKER CYB DU 16/11 A SAVERNE - CARTE*0007 -66,90 € (châssis pour Les Onze) /// 30/11 PAIEMENT CB AMAZON DU 22/11 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -65,50 € /// 30/11 PAIEMENT CB INDIGO DU 26/11 A PARIS0750710 - CARTE*0007 -39,60 € (parc de stationnement ? ) /// 30/11 PAIEMENT CB INDIGO DU 25/11 A PARIS0750710 - CARTE*0007 -39,60 € /// 30/11 VIREMENT DE AMAZON.COM.CA, INC MOTIF: FCS000586281802 PAYMENT-NUM 1 4 39188946 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991997290152 +30,60 € /// 30/11 PAIEMENT CB UPS TGI DU 25/11 A ST OUEN - CARTE*0007 -28,20 € (parc de stationnement du Tribunal, procès “banquise”) /// 30/11 PAIEMENT CB AMAZON DU 16/11 A PAYLI2090401 - CARTE*0007 -27,00 € /// 30/11 PAIEMENT CB PEAGE ASF DU 26/11 A VEDENE - CARTE*0007 -26,90 € /// 30/11 PAIEMENT CB ROCHEDY (FRANCE) DU 12/11 - CARTE*0007 -23,80 € (livre de Julien Rochedy sur Nietzsche) /// 30/11 PAIEMENT CB PEAGE COFIROUTE DU 26/11 A RUEIL-MALMAISON - CARTE*0007 -23,10 € /// 30/11 PAIEMENT CB MONOPRIX DU 24/11 A PARIS 7 - CARTE*0007 -11,24 € /// 30/11 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000583614272 PAYMENT-NUM 1 43748864 - REF : FCS000583614272 +10,39 € /// 30/11 PAIEMENT CB STATION TOTAL DU 24/11 A BRIIS-SOUS-FORGES - CARTE*0007 -10,20 € (???) /// 30/11 VIREMENT DE AMAZON MEDIA EU S.A.R.L. MOTIF: FCS000584937122 PAYMENT-NUM 1 43827785 - REF : FCS000584937122 +8,57 € /// 30/11 VIREMENT DE AMAZON SERVICES INTERNATIONAL IN MOTIF: FCS000582110362 PAYMENT-NUM 1 4 35277849 POP GOODS AND SERVIC ES - REF : 991997129525 +7,29 € /// Agenda. 10:32:17 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Homme de l’entreprise Ligardes pour le chauffe-eau, poli ; malheureusement il n’a pas la pièce qu’il faut changer. Dictionnaire. Trois photographies du dimanche 29 novembre 2020, maison Campagnac, sous Miradoux, autre image du château de Flamarens, petit étang dans le parc du château de Poupas. Toilette en faisant chauffer de l’eau dans un faitout, aidé par Pierre. Remarquons à quel point les fentes du lavabo s’aggravent. Promenade sur le plateau, jusqu’au bout du goudron,  avec Pierre et Quentin — lumière sinistre, froid, état de déréliction des objets et des êtres, poussée dépressive. Parlé à MM. Giordano et Dulau. Atelier, Les Onze, personnages, chapeaux. Lecture par Pierre de Julie de Carneilhan. Dictionnaire. Dîner aux nouvelles, poisson, rouget (?), riz, champignons, poire à la vapeur, biscuits. Revu Rendez-vous, The Shop Around the Corner, 1940, Lubitsch, James Stewart et Margeante Sullavan. L’Arrière-Pays, appris la mort de Valery Giscard d’Estaing. Dictionnaire. Journal. Couché vers une heure.  

lire l’entrée du mercredi 2 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 3 décembre 2020, 10 h 27
modifiée le vendredi 4 décembre 2020, 19 h 58
Jeudi 3 décembre 2020.
Semaine 49, Saint François-Xavier — 338/28. Plieux. Levé à sept heures moins le quart, réveillé par Pierre. Troubles digestifs (?) persistants, devrais consulter, décidé d’attendre lundi. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Les Onze, état de la veille, dét., les deux Prieur, Couthon, Robespierre. Déj. seul en bas, émission sur Giscard d’Estaing. Temps gris et froid. Poursuivi les rangements de bibliothèque, Proudhon, Jean Cau, Pierre-Jean Rémy, Jouhandeau, Bataille. Comptes : Dernière connexion le 02/12/2020 à 18h38 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 55,67 € /// Crédits -64.800,05 € /// Solde au 02/12/2020 55,67 € /// À venir -738,08 € | Prévisionnel -682,41 € /// 02/12 COMMISSIONS COTISATION A UNE OFFRE GROUPEE DE SERVICES ESPRIT LIBRE -20,12 € /// 01/12 REMISE CHEQUES BORDEREAU 01141805 /NOPT/NB CHQ TRAITE /00001 +900,00 € (ventes de livres à la Nouvelle Librairie) ///  Agenda. 10:27:00 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dictionnaire. Poussée boulimique, deux boîtes de sardines sur toasts, confiture de figues, deux sortes de biscuits, marquès de Caceres (fin), café. Le Jour ni l’Heure, deux dessins de l’exposition danoise vue au Petit Palais le dimanche 27 septembre, la fille de Grundtvig par Skovgaard, 1846 ; le jeune Henrik Clausen par Kobke en 1836 ; et Saint-Just, dét. des Onze, état de la veille. Toilette au faitout. Promenade dans la vallée avec M. Verrouarde. Atelier, Les Onze. Dictionnaire. Dîner aux nouvelles, petits pavés de semoule, jardinière de légumes, poire à la vapeur et biscuits. Vu deux films de René Clair, À nous la liberté !, 1931, et Entr’acte, 1924).  Dictionnaire, suite (les prépositions devant les noms de département). Journal. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du jeudi 3 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 4 décembre 2020, 10 h 42
modifiée le samedi 5 décembre 2020, 10 h 56
Vendredi 4 décembre 2020.
Semaine 49, Sainte Barbara — 339/27. Plieux. Assez bien dormi, levé à huit heures moins vingt, Pierre déjà parti. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et Les Onze, état de la veille. Panne de connexion (liée au temps, mauvais ?). Émission du “Cours de l’histoire” sur Valéry Giscard d’Estaing et… l’histoire. Temps gris et froid, toujours pas d’eau chaude. Comptes : Dernière connexion le 03/12/2020 à 10h20 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 68,93 € /// Crédits -64.800,05 € /// Solde au 03/12/2020 68,93 € /// À venir -824,96 € | Prévisionnel -756,03 € /// 03/12 VIREMENT DE APPLE DISTRIBUTION INTERNATIONAL LIMITED MOTIF: CCI : 0154441581,PURPOSE:PUBLISHER ROYALTIES,APPLE - REF : 0154441581 +13,26 €  /// Agenda. 10:40:40 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dictionnaire. Le Jour ni l’Heure, portrait par Kobke du fils d’Eckersberg, Julius, en 1831, vu à Paris, Petit Palais, exp. danoise, 27 septembre 2020 ; Intérieur à Plieux, bibliothèque, nuit tombée, alephs, la veille ; et Les Onze, dét., Robespierre, la veille également. Il fait grand froid dans la maison, la chaudière marche mal et il n’y a plus d’eau chaude. Jours difficiles. Kewvee a la gentillesse de me monter un faitout plain d’eau chaude et du café. Toilette par petits morceaux, dans la tour Saint-Clar glacée. Promenade avec M. de Verrouarde sur le plateau, retour par l’axe La Rouquette-Enduré. Atelier, glacé et vernis le portrait de M. de Verrouarde. Dictionnaire. Dîné aux nouvelles, riz complet et jardinière de légumes, poire à la vapeur et petits flans en croûte à la portugaise. Vu ou plutôt revu, mais j’avais complètement oublié l’avoir vu, The Man in the White Suit, L’Homme au complet blanc, 1951, d’Alexandre Mackendrick, avec Alec Guinness, Joan Greenwood et Cecil Parker. L’Arrière-Pays. Dictionnaire. Journal.    

lire l’entrée du vendredi 4 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 5 décembre 2020, 11 h 07
modifiée le vendredi 18 décembre 2020, 19 h 27
Samedi 5 décembre 2020.
Semaine 49, Saint Gérald — 340/26. Plieux. Pas trop mal dormi malgré le froid, levé à huit heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, genre Moïse, et portrait de M. de Verrouarde la veille, juste après vernissage. Émission de Finkielkraut sur le marcionisme [corr. autom., pour une fois assez savante : “marcionisme” !] avec MM. Couturier et Joffrin, mais ils voient tout cela de beaucoup trop près (soirée décisive hier, avec l’interview à “Brut” (?)). Comptes : Dernière connexion le 04/12/2020 à 11h12 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -46,97 € /// Crédits -64.800,05 € /// Solde au 04/12/2020 -46,97 € /// À venir -709,06 € | Prévisionnel -756,03 € /// Débiteur depuis 1 jour /// 04/12 PRELEVEMENT CANALSAT DU 04/12 - MOTIF : PRLV CANAL ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819001A20120400760000726289098 LIB -76,00 € /// 04/12 PRELEVEMENT CANAL PLUS DU 04/12 - MOTIF : PRLV CANAL+ ABONNEMENT MENSUEL - REF : 14096819003A20120400399000726254061 LIB -39,90 € /// Agenda. 11:07:24 ////////  Séance de travail avec M. Verrouarde. Rédaction d’un communiqué pour le CNRE, n° 162, “Emmanuel Macron et le Grand Remplacement”. Urgences diverses et simultanées, grand froid dans la maison, pas d’eau chaude, nerfs (mais sous contrôle). Le Jour ni l’Heure,  portrait de jeune homme de profil, dessin, c. 1840-1850 (?), non identifié (par moi), figurant à l’exposition “L’Âge d’or de la peinture danoise” du Petit Palais mais pas dans le catalogue, qui, à cause du coronavirus et du déplacement dans le temps de l’exposition, ne correspond qu’assez approximativement à ce qui est effectivement montré ; Martinus Rorbye, Des artistes devant un chantier naval, 1826 ; Constantin, Hansen, Un groupe d’artistes danois à Rome, 1837. — tous les trois vus le dimanche 27 septembre 2020. Toilette au faitout d‘eau chaude, morceau par morceau, dans la salle de bain glacée. Promenade sur le plateau avec MM. de Golubert et de Verrourade. Atelier, Les Onze, suite, difficultés avec les costumes des conventionnels. Lecture par Pierre de Colette, Julie de Carneilhan, fin, assez peu de chose, tout de même, et je n’ai pas trop compris l‘entourloupe financière. Relu et mis en ligne le communiqué n° 162. Écrit à une dame qui m’a envoyé trois cents euros pour mes frais de justice (qui sont surtout des frais de déplacement, jusqu’à présent). Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Dictionnaire. Dîné aux nouvelles. Pseudo-escalopes tyroliennes, lointaine imitation gersoise. Poire à la vapeur et biscuits. Vu un navet de première, mais dans d’assez beaux décors portugais et avec une distribution éblouissante et exécrable, Vacances portugaises, de Pierre Kast, 1963, avec Jean-Pierre Aumont, Michel Auclair, Françoise Brion, Daniel Gélin, Pierre Vaneck, Jean-Marc Bory, Françoise Arnoul et même… Catherine Deneuve (en 1953). Dictionnaire. Journal. Couché vers une heure et demie.     

lire l’entrée du samedi 5 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 6 décembre 2020, 23 h 48
modifiée le lundi 7 décembre 2020, 10 h 25
Dimanche 6 décembre 2020.
Semaine 49, Saint Nicolas — 341/25. Plieux. Pas trop mal dormi, levé à neuf huit heures et demie avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Martinus Rorbye, Nubien assis, Rome, 1839, Petit Palais, exp. danoise, 27 sept. 2020 (c’est une fameuse croûte…). Déjeuné en bas avec Pierre. Été à dix heures avec Pierre au monument aux Morts, ou retrouvé M. Verrouarde. L’Arrière-Pays, très activement, assez drôlement. Agenda, un peu. Déjeuner dominical à trois, pot-au-feu (sur ma suggestion) complètement raté mais os à moelle excellent. Château Fargas. Fromages divers, dont brique du Forez. Gâteau aux poires et aux amandes, café. Promenade avec Pierre et Quentin Verwaerde, reprise de la série des Onze sites mineurs, le château-d’eau de Saint-Créac, temps affreux mais assez beau, superbe chemin dans la forêt, revenus par le bas. Au retour à la maison trouvé sur la porte le mot d’une voisine apparemment indignée parce qu’en notre absence nous avons laissé le chien dehors sous la pluie — elle recommande la pension pour chien. Atelier, Les Onze. Visite de la voisine indignée, c’est M. Verwaerde qui la reçoit. Pierre lui avait entre temps écrit une lettre mais ne la lui porte pas (je crois). Lecture par Pierre d’un article de 1941 de Poulenc sur Ravel. L’Arrière-Pays, suite, temps perdu. Non-dîner, infusion et tarte aux poires et aux amandes. Vu le documentaire de Raymond Depardon sur la campagne électorale de Giscard d’Estaing en 1974 et l’ai trouvé bien plat. Agenda. 23:45:14 /////// Journal. Couché vers une heure.   

lire l’entrée du dimanche 6 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 7 décembre 2020, 10 h 33
modifiée le mardi 8 décembre 2020, 12 h 37
Lundi 7 décembre 2020.
Semaine 50, Saint Ambroise — 342/24. Plieux. Pas trop mal dormi, malgré la vessie et le froid. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille dans la belle peupleraie du moulin de Marsac, et Les Onze, état de la veille, grand détail. Déj. dans la salle des Pierres avec Pierre, jus de poire, café, divers fromages, tarte à la poire. Visite tôtive de l’homme de Ligardes, avec la pièce manquante, de sorte que le chauffe-eau devrait être rétabli. Tél. de Richard Roudier. Temps gris, brumeux et froid. Agenda. 10:32:38 ////////  Journal, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, le rendez-vous au monument aux Morts la veille, le monument à l’Homme irremplaçable (M. de Verrouarde au château d’eau de Saint-Créac, la veille également, par un temps affreux) ; Les Onze, état de la veille toujours, dét., Lindet, Saint-Just, Saint-André.  Bain, pour la première fois depuis presque une semaine, lecture par Pierre d’Anatole France, fini Les Dieux ont soif, exécution de Gamelin, la société thermidorienne, bustes de Marat renversés, Élodie devient la maîtresse du beau Desmahis, fin — passés à l’appareil critique de la Pléiäde. Promenade solitaire sur le plateau par un temps affreux, Pierre est allé porter des documents à une consœurs à  Landiran, Quentin ferraille sur Twitter avec Juan Asensio (!!!!!!!!!) (à ma grande désapprobation amusée, mais je ne l’apprendrai que plus tard). Atelier, Les Onze, mais ils sont en train de tourner à la gravure de mode. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, pot-au-feu immangeable la veille devenu tout à fait comestible et même bon grâce à beaucoup plus de cuisson, fromages divers, château Faugas dont Pierre a acheté une caisse, apparemment, restes du gâteau aux poires et aux amandes. Vu un biopic sur Alzheimer [non, c’est la honte qui m’a fait oublier,  Pouic-Pouic, 1963, de Jean Girault, avec Louis de Funès, Jacqueline Maillan, Mireille Darc, Guy Tréjan, Philippe Nicaud, Roger Dumas. Remonté vers onze heures. L’Arrière-Pays. Journal. Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du lundi 7 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 8 décembre 2020, 12 h 51
modifiée le mercredi 9 décembre 2020, 10 h 31
Mardi 8 décembre 2020.
Semaine 45, Immaculée Conception — 344/22. Plieux. Bien dormi, malgré une assez forte douleur au bas-ventre vers le milieu de la nuit. Levé à huit heures et demie, Pierre parti depuis longtemps. Déjeuné seul en bas, restes de fromage de chèvre très sec avec de la gelée de cerises noires, poires au sirop framboises et muesli. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Les Onze, état de la veille, dét., Lindet, Saint-Just, Saint-André.  L’Arrière-Pays, toute la matinée, très activement. Agenda. 12:47:38 ////////  Le Jour ni l’Heure, trois photographies du dimanche 6 décembre, la forêt sous le château d’eau de Saint-Créac, un bras de l’Arrats près du moulin de Marsac (Paysage préposthume n° 251), la peupleraie un peu plus loin. Bain. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Longs préparatifs pour l’enregistrement des tweets “chantés”, Christmas Carols, ou Choral Carols, ou Coral Carol. Long enregistrement avec Quentin Verwaerde, dans la bibliothèque, devant les livres. Il fait tellement froid dans la maison que je suis obligé de garder mon manteau. Toute l’après-midi y passe, jusqu’au retour de Pierre et même bien au-delà. Le “film” dure cinquante-deux minutes, c’est beaucoup plus que prévu. Lettre d’Alain Finkielkraut, apportée par Pierre. Dîné aux nouvelles, sorte de pâtes dont j’ai oublié le nom (speecles ?) et restes de pot au feu, château Faugas, poire à la vapeur, confiture de poires et shortbread. Vu un film sur Lyndon Johnson, malheureusement en français. L’Arrière-Pays. Dictionnaire. Journal. Couché vers deux heures, tout habillé ou presque. 

lire l’entrée du mardi 8 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 9 décembre 2020, 11 h 22
modifiée le jeudi 10 décembre 2020, 10 h 15
Mercredi 9 décembre 2020.
Semaine 50, Saint Pierre Fourrier — 344/22. Plieux. Pas mal dormi, malgré le froid, ou peut-être à cause de lui. Rêves, topographiques et plein d’obstacles, à l’accoutumé (voyage avec ma mère, mais je l’abandonne).   Levé à huit heures et demie. Froid épouvantable, il va falloir faire quelque chose, mais quoi ?  Ne peux m’occuper de Le Jour ni l’Heure, manque l’autoportrait de la veille, M. V. a vidé l’appareil et je n’arrive pas à le joindre. Déjeuné seul en bas. Problèmes d’Internet, la connexion est très intermittente, peut-être à cause du froid (?). Comptes : Dernière connexion le 06/12/2020 à 18h38 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -136,03 € /// Crédits -64.800,05 € /// Solde au 08/12/2020 -136,03 € À venir 538,56 € | Prévisionnel 402,53 € /// Débiteur depuis 5 jours /// 07/12 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1011399009494 - REF : YYW1011399009494 PAYPAL VIREMENT +1.200,00 € /// 07/12 PRELEVEMENT VOLKSWAGEN BANK DU 07/12 - MOTIF : R202012 - REF : CAS0001153907112020 LIB -611,21 € /// 07/12 VIREMENT VERS QUENTIN VERWAERDE - MOTIF : LOYER DECEMBRE ET ESSENCE -580,00 €///  07/12 PRELEVEMENT CARDIF ASSURANCE VIE DU 07/12 - MOTIF : WY0201015610256182090512200T1 - REF : WY0201015610256182090512200T1200791 LIB -86,88 € /// 07/12 INTERETS DEBITEURS POUR LA PERIODE DU 01.09 AU 30.11.2020 TAEG : 19,007% FACILITE DE CAISSE ESPRIT LIBRE AU TAUX DE 10,780% -10,97 € /// Agenda. 11:22:22 ////////  Séance de travail avec M. Verwaerde, commencé à répondre aux questions d’Élisabeth Lévy en supplément  (ou substitution ?) de l’entretien déjà donné à Causeur. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux encore de l’exposition danoise du Petit Palais vue le dimanche 27 septembre 2020, un de Martinus Rorbye, Paysage de Norvège, 1820, deux de Constantin Hansen, San Pietro in Vincoli, 1836, et Le Temple de Vesta, 1837. Bain, lecture par Pierre de la notice de la Pléiade sur Les Dieux ont soif, très intéressante, mais le froid devient vraiment intolérable. Conversation avec Pierre à ce sujet, il pense que le désembuage de la tuyauterie (+/- 3000 €) est à la fois indispensable et totalement inefficace — Serv’Élite de toute façon ne pourrait intervenir qu’en janvier, et encore seulement pour un devis. Ligardes ? Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Promenade avec Pierre sur le plateau, assez abattus. Atelier, Les Onze, difficultés avec les costumes (comment se présente exactement le costume “à la nation” ?). Commencé la lecture d’Autour des sept collines, de Gracq, mais Pierre trouve que la notice de la Pléiade, cette fois, tue toute envie de lire le texte. De toute façon tout le monde, y compris le chien, est d‘assez mauvaise humeur, sauf l’imperturbable M. de Verrouarde, qui convient néanmoins qu’il fait bien froid. Continué avec lui, dans la bibliothèque, de répondre assez sèchement à la duchesse de Lévy (j’ai très mal pris un “pour votre gouverne“, de sa part, à la suite duquel elle m’expliquait qu’il fallait dire comme Philippe Muray “Les Habits neufs du grand-duc” (en 1867, lors de la première traduction, sous le Second Empire, on ne pouvait évidemment pas dire “Les Habits neufs de l’empereur”, comme dans l’original danois). L’Arrière-Pays. Dictionnaire, très peu. Dîné aux nouvelles, pavé de saumon et riz, délicieux (décidément, malgré tous mes efforts, je suis très peu végétarien). Vu un peu de je ne sais plus quoi et beaucoup de Falbalas, de Jacques Becker, 1944, assez insupportable, en particulier à cause de Micheline Presle qui a l’air d’une poule de luxe alors que la scénario la voudrait jeune fille sentimentale. Dictionnaire, peu. L’Arrière-Pays. Journal. Couché vers une heure et demie.   

lire l’entrée du mercredi 9 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 10 décembre 2020, 12 h 35
modifiée le vendredi 11 décembre 2020, 10 h 50
Jeudi 10 décembre 2020.
Semaine 50, Saint Romaric — 345/21. Plieux. Pas trop mal dormi, entre de fortes douleurs au bas-ventre, qui me réveillent chaque fois — il va sans doute falloir me faire opérer, j’espère que ça pourra tenir jusqu’au lendemain de la “crise sanitaire”.  Déjeuner seul en bas, dans les odeurs de pisse du chien. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Intérieur à Plieux, atelier, avec Les Onze sur chevalet. Appel d’un journaliste de La Dépêche qui veut savoir si le château de Plieux est bien à vendre — il lâche le morceau en fin d’échange et demande si c’est lié aux plaintes de certains riverains qui me reprochent de marcher sur leurs terres (décidément, la cabale a le bras long…). L’Arrière-Pays, beaucoup d’activité, pente glissante, temps à demi perdu. M. de Verrouarde me porte gentiment du chocolat brûlant dans le cadre de la politique de lutte contre le froid. D’autre part il m’informe que notre enregistrement “musical” de l’avant-veille ne vaut rien parce que les aigus sont trop hauts et les basses trop basses de sorte qu’il y a constamment saturation. Temps pluvieux, bas et froid, sinistre. Pieds gelés. Comptes : site de la BNP en dérangement, chiffres n’apparaissent pas. Tél. de Pierre, à l’instant, à propos de la situation calorique. 12:28:40 /////// Trois tableaux de l’exposition danoise le 27 septembre 2020, Eckersberg, Dévotion devant le Porte Sainte de la basilique Saint-Pierre, 1814 ; Christen Dalsgaard, Mur à colombages enduit à la chaux, 1859 ; Jorgen Roed, Artiste se reposant au bord de la route, 1832. Bain. Rendez-vous à trois heures avec un M. Joshua Diest pour un long entretien “philosophique” filmé (une heure et demie) organisé par Quentin Verwaerde — ne se passe pas trop mal bien que j’aie l’air d’un homard tant je suis rouge, soit à cause de l’éclairage, soit à cause du froid. Promenade à la nuit tombante sur le plateau avec Quentin Verwaerde, conversation triste, sombre tableau de la situation, CNRE, Partisans du CNRE, inefficacité, tableau effrayant de la haine qui m’entoure. Atelier, Les Onze, chevaux. Communiqué du CNRE n° 163, “Noir” (sur l’affaire de l’arbitre roumain). Dîné aux nouvelles, oublié que mangé, poire à la vapeur et shortbread. Vu une partie du Dernier Milliardaire, de René Clair, 1934, mais c’est vraiment trop bête ; et une grande partie de The Time Machine, La Machine à explorer le temp, 1960, avec le sexy Rod Taylor. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Relu une fois l’entretien avec Élisabeth Lévy et M. Pimentel pour Causeur. Journal. Couché à deux heures. 

lire l’entrée du jeudi 10 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 11 décembre 2020, 11 h 13
modifiée le samedi 12 décembre 2020, 12 h 21
Vendredi 11 décembre 2020.
Semaine 50, Saint Daniel — 346/20. Plieux. Nuit difficile, grand froid, problèmes coutumiers, qui réduisent beaucoup le sommeil (un lecteur m’écrit qu’il ne faut pas se faire opérer mais recourir à l’embolisation de la prostate (?)). Levé à huit heures vingt, commencé la journée de relevé général pour le Dictionnaire. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, pas mal, et Christen Kobke, Vue du haut d’un grenier à blé dans la citadelle de Copenhague, 1831. Comptes : collection avec la BNP impossible comme la veille (est-ce général ou particulier ? la rupture survient après l’énoncé du code). Agenda. 11:12;48 /////// Relu l’entretien avec Causeur et l’ai envoyé à Élisabeth Lévy. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux de l’exposition danoise vue au Petit Palais le 27 septembre 2020 : deux Kobke, Vue à partir de la citadelle, 1834, et Une des petites tours de Frederiksborg, 1834-35 ; et Frederik Vermehren, Un paysan du Jutland sur la lande, 1855. Bain. Promenade avec Quentin Verwaerde dans la vallée, mais l’Aufide a débordé, nous ne pouvons le franchir ni au premier gué ni au second, qui est maintenant un pont lui-même sous les eaux, et devons revenir par le même chemin (clairière de l’Être et Détroits). Atelier, Les Onze (chevaux, vitraux, Saint-André). Dictionnaire. Dîné aux nouvelles, omelette aux champignons et aux pommes de terre, sur toasts ; poire à la vapeur et shortbread. Vu Official Secrets, 2019, de Gavin Hood, avec Cora Knightley et Ralph Fiennes. Travaillé assidument en ligne au Dictionnaire mais perdu tout mon travail (deux heures) à cause d’une coupure de connexion. Humeur moyenne. Grand froid. Journal. Couché vers deux heures.  

lire l’entrée du vendredi 11 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 13 décembre 2020, 9 h 42Samedi 12 décembre 2020. Semaine 50, Sainte Chantal — 347/19. Plieux. Levé à sept heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille (dans la Clairière de l’Être) et Les Onze, dét., Lindet, Saint-Juste, Saint-André, le chevaux, le vitrail, état de la veille. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierrounet-le-Rebouteux. Pris un rendez-vous chez le médecin. Émission d’Alain Finkielkraut sur l’“immigration”, L’Arrière-Pays, assez assidument. Parlé à Mme Lavauden. Pierre en service commandé à l’entretien du village. Sautes continuelles de la connexion. Comptes : impossibilité d’accès, il faut un code envoyé par SMS, je n’ai pas le téléphone. Agenda. 12:42:40 /////// Le Jour ni l’Heure, Quentin Verwaerde dans la vallée, la veille, et deux tableaux de l‘exposition danoise au Petit Palais, 27 septembre 2020 : Peter Christian Skovgaard, Vue de la campagne autour de Kongens Moller, lumière du soir, 1844, et Christen Kobke, Matin d’automne au lac Sortedam, 1838. Bain, lecture par Pierre de Quatre-vingt-treize, de Victor Hugo. Promenade avec Pierre et Quentin sur le plateau, été au Cassé, retour par le boulevard extérieur (du Cassé). Atelier, Les Onze, lecture par Pierre de Le XIXe siècle à travers les âges, de Philippe Muray. Séance de travail avec M. Verwaerde, écrit à Frédéric Boyer, à Daniel Conversano, quatrième de couverture pour le journal 2020, Âme qui vive. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, gnocchis, carottes, courgettes, poire à la vapeur et shortbread. Vu Le Traître, Il Tradittore, 2019, de Marco Bellochio, sur Tommaso Buscetta. Problèmes de connexion encore. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du samedi 12 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 13 décembre 2020, 10 h 38
modifiée le lundi 14 décembre 2020, 10 h 14
Dimanche 13 décembre 2020.
Semaine 50, Sainte Lucie — 348/18. Plieux. Douleur au bas-ventre encore, qui réduit le sommeil. Grand froid dans la maison. Levé à huit heures. Autoportrait de la veille, de type “jeté”, et carton à propos des rendez-vous du dimanche : “Devenez Partisans du CNRE, la fédération décoloniale des Indigènes et assimilés. Retrouvez-vous tous les dimanches à dix heures devant les monuments aux Morts”. Déjeuner en bas avec Pierre. Agenda (la veille). À dix heures avec Pierre au monument aux Morts, retrouvé MM. de Verrouarde et de Lingé. L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 12/12/2020 à 23h32 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs -4,51 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 11/12/2020 -4,51 € /// À venir -455,23 € | Prévisionnel -459,74 € /// Débiteur depuis 2 jours /// 11/12 VIREMENT DE SOFIA - MOTIF : CFC +15,50 € /// 10/12 ECHEANCE PRET 01038 60311711 -1.117,77 € /// 09/12 REMISE CHEQUES BORDEREAU 01141873 /NOPT/NB CHQ TRAITE /00001 +300,00 € /// 09/12 VIREMENT DE CAISSE D ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE DU TRAVAIL MOTIF: ASSURANCE RETRAITE - REF : 12115777 CAMUS 1120 +1.114,76 € /// Agenda. 10:38:00 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Bain. Été déjeuner avec Pierre chez M. de Verrouarde à la maison des Roses, sur la plaza Mayor. Buffet assis, le comble du “mon genre”, saucisson, jambon, saumon, guacamole, raviolis japonais, petites pommes de terre rôties, saint-félicien, saint marcellin, tarte à la poire, macarons, bordeaux, café. Promenade en voiture, malgré le temps très incertain, officiellement au Site mineur “chartreuse de Castéron”, mais d’abord au château et à l’église de Saint-Martin-de-las-Oumettes, vues superbes sur les Pyrénées, à la chartreuse et à l’église du Castéron, donc, idem, à Cumont, aux malheureux Fours effondrés, à Marignac, Pessoulens, au manoir de Peyrac, où pas mal marché, et finalement à Gaudonville, où toujours des vues magnifiques, malgré la nuit tombante. Rentrés vers six heures et demie. Brève séance de travail avec M. de Verrouarde, mais beaucoup de difficultés techniques, dû fermer et rouvrir l’ordinateur, beaucoup de temps perdu : écrit toutefois aux Vieilles Maisons françaises. Dictionnaire. Non-dîner aux nouvelles, infusion de verveine et shortbread. Vu La Môme Vert-de-Gris, 1953, de Bernard Borderie, avec Eddie Constantine et Dominique Wilms. Dictionnaire, entrée “vendredi 11 décembre 2020”. Journal. Couché vers deux heures.       

lire l’entrée du dimanche 13 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 14 décembre 2020, 10 h 19
modifiée le mardi 15 décembre 2020, 10 h 50
Lundi 14 décembre 2020.
Semaine 51, Sainte Odile — 349/17. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures avec Pierre. Le Jour ni l’Heure, autoportrait sous le château de Saint-Martin-de-las-Oumettes, la veille, et Intérieur à la maison des Roses, trois étages, avec un vieil autoportrait peint et le portrait de Quentin Verwaerde. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Agenda. 10:18:44 /////// L’Arrière-Pays. YouTube rejette l’appel contre la suppression de la vidéo “La Ligne claire”. Bain. Été avec Pierre à Lectoure, rendez-vous chez le médecin à onze heures et demie. Personne dans la salle d’attente, bizarrement. Rentrés vers une heure. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, rendez-vous au monument aux Morts, avec M. Dellinger et Quentin Verwaerde, chartreuse de Castéron, vue sur les Pyrénées prise d’un champ au pied de la chapelle de Saint-Martin-de-las-Oumettes. Crise majeure, bannissement global d’Amazon, mais qui n’ose pas dire son nom, mes livres sont toujours là mais tous les accès en sont barrés, personne ne peut plus les trouver. M. Verwaerde et moi ferraillons à ce sujet toute l’après-midi, non sans un peu de succès. Soutiens d’Yvan Rioufol, de Jean-Yves Le Gallou, de Karim Ouchikh, de Charles Consigny. Enregistre une vidéo à ce sujet avec Quentin Verwaerde, dans la salle des Vents. Pas de promenade. Atelier, néanmoins, Les Onze. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges. L’Arrière-Pays, suites de l’affaire Amazon. Dîner aux nouvelles, espèce de sous-riz, œuf à cheval, fromage de chèvre, vin, poire à la vapeur, confiture de poire et shortbread. Vu j’ai oublié quoi, ah, si, bien sûr, “Secrets d’histoire”, à propos de Beethoven, avec beaucoup de gens très vulgaires, qui comptent sur leurs doigts quand ils font des énumérations et s’obstinent à présenter Beethoven et Mozart comme de formidables précurseurs de la Pop Music et de son type de société ; les reconstitutions de grands concerts à Vienne au temps de Beethoven sont aussi ridicules, on dirait des offices protestants de quartier. Cela dit l’ensemble n‘est pas inintéressant. Dictionnaire, actualité, suite. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 14 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 15 décembre 2020, 10 h 59
modifiée le mercredi 16 décembre 2020, 12 h 16
Mardi 15 décembre 2020.
Semaine 51, Sainte Ninon — 350/216. Plieux. Pas trop mal dormi, malgré le froid. Levé avec Pierre à sept heures et quart. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, par M. Verwaerde, bien ; et Les Onze, dét., Robespierre. Déj. avec Pierre dans la salle des Pierres, fromage de chèvre, poire au sirop avec du muesli et des framboises, jus de poire, café. Poursuivi les rangements de la bibliothèque. L’Arrière-Pays, suites de l’affaire Amazon, soutien de Gilbert Collard. À l’instant, il semblerait que les liens soient rétablis, mais pour combien de temps ? Agenda. 10:58:08 /////// Séance de travail avec M. Verwaerde, dicté divers messages électroniques, et par exemple à “Front populaire”, la revue de Michel Onfray, qui propose un entretien avec X. Les liens Amazon ne sont en fait pas du tout rétablis. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, deux photographies du dimanche 13 décembre, manoir de Peyrac à Pessoulens, église de Castéron, plus “carton” politique, “Je suis banni de partout, et même condamné par la justice, pour “incitation à la haine”. Quelqu’un peut-il citer une phrase ou formule de moi, écrite ou parlée, qui encoure objectivement ce grief ?”. Bain. Préparatifs pour l’enregistrement de Coral Carol, avec M. Verrouarde. Enregistrement, par grand froid. Promenade avec M. Verwaerde sur le plateau. Pas d’atelier. Le Jour ni l’Heure. Dîner aux nouvelles, jardinière de légumes, champignons, œuf à cheval, restes de fromage de chèvre fadassou qu’aime Verrouarde et château Fargas. Vu Basic Instinct, 1992, de Paul Verhoeven, avec Sharon Stone et Michael Douglas, puis un documentaire sur Basic InstinctL’Arrière-Pays. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Coucher vers deux heures.

lire l’entrée du mardi 15 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 16 décembre 2020, 12 h 23
modifiée le jeudi 17 décembre 2020, 9 h 57
Mercredi 16 décembre 2020.
Semaine 51, Sainte Alice — 351/15. Plieux. Lever à huit heures, Pierre déjà parti. Déjeuner seul en bas. L’Arrière-Pays, autoportrait de la veille, pendant l’enregistrement, et autre vue du manoir de Peyrac à Pessoulens. L’Arrière-Pays. Travail avec Quentin Verwaerde, affaires courantes. Comptes : Dernière connexion le 13/12/2020 à 10h33 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 435,49 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 15/12/2020 435,49 € /// À venir -599,91 € | Prévisionnel -164,42 € /// 14/12 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1011509364317 - REF : YYW1011509364317 PAYPAL VIREMENT +500,00 € (abonnements, ventes de livres) /// 14/12 PRELEVEMENT ORANGE DU 14/12 - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6310I8) - P - REF : 5B052T631 B052T6310I831E LIB -60,00 € 11/12 VIREMENT DE SOFIA - MOTIF : CFC +15,50 € /// Agenda. 12:23:26 /////// “Tuerie” solitaire de petite pommes de terre rôties et de fromage, château Fargas, biscuits, à l’initiative de M. Verwaerde. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-vingt-treize, la scène du canon en liberté sur le pont du navire des émigrés. Promenade avec Pierre et Quentin sur le plateau de L’Isle-Bouzon, en direction de Pitré, désormais très habité. Atelier, Les Onze, costumes “à la nation”. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges. Série de téléphonages très constructifs, Geneviève Ruelle, Karim Ouchikh, Yannick Pohon. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, rougets, riz, légumes, poire à la vapeur et biscuits. Vu The Favourite, de Sorghos Lanthimos, 2018, sur la reine Anne, la duchesse de Marlborough et Mrs Masham, avec Olivia Colman, Rachel Weisz et Emma Stone, le tout assez anachronisant et laid. Dictionnaire. Journal de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché vers une heure et quart. 

lire l’entrée du mercredi 16 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 17 décembre 2020, 10 h 58
modifiée le samedi 19 décembre 2020, 10 h 58
Jeudi 17 décembre 2020.
Semaine 51, Saint Judicaël — 352/14. Plieux. Pas trop mal dormi, malgré la vessie (levé trois fois). Levé à 8 heures, Pierre déjà parti. Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit, et masure sur le chemin de L’Isle-Bouzon à Pitré, la veille, sur le plateau. Comptes : Dernière connexion le 16/12/2020 à 12h20 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 435,49 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 16/12/2020 435,49 € /// À venir -599,91 € | Prévisionnel -164,42 € /// 14/12 VIREMENT DE PAYPAL EUROPE SARL ET CIE SCA MOTIF: YYW1011509364317 - REF : YYW1011509364317 PAYPAL VIREMENT +500,00 € /// 14/12 PRELEVEMENT ORANGE DU 14/12 - MOTIF : VOTRE ABONNEMENT INTERNET (FACTURE: XXXXX6310I8) - P - REF : 5B052T631 B052T6310I831E LIB -60,00 € /// “Agenda” (“Acta” ?). 10:58:06 /////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, deux tableaux de l’exposition danoise du Petit Palais, vue de dimanche 27 septembre 2020 : Les Falaises de Mon, 1842, assez médiocre, de Louis Gurlitt ; La Forêt de Kolas à Vejrhoj, 1846, de Lundbye ; plus un carton “politique”, appel de cotisations, “Partisans du CNRE, nouveaux membres, vous pouvez d’ores et déjà renouveler ou inaugurer votre adhésion pour 2021. La mention de votre adresse permettra l’envoi de votre carte. Adhérer c’est nous rendre plus forts. Les membres du CNRE vous souhaitent un joyeux Noël et une heureuse année 2021. Le Secrétariat général, partisans.du.cnre@gmail.com”. Bain. Promenade avec M. Verwaerde sur le plateau, chemin de La Rouquette, B., retour par le chemin d’Enduré et la ferme de La Croix. Atelier, Les Onze. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dîné aux nouvelles, camembert et pain grillé, du coup débouché une bouteille du vin de Reignac dont M. Meyer nous a envoyé une caisse ; inutiles carottes, salade verte. Vu Le Silence est d’or, 1946, de Rêné Clair, avec Maurice Chevalier, Marcelle Derrien, François Perrier. Dictionnaire. Journal. Couché peu avent deux heures.      

lire l’entrée du jeudi 17 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 18 décembre 2020, 23 h 33
modifiée le samedi 19 décembre 2020, 11 h 40
Vendredi 18 décembre 2020.
Semaine 51, Saint Gatien — 353/13. Plieux. Bien dormi, levé à neuf heures moins le quart.  Déjeuné seul en bas. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Christen Kobke, Vue du lac Sortedam depuis Dosseringen en regardant vers Norrebro, étude, vers 1838, Copenhague, SMK, Paris, exposition danoise, 27 septembre 2020. L’Arrière-Pays, très activement. Le Jour ni l’Heure, Anton Melbye, Matin calme sur la mer, 1840, Dankvart Dreyer, Paysage de forêt dans le Jutland, 1841, plus carton de recrutement pour le CNRE : “Indigènes et assimilés décoloniaux, devenez Partisans du CNRE ou renouvelez votre adhésion pour 2021. La mention de votre adresse permettra l’envoi de votre carte. Adhérer, c’est nous rendre plus forts. Les membres du CNRE vous souhaitent un joyeux Noël et une heureuse année 2021. Le Secrétariat général, partisans.du.cnre@gmail.com”. Bain. Très long enregistrement filmé avec M. Verwaerde dans la salle des Pierres, à propos du Dictionnaire des délicatesses du français contemporain et de sa publication imminente. Promenade avec M. Verwaerde sur le plateau jusqu’au bout du goudron, temps froid. Atelier, Les Onze, les chevaux, Saint-André (qui me donne beaucoup de fil à retordre). Retour de Pierre, lecture de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges. L’Arrière-Pays. Acta (la journée d’hier). Dîné aux nouvelles, accras de morue, carottes, courgettes, poire à la vapeur, confiture de poire et biscuits. Divers essais de télévision, mais rien de nous retient : série sur la jeunesse de Louis XIV, pénible, avec un commentateur dépenaillé exaspérant et des “reconstitutions” misérables ; Grease ; Dead Men Don’t Wear Plaid, Les Cadavres ne portent pas de costard, 1982, de Carl Reiner, avec Steve Martin.  L’Arrière-Pays. Comptes : Dernière connexion le 17/12/2020 à 10h40 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 435,49 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 17/12/2020 435,49 € /// À venir -723,54 € | Prévisionnel -288,05 € /// (aucun mouvement). Acta. 23:28:27 /////// L’Arrière-Pays. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du vendredi 18 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 19 décembre 2020, 12 h 00
modifiée le dimanche 20 décembre 2020, 11 h 03
Samedi 19 décembre 2020.
Semaine 51, Saint Gatien — 353/13. Plieux. Pas trop mal dormi, malgré l’habituelle douleur au bas-ventre (rien à voir avec la simple envie de pisser) et trois levers. Levé “tard”, vers neuf heures moins le quart. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Visite de départ de M. Verwaerde qui se rend en Verwaerdie pour “les Fêtes”. Sérieux ennuis d’ordinateur encore, ramage intégral, doit fermer et rouvrir l’appareil, une opération très longue et très pénible, énorme temps perdu, qui a toutefois l’avantage de me permettre d’entendre non seulement l’émission de Finkielkraut avec Robert Bober (que j’ai un peu connu dans une autre vie) et Me Kiejman (qui pose l’éternelle question stupéfiante sur laquelle il faudra bien revenir un jour…), mais celle, excellente, de Jean-Noël Jeaneney avec pour invité Vincent Azoulay (on aimerait que les Azoulay se décident, c’est Azulay ou Azoulay, on ne sait jamais ?) autour de son livre, Athènes, 403. Tél. de Pierre, qui a accompagné M. Verwaerde à la gare d’Agen et m’interroge sur les courses à faire. Le Jour ni l’Heure, “autoportrait” de la veille, très bon, avant l’enregistrement avec M. Verwaerde, et 101 vues d’un champ (avec l’Arc noir), n° 37, vue prise de la fenêtre de la chambre le matin même. Comptes : Dernière connexion le 18/12/2020 à 23h26 Bonjour M. CAMUS Avoirs 435,49 € Crédits -63.815,12 € /// Solde au 18/12/2020 435,49 € /// À venir -723,54 € | Prévisionnel -288,05 € /// (aucun mouvement). Acta. 11:59:34 ////////// L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois photographies du jour même, coin de bibliothèque et deux vues prises de la chambre sur la vallée, au nord (avec erreur sur la date pour l’une d’entre elles, à corriger). Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, toujours aussi génial. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Atelier, Les Onze, Saint-Just, Saint-André, les chevaux. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers ls âges. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dîné aux nouvelles, pâté en croûte, bon jambon blanc, pain grillé, pommes Dauphine, brie de Meaux, mille-feuilles (peu bon). Vu un peu d’un téléfilm d’une La Rochefoucauld sur une intrigue policière sise au château de la Rochefoucauld, mais ce n’est pas pas longtemps supportable, puis un peu de Sayat Nova, La Couleur de la grenade, 1969, de Sergueï Parajdanov. Dictionnaire. Journal. Couché peu avant deux heures. 

lire l’entrée du samedi 19 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 20 décembre 2020, 11 h 14
modifiée le lundi 21 décembre 2020, 11 h 33
Dimanche 20 décembre 2020.
Semaine 51, Saint Théophile — 355/11. Plieux. Pas mal dormi, levé de nouveau assez tard, neuf heures moins vingt. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Saint-Just, détail un peu flou de Les Onze, état de la veille. Petit déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre. Été avec lui (comme photographe) au monument aux Morts, retrouvé en chemin M. Dellinger sur la Plaza Mayor. Livraison par Interflora Lectoure, non, Fleurance (le dimanche ?) d’un massif d’orchidées en pot et de chocolats (Interflora ?) sur ordre envoyé des profondeurs de la Guyane. Acta. 11:14:00 /////// Journal, relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays, trois tableaux ou détails de tableaux vus à l’exposition danoise du Petit Palais le 27 septembre 2020 : Christen Kobke, Vue sur le lac Sortedam à partir de Dosseringen en regardant vers Norrebro, 1838, dét. (les jeunes femmes) ; Dankvart Dreyer, Dunes et plages du Jutland, 1843 ; et Eckersberg, Langebro au clair de lune avec des personnages qui courent, 1836 (un ancêtre du Cri ?). Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-vingt-treize, Lantenac reconnu par ses troupes, tableau de Paris sous la Révolution (morceau de bravoure un peu forcé, d‘autant qu’il couvre largement la réaction thermidorienne et le Directoire). Été avec Pierre au Cassé, revenus par le boulevard extérieur (du Cassé). Parlé à M. Cabestaing et à M. Guirado. Atelier, Les Onze, Saint-Just est trop grand. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, éloge de Claudel, parti pris catholique et papal de plus en plus marqué. Dictionnaire. Dîné aux nouvelles, potage aux légumes, restes du dîner de la veille (pâté en croûte, mais rien à voir avec ceux de jadis), château de Reignac, poires à la vapeur, shortbread et chocolats de M. Resca, dans leur belle boîte. Vu jusque’à lassitude Mamma Mia, 2008, de Phylida Lloyd, avec Meryl Streep, Pierce Brosna, Colin Firth, Stellan Skarsgard, bien médiocre, mais il y aurait à dire. Dictionnaire. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 20 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 21 décembre 2020, 11 h 42
modifiée le mardi 22 décembre 2020, 9 h 52
Lundi 21 décembre 2020.
Semaine 52, Saint Pierre Canisius — 356/10. Plieux. Bien dormi, levé avec Pierre à huit heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la veille, dans l’atelier, avec Les Onze, et le rendez-vous de dix heures au monument, la veille également, avec M. Dellinger. Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre. L’Arrière-Pays. Moment d’affolement et une heure de perdue car je ne retrouve plus l’Anthologie générale que je cherche parmi les fichiers Word où elle ne figure que sous une forme très ancienne et très courte, alors qu’elle est en fait en ligne. Malentendu levé par un opportun téléphonage de M. Verwaerde, qui a d’autre part mis en ligne Coral/Carol, à Lorca, tel qu’enregistré dans cette bibliothèque vendredi dernier. Il se débat avec toute sorte de nouvelles attaques prétendant que je n’ai jamais été victime de censure d’Amazon. Acta. 11:41:57 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, Les Onze, état de la veille, et deux photographies de tableaux de l‘exposition danoise du Petit Palais le 27 septembre 2020, Martinus Rorbye, Vue prise de la chambre de l’artiste, 1825, et Christen Kobke, Vue d’Osterbro dans la lumière matinale, 1836. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, l’entrevue entre Robespierre, Danton et Marat. Promenade avec Pierre sur le plateau, temps pisseux, d’où ne ressort que ce qui est laid. Atelier, Les Onze. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges. Pas de connexion, pas de téléphone non plus. Pierre se débat sur le portable avec les différents services et leurs robots, où on lui dit que notre abonnement a été annulé. Crise de paranoïa et d’abattement, d’autant que pendant ce temps se déroule sur les réseaux sociaux tout un faisceau d’attaques, auxquelles fait face comme il peut M. Verwaerde, selon lesquelles je n’aurais pas du tout été victime de censure sur Amazon. Travaillé hors ligne au Dictionnaire, entrée “immobilier de prestige”, introduction. Dîné aux nouvelles, tarte aux poireaux et aux champignons, salade verte avec des avocats, poire à la vapeur, confiture de poire et shortbread. Revu Indiscret, de Stanley Donen, 1958, avec Ingrid Bergman et Cary Grant. Téléphone et connexion rétablis. Dictionnaire, mais j’ai plus de mal que prévu à trouver des exemples suffisamment denses du langage effondré de “l’immobilier de prestige”. Journal. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du lundi 21 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 22 décembre 2020, 9 h 58
modifiée le mercredi 23 décembre 2020, 11 h 27
Mardi 22 décembre 2020.
Semaine 52, Sainte Françoise-Xavière — 357/9. Plieux. Assez mal dormi. * Levés vers huit heures et demie. Très beau temps brumeux au nord, genre chinois, rose et doré au sud, Pyrénées bien visibles. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Fenêtre de la bibliothèque du matin même. Déjeuné en bas avec Pierre. Poursuivi le réagencement de la bibliothèque, la biographie passe progressivement de gauche à droite de la porte du bureau du chien. Acta. 09:57:13 ///////  Journal, entrée de la veille relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois tableaux encore de l’exposition danoise du Petit Palais le 27 septembre 2020, Vilhelm Kyhn, belle vue du Jardin botanique prise de Charlottenburg, 1842, très Corot ; Constantin Hansen, Jeunes Garçons se baignant et jouant, 1853 ; Jorgen Valentin Sonne, Le Matin après la bataille d’Isted, 25 juillet 1850, 1873, très Alphonse de Neuville. Bain, lecture par Pierre de Quatre-Vingt-Treize, Sibourdin nommé commissaire en Vendée, pour surveiller Gauvain. Promenade avec Pierre sur le plateau, voisinage de La Bonnefont, B., retour par le chemin de La Rouquette à Enduré. Beau temps doux, j’ai même trop chaud. Villageois au soleil. Pierre mène le chien chez le vétérinaire, qui lui dit que si c’était le sien il le piquerait ; et lui donne des comprimés de cannabis (pour le chien). Atelier, Les Onze, beaucoup rapetissé Saint-Just (sur les conseils historiques et esthétiques de Pierre). L’Arrière-Pays, grand déferlement de haine et de diffamations à mon égard, mais c’est surtout la pauvre Bibliothèque qui doit le soutenir, moi j’ai bloqué la plupart des protagonistes depuis longtemps et ne vois pas leur aimable production. Dictionnaire, entrée “immobilier de prestige (style)”, trouvé une dizaine d’exemples, mais moins beaux que ceux que j’avais en tête. Tél. de M. de Verrouarde. Reçu un colis de fêtes de M. D. (comme précédemment une caisse de vin de M. M., et un bac d’orchidées (avec des chocolats) de M. R. (je m’étonne de ne pas me faire traiter de vendu, avec tout ça, et en plus de tout le reste). Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, moins bons que les raviolis japonais surgelés de M. V., que M. J. n’a pas trouvés au Carrefour de Fleurance, où il a fait des courses. Salade verte aux avocats. Poire à la vapeur, biscuits et shortbread et chocolats de M. Dellinger. Vu un biopic sur Tolkien, 2019, de Dome Karukowski, avec Nicholas Hoult, Lily Collins et Sir Derek Jakobi. Le film, qui nous a beaucoup intéressés, est décrit par le Wikipedia en anglais comme a box-office bomb, ce que je croyais signifier un énorme succès mais qui veut dire au contraire un gros échec commercial. L’Arrière-Pays, suite du déferlement, mais je m’y intéresse peu et laisse lâchement  la Bibliothèque se débattre face à lui. Dictionnaire, plutôt. Journal. Couché peu avant deux heures.   

lire l’entrée du mardi 22 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 23 décembre 2020, 11 h 39
modifiée le jeudi 24 décembre 2020, 10 h 30
Mercredi 23 décembre 2020.
Semaine 52, Saint Armand — 358/8. Plieux. Assez mal dormi mais rêve très amusant, en anglais, sur une campagne immobilière en Angleterre, avec un agent immobilier très sympathique. Tiré du lit par la douleur au bas ventre, comme souvent. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit mais oublié l’autre livraison rituelle du premier envoi quotidien. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. L’Arrière-Pays, la haine, suite. Temps gris et froid (au moins dans la maison). Comptes : Dernière connexion le 19/12/2020 à 11h57 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 385,49 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 22/12/2020 385,49 € /// À venir -723,54 € | Prévisionnel -338,05 € /// 21/12 CHEQUE 3328036 -50,00 € (pompiers) /// Acta. 11:38:32 /////// Autre envoi pour Le Jour ni l’Heure, Otto Bache, Le Navire Skjold en rénovation dans le port de Christianhavn, 1860, vu à l’exposition danoise du Petit Palais le 27 septembre 2020. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois paysages sur papier de Turner vus à l’exposition Turner du musée Jacquemart-André, avec Pierre et Quentin, le lundi 28 septembre 2020 : Syon House et Kew Palace près d‘Isleworth (“Le Nid du cygne”), 1805 ; Cascade de Mill Hill, près d’Askrigg, Wesleydale, 1816 ; Gordale Scar, c. 1808. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, Sibourdin en Bretagne, dialogue avec l’aubergiste. Promenade avec Pierre sur le flanc nord, partis par la route, revenus par les champs et le cheminée l’église. Âme qui vive. Chien Le Coz très pénible toute la journée, néanmoins (il est vrai que j‘ai les nerfs à vif). Atelier, Les Onze, Saint-Just, l’église, les chevaux, le sol, difficultés avec  les pinceaux que je ne sais pas nettoyer. Tél. de Me Rimokh qui, prévenu par Quentin Verwaerde, m’annonce un horrible et délirant article d’un certain Pierre Avril, du Figaro, à propos d’un massacreur antisémite allemand, et qui dit de la thèse du Grand Remplacement, dont ce tueur serait partisan, qu’elle attribue aux juifs une volonté de génocide des blancs. Me Rimokh et Me Bonichot adressent au Figaro une demande de rectification, qui devra sans doute être suivie d’une nouvelle plainte en diffamation. Pendant ce temps le déversement de haine contre moi continue sur les réseaux sociaux, je laisse un peu lâchement la pauvre Bibliothèque y faire face toute seule (d’autant que j’ai bloqué depuis longtemps la plupart des protagonistes). Tout cela assez éprouvant (pour la Bibliothèque aussi, sans nul doute). Dictionnaire, toutefois. Dîné aux nouvelles, raviolis aux cèpes, poire à la vapeur et chocolats de M. Dellinger. Vu un documentaire sur Marie-Thérèse, pas mauvais mais exécrablement traduit (l’archiduc Joseph y est appelé “le dauphin” et l’impératrice y donne des rendez-vous “à vingt-et-une heures”). Dictionnaire, suite, article “dauphin”, du coup. Journal (l’article du Figaro). Mais message comminatoire du général Piquemal qui dit m’en avoir laissé d’autres depuis deux jours sur mon portable (que je ne consulte mais hors des voyages) à propos de Coral/Carol, à Lorca. Lui ai répondu aussitôt. Couché à deux heures.   

lire l’entrée du mercredi 23 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 24 décembre 2020, 10 h 56
modifiée le vendredi 25 décembre 2020, 18 h 47
Jeudi 24 décembre 2020.
Semaine 52, Sainte Adèle — 359/7. Plieux. Pas trop mal dormi, levé vers huit heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Turner, Kirkby Lonsdale, gouache, graphite et aquarelle sur papier, c. 1817. Déjeuné en bas avec Pierre. Comptes : Dernière connexion le 23/12/2020 à 11h35 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 385,49 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 23/12/2020 385,49 € /// À venir -723,54 € | Prévisionnel -338,05 /// (aucun mouvement). Assez beau temps. Angst. Acta. 10:54:56 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Figaro, grâce à l’intervention de Me Rimokh et de Me Bonichot a modifié avant midi comme demandé par nous son article en ligne sur le tueur de Halle, en a retiré mon nom, et écrit désormais que cet homme soutenait la thèse du Grand Remplacement telle qu’il l’interprétait — gros progrès, dont nous allons nous contenter. Le Jour ni l’Heure, trois Turner vus avec Pierre et Quentin à l’exposition Turner du musée Jacquemart-André le lundi 28 septembre 2020 : Pont et Chèvres, c. 1806-1807 ; Navire ou navires sur la rivière Tamar, crépuscule, c. 1811-1814 (on dirait plutôt des maisons…) ; et Le Phare d’Eddystone, c. 1817. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, la bataille pour Dol, la mère chez le mendiant, début de son errance. Promenade plate avec Pierre, marché jusqu’au bout du goudron, grand froid. Atelier, Les Onze, Saint-Just et Saint-André, les chevaux. Dictionnaire, écrit un article entier, j‘ai oublié quoi — ah, si, apéro. Été dîner avec Pierre chez Jeanne Lloan, à Fleurance, en apportant les vivres : saumon fumé, aumônières diverses, sanglier de Cadarcet, pommes grenailles (mais moins réussies que celle de M. V.), mont-d’or (que Jeanne avait déjà), bûche au grand-marnier (mettons), saint-émilion à nous offert par M. Dellinger, chocolats offerts à Jeanne par le même. Rentrés vers minuit et demi, froid terrible dans la maison. Journal, à peine ébauché pour le principe. Couché vers une heure. 

lire l’entrée du jeudi 24 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le vendredi 25 décembre 2020, 19 h 16
modifiée le samedi 26 décembre 2020, 10 h 24
Vendredi 25 décembre 2020.
Semaine 52, Noël (Férié) — 360/6. Plieux. Pas mal dormi, levé à huit heures avec Pierre. Déjeuné dans la salle des Pierres avec Pierre. Passé la matinée à faire le kéké sur Twitter, un ou deux tweets “théoriques”, les autres, ensuite, exclusivement du registre plaisant, avec un certains succès. Tél. à ma sœur Florence à Belle-Île, elle a auprès d’elle sa fille Élisabeth. Le Jour ni l’Heure, mis en ligne ensemble les envois du matin, autoportrait de la veille chez Jeanne Lloan avec le grand Hiver en Lomagne et Turner, Venise, San Giorgio Maggiore, tôt le matin, 1819, qui pourrait être de n’importe qui, y compris d’un illustrateur pour L’Illustration, et de la mi-journée, Turner toujours, Château d’Arundel, sur la rivière Arun, c. 1824 ; Scarborough, c. 1825 ; et Le Château de Leyen à Gondorf, c. 1839. Écouté le premier quatuor de Nielsen et La Suite Holberg. Bain, lecture par Pierre de Quatre-Vingt-Treize, La Tourgue. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Atelier, Les Onze, encore modifié Saint-Just et Saint-André, et le fond, et les chevaux, et le sol. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, qui commence à m’agacer un peu, avec son papisme effréné et son ton supérieur. Remonté vers six heures. L’Arrière-Pays, suite. Comptes : Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 385,49 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 24/12/2020 385,49 € ///  venir -723,54 € | Prévisionnel -338,05 € /// (aucun mouvement) /// Lutte contre le sommeil. Acta. 19:15:52 /////// Journal, entrée de la veille. Considérable dîner de restes, sanglier de Cadarcet aux pommes de terre rissolées, avalé à nous deux un vacherin entier (fromage, not gâteau). Poire à la vapeur et shortbread. Remonté tôt. L’Arrière-Pays. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Journal. Couché vers minuit et demi. 

lire l’entrée du vendredi 25 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le samedi 26 décembre 2020, 10 h 36
modifiée le dimanche 27 décembre 2020, 11 h 52
Samedi 26 décembre 2020.
Semaine 52, Saint Étienne — 361/5. Plieux. Levé à huit heures et demie. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Turner, Lac de Nemi, avec le cadre, 28 septembre 2020, avec Pierre et Quentin. Déjeuner dans la salle des Pierres avec Pierre. Rediffusion de la bonne émission de Finkielkraut sur George Eliot, avec Mona Ozouf. Beau temps froid. Tél. de Céline, qui a obtenu un prolongement de deux mois de son arrêt pour maladie (opération de l’épaule) mais passera lundi matin. Comptes : Dernière connexion le 25/12/2020 à 19h12 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 385,49 € /// Crédits -63.815,12 € /// Solde au 24/12/2020 385,49 € /// À venir -723,54 € | Prévisionnel -338,05 € (aucun mouvement) /// Acta. 10:36:04 //////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tél. de Quentin Verwaerde. L’Arrière-Pays. Le Jour ni l’Heure, trois Turner sur papier vus à l‘exposition Turner du musée Jacquemart-André le lundi 28 juillet 2020, Une épave, c. 1834, Marly-sur-Seine, c. 1829, Harlech Castle, c. 1834. Bain. Lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, Michèle, la guillotine et l’échelle en chemin vers La Fourgue, préparatifs à l’assaut. Promenade avec Pierre dans la vallée, jusqu’au premier gué et retour par Subervie et les détroits, très en beauté. Atelier, Les Onze, lecture par Pierre de Philippe Muray, qui commence à m’agacer un peu, lui aussi, comme Hugo (cet air éternellement supérieur du plus grand de tous les occultismes pour ridiculiser les occultismes mineurs… ). Dictionnaire. Dîner aux nouvelles, accras de morue, riz, jardinière de légumes aux champignons ; poire à la vapeur et shortbread. Vu Jane Eyre, 2011, de Cary Joji Fukanaga, avec Mia  Wasikowska et Michael Fassbender. Le chien souffre et geint. Dictionnaire, suite, commencé à chasser les £££££ (entrées inachevées). Journal. Couché vers une heure et demie.   

lire l’entrée du samedi 26 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le dimanche 27 décembre 2020, 11 h 51
modifiée le lundi 28 décembre 2020, 10 h 07
Dimanche 27 décembre 2020.
Semaine 52, Sainte Famille — 362/4. Plieux. Très mal et peu dormi, froid, insomnie, vessie. Levé épuisé à neuf heures et quart, m’étant finalement endormi vers sept heures et demie. Déjeuné en bas avec Pierre, puis été directement avec lui au monument aux Morts, par grand froid. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Les Onze, état de la veille. Acta. 11:50:49 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, le rendez-vous au monument aux Morts, le matin même, et deux photographies de la veille, Intérieur à Plieux (avec Barras et Saint-Just), et Les Onze. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, l’assaut à La Tourgue, l’incendie, les enfants dans la bibliothèque, la mère, la clef. Promenade avec Pierre sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Croisé M. et Mme de Coulavau. Atelier, Les Onze. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, Mme Blavatsky, Éliphas Lévy, Léo Latil, etc. Dictionnaire, art.  “traductions”, incluant “émérite”. Dîner aux nouvelles, gnochis, jardinière de légumes, poire à la vapeur et biscuits. Dictionnaire, suite. Journal, très brièvement. Grand froid. Couché vers une heure et demie. 

lire l’entrée du dimanche 27 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le lundi 28 décembre 2020, 10 h 15
modifiée le mardi 29 décembre 2020, 12 h 41
Lundi 28 décembre 2020.
Semaine 53, Saints Innocents — 363/3. Plieux. Assez bien dormi, levés à huit heures et demie. Déjeuné avec Pierre dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Les Onze, dét., Robespierre. L’Arrière-Pays, peu. Grand froid. Pierre tél. à Serv’Élite, nom dans lequel il entend, à mon grand étonnement, “élite du service“ et pas du tout “service de l’élite”. Acta. 10:12:57 ////////  Journal, entrée de la veuille, relecture et mise en ligne. Le Jour ni l’Heure, trois Turner sur papier vus au musée Jacquemart-André le 28 septembre 2020 avec Pierre et Quentin, et dont deux n’ont rien de particulièrement séduisant, Honfleur, Normandie, vue de l’ouest, c. 1832, Le Château Saint-Ange, 1832, La Vision de Colomb, c. 1830-1832. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, Lantenac sauve la vie des enfants au prix de la sienne, Gauvain l’épargne. Froid, grand vent. En guise de promenade, montons au sommet de la tour pour fermer les contrevents mais la pluie les a gonflés, touselles huisseries ont gonflé, nous ne parvenons à en fermer que dix-huit ou vingt sur une trentaine. Atelier, Les Onze. Lecture par Pierre de Philippe Muray, Le XIXe siècle à travers les âges. Dictionnaire. Dîner aux nouvelles, poulet sauté et riz, poire à la vapeur, confiture de poire, shortbread. Surf télévisuel, vu un peu de Saturday Night Fever, d’une idiotie sur un prince danois au Wisconsin, et beaucoup de Fanny et Alexandre, 1983, de Bergman. Grand vent, grand froid, le chien souffre et gémit lamentablement, on se croirait dans un conte gothique. Remontés très tard, nouvelles attaques sur la Toile, YouTube a assorti l’un de mes entretiens d’un avertissement dissuasif tiré de Wikipedia. Journal (à ce sujet). Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du lundi 28 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mardi 29 décembre 2020, 12 h 52
modifiée le mercredi 30 décembre 2020, 10 h 29
Mardi 29 décembre 2020.
Semaine 53, Saint David — 364/2. Plieux. Insomnie (le chien, les attaques, le froid ?). Levé avec Pierre à neuf heures. Difficultés techniques, l’ordinateur n’accepte plus de nouvelles photographies, dû passer par le portable et la boîte à lettres, beaucoup de temps perdu. Déjeuné en bas, aux gémissements lamentables du chien. Le Jour ni l’Heure, autoportrait de la nuit et Turner, Le Rameau d’or, huile sur toile, 1834. Acta. 12:51:36 /////// Reçu une boîte de chocolats de Puyricard des R. — du coup, café aux chocolats, délicieux. Le Jour ni l’Heure, trois Turner encore, tous plus beaux les uns que les autres : deux de Bamburgh Castle, Northumberland, bien connu de nos services (qui lui préfèrent toutefois Dustanburgh, pas le temps de vérifier l’orthographe), l’autre de Land’s End, aquarelle sur papier, c. 1834. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, le jugement de Gauvain (curieux que personne, à ma connaissance, n’ait songé à faire de ce roman un opéra, dont le livret semble tout écrit — évidemment, il n’y a pas de rôle féminin (sauf Michèle, qu’on pourrait développer ; mais toujours pas d’histoire d’amour présentable). Pierre mène le chien Vidocq chez le vétérinaire, pour le faire piquer. Promenade solitaire sur le plateau, jusqu’au bout du goudron. Grand froid. Atelier, Les Onze, détails, beaucoup de noir, les houppelandes, les chevaux. Tiens à peu près Saint-Just, mais Saint-André ne va toujours pas. Pierre à son retour dit : « C’est très bien » ; puis, se corrigeant : « Enfin, c’est bien ». Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. L’Arrière-Pays. Dîné aux nouvelles, potage, maquereaux sur canapés, poire à la vapeur avec des chocolats encore. Revu Ariane, Love in the Afternoon, 1957, de Billy Wilder, avec Gary Cooper, Audrey Hepburn et Maurice Chevalier. Dictionnaire, copié carrément une lettre de lecteur, entrée “époux, épouse”. Journal, vie, mort et caractère du chien Vidocq. Couché vers deux heures. 

lire l’entrée du mardi 29 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le mercredi 30 décembre 2020, 10 h 52
modifiée le jeudi 31 décembre 2020, 9 h 28
Mercredi 30 décembre 2020.
Semaine 53, Saint Roger — 365/1. Plieux. Dormi comme une souche. * Levés à neuf heures. Déjeuné avec Pierre dans la salle des Pierres. Le Jour ni l’Heure, de plus en plus compliqué and time-consuming car il faut décharger les photographies nouvelles sur l’ordinateur portable où il reste un peu d’espace, puis les envoyer par courrier électronique sur le grand où se trouve le seul dispositif pour les traiter — bref, ça n’en finit pas. Beau temps. Lettre recommandée des assurances. Un lecteur m’écrit qu’à son avis il est totalement impossible que le Dictionnaire soit publié dans deux jours en l’état. Petite douleur au torse, bizarrement. Comptes (grandes difficultés d’accès) :    Dernière connexion le 30/12/2020 à 10h43 /// Bonjour M. CAMUS /// Avoirs 1.026,05 € /// Crédits -63.815,12 € /// (impossible d’en ouvrir davantage) /// Acta. 10:51:33 //////// Journal, entrée de la veille, suite. Le Jour ni l’Heure, trois photographies d’œuvres de Turner prises à l’exposition Turner de Jacquemart-André le lundi 28 septembre 2020, deux détails de The Golden Bough, Le Rameau d’or, 1834, et Le Mont Blanc et le glacier des Bosons au-dessus de Chamonix : le soir, 1836, graphite et aquarelle sur papier. Bain, lecture par Pierre de Victor Hugo, Quatre-Vingt-Treize, que fini, puis de Philippe Barthelet, Le Cadet. Promenade avec Pierre dans la vallée, pour voir les inondations de l’Auroue, mais la lumière est assez faible. Marché jusqu’au second gué, aujourd’hui un pont, de toute façon tout est sous l’eau. Atelier, Les Onze. Lecture par Pierre de Philippe Muray, le XIXe siècle à travers les âges. Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Dîner aux nouvelles, gratin de butternut, courge beurrée, un légume bien ennuyeux, un peu amélioré par les restes de jambon du chien. Poire à la vapeur et shortbread, chocolats de M. et Mme Ruelle. Vue les trois épisodes d’un long documentaire sur la reine Victoria et ses enfants, une assez triste histoire, d’ailleurs très incomplète. Dictionnaire, article gamin, gamine, sans doute assez controversial, d’autant que je n’ai pas le temps d’édulcorer et suis à deux doigts de dire peu près ce que je pense. Grand froid. Couché vers deux heures.      

lire l’entrée du mercredi 30 décembre 2020 dans le journaljournal

chercher cette date dans la photothèque Flickr de Renaud Camus
(affichage dans une nouvelle fenêtre)
créée le jeudi 31 décembre 2020, 9 h 37
modifiée le vendredi 1er janvier 2021, 11 h 11
Jeudi 31 décembre 2020.
Semaine 53, Saint Sylvestre — 366/0. Plieux. Pas mal dormi, mais réveillé curieusement tôt, sans doute par la conscience lancinante de tout ce qui devrait être fait et ne l’est pas, surtout du côté du Dictionnaire, une vraie friche, il faut bien le dire. Le Jour ni l’Heure, suivant le nouveau procédé, encore plus compliqué et long que l’ancien, avec détour obligé par l’ordinateur portable. Déjeuné en bas avec Pierre. Temps gris et froid. Comptes : accès au site de la BNP cette fois tout à fait impossible. Acta. 09:36:14 /////// Journal, entrée de la veille, relecture et mise en ligne. Tél. à Pierre-Guillaume de Roux mais sans pouvoir le joindre ; laissé un message. Dictionnaire, assez frénétiquement. Le Jour ni l’Heure, trois photographies de la veille, promenade avec Pierre dans la vallée, les inondations l’Auroue. Bain. Lecture par Pierre de Philippe Barthelet, Le Cadet (une enfance en Lorraine au temps du Général). Promenade avec Pierre sur le plateau, marché jusqu’à l’embranchement La Rouquette/La Bonnefont. Atelier, Les Onze. Lecture par Pierre de Muray, Le XIXe siècle à travers les âges, pour Pie IX et contre Strindberg. Dictionnaire. Écrit un très agressif (mais pas contre Rousseau…) article “Rousseau (le philosophe Jean-Jacques)”. Tél. de Jeanne Lloan. Dîner de présents : foie gras de M. Dellinger, saint-mont, vin de Reignac de M. Meyer, tournedos (“Rossini”), vacherin, poire à la vapeur et gâteau à la crème de marrons, chocolats Puyricard de M. et Mme Ruelle. Vus quelques vagues morceaux de télévision, un peu de Casino Royale, 1967, de John Huston (!!!), peu regardable, et un peu d’un feuilleton historique sur Marie-Thérèse, déjà vu. Remonté relativement tôt, repris l’article “Rousseau (le philosophe Jean-Jacques)“, contre France Culture. Journal (l’autre Charles-Édouard). Couché vers deux heures et demie. 

lire l’entrée du jeudi 31 décembre 2020 dans le journaljournal

Le Jour ni l’Heure
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de se déplacer dans les différentes pages de la chronologie.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide
accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site