créée le samedi 28 août 2021, 12 h 11
modifiée le samedi 28 août 2021, 15 h 34
Plieux, samedi 28 août 2021, onze heures et demie du matin.
Heureusement que je suis paranoïaque, sans quoi j’aurais vraiment l’impression d’être persécuté ! Fermeture du compte bancaire de l’In-nocence, maintenant — de l’In-nocence ! Si encore c’était du CNRE ! Je n’approuverais certes pas, je serais même horrifié, mais au moins je comprendrais à peu près : on sait bien qu’en France et sans doute en Europe toute opposition au génocide par substitution est systématiquement empêchée, écrasée, interdite. Mais l’In-nocence ? L’In-nocence a-t-elle jamais appelé à la moindre violence (le CNRE non plus, d’ailleurs) ? L’In-nocence a-t-elle un lien quelconque avec un quelconque terrorisme (le CNRE non plus, d’ailleurs) ? L’In-nocence conspire-t-elle, ou dénonce-t-elle une conspiration (id.) ? L’In-nocence pratique-t-elle le chantage, les attaques ad hominem, la grossièreté (etc.) ? L’In-nocence pousse-t-elle à la haine ? (Ou alors il faut dire que Gandhi ou Jean Moulin poussaient à la haine.) 

Non seulement le compte est fermé, mais nous nous apercevons qu’il nous est impossible d’en ouvrir un autre. Nous sommes allés jusqu’à tenter notre chance auprès de banques en ligne, dont nous pensions qu’exclusivement gérées par des robots elles ne seraient pas portées sur la persécution idéologique — c’était mal connaître les robots. 

L’explication repose, d’après Verwaerde qui comprend mieux que moi ces choses-là et beaucoup d’autres, sur notre effroyable image médiatique et surtout webmatique — celle de l’In-nocence, celle du CNRE et la mienne. Dès qu’on tape “Parti de l’In-nocence”, et bien sûr “Renaud Camus”, on tombe sur les pires horreurs, de quoi décourager et effrayer n’importe quel banquier, let alone n’importe quel robot. Il faut croire que tout un peuple de Nibelungen s’affaire incessamment dans des caves à nous salir, salir, salir, couvrir d’ordures et d’ignominies. Certains de ces nains se nomment par antiphrase les Sleeping Giants et sont très fiers de leur labeur de délation et de diffamation sans repos. Je croirais volontiers que la plupart agissent par vertu, d’ailleurs, en toute sincérité. Leur vertu ne répugne en rien à l’anonymat et à la calomnie, aussi longtemps que c’est pour la bonne cause, le génocide par substitution (qu’ils nomment volontiers “créolisation”, ces temps-ci : c’est le mot à la mode dans les milieux négationnistes-génocidaires). 

voir l’entrée du samedi 28 août 2021 et ses 3 images dans Le Jour ni l’Heure

accueil général
& plan du site
journalVaisseaux brûlésLe Jour ni l’Heurelivres en lignelibrairiegalerieindex
accueil général du site
Ce bouton permet de se déplacer rapidement dans le site de Renaud Camus.

masquer les messages d’aide
Ces boutons fléchés permettent de consulter les différentes entrées du journal de Renaud Camus.

Les autres boutons vous proposent diverses options. Survolez-les avec la souris pour en savoir plus.

masquer les messages d’aide